travailler à Paris travailler à Paris

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "travailler à Paris travailler à Paris"

Transcription

1 ravailler à Paris Trouver un emploi, en changer, se former, ravailler, demander un coup de pouce, faire valoir ses drois, créer son acivié Parce que la capiale es dynamique e créarice d emplois, mais aussi rès concurrenielle, la Ville de Paris vous indique dans ce guide oues les aides qui vous seron nécessaires, les démarches à effecuer ou encore les inerlocueurs à conacer. Un guide adapé à VOTRE siuaion, quelle qu elle soi. ravailler à Paris 2011

2 édio P aris es une capiale dynamique, e son marché de l emploi diversifié aire aujourd hui encore des milliers de nouveaux Parisiens. Malgré les insuffisances, les aenes e les difficulés, elle es le premier cenre financier de la zone euro, avec le plus grand parc de bureaux en Europe, la première ville européenne d implanaion de cenres de R&D, e la capiale mondiale des foires e des salons. La force de Paris, c es aussi de concenrer sur un pei errioire des mouvemens créaifs dans ous les domaines : nouvelle économie, méiers du ourisme (premier employeur parisien), méiers de la culure e de la créaion, méiers du commerce, des grands magasins aux marchés de quarier... Pour permere à ous de rouver un emploi, l innovaion e la créaion parisiennes son donc des leviers décisifs. Plus de enreprises naissen à Paris chaque année, e la Ville a muliplié par ving depuis dix ans la surface dédiée aux aciviés innovanes. Mais nous sommes aujourd hui dans une siuaion de crise sociale rès dure : le aux de chômage rese élevé e le nombre d allocaaires du revenu de solidarié acive a encore augmené de 10 % en un an. Une par imporane de nos jeunes e de nos aînés se rerouve ainsi en siuaion de précarié, e la capiale doi leur offrir une première ou une deuxième chance. La municipalié s es donc engagée sur ous les frons, avec l aide des associaions, pour favoriser l inserion de ous, la créaion d enreprises e la renconre avec les employeurs. En maière de handicap noammen, les différens forums pour l emploi son sysémaiquemen accessibles e la Ville a dépassé le quoa légal de 6 % de ravailleurs handicapés dans ses services. Elle s implique dans la lue conre oues les discriminaions. Nous devons coninuer de développer nos aous pour les Parisiens e leur emploi. La Ville, qui perme aujourd hui à un chômeur sur cinq de rerouver du ravail, adopera donc cee année un plan d inserion e d aide à l emploi. De l orienaion à l inserion, à chaque éape de vies professionnelles parfois bouleversées, des disposiifs de souien e des relais exisen pour aider chacun à rouver sa voie. Ce guide, nouvel ouil mis à la disposiion de ous, les présene ici clairemen, e démonre que nore ville enend plus que jamais allier solidarié e dynamisme au service du vivre-ensemble. Berrand Delanoë Maire de Paris 1

3 Sommaire S informer sur l emploi à Paris > Observer le marché du ravail p. 6 > Savoir où m adresser p. 8 > Connaîre mes drois p. 10 Changer de voie > Je choisis mon orienaion p. 22 > Je cherche une soluion adapée p. 24 Rechercher un emploi > Je renre dans la vie acive p. 14 > J ai du mal à me réinsérer p. 16 > Je valorise mon expérience p. 19 Créer son acivié > Je mone mon proje p. 28 > J ai besoin d un coup de pouce p. 30 Travailler auremen > Je change de mode de ravail p. 34 > Je veux m engager ou créer p

4 s informer sur l emploi à Paris

5 S informer sur Paris Observer le marché du ravail Paris subi les effes de la crise économique e sociale naionale. Depuis sepembre 2008, 20 % de demandeurs d emploi supplémenaires on éé recensés. Touefois, la capiale es exrêmemen dynamique e son marché du ravail rès sélecif. En 2010, ce son près de Parisiens qui, aidés par les poliiques municipales, son parvenus à rouver un emploi. Focus Le Comié parisien pour l emploi > Il rassemble, auour des représenans de la Ville de Paris, les sep unions syndicales déparemenales représenaives, les organisaions paronales, les chambres consulaires, ainsi que les services de l Éa, de la Région e de Pôle emploi. Les effes de la crise Au 31 janvier 2011, Paris compai chômeurs, soi 8,7 % de la populaion acive, un aux inférieur de 0,6 poin à la moyenne naionale. La ville a globalemen mieux résisé à la crise que le rese du pays. Les jeunes Parisiens son cependan les premiers ouchés. Enre juille 2008 e juille 2009, leur aux de chômage a augmené de près de 30 %, conre 18,5 % pour l ensemble de la populaion! C es donc vers ce public que son axées nombre d acions municipales. Les aous de Paris Paris se disingue des aures grandes villes par la densié de sa populaion résidenielle combinée à un parc d enreprises de premier plan. Avec plus de 2 millions d habians, éablissemens e 1,6 million d emplois, la capiale accueille 42 % des éablissemens d île-de-france, 31 % de ses emplois e 19 % de sa populaion. Une poliique qui pore ses fruis, puisque, sur la dernière année, le chômage des jeunes a connu une baisse de 5,5 %. Un marché dynamique e sélecif Plus de 93 % de l emploi parisien es consacré aux services, 5,2 % à l indusrie e 1,7 % à la consrucion. Avec environ 1,6 million d emplois, la capiale concenre 31 % des emplois régionaux. Si le conseil e l assisance, l adminisraion publique e les aciviés financières y son les principaux seceurs employeurs, d aures services orienés vers le pariculier (sané, resauraion, commerce ) son aussi bien représenés. Le marché du ravail à Paris es rès dynamique, avec plus de emplois créés chaque année depuis Mais il es aussi compéiif e changean. Ainsi, de fréquenes «mises à jour» en ermes de formaion son nécessaires pour assurer l adéquaion enre les demandes d emploi e les poses à pourvoir. En vous enan informé des compéences à ajouer à vore CV, vous aurez plus de chances de rerouver rapidemen un emploi. Renforcer l offre de formaion fai parie des prioriés de la Ville de Paris e de la Région (voir Du sur-mesure Chaque srucure mise en place ou souenue par la municipalié me à vore disposiion des inerlocueurs formés e disponibles pour accompagner vore proje. Savoir qui recrue Chaque année, à l iniiaive de Pôle emploi, une enquêe sur les besoins en main-d œuvre es réalisée avec les direcions régionales e le concours du Crédoc, sur 6 bassins d emploi. Pour Paris Basille, ce son les personnels de cuisine (aides, apprenis, employés polyvalens), les responsables informaiques (ingénieurs, cadres d éudes, recherche e développemen ), les arises e professeurs d ar qui consiuen les méiers les plus recherchés ; pour Paris Louvre, les agens d accueil e d informaion, les sandardises, les responsables informaiques e les arises ; pour Paris Ménilmonan, les arises, les professionnels des specacles e les aides à domicile ; pour Paris Chaillo, les responsables informaiques, les personnels de cuisine ainsi que les aides ménagères ; pour Paris Champ de Mars, les arises, les personnels de cuisine e les vendeurs en habillemen, accessoires e aricles de luxe, spor, loisirs e culure ; pour Paris Monmarre, enfin, les responsables informaique, les cadres adminisraifs, compables e financiers ainsi que les arises (voir hp://bmo.pole-emploi.org). Paris s engage > À la fois commune e déparemen, la Ville de Paris peu devenir vore employeur. Chaque année, elle recrue environ personnes par concours. En oure, elle offre à ses agens une vériable poliique de ressources humaines pensée auour de la formaion e de la mobilié en enan compe des siuaions de handicap. Sur le marché de l emploi Mairie de Paris Direcion du développemen économique, de l emploi e de l enseignemen supérieur (DDEES) Tous les mois, publicaion des chiffres sur le chômage à Paris e en île-de-france 8, rue de Cîeaux Paris Direcion de l animaion de la recherche, des éudes e des saisiques (Dares) Analyse des saisiques concernan le marché du ravail en France La Dares ravaille avec Pôle Emploi Pour consuler ses rappors : Chambre de commerce e d indusrie de Paris 2, place de la Bourse Paris Méiers en ension webv.pole-emploi.fr (rubrique «je commence demain») La Ville employeur (rubrique «ravailler à la ville») sur paris.fr Mos-clefs Marché du ravail Accompagnemen 6 7

6 S informer sur Paris Savoir où m adresser Vous souhaiez créer vore acivié, consruire un proje d inserion ou rerouver un emploi. Pour mere le maximum de chances de vore côé, il vous fau idenifier les bons inerlocueurs. Mais, parfois, le dédale adminisraif effraie. Consciene que cela n es pas oujours facile, la Ville de Paris a mis en place des srucures d accompagnemen efficaces. Focus Le Plan local pour l inserion e l emploi (PLIE) > Inscri dans la loi de lue conre les exclusions, financé par la Ville de Paris e le Fonds social européen, le PLIE favorise l accès e le reour à l emploi durable des personnes les plus en difficulé, en privilégian les poses qualifians, l accompagnemen individuel e une formaion adapée. Le disposiif concerne les demandeurs d emploi des 11 e, 12 e, 18 e, 19 e e 20 e arrondissemens (voir www. plieparisnordes.org/sie). 8 Inerlocueur numéro un : Pôle emploi Si vous recherchez un ravail, Pôle emploi Paris es vore inerlocueur. Sa mission? D abord, vous accueillir e vous inscrire comme demandeur d emploi. L organisme se chargera aussi, si vous êes concerné, du versemen de vos allocaions chômage. Pôle emploi vous accompagne ensuie ou au long de vore démarche. Annonces, formaions, aeliers, prospecion du marché en foncion de vos compéences seron auan de services mis à vore disposiion. Ceraines agences développen une offre adapée à des publics spécifiques : cadres, expariés, créaeurs d enreprise, personnes handicapées ou encore professionnels du specacle e de l audiovisuel. Recruemen personnalisé Pour les personnes licenciées économiques, Pôle emploi propose une convenion de reclassemen individualisée. En oure, une méhode de recruemen par simulaion (MRS) es mise à disposiion. des espaces dédiés au rsa Vous souhaiez bénéficier du revenu de solidarié acive (RSA) : dans ce cas, ce son les Espaces inserion (voir p. 17) qu il vous fau conacer. Ceux-ci vous orieneron vers l organisme le plus à même de vous aider dans vos démarches. Un référen vous sera aribué. N hésiez pas à le sollicier! Les MdEE au service des Parisiens La Ville de Paris développe des lieux alernaifs où vous êes suivi individuellemen. Ce son les Maisons des enreprises e de l emploi (MdEE). Au nombre de six, elles proposen deux ypes de services. D une par, une aide à la recherche d emploi : sessions de recruemen par seceurs e par méiers, renseignemens sur les formaions, accès graui à Inerne e aux forums pour l emploi. D aure par, un accompagnemen à la créaion d enreprise : vore proje sera diagnosiqué, depuis les aspecs commerciaux e juridiques jusqu aux enjeux de financemen ou d ingénierie, en passan par une éude de marché. Si les MdEE son fédérées en réseau, chacune élabore son propre programme e ses animaions. Elles meen Les permanences en mairie Des associaions convenionnées vous orienen e vous souiennen dans vos démarches auprès des employeurs. Des permanences son assurées dans les mairies des 3 e, 4 e, 10 e,16 e e 20 e arrondissemens. égalemen à vore disposiion des espaces informaiques avec accès à Inerne. Il suffi de vous inscrire à celle don dépend vore domicile (voir ci-conre). Pour les Jeunes, les missions locales Vous avez enre 16 e 25 ans e vous êes en difficulé : des équipes son là pour vous écouer e vous accompagner. Tournez-vous vers les Missions locales (voir p.15). Si vous n êes plus scolarisé, si vous avez des problèmes financiers, professionnels ou de sané, vous pouvez êre souenu. Des professionnels vous aideron à faire le poin sur vore siuaion, vos compéences e vos besoins. Ils peuven aussi vous permere d améliorer vore qualié de vie en vous proposan des soluions pour praiquer un spor ou accéder à des aciviés culurelles. Paris s engage > En plus de vous conseiller e de vous oriener professionnellemen, les Maisons des enreprises e de l emploi organisen des sessions de recruemen qui meen en relaion des enreprises avec ceux d enre vous don elles auron défini le profil. Si vous êes demandeur d emploi, quel que soi vore sau, ou si vous souhaiez changer d emploi, consulez le calendrier des sessions dans le programme mensuel édié par chaque MdEE. Pôle emploi Tél. : 3949, n unique pour les demandeurs d emploi Maisons des enreprises e de l emploi MdEE pour les habians du 10 e arrondissemen , rue Lafayee Paris Tél. : er, 2 e, 3 e, 4 e, 5 e, 12 e e 13 e arrondissemens 14-18, rue Auguse Perre Tél. : e, 7 e, 8 e, 14 e, 15 e e 16 e arrondissemens 13, rue Rémy Dumoncel Tél. : e, 17 e e 18 e arrondissemens 164, rue Ordener Tél. : e arrondissemen 27, rue du Maroc Tél. : e e 20 e arrondissemens 31, rue Pixérécour Tél. : sur paris.fr Mos-clefs Mission locale Espace inserion MdEE RSA 9

7 S informer sur Paris Connaîre mes drois Siuaion d inacivié ou emps pariel imposé ne son pas faciles à vivre. Surou quand les conraines du quoidien resen inchangées, au premier rang desquelles, un budge à boucler. Il fau enreprendre rapidemen des démarches pour faire valoir vos drois. Focus Une aide dans vos démarches > Les Poins informaion médiaion muliservices (PIMMS) vous guiden, en parenaria avec la Ville de Paris e l Éa, dans vos démarches auprès des services publics. Pour vous aider à rouver le bon inerlocueur, rédiger un courrier adminisraif, remplir un formulaire. E même avoir accès à des permanences enues par des écrivains publics (direcemen dans les mairies d arrondissemen). Le Revenu de solidarié acive (RSA) Réservé aux plus de 25 ans, le RSA es une allocaion mensuelle. Si vous êes concerné, sachez que son monan sera déerminé en foncion de vore niveau de ressources, de vore siuaion familiale e de l exisence d aures aides évenuelles (logemen, par exemple). Son bu es de garanir un revenu minimum aux personnes sans ressources (le RSA socle) ou à ressources rès modeses (le RSA acivié). En éan bénéficiaire du RSA, vous serez accompagné pour facilier vore inserion sur le marché du ravail. En reour, vous devrez enreprendre des démarches d accès à l emploi. Pour déposer une demande de RSA, si vous ne disposez d aucune ressource, vous devez vous adresser à l Espace inserion de vore arrondissemen (voir p. 17) ou aux secions du CASVP (voir p. 38). Si vous disposez de revenus modeses, adressez-vous au cenre de la CAF don dépend vore domicile (voir p. 11). Les «+» du RSA Si vous bénéficiez du RSA e que vous êes sans emploi, vous jouirez égalemen de la Couverure maladie universelle (CMU). Une aide personnalisée de reour à l emploi peu aussi, sous ceraines condiions, vous êre aribuée. E les moins de 25 ans alors? Si vous avez moins de 25 ans avec un enfan né ou à naîre, vous pouvez bénéficier du RSA dans les mêmes condiions que les plus de 25 ans. Sinon, vous pouvez bénéficier du RSA «jeunes» sous condiion de jusifier de l équivalen de deux années de ravail à emps plein au cours des rois années qui précèden vore demande. Déposez vore dossier à la CAF de vore arrondissemen (voir ci-conre). Loi Handicap de 2005 La loi sur l égalié des drois e des chances, la paricipaion e la cioyenneé des personnes handicapées me l accen sur l accès à l emploi. Ce exe oblige les enreprises e adminisraions à employer au moins 6 % de ravailleurs handicapés ou à financer un fonds d invesissemen (AGEFIPH ou FIPHFP) ou encore à sous-raier une parie de leur acivié à des éablissemens e enreprises adapés (voir p. 18). Pour les seniors Les chômeurs de plus de 50 ans on des drois supplémenaires qu ils peuven faire valoir pour facilier leur reour à l emploi. L allocaion chômage L assurance-chômage assure un revenu de remplacemen lorsque vous avez perdu involonairemen vore emploi ; une démission n ouvre donc pas droi à l allocaion. C es Pôle emploi qui es chargé de vous inscrire e de calculer le monan de vore allocaion. Pour ce faire, on vous demandera une aesaion de vore dernier employeur. Lors de vore inscripion, vous serez enregisré dans une caégorie : emps plein, emps pariel, emploi saisonnier, ec. Dès vore premier rendez-vous, un Proje personnalisé d accès à l emploi (PPAE) sera élaboré, déerminan les champs d acivié auour desquels se concenreron vos recherches. Depuis 2008, le demandeur d emploi doi égalemen acceper les «offres raisonnables d emploi» répondan aux condiions définies par le PPAE. Pensez à la formaion Comme demandeur d emploi, vous pouvez bénéficier d une formaion pour vous perfecionner ou acquérir une nouvelle qualificaion, dans le cadre du Programme déparemenal d aide à l emploi (PDAE), créé en 1981, e financé par le déparemen de Paris (voir Si vous faies parie des chômeurs non indemnisés, car vous n avez jamais ravaillé ou insuffisammen, si vous êes un paren isolé ou bien handicapé, vous pouvez sollicier une formaion financée par l Éa. Il fau se renseigner auprès des organismes de formaion pour idenifier les sages agréés e vous inscrire. Enfin, le Droi individuel à la formaion (DIF, voir p. 23) es désormais uilisable en période de chômage après que vous l avez crédié comme salarié (lise des sages agréés par l éa sur Formulaire de demande de RSA Téléchargeable sur le sie Renseignemens au Accueils de la CAF 1 er, 2 e, 3 e, 4 e, 5 e e 6 e arr. Mairie du 3 e 2, rue Eugène-Spuller Vendredi 9 h-12 h Mairie du 4 e 2, place Baudoyer Vendredi 13 h h 30 Cenre «Po de Fer» 19, rue du Po-de-Fer Paris Du lundi au vendredi 8 h h 30 7 e, 8 e, 14 e, 15 e e 16 e arr. Mairie annexe (bureau n 4) 26, rue Mouon Duverne Mardi e mercredi 9 h-12 h e 13 h h Cenre de gesion 50, rue du Dr Finlay Paris Du lundi au vendredi 8 h h 30 9 e, 10 e e 19 e arr. Cenre de gesion Laumière 67-69, avenue Jean-Jaurès Du lundi au vendredi 8 h h e, 12 e, 13 e e 20 e arr. Cenre de gesion Naionale 101 rue Naionale Du lundi au vendredi 8 h h 30 Cenre social Annam Enrée 15 bis, rue Villiers-de-l Isle-Adam Sur RDV du lundi au vendredi 9 h-12 h e 14 h-16 h 17 e e 18 e arr. Cenre de gesion La Chapelle 47, rue de la Chapelle Cenre social CAF 145, rue Belliard 10 11

8 rechercher un emploi

9 Rechercher un emploi Je renre dans la vie acive La Ville de Paris se mobilise pour favoriser l accès à l emploi. Elle muliplie les iniiaives pour prendre oue sa par dans la lue conre le chômage, même si la poliique de l emploi es une prérogaive gouvernemenale. Voici oues les ressources municipales qui vous aideron à inégrer le marché du ravail. Focus Paris pour l emploi > Paris pour l emploi es organisé avec l associaion Carrefours pour l emploi, en parenaria avec la Région île-de-france e Pôle emploi. Dans le cadre de ce forum, qui a lieu chaque année au mois d ocobre, 450 enreprises e colleciviés recruen. En 2010, personnes on rerouvé un emploi à l issue de cee manifesaion. Apprenissage e alernance Vous n avez pas eu la possibilié de faire des éudes ou d apprendre un méier e avez enre 16 e 25 ans? L apprenissage es peu-êre pour vous. Il s agi d une filière de formaion iniiale en alernance avec un emploi en enreprise. Elle dispense un enseignemen héorique, dans le cadre du CFA (Cenre de formaion des apprenis), e praique. L objecif : acquérir une qualificaion professionnelle sancionnée par un diplôme de l enseignemen professionnel ou echnologique. La Ville s implique dans ce disposiif en proposan de nombreux méiers en alernance (voir paris.fr, rubrique «apprenissage»). Dans ce cadre, elle prend à sa charge le coû de la formaion. Plus de 500 apprenis son acuellemen en formaion au sein des éablissemens municipaux. Les Missions locales Les jeunes son, avec les seniors, ceux qui renconren le plus de difficulés pour accéder à l emploi. Mais, en 2010, grâce aux Missions locales (voir p.9 e 15), ils on éé à signer un conra de ravail, 897 un conra d apprenissage, e on pu suivre une formaion. un sage à la ville de paris La Ville accueille chaque année près de sagiaires dans ses murs. Collégiens, lycéens, éudians, jeunes en formaion professionnelle : vous pouvez sollicier la direcion du développemen économique, de l emploi e de l enseignemen supérieur (DDEEES) pour les sages de plus de deux mois ; les direcions municipales lorsque ces derniers ne les excèden pas. À la renconre des enreprises En ligne Le guide disribué aux visieurs le jour du Forum «Paris pour l emploi», qui recense les enreprises présenes e les offres proposées, es accessible sur Le forum Paris pour l emploi que la Ville de Paris organise a permis recruemens en 2010 e oalisé visieurs! Unique par son ampleur, il vous me en relaion avec les enreprises. Lors de sa prochaine édiion, elles seron près de 400 à communiquer des offres, sachan que plus de 50 % des emplois proposés débouchen sur un CDI. Chaque année, des formaions grauies programmées par la Mairie de Paris dans le cadre du Programme déparemenal d inserion (PDI) permeen de préparer plusieurs cenaines de bénéficiaires parisiens du RSA à leur venue au Forum. Le premier emploi Forums locaux Chaque MdEE organise mensuellemen un forum local desiné à mere en relaion les demandeurs d emploi e les enreprises. Les programmes des sessions de recruemen son disponibles sur paris.fr. Il es souven décisif. C es pour cela que la Ville de Paris se mobilise. Vous avez moins de 30 ans? Le forum «Paris de la diversié e du premier emploi» promeu ou spécialemen la diversié, l égalié des chances e la lue conre les discriminaions. Si vous êes domicilié dans un quarier di «Poliique de la Ville», vous êes prioriaire pour y pariciper, sachan qu il a lieu en février-mars. Le forum «Jeunes diplômé(e)s de l enseignemen supérieur» s adresse quan à lui aux jeunes diplômés franciliens d une formaion supérieure ou égale à bac+3. Il se ien radiionnellemen en juin. Près de poses y son à pourvoir dans le commerce e la vene, les sysèmes d informaion e de élécommunicaion, l indusrie, la compabilié, la banque, l assurance, l immobilier (voir Enfin, la MdEE 14 (voir p. 9) piloe un Pôle ressources jeunes diplômés. Sages e apprenissage DDEEES (Bureau de l apprenissage, des sages e des conras aidés) 47, boulevard Didero Paris Tél. : Forum de l alernance Missions locales PARIS CENTRE pour les 1 er, 2 e, 3 e, 4 e, 9 e, 10 e e 11 e arr. 155, rue de Charonne Paris Tél. : SOLEIL pour les 5 e, 12 e e 13 e arr. 93, rue Jeanne d Arc Tél. : BELLIARD pour les 8 e, 17 e e 18 e arr. 149, rue Belliard Tél. : PARI d AVENIR pour les 6 e, 7 e, 14 e, 15 e e 16 e arr , rue de Châillon Tél. : PARIS EST pour les 19 e e 20 e arr. 65, rue d Haupoul Tél. : Associaions Voir p. 38 sur paris.fr Mos-clefs Paris pour l emploi Apprenissage Sages 14 15

10 Rechercher un emploi J ai du mal à me réinsérer Problèmes familiaux, personnels, chômage de longue durée, difficulés d inserion, voloné de reprendre progressivemen une acivié? On ne recherche pas un emploi en acionnan les mêmes leviers selon l une ou l aure de ces siuaions. La Ville vous propose des soluions e un suivi personnalisés. Focus Les srucures d inserion > à Paris, régies de quarier, enreprises de ravail emporaire, associaions e chaniers d inserion se mobilisen. Objecif : aider les Parisiens en difficulé à reprendre une acivié. Rerouvez oues les adresses p. 38 une démarche adapée Vous êes bénéficiaire du RSA e souhaiez vous inscrire dans une démarche de reour à l emploi adapée à vore siuaion? Les Srucures d inserion par l acivié économique (SIAE) peuven vous y aider. Souenues par la Mairie de Paris, elles permeen à des personnes durablemen privées de ravail d accéder à des conras à durée déerminée ou en bénéfician d un suivi personnel favorisan l inserion. Si vous êes concerné, c es Pôle emploi qui passera l agrémen enre l employeur e vous. Parlez-en à vore référen. Qui s implique? À Paris, cinq ypes de srucures son concernées. Tou d abord, des associaions inermédiaires qui proposen des missions dans la limie de 750 heures par an. Ensuie, des enreprises d inserion pour des conras de ravail de 24 mois maximum Du conra à l emploi À Paris, le recruemen de personnes en conra aidé a permis à chômeurs de rerouver un emploi en ou encore des Enreprises de ravail emporaire d inserion (ETTI), dans le cadre de missions d inérim de deux ans. Les régies de quarier s impliquen aussi avec une offre d emplois au sein des espaces communs de l habia e les espaces vers. Enfin, dans le cadre de chaniers d inserion, des conras aidés de 26 heures par semaine peuven êre proposés. Paris embauche Plus de personnes on éé embauchées sous le sau de conra aidé à la Ville. Pour 40 % d enre elles, le conra s es ransformé en un emploi durable. Leres de moivaion e CV doiven êre adressées à la DDEEES, sous-direcion de l emploi, au Bureau de l apprenissage,des sages e des conras aidés, 8, rue Cîeaux, Paris. Les conras aidés Vous êes confroné à des difficulés dans vore reprise d emploi. Les raisons? Cela fai rop longemps que vous recherchez un ravail, vous êes considéré comme rop âgé, vous n habiez pas dans une zone favorisée ou bien vos compéences son considérées comme insuffisanes. Le Conra unique d inserion peu vous concerner, que vous soyez ou pas allocaaire de minima sociaux. Ces conras de droi privé son éablis pour six mois e peuven, sous ceraines condiions, êre renouvelés par période de neuf mois dans la limie maximale de deux ans. Une durée qui peu êre porée à cinq ans pour les ravailleurs handicapés ou les bénéficiaires de minima sociaux de plus de 50 ans. L École de la deuxième chance Vous êes sori sans qualificaion du sysème scolaire, avez enre 18 e 25 ans e habiez Paris? L école de la deuxième chance (E2C Paris) vous propose une remise à niveau générale e un souien à la consrucion de vore proje professionnel en s appuyan sur une alernance école/enreprise. Vous bénéficierez d une rémunéraion en an que sagiaire de la formaion professionnelle (voir Paris s engage > Le Programme déparemenal d inserion (PDI) rerace les financemens annuels consacrés par le Déparemen à l inserion des allocaaires du Revenu de solidarié acive (RSA). Voé chaque année par le Conseil de Paris, il couvre une gamme d acions rès large : bilan de compéence, formaion, souien au seceur de l économie sociale e solidaire, aide à la créaion d enreprise, accompagnemen individualisé, reour à l emploi. Srucures d inserion par l acivié économique Voir p. 38, 39, 40, 41 e sur paris.fr Espaces inserion 5 e e 13 e arr. 175, rue du Chevalere Tél. : e, 17 e e 18 e arr. 192, rue Championne Tél. : (9 e e 17 e arr.) Tél. : (18 e arr.) 10 e e 19 e arr. 114, avenue de Flandre Tél. : (10 e arr.) Tél. : (19 e arr.) 11 e arr. 27, rue Tion Paris Tél. : e arr. 4 bis-6, boulevard Didero Paris Tél. : e e 15 e arr. 14, rue Armand-Moisan Paris Tél. : e arr. 18, rue Ramus Tél. : Pour les 1 er, 2 e, 3 e, 4 e, 6 e, 8 e e 16 e arr., la demande de RSA doi êre effecuée auprès du Cenre d Acion Sociale de la Ville de Paris (voir p. 38) Régies de quarier Chaniers d inserion école de la deuxième chance Srucures d inserion par l acivié économique sur paris.fr Mos-clefs 16 17

11 Rechercher un emploi Les srucures ressources MDPH Maison déparemenale des personnes handicapées 69, rue de la Vicoire Paris Lundi-jeudi de 9 h à 16 h (17 h le mercredi). Fermeure le vendredi sauf RV. Tél. : (graui depuis un pose fixe) Associaion de gesion du fonds pour l inserion professionnelle des personnes handicapées (AGEFIPH) Fond pour l inserion des personnes handicapées dans la foncion publique (FIPHFP) Mission emploi ravailleurs handicapés de Paris (METH) À desinaion des enreprises qui veulen s invesir dans l inserion des personnes handicapées 103, boulevard de Magena Paris (en consrucion) Gesa Réseau des éablissemens e services d aide par le ravail Voir aussi, à desinaion des enreprises, les engagemens du Club êre (www.club-ere.org) Associaion UNIRH 75-Cap Emploi 43 bis, rue d Haupoul Tél. : La suie p. 41 sur paris.fr Mos-clefs AGEFIPH MDPH poreurs de handicap Dans le cadre du forum Paris pour l Emploi, des acions spécifiques son mises en place pour vous. L associaion UNIRH 75, souenue par la Mairie de Paris, dispose noammen d un espace dédié. Elle vous accompagne dans vore proje professionnel e vous aide à préparer vore venue au forum où plusieurs exposans proposen des poses spécifiques suscepibles de vous inéresser. En oure, l Associaion de gesion du fonds pour l inserion professionnelle des personnes handicapées (AGEFIPH) peu vous aider à éablir puis financer un proje de formaion. Si vous êes diplômé, des associaions vous souiennen (voir ci-conre e p. 41) e des srucures municipales vous orienen : Missions locales, espaces inserion ou encore régies de quarier (voir p. 15, 17 e 40). La Commission des drois e de l auonomie des personnes handicapées (CDAPH) de la MDPH de Paris se prononce sur oues les demandes présenées par les personnes handicapées e leurs familles. Si vore handicap ne vous perme pas d accéder à un emploi ordinaire, vous pouvez vous ourner, par le biais de la MDPH, vers les éablissemens e service d aide par le ravail (ESAT). Paris s engage > Les mairies du 9 e e du 18 e arrondissemens de Paris on mis en place une permanence emploi dédiée à l accueil des personnes malenendanes. Vous pourrez recevoir de l aide de la par d un chargé d inserion praiquan la langue des signes Créez vore enreprise Depuis douze ans, l AGEFIPH a permis à demandeurs d emplois handicapés de créer leur enreprise parou en France. Pourquoi pas vous? française (LSF) afin de rédiger vore CV, préparer vos enreiens e bénéficier d un accompagnemen. Par ailleurs, la MdEE 19 propose deux poses informaique desinés aux malvoyans. Je valorise mon expérience Malgré leur expérience professionnelle, les personnes de plus de 45 ans resen parfois sur la ouche du marché du ravail. C es pourquoi la Ville de Paris se mobilise en faveur de l emploi des seniors. Aucune personne sur la ouche Trouver du ravail lorsque l on a plus de 45 ou 50 ans n es pas facile. La preuve, le aux de chômage des «seniors» parisiens es presque 2,5 fois plus imporan que la moyenne, avec demandeurs d emploi de 50 ans e plus au roisième rimesre Cercle vicieux : ces personnes on du mal à renconrer les employeurs, ceux-ci évinçan souven leurs candidaures en raison de leur âge. Le rendez-vous de l emploi des seniors La Ville a organisé le forum «Paris de l expérience e de l emploi des seniors» le 1 er décembre 2010 au CenQuare, avec l associaion Carrefours pour l emploi. Ce premier rendez-vous a réuni 120 recrueurs, dans les seceurs les plus diversifiés : indusries alimenaires, consrucion, commerce, ranspors, banque e assurance, immobilier, hôellerie e resauraion, informaion, informaique e élécommunicaion, archiecure e ingénierie, formaion, acion sociale, services à la personne Cee renconre aura lieu ous les ans à la même dae. Au programme : des sands d informaion e de conseil à vore disposiion, grâce à la complicié des parenaires de la Ville de Paris, ADIL 75, Por Parallèle, Aler Bâir (pour les créaions d enreprises e d aciviés), ainsi que des formes alernaives d accès à l emploi (Groupemen d employeurs mulisecoriels). Emploi des seniors «Paris de l expérience e de l emploi des seniors» 1 er décembre 2011 CenQuare - 5, rue Curial Droi individuel à la formaion e srucures ravaillan à la reconversion Voir p. 23 Accompagnemen de carrière Voir p. 25 Cadres Pôle ressources MdEE 14 13, rue Rémy-Dumoncel

12 changer de voie

13 Changer de voie Je choisis mon orienaion Le emps es révolu où l on exerçai le même méier oue sa vie. Bien sûr, cela peu paraîre angoissan. Mais c es aussi l occasion de changer de voie professionnelle, de réaliser ses projes, de redonner un nouveau souffle à son engagemen dans la vie acive. La Mairie de Paris peu vous souenir dans la réalisaion de vos ambiions. Suivez le guide. Focus Où rouver le financemen? > Se former pour changer de carrière ou se reconverir peu impliquer des dépenses parfois impossibles à assumer. C es pourquoi la Ville a mis au poin un microcrédi qui perme d empruner jusqu à 5 000, ramené à un aux d inérê de 0 % en fin de remboursemen. Le microcrédi personnel Paris Île-de-France s adresse aux pariculiers parisiens e franciliens souhaian concréiser un proje, n ayan pas accès au crédi bancaire classique e disposan d une capacié de remboursemen. Changer? Oui, mais commen Changer d orienaion professionnelle suppose de ne pas confondre coup de êe e vraie moivaion. Le regre de passer à côé d une vocaion, le sress ou le senimen de ne plus évoluer son des signaux d alere, mais deux ou rois mois son souven nécessaires pour faire le poin. C es la phase «inrospecive» de la démarche. Ensuie vien celle du diagnosic. Quels son vos aous? À quoi pouvez-vous préendre? S il exise des ess sur Inerne pour faire le bilan, le recours à un professionnel es souven irremplaçable. La phase suivane pore sur l élaboraion du proje, qui peu inclure une formaion. Enfin, dernière éape : la recherche du nouvel emploi ou le lancemen de vore nouvelle acivié. Vous êes prê! Allocaaires du RSA Si vous avez un proje arisique, bénéficiez d un diagnosic-orienaion, première éape du parcours d inserion. Il s agi d un bilan permean de faire le poin sur vos acquis e vos moivaions. Pas oujours une quesion d âge Que vous veniez d achever vos éudes ou que vous soyez encore éudian, vous consaez peu-êre l inadapaion de vore formaion à vos ambiions professionnelles. Il n es jamais rop ard pour songer à une réorienaion. Si vous êes éudian, adressez-vous au Service commun universiaire d informaion, d orienaion e d inserion professionnelle (SCUIO-IP) de vore universié ou surfez sur le sie de l Office naional d informaion sur les enseignemens e les professions (www.onisep.fr). Pour ous, conacez les Cenres d informaion e d orienaion (CIO), le réseau du Cenre d informaion e de documenaion de la jeunesse (CIDJ), sans oublier de vous rendre à la Cié des méiers, siuée à la Cié des sciences e de l indusrie. Aeliers, renconres, enreiens avec des conseillers vous seron proposés. Tou au long de la vie E si se réoriener se faisai ou au long de la vie? C es au fond ce que prévoi le Droi individuel à la formaion (DIF). Il vous perme de bénéficier de formaions professionnelles, rémunérées ou Validez vos acquis Vous avez ravaillé dans une associaion ou éé salarié dans une branche pariculière, mais sans déenir un diplôme en lien avec cee acivié? La validaion des acquis de l expérience (VAE) vous perme d obenir les diplômes correspondan à vore expérience. Conacez le BIOP (le cenre d informaion e d orienaion de la Chambre de commerce e d indusrie de Paris) e l anenne de conseil en VAE de Paris (www.biop. ccip.fr). Paris s engage > La Ville de Paris propose un enseignemen de qualié choisi parmi un large évenail de formaions dans les domaines les plus variés. indemnisées, dans ou en dehors de vore emps de ravail, avec l accord de vore employeur. Vous avez droi à 20 heures de formaion par an, cumulables sur six ans. Depuis 2009, le principe de porabilié du DIF a éé développé : si vous êes au chômage, vous pouvez bénéficier des heures cumulées duran vore ancienne acivié professionnelle. Parlez-en à vore conseiller Pôle emploi. Ce sera l occasion de donner un nouveau ournan à vore carrière professionnelle, ou en vous adapan aux évoluions du marché de l emploi. Les cours municipaux pour adules (CMA) se déroulen principalemen en soirée, e leur organisaion en sessions modulables vous perme de les adaper à vore emploi du emps (voir Cié des méiers Cié des sciences e de l indusrie 30, avenue Corenin-Cariou Droi individuel à la formaion Cenre Inffo 4, avenue du Sade-de-France Sain-Denis-La-Plaine Tél. : Srucures ravaillan à la reconversion Cenre d informaion e d orienaion de la Chambre de commerce e d indusrie de Paris (BIOP) Chambre de Commerce e d Indusrie de Paris Bourse de Commerce 2, rue de Viarmes Paris Cedex 01 Associaion naionale pour la formaion professionnelle des adules (AFPA) 13, place du Général-de-Gaulle Monreuil Cedex Tél. : Les MdEE (voir p. 9) Financemen Microcrédi personnel Paris île-de-france Tél. : hp://75.microcredimunicipal.fr sur paris.fr Mos-clefs Formaion professionnelle CMA 22 23

14 Changer de voie Je cherche une soluion adapée Jeune paren, senior, chômeur de longue durée À chaque siuaion corresponden des enjeux professionnels spécifiques e des services adapés, proposés par la Ville de Paris. Revue de déails. Focus Vers les aures > Le service à la personne es un seceur d avenir en raison du vieillissemen de la populaion e des besoins des pariculiers. Il offre en oure des emplois permean souven de parager le emps de ravail puisqu ils ne nécessien pas forcémen de remplir un emps plein. Les MdEE des 10 e e 20 e arrondissemens vous diron ou sur ces méiers qui requièren générosié e savoir-faire. Voir aussi p Reprendre une acivié Vous avez élevé vos enfans, vos condiions ou vos choix de vie on évolué, e vous souhaiez sorir d une période plus ou moins longue d inacivié? C es possible, mais cela nécessie parfois une remise à niveau. Si vous êes allocaaire du RSA, l Associaion naionale pour la formaion professionnelle des adules (AFPA) vous propose des aeliers de formaion (coaching, formaions ) e des sages en enreprise. E, si vous avez besoin de réacualiser vos connaissances, les Aeliers de formaion à visée professionnelle, financés par la Ville de Paris, vous accueilleron. Renseignez-vous auprès de vore référen RSA. vie de famille Reprendre une acivié ne signifie pas faire une croix sur les aures prioriés. Si de rès nombreux emplois à emps pariels son subis, vous pouvez décider d élaborer un proje professionnel qui concilie ravail e vie personnelle. Pôle emploi e l Associaion pour l emploi des cadres (APEC) Le bac après 18 ans Pourquoi pas Le lycée municipal d adules de la Ville de Paris prépare, en cours du soir, au baccalauréa des séries liéraire, économique e social, e scienifique. peuven vous conseiller, ainsi que les Maisons des enreprises e de l emploi (noammen celle du 14 e arrondissemen). Par ailleurs, des associaions exisen qui aiden e suiven des femmes créarices d acivié. C es le cas de l associaion Paris pionnières (voir Seul(e) avec mes enfans Difficile de s occuper des enfans en solo, ou en menan de fron une vie professionnelle. La Ville de Paris considère qu il fau aider les demandeurs d emploi confronés à cee siuaion. Il s agi parfois de femmes ayan des difficulés à s insérer, noammen en raison d une maîrise de la langue insuffisane. C es pourquoi les Parisiens allocaaires du RSA socle majoré peuven bénéficier du disposiif Passerelles linguisiques vers l emploi. Une mise à niveau en français leur es proposée, ainsi qu une formaion dans les domaines des services à la personne, de l hôellerie-resauraion ou de la vene. Des sages viennen parachever cee formaion. Modes de garde La Ville de Paris mène un effor sans précéden pour développer les modes de garde. En oure, elle facilie l accueil des enfans des bénéficiaires du RSA dans ses srucures. Les Relais informaions familles (RIF) des 4 e, 6 e, 8 e, 9 e,10 e, 11 e, 12 e, 13 e, 14 e e 16 e arrondissemens vous informen e vous conseillen. Une deuxième vie professionnelle Changer de voie duran la deuxième parie de sa vie professionnelle s avère parfois difficile. Pouran, c es à ce momen-là que les envies de changemen peuven êre les plus légiimes. Ces difficulés s expliquen en parie par un aux de chômage qui ne favorise pas l embauche de personnes expérimenées, répuées rop coûeuses. La MdEE du 14 e arrondissemen peu vous aider, quel que soi vore arrondissemen de résidence. Disposan d un Pôle ressources cadres e jeunes diplômés, elle organise des aeliers innovans pour rapprocher les demandeurs d emploi e les professionnels. Elle recense égalemen les seceurs ayan de bonnes perspecives de recruemen. Travail à emps paragé, managemen de ransiion, inérim cadres fon ainsi l obje d éudes approfondies. Paris s engage > En parenaria avec des enrepreneurs privés, la Mairie de Paris s engage pour faire reculer le chômage des personnes de plus de 45 ans ayan eu des responsabiliés d encadremen. Commen? En leur proposan noammen des acions spécifiques d accompagnemen à la gesion de carrière, d une durée de neuf mois. Ce coaching es graui après inscripion à la MdEE e accord du parenaire reenu. Lycée municipal d adules de la Ville de Paris 132, rue d Alésia Tél. : ou hp://www.lma.fr.nf Passerelles linguisiques vers l emploi Disposiif accessible sur orienaion d un ravailleur social MdEE MdEE , rue Lafayee Paris Tél. : MdEE 14 13, rue Rémy-Dumoncel Tél. : MdEE 20 31, rue Pixérécour Tél. : sur paris.fr Mos-clefs Passerelles linguisiques vers l emploi Remise à niveau professionnelle Relais informaions familles Coaching Modes de garde 25

15 créer son acivié

16 Créer son acivié Je mone mon proje Vous êes nombreux à avoir envie d enreprendre. En 2010, ce son 600 enreprises qui se son créées chaque semaine à Paris. Mais, il es imporan de bien idenifier son proje, pour ne pas se romper de sraégie ni de sau. Focus Paris Développemen > Issue d un parenaria noué avec la Ville de Paris, Paris Développemen es l agence de développemen économique de Paris. Elle me son experise au service des enreprises qui on un proje d implanaion à Paris. sur paris.fr Mos-clefs Créaion d enreprise Auo-enrepreneur Couveuse Créer son acivié Vous avez le choix enre différens saus juridiques, selon la naure de l acivié à laquelle vous vous desinez. Quel que soi vore proje, vous devrez choisir enre l enreprise individuelle (EI) ou la créaion d une sociéé. À moins d oper pour la créaion d une associaion, domaine dans lequel la Ville de Paris es pariculièremen dynamique, avec ses Maisons des associaions e Carrefour des associaions, sa paricipaion à la Journée européenne du bénévola e son invesissemen dans l économie sociale e solidaire. Dans le cadre d une EI, vous ne formez qu une seule e même personne avec vore enreprise. E si vous jouissez d une grande liberé d acion, vous êes seul responsable des dees. Vous êes un «indépendan», le sau d auo-enrepreneur consiuan une version ulra simplifiée de cee première opion. Un assisance grauie Les MdEE des 13 e e 19 e arrondissemens proposen aux peies enreprises parisiennes en difficulé une permanence d assisance juridique e compable. Dans le deuxième cas, vous donnez naissance à une enreprise, personne morale, disince de vous juridiquemen. Cee soluion vous perme de développer une acivié conséquene e d embaucher des salariés. Si vous ne souhaiez pas vous précipier, le porage salarial, les couveuses d enreprises ou les Coopéraives d acivié e d emploi son d excellenes alernaives (voir p. 42). Pour ous, l espace professionnel du sie paris.fr es une mine. Vous y rouverez noammen une bourse aux locaux! Le sie de l Agence pour la créaion d enreprise es égalemen d une grande aide (www.apce.fr) ainsi que le sie régional Créer sa boîe (www.creersaboie.com). Creuser son idée Vous avez hâe de préparer vore proje? C es bien normal! En plus de l APCE e de la Chambre de commerce e d indusrie de Paris (CCIP), qui peuven vous aider, de la définiion du proje à la recherche de financemen, jusqu à l immariculaion, la Ville a mis en place des disposiifs innovans. Les MdEE (voir p. 9) développen ainsi des programmes d appui à la créaion d enreprise (voir «Les services aux enrepreneurs» sur paris.fr). Qui fai quoi? Les couveuses vous aiden avan l immariculaion de vore enreprise e vous offren un hébergemen économique, e non pas logisique e immobilier comme c es le cas en pépinière. L incubaeur accompagne généralemen des projes de recherche universiaire ou en lien avec de nouvelles echnologies. Il exise aussi les Aeliers de Paris e l Espace Rive Gauche (voir ci-conre), qui accompagnen les enreprises de l arisana e de la créaion. Enfin, Paris Région Innovaion Lab e l agence Paris Développemen informen sur de nombreux aspecs ouchan à la créaion d acivié (voir ci-conre). En couveuse Commen savoir si vore acivié va prendre? Les «couveuses» son là pour ça. Leur objecif : vous apprendre à enreprendre. Les MdEE des 13 e, 14 e, 18 e e 19 e arrondissemens proposen des réunions d informaions sur les façons d aniciper les difficulés inhérenes à la créaion d acivié. De plus, la Mairie de Paris finance des organismes vous permean de bénéficier grauiemen d un souien, comme l associaion «Bouiques de Gesion Paris île-de-france» (BGParIF). Inégré à cee insance, le GEAI (Groupemen d enrepreneurs accompagnés individuellemen) éudie la viabilié de vore proje avan son immariculaion. à noer égalemen : le rôle de l Associaion pour le développemen de l iniiaive locale, qui vous offrira des conseils (anennes dans la MdEE du 14 e arrondissemen). Parenaires de la Ville, les Coopéraives d aciviés e d emploi son égalemen uiles. Elles vous permeron de créer vore emploi salarié au sein d une enreprise paragée avec d aures enrepreneurs (voir ci-conre). Infos praiques Aeliers de Paris 12 e arr. Tél. : Espace Rive Gauche 5 e arr. Tél. : paris.fr Paris Région Innovaion Lab Tél. : Paris Développemen Tél. : Couveuses GEAI adresses.php Tél. : Méiers de la créaion 30, rue du Faubourg- Sain-Anoine Srucures d inserion par l acivié économique Iniiaives durables équiables éhiques e solidaires 18, rue du Faubourg-du- Temple Tél. : Associaion pour le développemen de l iniiaive locale 23-27, rue Dareau Paris. Tél. : eu/services.php Asrolabe Conseil (SCOP) 17, rue Paseur Tél. : Coopéraives d aciviés e d emplois (SCOP) Coordonnées p

17 Créer son acivié J ai besoin d un coup de pouce La municipalié souien la créaion d acivié, gage de dynamisme, ou spécialemen à Paris. En effe, 80 % de l emploi salarié, dans la capiale, es fourni par les PME. Financemen, locaux à loyers modérés, pépinières d enreprises, la Mairie muliplie les leviers de développemen. Focus Paris invesi dans le foncier pour les enreprises > À l horizon 2020, 2 millions de m 2 de bureaux seron consruis dans la capiale, conformémen au Plan local d urbanisme (PLU). De plus, dans le cadre de son offre foncière, la Ville de Paris propose aux peies enreprises des locaux en pied d immeuble. 30 Aenion au dépar! Les pépinières d enreprises son desinées à vous souenir dans la phase de lancemen e de croissance de vore acivié, une fois vore immariculaion enregisrée, noammen si vous exercez dans des seceurs innovans. Cee éape es cruciale e la Ville de Paris veu vous donner oues les chances de la franchir. C es pourquoi elle a fai du développemen des offres en incubaeurs e pépinières d enreprises une priorié (voir p. 42 e 43). Besoin de financemen? La Ville se mobilise pour vous souenir, en compléan les aides accordées aux demandeurs d emploi souhaian reprendre ou créer une enreprise (comme l ACCRE). Depuis 2001, elle épaule des PME par divers leviers de financemen : garanie d emprun («Paris finances plus» avec OSEO), prês d honneur («Paris Iniiaive Enreprises», ADIE), SOS enreprises Lancer une acivié rime parfois avec difficulés. Le Cenre d informaion sur la prévenion des difficulés des enreprises es là pour vous aider (voir com). mais aussi souien au capial risque («Paris Business Angel»). La municipalié appuie égalemen des disposiifs qui proposen aux créaeurs d enreprise des prês d honneur, avec le réseau Paris Enreprendre e Scienipôle Iniiaive. Pour sa par, le fonds d amorçage «Paris Innovaion Amorçage», créé fin 2009, incie e souien la créaion de jeunes enreprises innovanes. Par ailleurs, le «pace PME» s emploie à ouvrir les marchés publics de la Ville de Paris aux PME parisiennes e celle-ci verse 20 % d acompe à oue PME qui remporerai un appel d offres. Les services à la personne La Direcion régionale des enreprises, de la concurrence, de la consommaion, du ravail e de l emploi vous fournira la lise des organismes agréés de services à la personne. Pour leur par, le Syndica des enreprises de services à la personne e le Réseau + apporen conseils, experise e nouvelles idées de services. À la recherche de locaux La Ville de Paris a une poliique foncière ambiieuse, permean l implanaion des jeunes enreprises. En lien avec les bailleurs sociaux e la Sociéé immobilière d économie mixe de Paris (SIEMP), elle propose des locaux en pied d immeuble aux peies srucures. La Mairie offre aussi aux enreprises en croissance des locaux à loyer modéré dans ses 26 pôles d enreprises ou «Hôels d enreprises» (voir p. 44). Tourné vers les aures Vous voulez enreprendre dans l économie sociale e solidaire (ESS)?. Il s agi d un seceur de plus en plus déerminan de l économie en général (11 % du PIB) e de l économie parisienne en pariculier. L enrepreneuria social es esseniel : il recouvre les noions d inserion, de commerce équiable, de finances solidaires e de services aux personnes, avec un for poeniel d emplois. La Ville de Paris vous aide à vous y inscrire pleinemen. Les Coopéraives d aciviés e d emploi son des lieux de ressource clefs (voir p. 42). E vous pouvez aussi vous former par le biais de l Aelier, un cenre régional de ressources dédié à l économie sociale e solidaire (voir p. 37). Paris s engage > La Mairie de Paris favorise l innovaion e le développemen de l économie de la connaissance, car c es là que naîron les emplois de demain. Ainsi, la Ville prévoi de créer m 2 d incubaeurs e de pépinières supplémenaires d ici à 2014, poran à m 2 le oal des surfaces desinées aux jeunes enreprises innovanes. Elle souien égalemen le développemen de l économie sociale e solidaire, e le seceur des services à la personne, fors pourvoyeurs d emplois. Incubaeurs d enreprises innovanes Coordonnées p. 42 Pépinières d enreprises innovanes Coordonnées p. 43 Aides financières Coordonnées p. 43 Bureaux à loyers modérés Coordonnées p. 44 sur paris.fr Mos-clefs Pépinière Économie sociale e solidaire Locaux commerciaux Pôles d enreprise 31

18 ravailler auremen

19 Travailler auremen Je change de mode de ravail De nouvelles formes de ravail apparaissen, davanage axées vers l épanouissemen personnel, en lien avec des services à la sociéé plus adapés e plus ouvers. Tour d horizon des possibiliés qui vous son offeres. Focus Bureau du emps > L idée de «bureau du emps» es ialienne. Elle vise à penser la muliplicaion des conraines emporelles auxquelles fon face les individus. Travail, famille, loisirs : ous ces emps se chevauchen e se confronen aux ryhmes des aures, soulevan de nombreuses quesions ouchan à l organisaion de la vie sociale : ranspor, ouverure des magasins, des services publics ec. La Ville de Paris s implique dans la réflexion : conceraions locales, préconisaions, modificaions horaires. Paricipez au déba! Tél. : les nouvelles formes d acivié Le sociologue américain Alvin Toffler, aueur du fameux livre Le Choc du fuur, dans les années 70, avai vu juse : après le emps de l arisana, puis des méga-enreprises, viendrai le emps des micro-enreprises, du ravail à domicile d individus connecés enre eux, de modaliés de ravail plus souples, créaives, associaives. Mais, au lieu de considérer la successivié de ces rois emps, il faudrai pluô les penser en ermes de cohabiaion e de complémenarié. Travailler auremen, c es cela : ajouer une nouvelle dimension au paysage du ravail. Paris veu accompagner cee évoluion riche d emplois. À domicile Travailler chez soi, c es possible. Nombreux son les avanages de cee formule : économie du emps de ranspor, conciliaion de la vie professionnelle e de la vie familiale, souplesse de l emploi du emps. Il vous faudra cependan une bonne dose d organisaion e de discipline. Pigise web, micro-édieur, écrivain public, assisane maernelle, correceur-réviseur, élé-enquêeur Les emplois ne manquen pas. Une alernaive à l employeur unique Vous ne vous senez pas à l aise avec l idée de ravailler pour un seul employeur? Vous souhaiez concilier vies familiale e professionnelle? Les alernaives au CDI n inéressen pas que les seniors e peuven consiuer un vériable remplin à la créaion d acivié. Travailler à emps paragé pour plusieurs enreprises ou groupemens d employeurs peu vous séduire. L avanage es double : vous offrez vos compéences à plusieurs enreprises, ou en abordan des problémaiques variées, en présence de nombreux inerlocueurs. Renseignez-vous auprès de l Observaoire du emps paragé. Sa mission es de promouvoir la praique du mulisalaria. Une démarche envisagée comme un moyen de développemen économique, e un gisemen d emplois e d aciviés. À Paris, les groupemens d employeurs RESO 75, l associaion CDME (Cadres de direcion muli-employeurs) e l UGEF (Union des groupemens d employeurs) vous éclaireron. Le managemen revisié Vous êes cadre supérieur, possédez de nombreuses années d expérience professionnelle, avez ravaillé dans de grands groupes e renconrez peu-êre aujourd hui, auour de la cinquanaine, des difficulés à rerouver un emploi. Pourquoi ne pas faire bénéficier de vos compéences des enreprises qui n on pas les ressources de recruer un manager de hau niveau à emps plein? Observaoires L Agence naionale des DRH-Observaoire du emps paragé promeu la praique du emps paragé dans les enreprises. Face à la voloné des salariés d acquérir des expériences variées e d enreenir un nouveau lien avec les employeurs, le emps paragé perme, du côé de l enreprise, de bénéficier de compéences nouvelles e poncuelles sans avoir à supporer la charge d un emploi salarié radiionnel (voir Le managemen de ransiion, qui consise à réaliser des projes pour une durée modulable, ou l inérim managemen, qui consise à remplacer un cadre ou un dirigean pour une période définie, son peu-êre fais pour vous. Managemen de ransiion Hommes e missions Mulisalaria FNATTP (Fédéraion naionale du ravail à emps paragé) 6-8, rue du Pic-de-Baree Paris Tél. : Réseau des CCI (Chambres de commerce e d indusrie) Pour consuler les annuaires de GIE e GEIE, ou les associaions d employeurs RESO 75 Groupemen d employeurs cafés, hôels, resaurans 22, rue des Reculees Tél. : CDME 6-8, rue du Pic-de-Barree Paris Tél. : UGEF Union des groupemens d employeurs de France 29, rue Blanche Paris Tél. :

20 Travailler auremen Je veux m engager ou créer Les difficulés sociales, économiques, individuelles ne plaiden pas oujours en faveur du ravail. Pouran, ravailler, c es aussi se réaliser, aider les aures. Focus Pensez au service civique! > Vous avez enre 18 e 25 ans e êes inéressé par les missions liées à la solidarié, l environnemen, la sané, la culure, l éducaion, la prévenion, la solidarié inernaionale ou encore l acion humaniaire? La Ville de Paris a sans doue besoin de vous dans le cadre du service civique enré en vigueur en poursuivre une acivié À la fin de leur carrière, beaucoup d enre vous coninueraien bien voloniers à êre uiles aux aures. Le passage de la vie acive à la reraie peu se faire de manière progressive e programmée. Vous pouvez par exemple inervenir en an que conseiller bénévole auprès de jeunes commençan leur vie professionnelle, par le biais du parrainage. Les MdEE de Paris développen déjà cee démarche, résulas à la clef. Avec cee iniiaive, 60 % des personnes parrainées on en effe rerouvé un pose sable, quels que soien leur âge ou leur niveau d éude. Le seceur associaif peu égalemen vous inéresser. Si c es le cas, sachez que le Carrefour des associaions parisiennes (CAP) es un lieu de ressources uile pour ou ce qui ouche à la vie associaive (voir ci-conre). Parrainage Les Maisons des enreprises e de l emploi son à la recherche de parrains e marraines pour accompagner les demandeurs d emploi. Un coaching uile pour ces derniers e graifian pour les coachs. Pourquoi pas vous? Rerouvez les coordonnées des MdEE p. 9. Travail e solidarié L économie sociale e solidaire (ESS) concerne aussi bien l économie marchande que non marchande. Elle regroupe des srucures (muuelles, fondaions, associaions ou encore coopéraives), qui fon de l égalié des personnes, de la démocraie e de l uilié sociale des principes fondamenaux. En plus de promouvoir ces organismes, la Ville encourage la reprise des enreprises sous forme de coopéraives. Depuis 2001, elle n a cessé de s impliquer dans la promoion e la diversificaion des aciviés de ce seceur. Ainsi, souien-elle le Forum naional du commerce équiable, la mode éhique ou encore l Aelier (Cenre de ressources régional de l économie sociale e solidaire). Service à la personne Garde d enfans, auxiliaire de vie, auxiliaire parenale, cours de souien en langue ou en informaique, dépannage, jardinage Le domaine des services à la personne es inépuisable. Pourquoi pas vous? Ces méiers de service permeen de s organiser e de ransmere beaucoup aux aures ou en consiuan une ressource économique grandissane. Les MdEE des 10 e e 20 e arrondissemens vous informen e vous accompagnen sur oues les possibiliés (voir p. 9). Vie associaive L Associaion Villee pour l emploi des jeunes (Avej) propose des missions dans des seceurs liés au monde culurel (vesiaires, accueil, billeerie ). Créaeurs Qui plus que les arises défrichen de nouvelles manières de ravailler? Ils allien emps de réflexion, de créaion, d expérimenaion, mais leurs revenus son disparaes e disconinus. Le régime de l inermience perme de pallier cee insécurié pour cerains d enre eux. Mais la Ville de Paris veu aller plus loin. Aussi, les arises parisiens allocaaires du RSA peuven-ils bénéficier d un accompagnemen personnalisé qui les aide à évaluer la maurié de leur proje e à consruire une sraégie pour se professionnaliser. Pour faire foncionner cee plae-forme d appui aux arises, le Déparemen de Paris a missionné des presaaires spécialisés dans l emploi arisique qui aiden les allocaaires à parfaire leur proje e à accéder à l auonomie financière. Vous obiendrez ous les renseignemens uiles auprès de vore référen social. Paris s engage > La Ville de Paris veu agir sur l accès à l emploi pour les jeunes e les seniors. Le seceur de l économie sociale e solidaire es un exraordinaire veceur de cee poliique qui crée des emplois par l inserion des publics éloignés du marché du ravail. Grâce au financemen de Srucures locales d inserion par l acivié économique (SIAE), e au souien à la créaion d enreprises solidaires, la Mairie se mobilise pour corriger la discriminaion de ceraines classes d âge. MdEE (voir p.9) Carrefour des associaions parisiennes Ancienne gare de Reuilly 181, avenue Daumesnil Paris Tél. : économie sociale e solidaire L Aelier île-de-france 10, impasse Bouron Paris Tél. : Service à la personne Accès au méier d auxiliaire parenal Cenre social La Clairière 60, rue Grenea Paris Tél. : Cenre social Solidarié Roquee 47, rue de la Roquee Paris Tél. : Cenre social Relais 59 1, rue Hecor Malo Paris Tél. : Fondaion Œuvre de la Croix Sain-Simon Elle propose un parcours vers l emploi d auxiliaire de vie e d auxiliaire parenale. Jeunes Associaion Villee pour l emploi des jeunes (Avej) 211, avenue Jean Jaurès Tél. : /

travailler à Paris 2012/2013

travailler à Paris 2012/2013 ravailler à Paris 2012/2013 DEVENEZ VOLONTAIRE EN SERVICE CIVIQUE! UN ENGAGEMENT CITOYEN UNE CHANCE DE VIVRE DE NOUVELLES EXPÉRIENCES RENSEIGNEMENTS SUR : PARIS.FR/SERVICE CIVIQUE LA DÉCOUVERTE DE MISSIONS

Plus en détail

EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS

EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS CEDRIC TAPSOBA Diplômé IDS Inern/ CARE Regional Program Coordinaor and Gender Specialiy Service from USAID zzz WA-WASH Program Tel: 70 77 73 03/

Plus en détail

Une union pour les employeurs de l' conomie sociale. - grande Conférence sociale - les positionnements et propositions de l usgeres

Une union pour les employeurs de l' conomie sociale. - grande Conférence sociale - les positionnements et propositions de l usgeres Une union pour les employeurs de l' conomie sociale - grande Conférence sociale - les posiionnemens e proposiions de l usgeres Juille 212 1 «développer l emploi e en priorié l emploi des jeunes» le posiionnemen

Plus en détail

Formation Manager ses équipes : Comprendre et exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) Communication, objectifs, compétences managériales, coordination

Formation Manager ses équipes : Comprendre et exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) Communication, objectifs, compétences managériales, coordination Formaion Manager ses équipes : Comprendre e exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Idenifier ses compéences managériales de cadre de la foncion publique Déerminer les

Plus en détail

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 janvier 2009 9 h 30 «Les différens modes d acquisiion des drois à la reraie en répariion : descripion e analyse comparaive des echniques uilisées»

Plus en détail

La rentabilité des investissements

La rentabilité des investissements La renabilié des invesissemens Inroducion Difficulé d évaluer des invesissemens TI : problème de l idenificaion des bénéfices, des coûs (absence de saisiques empiriques) problème des bénéfices Inangibles

Plus en détail

Groupe International Fiduciaire. pour l Expertise comptable et le Commissariat aux comptes

Groupe International Fiduciaire. pour l Expertise comptable et le Commissariat aux comptes Groupe Inernaional Fiduciaire pour l Experise compable e le Commissaria aux compes L imporan es de ne jamais arrêer de se poser des quesions Alber EINSTEIN QUI SOMMES-NOUS? DES HOMMES > Une ÉQUIPE solidaire

Plus en détail

MATHEMATIQUES FINANCIERES

MATHEMATIQUES FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES LES ANNUITES INTRODUCTION : Exemple 1 : Une personne veu acquérir une maison pour 60000000 DH, pour cela, elle place annuellemen au CIH une de 5000000 DH. Bu : Consiuer un capial

Plus en détail

se loger à Paris 2011

se loger à Paris 2011 se loger à Paris 2011 4 édio D ans la crise, se loger es devenu, pour un grand nombre de nos concioyens, un défi quoidien. Ce nouveau guide permera à chaque Parisien de rouver, quelle que soi sa siuaion,

Plus en détail

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement Chapire 2 L invesissemen. Les principales caracérisiques de l invesissemen.. Définiion de l invesissemen Définiion générale : ensemble des B&S acheés par les agens économiques au cours d une période donnée

Plus en détail

P l u s p r o c h e d e v o u s

P l u s p r o c h e d e v o u s P l u s p r o c h e d e v o u s CPM infos r e r a i e P R É V O Y A N C E S A N T É Le poin sur Les nouvelles convenions Presaions à domicile e Téléalarme-éléassisance Seniors acu Les grands-parens s impliquen

Plus en détail

Vous vous installez en france? Société Générale vous accompagne (1)

Vous vous installez en france? Société Générale vous accompagne (1) Parenaria Sociéé Générale Execuive relocaions Vous vous insallez en france? Sociéé Générale vous accompagne (1) offre valable jusqu au 29/02/2012 offre valable jusqu au 29/02/2012 offre valable jusqu au

Plus en détail

Coaching - accompagnement personnalisé (Ref : MEF29) Accompagner les agents et les cadres dans le développement de leur potentiel OBJECTIFS

Coaching - accompagnement personnalisé (Ref : MEF29) Accompagner les agents et les cadres dans le développement de leur potentiel OBJECTIFS Coaching - accompagnemen personnalisé (Ref : MEF29) Accompagner les agens e les cadres dans le développemen de leur poeniel OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Le coaching es une démarche s'inscrivan dans

Plus en détail

Programmation, organisation et optimisation de son processus Achat (Ref : M64) Découvrez le programme

Programmation, organisation et optimisation de son processus Achat (Ref : M64) Découvrez le programme Programmaion, organisaion e opimisaion de son processus Acha (Ref : M64) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Appréhender la foncion achas e son environnemen Opimiser son processus achas Développer un acha

Plus en détail

Ned s Expat L assurance des Néerlandais en France

Ned s Expat L assurance des Néerlandais en France [ LA MOBILITÉ ] PARTICULIERS Ned s Expa L assurance des Néerlandais en France 2015 Découvrez en vidéo pourquoi les expariés en France choisissen APRIL Inernaional pour leur assurance sané : Suivez-nous

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Formaion assurance-vie e récupéraion: Quand e Commen récupérer? (Ref : 3087) La maîrise de la récupéraion des conras d'assurances-vie requalifiés en donaion OBJECTIFS Appréhender la naure d un conra d

Plus en détail

se loger à Paris 2013

se loger à Paris 2013 se loger à Paris 2013 4 Édio L a crise du logemen, qui ouche la France depuis plusieurs décennies, connaî un regain d inensié en raison des difficulés économiques acuelles. Elle requier de l ensemble des

Plus en détail

depuis le 22 juin 2015

depuis le 22 juin 2015 Édio Chères lecrices, chers leceurs, Une fois encore l année 2014-2015 fu riche en événemens fédéraux : sur le plan sporif, avec une première paricipaion à la Coupe du monde de ski éudian, Aligliss, e

Plus en détail

Sommaire de la séquence 12

Sommaire de la séquence 12 Sommaire de la séquence 12 Séance 1........................................................................................................ Je prends un bon dépar.......................................................................................

Plus en détail

GUIDE DES INDICES BOURSIERS

GUIDE DES INDICES BOURSIERS GUIDE DES INDICES BOURSIERS SOMMAIRE LA GAMME D INDICES.2 LA GESTION DES INDICES : LE COMITE DES INDICES BOURSIERS.4 METHODOLOGIE ET CALCUL DE L INDICE TUNINDEX ET DES INDICES SECTORIELS..5 I. COMPOSITION

Plus en détail

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0 Correcion de l exercice 2 de l assisana pré-quiz final du cours Gesion financière : «chéancier e aux de renabilié inerne d empruns à long erme» Quesion : rappeler la formule donnan les flux à chaque échéance

Plus en détail

Introduction aux produits dérivés

Introduction aux produits dérivés Chapire 1 Inroducion aux produis dérivés de crédi Le risque de crédi signifie les risques financiers liés aux incapaciés d un agen (un pariculier, une enreprise ou un éa souverain) de payer un engagemen

Plus en détail

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t Annuiés I Définiion : On appelle annuiés des sommes payables à inervalles de emps déerminés e fixes. Les annuiés peuven servir à : - consiuer un capial ( annuiés de placemen ) - rembourser une dee ( annuiés

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 3 PLANS DE TRESORERIE. François LONGIN www.longin.fr

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 3 PLANS DE TRESORERIE. François LONGIN www.longin.fr COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 3 PLANS DE TRESORERIE SEANCE 3 PLANS DE TRESORERIE Obje de la séance 3 : dans la séance 2, nous avons monré commen le besoin de financemen éai couver par des

Plus en détail

Réseau de coachs. Vous êtes formés dans les métiers du sport et/ou de la préparation physique (Brevet d état, Licence, Master STAPS)

Réseau de coachs. Vous êtes formés dans les métiers du sport et/ou de la préparation physique (Brevet d état, Licence, Master STAPS) Réseau de coachs Vous êes formés dans les méiers du spor e/ou de la préparaion physique (Breve d éa, Licence, Maser STAPS) Vous connaissez la course à pied Vous souhaiez créer e/ou animer des acions de

Plus en détail

VA(1+r) = C 1. VA = C 1 v 1

VA(1+r) = C 1. VA = C 1 v 1 Universié Libre de Bruxelles Solvay Business School La valeur acuelle André Farber Novembre 2005. Inroducion Supposons d abord que le emps soi limié à une période e que les cash flows fuurs (les flux monéaires)

Plus en détail

Devenir volontaire. www.gendarmerie.interieur.gouv.fr

Devenir volontaire. www.gendarmerie.interieur.gouv.fr ocobre 2010 www.gendarmerie.inerieur.gouv.fr Devenir volonaire Vous êes: - un homme ou une femme e vous avez au moins 17 ans e 26 ans au plus (1) ; - dynamique ; - ouver sur le monde qui vous enoure. Vous

Plus en détail

MODELES DE LA COURBE DES TAUX D INTERET. UNIVERSITE d EVRY Séance 4. Philippe PRIAULET

MODELES DE LA COURBE DES TAUX D INTERET. UNIVERSITE d EVRY Séance 4. Philippe PRIAULET MODELES DE LA COURBE DES AUX D INERE UNIVERSIE d EVRY Séance 4 Philippe PRIAULE Plan de la Séance Les modèles sochasiques de déformaion de la courbe des aux: Approche déaillée Le modèle de Black: référence

Plus en détail

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 18 CHAPITRE E2 Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire Nous connaissons ou l inérê de l éude de la réponse

Plus en détail

BILAN DE LA CONCERTATION AVANT ENQUÊTE PUBLIQUE

BILAN DE LA CONCERTATION AVANT ENQUÊTE PUBLIQUE BILAN DE LA CONCERTATION AVANT ENQUÊTE PUBLIQUE AVRIL 2015 BILAN DE LA CONCERTATION AVANT ENQUÊTE PUBLIQUE - AVRIL 2015 SOMMAIRE 04 INTRODUCTION Une conceraion au plus près du errain 06 LE PROJET EN BREF

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014

RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014 RAORT ANNUEL EXERCICE 2014 A - IDENTITÉ DE L'ASSOCIATION C.E.R. Code de l'associaion Nom adresse DE NORMANDIE 3 5 08 a HOTO CLUB SOTTEVILLE 15 rue de la gare B111 76300 Soeville Les Rouen Indiquez ci-dessous

Plus en détail

SYSTÈME HYBRIDE SOLAIRE THERMODYNAMIQUE POUR L EAU CHAUDE SANITAIRE

SYSTÈME HYBRIDE SOLAIRE THERMODYNAMIQUE POUR L EAU CHAUDE SANITAIRE SYSTÈME HYBRIDE SOLAIRE THERMODYNAMIQUE POUR L EAU CHAUDE SANITAIRE Le seul ballon hybride solaire-hermodynamique cerifié NF Elecricié Performance Ballon hermodynamique 223 lires inox 316L Plaque évaporarice

Plus en détail

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2 enrées série TB logiciel d applicaion 2 enrées à émission périodique famille : Inpu ype : Binary inpu, 2-fold TB 352 Environnemen Bouon-poussoir TB 352 Enrée 1 sories 230 V Inerrupeur Enrée 2 Câblage sur

Plus en détail

CHAPITRE I : Cinématique du point matériel

CHAPITRE I : Cinématique du point matériel I. 1 CHAPITRE I : Cinémaique du poin maériel I.1 : Inroducion La plupar des objes éudiés par les physiciens son en mouvemen : depuis les paricules élémenaires elles que les élecrons, les proons e les neurons

Plus en détail

THÈSE. Pour l obtention du grade de Docteur de l Université de Paris I Panthéon-Sorbonne Discipline : Sciences Économiques

THÈSE. Pour l obtention du grade de Docteur de l Université de Paris I Panthéon-Sorbonne Discipline : Sciences Économiques Universié de Paris I Panhéon Sorbonne U.F.R. de Sciences Économiques Année 2011 Numéro aribué par la bibliohèque 2 0 1 1 P A 0 1 0 0 5 7 THÈSE Pour l obenion du grade de Doceur de l Universié de Paris

Plus en détail

Texte Ruine d une compagnie d assurance

Texte Ruine d une compagnie d assurance Page n 1. Texe Ruine d une compagnie d assurance Une nouvelle compagnie d assurance veu enrer sur le marché. Elle souhaie évaluer sa probabilié de faillie en foncion du capial iniial invesi. On suppose

Plus en détail

Impact du vieillissement démographique sur l impôt prélevé sur les retraits des régimes privés de retraite

Impact du vieillissement démographique sur l impôt prélevé sur les retraits des régimes privés de retraite DOCUMENT DE TRAVAIL 2003-12 Impac du vieillissemen démographique sur l impô prélevé sur les rerais des régimes privés de reraie Séphane Girard Direcion de l analyse e du suivi des finances publiques Ce

Plus en détail

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE DM SSI: AQUISITION DE l INFORMATION ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE Pores Laérales Coulissanes de monospace PRÉSENTATION DE L ÉTUDE Mise en siuaion Les fabricans d'auomobiles, face à une concurrence

Plus en détail

Recueil d'exercices de logique séquentielle

Recueil d'exercices de logique séquentielle Recueil d'exercices de logique séquenielle Les bascules: / : Bascule JK Bascule D. Expliquez commen on peu modifier une bascule JK pour obenir une bascule D. 2/ Eude d un circui D Q Q Sorie A l aide d

Plus en détail

THESE. Présentée. pour obtenir LE TITRE DE DOCTEUR DE L INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE

THESE. Présentée. pour obtenir LE TITRE DE DOCTEUR DE L INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE N d ordre : 2468 THESE Présenée pour obenir LE TITRE DE DOCTEUR DE L INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE ÉCOLE DOCTORALE : EDSYS Spécialié : Sysèmes indusriels Par : François GALASSO Tire de la

Plus en détail

TP Mesures de la vitesse du son

TP Mesures de la vitesse du son TP Mesures de la viesse du son Bu du TP. Lors de cee séance de ravaux praiques, l éudian es amené à mesurer la viesse de propagaion du son dans l air e dans l eau. 1 Inroducion Qu es-ce qu un son? Un son

Plus en détail

Comparaison des composantes de la croissance de la productivité : Belgique, Allemagne, France et Pays-Bas 1996-2007

Comparaison des composantes de la croissance de la productivité : Belgique, Allemagne, France et Pays-Bas 1996-2007 Bureau fédéral du Plan Avenue des Ars 47-49, 1000 Bruxelles hp://www.plan.be WORKING PAPER 18-10 Comparaison des composanes de la croissance de la producivié : Belgique, Allemagne, France e Pays-Bas 1996-2007

Plus en détail

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton)

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton) TD/TP : Taux d un emprun (méhode de Newon) 1 On s inéresse à des calculs relaifs à des remboursemens d empruns 1. On noera C 0 la somme emprunée, M la somme remboursée chaque mois (mensualié), le aux mensuel

Plus en détail

Romain Burgot & Tchim Silué. Synthèse de l article : Note sur l évaluation de l option de remboursement anticipé

Romain Burgot & Tchim Silué. Synthèse de l article : Note sur l évaluation de l option de remboursement anticipé ENSAE 3 eme année Romain Burgo & Tchim Silué Synhèse de l aricle : Noe sur l évaluaion de l opion de remboursemen anicipé Mémoire de gesion ALM Juin 2006 Résumé Depuis 1979, la loi offre à l empruneur

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Sommaire I Définiion d un signal analogique page 1 II Caracérisiques d un signal analogique page 2 II 1 Forme

Plus en détail

UNIVERSITÉ D ORLÉANS. THÈSE présentée par :

UNIVERSITÉ D ORLÉANS. THÈSE présentée par : UNIVERSITÉ D ORLÉANS ÉCOLE DOCTORALE SCIENCES DE L HOMME ET DE LA SOCIETÉ LABORATOIRE D ECONOMIE D ORLEANS THÈSE présenée par : Issiaka SOMBIÉ souenue le : 5 décembre 2013 à 14h00 pour obenir le grade

Plus en détail

4. Principe de la modélisation des séries temporelles

4. Principe de la modélisation des séries temporelles 4. Principe de la modélisaion des séries emporelles Nous raierons ici, à ire d exemple, la modélisaion des liens enre la polluion amosphérique e les indicaeurs de sané. Mais les méhodes indiquées, comme

Plus en détail

Assurance vacances et voyages

Assurance vacances et voyages Digne de confiance Assurance vacances e voyages Une bonne assurance à l éranger La sécurié avan ou. Égalemen pendan des vacances à l éranger. CONCORDIA vous accompagne parou, afin que vous puissiez parcourir

Plus en détail

Finance 1 Université d Evry Val d Essonne. Séance 2. Philippe PRIAULET

Finance 1 Université d Evry Val d Essonne. Séance 2. Philippe PRIAULET Finance 1 Universié d Evry Val d Essonne éance 2 Philippe PRIAULET Plan du cours Les opions Définiion e Caracérisiques Terminologie, convenion e coaion Les différens payoffs Le levier implicie Exemple

Plus en détail

Intégration de Net2 avec un système d alarme intrusion

Intégration de Net2 avec un système d alarme intrusion Ne2 AN35-F Inégraion de Ne2 avec un sysème d alarme inrusion Vue d'ensemble En uilisan l'inégraion d'alarme Ne2, Ne2 surveillera si l'alarme inrusion es armée ou désarmée. Si l'alarme es armée, Ne2 permera

Plus en détail

N d ordre Année 2008 THESE. présentée. devant l UNIVERSITE CLAUDE BERNARD - LYON 1. pour l obtention. du DIPLOME DE DOCTORAT. (arrêté du 7 août 2006)

N d ordre Année 2008 THESE. présentée. devant l UNIVERSITE CLAUDE BERNARD - LYON 1. pour l obtention. du DIPLOME DE DOCTORAT. (arrêté du 7 août 2006) N d ordre Année 28 HESE présenée devan l UNIVERSIE CLAUDE BERNARD - LYON pour l obenion du DILOME DE DOCORA (arrêé du 7 aoû 26) présenée e souenue publiquemen le par M. Mohamed HOUKARI IRE : Mesure du

Plus en détail

Documentation Technique de Référence Chapitre 8 Trames types Article 8.14-1

Documentation Technique de Référence Chapitre 8 Trames types Article 8.14-1 Documenaion Technique de Référence Chapire 8 Trames ypes Aricle 8.14-1 Trame de Rappor de conrôle de conformié des performances d une insallaion de producion Documen valide pour la période du 18 novembre

Plus en détail

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF Les quesions raiées devron êre soigneusemen numéroées e le documen-réponse fourni devra êre compléé selon les indicaions de l énoncé. Il es vivemen conseillé de

Plus en détail

q Bâtiment Quelques définitions Les acteurs de l immobilier logistique

q Bâtiment Quelques définitions Les acteurs de l immobilier logistique q Bâimen q Les bâimens logisiques Economie & Consrucion propose une analyse des bâimens logisiques ; un seceur rès dynamique e un laboraoire pour les nouveaux enjeux de la consrucion. Plusieurs inervenans

Plus en détail

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre.

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre. 1 Examen. 1.1 Prime d une opion sur un fuure On considère une opion à 85 jours sur un fuure de nominal 18 francs, e don le prix d exercice es 175 francs. Le aux d inérê (coninu) du marché monéaire es 6%

Plus en détail

Le mécanisme du multiplicateur (dit "multiplicateur keynésien") revisité

Le mécanisme du multiplicateur (dit multiplicateur keynésien) revisité Le mécanisme du muliplicaeur (di "muliplicaeur kenésien") revisié Gabriel Galand (Ocobre 202) Résumé Le muliplicaeur kenésien remone à Kenes lui-même mais il es encore uilisé de nos jours, au moins par

Plus en détail

Les circuits électriques en régime transitoire

Les circuits électriques en régime transitoire Les circuis élecriques en régime ransioire 1 Inroducion 1.1 Définiions 1.1.1 égime saionnaire Un régime saionnaire es caracérisé par des grandeurs indépendanes du emps. Un circui en couran coninu es donc

Plus en détail

Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Sciences Industrielles pour l Ingénieur Sciences Indusrielles pour l Ingénieur Cenre d Inérê 6 : CONVERTIR l'énergie Compéences : MODELISER, RESOUDRE CONVERSION ELECTROMECANIQUE - Machine à couran coninu en régime dynamique Procédés de piloage

Plus en détail

Impact budgétaire de l immigration en France : une étude de comptabilité générationnelle

Impact budgétaire de l immigration en France : une étude de comptabilité générationnelle Impac budgéaire de l immigraion en France : une éude de compabilié généraionnelle Xavier Chojnicki Equippe (Universié de Lille 2) e Cepii L'objecif es ici d'éudier, en comparan les effes découlan d un

Plus en détail

Oscillations forcées en régime sinusoïdal.

Oscillations forcées en régime sinusoïdal. Conrôle des prérequis : Oscillaions forcées en régime sinusoïdal. - a- Rappeler l expression de la période en foncion de la pulsaion b- Donner l expression de la période propre d un circui RLC série -

Plus en détail

Méthodes financières et allocation d actifs en assurance

Méthodes financières et allocation d actifs en assurance Méhodes financières e allocaion d acifs en assurance - Norber GAURON (JWA Acuaires, Paris) - Frédéric PLANCHE (Universié Lyon, Laboraoire SAF) - Pierre HEROND (JWA Acuaires, Lyon) 2005. (WP 2025) Laboraoire

Plus en détail

Guide. l assurance ULM. Contrat Fédéral. www.ffplum.com

Guide. l assurance ULM. Contrat Fédéral. www.ffplum.com Guide de l assurance ULM Conra Fédéral 2007-2008-2009 www.ffplum.com l assurance créée par les piloes pour les piloes L UFEGA, l Union des Fédéraions Gesionnaires des Assurances, a éé consiuée en 2003,

Plus en détail

DOCUMENT TECHNIQUE N O 2 GUIDE DE MESURE POUR L INTÉGRATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) EN ÉDUCATION

DOCUMENT TECHNIQUE N O 2 GUIDE DE MESURE POUR L INTÉGRATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) EN ÉDUCATION DOCUMENT TECHNIQUE N O 2 GUIDE DE MESURE POUR L INTÉGRATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) EN ÉDUCATION GUIDE DE MESURE POUR L INTÉGRATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

Plus en détail

GBF et Oscilloscope. 1. «un seul bouton à la fois tu manipuleras»; 2. «aux boutons inconnus tu ne toucheras». I) Première approche

GBF et Oscilloscope. 1. «un seul bouton à la fois tu manipuleras»; 2. «aux boutons inconnus tu ne toucheras». I) Première approche e Oscilloscope objecif de ce TP es d apprendre à uiliser, ie. à régler, deux des appareils les plus courammen uilisés : le e l oscilloscope. Pour cela vous serez amené(e) à uiliser e à associer de nouveaux

Plus en détail

Ecole des HEC Université de Lausanne FINANCE EMPIRIQUE. Eric Jondeau

Ecole des HEC Université de Lausanne FINANCE EMPIRIQUE. Eric Jondeau Ecole des HEC Universié de Lausanne FINANCE EMPIRIQUE Eric Jondeau FINANCE EMPIRIQUE La prévisibilié des rendemens Eric Jondeau L hypohèse d efficience des marchés Moivaion L idée de base de l hypohèse

Plus en détail

Etude de risque pour un portefeuille d assurance récolte

Etude de risque pour un portefeuille d assurance récolte Eude de risque pour un porefeuille d assurance récole Hervé ODJO GROUPAMA Direcion ACTUARIAT Groupe 2, Bd Malesherbes 75008 Paris Tél : 33 (0 44 56 72 46 herve.odjo@groupama.com Viviane RITZ GROUPAMA Direcion

Plus en détail

Les Comptes Nationaux Trimestriels

Les Comptes Nationaux Trimestriels REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail Parie ---------- INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ---------- REPUBLIC OF CAMEROON Peace - Work Faherland ---------- NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS ----------

Plus en détail

Froid industriel : production et application (Ref : 3494) Procédés thermodynamiques, systèmes et applications OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

Froid industriel : production et application (Ref : 3494) Procédés thermodynamiques, systèmes et applications OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Froid indusriel : producion e applicaion (Ref : 3494) Procédés hermodynamiques, sysèmes e applicaions SUPPORT PÉDAGOGIQUE INCLUS. OBJECTIFS Appréhender les différens procédés hermodynamiques de producion

Plus en détail

Chapitre 9. Contrôle des risques immobiliers et marchés financiers

Chapitre 9. Contrôle des risques immobiliers et marchés financiers Capire 9 Conrôle des risques immobiliers e marcés financiers Les indices de prix immobiliers ne son pas uniquemen des indicaeurs consruis dans un bu descripif, mais peuven servir de référence pour le conrôle

Plus en détail

Rapport de développement durable Bilan de Campagne 2009-2010. Une entreprise du groupe

Rapport de développement durable Bilan de Campagne 2009-2010. Une entreprise du groupe Rappor de développemen durable Bilan de Campagne 2009-2010 Une enreprise du groupe cru bourgeois HAUT-MÉDOC QUI SOMMES NOUS? ÉDITO «Osez la raison» : au-delà du pari, un vériable défi lancé à Larose Trinaudon

Plus en détail

La logique séquentielle

La logique séquentielle La logique séquenielle Logseq 1) ifférence enre sysèmes combinaoires e sysèmes séqueniels. Un sysème combinaoire es el que l'éa de ses sories ne dépende que de l'éa des enrées. Il peu donc êre représené

Plus en détail

Pour 2014, le rythme de la reprise économique qui semble s annoncer,

Pour 2014, le rythme de la reprise économique qui semble s annoncer, En France, l invesissemen des enreprises reparira--il en 2014? Jean-François Eudeline Yaëlle Gorin Gabriel Sklénard Adrien Zakharchouk Déparemen de la conjoncure Pour 2014, le ryhme de la reprise économique

Plus en détail

L ajustement microéconomique des prix des carburants en France

L ajustement microéconomique des prix des carburants en France L ajusemen microéconomique des prix des carburans en France Erwan GAUTIER (LEMNA-TEPP, Universié de Nanes e Banque de France. Email : erwan.gauier@univ-nanes.fr) Ronan LE SAOUT (CREST e Ecole Polyechnique)

Plus en détail

été 2012 Appui individualisé à la recherche d emploi

été 2012 Appui individualisé à la recherche d emploi LES services été 2012 Votre MdEE vous appuie dans vos démarches Vous avez besoin d un appui pour votre recherche d emploi? Des professionnels vous accompagnent et vous proposent des conseils personnalisés

Plus en détail

Facturation et Commerce Electroniques. Facturation et Commerce Electroniques Partie I. Plan. Introduction Capita Selecta

Facturation et Commerce Electroniques. Facturation et Commerce Electroniques Partie I. Plan. Introduction Capita Selecta Facuraion e Commerce Elecroniques Aspecs juridiques e fiscaux SPI + & Club liégeois des exporaeurs Liège, le 18 mars 2004 Plan Aspecs juridiques Eric Louis e Peer Verplancke Aspecs TVA Baudouin Thirion

Plus en détail

CHELEM Commerce International

CHELEM Commerce International CHELEM Commerce Inernaional Méhodes de consrucion de la base de données du CEPII Alix de SAINT VAULRY Novembre 2013 1 Conenu de la base de données Flux croisés de commerce inernaional (exporaeur, imporaeur,

Plus en détail

Risque associé au contrat d assurance-vie pour la compagnie d assurance. par Christophe BERTHELOT, Mireille BOSSY et Nathalie PISTRE

Risque associé au contrat d assurance-vie pour la compagnie d assurance. par Christophe BERTHELOT, Mireille BOSSY et Nathalie PISTRE Ce aricle es disponible en ligne à l adresse : hp://www.cairn.info/aricle.php?id_revue=ecop&id_numpublie=ecop_149&id_article=ecop_149_0073 Risque associé au conra d assurance-vie pour la compagnie d assurance

Plus en détail

Mémoire présenté et soutenu en vue de l obtention

Mémoire présenté et soutenu en vue de l obtention République du Cameroun Paix - Travail - Parie Universié de Yaoundé I Faculé des sciences Déparemen de Mahémaiques Maser de saisique Appliquée Republic of Cameroon Peace Wor Faherland The Universiy of Yaoundé

Plus en détail

Pricing des produits dérivés de crédit dans un modèle

Pricing des produits dérivés de crédit dans un modèle Pricing des produis dérivés de crédi dans un modèle à inensié Nordine Bennani & Cyril Sabbagh Table des maières 1 Présenaion générale des dérivés de crédi 3 1.1 Inroducion...................................

Plus en détail

La Défense en Charente-Maritime

La Défense en Charente-Maritime La Défense en Charene-Mariime 2013 Sommaire La Défense dans le déparemen Sommaire La Défense en Charene-Mariime Présenaion générale de la défense dans le déparemen Direceur de la publicaion Délégué miliaire

Plus en détail

Rappels théoriques. -TP- Modulations digitales ASK - FSK. Première partie 1 INTRODUCTION

Rappels théoriques. -TP- Modulations digitales ASK - FSK. Première partie 1 INTRODUCTION 2 IUT Blois Déparemen GTR J.M. Giraul, O. Bou Maar, D. Ceron M. Richard, P. Sevesre e M. Leberre. -TP- Modulaions digiales ASK - FSK IUT Blois Déparemen du Génie des Télécommunicaions e des Réseaux. Le

Plus en détail

Formation Administrateur Server 2008 (Ref : IN4) Tout ce qu'il faut savoir sur Server 2008 OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

Formation Administrateur Server 2008 (Ref : IN4) Tout ce qu'il faut savoir sur Server 2008 OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION COMUNDICOMPETENCES-TECHNIQUESDEL INGÉNIEUR Formaion Adminisraeur Server 2008 (Ref : IN4) SUPPORT PÉDAGOGIQUE INCLUS. OBJECTIFS Gérer des ressources e des compes avec Acive Direcory e Windows Server 2008

Plus en détail

Présentation groupe de travail

Présentation groupe de travail Présenaion groupe de ravail Sofiane Saadane jeudi 23 mai 2013 Résumé L aricle sur lequel on ravaille [LP09] présene un problème de bandi à deux bras comporan une pénalié. Nous commencerons par présener

Plus en détail

Le passage des retraites de la répartition à la capitalisation obligatoire : des simulations à l'aide d'une maquette

Le passage des retraites de la répartition à la capitalisation obligatoire : des simulations à l'aide d'une maquette No 2000 02 Janvier Le passage des reraies de la répariion à la capialisaion obligaoire : des simulaions à l'aide d'une maquee Pierre Villa CEPII, documen de ravail n 2000-02 TABLE DES MATIÈRES Résumé...

Plus en détail

PORTAIL AUTOMATIQUE A COMMANDE PAR DIGICODE. Dossier technique

PORTAIL AUTOMATIQUE A COMMANDE PAR DIGICODE. Dossier technique PORTAIL AUTOMATIQUE A COMMANDE PAR DIGICODE Dossier echnique SOMMAIRE Inroducion Présenaion en images des différens élémens Principe de foncionnemen e rôle des différens élémens Diagramme sagial Mise en

Plus en détail

Document de travail FRANCE ET ALLEMAGNE : UNE HISTOIRE DU DÉSAJUSTEMENT EUROPEEN. Mathilde Le Moigne OFCE et ENS ULM

Document de travail FRANCE ET ALLEMAGNE : UNE HISTOIRE DU DÉSAJUSTEMENT EUROPEEN. Mathilde Le Moigne OFCE et ENS ULM Documen de ravail 2015 17 FRANCE ET ALLEMAGNE : UNE HISTOIRE DU DÉSAJUSTEMENT EUROPEEN Mahilde Le Moigne OFCE e ENS ULM Xavier Rago Présiden OFCE e chercheur CNRS Juin 2015 France e Allemagne : Une hisoire

Plus en détail

Séquence 2. Pourcentages. Sommaire

Séquence 2. Pourcentages. Sommaire Séquence 2 Pourcenages Sommaire Pré-requis Évoluions e pourcenages Évoluions successives, évoluion réciproque Complémen sur calcularices e ableur Synhèse du cours Exercices d approfondissemen 1 1 Pré-requis

Plus en détail

Institut Supérieur de Gestion

Institut Supérieur de Gestion UNIVERSITE DE TUNIS Insiu Supérieur de Gesion 4 EME ANNEE SCIENCES COMPTABLES COURS MARCHES FINANCIER ET EVALUATION DES ACTIFS NOTES DE COURS : MOUNIR BEN SASSI YOUSSEF ZEKRI CHAPITRE 1 : LE MARCHE FINANCIER

Plus en détail

Catalogue Eco-conception 2013

Catalogue Eco-conception 2013 Caalogue Eco-concepion 2013 Parenaires : Souiens financiers e echniques : Concep : 2013 Le comié organisaionnel du concours éco-concepion Plaeforme [avnir] Aubin ROY, Alice SALAMON e Jodie BRICOUT CCI

Plus en détail

SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTRIQUE TERMINALE Durée : 2h OUVRE PORTAIL FAAC : SERRURE CODÉE

SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTRIQUE TERMINALE Durée : 2h OUVRE PORTAIL FAAC : SERRURE CODÉE CIENCE DE L'INGÉNIEU TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTIQUE TEMINALE Durée : 2h OUVE POTAIL FAAC : EUE CODÉE Cenres d'inérê abordés : Thémaiques : CI11 ysèmes logiques e numériques I6 Les sysèmes logiques combinaoires

Plus en détail

Les solutions solides et les diagrammes d équilibre binaires. sssp1. sssp1 ssss1 ssss2 ssss3 sssp2

Les solutions solides et les diagrammes d équilibre binaires. sssp1. sssp1 ssss1 ssss2 ssss3 sssp2 Les soluions solides e les diagrammes d équilibre binaires 1. Les soluions solides a. Descripion On peu mélanger des liquides par exemple l eau e l alcool en oue proporion, on peu solubiliser un solide

Plus en détail

VISUALISATION DES SIGNAUX ELECTRIQUES OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ANALOGIQUE

VISUALISATION DES SIGNAUX ELECTRIQUES OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ANALOGIQUE VISUALISATION DES SIGNAUX ELECTRIQUES OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ANALOGIQUE INTRODUCTION L'oscilloscope es le plus polyvalen des appareils de mesures élecroniques. Il peu permere simulanémen de visualiser

Plus en détail

Exercices de baccalauréat série S sur la loi exponentielle

Exercices de baccalauréat série S sur la loi exponentielle Eercices de baccalauréa série S sur la loi eponenielle (page de l énoncé/page du corrigé) La compagnie d'auocars (Bac série S, cenres érangers, 23) (2/) Durée de vie d'un composan élecronique (Bac série

Plus en détail

Une technologie révolutionnaire non statistique pour supprimer les variabilités

Une technologie révolutionnaire non statistique pour supprimer les variabilités mesure e conrôle < TECHNIQUE Une echnologie révoluionnaire non saisique pour supprimer les variabiliés A NON STATISTICAL GROUND BRAKING METHODOLOGY TO AVOID VARIABILITY Business effiscience idenifie e

Plus en détail

Diagnostic à base de modèle : application à un moteur diesel suralimenté à injection directe

Diagnostic à base de modèle : application à un moteur diesel suralimenté à injection directe Insiu Naional olyechnique de Lorraine enre de Recherche en Auomaique de Nancy École docorale IAEM Lorraine Déparemen de Formaion Docorale en Auomaique Diagnosic à base de modèle : applicaion à un moeur

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES N 5 INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA CAGE D'ESCALIER DU BATIMENT A

TRAVAUX PRATIQUES N 5 INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA CAGE D'ESCALIER DU BATIMENT A UIMBERTEAU UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES 5 ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA CAE D'ESCALIER DU BATIMET A ELECTROTECHIQUE Seconde B.E.P. méiers de l'elecroechnique ELECTROTECHIQUE HABITAT Ver.. UIMBERTEAU TRAVAUX

Plus en détail

L impact des contraintes financières. dans la décision d investissement

L impact des contraintes financières. dans la décision d investissement INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES Série des documens de ravail de la Direcion des Eudes e Synhèses Économiques G 9907 L impac des conraines financières dans la décision d invesissemen

Plus en détail

Sélection de portefeuilles et prédictibilité des rendements via la durée de l avantage concurrentiel 1

Sélection de portefeuilles et prédictibilité des rendements via la durée de l avantage concurrentiel 1 ASAC 008 Halifax, Nouvelle-Écosse Jacques Sain-Pierre (Professeur Tiulaire) Chawki Mouelhi (Éudian au Ph.D.) Faculé des sciences de l adminisraion Universié Laval Sélecion de porefeuilles e prédicibilié

Plus en détail

Cours d électrocinétique :

Cours d électrocinétique : Universié de Franche-Comé UFR des Sciences e Techniques STARTER 005-006 Cours d élecrocinéique : Régimes coninu e ransioire Elecrocinéique en régimes coninu e ransioire 1. INTRODUCTION 5 1.1. DÉFINITIONS

Plus en détail

L évaluation du prix des actions par les fondamentaux : analyse du marché français

L évaluation du prix des actions par les fondamentaux : analyse du marché français L évaluaion du prix des acions par les fondamenaux : analyse du marché français Dominique epin To cie his version: Dominique epin. L évaluaion du prix des acions par les fondamenaux : analyse du marché

Plus en détail