Table des matières Composantes du cours en immersion Onglet 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Table des matières Composantes du cours en immersion.............................. Onglet 1"

Transcription

1

2 Tabl ds matièrs Avant-propos t rmrcimnts Contxt t fondmnt Composants du cours n immrsion Onglt 1 Introduction t vision Tablau ds résultats d apprntissag spécifiqus à l intrmédiair List ds titrs d txts littérairs à l intrmédiair n rlation avc ls thèms. 11 Attnts minimum du cours d langu n immrsion à l intrmédiair L sprit critiqu à travrs la publicité Onglt 2 Annxs xploitr son géni.... Onglt 3 Annxs Ls arts t ls artists... Onglt 4 Annxs Ls conflits mis au défi... Onglt 5 Annxs Métirs t carrièrs... Onglt 6 Annxs Projt d écritur (La poési).... Onglt 7 Tablau sythès pour la biographi ou l autobiographi Découvrt - Lir ds rcuils d poési Thèms t anthologi... Onglt 8 Outils n grammair... Onglt 9 Tablau d connaissancs n grammair Ls notions d grammair La règl d trois tratégis d communication n lctur, n écritur t a l oral Onglt 10 Ds activités d pré-lctur t d pré-écout Au salon d thé L jigsaw/l cass têt - vrsion lctur L jigsaw/l cass-têt - vrsion production écrit t oral Commnt nrgistrr un documnt sonor disponibl sur intrnt Grammair appliqué n littératur La modélisation L activité nappron

3 Déroulmnt d l activité d lctur, l roman n un hur Ls différnts typs d dicté Put-êtr qu... travaillr l txt d fiction avant la lctur Put-êtr qu... travaillr l txt informatif avant la lctur L dictogloss xploitr la chanson Ls débaturs xplorr un sit wb Plan d rédaction d un biographi La stratégi Q3R (Robinson, 1961) L carrousl Commnt rgardr un imag Qulqus trucs bâtards Lir un imag L nsignmnt réciproqu (un méthod d nsignmnt) La lign d opinion La dicté nragé J coch c qui s pass dans ma têt pndant ma lctur Ls cntr d apprntissags Atlir d écritur : adaptation d un cont classiqu Plan rapid pour la préparation à la lctur d un roman Ds chansons dans la class Ls anglicisms L changmnt concptul List d chansons pour thèms n amorc Crcl d lctur La différnciation Huit suggstions d activités Fair un paraphras La pris d nots fficac L arêt d poisson

4 Avant-propos C programm d étuds s adrss aux nsignants d français n immrsion 9 anné. Il srt à la fois d documnt d ncadrmnt pour l nsignmnt t l évaluation ds arts d la communication t d cadr d apprntissag pour ls élèvs. C programm contint ds informations d bas ainsi qu ds activités t ds stratégis qui prmttront au prsonnl nsignant d concvoir ds xpérincs d apprntissags richs t variés dans lur sall d class. Rmrcimnts D nombruss prsonns ont travaillé à l élaboration d c documnt t la division ds programms n français du ministèr d l Éducation t du Dévloppmnt d la ptit nfanc souhait rmrcir touts ls éducatrics t tous ls éducaturs pour lur xprtis t lur collaboration assidu, ainsi qu Joln MacLllan pour la mis n pag t l rgroupmnt d ss différnts sctions. Comité d curriculum Kim Arsnault Mari Noëll Caron téphan Galais Hathr Martin Nlson Valois Christin Thibaudir-Nss Écol consolidé d Gulf hor Écol intrmédiair d ummrsid Écol intrmédiair d ast Wiltshir Écol intrmédiair d ast Wiltshir Écol intrmédiair d tonpark Ministèr d l Éducation t du Dévloppmnt d la ptit nfanc L ministèr rmrci égalmnt ls ministèrs suivants : Ministèr d l Éducation d la Nouvll-Écoss Ministèr d l Éducation du Nouvau-Brunswick Ministèr d l Éducation d l Ontario Ministèr d l Éducation, Citoynnté t Junss du Manitoba Ministèr d l Éducation d la askatchwan Ministèr d l Éducation, Albrta ducation qui nous ont prmis d consultr t/ou d adaptr crtains composants d lurs programms d étuds ou documnts d appui.

5

6 Contxt t fondmnt ORINTATION D L ÉDUCATION PUBLIQU La philosophi d l éducation publiqu L objctif du systèm d éducation publiqu d l Îl-du- Princ-Édouard st d voir au dévloppmnt ds élèvs afin qu chacun d ntr ux puiss occupr un plac d choix dans la société. L but d l éducation publiqu st d favorisr l dévloppmnt d prsonns autonoms, créativs t épanouis, compétnts dans lur langu, fièrs d lur cultur, sûrs d lur idntité t désiruss d poursuivr lur éducation pndant tout lur vi. lls sont ainsi prêts à jour lur rôl d citoyns librs t rsponsabls, capabls d collaborr à la construction d un société just, intégré dans un projt d paix mondial, t fondé sur l rspct ds droits humains t d l nvironnmnt. Tout n rspctant ls différncs individulls t culturlls, l éducation publiqu s st ngagé à soutnir l dévloppmnt harmoniux d la prsonn dans ss dimnsions intllctull, physiqu, affctiv, social, culturll, sthétiqu t moral. C st pourquoi l écol doit êtr un miliu où ls élèvs puvnt s épanouir t préparr lur vi adult. L écol n put, à ll sul, attindr tous ls objctifs d ctt mission qui sous-tnd un partnariat avc ls parnts, la commission scolair, la communauté t l ministèr d l Éducation t du Dévloppmnt d la ptit nfanc. C partnariat st ssntil à l attint ds objctifs d xcllnc.

7 Ls buts d l éducation publiqu 1 Ls buts d l éducation publiqu sont d aidr l élèv à : dévloppr un soif pour l apprntissag, un curiosité intllctull t un volonté d apprndr tout au long d sa vi; dévloppr la capacité d pnsr d façon critiqu, d utilisr ss connaissancs t d prndr ds décisions informés; acquérir ls connaissancs t ls habiltés d bas nécssairs à la compréhnsion t à l xprssion d idés par l ntrmis d mots, d nombrs t d autrs symbols; comprndr l mond naturl t l application ds scincs t d la tchnologi dans la société; acquérir ds connaissancs sur l passé t savoir s orintr vrs l avnir; apprndr à apprécir son patrimoin t à rspctr la cultur t ls traditions; cultivr l sns ds rsponsabilités; apprndr à rspctr ls valurs communautairs, à cultivr un sns ds valurs prsonnlls t à êtr rsponsabl d ss actions; dévloppr un firté t un rspct pour sa communauté, sa provinc t son pays; cultivr l sns ds rsponsabilités nvrs l nvironnmnt; cultivr la créativité, y compris ls habiltés t ls attituds s rapportant au miliu d travail; maintnir un bonn santé mntal t physiqu, t à apprndr à utilisr son tmps libr d façon fficac; comprndr ls qustions d égalité ds sxs t la nécssité d assurr ds chancs égals pour tous; comprndr ls droits fondamntaux d la prsonn t à apprécir l mérit ds particulirs; acquérir un connaissanc d la duxièm langu officill t un compréhnsion d l aspct bilingu du pays. 1 Ministèr d l Éducation t ds Rssourcs humains. Un philosophi d éducation publiqu pour ls écols d l Îl-du-Princ-Édouard, novmbr 1989, p. 1-4

8 Ls résultats d apprntissag transdisciplinairs L attint d cs résultats d apprntissag ls préparra à continur à apprndr tout au long d lur vi. Civism Ls finissants sront capabls d comprndr, d parlr, d lir t d écrir dans ds contxts d apprntissag variés afin d pnsr logiqumnt, d approfondir lurs savoirs t d communiqur fficacmnt. Communication Ls résultats d apprntissag transdisciplinairs sont ls connaissancs, ls habiltés t ls attituds auxqulls on s attnd d la part d tous ls élèvs qui obtinnnt lur diplôm d fin d étuds scondairs. L attint d cs résultats d apprntissag ls préparra à continur à apprndr tout au long d lur vi. Ls attnts sont décrits non n fonction d matièrs individulls, mais plutôt n trms d connaissancs, d habiltés t d attituds acquiss dans l cadr du programm. Ls résultats d apprntissag transdisciplinairs suivants formnt l profil d formation ds finissants d langu français au Canada atlantiqu : Ls finissants pourront apprécir, dans un contxt local t mondial, l intrdépndanc social, culturll, économiqu t nvironnmntal. Ils voudront coopérr activmnt dans la société afin d crér un miliu d vi sain dans l rspct d la divrsité. Ils pourront, par xmpl : démontrr un compréhnsion ds systèms politiqu, social t économiqu du Canada dans un contxt mondial, t s impliqur pour y fair valoir lurs droits; comprndr ls njux sociaux, politiqus t économiqus qui ont influé sur ls événmnts passés t présnts, t planifir l avnir n fonction d cs connaissancs; apprécir lur idntité t lur patrimoin culturls, cux ds autrs, d mêm qu l apport du multiculturalism à la société, t s ngagr à y contribur positivmnt; définir ls princips t ls actions ds sociétés justs, pluralists t démocratiqus, t ls défndr; xaminr ls problèms rliés aux droits d la prsonn, rconnaîtr ls différnts forms d discrimination t s impliqur pour luttr contr cs injustics lorsqu lls survinnnt dans lur miliu; comprndr la notion du dévloppmnt durabl t ss réprcussions sur l nvironnmnt, t protégr activmnt ls rssourcs naturlls d la planèt dans un contxt socio-économiqu stabl. Ls finissants sront capabls d comprndr, d parlr, d lir t d écrir dans ds contxts d apprntissag variés afin d pnsr logiqumnt, d approfondir lurs savoirs t d communiqur fficacmnt. Ils pourront, par xmpl : xplorr, évalur t xprimr lurs proprs idés, lurs connaissancs, lurs prcptions t lurs sntimnts;

9 comprndr ls faits t ls rapports présntés sous form d mots, d chiffrs, d symbols, d graphiqus t d tablaux; xposr ds faits t donnr ds dirctivs d façon clair, logiqu, concis t précis dvant divrs auditoirs; manifstr lur connaissanc d la duxièm langu officill; trouvr, traitr, évalur t partagr ds rnsignmnts; fair un analys critiqu ds idés transmiss par divrs médias. Tchnologi Ls finissants sront n msur d utilisr divrss tchnologis, d fair pruv d un compréhnsion ds applications tchnologiqus t d appliqur ls tchnologis appropriés à la résolution d problèms. Ils pourront, par xmpl : utilisr ls tchnologis actulls afin d crér ds projts, d rédigr ds productions écrits, d communiqur, d partagr ds travaux t d rchrchr adéquatmnt d l'information; démontrr un compréhnsion d l impact d la tchnologi sur la société; démontrr un compréhnsion ds qustions d ordr moral rliés à l utilisation d la tchnologi dans un contxt local t global. Dévloppmnt prsonnl Ls finissants sront n msur d poursuivr lur apprntissag t d mnr un vi activ t sain. Ls finissants sront n msur d poursuivr lur apprntissag t d mnr un vi activ t sain. xprssion artistiqu Ils pourront, par xmpl : fair un transition vrs l marché du travail t ls étuds supériurs; prndr ds décisions éclairés t n assumr la rsponsabilité; travaillr suls t n group n vu d attindr un objctif; démontrr un compréhnsion du rapport qui xist ntr la santé t l mod d vi; choisir parmi un grand nombr d possibilités d carrièrs; démontrr ds habiltés d adaptation, d gstion t d rlations intrprsonnlls; démontrr d la curiosité intllctull, un sprit ntrprnant t un sns d l initiativ; fair un xamn critiqu ds qustions d ordr moral. Ls finissants sront n msur d portr un jugmnt critiqu sur divrss forms d art t d s xprimr par ls arts.

10 Ils pourront, par xmpl : utilisr divrss forms d art comm moyns d formulr t d xprimr ds idés, ds prcptions t ds sntimnts; démontrr un compréhnsion d l apport ds arts à la vi quotidinn t économiqu, ainsi qu à l idntité t à la divrsité culturll; démontrr un compréhnsion ds idés, ds prcptions t ds sntimnts xprimés par autrui sous divrss forms d art; apprécir l importanc ds rssourcs culturlls (théâtr, musés, galris d art, tc.). Résolution d problèms Ls finissants sront capabls d utilisr ls stratégis t ls méthods nécssairs à la résolution d problèms, y compris ls stratégis t ls méthods faisant appl à ds concpts rliés à touts ls matièrs scolairs. Ils pourront, par xmpl : rcuillir, traitr t intrprétr ds rnsignmnts d façon critiqu afin d fair ds choix éclairés; utilisr, avc souplss t créativité, divrss stratégis n vu d résoudr ds problèms; résoudr ds problèms suls t n group; déclr, décrir, formulr t rformulr ds problèms; formulr t évalur ds hypothèss; constatr, décrir t intrprétr différnts points d vu, n plus d distingur ls faits ds opinions. Langu t cultur françaiss Ls finissants sront plinmnt conscints d la vast contribution ds Acadins t ds francophons à la société canadinn. Ls finissants sront plinmnt conscints d la vast contribution ds Acadins t ds francophons à la société canadinn. Ils rconnaîtront qu ils appartinnnt à un société dynamiqu, productiv t démocratiqu, rspctuus ds valurs culturlls d tous, t qu l français t l anglais font parti d lur idntité. Ils pourront, par xmpl : s xprimr courammnt n français à l oral t à l écrit; manifstr l goût d la lctur t d la communication n français; accédr à l information n français provnant ds divrs médias t la traitr; fair valoir lurs droits t assumr lurs rsponsabilités n tant qu francophons ou francophils; démontrr un compréhnsion d la natur bilingu du Canada t ds lins d intrdépndanc culturll qui façonnnt l dévloppmnt d la société canadinn.

11 COMPOANT PÉDAGOGIQU Ls résultats d apprntissag 2 «Un résultat d apprntissag n st pas un objctif. Il abord l nsignmnt d un point d vu différnt : alors qu l objctif précis c qu l nsignant doit fair, l résultat décrit c qu l élèv doit avoir appris dans un périod donné.» L orintation d l nsignmnt s cristallis autour d la notion d résultat d apprntissag. Un résultat d apprntissag décrit l comportmnt n précisant ls habiltés, ls stratégis, ls connaissancs msurabls, ls attituds obsrvabls qu un élèv a acquiss au trm d un situation d apprntissag. Un résultat d apprntissag n st pas un objctif. Il abord l nsignmnt d un point d vu différnt : alors qu l objctif précis c qu l nsignant doit fair, l résultat décrit c qu l élèv doit avoir appris dans un périod donné. Ls résultats d apprntissag spécifiqus sont précisés à chaqu nivau scolair, d la matrnll à la 12 anné. Il y a quatr typs d résultats d apprntissag : Ls résultats d apprntissag transdisciplinairs (RAT) Ils énoncnt ls apprntissags qu l on rtrouv dans touts ls matièrs t qui sont attndus d tous ls élèvs à la fin d lurs étuds scondairs. Ls résultats d apprntissag généraux (RAG) Ils décrivnt ls attnts générals communs à chaqu nivau, d la matrnll à la 12 anné, dans chaqu domain. Ls résultats d apprntissag d fin d cycl (RAC) Ils précisnt ls RAG à la fin d la 3, 6, 9 t 12 anné. Ls résultats d apprntissag spécifiqus (RA) Il s'agit d'énoncés précis décrivant ls habiltés spécifiqus, ls connaissancs t la compréhnsion qu ls élèvs dvraint avoir acquiss à la fin d chaqu nivau scolair. La gradation du nivau d difficulté ds résultats d apprntissag spécifiqus d un anné à l autr prmttra à l élèv d bâtir progrssivmnt ss connaissancs, ss habiltés, ss stratégis t ss attituds. Pour qu l élèv puiss attindr un résultat spécifiqu à un nivau donné, il faut qu au cours ds annés antériurs t subséqunts ls habiltés, ls connaissancs, ls stratégis t ls attituds fassnt l objt d un nsignmnt t d un réinvstissmnt graduls t continus. Par xmpl, pour l attint d un résultat d apprntissag spécifiqu n 9 anné, on aura travaillé aux apprntissags n 7 t n 8 anné, t 2 Adapté d la Nouvll-Écoss. Programm d français M-8, p. 3-4.

12 l élèv dvra réinvstir ls connaissancs t ls habiltés au cours ds annés suivants. La présntation ds résultats d apprntissag par anné, qui st conform à la structur établi dans c documnt, n constitu pas un séqunc d nsignmnt suggéré. On s attnd à c qu ls nsignants définissnt ux-mêms l ordr dans lqul ls résultats d apprntissag sront abordés. Bin qu crtains résultats d apprntissag doivnt êtr attints avant d autrs, un grand souplss xist n matièr d organisation du programm. n mttant l accnt sur l acquisition d compétncs linguistiqus, ls intrvntions pédagogiqus sront d l ordr du «commnt» dévloppr un habilté t du «commnt» acquérir un notion, plutôt qu du «quoi» nsignr. La divrsité ds stratégis pédagogiqus mobilisra l xpérinc t la créativité du prsonnl. Princips rlatifs au français parlé t écrit ( ) la qualité du français utilisé t nsigné à l écol st la rsponsabilité d tous ls nsignants. ( ) c st au cours d activités scolairs t d l apprntissag, qull qu soit la disciplin, qu l élèv nrichit sa langu t prfctionn ss moyns d xprssion oral t écrit. L écol doit favorisr l prfctionnmnt du français à travrs l rayonnmnt d la langu t d la cultur français, dans l nsmbl d ss activités. La langu étant un instrumnt d pnsé t d communication, l français rprésnt l véhicul principal d acquisition t d transmission ds connaissancs dans nos écols, pu import la disciplin nsigné. C st n français qu l élèv doit prndr conscinc d la réalité, analysr ss xpérincs prsonnlls t maîtrisr l procssus d la pnsé logiqu avant d communiqur. Parc qu l écol doit assurr l approfondissmnt t l élargissmnt ds connaissancs fondamntals du français, aussi bin qu l prfctionnmnt d la langu parlé t écrit, la qualité du français utilisé t nsigné à l écol st la rsponsabilité d tous ls nsignants. L ministèr d l Éducation t du Dévloppmnt d la ptit nfanc sollicit, par conséqunt, la collaboration d tous ls nsignants pour promouvoir un tnu linguistiqu d haut qualité à l écol. Il rappll qu c st au cours d activités scolairs t d l apprntissag, qull qu soit la disciplin, qu l élèv nrichit sa langu t prfctionn ss moyns d xprssion oral t écrit. Il import aux titulairs d cours d maintnir dans lur class un ambianc favorabl au dévloppmnt t à l nrichissmnt du français, t d snsibilisr l élèv au souci d l fficacité linguistiqu, tant sur l plan d la pnsé qu sur clui d la communication. D fait, chaqu nsignant détint l rôl d modèl sur l plan d la communication oral t écrit. Pour c fair, chacun doit multiplir ls occasions d utilisr l français

13 t s fforcr d n maintnir la qualité n portant un attntion particulièr au vocabulair tchniqu d sa disciplin ainsi qu à la clarté t à la précision du discours oral t écrit. L évaluation L'évaluation doit êtr planifié n fonction d ss buts. L'évaluation jou un rôl ssntil dans la façon dont ls élèvs apprnnnt, dans lur motivation à apprndr t dans la façon dont l nsignmnt st offrt aux élèvs. L ministèr croit qu l rôl d l'évaluation st avant tout d rhaussr la qualité d l'nsignmnt t d'améliorr l'apprntissag ds élèvs. L'évaluation doit êtr planifié n fonction d ss buts. L'évaluation au srvic d l'apprntissag, l'évaluation n tant qu'apprntissag t l'évaluation d l'apprntissag ont chacun un rôl à jour dans l soutin t l'amélioration d l'apprntissag ds élèvs. La parti la plus important d l'évaluation st la façon dont on intrprèt t on utilis ls rnsignmnts rcuillis pour l but visé. L'évaluation vis divrs buts : L évaluation au srvic d l apprntissag (diagnostiqu) Ctt évaluation éclair ls nsignants sur c qu ls élèvs comprnnnt, t lur prmt d planifir t d'orintr l'nsignmnt tout n fournissant un rétroaction util aux élèvs. L évaluation n tant qu apprntissag (formativ) Ctt évaluation prmt aux élèvs d prndr conscinc d lurs méthods d'apprntissag (métacognition), t d'n profitr pour ajustr t fair progrssr lurs apprntissags n assumant un rsponsabilité accru à lur égard. L évaluation d l apprntissag (sommativ) ( ) l'évaluation jou un rôl ssntil n fournissant ds rnsignmnts utils pour guidr l'nsignmnt, pour aidr ls élèvs à attindr ls prochains étaps, t pour vérifir ls progrès t ls réalisations. Ls rnsignmnts rcuillis à la suit d ctt évaluation prmttnt aux élèvs, aux nsignants t aux parnts, ainsi qu'à la communauté éducativ au sns larg, d'êtr informés sur ls résultats d'apprntissag attints à un momnt précis. L évaluation d l apprntissag put srvir d évaluation au srvic d l apprntissag lorsqu ll st utilisé pour planifir ls intrvntions t pour guidr l nsignmnt afin d continur à favorisr la réussit. L'évaluation fait parti intégrant du procssus d'apprntissag. ll st intimmnt lié aux programms d'étuds t à l'nsignmnt. n mêm tmps qu ls nsignants t ls élèvs travaillnt n vu d'attindr ls résultats d'apprntissag ds programms d'étuds, l'évaluation jou un rôl ssntil n fournissant ds rnsignmnts utils pour guidr l'nsignmnt, pour aidr ls élèvs à attindr ls prochains

14 étaps, t pour vérifir ls progrès t ls réalisations. Pour l'évaluation n class, ls nsignants rcournt à touts sorts d stratégis t d'outils différnts, t ils ls adaptnt d façon à c qu'ils répondnt au but visé t aux bsoins individuls ds élèvs. Ls indicaturs d rndmnt rflètnt la profondur, l étndu t l attint d un résultat d apprntissag. Ls rchrchs t l'xpérinc démontrnt qu l'apprntissag d l'élèv st millur quand : l'nsignmnt t l'évaluation sont basés sur ds buts d'apprntissag clairs; l'nsignmnt t l'évaluation sont différnciés n fonction ds bsoins ds élèvs; ls élèvs participnt au procssus d'apprntissag (ils comprnnnt ls buts d l'apprntissag t ls critèrs caractérisant un travail d bonn qualité, rçoivnt t mttnt à profit ls rétroactions dscriptivs, t travaillnt pour ajustr lur prformanc); l'information rcuilli au moyn d l'évaluation st utilisé pour prndr ds décisions favorisant l'apprntissag continu; ls parnts sont bin informés ds apprntissags d lur nfant t travaillnt avc l'écol pour planifir t apportr l soutin nécssair.

15 La littérati t la numérati pour tous ( ) ls connaissancs, ls habiltés t ls stratégis rliés à la littérati t la numérati n sont pas uniqumnt ds concpts à êtr nsignés t appris. lls font parti intégrant d notr façon d comprndr l mond ( ) Au cours ds drnièrs annés, nous n somms vnus à comprndr qu ls connaissancs, ls habiltés t ls stratégis rliés à la littérati t la numérati n sont pas uniqumnt ds concpts à êtr nsignés t appris. lls font parti intégrant d notr façon d comprndr l mond, d communiqur avc clui-ci t d participr à sa construction. C st grâc à cs outils qu l élèv dvindra un mmbr actif d sa communauté. «La littérati désign la capacité d utilisr l langag t ls imags, d forms richs t variés, pour lir, écrir, écoutr, parlr, voir, rprésntr t pnsr d façon critiqu. ll prmt d échangr ds rnsignmnts, d intragir avc ls autrs t d produir du sns. C st un procssus complx qui consist à s appuyr sur ss connaissancs antériurs, sa cultur t son vécu pour acquérir d nouvlls connaissancs t miux comprndr c qui nous ntour.» Ministèr d l Éducation d l Ontario, «La littérati au srvic d l apprntissag : Rapport d la Tabl rond ds xprts n littérati d la 4 à la 6 anné», 2004, p. 5. «La littérati va plus loin qu la lctur t l écritur t vis la communication n société. ll rlèv d la pratiqu social, ds rlations, d la connaissanc, du langag t d la cultur. ll s manifst sur différnts supports d communication : sur papir, sur écran d ordinatur, à la télévision, sur ds affichs, sur ds pannaux. Ls prsonns compétnts n littérati la considèrnt comm un acquis quand ls autrs sont xclus d un grand parti d la communication collctiv. n fft, c sont ls xclus qui puvnt l miux apprécir la notion d littérati comm sourc d librté.» Adaptation d la déclaration d l UNCO à l occasion d la Décnni ds Nations Unis pour l alphabétisation, «La numérati nglob ls connaissancs t ls compétncs rquiss pour gérr fficacmnt ls xigncs rlativs aux notions d calcul d divrss situations.» tatistiqu Canada, «La numérati st un compétnc qui s dévlopp non sulmnt n étudiant ls mathématiqus, mais aussi dans l étud ds autrs matièrs. Il s agit d l acquisition d un connaissanc ds procssus mathématiqus t d un appréciation d lur natur. Ainsi on dévlopp un sns d l spac t ds nombrs qu on utilis dans ds contxts significatifs qui rflètnt notr mond. La confianc accru au fur t à msur qu on s srt d sa compréhnsion t d sa créativité n résolution d problèms rnd l apprnant plus compétnt à fonctionnr dans un société n évolution constant, t surtout sur l plan tchnologiqu.» Ministèr d l Éducation t du Dévloppmnt d la ptit nfanc, 2010.

16 Princips rlatifs à la divrsité t aux prspctivs culturlls L présnt programm d étuds st inclusif t st conçu pour aidr tous ls élèvs à réalisr lur potntil n lur donnant accès à ds objctifs d apprntissag idntiqus. L présnt programm d étuds st inclusif t st conçu pour aidr tous ls élèvs à réalisr lur potntil n lur donnant accès à ds objctifs d apprntissag idntiqus. Toutfois, d nombrux facturs influnt sur l dévloppmnt ds aptituds à parlr, à lir, à échangr t à écrir. Quand ils conçoivnt ds xpérincs d apprntissag pour lurs élèvs, ls nsignants doivnt donc tnir compt ds caractéristiqus variés qui distingunt ls juns dont ils sont rsponsabls (qu lls s rflètnt dans lurs bsoins d apprntissag, lurs xpérincs, lurs intérêts ou lurs valurs). La divrsité culturll t social La divrsité culturll t social st un rssourc qui vis à nrichir t à élargir l xpérinc d apprntissag d tous ls élèvs. Non sulmnt ls élèvs ont-ils ctt rssourc à lur disposition, mais aussi la portnt-ils n ux, la rndant ainsi xploitabl dans la sall d class. Au sin d un communauté d apprnants, ls élèvs ainsi snsibilisés à la divrsité culturll puvnt comprndr t xprimr ds points d vu t ds xpérincs variés, tintés d lurs traditions, d lurs valurs, d lurs croyancs t d lur bagag culturl. Ils apprnnnt ainsi qu plusiurs points d vu sont possibls t dévloppnt un plus grand rspct pour la différnc. Ils sont ainsi ncouragés à accptr d autrs façons d voir l mond. Ls élèvs ayant ds bsoins particulirs Ls nsignants doivnt adaptr ls contxts d apprntissag d manièr à offrir du soutin t ds défis à tous ls élèvs ( ) Ls résultats du programm énoncés dans l présnt guid sont importants pour tous ls apprnants t srvnt d cadr à un évntail d xpérincs d apprntissag pour tous ls élèvs, y compris cux qui ont bsoin d plans éducatifs individuls. Pour obtnir ls résultats voulus, crtains élèvs puvnt avoir bsoin d matéril spécialisé, par xmpl, ds machins braill, ds instrumnts grossissants, ds traitmnts d txt avc vérification orthographiqu t autrs programms informatiqus, ds périphériqus comm ds synthétisurs vocaux t ds imprimés n gros caractèrs. On put comptr dans ls résultats rlatifs à l oral t à l écout touts ls forms d communication vrbal t non vrbal, dont l langag gstul t ls communicaturs. Ls nsignants doivnt adaptr ls contxts d apprntissag d manièr à offrir du soutin t ds défis à tous ls élèvs, t

17 utilisr avc souplss l continuum ds énoncés ds résultats attndus dans l cadr du programm, d manièr à planifir ds xpérincs d apprntissag convnant aux bsoins d apprntissag ds élèvs. i ds résultats particulirs sont impossibls à attindr ou n convinnnt pas à crtains élèvs, ls nsignants puvnt fondr l établissmnt ds objctifs d apprntissag d cs élèvs sur ls énoncés d résultats du programm général, sur ls résultats à attindr à ds étaps clés du programm t sur ds résultats particulirs du programm pour ls nivaux antériurs t postériurs, n guis d point d référnc. L utilisation d xpérincs d apprntissag t d stratégis d nsignmnt t d apprntissag variés, ainsi qu l accès à ds rssourcs divrsifiés prtinnts au contnu t au contxt, contribunt à rjoindr ls différnts styls d apprnants d un class t favorisnt l apprntissag t l succès. L utilisation d pratiqus d évaluation divrsifiés offr égalmnt aux élèvs ds moyns multipls t variés d démontrr lurs réalisations t d réussir. Crtains élèvs sront n msur d attindr ls résultats d apprntissag visés par la provinc si l on apport ds changmnts aux stratégis d nsignmnt, à l organisation d la sall d class t aux tchniqus d appréciation du rndmnt. Par contr, si cs changmnts n suffisnt pas à prmttr à un élèv donné d attindr ls résultats d apprntissag visés, alors un plan éducatif individualisé (P..I.) put êtr élaboré. Ls élèvs qui ont ds bsoins spéciaux bénéficint d la divrsité ds groupmnts d élèvs qui prmttnt l maximum d intractions ntr l nsignant t ls élèvs, t ntr cs drnirs. Voici divrs groupmnts possibls : nsignmnt à la class complèt; nsignmnt à d ptits groups; apprntissag n ptits groups; groups d apprntissag coopératif; nsignmnt individul; travail indépndant; apprntissag avc partnair; nsignmnt par un pair; travail à l ordinatur suprvisé par l nsignant. Ls nsignants dvraint adaptr lur nsignmnt pour stimulr l apprntissag ds élèvs doués t utilisr la progrssion d énoncés d résultats du programm pour planifir ds xpérincs significativs. Par xmpl, ls élèvs qui ont déjà obtnu ls résultats du programm

18 s appliquant à lur nivau particulir puvnt travaillr à l obtntion d résultats rlvant du nivau suivant. Dans la concption ds tâchs d apprntissag dstinés aux apprnants avancés, ls nsignants dvraint nvisagr ds moyns prmttant aux élèvs d améliorr lurs connaissancs, lur procssus mntal, lurs stratégis d apprntissag, lur conscinc d ux-mêms t lurs intuitions. Cs apprnants ont aussi bsoin d maints occasions d utilisr l cadr ds résultats du programm général pour concvoir ux-mêms ds xpérincs d apprntissag qu ils pourront accomplir individullmnt ou avc ds partnairs. Bon nombr ds suggstions visant l nsignmnt t l apprntissag offrnt ds contxts prmttant l accélération t l nrichissmnt, comm par xmpl : l accnt sur l xpérinc, l nquêt t ls prspctivs critiqus. La souplss du programm n c qui concrn l choix ds txts prmt aussi d offrir ds défis t d rhaussr l apprntissag pour ls élèvs ayant ds aptituds linguistiqus spécials. Ls élèvs doués ont bsoin d occasions d travaillr dans l cadr d typs d rgroupmnts divrs, notammnt ds groups d apprntissag réunissant ds dgrés d aptitud différnts ou smblabls, ds groups réunissant ds intérêts différnts ou smblabls t ds groups d partnairs. La différnciation ( ) tous ls élèvs sont capabls d apprndr, mais [ ] ils n l font pas tous nécssairmnt au mêm rythm ni d la mêm manièr. Un stratégi particulièrmnt util à l nsignant st la différnciation. Il s agit d un stratégi qui rconnaît qu tous ls élèvs sont capabls d apprndr, mais qu ils n l font pas tous nécssairmnt au mêm rythm ni d la mêm manièr. Ls nsignants doivnt continullmnt chrchr d nouvlls stratégis t s constitur lur propr réprtoir d stratégis, d tchniqus t d matéril qui facilitront l apprntissag ds élèvs dans la majorité ds situations. La différnciation d l nsignmnt n'st pas un stratégi d nsignmnt spécialisé, mais constitu plutôt un stratégi qui prôn l équilibr, qui rconnaît ls différncs ntr ls élèvs t qui agit sur cs différncs. Pour rconnaîtr t valorisr la divrsité chz ls élèvs, ls nsignants doivnt nvisagr ds façons : d donnr l xmpl par ds attituds, ds actions t un langag inclusifs qui appuint tous ls apprnants; d'établir un climat t d proposr ds xpérincs d apprntissag affirmant la dignité t la valur d tous

19 ls apprnants d la class; d'adaptr l organisation d la class, ls stratégis d nsignmnt, ls stratégis d évaluation, l tmps t ls rssourcs d apprntissag aux bsoins ds apprnants t d mttr à profit lurs points forts; d donnr aux apprnants ds occasions d travaillr dans divrs contxts d apprntissag, y compris ls rgroupmnts d prsonns aux aptituds variés; d rlvr la divrsité ds styls d apprntissag ds élèvs t d'y réagir; d mttr à profit ls nivaux individuls d connaissancs, d compétncs t d aptituds ds élèvs; d concvoir ds tâchs d apprntissag t d évaluation qui misnt sur ls forcs ds apprnants; d villr à c qu ls apprnants utilisnt lurs forcs comm moyn d s attaqur à lurs difficultés; d'utilisr ls forcs t ls aptituds ds élèvs pour stimulr t soutnir lur apprntissag; d'offrir ds pists d apprntissag variés; d soulignr la réussit ds tâchs d apprntissag qu ls apprnants stimaint trop difficils pour ux.

20 INTRODUCTION L immrsion français st un programm conçu pour ds élèvs non-francophons. C programm vis l acquisition du français par l ntrmis d matièrs nsignés n français du début du programm jusqu à la fin d la scolarité ds élèvs. L programm d français n immrsion offr aux apprnants la possibilité d miux comprndr lur propr cultur t d découvrir la cultur ds communautés francophons sans diminur l importanc du contxt multiculturl du Canada. Ctt xpérinc lur prmt aussi d prcvoir ls culturs francophons avc un snsibilité t un compréhnsion accrus. Un tll compréhnsion ncourag l accptation d touts ls culturs t élargit la vision du mond. Il st à spérr qu ctt vision élargi mènra à un millur appréciation d la divrsité t d la valur ds êtrs humains. (Documnt d ncadrmnt du programm d français n immrsion au Canada atlantiqu, 1) VIION C programm d étuds a pour but d aidr l prsonnl nsignant à appuyr ls élèvs dans lur apprntissag du français dans ls classs d immrsion. Ls outils qu il contint sont dstinés à aidr l dévloppmnt d un bonn communication oral t écrit t d un appréciation profond t divrsifié d la langu français t d la cultur francophon durant lur scolarité t pour la vi durant. Programm d étuds - Immrsion Précoc 9 anné 1

21 Volt: VALORIATION D LA LANGU FRANÇAI T D LA DIVRITÉ CULTURLL RAG: Résultat d apprntissag général - 1,1 L élèv dvrait êtr capabl d manifstr un attitud positiv nvrs la langu français t ls communautés francophons au Canada t dans l mond RAC: Résultats d apprntissag par cycl RA: Résultats d apprntissag spécifiqus Avant la fin d la 9 anné, l élèv dvrait êtr capabl : L élèv : 1.d témoignr un intérêt t un firté à communiqur corrctmnt n français, à améliorr sa compétnc langagièr t à poursuivr ss étuds n français A. prnd ds risqus n s xprimant n français B. prnd conscinc ds rrurs qu il commt... C. corrig ls rrurs qui puvnt ntravr la communication du mssag D. rconnaît crtains xprssions idiomatiqus t ls utilis n contxt rpèr ls différncs ntr l cod linguistiqus n français avc clui d sa langu matrnll pour limitr la fossilisation ds rrurs courants F. idntifi ds façons d poursuivr son apprntissag du français d démontrr un intérêt t un appréciation d divrs txts contmporains appropriés pour ls juns d son âg A. s inform sur ls choix d divrs txts contmporains qu il pourrait lir ou visionnr lorsqu l occasion s présnt... B. lit t justifi ss choix d divrs txts contmporains C. démontr un appréciation d un variété d txts tls ls journaux, ls magazins, ls chansons, ls nouvlls dans l mond francophon d démontrr t d xplicitr un appréciation d la contribution du français dans la communauté mondial A. idntifi ls différnts visags d la francophoni mondial B. discut l importanc ds contributions ds francophons à différnts domains C. fait valoir la contribution ds francophons canadins à la communauté mondial d démontrr un compréhnsion t un appréciation ds avantags qu lui offr la possibilité d intraction avc ds mmbrs ds dux groups linguistiqus A. idntifi ls possibilités d contact avc ls communautés francophons ls plus prochs..... B. particip à ds activités où il put intragir avc ls mmbrs ds dux groups linguistiqus (Jux d l Acadi, fstival d art, forum d la divrsité) C. maximis l utilisation du français dans divrss circonstancs t avc différnts locuturs natifs (biblio, spctacls, films, télé, radio)... : n voi d acquisition : acquis 2 Programm d étuds - Immrsion Précoc 9 anné

22 Volt: VALORIATION D LA LANGU FRANÇAI T D LA DIVRITÉ CULTURLL RAG: Résultat d apprntissag général - 1,2 L élèv dvrait êtr capabl d rconnaîtr t d rspctr ls divrsités culturlls RAC: Résultats d apprntissag par cycl RA: Résultats d apprntissag spécifiqus Avant la fin d la 9 anné, l élèv dvrait êtr capabl : 1.d établir ds lins ntr ls influncs culturlls t ls façons d agir, d pnsr t d s xprimr L élèv : A. dégag d un txt c qui st spécifiqu à un cultur particulièr (fair ds inférncs) B. idntifi ds xprssions linguistiqus t ds comportmnts proprs à plusiurs culturs..... C. compar ls activités t ls intérêts d juns adolscnts d culturs francophons avc cux d lur propr cultur.... D. xpliqu commnt ls prsonns sont influncés par lurs xpérincs culturlls d xaminr t d discutr d l influnc conditionnant ds stéréotyps t ds préjugés dans la société, ls médias, l histoir, la littératur, Intrnt, ls chansons, la cultur populair, tc. A. idntifi ls composants linguistiqus t non linguistiqus d la cultur (accnts, gsts, nuancs, convntions socials, ton, tc.)... B. analys ds cas d discrimination ainsi qu ss sntimnts à ct égard C. trouv ds façons concrèts d modifir ds manifstations d comportmnt discriminatoir dans l quotidin... D. dévlopp ds habiltés nécssairs pour consommr ls médias d façon critiqu découvr ss proprs préjugés t idntifi ds moyns d ls éliminr F. évalu ls réprcussions d la présnc ds stéréotyps t ds préjugés dans ls médias sur ls juns... 3.d xplorr t d xpliqur ds coutums associés à divrss collctivités culturlls A. témoign du rspct pour ls différncs culturlls B. idntifi t compar ds culturs francophons à travrs l mond C. compar lurs proprs coutums à clls d divrss collctivités culturlls D. manifst un appréciation ds produits culturls: musiqu, films, livrs, magazins tc xamin différnts caractéristiqus culturlls du mond d xplicitr t d démontrr la contribution d prsonns d divrss culturs à différnts domains d l activité humain canadinn A. décrit la contribution d prsonns d divrss culturs à différnts domains d la société canadinn... B. xprim son opinion sur l rôl ds contributions d prsonns d divrss culturs dans la société canadinn... 5.d démontrr un compréhnsion d ss droits t d ss rsponsabilités n tant qu un adolscnt fac à son miliu : n voi d acquisition : acquis A. xpliqu ls lins ntr ss droits t ss rsponsabilités B. rconnaît ls droits ds minorités concrnant la langu t la cultur n particulir C. assum ss rsponsabilités au sin du group D. xamin son rôl comm citoyn du mond..... contribu à la promotion ds droits humains dans sa communauté Programm d étuds - Immrsion Précoc 9 anné 3

23 Volt: ÉCOUT T XPRION ORAL RAG: Résultat d apprntissag général - 2,1 L élèv dvrait êtr capabl d démontrr sa compréhnsion d un gamm d txts oraux pour satisfair ss bsoins slon la situation d communication RAC: Résultats d apprntissag par cycl RA: Résultats d apprntissag spécifiqus Avant la fin d la 9 anné, l élèv dvrait êtr capabl : L élèv : 1.d résumr t d rformulr l information, ls idés, ls opinions t ls sntimnts présntés dans un txt A. rformul l information rtrouvé à l intériur d dirctivs complxs B. évalu ls informations prtinnts ou suprflus C. détct ls mots ou xprssions clés d un txt D. rconnaît l mssag xplicit d un txt.... rconnaît l mssag implicit d un txt (fair ds inférncs) F. résum, analys t évalu l mssag d un txt G.dégag l point d vu xprimé par l autur... H. rpèr c qui st fait t opinion... I. dégag la dynamiqu ds prsonnags t son impact sur l action d réagir d un façon prsonnll à un grand variété d txts t d justifir sa réaction A. démontr son appréciation ds films, ds vidéos, ds émissions radiophoniqus t télévisés d xprssion français.... B. fait part d ss sntimnts, d ss opinions au sujt ds rlations ntr ls prsonnags d un txt.... C. fait ds comparaisons ntr son mond social t prsonnl t l mond qui lui st présnté dans un txt... D. idntifi ls élémnts qui ont suscité l intérêt d réagir à un grand variété d txts n analysant ds élémnts variés A. idntifi ds élémnts variés d un txt qui puvnt êtr analysés (tls l intonation, ls mots clés tc.)... B. xamin ls idés, ls sntimnts t l information présntés dans un txt C. dégag ls procédés stylistiqus étudiés n class dans un grand variété d txts D. compar un variété d txts n analysant ds élémnts variés émt un opinion fac à un grand variété d txts n analysant ds élémnts variés F. idntifi t discut d l fficacité ds tchniqus utilisés pour supportr la transmission du mssag pour dévloppr ds tchniqus d présntations orals (ls gsts, l langag corporl, l langag intonation, tc.)... : n voi d acquisition : acquis 4 Programm d étuds - Immrsion Précoc 9 anné

24 Volt: ÉCOUT T XPRION ORAL RAG: Résultat d apprntissag général - 2,2 L élèv dvrait êtr capabl d s xprimr pour satisfair ss bsoins slon la situation d communication RAC: Résultats d apprntissag par cycl RA: Résultats d apprntissag spécifiqus Avant la fin d la 9 anné, l élèv dvrait êtr capabl : L élèv : 1.d posr ds qustions prtinnts pour acquérir, intrprétr, analysr t évalur ds idés t ds informations A. idntifi ls typs d qustions prtinnts qui prmttnt d acquérir, intrprétr, analysr t évalur ds idés t ds informations... B. formul ls typs d qustions prtinnts qui prmttnt d acquérir, intrprétr, analysr t évalur ds idés t ds informations... C. sélctionn t utilis ls qustions qui puvnt l miux répondr à l acquisition, l intrprétation, l analys t l évaluation ds idés t ds informations D. utilis ls qustions à l intériur d situations qui prmttnt d acquérir, intrprétr, analysr t évalur ds idés t ds informations... 2.d xpliqur ss sntimnts t d appuyr ss idés t ss opinions A. fait connaîtr son point d vu t l défnd.... B. analys t critiqu avc rspct ls idés ds autrs C. rspct ls caractéristiqus d txts xprssifs dans ss productions orals D. dmand ou donn un avis, un consil ou un suggstion d combinr, d comparr, d clarifir t d illustrr ds informations t ds situations A. cré ds dialogus ou saynèts à partir d situations proposés B. décrit ls liux, ls prsonnags, ls situations t ls actions C. fait un présntation à caractèr forml, soutnu par ds moyns tchniqus D. résum, paraphras ou rformul ls idés, ls informations présntés décrit d un façon détaillé touts ls étaps dans la séqunc d un démarch F. rspct ls caractéristiqus ds txts informatifs dans ss productions orals d appliqur ds convntions d la langu afin d communiqur dans un grand variété d situations A. rlèv ls anglicisms dans ds discours variés B. utilis corrctmnt ls élémnts principaux d la langu (vocabulair, vrbs tc.) C. démontr un maîtris ds élémnts ssntils qui constitunt un phras D. fait ls liaisons ls plus communs (un arbr, ds oisaux...) partag ds informations courants avc prévision F. répond d façon précis aux qustions qui lui sont posés : n voi d acquisition : acquis Programm d étuds - Immrsion Précoc 9 anné 5

25 Volt: ÉCOUT T XPRION ORAL RAG: Résultat d apprntissag général - 2,3 L élèv dvrait êtr capabl d planifir t d gérr son écout t son xprssion oral n appliquant ds stratégis slon ss bsoins t slon la situation d communication RAC: Résultats d apprntissag par cycl RA: Résultats d apprntissag spécifiqus Avant la fin d la 9 anné, l élèv dvrait êtr capabl : L élèv : 1.d fair appl à son vécu t à ss connaissancs t d modifir ds stratégis pour orintr son écout t son xprssion oral A. fait ds lins ntr ss connaissancs antériurs t l sujt d un écout B. choisit ls stratégis appropriés à son intntion d communication C. choisit un sujt n tnant compt ds intérêts t ds connaissancs du public cibl D. apport ls changmnts nécssairs à sa présntation après s êtr xrcé gèr son écout à l aid d divrs moyns pour soutnir sa compréhnsion t rtnir l information... F. répond à ds qustions d façon spontané après un présntation d organisr d l information t ds idés, n modifiant ds stratégis A. choisit un schéma approprié pour l organisation d ss connaissancs B. idntifi ls points qui ont bsoin d clarification C. établit un plan d travail n tnant compt d la tâch D. s srt d un variété d méthods d pris ds nots pour rtnir l information t pour miux la comprndr... 3.d xpliqur t d analysr ss proprs stratégis A. idntifi ss stratégis d écout d communication oral utilisés dans un variété d contxts. B. fait l évaluation d un variété d stratégis d écout ou d xprssion oral C. compar ls stratégis d écout ou d xprssion oral qu il mploi à clls mployés par d autrs prsonns... D. tint compt ds réactions du public dans ss productions orals d adaptr ds rssourcs imprimés t non-imprimés, y inclus la tchnologi, pour aidr son écout t son xprssion oral A. résum, paraphras ou rformul ls idés, ls points d vu ou ls informations présntés dans ds rssourcs imprimés, médiatiqus t élctroniqus B. xpliqu commnt ls méthods d transmission d l information ont ds impacts sur lui-mêm t autrui... C. évalu ds médias appropriés pour accédr à ds informations t ls présntr à ds auditoirs variés... D. Lit un txt à haut voix avc l xprssion t l intonation appropriés. Lit un txt à haut voix n rspctant l rythm t la prononciation. : n voi d acquisition : acquis 6 Programm d étuds - Immrsion Précoc 9 anné

26 Volt: LCTUR T VIIONNMNT RAG: Résultat d apprntissag général - 3,1 L élèv dvrait êtr capabl d démontrr sa compréhnsion d un gamm d txts pour satisfair ss bsoins slon la situation d communication RAC: Résultats d apprntissag par cycl RA: Résultats d apprntissag spécifiqus Avant la fin d la 9 anné, l élèv dvrait êtr capabl : L élèv : 1.d résumr t d rformulr l information, ls idés, ls opinions t ls sntimnts présntés dans un txt A. dégag l intntion d l autur quand cll-ci st xplicit B. dégag l point d vu d l autur quand clui-ci st implicit C. idntifi l information principal t scondair d un variété d txts D. dégag la séqunc chronologiqu ds événmnts distingu ntr ls faits, ls opinions, ls hypothèss F. rlèv ls contradictions... G. vérifi la prtinnc t l xactitud d l information rçu H. compar ds mssags qui traitnt du mêm sujt I. idntifi l typ d txt (informatif, xprssif, incitatif, ludiqu, poétiqu, littérair) J. idntifi ls partis du txt (l introduction, l dévloppmnt, la conclusion) K. idntifi l vocabulair t ls xprssions spécifiqus aux concpts abordés d réagir d un façon prsonnll à un grand variété d txts t d justifir sa réaction A. énonc son opinion sur crtains élémnts d un txt t la justifi B. énonc son accord ou son désaccord avc ls informations présntés dans un txt C. idntifi ls élémnts qui ont suscité son intérêt D. fait l lin ntr ss sntimnts, ss opinions ou ss réactions t cux présntés dans un txt. 3.d réagir à un grand variété d txts n analysant d façon critiqu ds élémnts variés A. rlèv ls xprssions t ls mots forts, imagés ou dscriptifs B. rlèv ls xprssions idiomatiqus mployés C. dégag la structur du txt... D. établit ds lins ntr ls différnts événmnts d un txt xpliqu ls moyns utilisés dans ds produits médiatiqus pour transmttr un mssag..... F. xamin la dynamiqu ds prsonnags d un txt G. dégag ls élémnts qui caractérisnt ds txts poétiqus : n voi d acquisition : acquis Programm d étuds - Immrsion Précoc 9 anné 7

27 Volt: LCTUR T VIIONNMNT RAG: Résultat d apprntissag général - 3,2 L élèv dvrait êtr capabl d gérr sa lctur t son visionnmnt n appliquant ds stratégis slon la situation d communication RAC: Résultats d apprntissag par cycl RA: Résultats d apprntissag spécifiqus Avant la fin d la 9 anné, l élèv dvrait êtr capabl : L élèv : 1.d fair appl à son vécu t à ss connaissancs t d modifir ds stratégis pour orintr sa lctur t son visionnmnt A. fait ds lins ntr ss connaissancs antériurs t l sujt d un lctur ou d un visionnmnt. B. évalu l organisation du txt à partir d indics tls qu l titr, ls sous-titrs, la mis n pag t ls paragraphs pour orintr sa lctur.... C. émt ds hypothèss fac à ds événmnts, ds prsonnags, ds idés d txts différnts. 2.d organisr d l information t ds idés n modifiant ss stratégis A. utilis différnts façons d prndr ds nots (schémas, nots ancdotiqus tc.) B. sélctionn ds rnsignmnts puisés dans plusiurs txts t ls organis C. choisit, utilis t justifi l mploi d un rprésntation graphiqu pour organisr l information t ls idés rtirés d un txt d xpliqur t d analysr ss proprs stratégis A. appliqu ds stratégis pour établir ds lins dans ls phrass (ponctuation, unités d sns, mots conncturs tc.)... B. appliqu ds stratégis pour comprndr t pour établir ds lins ntr ls phrass (mots conncturs, inférncs, rlation ntr un mot d substitution t l mot qu il rmplac tc.).... C. fait l lin ntr ss connaissancs t l information lu ou visionné pour clarifir sa compréhnsion... D. xpliqu ls stratégis pour comprndr l sns d mots ou d xprssions nouvaux démontr la valur d un stratégi dans un situation spécifiqu F. pos ds qustions pour miux orintr sa lctur ou son visionnmnt G.vérifi la prtinnc d ss prédictions... 4.d utilisr ds rssourcs imprimés t non-imprimés, y inclus la tchnologi, pour aidr à la synthès d txts : n voi d acquisition : acquis A. tir ds conclusions basés sur ds illustrations, ds schémas, ds diagramms, d grands titrs, ds tabls ds matièrs, ds mots mis n rlif, ds ncadrés B. xamin l contnu t la form d touts sorts d produits médiatiqus Programm d étuds - Immrsion Précoc 9 anné

28 Volt: ÉCRITUR T RPRÉNTATION RAG: Résultat d apprntissag général - 4,1 L élèv dvrait êtr capabl d écrir t d rprésntr pour satisfair ss bsoins slon la situation d communication RAC: Résultats d apprntissag par cycl RA: Résultats d apprntissag spécifiqus Avant la fin d la 9 anné, l élèv dvrait êtr capabl : L élèv : 1.d rédigr t d crér ds txts d différnts gnrs afin d xpliqur ss sntimnts t d appuyr ss idés t ss opinions A. rédig un txt rspctant la structur suivant : introduction, dévloppmnt t conclusion.... B. rédig ds txts xprssifs, ludiqus, incitatifs t poétiqus n rspctant l procssus d écritur... C. présnt à l intériur d un txt simpl ss idés, ss goûts, ss sntimnts t ss opinions.... D. prépar un mssag dstiné à influncr ss lcturs d rédigr t d crér ds txts afin d combinr, d clarifir t d illustrr d l information t ds situations A. rédig un txt dans lqul chaqu paragraph présnt un idé principal soutnu par ds idés scondairs... B. réalis un résumé, un compt rndu n rspctant ls règls d bas d cux-ci C. rédig un txt comportant plus d un événmnt D. présnt ds informations préciss n utilisant ds noms proprs, ds adjctifs numéraux, ds adjctifs qualificatifs t ds advrbs.... rédig un txt dans lqul il établit ds lins ntr ls sntimnts ds prsonnags t lurs actions... F. rédig ds txts informatifs t narratifs n rspctant la structur txtull approprié d appliqur ds convntions t ds procédés stylistiqus dans plusiurs situations A. utilis ds forms d phrass appropriés (déclarativ, impérativ, tc.) B. utilis un variété dans ls phrass (l invrsion, l apposition, la voix passiv) C. utilis ds figurs d styl appropriés (la métaphor, la prsonnification, tc.) D. communiqu d façon fficac t précis n utilisant ls forms d écritur appropriés au contxt.... utilis ls mots t ls tournurs d phrass t crtains procédés stylistiqus qui véhiculnt l miux son intntion... F. rconnaît t corrig ls anglicisms sémantiqus ls plus courants G. rconnaît t corrig ls anglicims syntaxiqus ls plus courants H. mploi divrss stratégis (tll qu s appuyr sur la fonction du mot dans la phras) pour écrir corrctmnt... : n voi d acquisition : acquis Programm d étuds - Immrsion Précoc 9 anné 9

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 JUIN 21 DELIBERATION N CR-1/6.111 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégi régional d'appui au dévloppmnt ds compétncs dans

Plus en détail

Une formation de qualité pour :

Une formation de qualité pour : Un formation d qualité pour : Gérr ds programms t srvics n loisir Animr ds activités t ds comités Organisr ds événmnts Réalisr ds intrvntions cliniqus Tchniqus d intrvntion n loisir www.cgprdl.ca loisir.cgp-rdl.qc.ca

Plus en détail

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts Programm Opérationnl FEDER-FSE 2014-2020 Mayott Vrsion final Mai 2014 AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation compnsation s surcouts 1.1.1 Objctif spécifiqu 32 : Améliorr l accssibilité t ls usags s TIC par l

Plus en détail

Imaginarium. Festival. Dossier partenariat

Imaginarium. Festival. Dossier partenariat Imaginarium Fstival Dossir partnariat ImaginariumFstival0DossirPartnariat L#mot#du#présidnt...3 L UTC#n#brf...4 Structur#d#la#manifstation...5 Résumé...5 Quand?...5 Où?...5 Pourquoicliu?...5 Notr#politiqu...7

Plus en détail

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées Imposition ds rnts nrichis (ou sur risqus aggravés) non agréés Non sulmnt ls antécédnts médicaux d un prsonn puvnt-ils avoir un incidnc sur son spéranc d vi, mais ctt prsonn put aussi constitur un «risqu

Plus en détail

Avant-propos. Remerciements. Programme de français en immersion 2 année

Avant-propos. Remerciements. Programme de français en immersion 2 année Avant-propos Rmrcimnts C programm d étuds s adrss aux nsignants d la 2 anné du Français n immrsion t précis ls apprntissags du Français n immrsion pour ls élèvs à c nivau. Il fournit l information d bas

Plus en détail

Dossier presse. à 18h00 - ENIM, Metz-T. de la Métallurgie -

Dossier presse. à 18h00 - ENIM, Metz-T. de la Métallurgie - Dossir prss 2 1 0 2 r b m c é d 6 i d Ju pôl chno à 18h00 - ENIM, Mtz-T fficill o is m r d i n o Cérém Paritair n o ti a c fi li a u Q d ds Crtificats 2012 d la Métallurgi - inin au fém ls i tr s u d in

Plus en détail

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS Un résau d ntrpriss tournés à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS «Dpuis plus d 3 décnnis, l résau d n Franc réalis partout n Franc plusiurs cntains d surélévations t aménagmnts d combls par an. Aujourd

Plus en détail

Conception du Projet «Sid Power»

Conception du Projet «Sid Power» Concption du Projt «Sid Powr» Sid Powr st un projt porté par l group d scond santé social du lycé ph. Dlorm accompagnés d lur profssur Mm Brt ainsi qu d l infirmièr scolair Mm Dauois. Il fait référnc dans

Plus en détail

La difficulté scolaire

La difficulté scolaire La difficulté scolair Ls élèvs d l Écol, hir t aujourd hui Idntifir la difficulté Outils t dispositifs Différnts nivaux d aid L rôl du Dirctur Ls élèvs d l Écol, hir t aujourd hui Un pu d Histoir : 1883

Plus en détail

Apprentissage des faits Calcul mental Estimation de calcul

Apprentissage des faits Calcul mental Estimation de calcul M ATHÉMATIQUES MENTALES Apprntissag ds faits Calcul mntal Estimation d calcul 4 anné Guid d nsignmnt 2010 Rmrcimnts L présnt manul d mathématiqus mntals a été mis à jour avc la prmission du ministèr d

Plus en détail

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair DROIT - SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz

Plus en détail

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial sommair P.4 Au cour d la réalité sportiv P.6 Qu st-c

Plus en détail

GÉRER LES DIFFÉRENCES

GÉRER LES DIFFÉRENCES COURSE DE DURÉE L'nsignmnt d la cours d duré n EPS rst problématiqu : commnt prndr n compt la divrsité ds élèvs n trm d possibilités physiqus, mais aussi d motivation, d'attituds, d'attnts t d nivaux d'ngagmnt,

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

Plaisir d écrire. Activités d écriture à partir de sujets déclencheurs. 2 année du 2 cycle. 4 année

Plaisir d écrire. Activités d écriture à partir de sujets déclencheurs. 2 année du 2 cycle. 4 année TIRÉ À PART Raymond Brthiaum Plaisir d écrir Activités d écritur à partir d sujts déclnchurs 2 anné du 2 cycl 4 anné 9900, avnu ds Laurntids Montréal (Québc) H1H 4V1 Téléphon : (514) 329-3700 Télécopiur

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 19 JUILLET 2007 DELIBERATION N CR-07/06.127 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Formation profssionnll - PEFA - Promotion d l'emploi par la Formation ds Actifs LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Principes

6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Principes 6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Princips But : Résultats : Convnir ds documnts dont l'ntrpris va s dotr Not adrssé au prsonnl; ligns dirctrics sur la documntation Tâch confié au : Tmps total nécssair : Rprésntant

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015 Association d Parnts, d Prsonns Handicapés Mntals t d lurs Amis DOSSIER DE PRESSE Opération Briochs 2015 Dossir d prss d l Opération Briochs, Edition 2015 // PRÉSENTATION DE LA MANIFESTATION «L Opération

Plus en détail

Coordonné par à l école maternelle Sophie Briquet-Duhazé et Anne Moal à l école maternelle Sophie BRIQUET-DUHAZÉ age iss lle ne -apprent ater nt m

Coordonné par à l école maternelle Sophie Briquet-Duhazé et Anne Moal à l école maternelle Sophie BRIQUET-DUHAZÉ age iss lle ne -apprent ater nt m p ar Coordonné l Ann Moa t é z a h u iqut-d Sophi Br g a s s i t n r p p a t n m n g l l n r Ensi t a à l écol m Ensignmnt-apprntissag à l écol matrnll Collction «Enfanc, éducation t société» Ctt collction

Plus en détail

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE TRANSPORT LOGISTIQUE Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair TRANSPORT LOGISTIQUE grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds

Plus en détail

Plaisir d écrire. Activités d écriture à partir de sujets déclencheurs. 2 année du 3 cycle. 6 année

Plaisir d écrire. Activités d écriture à partir de sujets déclencheurs. 2 année du 3 cycle. 6 année TIRÉ À PART Raymond Brthiaum Plaisir d écrir Activités d écritur à partir d sujts déclnchurs 2 anné du 3 cycl 6 anné 9900, avnu ds Laurntids Montréal (Québc) H1H 4V1 Téléphon : (514) 329-3700 Télécopiur

Plus en détail

LA DESCRIPTION DES COURS

LA DESCRIPTION DES COURS PROGRAMME DES ÉCOLES PUBLIQUES 1998-1999 MATHÉMATIQUES LE RÔLE DE LA DISCIPLINE Ls mathématiqus sont un scinc xploratoir t analytiqu qui chrch à xpliqur t à fair comprndr tout phénomèn naturl. Ells sont

Plus en détail

Devenir partenaire Relayer nos actions dans les médias NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! Devenir bénévole Association Tournesol, Artistes à l Hôpital

Devenir partenaire Relayer nos actions dans les médias NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! Devenir bénévole Association Tournesol, Artistes à l Hôpital r t n o c n r a l s à t n i t a p s d AL H Ô P IT TES À L IS T A R R A É L ESOL, ÊT GÉN TOURN I N T É R D N IAT IO ASSOC notr projt UNE PRÉSENCE ARTISTIQUE DANS LES LIEUX DE SANTÉ. Ds artists d différnts

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

Bloc 1 : Les écosystèmes

Bloc 1 : Les écosystèmes Systèms vivants Bloc 1 : Ls écosystèms Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Un écosystèm st un résau d intractions complxs ntr ls êtrs vivants

Plus en détail

Couleurs. Nombres. Le s. jeux. Les. Labuchette. Je an Husson

Couleurs. Nombres. Le s. jeux. Les. Labuchette. Je an Husson Ls Nombrs n Coulurs L s d jux Labuchtt J an Husson Nots méthodologiqus L matéril 1. Ls régltts sont évidmmnt l matéril cntral qui doit prmttr à l nfant d jour d abord t d calculr surtout. Ells ont subi

Plus en détail

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX Association canadinn ds profssurs d immrsion Canadian Association of Immrsion Tachrs

Plus en détail

10. Informatique / jeux vidéos

10. Informatique / jeux vidéos 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La

Plus en détail

2 e Vadrouille du patrimoine : les voitures anciennes empruntent les chemins de l histoire

2 e Vadrouille du patrimoine : les voitures anciennes empruntent les chemins de l histoire Mai 015 Départ d «La P tit» 014 du Domain d «La Résrv» à Vaumas. : ls voiturs ancinns mpruntnt ls chmins d l histoir > En rout! Forts du succès d sa prmièr édition, il y a maintnant dux ans, ls mmbrs du

Plus en détail

Baccalauréat en sciences infirmières Formation intégrée DEC-bac Campus Laval

Baccalauréat en sciences infirmières Formation intégrée DEC-bac Campus Laval SERVICE DE L'ADMISSION ET DU RECRUTEMENT Baccalauréat n scincs infirmièrs Formation intégré DEC-bac Campus Laval FACULTÉ DES SCIENCES INFIRMIÈRES Sommair t particularités NUMÉRO 1-630-1-9 Admission à l'automn

Plus en détail

Unité de Formation et de Recherche PSYCHOLOGIE, SOCIOLOGIE, SCIENCES DE L EDUCATION. Livret Guide de l Etudiant de PSYCHOLOGIE

Unité de Formation et de Recherche PSYCHOLOGIE, SOCIOLOGIE, SCIENCES DE L EDUCATION. Livret Guide de l Etudiant de PSYCHOLOGIE Unité d Formation t d Rchrch PSYCHOLOGIE, SOCIOLOGIE, SCIENCES DE L EDUCATION Livrt Guid d l Etudiant d PSYCHOLOGIE Soumission pour modifications n 2006-2007 1 Anné Univrsitair 2006-2007 Structur général

Plus en détail

B-340 - Pavillon Marie Victorin

B-340 - Pavillon Marie Victorin Anné univrsitair : 2009-2010 Trimstr : Automn Sigl du cours : COM 1560 Titr du cours : Communication Infographiqu Crédits : 3 Jour : Mrcrdi Hur : 13h00-16h00 Ensignant : Tinl Ndlcu (t.ndlcu@umontral.ca)

Plus en détail

partenaires de l'habitat

partenaires de l'habitat COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE Modalités du dispositif à l'usag ds partnairs d l'habitat + POUR LE PROPRIÉTAIRE + POUR LE LOCATAIRE + POUR LE PROPRIÈTAIRE + POUR LE LOCATAIRE ds aids

Plus en détail

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013 Tous ls changs du SNISA pour l xrcic 2012-2013 chang Chang/élé d Principaux changs pour l xrcic 2012-2013 1 65-71 Dat d arrivé à l unité d obsrvation (ED 123) Hur d arrivé à l unité d obsrvation (ED 124)

Plus en détail

La réunion annuelle du Consortium des Filières

La réunion annuelle du Consortium des Filières La lttr du Burau Asi-Pacifiqu AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE ISSN 1606-0318 Dans c numéro : L mot du dirctur 1 Cart ds filièrs, méthodologis, rstructurations t fonctionnmnt ds consortiums multilatéraux

Plus en détail

Provence-Alpes-Côte d Azur est la troisième région la plus touchée par la pauvreté

Provence-Alpes-Côte d Azur est la troisième région la plus touchée par la pauvreté Précarité, inégalités t cohésion social Provnc-Alps-Côt d Azur st la troisièm région la plus touché par la pauvrté E n 2012, 16,9 % ds habitants d Provnc-Alps-Côt d Azur vivnt sous l suil d pauvrté. La

Plus en détail

Bloc 1 : Les cellules animales et végétales

Bloc 1 : Les cellules animales et végétales Systèms vivants Bloc 1 : Ls clluls animals t végétals Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Cllul Un cllul st la plus ptit parti d un organism

Plus en détail

Manuel d Approche systémique

Manuel d Approche systémique www.cclt.ca www.ccsa.ca Manul d Approch systémiqu Collaboration Avril 2014 À qui s adrss l présnt dossir? Ls dirigants t ls décidurs ds domains d la toxicomani t ds domains connxs, notammnt ls dircturs

Plus en détail

Remerciements. Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec:

Remerciements. Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec: Rmrcimnts L ministèr d l Éducation d l Îl-du-Princ-Édouard tint à rmrcir Lisa Marmn pour son bon travail, son tmps t son dévoumnt à un millur éducation scintifiqu pour nos juns. C cahir d xpérincs st un

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

VALIDATION-CERTIFICATION

VALIDATION-CERTIFICATION Formz-vous tout au long d votr vi... FORMATIONS ACCOMPAGNEMENT VALIDATION-CERTIFICATION Spt. 2015 à juin 2016 L OMEP st mmbr actif d l Arofsp, st crtifié cntr d xamn TOEIC (ETS), st labllisé Cntr d bilans

Plus en détail

Caisse du Carrefour des lacs

Caisse du Carrefour des lacs «RAPPORT ANNUEL Caiss du Carrfour ds lacs SOYEZ du group vous aussi. MESSAGE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Chrs mmbrs, MERCI À NOS 15 165 MEMBRES Sièg social 572, avnu Jacqus-Cartir, Disrali

Plus en détail

PROJET D ENTREPRISE 2017

PROJET D ENTREPRISE 2017 PROJET D ENTREPRISE 2017 PORTEUR DE PROJETS DEPUIS 1996 IEDV EST MEMBRE DE : Michl Cahn, présidnt SOUTENIR L ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ Partant du constat qu la Drôm t l Ardèch ont bsoin d un économi d proximité

Plus en détail

LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT. www.lausanne.ch/sil

LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT. www.lausanne.ch/sil LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT.lausann.ch/sil Il st vrt t il fait l bin autour d vous : l FEE Pour financr ds projts d économis d énrgi ou d dévloppmnt ds énrgis rnouvlabls, ls Srvics industrils d Lausann

Plus en détail

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012 Mastr1 Géni ds Systèms Industrils U.E.: Capturs, Chaîns d msur 1 èr sssion 211-212 Cod Unité : 172 Cod épruv : 14977 Samdi 26 Mai 8H -1H Duré : 2 hurs Documnts t Calculatric autorisés Ls partis III t IV

Plus en détail

Dossier. de presse. Séramon et Ankhpakhered bénéficient d un scanner! 10 janvier 2007

Dossier. de presse. Séramon et Ankhpakhered bénéficient d un scanner! 10 janvier 2007 Dossir 10 janvir 2007 d prss Sous ls bandltts Séramon t Ankhpakhrd bénéficint d un scannr! Musé ds baux-arts t d archéologi 1, plac d la Révolution 25 000 Bsançon Tél. 03 81 87 80 65 - Fax : 03 81 80 06

Plus en détail

DANS. Les éditions du CRIJ Centre

DANS. Les éditions du CRIJ Centre pl i n d in fo s s u o v d s r n u o u Aut ls j t... n s s i t s s invt vous?...! t r v L Li V n z fa ir l ÉS NGAG NES E ES U E J S DE ENN ITOY NAGE C G I S O N TÉM DES ACTIO DANS Ls éditions du CRIJ Cntr

Plus en détail

2004 1 ère édition. 2009 6 ème édition. 2008 5 ème édition. 2010 7 ème édition. 2007 4 ème édition. 2005 2 ème édition. 2006 3 ème édition

2004 1 ère édition. 2009 6 ème édition. 2008 5 ème édition. 2010 7 ème édition. 2007 4 ème édition. 2005 2 ème édition. 2006 3 ème édition Edito d Elio Di Rupo Avantpropos Voici déjà la édition d un grand rassmblmnt qu ls passionnés d moto d la région t d bin audlà n manquraint pour rin au mond. Avc son lot d surpriss t d découvrts, l Fstival

Plus en détail

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts Programm GéniArts Î.-P.-É. 2009-2010 GéniArts Allum l nthousiasm ds juns à l égard d l acquisition ds matièrs d bas par l truchmnt ds arts. Inspir la collaboration ntr ls artists, ls nsignants, ls écols

Plus en détail

3. Droit économique 1DROIT ÉCONOMIQUE. www.lexformation.com contact@lexformation.com 1. f Formation mixte technico-juridique

3. Droit économique 1DROIT ÉCONOMIQUE. www.lexformation.com contact@lexformation.com 1. f Formation mixte technico-juridique 3. Droit économiqu 3.1 Tchniqus contractulls : optimisation d la rédaction d vos contrats, clauss ssntills 3.2 Dépndanc économiqu, déséquilibr d la rlation commrcial 3.3 L optimisation du rcouvrmnt, la

Plus en détail

SOMMAIRE GÉNÉRAL ACTIONS DE FORMATION

SOMMAIRE GÉNÉRAL ACTIONS DE FORMATION ACTIONS DE FORMATION 2016 ACTIONS DE FORMATION L CEFPF : 23 ans d activité au srvic du cinéma t d l audiovisul PAGE 3 Qui put s inscrir à la formation? PAGE 4 ACTIONS DE FORMATION PAGES 5-30 FORMATIONS

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire L transistor bipolair L'objt d c documnt st d'apportr ls connaissancs t ls méthods nécssairs à la concption d'un étag amplificatur à bas d transistor. On s limitra à l'étud t à l'utilisation du transistor

Plus en détail

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs Mb!Ibvuf.Tbjoupohf B!m(bwbou.hbsf!ft! ofshjft!v!gvuvs Edition 2011!!!!!!!!!!!!!!Qfstqfdujwft!!!!!!!S vttjuft!!!!!!!joopwbujpo Fofshjft www.haut-saintong.com Edito Au nivau mondial, il y a trois mois ncor,

Plus en détail

Guide de mise en place d une manifestation Téléthon S ENGAGER. Jean-Marie, organisateur pour le Téléthon, Mont-Saint-Éloi (62).

Guide de mise en place d une manifestation Téléthon S ENGAGER. Jean-Marie, organisateur pour le Téléthon, Mont-Saint-Éloi (62). S ENGAGER Alxandra, organisatric pour l Téléthon, Bourg-n-Brss (01). Guid d mis n plac d un manifstation Téléthon Jan-Mari, organisatur pour l Téléthon, Mont-Saint-Éloi (62). r t o v r t t m z l u o v

Plus en détail

Réunions des délégués

Réunions des délégués Réunions ds délégués Rapport d activité 2012 Prspctivs 2013 Saint Jan d'angly, Saujon, La Rochll, Montliu la Gard,Saint Gnis d Saintong, Saints Novmbr - Décmbr 2012 Programm 1. Rapport d activité 2012

Plus en détail

Allégez la charge! Soulever et porter des charges. Présentation PowerPoint pour entreprises

Allégez la charge! Soulever et porter des charges. Présentation PowerPoint pour entreprises Allégz la charg! Soulvr t portr ds chargs Présntation PowrPoint pour ntrpriss 1 Plan d la présntation 1 r parti: Bass, constitution du dos Transmission ds connaissancs d bas 2 parti: Facturs influnts lors

Plus en détail

MNG-6006 : La dimension humaine

MNG-6006 : La dimension humaine MNG-6006 : La dimnsion humain NRC 89950 Automn 2012 Tmps consacré : 3-0-6 Crédit(s) : 3 C cours vis à snsibilisr l'étudiant à l'importanc ds aspcts humains dans la gstion ds organisations t à lui prmttr

Plus en détail

ROCHELAMUSIQUE. Pour vous inscrire ou vous réinscrire! Les cours, ateliers et pratiques collectives débuteront la semaine du lundi 12 septembre.

ROCHELAMUSIQUE. Pour vous inscrire ou vous réinscrire! Les cours, ateliers et pratiques collectives débuteront la semaine du lundi 12 septembre. Juin 2011 ROCHELAMUSIQUE N 74 Pour vous inscrir ou vous réinscrir! Il vous suffit d laissr la fuill d inscription dûmnt rmpli dans la boît aux lttrs du Cntr Musical. Vous pouvz égalmnt scannr t nous nvoyr

Plus en détail

Au cœur du système d information de votre Caf

Au cœur du système d information de votre Caf L magazin ds Caf MAI 2015 Congé parntal C st miux à dux Mod d gard Bin planifir ls congés CITOYENNETÉ Participz à notr concours d dssin Au cœur du systèm d information d votr Caf ENCART DÉPARTEMENTAL TOUTES

Plus en détail

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt AIDE MOBILI-PASS Action Logmnt - Ls ntrpriss s ngagnt avc ls salariés Fich d dialogu établi conformémnt à l articl L311-10 du cod d la consommation t ls décrts n 2010-1461 t n 2020-1462 du 30 novmbr 2010.

Plus en détail

e s p a c e AQUA sport détente Saint-Cyprien

e s p a c e AQUA sport détente Saint-Cyprien s p a c AQUA sport détnt & Saint-Cyprin ss p aac c s c n i op l ai si r c L spac Aquasud st und bassin ouvrtconcrn à l'anné.l apprntissag Ctt structur couvrt st accssibl à tous publics : La principal activité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY U D N O S I MA E M S I R U O T E I D N A NORM DOSSIER DE PRESSE GIVERNY M A I S O N D U TO U R I S M E 1 Sommair 03 VENIR À GIVERNY 04 EXPLORER LE VILLAGE 05 LA MAISON DU TOURISME - VOTRE VOYAGE IMPRESSIONNISTE

Plus en détail

Révision de la numérotation des règlements

Révision de la numérotation des règlements Révision d la numérotation ds règlmnts Vuillz prndr not qu un ou plusiurs numéros d règlmnts apparaissant dans cs pags ont été modifiés dpuis la publication du présnt documnt. En fft, à la suit d l adoption

Plus en détail

Interview exclusive d Amélie P.

Interview exclusive d Amélie P. Intrviw xclusiv d Améli P. 3,00 Edition Spécial - Décmbr 2012 l r u s r i o av s z l u. o. v. s u g o a v m I Tout c qu rnalist Rportr d ou J d r i t é m Passion, nvi, t ncor passion. Voilà c qu vous pourrz

Plus en détail

de l air intérieur Prévenir la pollution Choisir les matériaux de construction pour prévenir la pollution de l air intérieur

de l air intérieur Prévenir la pollution Choisir les matériaux de construction pour prévenir la pollution de l air intérieur Ont contribué à la rédaction tchniqu : ls partnairs Cntr hospitalir univrsitair Dupuytrn Srvic d pharmacologi t toxicologi pharmacovigilanc 2, avnu Martin Luthr King 87042 LIMOGES cdx Tél. 05 55 05 55

Plus en détail

ommune Les brèves de la vie locale! Chers Comblorans, n 7 L essentiel de l info municipale de Combloux Jean Bertoluzzi et l équipe municipale

ommune Les brèves de la vie locale! Chers Comblorans, n 7 L essentiel de l info municipale de Combloux Jean Bertoluzzi et l équipe municipale été 2013 n 7 passion ommun L ssntil d l info municipal d Combloux Chrs Comblorans, S il fallait résumr l action t la vi municipal n qulqus mots, j dirais qu c st : Un hivr formidabl pour tout l mond, un

Plus en détail

SOLUTIONS DE l EXAMEN

SOLUTIONS DE l EXAMEN Univrsité d Aix-Marsill Faculté d économi t d gstion Sit Colbrt 1 èr anné d licnc, microéconomi Mardi l 30 avril 2013 Dirctivs Pédagogiqus : Ctt épruv comprnd 15 qustions. 10 sont à choix multipls t 5

Plus en détail

Glossaire hygiène des aliments

Glossaire hygiène des aliments Avis au lctur un lxiqu st disponibl à la fin du documnt Glossair hygièn ds alimnts I. Trms généraux Définition Commntairs Accréditation Procédur par laqull un organism faisant autorité rconnaît formllmnt

Plus en détail

Aujourd hui commence le concours de pêche.

Aujourd hui commence le concours de pêche. Livrt d règls Carts Actions Un ju d Nicolas Mlt Carts Rivièr L ju : Aujourd hui commnc l concours d pêch. Chacun tnt d réalisr la millur pêch possibl tout n évitant ls détritus qui pollunt parfois la rivièr.

Plus en détail

Transformer Les Esprits

Transformer Les Esprits C 21 Canadins pour l'apprntissag t l'innovation au siècl C21 Canada présnt : Transformr Ls Esprits L'ENSEIGNEMENT PUBLIC DU CANADA UNE VISION POUR LE XXI SIÈCLE 2012 C21 Canada www.c21canada.org TABLE

Plus en détail

Travailler avec 1jour1actu en classe

Travailler avec 1jour1actu en classe l livrt d l nsignant Travaillr avc 1jour1actu n class Cycl 3 collèg p. 1 Sommair Introduction : > Pourquoi lir l actu n class?...p.3 Utilisr l hbdomadair : > La séanc d actu hbdomadair...p.4 Utilisr l

Plus en détail

Matière et matériaux

Matière et matériaux Matièr t matériaux Bloc 1 : Un univrs d particuls Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Théori particulair Ls six postulats d la théori particulair

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques ELECTRICITE Analys ds signaux t ds circuits élctriqus Michl Piou Chapitr Tnsions t courants dans ls ligns triphasés Montags étoil t triangl Edition /0/04 Tabl ds matièrs POURQUOI ET COMMENT? DENOMINATION

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

BTS DEES MASTERS BTS DEES MASTERS

BTS DEES MASTERS BTS DEES MASTERS BTS DEES MASTERS BTS DEES MASTERS Création : Décmbr 2012 Tous droits résrvés 2012 Group Médicis 5 ru ds Rcultts 75013 Paris T. 01 45 35 28 28 F. 01 45 35 28 47 www.mdicis-altrnanc.com binvnu à médicis

Plus en détail

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1 d d n a m D s i g r n é u chèq AUDIT chqu-nrgi-audi-nov2012.indd 1 15/01/13 08:55 2 mod d'mploi pour qui? 1. Vous êts propriétair occupant d un maison individull situé n Haut-Normandi, construit dpuis

Plus en détail

Vitrages extérieurs collés

Vitrages extérieurs collés Commission chargé d formulr ds Avis Tchniqus Group spécialisé n Constructions, façads t cloisons légèrs Vitrags xtériurs collés Cahir ds prscriptions tchniqus C documnt annul t rmplac l Cahir du CSTB 330,

Plus en détail

sans danger maternité Pour une Groupes ergo Une démarche scientifique rendue accessible Opération de sauvetage du programme AU TRAVAIL IRSST RECHERCHE

sans danger maternité Pour une Groupes ergo Une démarche scientifique rendue accessible Opération de sauvetage du programme AU TRAVAIL IRSST RECHERCHE PRÉ Opération d sauvtag du programm Pour un matrnité sans dangr Octobr-novmbr-décmbr 1998 Volum 11, n o 5 ENTION AU TRAVAIL IRSST RECHERCHE Groups rgo Un démarch scintifiqu rndu accssibl S O M M A I R

Plus en détail

Raymond Berthiaume. Dictées préparées. Cahier 2A e. 3 année

Raymond Berthiaume. Dictées préparées. Cahier 2A e. 3 année Raymond Brthiaum Dictés préparés Cahir 2A 3 anné AVANT-PROPOS L'nsignant(t) préparra ls dictés ici présntés avc ls élèvs, n prnant soin d'évitr qu cs drnirs apprnnnt par cœur un txt dont ils n comprndraint

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 10 juillet 2014 COMPTE RENDU

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 10 juillet 2014 COMPTE RENDU L n c s n s «I I» d l a r t i c l 1 3 6 d l a l o i A L U R p r é v o i t CONSEIL MUNICIPAL Séanc du 10 juillt 2014 COMPTE RENDU Présnts : Msdams GENEVARD, VOJINOVIC, ROUSSEL-GALLE P., RENAUD, CAIREY-

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 3 JUILLET 1 DELIBERATION N CR-18.197 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégi régional pour l dévloppmnt ds filièrs agricols, forstièrs

Plus en détail

su Ap co po ca rem en - m p s a p e - t - d e - d c d - l c l e c p a t à

su Ap co po ca rem en - m p s a p e - t - d e - d c d - l c l e c p a t à Au fil d la Vzouz - n 23.indd 1 22/04/2009 17:23:03 Infos pratiqus Srvics publics à Blâmont au sièg d la Communauté d Communs Communauté d Communs d la Vzouz 38 ru d la Vois - B.P. 8 54 450 BLAMONT Tél.

Plus en détail

TP 8 Spectroscopie infrarouge

TP 8 Spectroscopie infrarouge TP 8 Spctroscopi infraroug Chap4 : Analys spctral Objctifs: Idntification d liaisons l aid du nombr d ond corrspondant; détrmination d groups caractéristiqus. Mis n évidnc d la liaison hydrogèn. Exploitr

Plus en détail

Modélisation et Optimisation d un ensemble convertisseur-machine. Application aux systèmes d entrainement à haute vitesse.

Modélisation et Optimisation d un ensemble convertisseur-machine. Application aux systèmes d entrainement à haute vitesse. Modélisation t Optimisation d un nsmbl convrtissur-machin. Application aux systèms d ntrainmnt à haut vitss. Xavir Jannot To cit this vrsion: Xavir Jannot. Modélisation t Optimisation d un nsmbl convrtissur-machin.

Plus en détail

EBAUCHE. Formulaire de rapport sur l application du Protocole GIZC en Méditerranée

EBAUCHE. Formulaire de rapport sur l application du Protocole GIZC en Méditerranée REUNION CONJOINTE DES POINTS FOCAUX DU CAR/PB, CAR/INFO ET CAR/PAP Nic, 11 13 mai 2011 EBAUCHE Formulair d rapport sur l application du Protocol GIZC n Méditrrané PAP/PFN/2011/3 CONTEXTE JURIDIQUE ET

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

DOSSIER P. 6 Les démarches RH : présentation & retour sur expérience à la CCPR

DOSSIER P. 6 Les démarches RH : présentation & retour sur expérience à la CCPR N 8 Magazin d information du Cntr d Gstion d la fonction publiqu trritorial d la Haut Savoi DOSSIER P. 6 Ls démarchs RH : présntation & rtour sur xpérinc à la CCPR P.3 L CDG 74 présnt au forum ds collctivités

Plus en détail

Une bourse pour toi? Pose ta candidature!

Une bourse pour toi? Pose ta candidature! Un bours pour toi? Pos ta candidatur! Pour ls bourss d xcllnc du Gala du mérit étudiant 2014 La Fondation du Cégp d Trois-Rivièrs, n collaboration avc la Dirction ds srvics aux étudiants du Cégp d Trois-

Plus en détail

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs Fich intrprétativ 00 Transfrt d travaillurs. Princip. A. Txt d loi. a. Décrt du 9//04 rlatif à l agrémnt t à l octroi d subvntions aux ntrpriss d insrtion. Art. 6. r. L Gouvrnmnt put dérogr à l articl

Plus en détail

La construction de l'image de l'autre dans l'interaction Des coulisses de l'implicite à la mise en scène

La construction de l'image de l'autre dans l'interaction Des coulisses de l'implicite à la mise en scène Bulltin suiss d linguistiqu appliqué, 65/1997, 25-46 Publié dans Bulltin VALS-ASLA (Association suiss d linguistiqu appliqué) 65, 25-46, 1997 qui doit êtr utilisé pour tout référnc à c travail La construction

Plus en détail

Un plan d actions articulé autour de 10 grands chantiers qui reflètent les défis majeurs à relever

Un plan d actions articulé autour de 10 grands chantiers qui reflètent les défis majeurs à relever Un plan d actions articulé autour d 10 grands chantirs qui rflètnt ls défis majurs à rlvr 1 Innovation t ntrprnuriat 2 Ensignmnt supériur 3 Dsign é r t i s i r r 10 9 8 7 6 5 4 Fidélisation ds ntrpriss

Plus en détail

Doctorat de 1 cycle en pharmacie

Doctorat de 1 cycle en pharmacie SERVICE DE L'ADMISSION ET DU RECRUTEMENT Doctorat d 1 cycl n pharmaci FACULTÉ DE PHARMACIE Sommair t particularités NUMÉRO 1-675-1-1 Admission à l'automn COTE DE RENDEMENT COLLÉGIALE (COTE R) CYCLE TYPE

Plus en détail

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre Commnt maintnir l'équilibr Judi 8 octobr : 14h00-18h00 - Séanc plénièr Vndrdi 9 octobr : 9h00-13h00 - Atlirs Dans ls locaux du Consil Régional du Cntr Chambrs d Métirs t d l Artisanat Programm du judi

Plus en détail

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013 Baccalauréat S Métropol 0 juin 0 EXERCICE Commun à tous ls candidats 4 points Puisqu l choix d l arbr s fait au hasard dans l stock d la jardinri, on assimil ls proportions donnés à ds probabilités.. a.

Plus en détail