FONDATION DON BOSCO 60 rue d'hérouville BP CAEN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FONDATION DON BOSCO 60 rue d'hérouville BP 269 14000 CAEN"

Transcription

1 il il il r r r : FONDATON DON BOSCO 60 rue d'hérouville BP CAEN Rappor du Gommissaire aux Compes sur les compes annuels Exercice clos le 31 décembre 2009 Cabine CFG Chrisophe DEVEDEAU 'HES TARD Commissaire Aux Compes 7, rue F. Buisson - Sainf Confesf BP CARPQUET CEDEX

2 C T r T r T ; Fondalion Don Bosco Mesdames, Messieurs, Rappor du commissaire aux compes surles compes annuels Exercice c/os le 31 décembre 2009 En exécuion de la mission qui nous a éé confiée par vore Conseil, nous vous présenons nore rappor relaif à 'exercice clos le 31 décembre 2009 sur :. le conrôle des compes annuels de la Fondaion DON BOSCO, els qu'ilson joins au présen rappor, ' la jusificaion de nos appréciaions,. les vérificaions spécifiques e les informaions prévues par la loi. Les compes annuels on éé arrêés par vore Bureau, ll nous apparien, sur la base de nore audi, d'exprimer une opinion sur ces compes.. OPNON SUR LES COMPTES ANNUELS Nous avons effecué nore audi selon les normes d'exercice professionnel applicables en France ; ces normes requièren la mis en æuvre de diligences permean d'obenir l'assurance raisonnable que les compes annuels ne comporen pas d'anomalies significaives. Un audi consise à examiner, par sondages ou au moyen d'aures méhodes sélecion, les élémens probans jusifian les données conenues dans ces compes. ll consise égalemen à apprécier les principes compables suivis e les esimaions significaives reenues pour l'arrêé des compes e à apprécier leur présenaion d'ensemble. Nous esimons que les élémens que nous avons collecés son suffisans e appropriés pour fonder nore opinion. Nous cerifions que les compes annuelson, au regardes règles e principes compables français, réguliers e sincères e donnen une image fidèle du résula des opéraions de l'exercice écoulé ainsi que de la siuaion financière e du parimoine de la fondaion à la fin de ce exercice.. JUSTFCATON DE NOS APPRECATONS En applicaion des disposiions de 'aricle du Code de Commerce relaives à la jusificaion de nos appréciaions, nous porons à vore connaissance les élémens suivans : Dans le cadre de nore appréciaion des règles e principes compables suivis par vore sociéé, nous avons vérifié le caracère approprié des méhodes compables e des informaions fournies dans les noes de 'Annexe, e nous nousommes assurés de leur correce applicaion,

3 i f æ æ G T T T r T Fondaion Don Bosco Nous nousommes assurés du respec des prescripions compables en ce qui concerne noammen le suivi des dons e legs e le suivi des fonds dédiés. Au cours de l'exercice 2009, les libéraliés on consisé en versemen de numéraires sans affecaion pariculière. Les libéraliés son donc compabilisées oalemen en compe de résula e on éé réemployées dans 'exercice. Nous nous sommes assurés de la correce évaluaion des valeurs de placemens e des porefeuilles ires déenus. Les provisions on éé éablies lorsque les valeurs données par les banques e organismes financiers éaien inférieures aux valeurs compables, elle son chiffrées à de doaion sur 'exercice e une reprise de provision pour 4g536g. Les appréciaions ainsi porées'inscriven dans le cadre de nore démarche d'audi des compes annuels, pris dans leur ensemble, e on donconribué à la formaion de nore opinion exprimée dans la première parie de ce rappor.. VERFCATONS ET NFORMATONS SPECFQUES Nous n'avons pas eu connaissance avan la enue de vore conseil d'adminisraion du rappor de gesion qui va vous êre soumis. Nous ne pouvons nous prononcer sur la sincérié e la concordanàe des informaions du di rappor avec les documens adressés aux adhérens sur la siuaion financière e les compes annuels. Fai à Sain-Cones, le 1er mars 2010 Le :

4 F0ilDATON DOll BOÉCO PFOVCE T}E PARS E)ûRCCE 3l/?/2009 F0NDDB2009public.de i J11\À71.E 72\67i -"- - -'1 imarln Maur+ FcP 1..-:grulrqmFl.F.slrql!,..f.d-e.-c-lFj$evi!!F'. _5.?9lqf!_.l..gll.f 9 l-!.?-?all!.: - -'----' i!-o.i +ilr+rv / TOTÀL DE L'ÀCTF : S 278

5 FONOATOH DON ÊOsCO PROVNCE DE PARÊ EXERCCE 3U22OO9 a FONDDB2009public.xe vdêu vanwr % NÇfio 2009 Nae 2O0B Ïi?ôËf- PROPRES g ASTMLES - Torl Fonds de Doxiôn ( Fonda abusireb doslon inhlsle ; 1 qe1 rgq,lzl?1,91s - Fonds Do8lon slffée (10ç/s i u 4,74S 1ry,æl 9,9!_i i,l1s."j 2- Torl Fonds d Doaion Librc , ,76: r?0,3s 0,0( o,! --i----"-] - - q 6,ôoi ;ùq {A-Tohl R.pornouvfiu 0,0 0,001 û,00i ol i: de 4il ( -i C,E psj-- T TËâ;iâ;àJl J,lm lf --.--,"f1rl-l-o,,i;' 0 FONDS! 68 82Ê.8, 6 08{ 470,5 435./TOTAL OES FËôVSONS Pour êharêg (PèôÊiôn 2004 Èu 15 né) 87 i300.0n ii ooo,oôl + 600,00 o,9lq l.ù79é TETTES i f EmirunÈ E Dcer Fimnclèrc 72r r{5.4 4B seopol ,49 9,nor 1.27+a - Dee6 flnanoière9 984,9: 0,00 984,9e 0,ûl4 ûms ÊmoruË , ,0Ë ,7r% 2. Togl dee Dees CourEnes 112æ,? , ,S0 l,5l% 0J611 REGULARJAATÔN}S. Frodulr Cohrras d'avânc. 0, ,ô0 0.0i),' 0,009 -/ÏOÏALDETTES î19, S,29 l,?ls 7,5311 TOTAL DU FASSF 7 [17 884,8i 6 fi : Zg+ 1S+,SS:,oam, 1'lO./r{fn

6 FONOATONDON BOSCO PRCViCl D PÂlÈ. c $mco.muurlli s Mâfin : :{ -ALLOCA Tlol{s - ÀllâMliÊÉ: : lïôrarcli; A.çl!AEç-ES_rÆlE8_c_lç_E F---'---"-'--- GENERALDE$ CTARGE$ i? :.lo-f-al-9.e i..:,f,,bpfj"lr'-s-'=xp-qsjo-1:l. Subwnlion lenux ARRA PRODUTSDE L'EXEROCE n,rnnul4ù,ùn!"'nnn. Rérulr : DÊllcl d. l'.xrëlc. Ë{ERCCE3ri r2l2o09 3 FONDDB2û09pubric.Hà

7 FONDATON DON BOSCO PRO\rNCE DE PARS Reeonnue ù'ûihé publiqae Décre 20/1/1986 f,o 25/01/86 Sièse ; 60 rue d'lérouvillc Caen Correspondgncc : 393 bis rue des $nenées Psris Tél Ol l Pfsiden : Alain Beylol Trésorier : Léon Colen Commissare aux compes :Cabine CFG Caen EXERCCE 2OO9 PA_fiFrF euros ( ) A,/Fonds propres euros 8% du Pnssif (varirions +43s.3s6,30) ll Fonds de doaion ,80 (+-0,00) 2i Fondl4p-.4oaion libre sirésulas : ,53 ( ,05 (pere exercice 2008)) 3/ Fond de doaion libre dlegs : ,18(+-0,00) 4/ Fond proje de 'ASETA := ,00 (+-0,00) créé ar 2008 zur appor de l'asera. L'Asca es un assôeiaion qui s"çs dissoue en 2008 en âppofiân à la Fondaion ses ressourçes nfin de coninuer l'{ëuvre dcsinée à aide des éablissemenscolaires d'afrique. 5/ Résulas ? E 1009: défici ,47 défici -319,412,58 défici - 8,228,56 excédcn ,'16 excédenr excédcn ,64 excéden ,92 eruos défici ,ù5 euros excéden = ,30 euros" B/ Provision Mnison Rernie :67.400,00 euros l7o bilan (-3.60Q00) Ç/ Emprun = euros ( ) l07o bilarr - Emprun 2008 Travaux Tass-in Laurenfance : Sociéé Générale (02/2009) ô En principal:500,000 aux 4,600/o durée 84 mois (03/2015) o Nanissemen sur le porefeuille SG dans la limie de euros o En 2008 la somme corcspofi Eux avlmce$ reçues flrrfiavaux. - Emprun 2009 Travaux Lvon Choulans : Banque Marin Maurel_(04/2009) ô en principal aux 3,507o durée 36 mois (04/2012) o Nanissemen sur Fond Melchior dans la limie de euros Banque Marin Maurel solde 31112/O9-984,93 euros D/ Dees e régulnrisrion = ll2,222,52euros (+$J.142,80) 1.50%o bilen -Cauions reoues s/loyer : : ( ) re \u\ '.. -".ii'ù%.i g R _l {gl.g$y 16106/r0 FOND200hublic.doc

8 Fournisseurs = euros Maison Sæurs Pauwes: Gdf Suez (Lyon-Choulans) 756,89 Fournisseurs d'immobilisaions (404100): Travaux de Lyon Choulans '57 euros: SRD (43903,53); ËGS (53321,89); ndelec (6678,15); plombier : créance 10,00. DBA (Euvrel Pauil : Allocaions Communauég Cliens loeaions : (abonnemens à verser) 525,00 (dons pour missions à verser) 3.786,22 (frais de Formaion) 188,50 (acompe loyer) ACTTF BLAN = euros ( ,59) l/mmobilisaions nees= ,44 euros 33.41olo del'acif ( ,16) Répariion immobilisaions. oees sur oal des immobilisaions nees : Paris 4%; Caen 16% ;Tassin44Yo; Choulans-Lyon l97o; Pouillé 6% ;Fermes 1% cf Tableau d'amorissemen join 8n 2005 noas gr'iæu appiqé la méhode des arnordssemeni des inmohilisaions Wr composnns en applicuion àe a méhûe prspècive er ffiiiquernên sur ies immeubles. Açquisiiou 2008' HilfËïffi, r'î#th"i"ih,i"',oxoilfrr.r Sorie 20Q8 ; Grenheville : Agencemens Ce$ion 2008 Cae,n: ve,re (ldaison EdiÙons) Solde err eompe ,50 Flus value = Err 2009 :. Acqui.Ëiiqnq-æS : Ascenseur Paris = ,75 euros Tassin Laurenfance : ,26 euros En cours : Lyon Choulans Aménagemens = ,99 euros Sorie 2009 : -Paris chaufferiel99? refaie en2a07 (cee sorie avai éé omise) -Le droi d'uilisaion sur Grenheville çs soldé : suf un bru de ,89 Ëuros une charge es consaée su 'exercice de 8-976,64 euros. (cfcompe ) Amorissemens des immeubles : Paris bâimen 59%; irrsallaions 57% Aménagemars 76% Ascenscur 7% Pouillé 64ç/o \{Ë Au, Cae,rr S François 13% À olf, --"ora" '..8Ë,","?, S Benoi droi uilisaion 607" h Tassir bâimen lya Êç Ê' E;' Lyon Choulans Ën cours rf Ë -'h, rq,ï ' (i.'! 2/Créances fïnancièrcs "ùf g$-. Cauion versées Maisons de Reraie: ,31 euros (-4.617'42) Fond de roulemen S Benoî Caen : 2286,73 euros Fond de roulemen ûrenheville : 0,00 (- 4573,47 Euros) Soldé en 2009 par remboursemen. 16/06i l0 FOND2009public.doc

9 Maison S Benoi Çaen, 3.322,58 Versemen 2009 : Maison Se Marie Angers 1.500,00 Créance diverses : ,64 euros 1,060/ç bilan ( ,M) Fournisseuls Kone asçenseur ; Sogi syndic S28rl4 Lovers locaaires : : 464, ; Sacem = 9.EE euros (drois d'aueurs) Bienfizurs dons 2009 (reçus) e,ncaissemen , euros Maiso4s divel$"-e_$ Allocaions 2010 versées en désembre ; = euros La Crau : Lyon 5800 ; Maison Prov 9000 ; Paris 13l0 ;Ressin 900 ; Toulon ; Caen 460 ; Pouillé 2500, Divers aides Assocaion Oeuvres e Missions,Don Bosco :12.226,44 euros (acompe sur 2010) 3Æansnes = uros ZrllY+ acif ( ,44) Liwe Foris (ouver en 2009): ,00 euros Banque bienfaieur Foris = 8,592,50 euros CCP = compe: 70,92 Sociéé Générale: 6?3,02 Foris ,92 (solde compable) ,34 (Banque) écafi : Se Marie ch662 =-26.56; Hebrar ch ; Addax ires +7579,64. Hors oal Manin Maurel = -984,93 (cf Dee) 4/Porefeuille e Valeurs financières ,32n/o de 'Acif Lorrg erme : 4^ ,97 euros (+3.843,05 1,36) 58,42% bilan Cour erme - 363,805,10 euros ( ,16) 4,90% bilan COURT TERME -Mnrin Meurel FCP Cour Êrme : Quanié - 30 par zuros FCP - 351,600 euros pour assurer les ravaux de Lyon Çhoulans (Valeur ausl/l?/2009) Ër Eqrls-EçE En 2009 : -Remboursemën pour: euros Reprise oale de la provision :26.7!5,84 cf produis -FCP Addax a éé rernboursé pour - 2L1.592,87 Solde resan au3l/12/?;cf;9 en bilan = ,06 Le solde à rembourser en âene es inoerain sur 2010 Provision 2009 à 100% du solde par prudence :2'1.489,Q6 =".1il.;i,,c^ S'=6"\!"h%Ë.qH Hi ' â -q,f ""rs.1q]r 'r up ')?rù' -Ligne Foris FÇP OUR réduie pour ouverure LVRET Plus value nee globale ,69 euros (cf produis) FCP JOUR ausl/lzlq9: ,10 curor (quanié:3) -ôuverure Compe Liwe = euros r6/06i r0 FOND2009public.doc

10 LONG TERME Sociéé Çénçr+lp En 2007 éauon d'une provision pour dépréciêipn de ieçs -20,700 eruos En 2008 complémen dc la provision euros Depréciaion 2008 = curos (-2% valeur compable) Valeur nee 3 l/12/o9: euros solde provision -12,35Yo: euros Reprise provision : ,00(cf produis) FONDATON FF Vaforiealion 31 l1 2nAO3 Valeur SG Hu 31/1?2004 Valeur 3l / 2l2oo5 Valsur 31/, 2i20O6 Valeur bourse 31 lazao7 Eourae ru 3l/12/1008 BouGrsÇ Sllnn0Ûî S s48.00??s 0i+0.73 z 538 S81.10 ErËlclcÊ 2ôô$ frâis -r0 1Ê1.17 moinsval /cess -312,20 Êom peê iree çompgbjlié (valeur hi+oriquc) veleur brue compleble Vâriâlon bouree 200ô/2007 Veriaion bourae 2OO9/2008 oblig O parlc Eoions rrrng $lcâv fcp Êôldê Ë249.9r ? o % 29.88% CoupgnB revanus s4.ss% plusval /céss o gu x Gçelon nee 31,27% 0.02% lûêpor vel cpebls rtêpoé vàlaur bourss 4423A.17 B' f 880.1ô 3.30% 3.76eÉ provision dépréciaio n 2OO7 provieion complémen 2OOB Rcprise 2O09 RAPPEL Vememen?007 rèrg[?oo8. aéla 290ê oo Q !5r A é0 ôûô.ôô..e Aulr ^ À,+:-rùols+à%"_ -ffi Ë; "-,ssu-d.m"ï " cp 1Jc-. -Mnrin Mnurel Fond Melchior Créaion 05/05/2DAi pars à 200,00 euros ,00 firog VâlËur ,46 (+0,737") Valeu 3ll2l2ffi7 203,32 soi +1,66% (valeurplafondennovcmbrc 211,00) Valeur3l/ ,76euros (-zzw Pmvision 2008 pour dépréciaion = ,52 arros. Valeur nee 3 l/lz/2o09 paf : 176,75 euros 1, euros Provision resâne -llr63ya: euros Reprise 2009 sur la provision : ,52 errros (cf produis) l6/06/10 F0ND2009public doc

11 CHARGES = , 761,96 eu ros ( r45') (-37,92Yç) NB les signes +- indiquen lavariaion enlre 2009 e 2o0E Le signc: indique le moilâû oal pour 2009 l/corrsommqions & Services :85, euros (5,94Ya des charges ): (++Z.SZS,ZO) En ausmenaion : créaion en sepembre 2009 Maison Choulans Lyon -Charges Choulans Lyon ,05 (eau,gaz,ed$ loyer) don loyer versé à Fondaion Pasré = 8000 euros 4 mois. -Mailing pour appel aux dons/bienfaieurs charge nee: (cf rb Fond Pasré (2Tl5O-7772) appel aux dons à bienfaieurs e planches imbres <<don bosoor> -Charges Maison Paris : (enreien, copropriéé, asoënseur? chauffage) En 2008 Avoir sur chauffage Résidence Ménage paragé avec Associaion Oeuvres Don Bosco (50%) -Assurances: (+ Choulans, Asea), Paris, Caen, Tassin, Pouillé -Honoraires- +11, (Noaires/successions), (Commissaire compes, Avoca) Frais sâné = (Hop S Quenin) Aures : coisaions Sâcem, frais banque posalg En diminuion : néan ca deaux ua i n i rr$iii; ;iio"eo -"$""..."T-J a o SF B: 2/ Taes - 31,003 euros (2,l6yo des charges ) (+1940) Ç rp p6i s:2 8, 55 %, Pouil e Vo, Cherré+z. 080/0, Pinsries+2.22Yo, Tassin4,89o4, En moins vene 2008 Caen Habiaion +926 Paris +11,409/0 3/ Coiraions sociales 7.919/0 : , ( ,82) dolr Muuelle S Marin Muuelle :7 54,80/ axrlmembre +7,3 4Q/o Cavimac/an/membre vieillesse ,98 (+1,30%); maladie :? (+1,10%) Augmenaion : Jeunes en formaion ,96 (l en 2009) Maisons de Reraie : CaÊn, Coa, Toulon, Pouillé, Paris. Missions:EM, 4/ Allocaions maisons nour éducaeun âeéç 43ll-.o/o = 618,91S.39 euros ,13 En augmenaion : Pouillé ,81; Ressins +8100; Lyon +5040; Toulon ; Paris MC+3060: Caen En diminuion : Paris prov ; Coa ; Aures '2394,71. Frais sépulures ,26 Corl mensuel hébergemen (3lj) en Maison Reraie : S Benoi : r"74ô,34 {1686,71) ;Providence :1.285,57(1247,13) Peies Srs pauvres : 899,00 (899) ; Se Marie Angers. 1502, /r0 FOND2009public.doc

12 5/ Redcvancrs +75 ans Oeuvres Don Bosco 8r33o/o = (+3,658,00) 6/ Allocaions Associaions 5.517o= ( ) 2008 : Minimes 25^000; AEP 10000: Maisons DB , VDES 2573,50 Valdocco :10.000(-5000); Ass Oeures Pour la Jeunesse: (+5400) 7/Allocaions Missions & Formaion 1.48%o ( ) Asea Afrique : 21082,59 ( ,60) Missions (Euvre S Paul = ,50(+4.217,50) ATE Cameroun := 6519 (-5600) Aures :26.285( )Cambodgg Haii, Tchad, Ehiopie, Madagascar. Formaion : ,56 ( ,78) 8/Charqes financières 5.139/o :73,648.27(+39.56?,77) -nérês sur emprun :79.455,11( ,55): Empruns Tassin e Lyon Choulans -Frais Sociéé Générale :10. l6l, 17 G3.730,53) -Moins values SG = 312,20 (-il70,54) -Frais Foris - 751,77 (-17,39) -moins values Fonis :32.721,78 (+26090,93) -frais Marin Maurel - 246,'14 (-11,25) 9/Amorissemens e doaions - 1{"0, euros (9,81s/o) ( ,0F- ^^, -, ^,u-:$â-''"à\ r Dénréciaion2008 ires euros ù EÉ;' Sur Sociéé Générale Sur Melchior J Sur Addax FCP +26,715,84 op 33È' Provision 2009 sur Addax foris (100%) ,06 euros Amofiissemens : ,58(+46800) cf Tableau : Tassin 1O/Charses Exceoionnelles : 8.976,64euroc ( ,86) 2008 : Cession Caen (Valeur Terrain sans amorissemen) 2009 : Sorie Droi uilisaion Genheville -.,h".-":.-j 60ilrc FOND2009public.doc

13 l!ggg$jg=605"943,73 PRODUTS : l.b7l.ll8,26 euros ( ,90) (+17,54%) Excéden /charges ' 30 euros (A+B) 32,389/0 des produis (-170'281'87) 200r l? s ( ) G73.163) (+55.9?) , ,O5 344-?59,3 r ,47 (A) (B) Successions & lees = , E9 ' , " ?9,26 (B) '26( ,41) (A)Dons sur recus lisc"sj : ,99 euros ( ,17)..,.,u 'A'x g... r-- A""';'1 -ê1 (À)Don pnr Associaions : :100,000((Euvre Sain Paul) represenenviron $5 su la subvenion globale à obenir..5 L ffë= (A Dons ordinaires : = 6.548,48 euros (-25'095,01) /Aures variaions (2008) G ,62 euros) Aues dons (2008): (-80'000'00) Don 2008 pour iers : 25.0m euos (Fondaion DB Nice poru nsihrion Minimes) Maison Landser euros successions (200E)(e'û legs) versées pal (Euwes Don Bosco (-67'360,62 euros ) 24BeveSu! inanciërs = ,10 TTq 5184o/o (+8505,94) pp- e" ZOO6 +s vâlue creaion Melchior ( '89) ""iof4u'$é1"-: r of f?4" Charges cessions Frais Dividendes plus-values cessions Revenus nes 312,20 o. 6,l ,17 6l,E23, ,14 ]2.721,?8 751,77 246,74 2.5A7, , ,74 =-6{L6AmSCufqL(!,24V,") rl- ' (+693'47) 00);Toulon(-l579'88);Pouilé(+2700);Divers(.945'49) 4Æermrses" lovers e divers : 99.S43.72 (5'34%) (+67'056,00) Locaions = "63 zuros Remboursemêns :?5.079,84 euros Drois auëurs = 12 66,75 Ferma$es Cherré e Pirrsries Loverf Chambres Paris + 1 l -293,34 ffedean' 5 chambres) Loyer ihoulans 3 chambres : Associaion' Valdocco Lo:rer Tassin : Associaion Valdocco 6l06lro FOND2009Public.doc

14 Remboursemens diverë : l :Rb honoraires Exper Cpable -179,68: 2009 Fondaion 30% OMDB s% DBA 15% Drois aueurs selon SACEM Rb Pouillé assurances Divers ,55 Rb FondaionPasré :2772mailing ; Rb Oeuwes Don Bosso = 8000 loyer Lyon-Choulans Rb Pouillé =??41(+99) Taxes Rb bienfaieurs = 4.858,00 aohas imbres <<Donbosco> Rb divers:539,12 5/ Produis exceuionnel$ : (53,20%) (+373,329,36) F ^irq Ar'-,r U.+iôor1+].g - -ô,5ë Ê: E 2008 ; Cession Cae,n rnaison Ediions euros o-è+.- fd Gri,se fono de rgévalpauon pour euros (ce fon<l alai eé créé sur plus value réali# lors de-q1-'l-u:1";" ésd.ndufo"dmclchior) P lf,':' 20{19: -subvenion Travaux Lyon Choulans ARRA: Reprises zur provisions de dépréciaion Tires Marin Maurel e Sociéé Générale rlr r i r iê Ê 6106/ro FOND2O09public.doc

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 3 PLANS DE TRESORERIE. François LONGIN www.longin.fr

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 3 PLANS DE TRESORERIE. François LONGIN www.longin.fr COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 3 PLANS DE TRESORERIE SEANCE 3 PLANS DE TRESORERIE Obje de la séance 3 : dans la séance 2, nous avons monré commen le besoin de financemen éai couver par des

Plus en détail

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t Annuiés I Définiion : On appelle annuiés des sommes payables à inervalles de emps déerminés e fixes. Les annuiés peuven servir à : - consiuer un capial ( annuiés de placemen ) - rembourser une dee ( annuiés

Plus en détail

Groupe International Fiduciaire. pour l Expertise comptable et le Commissariat aux comptes

Groupe International Fiduciaire. pour l Expertise comptable et le Commissariat aux comptes Groupe Inernaional Fiduciaire pour l Experise compable e le Commissaria aux compes L imporan es de ne jamais arrêer de se poser des quesions Alber EINSTEIN QUI SOMMES-NOUS? DES HOMMES > Une ÉQUIPE solidaire

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Formaion : Les marchés publics d'assurances (Ref : 3397) Maîrisez le cadre légal spécifique e les ouils permean une meilleure gesion des marchés publics d'assurances OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

Plus en détail

Aviva Emprunteur ARTICLE 1 - PREAMBULE... 1 ARTICLE 2 - OBJET DU CONTRAT AVIVA EMPRUNTEUR...1 ARTICLE 3 LE FONCTIONNEMENT DE VOTRE ADHESION...

Aviva Emprunteur ARTICLE 1 - PREAMBULE... 1 ARTICLE 2 - OBJET DU CONTRAT AVIVA EMPRUNTEUR...1 ARTICLE 3 LE FONCTIONNEMENT DE VOTRE ADHESION... Aviva Empruneur Noice valan Noe d Informaion... 1 à 11 SOMMAIRE ARTICLE 1 - PREAMBULE... 1 1-1. Naure du conra Nom e adresse du souscripeur 1-2. Prise d effe, durée e résiliaion du conra par l associaion

Plus en détail

budgétaire et extérieure

budgétaire et extérieure Insiu pour le Développemen des Capaciés / AFRITAC de l Oues / COFEB Cours régional sur la Gesion macroéconomique e les quesions de dee Dakar, Sénégal du 4 au 5 novembre 203 Séance S-4 : Souenabilié budgéaire

Plus en détail

DIPLÔME SPECIAL EN MANAGEMENT. EVALUATION DES ACTIONS Analyse fondamentale. 22 Décembre 2005

DIPLÔME SPECIAL EN MANAGEMENT. EVALUATION DES ACTIONS Analyse fondamentale. 22 Décembre 2005 DIPLÔME SPECIAL EN MANAGEMENT EVALUATION DES ACTIONS Analyse fondamenale Décembre 005 Brigie CHANOINE Chargée de cours Déparemen Finance ICHEC Brigie.chanoine@ichec.be Drois réservés Diplôme Spécial en

Plus en détail

Surveillance et maintenance Prévisionnelle

Surveillance et maintenance Prévisionnelle Page Surveillance e mainenance Prévisionnelle Sommaire Page 2 La Prévisionnelle o Terminologie e Normes o Elémens de conexe ( enjeux, mise en œuvre.) Exemples d applicaions réalisées par le Ceim o L approche

Plus en détail

Conseil Municipal du 30 Mars 2010 à 20h30 Compte rendu

Conseil Municipal du 30 Mars 2010 à 20h30 Compte rendu Conseil Municipal du 30 Mars 2010 à 20h30 Compe rendu Dae de récepion de la convocaion : 23 mars 2010 Présens : Lionel LECLERC, Pascal VALENCE, Jean-Luc DELAITRE, Caherine HAGNIEL, Marie-Cécile JACQUEMIN,

Plus en détail

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton)

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton) TD/TP : Taux d un emprun (méhode de Newon) 1 On s inéresse à des calculs relaifs à des remboursemens d empruns 1. On noera C 0 la somme emprunée, M la somme remboursée chaque mois (mensualié), le aux mensuel

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014

RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014 RAORT ANNUEL EXERCICE 2014 A - IDENTITÉ DE L'ASSOCIATION C.E.R. Code de l'associaion Nom adresse DE NORMANDIE 3 5 08 a HOTO CLUB SOTTEVILLE 15 rue de la gare B111 76300 Soeville Les Rouen Indiquez ci-dessous

Plus en détail

Conditions Générales Valant Note d Information. Assurance Vie

Conditions Générales Valant Note d Information. Assurance Vie Condiions Générales Valan Noe d Informaion Assurance Vie DISPOSITIONS ESSENTIELLES DU CONTRAT 1. Epargne évoluion es un conra individuel d assurance sur la vie de ype mulisuppors, exprimé en euros e/ou

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Formaion fondamenaux des marchés publics de ravaux (Ref : C12) Maîriser la réglemenaion, les grandes éapes e les responsabiliés de chaque inervenan du marché SUPPORT PÉDAGOGIQUE INCLUS. OBJECTIFS Appréhender

Plus en détail

Fiduciaire Audit Conseil

Fiduciaire Audit Conseil B.P. 41125 Rapport des commissaires aux comptes sur les comptes consolidés Exercice clos le 31 décembre 2006 ZI de la Pierre Blanche 49120 Chemillé Ce rapport contient 26 pages reg 3 Référence : 9 mai

Plus en détail

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 janvier 2009 9 h 30 «Les différens modes d acquisiion des drois à la reraie en répariion : descripion e analyse comparaive des echniques uilisées»

Plus en détail

Formation La réglementation des déclarations annuelles de données sociales (Ref : 3467) Connaitre et maîtriser la norme N4DS et les DADS.

Formation La réglementation des déclarations annuelles de données sociales (Ref : 3467) Connaitre et maîtriser la norme N4DS et les DADS. Formaion La réglemenaion des déclaraions annuelles de données sociales (Ref : 3467) Connaire e maîriser la norme N4DS e les DADS. OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Connaîre la nouvelle réglemenaion liée

Plus en détail

Rapport annuel 2014-15. Croissance grâce au service et à la collaboration

Rapport annuel 2014-15. Croissance grâce au service et à la collaboration Rappor annuel 2014-15 Croissance grâce au service e à la collaboraion Conenu 1 Fais saillans + Volume oal des aciviés 2 Message de la présidene du conseil d adminisraion 4 Message de la direcrice exécuive

Plus en détail

ENTREPRENDRE POUR AIDER EPA

ENTREPRENDRE POUR AIDER EPA ENTREPRENDRE POUR AIDER EPA FONDS de DOTATION REGIE PAR LA LOI DU 4 AOÛT 2008 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2013 PATRICIA CHÂTEL COMMISSAIRE AUX

Plus en détail

Panorama des méthodes de coûtenance

Panorama des méthodes de coûtenance Recherche en Managemen de Proje Panorama des méhodes de coûenance Pour réduire les coûs de vos projes e augmener vos marges, quelle méhode choisir? François GAGNÉ, FGF Consulan Les Renconres 2005 du Managemen

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

MATHEMATIQUES FINANCIERES

MATHEMATIQUES FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES LES ANNUITES INTRODUCTION : Exemple 1 : Une personne veu acquérir une maison pour 60000000 DH, pour cela, elle place annuellemen au CIH une de 5000000 DH. Bu : Consiuer un capial

Plus en détail

SYNDICAT NATIONAL DE LA BANQUE ET DU CREDIT SNB CFE-CGC

SYNDICAT NATIONAL DE LA BANQUE ET DU CREDIT SNB CFE-CGC SYNDICAT NATIONAL DE LA BANQUE ET DU CREDIT SNB CFE-CGC 2 rue Scandicci 93691 PANTIN CEDEX RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS Exercice clos le 31 décembre 2012 Philippe PILLOT Commissaire

Plus en détail

Aa,C,.c,. Commissariat aux Comptes. CENTRE DES MUSIQUES DIDIER LOCKWOOD Ecole de Musique & Formation Professionnelle

Aa,C,.c,. Commissariat aux Comptes. CENTRE DES MUSIQUES DIDIER LOCKWOOD Ecole de Musique & Formation Professionnelle .. Aa,C,.c,. Commissariat aux Comptes Louis LE BOURLOUT Expert-Comptable Commissaire aux Comptes Christophe KUNSCH Expert-Comptable Commissaire aux Comptes CENTRE DES MUSIQUES DIDIER LOCKWOOD Ecole de

Plus en détail

Formation : Les achats publics durables (Ref : 3292) Appliquez la protection de l'environnement et le bien-être social dans l'achat public

Formation : Les achats publics durables (Ref : 3292) Appliquez la protection de l'environnement et le bien-être social dans l'achat public Formaion : Les achas publics durables (Ref : 3292) Appliquez la proecion de l'environnemen e le bien-êre social dans l'acha public COMUNDICOMPETENCES-WEKA/MBFORMATION OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

Plus en détail

RAPPORTS DU COMMISSAIRE AUX COMPTES

RAPPORTS DU COMMISSAIRE AUX COMPTES ZERO WASTE FRANCE Association Loi 1901 SIRET : 422 203 026 00030 Siège social 18 boulevard Barbès 75018 PARIS RAPPORTS DU COMMISSAIRE AUX COMPTES Exercice clos le 31 décembre 2014 ZERO WASTE FRANCE Association

Plus en détail

SA SODITECH INGENIERIE

SA SODITECH INGENIERIE e.mail gboutillot-cac(g)orange.fr RAPPORT GENERAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES SOCIAUX AU 31 DECEMBRE 2010 Inscrits à l'ordre des Experts Comptables, Tableau de Marseille 2 e.mail cab.grueau(5),wanadoo.fr

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Formaion : Rédiger e sécuriser la publicié de vos marchés publics (Ref : 3280) Appréhendez les informaions devan figurer dans les avis de publicié e sécurisez ainsi la procédure de passaion de vos marchés

Plus en détail

2.1 Envoi d'un message

2.1 Envoi d'un message MESSAGES Oulook 2013 2.1 Envoi d'un message La messagerie es desinée à l'envoi e à la récepion du courrier élecronique. Six dossiers peuven conenir les messages : les dossiers Boîe de récepion, Brouillons,

Plus en détail

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin.

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin. Formaion ESSEC Gesion de parimoine Séminaire i «Savoir vendre les nouvelles classes d acifs financiers» Produis à capial garani : méhode du coussin (CCPI) Origine de la méhode Descripion de la méhode Plan

Plus en détail

ffi#tr I ENTRE : IET CONVENTION DE PARTENARIAT LA SOCIETE GENERALE MAROCAINE DE L'ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES BANQUES {...*l-.è-,1 à-- iè#4{sr+#---@!

ffi#tr I ENTRE : IET CONVENTION DE PARTENARIAT LA SOCIETE GENERALE MAROCAINE DE L'ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES BANQUES {...*l-.è-,1 à-- iè#4{sr+#---@! lr l,,- i i i]. {...*l-.è-,1 à-- : gûçete ij"--.ê,-ll fiet{eralë ffi#r iè#4{sr+#---@! oj jê dê. É!'.!B r+aaijj, CONVENTON DE PARTENARAT -- r\l KF ' ENTRE : ET i L'ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES LA SOCETE

Plus en détail

Chapitre 15 c Circuits RL et RC

Chapitre 15 c Circuits RL et RC Chapire 15 c Circuis L e C en régime impulsionnel Sommaire Circuis en régime impulsionnel Signal impulsionnel Mesure d'un circui C en régime impulsionnel Applicaion praique Eude du circui C en régime impulsionnel

Plus en détail

De l inscription à la publication des résultats en ligne à l Université de Lomé : quels impacts sur l adoption des TIC chez les étudiants?

De l inscription à la publication des résultats en ligne à l Université de Lomé : quels impacts sur l adoption des TIC chez les étudiants? Ouagadougou, Burkina Faso, du 26 au 28 février 2015 De l inscripion à la publicaion des résulas en ligne à l Universié de Lomé : quels impacs sur l adopion des TIC chez les éudians? Halourou MAMAN, Universié

Plus en détail

Vous vous installez en france? Société Générale vous accompagne (1)

Vous vous installez en france? Société Générale vous accompagne (1) Parenaria Sociéé Générale Execuive relocaions Vous vous insallez en france? Sociéé Générale vous accompagne (1) offre valable jusqu au 29/02/2012 offre valable jusqu au 29/02/2012 offre valable jusqu au

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Formaion assurance-vie e récupéraion: Quand e Commen récupérer? (Ref : 3087) La maîrise de la récupéraion des conras d'assurances-vie requalifiés en donaion OBJECTIFS Appréhender la naure d un conra d

Plus en détail

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1.

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1. Pourcenages MATHEMATQUES 1ES 5. Lors de l acha d un aure aricle, je dois verser un acompe de 15%, e il me resera alors POURCENTAGES à débourser 1 700. CORRGES EXERCCES Prix de l aricle : 1 700 = 85% du

Plus en détail

Ned s Expat L assurance des Néerlandais en France

Ned s Expat L assurance des Néerlandais en France [ LA MOBILITÉ ] PARTICULIERS Ned s Expa L assurance des Néerlandais en France 2015 Découvrez en vidéo pourquoi les expariés en France choisissen APRIL Inernaional pour leur assurance sané : Suivez-nous

Plus en détail

Formation maîtriser la gestion de la retraite des fonctionnaires (Ref : 2209) Conditions réglementaires de l'accès à la retraite des agents publics.

Formation maîtriser la gestion de la retraite des fonctionnaires (Ref : 2209) Conditions réglementaires de l'accès à la retraite des agents publics. Formaion maîriser la gesion de la reraie des foncionnaires (Ref : 2209) réglemenaires de l'accès à la reraie des agens publics. COMUNDICOMPETENCES-WEKA/MBFORMATION OBJECTIFS Appréhender le sysème des reraies

Plus en détail

S5 Info-MIAGE 2012-2013 Mathématiques Financières Emprunts indivis. Université de Picardie Jules Verne Année 2012-2013 UFR des Sciences

S5 Info-MIAGE 2012-2013 Mathématiques Financières Emprunts indivis. Université de Picardie Jules Verne Année 2012-2013 UFR des Sciences S5 Info-MIAGE 2012-2013 Mahémaiques Financières Empruns indivis Universié de Picardie Jules Verne Année 2012-2013 UFR des Sciences Licence menion Informaique parcours MIAGE - Semesre 5 Mahémaiques Financières

Plus en détail

Programmation, organisation et optimisation de son processus Achat (Ref : M64) Découvrez le programme

Programmation, organisation et optimisation de son processus Achat (Ref : M64) Découvrez le programme Programmaion, organisaion e opimisaion de son processus Acha (Ref : M64) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Appréhender la foncion achas e son environnemen Opimiser son processus achas Développer un acha

Plus en détail

Les nouveautés de Word 2013

Les nouveautés de Word 2013 WORD 2013 Office 2013 - Word, Excel, PowerPoin e Oulook Les nouveaués de Word 2013 Aciver/désaciver les repères d'alignemen Les repères d'alignemen permeen, lors du déplacemen ou du redimensionnemen d'un

Plus en détail

RAPPORT annuel 2010 Volume 3

RAPPORT annuel 2010 Volume 3 RAPPORT annuel 2010 Volume 3 Voyageurs du Monde Voyageurs du monde Comptoir des voyages Terres d Aventure Nomade Aventure Grand Nord - Grand Large Mer et voyages Chamina voyages JR RAPPORT annuel 2010

Plus en détail

EBP : Plan de Bascule en Production Version V2 2

EBP : Plan de Bascule en Production Version V2 2 EBP : Plan de en Version V2 2 Créé par : Créé le : MàJ le : Isaris 17-avr.-09 20-juin-09 Phase A-08-01 INITIALISATION Environnemen de EBP_Lise_d A-08-01-I-01 BC Admin Passage des ordres de ranspor sur

Plus en détail

Certificat par Techniques de l'ingénieur:

Certificat par Techniques de l'ingénieur: CYCLE Managemen de proje echnique (Ref : 3453) Acquérir les echniques de piloage e la dimension managériale pour réussir ses projes SUPPORT PÉDAGOGIQUE INCLUS. OBJECTIFS Organiser e piloer ses projes par

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

GUIDE DES INDICES BOURSIERS

GUIDE DES INDICES BOURSIERS GUIDE DES INDICES BOURSIERS SOMMAIRE LA GAMME D INDICES.2 LA GESTION DES INDICES : LE COMITE DES INDICES BOURSIERS.4 METHODOLOGIE ET CALCUL DE L INDICE TUNINDEX ET DES INDICES SECTORIELS..5 I. COMPOSITION

Plus en détail

BADMINTON CLUB FOS. OUEST PROVENCE COMPTE DE RESULTA t 2012 UROS DEPENSES

BADMINTON CLUB FOS. OUEST PROVENCE COMPTE DE RESULTA t 2012 UROS DEPENSES BADMINTON CLUB FOS. OUEST PROVENCE COMPTE DE RESULTA t 2012 UROS DEPENSES RECETTES ôo. ACHATS DE MARCHANDISES 70. VENTE DE MARCHANDISES Achats volants Achats raquettes 10371,90 528,30 936,00 Total AchaÉ

Plus en détail

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au Capital de 4.524.878,73 Euros

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au Capital de 4.524.878,73 Euros 75008 PARIS SUR LES COMPTES CONSOLIDES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 75008 PARIS SUR LES COMPTES CONSOLIDES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 Aux actionnaires, En exécution de la mission qui nous a

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

Groupe Saint Joseph La Salle Centre de Formation

Groupe Saint Joseph La Salle Centre de Formation Groupe Sain Joseph La Salle Cenre de Formaion NOUVEAUTÉ renrée 2016 LICENCE COMMERCE, VENTE & MARKETING Formaion en alernance + d infos sur nore sie : www.sjodijon.com Groupe Scolaire Sain Joseph La Salle

Plus en détail

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1.

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1. Les premières consaaions sur l inapiude des produis indusriels à assurer les foncions qu ils éaien censés remplir pendan un emps suffisan remonen à la seconde guerre mondiale. En France cee prise de conscience

Plus en détail

Méthode d'analyse économique et financière ***

Méthode d'analyse économique et financière *** Méhode d'analyse économique e financière *** Noion d acualisaion e indicaeurs économiques uilisables pour l analyse de projes. Dr. François PINTA CIRAD-Forê UR Bois - Kourou CHRONOLOGIE D INTERVENTION

Plus en détail

habitation basse énergie ISOLATION NATURELLE VENTILATION CONTROLEE

habitation basse énergie ISOLATION NATURELLE VENTILATION CONTROLEE confor proje d habiaion maion paive habiaion privée Profeionalime immeuble collecif conrucion neuve maion à rénover Performance habiaion bae énergie Qualié ISOLATION NATURELLE e VENTILATION CONTROLEE Nou

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 9 LE RISQUE DE TAUX GESTION DU RISQUE DE TAUX

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 9 LE RISQUE DE TAUX GESTION DU RISQUE DE TAUX COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 9 LE RISQUE DE TAUX GESTION DU RISQUE DE TAUX SEANCE 9 LE RISQUE DE TAUX GESTION DU RISQUE DE TAUX Obje de la séance 9: défini le risque de aux e présener

Plus en détail

Impact du vieillissement démographique sur l impôt prélevé sur les retraits des régimes privés de retraite

Impact du vieillissement démographique sur l impôt prélevé sur les retraits des régimes privés de retraite DOCUMENT DE TRAVAIL 2003-12 Impac du vieillissemen démographique sur l impô prélevé sur les rerais des régimes privés de reraie Séphane Girard Direcion de l analyse e du suivi des finances publiques Ce

Plus en détail

SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTRIQUE TERMINALE Durée : 2h OUVRE PORTAIL FAAC : SERRURE CODÉE

SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTRIQUE TERMINALE Durée : 2h OUVRE PORTAIL FAAC : SERRURE CODÉE CIENCE DE L'INGÉNIEU TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTIQUE TEMINALE Durée : 2h OUVE POTAIL FAAC : EUE CODÉE Cenres d'inérê abordés : Thémaiques : CI11 ysèmes logiques e numériques I6 Les sysèmes logiques combinaoires

Plus en détail

La situation financière des sociétés non financières en France 1995-2006 Baisse du taux d épargne et recours accru à l endettement

La situation financière des sociétés non financières en France 1995-2006 Baisse du taux d épargne et recours accru à l endettement La siuaion financière des sociéés non financières en France 199- Baisse du aux d épargne e recours accru à l endeemen Jean-Luc CAYSSIALS Direcion des Enreprises Observaoire des Enreprises Olivier VIGNA

Plus en détail

KPMG Audit 480, avenue du Prado 13272 Marseille cedex 08 France. Association ORTHORISQ. Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes annuels

KPMG Audit 480, avenue du Prado 13272 Marseille cedex 08 France. Association ORTHORISQ. Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes annuels ABCD KPMG Audit 480, avenue du Prado 13272 Marseille cedex 08 France Téléphone : +33 (0)4 96 20 54 54 Télécopie : +33 (0)4 96 20 54 55 Site internet : www.kpmg.fr Association ORTHORISQ Rapport du commissaire

Plus en détail

Exercice du Gestion Financière à Court Terme «Cas FINEX Gestion du risque de taux d intérêt»

Exercice du Gestion Financière à Court Terme «Cas FINEX Gestion du risque de taux d intérêt» Exercice du Gesion Financière à Cour Terme «Cas FINEX Gesion du risque de aux d inérê» Ce cas raie des différens aspecs de la gesion du risque de aux d inérê liée à la dee d une enreprise : analyse d emprun,

Plus en détail

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement Chapire 2 L invesissemen. Les principales caracérisiques de l invesissemen.. Définiion de l invesissemen Définiion générale : ensemble des B&S acheés par les agens économiques au cours d une période donnée

Plus en détail

RENAshare Service de partage sécurisé de fichiers volumineux. Guide Utilisateur. GIP RENATER Services Applicatifs aux Utilisateurs.

RENAshare Service de partage sécurisé de fichiers volumineux. Guide Utilisateur. GIP RENATER Services Applicatifs aux Utilisateurs. ENAshare Service de parage sécurisé de fichiers volumineux Guide Uilisaeur GIP ENATE Services Applicaifs aux Uilisaeurs. Mai 0 Sommaire - Prenaion - Prenaion... - Connexion... - L'écran d'accueil... 4

Plus en détail

LA PERTINENCE DES ACTIFS INCORPORELS AVEC LES IFRS

LA PERTINENCE DES ACTIFS INCORPORELS AVEC LES IFRS LA PERTINENCE DES ACTIS INCORPORELS AVEC LES IRS Gaëlle LENORMAND-TOUCHAIS IREJE Universié de Breagne-Sud (rance) Lionel TOUCHAIS CREM-IAE de Rennes Universié de Rennes1 (rance) RESUME : Ce aricle s inerroge

Plus en détail

Formation Manager ses équipes : Comprendre et exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) Communication, objectifs, compétences managériales, coordination

Formation Manager ses équipes : Comprendre et exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) Communication, objectifs, compétences managériales, coordination Formaion Manager ses équipes : Comprendre e exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Idenifier ses compéences managériales de cadre de la foncion publique Déerminer les

Plus en détail

TD 20-21 : Modèles de marchés - Mouvement brownien

TD 20-21 : Modèles de marchés - Mouvement brownien Universié Paris VI Maser : Modèles sochasiques, applicaions à la finance (MM065) TD 20-2 : Modèles de marchés - Mouvemen brownien. Taux de change. Soi (Ω, P(Ω), P) un espace probabilisé fini non redondan

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Concours de conseiller principal d'éducaion - Ecri (Ref : 2323) Duran 4 jours, les candidas au concours de conseiller principal d'éducaion en voie exerne pourron maîriser la méhodologie des épreuves écries

Plus en détail

Voyageurs du Monde / Exercice 2013 / Volume 3

Voyageurs du Monde / Exercice 2013 / Volume 3 JR VOYAGEURS DU MONDE COMPTOIR DES VOYAGES TERRES D AVENTURE NOMADE AVENTURE GRAND NORD - GRAND LARGE MER ET VOYAGES CHAMINA VOYAGES UNIKTOUR ALLIBERT TREKKING Voyageurs du Monde / Exercice 2013 / Volume

Plus en détail

UNADFI. 10, rue du Père Julien Dhuit 75020 PARIS. RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES Exercice clos le 31 décembre 2000

UNADFI. 10, rue du Père Julien Dhuit 75020 PARIS. RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES Exercice clos le 31 décembre 2000 EXPERT COMPTABLE DE LA RÉGION PARIS LLE-DE FRANCE UNADFI Union nationale des associations pour la défense des familles et de l'individu 10, rue du Père Julien Dhuit 75020 PARIS RAPPORT DU Exercice clos

Plus en détail

Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels clos le 31 décembre 2013

Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels clos le 31 décembre 2013 ASSOCIATION «GRANDE TRAVERSEE DES ALPES» Association Loi 1901 Siège social : 6 rue Clôt-Bey 38000 GRENOBLE Cedex Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels clos le 31 décembre 2013 3 Avenue

Plus en détail

Fonds Solidarité Sida Afrique. Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes annuels. (Exercice clos le 31 décembre 2014)

Fonds Solidarité Sida Afrique. Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes annuels. (Exercice clos le 31 décembre 2014) Fonds Solidarité Sida Afrique Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes annuels ( clos le 31 décembre 2014) Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes annuels ( clos le 31 décembre 2014)

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Formaion Pahologies du gros oeuvre e de l'enveloppe du bâimen (Ref : 3044) Prévenir dès la consrucion, déecer les pahologies e apporer des soluions SUPPORT PÉDAGOGIQUE INCLUS. OBJECTIFS Idenifier l ensemble

Plus en détail

Conditions générales de Vente - version 01/04/2007

Conditions générales de Vente - version 01/04/2007 Services Inerne SARL Quixys 52-54 roue du Champ de Foire 79120 Sepvre -...écrire, communiquer, publier, parager Condiions générales de Vene - version 01/04/2007 QUIXYS FRANCE, SARL au capial de 10 000,

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

DOCUMENTS DE TRAVAIL. La mobilité résidentielle depuis la fin des Trente Glorieuses. Nathalie Donzeau Jean-Louis Pan Ké Shon

DOCUMENTS DE TRAVAIL. La mobilité résidentielle depuis la fin des Trente Glorieuses. Nathalie Donzeau Jean-Louis Pan Ké Shon 59 2009 DOCUMENTS DE TRAVAIL La mobilié résidenielle depuis la fin des Trene Glorieuses Nahalie Donzeau Jean-Louis Pan Ké Shon 2 La mobilié résidenielle depuis la fin des Trene Glorieuses Nahalie Donzeau

Plus en détail

Rapport sur les Comptes Annuels (Exercice du 01/01/2013 au 31/12/2013)

Rapport sur les Comptes Annuels (Exercice du 01/01/2013 au 31/12/2013) Association des Amis de I'Ecole Publique 1 Bis Rue de Prusly 21400 CHATILLON.suT.SEINE Rapport sur les Comptes Annuels (Exercice du 01/01/2013 au 31/12/2013) CABINET A.C.C. Mesdames, Mes;ieurs, En exécution

Plus en détail

190 avenue de Saint-Exupéry -31 400 TOULOUSE Tel 05 67 68 83 43 - Fax 05 31 60 12 76 SIRET 505 080 598 00020 - TVA FR 53 505 080 598 www.nnext.

190 avenue de Saint-Exupéry -31 400 TOULOUSE Tel 05 67 68 83 43 - Fax 05 31 60 12 76 SIRET 505 080 598 00020 - TVA FR 53 505 080 598 www.nnext. Nathalie BLANC-GIRARD Expert-Comptable Commissaire aux Comptes PLUME D'ANGE 164, chemin Amouroux RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE 31/12/2011 190 avenue de Saint-Exupéry

Plus en détail

Coaching - accompagnement personnalisé (Ref : MEF29) Accompagner les agents et les cadres dans le développement de leur potentiel OBJECTIFS

Coaching - accompagnement personnalisé (Ref : MEF29) Accompagner les agents et les cadres dans le développement de leur potentiel OBJECTIFS Coaching - accompagnemen personnalisé (Ref : MEF29) Accompagner les agens e les cadres dans le développemen de leur poeniel OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Le coaching es une démarche s'inscrivan dans

Plus en détail

LOGIN PEOPLE S.A. Société Anonyme 1240, route des Dolines 06560 VALBONNE RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2013 Stéphan BRUN Commissaire aux comptes

Plus en détail

EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS

EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS CEDRIC TAPSOBA Diplômé IDS Inern/ CARE Regional Program Coordinaor and Gender Specialiy Service from USAID zzz WA-WASH Program Tel: 70 77 73 03/

Plus en détail

- GROUPEMENT DE SOPHROLOGUES AGENCE AXA BP4 35132 VEZIN LE COOUET FR

- GROUPEMENT DE SOPHROLOGUES AGENCE AXA BP4 35132 VEZIN LE COOUET FR al l Assurance > Responsabilié civile Presaaire de service réinvenons / nolre méier r/n7rr T -rj for - vore aen énéral M GULLMOS OLVR RU D RNNS BP+ 332VZN L COOUT Tel:02 99 4 373 ax:0299 ++80 -Mail : AGNC.GULLMOS@AXA.R

Plus en détail

Solvency II, IFRS : l impact des modèles d actifs retenus

Solvency II, IFRS : l impact des modèles d actifs retenus Les normes IFRS en assurance Solvency II, IFRS : l impac des modèles d acifs reenus 31 e journée de séminaires acuariels ISA-HEC Lausanne e ISFA Lyon Pierre THÉROND pherond@winer-associes.fr 18 novembre

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE FINANCEMENT

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE FINANCEMENT PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) LA BANQUE POSTALE FINANCEMENT Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 2 200 000. Siège social

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

SRE. Construit l'avenir

SRE. Construit l'avenir SRE Consrui l'avenir Le mo du Présiden, Créé en 1944, le Groupe FLORIOT es le 1 er Groupe régional indépendan parimonial de Bâimen, Travaux Publics e Maisons Individuelles en région Rhône-Alpes. La force

Plus en détail

Finance 1 Université d Evry Val d Essonne. Séance 2. Philippe PRIAULET

Finance 1 Université d Evry Val d Essonne. Séance 2. Philippe PRIAULET Finance 1 Universié d Evry Val d Essonne éance 2 Philippe PRIAULET Plan du cours Les opions Définiion e Caracérisiques Terminologie, convenion e coaion Les différens payoffs Le levier implicie Exemple

Plus en détail

Des données de la recherche et développement aux agrégats de la comptabilité nationale suisse

Des données de la recherche et développement aux agrégats de la comptabilité nationale suisse Déparemen fédéral de l'inérieur DFI Office fédéral de la saisique OFS Rappor de méodes 4 Economie naionale Neucâel, Juin 203 Des données de la recerce e développemen aux agrégas de la compabilié naionale

Plus en détail

Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704)

Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704) Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704) Mahémaiques Nombre d'exercices : 4 exercices Noe : L'exercice 4 es une pure copie d'un exercice d'un devoir surveillé de l'an dernier. Cela ne

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 SECTION TECHNIQUE

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 SECTION TECHNIQUE LYCEE KHAZNADAR DEVOIR DE SYNTHESE N 1 Proposé par : MLAOUHI S & ABAAB T Disciplines echniques SECTION TECHNIQUE Consiuion du suje : un dossier echnique : pages 1/4 2/4 3/4 e 4/4 Des feuilles réponses

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

BOUYGUES. Rapport des commissaires aux comptes sur les comptes consolidés. Exercice clos le 31 décembre 2013. ERNST & YOUNG Audit

BOUYGUES. Rapport des commissaires aux comptes sur les comptes consolidés. Exercice clos le 31 décembre 2013. ERNST & YOUNG Audit Rapport des commissaires aux comptes sur les comptes consolidés Exercice clos le 31 décembre 2013 ERNST & YOUNG Audit MAZARS ERNST & YOUNG Audit SIEGE SOCIAL : 1/2, PLACE DES S AISONS - 92400 C OURBEVOIE

Plus en détail

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig L ho fê o cocé vc u ouvu l o ll ouuv u fl u. Aujou hu, l ou obu u ouvll fo ov focoll ou u o ulo ou écué. Af éo ux bo cl, l ch vo élg. L éloo fê o FAKRO b u l cl, f u hbo lu lu cofobl écué. L ho fê o cocé

Plus en détail

COMPTES DE L EXERCICE 2010 DU REGIME DE RETRAITE DES AGENTS TITULAIRES

COMPTES DE L EXERCICE 2010 DU REGIME DE RETRAITE DES AGENTS TITULAIRES 2. Les comptes 2009 du régime de retraite des agents titulaires de la Banque de France établis conformément aux dispositions des articles L.114-5 et suivants du Code de la sécurité sociale Banque de France

Plus en détail

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2 enrées série TB logiciel d applicaion 2 enrées à émission périodique famille : Inpu ype : Binary inpu, 2-fold TB 352 Environnemen Bouon-poussoir TB 352 Enrée 1 sories 230 V Inerrupeur Enrée 2 Câblage sur

Plus en détail

SCI BF Paris Clichy. Rapport du Commissaire aux comptes sur les comptes annuels Exercice clos le 31 décembre 2014

SCI BF Paris Clichy. Rapport du Commissaire aux comptes sur les comptes annuels Exercice clos le 31 décembre 2014 SCI BF Paris Clichy Rapport du Commissaire aux comptes sur les comptes annuels Exercice clos le 31 décembre 2014 BFP-656-249-15-NM-RAP Paris, le 29 mai 2015 Aux Associés SCI BF Paris Clichy Paris Messieurs,

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

AFRICAMPUS 2015 Ouagadougou, Burkina Faso, du 26 au 27 février 2015

AFRICAMPUS 2015 Ouagadougou, Burkina Faso, du 26 au 27 février 2015 zzz UNE APPROCHE CONCEPTUELLE DE L APPROPRIATION DES SYSTEMES D INFORMATION MOBILES (SIM) PAR LES UTILISATEURS OUEST AFRICAINS AU TRAVERS D UNE METHODE DELPHI Marc BIDAN & Béchir ABBA GONI Thème n 5 PLAN

Plus en détail

Sommaire de la séquence 12

Sommaire de la séquence 12 Sommaire de la séquence 12 Séance 1........................................................................................................ Je prends un bon dépar.......................................................................................

Plus en détail

ONATEL-SA Communiqué de presse

ONATEL-SA Communiqué de presse ONATEL-SA Communiqué de presse Ouagadougou, 22 Juillet 2015 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015 Forte progression du Résultat Net : +51% à 11,1 Mds FCFA Résultats financiers en hausse Au 30 juin 2015, le chiffre

Plus en détail