travailler à Paris 2012/2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "travailler à Paris 2012/2013"

Transcription

1 ravailler à Paris 2012/2013

2 DEVENEZ VOLONTAIRE EN SERVICE CIVIQUE! UN ENGAGEMENT CITOYEN UNE CHANCE DE VIVRE DE NOUVELLES EXPÉRIENCES RENSEIGNEMENTS SUR : PARIS.FR/SERVICE CIVIQUE LA DÉCOUVERTE DE MISSIONS VARIÉES AU SEIN DES DIFFÉRENTES DIRECTIONS DE LA MAIRIE DE PARIS JEUNES.PARIS.FR SERVICE-CIVIQUE.GOUV.FR

3 édio Pour affroner la crise sociale rès dure que raverse nore pays, la municipalié s es engagée sur ous les frons, avec l aide des associaions, pour favoriser l inserion de ous, la créaion d enreprises e la renconre avec les employeurs chômeurs rerouven chaque année un emploi grâce à une mesure d aide à l emploi de la Ville. Celle-ci es aussi la première grande collecivié locale à dépasser un aux d emploi de 6 % de ravailleurs en siuaion de handicap. Tous ces effors e ces ressources combinés permeen de mainenir un aux de chômage parisien durablemen inférieur au aux de chômage naional. Depuis 2008, l écar s es même creusé : le chômage es de 8,4 % à Paris quand il rese à 9,4 % au niveau naional. L enjeu es de permere à ous de profier du dynamisme de la capiale e sa région qui disposen d un issu économique diversifié e du plus grand parc d aciviés de bureaux en Europe. Nore ville parie donc sur l accompagnemen, avec les missions locales, les forums de recruemen, les plans locaux pour l inserion e l emploi, mais aussi sur l innovaion. Paris es en effe la première ville européenne d implanaion de cenres de R&D, e renforce son posiionnemen avec près de m 2 de pépinières e incubaeurs de jeunes enreprises innovanes inaugurés enre 2001 e Quels que soien vore parcours e vore siuaion, la nouvelle édiion de ce guide vous permera de découvrir ous les ouils mis à vore disposiion, pour pouvoir bénéficier de l ensemble des opporuniés offeres par Paris. Capiale unie e solidaire dans sa richesse e sa diversié, elle mise avec vous sur l emploi pour dépasser la crise. Berrand Delanoë Maire de Paris 1 + d infos sur

4 Sommaire S informer sur l emploi à Paris > Observer le marché du ravail p. 6 > Savoir où m adresser p. 8 > Connaîre mes drois p. 10 Rechercher un emploi > Je renre dans la vie acive p. 14 > J ai du mal à me réinsérer p. 16 > Je valorise mon expérience p. 19 2

5 Changer de voie > Je choisis mon orienaion p. 22 > Je cherche une soluion adapée p. 24 Créer son acivié > Je mone mon proje p. 28 > J ai besoin d un coup de pouce p. 30 Travailler auremen > Je change de mode de ravail p. 34 > Je veux m engager ou créer p d infos sur

6

7 s informer sur l emploi à Paris

8 Observer le marché du ravail Paris subi les effes de la crise économique e sociale naionale. Depuis sepembre 2008, 20 % de demandeurs d emploi supplémenaires on éé recensés. Touefois, la capiale es exrêmemen dynamique e son marché du ravail rès sélecif. En 2010, ce son près de Parisiens qui, aidés par les poliiques municipales, son parvenus à rouver un emploi. Focus Le Comié parisien pour l emploi > Il rassemble, auour des représenans de la Ville de Paris, les sep unions syndicales déparemenales représenaives, les organisaions paronales, les chambres consulaires, ainsi que les services de l Éa, de la Région e de Pôle emploi. Les effes de la crise Au 29 février 2012, Paris compai chômeurs e 8,4 % de demandeurs d emploi au quarième rimesre 2011 : un aux inférieur de 1 poin à la moyenne naionale. La ville a globalemen mieux résisé à la crise que le rese du pays. Les jeunes Parisiens son cependan les premiers ouchés. Enre juille 2008 e juille 2009, leur aux de chômage a augmené de près de 30 %, conre 18,5 % pour l ensemble de la populaion! C es donc vers ce public que son axées nombre d acions municipales. Bon à savoir Les aous de Paris Paris se disingue des aures grandes villes par la densié de sa populaion résidenielle combinée à un parc d enreprises de premier plan. Avec plus de 2 millions d habians, éablissemens e 1,6 million d emplois, la capiale accueille 42 % des éablissemens d île-de- France, 31 % de ses emplois e 19 % de sa populaion. 6

9 S informer sur l emploi à Paris Une poliique qui pore ses fruis, puisque, sur la dernière année, le chômage des jeunes a connu une baisse de 5,5 %. Un marché dynamique e sélecif Plus de 93 % de l emploi parisien es consacré aux services, 5,2 % à l indusrie e 1,7 % à la consrucion. Si le conseil e l assisance, l adminisraion publique e les aciviés financières son les principaux seceurs employeurs, d aures services orienés vers les pariculiers (sané, resauraion, commerce ) son aussi bien représenés. Le marché du ravail à Paris es rès dynamique, avec plus de emplois créés chaque année depuis Mais il es aussi compéiif e changean. Ainsi, de fréquenes «mises à jour» en ermes de formaion son nécessaires pour assurer l adéquaion enre les demandes d emploi e les poses à pourvoir. En vous enan informé des compéences à ajouer sur vore CV, vous aurez plus de chances de rerouver rapidemen un emploi. Renforcer l offre de formaion fai parie des prioriés de la Ville de Paris e de la Région (voir Bon à savoir Du sur-mesure Chaque srucure mise en place ou souenue par la municipalié me à vore disposiion des inerlocueurs formés e disponibles pour accompagner vore proje. Savoir qui recrue Chaque année, à l iniiaive de Pôle emploi, une enquêe sur les besoins en main-d œuvre es réalisée avec les direcions régionales e le concours du Crédoc, sur 6 bassins d emploi. Pour Paris Basille, ce son les personnels de cuisine (aides, apprenis, employés polyvalens), les responsables informaique (ingénieurs, cadres d éudes, recherche e développemen ), les arises e les professeurs d ar qui consiuen les méiers les plus recherchés ; pour Paris Louvre, les agens d accueil e d informaion, les sandardises, les responsables informaiques e les arises ; pour Paris Ménilmonan, les arises, les professionnels du specacle e les aides à domicile ; pour Paris Chaillo, les responsables informaique, les personnels de cuisine e les aides ménagères ; pour Paris Champ-de-Mars, les arises, les personnels de cuisine e les vendeurs en habillemen, accessoires e aricles de luxe, spor, loisirs e culure ; pour Paris Monmarre, enfin, les responsables informaique, les cadres adminisraifs, compables e financiers e les arises (voir bmo. pole-emploi.org). je veux en savoir plus Sur le marché de l emploi Mairie de Paris Direcion du développemen économique, de l emploi e de l enseignemen supérieur (DDEEES) Tous les mois, publicaion des chiffres sur le chômage à Paris e en île-de-france 8, rue de Cîeaux Paris Direcion de l animaion de la recherche, des éudes e des saisiques (Dares) Analyse des saisiques concernan le marché du ravail en France La Dares ravaille avec Pôle emploi Pour consuler ses rappors : Chambre de commerce e d indusrie de Paris 2, place de la Bourse Paris Méiers en ension webv.pole-emploi.fr (rubrique «je commence demain») La Ville employeur Toues les informaions sur ou à l accueil du 2, rue Lobau Paris Paris s engage > À la fois commune e déparemen, la Ville de Paris compe plus de agens e 200 méiers. Dans le cadre d une cenaine de sessions, elle recrue chaque année environ 2000 personnes sur ess ou par concours : personnels du seceur médico-social, ouvriers. En oure, elle offre à ses agens une vériable poliique de ressources humaines, pensée auour de la formaion e de la mobilié, en enan compe des siuaions de handicap. sur paris.fr Mos-clefs Marché du ravail Accompagnemen 7 + d infos sur

10 Savoir où m adresser Vous souhaiez créer vore acivié, consruire un proje d inserion ou rerouver un emploi. Pour mere le maximum de chances de vore côé, il vous fau idenifier les bons inerlocueurs. Mais, parfois, le dédale adminisraif effraie. Consciene que cela n es pas oujours facile, la Ville de Paris a mis en place des srucures d accompagnemen efficaces. Focus Le Plan local pour l inserion e l emploi (PLIE) > Inscri dans la loi de lue conre les exclusions, financé par la Ville de Paris e par le Fonds social européen, le PLIE favorise l accès e le reour à l emploi durable pour les personnes les plus en difficulé, en privilégian les poses qualifians, l accompagnemen individuel e une formaion adapée. Le disposiif concerne les demandeurs d emploi des 11 e, 12 e, 18 e, 19 e e 20 e arrondissemens (voir org/sie). Inerlocueur numéro un : Pôle emploi Si vous recherchez un ravail, Pôle emploi Paris es vore inerlocueur. Sa mission? D abord, vous accueillir e vous inscrire comme demandeur d emploi. L organisme se chargera aussi, si vous êes concerné, du versemen de vos allocaions chômage. Pôle emploi vous accompagne ensuie ou au long de vore démarche. Annonces, formaions, aeliers, prospecion du marché en foncion de vos compéences seron auan de services mis à vore disposiion. Ceraines agences développen une offre adapée à des publics spécifiques : cadres, expariés, créaeurs d enreprise, personnes handicapées ou encore professionnels du specacle e de l audiovisuel. Bon à savoir Recruemen personnalisé Pour les personnes licenciées économiques, Pôle emploi propose une convenion de reclassemen individualisée. En oure, une méhode de recruemen par simulaion (MRS) es mise à disposiion. 8

11 S informer sur l emploi à Paris des espaces dédiés au rsa Vous souhaiez bénéficier du revenu de solidarié acive (RSA) : dans ce cas, ce son les Espaces inserion (voir p. 11) qu il vous fau conacer. Ceux-ci vous orieneron vers l organisme le plus à même de vous aider dans vos démarches. Un référen vous sera aribué. N hésiez pas à le sollicier! Les MdEE au service des Parisiens La Ville de Paris développe des lieux d échange e de proximié où vous êes suivi individuellemen. Ce son les Maisons des enreprises e de l emploi (MdEE). Au nombre de six, ces espaces d informaion e de conseil proposen différens ypes de services. D une par, une aide à la recherche d emploi : sessions de pré-recruemen par seceur e par méier, renseignemens sur les formaions, accès graui à Inerne, orienaion en lien avec les srucures e les associaions impliquées dans l emploi e l inserion. D aure par, elles offren un accompagnemen à la créaion d enreprise. Les MdEE souiennen par ailleurs les forums pour l emploi dans les arrondissemens. Pour bénéficier de leurs services, il suffi de vous inscrire à celle don dépend vore domicile (voir ci-conre). Bon à savoir Les permanences en mairie Des associaions convenionnées vous souiennen dans vos démarches auprès des employeurs. Des permanences son assurées dans les mairies des 3 e, 4 e, 10 e e 16 e arrondissemens. Pour les Jeunes, la mission locale DE PARIS Vous avez enre 16 e 25 ans e vous êes en difficulé : des équipes son là pour vous écouer e vous accompagner. Tournez-vous vers la Mission locale (voir p.15). Si vous n êes plus scolarisé, si vous avez des problèmes financiers, professionnels ou de sané, vous pouvez êre souenu. Des professionnels vous aideron à faire le poin sur vore siuaion, vos compéences e vos besoins. Ils peuven aussi vous permere d améliorer vore qualié de vie en vous proposan des soluions pour praiquer un spor ou accéder à des aciviés culurelles. je veux en savoir plus Pôle emploi Tél. : 3949, n unique pour les demandeurs d emploi Maisons des enreprises e de l emploi MdEE pour les habians du 10 e arrondissemen 209, rue Lafayee Paris Tél. : er, 2 e, 3 e, 4 e, 5 e, 12 e e 13 e arrondissemens 14-18, rue Auguse-Perre Paris Tél. : e, 7 e, 8 e, 14 e, 15 e e 16 e arrondissemens 13, rue Rémy-Dumoncel Paris Tél. : e, 17 e e 18 e arrondissemens 164, rue Ordener Paris Tél. : e arrondissemen 27, rue du Maroc Paris Tél. : e e 20 e arrondissemens 31, rue Pixérécour Paris Tél. : Paris s engage > En plus de vous conseiller e de vous oriener professionnellemen, les Maisons des enreprises e de l emploi organisen des sessions de recruemen qui meen en relaion des enreprises avec ceux d enre vous don elles auron défini le profil. Si vous êes demandeur d emploi, quel que soi vore sau, ou si vous souhaiez changer d emploi, consulez le calendrier des sessions dans le programme mensuel édié par chaque MdEE. sur paris.fr Mos-clefs Mission locale Espace inserion MdEE RSA 9 + d infos sur

12 Connaîre mes drois Siuaion d inacivié ou emps pariel imposé ne son pas faciles à vivre. Surou quand les conraines du quoidien resen inchangées, au premier rang desquelles un budge à boucler. Il fau enreprendre rapidemen des démarches pour faire valoir vos drois. Focus Une aide dans vos démarches > Les Poins informaion médiaion muliservices (PIMMS) vous guiden, en parenaria avec la Ville de Paris e l Éa, dans vos démarches auprès des services publics. Pour vous aider à rouver le bon inerlocueur, rédiger un courrier adminisraif, remplir un formulaire, e même avoir accès à des permanences enues par des écrivains publics (direcemen dans les mairies d arrondissemen).www. pimms.org Le Revenu de solidarié acive (RSA) Pour les plus de 25 ans, le RSA es une allocaion mensuelle. Si vous êes concerné, sachez que son monan sera déerminé en foncion de vore niveau de ressources, de vore siuaion familiale e de l exisence d aures aides évenuelles (logemen, par exemple). Son bu es de garanir un revenu minimum aux personnes sans ressources (le RSA socle) ou à ressources rès modeses (le RSA acivié). En éan bénéficiaire du RSA, vous serez accompagné pour facilier vore inserion sur le marché du ravail. En reour, vous devrez enreprendre des démarches d accès à l emploi. Pour déposer une demande de RSA, si vous ne disposez d aucune ressource, vous devez vous adresser à l Espace inserion (EI) de vore arrondissemen (voir p. 11) ou aux secions du CASVP des arrondissemens sans EI (voir p. 38). Si vous disposez de revenus modeses, adressez-vous au cenre de la CAF don dépend vore domicile (voir p. 38). Bon à savoir Les «+» du RSA Si vous bénéficiez du RSA, sous ceraines condiions, vous bénéficierez égalemen de la Couverure maladie universelle (CMU). Une Aide personnalisée de reour à l emploi (APRE) peu aussi, sous ceraines condiions, vous êre aribuée. 10

13 S informer sur l emploi à Paris E les moins de 25 ans alors? Si vous avez moins de 25 ans avec un enfan né ou à naîre, vous pouvez bénéficier du RSA dans les mêmes condiions que les plus de 25 ans. Sinon, vous pouvez bénéficier du RSA «jeunes» sous condiion de jusifier de l équivalen de deux années de ravail à emps plein au cours des rois années qui précèden vore demande. Déposez vore dossier à la CAF de vore arrondissemen (voir p. 38). Loi sur le Handicap de 2005 La «loi pour l égalié des drois e des chances, la paricipaion e la cioyenneé des personnes handicapées» me l accen sur l accès à l emploi. Ce exe oblige les enreprises e les adminisraions à employer au moins 6 % de ravailleurs handicapés ou à financer un fonds d invesissemen (AGEFIPH ou FIPHFP) ou encore à sous-raier une parie de leur acivié à des éablissemens e des enreprises adapés (voir p. 18). Bon à savoir Pour les seniors Les chômeurs de plus de 50 ans on des drois supplémenaires qu ils peuven faire valoir pour facilier leur reour à l emploi. L allocaion chômage L assurance chômage assure un revenu de remplacemen lorsque vous avez perdu involonairemen vore emploi ; une démission n ouvre donc pas droi à l allocaion. C es Pôle emploi qui es chargé de vous inscrire e de calculer le monan de vore allocaion. Pour ce faire, on vous demandera une aesaion de vore dernier employeur. Lors de vore inscripion, vous serez enregisré dans une caégorie : emps plein, emps pariel, emploi saisonnier, ec. Dès vore premier rendez-vous, un Proje personnalisé d accès à l emploi (PPAE) sera élaboré, déerminan les champs d acivié auour desquels se concenreron vos recherches. Depuis 2008, le demandeur d emploi doi égalemen acceper les «offres raisonnables d emploi» répondan aux condiions définies par le PPAE. Pensez à la formaion Si vous êes inscri dans une agence Pôle emploi ou à la Mission locale de Paris, vous pouvez bénéficier d une formaion pour vous perfecionner ou acquérir une nouvelle qualificaion, dans le cadre du Programme déparemenal d aide à l emploi (PDAE), financé par le déparemen de Paris (voir ou Ce dernier offre égalemen des sessions d évaluaion e d orienaion aux allocaaires du RSA qui leur permeen, après un diagnosic, d élaborer un parcours d inserion pour consruire un proje professionnel. Si vous êes concerné, des aeliers de formaion peuven aussi vous êre proposés. Parlez-en à vore référen social. Si vous faies parie des chômeurs non indemnisés, car vous n avez jamais ravaillé ou insuffisammen, si vous êes un paren isolé ou bien handicapé, vous pouvez sollicier une formaion financée par l Éa. Renseignez-vous auprès des organismes de formaion pour idenifier les sages agréés e vous inscrire. Enfin, le Droi individuel à la formaion (DIF, voir p. 23) es désormais uilisable en période de chômage après que vous l avez crédié comme salarié (lise des sages agréés par l éa sur je veux en savoir plus Formulaire de demande de RSA Téléchargeable sur le sie Renseignemens au Espaces inserion 5 e e 13 e arr. 163, avenue d Ialie Paris Tél. : e, 17 e e 18 e arr. 192, rue Championne Paris Tél. : (9 e e 17 e arr.) Tél. : (18 e arr.) 10 e e 19 e arr. 114, avenue de Flandre Paris Tél. : (10 e arr.) Tél. : (19 e arr.) 11 e arr. 27, rue Tion Paris Tél. : e arr. 4 bis-6, boulevard Didero Paris Tél. : e e 15 e arr. 14, rue Armand-Moisan Paris Tél. : e arr. 18, rue Ramus Paris Tél. : Pour les 1 er, 2 e, 3 e, 4 e, 6 e, 7 e, 8 e e 16 e arr., la demande de RSA doi êre effecuée auprès du Cenre d acion sociale de la Ville de Paris (voir p. 38) 11 + d infos sur

14

15 rechercher un emploi

16 Je renre dans la vie acive La Ville de Paris se mobilise pour favoriser l accès à l emploi. Elle muliplie les iniiaives pour prendre oue sa par dans la lue conre le chômage, même si la poliique de l emploi es une prérogaive gouvernemenale. Voici oues les ressources municipales qui vous aideron à inégrer le marché du ravail. Focus Paris pour l emploi > Paris pour l emploi es organisé avec l associaion Carrefours pour l emploi, en parenaria avec la Ville de Paris, la Région île-de-france e Pôle emploi. Dans le cadre de ce forum, qui a lieu chaque année au mois d ocobre, 450 enreprises e colleciviés recruen. En 2011, personnes on rerouvé un emploi à l issue de cee manifesaion. Apprenissage e alernance Vous n avez pas eu la possibilié de faire des éudes ou d apprendre un méier e avez enre 16 e 25 ans? L apprenissage es peu-êre fai pour vous. Il s agi d une filière de formaion iniiale en alernance avec un emploi en enreprise. Elle dispense un enseignemen héorique, dans le cadre du Cenre de formaion des apprenis (CFA), e praique. L objecif : acquérir une qualificaion professionnelle sancionnée par un diplôme de l enseignemen professionnel ou echnologique. La Ville s implique dans ce disposiif en proposan de nombreux méiers en alernance (voir paris.fr, mo-clef «apprenissage»). Dans ce cadre, elle prend à sa charge le coû de la formaion. Plus de 650 apprenis son acuellemen en formaion au sein des éablissemens municipaux. Bon à savoir La Mission locale Les jeunes son, avec les seniors, ceux qui renconren le plus de difficulés pour accéder à l emploi. Mais, en 2011, jeunes (soi 33 %) accompagnés par la Mission locale de Paris (voir p. 9 e 15) on signé un conra de ravail, 941 un conra d apprenissage, e on pu suivre la formaion. 14

17 Rechercher un emploi un sage à la ville de paris La Ville accueille chaque année près de sagiaires dans ses services. Collégiens, lycéens, éudians, jeunes en formaion professionnelle : vous pouvez sollicier la Direcion du développemen économique, de l emploi e de l enseignemen supérieur (DDEEES) pour les sages de plus de deux mois ; les aures direcions municipales lorsque ces derniers ne les excèden pas. À la renconre des enreprises Bon à savoir En ligne Le guide disribué aux visieurs le jour du forum Paris pour l emploi, qui recense les enreprises présenes e les offres proposées, es accessible sur proposés débouchen sur un CDI. Le forum Paris pour l emploi que la Ville de Paris organise a oalisé visieurs en Unique par son ampleur, il vous me en relaion avec les enreprises e les colleciviés. Lors de sa prochaine édiion, elles seron près de 450 à communiquer des offres, sachan que plus de 50 % des emplois La Mairie de Paris propose des préparaions grauies à ce Forum à ous les demandeurs d emploi. Pour en bénéficier, conacez la MdEE don vous dépendez (voir p. 9) ou l associaion Carrefours pour l emploi (él. : ). Bon à savoir Recruemen Chaque semaine, des sessions de recruemen son organisées au sein des MdEE. Objecif : mere en relaion les demandeurs d emploi e les enreprises. Les programmes son disponibles sur paris.fr. Le premier emploi Il es souven décisif. C es pour cela que la Ville de Paris se mobilise. Vous avez moins de 30 ans? Le forum Paris de la diversié e du premier emploi promeu ou spécialemen la diversié, l égalié des chances e la lue conre les discriminaions. Si vous êes domicilié dans un quarier di «Poliique de la Ville», vous êes prioriaire pour y pariciper, sachan qu il a lieu en février-mars. Le forum Paris du recruemen des jeunes diplômés s adresse quan à lui aux jeunes diplômés franciliens d une formaion supérieure ou égale à bac+3. Il se ien habiuellemen en juin. Près de poses y son à pourvoir (voir Pour sa par, l associaion Nos quariers on du alen propose aux jeunes diplômés des quariers populaires, ayan au moins bac+4 e âgés de moins de 30 ans, un accompagnemen dans leur recherche d emploi. Axé sur le parrainage, il mobilise des cadres supérieurs de ses enreprises adhérenes e parenaires (www.nosquariers-alens.com). Enfin, la MdEE 14 (voir p. 9) piloe un Pôle ressources jeunes diplômés. je veux en savoir plus Sages e apprenissage Bureau de l apprenissage, des sages e des conras aidés (DDEEES) 47, boulevard Didero Paris Tél. : Forum de l alernance Sies de la Mission locale de Paris Paris cenre pour les 1 er, 2 e, 3 e, 4 e, 9 e, 10 e e 11 e arr. 155, rue de Charonne Paris Tél. : Soleil pour les 5 e, 12 e e 13 e arr. 93, rue Jeanne-d Arc Paris Tél. : Belliard pour les 8 e, 17 e e 18 e arr. 149, rue Belliard Paris Tél. : Pari d avenir pour les 6 e, 7 e, 14 e, 15 e e 16 e arr , rue de Châillon Paris Tél. : Paris es pour les 19 e e 20 e arr. 65, rue d Haupoul Paris Tél. : Associaions Voir p. 38 sur paris.fr Mos-clefs Paris pour l emploi Apprenissage Sages 15 + d infos sur

18 J ai du mal à me réinsérer Problèmes familiaux, personnels, chômage de longue durée, difficulés d inserion, voloné de reprendre progressivemen une acivié? On ne recherche pas un emploi en acionnan les mêmes leviers selon l une ou l aure de ces siuaions. La Ville vous propose des soluions e un suivi personnalisés. Focus Les srucures d inserion > à Paris, enreprises d inserion, enreprises de ravail emporaire d inserion, chaniers d inserion, régies de quarier e associaions inermédiaires se mobilisen. Objecif : aider les Parisiens en difficulé à reprendre une acivié rémunérée. une démarche adapée Vous êes bénéficiaire du RSA e souhaiez vous inscrire dans une démarche de reour à l emploi adapée à vore siuaion? Les Srucures d inserion par l acivié économique (SIAE) peuven vous y aider. Souenues par la Mairie de Paris, elles permeen à des personnes durablemen privées de ravail d accéder à des conras à durée déerminée ou en bénéfician d un suivi personnel favorisan l inserion. Si vous êes concerné, c es Pôle emploi qui éablira l agrémen enre l employeur e vous. Parlez-en à vore référen. Qui s implique? À Paris, cinq ypes de srucures son concernées. Tou d abord, des associaions inermédiaires, qui proposen des missions de coure durée principalemen dans le seceur des services à la personne. S y ajouen des Enreprises de ravail empo- Bon à savoir L inserion par l emploi Les Srucures d inserion par l acivié économique (SIAE) peuven vous proposer d enrer dans un parcours d une durée maximale de 24 mois. 16

19 Rechercher un emploi raire d inserion (ETTI), qui offren des missions d inérim dans des enreprises du bâimen, de la resauraion, de secréaria, ec. De leur côé, les enreprises d inserion peuven vous oriener vers des emplois à emps plein dans de rès nombreux seceurs d aciviés. Quan aux régies de quarier, elles s impliquen aussi avec une offre d emplois au sein des espaces communs de l habia e des espaces vers. Enfin, vous pouvez bénéficier d un conra aidé de 26 heures par semaine dans le cadre de chaniers d inserion. Bon à savoir Paris embauche personnes son sous le sau de conra aidé. Chaque année, environ 30 % des bénéficiaires de ce disposiif rouven une soluion professionnelle à la fin de ce conra (CDI, créaion d enreprise, formaion ou reprise d éudes). Pour oue informaion, consulez le sie paris.fr ou composez le Pour posuler par courrier, lere de moivaion e CV doiven êre adressés à la DDEEES, sous-direcion de l emploi, bureau de l apprenissage, des sages e des conras aidés, 8, rue de Cîeaux, Paris. Les conras aidés Vous êes confroné à des difficulés dans vore reprise d emploi. Les raisons? Cela fai rop longemps que vous recherchez un ravail, vous êes considéré comme rop âgé, vous n habiez pas dans une zone favorisée ou bien vos compéences son considérées comme insuffisanes. Le Conra unique d inserion (CUI) peu vous concerner, que vous soyez ou pas bénéficiaire de minima sociaux. Ce conra de droi privé concerne les seceurs marchand e non-marchand. Il es éabli pour six mois e peu, sous ceraines condiions, êre renouvelé quare fois dans la limie maximale de deux ans. Une durée qui peu êre porée à cinq ans pour les ravailleurs handicapés ou les bénéficiaires de minima sociaux de plus de 50 ans. Renseignez-vous auprès de vore anenne Pôle emploi, de la Mission locale de Paris (pour les moins de 26 ans) ou de Cap Emploi (pour les ravailleurs handicapés). L École de la deuxième chance Vous êes sori sans qualificaion du sysème scolaire, avez enre 18 e 25 ans e habiez Paris? L école de la deuxième chance (E2C Paris) vous propose une remise à niveau générale e un souien à la consrucion de vore proje professionnel en s appuyan sur une alernance école/enreprise. Vous bénéficierez d une rémunéraion en an que sagiaire de la formaion professionnelle (voir - numéro ver : ). Paris s engage > Voé par le Conseil de Paris en 2011, le Programme déparemenal d inserion e d emploi (PDIE) couvre une gamme d acions rès large : bilan de compéence, formaion, souien au seceur de l économie sociale e solidaire, aide à la créaion d enreprise, accompagnemen individualisé, reour à l emploi, ec. je veux en savoir plus Srucures d inserion par l acivié économique Rerouvez plus de 100 coordonnées sur paris.fr sur paris.fr Mos-clefs Conras aidés école de la deuxième chance Srucures d inserion par l acivié économique 17 + d infos sur

20 je veux en savoir plus Les srucures ressources Maison déparemenale des personnes handicapées (MDPH) 69, rue de la Vicoire Paris Lundi-jeudi de 9 h à 16 h (17 h le mercredi). Fermeure le vendredi sauf rv. Tél. : (graui depuis un pose fixe) Associaion de gesion du fonds pour l inserion professionnelle des personnes handicapées (AGEFIPH) Fond pour l inserion des personnes handicapées dans la foncion publique (FIPHFP) Mairie du 9 e arr. Permanence emploi pour les personnes malenendanes 6, rue Drouo Paris Pore C au rdc Tél. : SMS : Mardi sans rv 14h-17h Lundi, mercredi, jeudi, vendredi sur rv 9h-17h Mission emploi ravailleurs handicapés de Paris (METH) À desinaion des enreprises qui veulen s invesir dans l inserion des personnes handicapées 103, boulevard de Magena Paris (en consrucion) La suie p. 38 sur paris.fr Mos-clefs AGEFIPH MDPH ravailleurs handicapés Dans le cadre du forum Paris pour l Emploi, des acions spécifiques son mises en place pour vous. L associaion UNIRH 75, souenue par la Mairie de Paris, dispose noammen d un espace dédié. Elle vous accompagne dans vore proje professionnel e vous aide à préparer vore venue au forum où plusieurs exposans proposen des poses spécifiques suscepibles de vous inéresser. En oure, l Associaion de gesion du fonds pour l inserion professionnelle des personnes handicapées (AGEFIPH) peu vous aider à éablir puis financer un proje de formaion. Si vous êes diplômé, des associaions vous souiennen (voir ci-conre e p. 38) e des srucures municipales vous orienen : Mission locale, Espaces inserion ou encore régies de quarier (voir p. 11 e 15). La Commission des drois e de l auonomie des personnes handicapées (CDAPH) de la MDPH de Paris se prononce sur oues les demandes présenées par les personnes handicapées e leurs familles. Si vore handicap ne vous perme pas d accéder à un emploi ordinaire, vous pouvez vous ourner, par le biais de la MDPH, vers les éablissemens e services d aide par le ravail (ESAT). Paris s engage > La mairie du 9 e arrondissemen de Paris a mis en place une permanence emploi dédiée à l accueil des personnes malenendanes (voir coordonnées ci-conre). Vous pourrez recevoir de l aide de la par d un chargé Bon à savoir Créez vore enreprise Depuis douze ans, l AGEFIPH a permis à demandeurs d emplois handicapés de créer leur enreprise parou en France. Pourquoi pas vous? d inserion praiquan la langue des signes française (LSF) afin de rédiger vore CV, préparer vos enreiens e bénéficier d un accompagnemen. Par ailleurs, la MdEE 19 propose deux poses informaiques desinés aux malvoyans. 18

travailler à Paris travailler à Paris

travailler à Paris travailler à Paris ravailler à Paris Trouver un emploi, en changer, se former, ravailler, demander un coup de pouce, faire valoir ses drois, créer son acivié Parce que la capiale es dynamique e créarice d emplois, mais aussi

Plus en détail

EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS

EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS CEDRIC TAPSOBA Diplômé IDS Inern/ CARE Regional Program Coordinaor and Gender Specialiy Service from USAID zzz WA-WASH Program Tel: 70 77 73 03/

Plus en détail

Une union pour les employeurs de l' conomie sociale. - grande Conférence sociale - les positionnements et propositions de l usgeres

Une union pour les employeurs de l' conomie sociale. - grande Conférence sociale - les positionnements et propositions de l usgeres Une union pour les employeurs de l' conomie sociale - grande Conférence sociale - les posiionnemens e proposiions de l usgeres Juille 212 1 «développer l emploi e en priorié l emploi des jeunes» le posiionnemen

Plus en détail

Formation Manager ses équipes : Comprendre et exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) Communication, objectifs, compétences managériales, coordination

Formation Manager ses équipes : Comprendre et exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) Communication, objectifs, compétences managériales, coordination Formaion Manager ses équipes : Comprendre e exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Idenifier ses compéences managériales de cadre de la foncion publique Déerminer les

Plus en détail

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 janvier 2009 9 h 30 «Les différens modes d acquisiion des drois à la reraie en répariion : descripion e analyse comparaive des echniques uilisées»

Plus en détail

Groupe International Fiduciaire. pour l Expertise comptable et le Commissariat aux comptes

Groupe International Fiduciaire. pour l Expertise comptable et le Commissariat aux comptes Groupe Inernaional Fiduciaire pour l Experise compable e le Commissaria aux compes L imporan es de ne jamais arrêer de se poser des quesions Alber EINSTEIN QUI SOMMES-NOUS? DES HOMMES > Une ÉQUIPE solidaire

Plus en détail

La rentabilité des investissements

La rentabilité des investissements La renabilié des invesissemens Inroducion Difficulé d évaluer des invesissemens TI : problème de l idenificaion des bénéfices, des coûs (absence de saisiques empiriques) problème des bénéfices Inangibles

Plus en détail

se loger à Paris 2011

se loger à Paris 2011 se loger à Paris 2011 4 édio D ans la crise, se loger es devenu, pour un grand nombre de nos concioyens, un défi quoidien. Ce nouveau guide permera à chaque Parisien de rouver, quelle que soi sa siuaion,

Plus en détail

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement Chapire 2 L invesissemen. Les principales caracérisiques de l invesissemen.. Définiion de l invesissemen Définiion générale : ensemble des B&S acheés par les agens économiques au cours d une période donnée

Plus en détail

P l u s p r o c h e d e v o u s

P l u s p r o c h e d e v o u s P l u s p r o c h e d e v o u s CPM infos r e r a i e P R É V O Y A N C E S A N T É Le poin sur Les nouvelles convenions Presaions à domicile e Téléalarme-éléassisance Seniors acu Les grands-parens s impliquen

Plus en détail

MATHEMATIQUES FINANCIERES

MATHEMATIQUES FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES LES ANNUITES INTRODUCTION : Exemple 1 : Une personne veu acquérir une maison pour 60000000 DH, pour cela, elle place annuellemen au CIH une de 5000000 DH. Bu : Consiuer un capial

Plus en détail

Programmation, organisation et optimisation de son processus Achat (Ref : M64) Découvrez le programme

Programmation, organisation et optimisation de son processus Achat (Ref : M64) Découvrez le programme Programmaion, organisaion e opimisaion de son processus Acha (Ref : M64) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Appréhender la foncion achas e son environnemen Opimiser son processus achas Développer un acha

Plus en détail

Coaching - accompagnement personnalisé (Ref : MEF29) Accompagner les agents et les cadres dans le développement de leur potentiel OBJECTIFS

Coaching - accompagnement personnalisé (Ref : MEF29) Accompagner les agents et les cadres dans le développement de leur potentiel OBJECTIFS Coaching - accompagnemen personnalisé (Ref : MEF29) Accompagner les agens e les cadres dans le développemen de leur poeniel OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Le coaching es une démarche s'inscrivan dans

Plus en détail

Ned s Expat L assurance des Néerlandais en France

Ned s Expat L assurance des Néerlandais en France [ LA MOBILITÉ ] PARTICULIERS Ned s Expa L assurance des Néerlandais en France 2015 Découvrez en vidéo pourquoi les expariés en France choisissen APRIL Inernaional pour leur assurance sané : Suivez-nous

Plus en détail

Vous vous installez en france? Société Générale vous accompagne (1)

Vous vous installez en france? Société Générale vous accompagne (1) Parenaria Sociéé Générale Execuive relocaions Vous vous insallez en france? Sociéé Générale vous accompagne (1) offre valable jusqu au 29/02/2012 offre valable jusqu au 29/02/2012 offre valable jusqu au

Plus en détail

se loger à Paris 2013

se loger à Paris 2013 se loger à Paris 2013 4 Édio L a crise du logemen, qui ouche la France depuis plusieurs décennies, connaî un regain d inensié en raison des difficulés économiques acuelles. Elle requier de l ensemble des

Plus en détail

depuis le 22 juin 2015

depuis le 22 juin 2015 Édio Chères lecrices, chers leceurs, Une fois encore l année 2014-2015 fu riche en événemens fédéraux : sur le plan sporif, avec une première paricipaion à la Coupe du monde de ski éudian, Aligliss, e

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Formaion assurance-vie e récupéraion: Quand e Commen récupérer? (Ref : 3087) La maîrise de la récupéraion des conras d'assurances-vie requalifiés en donaion OBJECTIFS Appréhender la naure d un conra d

Plus en détail

Sommaire de la séquence 12

Sommaire de la séquence 12 Sommaire de la séquence 12 Séance 1........................................................................................................ Je prends un bon dépar.......................................................................................

Plus en détail

GUIDE DES INDICES BOURSIERS

GUIDE DES INDICES BOURSIERS GUIDE DES INDICES BOURSIERS SOMMAIRE LA GAMME D INDICES.2 LA GESTION DES INDICES : LE COMITE DES INDICES BOURSIERS.4 METHODOLOGIE ET CALCUL DE L INDICE TUNINDEX ET DES INDICES SECTORIELS..5 I. COMPOSITION

Plus en détail

Réseau de coachs. Vous êtes formés dans les métiers du sport et/ou de la préparation physique (Brevet d état, Licence, Master STAPS)

Réseau de coachs. Vous êtes formés dans les métiers du sport et/ou de la préparation physique (Brevet d état, Licence, Master STAPS) Réseau de coachs Vous êes formés dans les méiers du spor e/ou de la préparaion physique (Breve d éa, Licence, Maser STAPS) Vous connaissez la course à pied Vous souhaiez créer e/ou animer des acions de

Plus en détail

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t Annuiés I Définiion : On appelle annuiés des sommes payables à inervalles de emps déerminés e fixes. Les annuiés peuven servir à : - consiuer un capial ( annuiés de placemen ) - rembourser une dee ( annuiés

Plus en détail

Devenir volontaire. www.gendarmerie.interieur.gouv.fr

Devenir volontaire. www.gendarmerie.interieur.gouv.fr ocobre 2010 www.gendarmerie.inerieur.gouv.fr Devenir volonaire Vous êes: - un homme ou une femme e vous avez au moins 17 ans e 26 ans au plus (1) ; - dynamique ; - ouver sur le monde qui vous enoure. Vous

Plus en détail

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0 Correcion de l exercice 2 de l assisana pré-quiz final du cours Gesion financière : «chéancier e aux de renabilié inerne d empruns à long erme» Quesion : rappeler la formule donnan les flux à chaque échéance

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 3 PLANS DE TRESORERIE. François LONGIN www.longin.fr

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 3 PLANS DE TRESORERIE. François LONGIN www.longin.fr COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 3 PLANS DE TRESORERIE SEANCE 3 PLANS DE TRESORERIE Obje de la séance 3 : dans la séance 2, nous avons monré commen le besoin de financemen éai couver par des

Plus en détail

BILAN DE LA CONCERTATION AVANT ENQUÊTE PUBLIQUE

BILAN DE LA CONCERTATION AVANT ENQUÊTE PUBLIQUE BILAN DE LA CONCERTATION AVANT ENQUÊTE PUBLIQUE AVRIL 2015 BILAN DE LA CONCERTATION AVANT ENQUÊTE PUBLIQUE - AVRIL 2015 SOMMAIRE 04 INTRODUCTION Une conceraion au plus près du errain 06 LE PROJET EN BREF

Plus en détail

Introduction aux produits dérivés

Introduction aux produits dérivés Chapire 1 Inroducion aux produis dérivés de crédi Le risque de crédi signifie les risques financiers liés aux incapaciés d un agen (un pariculier, une enreprise ou un éa souverain) de payer un engagemen

Plus en détail

Intégration de Net2 avec un système d alarme intrusion

Intégration de Net2 avec un système d alarme intrusion Ne2 AN35-F Inégraion de Ne2 avec un sysème d alarme inrusion Vue d'ensemble En uilisan l'inégraion d'alarme Ne2, Ne2 surveillera si l'alarme inrusion es armée ou désarmée. Si l'alarme es armée, Ne2 permera

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014

RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014 RAORT ANNUEL EXERCICE 2014 A - IDENTITÉ DE L'ASSOCIATION C.E.R. Code de l'associaion Nom adresse DE NORMANDIE 3 5 08 a HOTO CLUB SOTTEVILLE 15 rue de la gare B111 76300 Soeville Les Rouen Indiquez ci-dessous

Plus en détail

VA(1+r) = C 1. VA = C 1 v 1

VA(1+r) = C 1. VA = C 1 v 1 Universié Libre de Bruxelles Solvay Business School La valeur acuelle André Farber Novembre 2005. Inroducion Supposons d abord que le emps soi limié à une période e que les cash flows fuurs (les flux monéaires)

Plus en détail

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 18 CHAPITRE E2 Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire Nous connaissons ou l inérê de l éude de la réponse

Plus en détail

MODELES DE LA COURBE DES TAUX D INTERET. UNIVERSITE d EVRY Séance 4. Philippe PRIAULET

MODELES DE LA COURBE DES TAUX D INTERET. UNIVERSITE d EVRY Séance 4. Philippe PRIAULET MODELES DE LA COURBE DES AUX D INERE UNIVERSIE d EVRY Séance 4 Philippe PRIAULE Plan de la Séance Les modèles sochasiques de déformaion de la courbe des aux: Approche déaillée Le modèle de Black: référence

Plus en détail

THÈSE. Pour l obtention du grade de Docteur de l Université de Paris I Panthéon-Sorbonne Discipline : Sciences Économiques

THÈSE. Pour l obtention du grade de Docteur de l Université de Paris I Panthéon-Sorbonne Discipline : Sciences Économiques Universié de Paris I Panhéon Sorbonne U.F.R. de Sciences Économiques Année 2011 Numéro aribué par la bibliohèque 2 0 1 1 P A 0 1 0 0 5 7 THÈSE Pour l obenion du grade de Doceur de l Universié de Paris

Plus en détail

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2 enrées série TB logiciel d applicaion 2 enrées à émission périodique famille : Inpu ype : Binary inpu, 2-fold TB 352 Environnemen Bouon-poussoir TB 352 Enrée 1 sories 230 V Inerrupeur Enrée 2 Câblage sur

Plus en détail

Documentation Technique de Référence Chapitre 8 Trames types Article 8.14-1

Documentation Technique de Référence Chapitre 8 Trames types Article 8.14-1 Documenaion Technique de Référence Chapire 8 Trames ypes Aricle 8.14-1 Trame de Rappor de conrôle de conformié des performances d une insallaion de producion Documen valide pour la période du 18 novembre

Plus en détail

Impact du vieillissement démographique sur l impôt prélevé sur les retraits des régimes privés de retraite

Impact du vieillissement démographique sur l impôt prélevé sur les retraits des régimes privés de retraite DOCUMENT DE TRAVAIL 2003-12 Impac du vieillissemen démographique sur l impô prélevé sur les rerais des régimes privés de reraie Séphane Girard Direcion de l analyse e du suivi des finances publiques Ce

Plus en détail

Texte Ruine d une compagnie d assurance

Texte Ruine d une compagnie d assurance Page n 1. Texe Ruine d une compagnie d assurance Une nouvelle compagnie d assurance veu enrer sur le marché. Elle souhaie évaluer sa probabilié de faillie en foncion du capial iniial invesi. On suppose

Plus en détail

UNIVERSITÉ D ORLÉANS. THÈSE présentée par :

UNIVERSITÉ D ORLÉANS. THÈSE présentée par : UNIVERSITÉ D ORLÉANS ÉCOLE DOCTORALE SCIENCES DE L HOMME ET DE LA SOCIETÉ LABORATOIRE D ECONOMIE D ORLEANS THÈSE présenée par : Issiaka SOMBIÉ souenue le : 5 décembre 2013 à 14h00 pour obenir le grade

Plus en détail

Romain Burgot & Tchim Silué. Synthèse de l article : Note sur l évaluation de l option de remboursement anticipé

Romain Burgot & Tchim Silué. Synthèse de l article : Note sur l évaluation de l option de remboursement anticipé ENSAE 3 eme année Romain Burgo & Tchim Silué Synhèse de l aricle : Noe sur l évaluaion de l opion de remboursemen anicipé Mémoire de gesion ALM Juin 2006 Résumé Depuis 1979, la loi offre à l empruneur

Plus en détail

Recueil d'exercices de logique séquentielle

Recueil d'exercices de logique séquentielle Recueil d'exercices de logique séquenielle Les bascules: / : Bascule JK Bascule D. Expliquez commen on peu modifier une bascule JK pour obenir une bascule D. 2/ Eude d un circui D Q Q Sorie A l aide d

Plus en détail

THESE. Présentée. pour obtenir LE TITRE DE DOCTEUR DE L INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE

THESE. Présentée. pour obtenir LE TITRE DE DOCTEUR DE L INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE N d ordre : 2468 THESE Présenée pour obenir LE TITRE DE DOCTEUR DE L INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE ÉCOLE DOCTORALE : EDSYS Spécialié : Sysèmes indusriels Par : François GALASSO Tire de la

Plus en détail

Ecole des HEC Université de Lausanne FINANCE EMPIRIQUE. Eric Jondeau

Ecole des HEC Université de Lausanne FINANCE EMPIRIQUE. Eric Jondeau Ecole des HEC Universié de Lausanne FINANCE EMPIRIQUE Eric Jondeau FINANCE EMPIRIQUE La prévisibilié des rendemens Eric Jondeau L hypohèse d efficience des marchés Moivaion L idée de base de l hypohèse

Plus en détail

Comparaison des composantes de la croissance de la productivité : Belgique, Allemagne, France et Pays-Bas 1996-2007

Comparaison des composantes de la croissance de la productivité : Belgique, Allemagne, France et Pays-Bas 1996-2007 Bureau fédéral du Plan Avenue des Ars 47-49, 1000 Bruxelles hp://www.plan.be WORKING PAPER 18-10 Comparaison des composanes de la croissance de la producivié : Belgique, Allemagne, France e Pays-Bas 1996-2007

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Sommaire I Définiion d un signal analogique page 1 II Caracérisiques d un signal analogique page 2 II 1 Forme

Plus en détail

SYSTÈME HYBRIDE SOLAIRE THERMODYNAMIQUE POUR L EAU CHAUDE SANITAIRE

SYSTÈME HYBRIDE SOLAIRE THERMODYNAMIQUE POUR L EAU CHAUDE SANITAIRE SYSTÈME HYBRIDE SOLAIRE THERMODYNAMIQUE POUR L EAU CHAUDE SANITAIRE Le seul ballon hybride solaire-hermodynamique cerifié NF Elecricié Performance Ballon hermodynamique 223 lires inox 316L Plaque évaporarice

Plus en détail

TP Mesures de la vitesse du son

TP Mesures de la vitesse du son TP Mesures de la viesse du son Bu du TP. Lors de cee séance de ravaux praiques, l éudian es amené à mesurer la viesse de propagaion du son dans l air e dans l eau. 1 Inroducion Qu es-ce qu un son? Un son

Plus en détail

Finance 1 Université d Evry Val d Essonne. Séance 2. Philippe PRIAULET

Finance 1 Université d Evry Val d Essonne. Séance 2. Philippe PRIAULET Finance 1 Universié d Evry Val d Essonne éance 2 Philippe PRIAULET Plan du cours Les opions Définiion e Caracérisiques Terminologie, convenion e coaion Les différens payoffs Le levier implicie Exemple

Plus en détail

4. Principe de la modélisation des séries temporelles

4. Principe de la modélisation des séries temporelles 4. Principe de la modélisaion des séries emporelles Nous raierons ici, à ire d exemple, la modélisaion des liens enre la polluion amosphérique e les indicaeurs de sané. Mais les méhodes indiquées, comme

Plus en détail

q Bâtiment Quelques définitions Les acteurs de l immobilier logistique

q Bâtiment Quelques définitions Les acteurs de l immobilier logistique q Bâimen q Les bâimens logisiques Economie & Consrucion propose une analyse des bâimens logisiques ; un seceur rès dynamique e un laboraoire pour les nouveaux enjeux de la consrucion. Plusieurs inervenans

Plus en détail

N d ordre Année 2008 THESE. présentée. devant l UNIVERSITE CLAUDE BERNARD - LYON 1. pour l obtention. du DIPLOME DE DOCTORAT. (arrêté du 7 août 2006)

N d ordre Année 2008 THESE. présentée. devant l UNIVERSITE CLAUDE BERNARD - LYON 1. pour l obtention. du DIPLOME DE DOCTORAT. (arrêté du 7 août 2006) N d ordre Année 28 HESE présenée devan l UNIVERSIE CLAUDE BERNARD - LYON pour l obenion du DILOME DE DOCORA (arrêé du 7 aoû 26) présenée e souenue publiquemen le par M. Mohamed HOUKARI IRE : Mesure du

Plus en détail

Assurance vacances et voyages

Assurance vacances et voyages Digne de confiance Assurance vacances e voyages Une bonne assurance à l éranger La sécurié avan ou. Égalemen pendan des vacances à l éranger. CONCORDIA vous accompagne parou, afin que vous puissiez parcourir

Plus en détail

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF Les quesions raiées devron êre soigneusemen numéroées e le documen-réponse fourni devra êre compléé selon les indicaions de l énoncé. Il es vivemen conseillé de

Plus en détail

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE DM SSI: AQUISITION DE l INFORMATION ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE Pores Laérales Coulissanes de monospace PRÉSENTATION DE L ÉTUDE Mise en siuaion Les fabricans d'auomobiles, face à une concurrence

Plus en détail

DOCUMENT TECHNIQUE N O 2 GUIDE DE MESURE POUR L INTÉGRATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) EN ÉDUCATION

DOCUMENT TECHNIQUE N O 2 GUIDE DE MESURE POUR L INTÉGRATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) EN ÉDUCATION DOCUMENT TECHNIQUE N O 2 GUIDE DE MESURE POUR L INTÉGRATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) EN ÉDUCATION GUIDE DE MESURE POUR L INTÉGRATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

Plus en détail

Froid industriel : production et application (Ref : 3494) Procédés thermodynamiques, systèmes et applications OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

Froid industriel : production et application (Ref : 3494) Procédés thermodynamiques, systèmes et applications OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Froid indusriel : producion e applicaion (Ref : 3494) Procédés hermodynamiques, sysèmes e applicaions SUPPORT PÉDAGOGIQUE INCLUS. OBJECTIFS Appréhender les différens procédés hermodynamiques de producion

Plus en détail

CHAPITRE I : Cinématique du point matériel

CHAPITRE I : Cinématique du point matériel I. 1 CHAPITRE I : Cinémaique du poin maériel I.1 : Inroducion La plupar des objes éudiés par les physiciens son en mouvemen : depuis les paricules élémenaires elles que les élecrons, les proons e les neurons

Plus en détail

La logique séquentielle

La logique séquentielle La logique séquenielle Logseq 1) ifférence enre sysèmes combinaoires e sysèmes séqueniels. Un sysème combinaoire es el que l'éa de ses sories ne dépende que de l'éa des enrées. Il peu donc êre représené

Plus en détail

Guide. l assurance ULM. Contrat Fédéral. www.ffplum.com

Guide. l assurance ULM. Contrat Fédéral. www.ffplum.com Guide de l assurance ULM Conra Fédéral 2007-2008-2009 www.ffplum.com l assurance créée par les piloes pour les piloes L UFEGA, l Union des Fédéraions Gesionnaires des Assurances, a éé consiuée en 2003,

Plus en détail

GBF et Oscilloscope. 1. «un seul bouton à la fois tu manipuleras»; 2. «aux boutons inconnus tu ne toucheras». I) Première approche

GBF et Oscilloscope. 1. «un seul bouton à la fois tu manipuleras»; 2. «aux boutons inconnus tu ne toucheras». I) Première approche e Oscilloscope objecif de ce TP es d apprendre à uiliser, ie. à régler, deux des appareils les plus courammen uilisés : le e l oscilloscope. Pour cela vous serez amené(e) à uiliser e à associer de nouveaux

Plus en détail

Oscillations forcées en régime sinusoïdal.

Oscillations forcées en régime sinusoïdal. Conrôle des prérequis : Oscillaions forcées en régime sinusoïdal. - a- Rappeler l expression de la période en foncion de la pulsaion b- Donner l expression de la période propre d un circui RLC série -

Plus en détail

Les Comptes Nationaux Trimestriels

Les Comptes Nationaux Trimestriels REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail Parie ---------- INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ---------- REPUBLIC OF CAMEROON Peace - Work Faherland ---------- NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS ----------

Plus en détail

Chapitre 9. Contrôle des risques immobiliers et marchés financiers

Chapitre 9. Contrôle des risques immobiliers et marchés financiers Capire 9 Conrôle des risques immobiliers e marcés financiers Les indices de prix immobiliers ne son pas uniquemen des indicaeurs consruis dans un bu descripif, mais peuven servir de référence pour le conrôle

Plus en détail

Méthodes financières et allocation d actifs en assurance

Méthodes financières et allocation d actifs en assurance Méhodes financières e allocaion d acifs en assurance - Norber GAURON (JWA Acuaires, Paris) - Frédéric PLANCHE (Universié Lyon, Laboraoire SAF) - Pierre HEROND (JWA Acuaires, Lyon) 2005. (WP 2025) Laboraoire

Plus en détail

PORTAIL AUTOMATIQUE A COMMANDE PAR DIGICODE. Dossier technique

PORTAIL AUTOMATIQUE A COMMANDE PAR DIGICODE. Dossier technique PORTAIL AUTOMATIQUE A COMMANDE PAR DIGICODE Dossier echnique SOMMAIRE Inroducion Présenaion en images des différens élémens Principe de foncionnemen e rôle des différens élémens Diagramme sagial Mise en

Plus en détail

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre.

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre. 1 Examen. 1.1 Prime d une opion sur un fuure On considère une opion à 85 jours sur un fuure de nominal 18 francs, e don le prix d exercice es 175 francs. Le aux d inérê (coninu) du marché monéaire es 6%

Plus en détail

Le mécanisme du multiplicateur (dit "multiplicateur keynésien") revisité

Le mécanisme du multiplicateur (dit multiplicateur keynésien) revisité Le mécanisme du muliplicaeur (di "muliplicaeur kenésien") revisié Gabriel Galand (Ocobre 202) Résumé Le muliplicaeur kenésien remone à Kenes lui-même mais il es encore uilisé de nos jours, au moins par

Plus en détail

Les circuits électriques en régime transitoire

Les circuits électriques en régime transitoire Les circuis élecriques en régime ransioire 1 Inroducion 1.1 Définiions 1.1.1 égime saionnaire Un régime saionnaire es caracérisé par des grandeurs indépendanes du emps. Un circui en couran coninu es donc

Plus en détail

La Défense en Charente-Maritime

La Défense en Charente-Maritime La Défense en Charene-Mariime 2013 Sommaire La Défense dans le déparemen Sommaire La Défense en Charene-Mariime Présenaion générale de la défense dans le déparemen Direceur de la publicaion Délégué miliaire

Plus en détail

SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTRIQUE TERMINALE Durée : 2h OUVRE PORTAIL FAAC : SERRURE CODÉE

SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTRIQUE TERMINALE Durée : 2h OUVRE PORTAIL FAAC : SERRURE CODÉE CIENCE DE L'INGÉNIEU TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTIQUE TEMINALE Durée : 2h OUVE POTAIL FAAC : EUE CODÉE Cenres d'inérê abordés : Thémaiques : CI11 ysèmes logiques e numériques I6 Les sysèmes logiques combinaoires

Plus en détail

Catalogue Eco-conception 2013

Catalogue Eco-conception 2013 Caalogue Eco-concepion 2013 Parenaires : Souiens financiers e echniques : Concep : 2013 Le comié organisaionnel du concours éco-concepion Plaeforme [avnir] Aubin ROY, Alice SALAMON e Jodie BRICOUT CCI

Plus en détail

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton)

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton) TD/TP : Taux d un emprun (méhode de Newon) 1 On s inéresse à des calculs relaifs à des remboursemens d empruns 1. On noera C 0 la somme emprunée, M la somme remboursée chaque mois (mensualié), le aux mensuel

Plus en détail

Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Sciences Industrielles pour l Ingénieur Sciences Indusrielles pour l Ingénieur Cenre d Inérê 6 : CONVERTIR l'énergie Compéences : MODELISER, RESOUDRE CONVERSION ELECTROMECANIQUE - Machine à couran coninu en régime dynamique Procédés de piloage

Plus en détail

Impact budgétaire de l immigration en France : une étude de comptabilité générationnelle

Impact budgétaire de l immigration en France : une étude de comptabilité générationnelle Impac budgéaire de l immigraion en France : une éude de compabilié généraionnelle Xavier Chojnicki Equippe (Universié de Lille 2) e Cepii L'objecif es ici d'éudier, en comparan les effes découlan d un

Plus en détail

Formation Administrateur Server 2008 (Ref : IN4) Tout ce qu'il faut savoir sur Server 2008 OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

Formation Administrateur Server 2008 (Ref : IN4) Tout ce qu'il faut savoir sur Server 2008 OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION COMUNDICOMPETENCES-TECHNIQUESDEL INGÉNIEUR Formaion Adminisraeur Server 2008 (Ref : IN4) SUPPORT PÉDAGOGIQUE INCLUS. OBJECTIFS Gérer des ressources e des compes avec Acive Direcory e Windows Server 2008

Plus en détail

Document de travail FRANCE ET ALLEMAGNE : UNE HISTOIRE DU DÉSAJUSTEMENT EUROPEEN. Mathilde Le Moigne OFCE et ENS ULM

Document de travail FRANCE ET ALLEMAGNE : UNE HISTOIRE DU DÉSAJUSTEMENT EUROPEEN. Mathilde Le Moigne OFCE et ENS ULM Documen de ravail 2015 17 FRANCE ET ALLEMAGNE : UNE HISTOIRE DU DÉSAJUSTEMENT EUROPEEN Mahilde Le Moigne OFCE e ENS ULM Xavier Rago Présiden OFCE e chercheur CNRS Juin 2015 France e Allemagne : Une hisoire

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES N 5 INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA CAGE D'ESCALIER DU BATIMENT A

TRAVAUX PRATIQUES N 5 INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA CAGE D'ESCALIER DU BATIMENT A UIMBERTEAU UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES 5 ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA CAE D'ESCALIER DU BATIMET A ELECTROTECHIQUE Seconde B.E.P. méiers de l'elecroechnique ELECTROTECHIQUE HABITAT Ver.. UIMBERTEAU TRAVAUX

Plus en détail

Le passage des retraites de la répartition à la capitalisation obligatoire : des simulations à l'aide d'une maquette

Le passage des retraites de la répartition à la capitalisation obligatoire : des simulations à l'aide d'une maquette No 2000 02 Janvier Le passage des reraies de la répariion à la capialisaion obligaoire : des simulaions à l'aide d'une maquee Pierre Villa CEPII, documen de ravail n 2000-02 TABLE DES MATIÈRES Résumé...

Plus en détail

Etude de risque pour un portefeuille d assurance récolte

Etude de risque pour un portefeuille d assurance récolte Eude de risque pour un porefeuille d assurance récole Hervé ODJO GROUPAMA Direcion ACTUARIAT Groupe 2, Bd Malesherbes 75008 Paris Tél : 33 (0 44 56 72 46 herve.odjo@groupama.com Viviane RITZ GROUPAMA Direcion

Plus en détail

Pour 2014, le rythme de la reprise économique qui semble s annoncer,

Pour 2014, le rythme de la reprise économique qui semble s annoncer, En France, l invesissemen des enreprises reparira--il en 2014? Jean-François Eudeline Yaëlle Gorin Gabriel Sklénard Adrien Zakharchouk Déparemen de la conjoncure Pour 2014, le ryhme de la reprise économique

Plus en détail

Rapport de développement durable Bilan de Campagne 2009-2010. Une entreprise du groupe

Rapport de développement durable Bilan de Campagne 2009-2010. Une entreprise du groupe Rappor de développemen durable Bilan de Campagne 2009-2010 Une enreprise du groupe cru bourgeois HAUT-MÉDOC QUI SOMMES NOUS? ÉDITO «Osez la raison» : au-delà du pari, un vériable défi lancé à Larose Trinaudon

Plus en détail

Facturation et Commerce Electroniques. Facturation et Commerce Electroniques Partie I. Plan. Introduction Capita Selecta

Facturation et Commerce Electroniques. Facturation et Commerce Electroniques Partie I. Plan. Introduction Capita Selecta Facuraion e Commerce Elecroniques Aspecs juridiques e fiscaux SPI + & Club liégeois des exporaeurs Liège, le 18 mars 2004 Plan Aspecs juridiques Eric Louis e Peer Verplancke Aspecs TVA Baudouin Thirion

Plus en détail

été 2012 Appui individualisé à la recherche d emploi

été 2012 Appui individualisé à la recherche d emploi LES services été 2012 Votre MdEE vous appuie dans vos démarches Vous avez besoin d un appui pour votre recherche d emploi? Des professionnels vous accompagnent et vous proposent des conseils personnalisés

Plus en détail

Séquence 2. Pourcentages. Sommaire

Séquence 2. Pourcentages. Sommaire Séquence 2 Pourcenages Sommaire Pré-requis Évoluions e pourcenages Évoluions successives, évoluion réciproque Complémen sur calcularices e ableur Synhèse du cours Exercices d approfondissemen 1 1 Pré-requis

Plus en détail

Pricing des produits dérivés de crédit dans un modèle

Pricing des produits dérivés de crédit dans un modèle Pricing des produis dérivés de crédi dans un modèle à inensié Nordine Bennani & Cyril Sabbagh Table des maières 1 Présenaion générale des dérivés de crédi 3 1.1 Inroducion...................................

Plus en détail

Sélection de portefeuilles et prédictibilité des rendements via la durée de l avantage concurrentiel 1

Sélection de portefeuilles et prédictibilité des rendements via la durée de l avantage concurrentiel 1 ASAC 008 Halifax, Nouvelle-Écosse Jacques Sain-Pierre (Professeur Tiulaire) Chawki Mouelhi (Éudian au Ph.D.) Faculé des sciences de l adminisraion Universié Laval Sélecion de porefeuilles e prédicibilié

Plus en détail

Institut Supérieur de Gestion

Institut Supérieur de Gestion UNIVERSITE DE TUNIS Insiu Supérieur de Gesion 4 EME ANNEE SCIENCES COMPTABLES COURS MARCHES FINANCIER ET EVALUATION DES ACTIFS NOTES DE COURS : MOUNIR BEN SASSI YOUSSEF ZEKRI CHAPITRE 1 : LE MARCHE FINANCIER

Plus en détail

L ajustement microéconomique des prix des carburants en France

L ajustement microéconomique des prix des carburants en France L ajusemen microéconomique des prix des carburans en France Erwan GAUTIER (LEMNA-TEPP, Universié de Nanes e Banque de France. Email : erwan.gauier@univ-nanes.fr) Ronan LE SAOUT (CREST e Ecole Polyechnique)

Plus en détail

CHELEM Commerce International

CHELEM Commerce International CHELEM Commerce Inernaional Méhodes de consrucion de la base de données du CEPII Alix de SAINT VAULRY Novembre 2013 1 Conenu de la base de données Flux croisés de commerce inernaional (exporaeur, imporaeur,

Plus en détail

MIDI F-35. Canal MIDI 1 Mélodie Canal MIDI 2 Basse Canal MIDI 10 Batterie MIDI IN. Réception du canal MIDI = 1 Reproduit la mélodie.

MIDI F-35. Canal MIDI 1 Mélodie Canal MIDI 2 Basse Canal MIDI 10 Batterie MIDI IN. Réception du canal MIDI = 1 Reproduit la mélodie. / VARIATION/ ACCOMP PLAY/PAUSE REW TUNE/MIDI 3- LESSON 1 2 3 MIDI Qu es-ce que MIDI? MIDI es l acronyme de Musical Insrumen Digial Inerface, une norme inernaionale pour l échange de données musicales enre

Plus en détail

L impact des contraintes financières. dans la décision d investissement

L impact des contraintes financières. dans la décision d investissement INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES Série des documens de ravail de la Direcion des Eudes e Synhèses Économiques G 9907 L impac des conraines financières dans la décision d invesissemen

Plus en détail

Risque associé au contrat d assurance-vie pour la compagnie d assurance. par Christophe BERTHELOT, Mireille BOSSY et Nathalie PISTRE

Risque associé au contrat d assurance-vie pour la compagnie d assurance. par Christophe BERTHELOT, Mireille BOSSY et Nathalie PISTRE Ce aricle es disponible en ligne à l adresse : hp://www.cairn.info/aricle.php?id_revue=ecop&id_numpublie=ecop_149&id_article=ecop_149_0073 Risque associé au conra d assurance-vie pour la compagnie d assurance

Plus en détail

Exercices de baccalauréat série S sur la loi exponentielle

Exercices de baccalauréat série S sur la loi exponentielle Eercices de baccalauréa série S sur la loi eponenielle (page de l énoncé/page du corrigé) La compagnie d'auocars (Bac série S, cenres érangers, 23) (2/) Durée de vie d'un composan élecronique (Bac série

Plus en détail

Commerce électronique et dynamique des prix : une application à la vente en ligne de CD

Commerce électronique et dynamique des prix : une application à la vente en ligne de CD Commerce élecronique e dynamique des prix : une applicaion à la vene en ligne de CD Sophie Larribeau (CREREG, THEMA, Rennes 1) e Thierry PENARD (CREREG, Rennes 1) Mai 2001 Résumé : En France, le commerce

Plus en détail

L évaluation du prix des actions par les fondamentaux : analyse du marché français

L évaluation du prix des actions par les fondamentaux : analyse du marché français L évaluaion du prix des acions par les fondamenaux : analyse du marché français Dominique epin To cie his version: Dominique epin. L évaluaion du prix des acions par les fondamenaux : analyse du marché

Plus en détail

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL Fiche ors Thème : Elecricié Fiche 5 : Dipôle e dipôle Plan de la fiche Définiions ègles 3 Méhodologie I - Définiions oran élecriqe : déplacemen de charges élecriqes q a mesre d débi de charges donne l

Plus en détail

Présentation groupe de travail

Présentation groupe de travail Présenaion groupe de ravail Sofiane Saadane jeudi 23 mai 2013 Résumé L aricle sur lequel on ravaille [LP09] présene un problème de bandi à deux bras comporan une pénalié. Nous commencerons par présener

Plus en détail

Une technologie révolutionnaire non statistique pour supprimer les variabilités

Une technologie révolutionnaire non statistique pour supprimer les variabilités mesure e conrôle < TECHNIQUE Une echnologie révoluionnaire non saisique pour supprimer les variabiliés A NON STATISTICAL GROUND BRAKING METHODOLOGY TO AVOID VARIABILITY Business effiscience idenifie e

Plus en détail

Rappels théoriques. -TP- Modulations digitales ASK - FSK. Première partie 1 INTRODUCTION

Rappels théoriques. -TP- Modulations digitales ASK - FSK. Première partie 1 INTRODUCTION 2 IUT Blois Déparemen GTR J.M. Giraul, O. Bou Maar, D. Ceron M. Richard, P. Sevesre e M. Leberre. -TP- Modulaions digiales ASK - FSK IUT Blois Déparemen du Génie des Télécommunicaions e des Réseaux. Le

Plus en détail

Mémoire présenté et soutenu en vue de l obtention

Mémoire présenté et soutenu en vue de l obtention République du Cameroun Paix - Travail - Parie Universié de Yaoundé I Faculé des sciences Déparemen de Mahémaiques Maser de saisique Appliquée Republic of Cameroon Peace Wor Faherland The Universiy of Yaoundé

Plus en détail

Rapport annuel 2014-15. Croissance grâce au service et à la collaboration

Rapport annuel 2014-15. Croissance grâce au service et à la collaboration Rappor annuel 2014-15 Croissance grâce au service e à la collaboraion Conenu 1 Fais saillans + Volume oal des aciviés 2 Message de la présidene du conseil d adminisraion 4 Message de la direcrice exécuive

Plus en détail