depuis le 22 juin 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "depuis le 22 juin 2015"

Transcription

1 Édio Chères lecrices, chers leceurs, Une fois encore l année fu riche en événemens fédéraux : sur le plan sporif, avec une première paricipaion à la Coupe du monde de ski éudian, Aligliss, e la présence d équipes fédérales sur les RAIDs e événemens sporifs d associaions éudianes (RAID Cenrale Lyon, RAID ESSEC ) ; sur le plan professionnel, grâce aux nombreux handicafés organisés sur oue la France (Paris, Lille, Marseille, Grenoble, Lyon ) ; sur le plan humain, avec noammen l Universié d éé e les Renconres naionales où les membres on échangé sur des sujes divers e variés els que le uora éudian de jeunes handicapés, les echniques de recherche d emploi e l inégraion dans l enreprise, les nouvelles echnologies, le spor, e an d aures... Enfin, l année se clô en beaué pour la FÉDÉEH puisqu elle es lauréae de l appel à proje présideniel La France S engage depuis le 22 juin Une reconnaissance insiuionnelle fore qui permera à la fédéraion de mainenir son ryhme de croissance e de développer davanage ses acions sur le errioire naional. Il ne me rese plus qu à vous souhaier à ous de bonnes vacances, e du repos car l année prochaine risque d êre ou aussi handinamique! r A bienô! Jean-Charles Delobel Vice-présiden «Vie associaive» de la FÉDÉEH «Parce que la solidarié es une valeur cardinale de la République, bravo à oues e à ous!» Dédicace de Parick KANNER, Minisre de la Ville, de la Jeunesse e des Spors le 30/06/2015 lors d un handicafé organisé par la FÉDÉEH En bref depuis le 22 juin 2015 «Parce que vore méhode fai la par belle aux principes de pair-aidance e de co-émulaion, elle es résolumen innovane ; parce qu elle s appuie sur les valeurs d enraide e d ouverure aux aures, elle conribue à faire évoluer nore sociéé posiivemen en la rendan oujours plus inclusive.» Message de Ségolène NEUVILLE, Secréaire d'éa chargée des Personnes handicapées e de la Lue conre l'exclusion le 19/06/2015 lors de la 5 e conférence anniversaire de la FÉDÉEH Acus de la FÉDÉEH Fédéraion Éudiane pour une Dynamique Éudes e Emploi avec un Handicap Sommaire Edio de Jean-Charles DELOBEL Vice-présiden de la FÉDÉEH Un handicafé de la FÉDÉEH pas comme les aures! Reour sur une année sporive Zoom sur les 15e Renconres naionales de la FÉDÉEH 43 fgd C es le nombre de bourses d éudes remises à des éudians handicapés par la FÉDÉEH e ses parenaires sur l année p.1 p.2 p.2-4 p e Universié d éé de la FÉDÉEH l Les 26 e 27 sepembre prochains, les membres du réseau d enraide se réuniron pour échanger sur des hémaiques qui leur iennen à cœur : le spor, l inserion professionnelle, l accessibilié numérique, la mobilié inernaionale, ec. Si vous souhaiez pariciper à ce événemen, envoyez-nous un mail à Sie inerne de la FÉDÉEH I Pour ses 5 ans, la FÉDÉEH revoi son sie inerne : nouveau design, nouvel agencemen, plus ergonomique, découvrez le sie de la FÉDÉEH sur Raid Cenrale Lyon I Une équipe de sporifs handinamiques prendra le dépar de la compéiion les 3 e 4 ocobre prochains. Un événemen sporif annuel rassemblan 200 éudians e salariés d enreprises de oue la France. Au programme : rail, VTT, course d orienaion, biahlon d'éé, canoë, escalade, ec

2 e y Acualiés Un handicafé de la FÉDÉEH pas comme les aures! Mardi 30 juin, dans le cadre de la enue de son dernier handicafé éudians e jeunes diplômés de l année universiaire, la FÉDÉEH a reçu la visie de Parick KANNER, Minisre de la Ville, de la Jeunesse e des Spors. Celui-ci es venu à la fois échanger avec des jeunes candidas e saluer le ravail de l associaion récemmen récompensée lors de la remise des prix de La France S Engage. C es dans le 12 ème arrondissemen de Paris, au sein du Carrefour des Associaions Parisiennes, que s es enu le 30 juin dernier un Handicafé un peu pariculier. Lors de ce forum emploi organisé par la FÉDÉEH e à desinaion des jeunes diplômés en siuaion de handicap, plusieurs enreprises e recrueurs éaien présens en débu d après-midi pour échanger avec ces jeunes moivés pour s insérer dans la vie acive. Dès 16h30 le Minisre Parick KANNER, accompagné de Caherine BARATTI-ELBAZ, maire du 12 ème arrondissemen ainsi que de Sandrine MAZETIER, dépuée du 12 ème arrondissemen, a rejoin le Carrefour des Associaions Parisiennes e es allé à la renconre des jeunes ainsi que des recrueurs. Il a ou d abord félicié la FÉDÉEH pour son prix obenu suie à l appel à proje présideniel La France S Engage, e qui permera à l associaion de pérenniser e déployer son programme «handinamique vers l emploi». Après avoir échangé avec ceraines des enreprises présenes sur ce forum de recruemen, il s es enreenu plus d une demi-heure avec plusieurs jeunes en siuaion de handicap, afin de connaîre les difficulés auxquelles ils son confronés parfois depuis plusieurs années. C es le cas noammen de Caroline, diplômée d un Insiu d Eudes Poliiques depuis 2008, puis de deux Masers en Sciences Poliique e Relaions Inernaionales qui n a depuis rouvé que des sages e CDD cours. Après avoir longuemen écoué ces jeunes e pris des noes, le Minisre a admis qu il éai aujourd hui nécessaire d éendre le disposiif à ou le errioire, cian noammen les déparemens d Oure-Mer qui mérien une aenion pariculière. eee Reour sur Une année sporive Lancées en débu d année 2014, les équipes Spors en Solidaire de la FÉDÉEH on pris leur envol lors de cee année scolaire. En effe, de nombreux événemens sporifs éudians de pleine naure on jalonné l année e la FÉDÉEH s es fai une joie d y pariciper pour promouvoir des valeurs d enraide e de solidarié!

3 y Armée de ses équipes mixes (handi-valides), elle y a vaillammen défendu ses couleurs! Joues nauiques, descenes à ski, courses à pied, les équipes fédérales éaien présenes sur ous les ableaux : En mars ou d abord, c es une délégaion fédérale de 14 personnes qui s es rendue à Val d Isère pour la presigieuse coupe du monde de ski e du snow-board éudiane : le GEM Aligliss! Pendan une semaine, l équipe a enchainé boarder cross, slaloms e biahlon le ou en concurrence avec des équipes non mixes. Adapées par le saff grenoblois, les épreuves éaien en effe accessibles à ous. Moivés par l enjeu, nos membres on voulu donner le meilleur d eux-mêmes. Accompagné de sa guide Alizée, Thibau résorier de la FÉDÉEH déficien visuel, a bouclé le slalom géan avec le chrono honorable de 5 min 08. Jaya e Dalibor, déficiens visuels égalemen, e Thibaud, en siuaion de handicap moeur on pris la 4 ème place de la monée en raquee. «Le challenge monagne, c es vraimen un défi physique. Je suis fier de faire cee épreuve avec mes compagnons de roue, on va au bou de nous-mêmes. On serre les dens e on se serre les coudes mais à la fin de la journée, on a vraimen le senimen du devoir accompli» émoigne Dalibor suie à la course. r Les performances de nos ahlèes on même enhousiasmé les aures éudians présens pour l événemen. Un éudian d Audiencia nous a par exemple manifesé son respec : «Bravo à vous, vous avez fini devan moi hier, j éais un peu déçu de ma performance mais c es génial qu on puisse pariciper aux mêmes compéiions!». Après l effor, le réconfor, l équipe a aussi pu profier des événemens plus fesifs le soir : animaions, concers, dîners savoyards. Thibaud B., adminisraeur de la FÉDÉEH a apprécié : «Nous avons aussi passé de supers soirées de fêe ensemble. Ce son de formidables momens duran lesquels les différences s effacen oalemen!». En plus de jouer avec brio le rôle de pore-drapeaux du spor solidaire duran cee semaine, l équipe fédérale es donc aussi renrée avec de formidables souvenirs plein la êe. Pour les sporifs de plus basse aliude, la FÉDÉEH a aussi paricipé à plusieurs raids éudians cee année. Coachées en amon par Manon, la référene de la Commission Spors e capiaine des équipes Spors en Solidaire, 4 équipes de la FÉDÉEH on ainsi couru 13 km de nui e réalisé 50 km de rail (course + VTT) lors du Prologue du Raid Cenrale Paris. Nos représenans on apprécié la qualié de l accueil des organisaeurs e la dimension collecive de l épreuve. «On éai une équipe de 4 : avec Pamela, nous éions deux malenendans, e Alexis e Raphaël nos accompagnaeurs qui se son porés volonaires. Ce que j ai beaucoup apprécié avec ce prologue, c es de le faire à plusieurs, en équipe, e dans un espri collecif» nous rappore Éienne, sporif du réseau d enraide. Menion spéciale à Mohamed e Vicor qui on remporé la 1 ère place au classemen mixe du Raid ESSEC. On a aussi pu comper sur les équipes fédérales lors de l Urban rail de Cergy, le Trophée Terre de la Course Croisière EDHEC, le prologue e le Raid INP Grenoble la FÉDÉEH en roue pour le grand chelem donc.

4 y Enfin pour les amaeurs de bassins, la FÉDÉEH es allée aux Nauics Games du BDS de l ESC la Rochelle en avril. Dans une ambiance fesive, les concurrens devaien croiser le fer depuis leurs baeaux respecifs pour ener de faire omber l adversaire dans l eau. En ermes d événemens sporifs l année fu bien remplie. A noer que ces événemens on pu avoir lieu grâce au souien imporan de la mission handicap de Sopra Seria. Merci à eux! Mais la FÉDÉEH ne s arrêe pas là! Une réflexion e des acions beaucoup plus nourries sur le spor inclusif dans les campus on éé enamées. A ravers la Commission Spors, la FÉDÉEH ravaille de manière éroie avec les organisaeurs pour rendre inclusive une dizaine d événemens sporifs éudians. Pour en savoir plus sur l acualié sporive de la FÉDÉEH, consulez le blog spors en solidaire : hps://sporsensolidaire.wordpress.com/ reraçan ous les explois de nos sporifs. Mieux encore, rejoignez-nous pour les prochains événemens. Supporers, ahlèes débuans, confirmés ou graines de champions, vous êes les bienvenus. En effe, le programme s annonce inense pour : Triahlon Audencia La Baule, Afer School Cones de Kedge Business School, e Raid Cenrale Lyon son en visu. «Le spor es une évasion complèe de la vie» selon François Herel, poèe canadien. Venez donc vous évader avec nous! Zoom sur les 15e Renconres naionales de la FÉDÉEH A l occasion des Renconres Naionales de mai dernier, ce son plus de cen membres de la FÉDÉEH qui se son rerouvés auour d aeliers e de momens conviviaux, enre ours de magie e concers improvisés un weekend à l image de ce que se veulen êre les Renconres Naionales de l associaion. Au cœur du XVIIIe arrondissemen de Paris, dans les locaux du collège Aimé CÉSAIRE, l équipe permanene s es insallée dès les premières heures du jour pour accueillir au mieux ous les membres de la FÉDÉEH, les associaions éudianes, mais aussi les représenans des enreprises venus pour les remises de bourses ou prix. Cerains courageux son mêmes là avan l heure de lancemen de ces Renconres Naionales de mai, l occasion de se rerouver auour d un café chaud e de peis gâeaux amenés par l équipe permanene. C es le momen des rerouvailles pour cerains, e l occasion de faire connaissance pour d aures. Dès le passage dans le hall, on remarque ou de suie les habiués, les membres de longues daes. Venus pour beaucoup de la province, Paris es à nouveau devenu le poin de renconres pour les membres de l associaion, on se donne des nouvelles e on parage ses expériences. Ce son cela les Renconres Naionales, la réunion de ous les membres de la FÉDÉEH, mais aussi la venue des représenans des associaions éudianes membres ainsi que des représenans des enreprises parenaires. Des renconres écleciques donc, où nombreux son les sujes abordés lors de la enue des différenes commissions : Commission Spor, Mobilié Inernaionale, Déficience visuelle ou encore Handicap Moeur

5 Lors de ces aeliers, ous discuen de ce qui pourrai êre fai pour améliorer le quoidien de chacun selon son handicap. Founé a rouvé une oreille aenive lors de ces aeliers, e a éé ouchée lors de sa première venue aux Renconres Naionales de la FÉDÉEH : «( ) Les aeliers proposés m'on permis de mere des mos à mes maux. Ces renconres on fai sens pour moi e j'en fus bouleversée rès posiivemen car enfin j'ai eu des réponses à mes quesionnemens inérieurs!». Ces Renconres se veulen aussi conviviales ; enre bon repas e organisaions de séances de massages, yoga ou aures aciviés sporives. En mai dernier, c es l associaion de quarier Espoir 18 qui nous a fai le plaisir de venir cuisiner pour l associaion. Au menu : Tiep Bou Dien, une spécialié sénégalaise. Nombreux on éé les sourires lorsque les plas son arrivés sur la able. Parfois cerains specacles s invien même dans les réfecoires : le samedi soir a éé marqué par l arrivée d une magicienne. Celle-ci es passée de ables en ables afin de monrer ses ours, en essayan de ne pas en dévoiler le mysère. Des membres on égalemen fredonné le nouvel hymne fédéral qu ils avaien écri quelques heures auparavan en aelier. A écouer absolumen! Ces week-ends fédéraux son aussi l occasion de remere des prix aux associaions éudianes ayan les meilleurs projes, e des bourses aux éudians handicapés ayan souven les parcours les plus difficiles. Chacun de ces momens donne lieu à de beaux émoignages e des remerciemens chaleureux. Les renconres de mai dernier n on pas dérogé à la règle, laissan s échapper ainsi une émoion sincère e ouchane. Chloé parle même de «superbes momens qui reseron gravés à ou jamais dans les momens les plus beaux e inenses de ma vie». Elle qui rerouve en la FÉDÉEH «une famille», signe que ces Renconres on su porer leurs fruis ; une voloné d êre bien ensemble, sans jugemens afin de s aider à avancer. Agenda de la FÉDÉEH Agenda de la 19 sepembre 2015 : Triahlon Audencia La Baule 26 e 27 sepembre 2015 : 4 e Universié d éé de la FÉDÉEH 3 ocobre 2015 : Conseil d adminisraion v 3 e 4 ocobre 2015 : Raid Cenrale Lyon 13 ocobre 2015 : Handicafé La Rochelle 14 ocobre 2015 : Handicafé Cenrale Lille Dae à reenir Pour en savoir plus sur la FÉDÉEH, consulez nore sie inerne Suivez-nous égalemen sur 16 e Renconres naionales de la FÉDÉEH les 7 e 8 novembre 2015

allons voir ailleurs si... l expo

allons voir ailleurs si... l expo allons voir ailleurs si... l expo allons voir... oulouse o l o s a allons voir... saragosse zaragoza allons voir ailleurs si... Un proje réalisé par le collecif le pei cowboy dans le cadre de la semaine

Plus en détail

Plan de commandite e1976-2016 1

Plan de commandite e1976-2016 1 Plan de commandie e1976-2016 1 Lere de bienvenue Madame, Monsieur, Fondée il y a 40 ans, l Associaion de la presse francophone (APF) organise chaque année son Congrès annuel qui perme de jumeler des idées,

Plus en détail

De l inscription à la publication des résultats en ligne à l Université de Lomé : quels impacts sur l adoption des TIC chez les étudiants?

De l inscription à la publication des résultats en ligne à l Université de Lomé : quels impacts sur l adoption des TIC chez les étudiants? Ouagadougou, Burkina Faso, du 26 au 28 février 2015 De l inscripion à la publicaion des résulas en ligne à l Universié de Lomé : quels impacs sur l adopion des TIC chez les éudians? Halourou MAMAN, Universié

Plus en détail

AFRICAMPUS 2015 Ouagadougou, Burkina Faso, du 26 au 27 février 2015

AFRICAMPUS 2015 Ouagadougou, Burkina Faso, du 26 au 27 février 2015 zzz UNE APPROCHE CONCEPTUELLE DE L APPROPRIATION DES SYSTEMES D INFORMATION MOBILES (SIM) PAR LES UTILISATEURS OUEST AFRICAINS AU TRAVERS D UNE METHODE DELPHI Marc BIDAN & Béchir ABBA GONI Thème n 5 PLAN

Plus en détail

travailler à Paris travailler à Paris

travailler à Paris travailler à Paris ravailler à Paris Trouver un emploi, en changer, se former, ravailler, demander un coup de pouce, faire valoir ses drois, créer son acivié Parce que la capiale es dynamique e créarice d emplois, mais aussi

Plus en détail

ACTUALITÉ Maroc Telecom

ACTUALITÉ Maroc Telecom ACTIONNAIRES & INVESTISSEURS JUIN 2015 Raba, Le 1 er juille 2015 ACTUALITÉ Maroc Telecom Mobile Pospayé Enrichissemen des Forfais Mobiles Pariculiers e Maîrisés à parir du 1 er juin 2015 Maroc Telecom

Plus en détail

DU SOUTIEN A UNE FOAD A UNE INSTITUTIONNALISATION zzz

DU SOUTIEN A UNE FOAD A UNE INSTITUTIONNALISATION zzz DU SOUTIEN A UNE FOAD A UNE INSTITUTIONNALISATION DE LA zzz FOAD Francis SEMPORE 2iE francis.sempore@2ie-edu.org Thème n 3 Posiionnemen de 2iE (2011) Porail FOAD AUF (2007-2011) AUF : 774 Eablissemens

Plus en détail

Réseau de coachs. Vous êtes formés dans les métiers du sport et/ou de la préparation physique (Brevet d état, Licence, Master STAPS)

Réseau de coachs. Vous êtes formés dans les métiers du sport et/ou de la préparation physique (Brevet d état, Licence, Master STAPS) Réseau de coachs Vous êes formés dans les méiers du spor e/ou de la préparaion physique (Breve d éa, Licence, Maser STAPS) Vous connaissez la course à pied Vous souhaiez créer e/ou animer des acions de

Plus en détail

BILAN DE LA CONCERTATION AVANT ENQUÊTE PUBLIQUE

BILAN DE LA CONCERTATION AVANT ENQUÊTE PUBLIQUE BILAN DE LA CONCERTATION AVANT ENQUÊTE PUBLIQUE AVRIL 2015 BILAN DE LA CONCERTATION AVANT ENQUÊTE PUBLIQUE - AVRIL 2015 SOMMAIRE 04 INTRODUCTION Une conceraion au plus près du errain 06 LE PROJET EN BREF

Plus en détail

Indice relatif à l'économie et à la société numériques 1-2015 2

Indice relatif à l'économie et à la société numériques 1-2015 2 Indice relaif à l'économ e à la sociéé numériques 1-2015 2 Fiche pays La obn une globale 3 de 0,48 e se e à la 14 e place sur les 28 Éas membres de l'. Concernan l année écoulée, la améliore sa générale

Plus en détail

Ned s Expat L assurance des Néerlandais en France

Ned s Expat L assurance des Néerlandais en France [ LA MOBILITÉ ] PARTICULIERS Ned s Expa L assurance des Néerlandais en France 2015 Découvrez en vidéo pourquoi les expariés en France choisissen APRIL Inernaional pour leur assurance sané : Suivez-nous

Plus en détail

EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS

EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS CEDRIC TAPSOBA Diplômé IDS Inern/ CARE Regional Program Coordinaor and Gender Specialiy Service from USAID zzz WA-WASH Program Tel: 70 77 73 03/

Plus en détail

travailler à Paris 2012/2013

travailler à Paris 2012/2013 ravailler à Paris 2012/2013 DEVENEZ VOLONTAIRE EN SERVICE CIVIQUE! UN ENGAGEMENT CITOYEN UNE CHANCE DE VIVRE DE NOUVELLES EXPÉRIENCES RENSEIGNEMENTS SUR : PARIS.FR/SERVICE CIVIQUE LA DÉCOUVERTE DE MISSIONS

Plus en détail

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1.

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1. Pourcenages MATHEMATQUES 1ES 5. Lors de l acha d un aure aricle, je dois verser un acompe de 15%, e il me resera alors POURCENTAGES à débourser 1 700. CORRGES EXERCCES Prix de l aricle : 1 700 = 85% du

Plus en détail

NICE. la vie 29 / 30 / 31 MAI 2013. qui va avec LE VÉLO BICICLETA. inventons LA BICI CYCLING. inventamos la vida que va con ella!

NICE. la vie 29 / 30 / 31 MAI 2013. qui va avec LE VÉLO BICICLETA. inventons LA BICI CYCLING. inventamos la vida que va con ella! 20e c o n g r è s du club des villes e errioires cycl ables LE VÉLO invenons la vie qui va avec i NICE PALAIS DES C O N G R È S NICE ACROPOLIS 29 / 30 / 31 MAI 2013 - V O U S I N T E R N A T I O N A L

Plus en détail

P l u s p r o c h e d e v o u s

P l u s p r o c h e d e v o u s P l u s p r o c h e d e v o u s CPM infos r e r a i e P R É V O Y A N C E S A N T É Le poin sur Les nouvelles convenions Presaions à domicile e Téléalarme-éléassisance Seniors acu Les grands-parens s impliquen

Plus en détail

Groupe International Fiduciaire. pour l Expertise comptable et le Commissariat aux comptes

Groupe International Fiduciaire. pour l Expertise comptable et le Commissariat aux comptes Groupe Inernaional Fiduciaire pour l Experise compable e le Commissaria aux compes L imporan es de ne jamais arrêer de se poser des quesions Alber EINSTEIN QUI SOMMES-NOUS? DES HOMMES > Une ÉQUIPE solidaire

Plus en détail

Groupe Saint Joseph La Salle Centre de Formation

Groupe Saint Joseph La Salle Centre de Formation Groupe Sain Joseph La Salle Cenre de Formaion NOUVEAUTÉ renrée 2016 LICENCE COMMERCE, VENTE & MARKETING Formaion en alernance + d infos sur nore sie : www.sjodijon.com Groupe Scolaire Sain Joseph La Salle

Plus en détail

Devenez remarquable. t t t. Dossier de Presse. Depuis 1965. Ecole Supérieure de Commerce International School of Management

Devenez remarquable. t t t. Dossier de Presse. Depuis 1965. Ecole Supérieure de Commerce International School of Management Devenez remarquable Dossier de Presse Ecole Supérieure de Commerce Inernaional School of Managemen Depuis 1965 Sommaire 1. Plus de projes / Acualié P.4 2. La force d un réseau P.5 3. IDRAC : caracérisiques

Plus en détail

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1.

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1. Les premières consaaions sur l inapiude des produis indusriels à assurer les foncions qu ils éaien censés remplir pendan un emps suffisan remonen à la seconde guerre mondiale. En France cee prise de conscience

Plus en détail

A cette fin, U faut faire appel à plusieurs intervenants. Tu en parles dans ton document mais, à mon

A cette fin, U faut faire appel à plusieurs intervenants. Tu en parles dans ton document mais, à mon NOTE DE SERVICE À: Marc-Yvan COé De: Pierre Lacroix Dae: Le 2 décembre 1994 Obje: Srucure de des af'faires Marc:-Yvan, J'ai pris colliuùssancedu documen que u m'as remis lundi soir dernier (28 novembre).

Plus en détail

Certificat par Techniques de l'ingénieur:

Certificat par Techniques de l'ingénieur: CYCLE Managemen de proje echnique (Ref : 3453) Acquérir les echniques de piloage e la dimension managériale pour réussir ses projes SUPPORT PÉDAGOGIQUE INCLUS. OBJECTIFS Organiser e piloer ses projes par

Plus en détail

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 janvier 2009 9 h 30 «Les différens modes d acquisiion des drois à la reraie en répariion : descripion e analyse comparaive des echniques uilisées»

Plus en détail

vivre son handicap à Paris

vivre son handicap à Paris vivre son handicap à Paris 2012/2013 Noes Ce guide a éé réalisé par la Direcion de l informaion e de la communicaion (DICOM) Direcrice de la publicaion Anne-Sylvie Schneider Responsable de l édiion Asrid

Plus en détail

11 ème réunion du Comité des Zones Humides Méditerranéennes 5 juillet 2012, Bucarest, Roumanie

11 ème réunion du Comité des Zones Humides Méditerranéennes 5 juillet 2012, Bucarest, Roumanie 11 ème réunion du Comié des Zones Humides Médierranéennes 5 juille 2012, Bucares, Roumanie Doc MWC11.04 Plan de Travail Sraégique MedWe 2012-2015 L'Info MWC11.02 a analysé le niveau de réalisaion du plan

Plus en détail

vivre son handicap à Paris

vivre son handicap à Paris vivre son handicap à Paris 2013/2014 Logemen, emploi, parenalié, solidarié rerouvez les guides praiques de la collecion Paris me guide dans vore mairie d arrondissemen e sur paris.fr/parismeguide Vore

Plus en détail

Chromatographie en Phase Gazeuse CPG.

Chromatographie en Phase Gazeuse CPG. TEISSIER Thomas MADET Nicolas Licence IUP SIAL Universié de Créeil-Paris XII COMPTE-RENDU DE TP DE CHROMATOGRAPHIE: Chromaographie en Phase Gazeuse CPG. Année universiaire 23/24 Sommaire. I OBJECTIF...3

Plus en détail

Méthode d'analyse économique et financière ***

Méthode d'analyse économique et financière *** Méhode d'analyse économique e financière *** Noion d acualisaion e indicaeurs économiques uilisables pour l analyse de projes. Dr. François PINTA CIRAD-Forê UR Bois - Kourou CHRONOLOGIE D INTERVENTION

Plus en détail

Lunettes. Participez à l action. une initiative solidaire de. Communiqué de presse

Lunettes. Participez à l action. une initiative solidaire de. Communiqué de presse Communiqué de presse Paricipez à l acion Lunees une iniiaive solidaire de la Fondaion d Enreprise KRYS GROUP A parir du 15 juille 2013, parou en France, les enseignes Krys, Vision Plus e Lynx Opique de

Plus en détail

Chapitre 15 c Circuits RL et RC

Chapitre 15 c Circuits RL et RC Chapire 15 c Circuis L e C en régime impulsionnel Sommaire Circuis en régime impulsionnel Signal impulsionnel Mesure d'un circui C en régime impulsionnel Applicaion praique Eude du circui C en régime impulsionnel

Plus en détail

Documentation Technique de Référence Chapitre 8 Trames types Article 8.14-1

Documentation Technique de Référence Chapitre 8 Trames types Article 8.14-1 Documenaion Technique de Référence Chapire 8 Trames ypes Aricle 8.14-1 Trame de Rappor de conrôle de conformié des performances d une insallaion de producion Documen valide pour la période du 18 novembre

Plus en détail

Blainvifie. inspirante POLITIQUE INTERNE CONCERNANT LES CADEAUX ET LES BÉNÉFICES

Blainvifie. inspirante POLITIQUE INTERNE CONCERNANT LES CADEAUX ET LES BÉNÉFICES Blnvifie inspirane POLITIQUE INTERNE CONCERNANT LES CADEAUX ET LES BÉNÉFICES Mars 2013 POLITIQUE INTERNE CONCERNANT LES CADEAUX ET LES BÉNÉFICES Sommre OBJECTIF DE LA POLITIQUE CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014

RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014 RAORT ANNUEL EXERCICE 2014 A - IDENTITÉ DE L'ASSOCIATION C.E.R. Code de l'associaion Nom adresse DE NORMANDIE 3 5 08 a HOTO CLUB SOTTEVILLE 15 rue de la gare B111 76300 Soeville Les Rouen Indiquez ci-dessous

Plus en détail

Exercices M1: Cinématique du point. A) Questions de compréhension. LCD Physique 2eBC 1 Ex2eMeca1_13.docx 04/11/2013

Exercices M1: Cinématique du point. A) Questions de compréhension. LCD Physique 2eBC 1 Ex2eMeca1_13.docx 04/11/2013 LCD Physique ebc 1 Exercices M1: Cinémaique du poin A) Quesions de compréhension 1) Un voyageur dans un rain en mouvemen à viesse consane laisse omber un obje. Esquisser l allure de la rajecoire : pour

Plus en détail

S5 Info-MIAGE 2012-2013 Mathématiques Financières Emprunts indivis. Université de Picardie Jules Verne Année 2012-2013 UFR des Sciences

S5 Info-MIAGE 2012-2013 Mathématiques Financières Emprunts indivis. Université de Picardie Jules Verne Année 2012-2013 UFR des Sciences S5 Info-MIAGE 2012-2013 Mahémaiques Financières Empruns indivis Universié de Picardie Jules Verne Année 2012-2013 UFR des Sciences Licence menion Informaique parcours MIAGE - Semesre 5 Mahémaiques Financières

Plus en détail

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE DM SSI: AQUISITION DE l INFORMATION ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE Pores Laérales Coulissanes de monospace PRÉSENTATION DE L ÉTUDE Mise en siuaion Les fabricans d'auomobiles, face à une concurrence

Plus en détail

Transfert de la médiathèque de l Hôpital Jean-Verdier de Bondy et réaménagement de la section jeunesse

Transfert de la médiathèque de l Hôpital Jean-Verdier de Bondy et réaménagement de la section jeunesse Universié Paris X UFR SITEC IUP Méiers des Ars e de la Culure, Méiers du Livre Claire Besse Aline Grandjean Valérie Lelièvre Emilie Thilliez Transfer de la médiahèque de l Hôpial Jean-Verdier de Bondy

Plus en détail

Le 8 mai prochain marquera le 70 e anniversaire de

Le 8 mai prochain marquera le 70 e anniversaire de MAI 015 - n 1 70 e anniversaire de la capiulaion allemande Rendez-vous le 8 mai en enue d'époque Le 8 mai prochain marquera le 70 e anniversaire de la fin de la e Guerre mondiale, confli qui a bouleversé

Plus en détail

MATHEMATIQUES FINANCIERES

MATHEMATIQUES FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES LES ANNUITES INTRODUCTION : Exemple 1 : Une personne veu acquérir une maison pour 60000000 DH, pour cela, elle place annuellemen au CIH une de 5000000 DH. Bu : Consiuer un capial

Plus en détail

Guide pratique de l evolution professionnelle. Prevenir les discriminations et favoriser l egalite de traitement

Guide pratique de l evolution professionnelle. Prevenir les discriminations et favoriser l egalite de traitement Guide praique de l evoluion professionnelle Prevenir les discriminaions e favoriser l egalie de raiemen Réalisé en parenaria avec Pee Sone pee.sone@jusdifferen.eu hp://www.jusdifferen.eu/ SOMMAIRE Inroducion...p.

Plus en détail

Formation La réglementation des déclarations annuelles de données sociales (Ref : 3467) Connaitre et maîtriser la norme N4DS et les DADS.

Formation La réglementation des déclarations annuelles de données sociales (Ref : 3467) Connaitre et maîtriser la norme N4DS et les DADS. Formaion La réglemenaion des déclaraions annuelles de données sociales (Ref : 3467) Connaire e maîriser la norme N4DS e les DADS. OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Connaîre la nouvelle réglemenaion liée

Plus en détail

Académie de Poitiers TPE 2011-2012 3/8

Académie de Poitiers TPE 2011-2012 3/8 1 ère composane : émarche personnelle e invesissemen du candida au cours de l élaboraion du TPE (noe enière sur 8 poins) Iems officiels ompéences officielles Niveau d exigence 1. Recherche documenaire

Plus en détail

2.1 Envoi d'un message

2.1 Envoi d'un message MESSAGES Oulook 2013 2.1 Envoi d'un message La messagerie es desinée à l'envoi e à la récepion du courrier élecronique. Six dossiers peuven conenir les messages : les dossiers Boîe de récepion, Brouillons,

Plus en détail

Panorama des méthodes de coûtenance

Panorama des méthodes de coûtenance Recherche en Managemen de Proje Panorama des méhodes de coûenance Pour réduire les coûs de vos projes e augmener vos marges, quelle méhode choisir? François GAGNÉ, FGF Consulan Les Renconres 2005 du Managemen

Plus en détail

Une union pour les employeurs de l' conomie sociale. - grande Conférence sociale - les positionnements et propositions de l usgeres

Une union pour les employeurs de l' conomie sociale. - grande Conférence sociale - les positionnements et propositions de l usgeres Une union pour les employeurs de l' conomie sociale - grande Conférence sociale - les posiionnemens e proposiions de l usgeres Juille 212 1 «développer l emploi e en priorié l emploi des jeunes» le posiionnemen

Plus en détail

Devenez affilié! Quelle est l'offre d'affiliation pour gagner de l'argent?

Devenez affilié! Quelle est l'offre d'affiliation pour gagner de l'argent? BIENVENUE à TOUS Devenez affiliés e recevez vos rémunéraions en un clic sur les liens ou les bannières. Vous découvrirez les e-books de 1TPE.com de même qu'un sysème d'affiliaion rémunéraeur. " D'une manière

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Concours de conseiller principal d'éducaion - Ecri (Ref : 2323) Duran 4 jours, les candidas au concours de conseiller principal d'éducaion en voie exerne pourron maîriser la méhodologie des épreuves écries

Plus en détail

Insertion professionnelle et départ du domicile parental : une relation complexe

Insertion professionnelle et départ du domicile parental : une relation complexe Inserion professionnelle e dépar du domicile parenal : une relaion complexe Thomas Couppié, Céline Gasque * L'enrée dans la vie adule es un phénomène mulidimensionnel don la complexificaion es soulignée

Plus en détail

Vous vous installez en france? Société Générale vous accompagne (1)

Vous vous installez en france? Société Générale vous accompagne (1) Parenaria Sociéé Générale Execuive relocaions Vous vous insallez en france? Sociéé Générale vous accompagne (1) offre valable jusqu au 29/02/2012 offre valable jusqu au 29/02/2012 offre valable jusqu au

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION. Auto-formation à distance, tutorée par téléphone :

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION. Auto-formation à distance, tutorée par téléphone : Anglais : 20 heures d auo-formaion à disance (Ref : MG37) Tuora par éléphone Anglais pour projes scienifiques e echniques, spécifique à vore seceur d acivié SUPPORT PÉDAGOGIQUE INCLUS. OBJECTIFS Ere à

Plus en détail

société l art de poser des Questions p.12 dossier p. 4-5

société l art de poser des Questions p.12 dossier p. 4-5 L E O U R N A L I N D É P E N D A N T D E S É T U D I A N T S D E L U N I V E R S I T É D E M O N T R É A L Quarier l!bre À GAGNER 2 paires de billes pour le um déails en page 2 prendre pari? dossier p.

Plus en détail

se loger à Paris 2011

se loger à Paris 2011 se loger à Paris 2011 4 édio D ans la crise, se loger es devenu, pour un grand nombre de nos concioyens, un défi quoidien. Ce nouveau guide permera à chaque Parisien de rouver, quelle que soi sa siuaion,

Plus en détail

Guide. Vivez la ville

Guide. Vivez la ville Guide 2014 2015 Vivez la ville Guide valable à parir du 1 er sepembre 2014 Des rendez-vous à ne pas manquer Samedi 6 sepembre : meeing aérien à l occasion de la commémoraion du 70 ème anniversaire de la

Plus en détail

CONSEIL RÉGIONAL WALLON

CONSEIL RÉGIONAL WALLON 4- b (1987-1988) - N 3 4- b (1987-1988) - N 3 CONSEL RÉGONAL WALLON SESSON 1987-1988 30 OCTOBRE 1987 PROJET DE DÉCRET conenan le budge des dépenses de la Région Wallonne pour l'année budgéaire 1988 - Parie

Plus en détail

VA(1+r) = C 1. VA = C 1 v 1

VA(1+r) = C 1. VA = C 1 v 1 Universié Libre de Bruxelles Solvay Business School La valeur acuelle André Farber Novembre 2005. Inroducion Supposons d abord que le emps soi limié à une période e que les cash flows fuurs (les flux monéaires)

Plus en détail

Guide pratique du recrutement. Prevenir les discriminations et favoriser l egalite de traitement

Guide pratique du recrutement. Prevenir les discriminations et favoriser l egalite de traitement Guide praique du recruemen Prevenir les discriminaions e favoriser l egalie de raiemen Réalisé en parenaria avec SOMMAIRE Inroducion p. 4 I. Rappel du cadre juridique p. 5 1.1 Définiions... p. 5 1.2 Règles

Plus en détail

Conseil Municipal du 30 Mars 2010 à 20h30 Compte rendu

Conseil Municipal du 30 Mars 2010 à 20h30 Compte rendu Conseil Municipal du 30 Mars 2010 à 20h30 Compe rendu Dae de récepion de la convocaion : 23 mars 2010 Présens : Lionel LECLERC, Pascal VALENCE, Jean-Luc DELAITRE, Caherine HAGNIEL, Marie-Cécile JACQUEMIN,

Plus en détail

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 18 CHAPITRE E2 Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire Nous connaissons ou l inérê de l éude de la réponse

Plus en détail

Module Complémentaire. Systèmes multitâches, systèmes temps réel MC II2

Module Complémentaire. Systèmes multitâches, systèmes temps réel MC II2 Insiu Universiaire de Technologie de Nanes - Déparemen G.E.I.I. Module Complémenaire Sysèmes muliâches, sysèmes emps réel MC II2 Yvon TRINQUET Y. Trinque Module Complémenaire «Inroducion aux Sysèmes Temps

Plus en détail

Formation Manager ses équipes : Comprendre et exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) Communication, objectifs, compétences managériales, coordination

Formation Manager ses équipes : Comprendre et exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) Communication, objectifs, compétences managériales, coordination Formaion Manager ses équipes : Comprendre e exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Idenifier ses compéences managériales de cadre de la foncion publique Déerminer les

Plus en détail

Pavillons individuels, appartements et immeubles collectifs : Protection de l ensemble de l installation sanitaire (eau froide et eau chaude)

Pavillons individuels, appartements et immeubles collectifs : Protection de l ensemble de l installation sanitaire (eau froide et eau chaude) Cahier echnique Gamme bronze DN10 à 100 mm EconomO.fr Tel.: 02 43 70 45 36 Fax : 09 56 80 08 74 info@economo.fr www.economo.fr Sommaire Principe de foncionnemen p.2 Définiion p.3 Monage p.3 Mise en service

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Sommaire I Définiion d un signal analogique page 1 II Caracérisiques d un signal analogique page 2 II 1 Forme

Plus en détail

Enquête publique du collectif des Gilets Jaunes sur la réforme des rythmes scolaires «Êtes vous satisfaits de la réforme des rythmes scolaires?

Enquête publique du collectif des Gilets Jaunes sur la réforme des rythmes scolaires «Êtes vous satisfaits de la réforme des rythmes scolaires? Enquêe publique du collecif des Giles Jaunes sur la réforme des ryhmes scolaires «Êes vous saisfais de la réforme des ryhmes scolaires?» Enquêe débuée le 30/08/2014 synhèse des réponses au 05/10/2014 Page

Plus en détail

Répercussions du travail autonome sur la croissance de la productivité du travail : Comparaison Canada-États-Unis

Répercussions du travail autonome sur la croissance de la productivité du travail : Comparaison Canada-États-Unis N o 11F0027MIF au caalogue N o 016 ISSN: 1703-0412 ISBN: 0-662-89622-X Documen de recherche Série de documens de recherche sur l'analyse économique (AE) Répercussions du ravail auonome sur la croissance

Plus en détail

Frouzins Lamasquère Roques Seysses

Frouzins Lamasquère Roques Seysses Prinemps 2011 N 11 Le mo du Présiden Jean-Claude COMMENGE Frouzins Lamasquère Roques Seysses Le budge 2011 DEPENSES Peie enfance 1 983 143 Ecole de musique 372 006 Environnemen 2 417 596 Resauraion scolaire

Plus en détail

Conditions Générales Valant Note d Information. Assurance Vie

Conditions Générales Valant Note d Information. Assurance Vie Condiions Générales Valan Noe d Informaion Assurance Vie DISPOSITIONS ESSENTIELLES DU CONTRAT 1. Epargne évoluion es un conra individuel d assurance sur la vie de ype mulisuppors, exprimé en euros e/ou

Plus en détail

Intégration de Net2 avec un système d alarme intrusion

Intégration de Net2 avec un système d alarme intrusion Ne2 AN35-F Inégraion de Ne2 avec un sysème d alarme inrusion Vue d'ensemble En uilisan l'inégraion d'alarme Ne2, Ne2 surveillera si l'alarme inrusion es armée ou désarmée. Si l'alarme es armée, Ne2 permera

Plus en détail

Développez vos compétences dans la prise en charge des personnes migrantes

Développez vos compétences dans la prise en charge des personnes migrantes Pôle formaion Associaion Françoise e Eugène Minkowski Formaions 2015-2016 Développez vos compéences dans la prise en charge des personnes migranes Commen aborder la culure dans vos praiques professionnelles?

Plus en détail

La rentabilité des investissements

La rentabilité des investissements La renabilié des invesissemens Inroducion Difficulé d évaluer des invesissemens TI : problème de l idenificaion des bénéfices, des coûs (absence de saisiques empiriques) problème des bénéfices Inangibles

Plus en détail

Business Etiquette. DE NOUVELLES RÈGLES à L'ÈRE DU NUMÉRIQUE

Business Etiquette. DE NOUVELLES RÈGLES à L'ÈRE DU NUMÉRIQUE Business Eiquee DE NOUVELLES RÈGLES à L'ÈRE DU NUMÉRIQUE Table des maières Remerciemens... 1 Les nouvelles règles de conduie... 2 Les réseaux professionnels, noammen LinkedIn... 3 Les réseaux sociaux,

Plus en détail

Mal desservi par l ADSL, vous recherchez une connexion Internet vraiment rapide?

Mal desservi par l ADSL, vous recherchez une connexion Internet vraiment rapide? Appelez-nous : 0 800 66 55 55 (appel graui depuis un fixe) Inerne Saellie La puissance du Hau-Débi, parou en France à parir de 29 /mois 90 Mal desservi par l ADSL, vous recherchez une connexion Inerne

Plus en détail

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t Annuiés I Définiion : On appelle annuiés des sommes payables à inervalles de emps déerminés e fixes. Les annuiés peuven servir à : - consiuer un capial ( annuiés de placemen ) - rembourser une dee ( annuiés

Plus en détail

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin.

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin. Formaion ESSEC Gesion de parimoine Séminaire i «Savoir vendre les nouvelles classes d acifs financiers» Produis à capial garani : méhode du coussin (CCPI) Origine de la méhode Descripion de la méhode Plan

Plus en détail

Assemblée Générale Ordinaïre Humanis Prévoyance. 30 juin 2015. Furs. Lieu de réunïon: Espaces Cap 15 1/13 Quai de Grenelle 75015 PARIS

Assemblée Générale Ordinaïre Humanis Prévoyance. 30 juin 2015. Furs. Lieu de réunïon: Espaces Cap 15 1/13 Quai de Grenelle 75015 PARIS 30 juin 205 Lieu de réunïon: Espaces Cap 5 /3 Quai de Grenelle 7505 PARS Réunions préparaoires: - Collège Adhérens: 30juin - h00 - Collège Paricipans: 30juin - 0h30 Assemblée Générale Ordinaire: 4h30 Déjeuner:

Plus en détail

Partie 1. L'utilisation des statistiques économiques

Partie 1. L'utilisation des statistiques économiques Parie. L'uilisaion des saisiques économiques Enseignan A. Direr Licence 2, er semesre 2008-9 Universié Pierre Mendès France Cours de macroéconomie suie Nous avons vu dans l'inroducion que l'uilisaion des

Plus en détail

Formation : Les achats publics durables (Ref : 3292) Appliquez la protection de l'environnement et le bien-être social dans l'achat public

Formation : Les achats publics durables (Ref : 3292) Appliquez la protection de l'environnement et le bien-être social dans l'achat public Formaion : Les achas publics durables (Ref : 3292) Appliquez la proecion de l'environnemen e le bien-êre social dans l'acha public COMUNDICOMPETENCES-WEKA/MBFORMATION OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE. * Personne n est imprévisible. Nobody s Unpredictable

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE. * Personne n est imprévisible. Nobody s Unpredictable 12 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE * Personne n es imprévisible Nobody s Unpredicable NOBODY S UNPREDICTABLE* «Nobody s Unpredicable» es la signaure publiciaire d Ipsos. Parce que les cliens de nos cliens son de

Plus en détail

MODELES DE LA COURBE DES TAUX D INTERET. UNIVERSITE d EVRY Séance 4. Philippe PRIAULET

MODELES DE LA COURBE DES TAUX D INTERET. UNIVERSITE d EVRY Séance 4. Philippe PRIAULET MODELES DE LA COURBE DES AUX D INERE UNIVERSIE d EVRY Séance 4 Philippe PRIAULE Plan de la Séance Les modèles sochasiques de déformaion de la courbe des aux: Approche déaillée Le modèle de Black: référence

Plus en détail

n 25 La contribution de la femme dans l éducation et les soins familiaux assure traditionnellement la transmission culturelle

n 25 La contribution de la femme dans l éducation et les soins familiaux assure traditionnellement la transmission culturelle Villa e E d i é p a r l a M i s s i o n L o c a l e d e S a i n - G i l l e s l a v i e a s s o c i a i v e s a i n - g i l l o i s e s o m m a i r e l Dossier spécial Femmes..... p. 1-12 Mondial n 25

Plus en détail

INDICATEURS DE L ÉDUCATION DIRECTIVES TECHNIQUES

INDICATEURS DE L ÉDUCATION DIRECTIVES TECHNIQUES INDICATEURS DE L ÉDUCATION DIRECTIVES TECHNIQUES NOVEMBRE 2009 1 SOMMAIRE Taux d alphabéisme des adules ou Taux d analphabéisme.... 3 Nombre d adules analphabèes... 5 Taux bru d accès (TBA) en première

Plus en détail

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2 enrées série TB logiciel d applicaion 2 enrées à émission périodique famille : Inpu ype : Binary inpu, 2-fold TB 352 Environnemen Bouon-poussoir TB 352 Enrée 1 sories 230 V Inerrupeur Enrée 2 Câblage sur

Plus en détail

3. Avantage comparatif des exportations de crevettes d élevage: une évaluation globale

3. Avantage comparatif des exportations de crevettes d élevage: une évaluation globale 5 3. Avanage comparaif des exporaions de crevees d élevage: une évaluaion globale Dans la présene secion nous appliquons le cadre d évaluaion exposé ci-dessus pour évaluer l avanage comparaif des principaux

Plus en détail

THÈSE. DOCTEUR Spécialité : Sciences de l ingénieur Mention : AUTOMATIQUE

THÈSE. DOCTEUR Spécialité : Sciences de l ingénieur Mention : AUTOMATIQUE THÈSE Présenée à L Universié Paul Verlaine - Mez UFR Mahémaiques, Informaique, Mécanique Pour obenir le ire de DOCTEUR Spécialié : Sciences de l ingénieur Menion : AUTOMATIQUE Par Mohammed DAHANE Tire

Plus en détail

Serrure ERM Etude de la fonction capter une information

Serrure ERM Etude de la fonction capter une information S si Noms : Prénoms : Classe : Dae : Serrure ERM Eude de la foncion caper une informaion TP 2 heures Noe : /20 Problémaique Dans la serrure ERM, lorsque le code es valide, des capeurs son uilisés afin

Plus en détail

Un vent de fraîcheur soufflait sur Saint-Prime en hiver!

Un vent de fraîcheur soufflait sur Saint-Prime en hiver! MARS AVRIL 2013 Un ven de fraîcheur soufflai sur Sain-Prime en hiver! SPECTACLE FOU DU ROI Pour l édiion 2013, le comié organisaeur de Sain-Prime en hiver s éai donné comme mission de revoir la programmaion

Plus en détail

RENAshare Service de partage sécurisé de fichiers volumineux. Guide Utilisateur. GIP RENATER Services Applicatifs aux Utilisateurs.

RENAshare Service de partage sécurisé de fichiers volumineux. Guide Utilisateur. GIP RENATER Services Applicatifs aux Utilisateurs. ENAshare Service de parage sécurisé de fichiers volumineux Guide Uilisaeur GIP ENATE Services Applicaifs aux Uilisaeurs. Mai 0 Sommaire - Prenaion - Prenaion... - Connexion... - L'écran d'accueil... 4

Plus en détail

Modélisation et quantification de systèmes vieillissants pour l optimisation de la maintenance

Modélisation et quantification de systèmes vieillissants pour l optimisation de la maintenance ème édiion du congrès inernaional pluridisciplinaire Du au 20 mars 2009 Modélisaion e quanificaion de sysèmes vieillissans pour l opimisaion de la mainenance LAIR William,2, MERCIER Sophie, ROUSSIGNOL

Plus en détail

Les nouveautés de Word 2013

Les nouveautés de Word 2013 WORD 2013 Office 2013 - Word, Excel, PowerPoin e Oulook Les nouveaués de Word 2013 Aciver/désaciver les repères d'alignemen Les repères d'alignemen permeen, lors du déplacemen ou du redimensionnemen d'un

Plus en détail

Programmation, organisation et optimisation de son processus Achat (Ref : M64) Découvrez le programme

Programmation, organisation et optimisation de son processus Achat (Ref : M64) Découvrez le programme Programmaion, organisaion e opimisaion de son processus Acha (Ref : M64) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Appréhender la foncion achas e son environnemen Opimiser son processus achas Développer un acha

Plus en détail

5.1 La conception d'animation

5.1 La conception d'animation ANIMATIONS Flash CS6 5.1 La concepion d'animaion A- Le concep d'animaion dans Flash Flash perme de créer des animaions. Lorsque vous animez un obje, vous gérez deux espaces : l'espaceemps dans le panneau

Plus en détail

Sommaire de la séquence 12

Sommaire de la séquence 12 Sommaire de la séquence 12 Séance 1........................................................................................................ Je prends un bon dépar.......................................................................................

Plus en détail

IRM fonctionnelle : QUELQUES IDEES SUR LE TRAITEMENT STATISTIQUE DES DONNEES

IRM fonctionnelle : QUELQUES IDEES SUR LE TRAITEMENT STATISTIQUE DES DONNEES IRM foncionnelle : QUELQUES IDEES SUR LE TRAITEMENT STATISTIQUE DES DONNEES Le principe général d'une éude IRMf consise à analyser le signal BOLD (Blood Oxygen Level Dependen) qui radui l'augmenaion d'afflux

Plus en détail

Solutions auto-similaires et espaces de données initiales. 2 ), l équation de Schrödinger. Introduction. Fabrice Planchon

Solutions auto-similaires et espaces de données initiales. 2 ), l équation de Schrödinger. Introduction. Fabrice Planchon Soluions auo-similaires e espaces de données iniiales pour l équaion de Schrödinger Fabrice Planchon Résumé. On démonre que pour des peies données iniiales dans Ḃ 1, (R3 ), l équaion de Schrödinger non

Plus en détail

Surveillance et maintenance Prévisionnelle

Surveillance et maintenance Prévisionnelle Page Surveillance e mainenance Prévisionnelle Sommaire Page 2 La Prévisionnelle o Terminologie e Normes o Elémens de conexe ( enjeux, mise en œuvre.) Exemples d applicaions réalisées par le Ceim o L approche

Plus en détail

Exercice du Gestion Financière à Court Terme «Cas FINEX Gestion du risque de taux d intérêt»

Exercice du Gestion Financière à Court Terme «Cas FINEX Gestion du risque de taux d intérêt» Exercice du Gesion Financière à Cour Terme «Cas FINEX Gesion du risque de aux d inérê» Ce cas raie des différens aspecs de la gesion du risque de aux d inérê liée à la dee d une enreprise : analyse d emprun,

Plus en détail

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF Les quesions raiées devron êre soigneusemen numéroées e le documen-réponse fourni devra êre compléé selon les indicaions de l énoncé. Il es vivemen conseillé de

Plus en détail

Comparaison des composantes de la croissance de la productivité : Belgique, Allemagne, France et Pays-Bas 1996-2007

Comparaison des composantes de la croissance de la productivité : Belgique, Allemagne, France et Pays-Bas 1996-2007 Bureau fédéral du Plan Avenue des Ars 47-49, 1000 Bruxelles hp://www.plan.be WORKING PAPER 18-10 Comparaison des composanes de la croissance de la producivié : Belgique, Allemagne, France e Pays-Bas 1996-2007

Plus en détail