Chapitre 2 : Equilibres acido-basiques en solution aqueuse.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 2 : Equilibres acido-basiques en solution aqueuse."

Transcription

1 Chpitr Equilibrs cido-bsiqus n solution quus Trminl S Chpitr Equilibrs cido-bsiqus n solution quus. Objctifs Svoir qu st l constnt d uilibr ssocié à l ution d l réction d utoprotolys d l u. Connissnt l vlur du p d un solution quus, dir si ll st cid, bsiqu ou nutr. À prtir d l concntrtion molir ds ions O ou O ; déduir l vlur du p d l solution. ssocir l constnt d cidité à l ution d l réction d un cid sur l u Détrminr l constnt d uilibr ssocié à l ution d un réction cido-bsiqu à l id ds constnts d cidité ds coupls n présnc. Connissnt l p d un solution quus t l p du coupl cid/bs indiqur l spèc prédominnt ppliction u indicturs colorés. I. D quoi s compos l solvnt u? I.1. L utoprotolys d l u 6 1 L u «pur» un p 7 à 5 C t st conductric du cournt ( σ 5,5 1 S m ) cl signifi donc qu il ist, ntr utrs, ds ions O dns l u. Cs vlurs périmntls s pliqunt pr l réction cido-bsiqu ntr ls du coupls cid / Bs suivnts O / O t O / O O O O O Ctt réction qui liu ntr touts ls moléculs d u n solution quus s ppll réction d utoprotolys d l u. L u y jou à l fois l rôl d cid t d bs (mpholyt). Détrminons l tu d vncmnt finl d ctt réction pour V 1, L d u (ρ 1, 1 g / L) n mo 1, 1 56 mol M 18, O O O O Ett du systèm vncmnt (mol) Quntités d mtièr (mol) E.I. n E.C.T. n E.F. f n 7 1 On sit qu [ O 1 mol L (p 7,) donc 7 [O V [O V 1, 1 mol 56 Or si l réction st totl lors on à l E.F. n m soit m 8mol t donc 7 1, 1 9 l vncmnt finl d l réction st τ,6 1 8 m L réction d utoprotolys d l u st très limité ll liu dns touts ls solutions quuss!!! 1 / 7 èm Prti L trnsformtion d un systèm chimiqu st-ll toujours totl?

2 Chpitr Equilibrs cido-bsiqus n solution quus Trminl S I.. Produit ioniqu d l u Détrminons l constnt d uilibr ssocié à l réction d utoprotolys d l u Q r, [ O [O insi l constnt d uilibr d l utoprotolys d l u s ppll produit ioniqu d l u t s not. n dépnd ps ds spècs ioniqus présnts n solution quus (donc d l ntur d l solution quus) ; n dépnd qu d l tmpértur. À 5 C on dmttr qu (cr [ O [O 1, 1 mol -1 L ) Très souvnt on utilis dvntg l grndur pplé p défini pr p log 14 à 5 C (En chimi pour un grndur X on définit l px comm étnt D mnièr générl plus T plus t plus p. px log X ) L utilistion d (ou d p ) prmt d détrminr l concntrtion n ions p E 1 L concntrtion n ions hydroyds d un solution d p 6 à 5 C sr donc d 1 [O 1, 1 1, 1 mol L [O 1, 1 O ou cll du E L p à 5 C d un solution d soud d concntrtion n soluté pporté C 1, 1 mol L 1 st I.. Échll d p Figur p 14 [O 1, 1 mol L 1 1 [ O 1, 1 mol L [O 1, 1 1 l p sr donc d p log[ O log(1, 1 ) Un solution st nutr si [ O [O 1, 1 mol L donc p 7 Un solution st cid si [ Un solution st bsiqu si [ E O [O > soit [ O > 1, 1-7 mol L 1 donc si p < 7 O [O < soit [[ O < 1, 1-7 mol L 1 donc si p > 7 Solution p Ntur d l Ntur d l Solution p solution solution Suc gstriqu, Très cid Sng 7, Nutr Jus d orng,5 cid Eu d mr 8, Légèrmnt Bsiqu Urin 6, Légèrmnt cid Eu d Jvl 1, Très Bsiqu / 7 èm Prti L trnsformtion d un systèm chimiqu st-ll toujours totl?

3 Chpitr Equilibrs cido-bsiqus n solution quus II. Qu st c qu l constnt d cidité? II.1. Constnt d cidité d un coupl cid / Bs Trminl S Soit l réction suivnt ntr un cid t l u jou l rôl d bs. où l u O O L constnt d uilibr d l réction d mis n solution d un cid dns l u s ppll constnt d cidité du coupl. Ell s not t on insi / [ [ [ O, sns unité, constnt d cidité du coupl / [ ;[ O t[ sns unité, nombr qui msur l concntrtion d l spèc dissout n solution quus primé n mol L 1. Chqu coupl cid / Bs présnt un constnt d cidité qui lui st propr t qui n dépnd qu d l tmpértur! On prl plus générlmnt du p d un coupl cid / Bs à un tmpértur qui st donné pr E Tblu p 67 p p log ou 1 (plus st grnd plus p st ptit). II.. Cs d l u L u st un mpholyt ll pprît dns ls coupls suivnts t O / O. O / O Considérons l réction cido-bsiqu ntr ls ions O t l u O O O O L constnt d cidité du coupl sr donc O / O [O 1 t p. [ O Considérons mintnnt l réction ntr l u (n tnt qu cid) t l u O O O L constnt d cidité du coupl sr donc O / O [ O [O soit p p 14. / 7 èm Prti L trnsformtion d un systèm chimiqu st-ll toujours totl?

4 Chpitr Equilibrs cido-bsiqus n solution quus Trminl S II.. Rltion ntr p t p Considérons l réction suivnt d cidité t on lui ssoci l constnt O O [ [ [ O log ( ) [ [O log [ log log [ [ O log[ log log[ log[o log[ cr ( ) p log[ log[ O log[ cr log log log b b log b log log b d où p log[ p log[ donc [ [Bs p p log ou ncor p p log [ [cid [C CO E Détrminr l rpport d un solution quus d cid éthnoïqu dont l p à [C CO l uilibr st d 5, t schnt qu l p du coupl C CO / C CO, st p 4,75. [C CO [C CO On sit qu p p log donc log p - p t donc [C CO [C CO [C CO pp 1 5,4,75 1 1,5 1,8 [C CO II.4. Constnt d uilibr d un réction cido-bsiqu E Soit l réction cido-bsiqu ntr l cid méthnoïqu CO t ls ions bnzots C 6,. On donn pour l coupl CO /CO, 1, t pour l coupl C 6 /C6, on 6, L réction s écrit CO C6, CO, C6 [CO [CO [C 6 5 [C 6 CO 5 CO, t on En multiplint pr [O on donc [ O [CO [C CO [ O [CO [C CO [ O , En séprnt on [CO [ O [C CO [CO [C CO [ O ,,1 1 /, 4 / 7 èm Prti L trnsformtion d un systèm chimiqu st-ll toujours totl?

5 Chpitr Equilibrs cido-bsiqus n solution quus Trminl S CO O CO, O C 6 O C6, O 1 [CO [ O [CO [ O [C CO [C CO 6 5, 6 5 insi l rltion ntr, t 1 st donc p1 1 p p1 p ( ) D mnièr générl soit un systèm chimiqu sièg d un réction cido-bsiqu ntr l cid 1 du coupl 1, / 1, (d constnt d cidité ) t l bs 1, du coupl, /, (d constnt d cidité ). L ution chimiqu d l réction st (constnt d uilibr) 1,, 1,, On ur l rltion suivnt p1 1 p p1 p ( ) Rmrqu Si c st 1, qui régit sur, soit 1,, 1,, lors p 1 ( p1p) 1 p1 1 1 III. Commnt comprr l comportmnt d différnts cids ou bss n solution? III.1. Comprison d solutions d cids d mêm concntrtion E Considérons du solutions d cid d concntrtion n soluté pporté C 1, 1 mol L 1. cid Eqution d l réction Eprssion d cid méthnoïqu (p,9 ; p 1,74 ), cid éthnoïqu (p,4 ; p 4, 74 ) CCO O CCO, O CO O CO O 1 [CO [ O [CO [C CO [ O [C CO Eprssion p d τ n 1 p V 1 τ fonction d m C V C p t C Vlur d τ τ,1 τ,4 Pour ds solutions cids d mêm concntrtions n soluté pporté C, plus l p st fibl (plus st grnd), plus l p sr fibl, plus l tu d vncmnt finl τ d l réction ntr l u t l cid sr grnd t plus l cid sr dit «dissocié» (on dit ussi plus l cid st «fort») 5 / 7 èm Prti L trnsformtion d un systèm chimiqu st-ll toujours totl?

6 Chpitr Equilibrs cido-bsiqus n solution quus Trminl S III.. Comprison d solutions d bss d mêm concntrtion E Considérons du solutions d bs d concntrtion n soluté pporté C 1, 1 mol L 1. Bs Méthylmin (p 11,4 ; p 1 1, 7 ) mmonic (p 1,6 ; p 9, ) Eqution d l C N, O C N, O N O N 4, O réction [CN [O [N 4 [O 1 Eprssion [CN [N d [CN [O [O [N 4 [O [O [C N [ O [N [ O Eprssion d τ n fonction d p,c t Vlur d τ τ [O V 1 m C V [ O p C 1 C τ,5 τ,4 Pour ds solutions bsiqus d mêm concntrtions n soluté pporté C, plus l p st grnd (plus st ptit), plus l p sr grnd, plus l tu d vncmnt finl τ d l réction ntr l u t l bs sr grnd t plus l bs s «protonr» fcilmnt (on dit ussi plus l bs st «fort»). IV. Commnt détrminr l spèc prédominnt d un coupl cid / bs? IV.1. Domin d prédominnc D près l rltion ntr l p t l p d un cid dissous dns l u on put n déduir qull sr l spèc prédominnt n solution. [Bs On toujours p p log [cid [Bs [Bs Si p p lors log t donc 1 t donc [Bs [cid [cid [cid l cid t l bs ont l mêm concntrtion. [Bs [Bs Si p < p lors log < t donc < 1 t donc [Bs < [cid [cid [cid l form cid st prédominnt pr rpport à l form bsiqu Si p > p lors [Bs [Bs log > t donc > 1 t donc [Bs > [cid [cid [cid l form bsiqu st prédominnt pr rpport à l form cid. 6 / 7 èm Prti L trnsformtion d un systèm chimiqu st-ll toujours totl?

7 Chpitr Equilibrs cido-bsiqus n solution quus Trminl S On rprésnt sur un digrmm ls zons d p où ls différnts spècs chimiqus d un coupl cido-bsiqu prédominnt c st l digrmm d prédominnc. Voir Figur 11 p 18 st l spèc prédominnt t sont n mêms proportions st l spèc prédominnt p p On put églmnt rprésntr un digrmm d distribution ds spècs cid / bs conjugués, c st l digrmm d distribution c st l pourcntg d l cid t d l bs n fonction du p d l solution. Sur c digrmm, l bsciss du point d intrsction ds du courbs nous donn l vlur du p p IV.. ppliction ls indicturs colorés Un indictur coloré cido-bsiqu st constitué d un coupl cid / bs noté Ind t s bs conjugué sont différnciés n solution quus pr lur tint (coulur). E l BBT (Blu d BromoThymol), l élinthin, l Phénolphtléin /Ind. L cid L ution chimiqu d l réction ntr l indictur coloré t l u st O Ind O Ind L tint d l solution contnnt l indictur coloré v dépndr d l spèc du coupl Ind qui prédominr t donc du p d l solution /Ind On toujours l rltion p p [Bs log [cid p [Ind log [Ind On dmttr qu l tint d l indictur coloré prnd s tint «cid», Ind, si l rpport [Ind 1 < [Ind 1 soit si p < p 1 s tint «bsiqu», Ind, si l rpport [Ind [Ind >1 soit si p > p 1 Pour p 1 < p < p 1 l indictur présnt s tint snsibl qu on ppll zon d virg d l indictur coloré. Voir Tblu p 67 7 / 7 èm Prti L trnsformtion d un systèm chimiqu st-ll toujours totl?

Introduction à la fonction exponentielle

Introduction à la fonction exponentielle CHAPITRE 6 FONCTIONS EXPONENTIELLES ET PUISSANCES Introduction à l fonction ponntill. Éqution différntill On ppll éqution différntill un églité dns lqull figurnt un fonction t ss dérivés succssivs. Ls

Plus en détail

Les réactions acide-base

Les réactions acide-base Université du Mine - Fculté des Sciences Retour Les réctions cide-bse 1. Acidité - Bsicité 1.1. Définitions Les réctions cide-bse Arrhénius : n envisge que le milieu queux - Dns l eu, un cide donne ( O

Plus en détail

Fiche N 7 : Fonctions usuelles

Fiche N 7 : Fonctions usuelles Lycé Pul Guguin CPGE-EC Anné 04/05 Fich N 7 : Fonctions usulls Fonction ponntill : p Fich7p.ggb Définition : En trminl, on prolongé à l nsmbl fich7c.sqn l suit géométriqu d trm générl un. n q vc q 0 L

Plus en détail

Chapitre 2 : Titrages ph-métriques

Chapitre 2 : Titrages ph-métriques 1. Définitions 1.1. Dosge pr titrge direct Définitions Chpitre 2 : Titrges ph-métriques Un dosge est une technique expérimentle qui permet de déterminer précisément l quntité de mtière (inconnue) ou l

Plus en détail

INTÉGRALES. I Définition. Définition. Remarques. Exemple. Exercice 01

INTÉGRALES. I Définition. Définition. Remarques. Exemple. Exercice 01 INTÉGRALES I Définition Définition Soit f un fonction continu t positiv sur un intrvll [ ; ]. Soit (C) s cour rprésnttiv dns un rpèr orthogonl (O ; i, j). On ppll intégrl d à d l fonction f, t on not l'ir,

Plus en détail

THERMODYNAMIQUE DES EQUILIBRES CHIMIQUES EN SOLUTION AQUEUSE

THERMODYNAMIQUE DES EQUILIBRES CHIMIQUES EN SOLUTION AQUEUSE THERMODYNAMIQUE DES EQUILIBRES CHIMIQUES EN SOLUTION AQUEUSE 1 èr PARTIE : LES REACTIONS ACIDE-BASE rltion d bs :, l constnt d cidité èm PARTIE : LA SOLUBILITE rltion d bs : s, l produit d solubilité èm

Plus en détail

1. Nombres complexes en électrotechnique

1. Nombres complexes en électrotechnique MAHE E(F. Nombrs complxs n élctrotchniqu. Nombrs complxs n élctrotchniqu. ntroduction condition pour pouvoir résoudr un problèm dns un circuit étit usqu à présnt d pouvoir trcz un digrmm vctoril (dut.:

Plus en détail

1-Acide fort Un acide est fort si sa dissociation dans l eau est totale.

1-Acide fort Un acide est fort si sa dissociation dans l eau est totale. Titre Description Remrques Définition d un cide Un cide est une espèce chimique cple de céder un proton (ion) H +. Exemple : HCOOH est un cide HCOOH HCOO - + H + le couple cide se correspondnt : HCOOH/HCOO

Plus en détail

Daniel Abécassis. Année universitaire 2010/2011

Daniel Abécassis. Année universitaire 2010/2011 Danil bécassis. nné univrsitair 00/0 COURS L UE Chimi Physiqu. Chapitr VII : Chimi analytiqu. Calcul du ph VII.. Transormations associés à ds réactions acido-basiqus. Dans c paragraph, nous allons étudir

Plus en détail

UV Commande numérique. Transformée en Z. Limites du continu, besoin du discret. Plan du cours

UV Commande numérique. Transformée en Z. Limites du continu, besoin du discret. Plan du cours UV cours sur l trnsformé n Z (E. Chnthry) Ds sur l trnsformé n Z (L. Hdji) 8 cours/ds sur MALAB (V. Mhout) cours d présnttion ds Ps (V. Mhout) 5 Ps vc MALAB t XPC rgt xmn rnsformé n Z 3 èm nné MIC E. Chnthry

Plus en détail

UE3. UE3B : Aspects fonctionnels

UE3. UE3B : Aspects fonctionnels UE3 Orgnistion des ppreils et des systèmes UE3B : Aspects fonctionnels ph et équilibre cido-bsique en solution queuse Dr M. Dbdie PACES 2014-2015 Equilibres cido-bsiques en solution queuse 1. Modèles et

Plus en détail

Calculs d aires, encadrements

Calculs d aires, encadrements Clculs d irs, ncdrmnts pg d 5 Clculs d irs, ncdrmnts I Clculs d irs. Soit f( = t g( =. On not A l ir d l région R du pln compris ntr l courb d f t l ds bscisss sur [; ]. Clculr g( d n fonction d A. On

Plus en détail

Equilibres base - acide en solution aqueuse

Equilibres base - acide en solution aqueuse Chimie 5 Equilibres bse - cide en solution queuse I. Couples bse - cide dns l théorie de Brönsted (93 I.. Equilibre de définition Pr définition un cide est une espèce cpble de perdre un proton et une bse

Plus en détail

Hygiène et Sécurité HS 2

Hygiène et Sécurité HS 2 Hygièn t Sécurité HS 2 Lçon N 7 : Ls Acid, ls Bass t l ph Introduction La plupart ds boissons commrcialisés sont acids. Ls solutions d acid chlorhydriqu sont par aillurs très corrosivs. Par aillurs ls

Plus en détail

EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE

EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE Connissnces essentielles du cours I. GENERALITES. A. Définitions. Acide ; bse Un cide est : - selon Bronsted, un donneur de protons H + - selon Arrhénius, un donneur de protons

Plus en détail

TS1 - Contrôle n 7 de mathématiques

TS1 - Contrôle n 7 de mathématiques Ercic TS - Contrôl n 7 d mthémtiqus Un réprtur d vélos chté 0 % d son stock d pnus à un prmir fournissur, 0 % à un duièm t l rst à un troisièm. L prmir fournissur produit 80 % d pnus sns défut, l duièm

Plus en détail

Chapitre 5 La fonction exponentielle

Chapitre 5 La fonction exponentielle Cours d Mthémtiqus Trminl STI Chpitr 5 - L fonction ponntill Chpitr 5 L fonction ponntill A) Définition ) Rppl t définition L fonction logrithm népérin ln() st un fonction strictmnt croissnt, défini sur

Plus en détail

Correction de l épreuve de chimie filière TSI concours CCP session 2012

Correction de l épreuve de chimie filière TSI concours CCP session 2012 Correction de l épreuve de chimie filière TSI concours CCP session 2012 EL FILALI SAID CPGE BENI MELLAL MAROC = elfillisid@yhoo.fr = QUELQUES ASPECTS DE LA CHIMIE DU CHLORURE D HYDROGÈNE Prtie I : Autour

Plus en détail

LOIS DE PROBABILITÉS CONTINUES. Dans ce chapitre, on va s'intéresser aux variables aléatoires X qui prennent leurs valeurs dans un intervalle.

LOIS DE PROBABILITÉS CONTINUES. Dans ce chapitre, on va s'intéresser aux variables aléatoires X qui prennent leurs valeurs dans un intervalle. LOS DE PROBABLTÉS CONTNUES Dns c chpitr, on v s'intérssr u vrils létoirs X qui prnnnt lurs vlurs dns un intrvll.. Dnsité t loi d proilité.. Définition Dnsité d proilité Soit un intrvll. On ppll dnsité

Plus en détail

La loi normale. Chapitre Introduction Motivation à partir de la loi binomiale Notion de variable aléatoire à densité

La loi normale. Chapitre Introduction Motivation à partir de la loi binomiale Notion de variable aléatoire à densité Chpitre 4 L loi normle 4.1 Introduction Dns le chpitre précédent, les probbilités rencontrées se rmenient à lister tous les cs possibles, leur ttribuer l même probbilité, et diviser le nombre de cs fvorbles

Plus en détail

CHAUDIERE A BOIS. Échangeur m e, θ e, c e. Chambre de combustion m a, θ a, c a. Bâti de la chaudière m b, θ b, c b

CHAUDIERE A BOIS. Échangeur m e, θ e, c e. Chambre de combustion m a, θ a, c a. Bâti de la chaudière m b, θ b, c b CPGE / Sins Industrills pour l Ingéniur TD34_ CHAUDIERE A BOIS L étud port sur l monté n tmpértur d l u qui srt à huffr ls piès u trvrs d rditurs Ctt tmpértur st otnu à prtir d un puissn lorifiqu fourni

Plus en détail

Chapitre 7 La fonction exponentielle

Chapitre 7 La fonction exponentielle Cours d Mthémtiqus Trminl STI Chpitr 7 - L fonction ponntill Chpitr 7 L fonction ponntill A) Définition ) Rppl t définition L fonction logrithm népérin ln() st un fonction strictmnt croissnt, défini sur

Plus en détail

Etude de suites récurrentes

Etude de suites récurrentes [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 5 mi 06 Enoncés Etude de suites récurrentes Exercice [ 0304 ] [Correction] u 0 = R et n N, + = u n ) Justifier que l suite ( ) est bien définie et n N, [ ; ] b)

Plus en détail

Titrages acidobasiques de mélanges contenant une espèce forte et une espèce faible : successifs ou simultanés?

Titrages acidobasiques de mélanges contenant une espèce forte et une espèce faible : successifs ou simultanés? Titrgs cidobsiqus d mélngs contnnt un spèc fort t un spèc fibl : succssifs ou simultnés? Introduction. L'étud d titrgs cidobsiqus d mélngs d dux ou plusiurs cids (ou bss) st un xrcic cournt [-]. Ls solutions

Plus en détail

Chapitre 6 : Calcul littéral

Chapitre 6 : Calcul littéral Chpitr 6 : Clul littérl 1. Propriétés d l ddition t d l soustrtion Définition. L ddition st l opértion qui fit orrspondr à dux nomrs t lur somm +. t sont ls trms d tt somm. Définition. L soustrtion st

Plus en détail

Exercice n HA Corrigé

Exercice n HA Corrigé ENAC/ISTE/HYDRAM HYDROTHEQUE : bse de données d exercices en Hydrologie Cours : Hydrologie Appliquée / Thémtique : Fonction de Production Exercice n HA 0210 - Corrigé Logo optimisé pr J.-D.Bonjour, SI-DGR

Plus en détail

Cours chimie Chapitre : La cinétique chimique 4éme M-S exp

Cours chimie Chapitre : La cinétique chimique 4éme M-S exp A- Notion d'vncement 1- Def L cinétique chimique est l étude de l évolution chimique d un système u cours du temps. Une trnsformtion chimique lieu chque fois qu une nouvelle espèce chimique est produite

Plus en détail

FONCTION LOGIQUE FONCTIONS DE LOGIQUE COMBINATOIRE

FONCTION LOGIQUE FONCTIONS DE LOGIQUE COMBINATOIRE P PABO PICAO FONCTION OGIQUE Définitions: FONCTION DE OGIQUE COMBINATOIRE Fonction : grndur qui dépnd d un utr grndur suivnt un systèm d vrils. ogiqu : conform ux règls d l logiqu, cohérnt. Comintoir :

Plus en détail

Séquence n 5: Comment caractériser un échantillon de matière? Séance 1 : Comment distinguer des métaux?

Séquence n 5: Comment caractériser un échantillon de matière? Séance 1 : Comment distinguer des métaux? Séqunc n 5: Commnt caractérisr un échantillon d matièr? Objctif : Mttr n plac ds xpérincs prmttant d caractérisr ds échantillons d matièr. Compétncs travaillés : D1, D2,D4 t D5 (analysr l cycl d vi d'un

Plus en détail

III. Fonctions exponentielles.

III. Fonctions exponentielles. . Empls introductifs. III. Fonctions ponntills. Empl Un popultion d bctéris évolu dns un miliu homogèn (spc ilité, nourritur suffisnt, ucun mldi). L comptg ds bctéris qui s fit pr échntillonng, à ds intrvlls

Plus en détail

Fonctionnement et Stratégies de commande des Machines à courant continu

Fonctionnement et Stratégies de commande des Machines à courant continu Fonctionnmnt t Strtégis d commnd Pln du cours L motur à cournt continu Trction : Fonctionnmnt motur n xcittion séri Fring : Fonctionnmnt n génértur Couplg multimchins Assoction rdrssur Mcc Assoction hchur

Plus en détail

Le Centre d éducation en mathématiques et en informatique. Ateliers en ligne Euclide Atelier n o 5. Suites et séries. c 2014 UNIVERSITY OF WATERLOO

Le Centre d éducation en mathématiques et en informatique. Ateliers en ligne Euclide Atelier n o 5. Suites et séries. c 2014 UNIVERSITY OF WATERLOO Le Centre d éduction en mthémtiques et en informtique Ateliers en ligne Euclide Atelier n o 5 Suites et séries c 014 UNIVERSITY OF WATERLOO L pluprt des problèmes de cette trousse font ppel à des formules

Plus en détail

CHAPITRE IV EQUATIONS DIFFERENTIELLES

CHAPITRE IV EQUATIONS DIFFERENTIELLES CHAPITRE IV EQUATIONS DIFFERENTIELLES Objctifs Un équation différntill st un équation dans laqull l inconnu st un fonction f. D plus, ctt équation fait intrvnir la fonction f ainsi qu ss dérivés, d où

Plus en détail

1 Limite et continuité

1 Limite et continuité Limit t ontinuité. Préliminirs. Consiérons l fontion ont l grph st illustré issous.. Détrminr prmi ls rltions illustrés i-ssous lls qui rprésntnt s fontions. ) ) - - - - ) f) Détrminr, si lls istnt, ls

Plus en détail

méthode Seconde caculé réel Calcul de la fraction des ions H 3 O + provenant de la dissociation de H 2 O eau eau O C OH IV- VI- O total

méthode Seconde caculé réel Calcul de la fraction des ions H 3 O + provenant de la dissociation de H 2 O eau eau O C OH IV- VI- O total Université MohmmedV Année universitire : 5 Fculté des Sciences Déprtement de himie Rt Filière : Science de l Mtière Phsique Science de l Mtière himie (SMPSM Module : himie en solutions hpitre I : Réctions

Plus en détail

2.4 Logarithme Népérien et fonction exponentielle

2.4 Logarithme Népérien et fonction exponentielle 6 2.4 Logarithm Népérin t fonction ponntill Définition 20 (Logarithm Népérin). On appll Logarithm Népérin, noté ln, l uniqu fonction défini sur R + = ]0, + [ qui vaut 0 n = t dont la dérivé sur ]0, + [

Plus en détail

VII. La méthode ESPRIT

VII. La méthode ESPRIT Patrick VAUDON Introduction à la détction ds angls d arrivés d un ond élctromagnétiqu. Mastr Rchrch Tchniqus hyprfréquncs élctroniqus t optiqus 4 VII La méthod ESPRIT ESPRIT st un acronym formé à partir

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE. Chapitre 3 Mise en œuvre d un aimant permanent. Électromagnétisme. Michel PIOU 08/02/2011

ELECTROTECHNIQUE. Chapitre 3 Mise en œuvre d un aimant permanent. Électromagnétisme. Michel PIOU 08/02/2011 ELECTROTECHNIQUE Élctromgnétism Michl PIOU Chpitr 3 Mis n œuvr d un imnt prmnnt 08/0/011 Extrit d l rssourc n lign MgnElcPro sur l sit Intrnt TALE DES MATIERES. 1. POURQUOI ET COMMENT?... 1. MISE EN OEUVRE

Plus en détail

Conductimétrie : titrage d un déboucheur d évier

Conductimétrie : titrage d un déboucheur d évier onductiétri : titrg d un déouchur d évir Générlités Ls déouchurs Ls déouchurs d évir d typ «DESTP» liquid continnnt ssntillnt d l soud custiqu t un pu d oniqu L étiqutt indiqu qu ll rnfr % d s t un dnsité

Plus en détail

Correction du devoir sur les situations de conjectures

Correction du devoir sur les situations de conjectures Corrction du dvoir sur ls situations d conjcturs no 1. n étant un nombr ntir... a. n + 1 b. n - 1 c. n d. n + 1. (n + 1) f. 5n + (5n + 5) g. 4 possibilités : i. n + 1 t n + 11 ii. n - 1 t n + 9 iii. n

Plus en détail

Loi Gamma, loi du 2 et loi de Student

Loi Gamma, loi du 2 et loi de Student Loi Gmm, loi du t loi d Studt A. Foctio Gmm A.. Défiitio L foctio Gmm st défii pour ls réls positifs pr l itégrl : () t t dt pour A. Rltio d récurrc Cosidéros (+) : ( ) t t dt E itégrt pr prti ous otos

Plus en détail

Fluctuations à l équilibre thermodynamique

Fluctuations à l équilibre thermodynamique Chpitr 2 Fluctutions à l équilibr thrmodynmiqu 2.1 Introduction Nous vnons d étblir un lin ntr l tritmnt sttistiqu t l tritmnt thrmodynmiqu usul ds systèms mcroscopiqus n idntifint ls vlurs moynns qu l

Plus en détail

Affaire n Feuille 1 sur 9 Rév B. Nom Affaire. Rédigé par IR Date Août Vérifié par FH/NB Date Oct Révisé par MEB Date Avril 2006

Affaire n Feuille 1 sur 9 Rév B. Nom Affaire. Rédigé par IR Date Août Vérifié par FH/NB Date Oct Révisé par MEB Date Avril 2006 ffire n euille 1 sur 9 Rév B 10, Route de Limours -78471 St Rémy Lès Chevreuse Cedex rnce Tel : +33 (0)1 30 85 5 00 x : +33 (0)1 30 5 75 38 EULLE DE CLCUL om ffire Projet de Vloristion : Utilistion de

Plus en détail

λ = 40 cm Affirmation 2 : FAUX car le milieu de propagation n est pas dispersif. Affirmation 3 : VRAI

λ = 40 cm Affirmation 2 : FAUX car le milieu de propagation n est pas dispersif. Affirmation 3 : VRAI Corrction du Bac Blanc d Physiqu Chimi du 24 Janvir 202 (Obligatoir) Ercic N Airmation : FAUX car = 40 cm = 0,40 m t comm v = alors v = 0,40 25 = m s = 40 cm Airmation 2 : FAUX car l miliu d propagation

Plus en détail

Polynésie 2012 BAC S Correction

Polynésie 2012 BAC S Correction Polynési 1 BAC S Corrction 1 / 6 Exrcic 1 1. a. L point B appartint à la courb Γ donc f() c'st-à-dir a + b Par conséqunt a + b 1 t donc a + b L point C appartint à la courb Γ donc f(5) 5 c st-à-dir 5 +

Plus en détail

contre cier T

contre cier T r u t r é p m t ss b g f f u h C E B D c v O 2 Low-H contr cir d x u n n p rditur à 13-03-2007 rlnds h t N h T Tst LTV Tst: chuffg bss tmpértur - Visulistion d l prformnc énrgétiqu du Low-H2O - Bnchmrk

Plus en détail

Possibilité pratique du concept

Possibilité pratique du concept Possblté prtqu du concpt Consdérons un crcut d bobns nduts onté sur un crcss sblbl à un énértur élctrqu clssqu vc l prtculrté qu ls xs édns ds bobns nt ntr ux un nl α d 72 (360 / 5 = 72 ), donc 5 bobns

Plus en détail

REACTIONS ACIDE-BASE EN SOLUTIONS AQUEUSES

REACTIONS ACIDE-BASE EN SOLUTIONS AQUEUSES CM C - nnée 6-7 - B. Vuillemin - Université de Bourgogne REACTIONS ACIDE-BASE EN SOLUTIONS AQUEUSES I - Définitions (rppels) Définition selon Brönsted (19) - Un cide est une espèce chimique qui est susceptible

Plus en détail

x est la variable et f(x) est l image de x. On note y = f(x). L ensemble des éléments de I ayant une image est appelé ensemble de définition, noté E.

x est la variable et f(x) est l image de x. On note y = f(x). L ensemble des éléments de I ayant une image est appelé ensemble de définition, noté E. http://mths-sciences.r LES FONCTIONS NUMÉRIQUES USUELLES I) Générlités ) Déinition Soit I un intervlle de, une onction est une reltion qui ssocie à tout élément x de I, un nombre réel (x) u plus. : I x

Plus en détail

Numérisation. Capteurs avec conditionnement. Actionneurs avec conditionnement. Fig : Principe d un système numérique de contrôle-commande.

Numérisation. Capteurs avec conditionnement. Actionneurs avec conditionnement. Fig : Principe d un système numérique de contrôle-commande. Numérisation A. Définition La figur suivant illustr l princip d un systèm numériu d contrôl-command. Cluici, à gauch, st chargé d contrôlr crtains comportmnts, par xmpl la tmpératur, d un systèm physiu.

Plus en détail

2- Le nucléide On appelle un nucléide l'ensemble des atomes dont les noyaux ont même valeur de nombre de charge Z et de nombre de masse A.

2- Le nucléide On appelle un nucléide l'ensemble des atomes dont les noyaux ont même valeur de nombre de charge Z et de nombre de masse A. PHYSIQUE / Unité :2 TRNSFORMTIONS NUCLEIRES I- L noyau atomiqu - L noyau Un noyau st composé d nucléons, qui rassmblnt ls protons t ls nutrons. La rprésntation symboliqu du noyau d un atom st la suivant

Plus en détail

Collège Saint-Lambert (Herstal) Décembre BILAN DE MATHEMATIQUE (math 4h/sem)

Collège Saint-Lambert (Herstal) Décembre BILAN DE MATHEMATIQUE (math 4h/sem) Collèg Saint-Lambrt (Hrstal) Décmbr 206 Profssur : H.-M. Ngun NOM : Prénom : Classs : 6 GTA BILAN DE MATHEMATIQUE (math 4h/sm) èr PARTIE (duré : h0) CALCULATRICE NON-AUTORISEE! EXPLICITER LES SAVOIRS ET

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable e x 2 x dx 6) (**) +

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable e x 2 x dx 6) (**) + Eo7 Intégrtion Eercices de Jen-Louis Rouget. Retrouver ussi cette fiche sur www.mths-frnce.fr * très fcile ** fcile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournble Eercice

Plus en détail

Chapitre 6 : Logarithme

Chapitre 6 : Logarithme Chpitre 6 : Logrithme Introduction Pour représenter grphiquement des nombres qui vrient sur plusieurs ordres de grndeur (pr exemple de à 000), on ne peut ps utiliser l échelle hbituelle où les grdutions

Plus en détail

ETUDE DES PALIERS A BILLES

ETUDE DES PALIERS A BILLES ANNX TUD DS PALIS A BILLS 1. Bss théoiqus L théoi d Htz [GAG-89] considè ls contints t ls défomtions d du cops lisss t llipsoïds n contct (ig..1). Cops b b Cops b ig..1. Cctéistiqus dimnsionnlls d du llipsoïds

Plus en détail

TS Exercices sur la fonction exponentielle (1)

TS Exercices sur la fonction exponentielle (1) TS Ercics sur la fonction ponntill () 4 a. 4 4 b. Simplifir ls prssions suivants : p( ) a. A = p () p () b. B = p () p ( ) c. C p( ) d. D p( ) 4 5 6 (on pourra posr X ) 4 Simplifir ls prssions suivants,

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL PHYSIQUE-CHIMIE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL PHYSIQUE-CHIMIE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2011 PHYSIQUE-CHIMIE Série S Enseignement Obligtoire Durée de l épreuve : 3 heures 30 Coefficient : L usge des clcultrices est utorisé. Ce sujet ne nécessite ps de feuille

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL PHYSIQUE-CHIMIE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL PHYSIQUE-CHIMIE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2011 PHYSIQUE-CHIMIE Série S Enseignement de Spécilité Durée de l épreuve : 3 heures 30 Coefficient : 8 L usge des clcultrices est utorisé. Ce sujet ne nécessite ps de feuille

Plus en détail

Loi exponentielle. Rappels sur le chapitre précédent :

Loi exponentielle. Rappels sur le chapitre précédent : TS Loi ponntill Rappls sur l chapitr précédnt : On st parti d la loi uniform sur l intrvall [ ; ] puis sur un intrvall [a ; b] qulconqu (formul donnant la probabilité d un intrvall [ ; ] inclus dans [a

Plus en détail

Exercices sur les fonctions polynômes du second degré

Exercices sur les fonctions polynômes du second degré 1 Version 1 Exercices sur les onctions polynômes du second degré On considère l onction : x x x 3 1 ) ettre x sous orme cnonique ) Étudier les vritions de ; ire le tbleu de vritions de 3 ) Recopier et

Plus en détail

Chapitre Premier exemple

Chapitre Premier exemple Cpitr 6 Prsptiv vlièr Un rprésnttion n prsptiv un soli l sp (à trois imnsions) sur un pln (ux imnsions) n st ps évint. Il xist plusiurs typs rprésnttions n prsptiv. Dns l suit, nous étuirons l prsptiv

Plus en détail

Boubacar MANÉ. Série d exercices de Mathématiques : L Oasis Des Mathématiques. Étude de fonctions à variable réelle dansr : Énoncé des exercices

Boubacar MANÉ. Série d exercices de Mathématiques : L Oasis Des Mathématiques. Étude de fonctions à variable réelle dansr : Énoncé des exercices Séri d rcics d Mathématiqus : Étud d fonctions à variabl réll dansr : Énoncé ds rcics Ercic Soit la fonction numériqu f défini par : f )= 3+ 5 +. a) Détrminr l nsmbl d définition D f t ls its au borns.

Plus en détail

CALCULS DE PRIMITIVES ET D INTÉGRALES

CALCULS DE PRIMITIVES ET D INTÉGRALES Christoph Brtult Mthémtiqus n MPSI CALCULS DE PRIMITIVES ET D INTÉGRALES C chpitr vis à rnforcr votr prtiqu du clcul intégrl u moyn d révisions ciblés t grâc à du nouvutés, l intégrtion pr prtis t l chngmnt

Plus en détail

Partiel de Physique PH1 ME1D

Partiel de Physique PH1 ME1D Prtiel de Physique PH1 ME1D Durée : 3h Les clcultrices et documents ne sont ps utorisés Le brême indiqué peut être sujet à modifictions 21 Novembre 2009 Exercice 1 : Outils mthémtiques (3 points) 1 Dériver

Plus en détail

Les systèmes asservis linéaires. échantillonnés. Mohamed AKKARI

Les systèmes asservis linéaires. échantillonnés. Mohamed AKKARI Ministèr d l Ensignmnt Supériur, d la Rchrch Scintifiqu Univrsité Virtull d Tunis Ls systèms assrvis linéairs échantillonnés Echantillonnag instantané d un signal Mohamd AKKARI Attntion! C produit pédagogiqu

Plus en détail

Le diagramme simplifié des niveaux d énergie d un atome est donné par la figure ci-dessous Données : 1 ev

Le diagramme simplifié des niveaux d énergie d un atome est donné par la figure ci-dessous Données : 1 ev Clsse : Mtière: SV Physique Exercice I : iveux d'énergie d un tome Le digrmme simplifié des niveux d énergie d un tome est donné pr l figure ci-dessous 19 onnées : 1 ev 1.6 10 J c 3.10 3 m/ s h 6.6 10

Plus en détail

Une extension pleine de tendresse par Antoine Bauza & Corentin Lebrat

Une extension pleine de tendresse par Antoine Bauza & Corentin Lebrat Un xtnsion plin d tndrss par Antoin Bauza & Corntin Lbrat CHIBIS_rgls_09032015.indd 1 13/03/2015 15:44:50 P L t M REPRODUCTION DES PANDAS La saison ds accouplmnts ds pandas s étal d mars à mai. En captivité

Plus en détail

La thermodynamique nous permet de prévoir si une réaction chimique va se produire ( G < 0)

La thermodynamique nous permet de prévoir si une réaction chimique va se produire ( G < 0) Equilibes chimiques Objectifs : Expime une constnte d équilibe chimique Détemine l composition d un mége éctionnel à l équilibe Pévoi les déplcements d équilibe Equilibe chimique? L themodynmique nous

Plus en détail

I] Généralités. b) Tableau de données et représentation graphique

I] Généralités. b) Tableau de données et représentation graphique Chpitre 4 Fonctions I] Générlités ) Notion de fonction Définition : Une fonction numérique est un processus qui fbrique un nombre (souvent noté y) à prtir d un nombre vrible (souvent noté x). On v noter

Plus en détail

Les documents de cours et les calculatrices programmables sont interdits.

Les documents de cours et les calculatrices programmables sont interdits. ANNEE UNIVERSITAIRE 2015/ 2016 SEMESTRE 4 SESSION 1 2èm ANNEE DE LICENCE AES Group Cours n I t II Mtièr : Sins Eonomiqus Rsponsl l mtièr : M. Boumhi Ls oumnts ours t ls lultris progrmmls sont intrits.

Plus en détail

Cours de terminale S. Giorgio Chuck VISCA 13 mars Lois continues

Cours de terminale S. Giorgio Chuck VISCA 13 mars Lois continues Cours de terminle S Giorgio Chuck VISCA 3 mrs 206 Lois continues Tble des mtières I Lois continues : cours 2 I Du discret u continu : Exemples de lois continues 2 I. Densité de probbilité...........................................

Plus en détail

Limites de Fonction. 1 Limites d une fonction et asymptotes 1.1 Limite en l infini. 1.2 Limite en un réel a Asymptotes...

Limites de Fonction. 1 Limites d une fonction et asymptotes 1.1 Limite en l infini. 1.2 Limite en un réel a Asymptotes... Lycée Pul Doumer 203-204 TS Cours Limites de Fonction Contents Limites d une fonction et symptotes. Limite en l infini....................................2 Limite en un réel..................................

Plus en détail

LOI EXPONENTIELLE EXERCICES. La durée T, en minutes, d une conversation téléphonique suit une loi exponentielle de moyenne 4 minutes.

LOI EXPONENTIELLE EXERCICES. La durée T, en minutes, d une conversation téléphonique suit une loi exponentielle de moyenne 4 minutes. EXERIES 3 La duré T, n minuts, d un convrsation téléphoniqu suit un loi xponntill d moynn 4 minuts. ) alculr P(T>5) ) alculr P( < T < 8). Pour un variabl T, xprimé n minuts, qui rprésnt un duré d vi t

Plus en détail

Corrigé - Baccalauréat blanc TS

Corrigé - Baccalauréat blanc TS Corrigé - Baccalauréat blanc TS - 00 EXERCICE 5 points Commun à tous ls candidats Parti A : Étud d un fonction On considèr la fonction f défini sur ]0 ; + [ par f = + ln On not C la courb rprésntativ d

Plus en détail

Exercice 1.sur 10 points Commun à tous les candidats

Exercice 1.sur 10 points Commun à tous les candidats Trminal S Bac Blanc d mathématiqus : duré 4 h Mardi 3 mars 205 Ls calculatrics sont autorisés (mais aucun formulair prsonnl). La qualité d la rédaction, la clarté d la copi,la précision ds raisonnmnts

Plus en détail

Chapitre VIII: Les Coniques

Chapitre VIII: Les Coniques Chitr VIII: Ls Coniqus d : Arès un étud ttntiv d c chitr, vous srz cl donnr l éqution olir vc origin u for d un coniqu idntifir un coniqu connissnt son cntricité. trouvr ls crctéristiqus mnqunts d un coniqu

Plus en détail

Equations d'état, travail et chaleur

Equations d'état, travail et chaleur Equtions d'étt, trvil et chleur Exercice On donne R 8, SI. ) Quelle est l'éqution d'étt de n moles d'un gz prfit dns l'étt,,? En déduire l'unité de R. ) Clculer numériquement l vleur du volume molire d'un

Plus en détail

Fonction exponentielle

Fonction exponentielle Chapitr 7 Fonction ponntill Sommair 7. Activités......................................................... 04 7.. Eponntill................................................... 04 7.. Qulqus propriétés d

Plus en détail

CHAUDIERE A BOIS. L étude porte sur la chaudière HSV 30, alimentée en bois déchiqueté, qui développe une puissance de chauffe de 25 à 35 kw.

CHAUDIERE A BOIS. L étude porte sur la chaudière HSV 30, alimentée en bois déchiqueté, qui développe une puissance de chauffe de 25 à 35 kw. DM CHAUDIERE A BOIS A PRESENTATION GENERALE (Voir documnt figurs t 2 t documnt 2 figur 4) Dns l cdr du «Grnll d l nvironnmnt» t d l mis n plc d l «t crbon», l vnir du chuffg st conditionné u fit qu l biomss

Plus en détail

Chapitre 3 Les circuits combinatoires

Chapitre 3 Les circuits combinatoires Systèms logiqus ISET d Souss Chpit Ls cicuits comintois. Intoduction Nous vons étudié dns l chpit pécédnt ls systèms logiqus comintois t on vu commnt ls synthétis t ls nlys, dns c chpit, nous llons étudi

Plus en détail

CM3. Chimie 3. Architecture de la Matière 3. Cristallographie

CM3. Chimie 3. Architecture de la Matière 3. Cristallographie CM Chimie Architecture de l Mtière Cristllogrphie Sommire Sommire... 2 CH8 CM Cristllogrphie... I Description de l structure cristlline... I.1 Définition... I.2 Compcité et msse volumique... II Réseux

Plus en détail

Calculs de base (Rappels)

Calculs de base (Rappels) Chpitre I Clculs de bse (Rppels) I.1 Diviseurs et multiples I.1.1 Définitions On : 12=3 4. On dit que 3 et 4 sont des diviseurs de 12, ou que 12 est un multiple de 3 et de 4. DÉFINITION I.1.1 Soit et b

Plus en détail

Synthèse de cours PanaMaths Variables aléatoires à densité

Synthèse de cours PanaMaths Variables aléatoires à densité Synthèse de cours PnMths Vriles létoires à densité Vrile létoire à densité Vrile létoire réelle continue Soit X une vrile létoire réelle. On dit que «X est une vrile létoire réelle continue» si elle prend

Plus en détail

CHAPITRE II ELEMENTS D ALGEBRE DE BOOLE

CHAPITRE II ELEMENTS D ALGEBRE DE BOOLE CHAPITRE II ELEMENTS D ALGEBRE DE BOOLE Un processeur est composé de trnsistors permettnt de réliser des fonctions sur des signux numériques. Ces trnsistors, ssemblés entre eux forment des composnts permettnt

Plus en détail

AM f. Aide-mémoire. Tarif sur les frais en rapport avec TCSP (Tâches cantonales des sapeurs-pompiers) Édition du

AM f. Aide-mémoire. Tarif sur les frais en rapport avec TCSP (Tâches cantonales des sapeurs-pompiers) Édition du AM.40.. Aid-mémoir Tri sur ls ris n rpport v TCSP (Tâhs ntonls ds spurs-pompirs) Édition du 0.0.0 Insptort ds spurs-pompirs du nton d Brn Pg. Introdution En vrtu d l Art. LPFSP, l Assurn immobilièr Brn

Plus en détail

Chapitre II : Atomes polyélectroniques et Classification Périodique

Chapitre II : Atomes polyélectroniques et Classification Périodique Chapitr II : Atoms polyélctroniqus t Classification Périodiqu Plan : ********************** IV- EVOLUTION DES PROPRIETES PHYSIQUES DES ELEMENTS DANS LA CLASSIFICATION PERIODIQUE... 3 - Enrgi d... 3 a-

Plus en détail

Pavage d un rectangle avec des carrés

Pavage d un rectangle avec des carrés Mth en Jens 006-007 Pvge d un rectngle vec des crrés Lycée Sud-Medoc / Lycée Montigne Guillume Cmelot, Luc Drné, Antoine Crof, Budouin Auzou, Rémy Ptin, Elodie Mrtin, Hélène Mrtin, Aurélie Verdon en prtenrit

Plus en détail

dans un EVMPS Moindres carrés

dans un EVMPS Moindres carrés Meilleure pproximtion dns un EVMPS Moindres crrés Meilleure pproximtion Définition. Soit V un EVMPS, W un sous-espce quelconque de V, et u un vecteur quelconque de V. On ppelle meilleure pproximtion de

Plus en détail

Mesure de la vitesse orbitale de la Terre

Mesure de la vitesse orbitale de la Terre Msur d la vitss orital d la rr I - Démarch concptull d la msur. Du fait d son mouvmnt autour du olil, la rr s approch d un étoil pndant six mois d l anné puis s n éloign pndant ls six autrs mois. Pour

Plus en détail

TD 1 Rappels mathématiques et expressions rationnelles

TD 1 Rappels mathématiques et expressions rationnelles L Informtiqu Lyon- 0 08 LifLF Théori ds lnggs formls Exrcics d TD TD Rppls mthémtiqus t xprssions rtionnlls A. Notions mthémtiqus d s. Prouvz l prmièr loi d D Morgn : A (B C) = (A B) (A C). Ls nsmls suivnts

Plus en détail

CINÉTIQUE FORMELLE DES RÉACTIONS COMPOSÉES

CINÉTIQUE FORMELLE DES RÉACTIONS COMPOSÉES CINÉTIQUE FORMELLE DES RÉACTIONS COMPOSÉES I OBTENTION GÉNÉRALE DE L ÉQUATION DIFFÉRENTIELLE Dans un réactur, ont liu plusiurs réactions mttant n ju plusiurs spècs Soit A un spèc On va voir sur da un xmpl

Plus en détail

MP 08/09 Corrigé du D.M. de PHYSIQUE-CHIMIE n 6. 0 ( 17,56) (41,1 22,8) = 12,1kJ.mol = =

MP 08/09 Corrigé du D.M. de PHYSIQUE-CHIMIE n 6. 0 ( 17,56) (41,1 22,8) = 12,1kJ.mol = = ge sur 8 Exercice ) M 8/9 Corrigé du DM de YSIQUE-CIMIE n 6 ( ) T( S S ) µ µ = (s) (blnc) (s ) (rouge) (s) (blnc) (s) (rouge) (s) (blnc) (s ) (rouge) ( ) = ( 7,56) 98 (4,,8) =,kjmol b) L orme l plus stble

Plus en détail

Cuisson d un soufflé

Cuisson d un soufflé Mines-PC-1999 A-Equilibre de l ensemble Cuisson d un soufflé 2- Le système { plque et ir} est u contct vec une source de chleur (les prois du four) à tempérture constnte T e. Il s git donc d une trnsformtion

Plus en détail

Exercice n HA Corrigé

Exercice n HA Corrigé ENAC/ISTE/HYDRAM HYDROTHEQUE : bse de données d exercices en Hydrologie Cours : Hydrologie Appliquée / Thémtique : Fonction de Production Exercice n HA 0201 - Corrigé Logo optimisé pr J.-D.Bonjour, SI-DGR

Plus en détail

Atomic Absorption. Spectroscopy

Atomic Absorption. Spectroscopy Chimi Analytiqu Atomic Absorption Spctroscopy Crost Elliott - Frnandz Samul - Tissot Guillaum (Group 2) Univrsité d Gnèv, Scincs II 17 Janvir 29 Résumé L but du laboratoir consist dans un prmir tmps à

Plus en détail

Le raccordement parabolique

Le raccordement parabolique Le rccordement prbolique. Définition de l prbole L prbole est une courbe à une brnche dont tous les points sont équidistnts d'un point fie F et d'une droite fie (D). Le point fie est le foyer et l droite

Plus en détail

Fonctions homographiques

Fonctions homographiques HAPITRE 6 Fonctions omorpiques. Fonctions omorpiques Définition. On ppelle fonction omorpique toute fonction du type f : b c où, b, c et d d sont des constntes réelles vérifint : b 0 (6.) c d Remrques.

Plus en détail

CHAPITRE 11 : FONCTION NEPERIEN. FONCTION LOGARITHME DECIMAL.

CHAPITRE 11 : FONCTION NEPERIEN. FONCTION LOGARITHME DECIMAL. CHAPITRE : FONCTION NEPERIEN. FONCTION LOGARITHME DECIMAL.. Fonction népérien (logrithme d une fonction composée). Théorème Si u est une fonction strictement positive et dérivble sur un intervlle I ouvert,

Plus en détail

Jour no1 Exercice 1.0 Exercice 1.1 Exercice 1.2

Jour no1 Exercice 1.0 Exercice 1.1 Exercice 1.2 Jour n o Exercice. ) Étudier l intégrbilité de x e x x2 sur ], + [. 2) Étudier l intégrbilité de x ln x x 2 + sur ], + [. Exercice. Soit f de clsse C 2 sur [, + [ telle que f est intégrble sur [, + [ et

Plus en détail