SyGEMe: Géo-Monitoring et gestion de l eau potable

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SyGEMe: Géo-Monitoring et gestion de l eau potable"

Transcription

1 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable SyGMe: Géo-Moitorig et gestio de l eau potable S Stéphae Storelli, CRM hierry Bussie, PFL

2 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable S Structure de l exposé 1. Cotexte : Gestio de l eau potable 2. Buts et Obectifs du proet SyGMe 3. Aalyse des besois: visio SyGMe 4. Architecture systèe: WSOA 5. La aquette SyGMe 6. Coclusio: les services

3 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable S 1. Cotexte: gestio de l eau potable «Les professioels de l eau se doivet de cocevoir et gérer des systèes de gestio de ressources e eau capable d apporter ue cotributio à la qualité de vie des êtres huais». (UNSCO, 1998) Les défis futurs Chageets cliatiques (la ressource) Maîtrise de la qualité (le service) Gestio patrioiale (les ifrastructures)

4 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable S 2. But: Offrir u ouveau service aux exploitats de réseaux Développeet d ue platefore Web o-lie et qui itègre: Systèe d iforatio géographique Systèe de oitorig Systèe expert de gestio de la coaissace

5 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable S 3. Aalyse des besois Obectifs actuels Valorisatio des ressources : NOUVLL CONOMI Optiisatio d exploitatio : NRGI MINIMAL Miiisatio des risques: AUOCONROL Maageet orieté vers l usage: SRVIC Reforceet des copéteces: XPRIS

6 3. Aalyse des besois: U exeple SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Sources de Fihaut Sources de Salva Sources de Martigy S Réseau de Fihaut Sources de Verayaz Sources de Martigy-Cobe Réseau de Salva Réseau de Verayaz Réseau de Martigy-Cobe Réseau de Martigy Source de Martigy Sources de Fully Réseau de Fully Ivestisseet: 10 io Frs chages: 4 io 3/a Coûts: 20 cts/3 - Valeur: 60 cts/3 Prix: 40 cts/3 (CA: 1,6 iofrs) Captages de Charrat Réseau de Charrat Captages de Fully

7 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 3. Aalyse des besois: visio B Processus Costats âches Costats Costats âches 6.0 Hali 3.0 Hrés Niveau d eau das le réservoir du Gittieux c c N Site Gittieux Iterprétatio de l alare Le iveau du réservoir est deveu iférieur au iveau iiu d alietatio. Il faut vérifier l évolutio des débits etrats et sortat du réservoirs. Lies vers autres alares Mêe site: Débit d adductio de La Forclaz Site Forclaz: Débit d adductio du Méla c S 2.7 Hic

8 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 3. Aalyse des besois: déarche S Captage pricipal au de la source des Boettes servat égaleet d appoit aux réservoirs du Borgeaud et du Broccard 3 au résiduaire e proveace de la cobe vers la Forclaz 4 Réservoir du Gittieux ( ) 2 1 P 5 6 au d appoit e proveace de l usie de traiteet des eaux à Ravoire Réseau de distributio secodaire Alietat le haeau de Pied-du-Château et ue part du Broccard Réseau de distributio pricipal Alietat les villages de Martigy-Croix, les Rappes et Pla Cerisier

9 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 3. Aalyse des besois: déarche S M1 Itégratio du débit esuré sur ue période de 2 heures < 70% Nore de cosoatio >130% pour Xg 1 habitats OUI Période d irrigatio? Réservoir du Gittieux NON 1 Réseau de distributio pricipal Alietat les villages de Martigy-Croix, les Rappes et Pla Cerisier Iforer l exploitat: «Cosoatio aoraleet basse» Nore de cosoatio pour Yg 1 hectares > 100 % Iforer l exploitat: «Cosoatio aoraleet élevée»

10 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 3. Aalyse des besois: déarche S Modalités d alare Seuil liite haut Seuil liite bas Périodicité cosidérée ou Courbe de référece et écart adissible (/-) ou/et Variatio brusque et pete adissible (/-) Cas A Cas C Cas B Redodace Cotiuité

11 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 3. Aalyse des besois: déarche S Saisie de CONSA Nature: Catégorie: Obet: placeet (x;y): Début: Fréquece: Rappel: Cotact: tat: Sesibilité: Notes: Plaite Gèe de service au trouble Villa Zaoi h 1 x Oui Rayod Zaoi cours Moyee Gèe dès idi, visible au robiet ditio de ÂCH Nature: Catégorie: Obet: tat: Début (our): chéace (our): placeet (x;y): Fréquece: Rappel (cotact): Resposable: Sesibilité: Notes: Itervetio xploitatio Fereture vae A valider Réservoir Forclaz 1247,2345,787 1x Rayod Zaoi Michel Lofat Moyee Ferer la vae 2 du Réservoir du Gittieux

12 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 3. Aalyse des besois: déarche S xploitatio Costats Évaluatio Diagostic Systèe xpert ableau de bord xploitat Validatio registreet du costat SyGMe Géodoées Mesures Règles, xpérieces Actios Défiitio de(s) tâche(s)

13 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 3. Aalyse des besois: déarche uelques défiitios SyGMe 1. Évéeets: eseble des costats et tâches possibles 2. Costat: Obet de couicatio (ex: plaite, alare, risque ) 3. âche: Obet d actio (ex: etretie, facturatio, istallatio ) 4. Processus: groupe de Costats et âches e relatio par cause à effet (source: expertise étier) 5. Workflow: procédure iforatique de travail suivie par le systèe selo u schéa de règles (source: voir systèe expert)

14 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 4. Architecture systèe: WSOA BD ype : Oracle géodatabase Flux propriétaires et/ou XML Services GIS ype : ArcGIS Server Couicatio SOAP WSDL BD ype : Oracle Cubes OLAP Services éléesures ype : OLAP Autres services x : étéo Flux XML BD ype : Oracle BPL Services logiques (systèe expert) ype : Workflows WF Stockage fichiers workflows Cliet WB ype : Aax Cliet lourd Iterfaces perettat aux utilisateurs d iteragir avec le systèe Fichiers plats X Processus autoatiques agissat coe cliet des différets services et coe fourisseur de services aux cliets du systèes

15 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 4. Architecture systèe: WSOA Ue architecture orietée services ipléetée avec des web services. Le choix d ue telle structure: La flexibilité: odulaire, u haut potetiel évolutif, et u haut degrés de réutilisatio L iteropérabilité ( foctioalités trasversales ) La facilité de diffusio, par le biais du édia Iteret.

16 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 4. Architecture systèe: WSOA La costructio d ue structure systèe type SOA iplique la gestio d ue série de couches de ores et de protocoles spécifiques: WSDL : lagage de descriptio des iterfaces des services (Web Services Descriptio Laguage) SOAP: protocole d ivocatio de services (Siple Obect Access Protocol) XML : lagage du forat des doées échagées (extesible Markup Laguage) HP et CP/IP : protocole de trasport des doées Aisi, das ue architecture SOA, l eseble des agets (fourisseurs de services et utilisateurs de services) doivet avoir e cou la aière d ivoquer (SOAP) et de décrire les doées (WSDL et XML). Selo les besois, il s agit d aouter les couches d orchestratio des services, afi de costituer les processus étiers, et de gestio de la sécurité. Das le preier cas, u lagage de odélisatio de procédures type BPML (Busiess Process Modelig Laguage), puis u lagage de descriptio des procédures d'etreprise type BPL (Busiess Process xecutio Laguage), sot écessaires. Das le secod cas, il existe plusieurs possibilités de type SSL (Secure Sockets Layer), SAML (Security Assertio Markup Laguage) ou ecore XKMS (XML Key Maageet Specificatio)

17 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 4. Architecture systèe: WSOA Das le cas de SyGMe, les workflows du groupe des «services logiques» s occuperot de l eseble de la gestio évéeetielle (utilisateur et/ou autoatique) liée aux processus étiers. Chacu d eux pourra faire appel aux «geoservices» offerts par ArcGIS Server, aisi qu aux coteus des cubes OLAP (Olie Aalytical Processig) des «services de téléesures» et à la base de doée type Oracle. Les évéeets géérés par le cliet et/ou autoatiqueet par les «services logiques» serot doc aalysés, puis is e fore par ces deriers pour u retour adéquat au cliet.

18 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 5. La aquette

19 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs Caledrier - Joural 11 octobre 2007 Costat i âche i Costat -> 1 âche k âche l Costat i N l k âche i

20 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs Caledrier - Joural - 11 octobre 2007 Costat i âche i Costat -> 1 âche k Date Lieu tat Nature: réparatio Obets réseau liés: i N l k âche l Costat âche

21 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs xplorateur de Processus N ID auto 7110 Costat a âche b Costat c âche k a b k c

22 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs Processus explorateur N ID auto 7110 Costat a âche b Costat c âche k a b Fiche techique ID Obet spatial N Référece: Date d achat: Date pose: k Historique des processus z N ID auto Valeur: Logueur: c

23 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs Processus explorateur N ID auto 7110 Costat a âche b Costat c âche k a b Fiche techique ID Obet spatial k Historique des processus N ID auto N ID auto Poits de rouille détecté lors de fouille pour raccord villa Moradii N ID auto Révisio du raccord, soupço de fuite, RAS, pas d évolutio de rouille z c

24 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs Créatio Processus explorateur N ID auto 7110 Éditio Costat a type: costat ou tâche Chageet d état âche b Regroupeet Suppressio Costat c Liste âche active k Défiitive a b Fiche techique ID Obet spatial k Historique des processus N ID auto N ID auto Poits de rouille détecté lors de fouille pour raccord villa Moradii N ID auto Révisio du raccord, soupço de fuite, RAS, pas d évolutio de rouille z c

25 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs Processus explorateur N ID auto 7110 Costat a âche b Costat c âche k Créatio Éditio Suppressio a D u obet du réseau Aalyse théatique et spatiales Selo obets processus x: distributio sur période selo type Selo obets b du reseau x: fréquece et coûts d itervetios k c

26 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs Processus explorateur N ID auto 7110 Costat a âche b Costat c âche k a b Logout Préféreces k Adiistrateur Gestio des coptes Gestio des droits c

27 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs Caledrier - Joural 11 octobre 2007 Costat i âche i Costat -> 1 âche k âche l Costat i N l k âche i

28 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs Caledrier - Joural - 11 octobre 2007 Costat i âche i Costat -> 1 âche k âche l Costat i N i l k Date Lieu tat Nature: ALARM auto Obets réseau liés: Mesure Niveau âche

29 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs Processus explorateur N ID auto 7112 Costat -> 1 Costat âche N Fiche techique ID Obet spatial 6.0 Hali 3.0 Hrés 2.7 Hic 0.0 Historique des processus N ID auto Niveau d eau das le réservoir du Gittieux Graph de la esure Période 24h

30 Meu Proce ssus Meu Spatial Meu Utilisa teurs Processus e xplorate ur N ID auto 7112 Costat -> 1 Costat âche N Fiche techique ID Obet sp atial 6.0 Hali 3.0 Hrés 2.7 Hic Historique d es processus N ID auto Niveau d eau das le réservoir du Gittieux Meu Proce ssus Meu Spatial Meu Utilisa teurs Processus e xplorate ur N ID auto 7112 Costat -> 1 Costat âche N Fiche techique ID Obet sp atial 6.0 Hali 3.0 Hrés 2.7 Hic Historique d es processus N ID auto 04 Niveau d eau das le réservoir du Gittieux Graph de la esure Période 24 h 10 Graph de la esure Période 24 h Meu Proce ssus Meu Spatial Meu Utilisa teurs Processus e xplorate ur N ID auto 7112 Costat -> 1 Costat âche Processus e xplorate ur N ID auto 7112 N Fiche techique ID Obet sp atial 6.0 Hali 3.0 Hrés 2.7 Hic Historique d es processus N ID auto Niveau d eau das le réservoir du Gittieux Graph de la esure Période 24 h Meu Proce ssus Meu Spatial Meu Utilisa teurs Costat -> 1 Costat âche N Fiche techique ID Obet sp atial 6.0 Hali 3.0 Hrés 2.7 Hic Historique d es processus N ID auto Niveau d eau das le réservoir du Gittieux Graph de la esure Période 24 h Meu Proce ssus Meu Spatial Meu Utilisa teurs Processus e xplorate ur N ID auto 7112 Costat -> 1 Costat âche Processus e xplorate ur N ID auto 7112 N Fiche techique ID Obet sp atial 6.0 Hali 3.0 Hrés 2.7 Hic Historique d es processus N ID auto Niveau d eau das le réservoir du Gittieux Graph de la esure Période 24 h Meu Proce ssus Meu Spatial Meu Utilisa teurs Costat -> 1 Costat âche N Fiche techique ID Obet sp atial 6.0 Hali 3.0 Hrés 2.7 Hic Historique d es processus N ID auto Niveau d eau das le réservoir du Gittieux Graph de la esure Période 24 h SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable S 6. Coclusio: visio services Prestataire Cliet Cosultats Prestataire SyGMe Web Service Usager Cliet Géo Moitorig xpertise Géographie Moitorig Stratégie urbistique : GO Moitorig et WB Services

31 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable

Des objets aux composants

Des objets aux composants Pla Des objets aux composats Michel RIVEILL riveill@uice.fr - http://ragiroa.essi.fr/riveill Laboratoire I3S Les limites de la programmatio par objets Les composats et coecteurs «modules» réutilisables

Plus en détail

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002 Auaire Professioel des NTIC Présetatio aux Membres du Club.Séat.fr Octobre 2002 NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DEVENEZ RESPONSABLE DE THEME OU SPECIALISTE DE LA PREMIERE

Plus en détail

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL LE WMS EXET DE LA SULY HAIN DE DÉTAIL QUELS SNT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec l évolutio des modes de cosommatio.

Plus en détail

- Identification du parcours Domaine de formation

- Identification du parcours Domaine de formation Uiversité : Sousse Etablissem : Istitut des Hautes Etudes Commerciales de Sousse Master Professioel Etrepreeuriat & développem iteratioal - Idificatio du parcours Domaie de formatio Ecoomie Gestio Mio

Plus en détail

L Évaluation d entreprise

L Évaluation d entreprise JOB : mp DIV : 10571 ch10 p. 1 folio : 303 --- 29/8/07 --- 15H31 [ L Évaluatio d etreprise q L évaluatio se pratique à de multiples occasios : cessio de l etreprise, émissio d actios ouvelles, fusio, itroductio

Plus en détail

www.laplacedelimmobilier-pro.com

www.laplacedelimmobilier-pro.com www.laplacedelimmobilier-pro.com La Place de L Immobilier Pro est ue base de doées accessible par iteret, créée par la société HBS Research, dot la vocatio est d accroître la performace des professioels

Plus en détail

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9 Sommaire Chapitre 1 - L iterface de Widows 7 9 1.1. Utiliser le meu Démarrer et la barre des tâches de Widows 7...11 Démarrer et arrêter des programmes...15 Épigler u programme das la barre des tâches...18

Plus en détail

Outils web Achats durables appliqués aux produits de santé du CHU de Rouen

Outils web Achats durables appliqués aux produits de santé du CHU de Rouen Outils web Achats durables appliqués aux produits de saté du CHU de Roue Développeur d outils logiciels web iovats au service du Développemet Durable des etreprises 1 Actio réalisée auprès du CHU de Roue

Plus en détail

Orange Graduate Programme. Edition 2016

Orange Graduate Programme. Edition 2016 Orage Graduate Programme Editio 2016 Commet Orage vous rapproche de l essetiel? Editorial Vous êtes passioé(e) par les progrès rapides et multiples du umérique? L Orage Graduate programme, c est pour vous!

Plus en détail

B) CHAÎNES DE SOLIDES

B) CHAÎNES DE SOLIDES Chaîes de solides B) CHAÎNES DE SOLIDES Objectifs Cette théorie a pour but d'aalyser les comportemets statique et ciématique d'u mécaisme à partir d'u modèle défii par le schéma ciématique du mécaisme.

Plus en détail

20. Algorithmique & Mathématiques

20. Algorithmique & Mathématiques L'éditeur L'éditeur permet à l'utilisateur de saisir les liges de codes d'u programme ou de défiir des foctios. Remarque : O peut saisir directemet des istructios das la cosole Scilab, mais il est plus

Plus en détail

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr Doez de la liberté à vos doées BiBOARD www.biboard.fr Le décisioel pour tous Le décisioel évolue. L etreprise quelle que soit sa taille, a besoi de piloter so activité à l aide d outils simples, fiables,

Plus en détail

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd easylab Le logiciel de gestio de fichiers pour baladeurs et tablettes Visualisatio simplifiée de la flotte Gestio des baladeurs par idividus / classes / groupes / activités Activatio des foctios par simple

Plus en détail

Corrigés TD Chapitre 2 : Variables aléatoires sur un univers fini 0 0 0 1/6 0 0 1 0 1/4 0 1/4 0 4 1/6 0 0 0 1/6

Corrigés TD Chapitre 2 : Variables aléatoires sur un univers fini 0 0 0 1/6 0 0 1 0 1/4 0 1/4 0 4 1/6 0 0 0 1/6 Corrigés TD Chapitre : Variables aléatoires sur u uivers fii Exercice : Soit X la VAR défiie par le tableau suivat : x i - - 0 p 6 4 6 4 6 i O ote Y = X ) Détermier la loi cooite de X et Y ) Détermier

Plus en détail

Travaux dirigés G33 Dimensionnement 2 séances Enseignant : Anthony Busson.

Travaux dirigés G33 Dimensionnement 2 séances Enseignant : Anthony Busson. Travaux dirigés G33 Dimesioemet 2 séaces Eseigat : Athoy Busso. Exercice 1 : O cosidère u web switch et 3 serveurs web. Le web switch reçoit les requêtes http proveat des cliets et les répartit de maière

Plus en détail

Régulation pour CTA Termibloc

Régulation pour CTA Termibloc Régulatio pour CTA Termibloc Présetatio Termibloc est u système covivial destié à gérer le pilotage des Cetrales de traitemet d Air Aircalo, e particulier Mistral. Il vise à assumer les pricipales foctios

Plus en détail

Gestion du Risque de Change

Gestion du Risque de Change A / Pratiques de cotatio Gestio du Risque de Chage - Moaies «i» : FRF, DEM «pré i» : GBP «out» : USD EONIA : Europea over ight idex average TEC : taux à échage costat Toute cotatio compred deux prix :

Plus en détail

Guide d utilisation de TELUS LinkMC. pour appareils ios

Guide d utilisation de TELUS LinkMC. pour appareils ios Guide d utilisatio de TELUS LikMC pour appareils ios Table des matières Itroductio... 1 Aperçu... 1 Pricipales caractéristiques.... 1 Istallatio du cliet.... 2 Préalables.... 2 Téléchargemet et istallatio

Plus en détail

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe Cosolidatio La société THEOS, qui commercialise des vis, exerce so activité das trois villes : Paris, Nacy et Nice. Le directeur de la société souhaite cosolider les résultats de ses vetes par ville das

Plus en détail

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Questios Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Expliquer la otio de variable et défiir les différets types de variables Décrire les échelles de classificatio et trasformer les doées pour passer

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

extrait de notre support de cours Copyright / reproduction interdite Document Rhinoforyou SUPPORT DE COURS pour Rhinoceros 3D V4

extrait de notre support de cours Copyright / reproduction interdite Document Rhinoforyou SUPPORT DE COURS pour Rhinoceros 3D V4 Jacques HABABOU / Aurélie BLANC SUPPORT DE COURS pour Rhioceros 3D V4 Documet Rhioforyou extrait de otre support de cours Copyright / reproductio iterdite Septembre 2009 aurblac Rhioceros N U R B S m o

Plus en détail

Accor recrute chaque année plusieurs milliers de collaborateurs dans le monde. É v o l u t i o. t é. C o n v i v i

Accor recrute chaque année plusieurs milliers de collaborateurs dans le monde. É v o l u t i o. t é. C o n v i v i Votre sourire a de l aveir 38 Accor est préset das près de 100 pays avec 160 000 collaborateurs. Il met au service de ses cliets, particuliers et etreprises, le savoir-faire acquis depuis près de quarate

Plus en détail

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC Kaize & Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club idustrielle AIAC Itroducti o Itroductio: vidéo Kai ze coclusio 1 Itroducti o Kai ze La méthode du coclusio 2 Itroducti o Kai ze A- Les types d étiquettes

Plus en détail

I. (2 points) III. (2 points)

I. (2 points) III. (2 points) ère S Cotrôle du vedredi 7 mars 05 (0 mi) Préom : Nom : Note : / 0 II ( poits) Soit ABC u triagle isocèle e A tel que AB AC 8 cm et BC 5 cm O ote I le milieu de [AC] Calculer BI (valeur exacte) I ( poits)

Plus en détail

Fonctionnalités Web. Neolane v6.0

Fonctionnalités Web. Neolane v6.0 Foctioalités Web Neolae v6.0 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord. Cette

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Idice de Révisio Date de mise e applicatio B 01/09/2014 Cahier Techique 1 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, aveue du Recteur-Poicarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97

Plus en détail

Rappels sur les calculs financiers. Bibliographie indicative. Bodie, Merton & Thibierge, 2002, Finance, Pearson education.

Rappels sur les calculs financiers. Bibliographie indicative. Bodie, Merton & Thibierge, 2002, Finance, Pearson education. Uiversité de Nice-Sophia Atipolis Istitut Uiversitaire de Techologie Nice-Côte d Azur Départemet Gestio des Etreprises et des Admiistratios Gestio Fiacière Les objectifs pricipaux Maîtriser les cocepts

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules est à dispositio olie et sera doé aux cadidats lors des exames oraux

Plus en détail

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE LA SOLUTION WMS/ TMS EXERTE EN LOISTIQUE DE DÉTAIL LOISTIS MANAER SUITE QUELS SONT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec

Plus en détail

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1)

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1) Uiversités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Aalyse (UE 3) 2013-2014 Chapitre 3 : Foctios d ue variable réelle (1) 1 Lagage topologique das R Défiitio 1 Soit a u poit de R. U esemble V R est u voisiage de a s

Plus en détail

Test de validité et d'hypothèse

Test de validité et d'hypothèse Test de validité et d'hypothèse 1 Vocabulaire Problème: Il s'agit à partir de l'étude d'u ou plusieurs échatillos de predre des décisios cocerat l'esemble de la populatio. O est alors ameé à émettre des

Plus en détail

Neolane Message Center. Neolane v6.0

Neolane Message Center. Neolane v6.0 Neolae Message Ceter Neolae v6.0 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord.

Plus en détail

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met ,QIRUPDWLTXHQRUPHHWWHPSV,VDEHOOH%R\GHQV Présetatio par Marie-Ae Chabi Réuio PIN 15 javier 2004 /HVEDVHVGHGRQQpHVHPSLULTXHV Collectio fiie et structurée de doées codifiées, textuelles ou multimédia, destiées

Plus en détail

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique 2 e éditio Edité par l Autorité de régulatio des commuicatios électroiques et des postes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉCEMBRE 2010 La fibre optique arrive chez vous Deveez acteur de la révolutio umérique Petit

Plus en détail

Dénombrement - Combinatoire Cours

Dénombrement - Combinatoire Cours Déombremet - Combiatoire Cours La combiatoire (ou aalyse combiatoire) étudie commet compter des objets. Elle fourit des méthodes de déombremet particulièremet utiles e probabilité. U des pricipaux exemples

Plus en détail

TS Intervalle de fluctuation et estimation Cours

TS Intervalle de fluctuation et estimation Cours Aée 2013/2014 TS Itervalle de fluctuatio et estimatio Cours est u etier aturel o ul et p est u réel de l itervalle 0 ; 1. I Itervalle de fluctuatio Cotexte : Das ue populatio, la proportio d idividus présetat

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

Modes propres de vibration ; interprétation ondulatoire

Modes propres de vibration ; interprétation ondulatoire SPECIALITE TS ( PHYSIQUE ) : FICHE CURS 6 1/5 MDES PRPRES DE IBRATI Ce qu'il faut reteir Modes propres de vibratio ; iterprétatio odulatoire 1. Productio d u so à l aide d u istrumet de musique U istrumet

Plus en détail

La classification de données quantitatives avec SPAD

La classification de données quantitatives avec SPAD La classificatio de doées quatitatives avec SPAD SPAD effectue toujours ue ACP de la matrice des doées quatitatives X " p avat de faire la classificatio des idividus. Les méthodes de classificatio s appliquet

Plus en détail

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC Lycée Féelo aite-marie Préparatio ciece-po/prépa HEC Foctios Versio du juillet 05 Eercice d degré : racies et coefficiets O rappelle que si l équatio a + b + c = 0 ( a 0 ) adet deu racies α et β (évetuelleet

Plus en détail

6. Analyse statistique de la houle réelle

6. Analyse statistique de la houle réelle 6 - Aalyse statistique de la houle réelle 6. Aalyse statistique de la houle réelle 6.. Itroductio Le coporteet des odes à la surface de la er et des océas relève, de toute évidece, bie ois de l'aalyse

Plus en détail

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h Etrée à Scieces Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h A P M E P Les calculatrices sot autorisées Exercice Vrai-Faux 8 poits Pour chacue des affirmatios suivates,

Plus en détail

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( )

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( ) Aée 01-013 Mathématiques Décembre 01 Durée : 3 heures BAC blac N 1 La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte u total de 5 exercices. Les élèves e suivat pas l eseigemet de spécialité traiterot les

Plus en détail

Comparaison des méthodes d indexation d images par le contenu dans les domaines de luminance et transformés

Comparaison des méthodes d indexation d images par le contenu dans les domaines de luminance et transformés MADA-ETI, ISSN 0-0673, Vol., 0 www.aarevues.gov.g Coparaiso es éthoes iexatio iages par le coteu as les oaies e luiace et trasforés Raafiarisoa M. H., Rakotoraia T. E., Rakotoiraho S. 3 Laboratoire e Télécouicatio,

Plus en détail

Éléments finis de joint mécaniques et éléments finis de joint couplés hydromécanique

Éléments finis de joint mécaniques et éléments finis de joint couplés hydromécanique Titre : Élémets fiis de joit mécaiques et élémets fi[...] Date : 28/10/2014 Pae : 1/10 Élémets fiis de joit mécaiques et élémets fiis de joit couplés hydromécaique Résumé : Cette documetatio porte sur

Plus en détail

La gestion commerciale dans QuadraENTREPRISE. > Edition personnalisée des pièces

La gestion commerciale dans QuadraENTREPRISE. > Edition personnalisée des pièces QuadraFACT La gestio commerciale das QuadraENTREPRISE Simplicité et souplesse > Echaiemet de la saisie du devis à la facture > Evoi d'u clic, de toutes les pièces, (devis, commade, bl, facture) par email

Plus en détail

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES 1 ) POSITION DU PROBLÈME - VOCABULAIRE A ) DÉFINITION SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES O cosidère deux variables statistiques umériques x et y observées sur ue même populatio de idividus. O ote x 1

Plus en détail

SyGEMe, Système de gestion municipale intégrée du cycle de l eau.

SyGEMe, Système de gestion municipale intégrée du cycle de l eau. SyGEMe, Système de gestion municipale intégrée du cycle de l eau. G. Cherix a,, T. Bussien b, K. Ghoorbin a, S. Storelli a a Centre de Recherches Energétiques Municipales (CREM), Rue des Morasses 5, CP

Plus en détail

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie B Option Économie. MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures)

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie B Option Économie. MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures) ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DE STATISTIQUE ET D ÉCONOMIE APPLIQUÉE ENSEA ABIDJAN AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES ITS Voie B Optio Écoomie MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures)

Plus en détail

en 2014, je deviens rge guide pratique tous métiers travaux d amélioration énergétique énergies renouvelables

en 2014, je deviens rge guide pratique tous métiers travaux d amélioration énergétique énergies renouvelables e 2014, je devies rge tous métiers travaux d amélioratio éergétique éergies reouvelables e 2014, je devies rge rge, c est quoi? Vous avez sas doute déjà etedu parler de la metio RGE. Ce sige de qualité

Plus en détail

Neolane Leads. Neolane v6.0

Neolane Leads. Neolane v6.0 Neolae Leads Neolae v6.0 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord. Cette publicatio

Plus en détail

Le pari de l avenir. Norme EnOcean : la garantie des bâtiments durables.

Le pari de l avenir. Norme EnOcean : la garantie des bâtiments durables. Le pari de l aveir. Norme EOcea : la garatie des bâtimets durables. Efficacité éergétique. Iteropérabilité. Solutios éprouvées. La techique radio sas pile d EOcea. Ue techologie d avat-garde ENOCEAN EST

Plus en détail

Séquence 8. Suites arithmétiques et géométriques. Sommaire

Séquence 8. Suites arithmétiques et géométriques. Sommaire Séquece 8 Suites arithmétiques et géométriques Sommaire Pré-requis Suites arithmétiques Suites géométriques Sythèse du cours Exercices d approfodissemet Séquece 8 MA Ced - Académie e lige Pré-requis A

Plus en détail

Neolane Social Marketing. Neolane v6.1

Neolane Social Marketing. Neolane v6.1 Neolae Social Marketig Neolae v6.1 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord.

Plus en détail

Remise à Niveau Mathématiques

Remise à Niveau Mathématiques Mathématiques RAN - Calcul et raisoemet Remise à Niveau Mathématiques Première partie : Calcul et raisoemet Exercices Page sur 9 RAN Calcul et raisoemet Ex - Rev 04 Mathématiques RAN - Calcul et raisoemet

Plus en détail

1 ère année > Programme

1 ère année > Programme Istitut Supérieur de Plasturgie d Aleço 1 ère aée > Programme Igéieur Polymères & Composites L igéieur ISPA est u expert e Polymères et Composites ayat ue visio globale de l etreprise lui permettat de

Plus en détail

G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES. www.hepvs.ch. e a p. r e nd. n e.

G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES. www.hepvs.ch. e a p. r e nd. n e. t e x t e a p s b p z f y l r e d e r e FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 u r r e c d i d m La Haute Ecole Pédagogique du Valais

Plus en détail

Correction Bac ES France juin 2010

Correction Bac ES France juin 2010 Correctio Bac ES Frace jui 010 Exercice 1 (4 poits) (Commu à tous les cadidats) Pour ue meilleure compréhesio, les réposes serot justifiées das ce corrigé. Questio 1 Le ombre 3 est solutio de l équatio

Plus en détail

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone Règlemet Télé-Equity relatif à la trasmissio d ordres par fax et téléphoe (Cliets de détail) 02541 Pour des raisos d efficacité et de rapidité, le Cliet peut trasmettre ses ordres par fax et/ou téléphoe

Plus en détail

Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise

Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise ductio et la distributio d éergie. Ils assuret ue mise e relatio plus précise de l offre et la demade etre les producteurs et les cosommateurs. Ce choixrésulte du comité cosultatifteu par l ILNAS e javier

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n =

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n = [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 1 juillet 14 Eocés 1 Nombres réels Ratioels et irratioels Exercice 1 [ 9 ] [correctio] Motrer que la somme d u ombre ratioel et d u ombre irratioel est u ombre irratioel.

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS Les logiciels utilisés pour la gestio des stocks itègret de ombreuses foctios de calcul. L ue des plus importates est l exécutio des prévisios des cosommatios futures d

Plus en détail

Sciences Po Option Mathématiques

Sciences Po Option Mathématiques Scieces Po Optio Mathématiques Epreue 3 Vrai-Fau Questio FAUX La suite ( u ) état géométrique de raiso différete de, o a classiquemet, pour tout etier aturel : où q est la raiso de la suite ( u ) Ici,

Plus en détail

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions.

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions. 3 Réseau Le réseau costitue u aspect essetiel d u eviroemet virtuel ESX. Il est doc importat de compredre la techologie, y compris ses différets composats et leur coopératio. Das ce chapitre, ous étudios

Plus en détail

PROJET DE MONTE CARLO SUJET 1: LE PRICING

PROJET DE MONTE CARLO SUJET 1: LE PRICING LE Age KHOURI Nadie M MMD PROJE DE MONE ARLO SUJE : LE PRIING Selim ZOUGHLAMI QUESION : Supposos d abord que X est u mouvemet browie W t G([ 0, ]) Alors W0 G( 0 ) suit ue loi N(0,0) et doc W 0ps 0 Esuite,

Plus en détail

Cours 8 : Applications pratiques de la programmation linéaire

Cours 8 : Applications pratiques de la programmation linéaire Cours 8 : Applicatios pratiques de la prograatio liéaire Christophe Gozales LIP6 Uiversité Paris 6, Frace Pla du cours Cours 8 : Applicatios pratiques de la prograatio liéaire 2/23 1 Jeux à deux joueurs

Plus en détail

Simulation des Grandes Échelles du développement spatial d une couche de mélange plane 3D : comparaison avec des résultats expérimentaux détaillés.

Simulation des Grandes Échelles du développement spatial d une couche de mélange plane 3D : comparaison avec des résultats expérimentaux détaillés. Simulatio des Grades Échelles du déeloppemet spatial d ue couche de mélage plae 3D : comparaiso aec des résultats expérimetaux détaillés. C. Teaud S. Pelleri A. Dulieu (LIMSI - UPR CNRS 3251) L. Cordier

Plus en détail

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov AME Dossier : Matrices et suites 545 romeades aléatoires : vers les chaîes de Markov ierre Griho (*) Cet article propose ue mise e perspective de la otio de promeade ou de marche aléatoire itroduite das

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

CORRECTION DU BAC BLANC 2

CORRECTION DU BAC BLANC 2 CORRCTION DU BAC BLANC 2 XRCIC 1 (6 poits) Baccalauréat ST Mercatique Podichéry - 2010 Deux tableaux sot doés e aexe : le premier doe l évolutio du prix du mètre carré das l immobilier résidetiel acie

Plus en détail

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil.

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil. Qu appelle-t-o éclipse? Éclipser sigifie «cacher». Vus depuis la Terre, deu corps célestes peuvet être éclipsés : la Lue et le Soleil. LES ÉCLIPSES Pour qu il ait éclipse, les cetres de la Terre, de la

Plus en détail

Mathématiques. Cours. BTS Informatique de gestion 2 e année. Denis Jaudon. Directrice de publication : Valérie Brard-Trigo

Mathématiques. Cours. BTS Informatique de gestion 2 e année. Denis Jaudon. Directrice de publication : Valérie Brard-Trigo BTS Iformatique de gestio e aée Deis Jaudo Mathématiques Cours Directrice de publicatio : Valérie Brard-Trigo Les cours du Ced sot strictemet réservés à l usage privé de leurs destiataires et e sot pas

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de techologie supérieure Mat 165-04 Algèbre liéaire et aalyse vectorielle A-015 Michel Beaudi michel.beaudi@etsmtl.ca Liste d exercices à faire e T.P./Caledrier des évaluatios Itroductio au cours

Plus en détail

broadcast Magazine destiné à la clientèle de Broadband Networks

broadcast Magazine destiné à la clientèle de Broadband Networks Editio Decembre 2012 broadcast Magazie destié à la clietèle de Broadbad Networks Cosultig Plaig Systems services Piz Mezdi (alt. 2927 m.) BROADBAND NETWORKS: Stratégie Broadbad Networks mise sur Huawei

Plus en détail

Laboratoire GEOLOC Département COSYS IFSTTAR, Centre de Nantes

Laboratoire GEOLOC Département COSYS IFSTTAR, Centre de Nantes Laboratoire GEOLOC Départeet COSYS IFSTTAR, Cetre de Nates Navigatio de véhicules terrestres Fusio de doées ulti-capteurs et carte uérique David Bétaille GEOLOC CNIG, 16 octobre 2014 1 Axes de recherche

Plus en détail

PROBABILITES à la STATISTIQUE - APPLICATIONS - Jean-Marie MARION

PROBABILITES à la STATISTIQUE - APPLICATIONS - Jean-Marie MARION Des PROBABILITES à la STATISTIQUE - APPLICATIONS - Jea-Marie MARION 1 STATISTIQUE DESCRIPTIVE (décrire ue populatio à l aide de caractéristiques et graphiques) STATISTIQUE INFERENTIELLE (étedre des résultats

Plus en détail

> Actualités : Bourges rêvait de sa patinoire... BC la construira

> Actualités : Bourges rêvait de sa patinoire... BC la construira La revue itere de baudi chateaueuf - N 7 - Novembre 2002 - Javier 2003 > Actualités : Bourges rêvait de sa patioire... BC la costruira > Métier : être igéieur d affaires chez BC > Dossier : TGV Est Europée

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Exercice 1 (5 poits) Bac Blac Termiale L - Février 015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Questio 1 : La populatio d'ue ville baisse de 1 % tous les as pedat 10 as. Elle est doc multipliée

Plus en détail

AUX PROJETS. Soutenue par la Ville d'illkirch-graffenstaden. Service Jeunesse

AUX PROJETS. Soutenue par la Ville d'illkirch-graffenstaden. Service Jeunesse BOURSE Illkirch-Graffestade AUX PROJETS JEUNES Souteue par la Ville d'illkirch-graffestade Service Jeuesse 2 rue des Soeurs 67400 Illkirch-Graffestade Tél. 03 88 66 80 18 / 06 99 07 64 18 Cadre réservé

Plus en détail

Point presse. Jeudi 1 er octobre 2015 FRARU ANGERS

Point presse. Jeudi 1 er octobre 2015 FRARU ANGERS Poit presse Jeudi 1 er octobre 2015 FRARU ANGERS Sommaire 2015 : du PNRU au NPNRU, d ue aveture à l autre Ue ouvelle ambitio au service des quartiers Objectifs icotourables Chiffres clés Top départ Des

Plus en détail

Plan éducatif personnalisé. Guide d élaboration et de mise en œuvre d un PEP

Plan éducatif personnalisé. Guide d élaboration et de mise en œuvre d un PEP Pla éducatif persoalisé Guide d élaboratio et de mise e œuvre d u PEP P la éducatif Persoalisé Guide d élaboratio et de mise e œuvre d u PeP 2010 éducatio Maitoba Doées de catalogage avat publicatio Éducatio

Plus en détail

Estimation. Exemple Les statistiques des notes obtenues en mathématiques au BTS OL en France pour l année 2014 sont :

Estimation. Exemple Les statistiques des notes obtenues en mathématiques au BTS OL en France pour l année 2014 sont : Estimatio Objectifs Estimer poctuellemet ue proportio, ue moyee ou u écart type d ue populatio à l aide de la calculatrice ou d u logiciel, à partir d u échatillo Détermier u itervalle de cofiace à u iveau

Plus en détail

Bâtiment Adduction d eau Surpression Pompes. Pour l adduction d eau et la surpression, je choisis KSB! Multi Eco-Pro Movitec

Bâtiment Adduction d eau Surpression Pompes. Pour l adduction d eau et la surpression, je choisis KSB! Multi Eco-Pro Movitec Bâtimet Adductio d eau Surpressio Pompes Pour l adductio d eau et la surpressio, je choisis KSB! Multi Eco-Pro Movitec 2 Adductio d eau / Surpressio / Pompes Les bos produits fot les bos projets Pompes,

Plus en détail

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels.

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels. Uiversité de Provece 011 01 Mathématiques Géérales I Plache 6 Nombres réels Suites réelles Nombres réels Exercice 1 Mettre sous forme irréductible p/q les ratioels suivats (les chiffres souligés se répètet

Plus en détail

Notes de version. Neolane v6.0

Notes de version. Neolane v6.0 Notes de versio Neolae v6.0 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord. Cette

Plus en détail

Se former, Progresser, Evoluer...

Se former, Progresser, Evoluer... Se former, Progresser, Evoluer... CCI HAUTE-SAVOIE www.formatio-cci.fr Des formatios qui preet e compte les besois de chacu Deuxième orgaisme de formatio après l Educatio Natioale, les Chambres de Commerce

Plus en détail

RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE

RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE Cetre de saté et de services sociaux des Pays-d e-haut 30 javier 2013 Table des matières 1. Présetatio du rapport... p.5 1.1. Cosidératios prélimiaires...

Plus en détail

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale»

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale» CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE «Sport Etreprises : u ejeu de performace écoomique et sociale» LE COMITÉ NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS, ACTEUR RÉFÉRENT ET D AVANT-GARDE Le Comité Natioal Olympique

Plus en détail

LENTILLES SYSTEME CENTRE

LENTILLES SYSTEME CENTRE LENTILLES SYSTEME CENTRE. Letilles mices Parmi toutes les letilles, il e existe u certai ombre qui peuvet être décrites par u modèle simple : il s agit des letilles mices. Ue letille mice est ue letille

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3.

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3. EXERCICE 3 (6 poits ) (Commu à tous les cadidats) Il est possible de traiter la partie C sas avoir traité la partie B Partie A O désige par f la foctio défiie sur l itervalle [, + [ par Détermier la limite

Plus en détail

Création et développement d une fonction audit interne*

Création et développement d une fonction audit interne* Créatio et développemet d ue foctio audit itere* Ue démarche e 10 étapes [ Sommaire] Dix étapes pour réussir... 7 Étapes 1 à 4 Défiitio du cadre d itervetio... 9 1 Idetifier les attetes des parties preates...

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

Architecture de l E.N.T. ENCORA

Architecture de l E.N.T. ENCORA Architecture de l E.N.T. ENCORA Christia ENNE (C.I.C.G. / Uiv. Joseph Fourier) Domiique MERE (SUN Microsystems) Stéphae PICHEVIN (SUN Microsystems) Christia.ee AT greet.fr Domiique.Merle AT su.com Stephae.Pichevi

Plus en détail