RET - QCM Comptabilité eval compta 02

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RET - QCM Comptabilité eval compta 02"

Transcription

1 RET_evalcmpta_02_QCM.dc RET - QCM Cmptabilité eval cmpta Questins Branche de la cmptabilité rientée vers l'infrmatin externe des différents agents écnmiques, partenaires de l'entreprise, avec lesquels je suis en relatin cmptabilité générale u financière cmptabilité analytique u de gestin cmptabilité par pste u en duble partie Pur pérer une cmparaisn significative des résultats d'une entreprise dans le temps, un principe se révèle imprtant. C'est le principe: d'hnnêteté de prudence de permanence des méthdes des cûts histriques de l'indépendance des exercices En cmptabilité, qu'appelle - t - n le principe de l'indépendance des exercices? Principe de régularité et de sincérité des cmptes Principe de valrisatin la plus pessimiste des biens d'une entreprise Principe du franc cnstant pur chaque exercice Principe seln lequel seules les pératins qui cncernent un exercice snt prises en cmpte dans cet exercice. Principe de nn-mdificatin des méthdes d'évaluatin d'un exercice à l'autre Qu'appelle-t-n cmptabilité en partie duble? Une cmptabilité réelle sincère tenue par un expert cmptable et validé par un cmmissaire aux cmptes Une cmptabilité u chaque pératin cmptable intéresse au mins deux cmptes Une cmptabilité dnt les dcuments snt tirés à deux exemplaires Qu'est ce que le bilan d'une entreprise? présentatin du résultat glbal de l'entreprise en fin d'exercice cmptable histgramme grupé des résultats d'une entreprise état cmptable représentant la situatin d'une entreprise à un instant dnné Le bilan cmptable se présente cmme un tableau de deux parties qui se nmment: ressurces et emplis de l'entreprise actif et passif de l'entreprise rigine et destinatin des fnds de l'entreprise Dans le bilan, l'rigine u ressurces des fnds de l'entreprise se truve: A l'actif Au passif Au cmpte de charge Au cmpte de prduit Dans le bilan, l'empli u la destinatin des fnds de l'entreprise se truve: A l'actif Au passif Au cmpte de charge Au cmpte de prduit D. Lemaire - 25/10/2007 RET_evalcmpta_02_QCM.dc Page 1 sur 12

2 RET_evalcmpta_02_QCM.dc Quelle est la règle fndamentale en ce qui cncerne l'actif et le passif d'un bilan? Le passif dit tujurs entre supérieur à l'actif L'actif dit tujurs entre supérieur au passif L'actif dit entre égal au passif Par cnventin, les ressurces se truvent dans la partie drite du bilan dans la partie gauche du bilan représente la différence entre la partie gauche et la partie drite du bilan Par cnventin, les emplis se truvent dans la partie gauche du bilan dans la partie drite du bilan représente la différence entre la partie gauche et la partie drite du bilan Les immbilisatins snt situées: à l'actif du bilan au passif du bilan Les stcks snt situés à l'actif du bilan au passif du bilan Le capital est situé à l'actif du bilan au passif du bilan Les créances clients snt situées à l'actif du bilan au passif du bilan Les dettes furnisseurs snt situées à l'actif du bilan au passif du bilan Les dettes fiscales et sciales snt situées à l'actif du bilan au passif du bilan Les avirs en banque et en caisse snt situés à l'actif du bilan au passif du bilan En règle générale, l'exercice cmptable crrespnd à 12 mis d'activité d'une entreprise à l'activité d'une entreprise du 1 janvier au 31 décembre d'une même année au temps qui s'écule entre l'établissement de chaque bilan qu'il sit bligatire u intermédiaire D. Lemaire - 25/10/2007 RET_evalcmpta_02_QCM.dc Page 2 sur 12

3 RET_evalcmpta_02_QCM.dc Le bilan dcument fficiel, légal et fiscal qui dit être prduit : une fis par exercice cmptable auprès de l'administratin fiscale deux fis par exercice cmptable auprès du centre de gestin agréé à chaque fis la banque de l'entreprise en fait la demande Les bilans successifs permettent de cnstater : les ventes réalisées par une entreprise pendant un exercice cmptable les variatins des dnnées sciales de l'entreprise pur une péride dnnée les variatins des pstes et de réaliser diverses analyses financières Mn analyse permet de dnner une explicatin au résultat glbal d'une entreprise. Je suis: Le bilan Le cmpte de résultat Le cmpte des pertes et prfits Le bilan fait bligatirement apparaître un résultat : psitif négatif nul psitif, négatif u nul Les deux clnnes du cmpte de résultat se nmment respectivement: Débit et crédit Actifs et passif Charges et prduits Par cnventin, les srties d'argent se truvent : dans la clnne de drite du cmpte de résultat dans la clnne de gauche du cmpte de résultat représentent la différence entre la clnne de drite et la clnne de gauche du cmte de résultat Par cnventin, les entrées d'argent se truvent dans la clnne de gauche du cmpte de résultat dans la clnne de drite du cmpte de résultat représentent la différence entre la clnne de drite et la clnne de gauche du cmte de résultat Si les prduits snt supérieurs aux charges L'entreprise a réalisé un bénéfice L'entreprise cnstate une perte Si les prduits snt inférieurs aux charges L'entreprise cnstate une perte L'entreprise a réalisé un bénéfice Les achats de marchandises u de matières premières, les ventes de prduits u de services, les salaires et frais cnnexes snt: Les charges et les prduits financiers Les charges et prduits exceptinnels Les charges et les prduits d'explitatin D. Lemaire - 25/10/2007 RET_evalcmpta_02_QCM.dc Page 3 sur 12

4 RET_evalcmpta_02_QCM.dc Marchés amnts. Chassez l'intrus Le marché du travail Le marché des apprvisinnements Les marchés prduits Les marchés financiers Lieu de cnfrntatin de l'ffre et de la demande d'un prduit, je suis Le référencement d'un prduit Le cût cmplet de ce prduit Le marché de ce prduit Pur cnnaître le marché aval sur lequel l'entreprise distribue sa prductin, il faut faire une étude de marché Vrai Faux Cmpte tenu de l'évlutin rapide du cmmerce internatinal, aucune étude ne s'impse Pur fixer le prix de vente, les entreprises se référent généralement aux cûts de revient. Vrai Faux La dépense engagée pur prduire un bien u un service puis l'acheminer jusqu'au marché s'appelle: Le prix de vente Le bénéfice Le chiffre d'affaires Le cût Les charges pératinnelles et structurelles. Qu'est ce que l'inflatin? Situatin de rivalité entre plusieurs entreprises situées sur un même marché Rapprt d'échange d'un bien u d'un service exprimé en unités mnétaires, à un mment dnné et dans un lieu dnné Augmentatin générale des prix mesurée par l'évlutin d'un indice de prix Bn de cmmande et bulletin de cmmande : C'est la même chse. Le bn de cmmande est établi à l'en-tête du furnisseur, le bulletin à l'en-tête du client. Le bn de cmmande est établi à l'en-tête du client, le bulletin à l'en-tête du furnisseur. Le bn de livraisn est un dcument établi Par l'acheteur Par le furnisseur Par le transprteur Le bn de livraisn est un dcument cmptable à enregistrer cmme tel Vrai Faux D. Lemaire - 25/10/2007 RET_evalcmpta_02_QCM.dc Page 4 sur 12

5 RET_evalcmpta_02_QCM.dc Le relevé de factures ne cnstitue pas un dcument cmptable enregistré en temps que tel Vrai Faux Le dcument qui cnstate les cnditins de vente et indique en particulier le mntant que le client dit payer s'appelle: Le brdereau de livraisn Le bn de livraisn La facture Le relevé de factures La remise d'un chèque en paiement entraîne extinctin de la créance d'rigine entraîne extinctin de la créance d'rigine quand le bénéficiaire du chèque a remis celui ci à sa banque entraîne extinctin de la créance d'rigine uniquement quand le chèque est payé. A cmpter de la date d'émissin prtée sur un chèque, le bénéficiaire d'un chèque dit le présenter au paiement dans le délai de: 48 heures 8 jurs 1 mis 1 an Pas de limitatin A cmpter de la fin du délai de présentatin, le banquier dit payer un chèque tant que le délai de prescriptin fixé par la li n'est pas intervenu. Ce délai est de: 6 mis 1 an 5 ans 10 ans Le prteur d'un chèque certifié bénéficie d'une garantie ttale de paiement Vrai Faux Pur un chèque bancaire, le tiré représente: Le bénéficiaire mentinné sur le chèque La banque u l'établissement financier Le titulaire du cmpte en banque La prvisin d'un chèque dit exister entièrement au mment de l'émissin Vrai Faux Instrument de paiement exclusivement réservé aux négciatins cmmerciales, je représente un quart du chiffre d'affaires des entreprises françaises. Lin d'être un simple util de paiement, je cnstitue aussi un instrument de crédit à curt terme. Je suis: La carte de paiement Le chèque bancaire Le virement pstal La lettre de change D. Lemaire - 25/10/2007 RET_evalcmpta_02_QCM.dc Page 5 sur 12

6 RET_evalcmpta_02_QCM.dc L'écrit par lequel une persnne s'engage à verser à une autre persnne une certaine smme à une date déterminée s'appelle: Une lettre de change Un billet à rdre Un versement pstal u bancaire Le paiement par carte bancaire est cnsidéré cmme un paiement cmptant si: le prélèvement sur le cmpte n'est pas différé le prélèvement sur le cmpte n'est pas différé de plus de 30 jurs Le prélèvement sur le cmpte n'est pas différé de plus de 90 jurs Les infractins à l'bligatin de paiement par chèque u virement snt sanctinnées par une amende fiscale dnt le mntant s'élève à: 3% des smmes indûment réglées en numéraire 5% des smmes indûment réglées en numéraire 10% des smmes indûment réglées en numéraire D. Lemaire - 25/10/2007 RET_evalcmpta_02_QCM.dc Page 6 sur 12

7 RET_evalcmpta_02_QCM.dc 2. Crrigé Branche de la cmptabilité rientée vers l'infrmatin externe des différents agents écnmiques, partenaires de l'entreprise, avec lesquels je suis en relatin cmptabilité générale u financière cmptabilité analytique u de gestin cmptabilité par pste u en duble partie Pur pérer une cmparaisn significative des résultats d'une entreprise dans le temps, un principe se révèle imprtant. C'est le principe: d'hnnêteté de prudence de permanence des méthdes des cûts histriques de l'indépendance des exercices En cmptabilité, qu'appelle - t - n le principe de l'indépendance des exercices? Principe de régularité et de sincérité des cmptes Principe de valrisatin la plus pessimiste des biens d'une entreprise Principe du franc cnstant pur chaque exercice Principe seln lequel seules les pératins qui cncernent un exercice snt prises en cmpte dans cet exercice. Principe de nn-mdificatin des méthdes d'évaluatin d'un exercice à l'autre Qu'appelle-t-n cmptabilité en partie duble? Une cmptabilité réelle sincère tenue par un expert cmptable et validé par un cmmissaire aux cmptes Une cmptabilité u chaque pératin cmptable intéresse au mins deux cmptes Une cmptabilité dnt les dcuments snt tirés à deux exemplaires Qu'est ce que le bilan d'une entreprise? présentatin du résultat glbal de l'entreprise en fin d'exercice cmptable histgramme grupé des résultats d'une entreprise état cmptable représentant la situatin d'une entreprise à un instant dnné Le bilan cmptable se présente cmme un tableau de deux parties qui se nmment: ressurces et emplis de l'entreprise actif et passif de l'entreprise rigine et destinatin des fnds de l'entreprise Dans le bilan, l'rigine u ressurces des fnds de l'entreprise se truve: A l'actif Au passif Au cmpte de charge Au cmpte de prduit Dans le bilan, l'empli u la destinatin des fnds de l'entreprise se truve: A l'actif Au passif Au cmpte de charge Au cmpte de prduit D. Lemaire - 25/10/2007 RET_evalcmpta_02_QCM.dc Page 7 sur 12

8 RET_evalcmpta_02_QCM.dc Quelle est la règle fndamentale en ce qui cncerne l'actif et le passif d'un bilan? Le passif dit tujurs entre supérieur à l'actif L'actif dit tujurs être supérieur au passif L'actif dit être égal au passif Par cnventin, les ressurces se truvent dans la partie drite du bilan dans la partie gauche du bilan représente la différence entre la partie gauche et la partie drite du bilan Par cnventin, les emplis se truvent dans la partie gauche du bilan dans la partie drite du bilan représente la différence entre la partie gauche et la partie drite du bilan Les immbilisatins snt situées: à l'actif du bilan au passif du bilan Les stcks snt situés à l'actif du bilan au passif du bilan Le capital est situé à l'actif du bilan au passif du bilan Les créances clients snt situées à l'actif du bilan au passif du bilan Les dettes furnisseurs snt situées à l'actif du bilan au passif du bilan Les dettes fiscales et sciales snt situées à l'actif du bilan au passif du bilan Les avirs en banque et en caisse snt situés à l'actif du bilan au passif du bilan En règle générale, l'exercice cmptable crrespnd à 12 mis d'activité d'une entreprise à l'activité d'une entreprise du 1 janvier au 31 décembre d'une même année au temps qui s'écule entre l'établissement de chaque bilan qu'il sit bligatire u intermédiaire D. Lemaire - 25/10/2007 RET_evalcmpta_02_QCM.dc Page 8 sur 12

9 RET_evalcmpta_02_QCM.dc Le bilan dcument fficiel, légal et fiscal qui dit être prduit : une fis par exercice cmptable auprès de l'administratin fiscale deux fis par exercice cmptable auprès du centre de gestin agréé à chaque fis la banque de l'entreprise en fait la demande Les bilans successifs permettent de cnstater : les ventes réalisées par une entreprise pendant un exercice cmptable les variatins des dnnées sciales de l'entreprise pur une péride dnnée les variatins des pstes et de réaliser diverses analyses financières Mn analyse permet de dnner une explicatin au résultat glbal d'une entreprise. Je suis: Le bilan Le cmpte de résultat Le cmpte des pertes et prfits Le bilan fait bligatirement apparaître un résultat : psitif négatif nul psitif, négatif u nul Les deux clnnes du cmpte de résultat se nmment respectivement: Débit et crédit Actifs et passif Charges et prduits Par cnventin, les srties d'argent se truvent : dans la clnne de drite du cmpte de résultat dans la clnne de gauche du cmpte de résultat sus le cmpte de résultat, elles représentent la différence entre la clnne de drite et la clnne de gauche du cmte de résultat Par cnventin, les entrées d'argent se truvent dans la clnne de gauche du cmpte de résultat dans la clnne de drite du cmpte de résultat sus le cmpte de résultat, elles représentent la différence entre la clnne de drite et la clnne de gauche du cmte de résultat Si les prduits snt supérieurs aux charges L'entreprise a réalisé un bénéfice L'entreprise cnstate une perte Si les prduits snt inférieurs aux charges L'entreprise cnstate une perte L'entreprise a réalisé un bénéfice Les achats de marchandises u de matières premières, les ventes de prduits u de services, les salaires et frais cnnexes snt: Les charges et les prduits financiers Les charges et prduits exceptinnels Les charges et les prduits d'explitatin D. Lemaire - 25/10/2007 RET_evalcmpta_02_QCM.dc Page 9 sur 12

10 RET_evalcmpta_02_QCM.dc Marchés amnts. Chassez l'intrus Le marché du travail Le marché des apprvisinnements Les marchés prduits Les marchés financiers Lieu de cnfrntatin de l'ffre et de la demande d'un prduit, je suis Le référencement d'un prduit Le cût cmplet de ce prduit Le marché de ce prduit Pur cnnaître le marché aval sur lequel l'entreprise distribue sa prductin, il faut faire une étude de marché Vrai Faux Cmpte tenu de l'évlutin rapide du cmmerce internatinal, aucune étude ne s'impse Pur fixer le prix de vente, les entreprises se référent généralement aux cûts de revient. Vrai Faux La dépense engagée pur prduire un bien u un service puis l'acheminer jusqu'au marché s'appelle: Le prix de vente Le bénéfice Le chiffre d'affaires Le cût Les charges pératinnelles et structurelles. Qu'est ce que l'inflatin? Situatin de rivalité entre plusieurs entreprises situées sur un même marché Rapprt d'échange d'un bien u d'un service exprimé en unités mnétaires, à un mment dnné et dans un lieu dnné Augmentatin générale des prix mesurée par l'évlutin d'un indice de prix Bn de cmmande et bulletin de cmmande : C'est la même chse. Le bn de cmmande est établi à l'en-tête du furnisseur, le bulletin à l'en-tête du client. Le bn de cmmande est établi à l'en-tête du client, le bulletin à l'en-tête du furnisseur. Le bn de livraisn est un dcument établi Par l'acheteur Par le furnisseur Par le transprteur Le bn de livraisn est un dcument cmptable à enregistrer cmme tel Vrai Faux D. Lemaire - 25/10/2007 RET_evalcmpta_02_QCM.dc Page 10 sur 12

11 RET_evalcmpta_02_QCM.dc Le relevé de factures ne cnstitue pas un dcument cmptable enregistré en temps que tel Vrai Faux Le dcument qui cnstate les cnditins de vente et indique en particulier le mntant que le client dit payer s'appelle: Le brdereau de livraisn Le bn de livraisn La facture Le relevé de factures La remise d'un chèque en paiement entraîne extinctin de la créance d'rigine entraîne extinctin de la créance d'rigine quand le bénéficiaire du chèque a remis celui ci à sa banque entraîne extinctin de la créance d'rigine uniquement quand le chèque est payé. A cmpter de la date d'émissin prtée sur un chèque, le bénéficiaire d'un chèque dit le présenter au paiement dans le délai de: 48 heures 8 jurs 1 mis 1 an Pas de limitatin A cmpter de la fin du délai de présentatin, le banquier dit payer un chèque tant que le délai de prescriptin fixé par la li n'est pas intervenu. Ce délai est de: 6 mis 1 an 5 ans 10 ans Le prteur d'un chèque certifié bénéficie d'une garantie ttale de paiement Vrai Faux Pur un chèque bancaire, le tiré représente: Le bénéficiaire mentinné sur le chèque La banque u l'établissement financier Le titulaire du cmpte en banque La prvisin d'un chèque dit exister entièrement au mment de l'émissin Vrai Faux Instrument de paiement exclusivement réservé aux négciatins cmmerciales, je représente un quart du chiffre d'affaires des entreprises françaises. Lin d'être un simple util de paiement, je cnstitue aussi un instrument de crédit à curt terme. Je suis: La carte de paiement Le chèque bancaire Le virement pstal La lettre de change D. Lemaire - 25/10/2007 RET_evalcmpta_02_QCM.dc Page 11 sur 12

12 RET_evalcmpta_02_QCM.dc L'écrit par lequel une persnne s'engage à verser à une autre persnne une certaine smme à une date déterminée s'appelle: Une lettre de change Un billet à rdre Un versement pstal u bancaire Le paiement par carte bancaire est cnsidéré cmme un paiement cmptant si: le prélèvement sur le cmpte n'est pas différé le prélèvement sur le cmpte n'est pas différé de plus de 30 jurs Le prélèvement sur le cmpte n'est pas différé de plus de 90 jurs Les infractins à l'bligatin de paiement par chèque u virement snt sanctinnées par une amende fiscale dnt le mntant s'élève à: 3% des smmes indûment réglées en numéraire 5% des smmes indûment réglées en numéraire 10% des smmes indûment réglées en numéraire D. Lemaire - 25/10/2007 RET_evalcmpta_02_QCM.dc Page 12 sur 12

- 16 - Le tableau de financement Partie 2

- 16 - Le tableau de financement Partie 2 - 16 - Le tableau de financement Partie 2 Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Variatins d'explitatin, Variatins hrs explitatin, Variatins de trésrerie. Bilan fnctinnel. Bilan fnctinnel et variatins,

Plus en détail

LES TRAVAUX COMPTABLES A LA FIN DE L EXERCICE. Découvrir la chronologie des opérations de fin d'exercice comptable. TABLE DES MATIERES

LES TRAVAUX COMPTABLES A LA FIN DE L EXERCICE. Découvrir la chronologie des opérations de fin d'exercice comptable. TABLE DES MATIERES LES TRAVAUX COMPTABLES A LA FIN DE L EXERCICE Objectif(s) : Décuvrir la chrnlgie des pératins de fin d'exercice cmptable. Pré-requis : Principes généraux de la cmptabilité financière. Mdalités : Dcumentatin,

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 15 : LES EFFETS DE COMMERCEFACTURES D AVOIR

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 15 : LES EFFETS DE COMMERCEFACTURES D AVOIR COMPTABILITE GENERALE ETAPE 15 : LES EFFETS DE COMMERCEFACTURES D AVOIR 1. LES EFFETS DE COMMERCE A RECEVOIR PAR LES FOURNISSEURS Règles cmptables : 1. Lrsqu un furnisseur accrde des délais de règlement

Plus en détail

LE TABLEAU DE RESULTAT LES COMPTES DE GESTION. classer les charges et les produits selon leur nature, déterminer le résultat de l'exercice.

LE TABLEAU DE RESULTAT LES COMPTES DE GESTION. classer les charges et les produits selon leur nature, déterminer le résultat de l'exercice. LE TABLEAU DE RESULTAT LES COMPTES DE GESTION Objectif(s) : être capable de : Pré-requis : Mdalités : classer les charges et les prduits seln leur nature, déterminer le résultat de l'exercice. cnnaissance

Plus en détail

REEVALUATIONS DES BILANS. Présentation des principes de réévaluation des immobilisations, Traitements comptables. TABLE DES MATIERES

REEVALUATIONS DES BILANS. Présentation des principes de réévaluation des immobilisations, Traitements comptables. TABLE DES MATIERES REEVALUATIONS DES BILANS Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Présentatin des principes de réévaluatin des immbilisatins, Traitements cmptables. Travaux cmptables de fin d'exercice. Réévaluatin légale

Plus en détail

le solde des stocks de matières premières et de produits finis de l entité et les contrôles qui s y rattachent;

le solde des stocks de matières premières et de produits finis de l entité et les contrôles qui s y rattachent; Mdule 9 : Résumé Explicatin des aspects de la cnnaissance des activités de l entité qui snt pertinents pur l audit des stcks et descriptin des méthdes d analyse à utiliser pur auditer les stcks L auditeur

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 14 : LES COMPTES DE TRESORERIE

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 14 : LES COMPTES DE TRESORERIE COMPTABILITE GENERALE ETAPE 14 : LES COMPTES DE TRESORERIE PRINCIPES 1. Les entreprises effectuent qutidiennement des pératins de trésrerie. Elles snt justifiées par diverses pièces cmptables (talns de

Plus en détail

LE BILAN. maîtriser les principes de fonctionnement des comptes de bilan.

LE BILAN. maîtriser les principes de fonctionnement des comptes de bilan. LE BILAN Objectif(s) : être capable : Pré-requis : Mdalités : d'établir un bilan simplifié, d'évaluer le résultat de l'exercice. maîtriser les principes de fnctinnement des cmptes de bilan. rubriques du

Plus en détail

L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES. Approfondir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan comptable.

L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES. Approfondir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan comptable. L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES Objectif(s) : Pré-requis : Apprfndir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan cmptable. Principes d'analyse du bilan financier : Mdalités :

Plus en détail

LES PROVISIONS TABLE DES MATIERES

LES PROVISIONS TABLE DES MATIERES LES PROVISIONS Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Distinctin et classificatin des différentes prvisins, Objectif des prvisins pur risques et charges, Caractéristiques et traitements cmptables. Classificatin

Plus en détail

17 L ABONNEMENT DES CHARGES ET DES PRODUITS

17 L ABONNEMENT DES CHARGES ET DES PRODUITS 17 L ABONNEMENT ES HARGES ET ES PROUITS Objectif(s) : ntenus : Mdalités : Présentatin des principes cmptables. nnaissances assciées. rs, Applicatins, Synthèse. TABLE ES MATIERES hapitre 1. aractéristiques

Plus en détail

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché INTRODUCTION I) Cmptabilité analytique et cntrôle de gestin A qui peut servir la cmptabilité analytique? a) Pur aider à fixer un prix de vente Exemple Quel prix fixer? : : cmptabilité analytique. Cmpliquns

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS. Les moyens de financement : fonds propres, emprunts, crédit-bail, subventions.

LE FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS. Les moyens de financement : fonds propres, emprunts, crédit-bail, subventions. LE FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS Objectif(s) : Les myens de financement : fnds prpres, emprunts, crédit-bail, subventins. Pré-requis : Cnnaissance des dcuments cmmerciaux : factures de DOIT, Maîtrise

Plus en détail

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004 Nte de transitin - Impact du passage aux nuvelles nrmes cmptables sur le bilan cnslidé au 1er janvier 2004 Cette nte a pur bjectif d expliquer les effets de la transitin des nrmes cmptables belges aux

Plus en détail

CONTRATS A LONG TERME. Principes et traitements comptables des opérations à long terme.

CONTRATS A LONG TERME. Principes et traitements comptables des opérations à long terme. CONTRATS A LONG TERME Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Principes et traitements cmptables des pératins à lng terme. Facturatin, Régularisatin des charges et des prduits, Prductin stckée. Analyse des

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

LES CHARGES ACTIVABLES. Inscription à l'actif du bilan de charges par décision de gestion.

LES CHARGES ACTIVABLES. Inscription à l'actif du bilan de charges par décision de gestion. LES CHARGES ACTIVABLES Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Inscriptin à l'actif du bilan de charges par décisin de gestin. Distinguer les frais accessires et les frais d'acquisitin lrs de l'acquisitin

Plus en détail

ELEMENTS ACCESSOIRES D ACHATS ET DE VENTES

ELEMENTS ACCESSOIRES D ACHATS ET DE VENTES ELEMENTS ACCESSOIRES D ACHATS ET DE VENTES Objectif(s) : cmpléments à la facturatin, différentes slutins. Pré-requis : maîtrise des pératins d'achat et de vente. Mdalités : exemples simples. TABLE DES

Plus en détail

DEMANDE D AIDE FINANCIERE 2016

DEMANDE D AIDE FINANCIERE 2016 DEMANDE D AIDE FINANCIERE 2016 Sprts Culture Envirnnement Anciens cmbattants Divers Vus truverez dans ce dssier les infrmatins suivantes : Page 2 : présentatin de vtre assciatin Page 3 : bilan financier

Plus en détail

PRESENTATION de la COMPTABILITE ANALYTIQUE ou COMPTABILITE de GESTION

PRESENTATION de la COMPTABILITE ANALYTIQUE ou COMPTABILITE de GESTION PRESENTATION de la COMPTABILITE ANALYTIQUE u COMPTABILITE de GESTION Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Décuverte de la Cmptabilité de gestin, Présentatin d'une terminlgie. Les charges de la cmptabilité

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS : PRINCIPES GENERAUX AMORTISSEMENT ECONOMIQUE LINEAIRE

LES AMORTISSEMENTS : PRINCIPES GENERAUX AMORTISSEMENT ECONOMIQUE LINEAIRE LES AMORTISSEMENTS : PRINCIPES GENERAUX AMORTISSEMENT ECONOMIQUE LINEAIRE Objectif(s) : Evaluatin et traitement cmptable des dépréciatins irréversibles des immbilisatins : amrtissements. Pré-requis : Classificatin

Plus en détail

LES DEPRECIATIONS DES TITRES. Evaluation des dépréciations relatives aux titres selon leur catégorie. Notion de plus-value et de moins-value latente.

LES DEPRECIATIONS DES TITRES. Evaluation des dépréciations relatives aux titres selon leur catégorie. Notion de plus-value et de moins-value latente. LES DEPRECIATIONS DES TITRES Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Evaluatin des dépréciatins relatives aux titres seln leur catégrie. Ntin de plus-value et de mins-value latente. Ajustement des dépréciatins

Plus en détail

Chap II : La gestion de stock

Chap II : La gestion de stock www.lgistiquetn.me.ma Chap II : La gestin de stck I. Les pératins de la gestin du stck : La gestin du stck d une entreprise dit être réalisée avec sin pur être capable en permanence de cnnaitre l état

Plus en détail

CHAPITRE IX : SYSTEME MINIMAL DE TRESORERIE

CHAPITRE IX : SYSTEME MINIMAL DE TRESORERIE CHAPITRE IX : SYSTEME MINIMAL DE TRESORERIE sectin 1 : Principe du Système minimal de trésrerie Les très petites entreprises (T.P.E.), dnt le chiffre d'affaires ne dépasse pas les seuils fixés par le présent

Plus en détail

ACAT France. ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PORTBAIL, 5-6 avril 2014 RAPPORT FINANCIER SUR LES COMPTES DE L ANNÉE 2013

ACAT France. ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PORTBAIL, 5-6 avril 2014 RAPPORT FINANCIER SUR LES COMPTES DE L ANNÉE 2013 ACAT France ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PORTBAIL, 5-6 avril 2014 RAPPORT FINANCIER SUR LES COMPTES DE L ANNÉE 2013 On examinera successivement le résultat, les prduits, les charges et la trésrerie de l ACAT-France.

Plus en détail

ACCORD CADRE En application des articles 26 et 76 du code des marchés publics du 1 er août 2006 (décret n 2006-975 du 01 aout 2006)

ACCORD CADRE En application des articles 26 et 76 du code des marchés publics du 1 er août 2006 (décret n 2006-975 du 01 aout 2006) 01.49.11.38.38 Saint-Clud, le 16 nvembre 2010 01.49.11.38.36 ACCORD CADRE En applicatin des articles 26 et 76 du cde des marchés publics du 1 er aût 2006 (décret n 2006-975 du 01 aut 2006) PETITES FOURNITURES

Plus en détail

Le contrôle des documents à présenter dans le cadre du crédit documentaire

Le contrôle des documents à présenter dans le cadre du crédit documentaire Le cntrôle des dcuments à présenter dans le cadre du crédit dcumentaire Le cntrôle des dcuments à présenter dans le cadre du crédit dcumentaire Le cntrôle des dcuments dans le cadre du crédit dcumentaire

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016 ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L ORGANISME DE FORMATION Assciatin Human Music 80 rue prt byer 44 300 Nantes Représentée par Julien Bertex, respnsable des frmatins N de déclaratin d activité : 52 44 0749744 N de

Plus en détail

BROCHURE 9 QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE LE REGIME DE LA FRANCHISE DE TAXE POUR LES PETITES ENTREPRISES

BROCHURE 9 QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE LE REGIME DE LA FRANCHISE DE TAXE POUR LES PETITES ENTREPRISES BROCHURE 9 QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE LE REGIME DE LA FRANCHISE DE TAXE POUR LES PETITES ENTREPRISES Service Public Fédéral FINANCES Secteur TVA Avril 2016 AVANT-PROPOS Le régime de la franchise de

Plus en détail

Plan comptable France

Plan comptable France Plan cmptable France Le plan cmptable u plan cmptable général (PCG), appelé parfis cadre cmptable, est un standard français de classificatin des événements écnmiques qui mdifient le patrimine de l'entreprise.

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Cnditins générales de vente Article 1 : Champs d'applicatin et Mdificatin des Cnditins Générales de Vente Les présentes cnditins générales de vente s'appliquent à tutes cmmandes passées sur le site Internetwww.grainesbcquet.

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE Dans une planificatin financière intégrée, l établissement du cût de la vie cnstitue une étape essentielle qui servira à : assurer la chérence entre le cût de la vie et

Plus en détail

LES DEPRECIATIONS D IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES

LES DEPRECIATIONS D IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES LES DEPRECIATIONS D IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES Objectif(s) : Dépréciatin de certaines immbilisatins amrtissables. Pré-requis : Classificatin des immbilisatins, Amrtissement des immbilisatins. Mdalités

Plus en détail

LES DEPRECIATIONS D ACTIFS

LES DEPRECIATIONS D ACTIFS LES DEPRECIATIONS D ACTIFS Objectif(s) : Distinctin et classificatin des différentes prvisins, Caractéristiques et traitements cmptables. Pré-requis : Classificatin des biens et des immbilisatins. Mdalités

Plus en détail

Clôture de la comptabilité

Clôture de la comptabilité Avant de clôturer la cmptabilité, nus vus cnseillns de réaliser une cpie de sauvegarde de Ceres sur un supprt externe (clé USB ) et ensuite remettre une nuvelle versin dispnible sur le site www.cercsft.be

Plus en détail

LE BUDGET DE TRESORERIE

LE BUDGET DE TRESORERIE LE BUDGET DE TRESORERIE Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Encaissements prévisinnels, Décaissements prévisinnels, Trésrerie prévisinnelle. Cnnaissances du prcessus "Prductin". Principes, Synthèse,

Plus en détail

Module 10 : Résumé Planification financière

Module 10 : Résumé Planification financière Mdule 10 : Résumé Planificatin financière Ce mdule examine les principaux éléments du prcessus de planificatin financière et évalue les bjectifs et les avantages de la planificatin financière. Vus apprenez

Plus en détail

SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 1.588.678,51 SIEGE SOCIAL : 145 RUE MICHEL CARRE ARGENTEUIL (VAL D'OISE)

SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 1.588.678,51 SIEGE SOCIAL : 145 RUE MICHEL CARRE ARGENTEUIL (VAL D'OISE) SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 1.588.678,51 SIEGE SOCIAL : 145 RUE MICHEL CARRE ARGENTEUIL (VAL D'OISE) R.C. PONTOISE B 692 037 823 --------------------------------------------- PROCES-VERBAL DE DELIBERATION

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CARTES CADEAUX KYRIELLES RESERVEES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CARTES CADEAUX KYRIELLES RESERVEES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES 1 / Définitins Dans le cadre des présentes Cnditins Générales, les Parties cnviennent de ce que chacun des termes et expressins figurant ci-dessus aura la significatin dnnée dans sa définitin, dès lrs

Plus en détail

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Nouveau dispositif

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Nouveau dispositif Le Crédit d Impôt pur la Cmpétitivité et l Empli (CICE) Nuveau dispsitif Entré en vigueur le 1 er janvier 2013, le Crédit d Impôt pur la Cmpétitivité et l Empli (CICE) est une mesure fiscale qui cncerne

Plus en détail

LES METHODES DES COÛTS PREETABLIS ET DES COÛTS REELS. Rappels des méthodes d'évaluation des coûts, Calcul des écarts : TOTAL, GLOBAL et sur VOLUME.

LES METHODES DES COÛTS PREETABLIS ET DES COÛTS REELS. Rappels des méthodes d'évaluation des coûts, Calcul des écarts : TOTAL, GLOBAL et sur VOLUME. LES METHODES DES COÛTS PREETABLIS ET DES COÛTS REELS Objectif(s) : Rappels des méthdes d'évaluatin des cûts, Calcul des écarts : TOTAL, GLOBAL et sur VOLUME. Pré requis : Curs d'analyse de gestin : Mdalités

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des achats...

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des achats... Filière de frmatin : Utilisateur FONCTIONNEL SAP END USERS Gestin des Achats Dssier Pédaggique Durée : 5 jurs Smmaire Smmaire... 2 Décupage de la Frmatin... 3 Renseignements et Myens Pédaggiques... 4 Le

Plus en détail

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M 28-02-2007 Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M Chiffre d affaires : 36,3 M en hausse de 71% Résultat net de 12% du

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement, techniques avancées 2 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement, techniques avancées 2 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement, techniques avancées. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement, techniques avancées 2 jurs 2 Cnventin de frmatin : référencement, techniques avancées.

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement internet. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement 3 jurs Signature bligatire : ADIFCO, sarl au capital de 10 000, SIREN 451 292 544, RCS Dijn,

Plus en détail

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participatin de la persnne prtégée destiné aux mandataires individuels 1 ) Présentatin Générale Cette fiche permet de calculer autmatiquement

Plus en détail

Accompagnement. des projets d investissement

Accompagnement. des projets d investissement Accmpagnement des stratégies Dévelppement internatinal Assistance technique - Organisatin Accmpagnement des prjets d investissement Viabilité écnmique et financière BK CONSULTANTS 2002-2014 NECESSITE D

Plus en détail

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société Renseignements cncernant la cntrefaçn des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la sciété Table des matières 1. Le rôle de la Banque du Canada dans la prspérité écnmique du Canada...

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES RES PREPAID

CONDITIONS GENERALES RES PREPAID CONDITIONS GENERALES RES PREPAID 1. Intrductin & définitins RES est un réseau d entreprises lcales, de PME, u de cmmerçants et persnnes qui exercent des prfessins libérales. Les particuliers snt encuragés

Plus en détail

Conditions de Vente LUMINEO

Conditions de Vente LUMINEO Article 1 : Champs d'applicatin et Mdificatin des Cnditins Générales de Vente Les présentes cnditins générales de vente s'appliquent à tutes cmmandes passées sur le site Internet www.lumine.cm. lumine.cm

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Infrmatique Business & High Technlgy Chapitre 7 : Supply Chain Management (SCM) Smmaire Intrductin... 1 Finalités de SCM... 1 Les

Plus en détail

LES DEPRECIATIONS D IMMOBILISATIONS NON AMORTISSABLES

LES DEPRECIATIONS D IMMOBILISATIONS NON AMORTISSABLES LES DEPRECIATIONS D IMMOBILISATIONS NON AMORTISSABLES Objectif(s) : Dépréciatin nn définitive de certaines immbilisatins. Pré-requis : Classificatin des immbilisatins. Mdalités : Dépréciatin de certaines

Plus en détail

Formulaire d offre / cahier spécial des charges n 6, «formation informatique : Trajets Cobol-Java 2»/ page 1/12 FORMULAIRE D OFFRE

Formulaire d offre / cahier spécial des charges n 6, «formation informatique : Trajets Cobol-Java 2»/ page 1/12 FORMULAIRE D OFFRE Frmulaire d ffre / cahier spécial des charges n 6, «frmatin infrmatique : Trajets CblJava 2»/ page 1/12 FORMULAIRE D OFFRE Puvir adjudicateur SPF Finances Services d encadrement ICT Staff Technique Nrth

Plus en détail

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions

Dons des entreprises. Objet. Forme. Conditions Dns des entreprises Vus êtes une entreprise, relevant de l IS (impôt sur les sciétés) u de l IR (impôt sur le revenu)? Vus puvez apprter un sutien matériel à une assciatin u une fndatin à travers des pératins

Plus en détail

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit Attentin : Tus prêteurs L infrmatin pur tutes les persnnes enregistrées en vertu de la Li sur la cmmunicatin du cût du crédit Cmmissin des services financiers et des services aux cnsmmateurs Divisin des

Plus en détail

R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E

R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CIV. 2 LI COUR DE CASSATION Audience publique du 10 décembre 2015 Mme FLISE, président Rejet Purvi n B 14-27.243 et C 14-27.244 JONCTION Arrêt n 1667 F-P+B+I R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM

Plus en détail

En collaboration avec la direction territoriale du MFA

En collaboration avec la direction territoriale du MFA Prpsitins pur faciliter l utilisatin de l Entente de services de garde à cntributin réduite. En cllabratin avec la directin territriale du MFA Nus recherchns des slutins visant à : Simplifier le prcessus;

Plus en détail

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S Page de 0 C O N T E X T E Sciété en cmmandite Gaz Métr («Gaz Métr») demande à certains

Plus en détail

Inscription au registre du Commerce de _sous le n _ Immatriculation à l INSEE sous le n désigné(e) dans ce qui suit sous le vocable «le titulaire»

Inscription au registre du Commerce de _sous le n _ Immatriculation à l INSEE sous le n désigné(e) dans ce qui suit sous le vocable «le titulaire» MAPA PI MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Passé en vertu des dispsitins de l article 146 du Cde des marchés publics (décret n 2006-975 du 1 er aût 2006 mdifié) INTITULE DU MARCHE

Plus en détail

LES DEPRECIATIONS DES STOCKS. Evaluation et traitements comptables des dépréciations relatives aux stocks.

LES DEPRECIATIONS DES STOCKS. Evaluation et traitements comptables des dépréciations relatives aux stocks. LES DEPRECIATIONS DES STOCKS Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Evaluatin et traitements cmptables des dépréciatins relatives aux stcks. Stcks et inventaire, Variatin des stcks, Prductin stckée. Annulatin

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER 2014

RAPPORT FINANCIER 2014 RAPPORT FINANCIER 2014 AGENCE REGIONALE DE LA CONSTRUCTION ET DE L AMENAGEMENT DURABLES ARCAD BP99 Lycée Blaise Pascal, 1 avenue Marcel Paul 52103 SAINT DIZIER Cedex Tel : 03 25 94 41 18 Fax : 03 25 94

Plus en détail

COMPTES ANNUELS DE L EXERCICE 2009 RAPPORT POLITIQUE. Généralités concernant les comptes annuels de l exercice 2009 1

COMPTES ANNUELS DE L EXERCICE 2009 RAPPORT POLITIQUE. Généralités concernant les comptes annuels de l exercice 2009 1 COMPTES ANNUELS DE L EXERCICE 2009 RAPPORT POLITIQUE Généralités cncernant les cmptes annuels de l exercice 2009 1 Dans la cntinuité des exercices précédents, les cmptes annuels 2009 de la Cmmune de Grez-Diceau

Plus en détail

Séquence simplifiée des comptes

Séquence simplifiée des comptes Séquence simplifiée des cmptes Présentatin Les cmptes d'un agent écnmique présentent d'abrd ses pératins, c'est-à-dire les flux qu'il décide u accepte et qui affectent sit le niveau, sit la cmpsitin, de

Plus en détail

GÉRER SON ARGENT, PLANIFIER SON AVENIR

GÉRER SON ARGENT, PLANIFIER SON AVENIR Gérer sn argent, planifier sn avenir INTRODUCTION Les jeunes snt bmbardés de publicités les encurageant à cnsmmer immédiatement! Les adultes, eux, les encuragent à épargner u même à investir. Tut ça peut

Plus en détail

LES DEPRECIATIONS DES CREANCES

LES DEPRECIATIONS DES CREANCES LES DEPRECIATIONS DES CREANCES Objectif(s) : Evaluatin des dépréciatins des créances clients : clients duteux u litigieux, créances irrécuvrables. Pré-requis : Mdalités : Calculs relatifs à la TVA, Mécanisme

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE LA CARTE GALAXY VIDEO FUTUR SUR LE SUPPORT DES PRODUITS CONNECTES PHILIPS

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE LA CARTE GALAXY VIDEO FUTUR SUR LE SUPPORT DES PRODUITS CONNECTES PHILIPS CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE LA CARTE GALAXY VIDEO FUTUR SUR LE SUPPORT DES PRODUITS CONNECTES PHILIPS Le présent dcument définit les Cnditins Générales d'utilisatin (ci-après les «CGU») régissant

Plus en détail

Déclarations 1330 CVAE et 2035 E

Déclarations 1330 CVAE et 2035 E Déclaratins 1330 CVAE et 2035 E La CET (Cntributin Ecnmique Territriale) est calculée sur deux bases : La CFE (Ctisatin Fncière des Entreprises) : établie sur la base de la valeur lcative des biens passibles

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal MARCHE de Service REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. n 074 B 037/05 Mde de cnsultatin : marché passé en la frme d une prcédure adaptée

Plus en détail

BOUTIQUE EN LIGNE MANUEL UTILISATEUR

BOUTIQUE EN LIGNE MANUEL UTILISATEUR BOUTIQUE EN LIGNE MANUEL UTILISATEUR Table des matières I. ACCES A LA BOUTIQUE GARDIF... 3 II. ECRAN D ACCUEIL... 5 III. BARRE DE NAVIGATION... 6 1. MON COMPTE... 6 2. MES COMMANDES... 7 3. DETAIL D UNE

Plus en détail

Direction de la Voirie et des Déplacements

Direction de la Voirie et des Déplacements Directin de la Virie et des Déplacements MANUEL DU PASS AUTOCAR LES PRINCIPES : 1) Le statinnement : Les PASS Autcars snt des titres de statinnement qui divent être utilisés par tut autcar en statinnement

Plus en détail

Marche à suivre pour les réservations et la billetterie effectuées par système informatisé de réservations (SIR)

Marche à suivre pour les réservations et la billetterie effectuées par système informatisé de réservations (SIR) 1 Marche à suivre pur les réservatins et la billetterie effectuées par système infrmatisé de réservatins (SIR) Veuillez nter qu à partir du 1 er janvier 2014, les mdificatins apprtées à l état des segments

Plus en détail

Le Fichier des Ecritures Comptables (FEC)

Le Fichier des Ecritures Comptables (FEC) 23 janvier 2014 Le Fichier des Ecritures Cmptables (FEC) Christian GUICHARD Pierre-Antine FARHAT 1 Cmptabilité infrmatisée dispsitins légales, réglementaires et dctrinales Le frmat final du FEC a été défini

Plus en détail

L'ANALYSE DE L'ACTIVITE - LE SEUIL DE RENTABILITE. Objectif(s) : Détermination du seuil de rentabilité, Détermination du point mort.

L'ANALYSE DE L'ACTIVITE - LE SEUIL DE RENTABILITE. Objectif(s) : Détermination du seuil de rentabilité, Détermination du point mort. L'ANALYSE DE L'ACTIVITE - LE SEUIL DE RENTABILITE Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Déterminatin du seuil de rentabilité, Déterminatin du pint mrt. Tableau de résultat différentiel. Principes, Exemples

Plus en détail

Zoom sur La base de données économiques et sociales instaurée par la loi de sécurisation de l'emploi

Zoom sur La base de données économiques et sociales instaurée par la loi de sécurisation de l'emploi Zm sur La base de dnnées écnmiques et sciales instaurée par la li de sécurisatin de l'empli Juillet 2014 I. Une transparence renfrcée via la mise en place d une base de dnnées écnmiques et sciales 1 II.

Plus en détail

SESP 1170 - Comptabilité Résumé du cours

SESP 1170 - Comptabilité Résumé du cours SESP 1170 - Cmptabilité Résumé du curs Définitin : Système d infrmatin, instrument de mdélisatin et représentatin des pératins effectuées par les rganisatins. => Large éventail d utilisateurs. Cmptes annuels

Plus en détail

Termes de Référence Consultant Intégré CDS SA

Termes de Référence Consultant Intégré CDS SA Termes de Référence Cnsultant Intégré CDS SA Date de Démarrage: 1 Septembre 2013 Durée: 3 mis avec une pssible extensin à 6 mis maximum Objectif : L bjectif du recrutement du Cnsultant intégré est de sutenir

Plus en détail

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012 ARGUMENTAIRE Evlutin des cntrats CSM Préambule Ce dcument vient cmpléter ce qui a été cmmuniqué dans l Actualité Fédérale n 31 du 5 janvier. Il a pur bjectif d apprter les répnses et les explicatins aux

Plus en détail

CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES. Exposés des principes liés aux participations et aux contrôles des sociétés, Exercices corrigés, Synthèse.

CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES. Exposés des principes liés aux participations et aux contrôles des sociétés, Exercices corrigés, Synthèse. CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES Objectif(s) : Présentatin des principes écnmiques et juridiques relatifs à la cnslidatin des cmptes dans les grupes de sciétés, Ntins : périmètre de cnslidatin, purcentage

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Résultat cnslidé En eurs Ntes 2011 Chiffre d'affaires 4 8 931 236 8 483 615 9 237 080 Achats cnsmmés 18 089-10 684 21 180 Charges de persnnel 23-5 303 513-5 263 669-4 986 502

Plus en détail

CRITÈRES D EXPLOITATION DES SERVICES À L ENFANCE DE TORONTO CRITÈRES DE GESTION FINANCIÈRE NOM DE L ORGANISME : SITE : DATE : CONSEILLER/CONSEILLÈRE :

CRITÈRES D EXPLOITATION DES SERVICES À L ENFANCE DE TORONTO CRITÈRES DE GESTION FINANCIÈRE NOM DE L ORGANISME : SITE : DATE : CONSEILLER/CONSEILLÈRE : NOM DE L ORGANISME : SITE : DATE : CONSEILLER/CONSEILLÈRE : CRITÈRES D EXPLOITATION DES SERVICES À L ENFANCE DE TORONTO CRITÈRES DE GESTION FINANCIÈRE Janvier 00 CRITÈRES DE GESTION FINANCIÈRE Pur tus

Plus en détail

Sommaire. A) Le créateur... p. 3 B) L entreprise... p. 5

Sommaire. A) Le créateur... p. 3 B) L entreprise... p. 5 Smmaire I) Présentatin du créateur et de sn entreprise... p. 3 A) Le créateur... p. 3 B) L entreprise... p. 5 II) Le prjet... p. 5 A) Descriptin du prjet... p. 5 B) Origine du prjet... p. 5 C) Le prduit/le

Plus en détail

VENTES EN LIQUIDATION

VENTES EN LIQUIDATION Drit et réglementatins VENTES EN LIQUIDATION Définitin Ventes accmpagnées u précédées de publicité et annncées, cmme tendant par une réductin de prix, à l éculement accéléré de la ttalité u d une partie

Plus en détail

Guide du plan d affaires

Guide du plan d affaires Nm de l entreprise Lg (si dispnible) Prénm(s) et nm(s) de l entrepreneur Inscrivez l adresse (si dispnible) Date de la dernière mdificatin L bjectif d un plan d affaires : La créatin d une entreprise naît

Plus en détail

L'lnstance Nationale des Télécommunications (INT),

L'lnstance Nationale des Télécommunications (INT), Décisin n XX/2015 de l Instance Natinale des Télécmmunicatins en date du jj/mm/2015 prtant fixatin du frmat du rapprt d'utilisatin des ressurces de numértatin attribuées et du taux minimum d utilisatin

Plus en détail

N Titre. Dans la présente Instruction, le terme «Marges» couvre la notion de risque de négociation.

N Titre. Dans la présente Instruction, le terme «Marges» couvre la notion de risque de négociation. N Titre LCH.Clearnet SA Instructin V.4-1 COUVERTURES DES TRANSACTIONS DE PENSIONS LIVREES TRIPARTITES (Méthde de calcul des Cuvertures) CHAPITRE 1 CHAMP D APPLICATION Article 1 Dispsitins générales Dans

Plus en détail

EPARGNE SALARIALE. Votre dispositif d épargne salariale : Epargne salariale Groupe GDFSUEZ. Epargne Salariale éventuelle suivant les entités COFELYINO

EPARGNE SALARIALE. Votre dispositif d épargne salariale : Epargne salariale Groupe GDFSUEZ. Epargne Salariale éventuelle suivant les entités COFELYINO EPARGNE SALARIALE Les plans d épargne salariale snt des dispsitifs cllectifs d épargne salariale facultatifs. Ils permettent aux salariés de se cnstituer une épargne à myen (PEG) u à lng terme (PERCO).

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 1 Ntes explicatives Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 Li de mise en œuvre de l Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux

Plus en détail

3. Les affiliations individuelles

3. Les affiliations individuelles 3. Les affiliatins individuelles 3.1. GENERALITES Affiliatin bligatire 3.1.1. Cnfrmément à l'article VI des statuts, les sciétés admises à la Fédératin divent bligatirement demander une licence pur tus

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

Séance du 03 juillet 2015

Séance du 03 juillet 2015 Département de l'ardèche Arrndissement de Privas République Française COMMUNE DE LARNAS -------------------------- PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL Nmbre de membres en exercice : 11 Présents : 7 Vtants

Plus en détail

Compte rendu sur les régimes de retraite d Air Canada Août 2013

Compte rendu sur les régimes de retraite d Air Canada Août 2013 Cmpte rendu sur les régimes de retraite d Air Canada Aût 2013 En juin 2013, la Sciété a dépsé les rapprts d'évaluatin actuarielle au 1 er janvier 2013 des régimes de retraite à prestatins déterminées.

Plus en détail

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE HOPITAL NEURO PSYCHIATRIQUE SAINT MARTIN RUE SAINT HUBERT 84 5100 DAVE-NAMUR 72098615 1. Objectif de la déclaratin d'admissin :

Plus en détail

Module 9 : Résumé Introduction aux instruments dérivés

Module 9 : Résumé Introduction aux instruments dérivés Mdule 9 : Résumé Intrductin aux instruments dérivés Ce mdule intrduit les instruments dérivés, qui snt des titres dnt la valeur dépend directement de la valeur d un actif sus-jacent. Il abrde certains

Plus en détail

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER Le règlement financier de la Fédératin Française de Canë-Kayak (FFCK) s inscrit dans l ensemble des dispsitins législatives et réglementaires s appliquant aux assciatins en

Plus en détail