RÉNOVATION & RÉHABILITATION. Design & Build

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉNOVATION & RÉHABILITATION. Design & Build"

Transcription

1 RÉNOVATION & RÉHABILITATION Desig & Build

2 Programme DIAGNOSTIC Projet Propositio Coceptio réalisation Crédits photos : Photographe : APSL. Brice Toul. Dupif photo studio. Hervé Abbadie. Ludovic Moliier. P. Barthélémy - Gap. P. Chevrollat - Lyo. Photothèque GSE

3 SOMMAIRE Le groupe GSE Le métier du groupe Les sociétés du groupe 4 8 la réovatio Les raisos de réover so bâtimet L offre réovatio clés e mai du groupe Référeces e réovatio 22

4 Le Groupe GSE Le métier du groupe GSE Le groupe GSE a été créé e 1976 avec u ouveau métier, celui de Cotractat Gééral. Ce cocept développé e Frace puis à l iteratioal par le groupe cosiste à predre e charge u projet immobilier das sa globalité, de sa coceptio à sa livraiso clés e mai. Ce pricipe itègre otammet u egagemet de résultat e termes de prix, de délai et de qualité. Depuis 35 as, le groupe GSE exerce so métier das différets secteurs comme l immobilier logistique, les bâtimets idustriels, les cetres de recherche, les salles blaches et laboratoires, les bureaux, les établissemets de saté, les surfaces commerciales et a costruit plus de 14 millios de m² pour des cliets idustriels comme Aucha, Alstom, Coca Cola, Daoe, le groupe Lafarge, l Oréal, Micheli, Reault, Thales, Scheider, Avetis Pasteur Le groupe GSE bééficie aujourd hui d u réseau atioal e Frace très développé grâce aux 14 ageces régioales de sa filiale CCR et d u réseau iteratioal importat avec ue vigtaie de filiales GSE. Coceptio costructio Clés e mai Réseau atioal et iteratioal Prix et délais garatis Approche globale Page de droite : Thales à Palaiseau - Frace Architecte : Sérau architectes et igéieurs associés >5

5 Le Groupe GSE Le métier du groupe GSE E proposat ue formule clés e mai, le groupe GSE garatit que l ouvrage sera sécurisé dès les premières esquisses et tout au log de la phase de costructio. Au fil des aées, les équipes du groupe GSE se sot reforcées e itégrat des spécialistes et des compéteces pour gérer les projets das leur globalité : recherche focière, améagemet de sites, motage fiacier et juridique des projets, coceptio techique et architecturale, démarches admiistratives (dépôt de permis de costruire, demade d autorisatio d exploiter), réalisatio clés e mai de l ouvrage, service après-vete. Le respect des egagemets et l approche globale fot partie itégrate du métier de Cotractat Gééral au même titre qu ue recherche permaete de solutios iovates répodat aux exigeces de performace écoomique et eviroemetale des bâtimets. solutios de fiacemet Motages juridiques démarches admiistratives respect des egagemets >7

6 Le Groupe GSE Les sociétés du groupe GSE Pour répodre à l esemble des demades du marché de l immobilier d etreprise, le groupe GSE est composé de plusieurs sociétés : GSE : la coceptio et la costructio de grads projets immobiliers logistiques, uités de productio, cetres de recherche, établissemets de saté, bureaux, laboratoires, e Frace et à l iteratioal, CCR : premier réseau atioal fraçais de Cotractat Gééral de proximité, proposat la coceptio et la réalisatio de projets immobiliers d activités, idustriels, tertiaires, logistiques et commerces régioaux. Cette activité viet compléter l offre du groupe et permet aux cliets de GSE de trouver ue solutio immobilière e régio à leur projet quelque soit leur dimesio. De plus, CCR développe so offre pour répodre aux projets des PME/PMI locales, GAM : la coceptio et la costructio de surfaces commerciales e Frace et à l iteratioal, NAZCA : la coceptio et la réalisatio clés e mai de cetrales photovoltaïques e toiture des bâtimets, le motage juridique et fiacier des projets et la gestio de l exploitatio. REDIM : la recherche focière, l améagemet de sites, le motage juridique et fiacier des projets immobiliers. Les offres du groupe accompaget les cliets das la recherche permaete de solutios respectueuses de l eviroemet. Cetrales photovoltaïques activité multi-sectorielle Bâtimets Hqe/bbc améagemet de sites Le groupe GSE coçoit des immeubles HQE, BBC ou à éergie positive qui s itègret das leur eviroemet. Ils répodet parfaitemet à leur destiatio (qualité de vie, iveau de performace attedu, empreite eviroemetale des matériaux utilisés, performace éergétique des bâtimets) et sot des projets écoomiquemet viables au regard des critères fixés par les maîtres d ouvrages. C est tout le savoir-faire du métier de Cotractat Gééral. >9

7 LA RÉNOVATION Les raisos de réover so bâtimet Bureaux, locaux d activité, salles blaches et laboratoires, surfaces commerciales, établissemets de sois, l obsolescece touche tout type d immobilier et s aggrave avec le temps : dépréciatio des loyers, augmetatio des charges d exploitatio, taux de vacace accru pour des immeubles e répodat plus aux critères de choix des utilisateurs, état gééral et image, défauts de coformité. Aujourd hui, cette dépréciatio du patrimoie immobilier est reforcée par l augmetatio du coût de l éergie, aisi que par les ouvelles exigeces e termes de qualité et de techologies. Selo l immeuble et so acieeté, le surcoût lié aux charges et taxes est compris etre 15 et 30%. E plus de ces questios techologiques et qualitatives affectat directemet les occupats, la otio d obsolescece eviroemetale doit être prise e compte. U bâtimet euf est aujourd hui costruit e respectat u ombre importat de ormes et de cotraites (faible cosommatio éergétique, respect de l eviroemet ) ce qui accetue l écart etre les bâtimets d aujourd hui et demai et ceux costruits il y a quelques aées. valorisatio maîtrise des coûts Coformité approche eviroemetale Page de gauche : Kereos à Vaulx-Milieu - Frace Architecte : Amplitude - Jea-Yves Clémet Zaier - St Macaire e Mauge - Frace Architecte : Philippe Valegillo Page de droite : La Poste - Paris - Frace Architecte : DTACC - Paris >11

8 LA RÉNOVATION Les raisos de réover so bâtimet L ivestissemet immobilier est u réel levier de compétitivité que l etreprise e peut égliger. De ombreuses recherches e cours mettet directemet e relatio le cofort de l espace de travail, la productivité et la qualité du travail. La qualité du lieu de travail iflue directemet sur l efficiece des salariés et doit être prise e compte si o se pose la questio de la productivité. U espace optimisé permet ue meilleure performace globale. Les travaux de réovatio permettet d erayer la dépréciatio accélérée de l immobilier, d assurer la cotiuité de l activité, d améliorer la qualité géérale, de repositioer u bie au iveau du marché de première mai. Pour cela, ue démarche volotaire, complète et accompagée est écessaire. Rompu à tous types de problématiques de réovatio et réhabilitatio (e milieu urbai, occupé, pollué, e friche ), le groupe GSE offre ue répose sur-mesure et porte à chaque projet ue attetio uique. Au-delà d ue simple remise aux ormes, l approche globale assure ue réelle valorisatio du patrimoie, immédiate, durable et garatie cotractuellemet. U suivi adapté : u iterlocuteur uique permet au groupe GSE d assurer à ses cliets u accompagemet dès le début du projet. Avec ses équipes dédiées, et s etourat au besoi de professioels et d experts, le groupe GSE offre des solutios de réovatio persoalisées, appropriées et de qualité qui répodet aux exigeces de retabilité fiacière, de réductio de cosommatio d éergie, d accessibilité, de cofort, d optimisatio des surfaces, de qualité architecturale, de sécurité et de respect des ormes. egagemet Approche globale réovatio réhabilitatio Page de gauche et de droite : Ojirel Majecia - Sait-Cloud - Frace Architecte : Architecture Eviroemet - Xavier Meurisse >13

9 LA RÉNOVATION L offre réovatio clés e mai du groupe GSE L offre de réovatio et réhabilitatio du groupe GSE couvre tous les secteurs du bâtimet professioel : bureaux, uités de productio, laboratoires, établissemets de saté, surfaces commerciales. Das ces secteurs, le groupe GSE a développé ue véritable expertise qui permet ue approche globale et aalytique sur les plas techiques, admiistratifs, réglemetaires et fiaciers de chaque projet de réovatio qui se maifeste dès l élaboratio du programme et pedat la coceptio. Le groupe GSE met e place, au travers d ue équipe techique dédiée et aimée par u directeur de projet, les compéteces iteres et exteres écessaires à l exécutio de chacue des phases. Il coordoe l esemble des iterveats pour sécuriser les egagemets pris e termes de délais, de coûts et de qualité. Répose sur mesure ormes Respect des productivité solutios iovates Page de droite : Hôpital de Fourvière - Lyo - Frace Architecte : Didier Mahes >15

10 LA RÉNOVATION L offre réovatio clés e mai du groupe GSE coceptio-réalisatio e 5 phases méthodologiques, rigoureuses et éprouvées. Programme : cette phase défiit les objectifs globaux du projet e foctio des attetes du cliet, des coditios du marché et du site. Elle permet u dimesioemet e surface des locaux suivat leur destiatio, u pricipe de foctioemet et des budgets objectifs suivat les ordres de gradeurs écoomiques propres à l opératio. coduite de projet Diagostic : cette phase fait l état des lieux précis du bâtimet. - diagostic thermique et éergétique, pollutio, cofort, coformité réglemetaire, dimesioemet de la structure, des réseaux, - défiitio des cotraites particulières liées à l utilisatio du bâtimet, à so eviroemet, à sa cofiguratio, pour la réalisatio des travaux. accompagemet Projet : sur la base des élémets fouris par le diagostic, la phase projet cosiste e l élaboratio d u projet au iveau «esquisse», puis d u avat-projet sommaire sur la base de l esquisse validée. Propositio : le groupe GSE propose u egagemet ferme sur les prestatios. Cela se traduit par la sigature d u cotrat garatissat le résultat, les coûts et le plaig. écoomique approche Page de gauche : Segro - Aulay-sous-Bois - Frace Architecte : PL Architectures Page de droite : Zaier - St Macaire e Mauge - Frace Architecte : Philippe Valegillo >17

11 LA RÉNOVATION L offre réovatio clés e mai du groupe GSE Réalisatio : Cette phase compred otammet : - les opératios admiistratives (préparatio et dépôt du permis de costruire, pla de retrait amiate le cas échéat, référés prévetifs ), - la coceptio détaillée des ouvrages, - les travaux préparatoires (démolitios, ), - les travaux de réalisatio ou la modificatio des ouvrages, - la mise e service, la livraiso et la réceptio des ouvrages, - le service après-vete et la mise e œuvre des garaties (assurace déceale, ). équipe dédiée Iterlocuteur uique Réalisatio Projet Propositio coceptio détaillée Diagostic Programme Page de gauche : La Poste - Paris - Frace Architecte : DTACC - Paris Zaier - St Macaire e Mauge - Frace Architecte : Philippe Valegillo Page de droite : Hôtel et cetre de coférece Hayley - Belle Église - Frace Architecte : DPLG, G. Lehoux et P. Philis >19

12 LA RÉNOVATION L offre réovatio clés e mai du groupe GSE Le groupe GSE assure la maîtrise complète de l exécutio jusqu à la livraiso clés e mai du bâtimet : travaux lourds de décotamiatio, de démolitio, de reprise de structure, de chagemet ou de modificatios de l eveloppe (façade, couverture), travaux de secod œuvre et d améagemet itérieur, équipemets techiques (traitemet d air, courats forts et courats faibles), mise e œuvre de solutios iovates pour la productio d électricité photovoltaïque, suivi et affichage des cosommatios permettat aux utilisateurs de mesurer et de vérifier l efficacité du bâtimet et les effets des comportemets. La valeur ajoutée de l offre réovatio et réhabilitatio du groupe GSE s exprime das le service «clés e mai» avec u iterlocuteur uique et u egagemet cotractuel sur le prix, la qualité et le délai de réalisatio. Clés e mai solutios iovates Maîtrise globale Page de droite : Lafarge - l Isle d Abeau - Frace Architecte : Jea-Yves Clémet >21

13 référeces e réovatio Référeces e réovatio La Poste à Paris (75) : ouveau siège social de La Poste boulevard de Vaugirard : réovatio d u bâtimet de m 2 sur 8 iveaux. Architecte : DTACC. Ford Frace à Sait Germai e Laye (78) : réovatio de la partie existate et costructio de ouveaux bureaux du siège social de Ford Frace. Projet de m² fiacé par Chardi Développemet. Architecte : Reza Djourabchi Hôpital de Fourvière à Lyo (69) : restructuratio et extesio du cetre de gérotologie d ue surface de m 2. Architecte : Didier Mahes. America Hospital of Paris à Neuilly-sur-Seie (92) : réhabilitatio de services, programme de restructuratio et réovatio des locaux coservés. Architecte : Didier Mahes. Hayley à Belle Eglise (60) : réovatio du Château et costructio d u complexe de bâtimets accueillat les salles de coféreces, salles de sémiaires, salles de baquets, et hébergemet pour ue surface totale de m². Architecte : DPLG, G. Lehoux et P. Philis. Page de gauche : Ojirel Majecia - Sait-Cloud - Frace Architecte : Architecture Eviroemet - Xavier Meurisse La Poste - Paris - Frace Architecte : DTACC - Paris Page de droite : America Hospital of Paris - Neuilly -sur-seie - Frace Architecte : Didier Mahes >23

14 référeces e réovatio Référeces e réovatio Thales à Vélizy Villacoublay (78) : réhabilitatio d ue surface d activités de m² e u restaurat iter-etreprises. Architecte : Arte Charpetier Ojirel Majecia à Sait-Cloud (92) : réhabilitatio d u esemble immobilier de m² à usage de bureaux. Architecte : Architecture Eviroemet - Xavier Meurisse Segro à Aulay-sous-Bois (93) : mise e coformité et réovatio d u etrepôt de m² et m² de bureaux. Architecte : PL Architectures Groupe Zaier à Sait-Macaire-e-Mauges (49) : réhabilitatio d u site idustriel existat avec ue modificatio de la destiatio des bâtimets. Architecte : Philippe Vallegillo Thales à Palaiseau (91) : démolitio de locaux pour les trasformer e bureaux et salles blaches sur ue surface de 300 m². Architecte : Sérau architectes et igéieurs associés Page de gauche : Mooprix - Paris - Frace Zaier - St Macaire e Mauge - Frace Architecte : Philippe Valegillo Page de droite : Ojirel Majecia - Sait-Cloud - Frace Architecte : Architecture Eviroemet - Xavier Meurisse >25

15 Référeces e réovatio Mooprix rue du bac à Paris VII (75) : réhabilitatio d u moumet classé historique (acie hôtel des douaes). Améagemet de 750 m² de surface de vete, sur deux étages, 150 m² de bureaux et 250 m² de réserves et chambre froide. Mooprix Sait Michel à Paris (75) : améagemet d u magasi Mooprix d ue surface de vete de m². Carrefour Porte d Auteuil (75) : remodelig de l aire de vete et des laboratoires. Projet d ue surface de m². Aucha à Issy-les-Moulieaux (92) : réovatio de l hypermarché spécialisé e alimetaire aux portes de Paris d ue surface de m² sur 2 iveaux. Architecte : Vallode et pistre. Express Drive E. Leclerc à Fleury-les-Aubrais (45) : recoversio complète et agradissemet d u bâtimet commercial pour le trasformer e drive d ue surface de m². Architecte : Saitard - GAM INGENIERIE. Carrefour Drive à Tours (37) : réhabilitatio d u etrepôt existat e u Carrefour Drive de m² et m² de voirie et espaces verts. Architecte : Saitard - GAM INGENIERIE.

16 référeces e réovatio Page de gauche : Mooprix - Paris - Frace Page de droite : Cora - Lempdes - Frace

17 Les référeces du groupe GSE ABELLO Asda Acr Logistics Agf Ahold Supermercados Air Products Alcatel Ales Allerbio Alloga Almet Alstom Amb America Hospital Of Paris Ape Arga Argos Arguelles Atac Atmel Aucha Autajo Avetis Pasteur Avery Deiso Axa Axa Reim Az Mediterraee Bahlse Bail Ivestissemet Baque De Frace Barbier Dauphi Becto Dickiso Beiersdorf Nivea Berchet Berger Levrault Bli Bp Boiro Bomi Boduelle Boulager Bps Nextral Brad Bricoma Bridgestoe Firestoe Bristol Myers Squibb Bs Glass Pack Burto But Bx Logistique C & A Calbercourses Campbel - Liebig Campo Gaz Cargill Carrefour Castorama Castrol Caterpillar Celio Cepl Ceva Charraire Chimex Chimicolor Chr Hase Chrooexpress Ciba Corig Ciprial Citra Citroe Clariat Cliique Beauregard Cliique De Grasse Cliique Villa Madeleie CLINIque du palais Cim Coca Cola Cofci Columbia Compagie Fracesca Cocerto Developpemet Coforama Coserves Frace Copera Coreal Credit Lyoais Creo Daewoo Daher Daimler chrysler Daa Daoe Dazas Darfeuille Darty Dassault Falco Service Decathlo Delaoy Depolabo Dhl Difarco Diadis Ditras Dole / Cie Geerale Fruitiere Dolisos Doelley Doumege Ducros Messagerie (Cr) Dura Easydis Ed Edf Eg&G Elga Kft Elidis EPISKIN Erce Plasturgie Escoda Eurodislog Eurodispatch Euromatic Eurotuel Exel Fadis Ferrero Fiter Fl Developpemet Fac Ford Fossil Gardy Gaz De Frace Gazeley Gebelbo Gefco Gemplus Geerale Trasporti Geodis Giraud Givechy Glaxosmithklie Gmb Saveol Goblet Greoble Logistique Distributio Groupe Adre Groupe Legedre Fiaces Gyma Hachette Graphic Brochage Hama Hama Iteratioal Havas-Midi-Libre Hayley Hery Schei Homelad / Vetlad Hopital De Fourviere Hospal Icade Icbt Id Logistics Ifp Ikea Imedia Immocha Immod Imra Europe Ia Idesit Ig Lease Iota (Istitut D optique Théorique Et Appliquée) IOGS (INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE DU PALAIS) Itt Automotive Izaret Distributio Jaakko Poyry JCH Et ASSOCIES Jea Didier Imprimerie Jea Marti Coserveries Jet Services Jja Jm Brueau Kauffma & Broad Keria KerNEOS Kerry Aptuio Kiabi Kimberley Kig Jouet Kolporter La Fleche La Maufacture La Poste Laboratoire Departemetal D aalyse (Drome - Valece) Laboratoires Squibb Lacroix Nord (Olida) Lafarge Lafarge Platres Lamborghii Le Mistral Leo Vicet Levi Lidegaard Locafruit Locidus L oreal Lyreco Magasis Geeraux De Frace Maiso de saté de oget Malagutti Marius Berard Mbt Sorgues Mc Cormick-Ducros Medecie Du Travail Merial Mewa Merck Biomaterial Micheli Miroiteries Dubrulle Mors Russeberger Mory Jura Trasports Moutte Mr Bricolage Msa Murat Nalco Aquazur Natiocredimurs / Cicobail Nd Logistics Nestlé Niochau Norauto Norbert Detressagle Norgie Norlog Normadie Etrepot Nortee Novartis Zyma Ocp Ojirel Oleodye Olida Operator Tdf Orio Oxford Automotive Paattoi Parkridge Pechiey Batimet Philip Morris Philips Phusis Pioeer Pixel Plast europ Plastic Omium Medical Polestar Polycliique Alpes Du Sud Pomoa Porcelaosa Precitole Procter & Gamble Prologis Promodes Dia / Specia Frace Promodes Dia% Psa Pujate R 2 R Radio Frequece System - Groupe Alcatel Raffii Reckitt & Colma Reckitt Beckiser Reault Nissa Reault Trucks Rexel- Groupe Ppr Rfs Ricard Richard De Nyos Rm Besso Sabeco Salamadre /Rexel Idf/Sirius Salvador Salvese Sam Outillage Samada (Mooprix) Saofi Sythelabo Satac Fril Sauberli & Pfeiffer / Fiega Scac Sdv Scaped / Cario Scherig Plough Schiller Medical Frace Schlumberger (Beso) Scheider Electric Schumacher Scheider Sebia Labo Sebo Frace Seem Seprosy (Bs) Serf Seram Seves-Sediver Sextat Sextat Avioique Sfic St Gobai Sgs Thomso Shurgard Sicatec Simba Frace Simulog Sirius Slough Estate - Mariiere Slvo Smat Scf Chroofroid Secma Foderie Sobcal Elidis Sofradir Sogeros Soitec Solotra - Trasalliace Someth SoNATRACH Somfy Souther Syrige Stallergees Stadig Meubles Staubli Ste Des Eaux De Volvic Stef Tfe Stmicroelectroics Stockalliace Stomil/Micheli Storagetek Striebig Su Clear Sudis Tad Daher Tailleur Idustrie Tat Express Teampack Thales Thermo Kig Thomso Hybrides Thomso Lcd Thomso Tms Tibbett & Britte Tt Total Lubrifiats Trasoutil (Orefi) Trefimetaux Ufb Ugc Méditerraée Ugecam Urgo Us Gypsum Utac Volkswage Wackherr Wall Mart Warburtos Wrebridge Yolle Publicite Zufall Ce documet a été imprimé sur u papier couché recyclable et biodegradable issu de forêts gérées durablemet, fabriqué à partir de pâtes blaches ECF (Elemetary Chlorie Free) das ue usie fraçaise certifiée Imprim Vert.

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Hadlig Frace SOLUTIONS DE FINANCEMENT TOYOTA MATERIAL HANDLING Parce qu avat tout ous sommes Toyota NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT Coçues

Plus en détail

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE LA SOLUTION WMS/ TMS EXERTE EN LOISTIQUE DE DÉTAIL LOISTIS MANAER SUITE QUELS SONT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec

Plus en détail

www.laplacedelimmobilier-pro.com

www.laplacedelimmobilier-pro.com www.laplacedelimmobilier-pro.com La Place de L Immobilier Pro est ue base de doées accessible par iteret, créée par la société HBS Research, dot la vocatio est d accroître la performace des professioels

Plus en détail

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL LE WMS EXET DE LA SULY HAIN DE DÉTAIL QUELS SNT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec l évolutio des modes de cosommatio.

Plus en détail

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en Le chef d etreprise développe les services fuéraires de l etreprise, e assurat lui-même tout ou partie des activités de vete et e ecadrat directemet le persoel techique et commercial et d exploitatio.

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

Bâtiment n Relevage n Pompes. Pour le relevage et l assainissement, je choisis KSB! Ama-Drainer N Evamatic-Box N

Bâtiment n Relevage n Pompes. Pour le relevage et l assainissement, je choisis KSB! Ama-Drainer N Evamatic-Box N Bâtimet Relevage Pompes Pour le relevage et l assaiissemet, je choisis KSB! Ama-Draier N Evamatic-Box N 2 Relevage / Pompes Les bos produits fot les bos projets Das le relevage, chaque chatier a ses caractéristiques

Plus en détail

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique 2 e éditio Edité par l Autorité de régulatio des commuicatios électroiques et des postes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉCEMBRE 2010 La fibre optique arrive chez vous Deveez acteur de la révolutio umérique Petit

Plus en détail

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met ,QIRUPDWLTXHQRUPHHWWHPSV,VDEHOOH%R\GHQV Présetatio par Marie-Ae Chabi Réuio PIN 15 javier 2004 /HVEDVHVGHGRQQpHVHPSLULTXHV Collectio fiie et structurée de doées codifiées, textuelles ou multimédia, destiées

Plus en détail

SOMMAIRE. www.gsegroup.com. contact@gsegroup.com. Tél. : +33 (0)4 76 69 63 02. Vos enjeux 4. Vos besoins 6. Notre réponse 8.

SOMMAIRE. www.gsegroup.com. contact@gsegroup.com. Tél. : +33 (0)4 76 69 63 02. Vos enjeux 4. Vos besoins 6. Notre réponse 8. offices SOMMAIRE Vos enjeux 4 Vos besoins 6 Notre réponse 8 www.gsegroup.com contact@gsegroup.com. Tél. : +33 (0)4 76 69 63 02 Ce document a été imprimé sur un papier couché 100% recyclable et biodegradable

Plus en détail

Se former, Progresser, Evoluer...

Se former, Progresser, Evoluer... Se former, Progresser, Evoluer... CCI HAUTE-SAVOIE www.formatio-cci.fr Des formatios qui preet e compte les besois de chacu Deuxième orgaisme de formatio après l Educatio Natioale, les Chambres de Commerce

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires Coceptio : Boréal > 01 48 03 99 99 CPNEFP Commissio Paritaire Natioale pour l'emploi et la Formatio Professioelle de la brache des services fuéraires Sommaire Itroductio p 2-3 Les objectifs de cette étude

Plus en détail

Nous imprimons ce que vous aimez!

Nous imprimons ce que vous aimez! Nous imprimos ce que vous aimez! Persoalisé simple différet Catalogue de produits Tapis stadard tapis logo tapis publicitaire Nous imprimos ce que vous aimez! 2 I JOBET JOBET Vous et vos cliets serez coquis...

Plus en détail

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr Doez de la liberté à vos doées BiBOARD www.biboard.fr Le décisioel pour tous Le décisioel évolue. L etreprise quelle que soit sa taille, a besoi de piloter so activité à l aide d outils simples, fiables,

Plus en détail

Système constructif avec isolation par l extérieur

Système constructif avec isolation par l extérieur Système costructif avec isolatio par l extérieur Eco-costruire e Bloc Moomur Isolat HERMIBLOC Matériau durable par ature pour des Habitats Basse Cosommatio www.thermibloc.fr LE «BÉON DE BOIS» Le matériau

Plus en détail

Loi Chevènement du 12 juillet 1999. 1. Aspects institutionnels. 1.1. Contexte. 1.2 Les différentes structures et leurs compétences

Loi Chevènement du 12 juillet 1999. 1. Aspects institutionnels. 1.1. Contexte. 1.2 Les différentes structures et leurs compétences Loi Chevèemet du 12 juillet 1999 1. Aspects istitutioels 1.1. Cotexte 1.2 Les différetes structures et leurs compéteces 1.3 Les mécaismes de trasformatio et de créatio d u EPCI Vers ue ouvelle itercommualité

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O Copilote de votre saté AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services FONGECFA-Trasport IPRIAC MUTUELLE D&O OREPA-Prévoyace

Plus en détail

Les nouveaux relevés de compte

Les nouveaux relevés de compte Ifo CR Les ouveaux relevés de compte Les relevés de compte actuels du Crédit Agricole de Champage-Bourgoge sot issus de la migratio iformatique sur le GIE AMT e 2001 : petit format (mais A4 pour les Professioels),

Plus en détail

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes Faites prospérer vos affaires grâce aux solutios d éparge et de gestio des dettes Quelques excelletes raisos d offrir des produits bacaires et de fiducie à vos cliets Vous avez la compétece écessaire pour

Plus en détail

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012 Mobile Busiess Commuiquez efficacemet avec vos relatios commerciales 9040412 09/2012 U choix capital pour mes affaires Pour gérer efficacemet ses affaires, il y a pas de secret : il faut savoir predre

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES SOMMAIRE Les visites d etreprises : pourquoi ouvrir ses portes?.... 8 1.1 Des motivatios variées pour les etreprises... 8 1.2 Les freis à l ouverture

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O pour toute souscriptio (Offre soumise à coditios) MUTUELLE D&O Copilote de votre saté Seiors AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services

Plus en détail

Création et développement d une fonction audit interne*

Création et développement d une fonction audit interne* Créatio et développemet d ue foctio audit itere* Ue démarche e 10 étapes [ Sommaire] Dix étapes pour réussir... 7 Étapes 1 à 4 Défiitio du cadre d itervetio... 9 1 Idetifier les attetes des parties preates...

Plus en détail

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd easylab Le logiciel de gestio de fichiers pour baladeurs et tablettes Visualisatio simplifiée de la flotte Gestio des baladeurs par idividus / classes / groupes / activités Activatio des foctios par simple

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

Augmentation de la demande du produit «P» Prévision d accroître la capacité de production (nécessité d investir) Investissement

Augmentation de la demande du produit «P» Prévision d accroître la capacité de production (nécessité d investir) Investissement Augmetatio de la demade du produit «P» Prévisio d accroître la capacité de productio (écessité d ivestir) Ivestissemet Etude de retabilité du produit «P» Jugemet de l opportuité et de la retabilité du

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ Adopté par le coseil d admiistratio le jr/ms/2004 AVANT-PROPOS Pour le réseau de la saté et des services sociaux

Plus en détail

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger Opératios bacaires avec l étrager Extrait des coditios bacaires au 1 er juillet Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : Frais d émissio de viremets e euros (3) vers l Espace écoomique

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Uique! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre

Plus en détail

n tr tr tr tr tr tr tr tr tr tr n tr tr tr Nom:... Prénom :...

n tr tr tr tr tr tr tr tr tr tr n tr tr tr Nom:... Prénom :... Nom:... Préom :... Chaque répose peut valoir : c) 2 poits si le choix est totalemet exact + poit si le choix est partiellemet exact + 0 poit si le choix est erroé + -i poit si le choix est u coeses Ue

Plus en détail

Systèmes d observation stéréo. Une image Superbe pour une large gamme de tâches d inspection et de retouche.

Systèmes d observation stéréo. Une image Superbe pour une large gamme de tâches d inspection et de retouche. NOUVEAU: optio de capture d image Systèmes d observatio stéréo Ue image Superbe pour ue large gamme de tâches d ispectio et de retouche. Ue techologie optique brevetée permettat ue visualisatio sas fatigue

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * Opératios bacaires avec l étrager * Coditios bacaires au 1 er juillet 2011 Etreprises et orgaismes d itérêt gééral Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : viremet e euros iférieur

Plus en détail

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

MÉMENTO 2014. Aide-mémoire à l usage des administrateurs des coopératives PSBL-P. Programme de logement sans but lucratif privé

MÉMENTO 2014. Aide-mémoire à l usage des administrateurs des coopératives PSBL-P. Programme de logement sans but lucratif privé MÉMENTO 2014 Aide-mémoire à l usage des admiistrateurs des coopératives PSBL-P Programme de logemet sas but lucratif privé INTRODUCTION Cet outil a été coçu pour guider les admiistrateurs des coopératives

Plus en détail

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES DEUXIEME PARTIE Deuième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES Chapitre. L assurace de capital différé Chapitre 2. Les opératios de retes Chapitre 3. Les assuraces décès Chapitre 4. Les assuraces

Plus en détail

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises C y c l e d e 7 c o f é r e c e s Les salaires équitables et la resposabilité sociale des etreprises 18 avril 20 jui 2012 Faculté des scieces écoomiques et sociales Départemets d écoomie de sociologie

Plus en détail

Des objets aux composants

Des objets aux composants Pla Des objets aux composats Michel RIVEILL riveill@uice.fr - http://ragiroa.essi.fr/riveill Laboratoire I3S Les limites de la programmatio par objets Les composats et coecteurs «modules» réutilisables

Plus en détail

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires Coceptio : Boréal > 01 48 03 99 99 CPNEFP Commissio Paritaire Natioale pour l'emploi et la Formatio Professioelle de la brache des services fuéraires Sommaire Maagemet gééral du fuéraire Chef d etreprise

Plus en détail

Managed File Transfer. Managed File Transfer. Livraison express des f ichiers d entreprise

Managed File Transfer. Managed File Transfer. Livraison express des f ichiers d entreprise Maaged File Trasfer Maaged File Trasfer Livraiso express des f ichiers d etreprise Gestio du trasfert de fichiers Livraiso express des fichiers d etreprise Fiaces igéierie photos marketig express [eterprise]

Plus en détail

Remboursé par l assurance maladie obligatoire 100% 100% 200%

Remboursé par l assurance maladie obligatoire 100% 100% 200% Mutuelle Saté pompiers - pats Offre reservee SPASDIS prévi POMPIERS surcomplemetaire spasdis CUMUL maladie (1) Cosultatios, visites (gééralistes / spécialistes) 130% 70 % 200 % Pharmacie : médicamets remboursés

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL SITE OUTREMONT POUR UN DÉVELOPPEMENT URBAIN EXEMPLAIRE. www.siteoutremont.umontreal.ca

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL SITE OUTREMONT POUR UN DÉVELOPPEMENT URBAIN EXEMPLAIRE. www.siteoutremont.umontreal.ca UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL SITE OUTREMONT www.siteoutremot.umotreal.ca POUR UN DÉVELOPPEMENT URBAIN EXEMPLAIRE REMERCIEMENTS TABLE DES MATIÈRES L Uiversité de Motréal remercie l esemble des citoyes, corporatios

Plus en détail

Hareon Solar HR-Mono Panneaux à cellules monocristallines

Hareon Solar HR-Mono Panneaux à cellules monocristallines Paeaux cadrés Hareo Solar HR-Moo Paeaux à cellules moocristallies Hareo Solar Hareo Solar Techology Co., Ltd. a été fodée e 2004 et s'est hissée au rag des plus grads fabricats de wafers siliciumde Chie.

Plus en détail

Microscope de mesure sans contact pour inspection et mesures de précision

Microscope de mesure sans contact pour inspection et mesures de précision KESTREL ELITE KESTREL ELITE Microscope de mesure sas cotact pour ispectio et mesures de précisio Microscope à deux axes sas cotact, idéal pour la mesure de caractéristiques 2-D de pièces techiques de petite

Plus en détail

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel Extrait du Guide Pratique des Représetats du Persoel Partie 5 - Moyes mis à dispositio des ititutios représetatives du persoel 5-4 Les heures de délégatio et la liberté de déplacemet A) Les heures de délégatio

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

Ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de voyageurs

Ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de voyageurs Ouverture à la cocurrece du trasport ferroviaire de voyageurs COMPLÉMENTS Claude Abraham Présidet Thomas Revial Fraçois Vielliard Rapporteurs Domiique Auverlot Christie Rayard Coordiateurs Octobre 2011

Plus en détail

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation Solutios Retraite collectives Liges directrices applicables aux régimes de capitalisatio RÉPONDEZ AUX EXIGENCES ÉNONCÉES DANS LES LIGNES DIRECTRICES GRÂCE AUX EXCELLENTS OUTILS DE LA FINANCIÈRE MANUVIE

Plus en détail

«Une fenêtre en bois polyvalente, écologique et économique»

«Une fenêtre en bois polyvalente, écologique et économique» «Ue feêtre e bois polyvalete, écologique et écoomique» 34 rue Brocard 10000 TROYES Tél. : 03 25 76 23 60 Fax : 03 25 76 23 75 www.sati.pro Fabricatio fraçaise POLY-BOIS Dispoible e épaisseur 58 et 68 mm

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices Chapitre 1 Déombremet 1.1 Eocés des exercices Exercice 1 L acie système d immatriculatio fraçais était le suivat : chaque plaque avait 4 chiffres, suivis de 2 lettres, puis des 2 uméros du départemet.

Plus en détail

Le marché du café peut être segmenté en fonction de deux modes de production principaux : la torréfaction et la fabrication de café soluble.

Le marché du café peut être segmenté en fonction de deux modes de production principaux : la torréfaction et la fabrication de café soluble. II LE MARCHE DU CAFE 1 L attractivité La segmetatio selo le mode de productio Le marché du café peut être segmeté e foctio de deux modes de productio pricipaux : la torréfactio et la fabricatio de café

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

Accessibilité. des Établissements Recevant du Public. pour les personnes en situation de handicap

Accessibilité. des Établissements Recevant du Public. pour les personnes en situation de handicap Accessibilité des Établissemets Recevat du Public pour les persoes e situatio de hadicap Quels ejeux écoomiques pour l État et les collectivités territoriales? Sommaire Ivitatio Presse Commuiqué de presse

Plus en détail

L UNIVERS DE L OPTIQUE... L UNIVERS DU WiFi MESH... L UNIVERS DU CUIVRE...

L UNIVERS DE L OPTIQUE... L UNIVERS DU WiFi MESH... L UNIVERS DU CUIVRE... C A T A L O G U E 2 0 1 3 L UNIVERS DE L OPTIQUE... - Câbles à fibres optiques - Nouveau coecteur Quick Coect SC - Coecteurs adaptateurs - Pigtails cordos coupleurs - Lies optiques précoectorisés - Tiroirs

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

Un accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT. www.bnpparibas.net. Centre de Relations Clients 0 820 820 001 (0,12 /min)

Un accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT. www.bnpparibas.net. Centre de Relations Clients 0 820 820 001 (0,12 /min) * selo coditios cotractuelles e vigueur. U accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT + VOTRE CODE SECRET * : www.bpparibas.et Cetre de Relatios Cliets 0 820 820 001 (0,12 /mi) Appli Mes Comptes

Plus en détail

ÉTUDE. SECTEUR Santé LABORATOIRES DE BIOLOGIE MEDICALE. Etude pour l élaboration d une GPEC

ÉTUDE. SECTEUR Santé LABORATOIRES DE BIOLOGIE MEDICALE. Etude pour l élaboration d une GPEC ÉTUDE SECTEUR Saté LABORATOIRES DE BIOLOGIE MEDICALE Etude pour l élaboratio d ue GPEC 02 ÉTUDE - juillet 2012 Laboratoires de biologie médicale : étude pour l élaboratio d ue GPEC Sommaire 03 Pricipaux

Plus en détail

Règlement Général des opérations

Règlement Général des opérations Deutsche Bak Règlemet Gééral des opératios AVRIL 2015 Deutsche Bak AG est u établissemet de crédit de droit allemad, dot le siège social est établi 12, Tauusalage, 60325 Fracfort-sur-le-Mai, Allemage.

Plus en détail

Les solutions mi-hypothécaires, mi-bancaires de Manuvie. Guide du conseiller

Les solutions mi-hypothécaires, mi-bancaires de Manuvie. Guide du conseiller Les solutios mi-hypothécaires, mi-bacaires de Mauvie Guide du coseiller 1 2 Table des matières Itroductio... 5 La Baque Mauvie...5 Le compte Mauvie U...5 Le compte Sélect Baque Mauvie...5 1. Les solutios

Plus en détail

La Logistique en France : une force en progrès

La Logistique en France : une force en progrès 1/4 La logistique 1, istrumet idispesable de la modialisatio, est u ejeu stratégique pour les etreprises. Les lieux de productio et de distributio état de plus e plus séparés et dispersés à travers le

Plus en détail

Le Sphinx. Enquêtes, Sondages. Analyse de données. Internet : http://www.lesphinxdeveloppement.fr/club/index.html

Le Sphinx. Enquêtes, Sondages. Analyse de données. Internet : http://www.lesphinxdeveloppement.fr/club/index.html Equêtes, Sodages Aalyse de doées Le Sphix! Iteret : http://www.lesphixdeveloppemet.fr/club/idex.html Lagarde J. Aalyse statistique de doées, Duod. Réaliser vos equêtes Questioaire Traitemets et aalyses

Plus en détail

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Écoomie sociale Pour des commuautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Ce documet a été réalisé par le miistère des Affaires muicipales et des Régios (MAMR) e

Plus en détail

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions.

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions. 3 Réseau Le réseau costitue u aspect essetiel d u eviroemet virtuel ESX. Il est doc importat de compredre la techologie, y compris ses différets composats et leur coopératio. Das ce chapitre, ous étudios

Plus en détail

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-N505SN

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-N505SN istallés sur votre ordiateur portable Soy PCG-505S 2 IMPORTAT Ce produit comporte des logiciels acquis par Soy sous licece de tiers. Leur utilisatio est soumise aux modalités des cotrats de licece fouris

Plus en détail

Parlez l anglais Tout simplement! Formations 2014/2015

Parlez l anglais Tout simplement! Formations 2014/2015 Parlez l aglais Tout simplemet! Formatios 2014/2015 sommaire L équipe.... 4 Modalités de suivi et évaluatio.... 4 Nos formules.... 6 Cours idividuels et cours collectifs....6 Speak Eglish Luch/Breakfast

Plus en détail

> Technicité : Inauguration de la piscine découvrable de Rodange, Luxembourg.

> Technicité : Inauguration de la piscine découvrable de Rodange, Luxembourg. Le joural d etreprise de baudi chateaueuf - N 14 - Jui 2005 > Techicité : Iauguratio de la piscie découvrable de Rodage, Luxembourg. > Eviroemet : BC met e œuvre des talets pour réhabiliter l église de

Plus en détail

Le finisseur traite jusqu à 1 100 tonnes de matériaux à l heure

Le finisseur traite jusqu à 1 100 tonnes de matériaux à l heure 185 SEPT 2011 Hydropeuma LA REFERENCE POUR LES TECHNIQUES D ENTRAINEMENT ET DE COMMANDE Le fiisseur traite jusqu à 1 100 toes de matériaux à l heure L hydraulique et l électroique e harmoie: à la faveur

Plus en détail

La Journée de l Innovation Collaborative

La Journée de l Innovation Collaborative Dossier de Presse 2013 La Jourée de l Iovatio Collaborative 28 mars 2013 Avec le soutie d Quaero - L iovatio collaborative Iover, ue écessité autat qu u ivestissemet d aveir! 2 Etamée das les aées 1950-1960

Plus en détail

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9 Sommaire Chapitre 1 - L iterface de Widows 7 9 1.1. Utiliser le meu Démarrer et la barre des tâches de Widows 7...11 Démarrer et arrêter des programmes...15 Épigler u programme das la barre des tâches...18

Plus en détail

S-PENSION. Constituez-vous un capital retraite complémentaire pour demain tout en bénéficiant d avantages fiscaux dès aujourd hui.

S-PENSION. Constituez-vous un capital retraite complémentaire pour demain tout en bénéficiant d avantages fiscaux dès aujourd hui. S-PENSION Costituez-vous u capital retraite complémetaire pour demai tout e bééficiat d avatages fiscaux dès aujourd hui. Sommaire 1. Il est temps de predre l iitiative 4 2. Profitez dès aujourd hui des

Plus en détail

Neolane Leads. Neolane v6.0

Neolane Leads. Neolane v6.0 Neolae Leads Neolae v6.0 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord. Cette publicatio

Plus en détail

Divorce et séparation

Divorce et séparation Coup d oeil sur Divorce et séparatio Être attetif aux besois de votre efat Divorce et séparatio «Les premiers mois suivat u divorce ou ue séparatio sot très stressats. Votre patiece, votre cohérece et

Plus en détail

Neolane Message Center. Neolane v6.0

Neolane Message Center. Neolane v6.0 Neolae Message Ceter Neolae v6.0 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord.

Plus en détail

One Office Full Pack Téléphonie fixe, téléphonie mobile et internet tout-en-un

One Office Full Pack Téléphonie fixe, téléphonie mobile et internet tout-en-un Nouveau! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! Oe Office Full Pack Téléphoie fixe, téléphoie mobile et iteret tout-e-u Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar

Plus en détail

SOMMAIRE. n LE GROUPE GSE Positionnement et stratégie Métiers du groupe Méthodologie Valeurs du groupe. n LES ENTITÉS DU GROUPE CCR GSE GAM REDIM

SOMMAIRE. n LE GROUPE GSE Positionnement et stratégie Métiers du groupe Méthodologie Valeurs du groupe. n LES ENTITÉS DU GROUPE CCR GSE GAM REDIM Design & Build SOMMAIRE n LE GROUPE GSE Positionnement et stratégie Métiers du groupe Méthodologie Valeurs du groupe n LES ENTITÉS DU GROUPE CCR GSE GAM REDIM n LES OFFRES DU GROUPE Innovations Cecodia

Plus en détail

Découvrez comment l agence a cocooné Jøtul!

Découvrez comment l agence a cocooné Jøtul! le magazie d ifo de l agece saiso#5 Découvrez commet l agece a cocooé Jøtul! Frace équipemet et suffixe s offret u ouveau positioemet de marque. Audit qualité Réussi! L agece reouvelle sa certificatio

Plus en détail

STRATÉGIE DE REMPLACEMENT DE LUTTE CONTRE LA PUNAISE TERNE DANS LES FRAISERAIES DE L ONTARIO

STRATÉGIE DE REMPLACEMENT DE LUTTE CONTRE LA PUNAISE TERNE DANS LES FRAISERAIES DE L ONTARIO Des résultats du Programme de réductio des risques STRATÉGIE DE REMPLACEMENT DE LUTTE CONTRE LA PUNAISE TERNE DANS LES FRAISERAIES DE L ONTARIO 1. Cotexte La puaise tere Lygus lieolaris (figure 1) est

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

L Objectif National des Dépenses d Assurance Maladie : d un outil global de régulation à une simple prévision des dépenses.

L Objectif National des Dépenses d Assurance Maladie : d un outil global de régulation à une simple prévision des dépenses. L Objectif Natioal des Dépeses d Assurace Maladie : d u outil global de régulatio à ue simple prévisio des dépeses. Isabelle Hirtzli To cite this versio: Isabelle Hirtzli. L Objectif Natioal des Dépeses

Plus en détail

CHAP 2 COMMENT FONCTIONNE UNE ECONOMIE NATIONALE?

CHAP 2 COMMENT FONCTIONNE UNE ECONOMIE NATIONALE? CHAP 2 COMMENT FONCTIONNE UNE ECONOMIE NATIONALE? Itroductio : La comptabilité atioale: ue représetatio de l'écoomie atioale 1. Si le iveau microécoomique s'itéresse aux comportemets des idividus et des

Plus en détail

Définir sa problématique, son besoin. Présélectionner son agence conseil en communication. Organiser une compétition

Définir sa problématique, son besoin. Présélectionner son agence conseil en communication. Organiser une compétition sommaire Défiir sa problématique, so besoi Pourquoi faire u brief (cahier des charges)? Présélectioer so agece coseil e commuicatio Quel type d agece coseil recherchez-vous? Vous avez trouvé l agece coseil

Plus en détail

L'ACTION SOCIALE DES SERVICES DE L'ÉTAT

L'ACTION SOCIALE DES SERVICES DE L'ÉTAT 24 Joural bimestriel Novembre/Décembre 2013 2 2 7 9 12 12 SOMMAIRE» ÉDITO Le mot du préfet» L'actio sociale des services de l'état Pla départemetal d actio pour le logemet des persoes défavorisées PDALPD

Plus en détail

Xlème Contrat de Plan Etat-Région (Article 66): Préparation de Vinventaire historique d'anciens sites industriels de la région Midi-Pyrénées

Xlème Contrat de Plan Etat-Région (Article 66): Préparation de Vinventaire historique d'anciens sites industriels de la région Midi-Pyrénées IRE MIDI-PYRÉNÉES \L.U-, Xlème Cotrat de Pla Etat-Régio (Article 66): Préparatio de Vivetaire historique d'acies sites idustriels de la régio Midi-Pyréées Etude réalisée das le cadre des actios de Service

Plus en détail

La gestion commerciale dans QuadraENTREPRISE. > Edition personnalisée des pièces

La gestion commerciale dans QuadraENTREPRISE. > Edition personnalisée des pièces QuadraFACT La gestio commerciale das QuadraENTREPRISE Simplicité et souplesse > Echaiemet de la saisie du devis à la facture > Evoi d'u clic, de toutes les pièces, (devis, commade, bl, facture) par email

Plus en détail

Les études. Recommandations applicables aux appareils de levage "anciens" dans les ports. Guide Technique

Les études. Recommandations applicables aux appareils de levage anciens dans les ports. Guide Technique es Cetre d Etudes Techiques Maritimes et Fluviales Les études Recommadatios applicables aux appareils de levage "acies" das les ports Guide Techique PM 03.01 Cetre d Etudes Techiques Maritimes et Fluviales

Plus en détail

Investir en Bourse. Sicav, FCP... Vous avez droit à une vraie sélection en architecture ouverte. PEA, compte-titres ordinaire, assurance-vie

Investir en Bourse. Sicav, FCP... Vous avez droit à une vraie sélection en architecture ouverte. PEA, compte-titres ordinaire, assurance-vie Ivestir e Bourse Sicav, FCP... Vous avez droit à ue vraie sélectio e architecture ouverte. PEA, comptetitres ordiaire, assuracevie SICAV, FCP Vous avez droit à ue vraie sélectio Page Libellé du fods Société

Plus en détail

20. Algorithmique & Mathématiques

20. Algorithmique & Mathématiques L'éditeur L'éditeur permet à l'utilisateur de saisir les liges de codes d'u programme ou de défiir des foctios. Remarque : O peut saisir directemet des istructios das la cosole Scilab, mais il est plus

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce Aée Uiversitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Aée Études Supérieures Commerciales & Scieces Comptables DÉCISIONS FINANCIÈRES Note de cours N 3 Première

Plus en détail

Statistiques appliquées à la gestion Cours d analyse de donnés Master 1

Statistiques appliquées à la gestion Cours d analyse de donnés Master 1 Aalyse des doées Statistiques appliquées à la gestio Cours d aalyse de doés Master F. SEYTE : Maître de coféreces HDR e scieces écoomiques Uiversité de Motpellier I M. TERRAZA : Professeur de scieces écoomiques

Plus en détail

www.gam-ingenierie.fr

www.gam-ingenierie.fr CONCEPTION I RÉALISATION I COMMERCE GAM INGENIERIE SAS 211 rue de Picardie - BP 50604-45166 OLIVET CEDEX Tél : 02 38 69 38 55 Fax : 02 38 63 30 44 www.gam-ingenierie.fr www.gsegroup.com Sommaire 4>7 Une

Plus en détail

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé?

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé? Novembre Les sois de saté au Caada, c est capital bulleti o 4 Commet les Caadies classet-ils leur système de sois de saté? Résultats du sodage iteratioal du Fods du Commowealth sur les politiques de saté

Plus en détail

Programme de formations et de certifications NI

Programme de formations et de certifications NI Programme de formatios et de certificatios NI Text Text Javier Juillet Text 2011 i.com/suisse/formatios Natioal Istrumets e Suisse Natioal Istrumets La filiale suisse de Natioal Istrumets est chargée de

Plus en détail

ACTUalités. Comment transformer notre modèle? 29-30/08 Lille Comment réussir la mobilisation des professionnels? www.anap.fr

ACTUalités. Comment transformer notre modèle? 29-30/08 Lille Comment réussir la mobilisation des professionnels? www.anap.fr cotact : c.bohomme@fhf.fr Jourée d étude Ue stratégie de groupe pour la chirurgie ambulatoire La chirurgie ambulatoire progresse das les hôpitaux publics (cf. os précédetes éditios). Elle est aussi très

Plus en détail