LES CHALEURS DE REACTION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES CHALEURS DE REACTION"

Transcription

1 TERMOCIMIE I Ce chapte de themochme a été édgé à pat des ouvages suvants : «TERMODYNAMIQUE CIMIQUE» de Bénon, Audat, Busquet et Mesnl (édteu ACETTE Supéeu) «REACTION CIMIQUE» Collecton Punet (édteu DUNOD) LES CALEURS DE REACTION Le cous de themodynamque physque a at essot une gandeu d état tès mpotante : l énege ntene U. A pat de cette gandeu énege ntene, nous avons été amené à ntodue une aute gandeu d état, l enthalpe = U + p.v patculèement utle pou des tansomatons s eectuant à pesson constante. Nous allons c applque ces notons au vaste domane des éactons chmques. C est le domane de la TERMOCIMIE. Plus pécsément, nous allons utlse ces gandeus aux calculs de chaleus de éacton, c est à de aux tansets themques ayant leu los des éactons. I BASES NECESSAIRES POUR LA TERMOCIMIE 1) Conventon Les systèmes consdéés sont c les éacts et les poduts de la éacton chmque. Nous epenons les notatons utlsées pou le cous su les équlbes chmques : la éacton chmque est notée : = ν. B (Eq) où : - B est un consttuant de la éacton (podut ou éact) ν est le nombe stœchométque algébque - ν > pou un PRODUIT DE LA REACTION ν < pou un REACTIF DE LA REACTION c est pou appele cette conventon que la éacton a été écte comme dans (Eq) Dans la éacton ans écte, le système est l ensemble des éacts et des poduts : { B 1, B, B 3,., B, B n } Ce système peut ête le sège d un tanset themque ves l extéeu ou au contae ves lumême. Le themochmste da : s le système ount de la chaleu à l extéeu, en gadant la conventon adoptée dans le cous de physque : la quantté de chaleu Q lbéée au cous de la éacton est négatve Q < REACTION EOTERMIQUE CIRA 1 èe année 1

2 s le système eçot de la chaleu de l extéeu, en gadant la conventon adoptée dans le cous de physque : la quantté de chaleu Q nécessae à la éacton est postve Q > REACTION ENDOTERMIQUE s le système n a pas de tanset themque : la quantté de chaleu est nulle Q = REACTION ATERMIQUE ) Chaleu de éacton à volume constant, à pesson constante Ce sont deux cas tès mpotant en patque, pusqu ls epésentent la quas-totalté des éactons ayant leu. a- éacton à volume constant : l éctue du peme pncpe donne : du = δ W + δq, et en se appelant l expesson du taval des oces de pesson : δ W = p. dv, on vot que celu-c est nul et que pa conséquent : du = δq V l ndce «V» appelant les condtons de volume constant ou encoe, ente deux états (1) et () du système : U U = 1 Q V b- éacton à pesson constante : là encoe, l éctue du peme pncpe nous donne : du + p. dv = δq p et pou n d ( U + p. V ) = δq p où on econnaît l enthalpe : du = p. dv + δq sot encoe d = δq p l ndce «p» appelant la condton de pesson constante ou encoe, ente deux états (1) et () du système : p 1 = Q p 3) Chaleus spécques Nous avons ntodut dans le cous de themodynamque (on a at des choses quand même ) les chaleus spécques à volume constant ( c V ) et à pesson constante ( c p ), ce qu nous a pems d avo deux elatons mpotantes : POUR UN GAZ PARFAIT : du = n. cv. d = n. c. p avec «n» le nombe de moles et c V et c p en J.mol -1.K -1 CIRA 1 èe année

3 POUR LES SOLIDES ET LES LIQUIDES : Pou de tels systèmes, l nluence d une vaaton de la pesson ou du volume est tès able. On a alos aux tempéatues et pessons usuelles : II ETATS STANDARD du n. cv. d n. c. p avec «n» le nombe de moles et c V et c p en J.mol -1.K -1 1) Généaltés S l on veut pouvo compae les eets themques dus à la éactvté des espèces chmques, l aut se «débaasse» des eets paastes de tempéatue, de pesson, et d état des consttuants du système : pouat-on compae asonnablement la éacton su le dhydogène du doxygène lqude O, lq à C sous 1 ba à celle du dazote gazeux N, gaz à 4 C sous ba? C est pouquo, pou établ des tables de données themodynamques, l est nécessae de appote tout consttuant physco-chmque à un état patcule CONVENTIONNEL de ce consttuant. Cet état est appelé «ETAT STANDARD» ) Pesson standad Quel que sot l'état physque d'un consttuant, l'état standad se appote à la pesson de ééence p dte pesson de l'état standad ou pesson standad. Conventonnellement, la pesson standad p est de 1 ba, sot exactement 1 5 pascals. p = 1 ba =1 5 Pa (exactement) L'état standad se appote donc à la pesson standad p et à une tempéatue T à pécse. Il y a autant d'états standad que de tempéatues T consdéées. L'état standad à 98 K, souvent donné dans les tables, est un état standad patcule, mas n'est pas l'état standad. REMARQUE IMPORTANTE : stoquement, avant 198, la pesson standad état une atmosphèe nomale (1 atm), sot exactement pascals. La plupat des tables ancennes sont donc ééées à cette pesson de 1 atm. Les coectons, du at de la modcaton mnme de la pesson de ééence, sont néglgeables en phase condensée et peu mpotantes en phase gaz. Quelques tables écentes ont adopté la ééence à 1 ba 3) Etat standad d un consttuant gazeux L'état standad d'un consttuant gazeux, pu ou en mélange, à une tempéatue T, est l'état (hypothétque) de ce consttuant pu, à l'état gazeux, à la tempéatue T, sous la pesson standad p = p et se compotant comme un gaz paat. Autement dt, c'est le gaz paat de même omule chmque assocé au gaz éel, pu et sous pesson standad. CIRA 1 èe année 3

4 Remaque Cet état standad est hypothétque, - d'une pat pace qu'l se appote au compotement de gaz paat, - d'aute pat, pace que le consttuant peut ne pas exste sous une pesson de 1 ba. Ans, l'état standad de l'eau gaz à 98 K est l'état de la vapeu d'eau pue, gaz paat, sous pesson de 1 ba : o l'eau vapeu ne peut exste de açon stable à une pesson supéeue à sa pesson de vapeu satuante à cette tempéatue ( de l'ode de,31 ba). 4) État standad d'un consttuant en phase condensée Cet état standad concene un consttuant pu ou en mélange et le solvant d'une soluton. La conventon est celle du mélange, où l est at ééence au cops pu. L'état standad à une tempéatue T d'un consttuant dans un mélange et a oto d'un consttuant condensé pu, ou du solvant d'une soluton, est l'état de ce consttuant pu, dans l'état physque consdéé pou le mélange (lqude ou solde), à cette tempéatue, sous pesson standad p = p. Remaque : L'état standad est alos en généal un état éel. L'état standad du méthanol dans un mélange lqude eau-méthanol est le méthanol lqude pu sous p. Paos, l'état standad est hypothétque : en consdéant du cabone dssous dans du e lqude comme un consttuant d'un mélange e-cabone à 19 K, l'état standad du cabone est le cabone lqude à 19 K, cec ne coespond pas à un état éel stable du cabone. 5) État standad d'un soluté dans une soluton Pou un soluté en soluton, l est at ééence à l'état nnment dlué de ce soluté. L'état standad d'un soluté à une tempéatue T est l'état (hypothétque) de ce consttuant à la concentaton molae c = c = 1 mol L -1, sous pesson standad p = p, et ayant le même compotement qu'en soluton nnment dluée. Autement dt, l'état standad du soluté est l'état du soluté dans une soluton nnment dluée extapolé à la concentaton molae de ééence c de 1 mol L -1 sous la pesson p à la tempéatue T. 6) Gandeus standad Une gandeu standad est une gandeu elatve à : - un consttuant physco-chmque dans son état standad, - ou un système dont tous les consttuants physco-chmques sont dans leu état standad. Exemple : (, g, 98 K) est l'enthalpe molae standad de l'eau gaz à 98 K ; c'est l'enthalpe molae de l'eau gaz paat sous 1 ba à 98 K. Les gandeus molaes standad des consttuants sont celles qu sont données dans les tables ; elles ne se appotent pas nécessaement à l'état le plus stable du consttuant à la tempéatue consdéée sous la pesson standad p. CIRA 1 èe année 4

5 a- nluence de la tempéatue : Une gandeu standad ne dépend que de la tempéatue losque cette gandeu se appote à un système emé de composton constante. d = c p du = c V b- nluence de la composton : gandeu standad d un système omé de pluseus consttuants la gandeu standad extensve (T) d'un système compenant les quanttés de matèe «n» de consttuants de gandeu molae standad ( T, n ) = n. ( T ) III LES GRANDEURS DE REACTION Les notons qu vennent d ête ntodutes vont nous sev à calcule les GRANDEURS DE REACTIONS. Ces gandeus de éacton sont attachées à une équaton de éacton, c est à de à une tansomaton physco-chmque d un système. Cette tansomaton, comme l a été éct plus haut est tadute pa l équaton : = ν. B : NE PAS OUBLIER QUE LES «ν» SONT ALGEBRIQUES. 1) Gandeu d une éacton Pa dénton, la gandeu d une éacton est : = ν. Ans, pou l enthalpe d une éacton : et pou l énege ntene d une éacton : ) Gandeu standad de éacton =. U =. U ν en J/mol ν en J/mol La gandeu standad de éacton, notée losque les consttuants sont DANS LEUR ETAT STANDARD : est la gandeu de éacton = ν. CIRA 1 èe année 5

6 Ans pou l enthalpe standad de éacton = et pou l énege ntene standad de éacton U :. ν en J/mol U : =. U ν en J/mol REMARQUE IMPORTANTE : Ces gandeus sont elatves à l éctue de la éacton. Pa exemple : pou la éacton suvante, écte avec deux jeux de coecents N + 3 = N 3 (1) 1 3 N + = N 3 () 1 =. 3) Appoxmaton mpotante pou l enthalpe et l énege ntene Avec une tès bonne appoxmaton, on peut éce : L enthalpe de éacton est patquement égale à l enthalpe standad de éacton De même : C est cette gandeu qu on touve dans les tables 4) Relaton ente enthalpe et énege ntene de éacton Nous admettons la elaton suvante : U = ν, GAZ. RT avec R = 8,31 J/(mol.K) ATTENTION, les gandeus de éacton sont souvent en kj/mol!! Véons cette elaton su un exemple numéque : L enthalpe standad de combuston du benzène avec omaton de doxyde de cabone gazeux et d eau lqude est égale à 369,3 kj/mol à 48 K. Calculons son énege ntene de combuston dans les mêmes condtons : 15 L équaton s éct : C 6 6( l) + O( g ) 6CO( g ) + 3 O( l) Pou cette équaton, U U U gaz (6 7,5). RT = 365,6kJ = / mol CIRA 1 èe année 6

7 IV DETERMINATION DES GRANDEURS DE REACTION 1) Etat standad de ééence des éléments But echeché Les gandeus enthalpe, et énege ntene d'un consttuant dépendent de la tempéatue, de la pesson, de l'état d'agégaton (état physque et stuctue) de l'état du mélange. Ces gandeus sont expmées pa appot aux valeus standad qu'elles pennent losque le consttuant physco-chmque est dans son état. Une gandeu standad est déne à toute tempéatue pou chaque état d'agégaton, stable ou non, du consttuant. Seules des vaatons peuvent ête détemnées pou l'enthalpe. Les gandeus standad de éacton sont calculables, mas leu tabulaton pou l'nnté des éactons envsageables est dcle. Pou la consttuton de tables, on chost les éactons de omaton des substances à pat de leus éléments dans un état à pécse : leu état de ééence CAS GENERAL : L'état standad de ééence d'un élément est, en généal, l'état standad de son état d'agégaton le plus stable themodynamquement à la tempéatue consdéée. ECEPTIONS, CAS PARTICULIERS : Pou les cops smples dont la tempéatue d'ébullton nomale est néeue à 5 C (,, N, F, C1,...), l'état de ééence est le cops smple datomque gazeux à toute tempéatue. Pou le cabone, l'état de ééence est le gaphte à toute tempéatue. Quand l exste, à l'état gaz, pluseus cops smples pou un élément, c'est le cops smple de plus able atomcté et pésent en quantté notable qu est chos comme état de ééence. Exemples Pou l'oxygène gazeux, l'état de ééence est le doxygène, mas n le monooxygène, n le toxygène 3 (ou ozone), ca le doxygène est le plus abondant. Au-dessus de leu tempéatue nomale d'ébullton, l'état de ééence est - pou le sodum gaz, le sodum monoatomque Na (g), - pou le soue gaz, le dsoue S (g) pou le phosphoe gaz, le dphosphoe P (g), alos que le solde est consttué de molécules de tétaphosphoe P 4. ) Gandeus standad de omaton La gandeu standad de omaton d'une substance est la gandeu standad de la éacton de omaton de cette substance à pat de ses éléments dans leu état standad de ééence à la tempéatue consdéée, le nombe stœchométque de la substance dans l'équaton de éacton étant égal à + 1. TRES IMPORTANT : CIRA 1 èe année 7

8 La gandeu standad de omaton d'un élément dans son état standad de ééence est nulle à toute tempéatue. Exemples : Le dchloe (C1, g, 98 K) =, pusque le chloe dans son état standad de ééence est le dchloe gaz dans son état standad et qu'l aut envsage la éacton de omaton Cl ( g ) = Cl L'état ( g ) standad de ééence du chloe est le dchloe gaz paat pu à toute tempéatue donc (C1, g,1 K) = et (C1, g, K) =. A K, sous un ba, le dchloe est à l'état solde ( θ = 17 K), mas ce n'est pas l'état standad de ééence du chloe ; omaton est elatve à l'équaton : Cl (g) = C1 (s). (C1, s, K), ca cette enthalpe standad de Le dbome (B,, 98 K) = est elat à l'équaton B (l) = B (l) ; mas (B, g, 98 K), ca l est elat à B (l) = B (g), et à 98 K sous 1 ba, le bome lqude moléculae B (l) est l'état d'agégaton stable ( θ de ééence de l'élément bome. éb = 58,8 C), donc l'état standad Le cabone (C, gaphte) =, mas l'équaton de omaton C (gaphte) = C (damant). (C, damant) = 1,9 kj mol -1, ca elat à Il mpote donc de ben dstngue état standad et état standad de ééence. À 98 K, l'état standad du dbome gaz est hypothétque (à 98 K le dbome gaz n'exste pas sous 1 ba) mas l est dén et ses gandeus standad se touvent dans les tables; le dbome gaz à l'état standad n'est pas l'état standad de ééence du bome (ses gandeus standad de omaton ne sont pas nulles) pusque c'est le lqude pu sous 1 ba qu est l'état standad de ééence du bome. 3) Calcul des gandeus standad de éacton Pou obten les gandeus standad, l aut éalse, a po, la éacton chmque concenée. Mas, cette éacton chmque n est pas toujous, lon s en aut, explotable du pont de vue calométque : cetanes éactons peuvent ae l objet d une mesue calométque : S la éacton est unque, apde, totale et exothemque, l est possble de mesue dectement avec une bonne pécson la quantté de chaleu à l'ade d'un calomète et d'en dédue la chaleu de éacton. Les gandeus de éacton coespondantes sont alos éunes dans des tables. Pam les éactons éunssant les condtons d'une bonne mesue, on touve en patcule les éactons de combuston. CIRA 1 èe année 8

9 La plupat des éactons sont l objet de mesues ndectes : S la éacton mse en jeu ne éunt pas l'une des condtons pécédentes, la mesue calométque decte n'est pas possble. Il est donc nécessae de ecou à une sute de éactons dont les chaleus pouont ête mesuées sépaément et telles que la éacton en sot une combnason lnéae (c c-dessous ). PRINCIPE DE CALCUL : LOI DE ESS S une équaton de éacton est une combnason lnéae d'autes équatons de éactons d'ndce «j», ses gandeus standad de éacton se dédusent pa la même combnason lnéae des gandeus standad de éacton chacune des éactons composantes. j de Cette popété a été mse en évdence expémentalement pou les chaleus de éacton et est connue de ce at comme la lo de ess. Elle est mantenant démontée et consttue un théoème. 4) Vaaton des gandeus standad avec la tempéatue ; Relatons de KIRCOFF Là encoe, nous les donnons sans aucune démonstaton : 1 = ( ) ( ) + T1 T c 1 = ( ) ( ) + U T1 U T c T T T T V p ( T ). ( T). 5) Chaleu de éacton à pesson constante, à volume constant En notant l avancement de la éacton pa la lette gec ξ, la chaleu de éacton à pesson constante est : Q la chaleu de éacton à volume constant est : p Q U V.ξ.ξ CIRA 1 èe année 9

ASPECTS ENERGETIQUES: THERMOCHIMIE

ASPECTS ENERGETIQUES: THERMOCHIMIE ASPECS ENERGEIQUES: ERMOCIMIE Abdelkm EL-GAYOURY CIMMA K-1 hemochme : blans d énege Intoducton Le système : vocabulae et défntons Le peme pncpe : consevaton de l énege Applcatons : calcul des gandeus de

Plus en détail

Chapitre 2 Le système physico-chimique et sa composition

Chapitre 2 Le système physico-chimique et sa composition Chaptre 2 Le système physco-chmque et sa composton 1-Les objectfs du chaptre Ce que je dos connaître Les notons de consttuants physco-chmques, corps purs et mélanges Les grandeurs de composton du système

Plus en détail

Introduction à la thermodynamique chimique

Introduction à la thermodynamique chimique Unvesté du Mane - Faculté des Scences Themodynamque chmque /8 Intoducton à la themodynamque chmque La themodynamque s ntéesse aux tansfets themques et de taval. Pou compléte les notons vues au lycée à

Plus en détail

Exercices Électrocinétique

Exercices Électrocinétique ecces Électocnétque alculs de tensons et de couants -2.1 éseau à deu malles étemne, pou le ccut c-conte, l ntensté qu tavese la ésstance 2 et la tenson u au bones de la ésstance 3 : 1) en fasant des assocatons

Plus en détail

Chapitre I Eléments de la théorie des réacteurs

Chapitre I Eléments de la théorie des réacteurs hapte I Eléments de la théoe des éacteus L'objectf de ce cous est de pemette un dmensonnement des éacteus en fonctonnement dves et ans éalse une cetane conveson en optmsant leu fonctonnement. Défnton Un

Plus en détail

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE L électostatque Chapte 1 CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIUE 1.1 Intoducton La chage est une popété de la matèe qu lu fat podue et sub des effets électques et magnétques. On dstngue : - l'électostatque qu est

Plus en détail

LA REGULATION P.I.D. 1. Introduction

LA REGULATION P.I.D. 1. Introduction . Intoducton LA REGULATION P.I.D Encoe utlsé en ason du pods du passé, à la fos matéel et cultuel : matéel : gâce à la découvete de l ampl cateu opéatonnel, le peme P.I.D. est commecalsé en 930; pus dans

Plus en détail

( ), dans les conditions standards, va

( ), dans les conditions standards, va THERMOCHIMIE R. Duperray Lycée F.BUISSON PTSI U T I L I S A T I O N D E S T A B L E S D E S G R A N D E U R S T H E R M O D Y N A M I Q U E S S T A N D A R D Dans le chaptre précédent, nous avons vu l

Plus en détail

II 10-2 Théorèmes des travaux virtuels

II 10-2 Théorèmes des travaux virtuels II 10-2 Théoèmes des tavaux vtuels Phlppe.Boullad@ulb.ac.be veson 26 septembe 2006 Théoèmes des tavaux vtuels Motvaton Poblème de l élastcté Notatons - taval des foces éeues Théoèmes des tavaux vtuels

Plus en détail

Propriétés thermoélastiques des gaz parfaits

Propriétés thermoélastiques des gaz parfaits Themodynamque - Chapte opétés themoélastques des gaz pafats opétés themoélastques des gaz pafats LES CONNAISSANCES - Gaz pafat à l échelle macoscopque Défnton : Le gaz pafat assocé à un gaz éel est le

Plus en détail

VECTEURS ET SCALAIRES

VECTEURS ET SCALAIRES Vecteus et scalaes VECTEURS ET SCLIRES Le peme cous «nalse vectoelle» a été publé pa Wlson et Gbbs, en 90. Ce cous eposat su les tavau de Hamlton, Cauch, Gassman et Mawell. Dès los, les équatons qu décvent

Plus en détail

( v) L r. r r. Chapitre III : Le Moment Cinétique en Mécanique Quantique. III-1) Le moment cinétique en Mécanique Classique : Son importance.

( v) L r. r r. Chapitre III : Le Moment Cinétique en Mécanique Quantique. III-1) Le moment cinétique en Mécanique Classique : Son importance. Capte III : e Moent Cnétque en Mécanque Quantque III-) e oent cnétque en Mécanque Classque : on potance. On défnt le oent cnétque pa la quantté vectoelle. p ( v) v On pale de oent cnétque obtal pusqu l

Plus en détail

1. Dissociation thermique du carbonate de calcium

1. Dissociation thermique du carbonate de calcium UNIVERSIE IERRE E MARIE CURIE Module de Chme, DEUG SCM Sectons SCM 11-1-13 et 14 Examen du 13 jun 00 Aucun document n est autosé L usage des calculatces est ntedt Duée : 3 heues CORRIGÉ 1. Dssocaton themque

Plus en détail

PRINCIPE DE FERMAT INDICE DE REFRACTION

PRINCIPE DE FERMAT INDICE DE REFRACTION PRINCIPE DE FERT INDICE DE REFRCTION Le pncpe de Femat est un pncpe physque qu déct la popagaton des ayons lumneux. Un peu d hstoe Pee de Femat (1601/1608-1665) est un juste (avocat à odeaux) passonné

Plus en détail

Energétique des systèmes de solides

Energétique des systèmes de solides I Les Uls Cous CI9 : Eneétque Eneétque es sstèmes e soles oblématque : Le théoème e l énee cnétque EC applqué à un sstème e soles onne une elaton scalae ente les paamètes cnématques u mouvement les caactéstques

Plus en détail

Manuel pages 542 à 545

Manuel pages 542 à 545 Thème 3 Execces de fn de thème Manuel pages 54 à 545 Ces execces concenent les chaptes à 6 du manuel... Dosage spectophotométque a. M 0 = M (K) + M (Mn) + 4 M (O) = 39, + 54,9 + (4 6,0) = 58,0 gmol -.

Plus en détail

Caractéristiques de quelques dipôles

Caractéristiques de quelques dipôles Lycée Mohamed belhassan elouazan Saf Caactéstques de quelques dpôles Stuaton déclenchante Délégaton de Saf Blan I- Intoducton - Défntons & classfcaton on appelle dpôle tout composant électque ayant deux

Plus en détail

La Rotation, la vibration et l'énergie moléculaire Cas des molécules diatomiques

La Rotation, la vibration et l'énergie moléculaire Cas des molécules diatomiques La Rotaton, la vbaton et l'énege moléculae Cas des molécules datomques 1. Rappels de mécanque 1.1. Les coodonnées polaes y' j y O Pou expme le vecteu poston OM Dans le système de coodonnées polaes, le

Plus en détail

1 GRANDEURS STANDARD DE RÉAC- TION. Table des matières. 1.1 Rappels. Chapitre 3 GRANDEURS STANDARD DE RÉACTION

1 GRANDEURS STANDARD DE RÉAC- TION. Table des matières. 1.1 Rappels. Chapitre 3 GRANDEURS STANDARD DE RÉACTION Chaptre 3 GRANDEURS STANDARD DE RÉACTION Les grandeurs standard jouent un rôle partculer mportant en thermodynamque ( chmque. On a vu que la constante d équlbre K 0 (T ) = exp rg 0 ) (T ) état défne à

Plus en détail

CHAMP ELECTRIQUE. Matière : Physique Chimie. Niveau : 1 Bac S.M. I) Electrisation de la matière:

CHAMP ELECTRIQUE. Matière : Physique Chimie. Niveau : 1 Bac S.M. I) Electrisation de la matière: Matèe : Physque Chme Nveau : 1 Bac S.M CHAMP ELECTRIQUE I) Electsaton de la matèe: 1) Electsaton pa fottement : Cetanes cops "pegne, ègle, stylo,...", losqu on les fotte, sont susceptbles de povoque des

Plus en détail

Chapitre 3.6 L énergie potentielle gravitationnelle des astres

Chapitre 3.6 L énergie potentielle gravitationnelle des astres Chapte 3.6 L énee potentelle atatonnelle des astes Équaton énéale du taal de la oce atatonnelle Nous aons donné la dénton suante à la oce atatonnelle : m et G ˆ F F m F : Foce atatonnelle subt pa m (N

Plus en détail

Cinématique du point

Cinématique du point Scences Cnématque du pont Cnématque du pont 1REPERE D'ESPACE ET REPERE DE TEPS2 11L'ESPACE PHYSIQUE2 111 Repésentaton géométque d un espace affne 2 112 Popétés des espaces vectoels2 113 Repésentaton géométque

Plus en détail

Module 2 : L analyse en composantes principales - Exercices préparatifs

Module 2 : L analyse en composantes principales - Exercices préparatifs Analyse de données Module : L analyse en composantes pncpales - Eecces pépaatfs M Module : L analyse en composantes pncpales - Eecces pépaatfs L analyse en composantes pncpales est notée ACP. Elle s applque

Plus en détail

Rappels cours précédent

Rappels cours précédent Plan du cous: Raels cous écédent I II IV V Hstoque de la bomécanque Notons de mécanque -> Pnces Fondamentaux Muscles et bomécanque atculae Alcaton aux athologes La lo d acton éacton (3e lo de Newton) F

Plus en détail

Dipôles électrostatiques

Dipôles électrostatiques Mchel Foc Électomagnétsme et électocnétque P0) UPM, 06/07 hapte III Dpôles électostatques III.a.. Potentel Potentel et champ céés pa un dpôle onsdéons un système de deu chages opposées, +Q et Q, stuées

Plus en détail

La réaction chimique

La réaction chimique Unvesté du Mane - Faculté des Scences La éacton chmque / Défnton La éacton chmque Il s agt d une tansfomaton au cous de laquelle un cetan nombe de consttuants ntaux appelés éactfs donnent dans l état fnal

Plus en détail

Chap.4 Application du 2 e principe aux réactions chimiques Evolution et équilibre d un système chimique

Chap.4 Application du 2 e principe aux réactions chimiques Evolution et équilibre d un système chimique Chap.4 Applcaton du e prncpe aux réactons chmques Evoluton et équlbre d un système chmque 1. Entrope standard de réacton 1.1. (Rappels) e prncpe de la thermodynamque 1.. Défnton et méthodes de calcul de

Plus en détail

Structures de la matière

Structures de la matière Themodynamique - Stuctues de la matièe 1 Stuctues de la matièe Les stuctues de bases: La matièe est un mélange d espèces chimiques (ai pu = azote + oxygène + eau + dioxyde de cabone + gaz aes). L espèce

Plus en détail

Aspects énergétiques des systèmes mécaniques. Elémentaire : qui s effectue sur un déplacement infinitésimal (ou élémentaire)

Aspects énergétiques des systèmes mécaniques. Elémentaire : qui s effectue sur un déplacement infinitésimal (ou élémentaire) I. Tavail élémentaie d une foce. spects énegétiques des systèmes mécaniques Elémentaie : qui s effectue su un déplacement infinitésimal (ou élémentaie). Tavail d une foce su un tajet quelconque. Le tavail

Plus en détail

Equilibres chimiques et loi d action des masses

Equilibres chimiques et loi d action des masses Cnétque et thermodynamque chmques CHI305 Chaptre 8 Equlbres chmques et lo d acton des masses CHI305 Chaptre 9 : Equlbres chmques et lo d acton des masses I. Equlbres chmques II. Affnté chmque, monôme des

Plus en détail

THERMODYNAMIQUE CHIMIQUE

THERMODYNAMIQUE CHIMIQUE Unversté Chouab Doukkal Faculté des Scences El Jadda FILIÈRE: SMC4 THERMODYNAMIQUE CHIMIQUE Chaptre 5: Thermodynamque des mélanges gaz Pr. Jlal EL HAJRI Année Unverstare 2015-2016 jelhajr@yahoo.fr 1. Approxmatons:

Plus en détail

Produits + calorimètre à T 1

Produits + calorimètre à T 1 THERMOCHIMIE ) Définitions La thermochimie est l'étude des quantités de chaleur échangées avec l'extérieur par un système où se produisent des réactions chimiques Ces quantités de chaleur dépendent des

Plus en détail

10: Systèmes de plusieurs objets

10: Systèmes de plusieurs objets : Systèmes de pluseus objets I.Comment déct-on le mouvement lnéae d un système d objets? Le cente de masse () La dynamque et l énege mécanque d un système de objets II.Qu est-ce qu met un objet ndéfomable

Plus en détail

Champ électrostatique dans le vide

Champ électrostatique dans le vide Flèe MI Modle Physe II lément : lectcté Cos Pof..Tadl èe pate Chapte II Champ électostate dans le vde I. Défnton On dt en ne égon de l espace exste n champ électostate s ne chage électe placée en n pont

Plus en détail

Comment aborder l étude du régime transitoire d un circuit?

Comment aborder l étude du régime transitoire d un circuit? 0-03 xecces Électocnétque PTSI omment abode l étude du égme tanstoe d un ccut? 3 Méthode De manèe généale : Le l énoncé Ouve-t-on ou feme-t-on l nteupteu à t = 0? Établ la les) condtons) ntales) ègles

Plus en détail

IV - Théorème des travaux virtuels. Forces généralisées.

IV - Théorème des travaux virtuels. Forces généralisées. Unveté u Mane - Faculté e Scence etou Sujet - héoème e tavaux vtuel Foce généalée 41 Enoncé Sot le foce uvante : F : foce onnée (connue) ont la lo e compotement et onnée, : éacton (nconnue auxlae), f :

Plus en détail

PSI Les Ulis Cours CI8 DYNAMIQUE DES SYSTEMES. Dynamique des systèmes de solides

PSI Les Ulis Cours CI8 DYNAMIQUE DES SYSTEMES. Dynamique des systèmes de solides SI Les Uls Cous CI8 DYNMIQUE DES SYSTEMES Dynaque es systèes e soles Objectf fnal : En pésence un systèe technque nustel coposé e soles ges en ouveent elatf sous l acton effots extéeus, vous evez ête capable

Plus en détail

Exercices sur le chapitre «Les combustions» Exercice n 1 : Lire l extrait de texte ci-dessous avant de répondre aux questions posées.

Exercices sur le chapitre «Les combustions» Exercice n 1 : Lire l extrait de texte ci-dessous avant de répondre aux questions posées. Execices su le chapite «Les combustions» Execice n 1 : Lie l extait de texte ci-dessous avant de éponde aux questions posées. Essence et envionnement De nombeuses activités humaines sont susceptibles de

Plus en détail

Cours MPSI Chaînes de Solides 1 CHAINES DE SOLIDES

Cours MPSI Chaînes de Solides 1 CHAINES DE SOLIDES Cous MPSI Chînes de Soldes A Chînes ouvete, femée, complee CHAINES DE SIDES Gphe de stuctue (gphe des lsons) Dns le gphe des lsons d'un mécnsme, les dfféents soldes du mécnsme sont schémtsés p des cecles

Plus en détail

CHIMIE GENERALE COURS 2 THERMODYNAMIQUE. Socca et H20. Le tutorat est gratuit. Toute reproduction ou vente est interdite.

CHIMIE GENERALE COURS 2 THERMODYNAMIQUE. Socca et H20. Le tutorat est gratuit. Toute reproduction ou vente est interdite. CHIMIE GENERALE COURS 2 THERMODYNAMIQUE Socca et H20 1 I) Système thermodynamique II) Description d un système A. Variables d état B. Fonctions d état C. Transformations D. Nature des réactions chimiques

Plus en détail

PLAN OBJECTIFS 1.1 SOLUTIONS : DÉFINITIONS ET CONSTITUTION. a) Définitions

PLAN OBJECTIFS 1.1 SOLUTIONS : DÉFINITIONS ET CONSTITUTION. a) Définitions 1 olutons onques PLAN BJECTIF 1.1 olutons : défntons et consttuton 1.2 Expressons de la composton d une soluton 1.3 olutons réelles et solutons déales, actvté 1.4 Phénomènes régssant l apparton d ons en

Plus en détail

Cours CH4. Transformation d un système physico-chimique

Cours CH4. Transformation d un système physico-chimique Cours CH4 Transformaton d un système physco-chmque Davd Malka MPSI 2016-2017 Lycée Sant-Exupéry http://www.mps-lycee-sant-exupery.fr Table des matères 1 Descrpton d un système physco-chmque 1 1.1 Système

Plus en détail

Outils mathématiques

Outils mathématiques Themodnamique - Chapite 0 LES COAISSACES - Déivées patielles Déinition : Soit une onction de deu vaiables et La déivée patielle pa appot à de la onction est la onction des deu vaiables et, notée, telle

Plus en détail

L e c t u r e s o b l i g a t o i r e s 1

L e c t u r e s o b l i g a t o i r e s 1 L e c t u e s o b l g a t o e s Selon l auteu du module, les lectues oblgatoes espectent le dot d auteu et ne contevennent en aucun cas au copyght. . LECTURES OBLIGATOIRES *One elevant mage must be nseted

Plus en détail

1 er Problème. Thermodynamique

1 er Problème. Thermodynamique Concous Natonal Commun Sesson 11 Flèe TSI On vellea à une pésentaton et une édacton claes et sognées des copes. Il convent en patcule de appele avec pécson les éféences des questons abodées. S, au cous

Plus en détail

Plan de l intervention

Plan de l intervention Plan de l intevention 1. Potaits d atmosphèe 2. Les lois physiques qui égissent les mouvements atmosphéiques 3. Les petubations des moyennes latitudes 4. La convection Les lois physiques qui égissent les

Plus en détail

Ondes dans les plasmas

Ondes dans les plasmas Ondes dans les plasmas (PC*) 1 Ondes dans les plasmas I Popagation d une onde électomagnétique dans un plasma : 1 Définition d un plasma : Un plasma est un milieu composé d atomes ou de molécules ionisés

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Les lois de Newton. (mécanique du point matériel) Olivier GRANIER

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Les lois de Newton. (mécanique du point matériel) Olivier GRANIER Lycée Clemenceau PCSI 1 (O.Gane) Les los de Newton (mécanque du pont matéel) Olve GRANIER Objet de la dynamque : détemne les causes des mouvements. Gallée (physcen talen, 1564 164) Keple (astonome allemand,

Plus en détail

Lycée Viette TSI Dipôles linéaires Un dipôle est linéaire si u(t) et i(t) sont liés par une équation différentielle linéaire à coefficients

Lycée Viette TSI Dipôles linéaires Un dipôle est linéaire si u(t) et i(t) sont liés par une équation différentielle linéaire à coefficients Lycée Vette TSI I. Défnton d'n cct lnéae Ccts lnéaes. Dpôles lnéaes Un dpôle est lnéae s (t) et (t) sont lés pa ne éqaton dfféentelle lnéae à coeffcents constants. k n p m d ((t)) d ((t)) a n + n bm =

Plus en détail

Cours 12 : Corrélation et régression

Cours 12 : Corrélation et régression Technques d analyses en psychologe Cous 1 : Coélaton et égesson Table des matèes Secton 1. À Washngton, ce sont les cgognes qu appotent les bébés... Secton. Statstque de coélaton... Secton 3. Coélaton

Plus en détail

État et évolution d un système chimique

État et évolution d un système chimique Chaptre 1 État et évoluton d un système chmque Les travaux de recherche des deux mathématcens et chmstes norvégens Cato Guldberg et Peter Waage ont perms de concler les approches cnétque et thermodynamque

Plus en détail

SYSTÈMES TEMPS RÉEL EMBARQUÉS. Ordonnancement optimal de tâches pour la consommation énergétique du processeur

SYSTÈMES TEMPS RÉEL EMBARQUÉS. Ordonnancement optimal de tâches pour la consommation énergétique du processeur Unvesté Pas XII Val de Mane Faculté des Scences et Technologes Année : 004 THÈSE pou obten le gade de Docteu de l Unvesté Pas XII Val de Mane Dscplne : Infomatque SYSTÈMES TEMPS RÉEL EMBARQUÉS Odonnancement

Plus en détail

β est un angle inscrit

β est un angle inscrit HAPITRE 4 : ERLES 4.1 Définitions Un cecle Γ est un ensemble de point situés à une distance donnée d'un point fixe. Le point fixe est le cente et la distance donnée le ayon du cecle. est le cente et un

Plus en détail

a - Température a - Température a - Température c - Échelle de Celsius (milieu 19e) b - Principe 0

a - Température a - Température a - Température c - Échelle de Celsius (milieu 19e) b - Principe 0 UE : AME UE3: GANIAIN DE APPAEIL Pcpe hemyamque (UE Etats e la matèe et leu caactésat (UE3 Deuxème pcpe (UE Ptetel chmque (UE3 a - empéatue Dét : ppété 'u tème étemat s'l y aua et as quel ses taset e chaleu

Plus en détail

G.P. Thermochimie 2013

G.P. Thermochimie 2013 THERMOCHIMIE Sommare 1)Introducton à la thermochme...3 a)deux moteurs H et S à la réacton chmque...3 b)cec revent à détermner Scréé...3 c)la modfcaton des lasons consttue le phénomène mportant...3 2)Les

Plus en détail

Phénomène d induction

Phénomène d induction Execces du chapte I2 Langevn-Wallon, PTI 2016-2017 Phénomène d nducton Execce 1 : gne du couant ndut Execces [ ] Dans chacun des ccuts c-dessous, la spe cculae et/ou l amant dot sont déplacés dans le sens

Plus en détail

Exercices sur les forces, 1 ère partie Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 2 : Les forces

Exercices sur les forces, 1 ère partie Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 2 : Les forces Date : Nom : Goupe : Résultat : / 60 Execices su les foces, èe patie Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif teminal : Les foces Consine : outes les éponses numéiques doivent ête aondies au centième..

Plus en détail

Chapitre 0 Bagage minimum : notions utiles de chimie

Chapitre 0 Bagage minimum : notions utiles de chimie Chaptre 0 Bagage mnmum : notons utles de chme Objectfs : Redéfnr quelques notons basques mas utles en chme. Savor sous quelle forme se trouve une espèce en soluton. Comprendre la noton de solvataton. Comprendre

Plus en détail

SYMÉTRIES DE L'ESPACE ET DU TEMPS ET LOIS DE CONSERVATION

SYMÉTRIES DE L'ESPACE ET DU TEMPS ET LOIS DE CONSERVATION SYMÉTRIES DE L'ESPACE ET DU TEMPS ET LOIS DE CONSERVATION Pascal Rebetez Août 203 RÉSUMÉ Apès une ntoducton concenant les symétes et les los de consevaton, nous appelons les concepts de base et les postulats

Plus en détail

Problème VIII-2 : Etude de l accumulateur au plomb. Enoncé

Problème VIII-2 : Etude de l accumulateur au plomb. Enoncé Etude de l accumulateu au lomb Poblème VIII- Poblème VIII- : Etude de l accumulateu au lomb Enoncé I- Etude d'un modèle de l'accumulateu au lomb. L'accumulateu au lomb, lus couamment aelé batteie, est

Plus en détail

Quelques phénomènes d optique atmosphérique

Quelques phénomènes d optique atmosphérique Quelques phénomènes d optque atmosphéque Jean-Mae Malhebe, 01/2009 L ac en cel acs de 42 et 50 (emaque l nveson du sens de dspeson) La éfacton de la lumèe à l ntéeu des gouttes d eau condut à la fomaton

Plus en détail

Organisation des transparents. Définitions : A retenir. Démonstration

Organisation des transparents. Définitions : A retenir. Démonstration IMPORTANT L1-PACES Organisation des transparents Définitions : A retenir Important : techniques, résumés, rappels Démonstration Analogie : Images pour vous aider à comprendre Culture : ne peut faire l

Plus en détail

CHAPITRE 4 APPLICATIONS EN THERMOCHIMIE

CHAPITRE 4 APPLICATIONS EN THERMOCHIMIE CHAPITRE 4 APPLICATIONS EN THERMOCHIMIE 1- EFFET DE LA TEMPÉRATURE SUR LES ENTHALPIES DE RÉACTION Soit une réaction chimique d équation. On cherche la valeur de D r H(T 2 ) de l'enthalpie à une température

Plus en détail

Méthodes en Sciences-Physiques. Programme de Première S.

Méthodes en Sciences-Physiques. Programme de Première S. Méthodes en Scences-Physques. Programme de Premère S. Comment réalser et utlser les tableaux d avancement en Premère S Équaton de la réacton 3Ag + aq + AsO 3 4 aq Ag 3 AsO 4 s quanttés de matère en mol

Plus en détail

Version du 16 janvier 2017 (17h39)

Version du 16 janvier 2017 (17h39) CHAPITRE. DYNAMIQUE DU SLIDE..................................... -. -.. Intoduction......................................................... -. -.. Moment cinétique d un solide............................................

Plus en détail

Chapitre I : Introduction à la Thermodynamique - Principales notions

Chapitre I : Introduction à la Thermodynamique - Principales notions Chapte I : Intoducton à la Theodynaque - Pncpales notons I. Intoducton généale La Theodynaque a pou but de ette en évdence des elatons qu peettent de calcule les échanges «d énege» s en eu dans chaque

Plus en détail

TD TCH : THERMOCHIMIE

TD TCH : THERMOCHIMIE TD TCH : THERMOCHIMIE But du chapitre Etudier les échanges d énergie lors des transformations chimiques Plan prévisionnel du chapitre I Outils d étude 1 ) Définitions 2 ) Grandeur molaire partielle 3 )

Plus en détail

2 Le champ électrique

2 Le champ électrique Chapte OSPH Le champ électque 11 Le champ électque Tout comme la lo de la gavtaton de Newton, la lo de Coulomb fat nteven la noton d'acton à dstance: elle fat état d'une nteacton ente des patcules, mas

Plus en détail

Travaux pratiques débutants TPD Expérience N o 31. Cycle d hystéresis. Assistant responsable Oscar Cubero (217) 1 novembre 2006

Travaux pratiques débutants TPD Expérience N o 31. Cycle d hystéresis. Assistant responsable Oscar Cubero (217) 1 novembre 2006 Tavaux patiques débutants TPD Expéience N o 31 Cycle d hystéesis Assistant esponsable Osca Cubeo (217) 1 novembe 2006 Résumé Cette expéience pemet de mesue le cycle d hystéesis et la peméabilité d un matéiel

Plus en détail

Forces de frottement (ou friction)

Forces de frottement (ou friction) oces de fottement (ou fiction) oces execées su un cops pa: le fluide (gaz ou liquide) dans lequel il se déplace tout aute cops aec lequel il est en contact et pa appot auquel il se déplace (ou pouait se

Plus en détail

DIPÔLE MAGNÉTOSTATIQUE

DIPÔLE MAGNÉTOSTATIQUE DIPÔLE MAGNÉTSTATIQUE I DIPÔLE MAGNÉTIQUE I1 Moment magnétique d une distibution de couant Le moment magnétique M d une distibution de couant est défini de la manièe suivante : Dans le cas d un cicuit

Plus en détail

Choc élastique en 2 dimensions

Choc élastique en 2 dimensions Choc élastique en dimensions Pa Pascal Rebetez Juillet 008. Intoduction Nous étudions le choc élastique ente deux disques glissant sans fottement su un plan hoizontal. Cette étude est menée dans le cade

Plus en détail

Thermodynamique: 1 er et 2 nd principes

Thermodynamique: 1 er et 2 nd principes TD 2 de Chimie Générale: Thermodynamique: 1 er et 2 nd principes Exercice 1: Un glaçon dans l eau chaude Un glaçon de 36g à la température de -5 C est plongé dans 108g d eau à 60 C. 1) D après vous que

Plus en détail

MECANIQUE DYNAMIQUE D UN SOLIDE EN ROTATION EQUILIBRAGE. 1 Etude dynamique d un solide en rotation autour d un axe fixe O G

MECANIQUE DYNAMIQUE D UN SOLIDE EN ROTATION EQUILIBRAGE. 1 Etude dynamique d un solide en rotation autour d un axe fixe O G Sciences Indusielles Dynamique d un solide en otation - Equilibage MECANIQUE DYNAMIQUE D UN SLIDE EN RTATIN EQUILIBRAGE Etude dynamique d un solide en otation autou d un axe fixe Paamétage du poblème :

Plus en détail

Modélisation et Commande de la Machine Asynchrone. Modélisation et Commande de la Machine Asynchrone. Exercice d'application

Modélisation et Commande de la Machine Asynchrone. Modélisation et Commande de la Machine Asynchrone. Exercice d'application Execce d'applcaton odélaton et Commande de la achne Aynchone odélaton et Commande de la achne Aynchone. BAGHI 2003 / 2004 IUF de oane - UHP Applcaton : Commande en couple d'une achne Aynchone Une machne

Plus en détail

COURS L2- PC, E2i (ESGT, ENSIM),), L2-MATH Partie II: Magnétostatique. Objectifs. 1. Exemples d applications du champ magnétique

COURS L2- PC, E2i (ESGT, ENSIM),), L2-MATH Partie II: Magnétostatique. Objectifs. 1. Exemples d applications du champ magnétique COURS L- PC, E (ESGT, ENSM),), L-MATH Pate : Magnétostatque Objectfs obnes de Helmholtz 1. Exemples d applcatons du champ magnétque. Etude le champ magnétque cée pa des couants constants (Lo de ot-savat,

Plus en détail

Méthodes d étude des circuits linéaires en régime continu

Méthodes d étude des circuits linéaires en régime continu Méthodes d étude des crcuts lnéares en régme contnu Cadre d étude : n réseau électrque (ensemble de dpôles électrocnétques relés par des conducteurs flformes de résstance néglgeable) consttue un crcut

Plus en détail

Statique, postures d équilibre, forces et moments aux articulations

Statique, postures d équilibre, forces et moments aux articulations Statique, postues d équilibe, foces et moments aux aticulations Chapite 1 L objet de toutes études biomécaniques est d analyse au taves d un double système de foces (foces intenes et extenes) les postues

Plus en détail

Thermochimie. I. A 298 K, sous 1 bar, II 73. Stockage d énergie (Centrale 2002 PSI). 1

Thermochimie. I. A 298 K, sous 1 bar, II 73. Stockage d énergie (Centrale 2002 PSI). 1 Thermochimie I. A 98 K, sous bar, H (C( gazeux)) = 76,7 kj/mol H (O( g)) = 44, 8 kj/mol H H (CO) =, 5 kj/mol (CO ) = 393, 5 kj/mol Calculer la chaleur de réaction à pression constante de CO + O CO. II

Plus en détail

) de ce plan et un nombre réel positif r. Un point P = ( x P

) de ce plan et un nombre réel positif r. Un point P = ( x P Mathématiques e Niv. et Toisième patie : Géométie Théoie chapite 4 HAPITRE 4 ERLES 4. Equation d'un cecle donné pa son cente et son ayon 4.. Equation catésienne d'un cecle Nous savons déjà qu'un cecle

Plus en détail

8.5 Conservation de l énergie mécanique

8.5 Conservation de l énergie mécanique Prédcton du mouvement d un pendule Un pendule est consttué d une sphère de masse m relée à une corde de longueur L. S ntalement, la corde at un angle θ o avec la vertcale, A) détermnez la vtesse de la

Plus en détail

Doc cours : Potentiel chimique

Doc cours : Potentiel chimique doc 1 : Rappels de physique Fonctions d état U, H, S, F et G Doc cours : Potentiel chimique capacités calorifiques : Cv = U / T ) v Cp = H / T ) p 1 er principe : du = δw + δq où U : énergie interne (

Plus en détail

Diagrammes de phases

Diagrammes de phases Unversté du Mane Faculté des Scences Dagrammes de phases lqude solde /5 I Noton de phases. Dagrammes de phases C est l état sous lequel on trouvera un consttuant A ou un mélange de consttuants A+B. Pour

Plus en détail

Institut National Polytechnique de Toulouse ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D INGENIEURS EN ARTS CHIMIQUES ET TECHNOLOGIQUES REACTEURS IDEAUX

Institut National Polytechnique de Toulouse ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D INGENIEURS EN ARTS CHIMIQUES ET TECHNOLOGIQUES REACTEURS IDEAUX 1 Insttut Natonal Polytechnque de Toulouse EOLE NTIONLE SUPERIEURE D INGENIEURS EN RTS HIMIQUES ET TEHNOLOGIQUES RETEURS IDEU ous : nne-mae WILHELM Execces : M Wlhelm, P. ognet,.m. Duquenne nnée Pobatoe

Plus en détail

- PROBLEME D ELECTROMAGNETISME 1 -

- PROBLEME D ELECTROMAGNETISME 1 - - D ELECTROMAGNETIME 1 - ENONCE : «Populson pa vole solae» DONNEE : vtesse de la lumèe dans le vde : cste unveselle de la gavtaton : masse du olel : 1 an = 1 UA = 7 3,161 s M = 1,991 3 kg c = 31 ms G =

Plus en détail

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées.

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées. I- PREAMBULE : La mécanique des fluides est l étude du compotement des fluides (liquides et gaz) et des foces intenes associées. Elle se divise en statique des fluides, l étude des fluides au epos, qui

Plus en détail

Données: Données: C = 33,3 0,013 t J K 1 mol 1

Données: Données: C = 33,3 0,013 t J K 1 mol 1 Calculer la pression et la température atteintes lors de l'explosion, à volume constant, d'un mélange d'un volume de propane et de 25 volumes d'air. On admettra que tous les gaz sont parfaits, que l'air

Plus en détail

CHAPITRE 14 : OSCILLATEURS MECANIQUES FORCES

CHAPITRE 14 : OSCILLATEURS MECANIQUES FORCES PCSI CHAPITRE 4 : OSCILLATEURS MECANIUES ORCES /5 CHAPITRE 4 : OSCILLATEURS MECANIUES ORCES I. INTRODUCTION Nous étudons dans c chapt ls oscllatons focés d un systè écanqu sous à un foc snusoïdal. Tout

Plus en détail

Mécanique du Solide. Année Mohammed Loulidi. Laboratoire de Magnétisme et Physique des Hautes Energies

Mécanique du Solide. Année Mohammed Loulidi. Laboratoire de Magnétisme et Physique des Hautes Energies Flèe cences athématques et Infomatque Flèe cences de la atèe hysque écanque du olde Année 8 ohammed Lould Laboatoe de agnétsme et hysque des Hautes Eneges Dépatement de hysque Faculté des cences Unvesté

Plus en détail

Dipôle magnétostatique

Dipôle magnétostatique DA - 3 janvie 5 Le but des calculs qui suivent est de monte exactement qu au loin, une distibution d extension finie de couants est équivalente à l ode le plus bas à un dipôle magnétique a. e calcul est

Plus en détail

Théorème de l Energie Cinétique

Théorème de l Energie Cinétique Cous 4 - Théoème de l Enegie Cinétique Théoème de l Enegie Cinétique Réel Modèle Moteu y Moteu x Capteu optique Exemple d état de suface mesué uface à mesue La ugosimétie est la mesue de l état de suface

Plus en détail

Calculatrice autorisée. Les annexes 1 et 2 (pages 4/5 et 5/5) sont à rendre avec la copie. I ÉTUDE D UN CHAUFFE-EAU ALIMENTÉ EN TRIPHASÉ

Calculatrice autorisée. Les annexes 1 et 2 (pages 4/5 et 5/5) sont à rendre avec la copie. I ÉTUDE D UN CHAUFFE-EAU ALIMENTÉ EN TRIPHASÉ BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE -- SESSION 2007 SERIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE SPÉCIALITÉ : CHIMIE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS Épeuve : PHYSIQUE - CHIMIE PHYSIQUE Duée 2 h Coefficient

Plus en détail

DISPOSITIF DE REGLAGE DE L INCIDENCE DES PALES D HELICOPTERE

DISPOSITIF DE REGLAGE DE L INCIDENCE DES PALES D HELICOPTERE CPGE / Sciences Industielles pou l Ingénieu DISPOSITIF DE REGLAGE DE L INCIDENCE DES PALES D HELICOPTERE Pésentation Un hélicoptèe cée sa potance gâce au mouvement de otation du oto pincipal entaîné à

Plus en détail

Bilan d énergie en chimie: thermochimie

Bilan d énergie en chimie: thermochimie Bilan d énergie en chimie: thermochimie P. Ribière Collège Stanislas Année Scolaire 2016/2017 P. Ribière (Collège Stanislas) Bilan d énergie en chimie: thermochimie Année Scolaire 2016/2017 1 / 67 1 La

Plus en détail

Le premier principe de la thermodynamique

Le premier principe de la thermodynamique Le premier principe de la thermodynamique Le système On appelle système une portion de matière qui subit des transformations. On appelle milieu extérieur tout ce qui entoure le système. Dans le cas illustré,

Plus en détail

I. Les trois lois de Kepler :

I. Les trois lois de Kepler : CHAPITRE N 3 PARTIE B MOUVEMENTS DES SATELLITES ET DES PLANETES TS I. Les tois lois de Keple : Au XVIIème siècle, Johannes Keple (1571-1630) constate que les planète tounent autou du soleil selon des tajectoies

Plus en détail

Chapitre 2. Distillation flash Points de bulle et de rosée de systèmes multicomposants

Chapitre 2. Distillation flash Points de bulle et de rosée de systèmes multicomposants haptre 2 Dstllaton flash Ponts de bulle et de rosée de systèmes multcomposants 2. Vaporsaton flash et condensaton partelle La dstllaton flash est l'opératon de dstllaton la plus smple qu consste à amener

Plus en détail

COURANT CONTINU, MULTIMETRES, THEOREME DE THEVENIN... a) On considère le montage ci-dessous. Déterminer les intensités des courants I, I 1 et I 2.

COURANT CONTINU, MULTIMETRES, THEOREME DE THEVENIN... a) On considère le montage ci-dessous. Déterminer les intensités des courants I, I 1 et I 2. OUNT ONTINU, MULTIMETES, THEOEME DE THEVENIN... 1 Execice 1 a) On considèe le montage cidessous. Détemine les intensités des couants I, I 1 et I 2. p I ' I1 I 2 (E, ) 1 2 ' b) Si pou une aison quelconque,

Plus en détail

L3 Phytem Outils mathématiques Correction du TD n o 7 Distributions

L3 Phytem Outils mathématiques Correction du TD n o 7 Distributions ENS de Cachan 13-14 L3 Phytem Outils mathématiques Coection du TD n o 7 Distibutions Execice 1. Soient p et q deux enties natuels. Calcule la distibution T = x p δ q où δ i est la déivée i ième de la mesue

Plus en détail

Version du 1 novembre 2016 (23h03)

Version du 1 novembre 2016 (23h03) ! CHAPITRE 10. COMPLÉMENTS DE RÉSISTANCE DES MATÉRIAUX.............. - 10.1-10.1. Containtes de compession au contact de suaces coubes : omules de Hetz..... - 10.1-10.1.1. Intoduction.................................................

Plus en détail