CHOIX DE DISJONCTEURS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHOIX DE DISJONCTEURS"

Transcription

1 CHOX DE DSJONCTEURS 1) Séleciviés des proecions : l y a sélecivié des proecions si un défau, survenan en un poin quelconque du réseau, es éliminé par l appareil de proecion placé immédiaemen en amon du défau e lui seul ( ici le disjonceur ). cc a) Sélecivié oale : La sélecivié es oale enre e si foncionne pour oue valeur de c.c au poin où il es placé. b) Sélecivié parielle : La sélecivié es parielle enre e si foncionne seul jusqu à une ceraine valeur du couran de c.c, puis au delà de cee valeur, e foncionnen ous les deux. 2) Sélecivié ampèremérique : Elle repose sur le décalage en inensié des courbes. surcharges Exemple : rm = e rm = c.c rm rm cc Quesion : la sélecivié ampèremérique es-elle oale ou parielle? Elle es oale pour les surcharges ou les faibles c.c si le rappor enre les seuils de réglage es > 1.6 ( ex : rh = 10 e rh = 20 ). Elle es souven parielle sur c.c, pour êre oale il fau cc < rm ( ex: cc = ). 3) Sélecivié chronomérique :

2 Elle repose sur le décalage emporel des courbes. Exemple : le déclenchemen de es reardé de 50 ms par rappor à. cc Quesion : La sélecivié chronomérique es-elle parielle ou oale? Elle es oale ( mais rm / rm doi êre > 1.6 ). 4) Exercice d applicaion : rh = 160 rm = rh = 80 rm = 800 défau a) Lors d une surcharge, défau = 165, quel(s) disjonceur(s) va déclencher? Le rappor rh / rh = 160 / 80 = 2 es > 1.6 seul s ouvre. b) Lors d un c.c, défau = 1 000, quel(s) disjonceur(s) va déclencher? défau es < rm seul s ouvre. c) Lors d un c.c, défau = , quel(s) disjonceur(s) va déclencher? défau es rès > à rm e s ouvren.

3 5) Filiaion : C es l uilisaion du pouvoir de limiaion des disjonceurs, c es à dire que le disjonceur amon va foremen limier le couran de c.c. Les disjonceurs avals pourron bénéficier d un pouvoir de coupure inférieur au couran de c.c présumé. 6) Sélecivié enre DDR : n : sensibilié du différeniel de ( ex : 500 m ) n : sensibilié du différeniel de ( ex : 300 m ) La sélecivié enre e es oale si : - n / 2 > n - reardé / ( de ype sélecif S ) Y a--il sélecivié oale enre e ci-dessus? n / 2 = 500 / 2 = 250 m. 250 doi êre > n non 250 < 300 la première condiion n es pas respecée. De plus, n es pas sélecif ( reardé ). Exercice d applicaion : 1/ Y a il sélecivié oale enre e? n = 500 m Type S non, 300 m > n / 2 2/ Y a il sélecivié oale enre e C? n = 300 m nc = 30 m C oui, 30 m < n / 2 es sélecif ( ype S )

4 Exercice: Eude du déclenchemen e de la sélecivié enre 2 DDR selon différens courans de défau d. D1 amon n = 500 m D2 aval n = 300 m id 1) D1 e D2 déclenchen-ils? il suffi de vérifier si : d > n / 2 d D1 Possibilié de coupure oui / non D2 Possibilié de coupure oui / non 30 m 155 m 260 m 300 m 500 m NON NON OU OU OU NON OU OU OU OU 2) Dans quel cas a--on sélecivié oale? Lorsque D2 déclenche e pas D1, donc lorsque d vau 155 m. 3) Quelle es la condiion pour assurer une sélecivié oale enre D1 e D2? il fau que nd1 / 2 > nd2 ex: 500 m e 200 m mais il fau aussi que D1 soi reardé par rappor à D2.

5 Evaluaion TELEEC : sélecivié des disjonceurs 1) Soien 2 disjonceurs e avec le calibre de leur déclencheur hermique e magnéique : rh = 160 rm = rh = 80 rm = défau D après les courbes de déclenchemen des disjonceurs e ci-dessous : déclencheur surcharges déclencheur c.c rh rm rh rm a) Placez sur les poinillés ( axe des ) ci-dessus : rh, rh, rm, rm. b) La sélecivié assurée es-elle ampèremérique ou chronomérique? ampèremérique c) d après le schéma du 1) e la noice echnique fournie, noez le disjonceur qui déclenche : si défau = 30 : si défau = 90 : si défau = 150 : si défau = 200 : aucun car rh / rh = 2 donc > 1.6 (sélecivié oale) si défau = 1600 : e car rm / rm = 1.5 donc < 1.6

6 2) Soien 2 disjonceurs e avec le calibre de leur déclencheur hermique, magnéique e différeniel : rh = 160 rm = n = 500 m rh = 80 rm = n = 300 m défau D après les courbes de déclenchemen des disjonceurs e ci-dessous : déclencheur surcharges déclencheur c.c a) d après le schéma du 2) e la noice echnique fournie, noez le disjonceur qui déclenche : si défau = 100 m : si défau = 160 m : aucun si défau = 400 m : e car n n es pas > 2 n e non sélecif

7 3) Soien 2 disjonceurs e avec le calibre de leur déclencheur hermique, magnéique e différeniel : rh = 160 rm = n = 500 m S rh = 80 rm = n = 30 m défau D après les courbes de déclenchemen des disjonceurs e ci-dessous : a) La sélecivié assurée es-elle ampèremérique ou chronomérique? ampèremérique e chronomérique a) d après le schéma du 2) e la noice echnique fournie, noez le disjonceur qui déclenche : si défau = 30 m : si défau = 200 m : si défau = 300 m : car n > 2 n e sélecif (sélecivié oale) Noice echnique : La sélecivié es oale enre 2 disjonceurs e si : rh / rh > 1.6 rm / rm > 1.6 n > 2 n l es ou de meme conseillé que soi reardé par rappor à

Production - Transport et Distribution d Energie

Production - Transport et Distribution d Energie Le Minisère de l'enseignemen Supérieur e de la Recherche Scienifique Universié Viruelle de Tunis Réalisé par : Mme Souad Chebbi Aenion! Ce produi pédagogique numérisé es la propriéé exclusive de l'uvt.

Plus en détail

Unités de contrôle Micrologic 2.0 et 5.0 Appareillage Basse Tension

Unités de contrôle Micrologic 2.0 et 5.0 Appareillage Basse Tension Uniés de conôle Appareillage Basse Tension Guide d'exploiaion Qui fai auan avancer l'élecicié? Uniés de conôle Découvrez voe unié de conôle Idenifiez voe unié de conôle Panorama des foncions 4 Paraméez

Plus en détail

avec Pour illustrer cette note, je joint des extraits de la documentation technique du constructeur.

avec Pour illustrer cette note, je joint des extraits de la documentation technique du constructeur. Les disjonceurs basse ension son en règle générale équipés de déclencheurs du ype magnéo-hermique. La courbe de déclenchemen d un disjonceur NT8H équipé d un déclencheur Micrologic.A es donnée dans le

Plus en détail

Démarrage direct des moteurs

Démarrage direct des moteurs Page : sur 6. Problémaique Nous allons éudier la moorisaion d un malaxeur de faible puissance el que ceux uilisés dans les laboraoires de développemen de produis cosméiques. La faible quanié de produi

Plus en détail

LES COMPTEURS 3. COMPTEURS ET DECOMPTEURS ASYNCHRONES :

LES COMPTEURS 3. COMPTEURS ET DECOMPTEURS ASYNCHRONES : ISET de Nabeul ours de Sysème logique (2) hapire 3. OBJETIFS LES OMPTEURS Eudier les différens ypes de compeurs. omprendre le principe de foncionnemen de chaque ype. Mairiser les éapes de synhèse d un

Plus en détail

Date : Communication technique. Démarrage rotorique

Date : Communication technique. Démarrage rotorique Dae : Communicaion echnique Page 103 Démarrage roorique 1. Problémaique (bis) La SPCC uilise des convoyeurs enre les différens poses inervenan dans le remplissage e le condiionnemen des flacons de parfums.

Plus en détail

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L.

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L. 14/1/6 Quesion : Commen régler correcemen le déclencheur élecronique STRE23SE? Réponse : Les déclencheurs élecroniques STRE23SE se monen indifféremmen sur les compacs NS 4 e NS 63 de ype N, H ou L. Le

Plus en détail

Redressement commandé

Redressement commandé Redressemen commandé Exercice 1 On donne ci-dessous le chronogramme de la ension aux bornes de la charge u C.( 1 V / div ) La fréquence du signal u issue du ransformaeur es de 5 Hz. De plus, on donne E

Plus en détail

Les filtres passe-haut

Les filtres passe-haut Les filres passe-hau Je ais ener ici de ous expliquer le foncionnemen d un filre passe-hau. Nous allons oir dans l ordre : - le schéma ype - l éude de la ransmiance - l éude du diagramme de Bode - l uilié

Plus en détail

Démarrage étoile triangle

Démarrage étoile triangle Dae: Page : sur 6 Démarrage éoile riangle Démarrage éoile riangle. Problémaique Lorsque la puissance des moeurs uilisés devien plus imporane (à parir d une peie dizaine de kilowas) l appel de couran au

Plus en détail

Série d exercices Bobine et dipôle RL

Série d exercices Bobine et dipôle RL xercice 1 : Série d exercices Bobine e dipôle R On réalise un circui élecrique comporan une bobine d inducance e de résisance r, un conduceur ohmique de résisance R, un généraeur de ension de f.é.m. e

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Secion : S Opion : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Domaine d applicaion : raiemen du signal ype de documen : Cours Classe : Première Dae : I Définiion

Plus en détail

DEMARRAGE D UN MOTEUR ETOILE / TRIANGLE

DEMARRAGE D UN MOTEUR ETOILE / TRIANGLE DEMARRAGE ETOILE / TRIANGLE D UN MOTEUR Page 1 / 5 DEMARRAGE D UN MOTEUR ETOILE / TRIANGLE L appel de couran lors du démarrage d un moeur peu provoquer des chues de ension se raduisan par, le vacillemen

Plus en détail

MOUVEMENT UNIFORME ET UNIFORMEMENT VARIE

MOUVEMENT UNIFORME ET UNIFORMEMENT VARIE TERMINALE S.T.I. MOUVEMENT UNIFORME ET / hp://perso.orange.fr/herve.jardin-nicolas/ MOUVEMENT UNIFORME ET mv uniforme e uniformemen I. Domaine d applicaion de ce cours Ce chapire sera relaif d une par

Plus en détail

CHI : GENERALITES SUR LES SCHEMAS ELECTRIQUES...

CHI : GENERALITES SUR LES SCHEMAS ELECTRIQUES... PREFACE Ce suppor de cours es une conribuion pour permere à l éudian, du second niveau Mainenance Indusrielle dans les Insius Supérieurs des Eudes Technologiques, d éudier ou d exécuer des insallaions

Plus en détail

Electro-aimant rotatif DC G DA

Electro-aimant rotatif DC G DA SPÉCIALISTE POUR APPAREILLAGES ELECTROMAGNETIQUES La Qualié depuis 1912 Elecro-aiman roaif DC 6 Groupe de produis G DA Selon DIN VDE 0580 Courbe caracérisique du couple ascendane (pour des faceurs de marche

Plus en détail

Amplificateur de puissance EEA-PAM-5**-A-3* pour commandes hydrauliques à action proportionnelle Table des matières

Amplificateur de puissance EEA-PAM-5**-A-3* pour commandes hydrauliques à action proportionnelle Table des matières Vickers Accessoires Amplificaeur de puissance EEA-PAM-5**-A-3* pour commandes hydrauliques à acion proporionnelle Table des maières Ce caalogue pore sur les amplificaeurs suivans Amplificaeur de puissance

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. FONCTION RETARD ou TEMPORISATION

DOSSIER TECHNIQUE. FONCTION RETARD ou TEMPORISATION DOSSIER TECHNIQUE Foncion FONCTION RETARD ou TEMPORISATION La foncion reard ou emporisaion es une foncion dans laquelle oue ransiion d enrée (commande) se radui par une ransiion reardée de l informaion

Plus en détail

Insert à relais HLK Système 2000 Instruction de montage

Insert à relais HLK Système 2000 Instruction de montage Inser à relais HLK Sysème 2000 Insrucion de monage Inser à relais HLK Sysème 2000 Ar. No.: 0303 00 Sommaire 1. Consignes relaives au danger 2 2. Principe de foncionnemen 2 3. onage 3 4. Connexion élecrique

Plus en détail

Amplificateurs de puissance

Amplificateurs de puissance Vickers Accessoires Amplificaeurs de puissance Modèles à module de commande logique e rampes EEA-PAM-5**-C, série Descripion générale Les cares normalisées EEA-PAM-5**-C- son des amplificaeurs de puissance

Plus en détail

Chapitre 10 Etude des tensions électriques ; Nature de la tension du secteur.

Chapitre 10 Etude des tensions électriques ; Nature de la tension du secteur. Chapire 1 Eude des ensions élecriques ; Naure de la ension du seceur. On a vu que la ension produie par un alernaeur dans une cenrale élecrique changeai ou le emps. On ne peu donc pas se conener de brancher

Plus en détail

TP de physique n 7 charge et décharge d'un condensateur Terminale

TP de physique n 7 charge et décharge d'un condensateur Terminale TP de physique n 7 charge e décharge d'un condensaeur Terminale I. CHARG T DCHARG D'UN CONDNSATUR SOUS UN TNSION CONSTANT 1) Monage u R u C ma COM i + - 2 1 R = 5,6 k C = 1500 F = 10 V coninu V COM ATTNTION:

Plus en détail

FI-INTERRUPTEURS DIFFÉRENTIELS

FI-INTERRUPTEURS DIFFÉRENTIELS HK_FR_KAPIEL_02_AK2 14.06.2006 8:13 Uhr Seite 137 FI-INERRUPEURS DIFFÉRENIELS W INERRUPEUR DIFFÉRENIEL 25-100 A, BCFO 10 ka BC002103 ension nominale: 230/400 V AC tétrapolaire, 230 V AC bipolaire, 50 Hz

Plus en détail

Démarrage direct, deux sens de rotation

Démarrage direct, deux sens de rotation Dae: Page : sur 6 Démarrage direc, deux sens de roaion Démarrage direc, deux sens de roaion. Problémaique Le schéma uilisé dans le cours précéden ne permeai que la roaion dans un seul sens. Il arrive que,

Plus en détail

Démarrage statorique

Démarrage statorique Page 98 Communicaion echnique Démarrage saorique 1. Problémaique Les produis volails uilisés par la SPCC dans la fabricaion des parfums impliquen une aéraion fore afin d évacuer les vapeurs qui peuven

Plus en détail

PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proportionnalité

PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proportionnalité PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proporionnalié -Acivié préparaoire n : Suies de nombres proporionnelles -l indicaion «0,88 /L» perme de calculer les pri manquans dans le ableau ci-dessous. Indiquer

Plus en détail

MODULE: VIBRATIONS. Chapitre 4: Mouvement forcé à un degré de liberté. Dr. Fouad BOUKLI HACENE E S S A - T L E M C E N

MODULE: VIBRATIONS. Chapitre 4: Mouvement forcé à un degré de liberté. Dr. Fouad BOUKLI HACENE E S S A - T L E M C E N ECOLE SUPÉRIEURE EN SCIENCES APPLIQUÉES --T L E M C E N- FORMATION PRÉPARATOIRE NIVEAU : IEME ANNÉE MODULE: VIBRATIONS Chapire 4: Mouvemen forcé à un degré de liberé Dr. Fouad BOUKLI HACENE E S S A - T

Plus en détail

CINEMATIQUE : MOUVEMENTS PARTICULIERS

CINEMATIQUE : MOUVEMENTS PARTICULIERS Cinémaique Analyique CINEMATIQUE : MUVEMENTS PARTICULIERS 1. Mouvemen de ranslaion : Définiions 1.1. Translaion d un solide Tous les poins d'un solide en ranslaion on : - Des rajecoires ideniques - La

Plus en détail

Démarrage étoile triangle

Démarrage étoile triangle Dae: Page : sur 6 Démarrage éoile riangle Démarrage éoile riangle. Problémaique Lorsque la puissance des moeurs uilisés devien plus imporane (à parir d une peie dizaine de kilowas) l appel de couran au

Plus en détail

Exercice n HA Corrigé

Exercice n HA Corrigé ENAC/ISTE/HYDRAM HYDROTHEQUE : base de données d exercices en Hydrologie Cours : Hydrologie Appliquée / Thémaique : Processus & Réponse Hydrologiques Exercice n HA 0101 - Corrigé Logo opimisé par J.-D.Bonour,

Plus en détail

Distribution de l énergie

Distribution de l énergie Disribuion de l énergie S si Cours 1. La foncion «DISTRIBUER» L énergie fournie par l alimenaion, qu elle soi élecrique ou pneumaique, doi êre disribuée aux acionneurs du sysème. Cee disribuion d énergie

Plus en détail

2.4 Les pages maîtres

2.4 Les pages maîtres 1 Indiquez s'il fau déplacer la page Avan ou Après la page sélecionnée. Sélecionnez la page concernée. Cliquez sur OK..4 Les pages maîres A- Accéder à la (aux) page(s) maîre(s) d'une composiion Les pages

Plus en détail

Équations différentielles.

Équations différentielles. IS BTP, 2 année NNÉE UNIVERSITIRE 205-206 CONTRÔLE CONTINU Équaions différenielles. Durée : h30 Les calcularices son auorisées. Tous les exercices son indépendans. Il sera enu compe de la rédacion e de

Plus en détail

TB 362. Associé au produit 4 entrées à encastrer ou au récepteur radio 4 entrées, le logiciel assure les fonctions suivantes :

TB 362. Associé au produit 4 entrées à encastrer ou au récepteur radio 4 entrées, le logiciel assure les fonctions suivantes : 1 2 3 4 A B 3 4 5 6 7 8 C Enrées/sories Série TB Logiciel d applicaion 1 commande de variaion + 2 commandes marche/arrê famille : Inpu ype : Binary inpu, 4 fold TB 362 Environnemen BP câblage sur TB 024

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire Le ransisor bipolaire onsiuion- Symbole 2 1. aracérisiques Foncionnemen 2 1.1. aracérisiques d enrée I =f(v E ) 2 1.2. aracérisiques de Transfer I =f(i ) 3 aracérisiques de sorie I =f(v E ) 4 1.4. Résumé

Plus en détail

Réglage valeur moyenne

Réglage valeur moyenne P Cours : l insrumenaion élecrique A- Le généraeur de basses fréquences ou G.B.F - Présenaion uilisé : Réglage fréquence Réglage ampliude Réglage valeur moyenne Sweep : Possibilié de créer un signal de

Plus en détail

Evolution de la valeur de l'entreprise

Evolution de la valeur de l'entreprise Correcion de l exercice 4 du cours Managemen Bancaire : «Eude du modèle de Meron» I) Valeur de l enreprise Quesion : dans quel cas (pariculier) es il possible d observer la valeur de l enreprise? Si l

Plus en détail

C est lui qui va fixer la rapidité de la boucle vitesse. Nous invitons le lecteur à se reporter à la fig 13.

C est lui qui va fixer la rapidité de la boucle vitesse. Nous invitons le lecteur à se reporter à la fig 13. 1.3/ Régulaeur Proporionnel C es lui qui va fixer la rapidié de la boucle viesse. 1.3.1/ Schéma du régulaeur P Nous invions le leceur à se reporer à la fig 13. 1.3.2/ Foncionnemen Le monage perme l ajusage

Plus en détail

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =.

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =. Chapire.3.3 Conversion coninu alernaif 1 ) Principe 1.1) Généraliés C es un converisseur saique, qui perme des échanges d énergie enre une enrée coninue e une sorie alernaive. Symbole: Si la source coninue

Plus en détail

CAP C.C.F. Académie de BORDEAUX ÉTUDE DU MOUVEMENT D UN SOLIDE FICHE DESCRIPTIVE DU SUJET DESTINÉE AU PROFESSEUR

CAP C.C.F. Académie de BORDEAUX ÉTUDE DU MOUVEMENT D UN SOLIDE FICHE DESCRIPTIVE DU SUJET DESTINÉE AU PROFESSEUR Ce documen comprend : une fiche descripive du suje desinée au professeur. une siuaion d évaluaion desinée au candida. une grille d'évaluaion / noaion desinée au professeur. FICHE DESCRIPTIVE DU SUJET DESTINÉE

Plus en détail

1 Représentation des fonctions élémentaires de l'électronique

1 Représentation des fonctions élémentaires de l'électronique EN1 Foncions e composans élémenaires de l élecronique Foncions élémenaires de l'élecronique Les foncions élémenaires de l'élecronique son celles que l'on rerouve régulièremen dans les différenes applicaions

Plus en détail

Micrologic Unités de contrôle 2.0 A, 5.0 A, 6.0 A, 7.0 A 2.0 E, 5.0 E, 6.0 E

Micrologic Unités de contrôle 2.0 A, 5.0 A, 6.0 A, 7.0 A 2.0 E, 5.0 E, 6.0 E Disriuion élecrique asse ension Micrologic Uniés de conrôle 2.0, 5.0, 6.0, 7.0 2.0 E, 5.0 E, 6.0 E Guide d'exploiaion 04/2011 Découvrez la nouvelle unié de conrôle Micrologic E! Découvrez la nouvelle unié

Plus en détail

La fonction générer un signal rectangulaire

La fonction générer un signal rectangulaire Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique La foncion générer un signal recangulaire I Idenificaion de la foncion Générer un signal élecrique consise à produire des variaions de ension don

Plus en détail

EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE

EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE Temps impari = 1 heure ; Tous documens auorisés excepé la copie du voisin(e) Lire ou l énoncé avan de commencer. Le besoin en énergie élecrique à bord

Plus en détail

Installations électriques des bâtiments.

Installations électriques des bâtiments. TP 4 : Eude de la errasse (Minuerie) Objecifs : Insallaions élecriques des bâimens. Prendre connaissance du CCTP, des plans dexécuion. Prendre connaissance e simuler sous chemaplic le monage Minuerie.

Plus en détail

Les systèmes séquentiels Bascules et compteurs

Les systèmes séquentiels Bascules et compteurs si Les sysèmes séqueniels Bascules e compeurs Applicaions Ces exercices d applicaion son faculaifs. 1. rucures à base de bascules (bisables) Exercice 1 Compléer le chronogramme ci-dessous. Exercice 2 A

Plus en détail

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension 1- Le dipôle C es une associaion en série d un condensaeur e d un conduceur ohmique ( ou résisor) : I- Inroducion 2- L échelon de ension : es le passage insanané d une ension de la valeur à une valeur

Plus en détail

La minuterie. Complétez le tableau ci-dessous avec les symboles demandés. Schéma de principe Schéma unifilaire

La minuterie. Complétez le tableau ci-dessous avec les symboles demandés. Schéma de principe Schéma unifilaire Dae : Communicaion echnique Page 83 La minuerie 1. Problémaique (er) Le couloir de la maison de Monsieur Sisbisse dispose de deux poins lumineux commandés par rois poins de commande. Régulièremen, le couloir

Plus en détail

Convertisseurs. Figure 1 Figure 2

Convertisseurs. Figure 1 Figure 2 Converisseurs Converisseurs On se propose d éudier expérimenalemen les converisseurs permean de passer d un signal analogique à un signal numérique, e inversemen. Il s agi de mesurer leurs principales

Plus en détail

LES ONDULEURS Convertisseurs DC/AC

LES ONDULEURS Convertisseurs DC/AC Chapire VI - Les onduleurs - LES ONDULEURS Converisseurs DC/AC I- Inroducion : L éude va porer sur les onduleurs : monophasés, de ension :Source d enrée (DC) = Source de Tension Source de sorie (AC) =

Plus en détail

Technique de surveillance

Technique de surveillance Technique de surveillance VARIMETER Relais de surinensié / sous-inensié IL 9277, IP 9277, SL 9277, SP 9277 0238453 IL 9277 IP 9277 SL 9277 SP 9277 Conformes à IEC/EN 60 255-1 IP 9277, SP 9277, SP 9277CT:

Plus en détail

Ch 5 ETUDE DES CIRCUITS SEQUENTIELS

Ch 5 ETUDE DES CIRCUITS SEQUENTIELS C 5 ETUE E CICUIT EUENTIEL I) Eude des bascules. La bascule es un circui bisable pouvan prendre deux éas logiques "0" ou "". L'éa de la bascule peu êre modifié en agissan sur une ou plusieurs enrées. Le

Plus en détail

+ C. Figure En appliquant la loi d'additivité des tensions, établir une relation entre E, u R et u C.

+ C. Figure En appliquant la loi d'additivité des tensions, établir une relation entre E, u R et u C. Principe d une minuerie (Afrique 2006) 1. ÉTUDE THÉORIQUE D'UN DIPÔLE RC SOUMIS À UN ÉCHELON DE TENSION. Le monage du circui élecrique schémaisé ci-dessous (figure 1) compore : - un généraeur idéal de

Plus en détail

Lycée René Cassin. Chap 10 Chapitre 9 et 10 Chutes verticales et mouvements plans DM18 : Etude de mouvements plans - Correction.

Lycée René Cassin. Chap 10 Chapitre 9 et 10 Chutes verticales et mouvements plans DM18 : Etude de mouvements plans - Correction. Chap Chapire 9 e Chues vericales e mouvemens plans DM8 : Eude de mouvemens plans - Correcion Dae : Un cascadeur doi sauer avec sa voiure sur la errasse d un immeuble. Pour cela, il uilise un remplin disan

Plus en détail

GRANDEURS PERIODIQUES

GRANDEURS PERIODIQUES GRANDEURS PERIODIQUES I. GRANDEURS VARIABLES 1. NOAIONS Nous représenons par une lere minuscule la valeur insananée d'une grandeur élecrique variable (inensié de couran i, ension u). La valeur maximale

Plus en détail

Amplificateurs de puissance avec modules d adaptation CNC

Amplificateurs de puissance avec modules d adaptation CNC Vickers Accessoires Amplificaeurs de puissance avec modules d adapaion CNC EEA-PAM-5**-F, série Descripion générale Les cares normalisées EEA-PAM-5**-F- son des amplificaeurs de puissance à modules d adapaion

Plus en détail

PARTIE A DISTRIBUTION ELECTRIQUE

PARTIE A DISTRIBUTION ELECTRIQUE DISTRIBUTION ELECTRIQUE A. - CONFORMITE DE L'INSTALLATION BASSE TENSION A.. - Déerminer le calibre des disjonceurs Q, Q3, Q4, Q5. PARTIE A Presse : Ib = S / U 3 AN : Ib = 5 / 4 3 Ib = 34,8 A Manuenion

Plus en détail

Réponse d un dipôle RL à un échelon de tension

Réponse d un dipôle RL à un échelon de tension éonse d un diôle L à un échelon de ension Tire Descriion emarques 1- Le diôle L es une associaion en série d une bobine e d un conduceur ohmique (ou résisor) : I- Inroducion 2- L échelon de ension : es

Plus en détail

Fusibles. Caractéristiques générales. Introduction. Limitation du courant de court-circuit (suite) Limitation du courant de court-circuit

Fusibles. Caractéristiques générales. Introduction. Limitation du courant de court-circuit (suite) Limitation du courant de court-circuit Caracérisiques générales Inroducion Le rôle d un fusible consise à inerrompre un circui élecrique lorsqu il es soumis à un couran de défau. Il présene en oure l inérê de limier les courans de défau imporans

Plus en détail

Ouvre portail. 1. Présentation du système

Ouvre portail. 1. Présentation du système Ouvre porail TD 1. Présenaion du sysème L ouvre-porail auomaisé éudié perme l ouverure e la fermeure d un porail chez les pariculiers de façon auomaique ou semiauomaique. L ouvre porail es ariculé sur

Plus en détail

COMPARATEURS ANALOGIQUES

COMPARATEURS ANALOGIQUES I/ RAPPEL COMPARATEURS ANALOGIQUES Page 1 Signal logique e signal On di qu'un signal élecrique es logique lorsqu'il. analogique V On di qu'un signal es analogique lorsque son évoluion (en général en foncion

Plus en détail

Mathématiques M1205. Harmonisation des connaissances et des outils pour le signal. Hugues GARNIER

Mathématiques M1205. Harmonisation des connaissances et des outils pour le signal. Hugues GARNIER Mahémaiques M25 Harmonisaion des connaissances e des ouils pour le signal Hugues GARNIER Déparemen Réseaux & Télécommunicaions IUT Nancy-Brabois Conenu indicaif Harmonisaion des connaissances e des ouils

Plus en détail

ETUDE DE LA FONCTION ACQUERIR (CAPTEUR & CONDITIONNEUR DU SIGNAL)

ETUDE DE LA FONCTION ACQUERIR (CAPTEUR & CONDITIONNEUR DU SIGNAL) ETUDE DE LA FONCTION ACQUERIR (CAPTEUR & CONDITIONNEUR DU SIGNAL) ACQUISITION DE LA POSITION DU CYCLE La posiion du cycle es délivrée par un capeur à effe Hall linéaire déecan 3 posiions disinces de la

Plus en détail

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF Chapire 4 LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF I- PARAMETRES CARACTERISTIQUES D UN SIGNAL ALTERNATIF : Un signal alernaif es caracérisé par sa forme (sinus, carré, den de scie, ), sa période (

Plus en détail

ELP 304. Électronique numérique. Année scolaire PC4-PC5 Corrigé. Thèmes abordés

ELP 304. Électronique numérique. Année scolaire PC4-PC5 Corrigé. Thèmes abordés ELP 304 Élecronique numérique nnée scolaire 008-009 Majeure ELP PC4-PC5 Corrigé Thèmes abordés Temps de monée, de descene e de propagaion des opéraeurs CMO. ynhèse combinaoire en CMO. Esimaion de surface

Plus en détail

au taux d intérêt court. Pour cette raison, on applique souvent des modèles explicites

au taux d intérêt court. Pour cette raison, on applique souvent des modèles explicites Chapire 5 Modèles d Inensié Les deux approches dans la modélisaion de risque de crédi approche srucurel e approche d inensié ne son pas compaibles : dans les modèles d inensié, l exisence de l inensié

Plus en détail

Conditionnement du signal

Conditionnement du signal Lycée Technique Mohammedia Condiionnemen du signal 1 ère STE Unié ATC Professeur : MAHBAB 1STE CONDITIONNER UN SIGNAL L.T Mohammedia F.Cours n 12 La chaîne d'acquisiion Prof : MAHBAB Page 1 / 2 1. Inroducion

Plus en détail

I. Mesure de température et chaîne de transmission optique

I. Mesure de température et chaîne de transmission optique IRSCPA BTS INFORMATIQUE INDUSTRIELLE Session 1998 Epreuve de : Physique Appliquée Durée : 3 heures Coefficien :3 Les amplificaeurs opéraionnels son ous considérés comme idéaux. Un formulaire es fourni

Plus en détail

MACHINE À COMMANDE NUMÉRIQUE 3 AXES CORRIGÉ

MACHINE À COMMANDE NUMÉRIQUE 3 AXES CORRIGÉ BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialié génie élecronique Session 27 Éude des sysèmes echniques indusriels MACHINE À COMMANDE NUMÉRIQUE 3 AXES CORRIGÉ Parie élecronique I- Quesions

Plus en détail

Contrôle de physique n 4

Contrôle de physique n 4 Conrôle de physique n 4 Un groupe délèves musiciens souhaie réaliser un diapason élecronique capable démere des sons purs, en pariculier la noe la 3 (noe la roisième ocave). Cee noe ser de référence aux

Plus en détail

Calcul Analytique et Numérique de la Résistance de Prise de Terre

Calcul Analytique et Numérique de la Résistance de Prise de Terre Quarième Conférence Inernaionale sur le Génie Elecrique CIGE 10, 03-04 Novembre 2010, Universié de Bechar, Calcul Analyique e Numérique de la Résisance de Prise de Terre S. Flazi e A. Benomar, Déparemen

Plus en détail

Gain d Antenne. Relation entre le gain d antenne et la surface effective de l antenne

Gain d Antenne. Relation entre le gain d antenne et la surface effective de l antenne Propagaion Gain d Anenne Relaion enre le gain d anenne e la surface effecive de l anenne G G gain 4πA λ A e surface effecive 4πf c f fréquence de poreuse e c viesse de la lumière 3 10 8 m/s λ longueur

Plus en détail

CHAPITRE III : LES COMPTEURS

CHAPITRE III : LES COMPTEURS CHAPITRE III : LES COMPTEURS I. Inroducion Dans de nombreuses applicaions on es amené à faire des compages d impulsions dans un emps donné pour la mesure de fréquences (par exemple) ou ou simplemen comper

Plus en détail

SELECTIVITE. des. Principe. Avantages de la sélectivité. Sélectivité totale ou partielle? Courbes B C D des disjoncteurs

SELECTIVITE. des. Principe. Avantages de la sélectivité. Sélectivité totale ou partielle? Courbes B C D des disjoncteurs SELECTIVITE des PROTECTIONS Principe Avantages de la sélectivité Sélectivité totale ou partielle? Courbes B C D des disjoncteurs Comment déterminer la sélectivité? Comment améliorer la sélectivité? Exemples

Plus en détail

KF.book Page 29 Vendredi, 1. août :21 12 Chapitre 1 Mécanique 1

KF.book Page 29 Vendredi, 1. août :21 12 Chapitre 1 Mécanique 1 Chapire Mécanique Exercice 0 0 Risque de collision au freinage. Une voiure roule à une viesse consane en ligne droie. Au emps = 0, le conduceur aperçoi un obsacle, mais il ne commence à freiner (avec une

Plus en détail

Instructions de montage et de mise en service pour appareil de commande EAS -Sp Type

Instructions de montage et de mise en service pour appareil de commande EAS -Sp Type EAS -Sp Conrol uni Insrucions de monage e de mise en service pour Déclaraion du fabrican Le produi es, conformémen à la direcive 2006/42/CE sur les machines, un composan desiné à êre inégré dans une machine

Plus en détail

TB 360 TB 360. Entrée 1. Entrée 2. Entrée 3. Entrée 4. Maintenance

TB 360 TB 360. Entrée 1. Entrée 2. Entrée 3. Entrée 4. Maintenance enrées/sories série TB logiciel d applicaion 4 enrées marche / arrê famille : Inpu ype : Binary inpu, 4-fold TB 360 Environnemen TB 360 Enrée 1 Enrée 2 sories 230 V Enrée 3 Enrée 4 Mainenance visualisaion

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «Registre à décalage»

Logique Séquentielle - fonction «Registre à décalage» Logique Séquenielle - foncion «Regisre à décalage» 1. Inroducion Les bascules son rès uilisées comme élémens de mémorisaion de données ou d informaion. Le sockage des données a généralemen lieu dans des

Plus en détail

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7 Leçon 15 Les formes des signaux élecriques Page 1/7 1. Les différenes formes de ension ou de couran élecriques 1.1 Signal unidirecionnel C es un signal qui circule oujours dans le même sens Couran unidirecionnel

Plus en détail

Petit dictionnaire physique-chimie/maths des équations différentielles. Tension aux bornes du condensateur dans un circuit RC

Petit dictionnaire physique-chimie/maths des équations différentielles. Tension aux bornes du condensateur dans un circuit RC Pei dicionnaire physique-chimie/mahs des équaions différenielles On compare les différenes manières de présener la résoluion d une équaion différenielle dans les différenes disciplines. Le bu de cee fiche

Plus en détail

Plan. Le timer 555. Présentation. Présentation. Anatomie du 555. Décomposition fonctionnelle. _ Présentation. _ Caractéristique statique

Plan. Le timer 555. Présentation. Présentation. Anatomie du 555. Décomposition fonctionnelle. _ Présentation. _ Caractéristique statique Plan _ Présenaion _ aracérisique saique _ Monage en monosable ou monovibraeur _ Monage en asable ou mulivibraeur ours d Elecronique, IGI, ENI, Bruno FANÇOI ours d Elecronique, IGI, ENI, Bruno FANÇOI Présenaion

Plus en détail

CHAPITRE 1 : GENERALITES SUR LES ANTENNES

CHAPITRE 1 : GENERALITES SUR LES ANTENNES CAPITR 1 : GNRALITS SUR LS ANTNNS I DFINITION Une anenne es un disposiif qui assure la ransiion enre un guide d onde e l espace libre dans lequel ces ondes on se propager, ou inersemen II DIAGRAMM D RAYONNMNT

Plus en détail

Interrupteur crépusculaire digital AlphaLux³ D / 27

Interrupteur crépusculaire digital AlphaLux³ D / 27 Inerrupeur crépusculaire digial AlphaLux³ D2 426 26 / 27! Consignes de sécurié Ce produi doi de préférence êre insallé par un élecricien professionnel, faue de quoi vous vous exposez à un risque d incendie

Plus en détail

Démarrage direct, deux sens de rotation

Démarrage direct, deux sens de rotation Page 50 Communicaion echnique Démarrage direc, deux sens de roaion 1. Problémaique La chue accidenelle d un obje dans la cuve du malaxeur uilisé dans le laboraoire de développemen nouveaux produis de la

Plus en détail

Tension continue. stabilisée. II- Schémas fonctionnel et structurel d une alimentation stabilisée : Redressement Filtrage. Rp X34 X45 X56 X60.

Tension continue. stabilisée. II- Schémas fonctionnel et structurel d une alimentation stabilisée : Redressement Filtrage. Rp X34 X45 X56 X60. Leçon n 8 : LES FONCIONS ELECONIQUES I limenaion sabilisée : Une alimenaion sabilisée perme de ransformer la ension. disribuée par la SEG (,.. ) en une ension... ension alernaive deceur (220V, 50 Hz) Ordre

Plus en détail

Comat Contrôleur de Moteur CMC1

Comat Contrôleur de Moteur CMC1 Coma Conrôleur de Moeur CMC1 1 Propriéés Alimenaion DC 12 24 V Couran moeur 10 A en service permanen, 20 A à cour erme Rampes d accéléraion e décéléraion réglables Indicaion de sau e d erreur par DEL Ani-cour-circui

Plus en détail

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs Circuis résisifs e réacifs Chapire 14 Circuis résisifs e réacifs Sommaire Elémens résisifs e réacifs Comporemen d une résisance en régime alernaif sinusoïdal Comporemen d un condensaeur en régime alernaif

Plus en détail

Les disjoncteurs. Les disjoncteurs

Les disjoncteurs. Les disjoncteurs Page : 1 sur 5 1. Problématique La protection de l installation électrique est obligatoire dans tous les cas. Cette dernière va couper rapidement et automatiquement le courant en cas de court circuit ou

Plus en détail

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC Physique - 6 ème année - Ecole Européenne Elecricié n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC I) Convenion d'algébrisaion des grandeurs élecriques : 1) Inensié e ension : L inensié i du couran élecrique e la ension

Plus en détail

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Universié de Savoie DEUG STPI Unié U32 Sysèmes linéaires - Auomaique CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Le sysème es mainenan mis en équaion, il es donc beaucoup plus

Plus en détail

VIII Les gaz, partie F

VIII Les gaz, partie F VIII Les gaz, parie F Exercices de niveau A Le premier exercice de niveau A s appuie sur une analyse dimensionnelle vue dans le cours pour esimer une durée de diffusion. Le deuxième aide à apprendre l

Plus en détail

Chapitre III DÉRIVÉE D'UNE FONCTION COMPOSÉE

Chapitre III DÉRIVÉE D'UNE FONCTION COMPOSÉE Chapire III DÉRIVÉE DUNE FONCTION COMPOSÉE. RÈGLES DE DÉRIVATION DUNE FONCTION COMPOSÉE..... DÉFINITION DUNE FONCTION COMPOSÉE..... LOI DE DÉRIVATION DUNE FONCTION COMPOSÉE....3. DÉRIVATION DES FONCTIONS

Plus en détail

Logique combinatoire : Partie 1

Logique combinatoire : Partie 1 1. Inroducion Lorsqu'on exprime les variables de sories uniquemen en foncion des variables d'enrées, le problème à résoudre relève de la logique combinaoire. Auremen di à chaque combinaison des variables

Plus en détail

Solutionnaire Physique 1, Électricité et Magnétisme, Harris Benson LES CIRCUITS À COURANT CONTINU

Solutionnaire Physique 1, Électricité et Magnétisme, Harris Benson LES CIRCUITS À COURANT CONTINU Soluionnaire hysique, Élecricié e Magnéisme, Harris Benson Soluionnaire rédigé par Maxime Verreaul, professeur CHATE 7 LES CCUTS À COUANT CONTNU 7 FAUX. Le couran es le même en ou poin du circui. 7 Comme

Plus en détail

Type de document : Cours

Type de document : Cours Secion : S Opion : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Élecrique Les grandeurs élecriques appliquées aux pores logiques Domaine d applicaion : Les sysèmes logiques Type de documen : Cours Classe

Plus en détail

COFFRE MOTORISE DE 607 PEUGEOT

COFFRE MOTORISE DE 607 PEUGEOT Nom : Prénom : COFFRE MOTORISE DE 607 PEUGEOT 1 Présenaion du sysème. La 607 PEUGEOT, voiure hau de gamme, a éé doée après sa sorie, d'un équipemen supplémenaire desiné à simplifier la vie des uilisaeurs

Plus en détail

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique 1 INSUMENAION ELEIQUE OSILLOSOPE NUMEIQUE GENEAEU BASSE FEQUENE UILISE EN SINUSOIDAL Eude héorique 1 Noions élémenaires 1.1 Masse e erre : Lorsqu on mesure une ension, on mesure en fai une différence de

Plus en détail

Cas du circuit RL. I. Un exemple d application d un circuit RL : un composant du système d alimentation en gazole d une Logan.

Cas du circuit RL. I. Un exemple d application d un circuit RL : un composant du système d alimentation en gazole d une Logan. Cas du circui I. Un exemple d applicaion d un circui : un composan du sysème d alimenaion en gazole d une ogan. xrai du suje IBAN 2006 a Dacia ogan, conçue par le consruceur français enaul es produie au

Plus en détail

3.1 La définition des tâches

3.1 La définition des tâches TÂCHES Projec 2016 3.1 La définiion des âches A- Saisir les âches d'un proje Les âches représenen le ravail à accomplir pour aeindre l objecif du proje. Elles représenen, de ce fai, les élémens de base

Plus en détail

Les disjoncteurs. Complétez le tableau ci-dessous avec les symboles demandés.

Les disjoncteurs. Complétez le tableau ci-dessous avec les symboles demandés. Date : Communication technique Page 45 1. Problématique La protection de l installation électrique est obligatoire dans tous les cas. Cette dernière va couper rapidement et automatiquement le courant en

Plus en détail