RÉSUMÉ NON TECHNIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉSUMÉ NON TECHNIQUE"

Transcription

1 RENOVATION DU POSTE / VOLTS DE VERDUN RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DEPARTEMENT DE LA MEUSE DÉCEMBRE 2012

2

3 CONTACTS LES RESPONSABLES DU PROJET L Dirctur d Projt Il assur la rsponsabilité général du projt, notammnt auprès d l nsmbl ds acturs concrnés. Elctricité Résau Distribution Franc 9, allé d Longchamps BP VILLERS-LES-NANCY Monsiur Guy CAUJOLLE Tél : Chf d Projt Il assur l pilotag opérationnl du projt. Il st notammnt chargé d l intégration d l ouvrag dans l nvironnmnt, ds phass d instruction du dossir t ds étuds tchniqus. Il coordonn la construction jusqu à la mis n srvic. Elctricité Résau Distribution Franc BRIPS 2, ru Saint Charls REIMS CEDEX Chargé d concrtation Il assur égalmnt l pilotag opérationnl du projt. Monsiur Pascal LEBON Tél : Elctricité Résau Distribution Franc BRIPS 2, boulvard Cattnoz - BP VILLERS-LES-NANCY CEDEX Monsiur Fabric MASSOT Tél : SAG THEPAULT Srvic Environnmnt 1

4 Localisation du post d Vrdun au sin d la tram urbain SAG THEPAULT Srvic Environnmnt 2

5 Ls raisons du projt t sa dscription L post élctriqu st implanté au Sud-Est du ban communal, au sin d la zon urbain. C post comprnd dux transformaturs / volts d 20 MVA (Méga volts ampèr), posés sur ds longrins sans bac récupératur d huil. Ls bsoins élctriqus d la zon alimnté par c post ont augmnté dpuis cs drnièrs annés, c qui put mttr n contraint d chargs ls transformaturs n schéma d scours (un transformatur n moins pour caus d maintnanc ou d avari). D plus, un xprtis du post, basé sur l obsolscnc du matéril, la vétusté ds installations, l état mécaniqu ds charpnts mécaniqus, ls risqus nvironnmntaux, la sécurité ds xploitants t l amélioration d la qualité d fournitur d élctricité a été mné t fait apparaîtr un crtain nombr d contraints, d nonconformité Afin d lvr ls contraints liés à l augmntation d la charg, à l obsolscnc du matéril t d la vétusté ds installations, ERDF nvisag d rconstruir ls installations. Ls dux transformaturs actuls d 20 MVA sront rmplacés par ds transformaturs d 36 MVA t ERDF mttra égalmnt ss installations n conformité vis-à-vis ds norms acoustiqus t nvironnmntals n viguur. Ctt rénovation s traduira par l xtnsion du post sur ds trrains appartnant à ERDF (voir schémas aux pags suivants). Dans un prmir tmps ls travaux portront sur la démolition d la maison inhabité appartnant à ERDF situé au Sud-Est du post, la supprssion d un parti d la clôtur palplanch t la supprssion d la clôtur grillagé délimitant ls mpriss d ERDF avant la mis n plac d un nouvll clôtur périphériqu grillagé. Ls travaux s déroulront nsuit à l intériur d ctt nouvll ncint avc l défrichmnt d la parti Oust du post, ls travaux d géni civil (réalisation ds pists t d la platform dstiné à rcvoir ls équipmnts). Cs travaux d géni civil portront égalmnt sur la réalisation ds fondations ds équipmnts, la création d la foss déporté t la création ds clluls avant la mis n plac ds équipmnts élctriqus t lur raccordmnt. Ls nouvaux transformaturs sront implantés dans la parti Nord du sit. En frang Oust du sit, t n concrtation avc la vill d Vrdun, ERDF décalra sa nouvll clôtur afin d prmttr la réalisation d un chmin piéton communal ntr l allé du Dragon t l avnu d Mtz t réalisra à l intériur du post un traitmnt paysagr végétal. SAG THEPAULT Srvic Environnmnt 3

6 RDN Rénovation du post / volts d Vrdun Plan du post Situation avant travaux Pist RDN Liaison TR 312 DEPARTEMENT: Mus (55) COMMUNE: VERDUN COORDONNEES n Lambrt 1 ALTITUDE NORMALE IGN 1969 TSA TSA Transformaturs Jux d barrs t équipmnts élctriqus Bâtimnt Accès Clôtur palplanch Grillag Habitation inoccupé Accès dpuis Ru d Mtz

7 RDN Rénovation du post / volts d Vrdun Plan du post Situation après travaux Pist RDN Liaison TR 312 TSA TSA Transformaturs Jux d barrs t équipmnts élctriqus Bâtimnt Accès Nouvll clôtur Foss déporté Traitmnt paysagr Empris ERDF cédé pour chmin piéton Accès dpuis Ru d Mtz

8 Rénovation du post / volts d Vrdun Rénovation du post / volts d Vrdun Zon d'étud Zon d'étud Ru Ro m Chmi Ru Ro m ain Rol land Chmi n ain Rol land n du du rt rt Fo Fo llé llé A A du du t z nu Post élctriqu volts Post élctriqu volts Limit d la parcll ERDF Limit d la parcll ERDF Limit d la zon d'étud Limit d la zon d'étud d M id l. V al d l ab lac h M id l. V al d l ab lac h d Al Av t z Al nu Ru Ru d d s s Ep Ep ilo ilo ux ux n n go go ra ra D D Av

9 Analys d l état initial d la zon t ds miliux suscptibls d êtr affctés L post élctriqu d VERDUN s inscrit au sin d la tram urbain, dans l quartir dit «L Champ Claudin». Il st ntouré d habitations individulls à l Est, d commrcs au Sud, d ptits collctifs à l Oust, d ancins vrgrs, d collctifs t d un collèg au Nord. L accès au post s fait par l Avnu d Mtz. Ls trrains ERDF situés au Nord t à l Oust du post sont accssibls à partir d l Allé du Dragon. La zon d étud a été détrminé sur ds critèrs visuls t humains, c'st-à-dir n intégrant ls zons dpuis lsqulls l post st prçu ou put êtr prçu, t c n s appuyant n particulir sur ls zons d habitat prochs. Sur ctt zon d étud, l analys ds composants d l nvironnmnt a prmis d rlvr ls élémnts suivants : Sur l plan physiqu, l sctur étudié s localis sur l platau d riv droit d la vallé d la Mus, t l sit du post d VERDUN corrspond à un plat-form situé n contrbas d l avnu d Mtz. L contxt climatiqu st clui d un climat océaniqu dégradé à tndanc continntal. L substrat d la zon d étud corrspond aux formations calcairs, d un épaissur d plus d 100 mètrs qui constitunt l ossatur du platau. Ctt formation st tapissé par un couvrtur d alluvions ancinns d la Mus. La zon d étud st classé n zon d sismicité très faibl comm l nsmbl du départmnt. L nsmbl d la zon d étud st cpndant classé n zon d aléa faibl vis-à-vis ds phénomèns d rtrait-gonflmnt ds argils. Concrnant ls aux, la zon d étud st totalmnt dépourvu d écoulmnt suprficil, la natur alluvionnair t calcair du substrat facilitant l infiltration. Ell n st concrné par aucun périmètr d protction d captags ds aux. Concrnant la qualité d l air, la station d msurs la plus proch d Vrdun s situ à Bar l Duc à un cinquantain d kilomètrs plus au Sud. Ls principals émissions polluants au nivau d la zon étudié sont à rapprochr du trafic routir. Concrnant l occupation t l utilisation ds sols, l sit d étud corrspond à un zon urbain rcouvrant à la fois ds spacs bâtis d habitat, d activités t d commrcs, d équipmnts t un nclav d vrgrs-jardins au sin d ctt tram urbain. Fac au post élctriqu s sont implantés ds surfacs commrcials t hôtls. L avnu d Mtz qui dssrt l post élctriqu, st bordé au droit du post d plantations d alignmnt. SAG THEPAULT Srvic Environnmnt 7

10 Rénovation du post / volts d Vrdun Occupation ds sols Ru Ro m Chmi ain Rol land n du Fo rt llé A du Empris actull du post Zon d'habitation Zon d'activité Zon d'équipmnt Jardins usagrs Frichs arbustivs Plantations d'alignmnt t d'agrémnt Surfacs nhrbés Limit d la zon d'étud d M t z Al nu id l. V al d l ab lac h Ru d s Ep ilo ux n go ra D Av

11 A l Est du post élctriqu sont présnts ls scturs d habitations individulls d la ru ds Epiloux t d l Allé Vidal d la Blach. Ls jardins d crtains habitations d ctt allé s étndnt jusqu à la clôtur du post. Au Nord-Est du post s trouv l group scolair «Louis Michl» dont un ds accès donn sur l allé du Dragon qui bord l post, puis plus au Nord un nsmbl d ptits collctifs. Enfin à l Oust du sit du post, l habitat st rprésnté par d ptits collctifs dont ls étags supériurs ont ds vus sur ls installations du post actul. Concrnant ls abords immédiats du post élctriqu, l ncint clos du post n corrspond pas à l nsmbl du foncir propriété d ERDF. La maison inoccupé, au sud du post, la parcll n hrb ntr la clôtur palplanch t l allé du Dragon, ls spacs d frich, l chmin goudronné t la band d trrain nvahi d végétation buissonnant t arbustiv à l oust du post appartinnnt à ERDF. La zon d étud n st concrné par aucun miliu naturl bénéficiant d un classmnt au titr du résau Natura 2000, ou faisant l objt d msurs d protction particulièr. Aucun Espac Naturl Snsibl (ENS) ni aucun zon humid rmarquabl n y sont rcnsés. Ls sits Natura 2000 ls plus prochs du post d VERDUN sont la Zon d Protction Spécial «Vallé d la Mus», à nviron 1 kilomètr au Sud, t la proposition d Sit d Importanc Communautair «Corridor d la Mus»,à nviron 2,7 kilomètrs au Nord. L étud sur la Tram Vrt t Blu d la Région Lorrain prmt d précisr la situation d la zon d étud dans son contxt régional. La zon d'étud s situ dans l ntité paysagèr «Vallé d la Mus». L larg fond d vallé d la Mus apparaît n tant qu continuité aquatiqu (tram blu), ls continuités écologiqus rlvant d la tram vrt sont éloignés du sit d étud, qui pour sa part apparaît au nivau ds discontinuités (miliux urbains). Concrnant la faun t l avifaun, la zon d étud corrspond à un sit d miliu urbain, bâti où ls jardins t ls spacs vrts accuillnt ou sont suscptibls d accuillir un ptit faun t un avifaun caractéristiqus d cs miliux. Du point d vu patrimonial, la vill d Vrdun, capital mondial d la Paix, doté d un rich passé historiqu t militair rnfrm d nombrux édifics protégés au titr ds Monumnts Historiqus. Cs édifics s situnt tous à l écart d l air d étud t lur périmètr d protction n l affctnt pas. La consultation d la cart archéologiqu du Srvic Régional d l Archéologi n a pas mis n évidnc l xistnc d sits ou d vstigs au sin d l air d étud. L air d étud n rnfrm pas d équipmnt à vocation d loisirs ou d sports. SAG THEPAULT Srvic Environnmnt 9

12 Sur l plan paysagr, l sctur étudié s caractéris par un paysag urbain, avc ss zons d habitat associés ou non à ds activités. Différnts vus puvnt êtr distingués n fonction du typ d habitat rncontré, ds caractéristiqus d la voiri t d la mixité habitat-activités. L post élctriqu s situ au sin d la tram bâti du quartir «Champ Claudin» t s trouv aujourd hui nsrré ntr ds habitations individulls, ds ptits collctifs, un group scolair, un sctur mixt d activités t d habitat. En frang Oust du post, un band arbustiv puis un alignmnt d puplirs marqunt la limit ntr ls trrains d ERDF t ls ptits collctifs jouant l rôl d écran ntr c sctur d habitat t l post, tout au moins pour ls étags infériurs. Dpuis l avnu d Mtz qui dssrt l post, clui-ci bénéfici d sa situation n contrbas d la rout t d la présnc d l habitation inoccupé t d un alignmnt d arbrs pour êtr masqué ou prçu sulmnt d façon furtiv. Dpuis ls ptits collctifs à l Oust, l post st prçu dpuis ls étags supériurs qui ont ds vus plongants sur l sit. Dpuis l allé du Dragon, l post st visibl sur tout sa longuur, t ls vus corrspondnt aux prcptions d la clôtur, d la parti haut ds charpnts t ds jux d barrs, la parti haut du bâtimnt. Ls immubls situés plus au Nord n prçoivnt qu partillmnt l post n raison d la présnc d végétation, du rcul t d lur situation n légr contrbas. La drnièr habitation d l allé du Dragon t trois maisons d l allé Vidal d la Blach sont mitoynns avc l post élctriqu. Dpuis cs habitations t lurs jardins, l post st prçu d façon plus ou moins important. Sur l plan acoustiqu, ls étuds réalisés par l burau SPC Acoustiqu a prmis d rlvr qu la situation acoustiqu actull n st pas conform à la réglmntation n viguur. Sur l plan démographiqu, la vill d Vrdun connaît un évolution déficitair dpuis 1975, qui rpos sur un sold migratoir déficitair qu l sold naturl, positif, n parvint pas à compnsr. L parc d logmnts connaît un augmntation constant ; ls phénomèns d décohabitation, ls aspirations n trms d logmnts t ls différnts opérations d rénovation urbain mnés sur Vrdun participnt à l évolution t aux modifications d c parc logmnts. SAG THEPAULT Srvic Environnmnt 10

13 Sur l plan ds activités, la vill d Vrdun rnfrm un crtain tissu industril basé notammnt sur l agroalimntair t la chimi. Plusiurs zons industrills sont disséminés n dhors d la zon d étud. On indiqura la présnc à proximité du post d la zon d Vrdun Sud ou Actipôl à vocation commrcial t d srvics. Au sin mêm d l air d étud, on notra la présnc avnu d Mtz ds nsigns Buffalo Grill, Thirit t Hôtl Formul 1. Parmi ls équipmnts publics, l post st bordé au Nord d l allé du Dragon par l group scolair Louis Michl. Si l agricultur st toujours rprésnté sur Vrdun t la suprfici agricol utilisé par ls xploitations st d l ordr d 910 hctars (donnés Agrst), ls trrs agricols s obsrvnt n fond d vallé, sur ls vrsants d riv gauch d la Mus t pour baucoup à l Est du sit du post élctriqu («ls Champs montants», «l ptit clou», «fond d la foli» ). Au sin d la zon d étud, situé n miliu urbain, ctt activité st bin évidmmnt absnt. Ls différnts édifics, sits culturls t la référnc historiqu qu constitunt Vrdun t ss abords drainnt un flux conséqunt d visiturs ayant ds rtombés sur crtains activités touristiqus rlativs à l hébrgmnt, à la rstauration, au souvnir. Sur l plan réglmntair, la zon d étud t l agglomération d Vrdun n sont pas compriss dans l air d un Schéma d Cohérnc Trritorial. La commun d Vrdun st doté d un documnt d urbanism local, d typ Plan Local d Urbanism (PLU) Intrcommunal, approuvé l 5 novmbr 2007 t qui a fait l objt d modifications dont la 4 approuvé n dat du 26 ju in L PLU découp l trritoir n divrss zons t fix ls règls d utilisation d sols à l intériur d chacun d cs zons. L post élctriqu s inscrit n zon UC, zon à dominant d habitat. L post n apparaît pas dans l règlmnt d ctt zon dans ls occupations t utilisations ds sols intrdits, ni dans ls occupations t utilisations ds sols admiss sous condition. Il st donc admis sans condition. Concrnant ls infrastructurs, la zon d étud st travrsé n frang Sud par la RD 903 ou avnu d Mtz, ax rliant l cntr d Vrdun à la zon d activité d Vrdun Sud t à sa zon commrcial, t égalmnt à l autorout A4. Ctt voi dssrt l post élctriqu d Vrdun avc un légèr ramp d accès car situé n légr surplomb. SAG THEPAULT Srvic Environnmnt 11

14 Ls résaux rcnsés corrspondnt aux ligns élctriqus à haut tnsion soutrrains à volts issus du post d Vrdun, aux conduits t artèrs d Franc Télécom, qui parcournt l nsmbl ds vois t ds rus d la zon d étud, au résau d distribution d gaz qui dssrt ls différnts scturs d habitat, t mprunt ls vois t chmins d la zon d étud. Quant aux srvituds lls corrspondnt à un srvitud radio-élctriqu lié à la liaison hrtzinn Moulainvill Rarcourt t à un srvitud aéronautiqu lié à l aérodrom militair d Etain-Rouvrs. Synthès ds contraints nvironnmntals En conclusion, ls principals snsibilités vis-à-vis du projt d rénovation du post sont liés à la localisation du post élctriqu n miliu urbain au sin d un zon d habitat, à proximité immédiat d pavillons individuls t d ptits collctifs. Ls snsibilités sont d ordr visul t paysagr, cs habitations ayant ds vus globals ou partills sur ls installations du post. Ells sont égalmnt d ordr acoustiqu, l post n l état actul n étant pas conform vis-à-vis d la réglmntation. SAG THEPAULT Srvic Environnmnt 12

15 Effts cumulés du projt avc d autrs projts connus En dat du 23 novmbr 2012, aucun projt faisant l objt d un documnt d incidncs au titr d l articl R ou d un étud d impact ou pour lqul l avis d l autorité nvironnmntal a été rndu public (sit d la Préfctur d Région, du Départmnt t d la DREAL d Lorrain), n a été rcnsé dans la zon ou st suscptibl d ntrr n intraction avc l projt d rénovation du post d VERDUN. Esquiss ds principals solutions d substitution nvisagés t raisons pour lsqulls l projt présnté a été rtnu L projt port sur la rénovation du post d VERDUN qui s traduira par un rnforcmnt d c post avc rmplacmnt ds transformaturs pour répondr à un augmntation ds consommations t par un mis n conformité ds installations pour la récupération ds huils pouvant provnir d fuits ou d avari sur ls transformaturs. L sit actul du post (ncint palplanch) n prmt pas la réalisation du projt. Toutfois, ls trrains appartnant à ERDF comprnnnt l sit actul t ls abords au Nord, à l Oust t au Sud du post, t offrnt un surfac suffisant pour nvisagr c rnforcmnt t ctt mis aux norms ds installations. Aucun autr sit n a été rchrché. Compatibilité du projt avc ls documnts d orintation Avc l documnt d urbanism : l post élctriqu t la parcll concrné par son xtnsion s inscrivnt n zon UC au PLU intrcommunal d Vrdun. D après l règlmnt d ctt zon, l projt n apparaît pas dans ls occupations t utilisations ds sols intrdits, ni dans ls occupations t utilisations ds sols admiss sous condition. Il st donc admis sans condition. Avc l Schéma Dirctur d Aménagmnt t d Gstion ds Eaux (SDAGE) : l projt vis à mttr n conformité ls installations vis-à-vis d la récupération ds huils pouvant provnir d fuits ou d avari sur ls transformaturs. D plus compt tnu ds msurs accompagnant l projt (pris n compt d évntulls pollutions accidntlls liés au chantir ), l projt n st pas suscptibl d allr à l ncontr ds préconisations du SDAGE du bassin Rhin-Mus. Il n xist pas d Schéma d Aménagmnt t d Gstion ds Eaux (SAGE) dans l sctur. Avc l Schéma Régional d Cohérnc Ecologiqu (SRCE) : d ici fin 2012, dans chaqu région, un schéma régional d cohérnc écologiqu (SRCE), sra élaboré par un comité régional Tram vrt t blu co-piloté par l Etat t la Région t associant étroitmnt ls différnts acturs du trritoir. Il sra prochainmnt installé n Lorrain. SAG THEPAULT Srvic Environnmnt 13

16 Analys ds ffts du projt sur l nvironnmnt t la santé, msurs nvisagés pour évitr, réduir ou compnsr ls ffts négatifs du projt L analys ds ffts du projt sur l nvironnmnt t la santé (chapitr 3 d l étud d impact), ls msurs nvisagés pour évitr, réduir ou compnsr ls ffts négatifs du projt (chapitr 7 d l étud d impact) sont ici rgroupés pour facilitr la lctur d c résumé. Elémnts physiqus Ls travaux d rénovation t d xtnsion du post nécssitront ds travaux d trrassmnt t d nivllmnt avc la constitution d la plat-form. Un parti d la trr végétal pourra êtr stocké séparémnt pour êtr rmis n plac n couch final t utilisé évntullmnt pour ls plantations paysagèrs. L xcédnt sra conduit n décharg. Il n sra d mêm pour ls déblais issus d la démolition d la maison inoccupé t d la clôtur palplanch. Afin d s affranchir d tout risqu géotchniqu, ds étuds d sols sront réalisés afin d définir ls caractéristiqus ds fondations ds différnts équipmnts. Touts ls msurs dstinés à limitr la poussièr t la détérioration ds abords du chantir sront priss par ls ntrpriss n charg ds travaux. L projt s situ à l écart d tout cours d au t n st pas concrné par la présnc d périmètrs d protction d captag ds aux. Ls aux pluvials provnant ds nouvlls surfacs imprméabilisés sront collctés par l résau d drainag intrn au post, avant d êtr achminés vrs l résau public d assainissmnt. Par aillurs, l caractèr prméabl du substrat t ds constituants d la plat-form du post impos la pris d msurs d précaution t d prévntion. Cs msurs corrspondnt à clls nvisagés par ERDF pour mttr n conformité ss installations. Ainsi, afin d évitr tout risqu d pollution accidntll (fuit d huil), ds bacs récupératurs sront installés sous chacun ds nouvaux transformaturs, t raccordés, via un résau d canalisations ntrrés, à un foss déporté étanch t couvrt qui sra installé au sin du sit. Par aillurs, la circulation, l stationnmnt, l utilisation d ngins d chantir, ainsi qu l stockag du matéril ntraînnt ds risqus d pollution ds aux t du sous-sol par dévrsmnt accidntl d huil ou d lubrifiants. Touts ls msurs sront miss n plac par ls ntrpriss n charg ds travaux pour limitr cs risqus (vérification ds ngins ). SAG THEPAULT Srvic Environnmnt 14

17 Elémnts biologiqus t occupation ds sols L xtnsion du post s fra sur ds trrains appartnant à ERDF t corrspondant à un zon n hrb au Nord t n frang Oust, t à un zon d frich arbustiv n limit Oust. La supprssion, ou défrichmnt, du bosqut constitué d arbrs t d arbusts ntrainra un prt d habitat pour la faun local. Afin d évitr la dstruction d évntulls nichés, ERDF s ngagra à n pas réalisr l abattag ds arbrs du bosqut lors d la périod printanièr (mars à juin). Ainsi, la dstruction d c bosqut n aura qu un impact localisé. Ct habitat n rnfrm, par aillurs, aucun spèc floristiqu t faunistiqu rmarquabl. Sa supprssion sra sans fft significatif sur la richss naturll du sctur. Incidncs sur ls sits du résau Natura 2000 En raison ds msurs priss pour évitr touts pollutions accidntlls durant ls phass «chantir» t «xploitation» ainsi qu n raison d la distanc séparant l sit Natura 2000 du projt, clui-ci n aura aucun incidnc sur l état d consrvation ds habitats ou ds spècs ayant justifiés la désignation ds sits Natura 2000, la «Vallé d la Mus» t l «Corridor d la Mus». Patrimoin t loisirs L post d VERDUN t l projt s situnt à l écart d tout édific ou sits protégés. Sur l plan archéologiqu, ls potntialités d découvrts d vstigs apparaissnt ds plus limités au sin du post t ds trrains mitoyns. Néanmoins, la DRAC disposra du programm ds travaux. Tout découvrt fortuit sra déclaré sans délai à la mairi ou au Srvic Régional d l Archéologi t ds msurs consrvatoirs sront miss n plac. Paysag La prcption du post élctriqu d Vrdun s limit ssntillmnt à ss abords immédiats. L impact paysagr corrspondra ssntillmnt à la différnc d prcption ntr la situation actull t la situation après travaux, d un part pour ls habitations ls plus prochs t d autr part pour ls usagrs du sctur. Ct impact paysagr s traduira par l ouvrtur sur l plan visul d l nsmbl ds installations avc la disparition sur trois côtés d la clôtur palplanch, d un agncmnt différnt ds installations élctriqus, t d la supprssion d un bosqut (frich). Cs modifications sront visibls dpuis ls zons prochs au travrs d étroits troués dans ls écrans végétaux l long d l avnu d Mtz, d façon plus prononcé dpuis l allé du Dragon, t nfin principalmnt dpuis ls ptits collctifs situés à l Oust du post, avc la disparition d l écran végétal qu rprésnt la fich arbustiv. SAG THEPAULT Srvic Environnmnt 15

18 ERDF mttra n plac un aménagmnt paysagr à l oust d ss installations (talus végétalisé). Ls spacs non utilisés pour ls installations t ls pists sront ngazonnés. Ls trrains bordant l accès actul t occupés par la maison d habitation inoccupé front égalmnt l objt d un traitmnt paysagr végétal. Miliu humain t santé Ls principaux impacts sur l habitat d la rénovation du post d VERDUN (rnforcmnt t xtnsion) sront visuls t sonors. Ls msurs priss pour évitr, réduir ou compnsr cs impacts sont traités aux paragraphs «paysag» t «bruit». Concrnant l bruit, l étud acoustiqu réalisé par l burau SPC Acoustiqu conclut : «Ls résultats prévisionnls montrnt un ntt diminution du nivau sonor aux abords du post. Toutfois, il st rcommandé d confirmr ls résultats ds msurs compnsatoirs par l biais d un campagn d msur acoustiqu «après travaux». En cas d dépassmnt d l émrgnc réglmntair, ds travaux complémntairs pourront êtr nvisagés (ajout d écrans côté aéroréfrigérants).» ERDF rspctra cs rcommandations. Par aillurs, ls travaux dans l post nécssitront l'utilisation d matérils ou d'ngins suscptibls d'êtr sourc d gêns ou d pollutions, sonors tout particulièrmnt. Ls arrêtés rlatifs à la limitation ds nivaux sonors ds moturs ds ngins d chantir sront rspctés. D plus, ls travaux s ffcturont d jour, aux hurs légals d travail. La trêv d rpos hbdomadair sra obsrvé. Concrnant la sécurité, pndant ls travaux, touts ls dispositions imposés par la règlmntation sront priss d manièr à assurr la sécurité vis-à-vis ds tirs (balisag du chantir ). Ls nouvaux transformaturs mis n plac sront ncadrés d murs par-fu. Cs murs prmttront d limitr la propagation d un évntul incndi aux autrs installations t facilitront l approch ds pompirs. Pour ls posts à l air libr, comm l post volts d Vrdun, ls valurs ds champs élctriqus t magnétiqus corrspondnt aux valurs ds ligns aérinns vnant s raccordr au post, car à l xtériur d lur ncint, ls champs générés par ls équipmnts élctriqus sont négligabls par rapport à cux générés par ls ligns. Dans l cas présnt, ls ligns arrivant au post d Vrdun sont ds liaisons soutrrains qui du fait mêm d lurs dispositions constructivs n émttnt pas d champ élctriqu. On rappllra qu ls travaux nvisagés au post d VERDUN n concrnront pas ls arrivés d lign. En tout état d caus, ls valurs ds champs émis par l projt d rénovation du post sront infériurs aux prscriptions d l Arrêté Tchniqu d SAG THEPAULT Srvic Environnmnt 16

19 Concrnant ls activités, ls travaux s déroulront à l intériur du post xistant d VERDUN t l xtnsion concrnra ds trrains mitoyns d l ncint palplanch t propriétés d ERDF. Ils n ntravront l fonctionnmnt d aucun activité industrill, artisanal, commrcial ou agricol. Sur l plan réglmntair, l post élctriqu t la parcll concrné par son xtnsion s inscrivnt n zon UC au PLU intrcommunal d Vrdun. D après l règlmnt d ctt zon, l projt n apparaît pas dans ls occupations t utilisations ds sols intrdits, ni dans ls occupations t utilisations ds sols admiss sous condition. Il st donc admis sans condition. A notr qu un dmand d prmis d démolir sra déposé préalablmnt à la supprssion d la maison inhabité. Concrnant l foncir, ERDF st propriétair ds trrains nécssairs à l xtnsion du post. Ls travaux pourront induir un gên tmporair pour ls rivrains du fait d la circulation d ngins d chantir. Un signalisation sra mis n plac aux abords d la zon d travaux d façon à évitr tout accidnt. L détail ds modalités sra étudié n concrtation avc ls srvics d la commun. L accès au post par l allé du Dragon sra supprimé. L «passag» mprunté par ls rivrains qui travrs l trrain propriété d ERDF disparaîtra avc l xtnsion du post t la mis n plac d la nouvll clôtur. En concrtation avc la mairi d Vrdun, ERDF cèdra un band d trrain l long du post côté ptits collctifs, afin d prmttr la réalisation d un voi piétonn ntr la zon d activité commrcial d l avnu d Mtz t l sctur d habitat d Champ Claudin Ls travaux sront réalisés d manièr à villr au rspct ds divrs résaux présnts aux abords du chantir, avc un rcnsmnt précis ds résaux par ls ntrpriss notammnt dans allé du Dragon. L coût global d ctt opération d rénovation du post d VERDUN st stimé à nviron 4,12 millions d uros. Ls msurs d réduction ds impacts qui sront miss n plac par ERDF rprésntnt au total uros (foss déporté t mis n plac d bacs d récupération d huil, murs par-fu, surcoût lié à l utilisation d transformaturs à bruit réduit, traitmnt paysagr). L suivi ds msurs dstinés à réduir l impact du projt sur l nvironnmnt comportra ds visits d chantir pour évalur l fficacité ds msurs miss n plac, un ntrtin régulir d la foss déporté, un contrôl du dévloppmnt d la végétation planté, un contrôl du nivau d bruit afin d s assurr ds résultats énoncés dans l étud acoustiqu. SAG THEPAULT Srvic Environnmnt 17

20 SAG THEPAULT Srvic Environnmnt 18

21

22

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS Un résau d ntrpriss tournés à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS «Dpuis plus d 3 décnnis, l résau d n Franc réalis partout n Franc plusiurs cntains d surélévations t aménagmnts d combls par an. Aujourd

Plus en détail

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair DROIT - SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de Eco n om i c d v l opm n t ag n c y GPMR - P. Bouln A g n c d d é v l opp m n t é co n om i q u Trritoir projts d Dossir d W W W. C a u x S i n D E v l o p p m n t. C O M prss L Agnc Créé n 2008, Caux

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journé d échangs tchniqus sur la continuité écologiqu Pris n compt d critèrs coûts-bénéfics dans ls étuds d faisabilité Gstion ds ouvrags SOLUTION OPTIMALE POUR LE MILIEU Gstion ds ouvrags

Plus en détail

logiquement, avec 147 000 m² (+ 4 500 m² en 5 ans), 74 % des surfaces commerciales du territoire contre 70 % en 2010.

logiquement, avec 147 000 m² (+ 4 500 m² en 5 ans), 74 % des surfaces commerciales du territoire contre 70 % en 2010. À LA UNE 199 484 m² d surfacs commrcials sont rcnsés sur l Pays d Morlaix 1. Avc 117 commrcs, la Grand distribution 2 rprésnt, logiqumnt, avc 147 000 m² (+ 4 500 m² n 5 ans), 74 % ds surfacs commrcials

Plus en détail

La rénovation urbaine à Angers

La rénovation urbaine à Angers ANGERrSno2s1 quartirs avc vouuispmnt Chang t > Aménagmn Urbanism > > > t ita ab H > > > > Éq La rénovation urbain à Angrs n o g i P d n a r G r i t r L qua g a s i v d chang Dossir d prss L quartir Grand-Pigon

Plus en détail

2 e Vadrouille du patrimoine : les voitures anciennes empruntent les chemins de l histoire

2 e Vadrouille du patrimoine : les voitures anciennes empruntent les chemins de l histoire Mai 015 Départ d «La P tit» 014 du Domain d «La Résrv» à Vaumas. : ls voiturs ancinns mpruntnt ls chmins d l histoir > En rout! Forts du succès d sa prmièr édition, il y a maintnant dux ans, ls mmbrs du

Plus en détail

Dossier presse. à 18h00 - ENIM, Metz-T. de la Métallurgie -

Dossier presse. à 18h00 - ENIM, Metz-T. de la Métallurgie - Dossir prss 2 1 0 2 r b m c é d 6 i d Ju pôl chno à 18h00 - ENIM, Mtz-T fficill o is m r d i n o Cérém Paritair n o ti a c fi li a u Q d ds Crtificats 2012 d la Métallurgi - inin au fém ls i tr s u d in

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts Programm Opérationnl FEDER-FSE 2014-2020 Mayott Vrsion final Mai 2014 AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation compnsation s surcouts 1.1.1 Objctif spécifiqu 32 : Améliorr l accssibilité t ls usags s TIC par l

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

EBAUCHE. Formulaire de rapport sur l application du Protocole GIZC en Méditerranée

EBAUCHE. Formulaire de rapport sur l application du Protocole GIZC en Méditerranée REUNION CONJOINTE DES POINTS FOCAUX DU CAR/PB, CAR/INFO ET CAR/PAP Nic, 11 13 mai 2011 EBAUCHE Formulair d rapport sur l application du Protocol GIZC n Méditrrané PAP/PFN/2011/3 CONTEXTE JURIDIQUE ET

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015 Association d Parnts, d Prsonns Handicapés Mntals t d lurs Amis DOSSIER DE PRESSE Opération Briochs 2015 Dossir d prss d l Opération Briochs, Edition 2015 // PRÉSENTATION DE LA MANIFESTATION «L Opération

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

Imaginarium. Festival. Dossier partenariat

Imaginarium. Festival. Dossier partenariat Imaginarium Fstival Dossir partnariat ImaginariumFstival0DossirPartnariat L#mot#du#présidnt...3 L UTC#n#brf...4 Structur#d#la#manifstation...5 Résumé...5 Quand?...5 Où?...5 Pourquoicliu?...5 Notr#politiqu...7

Plus en détail

Vivez. éco-quartier BUREAUX & COMMERCES. www.vivrebassens.com. Bienvenue chez vous

Vivez. éco-quartier BUREAUX & COMMERCES. www.vivrebassens.com. Bienvenue chez vous Pag 1 Binvnu chz vous Invstissz n confianc dans un bin fiabl t durabl au cœur d l agglomération chambérinn, promss d un art d vivr dont vous bénéficirz saison après saison. BUREAUX & COMMERCES Vivz n éco-harmoni

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE PLOUARZEL DU 20 JUILLET 2015

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE PLOUARZEL DU 20 JUILLET 2015 COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE PLOUARZEL DU 20 JUILLET 2015 L nsmbl du Consil Municipal était présnt à l xcption d Mm ELIES, absnt xcusé, d M. BATANY absnt xcusé t d Mm MADEC absnt

Plus en détail

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013 Tous ls changs du SNISA pour l xrcic 2012-2013 chang Chang/élé d Principaux changs pour l xrcic 2012-2013 1 65-71 Dat d arrivé à l unité d obsrvation (ED 123) Hur d arrivé à l unité d obsrvation (ED 124)

Plus en détail

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012 La Branch ds srvics d l'automobil Dossir d prss 24 janvir 2012 Contact prss : Mari-Joëll Dpardiu tél. : 01 41 14 13 41 dpardiumj@anfa-auto.fr Obsrvatoir d Branch ds Srvics d l Automobil Sit Intrnt dédié

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE * BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE Slon l guid du Ministèr V2 Conformémnt à l articl 75 d la loi N 2010-788 du 12 juillt 2010 Sommair Introduction...

Plus en détail

Forêt domaniale de VERDUN. Une Forêt d Exception

Forêt domaniale de VERDUN. Une Forêt d Exception Forêt domanial d m s ri u s o g sa lité y Pa tura Na toir His Un Forêt d xcption Ds Forêts mblématiqus, un Démarch Partagé, Un Vitrin National, un Labl d xcllnc. sm uri gs o a ys alité a P tur Na toir

Plus en détail

Provence-Alpes-Côte d Azur est la troisième région la plus touchée par la pauvreté

Provence-Alpes-Côte d Azur est la troisième région la plus touchée par la pauvreté Précarité, inégalités t cohésion social Provnc-Alps-Côt d Azur st la troisièm région la plus touché par la pauvrté E n 2012, 16,9 % ds habitants d Provnc-Alps-Côt d Azur vivnt sous l suil d pauvrté. La

Plus en détail

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet...

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet... Vous souhaitz rénovr votr logmnt? Ls Vills d Lill, Lomm t Hllmms accompagnnt votr projt... EDITION 2008 Sigls Sommair LA DÉMARCHE ET LES TYPES D AIDES...p.4 1. AIDE «SORTIE D INSALUBRITÉ»...p.5 2. AIDE

Plus en détail

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs Fich intrprétativ 00 Transfrt d travaillurs. Princip. A. Txt d loi. a. Décrt du 9//04 rlatif à l agrémnt t à l octroi d subvntions aux ntrpriss d insrtion. Art. 6. r. L Gouvrnmnt put dérogr à l articl

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 19 JUILLET 2007 DELIBERATION N CR-07/06.127 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Formation profssionnll - PEFA - Promotion d l'emploi par la Formation ds Actifs LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

Septembre. Entrée Gratuite

Septembre. Entrée Gratuite t r i Fo g a t n Vi s n o l a S t m o C l y a n Font assin Espac C é n R l Cultur 25 au 27 Du Sptmbr 2015 Entré Gratuit 6èm FOIRE EXPO d Fontnay-l-Comt sous l ail d SVE Pour ctt 6èm édition, nous souhaitons

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DE RENNES METROPOLE Commun d Chartrs d Brtagn Plan Local d Urbanism Règlmnt Littéral Révision approuvé par DCM du // Mis à jour n par arrêté du Mair du // Modifications n, t

Plus en détail

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE SPORTS ANIMATION Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair SPORT ANIMATION grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE

Plus en détail

ommune Les brèves de la vie locale! Chers Comblorans, n 7 L essentiel de l info municipale de Combloux Jean Bertoluzzi et l équipe municipale

ommune Les brèves de la vie locale! Chers Comblorans, n 7 L essentiel de l info municipale de Combloux Jean Bertoluzzi et l équipe municipale été 2013 n 7 passion ommun L ssntil d l info municipal d Combloux Chrs Comblorans, S il fallait résumr l action t la vi municipal n qulqus mots, j dirais qu c st : Un hivr formidabl pour tout l mond, un

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 JUIN 21 DELIBERATION N CR-1/6.111 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégi régional d'appui au dévloppmnt ds compétncs dans

Plus en détail

Céline Arnold, Michèle Lelièvre*

Céline Arnold, Michèle Lelièvre* Dossir L nivau d vi ds prsonns âgés d 1996 à 2009 : un progrssion moynn n lign avc cll ds prsonns d âg actif, mais ds situations individulls t générationnlls plus contrastés Célin Arnold, Michèl Llièvr*

Plus en détail

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province Un Brtagn plus diplômé qu ls autrs régions d provinc Ls actifs brtons sont plus diplômés qu ls autrs actifs d provinc. Comm dans ls autrs régions, l st l diplôm l plus fréqunt, mais ls Brtons sont plus

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

Gaines. Documentation technique

Gaines. Documentation technique Gains Documntation tchniqu Hygièn ds locaux, conort t modrnité, acilité d installation, ls gains d vntilation d Etrnit ornt d multipls possibilités dans la plupart ds bâtimnts d habitation, trtiairs ou

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire L transistor bipolair L'objt d c documnt st d'apportr ls connaissancs t ls méthods nécssairs à la concption d'un étag amplificatur à bas d transistor. On s limitra à l'étud t à l'utilisation du transistor

Plus en détail

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1 d d n a m D s i g r n é u chèq AUDIT chqu-nrgi-audi-nov2012.indd 1 15/01/13 08:55 2 mod d'mploi pour qui? 1. Vous êts propriétair occupant d un maison individull situé n Haut-Normandi, construit dpuis

Plus en détail

2. LES DÉPLACEMENTS : TENSIONS ENTRE ACCESSIBILITÉ DU TERRITOIRE ET AMÉNAGEMENT DU CADRE DE VIE

2. LES DÉPLACEMENTS : TENSIONS ENTRE ACCESSIBILITÉ DU TERRITOIRE ET AMÉNAGEMENT DU CADRE DE VIE 2. LES DÉPLACEMETS : TESIOS ETRE ACCESSIBILITÉ DU TERRITOIRE ET AMÉAGEMET DU CADRE DE VIE 199 Un résau d infrastructurs d grand porté assur un bonn accssibilité à l agglomération lyonnais Transport aérin

Plus en détail

PROJET D ENTREPRISE 2017

PROJET D ENTREPRISE 2017 PROJET D ENTREPRISE 2017 PORTEUR DE PROJETS DEPUIS 1996 IEDV EST MEMBRE DE : Michl Cahn, présidnt SOUTENIR L ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ Partant du constat qu la Drôm t l Ardèch ont bsoin d un économi d proximité

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

REGLEMENT FIXANT LA CONTRIBUTION COMMUNALE AUX FRAIS DE TRAITEMENTS DENTAIRES

REGLEMENT FIXANT LA CONTRIBUTION COMMUNALE AUX FRAIS DE TRAITEMENTS DENTAIRES COMMUNE DE BELFAUX REGLEMENT FIXANT LA CONTRIBUTION COMMUNALE AUX FRAIS DE TRAITEMENTS DENTAIRES L'assmblé communal d Blfaux Vu : La loi du 27 sptmbr 1990 sur la prophylaxi t ls soins dntairs; l règlmnt

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques ELECTRICITE Analys ds signaux t ds circuits élctriqus Michl Piou Chapitr Tnsions t courants dans ls ligns triphasés Montags étoil t triangl Edition /0/04 Tabl ds matièrs POURQUOI ET COMMENT? DENOMINATION

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE TRANSPORT LOGISTIQUE Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair TRANSPORT LOGISTIQUE grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds

Plus en détail

ARRETE N 005/MINESUP/F120

ARRETE N 005/MINESUP/F120 ARRE N 005/MINESUP/F120 28 janvir 1993 Fixant ls Domains d Formation t ls Conditions d Admission à l Institut Univrsitair d Tchnologi d l Univrsité d Douala. LE MINSTRE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR VU la

Plus en détail

SOLUTIONS DE l EXAMEN

SOLUTIONS DE l EXAMEN Univrsité d Aix-Marsill Faculté d économi t d gstion Sit Colbrt 1 èr anné d licnc, microéconomi Mardi l 30 avril 2013 Dirctivs Pédagogiqus : Ctt épruv comprnd 15 qustions. 10 sont à choix multipls t 5

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

Etude du couplage d un distillateur solaire avec un capteur plan

Etude du couplage d un distillateur solaire avec un capteur plan Rvu ds Enrgis Rnouvlabls ICRESD-07 Tlmcn (2007) 179 186 Etud du couplag d un distillatur solair avc un captur plan Z. Haddad *, A. Chakr t N. Boukrzaza Laboratoir d Physiqu Enrgétiqu, Univrsité Mntouri,

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale LE SURENDETTEMENT 1 lo lagrang UNION NATIONALE 2 L'ENDETTEMENT 1984 : 4 ménags sur 10 avaint ds crédits (crédit à la consommation + immobilir) 1997 : 1 ménag sur 2 a un crédit n cours 55 % ds consommaturs

Plus en détail

10. Informatique / jeux vidéos

10. Informatique / jeux vidéos 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La

Plus en détail

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN Châtillon, LE «PARIS» D UN AVENIR TRANQUILLE Aux ports d la capital s cach un ndroit rmarquabl : la vill d Châtillon, dynamiqu t accuillant,

Plus en détail

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt AIDE MOBILI-PASS Action Logmnt - Ls ntrpriss s ngagnt avc ls salariés Fich d dialogu établi conformémnt à l articl L311-10 du cod d la consommation t ls décrts n 2010-1461 t n 2020-1462 du 30 novmbr 2010.

Plus en détail

GÉRER LES DIFFÉRENCES

GÉRER LES DIFFÉRENCES COURSE DE DURÉE L'nsignmnt d la cours d duré n EPS rst problématiqu : commnt prndr n compt la divrsité ds élèvs n trm d possibilités physiqus, mais aussi d motivation, d'attituds, d'attnts t d nivaux d'ngagmnt,

Plus en détail

Outil de prévention de la dégradation des immeubles anciens à Paris. Résultats 2013

Outil de prévention de la dégradation des immeubles anciens à Paris. Résultats 2013 OBSERVATOIRE du LOGEMENT t d l'habitat d PARIS Outil d prévntion d la dégradation ds immubls ancins à Paris Résultats 2013 Juillt 2013 À la suit ds travaux d mêm natur déjà réalisés dpuis 2008, la list

Plus en détail

Pontoise Persan Beaumont

Pontoise Persan Beaumont n action n pratiqu n discussion Un lign nouvll, ds gars aménagés 6 km d lign pour démultiplir ls possibilités jusqu à l nquêt publiqu Pags 2/3/4 Pag 5 Pag 6P.6 L Journal Éditorial n brf Mobilité! C st

Plus en détail

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE APPEL A COMMUNICATIONS 12 DÉCEMBRE 2012 PROPOSITIONS DE RÉSUMÉS Ls propositions d résumés doivnt parvnir impérativmnt AU PLUS TARD LE 4 SEPTEMBRE 2012 http://sfr.larhumatologi.fr Vous dvz soumttr vos résumés

Plus en détail

Dossier. de presse. Séramon et Ankhpakhered bénéficient d un scanner! 10 janvier 2007

Dossier. de presse. Séramon et Ankhpakhered bénéficient d un scanner! 10 janvier 2007 Dossir 10 janvir 2007 d prss Sous ls bandltts Séramon t Ankhpakhrd bénéficint d un scannr! Musé ds baux-arts t d archéologi 1, plac d la Révolution 25 000 Bsançon Tél. 03 81 87 80 65 - Fax : 03 81 80 06

Plus en détail

Suivez Zoé et Martin pour une balade au cœur de la Découverte!

Suivez Zoé et Martin pour une balade au cœur de la Découverte! Suivz Zoé t Martin pour un bala au cœur la Découvrt! Livrt péagogiqu : Projt rénovation urbain «Suivz-nous pour écouvrir t comprnr tout c qui va changr!» La naissanc u quartir la Découvrt Vu aérinn u quartir

Plus en détail

Université de Strasbourg OPERATION CAMPUS. Candidature de l Université de Strasbourg Fiches projet RUE EDMOND LABBE RUE RENE DESCARTES

Université de Strasbourg OPERATION CAMPUS. Candidature de l Université de Strasbourg Fiches projet RUE EDMOND LABBE RUE RENE DESCARTES Univrsité trasbourg PRATI CAMPU Candidatur l Univrsité trasbourg Fis projt sommair Mair Ditri l'univrsité PALAI 2 Ru l'univrsité Boulvard la Victoir 1 Avnu la Forêt-oir IA 6 Ru du Maréal Juin 0 xtnsion

Plus en détail

de l air intérieur Prévenir la pollution Choisir les matériaux de construction pour prévenir la pollution de l air intérieur

de l air intérieur Prévenir la pollution Choisir les matériaux de construction pour prévenir la pollution de l air intérieur Ont contribué à la rédaction tchniqu : ls partnairs Cntr hospitalir univrsitair Dupuytrn Srvic d pharmacologi t toxicologi pharmacovigilanc 2, avnu Martin Luthr King 87042 LIMOGES cdx Tél. 05 55 05 55

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

Contact Anne-Laure Pasquereau. Tél. : 02 41 78 42 75 contact@musee-vigne-vin-anjou.fr

Contact Anne-Laure Pasquereau. Tél. : 02 41 78 42 75 contact@musee-vigne-vin-anjou.fr s g n a d n v s d La grand fêt Contact Ann-Laur Pasqurau Tél. : 02 41 78 42 75 contact@mus-vign-vin-anjou.fr Dux jours d fstivités autour ds vndangs pour l plaisir d tous Samdi 3 octobr D 14h30 à 18h30

Plus en détail

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire Mars 2013 Princips d application sctorils sur la corrspondanc bancair Documnt d natur xplicativ Ls princips d application sctorils, élaborés par l Autorité d contrôl prudntil (ACP), répondnt à un dmand

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité L équilibr ntr réflxion t action st pour nous la clf d l fficacité 1, 2, 3 1,2 2 &&33ANNEES ANNÉES 1r, LE CURSUS 3 Stag étrangr 1r smstr SEPTEMBRE AOÛT JUILLET JUIN MAI AVRIL M AR S FÉVRIER JANVIER DÉCEMBRE

Plus en détail

Le plan de désherbage communal

Le plan de désherbage communal L plan d déshrbag communal Qu st-c qu un plan d déshrbag communal? PDC Evolution ds quantités utilisés Quantité L tablau d idntification ds zons communals Tablau Ls carts d la commun Carts Qu st-c qu l

Plus en détail

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial sommair P.4 Au cour d la réalité sportiv P.6 Qu st-c

Plus en détail

Nouveau tube. n ancien. tube. PEHD 0,008 0,008 Fonte ductile 0,012 0,014 Fonte 0,013 0,015 Acier 1,012 0,013

Nouveau tube. n ancien. tube. PEHD 0,008 0,008 Fonte ductile 0,012 0,014 Fonte 0,013 0,015 Acier 1,012 0,013 Ls applicatis ds systèms d canalisatis n polyéthylèn haut dnsité (PEHD) st variés ; lls ccrnnt ls industris du gaz, ds aux, du drainag t d l assainissmnt. L PEHD st l plus inrt chimiqumnt d tous ls matériaux

Plus en détail

Une formation de qualité pour :

Une formation de qualité pour : Un formation d qualité pour : Gérr ds programms t srvics n loisir Animr ds activités t ds comités Organisr ds événmnts Réalisr ds intrvntions cliniqus Tchniqus d intrvntion n loisir www.cgprdl.ca loisir.cgp-rdl.qc.ca

Plus en détail

e s p a c e AQUA sport détente Saint-Cyprien

e s p a c e AQUA sport détente Saint-Cyprien s p a c AQUA sport détnt & Saint-Cyprin ss p aac c s c n i op l ai si r c L spac Aquasud st und bassin ouvrtconcrn à l'anné.l apprntissag Ctt structur couvrt st accssibl à tous publics : La principal activité

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées Imposition ds rnts nrichis (ou sur risqus aggravés) non agréés Non sulmnt ls antécédnts médicaux d un prsonn puvnt-ils avoir un incidnc sur son spéranc d vi, mais ctt prsonn put aussi constitur un «risqu

Plus en détail

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs Mb!Ibvuf.Tbjoupohf B!m(bwbou.hbsf!ft! ofshjft!v!gvuvs Edition 2011!!!!!!!!!!!!!!Qfstqfdujwft!!!!!!!S vttjuft!!!!!!!joopwbujpo Fofshjft www.haut-saintong.com Edito Au nivau mondial, il y a trois mois ncor,

Plus en détail

Fixant les conditions d'exercice des activités commerce en République du Bénin. Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit:

Fixant les conditions d'exercice des activités commerce en République du Bénin. Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit: Fixant ls conditions d'xrcic ds activités commrc n Républiqu du Bénin. LE HAUT CONSEIL DE LA REPUBLIQUE a délibéré t adopté n sa séanc du 9mai 1990. L Présidnt d la Républiqu promulgu la loi dont la tnur

Plus en détail

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009 Encomb Crtification ds tabls après Solvncy II Dauvill 18 sptmbr 2009 1 Institut ds Actuairs SACEI Christoph MUGNIER ids Sommair 1 L contxt réglmntair t démographiqu 03 2 L xpérinc AXA Franc 08 r l g 3

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

Phase avant-projet : intégration des réseaux et équipements techniques dans les bâtiments

Phase avant-projet : intégration des réseaux et équipements techniques dans les bâtiments Phas avant-projt : intégration ds résaux t équipmnts tchniqus dans ls C documnt contint ds rnsignmnts rlatifs aux bsoins n résaux t équipmnts tchniqus ds immubls d buraux modrns : vntilation/climatisation,

Plus en détail

Révision de la numérotation des règlements

Révision de la numérotation des règlements Révision d la numérotation ds règlmnts Vuillz prndr not qu un ou plusiurs numéros d règlmnts apparaissant dans cs pags ont été modifiés dpuis la publication du présnt documnt. En fft, à la suit d l adoption

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

Evolution de l étanchéité des enceintes de confinement en béton dans les centrales nucléaires.

Evolution de l étanchéité des enceintes de confinement en béton dans les centrales nucléaires. ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - Parti D TITRE : Evolution d l étanchéité ds ncints d confinmnt n béton dans ls cntrals nucléairs. Tmps d préparation :...2 h 15 minuts Tmps d présntation dvant l jury :.10 minuts

Plus en détail

Fiche technique sur les fenêtres insonorisantes

Fiche technique sur les fenêtres insonorisantes Oic ds ponts t chaussés du canton d Brn Protction contr l bruit routir Ritrstrass 11, 3011 Brn 031 633 35 11 Fich tchniqu Fnêtrs insonorisants Mars 2014 4 édition Fich tchniqu sur ls nêtrs insonorisants

Plus en détail

à Colombes, un éco-quartier répond à vos envies!

à Colombes, un éco-quartier répond à vos envies! C o l o m b s ( 9 2 ) à Colombs, un éco-quartir répond à vos nvis! un éco-quartir voit l jour! Imaginz un nouvl éco-quartir au srvic du dévloppmnt durabl t d la qualité d vi Découvrz Vivz un éco-quartir

Plus en détail

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché)

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché) E62 Zon 10 / 87 n Co ll Ch. Collx Frny-Voltair Frny san Lau s ard ay sf (l samdi aux hurs marché Planch-Brûlé Collèg L Joran E25 Moëns Collx-Bossy Suiss èv n G d Ru Franc x Ch. du-trraillt Avnu du Jura

Plus en détail

Couleurs. Nombres. Le s. jeux. Les. Labuchette. Je an Husson

Couleurs. Nombres. Le s. jeux. Les. Labuchette. Je an Husson Ls Nombrs n Coulurs L s d jux Labuchtt J an Husson Nots méthodologiqus L matéril 1. Ls régltts sont évidmmnt l matéril cntral qui doit prmttr à l nfant d jour d abord t d calculr surtout. Ells ont subi

Plus en détail

Le patronat a obtenu depuis 2012 une forte baisse du

Le patronat a obtenu depuis 2012 une forte baisse du Ls dossirs d économi t Politiqu «Patrons, j vous aim» Frédéric Rauch C st un nouvll déclaration d amour au patronat. Après la baiss du coût du travail, l gouvrnmnt ntérin un baiss du coût d la ruptur du

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR DOSSIER 4 : THERMODYNAMIQUE 3 F.Duhaml CFA-Lns- B.T.S S.C.B.H Pag N 1/8 I. Mod d propagation d la chalur. a) Par convction: il y a déplacmnt d matièr. Thrmodynamiqu (III) : Transfrt thrmiqu t isolation.

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

L audit : écouter, observer pour mieux maîtriser les risques

L audit : écouter, observer pour mieux maîtriser les risques Stratégi publiqu n 2 - avril 2014 L audit : écoutr, obsrvr pour miux maîtrisr ls risqus La maîtris ds risqus D irigr un administration trritorial t mttr n œuvr l projt d un mandatur impliqu d savoir prndr

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

Guide BBP Les Fiches Techniques p.2/6

Guide BBP Les Fiches Techniques p.2/6 p.1/6 Concption t précautions générals Pictogramms dscriptifs Ls bassins d rétntion sont dstinés à récupérr ls aux d plui t d ruissllmnt ds zons imprméabilisés. Trois principaux élémnts l composnt : Situation

Plus en détail

E. Daudigeos 1, V. Rouffiac 2,3, V. Clayette 4, Paule Opolon 5, G. Vassal 1, N. Lassau 2,3.

E. Daudigeos 1, V. Rouffiac 2,3, V. Clayette 4, Paule Opolon 5, G. Vassal 1, N. Lassau 2,3. CARACTERISATION DE LA CROISSANCE TUMORALE D UN MODELE DE GREFFE ORTHOTOPIQUE DE NEUROBLASTOME METASTATIQUE PAR ECHOGRAPHIE DE CONTRASTE ET BIOLUMINESCENCE. E. Daudigos 1, V. Rouffiac 2,3, V. Claytt 4,

Plus en détail

PLAN D INTERVENTION EN INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES LOCALES Plan d intervention

PLAN D INTERVENTION EN INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES LOCALES Plan d intervention MRC D HAT-RICHELIE PLAN D INTERENTION EN INFRASTRCTRES ROTIÈRES LOCALES Plan d intrvntion rsion final révisé 11 mai 2015 MRC D HATRICHELIE PLAN D INTERENTION EN INFRASTRCTRES ROTIÈRES LOCALES PIIRL P

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Dirction ds Affairs Juridiqus Mis à jour 21 octobr 2011 MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 DC3 A - Objt d la consultation t d l

Plus en détail