Pour avoir les idées plus claires...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pour avoir les idées plus claires..."

Transcription

1 ARNET PRATIQUE Pour avor les dées plus clares lorsque vous développez un projet d ntérêt général. Outl produt avec le souten du rédt Mutuel

2 accuel SOMMaRe «Je ne connas pas d entrepreneur qu n at pas comms d erreurs. Elles sont même plus fréquentes lorsque l on se lance dans un projet d entreprenarat socal où les chemns sont encore mons balsés. Il faut se tromper, c est nécessare. On n apprend jamas meux qu en comprenant les erreurs que l on a fates. Pour ma part, ça fat près de ans que j apprends Préface J a au mons comprs une chose : être entrepreneur socal, c est fare avec la réalté sans jamas l accepter. Vous serez ben souvent déçu face au manque d magnaton de ceux (partenares fnancers, jurstes, pouvors publcs ) qu vous feront face et qu seront pourtant nécessares pour concrétser votre projet. ela ne dot jamas entamer votre enthousasme! Au contrare, soyez convancus que pour amélorer les choses dans notre socété, l faut bousculer les dées reçues. Pour vancre le conformsme, l faut apprendre à convancre. e gude vous permettra de vous poser les bonnes questons pour meux formalser votre acton et ans la crédblser. onfronter un projet nnovant aux sceptques est un exercce très enrchssant. Interroger son projet sous tous les angles vous adera à évter un certan nombre d erreurs. Pour devenr entrepreneur socal, l faut d abord rasonner en entrepreneur. Sachez construre votre projet comme une entreprse classque ; écoutez tous les avs, décdez seul!» Jean-Marc Borello, Délégué général du Groupe SOS Page suvante >

3 accuel SOMMAIRE Introducton A quel problème socal répondez-vous? omment résoudre ce problème? Quelle est votre valeur ajoutée? Sommare Quelle est votre stratége de développement? 9 Quelle est votre modèle économque? omment mesurez vous votre mpact socal? Quelle est la melleure organsaton? oncluson Page suvante >

4 accuel SOMMAIRE Introducton Vous avez décdé de vous engager en mettant votre talent et votre énerge dans un projet d ntérêt général? Vous êtes à la tête de votre projet, votre actvté fonctonne mas vous vous demandez : ) omment fare pour vous développez sans perdre votre âme? ) omment fare pour fnancer vos actvtés durablement et ce sans perdre de vue votre msson socale? ) omment mesurer votre mpact socal? Prendre du temps mantenant pour en économser plus tard L objectf de ce carnet pratque est de vous donner quelques clefs pour vous permettre de réfléchr dfféremment à votre projet. ela dot vous ader normalement à y vor plus clar et donc à convancre plus faclement vos partenares de la pertnence de ce que vous développez. ertanes questons proposées c peuvent vous paraître complquées et lon de votre quotden. Pourtant elles sont essentelles pour préparer l avenr! Il est mportant de noter que la réflexon proposée n est pas lnéare. En travallant sur la queston (comparason avec les autres acteurs), vous pouvez être amenés à redéfnr votre msson (queston ), en travallant sur votre modèle économque (queston ) vous pouvez être amenés à fare évoluer votre stratége de développement (queston ) Page suvante >

5 accuel SOMMAIRE Ashoka - questons pour avor les dées clares ntroducton Plan type d une queston Pourquo cette queston? Quelques mots pour comprendre l ntérêt de la queston posée. Mettez vous dans la peau d un fnanceur Pour % des entrepreneurs socaux, le manque de moyens fnancers auquel ls font face est le prncpal fren à leur développement. Étude Ashoka-AVISE réalsée en septembre 008 par Opnon Way auprès d un échantllon de 00 entrepreneurs socaux. Il est ntéressant de vous mettre dans la peau de votre nterlocuteur et notamment dans celle d un fnanceur potentel. est une personne extéreure qu ne connaît en général pas votre domane : ce sera un bon test de votre nveau de clarté s vous arrvez à convancre ce genre de personnes! Imagnez que vous ayez des fonds à attrbuer et une montagne de propostons de projets d ntérêt général : omment chosrez-vous? Par contre, le but n est pas de tout fare pour sédure les fnanceurs en rentrant de force dans leurs cases. Un outl pour avancer Les outls que nous vous proposons sont évdemment là pour vous ader mas certans seront plus ou mons adaptés à votre actvté : vous êtes les seuls à savor ce qu est utle et performant pour vous! Des exemples pour comprendre Tout au long du carnet, nous allons utlser le cas de l assocaton SIEL Bleu, cofondée à Strasbourg par Jean-Mchel Rcard et Jean-Danel Muller en 99. SIEL Bleu (devenu Groupe Sel Bleu en 00) a pour objectf de développer une pratque physque adaptée du jeune salaré en entreprse jusqu à la personne âgée dépendante dans un objectf de préventon santé. e même cas sera utlsé dans les sept questons clefs afn de vous ader à comprendre la logque globale du arnet Pratque. Les questons seront également enrches d autres exemples afn d offrr une vson plus large des réponses possbles SIEL BLEU A retenr! Dans cette rubrque, vous trouverez les éléments essentels à retenr pour chaque queston. A fare / à ne pas fare Quelques petts consels pour vous orenter. Ressources complémentares Enfn, s vous souhatez aller plus lon, vous trouverez des lens nternet ou des références de lvres. Page suvante >

6 accuel SOMMAIRE Ashoka - questons pour avor les dées clares ntroducton Quelques mots sur Ashoka et le concours IMPAT Ashoka est une organsaton nternatonale qu a pour objectf depus ans d ader au développement et à la structuraton du secteur de l Entreprenarat Socal. L antenne françase d Ashoka, lancée en 00, est une assocaton lo 90 qu développe dfférents programmes dont : Le Programme Venture, qu dentfe, sélectonne et accompagne chaque année des entrepreneurs socaux nnovants capables de mettre en place des changements socaux à grande échelle. Aujourd hu près de 000 entrepreneurs socaux sont ans accompagnés dans plus de 0 pays. Le oncours IMPAT qu vse à permettre à des organsatons de structurer leur développement, de réfléchr à leur modèle économque et de mesurer leur mpact socal. Pour revvre les moments forts de la ère édton et vor la vdéo. lquez c >>> e carnet pratque a été conçu par l équpe d Ashoka à la sute de la ère édton du concours IMPAT. oordnaton de la publcaton : Florence Rzzo Rédacteurs / ontrbuteurs : Olver Kayser, Armand Mourot, Mora Ranavoarnosy, Alce Plane, Mattheu Baret, Jean-Mchel Rcard Relecteurs : Vrgne Seghers, Franços Rousseau, atherne Leroy-Jay Pour en savor plus ONOURS IMPAT ASHOKA Page suvante >

7 accuel SOMMAIRE A quel problème socal répondez vous? Quels en sont les enjeux? Pourquo cette queston? S vous vous êtes engagés c est que vous êtes absolument convancus du ben fondé de votre acton. est le cas des organsatons d ntérêt général qu se créent chaque année. omment allez vous fare comprendre l urgence de ce problème socal à vos partenares et vos fnanceurs? Le fat de défnr précsément le problème auquel vous répondez et d en quantfer les enjeux, vous permettra de démontrer l ntérêt de votre projet. Page suvante >

8 8 accuel SOMMAIRE Ashoka - questons pour avor les dées clares a quel problème socal répondez-vous? Mettez-vous dans la peau d un fnanceur Voc stuatons : dans laquelle l Entrepreneur Socal est l le plus convancant? Stuaton N Q Dtes-mo en mots, à quel problème socal vous répondez? Je m adresse au problème de l nserton économque des jeunes dans les quarters. Q Est-ce que vous avez une dée de ce que cela coûte à la socété de lasser ces jeunes sans traval? Oh mas vous savez comme mo à quel pont les allocatons chômage coûtent cher à la socété! Stuaton N Q Dtes mo en mots, à quel problème socal vous répondez? Je m adresse au problème du chômage des jeunes des quarters sensbles en France et au fable taux de créaton d entreprses dans les quarters en dépt d un ntérêt plus fort de ces jeunes. En effet, selon une étude IFOP, jeune des quarters sur souhaterat créer son entreprse contre, en moyenne, personne sur sur le terrtore natonal! Q Est-ce que vous avez une dée de ce que cela coûte à la socété de lasser ces jeunes sans traval? Le taux de chômage des jeunes ( à ans) en Zone Urbane Sensble est près de deux fos plus élevé que dans les agglomératons hors ZUS (8% contre 0,% en 00.) En 00, l observatore des ZUS soulgnat que 000 jeunes résdant dans ces quarters étaent sans emplo et ne suvaent pas de formaton, sot un coût comprs entre 80 mllons (RMI= 000 ) et mllards 8 mllons (Allocaton chômage : ) pour la socété. Et ce chffre n nclut pas les coûts ndrects et humans : mal-être socal, problèmes de délnquance et d addcton. e qu permet à l Entrepreneur Socal d être plus convancant dans la stuaton, c est qu l est capable de chffrer et de qualfer précsément le problème auquel l veut répondre. Un outl pour avancer Voc quelques éléments pour vous ader à meux défnr, à meux chffrer le problème socal auquel vous vous adressez : ) Identfer clarement le beson socal Quel est le problème? Pourquo est-ce un problème? Quelles sont les causes de ce problème? (lster les causes prncpales) ) Evaluer le coût complet de ce problème Le coût socal est la somme de conséquences négatves lées à un problème défn. omment mesurer le coût économque et socal que l on pourrat fare économser à la collectvté en montant un projet? Les coûts drects qu correspondent aux ressources fnancères que la socété dot consacrer à la compensaton du problème (Ex : RMI, allocaton chômage, allocaton personnes handcapées, remboursement de fras médcaux ) Les coûts ndrects qu reflètent par exemple la perte de capacté productve actuelle et future. Les coûts humans révèlent la perte de qualté de ve/ de ben être des personnes touchées drectement ou ndrectement par le problème. En effet, l est essentel de mesurer l mpact d une personne en dffculté sur sa famlle et son envronnement proche (le quarter, l école, ) ) Identfer votre / vos cbles(s) Quelles sont les cbles drectes de vos projets? Qu supporte les coûts/les conséquences fnancères et humanes du problème? (La réponse à cette queston dot vous permettre de trouver les cbles ndrectes de votre projet.) Quelles sont les caractérstques de ces populatons cbles? omben de personnes sont concernées? (A l échelle du terrtore sur lequel vous êtes mplanté ou de celu sur lequel vous voulez vous développer) Page suvante >

9 9 accuel SOMMAIRE Ashoka - questons pour avor les dées clares a quel problème socal répondez-vous? Des exemples pour comprendre Identfcaton du beson socal Quel est le problème? L entrée prématurée des senors dans une stuaton de dépendance est un vértable enjeu. L âge moyen de la dépendance chez les hommes est de ans alors que leur espérance de ve est de 8 ans. Pour les femmes, l est de ans sachant que leur espérance de ve est de 8 ans. Pourquo est-ce un problème? est un enjeu en rason du fort coût human (perte de qualté de ve/ de ben être) pour les personnes âgées et leur entourage et du coût fnancer pour la collectvté (remboursement des fras médcaux, hosptalsaton...). Quelles sont les causes de ce problème? Le manque de pratque physque est une cause fondamentale de la dépendance prématurée des senors. ette dépendance est exacerbée par la saturaton des masons de retrate qu n ont pas antcpé le vellssement de la populaton. Evaluaton du coût complet Les coûts drects : omben coûte une personne âgée dépendante à la socété? Allocaton pour l autonome APA est versée à mllon de personnes âgées dépendantes. * Son coût annuel s élèverat à mllards d euros. remboursement de fras médcaux : 80% des dépenses de santé (sot 8 mllards d euros*), ntervennent dans les dernères années de la ve. Les coûts ndrects : Quelle est l utlté socale d avor des personnes âgées ndépendantes? Il est très dffcle de chffrer cela. e que nous pouvons dre c est que les personnes âgées ndépendantes s occupent à la fos de leurs petts-enfants et de leurs parents plus âgés. Les coûts humans : Une forte perte de ben-être pour les personnes âgées et leur entourage. Rupture du len socal en restant chez so * La dépense courante de santé s élevat à 8 mllards d euros en 00. Identfcaton des cbles Quelles sont les cbles drectes de votre projet? Les personnes âgées et leurs famlles. omment les toucher? Il est très dffcle de toucher les personnes âgées en drect. Il faut agr par l ntermédare des famlles, du corps médcal, des masons de retrate, des casses de retrate. Quelles sont les cbles ndrectes de votre projet? Les casses de retrate, mutuelles, RAM, tous les organsmes pour qu la dépendance est un coût mportant. Quelles sont les caractérstques de ces populatons cbles? ble prncpale : personnes de + de 0 ans (zones rurales, zones urbanes), qu elles vvent seules, en couple ou en nsttuton. ème cble : les jeunes retratés (Mult-actvtés, très actfs) omben de personnes sont concernées? Il y a mllon de personnes dépendantes. Par alleurs, % de la populaton françase a plus de 0 ans, sot envron 9 mllons de personnes. Page suvante >

10 0 accuel SOMMAIRE Ashoka - questons pour avor les dées clares a quel problème socal répondez-vous? A retenr Nous savons ben qu l est dffcle vore parfos mpossble de chffrer précsément le nombre de personnes concernées ou le coût socal de la non-acton Vous pouvez peut-être mettre en évdence l urgence de la problématque en donnant un exemple d une stuaton typque non résolue. en mots Pour défnr le problème auquel vous avez décdé de répondre, essayez de : Délmter ce problème : Quel est le beson socal? Quelle est la cble? hffrer le nombre de personnes concernées par ce problème (en mllers ou en pourcentage de la populaton) et sélectonner les chffres les plus parlants par rapport à la soluton que vous apportez ; Explquer pourquo ce problème exste (quelles sont les causes?) Quantfer/qualfer ce que ça coûte à la socété de ne pas trater ce problème. A fare / à ne pas fare A fare S vous ne réussssez pas à trouver drectement des chffres et des statstques dans des études déjà réalsées par l INSEE notamment, prenez des hypothèses et essayez de fare une estmaton. L mportant est d avor un ordre de grandeur réalste de l ampleur du problème et de pouvor justfer cet ordre de grandeur. La réponse que vous apportez dot être calbrée par rapport à votre compréhenson du problème et des bénéfcares. Ex : Votre projet ne résoudra pas à lu seul le problème du chômage en France donc soyez réalste sur les chffres que vous avancez! A ne pas fare Ne pas confondre les bénéfcares fnaux avec la cble proprement dte de votre projet. Dans le cas de l organsaton Drots Quotdens en Belgque qu travalle sur l accès à une nformaton jurdque vulgarsée et actualsée ( ), leur cble est celle des travalleurs socaux, ce qu permet à cette organsaton de démultpler son mpact sur les bénéfcares fnaux (les personnes en stuaton de précarté). Ressources complémentares Le ste de l INSEE Les nsttuts de sondage Les stes des mnstères Les stes des Observatores La documentaton françase observatore des négaltés Etudes de marché dans le secteur observatore de l ANPE médco socal Page suvante >

11 accuel SOMMAIRE omment résoudre le problème que vous avez dentfé? Quels sont vos levers d acton? Pourquo cette queston? Vous venez normalement de prouver pourquo l est mportant et urgent de résoudre le problème que vous avez dentfé. La précson des cbles et de la talle des segments sont des éléments qu ont du vous permettre de montrer l ampleur du problème. L étape suvante consste à la fos à analyser les ponts de blocage qu empêchent la résoluton de ce problème et à dentfer quels sont vos levers d acton. L enjeu c est de montrer que la msson que vous vous êtes donnée apportera une réponse plus effcace au problème posé. Qu allez-vous changer concrètement? omment? Quels sont vos levers pour trater le problème à la racne? Page suvante >

12 accuel SOMMAIRE Ashoka - questons pour avor les dées clares comment résoudre Le problème QUE VOUS AVEZ IDENTIFIÉ? Mettez-vous dans la peau d un fnanceur Voc stuatons* : dans laquelle l Entrepreneur Socal est l le plus convancant? Stuaton N Q A votre avs, comment faut-l attaquer le problème du manque d ntégraton sococulturelle de la communauté sourde? Que faut-l changer aujourd hu en France pour résoudre ce problème? Il faut permettre aux sourds d accéder aux pratques culturelles et aux savors. Accéder au savor c est auss acquérr les outls pour prendre plenement possesson de son statut de ctoyen. Q Qu allez-vous fare concrètement? Développer des actvtés accessbles à la fos aux sourds et aux entendants. Stuaton N Q A votre avs, comment faut-l attaquer ce problème? Que faut-l changer? Ben souvent, les gens comprennent que l accès aux savors est lmté pour les sourds ; ls n entendent pas les conversatons, n ont pas accès au cnéma, au théatre, etc. e qu est mons connu, c est leur problème d lletrsme ; 80% des sourds de nassance sont llétrés. Il faudrat réussr à la fos à produre des outls vsuels nnovants pour leur permettre d accéder plus faclement aux savors et créer des opportuntés de rencontre et de communcaton entre sourds et entendants. Q Q : Qu allez-vous fare concrètement? Nous créons des supports pédagogques vsuels et attrayants pour accéder à la Langue de sgnes françase pus au franças écrt. Des lvres-dvd pour enfants en Langue des Sgnes Françase (LSF) également accessbles à l entourage. Par alleurs, nous voulons créer le er dctonnare encyclopédque en langue des Sgnes. ollaboratf, l permettra aux sourds de partager leurs connassances, d avor accès aux dfférents sens des mots, à la langue et à la culture. e qu permet à l Entrepreneur Socal d être plus convancant dans la stuaton, c est qu l réusst à montrer quelle est sa vson du succès tout en montrant concrètement les condtons et les objectfs à attendre pour réalser cette vson. Un outl pour avancer Nous vous proposons c d aller plus lon en se focalsant sur : ) L dentfcaton des ponts de blocage ) Les levers pour fare vértablement changer les choses Voc un outl nspré de la théore du changement de Keystone : Questons La vson à 0 ans Quel est le changement socal durable auquel nous voulons contrbuer? Les ponts de blocage à lever. Les levers d acton. Où faut-l mettre votre énerge pour débloquer ces nœuds? Les ndcateurs de réusste. Quand saurez vous que vous avez réuss? Elements d explcaton Essayez de vous projeter sur le très long terme et d magner la stuaton dans une socété déale. Essayez de lster les éléments qu empêchent ce changement d arrver. Pour chaque pont de blocage, essayez de lster les grandes actons à mettre en œuvre. ette étape consste à dentfer les ndcateurs de réusste. e dot être des changements vsbles, des preuves qu l y a ben eu un changement postf. Votre organsaton * Stuatons nsprées du traval réalsé par l assocaton Sgnes de Sens créée à Llle par Smon Hourez en Page suvante >

13 accuel SOMMAIRE Ashoka - questons pour avor les dées clares comment résoudre Le problème QUE VOUS AVEZ IDENTIFIÉ? Des exemples pour comprendre sute de l exemple de Sel Bleu Questons La vson à 0 ans Les ponts de blocage à lever. Les levers d acton. Les ndcateurs de réusste. SIEL Bleu Les personnes âgées voent une améloraton sgnfcatve de leur qualté de ve et un recul de l entrée dans l âge de la dépendance. La préventon non thérapeutque est nscrte dans la poltque de santé en France. - Manque de preuves tangbles sur l ntérêt économque et socal de la préventon. - En conséquence, manque de fnancements publcs pour soutenr des actons de préventon santé. - Absence de prse de conscence des pouvors publcs. - Manque de reconnassance par certans acteurs (masons de retrate, collectvtés ) de l utlté d avor des ntervenants professonnels pour ntervenr auprès des personnes âgées. - Manque de connassance / d nformaton du grand publc. - Réalser des études pour prouver l ntérêt de la préventon santé pour les senors et chffrer les économes de coût pour la socété. - Développer des actons de lobbyng auprès des Syndcats de médecns, du mnstère de la santé et de l acton socale. - Fare une campagne de communcaton grand publc sur la queston de la préventon santé. - Fare reconnaître la marque SIEL Bleu pour apparaître comme un acteur légtme (labellsaton possble par le Programme natonal nutrton santé franças ou par l OMS) - Autorsaton pour un médecn de prescrre des actvtés physques. - Remboursement total ou partel des actvtés physques comme «médcament préventf» (par dfférents acteurs casses de retrate, sécurté socale, mutuelles ) autre exemple : MOZAIK RH, agence de recrutement assocatve spécalsée dans la «promoton de la dversté», fondée par Sad Hammouche. Questons La vson à 0 ans Les ponts de blocage à lever. Les levers d acton. Les ndcateurs de réusste. Mozaïk RH Un marché du traval ouvert à une man d œuvre jusqu c sous employée en France : les jeunes dplômés des quarters défavorsés. Parce que la dversté des cadres facltera la dversté de recrutement dans les entreprses. a) Ponts de blocage du côté des entreprses : les servces RH des entreprses ont tendance à recruter toujours les mêmes profls par Manque de connassance sur les questons de dversté Manque d outls pour recruter dans la dversté b) Ponts de blocage du côté des jeunes dplômés ssus des quarters Peu de cadres sont ssus de la dversté Les jeunes dplômés des quarters sont élognés des réseaux tradtonnels de recrutement c) Les occasons de rencontre entre ces mondes sont rares. a) En drecton des entreprses : Promouvor la dversté auprès des recruteurs Outller les servces RH des entreprses b) En drecton des jeunes : Identfer des jeunes talentueux dans les quarters sensbles Valorser ce vver de compétences et de talents c) Faclter la rencontre entre les besons en recrutement de l entreprse et les profls de jeunes talentueux et qualfés ssus des quarters sensbles. % de personnes ssues de la dversté reçues en entreten % des dplômés ssus de la dversté attegnant un poste de cadre Temps de recherche d emplo rédut de X mos Page suvante >

14 accuel SOMMAIRE Ashoka - questons pour avor les dées clares comment résoudre Le problème QUE VOUS AVEZ IDENTIFIÉ? A retenr Il est souvent dffcle de se projeter lorsqu on est prs dans l urgence du quotden. L enjeu est de réussr à défnr une vson long terme et le chemn pour y arrver. En fxant le cap, vous prorserez plus faclement les actons à entreprendre. Défnr clarement votre vson et votre msson. ec est essentel notamment lorsque vous changez d échelle. Partagez cette vson avec votre équpe. défnton Une théore du changement explque la vson globale. Elle donne un cadre de compréhenson de la manère dont le changement va s opérer, cadre dans lequel l organsaton peut formuler sa stratége. est beaucoup plus qu une analyse contextuelle ou une analyse des besons pusqu elle se focalse sur les causes et les solutons : quelle est la cause du problème et quelle soluton va répondre à ce problème. A fare / à ne pas fare A fare Mettre en évdence des dysfonctonnements typques et montrer comment vous pouvez casser ces cercles vceux. Identfer et concentrer votre acton / votre énerge sur les levers qu feront vrament basculer le système exstant. Ne pas se dsperser. Etre proactf et pas réactf. A NE PAS FAIRE Perdre de vue que l enjeu du développement n est pas de fare grossr le budget ou la structure mas d augmenter l mpact socal. Ressources complémentares Pour découvrr des exemples de solutons nsprantes : 80 hommes pour changer le monde, Sylvan Darnl et Matheu Leroux omment changer le monde? Davd Bornsten L audace des Entrepreneurs Socaux, Vrgne Seghers et Sylvan Allemand Passeurs d Espor, L. et M.H. de hersey Volontares pour changer le monde, L. de hersey Quelques stes nternet (en anglas) Ashoka La fondaton Schwab Acumen Fund Des solutons nsprantes Socal Edge Pour plus d nformaton sur l outl «Theory of change» Keystone (ste en anglas) Act knowledge (ste en anglas) Page suvante >

15 accuel SOMMAIRE Quelle est votre valeur ajoutée? Pourquo cette queston? Il s agt c de vous postonner par rapport aux autres acteurs de votre domane d nterventon. La réponse à cette queston est très largement lée à la conceptualsaton du problème proposée en queston. Quelles sont les autres solutons exstantes? Par qu? A quel prx? Quels sont vos ponts forts? Qu est ce que vous fates ou pourrez fare de vrament unque? Meux connaître les autres ntatves et estmer le degré de satsfacton des besons par les actons, produts et servces exstants facltera la compréhenson de ce que votre propre projet peut apporter vértablement. Page suvante >

16 accuel SOMMAIRE Ashoka - questons pour avor les dées clares Q quelle est votre valeur AJOUTÉE? Mettez-vous dans la peau d un fnanceur Voc stuatons* : dans laquelle l Entrepreneur Socal est l le plus convancant? Stuaton N Q Faclter l accès au bénévolat / mécénat de compétences est une msson que pluseurs assocatons se sont données. Qu sont les autres acteurs? Effectvement, nous pouvons dentfer dfférentes catégores d acteurs : ceux comme France Bénévolat, qu sont des généralstes du bénévolat; ceux comme onsultants sans Frontères qu ont une expertse vertcale. Par alleurs, certanes entreprses offrent des consels pro-bono (gratut). Q Quelle est votre proposton de valeur par rapport à eux? Notre valeur ajoutée est de réussr à mettre en relaton des assocatons et des bénévoles potentels en adant les assocatons à précser leurs besons et en contactant les bénévoles ayant les compétences professonnelles (RH, jurdque, ) pour remplr ces mssons. e bénévolat de compétences permet d ajuster les mssons et nous avons une vrae capacté pour moblser un réseau sgnfcatf. Stuaton N Q Vous n êtes surement pas les seuls à travaller sur ces questons? Qu sont les autres acteurs? France Bénévolat, Espace Bénévolat, BetoBe, consultants sans frontères nous sommes beaucoup à voulor apporter des bénévoles ou des consels au monde assocatf. Q Quelle est votre proposton de valeur par rapport à eux? Nous avons décdé de promouvor le bénévolat de compétences, une nouvelle forme de soldarté auprès des assocatons. Nous permettons aux assocatons de soldarté d avor accès à des compétences à forte valeur ajoutée à mondre coût et nous assurons pour cela une vrae pré-sélecton du bénévole. Un outl pour avancer ) Quelles sont les solutons exstantes? herchez les ntatves qu se rapprochent de ce que vous fates. hosssez des crtères de comparason pertnents. ) omment vous comparez vous par rapport à elles? Dans le secteur socal, votre «avantage concurrentel» peut venr d une combnason de pluseurs aspects : Un coût complet plus bas > hosr une bonne unté d œuvre (Ex : heure de formaton facturée, ) > Reconsttuer un budget comparable au prx de marché pour les dfférentes ntatves et la vôtre > Dvser le budget par l unté chose Un mpact socal plus fort > Quel est le bénéfce socal créé par votre projet et par les autres? > omment évaluer cela? (Ex : en nterrogeant les bénéfcares lorsque c est possble) > Pourquo cette dfférence? Une moblsaton de ressources créatve > La notorété, l antérorté de votre organsaton, votre marque peuvent faclter une moblsaton de ressources humanes, fnancères ou en nature plus créatve ou plus performante. e qu permet à l Entrepreneur Socal d être plus convancant dans la stuaton, c est qu l réusst à montrer ce qu fat sa sngularté. * Stuatons nsprées du traval réalsé par l assocaton Passerelles et ompétences créée à Pars par Patrck Bertrand en Page suvante >

17 accuel SOMMAIRE Ashoka - questons pour avor les dées clares Q quelle est votre valeur AJOUTÉE? Des exemples pour comprendre sute de l exemple de Sel Bleu Quelles sont les solutons exstantes? rtères de comparason pertnents a. Localsaton géographque (locale ou natonale) b. Nveau de qualfcaton des ntervenants c. Dmenson trans-sectorelle (socal, santé, sport) herchez les ntatves qu se rapprochent de ce que vous fates a. Fédératons omnsports (Fédératon françase EPMM Sports pour Tous, Fédératon Françase d Éducaton Physque et de Gymnastque Volontare ) b. Anmateurs dans les masons de retrate c. oachs sportfs à domcle omment vous comparez vous par rapport à elles? SIEL Bleu a un coût complet plus bas > Bonne unté d œuvre : l heure d nterventon > Budget en 00 : mllons d Euros > heures données en 00 : donc 0 de l heure SIEL Bleu a un mpact socal plus fort > Le professonnalsme des nterventons font que 00 établssements font appel aux servces de SIEL Bleu. SIEL Bleu ntervent chaque semane auprès de personnes. > SIEL Bleu se concentre sur un objectf de santé alors que les fédératons sportves n en font pas un objectf prortare. Une étude est en cours avec l INSERM pour évaluer l mpact des actvtés SIEL Bleu sur la santé des personnes âgées. Une moblsaton de ressources effcace > Une heure d nterventon est facturée de à 0 en foncton de la prestaton et des moyens des clents. Une échelle de prx dfférencée permet de rendre accessbles les actvtés à un plus grand nombre. autres exemples Un mpact socal plus fort pour un coût équvalent, vore plus fable Lorsqu une personne sans domcle fxe est malade, elle est prse en charge à l hôptal pendant toute la durée du tratement dans la mesure où elle n a pas de logement. réée en 98, SOS Habtat et Sons favorse l accès aux sons et à l hébergement adapté de personnes en stuaton précare, notamment par la créaton et la geston de Lts Halte Sons Santé. La prse en charge d une personne SDF au sen d un LHSS coûte 00 par jour à la collectvté, sot envron à 0 fos mons cher, en foncton des sons dspensés, qu une prse en charge en servce d urgence d un hôptal. Les sons s accompagnent systématquement d un suv socal de la personne pour nter avec elle un traval de rénserton. Une moblsaton de ressources nnovante En Irlande, personnes attendent pour vor un orthophonste. Tara unnngham a magné de moblser les ctoyens motvés pour compenser le problème. Pas cher, rapde et effcace! Après avor fat le constat de l nsuffsance de structures médcales pour ader les enfants ayant des dffcultés de langage, Tara a créé l organsaton Release. Pour elle, l état plus appropré de développer une méthode holstque basée sur des exercces physques et partagée avec les nstances responsables d enfants (écoles, famlles, etc.). «L avantage concurrentel» c est lé au fat d avor su moblser une ressource dsponble et non explotée : les parents notamment. Le prx d une thérape ndvduelle chez Release est de 0 / heure alors qu l est comprs entre et 0 / heure dans le secteur classque. Grâce à la méthodologe Release, les enfants ayant des dffcultés de communcaton peuvent espérer jusqu à fos plus d heures de thérape (0 avec Release contre 9 avec certans organsmes publcs) Page suvante >

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social Drgeant de SAS : Lasser le chox du statut socal Résumé de notre proposton : Ouvrr le chox du statut socal du drgeant de SAS avec 2 solutons possbles : apprécer la stuaton socale des drgeants de SAS comme

Plus en détail

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations Contrats prévoyance des TNS : Clarfer les règles pour sécurser les prestatons Résumé de notre proposton : A - Amélorer l nformaton des souscrpteurs B Prévor plus de souplesse dans l apprécaton des revenus

Plus en détail

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes EH SmartVew Servces en lgne Euler Hermes Identfez vos rsques et vos opportuntés Plotez votre assurance-crédt www.eulerhermes.be Les avantages d EH SmartVew L expertse Euler Hermes présentée de manère clare

Plus en détail

Parlons. retraite. au service du «bien vieillir» L Assurance retraite. en chiffres* 639 192 retraités payés pour un montant de 4,2 milliards d euros

Parlons. retraite. au service du «bien vieillir» L Assurance retraite. en chiffres* 639 192 retraités payés pour un montant de 4,2 milliards d euros Édton Pays de la Lore Parlons La lettre aux retratés du régme général de la Sécurté socale 2012 retrate L Assurance retrate en chffres* 12,88 mllons de retratés 17,58 mllons de cotsants 346 000 bénéfcares

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks Plan Geston des stocks Abdellah El Fallah Ensa de Tétouan 2011 Les opératons de gestons des stocks Les coûts assocés à la geston des stocks Le rôle des stocks Modèle de la quantté économque Geston calendare

Plus en détail

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix?

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix? Note méthodologque Tratements hebdomadares Questlemonscher.com Quelle méthode de collecte de prx? Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaE onsel, socété d études et d analyses statstques

Plus en détail

Faire des régimes TNS les laboratoires de la protection sociale de demain appelle des évolutions à deux niveaux :

Faire des régimes TNS les laboratoires de la protection sociale de demain appelle des évolutions à deux niveaux : Réformer en profondeur la protecton socale des TNS pour la rendre plus effcace Résumé de notre proposton : Fare des régmes TNS les laboratores de la protecton socale de deman appelle des évolutons à deux

Plus en détail

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Observatore Economque et Statstque d Afrque Subsaharenne LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Une contrbuton à la réunon commune CEE/BIT sur les ndces des prx

Plus en détail

Cerveau & management NOVIAL - 2008 Diapositive N 1

Cerveau & management NOVIAL - 2008 Diapositive N 1 CERVEAU et MANAGEMENT Cerveau & management NOVIAL - 2008 Dapostve N 1 Connaître sa ou ses partes domnantes Nourrr les autres partes Savor fonctonner sur ses 4 cerveaux Cerveau & management NOVIAL - 2008

Plus en détail

Chapitre 6. Economie ouverte :

Chapitre 6. Economie ouverte : 06/2/202 Chaptre 6. Econome ouverte : le modèle Mundell Flemng Elsabeth Cudevlle Le développement des échanges nternatonaux (bens et servces et flux fnancers) a rendu fortement nterdépendantes les conjonctures

Plus en détail

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF 1 LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régme») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF AVIS AUX RETRAITÉS ET AUX PARTICIPANTS AVEC DROITS ACQUIS DIFFÉRÉS Expédteurs

Plus en détail

RÉNOVATION ET CONSTRUCTION DURABLE

RÉNOVATION ET CONSTRUCTION DURABLE régon Provence-Alpes-Côte d Azur RÉNOVATION ET CONSTRUCTION DURABLE BILAN ANNUEL 2013 1 Octobre 2014 Avant-propos Face aux enjeux envronnementaux en len avec notre secteur d actvté, les admnstrateurs de

Plus en détail

santé Les arrêts de travail des séniors en emploi

santé Les arrêts de travail des séniors en emploi soldarté et DOSSIERS Les arrêts de traval des sénors en emplo N 2 2007 Les sénors en emplo se dstnguent-ls de leurs cadets en termes de recours aux arrêts de traval? Les sénors ne déclarent pas plus d

Plus en détail

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Project 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf

Plus en détail

CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE?

CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE? CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE? Boulanger Frédérc Avanssur, Groupe AXA 163-167, Avenue Georges Clémenceau 92742 Nanterre Cedex France Tel: +33 1 46 14 43

Plus en détail

Créer ou reprendre une entreprise, Guide de la création et de la reprise d entreprise 1er semestre 2009

Créer ou reprendre une entreprise, Guide de la création et de la reprise d entreprise 1er semestre 2009 Créer ou reprendre une entreprse, Ou, mas comment? Gude de la créaton 1 er semestre 2009 et de la reprse d entreprse Futurs entrepreneurs, venez nous rencontrer! Chambre de Commerce et d Industre de Rennes

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction -

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction - EXAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Consdérons une entreprse E comportant deux établssements : E1 et E2 qu emploent chacun 200 salarés. Au sen de l'établssement

Plus en détail

Impôt sur la fortune et investissement dans les PME Professeur Didier MAILLARD

Impôt sur la fortune et investissement dans les PME Professeur Didier MAILLARD Conservatore atonal des Arts et Méters Chare de BAQUE Document de recherche n 9 Impôt sur la fortune et nvestssement dans les PME Professeur Dder MAILLARD Avertssement ovembre 2007 La chare de Banque du

Plus en détail

Les jeunes économistes

Les jeunes économistes Chaptre1 : les ntérêts smples 1. défnton et calcul pratque : Défnton : Dans le cas de l ntérêt smple, le captal reste nvarable pendant toute la durée du prêt. L emprunteur dot verser, à la fn de chaque

Plus en détail

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE L og c el s de D agnos t c s I mmob l er s Cont ac t eznous 32BddeS t r as bougcs3010875468 Par scedex10tel. 0253354064Fax0278084116 ma l : s er v c e. c l ent @l c el. f r Pourquo LICIEL? Implanté sur

Plus en détail

Christine Steinbach. Décembre 2005. Christine Steinbach est animatrice communautaire aux Equipes Populaires, en charge des missions d'étude.

Christine Steinbach. Décembre 2005. Christine Steinbach est animatrice communautaire aux Equipes Populaires, en charge des missions d'étude. Queston de Queston de Décembre 2005 Chrstne Stenbach Quelques lgnes d'ntro La lbéralsaton des secteurs du gaz et de l'électrcté se profle à l'horzon 2007 en Régon wallonne. La mse en concurrence de la

Plus en détail

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire Assurance malade et aléa de moralté ex-ante : L ncdence de l hétérogénété de la perte santare Davd Alary 1 et Franck Ben 2 Cet artcle examne l ncdence de l hétérogénété de la perte santare sur les contrats

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAÎTRISE EN ÉCONOMIQUE PAR ERIC LÉVESQUE JANVIER

Plus en détail

Définition des tâches

Définition des tâches Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf du projet. Elles représentent de ce fat, les éléments

Plus en détail

L allemand, passeport pour l avenir. Nicolas Lalau

L allemand, passeport pour l avenir. Nicolas Lalau Ncolas Lalau Le musée de Pergame à Berln «Bergarten» à Munch Le parc natonal de Jasmund à Rügen Football fémnn en Allemagne Plage au bord de l Elbe à Hambourg Carnaval alémanque à Baden-Baden Dans les

Plus en détail

Vous ne visualisez pas correctement cet email

Vous ne visualisez pas correctement cet email Vous ne vsualsez pas correctement cet emal Pluseurs lens qu créent du len sur SFR Busness Team Pour plus d nformaton sur nos offres sfrbusnessteam.fr Consultez les mentons légales et le glossare SFR -

Plus en détail

POUR FAIRE VOLER NOS AVIONS, IL FAUT TOUTE UNE ARMÉE

POUR FAIRE VOLER NOS AVIONS, IL FAUT TOUTE UNE ARMÉE POUR FAIRE VOLER NOS AVIONS, IL FAUT TOUTE UNE ARMÉE École de l ar (Salon-de-Provence) NOTRE DEVISE : FAIRE FACE 2 ÉDITO Le Général MODÉRÉ, Commandant les Écoles d offcers de l Armée de l ar et la Base

Plus en détail

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria.

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria. 1 CAS nédt d applcaton sur les normes IAS/IFRS Coût amort sur oblgatons à taux varable ou révsable La socété Plumera présente ses comptes annuels dans le référentel IFRS. Elle détent dans son portefeulle

Plus en détail

L enseignement virtuel dans une économie émergente : perception des étudiants et perspectives d avenir

L enseignement virtuel dans une économie émergente : perception des étudiants et perspectives d avenir L ensegnement vrtuel dans une économe émergente : percepton des étudants et perspectves d avenr Hatem Dellag Laboratore d Econome et de Fnances applquées Faculté des scences économques et de geston de

Plus en détail

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain.

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain. Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amens.fr/pedagoge/maths/new/ue2007/synthese_ateler_annette_alan.pdf 1 La règle du jeu Un drecteur de casno se propose d nstaller le

Plus en détail

STATISTIQUE AVEC EXCEL

STATISTIQUE AVEC EXCEL STATISTIQUE AVEC EXCEL Excel offre d nnombrables possbltés de recuellr des données statstques, de les classer, de les analyser et de les représenter graphquement. Ce sont prncpalement les tros éléments

Plus en détail

MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES

MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES Émle Garca, Maron Le Cam et Therry Rocher MENESR-DEPP, bureau de l évaluaton des élèves Cet artcle porte sur les méthodes de

Plus en détail

INTERNET. Initiation à

INTERNET. Initiation à Intaton à INTERNET Surfez sur Internet Envoyez des messages Téléchargez Dscutez avec Skype Découvrez Facebook Regardez des vdéos Protégez votre ordnateur Myram GRIS Table des matères Internet Introducton

Plus en détail

DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS

DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS Le cabnet Enetek nous démontre les mpacts négatfs de la multplcaton des stocks qu au leu d amélorer le taux de servce en se rapprochant du clent, le dégradent

Plus en détail

Recherche universitaire et crédits d impôt pour R-D

Recherche universitaire et crédits d impôt pour R-D Fscalté Recherche unverstare et crédts d mpôt pour R-D Le 27 novembre 2001 Nancy Avone, CA Inctatfs fscaux à la R-D très généreux dsponbles Étude du Conference Board du Canada en 1998 Québec Jurdcton au

Plus en détail

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h.

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h. A2 Analyser le système Converson statque de l énerge Date : Nom : Cours 2 h 1 Introducton Un ConVertsseur Statque d énerge (CVS) est un montage utlsant des nterrupteurs à semconducteurs permettant par

Plus en détail

Professionnel de santé équipé de Médiclick!

Professionnel de santé équipé de Médiclick! Professonnel de santé équpé de Médclck! Dosser Médcal Partagé en Aqutane Ce gude vous présente les prncpales fonctonnaltés réservées aux professonnels de santé membres du réseau AquDMP. Sommare Connexon

Plus en détail

master Objectif Université d Auvergne - Université Blaise Pascal Rentrée 2014 AUVERGNE

master Objectif Université d Auvergne - Université Blaise Pascal Rentrée 2014 AUVERGNE entrée 2014 Objectf master Unversté d Auvergne - Unversté Blase ascal Certans masters sont cohabltés avec d autres établssements d ensegnement supéreur mnstère de l éducaton natonale, de l ensegnement

Plus en détail

Interface OneNote 2013

Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Offce 2013 - Fonctons avancées Lancer OneNote 2013 À partr de l'nterface Wndows 8, utlsez une des méthodes suvantes : - Clquez sur la vgnette OneNote 2013

Plus en détail

DOSSIER. tandem n 15. Adapter son logement. le journal des aînés et de leurs proches

DOSSIER. tandem n 15. Adapter son logement. le journal des aînés et de leurs proches tandem n 15 le journal des aînés et de leurs proches septembre 2015 INCLUS LE PROGRAMME «Ben vellr dans l Eure» P15 à 19 DOSSIER Adapter son logement Retour sur... > De la gym contre les douleurs Actualtés

Plus en détail

Le Prêt Efficience Fioul

Le Prêt Efficience Fioul Le Prêt Effcence Foul EMPRUNTEUR M. Mme CO-EMPRUNTEUR M. Mlle Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Départ. de nass. Nature de la pèce d dentté : Natonalté : CNI Passeport Ttre de séjour N : Salaré Stuaton

Plus en détail

22 environnement technico-professionnel

22 environnement technico-professionnel 22 envronnement technco-professonnel CYRIL SABATIÉ Drecteur du servce jurdque FNAIM Ouverture du ma IMMOBILIER, OÙ 1 Artcle paru également dans la Revue des Loyers, jullet à septembre 2007, n 879, p. 314

Plus en détail

classification non supervisée : pas de classes prédéfinies Applications typiques

classification non supervisée : pas de classes prédéfinies Applications typiques Qu est ce que le clusterng? analyse de clusterng regroupement des obets en clusters un cluster : une collecton d obets smlares au sen d un même cluster dssmlares au obets appartenant à d autres clusters

Plus en détail

Un programme inter-entreprises. > autour du téléphone mobile > en faveur de l égalité des chances

Un programme inter-entreprises. > autour du téléphone mobile > en faveur de l égalité des chances Un programme nter-entreprses de découverte professonnelle > autour du téléphone moble > en faveur de légalté des chances 1 ère édton en 2007-2008 2 ème édton en 2008-2009 3 ème édton en 2009-2010 Prncpe

Plus en détail

Anticiper l inaptitude physique (fascicule 11)

Anticiper l inaptitude physique (fascicule 11) E T U D E P R A T I Q U E GESTION DE L INAPTITUDE SERVICE CONSEIL STATUTAIRE - jun 2009 Présentaton (fasccule 1) Défntons générales (fasccule 2) L apttude physque (fasccule 3) Le handcap (fasccule 4) L

Plus en détail

Montage émetteur commun

Montage émetteur commun tour au menu ontage émetteur commun Polarsaton d un transstor. ôle de la polarsaton La polarsaton a pour rôle de placer le pont de fonctonnement du transstor dans une zone où ses caractérstques sont lnéares.

Plus en détail

Nous signons de grandes créations pour les clients les plus exigeants.

Nous signons de grandes créations pour les clients les plus exigeants. 1^^ Nous sgnons de grandes créatons pour les clents les plus exgeants. 1.500.000 m de bureaux et commerces et 4 1 * 2 0 0 logements conçus, réalsés et commercalsés en 10 ans 1.023 mllons d'euros de chffre

Plus en détail

Prise en compte des politiques de transport dans le choix des fournisseurs

Prise en compte des politiques de transport dans le choix des fournisseurs INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE GRENOBLE N attrbué par la bblothèque THÈSE Pour obtenr le grade de DOCTEUR DE L I.N.P.G. Spécalté : Géne Industrel Préparée au Laboratore d Automatque de Grenoble Dans

Plus en détail

Le Prêt Efficience Gaz

Le Prêt Efficience Gaz Le Prêt Effcence Gaz (FICHE DE SOLVABILITÉ) À COMPLÉTER INTÉGRALEMENT EMPRUNTEUR M. Mme Mlle CO-EMPRUNTEUR M. Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Nom : Prénom : Nom de jeune flle (pour les femmes marées)

Plus en détail

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette WINDOWS 10 Prse en man de votre ordnateur ou votre tablette Table des matères Wndows 10 L envronnement Wndows 10 sur un ordnateur Wndows 10 : les nouveautés................................ 7 Démarrer Wndows

Plus en détail

BTS GPN 2EME ANNEE-MATHEMATIQUES-MATHS FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES

BTS GPN 2EME ANNEE-MATHEMATIQUES-MATHS FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES I. Concepts généraux. Le référentel précse : Cette parte du module M4 «Acquérr des outls mathématques de base nécessares à l'analyse de données économques» est en relaton avec

Plus en détail

Distripost. Création 7 Caractéristiques du produit et options 7. Préparation de vos envois 8 Conditionnement 8

Distripost. Création 7 Caractéristiques du produit et options 7. Préparation de vos envois 8 Conditionnement 8 Dstrpost Quo, où et comment? 1 1. Qu est-ce que Dstrpost? 1 2. Quels chox s offrent à vous pour la dstrbuton de vos envos Dstrpost? 1 2.1. Tout le monde reçot-l mon envo toutes-boîtes dans la zone sélectonnée?

Plus en détail

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques Revue des Energes Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (007) 109 114 Système solare combné Estmaton des besons énergétques R. Kharch 1, B. Benyoucef et M. Belhamel 1 1 Centre de Développement des Energes Renouvelables

Plus en détail

Integral T 3 Compact. raccordé aux installations Integral 5. Notice d utilisation

Integral T 3 Compact. raccordé aux installations Integral 5. Notice d utilisation Integral T 3 Compact raccordé aux nstallatons Integral 5 Notce d utlsaton Remarques mportantes Remarques mportantes A quelle nstallaton pouvez-vous connecter votre téléphone Ce téléphone est conçu unquement

Plus en détail

Mesure avec une règle

Mesure avec une règle Mesure avec une règle par Matheu ROUAUD Professeur de Scences Physques en prépa, Dplômé en Physque Théorque. Lycée Alan-Fourner 8000 Bourges ecrre@ncerttudes.fr RÉSUMÉ La mesure d'une grandeur par un système

Plus en détail

Somfy Box. Activation de l option io et programmation de vos produits io

Somfy Box. Activation de l option io et programmation de vos produits io Somfy Box Actvaton de l opton o et programmaton de vos produts o Sommare Pré-requs pour la programmaton de produts o sur la Somfy Box 1 Harmonser la clé système 1 Qu est-ce que la clé système? 1 Dans quel

Plus en détail

FORMATION DOCTORALE EN INFORMATIQUE THESE. présentée en vue de l obtention du Doctorat en Informatique. par

FORMATION DOCTORALE EN INFORMATIQUE THESE. présentée en vue de l obtention du Doctorat en Informatique. par UNIVERSITE DE TUNIS EL MANAR FACULTE DES SCIENCES DE TUNIS INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON FORMATION DOCTORALE EN INFORMATIQUE THESE présentée en vue de l obtenton du Doctorat en Informatque

Plus en détail

EURIsCO. Cahiers de recherche. Cahier n 2008-05. L épargne des ménages au Maroc : Une analyse macroéconomique et microéconomique.

EURIsCO. Cahiers de recherche. Cahier n 2008-05. L épargne des ménages au Maroc : Une analyse macroéconomique et microéconomique. Cahers de recherche EURIsCO Caher n 2008-05 L épargne des ménages au Maroc : Une analyse macroéconomque et mcroéconomque Rapport d étude Najat El Mekkaou de Fretas (coordnateur) Eursco Unversté Pars Dauphne

Plus en détail

I. Présentation générale des méthodes d estimation des projets de type «unité industrielle»

I. Présentation générale des méthodes d estimation des projets de type «unité industrielle» Evaluaton des projets et estmaton des coûts Le budget d un projet est un élément mportant dans l étude d un projet pusque les résultats économques auront un mpact sur la réalsaton ou non et sur la concepton

Plus en détail

Driss HARRIZI. MOTS CLES : contrôle de gestion - système d'éducation et de formation système d information - établissement public.

Driss HARRIZI. MOTS CLES : contrôle de gestion - système d'éducation et de formation système d information - établissement public. Ver sunenouvel l ecul t ur emanagér al e:mét hodol og e dem seenpl aced unsyst èmedecont r ôl edegest on dansunét abl ssementpubl c Casd uneacadém er ég onal ed éducat onetde f or mat on. Aut eur s:dr

Plus en détail

Prêt de groupe et sanction sociale Group lending and social fine

Prêt de groupe et sanction sociale Group lending and social fine Prêt de roupe et sancton socale Group lendn and socal fne Davd Alary Résumé Dans cet artcle, nous présentons un modèle d antsélecton sur un marché concurrentel du crédt. Nous consdérons l ntroducton de

Plus en détail

COMPARAISON DE MÉTHODES POUR LA CORRECTION

COMPARAISON DE MÉTHODES POUR LA CORRECTION COMPARAISON DE MÉTHODES POUR LA CORRECTION DE LA NON-RÉPONSE TOTALE : MÉTHODE DES SCORES ET SEGMENTATION Émle Dequdt, Benoît Busson 2 & Ncolas Sgler 3 Insee, Drecton régonale des Pays de la Lore, Servce

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CONTROLE D INTEGRITE AU SEIN DE LA RECHERCHE LOCALE DE LA POLICE LOCALE DE BRUXELLES-CAPITALE/IXELLES (DEUXIEME DISTRICT) 1

TABLE DES MATIERES CONTROLE D INTEGRITE AU SEIN DE LA RECHERCHE LOCALE DE LA POLICE LOCALE DE BRUXELLES-CAPITALE/IXELLES (DEUXIEME DISTRICT) 1 TABLE DES MATIERES CONTROLE D INTEGRITE AU SEIN DE LA RECHERCHE LOCALE DE LA POLICE LOCALE DE BRUXELLES-CAPITALE/IXELLES (DEUXIEME DISTRICT) 1 1. PROBLEMATIQUE 1 2. MISSION 1 3. ACTES D ENQUETE 2 4. ANALYSE

Plus en détail

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33 Termnal numérque TM 13 raccordé aux nstallatons Integral 33 Notce d utlsaton Vous garderez une longueur d avance. Famlarsez--vous avec votre téléphone Remarques mportantes Chaptres à lre en prorté -- Vue

Plus en détail

STRATEGIE NATIONALE DES BANQUES CEREALIERES DU NIGER

STRATEGIE NATIONALE DES BANQUES CEREALIERES DU NIGER REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DE L'ELEVAGE B-P, 12091 NIAMEY NIGER Té1 : 7320-58 Drecton de Promoton des Organsatons Rurales et de la Geston de l'espace Rural (DPOR/GER) NIAMEY Té1

Plus en détail

Les prix quotidiens de clôture des échanges de quotas EUA et de crédits CER sont fournis par ICE Futures Europe

Les prix quotidiens de clôture des échanges de quotas EUA et de crédits CER sont fournis par ICE Futures Europe Méthodologe CDC Clmat Recherche puble chaque mos, en collaboraton avec Clmpact Metnext, Tendances Carbone, le bulletn mensuel d nformaton sur le marché européen du carbone (EU ETS). L obectf de cette publcaton

Plus en détail

1.0 Probabilité vs statistique...1. 1.1 Expérience aléatoire et espace échantillonnal...1. 1.2 Événement...2

1.0 Probabilité vs statistique...1. 1.1 Expérience aléatoire et espace échantillonnal...1. 1.2 Événement...2 - robabltés - haptre : Introducton à la théore des probabltés.0 robablté vs statstque.... Expérence aléatore et espace échantllonnal.... Événement.... xomes défnton de probablté..... Quelques théorèmes

Plus en détail

P R I S E E N M A I N R A P I D E O L I V E 4 H D

P R I S E E N M A I N R A P I D E O L I V E 4 H D P R I S E E N M A I N R A P I D E O L I V E 4 H D Sommare 1 2 2.1 2.2 2.3 3 3.1 3.2 3.3 4 4.1 4.2 4.3 4.4 4.5 4.6 5 6 7 7.1 7.2 7.3 8 8.1 8.2 8.3 8.4 8.5 8.6 Contenu du carton... 4 Paramétrage... 4 Connexon

Plus en détail

Chapitre 3 : Incertitudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES. Lignes directrices 2006 du GIEC pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre 3.

Chapitre 3 : Incertitudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES. Lignes directrices 2006 du GIEC pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre 3. Chaptre 3 : Incerttudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES Lgnes drectrces 2006 du GIEC pour les nventares natonaux de gaz à effet de serre 3.1 Volume 1 : Orentatons générales et établssement des rapports Auteurs

Plus en détail

VIELLE Marc. CEA-IDEI Janvier 1998. 1 La nomenclature retenue 3. 2 Vue d ensemble du modèle 4

VIELLE Marc. CEA-IDEI Janvier 1998. 1 La nomenclature retenue 3. 2 Vue d ensemble du modèle 4 GEMINI-E3 XL France Un outl destné à l étude des mpacts ndustrels de poltques énergétques et envronnementales VIELLE Marc CEA-IDEI Janver 1998 I LA STRUCTURE DU MODELE GEMINI-E3 XL FRANCE 3 1 La nomenclature

Plus en détail

Avez-vous vous aperçu cette drôle de trogne? Entre nature et histoire autour de Mondoubleau

Avez-vous vous aperçu cette drôle de trogne? Entre nature et histoire autour de Mondoubleau Avez-vous vous aperçu cette drôle de trogne? Entre nature et hstore autour de Mondoubleau Thème de la cache : NATURE ET CULTURE Départ : Parkng Campng des Prés Barrés à Mondoubleau Dffculté : MOYENNE Dstance

Plus en détail

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008 THÈSE En vue de l'obtenton du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délvré par l'unversté Toulouse III - Paul Sabater Spécalté : Informatque Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008 Ttre

Plus en détail

TD 1. Statistiques à une variable.

TD 1. Statistiques à une variable. Danel Abécasss. Année unverstare 2010/2011 Prépa-L1 TD de bostatstques. Exercce 1. On consdère la sére suvante : TD 1. Statstques à une varable. 1. Calculer la moyenne et l écart type. 2. Calculer la médane

Plus en détail

abitat Zoom sur... www.habitat-nord79.fr L habitat adapté...page 2 Parthenay, Saint-Paul : 3 associations,1 quartier...page 8 N 10 - Avril 2013

abitat Zoom sur... www.habitat-nord79.fr L habitat adapté...page 2 Parthenay, Saint-Paul : 3 associations,1 quartier...page 8 N 10 - Avril 2013 abtat L e m a g a z n e d e s l o c a t a r e s d H a b t a t N o r d D e u x - S è v r e s N 10 - Avrl 2013 Zoom sur... L habtat adapté...page 2 Parthenay, Sant-Paul : 3 assocatons,1 quarter...page 8

Plus en détail

Centre d Analyse Théorique et de Traitement des données économiques

Centre d Analyse Théorique et de Traitement des données économiques Centre d Analyse Théorque et de Tratement des données économques CATT WP No. 5 Aprl 2013 TRANSFERT DE FONDS, EDUCATION ET TRAVAIL DES ENFANTS. UNE ANALYSE PAR SCORE DE PROPENSION Jamal BOUOIYOUR Amal MIFTAH

Plus en détail

CATALOGUE EXCLUSIF TOUCH MEDIA CATALOGUE DE SITES FORMATS GLOSSAIRE. Notre sélection de supports en représentation exclusive au Maroc

CATALOGUE EXCLUSIF TOUCH MEDIA CATALOGUE DE SITES FORMATS GLOSSAIRE. Notre sélection de supports en représentation exclusive au Maroc CATALOGUE EXCLUSIF Notre sélecton de supports en représentaton exclusve au Maroc CATALOGUE DE SITES FORMATS A PROPOS DE NOUS Make ordnary, Extraordnary Phlosophe Équpe Réactvté est la rége publctare web

Plus en détail

Études & documents ÉCONOMIE ET ÉVALUATION. Consommation de carburant : effets des prix à court et à long termes par type de population.

Études & documents ÉCONOMIE ET ÉVALUATION. Consommation de carburant : effets des prix à court et à long termes par type de population. COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 40 Avrl 20 TRANSPORT Études & documents Consommaton de carburant : effets des prx à court et à long termes par type de populaton ÉCONOMIE ET ÉVALUATION Servce

Plus en détail

Table des Matières RÉSUMÉ ANALYTIQUE... 1 I. CONTEXTE... 2 1. La dette publique du Gouvernement... 2 2. Contexte institutionnel de gestion de la

Table des Matières RÉSUMÉ ANALYTIQUE... 1 I. CONTEXTE... 2 1. La dette publique du Gouvernement... 2 2. Contexte institutionnel de gestion de la Out ld éval uat on del aper f or manceen mat èr e degest on del adet t e (empa) Maur t an a Mar s2011 LeeMPA estunemét hodol og epouréval uerl aper f or manceenmat èr edegest on del adet t eàt r aver sunensembl

Plus en détail

GROUPE. Ouverture de la nouvelle plateforme logistiqul. Groupe Hospitalier Universitaire. Journal interne. Février 2012-n0 3. IriiliR.

GROUPE. Ouverture de la nouvelle plateforme logistiqul. Groupe Hospitalier Universitaire. Journal interne. Février 2012-n0 3. IriiliR. L J_ nn Groupe Hosptaler Unverstare.a Pté Salpêtrère Charles Fox Févrer 202n0 3 rmestre Journal nterne QQnQû GROUPE v IrlR Ouverture de la nouvelle plateforme logstqul p.2 4 \.3.0 O :\ J L. ILL j «a ASSISTANCE

Plus en détail

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage Fche n 7 : Vérfcaton du débt et de la vtesse par la méthode de traçage 1. PRINCIPE La méthode de traçage permet de calculer le débt d un écoulement ndépendamment des mesurages de hauteur et de vtesse.

Plus en détail

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com Des solutons globales f ables et nnovantes www.calyon.com OPTIM Internet: un outl smple et performant Suv de vos comptes Tratement de vos opératons bancares Accès à un servce de reportng complet Une nterface

Plus en détail

ACTE DE PRÊT HYPOTHÉCAIRE

ACTE DE PRÊT HYPOTHÉCAIRE - 1 - ACTE DE PRÊT HYPOTHÉCAIRE 5453F QC FR-2010/01 Taux fxe Le. Devant M e, notare soussgné pour la provnce de Québec, exerçant à. ONT COMPARU : ET : (C-après parfos appelé dans le présent Acte l «emprunteur»

Plus en détail

T3 Comfort raccordé a IP Office

T3 Comfort raccordé a IP Office IP Telephony Contact Centers Moblty Servces T3 Comfort raccordé a IP Offce Benutzerhandbuch User's gude Manual de usuaro Manuel utlsateur Manuale d uso Gebrukersdocumentate Sommare Sommare Se famlarser

Plus en détail

Le vrai prix cle revient

Le vrai prix cle revient GENERATON 25 AVENUE DES MARGUERTES 94389 BONNEUL SUR MARNE - 0 43 77 42 84 Bmestrel Surface appro. (cm²) : 3844 Page /7 Le vra pr cle revent Vous êtes nombreu à nous demander des nformatons précses sur

Plus en détail

Afflux de capitaux, taux de change réel et développement financier : évidence empirique pour les pays du Maghreb

Afflux de capitaux, taux de change réel et développement financier : évidence empirique pour les pays du Maghreb Global Journal of Management and Busness Research Volume Issue Verson.0 November 20 Type: Double Blnd Peer Revewed Internatonal Research Journal Publsher: Global Journals Inc. (USA) Onlne ISSN: 2249-4588

Plus en détail

Interfaces Windows 8 et Bureau

Interfaces Windows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître sur son écran la toute

Plus en détail

Le théorème du viriel

Le théorème du viriel Le théorème du vrel On se propose de démontrer le théorème du vrel de deux manères dfférentes. La premère fat appel à deux "trcks" qu l faut vor. Cette preuve met en avant une quantté, notée S c, qu permet

Plus en détail

Les déterminants de la détention et de l usage de la carte de débit : une analyse empirique sur données individuelles françaises

Les déterminants de la détention et de l usage de la carte de débit : une analyse empirique sur données individuelles françaises Les détermnants de la détenton et de l usage de la carte de débt : une analyse emprque sur données ndvduelles françases Davd Boune Marc Bourreau Abel Franços Jun 2006 Département Scences Economques et

Plus en détail

N 1. Avec la Smerep, simplifiez-vous la vie! Sécu étudiante i Centre 617. Complémentaires i santé. Pack Smerep. en Ile-de-France 2007/2008

N 1. Avec la Smerep, simplifiez-vous la vie! Sécu étudiante i Centre 617. Complémentaires i santé. Pack Smerep. en Ile-de-France 2007/2008 N 1 en Ile-de-France Sécu étudante Centre 617 Complémentares santé Pack Smerep Avec la Smerep, smplfez-vous la ve! 2007/2008 Ce document est édté et dffusé dans le cadre de la conventon passée entre l

Plus en détail

Q x2 = 1 2. est dans l ensemble plus grand des rationnels Q. Continuons ainsi, l équation x 2 = 1 2

Q x2 = 1 2. est dans l ensemble plus grand des rationnels Q. Continuons ainsi, l équation x 2 = 1 2 Exo7 Nombres complexes Vdéo parte. Les nombres complexes, défntons et opératons Vdéo parte. Racnes carrées, équaton du second degré Vdéo parte 3. Argument et trgonométre Vdéo parte 4. Nombres complexes

Plus en détail

Les déterminants de la détention et de l usage de la carte de débit : une analyse empirique sur données individuelles françaises

Les déterminants de la détention et de l usage de la carte de débit : une analyse empirique sur données individuelles françaises Les détermnants de la détenton et de l usage de la carte de débt : une analyse emprque sur données ndvduelles françases Davd Boune a, Marc Bourreau a,b et Abel Franços a,c a Télécom ParsTech, Département

Plus en détail

Quoi de neuf docteur? Une étude économétrique sur la recherche en ligne d informations médicales par les patients

Quoi de neuf docteur? Une étude économétrique sur la recherche en ligne d informations médicales par les patients XXXIVè Journées des Économstes de la Santé Franças - 6 et 7 décembre 2012 à Rems Quo de neuf docteur? Une étude économétrque sur la recherche en lgne d nformatons médcales par les patents Myram Le Goff-Pronost

Plus en détail

ErP : éco-conception et étiquetage énergétique. Les solutions Vaillant. Pour dépasser la performance. La satisfaction de faire le bon choix.

ErP : éco-conception et étiquetage énergétique. Les solutions Vaillant. Pour dépasser la performance. La satisfaction de faire le bon choix. ErP : éco-concepton et étquetage énergétque Les solutons Vallant Pour dépasser la performance La satsfacton de fare le bon chox. ErP : éco-concepton et étquetage énergétque Eco-concepton et Etquetage

Plus en détail

RÉSUMÉ ANALYTIQUE... 1

RÉSUMÉ ANALYTIQUE... 1 Out ld éval uat on del aper f or manceen mat èr e degest on del adet t e (DeMPA) Républ quedu Sénégal Ma2010 LeDeMPA estunemét hodol og epouréval uerl aper f or manceenmat èr edegest on del adet t eàt

Plus en détail

Le guide pratique pour y parvenir

Le guide pratique pour y parvenir Le gude pratque pour y parvenr 1 2 3 4 Il n est pas facle d arrêter de fumer. Il s agt de renoncer à une habtude quotdenne soldement nstallée, de changer de comportement Celaprenddu tempset sefat généralement

Plus en détail

SYNTH~SE. Rapport -1 -

SYNTH~SE. Rapport -1 - SYNTH~SE. La msson de l'inspecton Générale des Fnances a procédé à ('aname écoqomjgue du fonctonnement de 37 professjons et actyltés ré&j.ementées. Elles ont été sélectonnées sur la base de leur pods dans

Plus en détail

Comparaison des niveaux des prix et de la consommation dans les pays africains :

Comparaison des niveaux des prix et de la consommation dans les pays africains : Comparason des nveaux des prx et de la consommaton dans les pays afrcans : Premers résultats du Programme de comparason nternatonale pour l Afrque RAPPORT PRINCIPAL Mars 2007 Dvson du développement des

Plus en détail

Méthodes d Extraction de Connaissances à partir de Données (ECD) appliquées aux Systèmes d Information Géographiques (SIG)

Méthodes d Extraction de Connaissances à partir de Données (ECD) appliquées aux Systèmes d Information Géographiques (SIG) UNIVERSITÉ DE NANTES FACULTÉ DES SCIENCES ÉCOLE DOCTORALE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES MATÉRIAUX Année 2006 N attrbué par la bblothèque Méthodes d Extracton de Connassances à partr

Plus en détail

Précision de rigueur

Précision de rigueur 08_ AJUSTEUR Matheu Mossec, en tran de monter une structure chez ASTF à Mérgnac Esprt carré J a découvert le méter et trouvé ma vocaton. À 36 ans, Matheu a eu un premer méter mécancen mas avec une partcularté

Plus en détail