MODULE M4 MATHEMATIQUES TERMINALE STAV

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2008 2010 MODULE M4 MATHEMATIQUES TERMINALE STAV"

Transcription

1 LEGTHP Sint Nicols STAV Promotion 8 MODULE M4 MATHEMATIQUES TERMINALE STAV Fiches de cours S. FLOQUET Septemre 9

2 Lycée Sint Nicols Igny Promotion 8 SOMMAIRE STAV PARTIE : RESUMES DE COURS Équtions de droites Grphes des onctions usuelles Le second degré Suites numériques Trigonométrie Dérivtion Limites Primitives Fonction logrithme népérien Fonction eponentielle Clcul intégrl Proilités

3 Lycée Sint Nicols Igny Promotion 8 ÉQUATIONS DE DROITES STAV r r. On se plce dns un pln muni d un repère ( O; i, j ) Soit les points A et B de coordonnées respectives : A ( ; y ) et B ( ; ) A A y. B B éqution réduite : les équtions crtésienne des droites non prllèles à l e des ordonnées peuvent s écrire sous l orme réduite : y m + p. m est le coeicient directeur ou l pente de l droite. yb ya Le coeicient directeur de l droite (AB) est m. B A p est l ordonnée à l origine de l droite (ordonnée du point d intersection de l droite vec l e des ordonnées) prllélisme : deu droites prllèles ont le même coeicient directeur. Méthodes ) Déterminer une éqution de droite de coeicient directeur m et pssnt pr A : y m p + est une éqution réduite de l droite D. On remplce m, et y pr le coeicient directeur donné et les coordonnées du point A. On détermine p. m et ( ;5) E : 3 A. Alors : y m + p p p. D où D : y 3 +. A A ) Déterminer une éqution de droite d ordonnée à l origine p et pssnt pr A : y m p + est une éqution réduite de l droite D. On remplce p, et y pr l ordonnée à l origine donnée et les coordonnées du point A. On détermine m. p et A( ;5). Alors : ( ) E : 3 3 ya ma + p 5 m + m. D où D : y +. 3) Déterminer une éqution de droite pssnt pr A et B : Méthode : On clcule m puis on remplce et y pr les coordonnées de A pour trouver p. E : A ( ;3) et B ( 3; 4) yb ya m. On ensuite : 3 5 B A ( ). une éqution réduite de l droite (AB) est y m + p ya ma + p 3 ( ) + p p 3. D où D : y

4 Lycée Sint Nicols Igny Promotion 8 STAV Méthode : On otient un système en remplçnt dns l éqution réduite de l droite, et y pr les coordonnées de A et de B. E : A ( ;3) et B ( 3; 4). une éqution réduite de l droite (AB) est y m + p.on lors : 7 p 3 + m p 3 + ya ma + p 3 m + p p 3 + m p 3 + m 5 7 yb mb + p 4 3m + p p 4 3m 3 + m 4 3m m 7 5 m 5 4) Déterminer une éqution de l droite pssnt pr A et perpendiculire à D droite d éqution y m +p : Soit y m + p une éqution réduite de. Pr le rppel, on sit que m m m. Ce qui m permet de trouver m, et on trouve p en remplçnt et y pr les coordonnées de A. E : Soit A ( ;3) et l droite D : y + 3. On pose y m + p une éqution réduite de l droite perpendiculire à D et pssnt pr A. On sit que m ( ) soit ya m A + p p ya m A p 3 ( ) 5. D où : : y + 5. m. Pr suite, 5) Déterminer une éqution de droite prllèle à une droite donnée et pssnt pr un point A. Deu droites prllèles ont même coeicient directeur. Une ois déterminer l pente de l droite, on otient l ordonnée à l origine en utilisnt le ). A et D : y + 3. Alors si on note l droite prllèle à D pssnt pr A, pour coeicient directeur -. une éqution réduite de est de l orme y + p. Comme A, on y + p p 5. D où : y +. A E : ( ;5) A 4

5 Lycée Sint Nicols Igny Promotion 8 GRAPHES DES FONCTIONS USUELLES STAV Fonction ine Soit une onction ine déinie pr ( ) Son domine de déinition est D. + On ppelle coeicient directeur et ordonnée à l origine. L coure représenttive de est l droite d éqution y +. > < est strictement croissnte sur est constnte sur est strictement décroissnte sur Remrque : si lors on dit que est linéire et s coure représenttive psse pr O. Fonction crré. Soit l onction déinie pr ( ) Son domine de déinition est D. Pour tout réel : ( ) ( ) ( ) ; donc est pire. L coure représenttive de est une prole de sommet l origine. - + y o Fonction cue. Soit l onction déinie pr ( ) 3 Son domine de déinition est D. 3 3 Pour tout réel, ( ) ( ) ( ) ; donc est impire y o 5

6 Lycée Sint Nicols Igny Promotion 8 STAV Fonction inverse Soit l onction déinie pr ( ) D * ; ; Son domine de déinition est ] [ ] [ Pour tout réel non nul, ( ) ( ) ; donc est impire. L coure représenttive de est une hyperole de centre de symétrie l origine. y - - o y Fonction rcine crré Soit l onction déinie pr ( ) * Son domine de déinition est [ ; [ D + o Fonction vleur solue, si Soit l onction déinie pr ( ), si Son domine de déinition est D. Pour tout réel : ( ) ( ) ; donc est pire. y - + o 6

7 Lycée Sint Nicols Igny Promotion 8 STAV FONCTIONS POLYNOMES DU SECOND DEGRE Soit une onction polynôme du second degré déinie sur pr : () + + c vec, et c des réels quelconques. Forme cnonique de : soit un réel, on : 4c ( ) + + c + 4c et ( ) Tout dépend donc du signe de 4c. Tleu récpitulti : Discriminn t 4c Rcines de solutions de () > < solutions réelles + et solution doule réelle ctoristion ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) () Ps de solution + Ps de ctoristion - > Signe de () () < - - Signe de () + 7

8 Lycée Sint Nicols Igny Promotion 8 SUITES ARITHMÉTIQUES ET GÉOMÉTRIQUES STAV Crctéristion pr une reltion de récurrence Crctéristion pr une ormule eplicite Reltion entre deu termes (n et p entiers) S somme de N termes consécutis Cs prticuliers N un entier, q Suite rithmétique de rison r n u u r n+ n + n u u n r Suite géométrique de rison q u + q u n + u n n q u p ( ) u u + n p r moyenne S des termes N etremes N ( + ) N N n n p un u p q N premier q S terme q (si q ) + q + q q N N q q TRIGONOMETRIE cos sin tn 5π 6 3π 4 π 3 π π 3 π 4 π 6 π -π o π/6 ou -π/6 7π/6 ou -5π/6 7π/4 ou -π/4 5π/4 ou -3π/4 5π/3 ou -π/3 4π/3 ou -π/3 3π/ ou -π/ π 8

9 Lycée Sint Nicols Igny Promotion 8 STAV Cosinus : Soit l onction déinie sur pr ( ) cos ( ) Propriétés : Pour tout réel : cos L onction cosinus est pire. FONCTIONS COSINUS ET SINUS L onction cosinus est de période π. On l étudie sur un intervlle de longueur π, comme [ π ; π ] L prité de nous permet de l étudier sur l intervlle [ ;π ]. L onction cosinus est dérivle sur et pour tout réel : ( ) sin. Tleu de vrition de cos : Coure de cos sur [ ;π ] π/ π cos -. Coure de cos sur (otenue pr symétrie pr rpport à l e des ordonnées puis pr trnsltion de vecteur kπ ( k )). Sinus Soit l onction déinie sur pr ( ) sin ( ) Propriétés : Pour tout réel : sin L onction sinus est impire. L onction sinus est de période π. On l étudie sur un intervlle de longueur π, comme [ π ; π ] L prité de nous permet de l étudier sur l intervlle [ ;π ]. L onction sinus est dérivle sur et pour tout réel : ( ) cos. Tleu de vrition de sin : C oure de sin sur [ ;π ]. π/ π sin. Coure de sur (otenue pr symétrie pr rpport à l origine puis pr trnsltion de vecteur kπ ( k )). 9

10 Lycée Sint Nicols Igny Promotion 8 DÉRIVATION STAV Nomre dérivé en : Soit une onction déinie sur I une prtie de et un réel de I. On dit que est dérivle en lorsque le tu d ccroissement de en dmet une limite inie en, c est à dire si l ( + h) ( ) limite lim eiste et est inie. Cette limite s ppelle nomre dérivé de en, et on l note ( ). h h Interpréttion grphique Si est dérivle en lors ( ) est le coeicient directeur de l tngente à l coure représenttive de u point A( ; ()). Une éqution de T l tngente à l coure de en est : y ( )( ) + ( ) Fonction dérivée : Soit une onction déinie sur I. Si est dérivle en tout point de I lors on dit que est dérivle sur I. Dérivées des onctions usuelles : Opértions sur les onctions dérivées : Vritions d une onction et etrem Théorème : Soit une onction dérivle sur un intervlle I. Si l dérivée est nulle sur I, lors est constnte sur I. Si est strictement positive sur I, lors est strictement croissnte sur I. Si est strictement négtive sur I, lors est strictement décroissnte sur I. Théorème : Soit une onction dérivle sur un intervlle I ouvert et est réel de I. ) Si dmet un etremum locl en, lors (). ) dmet un etremum locl en si et seulement si l dérivée s nnule en en chngent de signe.

11 Lycée Sint Nicols Igny Promotion 8 STAV LIMITES Déinitions, eemples et interpréttion grphique Soit un réel et une onction non nécessirement déinie en. Limite inie en Le réel l est limite de en si, qund se rpproche u plus près de, () se rpproche u plus près de l. Nottion : () l. (lire «limite de () égle l qund tend vers») Propriété : Si est déinie en et si une limite l en, lors l (). On peut déinir l limite à droite de en : si () se rpproche u plus près de l lorsque se rpproche u plus près de pr vleurs supérieurs. On note () l ou () l. On déinit de l même çon l limite à guche de en qui se note () () l. Remrque : Si () () l lors () l Limite ininie en On dit que pour limite en si () devient très grnd lorsque prend des vleurs suismment proches de. Nottion : (). On dit que pour limite - en si () devient très petit lorsque prend des vleurs suismment proches de. Nottion : lim ( ) Interpréttion grphique : Lorsque lim ( ) ou lim ( ), on dit que l coure représenttive de l onction dmet une symptote verticle d éqution. Fonctions de réérences u voisinge de : lim > ; lim < ; lim > ; lim lim > < Limite inie à l inini L onction pour limite l en si l on peut rendre () ussi proche de l que l on veut du moment que prend des vleurs positives suismment grndes. Nottion : () l. Interpréttion grphique : Lorsque () l., on dit que l coure représenttive de l onction dmet une symptote horizontle d éqution y l. Fonctions de réérences u voisinge de et de - : lim lim ; lim ; lim ; lim ; lim ( n ) n ; lim ( n ) n Limite ininie à l inini On dit que pour limite en lorsque l on peut rendre () ussi grnd que l on veut du moment que prend des vleurs positives suismment grndes.. Nottion : lim ( )

12 Lycée Sint Nicols Igny Promotion 8 STAV On dit que pour limite en lorsque l on peut rendre () ussi grnd que l on veut du moment que prend des vleurs négtives suismment petites.. Nottion : lim ( ) Remrque : on peut déinir de l même mnière lim ( ) et lim ( ) onctions de réérence u voisinge de + et de - ; lim ; ; lim ; lim lim n ( n ) ; n n lim si n est pir ; lim si n est impir. Limites des onctions de ses. Fonction identique : - Fonction crrée : Fonction cue : Fonction rcine : Fonction inverse : ( + ) ( - ) - Fonction crré inverse : Opértion sur les limites Soit et g deu onctions, l et l sont deu réels, k est un réel non nul. On considère les limites de et g en, pouvnt être un nomre réel, ou -. Somme de deu onctions () l l l - - g() l (() + g()) l + l - - F.I. F.I. Produit d une onction pr un réel k < k > () l - - k () k l - - Si () lors k () vec le signe de k

13 Lycée Sint Nicols Igny Promotion 8 STAV Produit de deu onctions () l l > l < l > l < - g() l - l > l < l > l < (() g()) l l () g() (() g()) - - F.I. F.I. F.I. F.I. Quotient de deu onctions () l l l l - ± g() l + - ± l l ± + - () vec le signe de l vec le signe de - l vec le signe de l vec le signe de l F.I. - F.I. F.I. correspond à une orme indéterminée. Dire qu une limite est indéterminée ne signiie ps qu il n y ps de limite, mis seulement qu ucune règle générle ne peut être étlie. Les qutre principu cs d indétermintion sont : -. PRIMITIVES Déinition : Soit une onction déinie sur un intervlle de que l on noter I. Une onction F déinie sur I est une primitive de sur I si et seulement si F est dérivle sur I et pour tout de I, F ( ) ( ). Remrque : On n ps l unicité des primitives. F et G sont deu primitives de, et on peut en trouver dvntge. Propriétés Théorème : Si F est une primitive de sur un intervlle I de., lors toute utre primitive G de sut I est de l orme : Pour tout de I, G ( ) F ( ) + k, k Théorème : Soit une onction dmettnt des primitives sur i un intervlle de. Soit y. Les réels et y sont ppelés conditions initiles. Opértions sur les primitives Théorème 3 : Soit F une primitive de et G primitive de g sur I. Alors F + G est une primitive de + g sur I λf est une primitive de λ sur I (λ ). Tleu des primitives Il eiste une unique primitive F sut I telle que F ( ) I et y. 3

14 Lycée Sint Nicols Igny Promotion 8 STAV Déinition FONCTION LOGARITHME NÉPÉRIEN Soit l onction déinie pr ( ). Sur l intervlle ] [ ;, dmet des primitives. De plus il eiste une unique primitive F de sur ] ; [ qui vériie ( ) Cette primitive est l onction logrithme népérien. Et se note ln. Conséquences :. L onction ln est déinie sur ] ; [.. Elle est dérivle sur ] ; [ et ( ln ) 3. ln. Propriétés ondmentles et conséquences Pour tous réels et dns ] ; [, et tout entier relti n, on : F. ln ( ) ln + ln ln ln ln ln ln Étude de l onction logrithme népérien Pour tout >, ( ln ) >. Donc l onction ln est strictement croissnte sur ] ; [. Conséquences : ~ Pour tous réels et tels que < <, on : ln < ln. ln < ; ln ln > ; Limites : n ln ( ) nln ln ( ) ~ ] [ ] [ ~ pour tous réels et strictement positis, ( ln ln ) ( ) ( ) lim ( ln ) ln > lim ln Tleu de vritions et coure : ln + + ln ( ) -. lim > lim ln L coure représenttive de l onction ln dmet l e des ordonnées comme symptote verticle. L tngente en à l coure pour éqution y. Dérivée logrithmique Soit u une onction déinie et dérivle sur un intervlle I telle que, pour tout I, ( ) u >. Alors l onction déinie sur I pr u ( ) tout de I, ( ) ( ln u ( ) ) ou encore ( ln u ) u ( ) ln ln u est dérivle sur I comme composée de onctions dérivles et pour u u Appliction à l recherche de primitive : Soit une onction déinie et continue sur I de l orme u. Alors une primitive de sur I est : u ( ) ln ( ) F u + k, k 4

15 Lycée Sint Nicols Igny Promotion 8 STAV FONCTION EXPONENTIELLE Déinition et propriétés Position du Prolème : L onction eponentielle (de se e ) ssocie à tout réel son ntécédent pr l onction y ; tel que ln y y ep. ln.pour tout, il eiste un unique réel ] [ Conséquences immédites : ep > Pour tout, ( ) Correspondnces Logrithme - Eponentielle : ;. On pose ( ) Pour tout et pour tout y ] [, ln y y ep ( ) Pour tout, ln ( ep ( ) ) Pour tout ] ; [, ep ( ln ) Cs prticuliers : En prticulrisnt et y Propriétés Algériques : Pour tous réels et, En prticulrisnt, il vient ( ), il vient ln e ep ( ) et y e ln ep. e. ( + ) ( ) ( ) ep ( ) ep ( ) ep ( ) ep ep ep Nottion e. Pour tout, ep ( ) e ep ep ( ) ( ) Pour tous réels et y, et tout entier relti n, + e e e e e e y y e y e e ( e ) n y e n Remrque : on peut réécrire les ormules de correspondnce logrithme - eponentielle y ;, ln y y e Pour tout et pour tout ] [ Pour tout, ln ( e ) Étude de l onction eponentielle Pour tout ] ; ln [, e L onction eponentielle est déinie et dérivle sur, et :pour tout réel, ( e ) Limites u ornes : lim e et lim e e Propriété : lim Tleu de vrition : Tngentes prticulières à l coure : e - + ep + + ep Tngente à l coure u point d scisse ( ) T : y + Tngente à l coure u point d scisse ( T ) : y e 5

16 Lycée Sint Nicols Igny Promotion 8 STAV Représenttion grphique : y e y e y + y y ln o Dérivée et primitives de onction comportnt une eponentielle u. Dérivée de e Propriété : Soit u une onction dérivle sur un intervlle I. L onction u u e u e. : ( ) u e est dérivle sur l intervlle I et on. Primitive de u e u Propriété : Soit u une onction dérivle sur un intervlle I. L onction u l intervlle I de l orme e + k u u dmet des primitives sur e 6

17 Lycée Sint Nicols Igny Promotion 8 CALCUL INTÉGRAL STAV Dns ce chpitre on désigne pr une onction dérivle sur un intervlle I et F une primitive de sur I. ) Déinition On ppelle intégrle de, de à, le nomre F ( ) F ( ) ( ) ( ) ( ) F F d. Remrques :. On écrit ( ) d F ( ) F ( ) F ( ) et s ppellent les ornes de l intégrle. ( ). On d F ( ) F ( ) ) Interpréttion géométrique uur r uuur r On ppelle unité d ire l ire du rectngle OIJK où OI i et OJ j. indépendnt de l primitive choisie que l on note J K I - o Unité d ire On se plce dns le cs où est une onction positive sur I. Le domine pln limité pr : - L e des scisses - L coure représenttive de - Les droites d éqution et pour ire (en unités d ire), ( ) Conséquence : ( ) d d.. 3) Propriétés Propriété : Soient et deu réels de I. ( ) d ( ) d Propriété : Reltion de Chsles Soit une onction dérivle sur un intervlle I et, et c trois réels de I. c ( ) ( ) + ( ) d d d. c Propriété 3 : Linérité de l intégrle Soient et g deu onctions dérivles sur un intervlle I et, deu réels de I. Soit k un réel non nul. ) ( ) + ( ) ( ( ) + ( ) ) d g d g d. ) ( ) ( ) k d k d 7

18 Lycée Sint Nicols Igny Promotion 8 PROBABILITÉS STAV Voculire et déinitions On rélise une epérience ou épreuve qui ournit des résultts que l on ppelle éventulités ou possiilités. L ensemle des éventulités est désigné pr Ω et ppelé univers des possiles. Un événement est une prtie de l univers Ω. Tout événement à élément est ppelé événement élémentire. Événements prticuliers : événement impossile : événement certin : Ω Opértions sur les événements : Soit A un événement, on note A l événement contrire de A, constitué des éléments de Ω qui n pprtiennent ps à A. Soit A et B deu événements de Ω. On peut en déinir l union et l intersection : «A ou B est rélisé» A B «A et B est rélisé» A B Si A B on dit que A et B sont disjoints ou incomptiles. Proilité ) Déinition On déinit insi une ppliction P qui à tout événement A ssocie s proilité, on réel de l intervlle [ ; ], noté P(A), et qui vériie les propriétés suivntes :. l somme de toutes les proilités des événements élémentires vut. si A et B sont incomptiles, lors P(A B) P(A) + P(B) P Ω 3. ( ) ) Propriétés Soit A un événement, A son événement contrire. P( A) P( A). Soit A et B deu événements : P( A B) P( A) + P( B) P( A B) 3) Clcul prtique Dns le cs ÉQUIPROBABLE où tous les événements élémentires ont l même proilité de événement A, on : crd( A) nomre de cs vorles P( A) crd( Ω ) nomre de cs possiles crd( Ω ), pour tout Proilités conditionnelles Soit P une proilité et A un événement de proilité non nulle. Soit B un événement quelconque. Alors : P ( A B ) PA ( B ) P ( B A). P A Si PA ( B ) P ( B ) Si PA ( B ) P ( B ) Si P ( B ) P ( B ) A ( ) >, on dit que A est vorle à l rélistion de B. <, on dit que A est dévorle à l rélistion de B., on dit que A est sns inluence sur l rélistion de B. Propriété : Soit A et B deu événements de proilité non nulle. On : P A B P B P A P A P B ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) A Événements indépendnts : B Théorème : Deu événements A et B sont indépendnts si et seulement si P ( A B) P ( B) P ( A). 8

19 Lycée Sint Nicols Igny Promotion 8 STAV Dénomrements Soit E un ensemle ini de n éléments. Arrngements, permuttions Un p - rrngement est une liste ordonnée sns répétition de p éléments de E. n n n... n p + Le nomre de p rrngements de E est : ( ) ( ) ( ) Une permuttion de E est une liste ordonnée sns répétition de tous les éléments de E. C est un n - rrngement. Il y en : n ( n ) ( n ) Fctorielle n n n n... 3 n! n n n... 3 Le nomre ( ) ( ) se note n! et se lit ctorielle n. ( ) ( ) Pr convention on pose! Cominisons Une p - cominison d éléments de E est une liste non ordonnée et sns répétition de p éléments de E, c est à dire un ensemle de p éléments de E. Attention! l ordre des éléments d une cominison n ucune importnce. Nomre de p - cominisons On l ppelle coeicient inomil. On le note n p, (ncienne nottion C p n ) et n p n! p! n p! Vleurs prticulières : Pour tout entier n ; n ; n n ; n n, n p n n p, Formule : Pour tout n et tout p vériint p n, on : Tleu récpitulti : Déinition eemples Type de tirge Liste ordonnée vec répétition de p éléments de E Liste ordonnée sns répétition de p élément de E Liste ordonnée sns répétition de tous les éléments de E - code à qutre chires de l crte ncire - lncer 3 ois un dé Tiercé dns l ordre - Liste d rrivée de tous les prticipnts d une course - pln de clsse. Tirge successi vec remise Tirge successi sns remise Tirge successi sns remise Eemples E {,,3,4,5,6} p 3 (,3,) ; (4,4,5) (,,3) (3,,) (,3,5,6,4,) dénomrements p n n n... n p + ( ) ( ) 6! n! n n... ( ) liste sns ordre et sns répétition de p élément de E, - tiercé dns le désordre - tirge du loto Tirge simultné {,4,6} ; {5,,3} 6 6! 3 3! ( 6 3 )! n n! p p! ( n p )! 9

20 Lycée Sint Nicols Igny Promotion 8 STAV Vriles létoires : Une vrile létoire à vleurs réelles, que l on noter X, est une onction qui, à chque résultt d une epérience, ssocie un nomre réel. L ensemle des proilités pour que X prennent les vleurs, réel quelconque, notées P(X ), constitue l loi de proilité de X. Les proilités pour que l vrile létoire X prenne des vleurs inérieures à, réel quelconque, notées P( X ), déinissent l onction de réprtition de X. L espérnce mthémtique d une vrile létoire X prennt n vleurs i de proilité P(X i ) p i est : Loi inomile : ( ) E X n i p i i On ppelle épreuve de Bernoulli de prmètre p toute épreuve létoire n ynt que deu issues possiles dont les proilités respectives sont p et p q. Les deu issues sont ppelées succès et échec. Une epérience létoire constituée pr l répétition de n épreuves de Bernoulli, indépendntes les unes des utres, de même prmètre p est un schém de Bernoulli de prmètres n et p. L vrile létoire X qui, à chque résultt d un schém de Bernoulli de prmètre n et p, ssocie le nomre de succès suit une loi inomile de prmètres n et p notée B (n, p). Soit X une vrile létoire suivnt une loi inomile de prmètres n et p. On note k le nomre de succès otenus lors d un schém de Bernoulli ( k est un entier compris entre et n). L loi de proilité de X est donnée pr : n P X k p p k k ( ) ( ) n k

Synthèse de cours (Terminale S) Calcul intégral

Synthèse de cours (Terminale S) Calcul intégral Synthèse de cours (Terminle S) Clcul intégrl Intégrle d une onction continue positive sur un intervlle [;] Dns cette première prtie, on considère une onction continue positive sur un intervlle [ ; ] (

Plus en détail

CHAPITRE 9 : PRIMITIVES - INTEGRALES

CHAPITRE 9 : PRIMITIVES - INTEGRALES Primitives et intégrles Cours CHAPITRE 9 : PRIMITIVES - INTEGRALES. Primitives d une fonction Définition Soit f une fonction définie sur un intervlle I. Une fonction F est une primitive de f sur I, si

Plus en détail

Cours de mathématiques. Chapitre 12 : Calcul Intégral

Cours de mathématiques. Chapitre 12 : Calcul Intégral Cours de mthémtiques Terminle S1 Chpitre 12 : Clcul Intégrl Année scolire 2008-2009 mise à jour 5 mi 2009 Fig. 1 Henri-Léon Leesgue et Bernhrd Riemnn n les confond prfois 1 Tle des mtières I Chpitre 12

Plus en détail

Kit de survie - Bac ES

Kit de survie - Bac ES Kit de survie - Bc ES. Étude du signe d une expression ) Signe de x + Ü Ü ½ Ò µ¼ Ò ½ 0) On détermine l vleur de x qui nnule x +, puis on pplique l règle : «signe de près le 0». ) Signe de x + x + c ܾ

Plus en détail

Continuité - Limites Asymptotes à une courbe

Continuité - Limites Asymptotes à une courbe Continuité - Limites Asymptotes à une cre Continuité - Théorème des vleurs intermédiires Notion de continuité Grphiquement, on peut reconnître une fonction continue sur un intervlle I pr le fit que le

Plus en détail

Chapitre 3 Dérivées et Primitives

Chapitre 3 Dérivées et Primitives Cours de Mthémtiques Clsse de Terminle STI - Chpitre : Dérivées et Primitives Chpitre Dérivées et Primitives A) Rppels de première et compléments ) Dérivées usuelles Fonction définie sur Fonction f() =

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir en math

Tout ce qu il faut savoir en math Tout ce qu il fut svoir en mth 1 Pourcentge Prendre un pourcentge t % d un quntité : t Clculer le pourcentge d une quntité pr rpport à une quntité b : Le coefficient multiplicteur CM pour une ugmenttion

Plus en détail

Intégration. Rappels. Définition 3. Soit I un intervalle réel et f : I E. On dit que F : I E est. f(x) f(a) x a

Intégration. Rappels. Définition 3. Soit I un intervalle réel et f : I E. On dit que F : I E est. f(x) f(a) x a Intégrtion Les fonctions considérées ci-dessous sont des fonctions définies sur un intervlle réel I, à vleurs réelles ou complees ou, plus générlement, à vleurs dns un espce vectoriel normé de dimension

Plus en détail

Fonctions de référence

Fonctions de référence Chpitre 7 Clsse de Seconde Fonctions de référence Ce que dit le progrmme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Fonctions de référence Fonctions linéires et fonctions ffines Vritions de l fonction

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mthémtiques nnée 2009-2010 Chpitre 2 Le prolème de l unicité des solutions 1 Le prolème et quelques réponses : 1.1 Un exemple Montrer que l éqution différentielle :

Plus en détail

zz' = z. z' ; Si z' # 0 1 z' Re(z) = z + z z est réel z = z ; z est imaginaire pur z = - z

zz' = z. z' ; Si z' # 0 1 z' Re(z) = z + z z est réel z = z ; z est imaginaire pur z = - z Nomres complexes Module et conjugué d'un nomre complexe Définition - Propriétés Un nomre complexe z s'écrit de fçon unique sous l forme + i ; IR, IR On dit que + i est l forme lgérique du nomre complexe

Plus en détail

Chapitre 9: Primitives et intégrales

Chapitre 9: Primitives et intégrales PRIMITIVES ET INTEGRALES 7 Chpitre 9: Primitives et intégrles Prérequis: Limites, dérivées Requis pour: Emen de mturité 9. «À quoi ç sert?» Un peu d histoire Isc Newton (64-77) Les clculs d ire de figures

Plus en détail

Séquence 7. Intégration. Sommaire

Séquence 7. Intégration. Sommaire Séquence 7 Intégrtion Sommire. Prérequis. Aire et intégrle d une fonction continue et positive sur [ ; ]. Primitives 4. Primitives et intégrles d une fonction continue 5. Synthèse de l séquence Dns ce

Plus en détail

Fonctions affines ; Equations et inéquations

Fonctions affines ; Equations et inéquations Fonctions ffines ; Equtions et inéqutions I. Fonctions ffines.. Définition Définition d une fonction ffine : on ppelle fonction ffine toute fonction définie sur pr f ( ) où et sont des réels tels que.

Plus en détail

Théorème de Rolle et formules de Taylor

Théorème de Rolle et formules de Taylor Théorème de Rolle et formules de Tylor 1 Extrémums des fonctions différentibles à vleurs réelles 1. Soient K un compct d un espce vectoriel normé (E, ) et f une fonction définie sur K à vleurs dns R. Montrer

Plus en détail

Chapitre 6 - Fonctions numériques - Généralités

Chapitre 6 - Fonctions numériques - Généralités PS hpitre 6 - Fonctions numériques - Générlités Fonctions d une vrile réelle à vleurs réelles. Définitions Une fonction à vleurs réelles est une ppliction de ou une prtie A de dns. On note f : A ; f ().

Plus en détail

Fiches de cours analyse 4 ème Sciences expérimentales. Limites et continuité. Limites et comparaison de fonctions.

Fiches de cours analyse 4 ème Sciences expérimentales. Limites et continuité. Limites et comparaison de fonctions. Fiches de cours nlyse 4 ème Sciences epérimentles Limites et continuité Limites et comprison de fonctions. L et L ' sont des réels. désigne soit un réel, soit +, soit Premier théorème de comprison Soit

Plus en détail

Kit de survie - Bac S

Kit de survie - Bac S Kit de survie - Bc S. Inéglités - Étude du signe d une expression Opértions sur les inéglités Règles usuelles : Pour tout x < y x + < y + même sens Pour tout k > : x < y kx < ky même sens Pour tout k

Plus en détail

Résumé de cours : Terminale ES. Table des matières. Maths-Terminale ES. Mr Mamouni : source disponible sur: Samedi 08 Avril 2006.

Résumé de cours : Terminale ES. Table des matières. Maths-Terminale ES. Mr Mamouni : source disponible sur: Samedi 08 Avril 2006. Résumé de cours : Terminle ES. Mths-Terminle ES. Mr Mmouni : myismil@ltern.org source disponile sur: c http://www.chez.com/myismil Smedi 08 Avril 2006. Tle des mtières Eqution du second degré. 2. Ses solutions

Plus en détail

Calcul intégral. II Intégrale d une fonction 4

Calcul intégral. II Intégrale d une fonction 4 BTS DOMOTIQUE Clcul intégrl 8- Clcul intégrl Tble des mtières I Primitives I. Définitions............................................... I. Clculs de primitives.........................................

Plus en détail

CH 1 Analyse : Continuité et limites

CH 1 Analyse : Continuité et limites CH Anlyse : Continuité et ites 4 ème Sciences Septembre 9 A. LAATAOUI I. Rppels Notion de continuité : Grphiquement, on peut reconnître une onction continue sur un intervlle I pr le it que le trcé de l

Plus en détail

Document créé le 28 novembre 2013 Lien vers la dernière mise à jour de ce document Lien vers les exercices de ce chapitre

Document créé le 28 novembre 2013 Lien vers la dernière mise à jour de ce document Lien vers les exercices de ce chapitre Document créé le 28 novembre 2013 Lien vers l dernière mise à jour de ce document Lien vers les exercices de ce chpitre Chpitre 20 Intégrtion Sommire 20.1 Continuité uniforme.................................

Plus en détail

LOIS A DENSITE (Partie 1)

LOIS A DENSITE (Partie 1) LOIS A DENSITE (Prtie ) I. Loi de probbilité à densité ) Rppel Eemple : Soit l'epérience létoire : "On lnce un dé à si fces et on regrde le résultt." L'ensemble de toutes les issues possibles Ω = {; ;

Plus en détail

gfaubert septembre 2010 1

gfaubert septembre 2010 1 Notes de cours Pour l e secondire Compiltion et/ou crétion Guyline Fuert Septemre 00 gfuert septemre 00 Géométrie------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Chapitre 7. Primitives et Intégrales. 7.1 Primitive d une fonction. 7.2 Propriétés des primitives. 7.3 Intégrale définie ou Intégrale de Riemannn)

Chapitre 7. Primitives et Intégrales. 7.1 Primitive d une fonction. 7.2 Propriétés des primitives. 7.3 Intégrale définie ou Intégrale de Riemannn) Chpitre 7 Primitives et Intégrles 7. Primitive d une fonction Soit f une fonction définie sur un intervlle K de R. On ppelle primitive de f, une fonction F dont l dérivée est f : F (x) = f(x). On note

Plus en détail

Rappels. CH 2 Analyse : Continuité et limites. 4 ème Maths. Continuité et limite en réel. Activités pages 6 et 7. Opérations sur les limites :

Rappels. CH 2 Analyse : Continuité et limites. 4 ème Maths. Continuité et limite en réel. Activités pages 6 et 7. Opérations sur les limites : 4 ème Mths CH Anlyse : Continuité et ites Octobre 9 A. LAATAOUI Rppels Continuité et ite en réel Activités pges 6 et 7 Opértions sur les ites : Limite d une somme Si pour ite l l l + + Si g pour ite l

Plus en détail

Les intégrales. f(x) dx. f(x) dx est appelée intégrale définie, c est un nombre. La variable x ne sert qu à décrire la fonction f, on a b

Les intégrales. f(x) dx. f(x) dx est appelée intégrale définie, c est un nombre. La variable x ne sert qu à décrire la fonction f, on a b Les intégrles Introduction Etnt donnée une fonction positive f définie sur un intervlle borné [, b], on veut évluer l ire comprise entre l e des bscisses, l courbe représentnt f et les verticles = et =

Plus en détail

Synthèse de cours (Terminale S) Dérivation : rappels et compléments

Synthèse de cours (Terminale S) Dérivation : rappels et compléments Synthèse de cours (Terminle S) Dérivtion : rppels et compléments Rppels de 1ère Nombre dérivé Soit f une fonction définie sur un intervlle I et un élément de I. f ( + h) f ( ) Si l limite lim existe, on

Plus en détail

Préparation à l'examen écrit de maturité Mathématiques 2013

Préparation à l'examen écrit de maturité Mathématiques 2013 Wechter Loïc Mturité 2013 Mthémtiques Cours de M. Flcoz 2013 Préprtion à l'exmen écrit de mturité Mthémtiques 2013 1.Primitives et intégrles 1.1Primitives (CRM pp.77-80) Une primitive pourrit se définir

Plus en détail

Cours Intégrales Primitives 1 / 7 A Chevalley

Cours Intégrales Primitives 1 / 7 A Chevalley A 17 Primitives Intégrles Aleth Chevlley 1. Intégrle d une fonction continue 1.1. Définition Soit C l coure représenttive de f dns un repère orthonorml. L intégrle de à de l fonction f est l ire du domine

Plus en détail

CHAPITRE 10 : LA FONCTION LOGARITHME NEPERIEN

CHAPITRE 10 : LA FONCTION LOGARITHME NEPERIEN L fonction logrithme népérien Cours CHAPITRE : LA FONCTION LOGARITHME NEPERIEN. Définition de l fonction logrithme népérien L fonction logrithme népérien, notée ln, est définie sur ],+ [, prend l vleur

Plus en détail

Cours de Terminale S Lycée Camille Pissarro 2013-2014. Sébastien Andrieux

Cours de Terminale S Lycée Camille Pissarro 2013-2014. Sébastien Andrieux Cours de Terminle S Lycée Cmille Pissrro 203-204 Sébstien Andrieux 7 juin 204 Tble des mtières I Cours de Terminle S 5 Risonnement pr récurrence 6 2 Suites et limites des suites 8 I Suite convergente,

Plus en détail

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE L' Algère de BOOLE L'lgère de Boole est l prtie des mthémtiques, de l logique et de l'électronique qui s'intéresse ux opértions et ux fonctions sur les vriles logiques. Le nom provient de George Boole.

Plus en détail

Primitives et Calcul d une intégrale

Primitives et Calcul d une intégrale Primitives et Clcul d une intégrle I) Primitive ) Définition : Soit f une fonction définie sur un intervlle I. On ppelle primitive de f sur I, toute fonction F dérivle sur I dont l dérivée F est égle à

Plus en détail

x est la variable et f(x) est l image de x. On note y = f(x). L ensemble des éléments de I ayant une image est appelé ensemble de définition, noté E.

x est la variable et f(x) est l image de x. On note y = f(x). L ensemble des éléments de I ayant une image est appelé ensemble de définition, noté E. http://mths-sciences.r LES FONCTIONS NUMÉRIQUES USUELLES I) Générlités ) Déinition Soit I un intervlle de, une onction est une reltion qui ssocie à tout élément x de I, un nombre réel (x) u plus. : I x

Plus en détail

Relations binaires. Table des matières. Marc SAGE. 18 octobre 2007. 1 Amuse gueule 2. 2 Combinatoire dans les quotients 2. 3 Problème d extréma 3

Relations binaires. Table des matières. Marc SAGE. 18 octobre 2007. 1 Amuse gueule 2. 2 Combinatoire dans les quotients 2. 3 Problème d extréma 3 Reltions binires Mrc SAGE 8 octobre 007 Tble des mtières Amuse gueule Combintoire dns les quotients 3 Problème d extrém 3 4 Un théorème de point xe 3 5 Sur l conjugisons dns R 3 6 Sur les corps totlement

Plus en détail

Cours de Mathématiques

Cours de Mathématiques Cours de Mthémtiques Bcclurét 20 Résumé Ce document contient les principles définitions, théorèmes et propriétés du cours de mthémtiques du tronc commun de mthémtiques de Terminle S. Je tiens à remercier

Plus en détail

Exemple d'introduction 1. Découverte des fonctions définies par une intégrale et premiers pas vers le théorème fondamental du calcul intégral.

Exemple d'introduction 1. Découverte des fonctions définies par une intégrale et premiers pas vers le théorème fondamental du calcul intégral. Eemple d'introduction 1. Découverte des fonctions définies pr une intégrle et premiers ps vers le théorème fondmentl du clcul intégrl. PARTIE I : Découverte de l fonction «ire sous l coure» et conjecture

Plus en détail

Chapitre 6. Calcul intégral. OJ = j. Aire(rectangle OIKJ)= 1 u.a. 1 u.a. D = {M(x ; y) P tels que a x b et 0 y f(x)}

Chapitre 6. Calcul intégral. OJ = j. Aire(rectangle OIKJ)= 1 u.a. 1 u.a. D = {M(x ; y) P tels que a x b et 0 y f(x)} Chpitre 6 Clcul intégrl Intégrle et ire. Intégrle d une fonction continue positive sur un intervlle [ ; ] Définition : L unité d ire Soit P un pln muni d un repère orthogonl (O ; ı, j ). Soient I, J, et

Plus en détail

Hachurer légèrement la zone délimitée par les quatre droites, (Ox), et (AB).

Hachurer légèrement la zone délimitée par les quatre droites, (Ox), et (AB). Vdouine Terminle S Cpitre 4 Intégrtion Définition Soit f une fonction continue et positive sur un intervlle I contennt et deu nomres tels que. L représenttion grpique est trcée dns un repère ortogonl O;;

Plus en détail

Primitive et intégrale d une fonction continue

Primitive et intégrale d une fonction continue Primitive et intégrle d une fonction continue O. Simon, Université de Rennes I 24 mi 2005 Avertissement : Ceci n est ps le contenu d une leçon de CAPES. Dns le progrmme 2002 de terminles S, on introduit

Plus en détail

Fiche Intégration MOSE Octobre 2014

Fiche Intégration MOSE Octobre 2014 Fiche Intégrtion MOSE 13 9 Octore 14 Tle des mtières Propriétés de l intégrle 1 Théorème fondmentl du clcul intégrl................................ Intégrle d une fonction de signe quelconque...............................

Plus en détail

COMPARAISON DE FONCTIONS

COMPARAISON DE FONCTIONS Lurent Grcin MPSI Lycée Jen-Bptiste Corot COMPARAISON DE FONCTIONS 1 Notion de voisinge Définition 1.1 Voisinge Soit R = R {± }. On ppelle voisinge de une prtie de R contennt un intervlle de l forme :

Plus en détail

FONCTIONS DE REFERENCE

FONCTIONS DE REFERENCE FONCTIONS DE REFERENCE 1.Logrithme Définition: On ppelle fonction logrithme népérien l primitive de l fonction 1/ définie sur l intervlle ]0 ;+ [ qui s nnule en 1. ln 1 dt t Cette fonction est définie,

Plus en détail

Théorème de Poincaré - Formule de Green-Riemann

Théorème de Poincaré - Formule de Green-Riemann Chpitre 11 Théorème de Poincré - Formule de Green-Riemnn Ce chpitre s inscrit dns l continuité du précédent. On vu à l proposition 1.16 que les formes différentielles sont bien plus grébles à mnipuler

Plus en détail

Développements limités. Motivation. Exo7

Développements limités. Motivation. Exo7 Eo7 Développements limités Vidéo prtie. Formules de Tlor Vidéo prtie 2. Développements limités u voisinge d'un point Vidéo prtie 3. Opértions sur les DL Vidéo prtie 4. Applictions Eercices Développements

Plus en détail

Terminales S. Liste «non exhaustive» des Restitutions Organisées des Connaissances:

Terminales S. Liste «non exhaustive» des Restitutions Organisées des Connaissances: Terminles S Liste «non exhustive» des Restitutions Orgnisées des Connissnces: Théorème 1 : Critère de divergence d'une suite Théorème 2 : Comprison pr rpport à une suite divergente Théorème 3 : Théorème

Plus en détail

Calcul int egral. 15 d ecembre 2008

Calcul int egral. 15 d ecembre 2008 Clcul intégrl. 15 décembre 2008 2 Tble des mtières I Intégrles multiples 5 1 Rppels sur l intégrle définie des fonctions d une vrible. 7 1.1 Motivtions................................ 7 1.1.1 Cs des fonctions

Plus en détail

8. Primitives d'une fonction et intégrales

8. Primitives d'une fonction et intégrales 8. Primitives d'une fonction et intégrles I- Usge du tleu des dérivées Compléter les tleu et en précisnt le numéro des lignes utilisées. Tleu N f () f ' () -... Fonction f f () + érivée f ' f ' ()......

Plus en détail

Résumé sur les Intégrales Impropres & exercices supplémentaires

Résumé sur les Intégrales Impropres & exercices supplémentaires L-MATH II-(25-26). Résumé sur les Intégrles Impropres & eercices supplémentires Une fonction définie sur un intervlle I est dite loclement intégrble sur I si f est Riemnnintégrble sur tout intervlle [,

Plus en détail

Intégrale 4 ème math B.H.Hammouda Fethi

Intégrale 4 ème math B.H.Hammouda Fethi Intégrle 4 ème mth BHHmmoud Fethi Intégrle d une onction continue et positive : Déinition : Le pln est muni d un repère orthogonl Soit une onction continue et positive sur un intervlle, et F une primitive

Plus en détail

Kit de survie - Bac ES

Kit de survie - Bac ES Kit de survie - c E Etude du signe d une eression - igne de + b ( 0) On détermine l vleur de qui nnule + b, uis on lique l règle : "signe de rès le 0". +b b/ + signe de ( ) signe de - igne de + b + c (

Plus en détail

1. Notion d intégrale Interprétation graphique

1. Notion d intégrale Interprétation graphique Clcul intégrl TS 1. Notion d intégrle Interpréttion grphique Le pln étnt muni du repère orthogonl ( O,I, J ) l unité d ire ( u. ) est l ire du rectngle âti à prtir des points O, I, J. on ppelle domine

Plus en détail

( ). Dans tout ce paragraphe, f et g sont des fonctions continues et positives sur un intervalle a;b. C f

( ). Dans tout ce paragraphe, f et g sont des fonctions continues et positives sur un intervalle a;b. C f Chpitre 6 : Clcul intégrl I Intégrle d une fonction continue positive 1 Unité d'ire Le pln est muni d un repère orthogonl O;i!,! j!!" "!!! " " En posnt OI = i et OJ = j, l ire du rectngle OIKJ définit

Plus en détail

COURS TERMINALE S LE CALCUL INTEGRAL

COURS TERMINALE S LE CALCUL INTEGRAL COURS TERMINALE S LE CALCUL INTEGRAL A. Notion d'intégrle. Aire sous l coure On définit le domine pln, qu'on ppeller ire sous l coure C représenttive d'une fonction positive f sur un intervlle [; ], l

Plus en détail

Analyse 1 L1-mathématiques

Analyse 1 L1-mathématiques Anlyse L-mthémtiques Renud Leplideur Année 3-4 UBO Tble des mtières Inéglités et clculs 3. Nombres..................................... 3.. Les ensembles N, Z, Q et R...................... 3.. Les intervlles

Plus en détail

INTEGRATION. f(x) I F(x) I ) PRIMITIVE. e x R e x + c

INTEGRATION. f(x) I F(x) I ) PRIMITIVE. e x R e x + c INTEGRATION I ) PRIMITIVE Définition : Soient f et F deu fonctions définies sur I. F est une primitive de f sur I si F est dérivle sur I et pour tout de I F () = f () Propriété : Si f continue sur I lors

Plus en détail

3.8. 1 Estimation de l aire d une région curviligne. Exemple 1 Estimer l aire de la région sous une hyperbole. Solution

3.8. 1 Estimation de l aire d une région curviligne. Exemple 1 Estimer l aire de la région sous une hyperbole. Solution .8 Aperçu de l intégrle.8 APERÇU DE L INTÉGRALE Estimtion de l ire d une région curviligne Erreur d pproimtion Aire ecte d une région curviligne 4 Intégrle définie 5 Intégrle définie négtive 6 Propriétés

Plus en détail

Université de Marseille Licence de Mathématiques, 1ere année, Analyse (limites, continuité, dérivées, intégration) T. Gallouët

Université de Marseille Licence de Mathématiques, 1ere année, Analyse (limites, continuité, dérivées, intégration) T. Gallouët Université de Mrseille Licence de Mthémtiques, ere nnée, Anlyse (limites, continuité, dérivées, intégrtion) T. Gllouët July 29, 205 Tble des mtières Limites 3. Définition et propriétés......................................

Plus en détail

Séquence 8. Probabilité : lois à densité. Sommaire

Séquence 8. Probabilité : lois à densité. Sommaire Séquence 8 Proilité : lois à densité Sommire. Prérequis 2. Lois de proilité à densité sur un intervlle 3. Lois uniformes 4. Lois exponentielles 5. Synthèse de l séquence Dns cette séquence, on introduit

Plus en détail

, f(x) est l image de l élément x de E par f.

, f(x) est l image de l élément x de E par f. I- Rppels : I- 1 Déinition d une onction : Soient E et F deu intervlles de R ou une réunion d intervlles de R Déinition 1: Une onction ssocint un élément de l ensemble E (ensemble de déprt dns l ensemble

Plus en détail

Zéros des fonctions. 1. La dichotomie. Exo7. 1.1. Principe de la dichotomie

Zéros des fonctions. 1. La dichotomie. Exo7. 1.1. Principe de la dichotomie Exo7 Zéros des fonctions Vidéo prtie 1. L dichotomie Vidéo prtie. L méthode de l sécnte Vidéo prtie 3. L méthode de Newton Dns ce chpitre nous llons ppliquer toutes les notions précédentes sur les suites

Plus en détail

3 LES OUTILS DE DESCRIPTION D UNE FONCTION LOGIQUE

3 LES OUTILS DE DESCRIPTION D UNE FONCTION LOGIQUE 1GEN ciences et Techniques Industrielles Pge 1 sur 7 Automtique et Informtiques Appliquées Génie Énergétique Première 1 - LA VARIABLE BINAIRE L électrotechnique, l électronique et l mécnique étudient et

Plus en détail

Chap.9 Les fonctions polynômes du second degré (1)

Chap.9 Les fonctions polynômes du second degré (1) Chp.9 Les fonctions polynômes du second degré () Forme développée Forme cnonique Polynôme du second degré Forme fctorisée Polynôme du second degré f x x x c ( ) Forme développée réduite 3 ) Exemples f

Plus en détail

CALCUL INTEGRAL. Ph DEPRESLE. 29 juin Intégrale d une fonction continue et positive sur un segment 2

CALCUL INTEGRAL. Ph DEPRESLE. 29 juin Intégrale d une fonction continue et positive sur un segment 2 CALCUL INTEGRAL Ph DEPRESLE 9 juin 5 Tble des mtières Intégrle d une fonction continue et positive sur un segment Primitives d une fonction sur un intervlle. Primitives, définition...................................

Plus en détail

LIMITES ET CONTINUITÉ

LIMITES ET CONTINUITÉ LIMITES ET CONTINUITÉ Cours Terminle S Limite d une onction à l inini ) Limite inie en l inini Déinition : Soit une onction déinie sur un intervlle de l orme ] A ; + [ On dit que l onction dmet pour limite

Plus en détail

Terminale Résumé de cours de mathématiques

Terminale Résumé de cours de mathématiques Terminle Résumé de cours de mthémtiques En june, on les théorèmes dont les démonstrtions sont exigiles u BAC. 1 Algère 1.1 Les nomres complexes 1.1.1 Générlités L'ensemle des nomres complexes est noté

Plus en détail

INTÉGRALES. I Définition. Définition. Remarques. Exemple. Exercice 01 (voir réponses et correction)

INTÉGRALES. I Définition. Définition. Remarques. Exemple. Exercice 01 (voir réponses et correction) INTÉGRALES I Définition Définition Soit f une fonction continue et positive sur un intervlle [; ]. Soit (C) s coure représenttive dns un repère orthogonl (O; i, j). On ppelle intégrle de à de l fonction

Plus en détail

I. Fonctions

I. Fonctions FORMULAIRE MATHÉMATIQUES - RENTRÉE 205 - PRÉPA ECS PREMIÈRE ANNÉE Tble des mtières I. Fonctions - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 4. Générlités sur les fonctions...................

Plus en détail

mémento de mathématiques pour les ECE1

mémento de mathématiques pour les ECE1 mémento de mthémtiques pour les ECE1 Abdellh Becht Résumé L objectif de ce mémento est de permettre ux élèves de première nnée des clsses préprtoires ux Ecoles de Commerces, option économique, d voir un

Plus en détail

Résumé du cours d analyse de maths spé MP

Résumé du cours d analyse de maths spé MP 1 TOPOLOGE Résumé du cours d nlyse de mths spé MP 1 Topologie 1) Normes, normes équivlentes Une norme sur l espce vectoriel E est une ppliction N de E dns R vérifint : x E, N(x). x E, (N(x) = x = ) (xiome

Plus en détail

Kit de survie : - Bac STL STI2D

Kit de survie : - Bac STL STI2D Kit de survie : - Bc STL STID Inéglités - Étude du signe d une expression Opértions sur les inéglités Règles usuelles : Pour tout : x < y x + < y + même sens Pour tout k > : x < y kx < ky même sens Pour

Plus en détail

Théorie des Langages Formels Chapitre 5 : Automates minimaux

Théorie des Langages Formels Chapitre 5 : Automates minimaux 1/29 Théorie des Lngges Formels Chpitre 5 : Automtes minimux Florence Levé Florence.Leve@u-picrdie.fr Année 2014-2015 2/29 Introduction Les lgorithmes vus précédemment peuvent mener à des utomtes reltivement

Plus en détail

Théorème de Lax Milgram Application au problème de Dirichlet pour l équation de Sturm Liouville

Théorème de Lax Milgram Application au problème de Dirichlet pour l équation de Sturm Liouville Théorème de Lx Milgrm Appliction u problème de Dirichlet pour l éqution de Sturm Liouville Résumé du cours de MEDP Mîtrise de mthémtiques 2000 2001 2001nov18 (medp-lx-milgrm.tex) Dns ce chpitre, on se

Plus en détail

Chapitre 2 Limites et asymptotes

Chapitre 2 Limites et asymptotes Chpitre 2 Limites et symptotes A) Introduction ) Le grenier Je veux monter un toit à une pente en lissnt l plce pour une pièce (grenier) de 3 mètres de long et 2 mètres de hut. OA = 3, OC = 2, OE = x.

Plus en détail

Intégration. sur R. Soit f donnée par sa courbe C sur R.

Intégration. sur R. Soit f donnée par sa courbe C sur R. Intégrtion A) Intégrle d une onction Déinition Déinition : Soit une onction continue et positive sur un intervlle ; et C s coure représenttive dns un repère orthogonl O ; I ; J L ire sous l coure est l

Plus en détail

Toutes les questions de cours et R.O.C. au bac de T.S. Vincent PANTALONI

Toutes les questions de cours et R.O.C. au bac de T.S. Vincent PANTALONI Toutes les questions de cours et R.O.C. u bc de T.S. Vincent PANTALONI VERSION DU 9 MARS 2012 Tble des mtières Bc 2011 3 Bc 2011 5 Bc 2010 9 Bc 2009 11 Bc 2008 13 Bc 2007 17 Bc 2006 19 Bc 2005 21 ii Remerciements.

Plus en détail

Chapitre XI : Lois continues

Chapitre XI : Lois continues Chpitre XI : Lois continues Extrit du progrmme : I. Lois de proilité à densité 1. Vrile létoire à densité Dns de nomreux domines, on est mené à étudier des vriles létoires pouvnt prendre, du moins théoriquement,

Plus en détail

COURS DE MATHÉMATIQUES

COURS DE MATHÉMATIQUES COURS DE MATHÉMATIQUES Terminle S Vlère BONNET vlere.bonnet@gmil.com) 9 mi Lycée PONTUS DE TYARD rue des Gillrdons 7 CHALON SUR SAÔNE Tél. : ) 85 46 85 4 Fx : ) 85 46 85 59 FRANCE ii LYCÉE PONTUS DE TYARD

Plus en détail

Lycée Stendhl (Grenole) Niveu : Titre Cours : Terminle S Année : Chpitre 09 : Les Intégrles 204-205 826-866 874-94 Cittion du moment : «Le seul enseignement qu un professeur peut donner, à mon vis, est

Plus en détail

LICENCE DE MATHÉMATIQUES DEUXIÈME ANNÉE. Unité d enseignement LCMA 4U11 ANALYSE 3. Françoise GEANDIER

LICENCE DE MATHÉMATIQUES DEUXIÈME ANNÉE. Unité d enseignement LCMA 4U11 ANALYSE 3. Françoise GEANDIER LICENCE DE MATHÉMATIQUES DEUXIÈME ANNÉE Unité d enseignement LCMA 4U ANALYSE 3 Frnçoise GEANDIER Université Henri Poincré Nncy I Déprtement de Mthémtiques . Tble des mtières I Séries numériques. Séries

Plus en détail

Cours de DEUG Méthodes mathématiques pour les sciences de la vie I. Avner Bar-Hen

Cours de DEUG Méthodes mathématiques pour les sciences de la vie I. Avner Bar-Hen Cours de DEUG Méthodes mthémtiques pour les sciences de l vie I Avner Br-Hen Université Aix-Mrseille III 3 Tble des mtières Tble des mtières i Fonctions, limites, continuité Fonction, représenttion grphique......................

Plus en détail

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique.

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique. C39211 Ecole Normle Supérieure de Cchn 61 venue du président Wilson 94230 CACHAN Concours d dmission en 3 ème nnée Informtique Session 2009 INFORMATIQUE 1 Durée : 5 heures «Aucun document n est utorisé»

Plus en détail

Cours de Mathématiques

Cours de Mathématiques Cours de Mthémtiques TS Lycée Henri IV Tble des mtières I Les nombres complexes 7 Rcines n ième d un nombre complexe non nul 7. Définition.................................................... 7.2 Représenttion

Plus en détail

CHAPITRE 11 : FONCTION NEPERIEN. FONCTION LOGARITHME DECIMAL.

CHAPITRE 11 : FONCTION NEPERIEN. FONCTION LOGARITHME DECIMAL. CHAPITRE : FONCTION NEPERIEN. FONCTION LOGARITHME DECIMAL.. Fonction népérien (logrithme d une fonction composée). Théorème Si u est une fonction strictement positive et dérivble sur un intervlle I ouvert,

Plus en détail

I. Variable aléatoire continue

I. Variable aléatoire continue BTS Systèmes électroniques Loi proilités 06/0/203 Cmpus Sint Joseph Pierre Rouge I. Vrile létoire continue Définition : Une vrile létoire réelle à densité (ou continue) est une ppliction définie sur un

Plus en détail

Limites de Fonction. 1 Limites d une fonction et asymptotes 1.1 Limite en l infini. 1.2 Limite en un réel a Asymptotes...

Limites de Fonction. 1 Limites d une fonction et asymptotes 1.1 Limite en l infini. 1.2 Limite en un réel a Asymptotes... Lycée Pul Doumer 203-204 TS Cours Limites de Fonction Contents Limites d une fonction et symptotes. Limite en l infini....................................2 Limite en un réel..................................

Plus en détail

Chapitre 6 - Intégration

Chapitre 6 - Intégration TES Chpitre 6 - Intégrtion 1-13 Chpitre 6 - Intégrtion I Intégrle d une fonction positive TD1 : Des clculs d ire Définition 1 Dns un repère orthogonl (O, I, J), on ppelle unité d ire l ire du rectngle

Plus en détail

Contenus Capacités attendues Commentaires. Déterminer des primitives des fonctions usuelles par lecture inverse du tableau des dérivées.

Contenus Capacités attendues Commentaires. Déterminer des primitives des fonctions usuelles par lecture inverse du tableau des dérivées. Chpitre 7 Intégrtion Contenus Cpcités ttendues Commentires Intégrtion Définition de l intégrle d une fonction continue et positive sur [;] comme ire sous l coure. Nottion f(x) dx. Théorème : si f est une

Plus en détail

Intégration des fonctions continues par morceaux

Intégration des fonctions continues par morceaux Chpitre 4 Intégrtion des fonctions continues pr morceu 4.1 Introduction Dns cette section, on fie < deu réels, on note I = [, ] et on considère f : I R une ppliction continue. On suppose en outre que f

Plus en détail

Fonctions : variations et extremums. Fonctions affines

Fonctions : variations et extremums. Fonctions affines Fonctions : vritions et extremums. Fonctions ffines Clsse de seconde I. Sens de vrition d'une fonction... 1) Fonctions croissntes... ) Fonctions décroissntes... II. Tbleu de vritions...3 III. Mximum, minimum...3

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON Durée : 4 heures Les clcultrices sont utorisées. Le sujet comprend qutre exercices indépendnts qui peuvent être trités dns l'ordre que

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 21 avril 2010

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 21 avril 2010 Corrigé du bcclurét S Pondichéry vril EXERCICE Commun à tous les cndidts Prtie A : Restitution orgnisée de connissnces 6 points f et g sont deu fonctions continues sur un intervlle [ ; b] donc g f est

Plus en détail

ÉTUDES DE FONCTIONS NUMÉRIQUES Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako

ÉTUDES DE FONCTIONS NUMÉRIQUES Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako ÉUDES DE FONCIONS NUMÉRIQUES Site MthsICE de Adm roré Lycée echnique Bmko I Pln d étude d une fonction numérique : Pour étudier une fonction numérique nous dopterons le pln suivnt : Déterminer l ensemble

Plus en détail

Chapitre I : Fonctions, expressions algébriques et problèmes

Chapitre I : Fonctions, expressions algébriques et problèmes Chpitre I : Fonctions, expressions lgériques et prolèmes I Les ensemles de nomres : Déinition 1 : 0 ;1; 2;3;4 ;...;15;16;... est l ensemle des nomres entiers nturels.... ; -16; -15;...; -4; -3; -2; -1;

Plus en détail

Marc Chemillier Master M2 Atiam (Ircam), 2011-2012

Marc Chemillier Master M2 Atiam (Ircam), 2011-2012 MMIM Modèles mthémtiques en informtique musicle Mrc Chemillier Mster M2 Atim (Ircm), 2011-2012 Notions théoriques sur les lngges formels - Définitions générles o Mots, lngges o Monoïdes - Notion d utomte

Plus en détail

ÉLÉMENTS D'ANALYSE : RAPPELS SUR LES FONCTIONS

ÉLÉMENTS D'ANALYSE : RAPPELS SUR LES FONCTIONS ÉLÉMENTS D'ANALYSE : RAPPELS SUR LES FONCTIONS Sénce 1 NOTION DE FONCTION Le terme de onction eucoup évolué selon les époques et recouvre ujourd'hui plusieurs domines mthémtiques. Pour ce qui nous intéresse,

Plus en détail

Limite d une fonction à l infini

Limite d une fonction à l infini CHAPITRE 3 LIMITES DE FONCTIONS ET DE SUITES Limite d une fonction à l infini et s courbe repré-. Limite finie d une fonction à l infini Soit f une fonction définie sur un intervlle [ ; + [ senttive. L

Plus en détail

Les règles de Descartes et de Budan Fourier

Les règles de Descartes et de Budan Fourier Ojectifs de ce chpitre Mthémtiques ssistées pr ordinteur Chpitre 4 : Rcines des polynômes réels et complexes Michel Eisermnn Mt49, DLST LS4, Année 8-9 www-fourierujf-grenolefr/ eiserm/cours # mo Document

Plus en détail

Module 2 : Déterminant d une matrice

Module 2 : Déterminant d une matrice L Mth Stt Module les déterminnts M Module : Déterminnt d une mtrice Unité : Déterminnt d une mtrice x Soit une mtrice lignes et colonnes (,) c b d Pr définition, son déterminnt est le nombre réel noté

Plus en détail