MANAGER => CHEF DE PROJET DE L ÉCHEC AU SUCCÈS. Michèle VAYN pour le PMI de Vélizy 12 février 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MANAGER => CHEF DE PROJET DE L ÉCHEC AU SUCCÈS. Michèle VAYN pour le PMI de Vélizy 12 février 2014"

Transcription

1 MANAGER => CHEF DE PROJET DE L ÉCHEC AU SUCCÈS Mchèle VAYN pour le PMI de Vlzy 12 fvrer 2014

2 I - Cas concre II - Aous e rsques III - Smludes / dfferences : fausse queson IV Posonnemen : cl du succès

3 I Cas concre La personne : A oujours russ à relever les challenges A oujours russ à relever les challenges A une rpuaon e une mage excellenes Praque les spors d endurance A grav les marches une à une ==> Candda deal

4 ATOUTS MAJEURS : SON IMAGE, VUE PAR LUI, PAR L ÉQUIPE, PAR SA HIÉRARCHIE Lgm Crdbl Auor

5 ATOUTS MAJEURS : VALEURS FONDAMENTALES SUR LESQUELLES REPOSENT SES SUCCÈS Responsabl Maîrse du suje Exemplar Rgueur e exgence

6 UN RESPONSABLE QUI INSPIRE LES AUTRES Quand l dploe ou son savor-fare, avec ses qupes : Il relève de grands dfs, Il s'engage auss à nsprer les aures. Par effe rcoche, l nspre les personnes e ous ceux qu l côoe. Lgm Crdbl Auor

7 EN TRAVAILLANT INTELLIGEMMENT IL CRÉE UN CLIMAT PORTEUR DE CONFIANCE MUTUELLE La collaboraon es ase, Les parenaras se dveloppen, Des presaons de qual son lvres. L amloraon de la producv e le ben-êre mergen

8 POURTANT, 18 MOIS APRÈS LE DÉBUT DE LA MISSION La collaboraon es mauvase, Les parenaras ne son pas nous, Producv e ben-êre son caasrophques Les presaons lvres dçoven sur oue la lgne : qual, dlas e coûs.

9 18 MOIS APRÈS LE DÉBUT DE LA MISSION Echec oal de la msson pour le chef du proje Ncess de revor son syle de managemen du proje Clma de raval dsasreux : mfance, conournemen, chacun se proège Lu se sen seul, mal à l ase, rah, sans conrôle de la suaon, surmen, pomper permanen, drou e mpussan à rpondre aux aenes Pouran, l a s compen, s reconnu,, ellemen aendu!

10 18 MOIS APRÈS LE DÉBUT DE LA MISSION Il ava oujours russ, jusque là, à rouver seul les soluons Personne, e lu non plus, ne comprend ce qu se passe, Il ne se plan pas, l fa oujours plus de la même chose e compense oues les erreurs ou ncompences, auan qu l peu, l s puse Il serre les dens e fa son possble pour russr comme d habude

11 18 MOIS APRÈS LE DÉBUT DE LA MISSION CONCLUSION DE LA HIERARCHIE : Zro faue à 45 ans, ce n es pas normal, cela va lu fare du ben d avor un chec. Faes ce que vous pouvez, on es conscen que ce n es pas quelqu un qu va se remere en cause, donc on espère, sans rop! Aucun souen pour l ader en nerne, donc => Accompagnemen ndvduel propos

12 ATOUTS DUMANAGER /DUCHEF DE PROJET: MANAGER CHEF DE PROJET Pouvor nsuonnel Iden sauare Rsques : pusemen solude Lgm de dro Exerce l auor de dro

13 ATOUTS ET RISQUES DUMANAGER /DUCHEF DE PROJET: MANAGER Son pouvor nsuonnel Son den sauare Ses rsques : pusemen solude Lgm de dro Exerce l auor de dro CHEF DE PROJET Son pouvor personnel Son den personnelle Ses rsques : dmagoge parpllemen Lgm de fa Fa auor, de fa

14 ATOUTS DUMANAGER OU DUCHEF DE PROJET: MANAGER CULTURE de l obssance COMMUNICATION op down VALEURS mposes POSITIONNEMENT +/-

15 ATOUTS DUMANAGER OU DUCHEF DE PROJET: MANAGER CULTURE de l obssance COMMUNICATION op down VALEURS mposes POSITIONNEMENT +/- CHEF DE PROJET CULTURE de co-consrucon COMMUNICATION ransversale, horzonale, vercale VALEURS choses POSITIONNEMENT +/+

16 LEMANAGER -CHEF DE PROJET:SORTIE DE L IMPASSE L g m C r d b l A u o r 1. Prse de conscence de la suaon 2. Analyse des cars enre percepon e ral => expresson de colère Accepaon des erreurs de percepon => expresson de dcepon Re-prse en man de ce qu es sous son conrôle : sens, fasabl 5. Re-consrucon de la confance en so 6. Dfnon d une srage à deux nveaux : personnel e nsuonnel 7. Dcsons e plan d acon 8. Suv dans la dure sur 12 mos

17 LEMANAGER -CHEF DE PROJET:SORTIE DE L IMPASSE L g m C r d b l A u o r Rsulas : - Reconsrucon d une den professonnelle valorsane - Redfnon de son prmère d acon - Reprse en man de la suaon e prorsaon des acons - Demande d ade s ncessare ou rengocaon de ce qu es mpossble - Reconnassance des compences par les qupes e les nerlocueurs - Esme envers le chef de proje par la hrarche e les qupes - Excellen clma dans les qupes e dans la relaon avec le chef de proje - Geson des conranes avec crav e respec du cadre dfn - Enormes gans fnancers

18 II - ENJEUX ET RISQUES QUAND LEMANAGER DEVIENTCHEF DE PROJET Russr comme MANAGER Culure de l obssance Adaper la ral à sa percepon Pouvor sur l qupe Communcaon à sens unque Conrôle hrarchque nsuonnel L g m C r d b l A u o r Russr comme CHEF de PROJET Culure de la co-consrucon Se pler à la ral e la grer au meux Pouvor avec l qupe Communcaon ous azmus Evaluaon des rsulas e voluons

19 CLÉ DU SUCCÈS : LE CHANGEMENT D ATTITUDE INTÉRIEURE Accepaon de la ral Nommer la suaon e regarder ce qu marche ou pas Rechercher les opons face à chaque dysfonconnemen Dlmer la zone d acon e d nfluence avec prcson e clar d espr Commencer à fare auremen, par pees ouches pour gagner en confance Reprendre de la haueur de vue e dfnr sa srage ralse e respecueuse Trouver ses movaons e les nourrr quo qu l arrve même 10 par jour! Surfer sur les vagues avec asance, plasr, respec de so e des aures

20 SE CONSTRUIRE UNE NOUVELLE IDENTITÉ PAR PLAISIR Savor où l on souhae aller : avor un objecf movan e claremen nomm Re-devenr agle, souple, moble e prsen à ce qu se passe Ecouer avec aenon, en decve d opporuns Trouver la place de chacun avec fnesse e pernence Donner un objecf accessble e movan pour chacun Vor beau e compences qu nous enouren. Crer la confance ou en resan vglan Poursuvre le chemn e voluer quand ncessare!

21 III SIMILITUDES / DIFFÉRENCES : FAUSSES QUESTIONS

22 IV POSITIONNEMENT / CLE DU SUCCES DANS LA DUREE Beson de sens Beson de confance Accepaon de ce qu es : compences, empramens, Capac à explorer les dffrences de pon de vue => affner la dcson Rveller la movaon en an prsen avec «humbon» Accder à l adhson, à la complmenar e à ce qu es possble Obenr des engagemens fors, choss, poreurs de dploemen de so REUSSIR e ENTRETENIR LE PLAISIR DURABLEMENT

23 IV POSITIONNEMENT / CLE DU SUCCES DANS LA DUREE LE CHEF DE PROJET TRIPLE A => AAA Admraon => s mervelle de ce qu es prsen Avenure => ose sorr de nore mode auomaque quand souc Ambon => se donne des objecfs renouvelan la movaon à agr

24 CHOISIR CE QUI CONVIENT LE MIEUX ÀSOI ET AUX AUTRES SANS NOURRIR DE CERTITUDES ETERNELLES.! MICHELE VAYN PERSEL Mchèle Vayn

25

Présentation de la plateforme

Présentation de la plateforme e o N n o a n n e o s é r a s P l u d e c Présenaon de la plaeforme Mad Doc es un espace vruel de consulaon e de mse à dsposon de suppors e nformaons produs / servces ITGA. L objecf es de connuer à s nscrre

Plus en détail

Gestion de production court terme en contexte incertain. Gestion de production à court terme. EDF R&D École Centrale Paris

Gestion de production court terme en contexte incertain. Gestion de production à court terme. EDF R&D École Centrale Paris Geson de producon cour erme en conee nceran EDF R&D École enrale Pars Geson de producon à cour erme Encadrans ndusrels : Gérald Vgnal - Jérôme Quenu Encadran académque : Yves Dallery-Mchel Mnou Snda Ben

Plus en détail

Règlement d exploitation du Stade de glace Patinage public

Règlement d exploitation du Stade de glace Patinage public Règlemen d exploaon du Sade de glace Panage publc 1. Bu Le Sade de glace de Benne es un leu de renconre régonal. Son bu es de répondre aux besons du spor (spor de compéon e de losr), du délassemen acf

Plus en détail

UNE POLITIQUE DE MAINTENANCE PREVENTIVE ASSOCIEE A UNE DEGRADATION ACCUMULATIVE BIVARIEE OBSERVEE CONTINUMENT

UNE POLITIQUE DE MAINTENANCE PREVENTIVE ASSOCIEE A UNE DEGRADATION ACCUMULATIVE BIVARIEE OBSERVEE CONTINUMENT UNE POITIQUE DE AINTENANE PREVENTIVE ASSOIEE A UNE DEGRADATION AUUATIVE BIVARIEE OBSERVEE ONTINUENT A PREVENTIVE AINTENANE POIY ASSOIATED WITH A ONTINUOUSY OBSERVED UUATIVE BIVARIATE DETERIORATION Ha Ha

Plus en détail

BILAN EN ELECTRICITE : RC, RL ET RLC

BILAN EN ELECTRICITE : RC, RL ET RLC IN N TIIT :, T I. INTNSIT : = dq d en couran varable I = Q en couran connu Méhode générale d éablssemen des équaons dfférenelles : lo d addvé des ensons pus relaons dq caracérsques :, lo d Ohm u = aux

Plus en détail

Bureaux d études en traitement des images

Bureaux d études en traitement des images Bureau d éudes en raemen des mages ESERB Fère Téécommuncaons 3 ème année Opon SC ESERB Fère Eecronque 3 ème année Opon TS AEE 4-5 M. DOAS Bureau d éudes en raemen des mages PARTE REDRESSEMET Dans cee pare

Plus en détail

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012

INF135 Travail Pratique #1 Remise le 16 octobre 2012 École de Technologe Supéeue Pa : Fancs Boudeau, ÉcThé Révson : Aïda Ouangaoua INF35 Taval Paque # Remse le 6 ocobe 0 Inaon à la pogammaon en géne mécanque Taval ndvduel. Objecfs - Mee en applcaon des noons

Plus en détail

Feuilles de style CSS

Feuilles de style CSS Feulles de style CSS 71 Feulles de style CSS Les standards du web Les langages du web : le HTML et les CSS Depus la verson 4 de l'html (décembre 1999), le W3C propose les feulles de style en cascade, les

Plus en détail

Transformation Digitale des Ressources Humaines

Transformation Digitale des Ressources Humaines Transformation Digitale des Ressources Humaines Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa>vité Approches collabora>ves Intelligence collec>ve Stratégie et cohérence Management

Plus en détail

Compétences Managériales et Outils. Séminaire «Développer les personnes dans leurs fonctions pour une efficacité optimale»

Compétences Managériales et Outils. Séminaire «Développer les personnes dans leurs fonctions pour une efficacité optimale» Compétences Managériales et Outils Séminaire «Développer les personnes dans leurs fonctions pour une efficacité optimale» Pour qui? Pour quoi? Objec&fs Vous programmez régulièrement avec vos collaborateurs

Plus en détail

L'alliance unique de deux leaders

L'alliance unique de deux leaders Septembre 2015 Ensemble plus forts & L'alliance unique de deux leaders Une alliance "second to none" pour sor1r du brouhaha de la transforma1on digitale et être opéra7onnel et concret au plus près des

Plus en détail

Prénom et nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014

Prénom et nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014 Prénom e nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014 Exercice n 1 Un ouvrier dispose de plaques de méal de 110 cm de longueur e de 88 cm de largeur. Il a reçu la consigne suivane : «Découpe dans

Plus en détail

Modèles d analyse des biographies en temps discret Exemple d utilisation

Modèles d analyse des biographies en temps discret Exemple d utilisation Modèles d analyse des bographes en emps dscre Exemple d ulsaon Jean-Mare Le Goff Cenre Lnes Pôle Naonal de recherche Lves Unversé de Lausanne Plan Deux ypes de données dscrèes Modèles à emps dscre Modèle

Plus en détail

Accord Entreprise. Le Guide du True-Up. Enterprise Agreement True - Up Guide

Accord Entreprise. Le Guide du True-Up. Enterprise Agreement True - Up Guide Enterprse Agreement True-Up Gude Accord Entreprse Le Gude du True-Up Enterprse Agreement True - Up Gude Le gude du True-Up dans l Accord Entreprse Table des matères Le True-Up des lcences on premse et

Plus en détail

L Evénement en images

L Evénement en images Rédactrce en chef: Edth Defaux L Evénement en mages P a S s o n DYnamsme EchaNge TransparEnce S o l d a R REspect ProfessIonnalsme EnGagement t é Notre Assemblée Générale s est déroulée le 6 févrer derner

Plus en détail

Vertige pour tous (malades et médecins)

Vertige pour tous (malades et médecins) Verge pour ous (malades e médecns) Jean-Phlppe Guyo AU PROGRAMME Pourquo vous n y comprenez ren (e mo non plus) Dfférencer pérphérque-cenral Reconnaîre un VPPB Prse en charge (même s on a pas comprs!)

Plus en détail

Modélisation et simulation de l hydroformage de liners métalliques pour le stockage d hydrogène sous haute pression

Modélisation et simulation de l hydroformage de liners métalliques pour le stockage d hydrogène sous haute pression Modélsaon e smulaon de l hydroformage de lners méallques pour le sockage d hydrogène sous haue presson J.C. Geln, C. Labergère,. Boudeau, S. Thbaud Insu FEMTO-ST, Déparemen Laboraore de Mécanque Applquée

Plus en détail

Lettre de motivation en Suisse et en France

Lettre de motivation en Suisse et en France Rédiger une Lettre de motivation en Suisse et en France 3 ème salon de l emploi transfrontalier 20 et 21 septembre 2012 David Talerman Co-auteur de «Décrocher un emploi en Suisse» Auteur de «Travailler

Plus en détail

Le management de transition

Le management de transition Le management de transition une solution RH pour les entreprises calédoniennes Jeudi 7 avril 2016 Auditorium CCI PRESENTATION QUI QUAND POURQUOI COMMENT Le Management de Transi7on en quelques mots Qui

Plus en détail

I I Offre de CONSEIL. Accompagner les décisions des équipes de direction des établissements de l Enseignement Catholique

I I Offre de CONSEIL. Accompagner les décisions des équipes de direction des établissements de l Enseignement Catholique I I Offre de CONSEIL Accompagner les décisions des équipes de direction des établissements de l Enseignement Catholique Le Créfi : conseil Conseiller et Former les salariés des Etablissements de l Enseignement

Plus en détail

«Former les hommes, ce n'est pas remplir un vase, c'est allumer un feu». Aristophane

«Former les hommes, ce n'est pas remplir un vase, c'est allumer un feu». Aristophane Offres Coaching d équipe - Formation - Atelier «Former les hommes, ce n'est pas remplir un vase, c'est allumer un feu». Aristophane Notre mission : Inspirer Mobiliser - Fédérer Croitre - Influencer - Motiver

Plus en détail

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain.

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain. Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amens.fr/pedagoge/maths/new/ue2007/synthese_ateler_annette_alan.pdf 1 La règle du jeu Un drecteur de casno se propose d nstaller le

Plus en détail

La Table de concertation sur la récupération des CRU non consignés Rapport final

La Table de concertation sur la récupération des CRU non consignés Rapport final - - La Tabe de conceraon sur a récupéraon des CRU non consgnés Rappor fna - - La Tabe de conceraon sur a récupéraon des CRU non consgnés Rappor fna SOMMAIRE Orgne e fonconnemen de a Tabe de conceraon des

Plus en détail

Tableau croisé dynamique

Tableau croisé dynamique Tableau crosé dynamque Tableau crosé dynamque Excel 2010 Créer un tableau crosé dynamque Un tableau crosé dynamque permet de résumer, d analyser, d explorer et de présenter des données de synthèse. S la

Plus en détail

Le Plan Maya, un coup de pouce pour la gestion différenciée?

Le Plan Maya, un coup de pouce pour la gestion différenciée? Le Plan Maya, un coup de pouce pour la gestion différenciée? Valérie Vanparys, chargée de mission Pôle wallon de gestion différenciée asbl valerie@gestiondifferenciee.be 0470/990.320 Pourquoi de la ges.on

Plus en détail

Banque d exercices pour le cours de "mise à niveau" de statistique de M1 AgroParisTech

Banque d exercices pour le cours de mise à niveau de statistique de M1 AgroParisTech Banque d exercces pour le cours de "mse à nveau" de statstque de M1 AgroParsTech Instructons pour les exercces 1. Lorsque ren n est précsé, on suppose que la dstrbuton étudée est gaussenne. Pour les exercces

Plus en détail

Notice d information contractuelle Loi Madelin

Notice d information contractuelle Loi Madelin Noce d nformaon conracuelle Lo Madeln 1. LA RETRAITE es une convenon d assurance collecve sur la ve à adhéson ndvduelle e faculave. Les dros e oblgaons de l Adhéren peuven êre modfés par des avenans au

Plus en détail

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves 1ères Rencontres richesses humaines associa1ves Pour les ACTEURS DU DLA et leurs bénéficiaires, les ASSOCIATIONS d ENVIRONNEMENT et d autres secteurs Paris, 2 et 3 décembre 2014 En partenariat avec : Prix

Plus en détail

(Licence L1 /Durée 3H) Stand d étude de l'effort tranchant dans une poutre Règle Des accroches poids

(Licence L1 /Durée 3H) Stand d étude de l'effort tranchant dans une poutre Règle Des accroches poids (Lcence L1 /Durée 3H) Objectfs : Se famlarser avec l apparel d étude de l'effort tranchant dans une poutre (les pèces consttutves, mode d emplo...) Ben matrser les étapes qu mènent à l élaboraton des dfférents

Plus en détail

I. Fonctionnalités du tableur

I. Fonctionnalités du tableur Olver Coma Macro MRP pour Excel Decembre 1999 I. Fonctonnaltés du tableur I.1. Feulle «Nomenclature «Le tableur propose pluseurs optons à l ouverture du fcher. Cnq boutons apparassent à drote de la feulle

Plus en détail

Décomposition d une fraction rationnelle en éléments simples

Décomposition d une fraction rationnelle en éléments simples Décomposon d une fracon raonnelle en élémens smples I Premère éape Dvson eucldenne de polynômes On rappelle que procéder à la dvson eucldenne d un polynôme A par un polynôme B non nul, c es écrre A BQ

Plus en détail

Courant continu et courants alternatifs

Courant continu et courants alternatifs Classe : 2ME BEP Méers de l élecroechnque Couran connu e couran alernaf Leu : Salle de cours & salle de mesures Objecf Dfférencer les caracérsques d un couran connu e d un couran alernaf,. Savors : S.2

Plus en détail

o cl o a L'Aide Personnalisée aux élèves en mise en place par I'Etat, difficulté un dispositif irréaliste (1) CL (1, (1) (1, ffi

o cl o a L'Aide Personnalisée aux élèves en mise en place par I'Etat, difficulté un dispositif irréaliste (1) CL (1, (1) (1, ffi ff ----a L'Ade Personnalsée aux élèves en dffculté (1) o a (1) L CL (1, E L (1, II a o cl mse en place par I'Etat, un dspostf rréalste Vendred ltoctobre 2008 à 14h Mare de Mourenx Sommare ---o : : ----r

Plus en détail

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation.

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

Leadership et Performance Collec4ve

Leadership et Performance Collec4ve Accélérateur de Croissance Leadership et Performance Collec4ve Forma4on inter- entreprises de 2+2 jours Lyon les 6/7juin et 4/5 juillet 2016 www.managessens.com Rappelez vous que le chemin du succès est

Plus en détail

COMMI SSARI GÉNÉRAL DÉVEL OPPEMENT DURABL www. devel oppement dur abl gouv.

COMMI SSARI GÉNÉRAL DÉVEL OPPEMENT DURABL www. devel oppement dur abl gouv. C OMMI S S ARI AT GÉ NÉ RALAU DÉ VE L OPPE ME NT DURABL E J u l l e 2014 Réf ér enc es T r ans onéc ol og que, C ons omma on emodesdev edur abl es D r ec ondel ar ec her c heedel nnov a on www. devel oppemen

Plus en détail

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PARTENAIRES ACHATS LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PROGRAMME La geson de la relaon fournisseur Supplier Relaonship Management est au centre de l aenon de toutes les foncons Achats. Les

Plus en détail

Mesurer la qualité de la prévision

Mesurer la qualité de la prévision Mesurer la qualté de la prévson Luc Baetens 24/11/2011 www.mobus.eu Luc Baetens 11 ans d expérence Planfcaton Optmsaton des stocks Organsaton de la Supply Chan Performance de la Supply Chan Geston de la

Plus en détail

Tétranormalisa-on et management stratégique du territoire : le cas du Grand Genève

Tétranormalisa-on et management stratégique du territoire : le cas du Grand Genève Tétranormalisa-on et management stratégique du territoire : le cas du Grand Genève Directeur de thèse : Pr Marc BONNET, Professeur de Sciences de Ges5on à l IAE de Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3,

Plus en détail

Surveiller son image de marque : répondre aux avis consommateurs

Surveiller son image de marque : répondre aux avis consommateurs Surveiller son image de marque : répondre aux avis consommateurs Blueboat est spécialisé dans l accompagnement stratégique de votre présence en ligne afin de renforcer votre communication online auprès

Plus en détail

LE PARRAINAGE POUR LIER SCIENCE ET CULTURE

LE PARRAINAGE POUR LIER SCIENCE ET CULTURE LE PARRAINAGE POUR LIER SCIENCE ET CULTURE Marcel Risi, président et directeur général Centre québécois de valorisation de la biomasse, Sainte-Foy, Québec Introduction L expérience accumulée depuis huit

Plus en détail

PMO et Ges)on axée sur les Résultats

PMO et Ges)on axée sur les Résultats PMO et Ges)on axée sur les Résultats Les nouveaux ou)ls du management de la performance Mohammed M HAMDI. Caciopee Pression Augmenta)on des besoins, des dépenses Evolu)on démographique Elargissement Exigences

Plus en détail

Objectifs de cet atelier

Objectifs de cet atelier LES ATELIERS DE REGAIN La dynamique de groupe 2 Objectifs de cet atelier Finalité : développer la capacité d'un groupe de personnes à collaborer pour formuler son propre avenir et y parvenir en contexte

Plus en détail

Former les enseignants

Former les enseignants SESSION: Promouvoir les compétences psychosociales chez les enfants et les jeunes Former les enseignants aux compétences psychosociales Michel CLAEYS BOUUAERT Psychothérapeute, formateur Président de l

Plus en détail

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations Contrats prévoyance des TNS : Clarfer les règles pour sécurser les prestatons Résumé de notre proposton : A - Amélorer l nformaton des souscrpteurs B Prévor plus de souplesse dans l apprécaton des revenus

Plus en détail

Chapitre 2 : Energie potentielle électrique. Potentiel électrique

Chapitre 2 : Energie potentielle électrique. Potentiel électrique 2 e BC 2 Energe potentelle électrque. Potentel électrque 12 Chaptre 2 : Energe potentelle électrque. Potentel électrque 1. Traval de la orce électrque a) Expresson mathématque dans le cas du déplacement

Plus en détail

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes EH SmartVew Servces en lgne Euler Hermes Identfez vos rsques et vos opportuntés Plotez votre assurance-crédt www.eulerhermes.be Les avantages d EH SmartVew L expertse Euler Hermes présentée de manère clare

Plus en détail

Le coaching au service de l enseignement

Le coaching au service de l enseignement Le coaching au service de l enseignement Forma8ons Ateliers - Anima8ons MJf Notre mission Voici une dizaine d années que le coaching spécifique aux 15-25 ans est apparu en France. Décrié au début, il trouve

Plus en détail

Cerveau & management NOVIAL - 2008 Diapositive N 1

Cerveau & management NOVIAL - 2008 Diapositive N 1 CERVEAU et MANAGEMENT Cerveau & management NOVIAL - 2008 Dapostve N 1 Connaître sa ou ses partes domnantes Nourrr les autres partes Savor fonctonner sur ses 4 cerveaux Cerveau & management NOVIAL - 2008

Plus en détail

La Préparation Mentale

La Préparation Mentale La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

Notice d information contractuelle Entreprise article 83. Generali.fr

Notice d information contractuelle Entreprise article 83. Generali.fr parculers professonnels ENTREPRISES Noce d nformaon conracuelle Enreprse arcle 83 General.fr Noce d nformaon conracuelle Sommare Préambule... 3 Arcle 1 - Défnons... 3 Arcle 2 - bje... 4 Arcle 3 - Garanes...

Plus en détail

Somfy Box. Activation de l option io et programmation de vos produits io

Somfy Box. Activation de l option io et programmation de vos produits io Somfy Box Actvaton de l opton o et programmaton de vos produts o Sommare Pré-requs pour la programmaton de produts o sur la Somfy Box 1 Harmonser la clé système 1 Qu est-ce que la clé système? 1 Dans quel

Plus en détail

Notice d information contractuelle Loi Madelin. Generali.fr

Notice d information contractuelle Loi Madelin. Generali.fr parculers PRFESSINNELS enreprses Noce d nformaon conracuelle Lo Madeln General.fr Noce d nformaon conracuelle Le présen documen es rems à re de proposon e de proje de conra. Naure de la Convenon : LA RETRAITE

Plus en détail

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Sur pied

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Sur pied 1a Déballage du système vdéo MX200 oîte de la base du ped de support MX200 La boîte de la base du ped de support MX200 content la colonne du ped de support, deux caches et la base du ped de support, ans

Plus en détail

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Gouvernance des données et ges1on des données de référence

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Gouvernance des données et ges1on des données de référence MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires Gouvernance des données et ges1on des données de référence 1 La gouvernance des données Défini1on: «Processus de supervision et de décision qui permet

Plus en détail

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel IPAG Business School Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014 LALLEMAND Thibault Groupe : 2S81 Stage de formation au recrutement et au placement de personnel Adecco

Plus en détail

Qu entend-on par leadership?

Qu entend-on par leadership? Qu entend-on par leadership? Position d un leader Capacité à diriger L action de diriger Le leadership est une capacité reconnue à un membre d un groupe par les autres membres du groupe de pouvoir influencer

Plus en détail

TYPO3 et les Intranets Collaboratifs

TYPO3 et les Intranets Collaboratifs TYPO3 et les Intranets Collaboratfs Rachel Foucard Rachel Foucard Responsable technque W-Sels Profl : Développeur TYPO3 Certfé TYPO3 Integrator TYPO3 et les Intranets Collaboratfs

Plus en détail

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET»

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» «COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» Chefs de projet ou toute personne ayant à communiquer en publique Comprendre et u,liser la communica,on non verbale Comprendre et u,liser le communica,on verbale

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE POUR LA GESTION DES COMPETENCES DE VOTRE CAPITAL HUMAIN

VOTRE PARTENAIRE POUR LA GESTION DES COMPETENCES DE VOTRE CAPITAL HUMAIN VOTRE PARTENAIRE POUR LA GESTION DES COMPETENCES DE VOTRE CAPITAL HUMAIN Assessments Outil d aide à la décision lors de recrutements et/ou promotions internes Evaluation de compétences-clés personnelles

Plus en détail

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves 1ères Rencontres richesses humaines associa1ves Entretien annuel professionnel Paris, 2 et 3 décembre 2014 En partenariat avec : Programme GPEC Contexte d élaboration des outils Une démarche sur mesure

Plus en détail

Temps d échange sur le Lean

Temps d échange sur le Lean Temps d échange sur le Lean Comité d orienta7on de l Itmd Atelier collec7f 3 février 2015 Atelier animé et res7tué par Elsa Bonal Déjà- là Table des ma7ères 1. La démarche de cet atelier collec7f 2. Repères

Plus en détail

Concepteur de Systèmes d Informa6on

Concepteur de Systèmes d Informa6on Concepteur de Systèmes d Informa6on Un groupe d entreprises dédié à la concep5on et à l exploita5on des SI Effec6f : 14 personnes Créa6on : 2005 Cible : PME / PMI - BRETAGNE / PDL Clientèle : 100 clients

Plus en détail

JOURNÉE ANNUELLE DE FORMATION DES SUPERVISEURS DE STAGE EN RÉADAPTATION. Hôtel Québec. 28 mai 2007

JOURNÉE ANNUELLE DE FORMATION DES SUPERVISEURS DE STAGE EN RÉADAPTATION. Hôtel Québec. 28 mai 2007 JOURNÉE ANNUELLE DE FORMATION DES SUPERVISEURS DE STAGE EN RÉADAPTATION Hôtel Québec 28 mai 2007 AIMER APPRENDRE ET FAIRE APPRENDRE Serge Talbot Directeur général du premier cycle PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Les bases et principales notions utiles de planification, suivi et évaluation

Les bases et principales notions utiles de planification, suivi et évaluation Les bases et principales notions utiles de planification, suivi et évaluation Présentation: Dr. Eberhard Gohl, Impact Plus Cycle de formation pour les chargé(e)s de coopération des ABH et du MEMEE 2012,

Plus en détail

Armel Cusin- Gogat 06 46 53 49 17 acg@terreetciel- conseil.fr

Armel Cusin- Gogat 06 46 53 49 17 acg@terreetciel- conseil.fr Armel Cusin- Gogat 06 46 53 49 17 acg@terreetciel- conseil.fr Terre & Ciel 2012 Terre & Ciel - SARL au capital social de 5000 - RCS Nantes 478 048 838 p. 1 3 impasse des Tourmalines 44300 Nantes Siège

Plus en détail

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PARTENAIRE RESSOURCES HUMAINES SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PROGRAMME Il est primordial pour une organisation de savoir

Plus en détail

particuliers PROFESSIONNELS entreprises Notice d information contractuelle Loi Madelin Generali.fr

particuliers PROFESSIONNELS entreprises Notice d information contractuelle Loi Madelin Generali.fr parculers PRFESSINNELS enreprses Noce d nformaon conracuelle Lo Madeln General.fr Noce d nformaon conracuelle Le présen documen es rems à re de proposon e de proje de conra. Naure de la Convenon : LA RETRAITE

Plus en détail

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme Ensegnement secondare Dvson supéreure PHYSI Physque Programme 3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF Langue véhculare : franças Nombre mnmal de devors par trmestre : 1 PHYSI_3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF_PROG_10-11 Page 1

Plus en détail

OBJECTIFS. Evalua/on d un programme d éduca/on thérapeu/que VIH adultes et enfants intégré à la prise en charge médicale

OBJECTIFS. Evalua/on d un programme d éduca/on thérapeu/que VIH adultes et enfants intégré à la prise en charge médicale OBJECTIFS Evalua/on d un programme d éduca/on thérapeu/que VIH adultes et enfants intégré à la prise en charge médicale Sites: Centre Hospitalier Départemental de l Ouémé Plateau & Clinique Louis Pasteur

Plus en détail

Le coaching individuel: un outil de prévention-gestion du stress ou un levier d amélioration de la qualité de vie au travail?

Le coaching individuel: un outil de prévention-gestion du stress ou un levier d amélioration de la qualité de vie au travail? Le coaching individuel: un outil de prévention-gestion du stress ou un levier d amélioration de la qualité de vie au travail? Nathalie Cortial Vivien, 2013 1 De la prévention du stress à la qualité de

Plus en détail

Programme de formation

Programme de formation Formations sélectionnées et financées par le FAFIEC Programme de formation vendredi 25 juillet 2014 DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES MANAGERIALES - 1 jour Formation dispensée par PIERRE CHAMBE CONSEIL 2 juin

Plus en détail

L'Entrainement des féminines. La femme n'est pas un homme comme les autres!

L'Entrainement des féminines. La femme n'est pas un homme comme les autres! L'Entrainement des féminines La femme n'est pas un homme comme les autres! Doit on appréhender l entrainement des féminines comme un entrainement singulier qui @ent compte des par@cularités de féminines,

Plus en détail

Calcul mental, jeu et numérique. Eric Trouillot Nantes- 2015

Calcul mental, jeu et numérique. Eric Trouillot Nantes- 2015 Calcul mental, jeu et numérique Eric Trouillot Nantes- 2015 Le calcul mental est iden=fié comme une des clés de la réussite en mathéma=ques Indispensable pour le futur citoyen (pourcentages, prêts bancaires,

Plus en détail

Condensateur. Relation entre la charge et la tension aux bornes d un condensateur :

Condensateur. Relation entre la charge et la tension aux bornes d un condensateur : Formulare d élecrcé Pons de cours Condensaeur Explcaons ou ulsaons Un condensaeur es composé de deux armaures méallques séparé par un solan appelé délecrque. S une armaure se charge posvemen, l aure es

Plus en détail

La continuité des activités de l entreprise dans le cadre du risque Chikungunya

La continuité des activités de l entreprise dans le cadre du risque Chikungunya La continuité des activités de l entreprise dans le cadre du risque Chikungunya Avis d Expert UDE MEDEF Guadeloupe Mercredi 26 février 2014 M Baïreh LISETTE Florestan ROUET SOMMAIRE 1. Introduc2on 2. Evalua2on

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

Economie sociale et transi.ons polycentriques

Economie sociale et transi.ons polycentriques Economie sociale et transi.ons polycentriques Thomas Bauwens et Sybille Mertens Congrès des économistes belges de langue française Commission 4 Quelle économie dans une ère post- croissance? 26 novembre

Plus en détail

Programme ESPACE. Programme SFP: Promouvoir les compétences psychosociales chez les enfants et. les jeunes. Principes et premiers résultats

Programme ESPACE. Programme SFP: Promouvoir les compétences psychosociales chez les enfants et. les jeunes. Principes et premiers résultats Promouvoir les compétences psychosociales chez les enfants et les jeunes Programme ESPACE Principes et premiers résultats Programme SFP: Principes et premiers résultats Corinne ROEHRIG Médecin de santé

Plus en détail

LA VALEUR ACTIONNARIALE : NOTE TECHNIQUE

LA VALEUR ACTIONNARIALE : NOTE TECHNIQUE LA VALEUR ACTIONNARIALE : NOTE TECHNIQUE Rober COBBAUT e Séphane NASSAUT Unversé Caholque de Louvan INTROUCTION La vogue de la «valeur aconnarale» (shareholder value) peu êre arbuée pour une par mporane

Plus en détail

Combiner des apprenants: le boosting

Combiner des apprenants: le boosting Types d expers Combner des apprenans: le boosng A. Cornuéjols IAA (basé sur Rob Schapre s IJCAI 99 alk)! Un seul exper sur l ensemble de X! Un exper par sous-régons de X (e.g. arbres de décsons)! Pluseurs

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

Arbre à problemes et Arbres à objectifs

Arbre à problemes et Arbres à objectifs Arbre à problemes et Arbres à objectifs CAUSES D ECHEC DES ENTREPRISES NOUVELLES è Problèmes commerciaux q Marché mal ciblé q Clientèle poten3elle surévaluée q Délais de paiement clients sous évalués q

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Amplification Linéaire à Transistor Bipolaire

Amplification Linéaire à Transistor Bipolaire UFM Préparaon APT Géne lerque Amplfaon néare à Transsor polare Sruure énérale d un ru d amplfaon : Snal à amplfer (as neau) X X Amplfaeur are (Hau neau) Soure de pussane (Fourne par ) X amplfaon ne onerne

Plus en détail

Rôle de l employeur en matière de soins de santé durables

Rôle de l employeur en matière de soins de santé durables Rôle de l employeur en matière de soins de santé durables Objectifs Comprendre la résilience Comprendre les facteurs contribu4fs qui nous rendent résilients Comment iden4fier les problèmes de résilience

Plus en détail

Notice d information contractuelle Loi Madelin. Generali.fr

Notice d information contractuelle Loi Madelin. Generali.fr parculers PRFESSINNELS enreprses Noce d nformaon conracuelle Lo Madeln General.fr Noce d nformaon conracuelle Le présen documen es rems à re de proposon e de proje de conra. Naure de la Convenon : LA RETRAITE

Plus en détail

Qu attendent les étudiants d écoles de commerce de leurs stages & apprentissages? BUSINESS SCHOOLS ASPIRATIONS 2013

Qu attendent les étudiants d écoles de commerce de leurs stages & apprentissages? BUSINESS SCHOOLS ASPIRATIONS 2013 Menée auprès de 3000 étudiants, en ligne et sur les principaux forums étudiants 2012 / 2013, l enquête HappyTrainees Aspirations de meilleuresentreprises.com analyse leurs aspirations vis à vis des stages

Plus en détail

Nous sommes tous des mathéma-ciens!

Nous sommes tous des mathéma-ciens! Nous sommes tous des mathéma-ciens! Thierry DIAS, HEP Lausanne thierry.dias@hepl.ch h7p://perso.orange.fr/dias.thierry/ h7p://dyscalculie.ocinfo.ch La science nous propose des énoncés vérifiables et non

Plus en détail

Détecteur de fumée radio fumonic 3 radio net. Informations pour locataires et propriétaires

Détecteur de fumée radio fumonic 3 radio net. Informations pour locataires et propriétaires Détecteur de fumée rado fumonc 3 rado net Informatons pour locatares et proprétares Félctatons! Des détecteurs de fumée ntellgents fumonc 3 rado net ont été nstallés dans votre appartement. Votre proprétare

Plus en détail

Formation BF4 CIAA. ERFAN Poitou Charentes Philippe Barriere

Formation BF4 CIAA. ERFAN Poitou Charentes Philippe Barriere Formation BF4 CIAA ERFAN Poitou Charentes Philippe Barriere LE LEADERSHIP - Pour faire face à un environnement complexe. - Pour mettre en œuvre des changements stratégiques et opérationnels. Les directeurs

Plus en détail

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Support de table

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Support de table 1a Déballage du système vdéo MX200 oîte du support de table MX200 La boîte du support de table MX200 content le support de table équpé d un pvot et un cache arrère. Placez le support de table sur une surface

Plus en détail

Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) Résidence Floréa St Esprit - Martinique

Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) Résidence Floréa St Esprit - Martinique Floréa Sant-Esprt Etablssement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) Résdence Floréa St Esprt - Martnque 40 lts Une opératon mmoblère sécursée & pérenne > Se consttuer un patrmone mmobler

Plus en détail

Coach. Coach Professionnel Interne

Coach. Coach Professionnel Interne Coach Coach Professionnel Interne CONVERGENCE Conseil RH Philippe BIGOT : info@convergencerh.com Le Portalis 505 avenue de Rome Les Playes Jean Monnet 83500 La Seyne sur Mer tel. : 04 98 01 60 50 de 4215

Plus en détail

Paramédical F O R S P A R A M E D I C A L H E N A L L U X S I D I I E F 2 0 1 5

Paramédical F O R S P A R A M E D I C A L H E N A L L U X S I D I I E F 2 0 1 5 Paramédical PRESENTATION PLAN DE L EXPOSÉ Introduction 1. Evolution du concept de la formation continue 2. Le contexte dans le domaine de la santé 3. Les besoins et les enjeux 4. La formation continue

Plus en détail

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management?

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management? de management? Voici quatre situations professionnelles : à chaque fois vous avez le choix entre quatre types de comportements. Cochez la case qui, selon vous, correspond le plus au comportement que vous

Plus en détail

LEAD Business School. Stephanie.lemarec@animaeconseil.com Boubakar Bena6a

LEAD Business School. Stephanie.lemarec@animaeconseil.com Boubakar Bena6a Stephanie.lemarec@animaeconseil.com Boubakar Bena6a Les 6 fondamentaux du management 2 Programme Les mécanismes de la rela6on et de l individu Autoritarisme vs autorité Vision! Puni6on vs sanc6on Le paradoxe

Plus en détail

BIEN COMMUNIQUER AU TÉLÉPHONE

BIEN COMMUNIQUER AU TÉLÉPHONE BIEN COMMUNIQUER AU TÉLÉPHONE (confirmés) 3 jours (débutants) Améliorer sa prospection téléphonique. Améliorer son accueil client au téléphone. Améliorer sa relation client/prospect au téléphone. Savoir

Plus en détail

Le Management Lean. Michael Ballé. Excellence Systems Group Consultants 1

Le Management Lean. Michael Ballé. Excellence Systems Group Consultants 1 Le Management Lean Michael Ballé 1 Le «Gold Mine» Freddy a découvert Toyota en 1975 J étudie les programmes d amélioration depuis 15 ans Beaucoup essayent, peu réussissent, ceux qui réussissent le font

Plus en détail