Dipôle magnétostatique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dipôle magnétostatique"

Transcription

1 DA - 3 janvie 5 Le but des calculs qui suivent est de monte exactement qu au loin, une distibution d extension finie de couants est équivalente à l ode le plus bas à un dipôle magnétique a. e calcul est mené en statique, ou plus généalement dans le cade de l ARQ magnétique. Les notions equises coespondent aux bases de la magnétostatique, et il est nécessaie de manie un peu d analyse vectoielle classes pépaatoies ou univesité, deuxième année). 1 btention du potentiel vecteu La pemièe étape est de calcule un potentiel vecteu en jauge de oulomb. n va distingue tout d abod le cas plus simple des couants filifomes avant de s intéesse à une distibution volumique de couants. 1.1 Appoximation dipolaie Le pemie point du calcul consiste à utilise l appoximation dipolaie. oit un point quelconque caactéistique de la distibution, et le point d obsevation du champ. Alos = a, où a est l extension spatiale de la distibution de couants. Pfag eplacements P a omme il fauda intége su la distibution de couants, on est amené à s intéesse à la distance P, où P est un point couant de la distibution. Alos, P = P + ) = P + + P. = 1 P. ) + a ). a Le moment dipolaie de la distibution est donc implicitement considéé comme non nul. 1

2 DA - 3 janvie 5 En effet, P a. n en déduit 1 P = P. ) + a ). Tous les calculs seont menés à cet ode. n n indiquea plus les temes négligés. 1. ouants filifomes oit une ditibution filifome finie de couants boucle de couants). n évalue un potentiel vecteu A en jauge de oulomb : Pfag eplacements A) = µ I d l P P. P d l P +I n emplace 1/P pa son expession obtenue au paagaphe pécédent : A) = µ I d l P 1 + P. ) = µ I d l P + µ I P. )d l 3 P. = est soti de l intégale ca la distance ne dépend pas du point du contou utilisé P, et I est indépendant du point le long du cicuit statique, ou ARQ magnétique). Le pemie teme dit monopolaie) d l P est nul ca le cicuit se efeme su lui-même. Ensuite, P. )d l P = voi la patie 1 de l annexe). où n en déduit au total A) = µ est le moment dipolaie magnétique de la distibution. 1.3 ouants volumiques 3 1) = I ) n va généalise le ésultat pécédent pou une distibution volumique finie de couants, et obteni l expession du moment magnétique coespondant.

3 DA - 3 Pfag janvie eplacements 5 +I dτ P P Un potentiel vecteu est A) = µ jp )dτ P P. Là encoe, on éalise l appoximation dipolaie pou 1/P : A) = µ P. jp )1 + )dτ P. Le pemie teme est nul ca jp ) dτ P = b. où Il este à évalue le second teme A) = µ 3 P. ) jp ) dτ P. n monte voi la patie de l annexe) que P. ) jp ) dτ P =, = 1 est le moment dipolaie de la distibution. Ainsi, le potentiel vecteu vaut A, t) = µ P jp )dτ P 3) 3. 4) b Le plus simple est de découpe le volume en tubes de couants se efemant su eux-mêmes. u chacun de ces tubes T, I est constant et donc l intégale est nulle ca j dτ = I d l = I d l =. T T Plus quantitativement, ) j x P )dτ P = gad xp. jp ) + x P div jp ) dτ P = div x p jp ))dτ P = x P jp ).d, où est la suface délimitant on a utilisé div j = en égime stationnaie ou ARQ magnétique). omme su les points de, j d le couant ne peut pas soti de pa définition, et doit donc y faie demi-tou), on en déduit la nullité de l intégale. 3

4 DA - 3 janvie Bilan Ainsi, que la distibution soit filifome ou volumique, l expession 1) ou 4) du potentiel vecteu A ne fait inteveni que le moment magnétique de la distibution expession ) et 3)). Il est essentiel de véifie que les définitions des moments dipolaies ne dépendent pas de l oigine choisie évident dans le cas filifome, et conséquence de la nullité de jp )dτ dans le cas volumique). De même, on véifie que la définition du moment magnétique 3) dans le cas volumique se éduit bien à celle ) pou une distibution filifome : 1 P jp )dτ P 1 P I d l, en emplaçant usuellement j dτ pa I d l. P d l = 1 d c : on etouve bien la fomule du cas filifome. hamp magnétique Il faut alos évalue le champ magnétique B = ot A. Les coodonnées les plus adaptées pou l expime sont les coodonnées sphéiques d axe. Il y a en effet invaiance pa otation autou de cet axe. De plus, tout plan contenant et le point d obsevation est un plan d antisymétie des couants d, ainsi Pfag eplacements B) = B, θ) u + B θ, θ) u θ. u θ u ϕ u θ u z.1 Utilisation des coodonnées sphéiques Il est possible d évalue A en coodonnées sphéiques : A) = µ sin θ u ϕ. c n appelle que a b est un vecteu nomal aux deux vecteus a et b, de nome égale à l aie du paallélogamme de côtés a et b. d Attention, tout plan contenant un moment dipolaie est est plan d antisymétie des couants comme on peut le constate en dessinant une petite boucle de couant est un pseudo-vecteu). 4

5 DA - 3 janvie 5 L utilisation d un fomulaie mène à B) = µ 3 cos θ sin θ 5). Expession intinsèque n pat de B = ot A = ot µ ) = µ ot 3 gad 1 ) = µ ot ) 1 gad. Ainsi, ca ot =. n en déduit omme Ensuite, div B = µ B = µ ot ot ) gad div ). = 1 } div {{ } + gad 1. = 3.. = 1 e = pou, on aboutit à B = gad µ.. 3 ous cette fome, on aive à un ésultat tès similaie au dipôle électostatique. La quantité µ. joue le ôle d un potentiel magnétique scalaie. n etouve alos 3 typiquement l expession 5) ou l expession intinsèque :.3 onclusion B = µ 3 3. ). L expession du champ magnétique d un dipôle magnétique est tès similaie de celle d un dipôle électique. Notamment, la décoissance du champ est en 1/ 3. e Plus pécisément, 1 = δ ). ). 5

6 DA - 3 janvie 5 3 Annexe 3.1 Évaluation de P. )d l P Déjà, on emaque que est constant dans cette intégale. oit K un aute vecteu constant quelconque, alos Y = P. ) )d l P. K = P. ) K d l P = ot P. ) ) K d, où est une suface quelconque s appuyant su, et le otationnel concene la vaiable P. Alos, Y = P. ) ot K + gad P. ) K ) d. omme ot K = K est constant), et gad P. ) = f, on aive à P. ) )d l P. K = K) d = d ) K. ette égalité étant véifiée quel que soit K on peut pende u x, u y puis u z ), on peut en déduie P. )d l P = d = d). 3. Évaluation de P. ) jp ) dτ P onsidéons Z = P jp ))dτ P =. jp )) Pdτ P +. P) jp )dτ P. Le second teme obtenu est celui qu on désie évalue. Il este à tavaille su le pemie, et intéessons-nous à sa pojection su l axe x : X =. jp ))x P dτ P =.x P jp ))dτ P. n emaque que les opéateus potent su les coodonnées de P ) div P. )x ) P jp )) = P. )div x P jp )) + gad P. ).x P jp )). omme = gad P. ) et div x P jp )) = x P div jp ) + u x. jp ) = j x P ) en égime stationnaie ou ARQ magnétique), on obtient div P. )x ) P jp )) = P. )j x P ) + x P. jp ). f Le gadient pote su les coodonnées de P. n a ainsi P. = xp x + y P y + z P z, où i sont les constantes. Pende le gadient mène alos au ésultat indiqué. 6

7 DA - 3 janvie 5 Il faut éexpime X : X = P. )j x P )dτ P div P. )x ) P jp )) dτ P. La seconde intégale est égale au flux de P. )x P jp )) su la suface délimitant : elle est donc nulle ca les couants volumiques sont nécessaiement othogonaux à d su. Au total, P. ) jp ) dτ P = 1 P jp ))dτ P 7

DIPÔLE MAGNÉTOSTATIQUE

DIPÔLE MAGNÉTOSTATIQUE DIPÔLE MAGNÉTSTATIQUE I DIPÔLE MAGNÉTIQUE I1 Moment magnétique d une distibution de couant Le moment magnétique M d une distibution de couant est défini de la manièe suivante : Dans le cas d un cicuit

Plus en détail

Electrostatique : révisions de PCSI Compléments

Electrostatique : révisions de PCSI Compléments lectostatique : évisions de PCSI Compléments I lectostatique ; évisions de PCSI : Loi de Coulomb, calculs diect du champ et du potentiel : * Gadient d une somme et d un poduit : gad gad [ f g ] gad [ f

Plus en détail

MAGNÉTOSTATIQUE. Dipôle magnétique

MAGNÉTOSTATIQUE. Dipôle magnétique MP Cous de physique MAGÉTOTATIQUE Chapite Dipôle magnétique.1. oucle de couant Champ d induction magnétique su l axe d une boucle de couant ciculaie ous avons démonté, dès le pemie chapite du cous de magnétostatique,

Plus en détail

Mécanique des Milieux Continus Les coordonnées curvilignes

Mécanique des Milieux Continus Les coordonnées curvilignes 1 Mécanique des Milieux Continus Les coodonnées cuvilignes Jusqu à pésent nous avons tavaillé avec le système de coodonnées catésiennes ectangulaies (, x 2, x 3 ) ou (x i ) en abégé. Cependant, pou de

Plus en détail

L3 Phytem Outils mathématiques Correction du TD n o 7 Distributions

L3 Phytem Outils mathématiques Correction du TD n o 7 Distributions ENS de Cachan 13-14 L3 Phytem Outils mathématiques Coection du TD n o 7 Distibutions Execice 1. Soient p et q deux enties natuels. Calcule la distibution T = x p δ q où δ i est la déivée i ième de la mesue

Plus en détail

Extension tridimensionnelle de la notion d angle définie dans le plan.

Extension tridimensionnelle de la notion d angle définie dans le plan. 2 THEREME DE GAUSS 2.1 Notion d angle solide Extension tidimensionnelle de la notion d angle définie dans le plan. L angle solide dω, délimité pa un cône de demi-angle α coupant un élément de suface élémentaie

Plus en détail

ANALYSE III. Hiver Calculer les dérivées partielles et le gradient de f pour tout point et le vecteur normal à S en 1 2 (2 2, 1, 1).

ANALYSE III. Hiver Calculer les dérivées partielles et le gradient de f pour tout point et le vecteur normal à S en 1 2 (2 2, 1, 1). Séie 1 ANALYSE III Hive 009-010 infomations: http://cag.epfl.ch sections IN + SC Execice 1. (1) Soit f(x, y, z) = x 4 + y + z 1. Quelle est la fome géométique de la suface S = f 1 (0)? Calcule les déivées

Plus en détail

ÉLECTROMAGNÉTISME. Partie I

ÉLECTROMAGNÉTISME. Partie I Spé ψ 2011-2012 Devoi n 2 ÉLECTROMAGNÉTISME Patie I DISTRIBUTIONS ORTHORADIALES DE COURANT ÉLECTRIQUE On cheche à détemine le champ magnétique céé pa diveses distibutions othoadiales de couant électique

Plus en détail

ÉTUDE DU CHAMP MAGNÉTOSTATIQUE CRÉÉ PAR DES COURANTS PERMANENTS

ÉTUDE DU CHAMP MAGNÉTOSTATIQUE CRÉÉ PAR DES COURANTS PERMANENTS ÉTUDE DU CHAP AGNÉTOTATQUE CÉÉ PA DE COUANT PEANENT. CHAP CÉÉ PA UN COUANT ECTLGNE.1 Fil ectiligne de longueu finie Voi chapite pécédent avec application de la loi de Biot et avat.. Fil illimité filifome

Plus en détail

TD Cinématique des fluides

TD Cinématique des fluides PI Moissan 3 TD inématique des fluides eptembe 3 TD inématique des fluides I hamp de vitesse a. Le champ v ne dépend pas du temps, il est donc stationnaie. y x b. On calcule div v v x x donc l écoulement

Plus en détail

Propriétés de symétrie du champ magnétique

Propriétés de symétrie du champ magnétique Popiétés de symétie du champ magnétique Plan de symétie Plan d antisymétie Exemple : deux fils infinis paallèles à l'axe Oz pacouus pa un couant i. zoy plan de symétie zoy plan d antisymétie Diection et

Plus en détail

a 0 = = (24) pm : rayon de Bohr de H = 1/ (61) : constante de structure fine 2.1 Rappels: l atome d hydrogène non relativiste

a 0 = = (24) pm : rayon de Bohr de H = 1/ (61) : constante de structure fine 2.1 Rappels: l atome d hydrogène non relativiste 7 Chapite L atome d hydogène isolé Notations: q e =.607733 49 0 9 C : chage de l électon q p = q e à 0 pès : chage du poton m e = 9.0953 5 0 3 kg : masse de l électon M p =.67495 0 7 kg : masse du poton

Plus en détail

Choc élastique en 2 dimensions

Choc élastique en 2 dimensions Choc élastique en dimensions Pa Pascal Rebetez Juillet 008. Intoduction Nous étudions le choc élastique ente deux disques glissant sans fottement su un plan hoizontal. Cette étude est menée dans le cade

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le théorème de Gauss. Olivier GRANIER

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le théorème de Gauss. Olivier GRANIER Lycée Clemenceau PCI (O.Ganie Le théoème de Gauss Olivie GANIE Définition : I Flux du champ électostatique oit un champ électostatique défini dans un domaine de l espace. uface (Σ (C oienté n E ( θ uface

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Potentiels et champs électrostatiques. Olivier GRANIER

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Potentiels et champs électrostatiques. Olivier GRANIER Lycée Clemenceau CSI (O.Ganie) otentiels et champs électostatiques Olivie GRANIER INTRODUCTION Électostatique Électomagnétisme (Équations de Maxwell, fin XIX ème siècle) Magnétostatique hénomènes d induction

Plus en détail

Chapitre VII : Angle Solide

Chapitre VII : Angle Solide Chapite VII : Angle Solide de : Apès une étude attentive de ce chapite, vous seez capable défini un angle plan et donne l expession de l angle sous lequel on voit un ac de coube défini un angle solide

Plus en détail

Outils mathématiques

Outils mathématiques Themodnamique - Chapite 0 LES COAISSACES - Déivées patielles Déinition : Soit une onction de deu vaiables et La déivée patielle pa appot à de la onction est la onction des deu vaiables et, notée, telle

Plus en détail

Chapitre EM 1 : Charge électrique et champ électrostatique

Chapitre EM 1 : Charge électrique et champ électrostatique Chapite E 1 : Chage électique et champ électostatique Sciences hysiques - I Oigine, pemièe loi 1. Chage électique q Définition : la chage q d une paticule est une gandeu extensive qui caactéise les inteactions

Plus en détail

CALCUL TENSORIEL. 1 Algèbre tensorielle. 1.1 Composantes d un vecteur

CALCUL TENSORIEL. 1 Algèbre tensorielle. 1.1 Composantes d un vecteur CALCUL TENSORIEL Algèbe tensoielle Nous considéons un espace vectoiel euclidien E, de dimension N, su le cops des éels R. Chaque élément x de cet espace sea appelé vecteu, et sea noté avec un tait dessous

Plus en détail

MECANIQUE DYNAMIQUE D UN SOLIDE EN ROTATION EQUILIBRAGE. 1 Etude dynamique d un solide en rotation autour d un axe fixe O G

MECANIQUE DYNAMIQUE D UN SOLIDE EN ROTATION EQUILIBRAGE. 1 Etude dynamique d un solide en rotation autour d un axe fixe O G Sciences Indusielles Dynamique d un solide en otation - Equilibage MECANIQUE DYNAMIQUE D UN SLIDE EN RTATIN EQUILIBRAGE Etude dynamique d un solide en otation autou d un axe fixe Paamétage du poblème :

Plus en détail

ENVELOPPE SPHÉRIQUE SOUMISE À UNE PRESSION INTÉRIEURE

ENVELOPPE SPHÉRIQUE SOUMISE À UNE PRESSION INTÉRIEURE ENVELOPPE SPHÉRIQUE SOUMISE À UNE PRESSION INTÉRIEURE On considèe une enveloppe sphéique, homogène, de ayon intéieu a, de ayon extéieu b. Le matéiau qui la constitue est élastique pafaitement plastique,

Plus en détail

TD N 1 : Centre d inertie, Aire, Volume

TD N 1 : Centre d inertie, Aire, Volume Execice 1 : TD N 1 : Cente d inetie, Aie, olume Détemine la suface et l aie du cône d axe ( ; ) dont on a epésenté la demi-section cidessous : a Execice : Détemine la suface et l aie du toe d axe ( z ;

Plus en détail

CH.0 : NOTIONS D ANALYSE VECTORIELLE

CH.0 : NOTIONS D ANALYSE VECTORIELLE CH.0 : NOTION D ANALYE VECTORIELLE Plan (Clique u le tite pou accéde au paagaphe) ********************** CH.0 : NOTION D ANALYE VECTORIELLE... 1 I. QUELQUE OPERATEUR... 1 I.1. L OPERATEUR YMBOLIQUE «NABLA»...

Plus en détail

Ondes dans les plasmas

Ondes dans les plasmas Ondes dans les plasmas (PC*) 1 Ondes dans les plasmas I Popagation d une onde électomagnétique dans un plasma : 1 Définition d un plasma : Un plasma est un milieu composé d atomes ou de molécules ionisés

Plus en détail

- 1 - MPSI-PCSI. Mécanique 1ère Période. Cours de Cinématique du Point et du Solide. D.Feautrier

- 1 - MPSI-PCSI. Mécanique 1ère Période. Cours de Cinématique du Point et du Solide. D.Feautrier - 1 - MPSI-PCSI Mécanique 1èe Péiode Cous de Cinématique du Point et du Solide D.Feautie - 2-1 Pésentation Pou compende et amélioe éventuellement un mécanisme éel, il faut d abod le modélise, afin de pouvoi

Plus en détail

Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene. Faculté de Physique. Pr. DJELOUAH Hakim

Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene. Faculté de Physique. Pr. DJELOUAH Hakim Univesité des Sciences et de la Technologie Houai Boumediene Deuxiième Année des Fiilliièes Sciienttiifiiques des Uniivesiittés ett des Ecolles d Ingéniieus Faculté de Physique ELECTROMAGNETISME Cous &

Plus en détail

Physique Générale IV lundi 7 juillet 2003 Séance de révisions n 2

Physique Générale IV lundi 7 juillet 2003 Séance de révisions n 2 Phsique Généale IV lundi 7 juillet Séane de évisions n Exeie Pession de adiation su une sphèe Lévitation (Ondes életomagnétiques) Los de la séane d exeies, nous avons vu que les photons possèdent une quantité

Plus en détail

Plan du cours. Electromagnétisme - L2 PCGI - Université Rennes

Plan du cours. Electromagnétisme - L2 PCGI - Université Rennes Plan du cous ch. Intoduction ch. Vecteus et champs ch.3 Champ et Potentiel électostatiques ch.4 Champ Magnétique ch.5 Induction électomagnétique ch.6 Popagation des ondes électomagnétiques ch.7 Raonnement

Plus en détail

Travaux Dirigés de M 1

Travaux Dirigés de M 1 TD M 1 Coection PCSI 2 2013 2014 Tavaux Diigés de M 1 Execice 1 : Déplacement d un point matéiel le long d une came Un point matéiel A est asteint à se déplace dans le plan x d un éféentiel R, le long

Plus en détail

Année Universitaire UFR SSMT. Licence 2 PC, EEM, EEAI. ELECTOMAGNETISME 1 ère Session Durée 2heures

Année Universitaire UFR SSMT. Licence 2 PC, EEM, EEAI. ELECTOMAGNETISME 1 ère Session Durée 2heures Année Univesitaie 2012-2013 UFR SSMT Licence 2 PC, EEM, EEAI ELECTOMAGNETISME 1 èe Session Duée 2heues Execice 1 : Champ magnétique cée pa un câble coaxial On considèe un câble coaxial infini cylindique

Plus en détail

Centre d inertie, Opérateur d inertie

Centre d inertie, Opérateur d inertie PI es Ulis Cous CI8 DYNAMIUE DE YTEME Cente d inetie, Opéateu d inetie I CENTRE D INERTIE Un point G est cente d inetie du sstème matéiel Σ s il véifie la elation : avec = µ ( dv ( et ( P Σ GP( = 0 µ la

Plus en détail

ETUDE D'UN MONTAGE DE ROULEMENT

ETUDE D'UN MONTAGE DE ROULEMENT Sciences Indusielles Sujet : Enoncé INETIQUE DES SYSTEMES MTEIELS ETUDE D'UN MONTGE DE OULEMENT Sciences industielles Page Jacques ÏHE Jean-Mac HÉEU EduKlub S.. Tous doits de l auteu des œuves ésevés.

Plus en détail

Electronique B8 Notes de cours leçons n 1 et n 2

Electronique B8 Notes de cours leçons n 1 et n 2 Electonique B8 Notes de cous 1 ELETROTATIQUE ET MAGNETOTATIQUE... 2 I HAMP ELETRIQUE... 2 I.1 Loi de oulomb... 2 I.2 Tavail et potentiel électostatique... 3 II. LOI DE GAU... 4 II.1 Epession intégale...

Plus en détail

IX : Antennes filaires *******************

IX : Antennes filaires ******************* VAUDON Patick Maste Recheche Télécommunications Hautes Féquences et Optiques IRCOM Univesité de Limoges IX : Antennes filaies ******************* D un point de vue qualitatif, leu fonctionnement peut s

Plus en détail

Sciences Industrielles

Sciences Industrielles Sciences Industielles Cente d intéêt : Cinématique Duée : heues maxi PSI Lycée Clemenceau - Nantes Execices complémentaies Etude cinématique d une pompe hydaulique (extait du sujet TPE PSI 97) Desciption

Plus en détail

Cours MF206 : Ecoulements rampants et laminaires. Peinture de tubes horizontaux

Cours MF206 : Ecoulements rampants et laminaires. Peinture de tubes horizontaux Cous MF206 : Ecoulements ampants et laminaies Petite classe n 2 (06-02-2009) Ecoulements de lubification à suface libe Peintue de tubes hoiontaux Dans les opéations de evêtement de tubes hoiontaux pa une

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le champ magnétique. La loi de Biot et Savart.

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le champ magnétique. La loi de Biot et Savart. Lycée Clemenceau PCSI 1 (O.Ganie Le champ magnétique La loi de Biot et Savat Olivie GRANIER 1 - Intoduction : I Pésentation du champ magnétique L électostatique est l étude des inteactions ente paticules

Plus en détail

CHAMP DE GRAVITATION.

CHAMP DE GRAVITATION. CHAMP DE GRAVITATION. Intoduction : Apès avoi monté une analogie ente les champs de gavitation et les champs électostatiques (champs newtoniens), nous allons explicite leus popiétés communes, pemettant

Plus en détail

Navier-Stokes : écoulements souterrains et lubrification

Navier-Stokes : écoulements souterrains et lubrification Mécanique des fluides - Bachelo - 206 - TD Navie-Stokes : écoulements souteains et lubification Eecice : écoulement dans les milieu poeu satués, loi de Dac A En 856, l ingénieu Hen Dac s intéessait à l

Plus en détail

Exercices pour le chapitre 9 :

Exercices pour le chapitre 9 : Execices pou le chapite 9 : Révisions 1 Execices de niveau II Vesion 26 mai 213 NIVEAU IIa Vases communicants On considèe deux ésevois R 1 et R 2 dont les niveaux d eau espectifs sont notés h 1 et h 2

Plus en détail

Mécanique des fluides C. Coste

Mécanique des fluides C. Coste Univesité Pais 7 Pépaation à l Agégation Intene de Physique 2013-2014 Mécanique des fluides C. Coste 15 Janvie 2014 (Un fomulaie est founi à la fin du texte) Bibliogaphie E. Guyon, J.-P. Hulin & L. Petit,

Plus en détail

I. Les trois lois de Kepler :

I. Les trois lois de Kepler : CHAPITRE N 3 PARTIE B MOUVEMENTS DES SATELLITES ET DES PLANETES TS I. Les tois lois de Keple : Au XVIIème siècle, Johannes Keple (1571-1630) constate que les planète tounent autou du soleil selon des tajectoies

Plus en détail

Schwarzschild. Denis Gialis. s dr 2 r 2 dθ 2 r 2 sin 2 θ dϕ 2, , peut se mettre sous la forme, 2h r s u 2,

Schwarzschild. Denis Gialis. s dr 2 r 2 dθ 2 r 2 sin 2 θ dϕ 2, , peut se mettre sous la forme, 2h r s u 2, [Poblème] Géodéique dan l epace-temp de Schwazchild Deni Giali On conidèe un epace-temp de Schwazchild muni de la métique, d = c ) dt ) d dθ in θ dϕ, avec = G M/c A - Géodéique de paticule maive A- - Détemine

Plus en détail

) de ce plan et un nombre réel positif r. Un point P = ( x P

) de ce plan et un nombre réel positif r. Un point P = ( x P Mathématiques e Niv. et Toisième patie : Géométie Théoie chapite 4 HAPITRE 4 ERLES 4. Equation d'un cecle donné pa son cente et son ayon 4.. Equation catésienne d'un cecle Nous savons déjà qu'un cecle

Plus en détail

Statique, postures d équilibre, forces et moments aux articulations

Statique, postures d équilibre, forces et moments aux articulations Statique, postues d équilibe, foces et moments aux aticulations Chapite 1 L objet de toutes études biomécaniques est d analyse au taves d un double système de foces (foces intenes et extenes) les postues

Plus en détail

EM1. dl dl. d j. M. Tube de courant élémentaire. Elément de courant : PSI ANNEE SCOLAIRE 2010/2011 Interrogation EM1/EM2 : Corrigé

EM1. dl dl. d j. M. Tube de courant élémentaire. Elément de courant : PSI ANNEE SCOLAIRE 2010/2011 Interrogation EM1/EM2 : Corrigé I ANNEE OLAIE 1/11 Inteogation E1/E : oigé E1 ouants voluiques : oit un conducteu dans lequel on définit, en un point, la densité voluique de chages obiles (,t) ainsi que la vitesse oyenne de ces poteus

Plus en détail

Plan de l intervention

Plan de l intervention Plan de l intevention 1. Potaits d atmosphèe 2. Les lois physiques qui égissent les mouvements atmosphéiques 3. Les petubations des moyennes latitudes 4. La convection Les lois physiques qui égissent les

Plus en détail

Plan du cours. Electromagnétisme - L2 PCGI - Université Rennes

Plan du cours. Electromagnétisme - L2 PCGI - Université Rennes Plan du cous ch. Intoduction ch.2 Vecteus et champs ch.3 Champ et Potentiel électostatiques into au ch. 4: elativité esteinte ch.4 Champ Magnétique ch.5 Induction électomagnétique ch.6 Popagation des ondes

Plus en détail

TENSIONS ET COMPRESSIONS DANS DES CORPS EN ROTATION

TENSIONS ET COMPRESSIONS DANS DES CORPS EN ROTATION A 005 PHYS. I ÉCLE NATINALE DES PNTS ET CHAUSSÉES, ÉCLES NATINALES SUPÉRIEURES DE L'AÉRNAUTIQUE ET DE L'ESPACE, DE TECHNIQUES AVANCÉES, DES TÉLÉCMMUNICATINS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE SAINT-ÉTIENNE,

Plus en détail

Cinématique du solide indéformable

Cinématique du solide indéformable Cinématique du solide indéfomable Cinématique du solide indéfomable 1 «Je te donne un bonbon, tu me donnes un bonbon, nous avons chacun un bonbon. Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons

Plus en détail

Chapitre 4.8 Le champ magnétique généré par une boucle de courant

Chapitre 4.8 Le champ magnétique généré par une boucle de courant Chapite 4.8 Le champ magnétique généé pa une boucle de couant Champ d une spie Si l on coube note ligne de couant en cecle, on peut défini l oientation du champ magnétique à l aide de la ègle de la main

Plus en détail

CH.26 : ELECTROSTATIQUE

CH.26 : ELECTROSTATIQUE CH.6 : LCTROSTATIQU lan (Clique su le tite pou accéde au paagaphe) ********************** CH.6 : LCTROSTATIQU... 1 I. NOTION D CHAM LCTROSTATIQU... I.1. LOI D COULOMB... I.. CHAM CR AR UN CHARG ONCTULL...

Plus en détail

Éléments d'électromécanique

Éléments d'électromécanique Éléments d'électomécanique «Il faut ête constamment dans une elative désoganisation, en pete d équilibe constante. Vous avez fait du ski? C est le même mécanisme La condition du mouvement, c est d ête

Plus en détail

β est un angle inscrit

β est un angle inscrit HAPITRE 4 : ERLES 4.1 Définitions Un cecle Γ est un ensemble de point situés à une distance donnée d'un point fixe. Le point fixe est le cente et la distance donnée le ayon du cecle. est le cente et un

Plus en détail

TOPOGRAPHIE DE QUELQUES ÉCOULEMENTS

TOPOGRAPHIE DE QUELQUES ÉCOULEMENTS PSI Bizeux h. DF2 : Étude cinématique des fluides 14 HAPITRE DF2 D ÉTUDE INÉMATIQUE DES FLUIDES TOPOGRAPHIE DE QUELQUES ÉOULEMENTS Nous avons vu dans le chapite pécédent que la desciption du mouvement

Plus en détail

Chapitre 2.7 Le potentiel électrique et les conducteurs

Chapitre 2.7 Le potentiel électrique et les conducteurs hapite.7 Le potentiel électique et les conducteus Le potentiel dans un conducteu en équilibe électostatique Nous savons que le champ électique E v à l intéieu d un conducteu est toujous nul à l équilibe

Plus en détail

Analyser un circuit électrocinétique

Analyser un circuit électrocinétique PCS, Fabet (Metz) Électocinétique, TD n 00 0 Le cous nalyse un cicuit électocinétique Cout-cicuite un généateu idéal de tension, ie elie ses deux bones pa un fil, evient à lui impose une ddp nulle ente

Plus en détail

RAYONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE... 2

RAYONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE... 2 Electonique 8 Notes de cous 1 Géad Hincelin RAYONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE... I. INTRODUCTION... II. DOULET ELECTROSTATIQUE... II.1 Equation de Poisson... II. Potentiel céé pa une distibution de chages...

Plus en détail

Force et champ électrostatiques

Force et champ électrostatiques Mécanique & Électicité http://membes.lycos.f/wphysiquechimie Pemièes S Foce et champ électostatiques Execice 75 Soient deux chages immobiles placées dans le vide en A (q = - 0-8 C) et en B (q = 4.0-8 C).

Plus en détail

Objectifs : Connaître la constitution d un condensateur, analyser son fonctionnement et connaître les lois d associations de condensateurs.

Objectifs : Connaître la constitution d un condensateur, analyser son fonctionnement et connaître les lois d associations de condensateurs. hapite 6 : LES ONDENSTERS Objectifs : onnaîte la constitution d un condensateu, analyse son fonctionnement et connaîte les lois d associations de condensateus. I onstitution et symbole : Le condensateu

Plus en détail

Structures de la matière

Structures de la matière Themodynamique - Stuctues de la matièe 1 Stuctues de la matièe Les stuctues de bases: La matièe est un mélange d espèces chimiques (ai pu = azote + oxygène + eau + dioxyde de cabone + gaz aes). L espèce

Plus en détail

CORRIGÉ TD 2, CRISTALLO.

CORRIGÉ TD 2, CRISTALLO. CORRIGÉ TD 2, CRISTALLO. 1.1 Éléments de symétie de la fome du diamant : - 3 axes diects d ode 4 donnés dans l énoncé; - 4 axes d'ode 3 : chacun passe pa le cente de deux faces paallèles; - 6 axes d'ode

Plus en détail

3- EQUATION DE PROPAGATION DES ONDES ELECTRO-MAGNETIQUES

3- EQUATION DE PROPAGATION DES ONDES ELECTRO-MAGNETIQUES 3- QUATION D PROPAGATION DS ONDS LCTRO-MAGNTIQUS Plaçons nous dans le vide hos des endoits où il a des chages ou des couants. Repenons les équations de Maxwell données plus haut et combinons les deux équations

Plus en détail

Année universitaire 2012/2013

Année universitaire 2012/2013 Année univesitaie 1/13 Examen Electomagnétisme PEIP Aix-Maseille Univesité 15 janvie 13 5 poblèmes - ecto veso / Duée e l épeuve heues alculettes stanas autoisées / Fomulaie Page A4 autoisée 1. (4pts Quate

Plus en détail

CH.29 : ONDES ELECTROMAGNETIQUES

CH.29 : ONDES ELECTROMAGNETIQUES CH.9 : ONDS LCTROMAGNTIQUS Plan (Clique su le tite pou accéde au paagaphe) ********************** CH.9 : ONDS LCTROMAGNTIQUS... I. LS POSTULATS D L... I.. LOI D FORC D LORNTZ... I.. LS QUATIONS D MAXWLL...

Plus en détail

Chapitre 3: Mouvement d'une particule soumise à une force centrale. Gravitation

Chapitre 3: Mouvement d'une particule soumise à une force centrale. Gravitation 1e B et C Paticule soumise à une foce centale. Gavitation 4 Chapite : Mouvement d'une paticule soumise à une foce centale. Gavitation 1. Paticule en mouvement ciculaie unifome Il a été établi plus haut

Plus en détail

Lois de l électrocinétique dans l ARQS

Lois de l électrocinétique dans l ARQS Lois de l électocinétique dans l QS oection PS 01 01 Lois de l électocinétique dans l QS Execice auto-coectif 1 : ouant intensité et puissance dans une ésistance alcule la puissance dissipée dans une ésistance

Plus en détail

III - Approximation de l optique géométrique - rayon lumineux.

III - Approximation de l optique géométrique - rayon lumineux. III - Appoimation de l optique géométique - aon lumineu. Un faisceau lumineu de lage section peut ête, à l aide de diaphagmes, amené à un pinceau étoit. n peut mathématiquement idéalise ce pinceau pa une

Plus en détail

EXERCICES DE MAGNETISME ENONCES

EXERCICES DE MAGNETISME ENONCES Execice 1 : Champ magnétique teeste EXERCCES DE MAGNETSME ENNCES Un solénoïde compotant N = 1000 spies jointives a pou longueu = 80 cm. l est pacouu pa un couant d intensité. a) Faie un schéma su lequel

Plus en détail

Bases théoriques 2 : Ondes planes, ondes sphériques Conditions aux limites Fonctions de Green et Formulations intégrales

Bases théoriques 2 : Ondes planes, ondes sphériques Conditions aux limites Fonctions de Green et Formulations intégrales Bases théoiques : Ondes planes, ondes sphéiques Conditions aux limites Fonctions de Geen et Fomulations intégales Ondes planes On cheche des solutions de l équation des ondes ne dépendant que de la vaiable

Plus en détail

5 - THÉORIE GÉNÉRALE DES ÉCOULEMENTS À POTENTIEL DE VITESSE.

5 - THÉORIE GÉNÉRALE DES ÉCOULEMENTS À POTENTIEL DE VITESSE. 5 - THÉORIE GÉNÉRALE DES ÉCOULEMENTS À POTENTIEL DE VITESSE. On pésente ici les pincipes généaux qui sont à la base du calcul des écoulements à potentiel de vitesse ti-dimentionnels, éventuellement instationnaies

Plus en détail

Chapitre 9: Dynamique d un solide indéformable

Chapitre 9: Dynamique d un solide indéformable Chapite 9: Dynamique d un solide indéfomable Intoduction Dans ce chapite, nous allons nous intéesse à la dynamique d un solide indéfomable (pas un fluide donc). Ceci nous pemetta d étudie la otation d

Plus en détail

CONCOURS 3 EME ANNEE MECANIQUE ECOLE NORMALE SUPERIEURE DE CACHAN COMPOSITION DE MECANIQUE ET CONCEPTION. Durée : 4 Heures

CONCOURS 3 EME ANNEE MECANIQUE ECOLE NORMALE SUPERIEURE DE CACHAN COMPOSITION DE MECANIQUE ET CONCEPTION. Durée : 4 Heures CONCOURS 3 EME ANNEE MECANIQUE ECOLE NORMALE SUPERIEURE DE CACHAN COMPOSITION DE MECANIQUE ET CONCEPTION Duée : 4 Heues Le sujet compote 8 pages de texte, 7 pages de document et document éponse fomat A3.

Plus en détail

Chapitre I Rappels mathématiques

Chapitre I Rappels mathématiques Phs 1, mécanique du point matéiel : P. Badis Bennece Chapite I Rappels mathématiques I-1. Intoduction Le mot phsique vient d un mot gec qui signifie natue, donc la phsique est une science qui s intéesse

Plus en détail

TP HF Manipulation 4 ANTENNES HYPERFREQUENCES

TP HF Manipulation 4 ANTENNES HYPERFREQUENCES TP HF Manipulation 4 NTENNES HYPEFEQUENES I. Intoduction Une antenne est un dispositif assuant la tansmission ente une onde électomagnétique se popageant en espace libe et une onde guidée dans une ligne

Plus en détail

Aspects énergétiques des systèmes mécaniques. Elémentaire : qui s effectue sur un déplacement infinitésimal (ou élémentaire)

Aspects énergétiques des systèmes mécaniques. Elémentaire : qui s effectue sur un déplacement infinitésimal (ou élémentaire) I. Tavail élémentaie d une foce. spects énegétiques des systèmes mécaniques Elémentaie : qui s effectue su un déplacement infinitésimal (ou élémentaie). Tavail d une foce su un tajet quelconque. Le tavail

Plus en détail

Mouvement dans un champ de forces centrales conservatives

Mouvement dans un champ de forces centrales conservatives MPSI - Mécanique II - Mouvement dans un champ de foces centales consevatives page /5 Mouvement dans un champ de foces centales consevatives Table des matièes Foces centales consevatives. Exemple de la

Plus en détail

Exercices sur les fluides non newtoniens

Exercices sur les fluides non newtoniens Execices su les fluides non newtoniens IUT - GTE - Maseille 2012-13 1 Étude d un éfigéant d huile Un éfigéant d huile est composé d un goupe de 100 tubes cylindiques en paallèle de diamète D = 0.01 m et

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP PHYSIQUE 2. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont autorisées. * * *

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP PHYSIQUE 2. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont autorisées. * * * SESSION 006 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP PHYSIQUE Duée : 4 heues Les calculatices sont autoisées. * * * NB : Le candidat attachea la plus gande impotance à la claté, à la pécision et à la concision de

Plus en détail

Etude d'une famille de renvois d angle de précision

Etude d'une famille de renvois d angle de précision Etude d'une famille de envois d angle de pécision Le sujet compote 8 pages de texte et 3 documents Pésentation des envois d angle de pécision Liste des figues et documents : Page de gade : Pésentation

Plus en détail

Cours MF206 : Ecoulements rampants et laminaires. La cuiller dans le miel *

Cours MF206 : Ecoulements rampants et laminaires. La cuiller dans le miel * Cous MF06 : Ecoulements ampants et laminaies Eamen : Vendedi 0 Mas 009 La cuille dans le miel * y po e e h(,t) g R Ω On s intéesse au compotement d une couche mince de luide isqueu (le miel) ecouant un

Plus en détail

Travaux pratiques débutants TPD Expérience N o 31. Cycle d hystéresis. Assistant responsable Oscar Cubero (217) 1 novembre 2006

Travaux pratiques débutants TPD Expérience N o 31. Cycle d hystéresis. Assistant responsable Oscar Cubero (217) 1 novembre 2006 Tavaux patiques débutants TPD Expéience N o 31 Cycle d hystéesis Assistant esponsable Osca Cubeo (217) 1 novembe 2006 Résumé Cette expéience pemet de mesue le cycle d hystéesis et la peméabilité d un matéiel

Plus en détail

ÉNERGIE ÉLECTROMAGNÉTIQUE

ÉNERGIE ÉLECTROMAGNÉTIQUE ÉNERGIE ÉLECTROMAGNÉTIQUE Le champ électomagnétique agit su les chages mobiles et peut leu tansfée de l énegie (ex : mise en mouvement des chages de l antenne éceptice d un écepteu adio, effet joule dans

Plus en détail

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Poblème 1 Condensateu en égime vaiable (extait de l'examen S3SMPE 2002-2003) On considèe un condensateu plan à amatues ciculaies, de ayon a, distantes de d, alimenté

Plus en détail

DYNAMIQUE DES FLUIDES

DYNAMIQUE DES FLUIDES PSI Bizeux Ch. DF5 : Exemples de bilans en dynamique des fluides 54 CHAPITRE DF5 D EXEMPLES DE BILANS EN DYNAMIQUE DES FLUIDES. INTRODUCTION Jusqu à pésent, nous n avons étudié que de la dynamique locale

Plus en détail

MAGNETOSTATIQUE. Champ magnétique

MAGNETOSTATIQUE. Champ magnétique MAGNETOTATIQUE Chapite 1 Champ magnétique PLAN I. Bef apeçu histoique II. Mise en évidence du champ magnétique III. Topogaphie des champs magnétiques IV. Calcul du champ magnétique, loi de Biot et avat

Plus en détail

Chapitre VIII Introduction à la spectroscopie Spectroscopie de rotation

Chapitre VIII Introduction à la spectroscopie Spectroscopie de rotation 187 Chapite VIII Intoduction à la spectoscopie Spectoscopie de otation 1. Domaine électomagnétique et énegies moléculaies 1.1. Les égions du specte électomagnétiques utilisées en chimie moléculaie Etymologiquement,

Plus en détail

Rappels Mathématiques

Rappels Mathématiques Rappels Mathématiques Les mathématiques sont l outil de ase du phsicien. Les mathématiques pemettent de décie de manièe fomelle le compotement du monde phsique qui nous entoue. Nous appelons ièvement quelques

Plus en détail

Etude d un système à l équilibre

Etude d un système à l équilibre Etude d un système à l équilibe 1 Intoduction Le but de ce chapite est d intoduie une technique pemettant de calcule les pobabilités qu un système physique soit dans un état donné du système. Cela étant

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2005-2006 Devoi n 6 CONVERSION DE PUISSANCE Patie I MOTEUR A COURANT CONTINU COMMANDE PAR UN HACHEUR On appelle (figue 1) le schéma équivalent du moteu à couant continu à excitation sépaée : u epésente

Plus en détail

LE RESSAUT HYDRAULIQUE

LE RESSAUT HYDRAULIQUE ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES, ÉCOLES NATIONALES SUPÉRIEURES DE L AÉRONAUTIQUE ET DE L ESPACE, DE TECHNIQUES AVANCÉES, DES TÉLÉCOMMUNICATIONS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE SAINT-ÉTIENNE, DES

Plus en détail

CHAPITRE DF4 D FLUIDES RÉELS : VISCOSITÉ

CHAPITRE DF4 D FLUIDES RÉELS : VISCOSITÉ PSI Bizeux Ch. DF4 : Fluides éels : viscosité 46 CHAPITRE DF4 D FLUIDES RÉELS : VISCOSITÉ Dans ce chapite des écoulements de fluides incompessibles éels et examineons l influence de leu viscosité su ces

Plus en détail

Ondes électromagnétiques Antennes BR

Ondes électromagnétiques Antennes BR Ondes électomagnétiques Antennes BR A. Mots clés Dipôle ayonnant, champs émis, champs statiques, champ poche, champ lointain, puissance ayonnée, gain, diectivité, angle solide, densité de puissance, antenne

Plus en détail

Premier ordre. En BF, le condensateur se comporte comme un interrupteur ouvert, on reconnaît un pont diviseur de tension et u s =

Premier ordre. En BF, le condensateur se comporte comme un interrupteur ouvert, on reconnaît un pont diviseur de tension et u s = TD E 7 oection PSI 05 06 TAVAUX DIIGÉS E 7 Pemie ode Execice : Filte électique du pemie ode Soit le cicuit epésenté ci-dessous et pou lequel u e est une tension sinusoïdale de pulsation et la tension de

Plus en détail

Observatoire astronomique de la Pointe du diable

Observatoire astronomique de la Pointe du diable Obsevatoie astonomique de la Pointe du diable . Le télescope Schmidt-Cassegain Sous une coupole de 3,60lm, l obsevatoie abite un télescope de type Schmidt-Cassegain. Cassegain, cela signifie que le mioi

Plus en détail

Chapitre II- Lois fondamentales de la magnétostatique

Chapitre II- Lois fondamentales de la magnétostatique 1 hapite - Lois fondamentales de la magnétostatique Aucune des lois fondamentales citées ici ne sea démontée. Elles constituent des faits d expéience taduits dans un fomalisme mathématique, apué au fil

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE MP PHYSIQUE 1. Durée : 4 heures

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE MP PHYSIQUE 1. Durée : 4 heures SESSION 1 MPP13 EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE MP PHYSIQUE 1 Duée : 4 heues NB : Le candidat attachea la plus gande impotance à la claté, à la pécision et à la concision de la édaction Si un candidat est

Plus en détail

COURANT CONTINU, MULTIMETRES, THEOREME DE THEVENIN... a) On considère le montage ci-dessous. Déterminer les intensités des courants I, I 1 et I 2.

COURANT CONTINU, MULTIMETRES, THEOREME DE THEVENIN... a) On considère le montage ci-dessous. Déterminer les intensités des courants I, I 1 et I 2. OUNT ONTINU, MULTIMETES, THEOEME DE THEVENIN... 1 Execice 1 a) On considèe le montage cidessous. Détemine les intensités des couants I, I 1 et I 2. p I ' I1 I 2 (E, ) 1 2 ' b) Si pou une aison quelconque,

Plus en détail

Ondes dans les plasmas (MP)

Ondes dans les plasmas (MP) Ondes dans les plasmas (MP) Ondes M dans les plasmas, tanspaents de cous, MP, Lycée Montesquieu (Le Mans), Olivie Ganie Chapite Ondes dans les plasmas I Popagation d une onde électomagnétique dans un plasma

Plus en détail

INTERFÉRENCE DE LA LUMIÈRE. LE DISPOSITIF D YOUNG

INTERFÉRENCE DE LA LUMIÈRE. LE DISPOSITIF D YOUNG INTERFÉRENCE DE LA LUMIÈRE. LE DISPOSITIF D YOUNG. Objectifs.. étudie l inteféence de la lumièe.. détemine la longueu d onde d une adiation monochomatique. Rappels théoiques On dit que l inteféence se

Plus en détail