Circuits du 1er ordre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Circuits du 1er ordre"

Transcription

1 TD oecton PSI 0 04 cts d e ode xecce : ompotement de et en P et à l nstant ntal. Qe vat l ntensté d coant dans les dfféentes banches à t = 0 + sachant q on feme l ntepte à t = 0 dans les dex pemes ccts alos q on l ove à t = 0 dans le dene? Même qeston en égme pemanent. ¹ ct ¹ ct» ct Po détemne les conons ntales, on epésente chaqe cct à t = 0 ps à t = 0 + en tenant compte de la contnté de la tenson ax bones des condensates et de l ntensté d coant dans les bobnes. (0 ) = (0 + ) = U 0, le condensate est éqvalent à n généate déal de tenson U 0 (n ntepte femé dans le cas sel où U 0 = 0 : condensate déchagé). (0 ) = (0 + ) = I 0, la bobne est éqvalente à n généate déal de coant I 0 (n ntepte ovet dans le cas sel où I 0 = 0 : pas de coant dans la banche). Po le égme pemanent, on emplace les condensates pa des nteptes ovets ( =. d 0) et les bobnes pa des nteptes femés ( =. d = 0). Une fos les ccts smplfés, on tlse les los étdées los d chapte pécédent. = ct ¹ t = 0, (0 ) = 0 ¹ t = 0 +, (0 + ) = 0 ¹ t, ( ) = 0 À t = 0 +, le éssto de dote est cot ccté, acn coant ne le tavese et (0 + ) = 0. On se etove avec n cct éqvalent à ne sele malle et la lo de Pollet donne (O + ) = (0 + ) =. Po t, acn coant ne tavese le condensate, ( ) = 0. On se etove à novea avec n cct éqvalent à ne sele malle et la lo de Pollet donne cette fos ( ) = ( ) =. ct ¹ t = 0, (0 ) = 0, (0 ) = 0. ¹ t = 0 +, (0 + ) = 0, (0 + ) = 0. ¹ t, ( ) = 0, ( ) = 0.

2 PSI 0 04 oecton cts d e ode en égme tanst. À t = 0 +, le éssto est dans ne banche ovete, on a donc (0 + ) = 0, on se amène à n cct éqvalent à ne sele malle et d apès la lo de Pollet, (0 + ) = (0 + ) =. n égme pemanent, c est le condensate q est éqvalent à n ntepte ovet ( ( ) = 0), on se amène à n cct éqvalent à ne sele malle et d apès la lo de Pollet on a cette fos ( ) = ( ) = +. ct» t = 0, (0 ) = 0, (0 ) = 0» t = 0 +, (0 + ) = 0, (0 + ) = 0.» t, ( ) = 0, ( ) = 0. Po t < 0, est femé et la pate stée à dote d généate de coant est cot cctée : tot le coant passe pa femé et totes les ntenstés et tensons sont nlles à dote d généate. À t = 0 +, (0 + ) = 0 et le généate mpose (0 + ) = (0 + ) =. n égme pemanent, ( ) = 0 et ( ) = ( ) =. xecce : ompotement de et en P et à l nstant ntal. Qe vat l ntensté d coant à t = 0 + sachant q on feme l ntepte à t = 0 dans les dex pemes ccts alos q on l ove à t = 0 dans le dene? Même qeston en égme pemanent. ¹ ct ¹ ct n tlsant les mêmes méthodes qe los de l execce pécédent,» ct ct ¹ t = 0, (0 ) = 0, (0 ) = 0 ¹ t = 0 +, (0 + ) = 0, (0 + ) = 0 ¹ t, ( ) = 0, (0 ) = 0 À t = 0 +, le éssto est cot ccté, la tenson ax bones des ésstos est d où (0 + ) =. n égme pemanent, le condensate sont éqvalents à des nteptes ovets, on se amène à n cct à ne malle et la lo de Pollet donne ( ) = +.

3 TD oecton PSI 0 04 ct ¹ ¹ ¹ t = 0, (0 ) = 0, (0 ) = 0 t = 0 +, (0 + ) = 0, (0 + ) = 0 t, ( ) = 0, ( ) = 0 À t = 0 +, la contnté de l ntensté dans la bobne mpose (0 + ) = 0 (le généate de tenson déal est cot ccté!). n égme pemanent, le condensate se compote comme n ntepte ovet, on se amène à n cct à ne sele malle et la lo de Pollet donne ( ) =.» ct t = 0, (0 ) = 0, (0 ) = 0» t = 0 +, (0 + ) = 0, (0 + ) = 0» t, ( ) = 0, ( ) = 0 Po t < 0, est femé et la pate stée à dote d généate de coant est cot cctée : tot le coant passe pa femé et totes les ntenstés et tensons sont nlles à dote d généate. À t = 0 +, (0 + ) = (0 + ) = 0. n égme pemanent, la banche contenant est cot cctée et ( ) = 0. xecce : Détemnaton apde de la éponse d n cct On consdèe les qate ccts svants : ¹ ct» ct» ct ¹ ct 4 Po t < 0, et sont nls et po t 0, ls sont constants. À t = 0, les condensates sont déchagés et les bobnes ne sont pacoes pa acn coant. Détemne les éponses (t), (t), (t) et (t). Pltôt qe de se lance dans les calcls, on pet essaye de se amene à n cct étdé en classe en tlsant les tansfomatons Thévenn Noton. On poa en déde l éqaton dfféentelle et en déde l expesson chechée en tenant compte des conons ntales. ¹» Th Th ¹ ct On se amène a cct d cos avec les mêmes conons ntales d où (t) = Th [ e t ] avec Th = et = + Th. où Th =. +

4 PSI 0 04 oecton cts d e ode en égme tanst. ct On se amène a cct d cos avec les mêmes conons ntales d où (t) =. d (t) = Th e t avec Th = et =.» Th ¹ (t) (t)» Th ¹ Th ¹» Th ¹ ct On se amène a cct d cos avec les mêmes conons ntales d où (t) = Th [ e t ] avec Th = et =. ct 4 On se amène a cct d cos avec les mêmes conons ntales d où (t) = d(t) = Th [e t ] avec Th = et = + Th où Th =. + xecce 4 : elatons constttves, assocatons.. elatons constttves : qelle est la elaton lant à po chaqe fge? Fg.. Assocaton de condensates : Fg. 5 = éq, paa Fg. Fg. Fg. 6 Fg. 4 = éq, sée Pa applcaton des los de chhoff et des elatons constttves, expmez éq, pa la capacté d condensate éqvalent à l assocaton en paallèle de et (fge 5). Généalsez à ne assocaton de n condensates en paallèle. Même qeston po ne assocaton en sée (fge 6).. Mêmes qestons po de telles assocatons de bobnes.. elatons constttves : Fg. Fg. 4 Fg. Fg. 4

5 TD oecton PSI 0 04 Fg. : la flèche q epésente la tenson est oentée de l amate chagée q ves, on a donc q = et l ntensté est oentée ves l amate donc = dq d d où =. Fg. q = (oentaton de ) et = dq (on pet epésente oentée ves l amate ) d où = d. Fg. q = et = dq d (oentaton de et ) d où =. Fg 4. q = et = dq. Assocatons d où = d. = éq, paa = éq, sée Fg. 5 Fg. 6 ondensates en paallèle (fges 5) : la tenson ax bones des condensates est = d d = = = et pa applcaton de la lo des nœds, d = + = + d = ( + ) d = éq, paa. d avec éq, paa = + ondensates en sée (fges 6) : on a cette fos = = et pa advté des tensons = +. n dévant pa appot a temps, d + d = + = d = éq, sée avec éq, sée = + Bobnes en sée (fges 6 ) : c = = et pa advté des tensons, d = + = + d = ( + ) d = éq, sée. d avec éq, sée = + = éq, paa Fg. 5 = éq, sée Fg. 6 d Bobnes en dévaton (fges 5 ) : dans cette staton, = d = d apès la lo des nœds, = +. n dévant pa appot a temps, d + d = + = d = éq, paa avec éq, paa = + = et On pet généalse à l assocaton de n dpôles : Bobnes d k = k k k = k k ondensates k = d k k = k k Sée = k k éq = n k= k éq = n k= k Paallèle = k k éq = n k= k éq = n k k= 5

6 PSI 0 04 oecton cts d e ode en égme tanst. xecce 5 : ct compotant dex généates. es généates sont allmés deps longtemps et à l nstant t = 0, on feme l ntepte. ¹ ¹ Détemne et tace l alle de la tenson (t) ax bones d condensate. Avant tot calcl, on pet smplfe le cct ato de la gande à détemne (la tenson (t) ax bones d condensate). ela pemet de se amene à n cct détallé en classe. On s ntéesse a cct po t 0, c est à de qand est femé. ¹ ¹»»» éq éq ¹ On se amène fnalement à n cct éq sée banché ax bones d n généate de tenson de foce électomotce éq avec éq = et éq =. =. On obtent l éqaton dfféentelle en écvant la lo des malles : éq (t) (t) = avec (t) =. d(t) d où d(t) + (t) = éq avec = éq. a solton est de la fome (t) = éq + A.e t éq = + A. exp( t/) mas po détemne la constante d ntégaton à l ade de la conon ntale, l fat se amene a cct de dépat. Po t < 0, comme les généates étaent allmés deps longtemps, le égme pemanent état attent, et le cct état éqvalent à cel epésenté c-dessos dans leqel on a emplacé le condensate pa n ntepte ovet. (t) 0 ¹ ¹ Une lo des malles dans la malle de dote donne.0 = 0 sot = jsq à O. éq t Pa contnté de la tenson ax bones d condensate, (0 ) = = (0 + ) = A + éq = A + d où A = et fnalement = ( + exp( t/)). On effecte le tacé en ndqant la vale de (t) à t = 0, l asymptote et la tangente à l ogne q cope l asymptote en t =. xecce 6 : éponse d n cct à n échelon de tenson. 6

7 TD oecton PSI 0 04 Sot le montage epésenté c-conte. Po t < 0, le cct est en égme pemanent, c est à de qe le généate de tenson est allmé deps longtemps et ovet deps longtemps. On feme à t = 0.. Donne les vales ntales (0 ), (0 + ) et la vale fnale ( ) de (t).. Détemne (t).. Tace son alle. ¹ (t). epésentons (c-dessos à gache) le cct jste avant t = 0 c est à de en égme pemanent et avec ovet. e condensate est alos éqvalent à n ntepte ovet. On vot claement qe (0 ) = 0. ( ) + 0 ¹ 0 ¹ ( ) à t = 0 à t ¹ (t) Po détemne (0 + ), on dot tlse ne gande q ne pet pas sb de dscontnté : la tenson ax bones d condensate. À t = 0, ne lo des malles donne.0 = 0 d où (0 ) =. À t = 0 +, est femé, le condensate est en paallèle avec le éssto tavesé pa d où (0 ) = (0 + ). On en dédt (0 ) = = (0 + ) =.(0 + ) (0 + ) = : on a dscontnté de (t) à t = 0. Po fn, qand t le cct est à novea en égme pemanent, est éqvalent à n ntepte ovet mas cette fos, est femé (c-desss a cente). On se amène ans à n cct à ne malle et la lo de Pollet donne dectement ( ) =.. Po détemne (t) on commence pa établ l éqaton dfféentelle d cct (peme ode) Po ntode le mnmm d nconnes, on commence pa éce la lo des nœds s le cct (fge c-desss à dote). a lo des malles donne ((t) + (t)) (t) = 0 en posant (t) l ntensté q tavese le condensate. On a ne éqaton en (t) mas l este (t) qe l on expme en foncton de (t) en emaqant qe comme (tavesé pa (t)) est en paallèle avec, on a (t) = (t) avec (t) =. d(t) = d(t). n epotant dans la lo des malles, on établt (t) d(t) et sos la fome canonqe, d(t) = avec =. a solton de cette éqaton est de la fome (t) = A.e t + (t) + patclèe coespond a égme pemanent). On détemne enfn la constante A en tlsant la conon ntale : (0 + ) = = A + d où (t) = [ + e t ] avec =.. On tace l alle de (t) en pécsant la vale ntale, l asymptote et la tangente à l ogne (q cope l asymptote en t = ). xecce 7 : Étncelle de pte Sot le cct epésenté c-conte. = 0 d(t) + (t) = (on emaqe qe la solton (t) t 7

8 PSI 0 04 oecton cts d e ode en égme tanst.. Qelle est la vale de l ntensté (0) dans le cct sachant qe le coant est établ deps longtemps et femé?. On ove à t = 0. Détemne (t) et tace son alle. Qe se passe-t-l s devent tès gande?. Détemne (t) et tace son alle. Qe se passe-t-l s devent tès gande? (t) (t) ¹. Po détemne la vale ntale de (t), on epésente le cct à t = 0, c est à de avec femé et en égme pemanent. On pet alos emplace la bobne pa n ntepte femé (cct c-desss) et Qelle est la vale de l ntensté (0) dans le cct sachant qe le coant est établ deps longtemps et femé? (0 ) (t) ) (0 (t) ¹ ¹ à t = 0 à t (t) (t) ¹ po t e éssto étant cot ccté, on a smplement (0 ) =. ntensté d coant q tavese ne bobne ne pet pas sb de dscontnté, on a donc (0 + ) = (0 ) =.. On ove à t = 0, l applcaton de la lo des malles donne alos (cct c-desss a cente) (t) d(t) (t) = 0 d(t) + (t) = avec = + a solton de cette éqaton est d type (t) = A.e t + = A.e t +. + On véfe a passage qe la solton patclèe coespond a égme pemanent ( ovet et assmlable à n ntepte femé : cct c-desss à dote). On détemne la constante A en tlsant la conon ntale : (0 ) = = (0+ ) = A+ + A = et (t) = + ( ) exp( t ) avec = On tace l alle de (t) en pécsant la vale ntale, l asymptote et la tangente à l ogne. (t) (t) (t) + Po t S, 0 et passe tès apdement de à de dans la bobne Po t t 0, on tend ves ne dscontnté. On a smplement (t) = (t) = + ( ) exp( t ) avec = et s, (0 + ) =, ne tès gande tenson appaaît ax bones de l ntepte, cela pet conde à l appaton d ne étncelle (e "étncelle de pte") los de l ovete d n cct ndctf. 8

9 TD oecton PSI 0 04 xecce 8 : Mese d ne ésstance pa la méthode de pete de chage. Po mese ne ésstance élevée de plses mégaohms, on éalse le montage électqe cdessos où est n condensate éel de ésstance de fte f non epésentée s la fge, on donne = 0 µf. On abasse l ntepte doble en poston ; losqe le condensate est chagé, le voltmète nméqe V (spposé pafat) ndqe la tenson U 0 = 6,00 V. On ove l ntepte (poston ntemédae) ; a bot d temps t = 0 s, le voltmète V ndqe U = 5,0 V. On chage de novea le condensate sos la tenson U 0 (ntepte dans la poston ) ps on l abasse bsqement dans la poston ; a bot d temps t = 0 s, le voltmète ndqe U = 4,60 V. U 0, f V 0 ¹. n déde les vales de la ésstance de fte f d condensate et de la ésstance.. Dans la denèe expéence, détemne à qel nstant le condensate est déchagé de la moté de son énege ntale? e condensate éel est éqvalent à n condensate déal de capacté en paallèle avec n éssto de ésstance f. 0 A. Tant qe l ntepte est en poston, on chage le condensate. On pend l ogne des temps a moment où on ove l ntepte, le cct est alos en égme lbe et éqvalent à cel epésenté c conte. e condensate se déchage dans f avec la constante de temps V f (t) = f. On pet etove l éqaton dfféentelle à l ade d ne lo des malles (le voltmète étant pafat, acne ntensté ne le tavese) : f.(t) (t) = 0 avec (t) =. d (t) d où d (t) + (t) = 0. a solton est (t) = A.e t et pa contnté de (t), (0 ) = U 0 = (0 + ) = A d où fnalement (t) = U 0.e t. énoncé nos ndqe q à t = 0 s, (t = t ) = U = U 0.e t = t = ln U 0 f et fnalement, f = t, MΩ. ln U 0 U S on bascle l ntepte en poston apès avo echagé le condensate, on se amène a cct epésenté c-conte. (t) Apès assocaton des dex ésstos en paallèle, on se amène a cas pécédent et éq = t 5, MΩ avec ln U 0 éq = + f U U 0 A 0 A f V (t) V eq d où 9,4 MΩ.. énege (t) contene dans n condensate ax bones dqel la tenson est (t) s expme sos la fome (t) = (t). On cheche t tel qe (t ) = (0) (t ) = U 0 (t ) = U 0 avec (t ) = U 0.e avec éq = éq. = f + f. On en dédt t = éq ln = f + f ln 6,0 s. t éq 9

Lycée Viette TSI Dipôles linéaires Un dipôle est linéaire si u(t) et i(t) sont liés par une équation différentielle linéaire à coefficients

Lycée Viette TSI Dipôles linéaires Un dipôle est linéaire si u(t) et i(t) sont liés par une équation différentielle linéaire à coefficients Lycée Vette TSI I. Défnton d'n cct lnéae Ccts lnéaes. Dpôles lnéaes Un dpôle est lnéae s (t) et (t) sont lés pa ne éqaton dfféentelle lnéae à coeffcents constants. k n p m d ((t)) d ((t)) a n + n bm =

Plus en détail

Exercices Électrocinétique

Exercices Électrocinétique ecces Électocnétque alculs de tensons et de couants -2.1 éseau à deu malles étemne, pou le ccut c-conte, l ntensté qu tavese la ésstance 2 et la tenson u au bones de la ésstance 3 : 1) en fasant des assocatons

Plus en détail

Comment aborder l étude du régime transitoire d un circuit?

Comment aborder l étude du régime transitoire d un circuit? 0-03 xecces Électocnétque PTSI omment abode l étude du égme tanstoe d un ccut? 3 Méthode De manèe généale : Le l énoncé Ouve-t-on ou feme-t-on l nteupteu à t = 0? Établ la les) condtons) ntales) ègles

Plus en détail

Chapitre 1 ETUDE DES CIRCUITS EN CONTINU Connaissances (C) : Loi des nœuds, loi des mailles Relation tension - courant ou courant tension, loi d ohm

Chapitre 1 ETUDE DES CIRCUITS EN CONTINU Connaissances (C) : Loi des nœuds, loi des mailles Relation tension - courant ou courant tension, loi d ohm Chapte TUD DS CICUITS N CONTINU Connassances (C) : Lo des nœds, lo des malles elaton tenson - coant o coant tenson, lo d ohm Théoème de Thévenn. Pncpe de speposton Calcl de pssance en contn Savo-fae théoqes

Plus en détail

Champ électrostatique dans le vide

Champ électrostatique dans le vide Flèe MI Modle Physe II lément : lectcté Cos Pof..Tadl èe pate Chapte II Champ électostate dans le vde I. Défnton On dt en ne égon de l espace exste n champ électostate s ne chage électe placée en n pont

Plus en détail

Chapitre 2 Etude des circuits linéaires; théorèmes généraux

Chapitre 2 Etude des circuits linéaires; théorèmes généraux Chaptre 2 Etde des crcts lnéares; théorèmes générax 3 2.. Les éléments des crcts lnéares Rappel : n crct lnéare est n crct necomportant qe des composants (o dpôles) lnéares. Un composant est lnéare s la

Plus en détail

SERIE D EXERCICES N 9 : ELECTROCINETIQUE : CIRCUITS NON LINEAIRES

SERIE D EXERCICES N 9 : ELECTROCINETIQUE : CIRCUITS NON LINEAIRES Nathale Van de Wele - Physqe Sp PCSI - Lycée les Ecalypts - Nce Sére d exercces 9 SEIE D EXECICES N 9 : ELECTOCINETIQUE : CICUITS NON LINEIES 1 Caractérstqes, pont de fonctonnement : électrolyser, dode,

Plus en détail

RESEAUX LINEAIRES EN REGIME PERMANENT

RESEAUX LINEAIRES EN REGIME PERMANENT SX LNS N GM PMNNT SX LNS N GM PMNNT Plan (Cliqe s le tite po accéde a paagaphe) **********************. Dipôle électocinétiqe.... Modélisation d n dipôle linéaie actif.... Soces «contôlées» o «liées»....

Plus en détail

Clemenceau. Régimes transitoires dans les circuits (RC), (RL) et (RLC) Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.

Clemenceau. Régimes transitoires dans les circuits (RC), (RL) et (RLC) Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O. ycée lemencea PSI - Physqe ycée lemencea PSI (O.Graner) égmes transtores dans les crcts (), () et () Un len vers le TP sr l étde de ces crcts ycée lemencea PSI - Physqe ère parte harge et décharge d n

Plus en détail

Le magnétisme est la partie de la physique qui étudie les effets magnétiques des courants électriques et des aimants.

Le magnétisme est la partie de la physique qui étudie les effets magnétiques des courants électriques et des aimants. COUS DE MAGNETISME Le magnétsme est la pate de la physqe q étde les effets magnétqes des coants électqes et des amants. Plan d cos I- Foce magnétqe I-1- Foce de Loentz I-2- Lo de Laplace I-3- Foce électomotce

Plus en détail

AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL

AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL APLIFICAU OPAIONNL - POPI D L'AOP IDAL. Descrpton L'amplfcater opératonnel se présente sos la forme d'n crct ntégré (en général DIL) ; l possède entrées notées - entrée non nversese - et - - entrée nversese.

Plus en détail

1 Le contacteur électromagnétique

1 Le contacteur électromagnétique Lycée Naval, Spé. Conveson de pssance. 03. Conveson électo-magnéto-mécanqe Conveson électo-magnéto-mécanqe Le phénomène d ndcton électomagnétqe a ms en évdence la possblté de convet de l énege électqe

Plus en détail

CL2 CL1. Figure 1. Le transistor T 1 possède : Un gain en courant β 1 de 100 Une résistance interne r ce1 de 20 KΩ.

CL2 CL1. Figure 1. Le transistor T 1 possède : Un gain en courant β 1 de 100 Une résistance interne r ce1 de 20 KΩ. PREMIERE PARTIE : ETAGE AMPLIFICATEUR EN EMETTEUR COMMUN On donne en fgre le schéma d n amplfcater émetter commn à T 25 C, almenté par ne tenson V CC de 20V, dans leqel le transstor NPN T possède, grâce

Plus en détail

Caractéristiques de quelques dipôles

Caractéristiques de quelques dipôles Lycée Mohamed belhassan elouazan Saf Caactéstques de quelques dpôles Stuaton déclenchante Délégaton de Saf Blan I- Intoducton - Défntons & classfcaton on appelle dpôle tout composant électque ayant deux

Plus en détail

Ch.9 : Dipôles passifs en régime sinusoïdal.

Ch.9 : Dipôles passifs en régime sinusoïdal. _ch (omplexes snsoïdal).o Mare Perrot ycée d empart // h. : Dpôles passfs en régme snsoïdal.. Nombres complexes assocés ax vecters de Fresnel. θ x e vecter de Fresnel: Son modle est la valer effcace de

Plus en détail

I. Généralités sur les dipôles

I. Généralités sur les dipôles Élctocnétq Pat Chapt I Généaltés s ls dpôls Convntons d ontaton ds dpôls Convnton écpt : Convnton généat : t n sns nvs t dans l mêm sns A B Dpôl A B Dpôl BA maq : s n dpôl passf s tov n convnton généat,

Plus en détail

P= m g. Figure 1. j, r. i, r. et f.

P= m g. Figure 1. j, r. i, r. et f. 1 1 MOUVEMENT D UN CYLINDRE SUR UN PLAN INCLINÉ On consdèe un cylnde homogène, de ayon R, de hauteu h, de densté volumque σ v et de masse m. Ce cylnde oule sans glsse su un plan nclné fasant un angle avec

Plus en détail

1 Réponse d un circuit RC série à un échelon de tension

1 Réponse d un circuit RC série à un échelon de tension Lycée Naval, Sup. Sgnaux Physques.. Crcut lnéare du premer ordre Crcut lnéare du premer ordre 1 éponse d un crcut C sére à un échelon de tenson On s ntéresse à la réponse d une assocaton sére {conducteur

Plus en détail

LES moteurs À courant continu

LES moteurs À courant continu LES motes À coant contn A se en staton : tottnette électqe à oes ( vo lve de cos page 07 ) B appels : 1 odélsaton et symbole : Enege électqe (exctaton) Commande ( /A) églage ( vtesse ) Enege mécanqe O.Enege

Plus en détail

VECTEURS ET SCALAIRES

VECTEURS ET SCALAIRES Vecteus et scalaes VECTEURS ET SCLIRES Le peme cous «nalse vectoelle» a été publé pa Wlson et Gbbs, en 90. Ce cous eposat su les tavau de Hamlton, Cauch, Gassman et Mawell. Dès los, les équatons qu décvent

Plus en détail

Clemenceau. Lois fondamentales de l électrocinétique. Exemple du courant continu. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.

Clemenceau. Lois fondamentales de l électrocinétique. Exemple du courant continu. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O. PCSI - Physqe Lycée Clemencea PCSI (O.Graner) Los fondamentales de l électrocnétqe Exemple d corant contn Olver GNIE PCSI - Physqe I Défntons sr les crcts électrqes : éseax et dpôles : Un résea est n crct

Plus en détail

CH06 : Les cellules de commutation

CH06 : Les cellules de commutation BTS électrotechnqe 2 ème année - Scences physqes applqées H06 : Les cellles de commtaton Enje : converson de l énerge électrqe Problématqe : Entre l électrotechnqe et l électronqe, s est développée a cors

Plus en détail

Electrocinétique : régime permanent (Corrigé) Ex 0 : application des lois de Kirchoff.

Electrocinétique : régime permanent (Corrigé) Ex 0 : application des lois de Kirchoff. lectrocnétqe : régme permanent (Corrgé) x : applcaton des los de Krchoff. Posons d'abord les éqatons électrqes : lo de nœd : 1 + 2 + 3 = (1) (attenton à l'orentaton des condcters). los de malles : 1 1

Plus en détail

Dipôle RC : Exercices

Dipôle RC : Exercices Dpôle : xercces xercces 1 : QM Un condensateur est placé dans un crcut. Le schéma ndque les conventons adoptées. hosr dans chacune des phrases suvantes, la proposton exacte. On donne q A = q 1. la tenson

Plus en détail

TP6 Caractéristiques de dipôles 2013

TP6 Caractéristiques de dipôles 2013 TP6 Caractérstqes de dpôles 2013 Noms des étdants : 1-Dpôles lnéares Par défnton, n dpôle est lnéare s l exste entre la tenson à ses bornes et le corant électrqe q le traverse, ne éqaton dfférentelle lnéare.

Plus en détail

Série 1 : Convertisseurs statiques

Série 1 : Convertisseurs statiques Sére 1 : Convertssers statqes X1 : Montage redresser en pont. U=48V- 50Hz 1) Précser les condctons des dodes et la relaton entre c et dans chaqe ntervalle. racer c(t) 2) Donner les expressons de la valer

Plus en détail

RÉPONSES À UN ÉCHELON. Sortie u(t) réponse. t(s)

RÉPONSES À UN ÉCHELON. Sortie u(t) réponse. t(s) BTS S ÉPONSS À UN ÉHON. éponse à n échelon d n système d premer ordre xemple : almentaton d n condensater de capacté par ne sorce de tenson e(t) à travers résstance a tenson varable e(t) est n échelon

Plus en détail

Cinématique du point

Cinématique du point Scences Cnématque du pont Cnématque du pont 1REPERE D'ESPACE ET REPERE DE TEPS2 11L'ESPACE PHYSIQUE2 111 Repésentaton géométque d un espace affne 2 112 Popétés des espaces vectoels2 113 Repésentaton géométque

Plus en détail

Phénomène d induction

Phénomène d induction Execces du chapte I2 Langevn-Wallon, PTI 2016-2017 Phénomène d nducton Execce 1 : gne du couant ndut Execces [ ] Dans chacun des ccuts c-dessous, la spe cculae et/ou l amant dot sont déplacés dans le sens

Plus en détail

Circuits linéaires en régime continu

Circuits linéaires en régime continu ÉLETROINÉTIQUE chaptre 2 rcts lnéares en régme contn Dans ce chaptre, on se place nqement dans le cas des régmes contns : les tensons et les ntenstés dans le crct sont constantes. Les crcts pevent alors

Plus en détail

Chapitre I Eléments de la théorie des réacteurs

Chapitre I Eléments de la théorie des réacteurs hapte I Eléments de la théoe des éacteus L'objectf de ce cous est de pemette un dmensonnement des éacteus en fonctonnement dves et ans éalse une cetane conveson en optmsant leu fonctonnement. Défnton Un

Plus en détail

Circuits linéaires du premier ordre

Circuits linéaires du premier ordre Électrcté - haptre 2 rcuts lnéares du premer ordre Introducton... 2 I Étude d un dpôle sére...3 1 omportements lmtes d un condensateur...3 2 harge d un condensateur : réponse d un dpôle à un échelon de

Plus en détail

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte.

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte. I Introdcton : T.P. Le redressement commandé : le pont mxte. Précédemment, nos avons v qe nos povons réalser la converson d'ne tenson alternatve snsoïdale t =U 2sn t en ne tenson contne grâce à l'tlsaton

Plus en détail

TP 6: Circuit RC, charge et décharge d'un condensateur - Correction

TP 6: Circuit RC, charge et décharge d'un condensateur - Correction TP 6: Crcut C, charge et décharge d'un condensateur - Correcton Objectfs: Savor utlser un multmètre. Savor réalser un crcut électrque à partr d'un schéma. Connaître l'nfluence d'un condensateur dans un

Plus en détail

Condensateur de Lampard

Condensateur de Lampard HOQUE Olver ondensater de Lampard Introdcton : Le condensater de Lampard est n condensater dont la capacté est calclable. Il perm d étalonner des condensaters sot par sbsttton, sot à l ade de ponts de

Plus en détail

TRANSFORMATEUR MONOPHASE

TRANSFORMATEUR MONOPHASE - ROLE ET NTERET. Rôle TRANSFORMATER MONOHASE n transformater est ne machne électrqe statqe permettant n changement de tenson alternatve avec n excellent rendement. l pet être tlsé en abasser de tenson

Plus en détail

DYNAMIQUE ETUDE D UNE MACHINE A LAVER LE LINGE

DYNAMIQUE ETUDE D UNE MACHINE A LAVER LE LINGE INS de Lyon Jin ème année DYNMIQUE DS ETUDE D UNE MCHINE LVE LE LINGE Dessin à intége INS de Lyon Jin ème année Le modèle plan de mécaniqe généale de la machine à lave le linge est pésenté s la fige Desciption

Plus en détail

EC 2 Étude des circuits linéaires en régime continu

EC 2 Étude des circuits linéaires en régime continu Étude des crcuts lnéares en régme contnu PS 2016 2017 Objet du chaptre : donner des outls pour détermner l état électrque d un crcut : potentels des dfférents nœuds par rapport à un nœud chos comme référence

Plus en détail

PRINCIPE DE FERMAT INDICE DE REFRACTION

PRINCIPE DE FERMAT INDICE DE REFRACTION PRINCIPE DE FERT INDICE DE REFRCTION Le pncpe de Femat est un pncpe physque qu déct la popagaton des ayons lumneux. Un peu d hstoe Pee de Femat (1601/1608-1665) est un juste (avocat à odeaux) passonné

Plus en détail

10: Systèmes de plusieurs objets

10: Systèmes de plusieurs objets : Systèmes de pluseus objets I.Comment déct-on le mouvement lnéae d un système d objets? Le cente de masse () La dynamque et l énege mécanque d un système de objets II.Qu est-ce qu met un objet ndéfomable

Plus en détail

Chap. 7 : Le dipôle RL Exercices

Chap. 7 : Le dipôle RL Exercices Termnale S Physque Chaptre 7 : e dpôle Page 1 sur 8 xercce n 3 p170 1. a. unté d nductance est le henry de symbole H. b. e nom de cette unté provent du physcen amércan Joseph Henry : http://fr.wkpeda.org/wk/joseph_henry

Plus en détail

Chapitre 2 Eléments de cinématique du solide

Chapitre 2 Eléments de cinématique du solide Chapte Eléments de cnématqe d solde Dans ce chapte, nos allons ntode qelqes notons po déce le movement de ponts et d'objets, ne dscplne q'on appelle la cnématqe, sans po le moment essae de fae le len ente

Plus en détail

Dipôles électrostatiques

Dipôles électrostatiques Mchel Foc Électomagnétsme et électocnétque P0) UPM, 06/07 hapte III Dpôles électostatques III.a.. Potentel Potentel et champ céés pa un dpôle onsdéons un système de deu chages opposées, +Q et Q, stuées

Plus en détail

LA REGULATION P.I.D. 1. Introduction

LA REGULATION P.I.D. 1. Introduction . Intoducton LA REGULATION P.I.D Encoe utlsé en ason du pods du passé, à la fos matéel et cultuel : matéel : gâce à la découvete de l ampl cateu opéatonnel, le peme P.I.D. est commecalsé en 930; pus dans

Plus en détail

Oscillations libres dans un circuit RLC série

Oscillations libres dans un circuit RLC série HAPI 8 Oscllatons lbres dans n crct sére r Manel pages 75 à 9 hox pédagoges e chaptre est le trosème et derner chaptre consacré à l évolton des systèmes électres Après avor étdé séparément les dpôles et

Plus en détail

CHAPITRE 2 FORMULATION TRADITIONNELLE DE LA MECANIQUE DES STRUCTURES

CHAPITRE 2 FORMULATION TRADITIONNELLE DE LA MECANIQUE DES STRUCTURES CHAPITRE FRMUATIN TRAITINNEE E A MECANIQUE ES STRUCTURES ans ce chaptre, nos rappelons les éqatons fondamentales de la mécanqe des strctres, et notamment certans théorèmes énergétqes q oent n rôle mportant

Plus en détail

Chapitre III- 4- RÉGIME SINUSOÏDAL ASSOCIATION DE DIPÔLES

Chapitre III- 4- RÉGIME SINUSOÏDAL ASSOCIATION DE DIPÔLES haptre - 4- ÉGME SNSOÏDA ASSOATON DE DPÔES - Montage por les assocatons "parallèle" 1 OBJETFS l s'agt d'étder la relaton corant-tenson ( mpédance Z [ Z ; ] ) dans des assocatons de dpôles lnéares élémentares

Plus en détail

Calculatrice autorisée. Les annexes 1 et 2 (pages 4/5 et 5/5) sont à rendre avec la copie. I ÉTUDE D UN CHAUFFE-EAU ALIMENTÉ EN TRIPHASÉ

Calculatrice autorisée. Les annexes 1 et 2 (pages 4/5 et 5/5) sont à rendre avec la copie. I ÉTUDE D UN CHAUFFE-EAU ALIMENTÉ EN TRIPHASÉ BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE -- SESSION 2007 SERIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE SPÉCIALITÉ : CHIMIE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS Épeuve : PHYSIQUE - CHIMIE PHYSIQUE Duée 2 h Coefficient

Plus en détail

13.1 Rang et coloriage (en) a Pour les buts de la discussion, on considère les nœuds externes

13.1 Rang et coloriage (en) a Pour les buts de la discussion, on considère les nœuds externes 3 bes oge-et-noi IT5 Miklós sűös 6 décembe 6 3. Rang et coloiage (en) On associe ne ale entièe non-négatie à chaqe nœd. On a l appele le «ang» (aant de toe n meille nom), dénoté pa ang(). Le ang est coissant

Plus en détail

Examen de fin d apprentissage Monteur-électricien / Monteuse électricienne. Livre de formules et calculatrice de poche.

Examen de fin d apprentissage Monteur-électricien / Monteuse électricienne. Livre de formules et calculatrice de poche. Sére 2004 Connassances professonnelles écrtes Electrotechnqe / Electronqe Nom... Prénom... Examen de fn d apprentssage Monter-électrcen / Montese électrcenne N o d canddat... Date... Dosser d canddat Temps

Plus en détail

Liaisons entre Solides d un mécanisme

Liaisons entre Solides d un mécanisme cences Industelles Cous Lasons nomalsées ente soldes Lasons ente oldes d un mécansme 1èe pate : LIION NORMLIEE ENTRE OLIDE 1.1. BUT DE L MODELITION...3 1.2. CRCTERITIQUE GEOMETRIQUE DE LIION NORMLIEE...3

Plus en détail

Propriétés thermoélastiques des gaz parfaits

Propriétés thermoélastiques des gaz parfaits Themodynamque - Chapte opétés themoélastques des gaz pafats opétés themoélastques des gaz pafats LES CONNAISSANCES - Gaz pafat à l échelle macoscopque Défnton : Le gaz pafat assocé à un gaz éel est le

Plus en détail

RAPPELS DE COURS SUR L'ALTERNATIF

RAPPELS DE COURS SUR L'ALTERNATIF RAPPELS DE CORS SR L'ALERNAF - DÉFNON D CORAN ALERNAF SNSOÏDAL Les varatons e l'ntensté nstantanée, notée, e ce type e corant en foncton temps sont représentés par ne snsoïe. 0 0 3 4 - Le temps qe met

Plus en détail

Lycée Vaucanson PTSI 1 et 2 TD INDUCTION N 2

Lycée Vaucanson PTSI 1 et 2 TD INDUCTION N 2 Lycée Vaucanson PTSI et 2 TD Physque TD INDUCTION N 2 EXERCICE : Coeffcent d nductance mutuelle ente deux solénoïdes : On consdèe deux bobnes longues, ou solénoïdes, de même axe Oz et de même longueu d,

Plus en détail

Documents de cours : Conversion électronique de puissance - hacheurs

Documents de cours : Conversion électronique de puissance - hacheurs Introdcton Docments de cors - Converson électronqe de pssance Hachers Dans ce chaptre, nos nos ntéressons à la converson électronqe de pssance. Nos défnrons la noton d électronqe de pssance, ps nos nos

Plus en détail

Chapitre I L ELECTRICITE EN CONTINU. LOIS DE KIRCHHOFF

Chapitre I L ELECTRICITE EN CONTINU. LOIS DE KIRCHHOFF Chaptre I L ELECTICITE EN CONTINU. LOIS DE KICHHOFF Préreqs : Les notons de «corant» et de «tenson» (o dfférence de potentel) sont spposées connes ans qe la lo d Ohm «U =.I». Objectfs : Acqston de ocablare.

Plus en détail

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou LCTICIT nalyse des sgnax et des crcts électrqes Mchel Po Chaptre 2 Los générales de l électrcté en régme contn. Théorèmes de sperposton, Thévenn et Norton. dton 23/05/2005 nméro d'enregstrement de

Plus en détail

COURS L2- PC, E2i (ESGT, ENSIM),), L2-MATH Partie II: Magnétostatique. Objectifs. 1. Exemples d applications du champ magnétique

COURS L2- PC, E2i (ESGT, ENSIM),), L2-MATH Partie II: Magnétostatique. Objectifs. 1. Exemples d applications du champ magnétique COURS L- PC, E (ESGT, ENSM),), L-MATH Pate : Magnétostatque Objectfs obnes de Helmholtz 1. Exemples d applcatons du champ magnétque. Etude le champ magnétque cée pa des couants constants (Lo de ot-savat,

Plus en détail

Méthodes d étude des circuits linéaires en régime continu

Méthodes d étude des circuits linéaires en régime continu Méthodes d étude des crcuts lnéares en régme contnu Cadre d étude : n réseau électrque (ensemble de dpôles électrocnétques relés par des conducteurs flformes de résstance néglgeable) consttue un crcut

Plus en détail

EXERCICE 1 : ÉTUDE EXPÉRIMENTALE DE DIPÔLES ÉLECTRIQUES (6 points)

EXERCICE 1 : ÉTUDE EXPÉRIMENTALE DE DIPÔLES ÉLECTRIQUES (6 points) Polynése jun 2009 http://labolycee.org EXERCICE 1 : ÉTUDE EXPÉRIMENTALE DE DIPÔLES ÉLECTRIQUES (6 ponts) Les tros partes sont ndépendantes. 1. Dpôles «résstance et condensateur en sére» Pour étuder ce

Plus en détail

( v) L r. r r. Chapitre III : Le Moment Cinétique en Mécanique Quantique. III-1) Le moment cinétique en Mécanique Classique : Son importance.

( v) L r. r r. Chapitre III : Le Moment Cinétique en Mécanique Quantique. III-1) Le moment cinétique en Mécanique Classique : Son importance. Capte III : e Moent Cnétque en Mécanque Quantque III-) e oent cnétque en Mécanque Classque : on potance. On défnt le oent cnétque pa la quantté vectoelle. p ( v) v On pale de oent cnétque obtal pusqu l

Plus en détail

CHAMP ELECTRIQUE. Matière : Physique Chimie. Niveau : 1 Bac S.M. I) Electrisation de la matière:

CHAMP ELECTRIQUE. Matière : Physique Chimie. Niveau : 1 Bac S.M. I) Electrisation de la matière: Matèe : Physque Chme Nveau : 1 Bac S.M CHAMP ELECTRIQUE I) Electsaton de la matèe: 1) Electsaton pa fottement : Cetanes cops "pegne, ègle, stylo,...", losqu on les fotte, sont susceptbles de povoque des

Plus en détail

En fin de chapitre, nous donnerons un aperçu de l approche généralisée des quadripôles, dans laquelle la notion d entrée et de sortie perd son sens.

En fin de chapitre, nous donnerons un aperçu de l approche généralisée des quadripôles, dans laquelle la notion d entrée et de sortie perd son sens. n qadrpôle est n élément comportant 4 bornes, dex qe nos plaçons sr sa gache et dex sr sa drote. 1 1 De la façon la pls générale, le qadrpôle consdéré effecte ne opératon de tratement d sgnal, telle qe

Plus en détail

I) A quoi sert la géométrie analytique?

I) A quoi sert la géométrie analytique? FICHE ETHDE sr la GEETRIE ANALYTIQUE I) A qo sert la géométre analtqe? a) Exemples : 1 ACKE, CHBD et HGLF sont 3 parallélogrammes. d b f l AC = 8, AE =, CH = 5, CD = 6,6 HG = 1, HF = 11 6,6 11 Les ponts

Plus en détail

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECTCTE Analyse des sgnax et des crcts électrqes Mchel Po Chaptre Los générales de l électrcté en régme contn Los de Krchhoff Baselecpro Edton /03/04 Table des matères POUQUO ET COMMENT? DEFNTONS, OCABULAE

Plus en détail

TS Le plan muni d un repère orthonormé

TS Le plan muni d un repère orthonormé TS Le plan mn d n repère orthonormé n note P l ensemble des ponts d plan et P l ensemble des ecters d plan. I. Expresson analytqe d prodt scalare 1 ) Remarqe prélmnare ans tot le chaptre,,, est n repère

Plus en détail

Liaisons entre Solides d un mécanisme

Liaisons entre Solides d un mécanisme Sciences Indstielles Cos Liaisons nomalisées ente solides Liaisons ente Solides d n mécanisme 2 ème patie : SSOCITIONS D LIISONS.. DFINITIONS...2... Dessin techniqe d n mécanisme...2..2. Schémas cinématiqes

Plus en détail

Décharge d un condensateur dans une bobine

Décharge d un condensateur dans une bobine HAPITRE 8 OSIATIONS IBRES DANS UN IRUIT R Décharge un conensateur ans une bobne. Prncpe et schéma u montage nterrupteur () étant sur la poston (), le conensateur e capacté se charge. a charge est termnée

Plus en détail

Fiche de révision Terminale ES

Fiche de révision Terminale ES Fiche de révision Terminale ES Jlien Reichert Légende (por le fichier en colers ) : en roge, les formles et théorèmes à savoir par cœr ; en vert, les méthodes q il vat mie maîtriser ; en ble, les définitions

Plus en détail

CHAMP ÉLECTROSTATIQUE CHAMP GRAVITATIONNEL

CHAMP ÉLECTROSTATIQUE CHAMP GRAVITATIONNEL CHAP ÉLECTROSTATIQUE CHAP GRAVITATIONNEL I. ÉLECTROAGNÉTISE On appelle électomagnétisme l étde de l ensemble des phénomènes liés ax inteactions ente paticles chagées. L objet d étde le pls généal est n

Plus en détail

Chapitre 13 : redressement commandé

Chapitre 13 : redressement commandé Cors 13 Chaptre 13 : redressement commandé le Thyrstor 1. défnton 2. retard à l amorçage redresser à 4 thyrstors 1. sr charge R a) montage b) obseraton c) fonctonnement 2. sr charge RLE a) montage b) obseraton

Plus en détail

SUITES ARITHMETIQUES ET GEOMETRIQUES SUITES GEOMETRIQUES

SUITES ARITHMETIQUES ET GEOMETRIQUES SUITES GEOMETRIQUES ITE ARITHMETIQE ET GEOMETRIQE EXERCICE : Voc e sére de formle mse e place das le cors : ITE ARITHMETIQE r r p q (p q r 5 ( (...... ( ITE GEOMETRIQE q 6 q q... q q q 7 q 8... q q r s r s q Voc este e sére

Plus en détail

RESEAUX DE NEURONES, LOGIQUE FLOUE ET ALGORITHMES GENETIQUES

RESEAUX DE NEURONES, LOGIQUE FLOUE ET ALGORITHMES GENETIQUES RESEAUX DE NEURONES, LOGIQUE FLOUE ET ALGORITHMES GENETIQUES Jalel ZRIDA Ecole Spérere des Scences et Technqes de Tns et Unté Sgna et Système, ENIT La Logqe Floe De nos jors, nos problèmes mplqent sovent

Plus en détail

Lycée Viette TSI 1. Corrigé TD 01

Lycée Viette TSI 1. Corrigé TD 01 Lycée ette TSI 1 x 1 Los de Krchhoff et lo d'ohm Corrgé TD 1 u cc C u C 15 6 6 u u + B + 6 9 u 1 cc u 15 9 6 B + C 1,7 m 1 B +,7 + 1,6 1,67 m C + 1 + 1 + 1,67 1,7 + 1,6 11,67 m u1 6 1,59 k 1 1,67.1 Ω u

Plus en détail

Oscillations électriques libres

Oscillations électriques libres Oscllatons électrues lbres A Oscllatons lbres amortes 1/ Etude expérmentale a Expérence et observatons Après avor chargé le condensateur (poston 1) On bascule l nterrupteur sur la poston, on obtent l oscllogramme

Plus en détail

CH7 Géométrie : Produit scalaire et vectoriel de l espace

CH7 Géométrie : Produit scalaire et vectoriel de l espace CH7 Géométre : Prodt scalare et vectorel de l espace 3 ème Maths Mars 2010 A. LAATAOUI Rappels sr le prodt scalare dans le plan Soent et v dex vecters d plan. On appelle prodt scalare des vecters et v

Plus en détail

Générateurs et récepteurs

Générateurs et récepteurs Les généateus de tension ls ont comme ôle de founi du couant électique (ou de l énegie électique) à un cicuit extéieu. ls doivent donc enteteni le mouvement des électons. n continu, les généateus sont

Plus en détail

Analyser un circuit électrocinétique

Analyser un circuit électrocinétique PCS, Fabet (Metz) Électocinétique, TD n 00 0 Le cous nalyse un cicuit électocinétique Cout-cicuite un généateu idéal de tension, ie elie ses deux bones pa un fil, evient à lui impose une ddp nulle ente

Plus en détail

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou LCTICIT nalyse des sgnax et des crcts électrqes Mchel Po Chaptre 2 Los générales de l électrcté en régme contn. Théorèmes de sperposton, Thévenn et Norton. dton 11/03/2014 Table des matères 1 POUQUOI T

Plus en détail

Dynamique du point matériel

Dynamique du point matériel Chaptre III Dynaqe d pont atérel I Généraltés La cnéatqe a por objet l étde des oveents des corps en foncton d teps, sans tenr copte des cases q les provoqent La dynaqe est la scence q étde (o déterne)

Plus en détail

Dans sa version la plus simple, ce redresseur est alimenté par un seul enroulement secondaire de transformateur.

Dans sa version la plus simple, ce redresseur est alimenté par un seul enroulement secondaire de transformateur. Hypothèses : - Les dodes tlsées dans les redressers sont spposées déales : Dode passante : v D = 0 et D > 0 Dode bloqée : v D < 0 et D = 0 - On se lmte a redressement de sgnax sss d résea 50Hz. A D v D

Plus en détail

Premier semestre de première année de BTS

Premier semestre de première année de BTS M. HOLST Florent 1BTS Electrotechnqe 1 Premer semestre premère année BTS Septembre Octobre Novembre Décembre Janver Péro préve por le dérolement ce TP : Ttre d TP Econome d énerge sr n ste solé Rapport

Plus en détail

1 Généralités sur les tests d hypothèse

1 Généralités sur les tests d hypothèse UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année niversitaire 2014 2015 L2 Économie Cors de B. Desgrapes Méthodes Statistiqes Séance 05: Introdction ax tests d hypothèses Table des matières

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable. 1 (t 2 +x 2 ) n.

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable. 1 (t 2 +x 2 ) n. Eo7 Intégrales dépendant d n paramètre Eercices de Jean-Lois Roget. Retrover assi cette fiche sr www.maths-france.fr * très facile ** facile *** difficlté moyenne **** difficile ***** très difficile I

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable. 1 (t 2 +x 2 ) n.

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable. 1 (t 2 +x 2 ) n. Eo7 Intégrales dépendant d n paramètre Eercices de Jean-Lois Roget. Retrover assi cette fiche sr www.maths-france.fr * très facile ** facile *** difficlté moyenne **** difficile ***** très difficile I

Plus en détail

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE L électostatque Chapte 1 CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIUE 1.1 Intoducton La chage est une popété de la matèe qu lu fat podue et sub des effets électques et magnétques. On dstngue : - l'électostatque qu est

Plus en détail

Cours MPSI Chaînes de Solides 1 CHAINES DE SOLIDES

Cours MPSI Chaînes de Solides 1 CHAINES DE SOLIDES Cous MPSI Chînes de Soldes A Chînes ouvete, femée, complee CHAINES DE SIDES Gphe de stuctue (gphe des lsons) Dns le gphe des lsons d'un mécnsme, les dfféents soldes du mécnsme sont schémtsés p des cecles

Plus en détail

C ha pi t re 4 : Puissance et éne rgie

C ha pi t re 4 : Puissance et éne rgie 1 GEL C hapt re 4 : Pssance et énerge C ha p t re 4 : Pssance et éne rge 4.1. la pssance électrqe 240 V 50 W 240 V 100 W 240 V 75 W exemple des lampes dont l'éclarement change avec la pssance ndqée, on

Plus en détail

Modèle de turbulence à tensions de Reynolds et à flux de chaleur algébriques :

Modèle de turbulence à tensions de Reynolds et à flux de chaleur algébriques : Modèle de trblence à tensons de Reynolds et à flx de chaler algébrqes : Applcaton à l étde de l agrandssement des trappes de désenfmage d tnnel d Frés 13 novembre 007 SFTRF CETU AGEFLUID A. Chabert A.

Plus en détail

Physique appliquée. 1 res STI. Génie mécanique, Génie civil, Génie énergétique

Physique appliquée. 1 res STI. Génie mécanique, Génie civil, Génie énergétique hysqe applqée 1 res STI éne mécanqe, éne cvl, éne énergétqe Jacqes Lafarge Lycée stave Effel, ordeax Therry Lecorex Lycée Rchele, Rel-almason érard ontaster Lycée oran, ars Sos la drecton de Robert Le

Plus en détail

CHAPITRE 5 : DIPOLES LINEAIRES

CHAPITRE 5 : DIPOLES LINEAIRES PCSI CHAPITRE 5 : DIPOLES LINEAIRES / CHAPITRE 5 : DIPOLES LINEAIRES I INTRODUCTION Ayat v les los gééales goveat les ccts électqes e égme letemet vaables, os os téesseos das ce chapte à déce cetas des

Plus en détail

Physique appliquée. 1 re STI. Génie électronique

Physique appliquée. 1 re STI. Génie électronique Physqe applqée 1 re STI Géne électronqe Mare-Clade Dder Lycée les Irs, Lormont Jacqes Lafarge Lycée Gstave ffel, Bordeax Therry Lecorex Lycée Rchele, Rel-Malmason Gérard Montaster Lycée Doran, Pars Sos

Plus en détail

ONDULEUR. L'onduleur est... si sa... de fonctionnement est... de la sortie. Les onduleurs sont utilisés:...

ONDULEUR. L'onduleur est... si sa... de fonctionnement est... de la sortie. Les onduleurs sont utilisés:... le SI G Ondler ODULUR I. PRICIP DS ODULURS AUOOMS On appelle ondler, n convertsser...q permet d'obtenr ne...... L'ondler est... s sa... de fonctonnement est... de la sorte. Les ondlers sont tlsés:......

Plus en détail

ASPECTS ENERGETIQUES: THERMOCHIMIE

ASPECTS ENERGETIQUES: THERMOCHIMIE ASPECS ENERGEIQUES: ERMOCIMIE Abdelkm EL-GAYOURY CIMMA K-1 hemochme : blans d énege Intoducton Le système : vocabulae et défntons Le peme pncpe : consevaton de l énege Applcatons : calcul des gandeus de

Plus en détail

Premier ordre. En BF, le condensateur se comporte comme un interrupteur ouvert, on reconnaît un pont diviseur de tension et u s =

Premier ordre. En BF, le condensateur se comporte comme un interrupteur ouvert, on reconnaît un pont diviseur de tension et u s = TD E 7 oection PSI 05 06 TAVAUX DIIGÉS E 7 Pemie ode Execice : Filte électique du pemie ode Soit le cicuit epésenté ci-dessous et pou lequel u e est une tension sinusoïdale de pulsation et la tension de

Plus en détail

LES VECTEURS EXPLICITATION CONDITIONS

LES VECTEURS EXPLICITATION CONDITIONS ICHE DE PRÉSENTATION ICHE DE PRÉSENTATION ICHE DE PRÉSENTATION OBJECTI(S) Tace un vecte V. Détemine ses coodonnées. Calcule sa mese. Effectue des opéations s les vectes. Ête capable à l'issue des tavaux.

Plus en détail

chapitre 3 magnétostatique : champs B crées par des courants constants

chapitre 3 magnétostatique : champs B crées par des courants constants chapite magnétostatiqe : champs cées pa des coants constants 1. champ cée pa des coants, syméties, loi de iot et Savat 1.1 expéiences; obsevation de spectes: de la limaille de fe sapodée ato de difféents

Plus en détail

1 ère S Le produit scalaire dans le plan

1 ère S Le produit scalaire dans le plan 1 ère S Le prodit scalaire dans le plan Une nité de longer est fixée dans tot le chapitre. I. Définition et conséqences immédiates 1 ) Définition (expression trigonométriqe) et sont dex ecters qelconqes

Plus en détail

Chap2 Conversion électronique de puissance : Hacheurs

Chap2 Conversion électronique de puissance : Hacheurs Chap2 Converson électronqe de pssance : Hachers 1. Prncpe de la converson électronqe de pssance 1.1. Ordres de granders en électronqe de pssance 1.2. Intérêt des convertssers électronqes à nterrpters 1.3.

Plus en détail

COURANT CONTINU, MULTIMETRES, THEOREME DE THEVENIN... a) On considère le montage ci-dessous. Déterminer les intensités des courants I, I 1 et I 2.

COURANT CONTINU, MULTIMETRES, THEOREME DE THEVENIN... a) On considère le montage ci-dessous. Déterminer les intensités des courants I, I 1 et I 2. OUNT ONTINU, MULTIMETES, THEOEME DE THEVENIN... 1 Execice 1 a) On considèe le montage cidessous. Détemine les intensités des couants I, I 1 et I 2. p I ' I1 I 2 (E, ) 1 2 ' b) Si pou une aison quelconque,

Plus en détail