Lorsqu une question comporte un résultat numérique à vérifier, ce résultat doit être considéré comme «vrai» si l égalité est vérifiée à ±2% Question 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lorsqu une question comporte un résultat numérique à vérifier, ce résultat doit être considéré comme «vrai» si l égalité est vérifiée à ±2% Question 1"

Transcription

1 Averissemen concernan l ensemble de l épreuve : Lorsqu une quesion compore un résula numérique à vérifier, ce résula doi êre considéré comme «vrai» si l égalié es vérifiée à ±2% LCTRICIT GNRAL SYSTMS LINAIRS Quesion On considère le dipôle suivan : A L C o C B L = 0,5 H C = 2 pf C o = 22 pf (A) La parie réelle de l'admiance de ce dipôle es nulle. (B) Le module de l'impédance de ce dipôle es nul à la fréquence 48 khz. (C) Le module de l'admiance de ce dipôle es nul à la fréquence 66,2 khz. (D) A la fréquence 50 khz, ce dipôle a un comporemen inducif. () On uilise ce dipôle de la façon suivane, e() éan une ension sinusoïdale : R A e() L C C o u() A la fréquence 62 khz, la ension u() es en avance par rappor à la ension e(). B Quesion 2 Soi le circui suivan : R e() R2 C s() R = 2,2 k Ω R 2 = 6,8 k Ω C = 0 nf (A) La foncion de ransfer S( jω) ( jω) peu s'écrire sous la forme ω j. ωo K. ω + j. ωo.

2 (B) La fréquence de coupure à -3 db de ce filre es égale à 2,3 khz. (C) e() es une ension sinusoïdale d'ampliude 2 V e de fréquence 9,6 khz. La ension de sorie, en régime permanen, es alors sinusoïdale, d'ampliude,07 V e de fréquence 9,6 khz. Pour les deux iems suivans, e() es un signal périodique : e 0 o T T = 0 µs o = 2 µs = 6 V (D) La valeur moyenne de s() es égale à 0,9 V. () s() es un signal recangulaire, de rappor cyclique égal à 0,2. Quesion 3 Le circui suivan es éudié en régime harmonique : R C e() R 2 C 2 s() R = 795,8 Ω R 2 =,59 k Ω C = 2 nf C 2 = nf ( jω) ( jω) (B) Le diagramme asympoique du gain de H ( jω) es : (A) La foncion de ransfer ( jω) S H = es du premier ordre. +6 db 0dB G(dB) +20 db/déc 50 khz -20dB/déc f (C) A 00 khz, le gain de H ( jω) es égal à 6 db. (D) Soi e() = + sin(2. π ). n régime permanen, on a alors : S() = 0,5. sin(2. π π ) () Il exise une fréquence pour laquelle l'enrée e la sorie son en phase. 2

3 LCTRONIQU ANALOGIQU Quesion 4 Pour les cinq iems suivans, l'amplificaeur opéraionnel es considéré comme éan parfai, avec une ension de sauraion égale à 2 V. (A) R 2 R - e + s R = 2,2 k Ω R 2 = 4,7 k Ω Le gain de ce monage es égal à 6,6 db (B) + e - R 2 s R R = 2,2 k Ω R 2 = 4,7 k Ω La caracérisique saique de ce monage es : s(env) +2-3, ,82 e(env) -2 (C) R 2 C R - e + s R = 2,2 k Ω R 2 = 6,8 k Ω C = 0 nf A khz, le gain de ce monage es égal à 7,9 db. 3

4 (D) e + - R 2 s R C R = 4,7 k Ω R 2 = 6,8 k Ω C = 2,2 nf La foncion de ransfer de ce monage es : H ( jω) S = 6 ( jω) + 25,3.0.jω = 2,45. ( jω) + 4, jω () e - + s Il s'agi du monage suiveur. Quesion 5 Soi le monage asable suivan : R 2 u() R u() 2 + +V - -V C R s() R = 3,3 k Ω R 2 = 4,7 k Ω C = 2,2 nf R =,5 k Ω (A) Si la ension de sauraion de l'amplificaeur opéraionnel es égale à 2V, sa ension d'alimenaion V es forcémen égale à 2 V. L'amplificaeur opéraionnel es mainenan considéré comme éan parfai, avec une ension de sauraion, noée V sa, égale à 2 V. (B) Le signal u 2 () es un signal périodique compris enre -5 V e +5 V. (C) La période du signal de sorie s() dépend de la ension de sauraion V sa. (D) La fréquence de s() es égale à 345 khz. () n inversan les enrées + e de l'amplificaeur opéraionnel, la sorie s() es aussi inversée. 4

5 Quesion 6 Pour oues les iems de cee quesion, on supposera que le ransisor n es pas sauré, e que l on a β >>. (A) Pour le circui ci-conre on a : I c β = I c β R b I c (B) Pour le circui ci-conre on a : I c I c β = I c β R b R c (C) Pour le circui ci-conre on a : I c β = 0 I c R c R b (D) Pour le circui ci-conre on a : I c β = 0 I c R c U Re 5

6 () Pour le circui ci-conre on a : I c β = 0 R b I c R c U R e LCTRONIQU NUMRIQU représene le T logique représene le OU logique représene le OU exclusif Les symboles logiques son les suivans : & = T logique OU logique OU exclusif NON Quesion 7 (A) La able de vérié du OU exclusif à deux enrées a e b es : a b Sorie (B) Le OU exclusif peu êre réalisé de la façon suivane : a S b 6

7 (C) On donne la foncion logique S à quare variables a, b, c e d : S = a b c d a b c d a b c d a b c d a b c d a b c d a b c d L'expression minimale de S es donnée par le schéma suivan : a b c d & & S & (D) Le sysème de sorie S e d'enrées a, b e c don le comporemen es décri par le chronogramme suivan es un sysème combinaoire : a b c S () Soi le circui suivan : e & s e 2 & s 2 7

8 Ce circui obéi au chronogramme suivan : e e2 s Quesion 8 Soi un sysème logique conçu à parir de rois bascules D sensibles sur fron monan de l'horloge. Q 0 Q = Q 2 = = D 0 Q 0 D Q D 2 Q 2 Horloge Q 0 Q Q 2 (A) D 0 = Q Q2 Q0 Q2 Q0 (B) Si l'éa iniial es Q 2 Q Q 0 = 000, on va, au bou d'un cerain emps, décrire un cycle consiué de quare combinaisons Q 2 Q Q 0 différenes. (C) Si l'éa iniial es Q 2 Q Q 0 = 0, on va, au bou d'un cerain emps, décrire un cycle consiué de quare combinaisons Q 2 Q Q 0 différenes. (D) Il exise un éa Q 2 Q Q 0 el que si l'on iniialise le sysème dans ce éa, on rese bloqué sur ce éa. () La seule façon d'observer l'éa Q 2 Q Q 0 = 0 es d'iniialiser le sysème dans ce éa. 8

9 LCTRONIQU D PUISSANC Quesion 9 On considère un redresseur monophasé consiué de deux hyrisors e de deux diodes : v() i() u() i () c charge La ension v() es la ension réseau (50 Hz, 230 V efficace). La charge sera soi une résisance R égale à 40 Ω, soi un généraeur de couran consan I o de valeur 5 A. ψ es l'angle d'amorçage (par rappor à l'amorçage naurel), égal à 50 pour les cinq iems. (A) Avec la résisance R comme charge, la valeur moyenne de la ension u() es égale à 70V. (B) Avec le généraeur de couran I o comme charge, la valeur moyenne de la ension u() es égale à 58,6 V. (C) Avec le généraeur de couran I o comme charge, la valeur efficace de la ension u() es égale à 230 V. (D) Avec la résisance R comme charge, la valeur efficace du couran i c () es égale à 5,75 A. () Avec le généraeur de couran I o comme charge, la valeur efficace du couran i() es égale à 5 A. 9

10 LCTROMAGNTISM On considère le circui magnéique suivan : Quesion 0 S I N l Ce circui magnéique sera supposé non sauré, e les fuies magnéiques seron négligées. On donne : Secion consane S = 2 cm 2 Perméabilié relaive µ r = 800 Longueur moyenne du circui magnéique l = 30 cm Nombre de spires de la bobine N = On rappelle la valeur de la perméabilié magnéique du vide µ = 4π 0 USI. (A) Pour avoir une inducion magnéique B égale à,2 T, il fau un couran I égal à,8 A. (B) L'inducance propre de la bobine es égale à 0,34 mh. (C) Pour un couran I égal à 2 A, l'énergie élecromagnéique emmagasinée es égale à 53,6mJ. o Un enrefer, de longueur e égale à 0, mm, es créé dans ce circui magnéique, les aures caracérisiques resan ideniques. (D) Pour un couran I égal à 2 A, l'inducion magnéique B es égale à,06 T. () Pour ce même couran, l'énergie emmagasinée es la même que l'iem C. 0

11 Quesion Soi une disribuion de charges qui crée un poeniel don on donne les représenaions suivanes : z y x M M2 M3 M4 M5 M6 M7 M8 M9 y x (A) Le champ élecrique au poin M 2 es nul. (B) Le champ élecrique au poin M 4 es nul. (C) Le champ élecrique au poin M 6 es dirigé dans le sens des y croissan. (D) Le long de l axe Ox (passan par M 5 ), le champ élecrique es poré par ce axe. () Les charges son placées aux poins M 2, M 4, M 6, M 8.

12 Quesion 2 Soi une fine plaque conducrice d épaisseur a e de conducivié σ. On injece un couran I dans cee plaque. Ce couran se «referme» à l infini : I C r a σ (A) Le couran es le flux du veceur densié de couran. (B) Le fai que le couran «soran» d un conour C soi indépendan du rayon r impose que le veceur densié de couran dans la plaque varie en r. (C) Le fai que le couran «soran» d un conour C soi indépendan du rayon r impose que le champ élecrique dans la plaque varie en r 2 Soi la plaque vue de dessus, C un conour enouran le conduceur e C 2 un conour n enouran pas le conduceur : n n I n C 2 n C n n (D) On a : () On a : σ r. n r dl = I C σ r. n r dl = 0 C 2 2

R 1 R 2 U C 1 C 2. V e. V s

R 1 R 2 U C 1 C 2. V e. V s G. Pinson : Physique Appliquée Foncion reard A3-TD/ A3-- Réseau déphaseur Dans le bu de consruire une commande reardée de hyrisors, on uilise un filre du second ordre afin d obenir à parir du réseau monophasé

Plus en détail

1 - Etude d'une alimentation à découpage

1 - Etude d'une alimentation à découpage 1 - Eude d'une alimenaion à découpage BTS ELECTROTECHNIQUE - Session 1997 - PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures Coefficien : 3 Cee éude compore rois paries, liées enre elles, mais pouvan êre raiées indépendammen

Plus en détail

Dans les montages suivants à AO, il y a une rétroaction négative, l AO fonctionne donc en régime linéaire.

Dans les montages suivants à AO, il y a une rétroaction négative, l AO fonctionne donc en régime linéaire. TP COURS ELECTROCINETIQUE RDuperray Lycée FBUISSON PTSI AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL: MONTAGES SUIVEURS Dans les monages suivans à AO, il y a une réroacion négaive, l AO foncionne donc en régime linéaire

Plus en détail

Partie Génie Électrique

Partie Génie Électrique Concours Naional Commun 2007 Concours Naional Commun 2007 Parie Génie Élecrique L éude qui va suivre es limiée à la chaîne de mise en roaion de la charge (êe de vissage). Où un variaeur de viesse, commande

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SCIENCES PHYSIQUES. L'usage de la calculatrice est autorisé.

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SCIENCES PHYSIQUES. L'usage de la calculatrice est autorisé. Repère : Session : 28 Durée : 4 H Page : /12 Coefficien : 4 BREVE DE ECHNICIEN SUPERIEUR ECHNIQUES PHYSIQUES POUR L INDUSRIE E LE LABORAOIRE SCIENCES PHYSIQUES L'usage de la calcularice es auorisé. Le

Plus en détail

ALIMENTATION D UNE MACHINE D ANALYSE SANGUINE

ALIMENTATION D UNE MACHINE D ANALYSE SANGUINE (Exrai concours CCP TSI 2008) ALIMENTATION D UNE MACHINE D ANALYSE SANGUINE CHAÎNE D INFORMATION ACQUERIR TRAITER COMMUNIQUER ALIMENTER DISTRIBUER CONVERTIR TRANSMETTRE CHAÎNE D ENERGIE ACTION Lycée Jules

Plus en détail

Traitement du signal

Traitement du signal Spé ψ 6- evoir n Traiemen du signal EXTAIT E E3A PSI Quesion 9 Analyse de l ALI enrée ( : v = par consrucion ; enrée ( : i = donc U v = I relaion enrée-sorie : l ALI es bouclé sur son enrée inverseuse

Plus en détail

u M D 3 4. Donner deux manières de visualiser une image du courant i dans le moteur à courant continu (faire dans chaque cas un schéma du montage).

u M D 3 4. Donner deux manières de visualiser une image du courant i dans le moteur à courant continu (faire dans chaque cas un schéma du montage). BTS MAI 2 EXERCICES : planche 9 Exercice 1 : Enre la sorie du secondaire d un ransformaeur e l indui d un moeur à couran coninu, on place un pon de diodes (voir schéma). La valeur efficace de la ension

Plus en détail

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs Circuis résisifs e réacifs Chapire 14 Circuis résisifs e réacifs Sommaire Elémens résisifs e réacifs Comporemen d une résisance en régime alernaif sinusoïdal Comporemen d un condensaeur en régime alernaif

Plus en détail

La capacité C est de valeur suffisamment élevée pour que la tensionvc à ses bornes soit constante. Montrer que :

La capacité C est de valeur suffisamment élevée pour que la tensionvc à ses bornes soit constante. Montrer que : Exercices hacheurs à accumulaion e alimenaions à découpage I) Hacheurs à accumulaion a) On considère le monage suivan : Dans ce hacheur à accumulaion inducive, L es de valeur suffisammen élevée pour admere

Plus en détail

A PRÉSENTATION B MONTAGES COMPARATEURS DE TENSIONS À ALI III RÉGIME DE FONCTIONNEMENT D'UN ALI I SYMBOLE ET DESCRIPTION DES ALI

A PRÉSENTATION B MONTAGES COMPARATEURS DE TENSIONS À ALI III RÉGIME DE FONCTIONNEMENT D'UN ALI I SYMBOLE ET DESCRIPTION DES ALI 1 ELN : COURS D' ÉLECTRONIQUE AMPLIFICATEUR LINÉAIRE INTÉGRÉ (ALI) page 1 / 6 A PRÉSENTATION Les amplificaeurs linéaires inégrés (ALI), aussi appelés amplificaeurs opéraionnels (AO) son uilisés pour effecuer

Plus en détail

Redressement commandé

Redressement commandé Redressemen commandé Exercice 1 On donne ci-dessous le chronogramme de la ension aux bornes de la charge u C.( 1 V / div ) La fréquence du signal u issue du ransformaeur es de 5 Hz. De plus, on donne E

Plus en détail

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE -

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE - ENS de Cachan Concours d enrée en 3 ème année pour la préparaion à l agrégaion de Génie Elecrique Session 2001 SECONDE PARTIE - ELECTRONIUE - Ce problème se propose d éudier le foncionnemen de l élecronique

Plus en détail

Amplificateur opérationnel

Amplificateur opérationnel ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Maière : Science de l Ingénieur A.T.C Pr.MAHBAB Secion : Sciences e Technologies Élecriques

Plus en détail

Corrigés Exercice Red01 : redressement non commandé : redressement monoalternance

Corrigés Exercice Red01 : redressement non commandé : redressement monoalternance Corrigés Exercice Red : redressemen non commandé : redressemen monoalernance D i u charge v La ension u es sinusoïdale alernaive. D es une diode supposée parfaie (ension de seuil nulle). La charge es une

Plus en détail

1ère partie : Fonction retard + 5 V. Circuit I

1ère partie : Fonction retard + 5 V. Circuit I G. Pinson - Physique Appliquée Foncion Reard A23-TP / 1 A23- Eude d'un circui monosable Bu : on veu réaliser un disposiif logique généran une impulsion de sorie déclenchée par le fron monan d'une impulsion

Plus en détail

COMPARATEURS ANALOGIQUES

COMPARATEURS ANALOGIQUES I/ RAPPEL COMPARATEURS ANALOGIQUES Page 1 Signal logique e signal On di qu'un signal élecrique es logique lorsqu'il. analogique V On di qu'un signal es analogique lorsque son évoluion (en général en foncion

Plus en détail

Corrigé du devoir n 5

Corrigé du devoir n 5 Corrigé du devoir n 5 Il es foremen conseillé de lire l'ensemble des énoncés avan de commencer. n poin es consacré à l'uilisaion correce des noaions (leres minuscules, leres majuscules soulignées, ). Exercice

Plus en détail

Fonction «Génération de signaux non sinusoïdaux»

Fonction «Génération de signaux non sinusoïdaux» Foncion «Généraion de signaux non sinusoïdaux» Générer un signal élecrique consise à produire des variaions de ension don les caracérisiques de forme, d ampliude e de fréquence son connues. Les signaux

Plus en détail

Chapitre 8 : Onduleur autonome de tension

Chapitre 8 : Onduleur autonome de tension Terminale GT hapire 8 : Onduleur auonome de ension I / préambule : inerrupeurs en élecronique de puissance 1. diode à joncion 2. ransisor bipolaire II / principes des onduleurs auonomes 1. définiion 2.

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire Le ransisor bipolaire onsiuion- Symbole 2 1. aracérisiques Foncionnemen 2 1.1. aracérisiques d enrée I =f(v E ) 2 1.2. aracérisiques de Transfer I =f(i ) 3 aracérisiques de sorie I =f(v E ) 4 1.4. Résumé

Plus en détail

Fonction «Génération de signaux» 02/03/2009 Page 8

Fonction «Génération de signaux» 02/03/2009 Page 8 4. MONOSTABLE : à pores logiques CMOS Compléer les chronogrammes de la srucure ci-dessous : P1, P2 : Pores logiques ET de echnologie CMOS ; Alimenaion : Vcc = +10V. Seuil de pores : Vcc/2 R = 220 kω C

Plus en détail

La fonction générer un signal rectangulaire

La fonction générer un signal rectangulaire Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique La foncion générer un signal recangulaire I Idenificaion de la foncion Générer un signal élecrique consise à produire des variaions de ension don

Plus en détail

Fonctions Electroniques Chapitre 1 Charge et décharge d un condensateur 1-1- Charge et décharge sans valeur initiale Charge de C à travers R

Fonctions Electroniques Chapitre 1 Charge et décharge d un condensateur 1-1- Charge et décharge sans valeur initiale Charge de C à travers R Foncions Elecroniques Chapire 1 Charge e décharge d un condensaeur 1-1- Charge e décharge sans valeur iniiale Soi le circui suivan où V E peu prendre 2 valeurs soi E soi V, le condensaeur C éan iniialemen

Plus en détail

I. Mesure de température et chaîne de transmission optique

I. Mesure de température et chaîne de transmission optique IRSCPA BTS INFORMATIQUE INDUSTRIELLE Session 1998 Epreuve de : Physique Appliquée Durée : 3 heures Coefficien :3 Les amplificaeurs opéraionnels son ous considérés comme idéaux. Un formulaire es fourni

Plus en détail

Chapitre 4 : amplificateurs opérationnels

Chapitre 4 : amplificateurs opérationnels Chapire 4 : amplificaeurs opéraionnels I Amplificaeur opéraionnel 1. Présenaion 2. Modèle de l AO idéal 3. Défau 4. Récapiulaif II Amplificaeur opéraionnel en conre réacion 1. amplificaeur non inverseur

Plus en détail

Diode, thyristor : le redressement

Diode, thyristor : le redressement PAIE 11 FONCIONS 47, hyrisor : le redressemen La conversion d énergie appelée redressemen perme d obenir un couran unidirecionnel à parir d un couran alernaif sinusoïdal ne diode peu assurer cee foncion

Plus en détail

MISE EN FORME DES SIGNAUX

MISE EN FORME DES SIGNAUX h 5 MISE EN FORME DES SIGNAUX I) Mise en forme des signaux. 1.1) ircui ani-rebond R 1.2) ircui ani-rebond à bascule RS 1.3) TRIGGER de SHMITT - Réalisaion en circui MOS - Réalisaion à l'aide d'un AO. II)

Plus en détail

CHAPITRE 7 DIPÔLE RL 1 La bobine cours pratiques en ligne 1. Description - Symbole Les bobines ou inductances sont constituées d un f

CHAPITRE 7 DIPÔLE RL 1   La bobine cours pratiques en ligne 1. Description - Symbole Les bobines ou inductances sont constituées d un f CHAPITE 7 DIPÔE 1 a bobine 1 Descripion - Symbole es bobines ou inducances son consiuées d un fil conduceur isolé bobiné sur un suppor isolan (bakélie, éflon) cylindrique ou orique, à l inérieur desquelles

Plus en détail

Aucune sortie définitive n est autorisée avant 12h

Aucune sortie définitive n est autorisée avant 12h PI 16/17 D 1 -- ysèmes linéaires (don élec PCI) - ALI (01/10/2016 4h) Exrai des Insrucions générales des concours Les candidas son inviés à porer une aenion pariculière à la rédacion : les copies illisibles

Plus en détail

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ )

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ ) SESSION 1998 Page 1/5 Examen : BTS Coef. : 2 Spécialié : MECANIQUE ET AUTOMATISME INDUSTRIEL Durée : 2h Epreuve : U.32 SCIENCES PHYSIQUES Code : MSE 3 SC ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT

Plus en détail

CORRECTION. Amplificateur opérationnel

CORRECTION. Amplificateur opérationnel ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Maière : Science de l Ingénieur A.T.C Pr.MAHBAB Secion : Sciences e Technologies Élecriques

Plus en détail

schéma du comparateur à fenêtre V e V s V H R 4 R 3 1 kω schéma du comparateur à hystérésis V o V L

schéma du comparateur à fenêtre V e V s V H R 4 R 3 1 kω schéma du comparateur à hystérésis V o V L G. Pinson - Physique Appliquée AOP en foncionnemen non linéaire A4-TD/1 NB : la ension de sauraion des AOP es = ± cc ( cc = 1 : ension d alimenaion). A4-1- égulaion de empéraure "Tou-ou-ien" (suie exercice

Plus en détail

Epreuve d électronique analogique N 2

Epreuve d électronique analogique N 2 Nom : Prénom : ECOLE POLYTECHNIQUE UNIVESITAIE DE NICE SOPHIA-ANTIPOLIS Cycle Iniial Polyech Première Année Année scolaire 2008/2009 Epreuve d élecronique analogique N 2 Mardi 24 Mars 2009 Durée : 1h30

Plus en détail

Conversion continu - alternatif

Conversion continu - alternatif Conversion coninu - alernaif Les inerrupeurs élecroniques son uilisés dans d aures applicaions que le ransfer de puissance d une source vers une charge. En pariculier ils permeen de réaliser la conversion

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 2015-2016 Devoir n 6 CNVERSIN DE PUISSANCE L obje de ce problème consise à éudier la producion d énergie élecrique à parir d une éolienne. Le disposiif pore alors le nom d «aérogénéraeur» e es consiué

Plus en détail

LOIS FONDAMENTALES EN COURANT CONTINU

LOIS FONDAMENTALES EN COURANT CONTINU Chapire : LOS FONMENTLES EN CONT CONTN u cours de ce chapire, nous apprendrons à connaîre les grandeurs fondamenales que son le couran e la ension, à éablir e à appliquer les lois fondamenales dies des

Plus en détail

1 Circuit fixe dans un champ variable 1.1 fem induite

1 Circuit fixe dans un champ variable 1.1 fem induite EM1 : Inducion élecromagnéique Loi de modéraion de Lenz Les effes magnéiques, élecrocinéiques e mécaniques de l inducion s opposen à la cause qui les a produis. 1 Circui fixe dans un champ variable 1.1

Plus en détail

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Universié de Savoie DEUG STPI Unié U32 Sysèmes linéaires - Auomaique CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Le sysème es mainenan mis en équaion, il es donc beaucoup plus

Plus en détail

MEMORISATION UNITAIRE

MEMORISATION UNITAIRE Mémorisaion uniaire Page 1 MEMORISATION I/ GÉNÉRALITÉS I.1/ Définiions UNITAIRE Une foncion de mémorisaion uniaire es capable de mémoriser un seul éa logique à la fois (un seul bi). Les srucures associées

Plus en détail

1.1 Fonction de transfert (7 points)

1.1 Fonction de transfert (7 points) Conseils : Bien lire l'ensemble du suje avan de commencer à répondre Reprendre la numéroaion des quesions e encadrez vos résulas En fin de devoir, numéroez vos copies (1/n à n/n, avec n : nombre de copies)

Plus en détail

Les filtres passe-haut

Les filtres passe-haut Les filres passe-hau Je ais ener ici de ous expliquer le foncionnemen d un filre passe-hau. Nous allons oir dans l ordre : - le schéma ype - l éude de la ransmiance - l éude du diagramme de Bode - l uilié

Plus en détail

DUT GEII - DUT 2 Alternance Travaux Pratiques d Électronique Séance n 3

DUT GEII - DUT 2 Alternance Travaux Pratiques d Électronique Séance n 3 DUT GEII - DUT 2 Alernance Travaux Praiques d Élecronique Séance n 3 Mercredi Décembre 203 Le bu du TP es de faire une synhèse des connaissances sur les circuis RC. Les compéences suivanes devron êre acquises

Plus en détail

Projet électrique (Temps conseillé 3h)

Projet électrique (Temps conseillé 3h) Proje élecrique (Temps conseillé 3h) Pour assurer la foncion de découpe à la volée dans une ligne de fabricaion de panneaux de paricules de bois, il es nécessaire d asservir la viesse d avance du moeur

Plus en détail

Série d exercices Bobine et dipôle RL

Série d exercices Bobine et dipôle RL xercice 1 : Série d exercices Bobine e dipôle R On réalise un circui élecrique comporan une bobine d inducance e de résisance r, un conduceur ohmique de résisance R, un généraeur de ension de f.é.m. e

Plus en détail

v 6 v c v 4 v 5 A1 v 3

v 6 v c v 4 v 5 A1 v 3 G. Pinson : Physique Appliquée Généraeurs de signaux A25-TD/1 A25-1- Généraeur de signaux On considère le schéma du généraeur de signaux indiqué ci-dessous. Les A.Op son considérés comme parfais. Leur

Plus en détail

PSI / TD G1 - Correction. 4. Une simple loi des mailles permet d'obtenir, avec i L orienté de l'entrée vers la sortie : 1 dt L 1

PSI / TD G1 - Correction. 4. Une simple loi des mailles permet d'obtenir, avec i L orienté de l'entrée vers la sortie : 1 dt L 1 PSI - 202/203 TD G - Correcion 7 Réponse indicielle d'un lre 4. Une simple loi des mailles perme d'obenir, avec i L oriené de l'enrée vers la sorie : s() = e() L di L d En remplaçan dans l'équaion diérenielle

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Secion : S Opion : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Domaine d applicaion : raiemen du signal ype de documen : Cours Classe : Première Dae : I Définiion

Plus en détail

Distribution de l énergie

Distribution de l énergie Disribuion de l énergie S si Cours 1. La foncion «DISTRIBUER» L énergie fournie par l alimenaion, qu elle soi élecrique ou pneumaique, doi êre disribuée aux acionneurs du sysème. Cee disribuion d énergie

Plus en détail

Conditionnement du signal

Conditionnement du signal Lycée Technique Mohammedia Condiionnemen du signal 1 ère STE Unié ATC Professeur : MAHBAB 1STE CONDITIONNER UN SIGNAL L.T Mohammedia F.Cours n 12 La chaîne d'acquisiion Prof : MAHBAB Page 1 / 2 1. Inroducion

Plus en détail

Amplification de puissance

Amplification de puissance Académie de Marinique Préparaion Agrégaion Sciences Physiques B. Ponalier Amplificaion de puissance Objecifs Comparer les différenes classes d amplificaion du poin de vue: du foncionnemen du rendemen Classe

Plus en détail

RECEPTEUR RADIO (PARTIE N 1)

RECEPTEUR RADIO (PARTIE N 1) T.P-cours de Physique n 4 : LA DEMODULATION D AMPLITUDE ET LE RECEPTEUR RADIO (PARTIE N ) A. La nécessié de la démodulaion. Un récepeur radio peu recevoir par une anenne le signal modulé émis. Pour cela,

Plus en détail

LOGIQUE SEQUENTIELLE : chapitre 1

LOGIQUE SEQUENTIELLE : chapitre 1 Cours sur la logique séquenielle N 1 2 nd B.E.P élecronique LOGIUE SEUENTIELLE : chapire 1 1 - LA MEMORISATION Une des idées principales qui conduisi à l'inroducion de la logique séquenielle fu la nécessié

Plus en détail

Déplacement de la masse en fonction du temps

Déplacement de la masse en fonction du temps Capacié e inducance Dans cerains ouvrages anciens, l élecricié éai expliquée indirecemen par analogie avec les lois liés à la mécanique. Ces démarches didaciques on disparues pour laisser place à une analyse

Plus en détail

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope PC - Lycée Dumon D Urville TP 1 : uilisaion de l oscilloscope numérique I. Compéences à acquérir Les compéences évaluées au cours de ce TP son: - Uiliser un GBF - Uiliser un oscilloscope : Afficher des

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «mémoire»

Logique Séquentielle - fonction «mémoire» Logique équenielle - foncion «mémoire» 1. Inroducion Logique combinaoire : Un sysème logique es di combinaoire si à ou insan, le résula logique en sorie ne dépend que de l éa de ses enrées. L élémen de

Plus en détail

Notions de cours sur les condensateurs

Notions de cours sur les condensateurs SP académie de Nanes nformaion e nergie Noions de cours sur les condensaeurs Généraliés. 1.1 onsiuion d un condensaeur. n condensaeur es consiué de deux conduceurs méalliques séparés par un isolan d épaisseur

Plus en détail

3) Action proportionnelle

3) Action proportionnelle /6 3 4 5 6 e sysème s 3/6 Un sysème dynamique, coninu, linéaire, invarian, monovariable es décri par une équaion différenielle linéaire, à coefficiens consans de la forme suivane : a n n d s d s ds...

Plus en détail

EXERCICES. Appliquer ses connaissances. 13. a. L énergie totale est la somme de l énergie électrique du condensateur et de l énergie magnétique

EXERCICES. Appliquer ses connaissances. 13. a. L énergie totale est la somme de l énergie électrique du condensateur et de l énergie magnétique c. Après avoir refai un enregisremen pour verses valeurs croissanes de résisance, on observe que la spirale compore de moins en moins de ours : un our correspond visiblemen à une oscillaion e le nombre

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 1998

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 1998 BACCALAUREA ECHNOLOGIQUE SESSION 1998 SERIE : SCIENCES E ECHNOLOGIES INDUSRIELLES SPECIALIE : GENIE ELECROECHNIQUE EPREUVE : PHYSIQUE APPLIQUEE Durée de l épreuve : 4 heures Coefficien : 7 Ce suje comprend

Plus en détail

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =.

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =. Chapire.3.3 Conversion coninu alernaif 1 ) Principe 1.1) Généraliés C es un converisseur saique, qui perme des échanges d énergie enre une enrée coninue e une sorie alernaive. Symbole: Si la source coninue

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 5-6 Devoir n 6 ONSION D PUISSAN PAI I I-) a machine synchrone se compose d'une parie ournane, le roor, e d'une parie fixe, le saor e roor peu se composer d'aimans permanens ou êre consiué d'un bobinage

Plus en détail

Minisère de l éducaion & de la formaion D. R. E. N Lycée Secondaire -Haouaria Devoir de conrôle N 1 Classes : 4 e Sc- Exp & Mah Dae : 15/11 /2008 Durée : 2 H Maière : Sciences Physiques profs: Laroussi

Plus en détail

1 er montage : ETUDE DU CIRCUIT 14538B : Objectifs : plage de temporisation que l on peut réaliser avec ce circuit : 10µs à 10s

1 er montage : ETUDE DU CIRCUIT 14538B : Objectifs : plage de temporisation que l on peut réaliser avec ce circuit : 10µs à 10s Care Synchronisaion de la commande de hyrisors, piloés par microconroleur, sur le réseau EDF : Eude de la foncion : déecion des passages par zéro Eude des monosables Objecifs : Comparer les performances

Plus en détail

1) Déterminer la solution générale de l'équation différentielle E : y' 5y = 0.

1) Déterminer la solution générale de l'équation différentielle E : y' 5y = 0. EXERCICES SUR LES ÉQUATIONS DIFFÉRENTIELLES Exercice 1 Au cours de la raversée d'un milieu ransparen, l'énergie lumineuse es d'une par absorbée par le milieu, d'aure par diffusée (effe Compon). La variaion

Plus en détail

Réglage valeur moyenne

Réglage valeur moyenne P Cours : l insrumenaion élecrique A- Le généraeur de basses fréquences ou G.B.F - Présenaion uilisé : Réglage fréquence Réglage ampliude Réglage valeur moyenne Sweep : Possibilié de créer un signal de

Plus en détail

CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS

CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS LES MONTAGES REDRESSEURS COMMANDÉS Suppor de Élecronique de puissance - 25 - I.S.E.T de Bizere 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS 1-INTRODUCTION

Plus en détail

Fonction Générer un signal d horloge :

Fonction Générer un signal d horloge : Rappor du TP : é élecronique On désire fabriquer un dé élecronique : Générer un signal d horloge Oscillaeur Faire éfiler les chiffre 1 à 6 Transformer un nombre binaire en nombre décimal fficher le résula

Plus en détail

Identifier un redresseur monophasé simple alternance. Identifier un redresseur monophasé double alternance.

Identifier un redresseur monophasé simple alternance. Identifier un redresseur monophasé double alternance. Aricle..24. Leçon ; Redressemen monophasé Objecifs du programme : Idenifier à parir d une care d alimenaion d un sysème, les srucures maérielles qui réalisen la foncion redressemen. Objecifs de la leçon

Plus en détail

Corrigé des exercices de l examen du 23 janvier 2007 (Les N de page font référence au livre «Physique» de E. Hecht)

Corrigé des exercices de l examen du 23 janvier 2007 (Les N de page font référence au livre «Physique» de E. Hecht) Corrigé des exercices de l examen du 3 janvier 7 (Les N de page fon référence au livre «Physique» de E. Hech) Q1. Deux charges poncuelles de +5 µc e +1 µc se rouven sur l axe des x aux poins des coordonnées

Plus en détail

1 Représentation des fonctions élémentaires de l'électronique

1 Représentation des fonctions élémentaires de l'électronique EN1 Foncions e composans élémenaires de l élecronique Foncions élémenaires de l'élecronique Les foncions élémenaires de l'élecronique son celles que l'on rerouve régulièremen dans les différenes applicaions

Plus en détail

Grandeurs sinusoïdales

Grandeurs sinusoïdales 9/0/06 I. Les différens ypes de signaux Signal variable Signal périodique Signal alernaif Signal sinusoïdal S Signal variable S Signal périodique S Smax -Smax Signal alernaif S Signal sinusoïdal Pourquoi

Plus en détail

voie 1 L, r u 1 u 2 voie 2

voie 1 L, r u 1 u 2 voie 2 Exercices sur le dipôle (R,L) Eude expérimenale d une bobine (Asie 2004) 1 - Déerminaion expérimenale de l'inducance L de la bobine On réalise le circui élecrique représené ci-dessous (figure 1) comprenan

Plus en détail

PC* Equations locales de l électromagnétisme

PC* Equations locales de l électromagnétisme PC* Equaions locales de l élecromagnéisme Equaions locales de l élecromagnéisme I Equaion locale de conservaion de la charge : On considère un volume V délimié par une surface fermée S fixe dans le référeniel

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «mémoire»

Logique Séquentielle - fonction «mémoire» Logique équenielle - foncion «mémoire» 1. Inroducion Logique combinaoire : Un sysème logique es di combinaoire si à insan, le résula logique en sorie ne dépend que de l éa de ses enrées. L élémen de base

Plus en détail

Montage de spécialité : Gradateur monophasé: Stratégies de commande. Harmoniques. Mesures de puissance. Fonctionnement sur diverses charges.

Montage de spécialité : Gradateur monophasé: Stratégies de commande. Harmoniques. Mesures de puissance. Fonctionnement sur diverses charges. Monage de spécialié : Gradaeur monophasé: Sraégies de commande. Harmoniques. Mesures de puissance. Foncionnemen sur diverses charges. Nicolas Dandrimon - Pierre-Éienne Levy Décembre 2009 Table des maières

Plus en détail

+ C. Figure En appliquant la loi d'additivité des tensions, établir une relation entre E, u R et u C.

+ C. Figure En appliquant la loi d'additivité des tensions, établir une relation entre E, u R et u C. Principe d une minuerie (Afrique 2006) 1. ÉTUDE THÉORIQUE D'UN DIPÔLE RC SOUMIS À UN ÉCHELON DE TENSION. Le monage du circui élecrique schémaisé ci-dessous (figure 1) compore : - un généraeur idéal de

Plus en détail

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension 1- Le dipôle C es une associaion en série d un condensaeur e d un conduceur ohmique ( ou résisor) : I- Inroducion 2- L échelon de ension : es le passage insanané d une ension de la valeur à une valeur

Plus en détail

GELE3132. Théorie des circuits. Chapitre 4: Série de Fourier

GELE3132. Théorie des circuits. Chapitre 4: Série de Fourier GELE33 héorie des circuis Chapire 4: Série de Fourier Conenu du chapire Analyse sinusoïdale Série de Fourier Coefficiens de la série de Fourier Symérie Formes alernaives Specres Inroducion Ce chapire présene

Plus en détail

+ - Chapitre 6 : Etude du dipôle R C.

+ - Chapitre 6 : Etude du dipôle R C. Chapire 6 : Eude du dipôle R C. I. Le condensaeur. Connaîre la représenaion symbolique d'un condensaeur. En uilisan la convenion récepeur, savoir oriener un circui sur un schéma, représener les différenes

Plus en détail

LA LOGIQUE SEQUENTIELLE

LA LOGIQUE SEQUENTIELLE Auomaique e Informaique Indusrielle LA LOGIQUE SEQUENTIELLE SOMMAIRE Tire Page I. Définiion (rappel) : Sysème séqueniel 2 II. Prise en compe du emps 2 a) foncion mémoire 2 b) foncion(s) reard(s), emporisaion

Plus en détail

1. Les signaux électriques (selon la nature de l'information transportée).

1. Les signaux électriques (selon la nature de l'information transportée). Lycée Jean-Pierre Vernan PINS-JUSTARET Cycle 7 Les signaux élecriques Niveau : 1ère S-SI Signaux analogiques, numériques Signaux variables, coninus, périodiques Période, fréquence, pulsaion Ampliudes Valeur

Plus en détail

TD 3 - Modélisation et comportement des systèmes linéaires continus et invariants asservis(c2-2)

TD 3 - Modélisation et comportement des systèmes linéaires continus et invariants asservis(c2-2) LYCÉE LA MARTINIÈRE MONPLAISIR LYON SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR CLASSE PRÉPARATOIRE M.P.S.I. ANNÉE 017-018 C : MODÉLISATION DES SYSTÈMES ASSERVIS TD 3 - Modélisaion e comporemen des sysèmes

Plus en détail

SOMMAIRE. 1 ) RAPPEL D ELECTROMAGNETISME (INDUCTION ) page 2

SOMMAIRE. 1 ) RAPPEL D ELECTROMAGNETISME (INDUCTION ) page 2 Cours moeur pas à pas OMMAE ) APPEL D ELECTOMAGNETME (NDUCTON ) page ) PNCPE DU MOTEU PA A PA page 3. ) PNCPE DE COMMANDE page 3. ) DENTON DE TYPE DE EQUENCEMENT page 3.3 ) LE DEENT TYPE DE MOTEU page

Plus en détail

EPL - SESSION 1999 CORRIGÉ

EPL - SESSION 1999 CORRIGÉ PL - SSSION 999 COIGÉ Élecrocinéique : régime ransioire.. La loi des mailles condui à l'équaion différenielle i( ) L di don la soluion générale d es de la forme i K L exp. La coninuié de l'énergie emmagasinée

Plus en détail

Amplificateur opérationnel

Amplificateur opérationnel lycée Ibn Taymia Année 2009-2010 PCSI 2 A.BADIR Amplificaeur opéraionnel Table des maieres 1 Comparaeur simple 2 1.1 Définiion de comparaeur.................................. 2 1.2 Caracérisique de ransfer

Plus en détail

Deuxième problème : Électrocinétique

Deuxième problème : Électrocinétique MP Physique-chimie. Devoir surveillé DS n - : corrigé Deuxième problème : Élecrocinéique A - égime sinusoïdal permanen xpression de l ampliude complexe de la ension u ( ) : // Z Nous obenons u par division

Plus en détail

L. S. Cherarda. DS N 3. Matière : Technologie..Niveau : 2Sciences.. AS : 2013/2014. Professeur : BAAZAOUI. Abderraouf

L. S. Cherarda. DS N 3. Matière : Technologie..Niveau : 2Sciences.. AS : 2013/2014. Professeur : BAAZAOUI. Abderraouf RØpublique Tunisienne MinisŁre de løducaion Lycée Secondaire Cherarda Kairouan A.S :213/214 Devoir de synhèse N 3 TECHNOLOGIE Durée : 2H Classes : 2 ème Sciences Professeur : BAAZAOUIABDERRAOUF Noe :./

Plus en détail

HACHEUR ENTRELACE HACHEUR BOOST

HACHEUR ENTRELACE HACHEUR BOOST E HACHEUR ENREACE E E HACHEUR BOOS Ediion 1-1/1/217 DISRIBUION D ENERGIE HACHEUR ENREACE HACHEUR BOOS CHAÎNE D INFORMAION ACQUERIR RAIER COMMUNIQUER AIMENER DISRIBUER CONVERIR RANSMERE CHAÎNE D ENERGIE

Plus en détail

La réponse d un système linéaire en questions

La réponse d un système linéaire en questions La réponse d un sysème linéaire en quesions Version juille 00 Quesions La réponse d un sysème linéaire en quesions _1_ Un sysème es caracérisé par la ransmiance : jω) = 3 + 5jω quelle es l équaion différenielle

Plus en détail

A1 ) A2 ) C A3 ) A4 ) f = 8 Vs. 8 Vs. L'ampli OP. Page N 14 AOP_EX1. 8 Vs H(jw) = 20log(Vs/Ve) -20dB. Arg(Vs/Ve) log(Vs/Ve) Arg(Vs/Ve)

A1 ) A2 ) C A3 ) A4 ) f = 8 Vs. 8 Vs. L'ampli OP. Page N 14 AOP_EX1. 8 Vs H(jw) = 20log(Vs/Ve) -20dB. Arg(Vs/Ve) log(Vs/Ve) Arg(Vs/Ve) Exercices sur les srucures de base à Amplis OP A) Filres: Pour les exercices suivans, calculez la foncion de ransfer / = H(j) des monages suivans. Exprimez la foncion de ransfer sous la forme canonique

Plus en détail

DIPÔLE CONDENSATEUR-DIPÔLE RC

DIPÔLE CONDENSATEUR-DIPÔLE RC HAPITE P7 DIPÔLE ONDENSATEUDIPÔLE I) DIPÔLE ONDENSATEU I.1. Définiion e symbole I.2. harge e décharge d un condensaeur I.3. Inerpréaion I.4. apacié d un condensaeur I.5. Énergie emmagasinée par un condensaeur

Plus en détail

Cours 2 AMCT TSI1 TSI2. Le Traitement du signal

Cours 2 AMCT TSI1 TSI2. Le Traitement du signal AMCT Analyser e Modéliser afin de caracériser le Condiionnemen e le pré Traiemen de l'informaion Cours Cycle 6 : Analyser e Modéliser afin de caracériser le Condiionnemen e le pré Traiemen de l'informaion

Plus en détail

/HVFLUFXLWVPDJQpWLTXHVHQUpJLPHLPSXOVLRQQHO

/HVFLUFXLWVPDJQpWLTXHVHQUpJLPHLPSXOVLRQQHO /HVFLUFXLWVPDJQpWLXHVHQUpJLPHLPSXOVLRQQHO «ou fini afin que ou recommence, ou meur afin que ou vive» Jean Henry Fabre in «Souvenirs enomologiques» Résumé L associaion de plusieurs enroulemens auour d un

Plus en détail

Électronique de Puissance Mardi 18 décembre 2012 EXAMEN 2

Électronique de Puissance Mardi 18 décembre 2012 EXAMEN 2 Élecronique de Puissance Mardi 18 décembre 2012 EXAMEN 2 ocumen auorisé : 1 feuille reco verso écrie à la main urée : 1h50 Exercice 1 : Circui de commande d un ransisor de puissance (25 ps) a) Éa des ransisors

Plus en détail

Circuits R -C Réponse à un échelon de tension

Circuits R -C Réponse à un échelon de tension Lycée Viee TSI ircuis - -L -L- éponse à un échelon de ension I. égime libre. Définiion d un régime libre Le régime libre ( ou propre ) d un circui es un régime obenu lorsque les sources libres son éeines.

Plus en détail

CHAMP ELECTRIQUE D UN CONDENSATEUR INTRODUCTION A L INDUCTION

CHAMP ELECTRIQUE D UN CONDENSATEUR INTRODUCTION A L INDUCTION TP ELECTROMAGNETISME R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CHAMP ELECTRIQUE D UN CONDENSATEUR INTRODUCTION A L INDUCTION PREMIERE PARTIE : CHAMP ELECTRIQUE D UN CONDENSATEUR OBJECTIFS Comprendre la opologie

Plus en détail

Elève Etude de PF3: Barrière InfraRouge EMETTEUR 1 AUTOMATISME DE PORTAIL

Elève Etude de PF3: Barrière InfraRouge EMETTEUR 1 AUTOMATISME DE PORTAIL Elève Eude de PF3: Barrière InfraRouge EMETTEUR 1 Baccalauréa STI Génie Elecronique Thème de consrucion élecronique AUTOMATISME DE PORTAIL 14H LYCEE A.CAMUS Session 2011 SEQUENCE n 3 PRE-REQUIS Mesures

Plus en détail

Structure et propriétés des systèmes asservis. Si les entrées et sorties sont discrètes on a un système logique ou séquentiel.

Structure et propriétés des systèmes asservis. Si les entrées et sorties sont discrètes on a un système logique ou séquentiel. Sciences Indusrielles de l Ingénieur CPGE - Sain Sanislas - Nanes Srucure e propriéés des sysèmes asservis 1.1- Définiion d un sysème auomaisé 1- Définiion Un sysème auomaisé es un sysème qui à une(des)

Plus en détail