SyGEMe: Géo-Monitoring et gestion de l eau potable

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SyGEMe: Géo-Monitoring et gestion de l eau potable"

Transcription

1 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable SyGMe: Géo-Moitorig et gestio de l eau potable S Stéphae Storelli, CRM hierry Bussie, PFL

2 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable S Structure de l exposé 1. Cotexte : Gestio de l eau potable 2. Buts et Obectifs du proet SyGMe 3. Aalyse des besois: visio SyGMe 4. Architecture systèe: WSOA 5. La aquette SyGMe 6. Coclusio: les services

3 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable S 1. Cotexte: gestio de l eau potable «Les professioels de l eau se doivet de cocevoir et gérer des systèes de gestio de ressources e eau capable d apporter ue cotributio à la qualité de vie des êtres huais». (UNSCO, 1998) Les défis futurs Chageets cliatiques (la ressource) Maîtrise de la qualité (le service) Gestio patrioiale (les ifrastructures)

4 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable S 2. But: Offrir u ouveau service aux exploitats de réseaux Développeet d ue platefore Web o-lie et qui itègre: Systèe d iforatio géographique Systèe de oitorig Systèe expert de gestio de la coaissace

5 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable S 3. Aalyse des besois Obectifs actuels Valorisatio des ressources : NOUVLL CONOMI Optiisatio d exploitatio : NRGI MINIMAL Miiisatio des risques: AUOCONROL Maageet orieté vers l usage: SRVIC Reforceet des copéteces: XPRIS

6 3. Aalyse des besois: U exeple SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Sources de Fihaut Sources de Salva Sources de Martigy S Réseau de Fihaut Sources de Verayaz Sources de Martigy-Cobe Réseau de Salva Réseau de Verayaz Réseau de Martigy-Cobe Réseau de Martigy Source de Martigy Sources de Fully Réseau de Fully Ivestisseet: 10 io Frs chages: 4 io 3/a Coûts: 20 cts/3 - Valeur: 60 cts/3 Prix: 40 cts/3 (CA: 1,6 iofrs) Captages de Charrat Réseau de Charrat Captages de Fully

7 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 3. Aalyse des besois: visio B Processus Costats âches Costats Costats âches 6.0 Hali 3.0 Hrés Niveau d eau das le réservoir du Gittieux c c N Site Gittieux Iterprétatio de l alare Le iveau du réservoir est deveu iférieur au iveau iiu d alietatio. Il faut vérifier l évolutio des débits etrats et sortat du réservoirs. Lies vers autres alares Mêe site: Débit d adductio de La Forclaz Site Forclaz: Débit d adductio du Méla c S 2.7 Hic

8 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 3. Aalyse des besois: déarche S Captage pricipal au de la source des Boettes servat égaleet d appoit aux réservoirs du Borgeaud et du Broccard 3 au résiduaire e proveace de la cobe vers la Forclaz 4 Réservoir du Gittieux ( ) 2 1 P 5 6 au d appoit e proveace de l usie de traiteet des eaux à Ravoire Réseau de distributio secodaire Alietat le haeau de Pied-du-Château et ue part du Broccard Réseau de distributio pricipal Alietat les villages de Martigy-Croix, les Rappes et Pla Cerisier

9 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 3. Aalyse des besois: déarche S M1 Itégratio du débit esuré sur ue période de 2 heures < 70% Nore de cosoatio >130% pour Xg 1 habitats OUI Période d irrigatio? Réservoir du Gittieux NON 1 Réseau de distributio pricipal Alietat les villages de Martigy-Croix, les Rappes et Pla Cerisier Iforer l exploitat: «Cosoatio aoraleet basse» Nore de cosoatio pour Yg 1 hectares > 100 % Iforer l exploitat: «Cosoatio aoraleet élevée»

10 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 3. Aalyse des besois: déarche S Modalités d alare Seuil liite haut Seuil liite bas Périodicité cosidérée ou Courbe de référece et écart adissible (/-) ou/et Variatio brusque et pete adissible (/-) Cas A Cas C Cas B Redodace Cotiuité

11 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 3. Aalyse des besois: déarche S Saisie de CONSA Nature: Catégorie: Obet: placeet (x;y): Début: Fréquece: Rappel: Cotact: tat: Sesibilité: Notes: Plaite Gèe de service au trouble Villa Zaoi h 1 x Oui Rayod Zaoi cours Moyee Gèe dès idi, visible au robiet ditio de ÂCH Nature: Catégorie: Obet: tat: Début (our): chéace (our): placeet (x;y): Fréquece: Rappel (cotact): Resposable: Sesibilité: Notes: Itervetio xploitatio Fereture vae A valider Réservoir Forclaz 1247,2345,787 1x Rayod Zaoi Michel Lofat Moyee Ferer la vae 2 du Réservoir du Gittieux

12 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 3. Aalyse des besois: déarche S xploitatio Costats Évaluatio Diagostic Systèe xpert ableau de bord xploitat Validatio registreet du costat SyGMe Géodoées Mesures Règles, xpérieces Actios Défiitio de(s) tâche(s)

13 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 3. Aalyse des besois: déarche uelques défiitios SyGMe 1. Évéeets: eseble des costats et tâches possibles 2. Costat: Obet de couicatio (ex: plaite, alare, risque ) 3. âche: Obet d actio (ex: etretie, facturatio, istallatio ) 4. Processus: groupe de Costats et âches e relatio par cause à effet (source: expertise étier) 5. Workflow: procédure iforatique de travail suivie par le systèe selo u schéa de règles (source: voir systèe expert)

14 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 4. Architecture systèe: WSOA BD ype : Oracle géodatabase Flux propriétaires et/ou XML Services GIS ype : ArcGIS Server Couicatio SOAP WSDL BD ype : Oracle Cubes OLAP Services éléesures ype : OLAP Autres services x : étéo Flux XML BD ype : Oracle BPL Services logiques (systèe expert) ype : Workflows WF Stockage fichiers workflows Cliet WB ype : Aax Cliet lourd Iterfaces perettat aux utilisateurs d iteragir avec le systèe Fichiers plats X Processus autoatiques agissat coe cliet des différets services et coe fourisseur de services aux cliets du systèes

15 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 4. Architecture systèe: WSOA Ue architecture orietée services ipléetée avec des web services. Le choix d ue telle structure: La flexibilité: odulaire, u haut potetiel évolutif, et u haut degrés de réutilisatio L iteropérabilité ( foctioalités trasversales ) La facilité de diffusio, par le biais du édia Iteret.

16 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 4. Architecture systèe: WSOA La costructio d ue structure systèe type SOA iplique la gestio d ue série de couches de ores et de protocoles spécifiques: WSDL : lagage de descriptio des iterfaces des services (Web Services Descriptio Laguage) SOAP: protocole d ivocatio de services (Siple Obect Access Protocol) XML : lagage du forat des doées échagées (extesible Markup Laguage) HP et CP/IP : protocole de trasport des doées Aisi, das ue architecture SOA, l eseble des agets (fourisseurs de services et utilisateurs de services) doivet avoir e cou la aière d ivoquer (SOAP) et de décrire les doées (WSDL et XML). Selo les besois, il s agit d aouter les couches d orchestratio des services, afi de costituer les processus étiers, et de gestio de la sécurité. Das le preier cas, u lagage de odélisatio de procédures type BPML (Busiess Process Modelig Laguage), puis u lagage de descriptio des procédures d'etreprise type BPL (Busiess Process xecutio Laguage), sot écessaires. Das le secod cas, il existe plusieurs possibilités de type SSL (Secure Sockets Layer), SAML (Security Assertio Markup Laguage) ou ecore XKMS (XML Key Maageet Specificatio)

17 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 4. Architecture systèe: WSOA Das le cas de SyGMe, les workflows du groupe des «services logiques» s occuperot de l eseble de la gestio évéeetielle (utilisateur et/ou autoatique) liée aux processus étiers. Chacu d eux pourra faire appel aux «geoservices» offerts par ArcGIS Server, aisi qu aux coteus des cubes OLAP (Olie Aalytical Processig) des «services de téléesures» et à la base de doée type Oracle. Les évéeets géérés par le cliet et/ou autoatiqueet par les «services logiques» serot doc aalysés, puis is e fore par ces deriers pour u retour adéquat au cliet.

18 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable 5. La aquette

19 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs Caledrier - Joural 11 octobre 2007 Costat i âche i Costat -> 1 âche k âche l Costat i N l k âche i

20 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs Caledrier - Joural - 11 octobre 2007 Costat i âche i Costat -> 1 âche k Date Lieu tat Nature: réparatio Obets réseau liés: i N l k âche l Costat âche

21 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs xplorateur de Processus N ID auto 7110 Costat a âche b Costat c âche k a b k c

22 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs Processus explorateur N ID auto 7110 Costat a âche b Costat c âche k a b Fiche techique ID Obet spatial N Référece: Date d achat: Date pose: k Historique des processus z N ID auto Valeur: Logueur: c

23 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs Processus explorateur N ID auto 7110 Costat a âche b Costat c âche k a b Fiche techique ID Obet spatial k Historique des processus N ID auto N ID auto Poits de rouille détecté lors de fouille pour raccord villa Moradii N ID auto Révisio du raccord, soupço de fuite, RAS, pas d évolutio de rouille z c

24 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs Créatio Processus explorateur N ID auto 7110 Éditio Costat a type: costat ou tâche Chageet d état âche b Regroupeet Suppressio Costat c Liste âche active k Défiitive a b Fiche techique ID Obet spatial k Historique des processus N ID auto N ID auto Poits de rouille détecté lors de fouille pour raccord villa Moradii N ID auto Révisio du raccord, soupço de fuite, RAS, pas d évolutio de rouille z c

25 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs Processus explorateur N ID auto 7110 Costat a âche b Costat c âche k Créatio Éditio Suppressio a D u obet du réseau Aalyse théatique et spatiales Selo obets processus x: distributio sur période selo type Selo obets b du reseau x: fréquece et coûts d itervetios k c

26 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs Processus explorateur N ID auto 7110 Costat a âche b Costat c âche k a b Logout Préféreces k Adiistrateur Gestio des coptes Gestio des droits c

27 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs Caledrier - Joural 11 octobre 2007 Costat i âche i Costat -> 1 âche k âche l Costat i N l k âche i

28 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs Caledrier - Joural - 11 octobre 2007 Costat i âche i Costat -> 1 âche k âche l Costat i N i l k Date Lieu tat Nature: ALARM auto Obets réseau liés: Mesure Niveau âche

29 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable Meu Processus Meu Spatial Meu Utilisateurs Processus explorateur N ID auto 7112 Costat -> 1 Costat âche N Fiche techique ID Obet spatial 6.0 Hali 3.0 Hrés 2.7 Hic 0.0 Historique des processus N ID auto Niveau d eau das le réservoir du Gittieux Graph de la esure Période 24h

30 Meu Proce ssus Meu Spatial Meu Utilisa teurs Processus e xplorate ur N ID auto 7112 Costat -> 1 Costat âche N Fiche techique ID Obet sp atial 6.0 Hali 3.0 Hrés 2.7 Hic Historique d es processus N ID auto Niveau d eau das le réservoir du Gittieux Meu Proce ssus Meu Spatial Meu Utilisa teurs Processus e xplorate ur N ID auto 7112 Costat -> 1 Costat âche N Fiche techique ID Obet sp atial 6.0 Hali 3.0 Hrés 2.7 Hic Historique d es processus N ID auto 04 Niveau d eau das le réservoir du Gittieux Graph de la esure Période 24 h 10 Graph de la esure Période 24 h Meu Proce ssus Meu Spatial Meu Utilisa teurs Processus e xplorate ur N ID auto 7112 Costat -> 1 Costat âche Processus e xplorate ur N ID auto 7112 N Fiche techique ID Obet sp atial 6.0 Hali 3.0 Hrés 2.7 Hic Historique d es processus N ID auto Niveau d eau das le réservoir du Gittieux Graph de la esure Période 24 h Meu Proce ssus Meu Spatial Meu Utilisa teurs Costat -> 1 Costat âche N Fiche techique ID Obet sp atial 6.0 Hali 3.0 Hrés 2.7 Hic Historique d es processus N ID auto Niveau d eau das le réservoir du Gittieux Graph de la esure Période 24 h Meu Proce ssus Meu Spatial Meu Utilisa teurs Processus e xplorate ur N ID auto 7112 Costat -> 1 Costat âche Processus e xplorate ur N ID auto 7112 N Fiche techique ID Obet sp atial 6.0 Hali 3.0 Hrés 2.7 Hic Historique d es processus N ID auto Niveau d eau das le réservoir du Gittieux Graph de la esure Période 24 h Meu Proce ssus Meu Spatial Meu Utilisa teurs Costat -> 1 Costat âche N Fiche techique ID Obet sp atial 6.0 Hali 3.0 Hrés 2.7 Hic Historique d es processus N ID auto Niveau d eau das le réservoir du Gittieux Graph de la esure Période 24 h SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable S 6. Coclusio: visio services Prestataire Cliet Cosultats Prestataire SyGMe Web Service Usager Cliet Géo Moitorig xpertise Géographie Moitorig Stratégie urbistique : GO Moitorig et WB Services

31 SyGMe: U systèe itelliget de gestio de l eau potable

Des objets aux composants

Des objets aux composants Pla Des objets aux composats Michel RIVEILL riveill@uice.fr - http://ragiroa.essi.fr/riveill Laboratoire I3S Les limites de la programmatio par objets Les composats et coecteurs «modules» réutilisables

Plus en détail

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL LE WMS EXET DE LA SULY HAIN DE DÉTAIL QUELS SNT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec l évolutio des modes de cosommatio.

Plus en détail

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9 Sommaire Chapitre 1 - L iterface de Widows 7 9 1.1. Utiliser le meu Démarrer et la barre des tâches de Widows 7...11 Démarrer et arrêter des programmes...15 Épigler u programme das la barre des tâches...18

Plus en détail

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr Doez de la liberté à vos doées BiBOARD www.biboard.fr Le décisioel pour tous Le décisioel évolue. L etreprise quelle que soit sa taille, a besoi de piloter so activité à l aide d outils simples, fiables,

Plus en détail

20. Algorithmique & Mathématiques

20. Algorithmique & Mathématiques L'éditeur L'éditeur permet à l'utilisateur de saisir les liges de codes d'u programme ou de défiir des foctios. Remarque : O peut saisir directemet des istructios das la cosole Scilab, mais il est plus

Plus en détail

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe Cosolidatio La société THEOS, qui commercialise des vis, exerce so activité das trois villes : Paris, Nacy et Nice. Le directeur de la société souhaite cosolider les résultats de ses vetes par ville das

Plus en détail

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd

Logiciel de synchronisation de flotte de baladeurs MP3 / MP4 ou tablettes Androïd easylab Le logiciel de gestio de fichiers pour baladeurs et tablettes Visualisatio simplifiée de la flotte Gestio des baladeurs par idividus / classes / groupes / activités Activatio des foctios par simple

Plus en détail

www.laplacedelimmobilier-pro.com

www.laplacedelimmobilier-pro.com www.laplacedelimmobilier-pro.com La Place de L Immobilier Pro est ue base de doées accessible par iteret, créée par la société HBS Research, dot la vocatio est d accroître la performace des professioels

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE LA SOLUTION WMS/ TMS EXERTE EN LOISTIQUE DE DÉTAIL LOISTIS MANAER SUITE QUELS SONT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec

Plus en détail

Neolane Message Center. Neolane v6.0

Neolane Message Center. Neolane v6.0 Neolae Message Ceter Neolae v6.0 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord.

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules est à dispositio olie et sera doé aux cadidats lors des exames oraux

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique 2 e éditio Edité par l Autorité de régulatio des commuicatios électroiques et des postes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉCEMBRE 2010 La fibre optique arrive chez vous Deveez acteur de la révolutio umérique Petit

Plus en détail

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met ,QIRUPDWLTXHQRUPHHWWHPSV,VDEHOOH%R\GHQV Présetatio par Marie-Ae Chabi Réuio PIN 15 javier 2004 /HVEDVHVGHGRQQpHVHPSLULTXHV Collectio fiie et structurée de doées codifiées, textuelles ou multimédia, destiées

Plus en détail

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1)

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1) Uiversités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Aalyse (UE 3) 2013-2014 Chapitre 3 : Foctios d ue variable réelle (1) 1 Lagage topologique das R Défiitio 1 Soit a u poit de R. U esemble V R est u voisiage de a s

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

Neolane Leads. Neolane v6.0

Neolane Leads. Neolane v6.0 Neolae Leads Neolae v6.0 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord. Cette publicatio

Plus en détail

La gestion commerciale dans QuadraENTREPRISE. > Edition personnalisée des pièces

La gestion commerciale dans QuadraENTREPRISE. > Edition personnalisée des pièces QuadraFACT La gestio commerciale das QuadraENTREPRISE Simplicité et souplesse > Echaiemet de la saisie du devis à la facture > Evoi d'u clic, de toutes les pièces, (devis, commade, bl, facture) par email

Plus en détail

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions.

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions. 3 Réseau Le réseau costitue u aspect essetiel d u eviroemet virtuel ESX. Il est doc importat de compredre la techologie, y compris ses différets composats et leur coopératio. Das ce chapitre, ous étudios

Plus en détail

SyGEMe, Système de gestion municipale intégrée du cycle de l eau.

SyGEMe, Système de gestion municipale intégrée du cycle de l eau. SyGEMe, Système de gestion municipale intégrée du cycle de l eau. G. Cherix a,, T. Bussien b, K. Ghoorbin a, S. Storelli a a Centre de Recherches Energétiques Municipales (CREM), Rue des Morasses 5, CP

Plus en détail

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES 1 ) POSITION DU PROBLÈME - VOCABULAIRE A ) DÉFINITION SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES O cosidère deux variables statistiques umériques x et y observées sur ue même populatio de idividus. O ote x 1

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n =

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n = [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 1 juillet 14 Eocés 1 Nombres réels Ratioels et irratioels Exercice 1 [ 9 ] [correctio] Motrer que la somme d u ombre ratioel et d u ombre irratioel est u ombre irratioel.

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

broadcast Magazine destiné à la clientèle de Broadband Networks

broadcast Magazine destiné à la clientèle de Broadband Networks Editio Decembre 2012 broadcast Magazie destié à la clietèle de Broadbad Networks Cosultig Plaig Systems services Piz Mezdi (alt. 2927 m.) BROADBAND NETWORKS: Stratégie Broadbad Networks mise sur Huawei

Plus en détail

Notes de version. Neolane v6.0

Notes de version. Neolane v6.0 Notes de versio Neolae v6.0 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord. Cette

Plus en détail

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil.

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil. Qu appelle-t-o éclipse? Éclipser sigifie «cacher». Vus depuis la Terre, deu corps célestes peuvet être éclipsés : la Lue et le Soleil. LES ÉCLIPSES Pour qu il ait éclipse, les cetres de la Terre, de la

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

Laboratoire GEOLOC Département COSYS IFSTTAR, Centre de Nantes

Laboratoire GEOLOC Département COSYS IFSTTAR, Centre de Nantes Laboratoire GEOLOC Départeet COSYS IFSTTAR, Cetre de Nates Navigatio de véhicules terrestres Fusio de doées ulti-capteurs et carte uérique David Bétaille GEOLOC CNIG, 16 octobre 2014 1 Axes de recherche

Plus en détail

Se former, Progresser, Evoluer...

Se former, Progresser, Evoluer... Se former, Progresser, Evoluer... CCI HAUTE-SAVOIE www.formatio-cci.fr Des formatios qui preet e compte les besois de chacu Deuxième orgaisme de formatio après l Educatio Natioale, les Chambres de Commerce

Plus en détail

Création et développement d une fonction audit interne*

Création et développement d une fonction audit interne* Créatio et développemet d ue foctio audit itere* Ue démarche e 10 étapes [ Sommaire] Dix étapes pour réussir... 7 Étapes 1 à 4 Défiitio du cadre d itervetio... 9 1 Idetifier les attetes des parties preates...

Plus en détail

n tr tr tr tr tr tr tr tr tr tr n tr tr tr Nom:... Prénom :...

n tr tr tr tr tr tr tr tr tr tr n tr tr tr Nom:... Prénom :... Nom:... Préom :... Chaque répose peut valoir : c) 2 poits si le choix est totalemet exact + poit si le choix est partiellemet exact + 0 poit si le choix est erroé + -i poit si le choix est u coeses Ue

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

HEC. Gilles Mauffrey. METHODES QUANTITATIVES AVEC EXCEL Programmation linéaire, programmation dynamique, simulation, statistique élémentaire

HEC. Gilles Mauffrey. METHODES QUANTITATIVES AVEC EXCEL Programmation linéaire, programmation dynamique, simulation, statistique élémentaire HEC Gilles Mauffrey METHODES QUANTITATIVES AVEC EXCEL Programmatio liéaire, programmatio dyamique, simulatio, statistique élémetaire La Modélisatio LA MODELISATION Modèle et typologie des modèles. La otio

Plus en détail

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES DEUXIEME PARTIE Deuième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES Chapitre. L assurace de capital différé Chapitre 2. Les opératios de retes Chapitre 3. Les assuraces décès Chapitre 4. Les assuraces

Plus en détail

L EXPERTISE DES TABLEAUX DE COMMUNICATION VDI

L EXPERTISE DES TABLEAUX DE COMMUNICATION VDI L EXPERTISE DES TABLEAUX DE COMMUNICATION VDI SYSTORM : le spécialiste de la coectique iformatique et téléphoique SYSTORM est spécialisé das la coectique et les réseaux iformatiques depuis maiteat plus

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

Introduction. Introduction

Introduction. Introduction Itroductio Ça y est, vous avez décidé de passer à Widows 8? Quelle boe idée! Das cette ouvelle versio, Microsoft rompt avec ce qui faisait l uité de so système d eploitatio depuis plus de trete as! Widows

Plus en détail

Calibration bayesienne et prédiction de réglages. Marc Sancandi CESTA-DEV/SIS «Incertitudes et Simulation» 3-4 Octobre 2007

Calibration bayesienne et prédiction de réglages. Marc Sancandi CESTA-DEV/SIS «Incertitudes et Simulation» 3-4 Octobre 2007 Calibratio bayesiee et prédictio de réglages Marc Sacadi CEA/CESTA Séiaire «Icertitudes et Siulatio», DIF 3-4 Octobre 2007 CESTA-DEV/SIS «Icertitudes et Siulatio» 3-4 Octobre 2007 1 Qu est-ce que la «prédictio

Plus en détail

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3.

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3. EXERCICE 3 (6 poits ) (Commu à tous les cadidats) Il est possible de traiter la partie C sas avoir traité la partie B Partie A O désige par f la foctio défiie sur l itervalle [, + [ par Détermier la limite

Plus en détail

Inégalités souvent rencontrées

Inégalités souvent rencontrées Iégalités souvet recotrées Recotres Putam 004 Uiversité de Sherbrooke Jea-Philippe Mori Théorie Certaies iégalités sot deveues célèbres e raiso de leur grade utilité Elles sot aussi souvet au coeur de

Plus en détail

Managed File Transfer. Managed File Transfer. Livraison express des f ichiers d entreprise

Managed File Transfer. Managed File Transfer. Livraison express des f ichiers d entreprise Maaged File Trasfer Maaged File Trasfer Livraiso express des f ichiers d etreprise Gestio du trasfert de fichiers Livraiso express des fichiers d etreprise Fiaces igéierie photos marketig express [eterprise]

Plus en détail

MESURE DE L'INFORMATION

MESURE DE L'INFORMATION MESURE DE L'INFORMATION Marc URO TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 INCERTITUDE D'UN ÉVÉNEMENT (OU SELF-INFORMATION)... 7 INFORMATION MUTUELLE DE DEUX ÉVÉNEMENTS... 9 ENTROPIE D'UNE VARIABLE ALÉATOIRE

Plus en détail

Le Sphinx. Enquêtes, Sondages. Analyse de données. Internet : http://www.lesphinxdeveloppement.fr/club/index.html

Le Sphinx. Enquêtes, Sondages. Analyse de données. Internet : http://www.lesphinxdeveloppement.fr/club/index.html Equêtes, Sodages Aalyse de doées Le Sphix! Iteret : http://www.lesphixdeveloppemet.fr/club/idex.html Lagarde J. Aalyse statistique de doées, Duod. Réaliser vos equêtes Questioaire Traitemets et aalyses

Plus en détail

Guide du suivi et de l évaluation axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION

Guide du suivi et de l évaluation axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION Guide du suivi et de l évaluatio axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE

Plus en détail

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony. Série PCG-GR

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony. Série PCG-GR Guide des logiciels istallés sur votre ordiateur portable Soy Série PCG-GR Commecez par lire ce documet! Commecez par lire ce documet! Importat Ce produit comporte des logiciels acquis par Soy sous licece

Plus en détail

Ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de voyageurs

Ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de voyageurs Ouverture à la cocurrece du trasport ferroviaire de voyageurs COMPLÉMENTS Claude Abraham Présidet Thomas Revial Fraçois Vielliard Rapporteurs Domiique Auverlot Christie Rayard Coordiateurs Octobre 2011

Plus en détail

Protection de votre réseau d entreprise:

Protection de votre réseau d entreprise: Protectio de votre réseau d etreprise: Que savez-vous exactemet de vos postes fixes et mobiles? White Paper LIVRE BLANC LANDESK: Protectio de votre réseau d etreprise: Que savez-vous exactemet de vos postes

Plus en détail

Comportement d'une suite

Comportement d'une suite Comportemet d'ue suite I) Approche de "ses de variatio et de ite d'ue suite" : 7 Soit la suite ( ) telle que = 5 ( + ) 2 Représetos graphiquemet la suite das u pla mui d' u repère. Il suffit de placer

Plus en détail

Installation d une infrastructure VMware

Installation d une infrastructure VMware 1 Istallatio d ue ifrastructure VMware Avat de dévoiler les recettes que ous vous avos cococtées, ous devos ous assurer que vous compreez les termes qui serot utilisés das la suite de ce livre et que vous

Plus en détail

Programme de formations et de certifications NI

Programme de formations et de certifications NI Programme de formatios et de certificatios NI Text Text Javier Juillet Text 2011 i.com/suisse/formatios Natioal Istrumets e Suisse Natioal Istrumets La filiale suisse de Natioal Istrumets est chargée de

Plus en détail

Guide des logiciels de l ordinateur HP Media Center

Guide des logiciels de l ordinateur HP Media Center Guide des logiciels de l ordiateur HP Media Ceter Les garaties des produits et services HP sot exclusivemet présetées das les déclaratios expresses de garatie accompagat ces produits et services. Aucu

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

Vers une ingénierie hautement productive basée sur des méthodes et outils d extraction de connaissances

Vers une ingénierie hautement productive basée sur des méthodes et outils d extraction de connaissances Vers ue igéierie hautemet productive basée sur des méthodes et outils d extractio de coaissaces MAHIEU LEBOUEILLER, INAYA LAHOUD, NADHIR LEBAAL,SAMUEL GOMES Faurecia R&D ceter Bois sur Prés, 5550 Bavas,

Plus en détail

COMMENT ÇA MARCHE GUIDE DE L ENSEIGNANT 9 E ANNÉE

COMMENT ÇA MARCHE GUIDE DE L ENSEIGNANT 9 E ANNÉE GUIDE DE L ENSEIGNANT 9 E ANNÉE TROUSSE PÉDAGOGIQUE 9 E ANNÉE Le préset Guide de l eseigat, qui accompage la trousse pédagogique COMMENT ÇA MARCHE : PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ 9 e aée a été coçu à l itetio

Plus en détail

Parlez l anglais Tout simplement! Formations 2014/2015

Parlez l anglais Tout simplement! Formations 2014/2015 Parlez l aglais Tout simplemet! Formatios 2014/2015 sommaire L équipe.... 4 Modalités de suivi et évaluatio.... 4 Nos formules.... 6 Cours idividuels et cours collectifs....6 Speak Eglish Luch/Breakfast

Plus en détail

Etude de la fonction ζ de Riemann

Etude de la fonction ζ de Riemann Etude de la foctio ζ de Riema ) Défiitio Pour x réel doé, la série de terme gééral,, coverge si et seulemet si x >. x La foctio zeta de Riema est la foctio défiie sur ], [ par : ( x > ), = x. Remarque.

Plus en détail

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en Le chef d etreprise développe les services fuéraires de l etreprise, e assurat lui-même tout ou partie des activités de vete et e ecadrat directemet le persoel techique et commercial et d exploitatio.

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 1. Défiitios L'itérêt est l'idemité que doe au propriétaire d'ue somme d'arget celui qui e a joui pedat u certai temps. Divers élémets itervieet das le calcul

Plus en détail

SyGEMe, Système de gestion municipale intégrée du cycle de l eau :

SyGEMe, Système de gestion municipale intégrée du cycle de l eau : SyGEMe, Système de gestion municipale intégrée du cycle de l eau : Présentation de l outil, choix de technologie, interfaçage homme-machine, business opportunities et perspectives F. Kuchler a, G. Cherix

Plus en détail

Investir en Bourse. Sicav, FCP... Vous avez droit à une vraie sélection en architecture ouverte. PEA, compte-titres ordinaire, assurance-vie

Investir en Bourse. Sicav, FCP... Vous avez droit à une vraie sélection en architecture ouverte. PEA, compte-titres ordinaire, assurance-vie Ivestir e Bourse Sicav, FCP... Vous avez droit à ue vraie sélectio e architecture ouverte. PEA, comptetitres ordiaire, assuracevie SICAV, FCP Vous avez droit à ue vraie sélectio Page Libellé du fods Société

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES

GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES GUIDE METHODOLOGIQUE INDUSTRIES, OUVREZ VOS PORTES SOMMAIRE Les visites d etreprises : pourquoi ouvrir ses portes?.... 8 1.1 Des motivatios variées pour les etreprises... 8 1.2 Les freis à l ouverture

Plus en détail

La Journée de l Innovation Collaborative

La Journée de l Innovation Collaborative Dossier de Presse 2013 La Jourée de l Iovatio Collaborative 28 mars 2013 Avec le soutie d Quaero - L iovatio collaborative Iover, ue écessité autat qu u ivestissemet d aveir! 2 Etamée das les aées 1950-1960

Plus en détail

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes.

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes. Polyésie Septembre 2 - Exercice O peut traiter la questio 4 sas avoir traité les questios précédetes Pour u achat immobilier, lorsqu ue persoe emprute ue somme de 50 000 euros, remboursable par mesualités

Plus en détail

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1 Bac blac TS Correctio Exercice I ( Spé ) / émotros par récurrece que 5x y = pour tout etier aturel 5x y = 5 8 = La propriété est doc vraie au rag = Supposos que la propriété est vraie jusqu au rag, o a

Plus en détail

Dares Analyses. Plus d un tiers des CDI sont rompus avant un an

Dares Analyses. Plus d un tiers des CDI sont rompus avant un an Dares Aalyses javier 2015 N 005 publicatio de la directio de l'aimatio de la recherche, des études et des statistiques Plus d u tiers des CDI sot rompus avat u a Le cotrat de travail à durée idétermiée

Plus en détail

Options Services policiers à Moncton Rapport de discussion

Options Services policiers à Moncton Rapport de discussion Optios Services policiers à Mocto Rapport de discussio Le 22 ovembre 2010 Also available i Eglish TABLE DES MATIÈRES Chapitre 1.0 Sommaire 3 Chapitre 2.0 Problématique 4 Chapitre 3.0 Cotexte 5 Chapitre

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Uique! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre

Plus en détail

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires

CPNEFP Commission Paritaire Nationale pour l'emploi et la Formation Professionnelle de la branche des services funéraires Coceptio : Boréal > 01 48 03 99 99 CPNEFP Commissio Paritaire Natioale pour l'emploi et la Formatio Professioelle de la brache des services fuéraires Sommaire Maagemet gééral du fuéraire Chef d etreprise

Plus en détail

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF

Économie sociale Pour des communautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Écoomie sociale Pour des commuautés plus solidaires PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR L ENTREPRENEURIAT COLLECTIF Ce documet a été réalisé par le miistère des Affaires muicipales et des Régios (MAMR) e

Plus en détail

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012 Mobile Busiess Commuiquez efficacemet avec vos relatios commerciales 9040412 09/2012 U choix capital pour mes affaires Pour gérer efficacemet ses affaires, il y a pas de secret : il faut savoir predre

Plus en détail

Loi Chevènement du 12 juillet 1999. 1. Aspects institutionnels. 1.1. Contexte. 1.2 Les différentes structures et leurs compétences

Loi Chevènement du 12 juillet 1999. 1. Aspects institutionnels. 1.1. Contexte. 1.2 Les différentes structures et leurs compétences Loi Chevèemet du 12 juillet 1999 1. Aspects istitutioels 1.1. Cotexte 1.2 Les différetes structures et leurs compéteces 1.3 Les mécaismes de trasformatio et de créatio d u EPCI Vers ue ouvelle itercommualité

Plus en détail

Un accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT. www.bnpparibas.net. Centre de Relations Clients 0 820 820 001 (0,12 /min)

Un accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT. www.bnpparibas.net. Centre de Relations Clients 0 820 820 001 (0,12 /min) * selo coditios cotractuelles e vigueur. U accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT + VOTRE CODE SECRET * : www.bpparibas.et Cetre de Relatios Cliets 0 820 820 001 (0,12 /mi) Appli Mes Comptes

Plus en détail

PageScope Enterprise Suite. Gestion des périphériques de sortie de A à Z. i-solutions PageScope Enterprise Suite

PageScope Enterprise Suite. Gestion des périphériques de sortie de A à Z. i-solutions PageScope Enterprise Suite Eterprise Suite Gestio des périphériques de sortie de A à Z i-solutios Eterprise Suite Eterprise Suite Ue gestio cetralisée, ue admiistratio harmoisée, l'efficacité absolue Le temps est u élémet essetiel

Plus en détail

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices Chapitre 1 Déombremet 1.1 Eocés des exercices Exercice 1 L acie système d immatriculatio fraçais était le suivat : chaque plaque avait 4 chiffres, suivis de 2 lettres, puis des 2 uméros du départemet.

Plus en détail

n 1 LES GRANDS THÈMES DE L ITB > 2009 Les intérêts simples et les intérêts composés ( ) C T D ( en mois)

n 1 LES GRANDS THÈMES DE L ITB > 2009 Les intérêts simples et les intérêts composés ( ) C T D ( en mois) LES GRANDS THÈMES DE L ITB Les iérês simples e les iérês composés RAPPELS THÉORIQUES Les iérês simples : l'iérê «I» es focio de la durée «D» (jour, quizaie, mois, rimesre, semesre, aée) de l'opéraio (placeme

Plus en détail

ÉTUDE. SECTEUR Santé LABORATOIRES DE BIOLOGIE MEDICALE. Etude pour l élaboration d une GPEC

ÉTUDE. SECTEUR Santé LABORATOIRES DE BIOLOGIE MEDICALE. Etude pour l élaboration d une GPEC ÉTUDE SECTEUR Saté LABORATOIRES DE BIOLOGIE MEDICALE Etude pour l élaboratio d ue GPEC 02 ÉTUDE - juillet 2012 Laboratoires de biologie médicale : étude pour l élaboratio d ue GPEC Sommaire 03 Pricipaux

Plus en détail

Séquence 5. La fonction logarithme népérien. Sommaire

Séquence 5. La fonction logarithme népérien. Sommaire Séquece 5 La foctio logarithme épérie Objectifs de la séquece Itroduire ue ouvelle foctio : la foctio logarithme épérie. Coaître les propriétés de cette foctio : sa dérivée, ses variatios, sa courbe, sa

Plus en détail

STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES

STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES Préparatio à l Agrégatio Bordeaux Aée 203-204 Jea-Jacques Ruch Table des Matières Chapitre I. Gééralités sur les tests 5. Itroductio 5 2. Pricipe des tests 6 2.a. Méthodologie

Plus en détail

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec PROTOCOLE POUR LA VALIDATION ET LA VÉRIFICATION D UNE MÉTHODE D ANALYSE EN MICROBIOLOGIE

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec PROTOCOLE POUR LA VALIDATION ET LA VÉRIFICATION D UNE MÉTHODE D ANALYSE EN MICROBIOLOGIE Cetre d expertise e aalyse eviroemetale du Québec Programme d accréditatio des laboratoires d aalyse PROTOCOLE POUR LA VALIDATION ET LA VÉRIFICATION D UNE MÉTHODE D ANALYSE EN MICROBIOLOGIE DR-12-VMM Éditio

Plus en détail

Microscope de mesure sans contact pour inspection et mesures de précision

Microscope de mesure sans contact pour inspection et mesures de précision KESTREL ELITE KESTREL ELITE Microscope de mesure sas cotact pour ispectio et mesures de précisio Microscope à deux axes sas cotact, idéal pour la mesure de caractéristiques 2-D de pièces techiques de petite

Plus en détail

Exercices de révision

Exercices de révision Exercices de révisio Exercice U ivesisseur souscri à l émissio d u bille de résorerie do les caracérisiques so les suivaes : - Nomial : 5 M - Taux facial : 3,2% - Durée de vie : 9 mois L ivesisseur doi

Plus en détail

Notes de version. Neolane v6.1

Notes de version. Neolane v6.1 Notes de versio Neolae v6.1 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord. Cette

Plus en détail

Les nouveaux relevés de compte

Les nouveaux relevés de compte Ifo CR Les ouveaux relevés de compte Les relevés de compte actuels du Crédit Agricole de Champage-Bourgoge sot issus de la migratio iformatique sur le GIE AMT e 2001 : petit format (mais A4 pour les Professioels),

Plus en détail

Evaluation de la Délivrance de Méthadone en Belgique

Evaluation de la Délivrance de Méthadone en Belgique 1 SERVICE PUBLIC FEDERAL DE PROGRAMMATIO POLITIQUE SCIETIFIQUE rue de la Sciece 8 B-1000 BRUXELLES Tél. 02 238 34 11 Fax 02 230 59 12 URL : www.belspo.be Evaluatio de la Délivrace de Méthadoe e Belgique

Plus en détail

Systèmes d observation stéréo. Une image Superbe pour une large gamme de tâches d inspection et de retouche.

Systèmes d observation stéréo. Une image Superbe pour une large gamme de tâches d inspection et de retouche. NOUVEAU: optio de capture d image Systèmes d observatio stéréo Ue image Superbe pour ue large gamme de tâches d ispectio et de retouche. Ue techologie optique brevetée permettat ue visualisatio sas fatigue

Plus en détail

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives Calcul des itervalles de cofiace our les EPCV 996-004 - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio e oit das la oulatio totale des méages - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio das ue sous oulatio das les méages

Plus en détail

Working Paper RETAIL RÉGIONAL RESPONSABLE

Working Paper RETAIL RÉGIONAL RESPONSABLE «BANQUE DE DÉTAIL DE MASSE» : COMMENT LES CAISSES D ÉPARGNE EN AFRIQUE, ASIE ET AMÉRIQUE LATINE PEUVENT FOURNIR DES SERVICES ADAPTÉS AUX BESOINS DES POPULATIONS DÉFAVORISÉES Travailler avec les caisses

Plus en détail

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

1. CALCUL DES CARACTÉRISTIQUES «R- L-C» D'UNE JONCTION TRIPHASÉE

1. CALCUL DES CARACTÉRISTIQUES «R- L-C» D'UNE JONCTION TRIPHASÉE . CALCUL DES CAACTÉISTIQUES «- L-C» DUNE JONCTION TIPHASÉE Trasport et Distributio de léergie Electrique Mauel de travaux pratiques. CALCUL DES CAACTÉISTIQUES «-L-C» DUNE JONCTION TIPHASÉE.. Itroductio....

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * Opératios bacaires avec l étrager * Coditios bacaires au 1 er juillet 2011 Etreprises et orgaismes d itérêt gééral Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : viremet e euros iférieur

Plus en détail

Système de protections novateur et distribué pour les réseaux moyenne tension du futur

Système de protections novateur et distribué pour les réseaux moyenne tension du futur Système de protectios ovateur et distribué pour les réseaux moyee tesio du futur Cristia Jecu To cite this versio: Cristia Jecu. Système de protectios ovateur et distribué pour les réseaux moyee tesio

Plus en détail

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ

PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ PLAN D ORGANISATION RÉGIONALE DE SÉCURITÉ CIVILE du SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN MISSION SANTÉ Adopté par le coseil d admiistratio le jr/ms/2004 AVANT-PROPOS Pour le réseau de la saté et des services sociaux

Plus en détail

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-Z600LEK/HEK

Guide des logiciels installés sur votre ordinateur portable Sony PCG-Z600LEK/HEK Guide des logiciels istallés sur votre ordiateur portable Soy PCG-Z600LEK/HEK Commecez par lire ce documet! Guide des logiciels istallés sur votre ordiateur portable Soy Commecez par lire ce documet! Importat

Plus en détail

Bienvenue à notre deuxième édition des Systèmes de réussite de l année!

Bienvenue à notre deuxième édition des Systèmes de réussite de l année! BULLETIN DES SYSTEMES D AFFAIRES DE LA GISC 2 e uméro 2012 Mot du directeur de la rédactio Bieveue à otre deuxième éditio des Systèmes de réussite de l aée! des FSLD frachit des étapes importates 3 Tour

Plus en détail