INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES"

Transcription

1 INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES 1.1. Qualificatin juridique En applicatin de la directive eurpéenne 2002/92/CE du 9 décembre 2002 sur l intermédiatin en assurance (dite DIA), l article L I du Cde des assurances qualifie d intermédiaires les persnnes exerçant une activité d intermédiatin en assurance à titre rémunéré. L activité de l intermédiatin est précisée aux articles L et R du Cde des assurances : «Activité qui cnsiste à présenter, prpser u aider à cnclure des cntrats d assurances u de réassurances u à réaliser d autres travaux préparatires à leur cnclusin» (art. L ), «est cnsidéré cmme présentatin, prpsitin u aide à la cnclusin d une pératin d assurance, le fait pur tute persnne physique u mrale de slliciter u de recueillir la suscriptin d un cntrat u l adhésin à tel cntrat u d expser ralement u par écrit à un suscripteur u un adhérent éventuel, en vue de cette suscriptin u adhésin, les cnditins de garantie du cntrat» (art. R ). La gestin, l estimatin u les règlements de sinistres n est pas une activité d intermédiatin (article L II du Cde des assurances). La ntin de rémunératin est entendue «cmme tut versement pécuniaire u tute autre frme d avantage écnmique cnvenu et lié à la prestatin d intermédiatin» (art. R du Cde des assurances). L article L II du Cde des assurances exclut les entreprises d assurance u de réassurance, ainsi que leurs salariés, de la qualificatin d intermédiaire. La ntin d entreprise d assurance est entendue dans sn acceptin eurpéenne et recuvre : Les entreprises mentinnées à l article L du Cde des assurances, Les mutuelles u unins du livre II du Cde de la mutualité, Les institutins de prévyance u unins régies par le Livre IX du Cde de la sécurité sciale, Les institutins régies par le Cde rural. Dérgatin Ce même article renvie à l article R qui exclut de la qualificatin d intermédiaire en assurance les persnnes ffrant des services d intermédiatin en assurance de manière accessire à leur activité prfessinnelle principale, ainsi que leurs salariés lrsque le cntrat d assurance répnd à l ensemble des caractéristiques suivantes : Le cntrat d'assurance requiert uniquement une cnnaissance de la cuverture fferte par l'assurance ; Le cntrat d'assurance n'est pas un cntrat d'assurance vie ; Le cntrat d'assurance ne cmprte aucune cuverture de la respnsabilité civile ; Le cntrat d'assurance cnstitue un cmplément au prduit u au service furni par un furnisseur et cuvre : Sit le risque de mauvais fnctinnement, de perte, y cmpris vl, u d'endmmagement des biens furnis ; Sit l'endmmagement u la perte, y cmpris le vl, de bagages et les autres risques liés à un vyage même si l'assurance cuvre la vie u la respnsabilité civile, à la cnditin que cette cuverture sit accessire à la cuverture principale relative aux risques liés à ce vyage ; Le mntant de la prime annuelle ne dépasse pas 500 eurs et la durée ttale du cntrat d'assurance, recnductins éventuelles cmprises, n'est pas supérieure à cinq ans. De plus, l article R du Cde des assurances définit le rôle des indicateurs d assurance, cmme des persnnes «dnt le rôle se brne à mettre en relatin l assuré et l assureur, u l assuré et l un des intermédiaires, u à signaler l un à l autre». Cette mise en relatin ne cnstitue pas une activité d intermédiatin dans la mesure ù l indicateur ne présente, ne prpse et n explique pas les cntrats d assurances. Les indicateurs ne snt, par cnséquent, pas sumis aux bligatins prfessinnelles des intermédiaires même si les rétrcessins de cmmissins leur snt expressément autrisées Obligatin d immatriculatin et sanctin 1

2 L article L du Cde des assurances établit le caractère bligatire de l inscriptin des intermédiaires en assurance au Registre des Intermédiaires tel que prescrit par la DIA. Cette bligatin d inscriptin est sutenue par l article L qui institue une bligatin pur les entreprises d assurance de ne recurir qu à des intermédiaires immatriculés sur le Registre des Intermédiaires, u autrisés à exercer en France par vie de libre établissement u de libre prestatin de service. Au surplus, indépendamment des sanctins administratives, des sanctins pénales snt prévues. Pur une infractin aux dispsitins relatives à l bligatin d immatriculatin u aux cnditins d accès et d exercice, l article L prévit une peine d emprisnnement de deux ans et/u une amende de eurs. Le fait de présenter u de faire suscrire des cntrats, pur le cmpte d entreprises d assurance nn habilitées à pratiquer les pératins crrespndantes en France, est passible d une amende de eurs et, en cas de récidive, d un emprisnnement de six mis en vertu de l article L Catégries d inscriptin Il a été décidé, cmme le permet le cadre cmmunautaire, d instituer des catégries d inscriptin spécifiques. Ainsi, l article R du Cde des assurances définit quatre catégries d inscriptin : La catégrie des Curtiers en assurance et en réassurance 1, persnnes physiques et sciétés immatriculées au Registre du cmmerce pur l activité de curtage d assurances exerçant leur activité en fndant u nn leur analyse sur un nmbre suffisant de cntrats d assurance fferts sur le marché 2 ; La catégrie des Agents généraux d assurance, persnnes physiques u mrales titulaires d un mandat d agent général d assurance, sumises à une bligatin cntractuelle de travailler exclusivement avec une u plusieurs entreprises d assurance 3 ; La catégrie des Mandataires d assurance, persnnes physiques nn salariées et persnnes mrales autres que les agents généraux d assurance, titulaires d un mandat d une entreprise d assurance : sit sumises à une bligatin cntractuelle de travailler exclusivement avec une u plusieurs entreprises d assurance ; sit nn sumises à une bligatin cntractuelle de travailler exclusivement avec une u plusieurs entreprises d assurance mais ne fndant pas leur analyse sur un nmbre suffisant de cntrats d assurance fferts sur le marché, cnfrmément à l article L du cde des assurances 4 ; La catégrie des Mandataires d intermédiaires d assurance, persnnes physiques nn salariées et persnnes mrales titulaires d un mandat d un intermédiaire inscrit dans l une des tris catégries précitées. L article L du Cde des assurances prévit que les «mandataires d assurances liés», exerçant leur activité au nm et pur le cmpte d une entreprise d assurance et sus sn entière respnsabilité et ne percevant ni les primes ni les smmes destinées aux clients, peuvent être immatriculés sur le Registre par leur mandant. Il est précisé que le cntrôle des cnditins d inscriptin et d exercice de l activité d intermédiatin des mandataires liés est à la charge de l entreprise d assurance mandante qui les a immatriculés. Les mandataires et les mandataires d intermédiaires d assurance n nt pas la pssibilité d effectuer de la gestin de sinistres. Cette restrictin d activité a également des exceptins Cnditins d inscriptin Le livre V du Cde des assurances fixe les pièces et justificatifs à jindre à tute demande d inscriptin. Il est précisé que la demande d inscriptin est nécessairement individuelle mais que les entreprises d assurance et intermédiaires mandants peuvent effectuer les démarches pur le cmpte de leurs agents u mandataires. 1 Le «curtier» ne peut être sumis à une bligatin de travailler exclusivement avec une u plusieurs entreprises d assurance. 2 Mdalités prévues à l article L II b) u c) du Cde des assurances 3 Mdalités prévues à l article L II a) 4 Mdalités prévues à l article L a) u b) 5 Cette limitatin n'est pas applicable : 1 Aux établissements de crédit définis à l'article L du Cde mnétaire et financier ; 2 Aux persnnes exerçant des mandats en matière d'assurance dans les branches 4,5,6,7,11 et 12 mentinnées à l'article R du présent Cde, ainsi que dans la branche 10 du même article pur ce qui est de la respnsabilité du transprteur, à l'exclusin de tutes les autres branches. 2

3 Schématiquement, l ensemble des intermédiaires dit remplir des cnditins d hnrabilité, de capacité prfessinnelle, de cuverture de respnsabilité civile prfessinnelle et de garantie financière. a) Cnditin d hnrabilité : Les intermédiaires persnnes physiques et les dirigeants, gérants, administrateurs et délégués à l activité d intermédiatin des intermédiaires persnnes mrales, ainsi que leurs salariés directement respnsables de l'activité d'intermédiatin, snt sumis à une cnditin d hnrabilité prescrite par les articles L et R du Cde des assurances. L hnrabilité des intermédiaires s apprécie au regard des cndamnatins définitives pur les crimes et délits précisés à l article L du Cde des assurances. L ORIAS vérifie la cnditin d hnrabilité pur les rganes de directin, d administratin et de cntrôle de l intermédiaire. b) Cnditin de capacité prfessinnelle : Les intermédiaires persnnes physiques, les dirigeants des persnnes mrales u les délégués des persnnes mrales pratiquant l intermédiatin à titre accessire divent répndre à une cnditin de capacité prfessinnelle graduée seln la catégrie et le type de cntrat d assurance distribué. Cette cnditin est prévue aux articles L512-5, R à R et R à R du cde des assurances. Pur tute inscriptin dans la catégrie Curtier u Agent général d assurance et pur tute inscriptin d un établissement de crédit, la u les persnnes physiques visées divent justifier d une capacité prfessinnelle dite «de niveau I-IAS» ; Pur tute inscriptin dans la catégrie Mandataire d assurance et Mandataire d intermédiaire d assurance, la u les persnnes physiques divent justifier d une capacité prfessinnelle dite «de niveau II-IAS» ; Pur tute inscriptin dans la catégrie Mandataire d assurance et Mandataire d intermédiaire d assurance avec un exercice de l activité d intermédiatin en assurance à titre accessire et la distributin de cntrat d assurance cnstituant un cmplément à un prduit u au service vendu et ne cmprtant pas de cuverture de respnsabilité civile, la u les persnnes visées divent justifier d un niveau de capacité prfessinnelle dite «de niveau III-IAS». Déterminatin du niveau de capacité prfessinnelle - IAS Principe Curtier en assurance Exceptin : Activité d IAS à titre accessire et distributin de cntrat d assurance (ne cmprtant pas de garanties de RC) en cmplément de la vente d un bien u service Agent général d assurance Etablissement de crédit, Sciété de financement (quelle que sit la catégrie d inscriptin) Mandataire d assurance Niveau I- IAS Mandataire d assurance d intermédiaire Niveau II-IAS Niveau III-IAS Le «niveau I - IAS» peut être justifié par tris vies : La pssessin d un livret de stage de niveau I (150 heures minimum au sein d une entreprise d assurance, d un établissement de crédit, d une sciété de financement, d un rganisme de frmatin, d un curtier u d un agent général) ; Une expérience prfessinnelle de deux ans cmme cadre u quatre ans cmme salarié u nn salarié (ex : TNS) sur des fnctins de prductin u de gestin de cntrats d assurance u de capitalisatin dans une entreprise d assurance, un établissement de crédit, d une sciété de financement, auprès d un curtier, d un agent général; 3

4 La pssessin d un diplôme, titre u certificat mentinné sur une liste fixée par l article A du Cde des assurances. Le «niveau II - IAS» peut être justifié par tris vies : La pssessin d un livret de stage de niveau II (150 heures minimum au sein d une entreprise d assurance, d un établissement de crédit, d une sciété de financement, d un rganisme de frmatin u d un intermédiaire), Une expérience prfessinnelle d un an cmme cadre u deux ans cmme salarié u nn salarié (ex : TNS) sur des fnctins de prductin u de gestin de cntrats d assurance u de capitalisatin dans une entreprise d assurance, d un établissement de crédit, d une sciété de financement, u auprès d un intermédiaire, La pssessin d un diplôme, titre u certificat mentinné sur une liste fixée par l article A et A du Cde des assurances. Le «niveau III - IAS» peut être justifié par tris vies : Le suivi d un stage de frmatin cnfrme à l article R , à savir «une frmatin d une durée raisnnable, adaptée aux prduits et cntrats «présentés u prpsés», Une expérience prfessinnelle salarié u nn salarié (ex : TNS) de six mis sur des fnctins de prductin u de gestin de cntrats d assurance u de capitalisatin dans une entreprise d assurance, un établissement de crédit, une sciété de financement u auprès d un intermédiaire, La pssessin d un diplôme, titre u certificat mentinné sur une liste fixée par l article A et A du Cde des assurances. Afin de faciliter la mise en œuvre de l arrêté du 18 février 2008 établissant la liste des diplômes, titres u certificats éligibles (art. A et A ), l ORIAS a publié une nte détaillée dispnible sur «Qui peut le plus peut le mins» L exigence de capacité prfessinnelle dit prter sur le niveau de plus élevé. Niveau I- IAS Niveau II- IAS Niveau III- IAS Frmatin et prgramme Stage de 150 heures Stage de 150 heures Une durée raisnnable minimum au sein d une minimum au sein d une adaptée aux prduits et entreprise d assurance, entreprise d assurance, cntrats présentés un établissement de un établissement de crédit, d une sciété de crédit, d une sciété de financement, d un financement, d un rganisme de frmatin, d un intermédiaire rganisme de frmatin, d un intermédiaire Expérience prfessinnelle sur des fnctins de prductin u de gestin de cntrats d assurance u de capitalisatin Diplômes, Titre u certificat 6 2 ans cmme cadre u 4 ans cmme salarié u nn salarié (ex : TNS) Master Licence inscrit au RNCP Banque, Assurances finances, Immbilier (313) CQP inscrit au RNCP Banque, Assurances finances, Immbilier (313) 1 an cmme cadre u 2 ans cmme salarié u nn salarié (ex : TNS) 6 mis cmme salarié u nn salarié (ex : TNS) Master Licence u BTS inscrit au RNCP Banque, Assurances finances, Immbilier (313) CQP inscrit au RNCP Banque, Assurances finances, Immbilier (313) Les prgrammes minimaux de frmatin des IAS de niveaux I et II, en applicatin des articles R et R du Cde des assurances, snt précisés par l arrêté du 11 juillet Annexe 4- Tableau récapitulatif de la mise en œuvre de la justificatin de la capacité prfessinnelle par vie de diplôme 4

5 Durée et prgramme de frmatin Niveau I IAS Niveau II IAS Niveau III- IAS Durée minimum de 150 heures Acquisitin des cnnaissances des 5 unités visées au prgramme Passage du Niveau II au Niveau I : Acquisitin des cnnaissances manquantes Acquisitin des cnnaissances d au mins 3 des 4 unités dnt bligatirement : - l unité 1 relative aux savirs généraux - l unité 2 relative aux assurances de persnnes 7. Frmatin d une durée raisnnable adaptée aux prduits et cntrats «présentés u prpsés» Cntrôle des cmpétences acquises à l issue du stage Livret de stage, signé des persnnes auprès desquelles le stage a été effectué, cmprtant en annexe le cntrôle des cmpétences Attestatin de frmatin signée du respnsable de frmatin c) Cnditin de cuverture de respnsabilité civile prfessinnelle (assurance u activité exercée sus l entière respnsabilité d un mandant) : Les intermédiaires divent être en mesure de justifier d une cuverture d assurance en respnsabilité civile prfessinnelle (RCP). Pur une inscriptin dans la catégrie Curtier, il est nécessaire de prduire une attestatin d assurance de RCP riginale. Pur les inscriptins dans les autres catégries, sur la base de l article L du Cde des assurances par renvi à l article 1384 du Cde civil, le mandant est civilement respnsable du dmmage causé par la faute, l imprudence u la négligence de ses mandataires. Pur les inscriptins dans les catégries Agent général, Mandataire d assurance et Mandataire d intermédiaire d assurance, une attestatin de mandat dûment renseignée permet de satisfaire à cette cnditin. L article A du cde des assurances fixe le niveau minimal de cuverture de la respnsabilité civile prfessinnelle à eurs par sinistre et eurs par année pur un même intermédiaire. Ces garanties «prennent effet au 1 er mars pur une durée de duze mis», le cntrat est recnduit tacitement au 1er janvier de chaque année (art. R II CAss). d) Cnditin de garantie financière (garantie financière u activité exercée dans le cadre d un mandat d encaissement) : Les intermédiaires qui encaissent des fnds destinés à être versés même ccasinnellement 8, sit à une entreprise d assurance, sit à des assurés, divent suscrire une garantie financière affectée au rembursement de ces fnds, sauf si l intermédiaire a reçu d une entreprise d assurance un mandat écrit le chargeant expressément de l encaissement de primes u ctisatins et éventuellement de règlement de sinistres 9. Pur une inscriptin dans la catégrie curtier u mandataire d intermédiaire d assurances, au terme des articles R et 4, il est nécessaire de dispser de cette garantie même s il est cuvert par un u plusieurs mandats d encaissement émanant d une entreprise d assurance. A cntrari, les mandataires d assurances et les agents généraux dispsant d un mandat d encaissement snt quant à eux exnérés de cette bligatin. L article A fixe le mntant minimal de la garantie financière à eurs. Cette garantie «prend effet au 1 er mars pur une durée de 12 mis» (art. R II CAss). Les intermédiaires qui n encaissent pas de fnds ne snt dnc pas sumis à cette bligatin Dispsitins particulières (Passeprt eurpéen) La réglementatin de l intermédiatin en assurance s inscrit dans le cadre de la directive eurpéenne du 9 décembre 2002 sur l intermédiatin en assurance. 7 Incapacité invalidité décès - dépendance - santé 8 CA Paris 3 juin 2009 n 08/ L du Cde des assurances 5

6 L article 6 de cette directive établit le principe du passeprt eurpéen autrisant un intermédiaire inscrit sur un Registre de l un des pays de l Espace Ecnmique Eurpéen (EEE) à exercer dans un autre pays sus le régime de libre prestatin de services (LPS) u de libre établissement (LE). Cnfrmément à l article L du Cde des assurances, les intermédiaires inscrits au Registre des Intermédiaires en Assurance infrment l ORIAS de leur intentin d exercer en LPS u en LE dans tel u tel pays de l EEE. L ORIAS ntifie cette intentin à sn hmlgue du pays cible, si ce pays prévit la ntificatin préalable. Dans un délai d un mis, à cmpter de l infrmatin relative à l envi de ladite ntificatin, l intermédiaire est autrisé à exercer dans le pays cncerné. L intermédiaire cmmence immédiatement sn activité si l Etat membre ne prévit pas la ntificatin préalable. Inversement, l article L du Cde des assurances permet aux intermédiaires recensés dans un registre de l EEE, d exercer en France par vie de ntificatin. Tutefis, s agissant de l exercice en LE pur les intermédiaires français u les intermédiaires membres de l EEE, il est nécessaire de cmmuniquer lrs de la ntificatin une adresse et le nm du respnsable de l activité d intermédiatin dans le pays visé. Il cnvient de suligner que le cumul d exercice en LE et en LPS dans un Etat membre n est pas permis par applicatin de l article 6 de la DIA intitulé Ntificatin en cas d'établissement u de prestatin de services dans d'autres États membres. Nta Bene Les intermédiaires en assurance snt tenus à une série d bligatins d infrmatin et de cnseils vis-à-vis de leurs clients u futurs clients (cf. art. L , L , R à R du Cde des assurances). Les salariés des intermédiaires en assurance exerçant cette activité snt tenus au respect des cnditins d hnrabilité et de capacité prfessinnelle cnfrmément à l article R du Cde des assurances. Au titre de la capacité prfessinnelle : Les salariés, respnsables d un bureau de prductin u ayant la charge d animer un réseau de prductin divent satisfaire à l exigence de niveau I-IAS, Les salariés pérant en dehrs du siège u du bureau de prductin divent satisfaire à l exigence de niveau II-IAS, Les salariés pérant au siège u au bureau de prductin divent satisfaire à l exigence de niveau III-IAS. L ORIAS n a pas le puvir de cntrôler la capacité prfessinnelle et l hnrabilité des salariés d un intermédiaire. Cette bligatin incmbe à l intermédiaire lui-même. Tutefis, un mdèle de déclaratin sur l hnneur attestant du respect de la cnditin d hnrabilité à destinatin des salariés est mis à dispsitin. 6

INTERMEDIAIRES EN ASSURANCES

INTERMEDIAIRES EN ASSURANCES INTERMEDIAIRES EN ASSURANCES 1.1. Qualification juridique En application de la directive européenne 2002/92 du 9 décembre 2002 sur l intermédiation en assurance, l article L. 511-1 I du Code des assurances

Plus en détail

Intermédiaires en Assurance

Intermédiaires en Assurance Intermédiaires en Assurance 1. Qualification juridique En application de la directive européenne 2002/92 du 9 décembre 2002 sur l intermédiation en assurance, l article L. 511-1 I du Code des assurances

Plus en détail

INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES

INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCES 1.1. Qualificatin juridique En applicatin de la directive eurpéenne 2002/92/CE du 9 décembre 2002 sur l intermédiatin en assurance (dite DIA), l article L. 511-1 I du Cde des

Plus en détail

VENTES EN LIQUIDATION

VENTES EN LIQUIDATION Drit et réglementatins VENTES EN LIQUIDATION Définitin Ventes accmpagnées u précédées de publicité et annncées, cmme tendant par une réductin de prix, à l éculement accéléré de la ttalité u d une partie

Plus en détail

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 1 Ntes explicatives Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 Li de mise en œuvre de l Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux

Plus en détail

VDI Vendeur à Domicile Indépendant

VDI Vendeur à Domicile Indépendant VDI Vendeur à Dmicile Indépendant Nte liminaire L'activité de vendeur à dmicile indépendant (VDI) désigne une frme de distributin réalisée auprès de particuliers, à leur dmicile u sur leur lieu de travail

Plus en détail

CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES?

CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES? CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES? 12 février 2013 Marie-Agnès NICOLET Regulatin Partners Présidente fndatrice 35, Bulevard

Plus en détail

LE CUMUL D ACTIVITES DES AGENTS PUBLICS. Sommaire

LE CUMUL D ACTIVITES DES AGENTS PUBLICS. Sommaire NOTE D INFORMATION LE CUMUL D ACTIVITES DES AGENTS PUBLICS L:/Circulaires 2009 NT/SG Réf : Rémunératin 7.4 SERVICE CARRIERE Octbre 2009 Références : - Li n 83-634 du 13 juillet 1983 prtant drits et bligatins

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION HABILITANTE FINANCES, ASSURANCES & PRODUIT D EPARGNE COURTIERS et MANDATAIRES INTERMEDIAIRES EN OPERATIONS DE BANQUES

PROGRAMME DE FORMATION HABILITANTE FINANCES, ASSURANCES & PRODUIT D EPARGNE COURTIERS et MANDATAIRES INTERMEDIAIRES EN OPERATIONS DE BANQUES AGENCE PIERRE&PARTNERS ORGANISME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION HABILITANTE FINANCES, ASSURANCES & PRODUIT D EPARGNE COURTIERS et MANDATAIRES INTERMEDIAIRES EN OPERATIONS DE BANQUES Formation validant

Plus en détail

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR Dans le cadre de la rupture d un cntrat de travail du fait du décès d un particulier emplyeur, un certain nmbre de frmalités snt à accmplir

Plus en détail

LOI POUR L ACCES AU LOGEMENT ET UN URBANISME RENOVE DISPOSITIONS RELATIVES A LA TRANSACTION-VENTE

LOI POUR L ACCES AU LOGEMENT ET UN URBANISME RENOVE DISPOSITIONS RELATIVES A LA TRANSACTION-VENTE mars 2014 LOI POUR L ACCES AU LOGEMENT ET UN URBANISME RENOVE DISPOSITIONS RELATIVES A LA TRANSACTION-VENTE La li n 2014-366 du 24 mars 2014 pur l accès au lgement et un urbanisme rénvé (ALUR) est parue

Plus en détail

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016 ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L ORGANISME DE FORMATION Assciatin Human Music 80 rue prt byer 44 300 Nantes Représentée par Julien Bertex, respnsable des frmatins N de déclaratin d activité : 52 44 0749744 N de

Plus en détail

Régime d aide, exempté de notification, en faveur de la participation des producteurs de produits agricoles à des systèmes de qualité

Régime d aide, exempté de notification, en faveur de la participation des producteurs de produits agricoles à des systèmes de qualité Décembre 2015 Régime d aide, exempté de ntificatin, en faveur de la participatin des prducteurs de prduits agricles à des systèmes de qualité En applicatin du règlement (UE) n 702/2014 de la Cmmissin du

Plus en détail

Délibération n 01/2014

Délibération n 01/2014 Délibératin n 01/2014 instituant un régime de licence pur la pêche prfessinnelle autur des Dispsitifs Cncentrateurs de Pissns ancrés dans les eaux du département de la Réunin. Vu le règlement (CE) n 2371/2002

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SOUSCRIPTION RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE DES AVOCATS FIDUCIAIRES ET ASSURANCE AU PROFIT DE QUI IL APPARTIENDRA

QUESTIONNAIRE DE SOUSCRIPTION RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE DES AVOCATS FIDUCIAIRES ET ASSURANCE AU PROFIT DE QUI IL APPARTIENDRA 1 QUESTIONNAIRE DE SOUSCRIPTION RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE DES AVOCATS FIDUCIAIRES ET ASSURANCE AU PROFIT DE QUI IL APPARTIENDRA RA A. INFORMATIONS GENERALES SUR LES AVOCATS FIDUCIAIRES Nm du

Plus en détail

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II.

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II. Annexe : Les recmmandatins patrnales Préventin Rendre bligatire la créatin d un cmité de santé et sécurité du travail par emplyeur pur le secteur public et par établissement pur le secteur privé (plus

Plus en détail

PROCEDURE D URGENCE MARCHE SIMPLIFIE DE FOURNITURES ET DE SERVICES COURANTS

PROCEDURE D URGENCE MARCHE SIMPLIFIE DE FOURNITURES ET DE SERVICES COURANTS PROCEDURE D URGENCE MARCHE SIMPLIFIE DE FOURNITURES ET DE SERVICES COURANTS Chapitre I - IDENTIFIANTS A - LA COLLECTIVITE Puvir adjudicateur : LYCEE GEORGES BRASSENS 16 avenue Gerges Brassens CS 80505

Plus en détail

Directive relative au traitement des données de Health Info Net

Directive relative au traitement des données de Health Info Net dnnées de Health Inf Net Le traitement des dnnées persnnelles chez Health Inf Net AG () 1 Dispsitins générales 1.1 But et champ d applicatin Le dmaine de la santé est régi par des dispsitins légales particulièrement

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ASSISTANCE SYSTEME ENVIRONNEMENTS INFORMATIQUES Z/OS, UNIX, WINDOWS AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION Le CTIG suhaite btenir une assistance système

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

La rupture conventionnelle du CDI

La rupture conventionnelle du CDI La rupture cnventinnelle du CDI Préambule La li du 25 juin 2008 prtant mdernisatin du marché du travail a instauré un nuveau mde de rupture du cntrat de travail à durée indéterminée (en plus de la démissin

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

LE BUDGET DES CHARGES DE PERSONNEL. Elaboration du budget des charges de personnel. Notions sur les règles de calcul des rémunérations.

LE BUDGET DES CHARGES DE PERSONNEL. Elaboration du budget des charges de personnel. Notions sur les règles de calcul des rémunérations. LE BUDGET DES CHARGES DE PERSONNEL Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Elabratin du budget des charges de persnnel. Ntins sur les règles de calcul des rémunératins. Principes, Synthèse, Applicatin. TABLE

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ASSURANCE MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE MAGASIN DE LA PRESSE

QUESTIONNAIRE D ASSURANCE MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE MAGASIN DE LA PRESSE QUEST QUESTIONNAIRE D ASSURANCE MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE MAGASIN DE LA PRESSE fffffffffffff SATEC - SA de Curtage d'assurances au capital de 25 244 877,42 eurs indirectement détenu à plus de 10% par

Plus en détail

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance Avis sur les règles Nte d rientatin Règle des curtiers membres Persnnes-ressurces : Destinataires à l interne : Affaires juridiques et cnfrmité Audit interne Crédit Détail Frmatin Haute directin Institut

Plus en détail

Checklist: e-commerce et protection du consommateur

Checklist: e-commerce et protection du consommateur Checklist: e-cmmerce et prtectin du cnsmmateur crsslaw s checklists Date : 1 er juin 2014 Versin 1.1 Tags : e-cmmerce, ICT Law Françis Cppens Françis est cllabrateur senir chez crsslaw. Il se spécialise

Plus en détail

Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «expert en automobile»

Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «expert en automobile» Annexe 1 Annexe technique de la cnventin d habilitatin «expert en autmbile» «Expert en autmbile indépendant» (cnventin cmplète) 1 Ntice explicative... 2 1.1 Préambule...2 Principe général de l habilitatin...2

Plus en détail

Fiche n 4 : La convention annuelle

Fiche n 4 : La convention annuelle Fiche n 4 : La cnventin annuelle Champ d applicatin 1. Opérateurs cncernés 2. Prduits cncernés 3. Durée de la cnventin annuelle 4. Date de cnclusin de la cnventin annuelle Cntenu de la cnventin annuelle

Plus en détail

Cher adhérent, Cher Ergothérapeute,

Cher adhérent, Cher Ergothérapeute, Cher adhérent, Cher Ergthérapeute, Cmme le SYNFEL Erglib a pu le rappeler curant septembre, sur les divers réseaux sciaux, il est bligatire pur tut ergthérapeute installé en tant que prfessinnel indépendant

Plus en détail

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Nouveau dispositif

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Nouveau dispositif Le Crédit d Impôt pur la Cmpétitivité et l Empli (CICE) Nuveau dispsitif Entré en vigueur le 1 er janvier 2013, le Crédit d Impôt pur la Cmpétitivité et l Empli (CICE) est une mesure fiscale qui cncerne

Plus en détail

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal MARCHE de Service REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. n 074 B 037/05 Mde de cnsultatin : marché passé en la frme d une prcédure adaptée

Plus en détail

Solevia patrimoine EN BREF

Solevia patrimoine EN BREF Slevia patrimine Chercher à valriser vtre patrimine, cmpléter vs revenus u encre ptimiser vtre transmissin avec slevia patrimine. EN BREF Slévia patrimine est un cntrat d assurance vie de type multisupprt

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

ACCORD CADRE En application des articles 26 et 76 du code des marchés publics du 1 er août 2006 (décret n 2006-975 du 01 aout 2006)

ACCORD CADRE En application des articles 26 et 76 du code des marchés publics du 1 er août 2006 (décret n 2006-975 du 01 aout 2006) 01.49.11.38.38 Saint-Clud, le 16 nvembre 2010 01.49.11.38.36 ACCORD CADRE En applicatin des articles 26 et 76 du cde des marchés publics du 1 er aût 2006 (décret n 2006-975 du 01 aut 2006) PETITES FOURNITURES

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION. 29 août 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE

CONSEIL D ADMINISTRATION. 29 août 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE CONSEIL D ADMINISTRATION 29 aût 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE Le Cnseil d Administratin de Pernd Ricard, (ci-après dénmmée «la Sciété») a adpté sn Règlement Intérieur le 17 décembre 2002. Ce règlement

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement, techniques avancées 2 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement, techniques avancées 2 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement, techniques avancées. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement, techniques avancées 2 jurs 2 Cnventin de frmatin : référencement, techniques avancées.

Plus en détail

Offre D acquisition D un Fonds De Commerce

Offre D acquisition D un Fonds De Commerce ANNEXE - ACTIF Cessin de fnds de cmmerce Offre D acquisitin D un Fnds De Cmmerce Pur être valable, l acquéreur dit se cnfrmer au cahier des charges ci-dessus. CAHIER DES CHARGES 1. Cntenu de l ffre a.

Plus en détail

Institution de prévoyance CARREFOUR HYPERMARCHES PERSONNEL CADRE & AGENT DE MAITRISE

Institution de prévoyance CARREFOUR HYPERMARCHES PERSONNEL CADRE & AGENT DE MAITRISE apgis Institutin de prévyance 12 rue Massue 94684 Vincennes cedex 01.49.57.16.00 01.49.57.16.02 DECES INCAPACITE INVALIDITE CARREFOUR HYPERMARCHES PERSONNEL CADRE & AGENT DE MAITRISE Janvier 2012 Institutin

Plus en détail

DEMANDE D AIDE FINANCIERE 2016

DEMANDE D AIDE FINANCIERE 2016 DEMANDE D AIDE FINANCIERE 2016 Sprts Culture Envirnnement Anciens cmbattants Divers Vus truverez dans ce dssier les infrmatins suivantes : Page 2 : présentatin de vtre assciatin Page 3 : bilan financier

Plus en détail

3. Les affiliations individuelles

3. Les affiliations individuelles 3. Les affiliatins individuelles 3.1. GENERALITES Affiliatin bligatire 3.1.1. Cnfrmément à l'article VI des statuts, les sciétés admises à la Fédératin divent bligatirement demander une licence pur tus

Plus en détail

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Principes de fiscalité de l assurance de persnnes Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans

Plus en détail

Tiers payant social obligatoire synthèse de la situation

Tiers payant social obligatoire synthèse de la situation Tiers payant scial bligatire synthèse de la situatin Rétractes L article 53 de la li AMI a été mdifié à plusieurs reprises par Mme Onkelinx. Ces mdificatins cncernaient d une par le Tiers payant (art.53

Plus en détail

De Saint Just. Organisé par le centre social de St Just, et L association des commerçants de St Just-St Irénée.

De Saint Just. Organisé par le centre social de St Just, et L association des commerçants de St Just-St Irénée. De Saint Just Organisé par le centre scial de St Just, et L assciatin des cmmerçants de St Just-St Irénée. Samedi 12 septembre 2015 Ouverture au public De 9h à 18h Adresse : Place Varilln, Rue de Trin

Plus en détail

PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES

PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES OCTOBRE 2015 PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX (CFI) CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ

Plus en détail

Le maniement de deniers publics par les collaborateurs du régisseur

Le maniement de deniers publics par les collaborateurs du régisseur Le maniement de deniers publics par les cllabrateurs du régisseur La règle :. Tute autre persn cmptable public, manie directement u indirectement des fnds publics, sit en intervenant dans ualifié de gestinnaire

Plus en détail

ANNEXE REGLEMENTAIRE. Statuts des agents contractuels de la fonction publique

ANNEXE REGLEMENTAIRE. Statuts des agents contractuels de la fonction publique ANNEXE REGLEMENTAIRE Statuts des agents cntractuels de la fnctin publique Li n 84-16 du 11 janvier 1984 mdifiée - Décret n 86-83 du 17 janvier 1986 Li n 84-16 du 11 janvier 1984 mdifiée prtant dispsitins

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement internet. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement 3 jurs Signature bligatire : ADIFCO, sarl au capital de 10 000, SIREN 451 292 544, RCS Dijn,

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE Vté en cnseil cmmunautaire le 26 mars 2012 SOMMAIRE Article 1 : Objet du présent règlement... 3 Article

Plus en détail

Madame, Monsieur, L original de ce document est à nous retourner par courrier et avant le stage, dûment complété et accompagné des pièces demandées,

Madame, Monsieur, L original de ce document est à nous retourner par courrier et avant le stage, dûment complété et accompagné des pièces demandées, CONSEIL DE LA FORMATION DE LA CHAMBRE REGIONALE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE BRETAGNE Cntur Antine de St Exupéry Campus de Ker lann - CS 87226 35172 BRUZ Cedex Tél : 02.23.50.15.30 Fax : 02.23.50.15.29

Plus en détail

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique Mieux cnnaître le licenciement écnmique 1 ère partie : La ntin de licenciement pur mtif écnmique «Cnstitue un licenciement pur mtif écnmique le licenciement effectué par un emplyeur pur un u plusieurs

Plus en détail

CHARTE d'engagement. Préambule. Principes

CHARTE d'engagement. Préambule. Principes CHARTE d'engagement Préambule La charte engagement de l'unin Syndicale des Micr-Entrepreneurs a pur but d'engager les micrentrepreneurs dans une démarche de prfessinnalisatin afin qu'ils sient recnnus,

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CARTES CADEAUX KYRIELLES RESERVEES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CARTES CADEAUX KYRIELLES RESERVEES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES 1 / Définitins Dans le cadre des présentes Cnditins Générales, les Parties cnviennent de ce que chacun des termes et expressins figurant ci-dessus aura la significatin dnnée dans sa définitin, dès lrs

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE LA CARTE GALAXY VIDEO FUTUR SUR LE SUPPORT DES PRODUITS CONNECTES PHILIPS

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE LA CARTE GALAXY VIDEO FUTUR SUR LE SUPPORT DES PRODUITS CONNECTES PHILIPS CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE LA CARTE GALAXY VIDEO FUTUR SUR LE SUPPORT DES PRODUITS CONNECTES PHILIPS Le présent dcument définit les Cnditins Générales d'utilisatin (ci-après les «CGU») régissant

Plus en détail

GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES

GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES Nvembre 2009 Table des matières Intrductin...1 1. Règles de cnfrmité...3

Plus en détail

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT Syndicat des emplyés et emplyées de l Université Laval et Université Laval RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 Date d entrée en vigueur : le 1 er mai 2016 MEMBRES DU COMITÉ Bénédicte

Plus en détail

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d rdre actuariel Jurnées d études du SACEI et de l IA Deauville, jeudi 20 septembre 2012 Nrbert Gautrn ngautrn@galea-asscies.eu Smmaire 1.

Plus en détail

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF 1 1. Principe a. Qu entend-n par directives cmmunales? b. Intérêt de la

Plus en détail

CONTRAT D'ASSURANCE PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS CAP 2000

CONTRAT D'ASSURANCE PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS CAP 2000 1 CONTRAT D'ASSURANCE PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS CAP 2000 DEMANDE D'ASSURANCE 2 CONTRAT D'ASSURANCE PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

Plus en détail

Visas de court séjour schengen

Visas de court séjour schengen Visas de curt séjur schengen TOURISME VISITE FAMILIALE VISITE MÉDICALE TRANSIT VOYAGES À DES FINS SCIENTIFICO-CULTURELLES TRANSPORT INTERNATIONAL ROUTIER Cnditins et dcuments requis: Les persnnes qui vyagent

Plus en détail

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA.

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA. Winterthur, le 1.1.2010 Cnditins générales GEOBOX SA Technpark Winterthur Jägerstrasse 2 8406 Winterthur 1 Objet du cntrat GEOBOX SA furnit des prestatins à ses clients dans le but d assurer, autant pur

Plus en détail

Zoom sur La base de données économiques et sociales instaurée par la loi de sécurisation de l'emploi

Zoom sur La base de données économiques et sociales instaurée par la loi de sécurisation de l'emploi Zm sur La base de dnnées écnmiques et sciales instaurée par la li de sécurisatin de l'empli Juillet 2014 I. Une transparence renfrcée via la mise en place d une base de dnnées écnmiques et sciales 1 II.

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN Appruvé par le Cmité de directin du Cégep de Saint-Jérôme en nvembre 2014 TABLE DES MATIERES 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions Dns des entreprises Vus êtes une entreprise, relevant de l IS (impôt sur les sciétés) u de l IR (impôt sur le revenu)? Vus puvez apprter un sutien matériel à une assciatin u une fndatin à travers des pératins

Plus en détail

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LA FRANCHISE Ce qu il faut savir? Fiche cnseil Ns fiches cnseils nt pur bjectif de vus aider à mieux appréhender les ntins : Certifié ISO 9001 Cmptables Fiscales Juridiques, Sciales, de Gestin Réf. : DEV/O/FC/065/11-11/VBU

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION CABINET

DOSSIER D ADMISSION CABINET DOSSIER D ADMISSION CABINET NOUS ATTIRONS VOTRE ATTENTION SUR LE FAIT QUE SEULS POURRONT ETRE PRESENTES A LA COMMISSION D ADMISSION LES DOSSIERS COMPORTANT L INTEGRALITE DES PIECES DEMANDEES Chambre Natinale

Plus en détail

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus CHARTE QUALITE Engagements des rganismes de frmatin de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées Actins de frmatin de 35h et plus SOMMAIRE I. OBJECTIFS DE LA CHARTE QUALITE CONSTRUCTYS MIDI-PYRENEES..... 1 II.

Plus en détail

Produit 9 - Accord de partenariat (n OPIR/2010/Fr-Cat)

Produit 9 - Accord de partenariat (n OPIR/2010/Fr-Cat) Prduit 9 - Accrd de partenariat (n OPIR/2010/Fr-Cat) Ce prjet a été financé avec le sutien de la Cmmissin eurpéenne. Cette publicatin n engage que sn auteur et la Cmmissin n est pas respnsable de l usage

Plus en détail

Consultants en Technologies de l Information

Consultants en Technologies de l Information ASSURANCES PROFESSIONNELLES by Hiscx QUESTIONNAIRE PRÉALABLE D'ASSURANCE Cnsultants en Technlgies de l Infrmatin IDENTIFICATION DU PROPOSANT Raisn Sciale :.... Nm :... Prénm :... Age :... Frmatin / Diplôme

Plus en détail

LE TABLEAU DE RESULTAT LES COMPTES DE GESTION. classer les charges et les produits selon leur nature, déterminer le résultat de l'exercice.

LE TABLEAU DE RESULTAT LES COMPTES DE GESTION. classer les charges et les produits selon leur nature, déterminer le résultat de l'exercice. LE TABLEAU DE RESULTAT LES COMPTES DE GESTION Objectif(s) : être capable de : Pré-requis : Mdalités : classer les charges et les prduits seln leur nature, déterminer le résultat de l'exercice. cnnaissance

Plus en détail

BON DE COMMANDE DEMANDE D AGRÉMENT COMME ENTREPRISE DE SERVICES POUR EFFECTUER DES ACTIVITÉS DANS LE CADRE DES TITRES-SERVICES

BON DE COMMANDE DEMANDE D AGRÉMENT COMME ENTREPRISE DE SERVICES POUR EFFECTUER DES ACTIVITÉS DANS LE CADRE DES TITRES-SERVICES BON DE COMMANDE DEMANDE D AGRÉMENT COMME ENTREPRISE DE SERVICES POUR EFFECTUER DES ACTIVITÉS DANS LE CADRE DES TITRES-SERVICES BON DE COMMANDE DEMANDE D AGRÉMENT COMME ENTREPRISE DE SERVICES POUR EFFECTUER

Plus en détail

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012 PMCP 04-07-2012 Aût 2012 Réslutin 12-425 Table des matières 1. Faire signer une pétitin-requête par des prpriétaires, résidents et bénéficiaires des travaux... 1 2. Dépôt de la pétitin au cnseil... 2 3.

Plus en détail

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger Fiche sur les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger Préambule Cette fiche cncerne les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger. En effet, Éducatin internatinale cnsidère maintenant

Plus en détail

BROCHURE 9 QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE LE REGIME DE LA FRANCHISE DE TAXE POUR LES PETITES ENTREPRISES

BROCHURE 9 QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE LE REGIME DE LA FRANCHISE DE TAXE POUR LES PETITES ENTREPRISES BROCHURE 9 QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE LE REGIME DE LA FRANCHISE DE TAXE POUR LES PETITES ENTREPRISES Service Public Fédéral FINANCES Secteur TVA Avril 2016 AVANT-PROPOS Le régime de la franchise de

Plus en détail

L original de ce document est à nous retourner par courrier et avant le stage, dûment complété et accompagné des pièces demandées,

L original de ce document est à nous retourner par courrier et avant le stage, dûment complété et accompagné des pièces demandées, Cnseil de la Frmatin Madame, Mnsieur, Suite à vtre demande, je vus prie de bien vulir truver, ci-jint, un frmulaire de demande d agrément pur un stage de frmatin que vus envisagez de suivre. L riginal

Plus en détail

FORMATION OBSERVANCE

FORMATION OBSERVANCE FORMATION OBSERVANCE OBJECTIFS Sensibiliser les participants à la prblématique de l bservance Cmprendre la prblématique de nn bservance Cmment bâtir un prgramme d Observance Echanger avec des prfessinnels

Plus en détail

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques :

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques : Manuel de rédactin de la fiche de pste de travail En exécutin de l AR du 15/12/2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires Objectif de la fiche de pste de travail : En tant

Plus en détail

GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS. Préparation aux examens de l AMF. Pour : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES

GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS. Préparation aux examens de l AMF. Pour : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS Préparatin aux examens de l AMF Pur : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES Prfesseur : Jacques Bélanger 04-2012 TABLE DES MATIÈRES I.

Plus en détail

ENGAGEMENT À CONCLURE UN ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE

ENGAGEMENT À CONCLURE UN ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE ENGAGEMENT À CONCLURE UN ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS (QUÉBEC) ET L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS (FRANCE)

Plus en détail

Dispositions communes sur les politiques de rémunération au sein des sociétés de gestion

Dispositions communes sur les politiques de rémunération au sein des sociétés de gestion Dispsitins cmmunes sur les plitiques de rémunératin au sein des sciétés de gestin Préambule : Sucieuses du devir fiduciaire des sciétés de gestin (agir au mieux des intérêts de leurs clients), les assciatins

Plus en détail

L original de ce document est à nous retourner par courrier et avant le stage, dûment complété et accompagné des pièces demandées,

L original de ce document est à nous retourner par courrier et avant le stage, dûment complété et accompagné des pièces demandées, CONSEIL DE LA FORMATION DE LA CHAMBRE REGIONALE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE BRETAGNE Cntur Antine de St Exupéry Campus de Ker lann - CS 87226 35172 BRUZ Cedex Tél : 02.23.50.15.30 Fax : 02.23.50.15.00

Plus en détail

Formulaire d offre / cahier spécial des charges n 6, «formation informatique : Trajets Cobol-Java 2»/ page 1/12 FORMULAIRE D OFFRE

Formulaire d offre / cahier spécial des charges n 6, «formation informatique : Trajets Cobol-Java 2»/ page 1/12 FORMULAIRE D OFFRE Frmulaire d ffre / cahier spécial des charges n 6, «frmatin infrmatique : Trajets CblJava 2»/ page 1/12 FORMULAIRE D OFFRE Puvir adjudicateur SPF Finances Services d encadrement ICT Staff Technique Nrth

Plus en détail

Compte Personnel de Formation

Compte Personnel de Formation Cmpte Persnnel de Frmatin Cadre légal Le cmpte persnnel de frmatin est entré en vigueur le 1 er janvier 2015. Acquisitin des heures au titre du Cmpte Persnnel de Frmatin : Pur un salarié à temps cmplet

Plus en détail

CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES. Exposés des principes liés aux participations et aux contrôles des sociétés, Exercices corrigés, Synthèse.

CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES. Exposés des principes liés aux participations et aux contrôles des sociétés, Exercices corrigés, Synthèse. CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES Objectif(s) : Présentatin des principes écnmiques et juridiques relatifs à la cnslidatin des cmptes dans les grupes de sciétés, Ntins : périmètre de cnslidatin, purcentage

Plus en détail

Exonération sociale. du financement patronal. des régimes de protection sociale complémentaire

Exonération sociale. du financement patronal. des régimes de protection sociale complémentaire Guide de cnfrmité des cntrats de prtectin sciale cmplémentaire Exnératin sciale du financement patrnal des régimes de prtectin sciale cmplémentaire Vs cntrats de prtectin sciale cmplémentaire répndent-ils

Plus en détail

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE et de LICENCE Révisin le 22 juin 2012 TABLE DES MATIÈRES But... 2 Définitin... 2 Aperçu... 2 Particularités... 3 Crédits de licence... 4 Délai d exécutin

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Statistiques des Imprtatins Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE STATISTIQUES DES IMPORTATIONS DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE : RESPONSABLE FONCTIONNEL

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

Master en alternance dans l enseignement supérieur. Vade-mecum à destination des étudiants

Master en alternance dans l enseignement supérieur. Vade-mecum à destination des étudiants Master en alternance dans l enseignement supérieur Vade-mecum à destinatin des étudiants Préambule Ce dcument ne préjuge pas de l évlutin des législatins ni de l indexatin et /u des mdificatins des mntants

Plus en détail

Nom et prénom... Sexe... N de téléphone portable... Adresse... ...

Nom et prénom... Sexe... N de téléphone portable... Adresse... ... 1 CONTRAT DE SEJOUR EN FRANCE OU A L ETRANGER POUR AMELIORER LES CONNAISSANCES LINGUISTIQUES OU CULTURELLES (cf Décret n 94-490 du 15 juin 1994 pris en applicatin de la li n 92-645 du 13 juillet 1992)

Plus en détail

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties Avis sur les règles Appel à cmmentaires Règles des curtiers membres Persnne-ressurce : Richard J. Crner Vice-président à la plitique de réglementatin des membres 416 943-6908 rcrner@iirc.ca Destinataires

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) VILLE DE MONTELIMAR - Règlement de la cnsultatin Furniture et livraisn de vêtements de travail, de chaussures de travail et divers équipements de prtectin MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES 000 REGLEMENT DE

Plus en détail

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S Page de 0 C O N T E X T E Sciété en cmmandite Gaz Métr («Gaz Métr») demande à certains

Plus en détail

Actions d insertion 2012/2013

Actions d insertion 2012/2013 Cmmissin Eurpéenne Fnds Scial Eurpéen Actins d insertin 2012/2013 Le Département de Seine-Maritime suhaite sutenir les actins d insertin sciale et prfessinnelle en faveur des bénéficiaires du RSA dmiciliés

Plus en détail

Mise à jour le 19 juin 2015 Comité de perfectionnement du personnel de soutien

Mise à jour le 19 juin 2015 Comité de perfectionnement du personnel de soutien Cadre de gestin des activités de perfectinnement pur le persnnel de sutien Mise à jur le 19 juin 2015 Cmité de perfectinnement du persnnel de sutien Cadre de gestin des activités de perfectinnement du

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

POLOGNE. Exécuter une décision de justice en Pologne en application du règlement Bruxelles I

POLOGNE. Exécuter une décision de justice en Pologne en application du règlement Bruxelles I POLOGNE Exécuter une décisin de justice en Plgne en applicatin du règlement Bruxelles I Le règlement 44/2001 du 22 décembre 2000 cncernant la cmpétence judiciaire, la recnnaissance et l exécutin des décisins

Plus en détail