Université Paris Diderot LI /13 corrigé C.C. n 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Université Paris Diderot LI /13 corrigé C.C. n 1"

Transcription

1 Université Pris Dierot LI /13 orrigé C.C. n 1 1. Soit le mot u = lphet X = {,,}). Donnez une expression rtionnelle qui rtérise l ensemle e tous les préfixes e u. On peut fire filement l liste e tous les préfixes u mot u : ε,,,, ). On peut on représenter et ensemle fini e mots pr une isjontion : ε ) On peut ussi tenter e tirer prti u fit que hque mot e ette liste est préfixe u mot suivnt. Cel peut onner, pr exemple, l expression rtionnelle suivnte : ε) ε ) ) ε ε 2. Soit l utomte représenté pr l tle e trnsition suivnte : Proposez un utomte reonnissnt le même lngge mis miniml en nomre étts. Un simple oup œil à l représenttion grphique e l utomte qui n étit ps emnée) suffit à suggérer fortement que les étts 2, 3 et 4 jouent le même rôle. Pour s en ssurer, il fut qun-même ppliquer l lgorithme e minimistion. Les lsses e éprt sont une prt {1} seul étt non terminl) et {2,3,4} les trois étts epttions). On émrre on l lgorithme ve l tle e séprtion : x 0 3 x 0 2 x 0 L première psse e l lgorithme onuit à tenter e séprer les pires 2,4), 2,3) et 3,4). Toutes les trnsitions e es étts mènent ns l lsse {2,3,4}. Cette psse e l lgorithme n on uun effet, on peut on s rrêter et onlure que les étts 2, 3 et 4 oivent être fusionnés. Soit 9 le n e e nouvel étt, l utomte miniml reonnissnt le même lngge est on Le lngge reonnu est ) ) e n étit ps emné). 3. Soit le lngge L éfini sur {,,,} qui ontient tous les mots qui vérifient u moins l une es propriétés suivntes : le mot ommene pr et ne ontient ps le fteur ; soit L 1 e lngge le mot pour fteur l un es mots {,,,}; soit L 2 e lngge toute ourrene e est suivie imméitement une ourrene e, et toute ourrene e est suivie une lettre ifférente e. soit L 3 e lngge Exemples : le mot pprtient à L, r il vérifie l première propriété; les mots, n pprtiennent ps à L, r ils ne vérifient uune es trois propriétés; le mot pprtient à L, il vérifie hune es trois propriété. Donnez, pour e lngge, une expression rtionnelle et un utomte éterministe. 1

2 Université Pris Dierot LI /13 orrigé C.C. n 1 expression rtionnelle Pour proposer une expression rtionnelle, il fut ommener pr proposer une expression pour hque lngge, soit e i, et lors l expression emnée est e 1 e 2 e 3 ). utomte éterministe Pour proposer un utomte éterministe, il fut ommener pr proposer un utomte si possile simple et éterministe) pour hque lngge, soit A i, puis onstruire un utomte réunion es 3 utomtes, et éterminiser et utomte. Lngge L 1. Il étit presque impossile e trouver à l min une expression rtionnelle pour e lngge; en revnhe on peut ssez filement éfinir un utomte, à prtir uquel on peut ontruire une expression rtionnelle. Commençons pr onstruire un utomte qui reonnît tous les mots qui omprennent le fteur. On ommene pr une version non éterministe, e qui onne :,,,,,, Une pplition e l lgorithme e éterministion prouit l utomte suivnt : 0 0 0, ,1 0,2 0, ,2 0 0, ,3 0,3 0,1,3 0,3 0,3 0,1,3 0,2,3 0,1,3 0,3 0,3 0,2,3 0,3 0,1,3 0,3 0,3 ont l représenttion grphique est onnée ii : q3 lg1.jff 0 0,1 0,2, 0,3 0,1,3, 0,2,3 Cet utomte n est ps miniml, mis on peut le minimiser, e qui onne :,,, q3 lg1.jff , 2

3 Université Pris Dierot LI /13 orrigé C.C. n 1 Cet utomte est omplet, et on peut on prtir e et utomte pour reonnître le lngge es mots qui ne omprennnent ps le fteur. Pour el, il suffit e onsiérer que tous les étts e réussite e l nien utomte sont es étts éhe, et réiproquement. Cel onne l utomte :,,, q3 lg1.jff , On peut mintennt former l utomte qui reonnît le lngge L 1 : el onne on noter que l étt 4 est un puits) :,,, q3 lg1.jff ,,, À prtir e et utomte, on peut luler, en ppliqunt l lgorithme e MNughton & Ym, une expression rtionnelle, et on otient ii : ) )) ε ε )) Lngge L 2. L expression rtionnelle l plus simple qu on puisse ssoier à L 2 est onstruite ve l isjontion es mots e e lngge, qui est fini. ) ) ) Pour l utomte, est ette fois plus ompliqué. L version non éterministe est file à envisger 1 : q3 lg2.jff,,,,,, 1. On peut tirer prti u fit que eux fteurs se terminent ps pour réuire un peu le nomre étts, mis il fur qun-même minimiser le résultt e l éterministion. 3

4 Université Pris Dierot LI /13 orrigé C.C. n 1 L lgorithme e éterministion prouit un utomte très omplexe, ont voii l tle e trnsition suf erreur, voir fihier iniqué) : 0 0,1 0,6 0,4 0,8 q 0 0,8 0,1 0,6,9 0,4 0,8 q 1 0,6 0,1,7 0,6 0,4 0,8 q 2 0,4 0,1 0,6 0,4 0,5,8 q 3 0,1 0,1 0,2,6 0,4 0,8 q 4 0,6,9 0,1,7 0,3,6 0,4 0,8 q 5 0,1,7 0,1,3 0,2,6 0,4 0,4 q 6 0,5,8 0,1 0,6,9 0,4 0,3,8 q 7 0,2,6 0,1,7 0,3,6 0,4 0,8 q 8 0,3,6 0,1,3,7 0,3,6 0,3,4 0,3,8 q 9 0,1,3 0,1,3 0,2,3,6 0,3,4 0,3,8 q 10 0,3,8 0,1,3 0,3,6,9 0,3,4 0,3,8 q 11 0,3,4 0,1,3 0,3,6,9 0,3,4 0,3,5,8 q 12 0,1,3,7 0,1,3 0,2,3,6 0,3,4 0,3,8 q 13 0,2,3,6 0,1,3,7 0,3,6 0,3,4 0,3,8 q 14 0,2,3,6 0,1,3,7 0,3,6 0,3,4 0,3,8 q 14 0,3,6,9 0,1,3,7 0,3,6 0,3,4 0,3,8 q 15 0,3,5,8 0,1,3 0,3,6,9 0,3,4 0,3,8 q 16 On peut on oit) minimiser et utomte, e qui onne une version nettement plus simple grphiquement, l utomte reste ompliqué...) : Lngge L 3. C est le s le plus simple. L ontrinte est l suivnte : tout oit être suivi imméitement un, et tout oit être suivi imméitement un, ou un, ou un. On peut on onstruire un utomte à 3 étts plus un puits) : étt initil 0) : uune ontrinte violée étt 1 : ynt lu un, on ne veut qu un étt 2 : ynt lu un, on ne veut ps e. étt 3 : puits. q3 lg2.jff q3 lg2.jff 4

5 Université Pris Dierot LI /13 orrigé C.C. n 1 1,, 0, 3,,,, 2 Pour l expression rtionnelle, on peut proposer ) ) ) On peut on proposer ssez filement une expression rtionnelle qui érit le lngge emné : ε ) ))) ε )) ) ) ) ) ) ) Pour l utomte, l méthoe est simple en prinipe : il fut former un utomte ve un nouvel étt initil, et 3 ε-trnsitions qui vont e et étt vers l étt initil e hun es 3 utomtes présentés ii. Il reste ensuite!) à éterminiser le résultt. Les fihiers istriués permettent e voir le résultt sous JFLAP : q3_nondet.jff, q3_det.jff, q3_detmin.jff. 5

TD 1 Langages rationnels

TD 1 Langages rationnels TD 1 Lngges rtionnels Timothée Bernrd (timothee.ernrd@ens-lyon.org) 21 septemre 2016 1. Soit A = {,, }. Pour hun des lngges suivnts, donner un utomte fini déterministe (AFD) le reonnissnt : () l ensemle

Plus en détail

Langages et Automates : LA3 Partie 6 : Minimisation. Langages et Automates : LA3 Partie 6 : Minimisation 1 / 40

Langages et Automates : LA3 Partie 6 : Minimisation. Langages et Automates : LA3 Partie 6 : Minimisation 1 / 40 Lngges et Automtes : LA3 Prtie 6 : Minimistion Lngges et Automtes : LA3 Prtie 6 : Minimistion 1 / 40 Minimistion Dns ce chpitre, on v montrer l existence d un unique utomte ynt un nomre minimum d étt pour

Plus en détail

Automates temporisés TD/TME 2 : Composition d automates temporisés Construction des régions

Automates temporisés TD/TME 2 : Composition d automates temporisés Construction des régions Automtes temporisés TD/TME 2 : Composition utomtes temporisés Constrution es régions Exerie 1 Moélistion un feu triolore Un feu triolore peut être rouge, ornge, vert, ou éteint. Il peut fontionner selon

Plus en détail

Corrigé des exercices

Corrigé des exercices Chpitre 4 option informtiue Corrigé des exeries Automtes finis déterministes Exerie. Le lngge des mots ontennt u moins une fois l lettre :, 2. Le lngge des mots ontennt u plus une fois l lettre : 3. Le

Plus en détail

(b,b) (bd, b) (bb, ε) (DbD, ε) échec. échec

(b,b) (bd, b) (bb, ε) (DbD, ε) échec. échec orrigé C.C. & Exm 1. oit l grmmire B C D B C C D B C () Donnez l rre d explortion de l nlyse shift-redue que l on peut fire du mot. L rre d explortion permet de représenter l ensemle des lterntives qu

Plus en détail

Solution - TD Feuille 2 - Automates finis et expressions rationnelles

Solution - TD Feuille 2 - Automates finis et expressions rationnelles Solution - TD Feuille - Automtes finis et expressions rtionnelles Informtique Théorique - Unité JINPW Licence - Université Bordeux Solution de l exercice : Pour tout l exercice, on note A = {, }. Expression

Plus en détail

Théorie des Langages Formels Chapitre 4 : Automates complets déterministes

Théorie des Langages Formels Chapitre 4 : Automates complets déterministes 1/2 Théorie des Lngges Formels Chpitre 4 : Automtes complets déterministes Florence Levé Florence.Leve@u-picrdie.fr Année 2015-2016 2/2 Introduction 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Recherche de :, /2 Automte déterministe

Plus en détail

Rappel : Définition définitive du problème de la recherche

Rappel : Définition définitive du problème de la recherche Rppel : Définition définitive du prolème de l recherche On dispose d une prt d un mot (un texte) et d utre prt d un lngge régulier défini pr une expression régulière. On demnde de rechercher dns le texte

Plus en détail

Exercice 1. Université Paris 7-Denis Diderot Examen du 21 mai 2012 L2 Automates finis AF4. a 1. 2 b. Voici le déterminisé : a 3. a 1.

Exercice 1. Université Paris 7-Denis Diderot Examen du 21 mai 2012 L2 Automates finis AF4. a 1. 2 b. Voici le déterminisé : a 3. a 1. Université Pris 7-Denis Diderot Exmen du 21 mi 2012 L2 Automtes finis AF4 Corrigé Exercice 1 1 3 On considère l utomte fini : 2 4 Question 1 : Déterminiser cet utomte. 1 1, 3 1, 3, 4 Voici le déterminisé

Plus en détail

COMPOSITION D INFORMATIQUE Arbre des suffixes

COMPOSITION D INFORMATIQUE Arbre des suffixes COMPOSITION D INFORMATIQUE Arre des suffixes Jen Berstel février Avertissement On tther une grnde importne à l lrté, à l préision, à l onision de l rédtion. L mnipultion des grndes ses de données textuelles

Plus en détail

Le théorème de Kleene

Le théorème de Kleene NGUYEN Thi Minh Tuyen Théorie des utomtes et lngges formels Le théorème de Kleene 1 Méthode de démonstr;on Théorème: Soient A,B,C des ensemles tels que A B, B C, C A. Alors A=B=C. Remrque: Les expressions

Plus en détail

Langages et expressions rationnels

Langages et expressions rationnels Université Pris Diderot LI324(1) 08/09 Ch1. Lngges rtionnels 1.1 Expressions rtionnelles Chpitre 2 Lngges et expressions rtionnels Une première fmille de lngge est introduite, l fmille des lngges rtionnels.

Plus en détail

Circuits résistifs simples

Circuits résistifs simples Chpitre 2 Ciruits résistifs simples Ce hpitre présente les tehniques de se d nlyse de iruits. Ces tehniques vont permettre de simplifier les iruits pour en fire l nlyse. On verr en prtiulier les lois de

Plus en détail

Graphes de décision binaires

Graphes de décision binaires Chpitre 3 : Grphes de déision inires Chpitre 3 Grphes de déision inires Pour répondre u prolème posé pr l roissement de l tille des fontions logiques à triter (grnd nomre de fontions, de monômes et de

Plus en détail

xyyz, xyyyz, xyαyyz pour α parmi {x, y, z} x y z x y y y z x y z

xyyz, xyyyz, xyαyyz pour α parmi {x, y, z} x y z x y y y z x y z iut Lille A Université Lille1 déprtement Informtique Mthémtiques un énoncé de Théorie des Lngges Eercice I - Des constructions d AFdc Dns cet eercice, on s intéresse u lngge L des mots sur l lphbet qui

Plus en détail

Langages Dérivés. Lycee Faidherbe, Lille MP1 & MP2 & MP3 Cours d informatique Langages dérivés Quotient... 3

Langages Dérivés. Lycee Faidherbe, Lille MP1 & MP2 & MP3 Cours d informatique Langages dérivés Quotient... 3 Lycee Fidhere, Lille MP1 & MP2 & MP3 Cours d informtique 2008 2009 Lngges Dérivés 1 Lngges dérivés.............................. 2 Définition 2 Propriété 2 2 Quotient.......................................

Plus en détail

Fonctions Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako

Fonctions Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako Fontions Numériques Site MthsTICE e Am Troré Lyée Tehnique Bmko I Générlités sur les fontions ) Définition : Soit A et B eu ensemles non vies e R On ppelle fontion e A vers B, toute reltion e A vers B

Plus en détail

Promotion Humpich 1 ière année É. Salvat. Examen de Théorie des Langages Jeudi 18 Mars Année

Promotion Humpich 1 ière année É. Salvat. Examen de Théorie des Langages Jeudi 18 Mars Année Année 2009-2010 Exmen de Théorie des Lngges Jeudi 18 Mrs 2010 Promotion Humpich 1 ière nnée É. Slvt Modlités : Durée : 2 heures Aucun documents utorisés, ni mchine à clculer, ni téléphone. Toute sortie

Plus en détail

Modélisation linguistique pour l analyse automatique de textes

Modélisation linguistique pour l analyse automatique de textes Modélistion linguistique pour l nlyse utomtique de textes Pln du cours (seconde prtie) : 1. Automte suite et fin 2. Conceptulistion de connissnces temporelles 3. Anlyse morpho-syntxique d un texte 4. Formlistion

Plus en détail

Cours de «concepts avancés de compilation» Travaux pratiques. Auteur : F. Védrine

Cours de «concepts avancés de compilation» Travaux pratiques. Auteur : F. Védrine Cours de «onepts vnés de ompiltion» Trvux prtiques Auteur : F. Védrine Les utomtes et les expressions régulières Les utomtes sont onstitués d étts et de trnsitions. Un étt définit l vnée dns l reonnissne

Plus en détail

TD n o 1. Exercice 1.1 Déterminer les facteurs, les préfixes et les suffixes du mot u = abac.

TD n o 1. Exercice 1.1 Déterminer les facteurs, les préfixes et les suffixes du mot u = abac. Licence Mth-Info / Lngges & Automtes TD n o Générlités Exercice. Déterminer les fcteurs, les préfixes et les suffixes du mot u = c. Exercice.. Compter les occurrences des lettres et dns les mots suivnts

Plus en détail

Analyse ascendante. Analyseur ascendant. Exemple. Exemple de reconnaissance. Exemple. Analyse ascendante : défis. Exemple de reconnaissance

Analyse ascendante. Analyseur ascendant. Exemple. Exemple de reconnaissance. Exemple. Analyse ascendante : défis. Exemple de reconnaissance Bureu 203 - etension M3 mirelle.neut t lifl.fr 2012-2013 2/93 nlyseur scendnt Eemple Effectue des lectures et des réductions ; construit un rre en ordre postfie ; en prtnt du mot à reconnître ; construction

Plus en détail

CH.2 L'ANALYSE LEXICALE

CH.2 L'ANALYSE LEXICALE CH.2 L'ANALYSE LEXICALE 2. L'nlyseur lexicl 2.2 Le texte d'entrée 2. Les unités lexicles 2.4 Les digrmmes de trnsition 2. Les utomtes finis 2. L'nlyseur lexicl progrmme source nlyseur lexicl unité lexicle

Plus en détail

Arbre des suffixes - Recherche de répétitions

Arbre des suffixes - Recherche de répétitions Arre des suffixes - Reherhe de répétitions Arre des suffixes: Struture de données reflétnt les rtéristiques internes des séquenes Applition nturelle: Reherhe exte dns un texte Phse de prétritement: Constrution

Plus en détail

Exemple. 4 Grammaires régulières. The quick brown fox jumps over the lazy dog. Réécriture. Application : image de synthèse. Phrase

Exemple. 4 Grammaires régulières. The quick brown fox jumps over the lazy dog. Réécriture. Application : image de synthèse. Phrase Phrse 4 Grmmires régulières Sujet Vere Complément Groupe Nominl Complément Ojet Indirect rticle Liste djectifs Nom Préposition Groupe Nominl djectif djectif rticle Liste djectifs Nom djectif The quick

Plus en détail

Chapitre 9 Lois de Probabilité à Densité

Chapitre 9 Lois de Probabilité à Densité Cours e Mthémtiques Terminle STI Chpitre 9 : Lois e Proilité à ensité Chpitre 9 Lois e Proilité à Densité A) Introution ) Lois e proilités à ensité On ppelle lois e proilités à ensité les lois e proilités

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE MP INFORMATIQUE. Jeudi 4 mai : 14 h - 18 h. Les calculatrices sont interdites

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE MP INFORMATIQUE. Jeudi 4 mai : 14 h - 18 h. Les calculatrices sont interdites SESSION 2017 MPIN007 EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE MP INFORMATIQUE Jeudi 4 mi : 14 h - 18 h N.B. : le cndidt ttcher l plus grnde importnce à l clrté, à l précision et à l concision de l rédction. Si un

Plus en détail

Leçons de Mathématiques d aujourd hui

Leçons de Mathématiques d aujourd hui Leçons de Mthémtiques d ujourd hui Automtes réversiles: comintoire, lgère et topologie Jen-Éric Pin LIAFA, CNRS et Université Pris 7 6 Octore 2005, Bordeux LIAFA, CNRS et Université Pris VII Pln de l exposé

Plus en détail

Théorie des langages

Théorie des langages Théorie des lngges Octoer 12, 2008 1 Introduction L théorie des lngges s est développée dns les nnées 1950-60 vec les trvux de chercheurs tels que Nom Chomsky, Mrcel-Pul Schützenerger,... Elle se situe

Plus en détail

Chapitre 12 Applications du produit scalaire. Table des matières. Chapitre 12 Applications du produit scalaire TABLE DES MATIÈRES page -1

Chapitre 12 Applications du produit scalaire. Table des matières. Chapitre 12 Applications du produit scalaire TABLE DES MATIÈRES page -1 hpitre 12 pplitions du produit slire TLE DES MTIÈRES pge -1 hpitre 12 pplitions du produit slire Tle des mtières I Exeries I-1 1 Théorème d l Kshi.................................... I-1 2................................................

Plus en détail

= K M est le plus petit langage (pour l inclusion ensembliste) solution de l équation ensembliste d inconnue X :

= K M est le plus petit langage (pour l inclusion ensembliste) solution de l équation ensembliste d inconnue X : MP fo-correction devoir surveillé n o 3, smedi 06 février 016 1/5 1 utour du lemme d rden Q1. On considère K et M deux lngges. Le lngge L défi pr L def = K M est le plus petit lngge (pour l clusion ensemliste)

Plus en détail

Exemple. Les fonctions affines (non nulles) sont les fonctions polynômes de degré 1 ou 0 (fonctions constantes).

Exemple. Les fonctions affines (non nulles) sont les fonctions polynômes de degré 1 ou 0 (fonctions constantes). S Fonctions polynômes et secon egré I Fonctions polynômes Définition Une fonction f est une fonction polynôme (ou plus simplement un polynôme) si : () Elle est éfinie sur R () Elle met une écriture e l

Plus en détail

Option informatique. Mots synchronisants

Option informatique. Mots synchronisants Option informtique MP 4 heures Clcultrices utorisées Mots synchronisnts 2017 Nottions Pour tout ensemle fini E, on note E son crdinl. On ppelle mchine tout triplet (Q, Σ, δ) où Q est un ensemle fini non

Plus en détail

1. Ecrire les systèmes de départ et d arrivée de l automate M suivant puis les résoudre. Donner le langage (M)

1. Ecrire les systèmes de départ et d arrivée de l automate M suivant puis les résoudre. Donner le langage (M) Conservtoire Ntionl des Arts et des Métiers CNAM-Lin ISSAE Automtes, Codes et Grphes Fiche de TD Prof: J.SAAB. Ecrire les systèmes de déprt et d rrivée de l utomte M suivnt puis les résoudre. Donner le

Plus en détail

Feuille n. 1 : Graphes

Feuille n. 1 : Graphes TD Grphes, lngges et utomtes SA 00 Feuille n. : Grphes. Trouver les grphes isomorphes et les grphes identiques prmi les grphes G, G, G et G définis pr V(G ) = {,,,}, E(G ) = {e,f,g,h}, ψ G (e) = {,},ψ

Plus en détail

Epreuve de mathématiques CLASSE :...

Epreuve de mathématiques CLASSE :... Epreuve de mthémtiques Seonde NOM: PRENOM:.. CLASSE :... L lrté des risonnements et l qulité de l rédtion interviendront pour une prt importnte dns l'ppréition des opies. L'usge de l lultrie est utorisé.

Plus en détail

Opérations sur les nombres relatifs en écriture fractionnaire

Opérations sur les nombres relatifs en écriture fractionnaire en ériture frtionnire ème CONTENU COMPETENCES EXIGIBLES Opértions (+,, x, : ) sur les nomres reltifs en ériture éimle ou frtionnire (non néessirement simplifiée). Svoir que x 1 Déterminer une vleur pprohée

Plus en détail

Exercices reliés au chapitre 3

Exercices reliés au chapitre 3 Université Lvl Fculté des sciences et de génie Déprtement d informtique et de génie logiciel IFT-3101 Dnny Dué Version: Hiver 2013 Exercices reliés u chpitre 3 Exercices Voici les exercices que je recommnde

Plus en détail

Reconnaissance de motifs. Problème localiser les segments d'un texte décrits par une expression rationnelle (régulière) r

Reconnaissance de motifs. Problème localiser les segments d'un texte décrits par une expression rationnelle (régulière) r Reconnissnce de motifs Prolème locliser les segments d'un texte décrits pr une expression rtionnelle (régulière) r texte t segment x décrit pr r Applictions édition : vi, emcs, sed, ed,... recherche :

Plus en détail

Ecole des Mines de Saint-Etienne Cycle I.C.M. / Toolbox IA / Résolution de problèmes O. Boissier

Ecole des Mines de Saint-Etienne Cycle I.C.M. / Toolbox IA / Résolution de problèmes O. Boissier Eole des Mines de Sint-Etienne Eole des Mines de Sint-Etienne O. Boissier (oissier@emse.fr) Résolution de prolèmes pr génértion d espes d étts Cette séne est struturée en deux grndes étpes. 1. L'ojetif

Plus en détail

Puis-je aller de M à A?

Puis-je aller de M à A? 1 Réseu ferroviire utomtes et tteignbilité Cristope Troestler Institut de Mtémtique Université de Mons-Hinut ttp://mt.um..be 17 mi 2006 2 tteignbilité 3 Digiode 4 Reonnissne de mots 5 ritmétique Divisibilité

Plus en détail

recherche de polyèdres particuliers

recherche de polyèdres particuliers pe 83 reherhe e polyères prtiuliers pr Aurélien Htri, Hermès Loo (1 S) et Krim Ghellm (TS), Atelier «Explortion M t h é m t i q u e» u lyée Louise Mihel e Boiny le llon e footll Nous llons vous exposer

Plus en détail

La thèse de Church. Martinet Lucie. 6 juin 2008

La thèse de Church. Martinet Lucie. 6 juin 2008 L thèse de Church Mrtinet Lucie 6 juin 28 Tle des mtières Introduction 2 2 Quelques dénitions sur les lngges et utomtes 3 2. Les lngges.............................. 3 2.2 Les utomtes nis..........................

Plus en détail

Répétitions d'automates et langages formels

Répétitions d'automates et langages formels Répétitions d'utomtes et lngges formels 206-207 Les exercices de cette liste proviennent des notes de cours Automtes et Lngges Formels de M. Rigo.. Mots et lngges. Chpitre : Mots et lngges Exercice. On

Plus en détail

Utilisation d une boîte à outil d automates

Utilisation d une boîte à outil d automates Utilistion d une oîte à outil d utomtes F. Brthélemy 8 novemre 8 Introduction Ce TP v vous fire mnipuler deux oîtes à outils fournissnt une implémenttion efficce des expressions régulières, des utomtes

Plus en détail

Feuille 4 : Quelques rappels, corrections et exercices supplémentaires.

Feuille 4 : Quelques rappels, corrections et exercices supplémentaires. Université de Poitiers Mthémtiques L1 SPIC, Module L0 010/011 Feuille 4 : Quelques rppels, orretions et exeries supplémentires Rppels : 1 Mtrie d une pplition linéire Soient E, F deux K-espes vetoriels,

Plus en détail

NOMBRES PREMIERS Fractions irréductibles

NOMBRES PREMIERS Fractions irréductibles THEME NOMBRES PREMIERS Frtions irréutiles * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * A l fin u thème, tu ois svoir : Effetuer es opértions sur

Plus en détail

Théorie des Langages Formels Chapitre 5 : Automates minimaux

Théorie des Langages Formels Chapitre 5 : Automates minimaux 1/29 Théorie des Lngges Formels Chpitre 5 : Automtes minimux Florence Levé Florence.Leve@u-picrdie.fr Année 2014-2015 2/29 Introduction Les lgorithmes vus précédemment peuvent mener à des utomtes reltivement

Plus en détail

Grammaires et Langages DS

Grammaires et Langages DS INSA de Lyon Année solire 0-0 Grmmires et Lngges DS Lundi vril 0 - Durée : h0 - Douments utorisés Répondre diretement sur le sujet à toutes les questions dns les ses prévues à et effet Pour toutes les

Plus en détail

Chapitre X : Puissances à exposants entiers

Chapitre X : Puissances à exposants entiers Chpitre X : Puissnes à eposnts entiers Au terme de e hpitre, l élève ser ple de :!! Trnsformer une puissne à eposnt négtifs en puissne à eposnt positif!! Effetuer des luls omportnt des puissnes à eposnts

Plus en détail

Exercices sur les fonctions polynômes du second degré

Exercices sur les fonctions polynômes du second degré 1 Version 1 Exercices sur les onctions polynômes du second degré On considère l onction : x x x 3 1 ) ettre x sous orme cnonique ) Étudier les vritions de ; ire le tbleu de vritions de 3 ) Recopier et

Plus en détail

GÉOMÉTRIE VECTORIELLE ET ANALYTIQUE

GÉOMÉTRIE VECTORIELLE ET ANALYTIQUE GÉOMÉTRIE VECTORIELLE ET ANALYTIQUE 1 L notion de veteur Le nom de veteur fut utilisé l première fois pour les éléments de l'espe IR 3 (ou IR 2 ) et générlisé plus trd à d'utres ensemles. Nous llons d'ord

Plus en détail

MPRI, Fondations mathématiques de la théorie des automates. Exercice 1. Automate minimal

MPRI, Fondations mathématiques de la théorie des automates. Exercice 1. Automate minimal MPRI, Fondtions mthémtiques de l théorie des utomtes Olivier Crton, Jen-Éric Pin Prtiel du 0 novemre 007. Durée: h, notes de cours utorisées Avertissement : On ttcher une grnde importnce à l clrté, à l

Plus en détail

ENSEMBLES DE NOMBRES

ENSEMBLES DE NOMBRES Chpitre 01 Ensemles de nomres I- Les différents ensemles de nomres ENSEMBLES DE NOMBRES 1. Les entiers nturels Les entiers nturels sont les nomres 0 ; 1 ; ; ;... On note N l ensemle des entiers nturels,

Plus en détail

Dynamique des systèmes et automates à états

Dynamique des systèmes et automates à états Chpitre 8 Dynmique des systèmes et utomtes à étts L modélistion sttique s intéresse à ce qu il y dns le système, à s structure, etc. L modélistion de l dynmique trite de l évolution du système dns le temps.

Plus en détail

Simulation des chaînes de Markov

Simulation des chaînes de Markov Simultion des chînes de Mrkov An Bušić INRIA - ENS http://www.di.ens.fr/~usic/ n.usic@inri.fr Mster COSY - UVSQ Versilles, février 20 Système à événements discrets SED : (X, π 0, A, p, ) X est un espce

Plus en détail

Éric Badouel. Automates réversibles et réseaux de Petri, dualité et représentation : le problème de la synthèse HABILITATION À DIRIGER DES RECHERCHES

Éric Badouel. Automates réversibles et réseaux de Petri, dualité et représentation : le problème de la synthèse HABILITATION À DIRIGER DES RECHERCHES HABILITATION À DIRIGER DES RECHERCHES présentée devnt L Université de Rennes Institut de Formtion Supérieure en Informtique et en Communition pr Éri Bdouel Automtes réversiles et réseux de Petri, dulité

Plus en détail

Techniques d analyse de circuits

Techniques d analyse de circuits Chpitre 3 Tehniques d nlyse de iruits Ce hpitre présente différentes méthodes d nlyse de iruits. Ces méthodes permettent de simplifier l nlyse de iruits ontennt plusieurs éléments. Bien qu on peut résoudre

Plus en détail

CENTRALE TSI 2000 MATH 2

CENTRALE TSI 2000 MATH 2 CENTRALE TSI 2 MATH 2 PREMIERE PARTIE I.A.) M 2 S 2 (C) si et seulement si il existe 3 omplexes (;b;) tels que M S 2 (C) V et(a;b;c) ve A ;B ;C.Don De plus es trois mtries forment un système libre A +

Plus en détail

Le théorème de Pythagore

Le théorème de Pythagore Le théorème de Pythgore représenttion à l thédrle de Chrtres Vu pr Rphel Pythgore mthémtiien gre vers 500 vnt JC Le théorème de Pythgore Voulire Dns un tringle retngle, l hypoténuse est le ôté opposé à

Plus en détail

Cours appliqué. Test de mathématiques, 9 e année

Cours appliqué. Test de mathématiques, 9 e année Cours ppliqué Test e mthémtiques, 9 e nnée 213 Questions e test iffusées Insris tes réponses ux questions à hoix multiple sur l Feuille-réponses e l élève (ours ppliqué, 213). Remrque : Le formt e e hier

Plus en détail

FICHE 3.5 : COMMENT FACTORISER UNE EXPRESSION?

FICHE 3.5 : COMMENT FACTORISER UNE EXPRESSION? FICHE 3.5 : COMMENT FACTORISER UNE EXPRESSION? Mise à jour : 1/03/1 Voici une fiche qui, à elle seule, justifierit l existence de ce référentiel. L fctoristion est un outil mthémtique très importnt. Si

Plus en détail

9. Orthogonalité dans l espace

9. Orthogonalité dans l espace Q 5 e : corrigé (6/S) http://mths.eoeck.com e oeck uction s.., 2014 9. Orthogonlité ns l espce xpliciter les svoirs et les procéures 1. omien rêtes?. Quelle que soit l rête choisie, il y 4 rêtes prllèles

Plus en détail

Examen du 2 février 2012

Examen du 2 février 2012 Lngges formels, clculbilité et complexité Exmen du 2 février 2012 Corrigé, version β1 Exercice 1 Grmmires : un petit exercice On considère le problème ESTFINI suivnt Étnt donné une grmmire hors contexte,

Plus en détail

Propriétés de l intégrale

Propriétés de l intégrale [http://mp.pgedupuydelome.r] édité le juillet 24 Enonés Propriétés de l intégrle Exerie [ 965 ] [orretion] Soient : [, ] R une ontion ontinue pr moreux et ], [. Montrer que ( (tdt mx (tdt, Exerie 2 [ 966

Plus en détail

Automates. Chapitre Automates finis déterministes. option informatique. 1.1 Introduction

Automates. Chapitre Automates finis déterministes. option informatique. 1.1 Introduction Chpitre 4 option informtiue Automtes 1. Automtes finis déterministes 1.1 Introduction De mnière informelle, un utomte est une mchine strite ui peut prendre un nomre fini d étts, ui reçoit en entrée un

Plus en détail

Travaux Dirigés de Langages & XML - TD 6

Travaux Dirigés de Langages & XML - TD 6 TD Lngges - XML Exercices Corrigés TD 6 1 Trvux Dirigés de Lngges & XML - TD 6 1 Grmmires non-mbiguës Exercice 1 Construire l grmmire générnt tous les plindromes sur l lphbet {0, 1}. 0 1 ε 00 11 Exercice

Plus en détail

Chapitre 1 Équations et Inéquations du 2nd degré

Chapitre 1 Équations et Inéquations du 2nd degré Cours de Mthémtiques Première S Chpitre 1 : équtions et inéqutions du second degré Chpitre 1 Équtions et Inéqutions du nd degré A) Les Polynômes 1) Définitions On ppelle monôme une expression de l forme

Plus en détail

TP matériel 1: Logique câblée et Algèbre de Boole

TP matériel 1: Logique câblée et Algèbre de Boole TP_mteriel_logique âlée et lgère de BOOLE TP mtériel : Logique âlée et Algère de Boole Ojetifs : - Anlyser l onstitution de se d une UAL. - initier à l oneption en logique lée Compétenes visées : C : Dérire

Plus en détail

La photomodélisation architecturale

La photomodélisation architecturale Livio De Lu Préfe de Lu Roert L photomodélistion rhiteturle Relevé, modélistion, représenttion d édifies à prtir de photogrphies Groupe Eyrolles, 2009 ISBN : 978 2 212 12524 5 Chpitre 2 L prise de vue

Plus en détail

1 Fonction en escalier (ou étagée)

1 Fonction en escalier (ou étagée) : Fontion en eslier (ou étgée) 1 Dns tout e hpitre, I = [, b] désigner un segment fermé borné de R ve < b. 1 Fontion en eslier (ou étgée) 1.1 Subdivision 1.1 DÉFINITION On ppelle subdivision d un intervlle

Plus en détail

Algèbre de Boole Equations logiques

Algèbre de Boole Equations logiques Algère de Boole Equtions logiques L lgère de Boole (du nom du mthémtiien nglis Georges Boole 95-864) est une lgère se proposnt de trduire des signux en expressions mthémtiques. Pour el, on définit hque

Plus en détail

Chapitre 4: Graphes connexes

Chapitre 4: Graphes connexes CHAPITRE 4 GRAPHES CONNEXES 23 Chpitr 4: Grphs onnxs Introution À qul momnt un résu inormtiqu stisit-il à l propriété qu tous ls orinturs u résu, pris ux à ux, puissnt prtgr l'inormtion? Ds mssgs puvnt-ils

Plus en détail

Chapitre 2 Les systèmes de logiques combinatoires

Chapitre 2 Les systèmes de logiques combinatoires ystèmes logiques 1 IET de ousse Chpitre 2 Les systèmes de logiques comintoires 1. Introduction En 1854, George BOOLE puli une étude sur les théories mthémtiques d lgère ooléenne. En 1936, Clude hnnon est

Plus en détail

Automates et langages: quelques algorithmes

Automates et langages: quelques algorithmes Automtes et lngges: quelques lgorithmes Eugene Asrin Sddek Benslem Avertissement Dns l étt ctuel ce document est rchi-sec et peut servir seulement d un ide-mémoire. Pour comprendre les lgorithmes ci-dessous

Plus en détail

Rotoroll OK! Guide pour l'utilisation

Rotoroll OK! Guide pour l'utilisation Rotoroll Guie pour l'utilistion Pge Consignes e séurité. N'ouvrez jmis Rotoroll pour le ontrôler, rempler es omposnts ou réprer e votre propre inititive : le ressort e réenroulement pourrit sortir e son

Plus en détail

La continuité. I Introduction 1. II Notion de continuité 1 1 Définitions Graphique Exemples et contre exemple... 2

La continuité. I Introduction 1. II Notion de continuité 1 1 Définitions Graphique Exemples et contre exemple... 2 L continuité Tle des mtières I Introduction 1 II Notion de continuité 1 1 Définitions.................................................. 1 Grphique.................................................. 1 3

Plus en détail

TD 1 Context-free grammars.

TD 1 Context-free grammars. Exercice 1 Consider the grmmr : TD 1 Context-free grmmrs. il existe 8 règles de grmmires -> -> A A -> A -> A -> AA -> -> -> Très souvent, on ne donne que l prtie R de G -symoles terminux : tous ceux qui

Plus en détail

Composites unidirectionnels à fibres courtes

Composites unidirectionnels à fibres courtes Miroénique des oposites oût 005 Coposites unidiretionnels à fires ourtes D. ouy µg es fires ourtes sont ourent utilisées oe renfort de oposites, is elles sont rreent lignées. es effets d orienttion ont

Plus en détail

Chapitre I Equations et inéquations du premier degré

Chapitre I Equations et inéquations du premier degré Chpitre I Equtions et inéqutions du premier degré I Équtions du premier degré 1 Les ensemles de nomres Définition 1 On ppelle ensemle des réels, noté R, l ensemle des nomres connus en clsse de seconde.

Plus en détail

Lycée Faidherbe, Lille MP1 Cours d informatique 2013 2014. Automates

Lycée Faidherbe, Lille MP1 Cours d informatique 2013 2014. Automates Lycée Fidhere, Lille MP Cours d informtique 203 204 Automtes I Déterministes........................... 2 Définitions 2 Exemple 2 Action des mots 3 Lngge reconnu 3 II Incomplets.............................

Plus en détail

Chapitre 1 Le Second Degré

Chapitre 1 Le Second Degré Cours de Mthémtiques Première STID Chpitre 1 : Le second degré Chpitre 1 Le Second Degré A) Résolution de l'éqution du second degré 1) Définitions On ppelle polynôme de second degré l expression x² x c

Plus en détail

Marc Chemillier Master M2 Atiam (Ircam), 2011-2012

Marc Chemillier Master M2 Atiam (Ircam), 2011-2012 MMIM Modèles mthémtiques en informtique musicle Mrc Chemillier Mster M2 Atim (Ircm), 2011-2012 Notions théoriques sur les lngges formels - Définitions générles o Mots, lngges o Monoïdes - Notion d utomte

Plus en détail

Contrôle du mardi (50 minutes) TS1 H G E F. Prénom et nom :.. Note :.. / 20 D C

Contrôle du mardi (50 minutes) TS1 H G E F. Prénom et nom :.. Note :.. / 20 D C TS1 ontrôle du mrdi 18-11-014 (50 minutes) rénom et nom :.. Note :.. / 0. (6 points : points pour l construction ; 4 points pour l justifiction) Soit un tétrèdre. On note et J les milieux respectifs de

Plus en détail

La forêt triangulaire (*)

La forêt triangulaire (*) PMEP n o 45 Dns nos lsses L forêt tringulire (*) I. Le problème Mthis est peru u œur une forêt en forme e tringle équiltérl. Il ne onnît ps les imensions e ette forêt, mis grâe à un mtériel sophistiqué

Plus en détail

TD : Arbres Binaires de Recherche (A.B.R.)

TD : Arbres Binaires de Recherche (A.B.R.) TD : Arres Binires de eherhe (A.B..) Olivier ynud rynud@isim.fr http ://www.isim.fr/rynud ésumé Dns e Td nous proposons trois exeries. Le premier est onsré à l implémenttion du T.D.A. Ensemles dynmiques

Plus en détail

Théorie des Langages Épisode 2 Automates finis

Théorie des Langages Épisode 2 Automates finis AFD AFN Opértions Lemme de pompge 1/ 36 Théorie des Lngges Épisode 2 Automtes finis Thoms Pietrzk Université Pul Verline Metz AFD AFN Opértions Lemme de pompge Reconnisseur Définition Configurtion Accepttion

Plus en détail

LIMITES DE SUITES ET DE FONCTIONS I..

LIMITES DE SUITES ET DE FONCTIONS I.. TS-cours-chp2-1 - LIMITES DE SUITES ET DE FONCTIONS I.. Limite d une suite 1 / tend vers l infini Définition ( rppel ) Dire que l suite tend vers + signifie que, pour tout nombre A, l intervlle [A ; +

Plus en détail

Cours 6. Arbres équilibrés Recherche sur disque.

Cours 6. Arbres équilibrés Recherche sur disque. ours 6 rres équilirés Reherhe sur disque Jen-Jques.Levy@inri.fr http://jenjqueslevy.net tel: 01 9 6 56 89 serétrit de l enseignement: therine ensoussn @lix.polytehnique.fr ile 00, LIX tel: 01 69 4 67 http://www.enseignement.polytehnique.fr/informtique/

Plus en détail

Cours de Mathématiques Seconde. Ordre et valeur absolue

Cours de Mathématiques Seconde. Ordre et valeur absolue Cours de Mthémtiques Seconde Frédéric Demoulin 1 Dernière révision : 16 vril 2007 Document diffusé vi le site www.cmths.net de Gilles Costntini 2 1 frederic.demoulin (chez) voil.fr 2 gilles.costntini (chez)

Plus en détail

Décrire et analyser le comportement d un système

Décrire et analyser le comportement d un système Décrire et nlyser le comportement d un système Cours. Mise en sitution : Prolémtique : Gérer l vnce et l inclinison du tpis en fonction de touches sur son pupitre de commnde. Comment trduire ce chier des

Plus en détail

I- Codage de l information (1 point par question)

I- Codage de l information (1 point par question) Euro Grution Aess / Conours EG@ Mrs 2013 Nom : Prénom : N : Dte e nissne : ignture : Informtique générle Durée : 90 mn Brème : / 40 Clultrie non utorisée ujet informtique générle Réponre sur l feuille

Plus en détail

Automates à nombre fini d états et langages réguliers

Automates à nombre fini d états et langages réguliers 3 Automtes à nomre fini d étts et lngges réguliers Nous utilisons tous d utomtes dns l vie de tous les jours (feux de circultion, progrmmtion d un lve-linge ou lve-visselle, tourniquets de métro non rennis!

Plus en détail

La densité dans les flots de liens révèle des groupes pertinents

La densité dans les flots de liens révèle des groupes pertinents L ensité ns les flots e liens révèle es groupes pertinents Noé Gumont Enrnts: Clémene Mgnien et Mtthieu Ltpy LIP6 - CNRS & UPMC, Université Pierre et Mrie Curie Soronne Universités, Pris, Frne. noe.gumont@lip6.fr

Plus en détail

Calculabilité. F. Sur - ENSMN. Motivation. 1 Motivation. 2 Que signifie calculer? 4 Classes de complexité. P et NP. d optimisation et.

Calculabilité. F. Sur - ENSMN. Motivation. 1 Motivation. 2 Que signifie calculer? 4 Classes de complexité. P et NP. d optimisation et. Cours de Tronc Commun Scientifique Recherche Opértionnelle Introduction à l clculilité Introduction à l clculilité 2 3 Frédéric Sur École des Mines de Nncy www.lori.fr/ sur/enseignement/ro/ 4 5 6 /34 2/34

Plus en détail

UV Traitement du signal. Cours n 3 : Synthèse des filtres numériques

UV Traitement du signal. Cours n 3 : Synthèse des filtres numériques UV Tritement du signl Cours n 3 : Synthèse des filtres numériques Filtre IF pr l méthode de l fenêtre ou rélistion recursive Filtre II pr une trnsformée ilinéire élistion du filtrge numérique Introduction

Plus en détail

La proposition «Si n Æalors n et n» est vraie. Par contre, la réciproque «Si n et n alors n Æ» est fausse. (Il suffit de choisir n= 1)

La proposition «Si n Æalors n et n» est vraie. Par contre, la réciproque «Si n et n alors n Æ» est fausse. (Il suffit de choisir n= 1) 0 septemre 016 ENSEMBLES DE NOMBRES nde 3 I ENSEMBLES DE NOMBRES 1 NOMBRES ENTIERS NATURELS Æ DÉFINITION L ensemle des entiers nturels, noté Æ = {0;1;;3;;...}. C est l ensemle des nomres positifs qui permettent

Plus en détail

Deuxième formule de la moyenne

Deuxième formule de la moyenne Deuxième formule de l moyenne Jen-Frnçois Burnol, 7 otobre 29 Soit < b et f, g : [, b] R deux fontions à vleurs réelles, f étnt supposée intégrble sur [, b] et g positive déroissnte. Alors : [, b] f(t)g(t)

Plus en détail

2.1 Comment implanter en C un reconnaisseur de mots? Aut2 q 0 q 1

2.1 Comment implanter en C un reconnaisseur de mots? Aut2 q 0 q 1 Lngges Automtes Non-déterminisme Grmmires Attiuées et Génértives Expressions régulières Correction Prtielle de Progrmmes Ceci n'est ps un cours de Lngge C++ 2.1 Comment implnter en C un reconnisseur de

Plus en détail

1 Limite et continuité

1 Limite et continuité Limit t ontinuité. Préliminirs. Consiérons l fontion ont l grph st illustré issous.. Détrminr prmi ls rltions illustrés i-ssous lls qui rprésntnt s fontions. ) ) - - - - ) f) Détrminr, si lls istnt, ls

Plus en détail