Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension"

Transcription

1 1- Le dipôle C es une associaion en série d un condensaeur e d un conduceur ohmique ( ou résisor) : I- Inroducion 2- L échelon de ension : es le passage insanané d une ension de la valeur à une valeur consane non nulle. u() es une ension appliquée aux bornes du dipôle C, à = s on ferme l inerrupeur. Si : * Pour < ; u = * Pour ; u = E. On di alors qu on applique un échelon de ension au dipôle C. 3-Manipulaions : a- Manipulaion 1 : on considère le circui élecrique suivan : Aenion : l oscilloscope es numérique On réalise l acquisiion de la ension aux bornes du résisor on obien le chronogramme suivan : II- Éude expérimenale On remarque la ension u passe insananémen à sa valeur maximale. b- Manipulaion 2 : on considère le circui élecrique suivan : En Ligne Pour s inscrire : Page 1 sur 8

2 On réalise l acquisiion de la ension u C aux bornes du condensaeur, en ferman l inerrupeur K, on obien sur l écran de l oscilloscope le chronogramme suivan : Éude expérimenale On remarque que : la ension u C augmene progressivemen e après un reard emporel elle aein sa valeur maximale qui es égale à E. Conclusion : La présence du condensaeur dans le circui a créé ce reard emporel. c- Manipulaion 3 : on considère le circui élecrique suivan : Éude expérimenale On appuie sur le bouon inverse de la voie 2 car la ension acquise sur cee voie es u C ; comme vous remarquez sur le schéma du circui : u voie Y1 =u e u voie Y2 = - u C On réalise l acquisiion des ensions u C () e u () on obien le chronogramme suivan sur l écran de l oscilloscope : En Ligne Pour s inscrire : Page 2 sur 8

3 On remarque que lorsque la ension u C aein sa valeur maximale, la ension aux bornes du résisor u aein sa valeur nulle. ( c à d : lorsque le condensaeur es complèemen chargé u C =E, u =.i = e comme donc i = : un condensaeur chargé ne laisse pas passer le couran élecrique, il se compore comme un inerrupeur ouver ). 3- Conclusion : La réponse d un dipôle C es la charge progressive du condensaeur : charge avec un reard emporel. 1- Équaion différenielle en u C : (on doi représener les flèches des ensions avan d éablir l équaion différenielle). Le condensaeur es iniialemen déchargé, à la dae =, on ferme l inerrupeur K. d après la loi des mailles : III- Éude héorique u + u c - E= avec u =i ; i + u c - E = or dq d(cu c) Cduc i e comme q C.u C donc i donc du du c c duc uc E C uc E, on pose =C : uc E ou emarque : Équaion différenielle en i() ( Pour avoir l équaion différenielle en i(), il suffi de dériver l équaion précédene ). On a : i u E on dérive cee équaion : C di duc duc duc i or i C d ' où C En Ligne Pour s inscrire : Page 3 sur 8

4 di i donc ; on muliplie l ' équaion par C C di on obien : C i 2- Soluion de l équaion différenielle : L équaion différenielle précédene a pour soluion u C = A - Be -. Avec A ; B e son des consanes posiives. Déerminons A ; B e : 1 ère éape : Le condensaeur es iniialemen vide u C () =. A - Be = A + B = donc B= A d ou u C = A Ae -. 2 ème éape : lorsque + ; le condensaeur es complèemen chargé : u C ( ) = E. A Ae - = E or e - =. Éude héorique A = E d où A=E e B= E. Donc u C = E Ee -. u C = E( 1 e - ). 3 ème éape : Cee soluion vérifie l équaion différenielle duc C uc E, on remplace u C par son expression d(e Ee ) C E Ee E CE( (-)e - ) + E( 1 e - ) = E CEe - + E -E e - = E CEe - -E e - = Ee - ( C - 1 ) = or Ee - > d où C - 1 = C = on noe C d ' où C. u C = E(1- e -/ ). En Ligne Pour s inscrire : Page 4 sur 8

5 3- Expression e graphe de q() ; de u () e de i() : a- Expression de q() b- Expression de u () : u = E u c = E - E(1 e ) = E E + q() = Cu C () = CE(1- e -/ ). Ee d où u =Ee c- Expression de i() Éude héorique d- Graphe de q(), de u () e de i() : u i donc E i= e (s) + (s) + (s) + q(c) CE u (V) E i(a) E q(c) CE E=U max u (V) I max E i(a) E (s) (s) a- Définiion : La consane de emps es une grandeur caracérisique du dipôle C, elle nous renseigne sur la rapidié avec laquelle s effecue la charge ou la décharge d un condensaeur. IV- La consane de emps d un dipôle C b- Unié de : u V donc es en V A.s C avec{ i A d'où es en. s (secon q A.s C or qi. donc C es en A V uc V de) donc es un emps. c- Déerminaion de : Par calcul : Ayan les valeurs de (en Ω) e de C(en F), on peu calculer direcemen (en s) ; =C. En Ligne Pour s inscrire : Page 5 sur 8

6 Graphiquemen : o 1 ère méhode (uilisaion de la angene à l origine) : on peu monrer que es l abscisse du poin d inersecion de la angene à la courbe de u c ()[de même pour u (), i() e q()] à la dae = avec l asympoe (lorsque +). u (V) u c(v Tangene E=u max E=Uc Tangene Asympoe Poin d inersecion Asympoe (s) (s) Poin d inersecion o 2 ème méhode (lecure graphique) : 1 er cas : à parir du graphe de u c () Pour =, quelle es la valeur de u c? u ( ) E(1 e ) E( e ),.E car e, c Exemple : On a E= 4 V d où,63.4 =2,52 V donc l abscisse du poin d ordonnée 2,52 V es égale à 4 2,52 u c (V) (s) En Ligne Pour s inscrire : Page 6 sur 8

7 2 ème cas : à parir du graphe de u () Pour =, quelle es la valeur de u? 4 u (V) 1 u ( ) E.e E.e, 37.E Exemple : On a E= 4 V d où,37.4 =1,48 V donc l abscisse du poin d ordonnée 1,48 V es égale à. 1,48 (s) d- Durée de charge d un condensaeur On peu considérer qu un condensaeur es complèemen chargé lorsque sa ension u,99e E(1 e ),99 E ; c on divise l ' équaion par E : 1e,99 1,99 e e, 1 ln(, 1) 4,6 4,6 donc 5 5 C. Le emps de charge augmene avec e avec C. Pour < 5, on a le régime ransioire. Pour 5, on a le régime permanen. La durée de charge d un condensaeur es indépendane de la fem E du généraeur. 1- Manipulaion 1 : On mainien le même condensaeur e on réalise deux expériences avec deux résisances différenes 1 e 2. V- Influence de e de C sur la durée de charge Expérience 1 1 C cons an e Expérience 2 2 > 1 2 C > 1 C > > > 1 En Ligne Pour s inscrire : Page 7 sur 8

8 2- Manipulaion 2 : Influence de e de C sur la durée de charge d un condensaeur On mainien le même résisor e on réalise deux expériences avec deux condensaeurs différenes C 1 e C 2. Expérience 1 C C1 cons an e Expérience 2 C C C > 1 C 2 >C 1 2 > > > 1 En Ligne Pour s inscrire : Page 8 sur 8

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC Physique - 6 ème année - Ecole Européenne Elecricié n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC I) Convenion d'algébrisaion des grandeurs élecriques : 1) Inensié e ension : L inensié i du couran élecrique e la ension

Plus en détail

Les circuits électriques en régime transitoire

Les circuits électriques en régime transitoire Les circuis élecriques en régime ransioire 1 Inroducion 1.1 Définiions 1.1.1 égime saionnaire Un régime saionnaire es caracérisé par des grandeurs indépendanes du emps. Un circui en couran coninu es donc

Plus en détail

Réponse Temporelle d'un circuit RLC dégradé en régime quelconque : fonctions intégration et dérivation

Réponse Temporelle d'un circuit RLC dégradé en régime quelconque : fonctions intégration et dérivation INGOD Charloe MEYE Anne DAEAU Mayeul 22 GESSET omain éponse Temporelle d'un circui C dégradé en régime quelconque : foncions inégraion e dérivaion Philippe GUY 23-24 INGOD Charloe MEYE Anne DAEAU Mayeul

Plus en détail

REGIME TRANSITOIRE. 1 Introduction. 2 Propriétés fondamentales du condensateur

REGIME TRANSITOIRE. 1 Introduction. 2 Propriétés fondamentales du condensateur REGIME TRANSITOIRE Inroducion Lorsqu on ferme un circui pour le mere en foncion, les courans e les ensions meen un cerain emps à s éablir. C es le régime ransioire. Ce chapire fai l éude des composans

Plus en détail

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL Fiche ors Thème : Elecricié Fiche 5 : Dipôle e dipôle Plan de la fiche Définiions ègles 3 Méhodologie I - Définiions oran élecriqe : déplacemen de charges élecriqes q a mesre d débi de charges donne l

Plus en détail

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 18 CHAPITRE E2 Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire Nous connaissons ou l inérê de l éude de la réponse

Plus en détail

CHAPITRE 5 Fonction linéaire. Proportionnalité. Fonction affine.

CHAPITRE 5 Fonction linéaire. Proportionnalité. Fonction affine. CHAPITRE 5 Foncion linéaire. Proporionnalié. Foncion affine. (Voir : 4 ème, chapire 5 ; 3 ème, chapires 3, 13.) I) Foncion linéaire A) Définiion a désigne un nombre relaif connu e fié. Définiions : La

Plus en détail

Elec 3 : Circuit RLC

Elec 3 : Circuit RLC Travaux Praiques de physique Elec 3 : ircui R Version du 8/3/6 Plan Rappels Théoriques ircuis R e R ircui «idéal» ircui R en ension coninue ircui R en ension sinusoïdale, résonance Applicaions Manipulaion

Plus en détail

RESOLUTION D EQUATIONS DIFFERENTIELLES APPLICATION EN SCIENCES PHYSIQUES

RESOLUTION D EQUATIONS DIFFERENTIELLES APPLICATION EN SCIENCES PHYSIQUES RESOLUTION D EQUATIONS DIFFERENTIELLES APPLICATION EN SCIENCES PHYSIQUES Sommaire I- Equaions différenielles du premier ordre I-1- Résoluion des équaions du ype : a f () + f() = g() I-- Exemple de résoluion

Plus en détail

Oscillations forcées en régime sinusoïdal.

Oscillations forcées en régime sinusoïdal. Conrôle des prérequis : Oscillaions forcées en régime sinusoïdal. - a- Rappeler l expression de la période en foncion de la pulsaion b- Donner l expression de la période propre d un circui RLC série -

Plus en détail

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I :

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I : Filière SM Module Physique lémen : lecricié Cours Prof..Tadili 2 ème Parie Chapire 2 ude des dipôles nergie élecrique e puissance. appel Considérons un dipôle d un circui parcouru par un couran d inensié

Plus en détail

Chapitre 3.12 La charge et la décharge d un condensateur

Chapitre 3.12 La charge et la décharge d un condensateur hapire 3. La charge e la décharge d un condensaeur Le condensaeur Un condensaeur es un composan élecroniue servan à recueillir une séparaion de charges élecriues. l es consrui à l aide de deux plaues conducrices

Plus en détail

Carte d'acquisition Dossier ressource

Carte d'acquisition Dossier ressource Care d'acquisiion BTS Sysèmes Phooniques TP AMOS Care USB 6009 BTS SP1 Page 1 sur 9 Care d'acquisiion BTS Sysèmes Phooniques 1. Présenaion 1.1 inroducion Une care d'acquisiion es un accessoire uilisé dans

Plus en détail

Etude des dipôles R, L et C en régime transitoire

Etude des dipôles R, L et C en régime transitoire Eude des dipôles, L e C en régime ransioire I Présenaion des dipôles L e C e du régime ransioire 1) Condensaeur d u e u d C ( )² i C du e P Cu du E() C u e d d Propriéés : La ension aux bornes d un ondensaeur

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Sommaire I Définiion d un signal analogique page 1 II Caracérisiques d un signal analogique page 2 II 1 Forme

Plus en détail

TP découverte : contacts NO - NC

TP découverte : contacts NO - NC www.meleec.org Nom : Prénom : Classe / groupe : Dae : Domaine indusriel TP découvere : conacs NO - NC Noe dossier : / 20 Dae: Page : 1 sur 6 TP découvere : conacs NO - NC TP découvere : conacs NO - NC

Plus en détail

Installations électriques des bâtiments.

Installations électriques des bâtiments. TP 4 : Eude de la errasse (Minuerie) Objecifs : Insallaions élecriques des bâimens. Prendre connaissance du CCTP, des plans dexécuion. Prendre connaissance e simuler sous chemaplic le monage Minuerie.

Plus en détail

EXERCICES D ELECTROSTATIQUE ENONCES

EXERCICES D ELECTROSTATIQUE ENONCES EXEICES D ELECTROSTATIQE ENONCES Exercice A : Champ élecrosaique crée par es charges Quare charges poncuelles son placées aux sommes un carré e côé a : +q +q +q -q Déerminer les caracérisiques u champ

Plus en détail

Régimes transitoires. Régimes forcés

Régimes transitoires. Régimes forcés Universié Monpellier II : UF Sciences Module A ours A : régimes ransioires égimes ransioires. égimes forcés harge/décharge d'un condensaeur à ravers une résisance. harge Soi le circui donné ci-dessous

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Bac blanc du vendredi 17 mars 006 - Lycée Élie Caran - La Tour du Pin Physique - Chimie Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : h0 COEFFICIENT : 8 pour les spécialiés physique e chimie - 6 pour

Plus en détail

Réglage valeur moyenne

Réglage valeur moyenne P Cours : l insrumenaion élecrique A- Le généraeur de basses fréquences ou G.B.F - Présenaion uilisé : Réglage fréquence Réglage ampliude Réglage valeur moyenne Sweep : Possibilié de créer un signal de

Plus en détail

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF Les quesions raiées devron êre soigneusemen numéroées e le documen-réponse fourni devra êre compléé selon les indicaions de l énoncé. Il es vivemen conseillé de

Plus en détail

1 Le hacheur série. 30 mars 2005

1 Le hacheur série. 30 mars 2005 e hacheur série A. Campo 30 mars 2005 1 e hacheur série 1.1 Généraliés e hacheur es un disposiif permean d obenir une ension coninue de valeur moyenne réglable à parir d

Plus en détail

Voiture radio commandée servomoteur et trame PPM. Formation Systèmes d'information et numérique

Voiture radio commandée servomoteur et trame PPM. Formation Systèmes d'information et numérique 1 ère STI2D TD V1.0 Voiure radio commandée servomoeur e rame PPM. Formaion Sysèmes d'informaion e numérique Le servomoeur es un mécanisme qui réalise le déplacemen d un axe (pouvan êre relié à la direcion

Plus en détail

Chapitre 15 c Circuits RL et RC

Chapitre 15 c Circuits RL et RC Chapire 15 c Circuis L e C en régime impulsionnel Sommaire Circuis en régime impulsionnel Signal impulsionnel Mesure d'un circui C en régime impulsionnel Applicaion praique Eude du circui C en régime impulsionnel

Plus en détail

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEE 1 SYSTEE STABLE, SYSTEE INSTABLE 1.1 Exemple 1: Soi un sysème composé d une cuve pour laquelle l écoulemen (perurbaion) es naurel au ravers d une vanne d ouverure

Plus en détail

TRAITEMENT DU SIGNAL

TRAITEMENT DU SIGNAL Spé y -4 Devoir n TAITMNT D SIGNAL Parie I OMPOTMNT DYNAMIQ D N LAM D QATZ On considère une lame de quarz, cylindrique, de secion S consane, d axe Ox (de veceur uniaire r u X ), don les deux faces e en

Plus en détail

AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL EN REGIME NON LINEAIRE

AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL EN REGIME NON LINEAIRE AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL EN REGIME NON LINEAIRE Dans e hapire l'amplifiaeur différeniel inégré sera oujours onsidéré omme parfai, mais la ension de sorie ne pourra prendre que deux valeurs : V sa e V

Plus en détail

2. Tensions et courants alternatifs

2. Tensions et courants alternatifs 2.1 Définiions 2.1.1 Tension coninue Une ension coninue es une ension qui ne change pas avec le emps. diagramme d'une ension coninue: u() 2.1.2 Tension alernaive Une ension alernaive es une ension qui

Plus en détail

Cours d électrocinétique :

Cours d électrocinétique : Universié de Franche-Comé UFR des Sciences e Techniques STARTER 005-006 Cours d élecrocinéique : Régimes coninu e ransioire Elecrocinéique en régimes coninu e ransioire 1. INTRODUCTION 5 1.1. DÉFINITIONS

Plus en détail

Traitement du Signal Déterministe

Traitement du Signal Déterministe Cours e ravaux Dirigés de raiemen du Signal Déerminise Benoî Decoux (benoi.decoux@wanadoo.fr) - s - ère parie : "Noions de base e éudes emporelles" Bases du raiemen de signal Calculer l ampliude de la

Plus en détail

au taux d intérêt court. Pour cette raison, on applique souvent des modèles explicites

au taux d intérêt court. Pour cette raison, on applique souvent des modèles explicites Chapire 5 Modèles d Inensié Les deux approches dans la modélisaion de risque de crédi approche srucurel e approche d inensié ne son pas compaibles : dans les modèles d inensié, l exisence de l inensié

Plus en détail

Examen d'entrée 2009-2010 Physique Durée: 2 heures 12 juillet 2009

Examen d'entrée 2009-2010 Physique Durée: 2 heures 12 juillet 2009 xamen d'enrée 009-010 Physique Durée: heures 1 juille 009 I- [ 0 ps] Déerminaion des caracérisiques (L, r d'une bobine M Dans le bu de déerminer les caracérisiques r e L d'une bobine, on réalise le circui

Plus en détail

UNITÉ 1: LA CINÉMATIQUE

UNITÉ 1: LA CINÉMATIQUE UNITÉ 1: L CINÉMTIQUE Cinémaique: es la branche e la physique qui raie e la escripion u mouemen objes sans référence aux forces ni aux causes régissan ce mouemen. 1.1 L VITESSE ET L VITESSE VECTORIELLE

Plus en détail

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique 1 INSUMENAION ELEIQUE OSILLOSOPE NUMEIQUE GENEAEU BASSE FEQUENE UILISE EN SINUSOIDAL Eude héorique 1 Noions élémenaires 1.1 Masse e erre : Lorsqu on mesure une ension, on mesure en fai une différence de

Plus en détail

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2 enrées série TB logiciel d applicaion 2 enrées à émission périodique famille : Inpu ype : Binary inpu, 2-fold TB 352 Environnemen Bouon-poussoir TB 352 Enrée 1 sories 230 V Inerrupeur Enrée 2 Câblage sur

Plus en détail

Chromatographie en Phase Gazeuse CPG.

Chromatographie en Phase Gazeuse CPG. TEISSIER Thomas MADET Nicolas Licence IUP SIAL Universié de Créeil-Paris XII COMPTE-RENDU DE TP DE CHROMATOGRAPHIE: Chromaographie en Phase Gazeuse CPG. Année universiaire 23/24 Sommaire. I OBJECTIF...3

Plus en détail

( ) = 20 + 10 e x. x x x 1 2. lim 10e = 0. 2. Étudier les variations de la fonction f et dresser son tableau de variations.

( ) = 20 + 10 e x. x x x 1 2. lim 10e = 0. 2. Étudier les variations de la fonction f et dresser son tableau de variations. Corrigé Parie A La foncion f es définie sur l inervalle [ ; + [ par f ( ) ( ) = + e On noe C la courbe représenaive de la foncion f dans un repère orhonomal ( Oi,, j) cm) (unié graphique Éudier la limie

Plus en détail

( ) et est alors représenté par le graphe ci-

( ) et est alors représenté par le graphe ci- LE SIGNAL SINUSOIDAL : PRODUCTION ET OBSERVATION Le bu de ce premier TP es d une par la prise en main du maériel nécessaire pour l observaion des ondes lors de la prochaine séance (uilisaion de l oscilloscope),

Plus en détail

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre.

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre. 1 Examen. 1.1 Prime d une opion sur un fuure On considère une opion à 85 jours sur un fuure de nominal 18 francs, e don le prix d exercice es 175 francs. Le aux d inérê (coninu) du marché monéaire es 6%

Plus en détail

CHAPITRE 4 LA VAR MONTE CARLO... 2

CHAPITRE 4 LA VAR MONTE CARLO... 2 CHAPITRE 4 LA VAR MONTE CARLO... I. PRINCIPE... A. Quel modèle uiliser?... B. Algorihme de simulaion... 3 II. EXEMPLE D APPLICATION... 4 A. Travail préliminaire... 4 B. Simulaion des rajecoires... 6 Algorihme...

Plus en détail

1ère partie : caractéristiques générales d'un signal périodique v(t) v V max

1ère partie : caractéristiques générales d'un signal périodique v(t) v V max G. Pinson - Physique Appliquée Signaux périodiques A3-P / A3 - Mesurage des signaux périodiques ère parie : caracérisiques générales d'un signal périodique () 3 + 4 sin 5 max pp DC (ms) min () Signal arian

Plus en détail

GENIE ELECTRIQUE. Introduction à l électronique de puissance Chapitre I. Conversion statique d énergie. Michel Piou. Edition 18/10/2010

GENIE ELECTRIQUE. Introduction à l électronique de puissance Chapitre I. Conversion statique d énergie. Michel Piou. Edition 18/10/2010 GENIE ELECTIQUE Conversion saique d énergie Michel Piou Inroducion à l élecronique de puissance Chapire I Ediion 18/10/2010 Exrai de la ressource en ligne PowerElecPro sur le sie Inerne Table des maières

Plus en détail

BACCALAUREAT D ENSEIGNEMENT GENERAL Session 2001 Série S Technologie Industrielle

BACCALAUREAT D ENSEIGNEMENT GENERAL Session 2001 Série S Technologie Industrielle BACCALAUREAT D ENSEIGNEMENT GENERAL Session 2001 Série S Technologie Indusrielle ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficien : 6 Durée de l épreuve : 4 heures PROPOSITION DE BAREME Analyse du sysème Quesion

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2003-2004 Devoir n 5 CONVERSION DE PUISSANCE Parie I EUDE D UN CAPEUR DE POSIION ANGULAIRE A / ÉUDE D'UN CIRCUI MAGNÉIQUE Considérons le disposiif schémaisé sur la figure, composé de deux bobines

Plus en détail

GBF et Oscilloscope. 1. «un seul bouton à la fois tu manipuleras»; 2. «aux boutons inconnus tu ne toucheras». I) Première approche

GBF et Oscilloscope. 1. «un seul bouton à la fois tu manipuleras»; 2. «aux boutons inconnus tu ne toucheras». I) Première approche e Oscilloscope objecif de ce TP es d apprendre à uiliser, ie. à régler, deux des appareils les plus courammen uilisés : le e l oscilloscope. Pour cela vous serez amené(e) à uiliser e à associer de nouveaux

Plus en détail

ETUDE D'UNE ALIMENTATION A DECOUPAGE. I ) MONTAGE REDRESSEUR TRIPHASE A DIODES (figure n 2)

ETUDE D'UNE ALIMENTATION A DECOUPAGE. I ) MONTAGE REDRESSEUR TRIPHASE A DIODES (figure n 2) GCJIPH BTS ELECTROTECHNIQUE Session 1997 PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures Coefficien : 3 ETUDE D'UNE ALIMENTATION A DECOUPAGE Cee éude compore rois paries, liées enre elles, mais pouvan êre raiées indépendammen

Plus en détail

Chapitre 1.3 La vitesse instantanée

Chapitre 1.3 La vitesse instantanée Chapire.3 La iesse insananée La iesse dans un graphique de posiion On peu obenir une iesse moyenne en foncion du emps en effecuan un calcul de pene. Puisqu une pene es une rappor enre une ariaion selon

Plus en détail

MASTER 2 RECHERCHE DIDACTIQUE, EDUCATION ET MEDIATION DES SCIENCES UNIVERSITE JOSEPH FOURIER

MASTER 2 RECHERCHE DIDACTIQUE, EDUCATION ET MEDIATION DES SCIENCES UNIVERSITE JOSEPH FOURIER MASTER 2 RECHERCHE DIDACTIQUE, EDUCATION ET MEDIATION DES SCIENCES UNIVERSITE JOSEPH FOURIER ANALYSE DES SAVOIRS ISSUS DU CHAMP THEORIQUE MIS EN JEU LORS DE LA CONCEPTION D'UN PROTOCOLE EXPERIMENTAL PAR

Plus en détail

Corrigé CNC MP 2003, Math 1

Corrigé CNC MP 2003, Math 1 Corrigé CNC MP 3, Mah Parie I. a La foncion e es coninue sur ], α] prolongeable par coninuié en, elle es donc inégrable sur ],α] b La foncion e e es coninue sur [,+ [ e. + donc elle es inégrable sur [,

Plus en détail

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I Chapire C1 Leçon C1 AMPLIFICATEU LINEAIE INTEGE (A.L.I) Monages Fondamenaux à base d A.L.I I. Uilisaion d un A.L.I en régime non linéaire : 1) Acivié praique : a) A l aide d une maquee fournie ou à parir

Plus en détail

CHAPITRE I : Cinématique du point matériel

CHAPITRE I : Cinématique du point matériel I. 1 CHAPITRE I : Cinémaique du poin maériel I.1 : Inroducion La plupar des objes éudiés par les physiciens son en mouvemen : depuis les paricules élémenaires elles que les élecrons, les proons e les neurons

Plus en détail

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0 Correcion de l exercice 2 de l assisana pré-quiz final du cours Gesion financière : «chéancier e aux de renabilié inerne d empruns à long erme» Quesion : rappeler la formule donnan les flux à chaque échéance

Plus en détail

CR-08 : Ordonnancement

CR-08 : Ordonnancement CR-08 : Ordonnancemen Loris Marchal, CR CNRS au LIP vague 1, 2? Ordonnancemen : une parie de la Recherche Opéraionnelle allocaion de ressources à des âches sous ceraines conraines dans le bu d opimiser

Plus en détail

VISUALISATION DES SIGNAUX ELECTRIQUES OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ANALOGIQUE

VISUALISATION DES SIGNAUX ELECTRIQUES OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ANALOGIQUE VISUALISATION DES SIGNAUX ELECTRIQUES OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ANALOGIQUE INTRODUCTION L'oscilloscope es le plus polyvalen des appareils de mesures élecroniques. Il peu permere simulanémen de visualiser

Plus en détail

LES CAPTEURS. Perturbations. Acquérir et coder une information. Capteur

LES CAPTEURS. Perturbations. Acquérir et coder une information. Capteur CPGE / Sciences Indusrielles pour l Ingénieur CI9 Capeurs LES CAPTEURS Le domaine indusriel a besoin de conrôler de rès nombreux paramères physiques (longueur, force, poids, pression, déplacemen, posiion,

Plus en détail

MQ22 TP n 3 : Essai de torsion

MQ22 TP n 3 : Essai de torsion TP n 3: Essai de orsion MQ TP n 3 : Essai de orsion Bu : Le bu de ce TP es de déerminer le module d élasicié ransversale de Coulomb (G). Pré-requis : On effecue une coupe de l éprouvee. On éudie ensuie

Plus en détail

Cours d électrocinétique EC2-Bobine et condensateur

Cours d électrocinétique EC2-Bobine et condensateur Cours d électrocinétique EC2-Bobine et condensateur Table des matières 1 Introduction 2 2 Le condensateur 2 2.1 Constitution et symbole... 2 2.2 Relation tension-intensité... 2 2.3 Condensateur et régimes...

Plus en détail

Fonctions numériques Proportionnalité

Fonctions numériques Proportionnalité Foncions numériques Proporionnalié I Foncions numériques 1 ) Définiion e noaions Définir une foncion f qui à x associe y c es donner une formule mahémaique qui perme pour oue valeur donnée de x soi de

Plus en détail

Communication technique

Communication technique Page 66 Communicaion echnique 1. Problémaique La SPCC (Sociéé de Producion e de Condiionnemen de Cosméiques) dispose d équipemens avec des moeurs de puissance plus imporane que ceux éudiés jusqu ici. Lors

Plus en détail

TP Cours : Diagrammes de Bode du premier ordre

TP Cours : Diagrammes de Bode du premier ordre TP Cours : Diagrammes de Bode du premier ordre Dans ce polycopié, on passe en revue les méthodes et définitions à maîtriser pour l étude des filtres du premier ordre. Toutes ont été étudiées lors des séances

Plus en détail

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 5 Flux de Capitaux Internationaux et Déséquilibres Mondiaux

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 5 Flux de Capitaux Internationaux et Déséquilibres Mondiaux ECO434, Ecole polyechnique, 2e année PC 5 Flux de Capiaux Inernaionaux e Déséquilibres Mondiaux Exercice 1 : Flux de capiaux dans le modèle de croissance néoclassique Le modèle es en emps coninu. On considère

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECRICIE Analyse des signaux e des circuis élecriques Michel Piou Chapire 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Ediion //24 able des maières POURQUOI E COMMEN?... 2 INERE DE LA NOION DE VALEUR MOYENNE....2

Plus en détail

MATHEMATIQUES FINANCIERES

MATHEMATIQUES FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES LES ANNUITES INTRODUCTION : Exemple 1 : Une personne veu acquérir une maison pour 60000000 DH, pour cela, elle place annuellemen au CIH une de 5000000 DH. Bu : Consiuer un capial

Plus en détail

TD 20-21 : Modèles de marchés - Mouvement brownien

TD 20-21 : Modèles de marchés - Mouvement brownien Universié Paris VI Maser : Modèles sochasiques, applicaions à la finance (MM065) TD 20-2 : Modèles de marchés - Mouvemen brownien. Taux de change. Soi (Ω, P(Ω), P) un espace probabilisé fini non redondan

Plus en détail

Cours physique Chapitre : Le circuit RLC libre amorti et non amorti

Cours physique Chapitre : Le circuit RLC libre amorti et non amorti A- Oscillation libre amorti 1- Décharge d un condensateur dans une bobine En charge le condensateur, en plaçant K en position 1. Ken position, le condensateur se décharge dans la bobine. Un voltmètre branché

Plus en détail

Documentation Technique de Référence Chapitre 8 Trames types Article 8.14-1

Documentation Technique de Référence Chapitre 8 Trames types Article 8.14-1 Documenaion Technique de Référence Chapire 8 Trames ypes Aricle 8.14-1 Trame de Rappor de conrôle de conformié des performances d une insallaion de producion Documen valide pour la période du 18 novembre

Plus en détail

Démarrage direct, deux sens de rotation

Démarrage direct, deux sens de rotation Page 50 Communicaion echnique Démarrage direc, deux sens de roaion 1. Problémaique La chue accidenelle d un obje dans la cuve du malaxeur uilisé dans le laboraoire de développemen nouveaux produis de la

Plus en détail

Principes et caractéristiques des principaux moteurs électriques

Principes et caractéristiques des principaux moteurs électriques Principes e caracérisiques des principaux moeurs élecriques Crières de choix d un moeur Le moeur es généralemen choisi en foncion de l uilisaion mécanique e de l alimenaion élecrique don on dispose. Cahier

Plus en détail

Chapitre V : Torsion simple.

Chapitre V : Torsion simple. Torsion simple. Cours RD / A.U : 2012-2013 Chapire V : Torsion simple. Objecifs Pré-requis Elémens de conenu Déerminer la répariion des conraines dans une secion de poure solliciée à la orsion. Vérifier

Plus en détail

Exemples de résolutions d équations différentielles

Exemples de résolutions d équations différentielles Exemples de résoluions d équaions différenielles Table des maières 1 Définiions 1 Sans second membre 1.1 Exemple.................................................. 1 3 Avec second membre 3.1 Exemple..................................................

Plus en détail

CH.3 PROBLÈME DE FLOTS

CH.3 PROBLÈME DE FLOTS H.3 PROLÈME E FLOTS 3.1 Le réeaux de ranpor 3.2 Le flo maximum e la coupe minimum 3.3 L'algorihme de Ford e Fulkeron 3. Quelque applicaion Opi-comb ch 3 1 3.1 Le réeaux de ranpor Réeau de ranpor : graphe

Plus en détail

Chapitre 3 La résistance

Chapitre 3 La résistance Chapitre 3 La résistance Items Connaissances Acquis Unité de mesure de la résistance. Intensité du courant et valeur de la résistance dans un circuit en série. Énoncé de la loi d Ohm. Résistance et transfert

Plus en détail

Séries et intégrales généralisées - Approfondissement (2M261) Janvier-Juin 2015. Devoir Maison n o 1. ln 1 sh 1 sh t t sin(1/t 2 ) 1 +

Séries et intégrales généralisées - Approfondissement (2M261) Janvier-Juin 2015. Devoir Maison n o 1. ln 1 sh 1 sh t t sin(1/t 2 ) 1 + Universié Pierre e Marie Curie Licence de Mahéaiques Séries e inégrales généralisées - Approfondisseen (2M26) Janvier-Juin 25. Devoir Maison n o Exercice : Convergence e calcul d inégrales. Éudier la naure

Plus en détail

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également.

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également. ÉTUDE DE COURBES PARAMÉTRÉES 39 6. Éude de courbes paramérées 6.. Définiions Remarques La courbe (C) n es pas nécessairemen le graphe d une foncion ; c es pourquoi on parle de courbe paramérée e non pas

Plus en détail

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L.

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L. 14/1/6 Quesion : Commen régler correcemen le déclencheur élecronique STRE23SE? Réponse : Les déclencheurs élecroniques STRE23SE se monen indifféremmen sur les compacs NS 4 e NS 63 de ype N, H ou L. Le

Plus en détail

Intégrales Généralisées

Intégrales Généralisées Inégrales Généralisées Eercice. Monrer la convergence e calculer la valeur des inégrales : I = 3 e d ; I = + d ln() ; I 3 = ( + ) d Allez à : Correcion eercice Eercice. Les inégrales généralisées suivanes

Plus en détail

Relais de mesure et de contrôle industriels Zelio Control 3

Relais de mesure et de contrôle industriels Zelio Control 3 Présenaion elais de mesure e de conrôle indusriels Zelio Conrol elais de conrôle de réseaux riphasés M T 0 M T Foncionnaliés Ces appareils son desinés à la surveillance des réseaux riphasés e à la proecion

Plus en détail

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton)

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton) TD/TP : Taux d un emprun (méhode de Newon) 1 On s inéresse à des calculs relaifs à des remboursemens d empruns 1. On noera C 0 la somme emprunée, M la somme remboursée chaque mois (mensualié), le aux mensuel

Plus en détail

FONCTIONNEMENT AUTOMATE

FONCTIONNEMENT AUTOMATE FONCTIONNEMENT AUTOMATE IUT MULHOUSE Bernard Reeb foncionnemen auomae - 1/1 I. CONSTITUTION D'UN AUTOMATE Les auomaes son le plus souven de ype modulaire : une unié cenrale compléée d'un bac pou recevoir

Plus en détail

Conversion Analogique Numérique

Conversion Analogique Numérique Sysèmes Numériques CAN Classe : TSTI2D S.I.N Conversion Analogique Numérique Pourquoi converir? De nos jours, nous uilisons énormémen d'appareils numériques pour la facilié de sockage e de raiemen. Les

Plus en détail

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP.

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP. Union générale des étudiants de Tunisie Modèle de compte-rendu de TP Dipôle RC Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement

Plus en détail

Retour aux bases de la photographie Partie 1 L' EXPOSITION

Retour aux bases de la photographie Partie 1 L' EXPOSITION Parie 1 - Secion 1.5 Reour aux bases de la phoographie Parie 1 L' EXPOSITIO Secion 1.5 Synhèse Exposiion Indices de Luminaion IL (EV) 1 Synhèse des valeurs Rappel des échelles normalisées des différens

Plus en détail

ELECTRONIQUE DE PUISSANCE. 2 ème année S3. V. Chollet - ELECTRONIQUE DE PUISSANCE11-20/11/2013 - Page 1 sur 60

ELECTRONIQUE DE PUISSANCE. 2 ème année S3. V. Chollet - ELECTRONIQUE DE PUISSANCE11-20/11/2013 - Page 1 sur 60 ELECRONIQUE DE PUISSANCE 2 ème année S3 V. Cholle - ELECRONIQUE DE PUISSANCE11-20/11/2013 - Page 1 sur 60 ELEC INSRU 3 ELECRONIQUE DE PUISSANCE Ch1 HACHEUR Ch2 HYRISOR Ch3 REDRESSEMEN NON COMMMANDE Ch4

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES SESSION 2011 Durée : 2 heures Coefficient : 2 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche y

Plus en détail

DM 12 : Etude d un dipôle RC

DM 12 : Etude d un dipôle RC DM 12 : Etude d un dipôle RC Correction Un dipôle RC soumis à une tension créneau délivrée par un générateur basse fréquence est branché à un oscilloscope de façon à visualiser : - La tension u G aux bornes

Plus en détail

Exercices de baccalauréat série S sur la loi exponentielle

Exercices de baccalauréat série S sur la loi exponentielle Eercices de baccalauréa série S sur la loi eponenielle (page de l énoncé/page du corrigé) La compagnie d'auocars (Bac série S, cenres érangers, 23) (2/) Durée de vie d'un composan élecronique (Bac série

Plus en détail

GENERATEURS DE HAUTE TENSION

GENERATEURS DE HAUTE TENSION ours de A. Tilmaine HAPITRE VII GENERATEURS DE HAUTE TENSION Les généraeurs de haue ension son uilisés dans : a) les laboraoires de recherche scienifique ; b) les laboraoires d essai, pour eser les équipemens

Plus en détail

TP Mesures de la vitesse du son

TP Mesures de la vitesse du son TP Mesures de la viesse du son Bu du TP. Lors de cee séance de ravaux praiques, l éudian es amené à mesurer la viesse de propagaion du son dans l air e dans l eau. 1 Inroducion Qu es-ce qu un son? Un son

Plus en détail

Présentation groupe de travail

Présentation groupe de travail Présenaion groupe de ravail Sofiane Saadane jeudi 23 mai 2013 Résumé L aricle sur lequel on ravaille [LP09] présene un problème de bandi à deux bras comporan une pénalié. Nous commencerons par présener

Plus en détail

TABLEAU DES REPONSES AU TEST DE MATH/PHYSIQUE :

TABLEAU DES REPONSES AU TEST DE MATH/PHYSIQUE : TABLEAU DES REPONSES AU TEST DE MATH/PHYSIQUE : Afin de vous noer : - si vous avez oues les bonnes réponses à un QCM, vous avez poin, - si vous avez une erreur par eeple, une réponse que vous n avez pas

Plus en détail

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1.

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1. Les premières consaaions sur l inapiude des produis indusriels à assurer les foncions qu ils éaien censés remplir pendan un emps suffisan remonen à la seconde guerre mondiale. En France cee prise de conscience

Plus en détail

Finance 1 Université d Evry Val d Essonne. Séance 2. Philippe PRIAULET

Finance 1 Université d Evry Val d Essonne. Séance 2. Philippe PRIAULET Finance 1 Universié d Evry Val d Essonne éance 2 Philippe PRIAULET Plan du cours Les opions Définiion e Caracérisiques Terminologie, convenion e coaion Les différens payoffs Le levier implicie Exemple

Plus en détail

Lycée Viette TSI 1. T.P. cours 04 oscilloscope G.B.F. multimètres. P DV P DH écran fluorescent

Lycée Viette TSI 1. T.P. cours 04 oscilloscope G.B.F. multimètres. P DV P DH écran fluorescent Lycée Viee TSI 1 T.P. cours 04 oscilloscope G.B.F. mulimères I. Principe de foncionnemen de l oscilloscope à ube cahodique 1. Descripion F C W A 1 A 2 vide spo P DV P DH écran fluorescen F filamen C cahode

Plus en détail

Exercices M1: Cinématique du point. A) Questions de compréhension. LCD Physique 2eBC 1 Ex2eMeca1_13.docx 04/11/2013

Exercices M1: Cinématique du point. A) Questions de compréhension. LCD Physique 2eBC 1 Ex2eMeca1_13.docx 04/11/2013 LCD Physique ebc 1 Exercices M1: Cinémaique du poin A) Quesions de compréhension 1) Un voyageur dans un rain en mouvemen à viesse consane laisse omber un obje. Esquisser l allure de la rajecoire : pour

Plus en détail

EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE

EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE Temps impari = 1 heure ; Tous documens auorisés excepé la copie du voisin(e) Lire ou l énoncé avan de commencer. Le besoin en énergie élecrique à bord

Plus en détail

L oscilloscope numérique

L oscilloscope numérique L oscilloscope numérique Ce documen résume le principe de foncionnemen d un oscilloscope numérique e déaille les réglages possibles du modèle uilisé en séance de ravaux praiques. 1 Principe de foncionnemen

Plus en détail

Chapitre I Grandeur scalaires, grandeurs vectorielles, différentielles, différentielles vectorielles et équations différentielles

Chapitre I Grandeur scalaires, grandeurs vectorielles, différentielles, différentielles vectorielles et équations différentielles Chapire I Grandeur scalaires, grandeurs vecorielles, différenielles, différenielles vecorielles e équaions différenielles I. Inroducion Une affirmaion scienifique es une affirmaion adhéré, prouvée comme

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Chapitre 10 : Condensateur et circuit RC I. Notions de base en électricité : a) Courant électrique

Plus en détail

Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Sciences Industrielles pour l Ingénieur Sciences Indusrielles pour l Ingénieur Cenre d Inérê 6 : CONVERTIR l'énergie Compéences : MODELISER, RESOUDRE CONVERSION ELECTROMECANIQUE - Machine à couran coninu en régime dynamique Procédés de piloage

Plus en détail