Le guide pratique pour y parvenir

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le guide pratique pour y parvenir"

Transcription

1 Le gude pratque pour y parvenr

2

3 Il n est pas facle d arrêter de fumer. Il s agt de renoncer à une habtude quotdenne soldement nstallée, de changer de comportement Celaprenddu tempset sefat généralement en pluseurs étapes : Dʼabord, on nʼy pense pas vrament, on se trouve ben comme on est, sans enve dʼarrêter de fumer. Un jour, on commence à se poser des questons. On pèse le pour et le contre en se dsant : «Il faudra ben que jʼarrête un jour!» Et pus, on se décde. On se rensegne alors sur les dfférentes méthodes, on se prépare, on se fxe une date. Enfn, on passe à lʼacton. Ce nʼest pas smple. Il faut réorganser sa ve. Après quelques mos dʼarrêt, les choses sont plus facles, les nouvelles habtudes se consoldent. On se sent de meux en meux. Ce gude a pour objectfs de rendre la ve plus facle aux fumeurs qu décdent de renoncer au tabac et de motver les autres à essayer. Vous pouvez le lre dans son ntégralté ou ben vous reporter drectement au chaptre qu correspond le meux à votre stuaton personnelle actuelle. Munssez-vous dʼun crayon. À vos marques, prêts, partez!

4 2 Actuellement, vous fumez et vous n envsagez pas séreusement d arrêter : vous vous trouvez ben comme vous êtes, vous n avez pas enve de renoncer aux plasrs que vous procure le tabac, ou vous amerez ben, mas vous ne vous sentez pas prêt à franchr le pas.

5 P OUR VOUS AIDER À FAIRE LE POINT SUR LES RAISONS POUR LESQUELLES VOUS NE SOUHAITEZ PAS ARRÊTER DE FUMER, vous trouverez dans ce tableau une sére de propostons. Certanes ne vous concernent pas, d autres correspondent ben à ce que vous ressentez. Indquez votre pont de vue en face de chaque phrase en cochant l une des quatre cases : 1 Fates le pont sur votre stuaton 1. Fumer est un plasr 2. Fumer me détend 3. Je ne me sens pas prêt à arrêter mantenant 4. Je ne fume que des cgarettes légères 5. Il y a tellement longtemps que je fume! Ça ne sert à ren d arrêter mantenant 6. J a peur de grossr 7. Je n a pas assez de volonté, je n y arrvera jamas 8. J a peur d être nerveux(se), rrtable 9. J a fat pluseurs tentatves et à chaque fos je recommence PAS DU TOUT UN PEU ASSEZ BEAUCOUP TOTAL DES RÉPONSES Ce tableau vous a perms de fare le pont sur votre stuaton. Lsez mantenant les paragraphes qu vous concernent, c est-à-dre ceux pour lesquels vous avez coché les cases «Un peu», «Assez», «Beaucoup». 3

6 1 Fumer est un plasr C est ben parce que fumer est un plasr qu autant de personnes fument : la cgarette est synonyme de convvalté et de bons moments. Pour une rason toute smple : l y a dans votre cerveau des cellules qu captent la ncotne. Lorsqu elles sont actvées, elles génèrent des sensatons de ben-être. Après une bouffée de cgarette, la ncotne se fxe sur les récepteurs et provoque ce plasr en seulement sept secondes. Mas les ancens fumeurs soulgnent quʼà lʼarrêt du tabac, ls ont redécouvert dʼautres plasrs : les odeurs, le goût des alments, l mpresson de resprer plenement. Ils exprment auss un sentment de réusste personnelle et la satsfacton d avor retrouvé une forme de lberté et d ndépendance. 2 Fumer me détend Cette mpresson est due à un effet de la ncotne sur le cerveau : la tenson que vous ressentez avant de fumer et qu est soulagée par la cgarette est prncpalement en relaton avec le manque de ncotne. Après quelques semanes dʼarrêt, les ancens fumeurs ressentent un sentment dʼapasement : ls nʼont plus de sensaton de manque n de frustraton. 4 3 Je ne me sens pas prêt(e) à arrêter mantenant Il est possble que ce ne sot pas le melleur moment pour vous. Ne vous précptez pas! Ne prenez pas cette décson à la légère! Lʼarrêt du tabac nʼest pas une épreuve nsurmon-

7 table : l faut s y préparer convenablement, accepter l dée que cela ne se fat pas du jour au lendeman et recourr à des méthodes séreuses et adaptées à votre cas. 1 4 Il y a tellement longtemps que je fume! Ça ne sert à ren d arrêter mantenant Il n est jamas trop tard pour arrêter, même s vous fumez beaucoup et depus longtemps. En effet, le rsque de développer une malade grave s atténue après l arrêt, pour attendre progressvement celu des non-fumeurs. Par alleurs, l arrêt, même tardf, apporte un confort de ve mas également une grande satsfacton personnelle. Pour plus d nformatons sur les bénéfces de l arrêt, reportez-vous à la page J a peur de grossr La prse de pods à l arrêt du tabac est une réalté, mas elle est souvent modérée (en moyenne 2,8 kg chez les hommes et 3,8 kg chez les femmes). Le pods que vous attendrez est en fat proche du pods que vous aurez s vous ne fumez pas. À almentaton égale, votre corps consomme un peu mons d énerge (envron 200 calores de mons par jour qu un fumeur). Mas ce n est pas une fatalté : un ters des fumeurs qu s arrêtent ne prennent pas du tout de pods. Il est toujours possble de lmter la prse de pods par des mesures dététques ou d hygène de ve approprées : manger autant mas autrement (plus de légumes, de fruts ), augmenter son actvté physque (prendre l escaler au leu de l ascenseur ). Les apports ncotnques (tmbres, gommes à mâcher ) consttuent auss un moyen effcace de lmter la prse de pods car ls permettent de mantenr la dépense énergétque. 5

8 Je n a pas assez de volonté, je n y arrvera jamas Certanes personnes arrêtent de fumer du jour au lendeman, sans technque partculère. Néanmons, les chances de succès sont plus mportantes quand on prend le temps de s y préparer. L arrêt du tabac est un apprentssage. On dot se débarrasser de réflexes condtonnés et d automatsmes acqus pendant les années de tabagsme. Ce que vous analysez comme un manque de volonté peut être un sgne de dépendance à la ncotne mas également être lé à vos représentatons et vos crantes face à l arrêt qu vous parassent nsurmontables. Une ade et des consels personnalsés peuvent vous ader. Reportez-vous à la page 20 ou appelez Tabac Info Servce au (du lund au samed, de 9h à 20h - 0,15 /mn depus un poste fxe, hors surcoût éventuel de votre opérateur). J a peur d être nerveux(se), rrtable La nervosté, les dffcultés de concentraton, l anxété sont des sgnes du manque de ncotne. Ces sensatons n exstent donc que pendant la pérode du sevrage, c est-à-dre peu de temps. Les tratements de substtuton ncotnque permettent d alleurs de compenser ce manque et de supprmer progressvement la dépendance. J a fat pluseurs tentatves et à chaque fos je recommence Vous avez décdé de renoncer au tabac. Vous avez réuss pendant quelque temps, ce qu prouve que vous pouvez vvre sans fumer. Malheureusement, vous avez recommencé. Ne vous découragez pas! La plupart des ancens fumeurs ont fat pluseurs tentatves avant d arrêter

9 défntvement. Il n est pas toujours facle d arrêter : l est fréquent de s y reprendre à pluseurs fos avant d y arrver. 1 S vous avez reprs, ce n est pas par manque de volonté, mas plus vrasemblablement par manque de méthode ou de souten. C est pourquo l est mportant de réfléchr à ce qu s est passé et d en trer les ensegnements pour que votre prochane tentatve sot un succès. Les personnes qu recommencent à fumer le font pour pluseurs rasons : le manque physque, une prse de pods jugée excessve, la dffculté à résster aux tentatons quotdennes, une basse de motvaton, un évènement partculer ou une pérode dffcle. Des dffcultés psychologques telles que l anxété ou un sentment dépressf qu peuvent apparaître au moment de l arrêt favorsent également la reprse du tabagsme. Dans tous les cas, l est mportant d dentfer les rasons pour lesquelles vous avez reprs et de vous poser les bonnes questons : dans quelles crconstances a-je recommencé à fumer? Quand? Où? Avec qu? Dans quel état d esprt? En fasant quo? Répondre à ces questons vous permettra d magner ou de réajuster votre stratége pour résster à l enve de fumer dans des crconstances dentques et fare de votre prochane tentatve une réusste. Sollcter vos proches et l avs d un professonnel de santé peut également vous apporter le souten et les réponses spécfques dont vous avez beson. Chaque tentatve est déjà une vctore sur le tabac! 7

10 ArrEter de fumer, pourquo pas? Mas vous pesez encore le pour et le contre. A cette etape, l est necessare de renforcer votre motvaton. 8

11 ? Voc quelques exercces pour fare le pont. Quel est votre degre de motvaton? Évaluez, par une note de 0 à 10, votre ntenton actuelle d arrêter de fumer. 0 sgnfe : «Je n a absolument pas enve d arrêter de fumer.» 10 sgnfe : «Je sus fermement décdé à arrêter.» Entourez le chffre correspondant à votre réponse Réponses : S vous avez répondu 0, reportez-vous au chaptre précédent. Dans tous les autres cas, essayez de réfléchr à vos attentes et vos crantes face à l arrêt du tabac. Fates le pont sur vos crantes face à l arrêt du tabac. 9

12 I En arretant de fumer, vous voulez... Pour dentfer ce que vous attendez de l arrêt du tabac, vous trouverez c-dessous une sére de propostons : cochez l une des quatre cases qu vous correspond. 1. Protéger ma santé 2. Vvre au meux ma grossesse 3. Retrouver une bonne condton physque 4. Protéger la santé de ceux qu m entourent 5. Retrouver le goût et l odorat 6. Fare des économes 7. Être meux dans ma peau 8. Fare plasr à mes proches 9.Ne plus être dépendant(e) 10. Meux resprer II En arretant de fumer, je voudras : 11. Accompagner un proche dans sa démarche d arrêt 12. Ne plus être mprégné(e) de l odeur du tabac 13. Retrouver une bonne halene PAS DU TOUT UN PEU ASSEZ BEAUCOUP 10 TOTAL DES REPONSES

13 Documentez-vous, rensegnez-vous Recherchez les nformatons qu peuvent contrbuer à renforcer votre motvaton et vous ader à surmonter vos crantes en consultant le ste ; demandez à d ancens fumeurs de vous fare part de leur expérence, parlez avec des professonnels de santé (médecns, pharmacens ) susceptbles de vous apporter nformatons et consels. Vous pouvez également demander des consels en appelant Tabac Info Servce au (du lund au samed, de 9h à 20h - 0,15 /mn depus un poste fxe, hors surcoût éventuel de votre opérateur). 2 Revenez régulèrement à l échelle qu mesure votre degré de motvaton (page 9) et attendez d avor un bon nveau de motvaton pour passer à la phase de préparaton. Fates le compte de ce que vous depensez pour fumer 1. Je fume... cgarettes par jour. 2. Je fume... paquets par jour (à rason de 20 cgarettes par paquet). 3. Sot... paquets par semane. 4. Ce qu représente... paquets par mos. 5. Chaque paquet coûte envron... euros. Ce qu sgnfe que je dépense... euros par mos euros x 12 mos =... euros par an. 7. Sot... euros sur 5 ans. Imagnez ce que vous pourrez vous offrr pour la même somme s vous arrêtez de fumer. Par exemple, un séjour aux Antlles (envron 800 par personne tout comprs), un apparel photo numérque (envron 300 ), un ordnateur portable (envron 900 ). 11

14 ? Avez-vous confance en vous? S vous arrêtez de fumer dès aujourd hu, à comben estmerez-vous vos chances de réusste? Placez-vous sur une échelle de 0 à 10 : 0 sgnfe : «Je sus tout à fat sûr que je n y arrvera pas.» 10 sgnfe : «Je sus tout à fat sûr que je réussra.» Entourez le chffre correspondant à votre réponse S vous n avez pas répondu 10 à cette queston, qu est-ce qu, selon vous, permettrat d accroître votre confance? > Arrêter en même temps qu un(e) am(e) ou votre conjont. > Arrêter à un moment où vous vous sentrez détendu et dans de bonnes condtons, par exemple au moment des vacances. > Appeler Tabac Info Servce au (du lund au samed, de 9h à 20h - 0,15 /mn depus un poste fxe, hors surcoût éventuel de votre opérateur) ou rencontrer un professonnel de santé qu vous donnera des consels personnalsés. > Demander à votre entourage de vous encourager et de vous soutenr. 12

15 Testez vos reactons 2 Essayez de retarder la premère cgarette de la journée et de supprmer la «cgarette réflexe» comme celle que vous allumez machnalement en fn de repas. Arrêtez de fumer pendant une journée et observez vos dffcultés. S vous y parvenez, vous pourrez vous préparer à un arrêt prolongé. Vous pourrez alors suvre les consels du chaptre 3 «J a décdé d arrêter de fumer». S vous n y parvenez pas, ne vous découragez pas. Ne vous dtes pas «Je sus nul(le), je manque de volonté, je n y arrvera jamas.» Dtes-vous plutôt : «Pour le moment, j a du mal. J a observé mes dffcultés, je sera donc meux préparé(e) la prochane fos.» Fxez-vous alors une date pour une nouvelle tentatve. Dans tous les cas, souvenez-vous qu une bonne motvaton et une préparaton séreuse sont les clés de la réusste. 13

16 14 Vous avez prs la décson d arrêter de fumer. Pour avor le maxmum de chances de réussr, l est nécessare de ben vous préparer.

17 ÉTAPE N 1 : Chosssez une date précse pour arrêter de fumer Décder à l avance d une date précse vous adera à préparer ce changement. Votre arrêt ne se fera pas sur un «coup de tête», mas sera mûrement réfléch. 3 Il s agt, ben sûr, d une décson tout à fat personnelle, mas voc tout de même quelques consels : 1. Il vaut meux chosr une pérode au cours de laquelle vous n avez pas trop de soucs personnels ou professonnels. 2. Il est plus facle, surtout dans les premères semanes, d être entouré de personnes qu vous encouragent et ne vous nctent pas à fumer. Ans, s vos collègues de traval sont fumeurs, chosssez plutôt d arrêter pendant les vacances. 3. Vous pouvez assocer cette date à un événement heureux, à un annversare, à un début d année. On a observé que nombre de personnes avaent arrêté de fumer à l occason d un changement dans leur ve. Quand vous aurez fat votre chox, nscrvez la date sur cette brochure et annoncez-la aux personnes susceptbles de vous encourager. Date à laquelle je cessera de fumer : / / 15

18 ÉTAPE N 2 : Fates votre portrat de fumeur Il est mportant de ben connaître la relaton que vous avez étable avec le tabac. Cela vous adera à prendre conscence de ce que vous allez abandonner. Les questonnares qu suvent vont vous ader à fare le pont sur votre manère de consommer du tabac. Carte d dentté du fumeur Depus comben de temps fumez-vous? Comben de cgarettes, cgares ou ppes fumez-vous par jour? Quelle somme d argent consacrez-vous chaque jour au tabac? Avez-vous déjà essayé d arrêter de fumer? ou non S ou, comben de fos? Comben de temps a duré votre arrêt le plus long? S vous nʼen êtes pas à votre premère tentatve, reportezvous à la page 6. Dans quelles crconstances fumez-vous? Essayez, à l ade du tableau suvant, de repérer les rasons qu vous font prendre chacune des cgarettes de la journée. Il n est pas toujours facle de les découvrr, mas vous pouvez commencer votre exploraton par des questons smples : «Je m apprête à allumer une cgarette : Où sus-je? Avec qu? Quelle heure est-l? Qu est-ce qu déclenche cette enve? Une ve stressante? Une fn de repas?» 16

19 Pourquo j allume une cgarette? JAMAIS RAREMENT SOUVENT TOUJOURS 3 1. C est un geste automatque 2. Je sus avec d autres fumeurs, c est un moment convval 3. C est un moment de détente, de plasr 4. C est une compagne quand je me sens seul(e) 5. Cela me stmule quand j a une tâche dffcle ou urgente à accomplr 6. Cela me calme quand je sus angossé(e) ou contraré(e) 7. Cela m ade quand je n a pas trop le moral 8. C est pour me couper l appétt et ne pas grossr 9. En publc, cela me rassure et me donne une contenance 10. C est un moment d ntmté avec une personne qu m est proche TOTAL DES RÉPONSES Après avor rempl ce tableau, prenez le temps d magner ce que vous pourrez fare dans chaque crconstance au leu de fumer. Demandez-vous à quelles cgarettes l vous sera le plus dffcle de renoncer. Pour vous ader et trouver vos propres «trucs», reportez-vous au chaptre «J arrête de fumer». 17

20 Avez-vous une dépendance au tabac? L usage réguler du tabac crée deux types de dépendances : La dépendance psychologque, que le tableau précédent vous a perms de mettre en évdence, correspond au désr de fumer. C est la dépendance la plus dffcle à vancre, car elle résulte de stmulatons extéreures : les habtudes (la cgarette avec le café, avec l alcool), les émotons (la cgarette quand on est mal à l ase), l envronnement (la cgarette convvale, la tentaton d un entourage fumeur), l ennu La dépendance physque correspond au beson physque de fumer que le tabagsme a créé dans votre corps. Essentellement due à la ncotne présente dans le tabac, cette dépendance se tradut par une sensaton de manque qu peut être surmontée, entre autres, grâce à un tratement de substtuton ncotnque ou médcamenteux. En répondant aux sx questons c-dessous, vous saurez s vous êtes dépendant(e) physquement. Test sur la dépendance physque, dt «Test de Fagerström» 1. Le matn, comben de temps après votre rével allumez-vous votre premère cgarette? Dans les 5 mnutes 3 Entre 6 et 30 mnutes après 2 Entre 31 et 60 mnutes après 1 Après 1 heure ou plus 0 2. Trouvez-vous quʼl est dffcle de vous abstenr de fumer dans les endrots où cʼest nterdt? ou 1 non 0 18

21 3 3. À quelle cgarette renoncerez-vous le plus dffclement? La premère de la journée 1 Une autre 0 4. Comben de cgarettes fumez-vous par jour, en moyenne? 10 ou mons 0 de 11 à 20 1 de 21 à 30 2 plus de Fumez-vous à ntervalles plus rapprochés durant les premères heures de la matnée que durant le reste de la journée? ou 1 non 0 6. Fumez-vous lorsque vous êtes malade et alté(e)? ou 1 non 0 Addtonnez le total des ponts correspondant à vos réponses :... NB : ce test a été valdé par l ensemble de la communauté scentfque au nveau nternatonal. Résultats : S vous avez entre 0 et 2 : pas de dépendance S vous avez entre 3 et 4 : dépendance fable S vous avez entre 5 et 6 : dépendance moyenne S vous avez entre 7 et 10 : dépendance forte ou très forte S votre score est supéreur ou égal à 5, vous aurez vrasemblablement beson d utlser un tratement médcamenteux ou de substtuton ncotnque (tmbre ou gomme à mâcher) ; reportez-vous à la page

22 ÉTAPE N 3 : Chosssez ou non de vous fare ader De nombreuses personnes peuvent arrêter de fumer seules ou en suvant un gude comme celu-c. D autres ont chos de se fare ader. Il n y a pas de méthode mracle, mas l exste des moyens effcaces pour vous arrêter plus confortablement. Le souten des professonnels de santé L accompagnement, les consels, le suv que peut vous apporter votre médecn ou votre pharmacen seront préceux pendant les sx premers mos de votre sevrage. Vous pouvez auss recourr à une consultaton spécalsée d ade à l arrêt tabagque. Vous trouverez des rensegnements sur les consultatons proches de chez vous en consultant le ste ou en appelant Tabac Info Servce au (du lund au samed, de 9h à 20h - 0,15 /mn depus un poste fxe, hors surcoût éventuel de votre opérateur). Les substtuts ncotnques et autres tratements de l arrêt Les tmbres, les gommes à mâcher, les comprmés sublnguaux et les tratements médcamenteux peuvent vous ader dans votre démarche d arrêt en supprmant notamment le beson de ncotne. Reportez-vous à la page 23 pour plus de précsons sur ces produts. Les rencontres avec d ancens fumeurs Vous n êtes pas seul(e) face au tabac. Rencontrez d autres personnes qu sont en tran d arrêter ou qu ont arrêté, échangezvous des «trucs», fates part de vos expérences pour renforcer votre motvaton. 20

23 La relaxaton et les technques respratores Le stress est souvent assocé au désr de fumer. Pour retrouver le ben-être sans recourr au tabac, vous pouvez fare des séances de relaxaton mas également pratquer des actvtés de losrs, une actvté physque. 3 Le souten psychologque Arrêter de fumer nécesste un envronnement famlal et socal favorable et motvant. Pour vous ader, demandez à votre entourage de vous soutenr. Vous pouvez auss consulter votre médecn tratant. La dététque Un ters des personnes ayant arrêté de fumer n a pas de problèmes de (re)prse de pods. S vous avez des nquétudes, lsez les recommandatons du chaptre suvant et n héstez pas à en parler avec un professonnel de santé (dététcen ou nutrtonnste) qu pourra vous conseller. Porter une attenton partculère à votre équlbre almentare sera une ade mportante pour votre arrêt. 21

24 Vous avez recemment arrete de fumer. Peut-etre cela vous parat-l dffcle. Rappelez-vous que chaque jour qu passe dmnue le rsque de reprendre une cgarette. 22

25 L enve de fumer peut avor pluseurs orgnes : > un beson physque de ncotne > un beson psychologque > un envronnement demotvant 4 Voc quelques consels pour résster à chacun de ces facteurs. comment surmonter votre dependance physque? En page 18, le test de Fagerström vous permet de mesurer votre degré de dépendance à la ncotne. S cette dépendance exste, en plus de votre stratége personnelle (vos petts trucs, vos motvatons ), l est recommandé d utlser un tratement pour atténuer ou fare dsparaître les éventuels effets désagréables lés à l arrêt. Les tratements de substtuton et autres tratements de l arret : une ade effcace Les substtuts ncotnques obéssent tous au même prncpe : ls dffusent de la ncotne de manère lente et régulère, contrarement aux «pcs» que procure la cgarette. Avec une dose adaptée à son tabagsme, ls permettent au fumeur de se lbérer progressvement de la dépendance physque et lu évtent par alleurs l nhalaton de toutes les autres substances toxques contenues dans le tabac. Il exste deux types de substtuts ncotnques : > ceux qu se prennent par voe orale : gommes, comprmés sublnguaux, comprmés à sucer et nhaleurs > ceux qu se placent sur la peau : tmbres ou patchs Aujourd hu, l est possble d y avor accès sans ordonnance médcale. Votre pharmacen ou votre médecn peut vous conseller sur leur utlsaton. Il vous adera à détermner un dosage et une durée adaptés à votre cas. 23

26 Toutefos, s les substtuts doublent vos chances de succès, ls ne supprment pas la dépendance psychologque et comportementale, l faut donc désapprendre à fumer et retrouver un nouvel équlbre. Par alleurs, ls ne sont pas les seuls éléments du tratement : équlbrer votre almentaton, votre sommel, mantenr votre actvté physque en font parte. Que dre du bupropon LP et de la varenclne? Le bupropon LP est un médcament de la famlle des psychotropes qu ne peut être utlsé que sur prescrpton médcale en rason de ses contre-ndcatons, effets ndésrables et précautons d emplo. Seul le médecn pourra juger de l ntérêt de ce médcament au cas par cas. Il est contre-ndqué chez la femme encente et le fumeur de mons de 18 ans. La varénclne est un médcament qu agt sur les récepteurs présents au nveau du cerveau en reprodusant les effets de la ncotne (ce qu peut ader à rédure la sensaton de manque). Elle est ndquée dans le sevrage tabagque chez l adulte et ne peut être délvrée que sur prescrpton médcale en rason de ses contre-ndcatons, effets ndésrables et précautons d'emplo. Seul le médecn pourra juger de l ntérêt de ce médcament au cas par cas en rason de la dépendance du patent, des contre-ndcatons éventuelles et des nteractons médcamenteuses possbles. La varénclne ne dot pas être utlsée pendant la grossesse. Pour en savor plus, consultez le ste ou appelez Tabac Info Servce au (du lund au samed, de 9h à 20h - 0,15 /mn depus un poste fxe, hors surcoût éventuel de votre opérateur). Comment gerer l eventualte d une prse de pods? 24 En moyenne, à égalté dʼâge, de sexe et de talle, les fumeurs pèsent à peu près deux klos de mons que les non-fumeurs. Cet état de fat est lé à l acton de la ncotne sur le métabolsme : un fumeur brûle un peu plus de calores qu un non-fumeur.

27 Dans les mos qu suvent l arrêt du tabac, on peut remarquer une prse de pods de quelques klos, mas cette prse peut varer d une personne à l autre. S cela vous nquète, n héstez pas à en parler à un médecn et à recourr aux consels d un dététcen ou d un médecn nutrtonnste. 4 Dʼune façon générale, l ne faut pas se mettre au régme en même temps que lʼon arrête de fumer : on ne peut pas tout fare à la fos! Il sʼagt plutôt de respecter quelques règles de bon sens : - Évtez les alments gras (charcutere, pâtssere, certans fromages, plats en sauce). - Préférez les vandes magres, les possons, les fruts, les légumes. - Modérez votre consommaton d alcool. - Buvez de l eau régulèrement tout au long de la journée. - Augmentez votre actvté physque au quotden : préférez les escalers aux ascenseurs et aux escalators, n héstez pas à vous déplacer à ped. Une heure de marche rapde permet de brûler autant de calores que la consommaton de 20 à 30 cgarettes. On peut auss accepter de prendre quelques klos que lʼon sʼefforcera de perdre plus faclement, quand le «problème» du tabagsme sera résolu. Comment fare face au desr de fumer? Dans les semanes qu suvent l arrêt du tabac, le désr de fumer peut survenr fréquemment, brutalement et de manère très ntense. Il faut savor que ce désr dure rarement plus de 3 à 4 mnutes. Il faut donc prévor à ce moment-là une soluton pour ne pas «craquer». Vous pouvez, par exemple : - bore un grand verre d eau. - manger un frut. - resprer profondément. - changer d actvté, de pèce, fare autre chose pour vous occuper l esprt. - passer un coup de téléphone à un(e) am(e). 25

28 En résumé, vous devez fare quelque chose afn d occuper l nstant lassé vde par la non-prse de cgarette. Ces enves très fortes n apparassent jamas au hasard. Elles correspondent à des crconstances au cours desquelles vous avez l habtude de fumer. Ce sont des réflexes condtonnés. Une préparaton séreuse comme celle qu vous est proposée dans le chaptre précédent dot vous permettre de les repérer, de les analyser et surtout de les antcper : l s agt d apprendre dorénavant à vvre sans tabac. Comment agr sur votre envronnement? Quand une enve très forte de fumer apparaît, l est plus facle d y résster s vous n avez aucune cgarette à portée de man! Vous avez donc tout ntérêt à ne pas en avor dans votre envronnement mmédat. Que ce sot à votre domcle, sur votre leu de traval ou dans vos losrs, vous contnuerez à rencontrer des fumeurs. Pendant quelques semanes, l faudrat pourtant qu ls évtent au maxmum de fumer en votre présence : vous pouvez leur en parler, ls seront certanement très souceux de respecter et d encourager votre effort. 26

29 Mesurez les progres accompls 4 Le tableau suvant devrat vous encourager à poursuvre vos efforts. Il vous adera à mettre en évdence et à valorser vos progrès. Il est consellé de le remplr une fos par semane en ndquant par une crox la stuaton dans laquelle vous vous trouvez. Date d arret : semane 1 re 2 e 3 e 4 e 5 e Comment vous sentez-vous? Très ben Ben Assez ben Pas très ben Pas ben du tout Ressentez-vous une enve tres forte de fumer? Pratquement jamas Rarement 1 ou 2 fos par semane Pluseurs fos par jour Presque à chaque nstant Comment evaluez-vous vos chances de reusste? Je sus sûr(e) d y arrver Je sus dans de bonnes condtons Je ne sus pas très à l ase avec cette dée Je sus sûr(e) de reprendre un jour Je sus sûr(e) de ne pas y arrver 27

30 Enfn fates le pont sur les benefces de votre arret Les bénéfces de lʼarrêt du tabac ntervennent presque mmédatement : 20 mnutes apres la dernere cgarette. La presson sangune et les pulsatons du cœur redevennent normales. 8 heures. La quantté de monoxyde de carbone dans le sang dmnue de moté. L oxygénaton des cellules redevent normale. 24 heures. Le rsque d nfarctus du myocarde dmnue déjà. Les poumons commencent à élmner le mucus et les résdus de fumée. Le corps ne content plus de ncotne. 48 heures. Le goût et l odorat s amélorent. Les termnasons nerveuses gustatves commencent à repousser. 72 heures. Resprer redevent plus facle. Les bronches commencent à se relâcher et on se sent plus énergque. 2 semanes a 3 mos. La toux et la fatgue dmnuent. On récupère du souffle. On marche plus faclement. 1 a 9 mos. Les cls bronchques repoussent. On est de mons en mons essouflé. 1 an. Le rsque d nfarctus du myocarde dmnue de moté. Le rsque d accdent vasculare cérébral rejont celu d un non-fumeur. 5 ans. Le rsque de cancer du poumon dmnue presque de moté. 10 a 15 ans. L espérance de ve redevent dentque à celle des personnes n ayant jamas fumé. 28

31 4

32 L'arrêt du tabac représente pour certans une épreuve dffcle. S vous envsagez d'arrêter de fumer, ce gude vous adera à renforcer votre motvaton. S vous avez décdé d'arrêter, l vous donnera les moyens d'y parvenr. Ben vous préparer, c est déjà un gage de réusste. POUR VOUS AIDER À ARRÊTER DE FUMER OU AVOIR PLUS DʼINFORMATIONS Illustraton : Heads of State - Réf : B - RCS Pars

Le guide pratique pour y parvenir

Le guide pratique pour y parvenir Le guide pratique pour y parvenir 1 2 3 4 Il n est pas facile d arrêter de fumer. Il s agit de renoncer à une habitude quotidienne solidement installée, de changer de comportement Cela prend du temps et

Plus en détail

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations Contrats prévoyance des TNS : Clarfer les règles pour sécurser les prestatons Résumé de notre proposton : A - Amélorer l nformaton des souscrpteurs B Prévor plus de souplesse dans l apprécaton des revenus

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix?

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix? Note méthodologque Tratements hebdomadares Questlemonscher.com Quelle méthode de collecte de prx? Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaE onsel, socété d études et d analyses statstques

Plus en détail

Les jeunes économistes

Les jeunes économistes Chaptre1 : les ntérêts smples 1. défnton et calcul pratque : Défnton : Dans le cas de l ntérêt smple, le captal reste nvarable pendant toute la durée du prêt. L emprunteur dot verser, à la fn de chaque

Plus en détail

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social

Dirigeant de SAS : Laisser le choix du statut social Drgeant de SAS : Lasser le chox du statut socal Résumé de notre proposton : Ouvrr le chox du statut socal du drgeant de SAS avec 2 solutons possbles : apprécer la stuaton socale des drgeants de SAS comme

Plus en détail

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Project 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf

Plus en détail

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes EH SmartVew Servces en lgne Euler Hermes Identfez vos rsques et vos opportuntés Plotez votre assurance-crédt www.eulerhermes.be Les avantages d EH SmartVew L expertse Euler Hermes présentée de manère clare

Plus en détail

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain.

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain. Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amens.fr/pedagoge/maths/new/ue2007/synthese_ateler_annette_alan.pdf 1 La règle du jeu Un drecteur de casno se propose d nstaller le

Plus en détail

Le Prêt Efficience Fioul

Le Prêt Efficience Fioul Le Prêt Effcence Foul EMPRUNTEUR M. Mme CO-EMPRUNTEUR M. Mlle Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Départ. de nass. Nature de la pèce d dentté : Natonalté : CNI Passeport Ttre de séjour N : Salaré Stuaton

Plus en détail

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33 Termnal numérque TM 13 raccordé aux nstallatons Integral 33 Notce d utlsaton Vous garderez une longueur d avance. Famlarsez--vous avec votre téléphone Remarques mportantes Chaptres à lre en prorté -- Vue

Plus en détail

Somfy Box. Activation de l option io et programmation de vos produits io

Somfy Box. Activation de l option io et programmation de vos produits io Somfy Box Actvaton de l opton o et programmaton de vos produts o Sommare Pré-requs pour la programmaton de produts o sur la Somfy Box 1 Harmonser la clé système 1 Qu est-ce que la clé système? 1 Dans quel

Plus en détail

L ABC du traitement cognitivo-comportemental de l insomnie primaire

L ABC du traitement cognitivo-comportemental de l insomnie primaire F É D É R A T I O N D E S M É D E C I N S O M N I P R A T I C I E N S D U Q U É B E C L ABC du tratement cogntvo-comportemental de l nsomne prmare par Anne Vallères, Bernard Guay et Charles Morn M me Tousgnant

Plus en détail

Parlons. retraite. au service du «bien vieillir» L Assurance retraite. en chiffres* 639 192 retraités payés pour un montant de 4,2 milliards d euros

Parlons. retraite. au service du «bien vieillir» L Assurance retraite. en chiffres* 639 192 retraités payés pour un montant de 4,2 milliards d euros Édton Pays de la Lore Parlons La lettre aux retratés du régme général de la Sécurté socale 2012 retrate L Assurance retrate en chffres* 12,88 mllons de retratés 17,58 mllons de cotsants 346 000 bénéfcares

Plus en détail

Le théorème du viriel

Le théorème du viriel Le théorème du vrel On se propose de démontrer le théorème du vrel de deux manères dfférentes. La premère fat appel à deux "trcks" qu l faut vor. Cette preuve met en avant une quantté, notée S c, qu permet

Plus en détail

Découvrir l interface Windows 8

Découvrir l interface Windows 8 Wndows 8.1 L envronnement Wndows 8 Interfaces Wndows 8 et Bureau L envronnement Wndows 8 Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître

Plus en détail

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage Fche n 7 : Vérfcaton du débt et de la vtesse par la méthode de traçage 1. PRINCIPE La méthode de traçage permet de calculer le débt d un écoulement ndépendamment des mesurages de hauteur et de vtesse.

Plus en détail

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF 1 LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régme») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF AVIS AUX RETRAITÉS ET AUX PARTICIPANTS AVEC DROITS ACQUIS DIFFÉRÉS Expédteurs

Plus en détail

Integral T 3 Compact. raccordé aux installations Integral 5. Notice d utilisation

Integral T 3 Compact. raccordé aux installations Integral 5. Notice d utilisation Integral T 3 Compact raccordé aux nstallatons Integral 5 Notce d utlsaton Remarques mportantes Remarques mportantes A quelle nstallaton pouvez-vous connecter votre téléphone Ce téléphone est conçu unquement

Plus en détail

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette WINDOWS 10 Prse en man de votre ordnateur ou votre tablette Table des matères Wndows 10 L envronnement Wndows 10 sur un ordnateur Wndows 10 : les nouveautés................................ 7 Démarrer Wndows

Plus en détail

Interface OneNote 2013

Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Offce 2013 - Fonctons avancées Lancer OneNote 2013 À partr de l'nterface Wndows 8, utlsez une des méthodes suvantes : - Clquez sur la vgnette OneNote 2013

Plus en détail

Définition des tâches

Définition des tâches Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf du projet. Elles représentent de ce fat, les éléments

Plus en détail

Interfaces Windows 8 et Bureau

Interfaces Windows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître sur son écran la toute

Plus en détail

Faire des régimes TNS les laboratoires de la protection sociale de demain appelle des évolutions à deux niveaux :

Faire des régimes TNS les laboratoires de la protection sociale de demain appelle des évolutions à deux niveaux : Réformer en profondeur la protecton socale des TNS pour la rendre plus effcace Résumé de notre proposton : Fare des régmes TNS les laboratores de la protecton socale de deman appelle des évolutons à deux

Plus en détail

STATISTIQUE AVEC EXCEL

STATISTIQUE AVEC EXCEL STATISTIQUE AVEC EXCEL Excel offre d nnombrables possbltés de recuellr des données statstques, de les classer, de les analyser et de les représenter graphquement. Ce sont prncpalement les tros éléments

Plus en détail

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks Plan Geston des stocks Abdellah El Fallah Ensa de Tétouan 2011 Les opératons de gestons des stocks Les coûts assocés à la geston des stocks Le rôle des stocks Modèle de la quantté économque Geston calendare

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction -

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSION 1 - Correction - EXAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 AES - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Consdérons une entreprse E comportant deux établssements : E1 et E2 qu emploent chacun 200 salarés. Au sen de l'établssement

Plus en détail

Avez-vous vous aperçu cette drôle de trogne? Entre nature et histoire autour de Mondoubleau

Avez-vous vous aperçu cette drôle de trogne? Entre nature et histoire autour de Mondoubleau Avez-vous vous aperçu cette drôle de trogne? Entre nature et hstore autour de Mondoubleau Thème de la cache : NATURE ET CULTURE Départ : Parkng Campng des Prés Barrés à Mondoubleau Dffculté : MOYENNE Dstance

Plus en détail

T3 Comfort raccordé a IP Office

T3 Comfort raccordé a IP Office IP Telephony Contact Centers Moblty Servces T3 Comfort raccordé a IP Offce Benutzerhandbuch User's gude Manual de usuaro Manuel utlsateur Manuale d uso Gebrukersdocumentate Sommare Sommare Se famlarser

Plus en détail

Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actifs non préemptifs

Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actifs non préemptifs Un protocole de tolérance aux pannes pour objets actfs non préemptfs Françose Baude Dens Caromel Chrstan Delbé Ludovc Henro Equpe Oass, INRIA - CNRS - I3S 2004, route des Lucoles F-06902 Sopha Antpols

Plus en détail

P R I S E E N M A I N R A P I D E O L I V E 4 H D

P R I S E E N M A I N R A P I D E O L I V E 4 H D P R I S E E N M A I N R A P I D E O L I V E 4 H D Sommare 1 2 2.1 2.2 2.3 3 3.1 3.2 3.3 4 4.1 4.2 4.3 4.4 4.5 4.6 5 6 7 7.1 7.2 7.3 8 8.1 8.2 8.3 8.4 8.5 8.6 Contenu du carton... 4 Paramétrage... 4 Connexon

Plus en détail

INTERNET. Initiation à

INTERNET. Initiation à Intaton à INTERNET Surfez sur Internet Envoyez des messages Téléchargez Dscutez avec Skype Découvrez Facebook Regardez des vdéos Protégez votre ordnateur Myram GRIS Table des matères Internet Introducton

Plus en détail

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques Revue des Energes Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (007) 109 114 Système solare combné Estmaton des besons énergétques R. Kharch 1, B. Benyoucef et M. Belhamel 1 1 Centre de Développement des Energes Renouvelables

Plus en détail

Montage émetteur commun

Montage émetteur commun tour au menu ontage émetteur commun Polarsaton d un transstor. ôle de la polarsaton La polarsaton a pour rôle de placer le pont de fonctonnement du transstor dans une zone où ses caractérstques sont lnéares.

Plus en détail

Professionnel de santé équipé de Médiclick!

Professionnel de santé équipé de Médiclick! Professonnel de santé équpé de Médclck! Dosser Médcal Partagé en Aqutane Ce gude vous présente les prncpales fonctonnaltés réservées aux professonnels de santé membres du réseau AquDMP. Sommare Connexon

Plus en détail

santé Les arrêts de travail des séniors en emploi

santé Les arrêts de travail des séniors en emploi soldarté et DOSSIERS Les arrêts de traval des sénors en emplo N 2 2007 Les sénors en emplo se dstnguent-ls de leurs cadets en termes de recours aux arrêts de traval? Les sénors ne déclarent pas plus d

Plus en détail

CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE?

CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE? CREATION DE VALEUR EN ASSURANCE NON VIE : COMMENT FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE? Boulanger Frédérc Avanssur, Groupe AXA 163-167, Avenue Georges Clémenceau 92742 Nanterre Cedex France Tel: +33 1 46 14 43

Plus en détail

Le Prêt Efficience Gaz

Le Prêt Efficience Gaz Le Prêt Effcence Gaz (FICHE DE SOLVABILITÉ) À COMPLÉTER INTÉGRALEMENT EMPRUNTEUR M. Mme Mlle CO-EMPRUNTEUR M. Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Nom : Prénom : Nom de jeune flle (pour les femmes marées)

Plus en détail

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA

LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Observatore Economque et Statstque d Afrque Subsaharenne LA RENOVATION DE L INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION DANS LA ZONE UEMOA Une contrbuton à la réunon commune CEE/BIT sur les ndces des prx

Plus en détail

22 environnement technico-professionnel

22 environnement technico-professionnel 22 envronnement technco-professonnel CYRIL SABATIÉ Drecteur du servce jurdque FNAIM Ouverture du ma IMMOBILIER, OÙ 1 Artcle paru également dans la Revue des Loyers, jullet à septembre 2007, n 879, p. 314

Plus en détail

La réadaptation de l épaule l art d éviter le laisser-aller

La réadaptation de l épaule l art d éviter le laisser-aller L E M O N D E F A S C I N A N T D E L É P A U L E La réadaptaton de l épaule l art d évter le lasser-aller par Dane Lambert 5 G. Desgrosbras vous consulte à votre cabnet pour une douleur à l épaule ayant

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible!

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible! UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee Arrêter, c est possible! Pour en finir avec la cigarette Un pari difficile L Université de Genève est déclarée territoire

Plus en détail

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com

Des solutions globales fi ables et innovantes. www.calyon.com Des solutons globales f ables et nnovantes www.calyon.com OPTIM Internet: un outl smple et performant Suv de vos comptes Tratement de vos opératons bancares Accès à un servce de reportng complet Une nterface

Plus en détail

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h.

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h. A2 Analyser le système Converson statque de l énerge Date : Nom : Cours 2 h 1 Introducton Un ConVertsseur Statque d énerge (CVS) est un montage utlsant des nterrupteurs à semconducteurs permettant par

Plus en détail

Mode d'emploi. Servomoteur radiofréquence 1187 00

Mode d'emploi. Servomoteur radiofréquence 1187 00 Mode d'emplo Servomoteur radofréquence 1187 00 Table des matères A propos de ce mode d'emplo... 2 Représentaton de l'apparel... 3 Montage... 3 Démontage... 3 Almentaton... 4 Mettre la ple en place... 4

Plus en détail

MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES

MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES MÉTHODES DE SONDAGES UTILISÉES DANS LES PROGRAMMES D ÉVALUATIONS DES ÉLÈVES Émle Garca, Maron Le Cam et Therry Rocher MENESR-DEPP, bureau de l évaluaton des élèves Cet artcle porte sur les méthodes de

Plus en détail

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria.

Calculer le coût amorti d une obligation sur chaque exercice et présenter les écritures dans les comptes individuels de la société Plumeria. 1 CAS nédt d applcaton sur les normes IAS/IFRS Coût amort sur oblgatons à taux varable ou révsable La socété Plumera présente ses comptes annuels dans le référentel IFRS. Elle détent dans son portefeulle

Plus en détail

Mesure avec une règle

Mesure avec une règle Mesure avec une règle par Matheu ROUAUD Professeur de Scences Physques en prépa, Dplômé en Physque Théorque. Lycée Alan-Fourner 8000 Bourges ecrre@ncerttudes.fr RÉSUMÉ La mesure d'une grandeur par un système

Plus en détail

Le manger, le boire et le bien-être

Le manger, le boire et le bien-être Le manger, le bore et le ben-être Gude de l almentaton sane Sommare Le meux-manger 3 Manger: tout un programme 11 Lat et produts laters 12 Qu a peur de la matère grasse? 16 L aventure du pett déjeuner

Plus en détail

Cerveau & management NOVIAL - 2008 Diapositive N 1

Cerveau & management NOVIAL - 2008 Diapositive N 1 CERVEAU et MANAGEMENT Cerveau & management NOVIAL - 2008 Dapostve N 1 Connaître sa ou ses partes domnantes Nourrr les autres partes Savor fonctonner sur ses 4 cerveaux Cerveau & management NOVIAL - 2008

Plus en détail

Christine Steinbach. Décembre 2005. Christine Steinbach est animatrice communautaire aux Equipes Populaires, en charge des missions d'étude.

Christine Steinbach. Décembre 2005. Christine Steinbach est animatrice communautaire aux Equipes Populaires, en charge des missions d'étude. Queston de Queston de Décembre 2005 Chrstne Stenbach Quelques lgnes d'ntro La lbéralsaton des secteurs du gaz et de l'électrcté se profle à l'horzon 2007 en Régon wallonne. La mse en concurrence de la

Plus en détail

ErP : éco-conception et étiquetage énergétique. Les solutions Vaillant. Pour dépasser la performance. La satisfaction de faire le bon choix.

ErP : éco-conception et étiquetage énergétique. Les solutions Vaillant. Pour dépasser la performance. La satisfaction de faire le bon choix. ErP : éco-concepton et étquetage énergétque Les solutons Vallant Pour dépasser la performance La satsfacton de fare le bon chox. ErP : éco-concepton et étquetage énergétque Eco-concepton et Etquetage

Plus en détail

Pro2030 GUIDE D UTILISATION. Français

Pro2030 GUIDE D UTILISATION. Français Pro2030 GUIDE D UTILISATION Franças Contents Garante... Introducton... 1 Artcle nº 605056 Rév C Schéma nº A605056 Novembre 2010 2010 YSI Incorporated. Le logo YSI est une marque déposée de YSI Incorporated.

Plus en détail

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE L og c el s de D agnos t c s I mmob l er s Cont ac t eznous 32BddeS t r as bougcs3010875468 Par scedex10tel. 0253354064Fax0278084116 ma l : s er v c e. c l ent @l c el. f r Pourquo LICIEL? Implanté sur

Plus en détail

N 1. Avec la Smerep, simplifiez-vous la vie! Sécu étudiante i Centre 617. Complémentaires i santé. Pack Smerep. en Ile-de-France 2007/2008

N 1. Avec la Smerep, simplifiez-vous la vie! Sécu étudiante i Centre 617. Complémentaires i santé. Pack Smerep. en Ile-de-France 2007/2008 N 1 en Ile-de-France Sécu étudante Centre 617 Complémentares santé Pack Smerep Avec la Smerep, smplfez-vous la ve! 2007/2008 Ce document est édté et dffusé dans le cadre de la conventon passée entre l

Plus en détail

Anticiper l inaptitude physique (fascicule 11)

Anticiper l inaptitude physique (fascicule 11) E T U D E P R A T I Q U E GESTION DE L INAPTITUDE SERVICE CONSEIL STATUTAIRE - jun 2009 Présentaton (fasccule 1) Défntons générales (fasccule 2) L apttude physque (fasccule 3) Le handcap (fasccule 4) L

Plus en détail

BTS GPN 2EME ANNEE-MATHEMATIQUES-MATHS FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES

BTS GPN 2EME ANNEE-MATHEMATIQUES-MATHS FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES I. Concepts généraux. Le référentel précse : Cette parte du module M4 «Acquérr des outls mathématques de base nécessares à l'analyse de données économques» est en relaton avec

Plus en détail

L enfant qui somatise

L enfant qui somatise L A P S Y C H I A T R I E D E L E N F A N T E T D E L A D O L E S C E N T L enfant qu somatse 2 par Johanne Bovn et Genevève Teller Évelyne a 10 ans, et sa mère consulte pour la trosème fos en un mos pour

Plus en détail

DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS

DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS DES EFFETS PERVERS DU MORCELLEMENT DES STOCKS Le cabnet Enetek nous démontre les mpacts négatfs de la multplcaton des stocks qu au leu d amélorer le taux de servce en se rapprochant du clent, le dégradent

Plus en détail

Quoi de neuf docteur? Une étude économétrique sur la recherche en ligne d informations médicales par les patients

Quoi de neuf docteur? Une étude économétrique sur la recherche en ligne d informations médicales par les patients XXXIVè Journées des Économstes de la Santé Franças - 6 et 7 décembre 2012 à Rems Quo de neuf docteur? Une étude économétrque sur la recherche en lgne d nformatons médcales par les patents Myram Le Goff-Pronost

Plus en détail

1.0 Probabilité vs statistique...1. 1.1 Expérience aléatoire et espace échantillonnal...1. 1.2 Événement...2

1.0 Probabilité vs statistique...1. 1.1 Expérience aléatoire et espace échantillonnal...1. 1.2 Événement...2 - robabltés - haptre : Introducton à la théore des probabltés.0 robablté vs statstque.... Expérence aléatore et espace échantllonnal.... Événement.... xomes défnton de probablté..... Quelques théorèmes

Plus en détail

Bibliothèque de documents

Bibliothèque de documents Bblothèque de documents Bblothèque de documents SharePont 2010 Vue d ensemble Dans un ste SharePont, les bblothèques permettent de stocker des éléments de types dfférents : des documents, des mages, des

Plus en détail

Chapitre 6. Economie ouverte :

Chapitre 6. Economie ouverte : 06/2/202 Chaptre 6. Econome ouverte : le modèle Mundell Flemng Elsabeth Cudevlle Le développement des échanges nternatonaux (bens et servces et flux fnancers) a rendu fortement nterdépendantes les conjonctures

Plus en détail

Chapitre 3 : Incertitudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES. Lignes directrices 2006 du GIEC pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre 3.

Chapitre 3 : Incertitudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES. Lignes directrices 2006 du GIEC pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre 3. Chaptre 3 : Incerttudes CHAPITRE 3 INCERTITUDES Lgnes drectrces 2006 du GIEC pour les nventares natonaux de gaz à effet de serre 3.1 Volume 1 : Orentatons générales et établssement des rapports Auteurs

Plus en détail

Fonctionnement et précautions d usage

Fonctionnement et précautions d usage FOSSE SEPTIQUE TOUTES EAUX Fonctonnement et précautons d usage t e d G u d ' u t l s a o n CONSTITUTION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Une nstallaton d assanssement non collectf comprend

Plus en détail

Pour avoir les idées plus claires...

Pour avoir les idées plus claires... ARNET PRATIQUE Pour avor les dées plus clares...... lorsque vous développez un projet d ntérêt général. Outl produt avec le souten du rédt Mutuel accuel SOMMaRe «Je ne connas pas d entrepreneur qu n at

Plus en détail

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire

Assurance maladie et aléa de moralité ex-ante : L incidence de l hétérogénéité de la perte sanitaire Assurance malade et aléa de moralté ex-ante : L ncdence de l hétérogénété de la perte santare Davd Alary 1 et Franck Ben 2 Cet artcle examne l ncdence de l hétérogénété de la perte santare sur les contrats

Plus en détail

Vous ne visualisez pas correctement cet email

Vous ne visualisez pas correctement cet email Vous ne vsualsez pas correctement cet emal Pluseurs lens qu créent du len sur SFR Busness Team Pour plus d nformaton sur nos offres sfrbusnessteam.fr Consultez les mentons légales et le glossare SFR -

Plus en détail

Mode d'emploi. Capteur de température ambiante radiofréquence avec horloge 1186..

Mode d'emploi. Capteur de température ambiante radiofréquence avec horloge 1186.. Mode d'emplo Capteur de température ambante radofréquence avec horloge 1186.. Table des matères A propos de ce mode d'emplo... 2 Comment le capteur de température ambante radofréquence fonctonne... 2 Affchage

Plus en détail

Exercices d Électrocinétique

Exercices d Électrocinétique ercces d Électrocnétque Intensté et densté de courant -1.1 Vtesse des porteurs de charges : On dssout une masse m = 20g de chlorure de sodum NaCl dans un bac électrolytque de longueur l = 20cm et de secton

Plus en détail

Généralités sur les fonctions 1ES

Généralités sur les fonctions 1ES Généraltés sur les fonctons ES GENERALITES SUR LES FNCTINS I. RAPPELS a. Vocabulare Défnton Une foncton est un procédé qu permet d assocer à un nombre x appartenant à un ensemble D un nombre y n note :

Plus en détail

DOSSIER. tandem n 15. Adapter son logement. le journal des aînés et de leurs proches

DOSSIER. tandem n 15. Adapter son logement. le journal des aînés et de leurs proches tandem n 15 le journal des aînés et de leurs proches septembre 2015 INCLUS LE PROGRAMME «Ben vellr dans l Eure» P15 à 19 DOSSIER Adapter son logement Retour sur... > De la gym contre les douleurs Actualtés

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL L ASSURANCE AUTOMOBILE AU QUÉBEC : UNE PRIME SELON LE COÛT SOCIAL MARGINAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAÎTRISE EN ÉCONOMIQUE PAR ERIC LÉVESQUE JANVIER

Plus en détail

Paquets. Paquets nationaux 1. Paquets internationaux 11

Paquets. Paquets nationaux 1. Paquets internationaux 11 Paquets Paquets natonaux 1 Paquets nternatonaux 11 Paquets natonaux Servces & optons 1 Créaton 3 1. Dmensons, pods & épasseurs 3 2. Présentaton des paquets 4 2.1. Face avant du paquet 4 2.2. Comment obtenr

Plus en détail

Be inspired. Numéro Vert. Via Caracciolo 20 20155 Milano tel. +39 02 365 22 990 fax +39 02 365 22 991

Be inspired. Numéro Vert. Via Caracciolo 20 20155 Milano tel. +39 02 365 22 990 fax +39 02 365 22 991 Ggaset SX353 / französsch / A31008-X353-P100-1-7719 / cover_0_hedelberg.fm / 03.12.2003 s Be nspred www.onedrect.fr www.onedrect.es www.onedrect.t www.onedrect.pt 0 800 72 4000 902 30 32 32 02 365 22 990

Plus en détail

Impôt sur la fortune et investissement dans les PME Professeur Didier MAILLARD

Impôt sur la fortune et investissement dans les PME Professeur Didier MAILLARD Conservatore atonal des Arts et Méters Chare de BAQUE Document de recherche n 9 Impôt sur la fortune et nvestssement dans les PME Professeur Dder MAILLARD Avertssement ovembre 2007 La chare de Banque du

Plus en détail

Prêt de groupe et sanction sociale Group lending and social fine

Prêt de groupe et sanction sociale Group lending and social fine Prêt de roupe et sancton socale Group lendn and socal fne Davd Alary Résumé Dans cet artcle, nous présentons un modèle d antsélecton sur un marché concurrentel du crédt. Nous consdérons l ntroducton de

Plus en détail

ACTE DE PRÊT HYPOTHÉCAIRE

ACTE DE PRÊT HYPOTHÉCAIRE - 1 - ACTE DE PRÊT HYPOTHÉCAIRE 5453F QC FR-2010/01 Taux fxe Le. Devant M e, notare soussgné pour la provnce de Québec, exerçant à. ONT COMPARU : ET : (C-après parfos appelé dans le présent Acte l «emprunteur»

Plus en détail

L entretien des lentilles cornéennes I

L entretien des lentilles cornéennes I U N B O N E N T R E T I E N P E R M E T T R A U N E V I S I O N O P T I M A L E L entreten des lentlles cornéennes I par Maryse Lavolette et Pascale Meuner LERÔLE DES LENTILLES CORNÉENNES, ou verres de

Plus en détail

Prêts bilatéraux et réseaux sociaux

Prêts bilatéraux et réseaux sociaux Prêts blatéraux et réseaux socaux Quand la sous-optmalté condut au ben-être collectf Phlppe Callou, Frederc Dubut et Mchele Sebag LRI, Unverste Pars Sud F-91405 Orsay France {callou;dubut;sebag}@lr.fr

Plus en détail

Manuel d'installation du système

Manuel d'installation du système Manuel d'nstallaton du système Système -énerge pour le chauffage et l'eau chaude GENIA HYBRID INTRODUCTION Tale des matères Gude d nstructons Documentaton produt Documents assocés Explcaton des symoles

Plus en détail

Le Village de l Image

Le Village de l Image Le Vllage de l Image Lste de Prx Place de la Gare 1-1009 Pully Tél. 021 728 93 94 - Fax 021 728 87 02 vllage@paradsecommuncaton.ch www.vllagemage.ch Lund: fermé le matn 13h30-18h15 Mard-vendred: 08h45-12h30

Plus en détail

Distripost. Création 7 Caractéristiques du produit et options 7. Préparation de vos envois 8 Conditionnement 8

Distripost. Création 7 Caractéristiques du produit et options 7. Préparation de vos envois 8 Conditionnement 8 Dstrpost Quo, où et comment? 1 1. Qu est-ce que Dstrpost? 1 2. Quels chox s offrent à vous pour la dstrbuton de vos envos Dstrpost? 1 2.1. Tout le monde reçot-l mon envo toutes-boîtes dans la zone sélectonnée?

Plus en détail

Chapitre IV : Inductance propre, inductance mutuelle. Energie électromagnétique

Chapitre IV : Inductance propre, inductance mutuelle. Energie électromagnétique Spécale PSI - Cours "Electromagnétsme" 1 Inducton électromagnétque Chaptre IV : Inductance propre, nductance mutuelle. Energe électromagnétque Objectfs: Coecents d nductance propre L et mutuelle M Blan

Plus en détail

POUR FAIRE VOLER NOS AVIONS, IL FAUT TOUTE UNE ARMÉE

POUR FAIRE VOLER NOS AVIONS, IL FAUT TOUTE UNE ARMÉE POUR FAIRE VOLER NOS AVIONS, IL FAUT TOUTE UNE ARMÉE École de l ar (Salon-de-Provence) NOTRE DEVISE : FAIRE FACE 2 ÉDITO Le Général MODÉRÉ, Commandant les Écoles d offcers de l Armée de l ar et la Base

Plus en détail

Relais de protection et de commmande

Relais de protection et de commmande S O U S - S T A T I O N S Relas de protecton et de commmande La gamme SEPCOS-PRO comprend des relas de protecton et de commande de haute technologe qu répondent à la perfecton aux exgences des réseaux

Plus en détail

Oscillations électriques libres

Oscillations électriques libres Oscllatons électrues lbres A Oscllatons lbres amortes 1/ Etude expérmentale a Expérence et observatons Après avor chargé le condensateur (poston 1) On bascule l nterrupteur sur la poston, on obtent l oscllogramme

Plus en détail

Pour plus d'informations, veuillez nous contacter au 04.75.05.52.62. ou à contact@arclim.fr.

Pour plus d'informations, veuillez nous contacter au 04.75.05.52.62. ou à contact@arclim.fr. Régulaton Sondes & Capteurs Détente frgo électronque Supervson & GTC Humdfcaton & Déshu. Vannes & Servomoteurs Comptage eau, elec., énerge Ancens artcles Cette documentaton provent du ste www.arclm.eu

Plus en détail

L enseignement virtuel dans une économie émergente : perception des étudiants et perspectives d avenir

L enseignement virtuel dans une économie émergente : perception des étudiants et perspectives d avenir L ensegnement vrtuel dans une économe émergente : percepton des étudants et perspectves d avenr Hatem Dellag Laboratore d Econome et de Fnances applquées Faculté des scences économques et de geston de

Plus en détail

Cette documentation provient du site www.arclim.eu et fait référence au produit suivant : PWRPR0000. Prix unitaire : 1732.77 HT

Cette documentation provient du site www.arclim.eu et fait référence au produit suivant : PWRPR0000. Prix unitaire : 1732.77 HT Régulaton Sondes & Capteurs Détente frgo électronque Supervson & GTC Humdfcaton & Déshu. Vannes & Servomoteurs Comptage eau, elec., énerge Ancens artcles Cette documentaton provent du ste www.arclm.eu

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE THÉORIE DE L INFORMATION POUR LES COMMUNICATIONS.

ÉLÉMENTS DE THÉORIE DE L INFORMATION POUR LES COMMUNICATIONS. ÉLÉMETS DE THÉORIE DE L IFORMATIO POUR LES COMMUICATIOS. L a théore de l nformaton est une dscplne qu s appue non seulement sur les (télé-) communcatons, mas auss sur l nformatque, la statstque, la physque

Plus en détail

Modélisations du risque en assurance automobile. Michel Grun-Rehomme Université Paris 2 et Ensae Email: grun@ensae.fr

Modélisations du risque en assurance automobile. Michel Grun-Rehomme Université Paris 2 et Ensae Email: grun@ensae.fr Modélsatons du rsque en assurance automoble Mchel Grun-Rehomme Unversté Pars 2 et Ensae Emal: grun@ensae.fr 1 Modélsatons du rsque en assurance automoble La snstralté est mesurée en terme de fréquence

Plus en détail

Un programme inter-entreprises. > autour du téléphone mobile > en faveur de l égalité des chances

Un programme inter-entreprises. > autour du téléphone mobile > en faveur de l égalité des chances Un programme nter-entreprses de découverte professonnelle > autour du téléphone moble > en faveur de légalté des chances 1 ère édton en 2007-2008 2 ème édton en 2008-2009 3 ème édton en 2009-2010 Prncpe

Plus en détail

COMPARAISON DE MÉTHODES POUR LA CORRECTION

COMPARAISON DE MÉTHODES POUR LA CORRECTION COMPARAISON DE MÉTHODES POUR LA CORRECTION DE LA NON-RÉPONSE TOTALE : MÉTHODE DES SCORES ET SEGMENTATION Émle Dequdt, Benoît Busson 2 & Ncolas Sgler 3 Insee, Drecton régonale des Pays de la Lore, Servce

Plus en détail

Créer ou reprendre une entreprise, Guide de la création et de la reprise d entreprise 1er semestre 2009

Créer ou reprendre une entreprise, Guide de la création et de la reprise d entreprise 1er semestre 2009 Créer ou reprendre une entreprse, Ou, mas comment? Gude de la créaton 1 er semestre 2009 et de la reprse d entreprse Futurs entrepreneurs, venez nous rencontrer! Chambre de Commerce et d Industre de Rennes

Plus en détail

AZOTES ET D'ENGRAIS PHOSPHATES EN RIZIERE.

AZOTES ET D'ENGRAIS PHOSPHATES EN RIZIERE. 1122 86..-. COMPARASON DE DVERSES NATURES D'ENGRAS. _.. AZOTES ET D'ENGRAS PHOSPHATES EN RZERE.,... 3, Par P. ROCHE ': J. VEY - EGO CHAN BANG Dvson Agrologe Servce Agronome.R.A.M...*...., NTRODUCTON Un

Plus en détail

Attention! Danger de blessure par injection de produit! Les groupes Airless produisent des pressions de projection extrêmement élevées

Attention! Danger de blessure par injection de produit! Les groupes Airless produisent des pressions de projection extrêmement élevées Attenton! Danger de blessure par njecton de produt! Les groupes Arless produsent des pressons de projecton extrêmement élevées Ne jamas exposer les dogts, les mans ou d'autres partes du corps au jet! Ne

Plus en détail

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008 THÈSE En vue de l'obtenton du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délvré par l'unversté Toulouse III - Paul Sabater Spécalté : Informatque Présentée et soutenue par Meva DODO Le 06 novembre 2008 Ttre

Plus en détail

Q x2 = 1 2. est dans l ensemble plus grand des rationnels Q. Continuons ainsi, l équation x 2 = 1 2

Q x2 = 1 2. est dans l ensemble plus grand des rationnels Q. Continuons ainsi, l équation x 2 = 1 2 Exo7 Nombres complexes Vdéo parte. Les nombres complexes, défntons et opératons Vdéo parte. Racnes carrées, équaton du second degré Vdéo parte 3. Argument et trgonométre Vdéo parte 4. Nombres complexes

Plus en détail

classification non supervisée : pas de classes prédéfinies Applications typiques

classification non supervisée : pas de classes prédéfinies Applications typiques Qu est ce que le clusterng? analyse de clusterng regroupement des obets en clusters un cluster : une collecton d obets smlares au sen d un même cluster dssmlares au obets appartenant à d autres clusters

Plus en détail