Le titre du document

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le titre du document"

Transcription

1 Départemet Villes, Echages, Territoires LTR 111, logistique de distributio Le titre du documet Présetatio du cours achats Alai ALLEAUME Iterveat expert achats, ALTARIS 10 mars

2 Présetatio de l iterveat Alai ALLEAUME Igéieur Cetrale Paris, Alai dispose d ue expériece professioelle de plus de trete as das les achats dot seize e poste opératioel (Reault, Géérale des Eaux, Fraçaise des Jeux) et quatorze as e tat que cosultat expert achats (Eurosept, puis Altaris). Alai a créé le cabiet ALTARIS e Alai eseige das plusieurs mastères spécialisés achats (HEC, ESSEC, MAI, ) das le domaie des systèmes d iformatio achats et a co-rédigé l ouvrage «Maagemet des achats» publié e 2007 par u collectif de professeurs de HEC. Il est l auteur de l ouvrage «les achats pour o-spécialistes» paru chez Duod e avril

3 - 3 -

4 - 4 -

5 - 5 -

6 - 6 -

7 La ouvelle doe écoomique reforce le rôle des achats AVANT MAINTENANT Demade forte Nécessité de s'adapter au marché Outil de productio à pleie capacité Impératif de flexibilité et de prix Les approvisioemets sot critiques U objectif : le délai Optimisatio du sourcig Les Services Etudes fot le choix des fourisseurs pricipaux L'acheteur approvisioe les produits dot a besoi l outil de productio L'acheteur "ved" les besois de l'etreprise à l'extérieur L'acheteur ved so savoir faire e itere et deviet l'iterlocuteur privilégié des Sces Etudes - 7 -

8 Les ouveaux ejeux écoomiques AVANT : - demade forte - l'offre pilote le marché MAINTENANT : - demade stabilisée - le marché régule l'offre COUTS DES PRODUITS ACHETES + COUTS DE FONCTIONNEMENT + MAIN D'OEUVRE + AMORTISSEMENT + MARGE = PRIX DE VENTE PROPOSE SUR LE MARCHE PRIX DE VENTE ACCEPTE PAR LE MARCHE - AMORTISSEMENTS - MAIN D'OEUVRE - COUTS DE FONCTIONNEMENT - COUTS DES PRODUITS ACHETES = OBJECTIF DE MARGE DE L'ENTREPRISE DE LA PERFORMANCE DES ACHATS DEPENDENT DIRECTEMENT LES RESULTATS DE L'ENTREPRISE - 8 -

9 Les ouveaux ejeux écoomiques : l exteralisatio La maîtrise des coûts passe par l exteralisatio des activités traitées plus efficacemet par les fourisseurs AVANT Période de demade forte => Nécessité de maîtriser les approvisioemets pour absorber la motée e charge de l'outil de productio -> Itégratio Voloté de maîtriser l'esemble de la filière techique Voloté d'idépedace idustrielle EXEMPLES D'EXTERNALISATION MAINTENANT Période de demade stabilisée => Nécessité de gérer les à coups de la demade : appel gééral à la sous-traitace Nécessité de se recetrer sur so métier de base et de faire appel à des prestataires spécialisés, Gais de productivité obteus par des cotrats de progrès pluri-auels passés avec les prestataires Service gééraux : ettoyage, gardieage, accueil, restauratio collective Autres domaies : ifogérace iformatique, gestio de la paie, télémarketig, Facility maagemet : maiteace techique de bâtimets, maiteace idustrielle, - 9 -

10 Les ouveaux ejeux écoomiques : % achats vs CA de l etreprise Le poids des achats das le chiffre d'affaires des etreprises e cesse d augmeter das u cotexte global d exteralisatio : INDUSTRIE : PEUGEOT > 75 % ALCATEL-LUCENT > 70% THOMSON > 70% THALES > 55% BANQUE & ASSURANCE : 35% à 50% Rappel : das les aées 70/80 part achats e moyee das l idustrie : de 30 à 50%

11 Les ouveaux ejeux écoomiques : l apport des achats La réductio des coûts d'achat costitue u puissat levier d'amélioratio de la retabilité et/ou de la performace. Situatio de départ Amélioratio actio achats Situatio après la mise e oeuvre Achats 50-5 % 47,5 Autres coûts Résultat % 7,5-11 -

12 Les ouveaux ejeux écoomiques : la chaîe de valeur Le cycle idustriel et la chaîe de valeur des fourisseurs LA PRESSION DU MARCHE DES MATIERES PREMIERES M A T I E R E S P R E M I E R E S 1er iveau de trasformatio PRODUITS SEMI FINIS 2ème iveau de trasformatio COMPOSANTS ET SOUS ENSEMBLES 3ème iveau de trasformatio E N S E M B L I E R LA PRESSION DU MARCHE DES PRODUITS DE CONSOMMATION LE MARCHÉ

13 Le positioemet des achats das l etreprise Les achats ue foctio trasversale qui iteragit avec les autres foctios de l etreprise Productio Qualité Logistique Fiace gestio Achats R & D Juridique Vetes & Marketig Services gééraux

14 Le processus achats au cœur des processus de l etreprise M A R C H E S F O U R N IS S E U R S F L U X D IN F O R M A T IO N S F O N C T IO N A C H A T S F O N C T IO N C O M M E R C IA L E F L U X M A T IE R E S M A R C H E S C L IE N T S

15 Les différetes dimesios de la foctio achats Techique : commuicatio itere et extere Iciter ses parteaires iteres et exteres à cocevoir e terme de foctioalités Savoir repérer les bos fourisseurs Itroduire les produits de demai pour iciter à iover Coaître la gestio de productio de so etreprise Commerciale : Faire part de sa puissace d achats à l extérieur de so etreprise Négocier des cotrats clairs, complets et équilibrés Admiistrative : Mettre e place u système de gestio des commades, de livraisos, de factures Mettre e place u système Assurace Qualité Fourisseur Etablir des tableaux de bord pour suivre les objectifs Etablir les cotrats Ecoomique : Etudier les marchés Maîtriser les prix et leur évolutio

16 La répartitio des rôles das le processus achats UTILISATEUR PRESCRIPTEUR RESPONSABLE BUDGETAIRE ACHETEUR RESPONSABILITE Défiit le besoi Défiit les spécificatios techiques Décide du motat et autorise la dépese Aalyse les possibilités du marché et sélectioe la meilleure offre coût/qualité Marketig achat METHODOLOGIE Cahier des charges foctioel Cahier des charges techique Cotrôle budgétaire Appel d offres Cotrat OBJECTIF Satisfaire les besois de so activité Optimiser le rapport coût/performace (aalyse de la valeur) Equilibre fiacier Positioemet sur le marché risque coût Alterative ENJEU Satisfactio du besoi Optimisatio techique Alteratives budgétaires Orgaisatio des sources

17 Le rôle de l acheteur C est l iterlocuteur clé e charge de la performace d ue ou plusieurs familles d achats. Il iterviet sur l esemble des tâches du processus depuis l expressio du besoi et l aalyse des marchés jusqu à la satisfactio du besoi e apportat des techiques d acheteurs professioelles (leviers à appliquer ex: aalyse des besois, études de marchés formalisées, aalyse de la valeur, plas de progrès) pour certaies souvet iexistates sas acheteur Il aide à la défiitio du juste besoi Il assure les relatios opératioelles avec les fourisseurs et veille au bo déroulemet des cotrats e assurat la remotée des iformatios du terrai. (bila d exécutio) Il présete à la sigature les marchés, e foctio des seuils défiis

18 Le rôle du prescripteur Il est resposable du cahier des clauses techiques qu il exprime sous forme foctioelle et quatitative Il s assure de la satisfactio des besois des cliets Il peut se faire appuyer par u expert pour le rédiger Il le valide ou le fait valider par sa hiérarchie Le prescripteur peut être u utilisateur fial, u chef de projet, Das le cas d achats baals (segmet articles catalogables, prestatios stadards) le cahier des clauses techiques peut être rédigé par l acheteur Il participe au suivi d exécutio

19 Le rôle de l approvisioeur Il prépare les ordres de commade das le cadre de cotrats établis par l acheteur et validés par les hiérarchies Il effectue la réceptio qualitative et quatitative, et la réceptio das le système d iformatio. C est parfois u(e) assistate de service, parfois u utilisateur, parfois u approvisioeur à temps plei Il est garat du suivi d exécutio qui se trasforme e bila d exécutio à la fi du cotrat

20 Les différets «métiers» de l achats Log Terme Marketig Achat Détermier les zoes d ejeux Élaborer ue politique d achats Fixer des objectifs Bâtir des budgets Participer à la défiitio des produits avec les prescripteurs Pratiquer la veille techologique et commerciale Coaître les marchés fourisseurs Evaluer et homologuer les fourisseurs Cosulter les fourisseurs Négocier et cotracter avec les fourisseurs Moye Terme Acheteurs Coaître les fourisseurs Coaître les besois passés, actuels et futurs Cotrôler les performaces des fourisseurs Régler les litiges Exploiter les calculs de besois Traiter les DA Court Terme Approvisioeurs Passer les commades et appels de livraiso Relacer, suivre e itere comme e extere Ordoacer les factures Gérer les stocks

21 La démarche marketig achats : le modèle des 5 forces de Porter Fourisseurs ouveaux etrats Opportuités ouveaux etrats Différeciatio produits/services Coût du ticket d etrée 3 Les sous-traitats de mes fourisseurs Le marché fourisseur Mes cocurrets à l achat Pouvoir de égociatio des fourisseurs Marchés oligopolistiques Impact busiess cliet 4 Iovatio & opportuités de substitutio Pouvoir de égociatio des cliets Itégratio amot Faible coût de chagemet Opportuités ouvelles alteratives Coût de substitutio Ratio Prix/Valeur relative

22 Les différets «métiers» de l achats das la visio CT/MT/LT COURT TERME MOYEN TERME LONG TERME TÂCHES Ordoacemet Demades d appro Commade Dépaages Régularisatios Relace Litiges (quatité, qualité, coût, délais) Liaiso avec le demadeur Demade de prix et délais Cosultatio Evaluatio des fourisseurs Suivi des fourisseurs Négociatio des cotrats Négociatio itere Pilotage de la défiitio des besois Aalyse de la valeur Travail e équipe sur la veille techologique Aalyse du marché Recherche de ouveaux fourisseurs VALEUR AJOUTEE Augmetatio dispoibilité Service utilisateur Optimisatio des flux d approvisioemet Dimiutio des risques Réductio des prix et délais Ratioalisatio des bases fourisseurs Ratioalisatio des flux admiistratifs Réductio des coûts Réductio du cycle d achat Réductio du cycle d appro Optimisatio des flux iteres et exteres APPROVISIONNEMENT LOGISTIQUE ACHAT MARKETING ACHAT

23 Les différets «métiers» de l achats Activités achat et activités approvisioemet : savoir qui fait quoi? Achat Approvisioemet Aalyse des besois : Défiitio des produits Formalisatio des spécificatio Prévisios Stadardisatio / substitutio Marketig achats : Aalyses de marché Aalyses des risques Sélectio fourisseurs Négociatio / cotrats : Négociatio, élaboratio des cotrats Aalyse des performaces (produits, fourisseurs) Visites fourisseurs Passatio des commades : Elaboratio des demades d achat Passatio des commades Suivi et traitemet des litiges (Qualité) Traitemet des factures / Paiemets : Liquidatio / madatemet Traitemet des litiges (facturatio / paiemets) Suivi du paiemet Divers admiistratif / Suivi : Suivi des marchés Suivi des budgets Classemet

24 Les résultats attedus de la foctio achats Réaliser des gais quatitatifs et qualitatifs Gais e prix : Pla de réductio des coûts, suivi des gais, Gais e coûts : Réductio du ombre de commades, factures,.. Gais e prestatios : Coditios de paiemet, garaties, optios supplémetaires... Gais e temps : Réductio des délais d approvisioemet (hors prod) Mettre e œuvre ue déotologie achats MAITRISE de la mise e cocurrece CONFIDENTIALITE des dossiers JUSTIFICATION des choix du couple produit / fourisseur à partir de critères objectifs Cotribuer à la maîtrise des risques à l achat Maîtrise du RISQUE FOURNISSEUR Maîtrise du RISQUE PRODUIT Maîtrise du RISQUE LOGISTIQUE Maîtrise du RISQUE JURIDIQUE

25 La missio des achats : exemple de «lettre de missio» Rechercher et acquérir les bies et services demadés (défiitio foctioelle) : - au iveau de qualité requis, assuré et maiteu (cahier des charges précis) - das les quatités écessaires (sous réserve de la liberté de décisio e matière de stock et de politique d'approvisioemet) - au coût global d'acquisitio le plus bas - das les délais écessaires - e assurat les coditios de services associés Cotribuer à améliorer la compétitivité Assurer la sécurité - péreité à court et moye terme (maîtriser et gérer les risques d'approvisioemet) Gérer / développer la relatio avec les fourisseurs Cotribuer à l iovatio permaete Cotribuer à la créatio de valeur (valeur ajoutée)

26 La missio des achats Aticiper vis-à-vis des marchés fourisseurs les besois à moye et log terme de l etreprise Veille marchés fourisseur

27 La missio des achats Explorer les marchés fourisseurs afi de trouver les meilleures sources d approvisioemet pour l'etreprise qui lui permettrot de coserver u avatage cocurretiel sur le marché Global sourcig

28 La missio des achats Etablir les coditios écessaires à l'acquisitio des bies et services dot l'etreprise a besoi, et ce, sur des bases pérees Maîtrise des risques cotractuels et gestio du risque fourisseur

29 La missio des achats Cotribuer aux choix stratégiques de l'etreprise afi qu'elle coserve ue positio domiate sur ses marchés par ue actio cotiue d optimisatio de sa valeur ajoutée Approche make or buy? mai d'oeuvre : sous traitace ou délocalisatio gestio des moyes : sous traitace idustrielle savoir-faire : parteariat idustriel

30 La missio des achats Cosolider e itere avec l'esemble des directios opératioelles,et mettre e oeuvre u marketig achats adapté aux choix techiques, idustriels et commerciaux à court, moye et log terme Marketig achats

31 La positioemet des achats das l orgaisatio La motée e puissace des Achats se traduit das les orgaigrammes : Directio Géérale AVANT Directio Commerciale Directio Idustrielle Directio Techique Directio des Achats Services Qualité Services Logistiques Directio Géérale MAINTENANT Directio Commerciale Directio des Achats Directio Idustrielle Directio de la Qualité Directio Techique jour-1.ppt Le Directeur des Achats est au Comité Exécutif de la Directio Géérale et participe aux décisios stratégiques de l'etreprise

32 La positioemet des achats das l orgaisatio Cela déped de la maière dot les Achats sot perçus das l'etreprise, mais cela est souvet lié au type d'activité et à la taille de l'etreprise Foctio de rattachemet des Achats et perceptio Directio géérale Positio stratégique des achats : le Directeur des Achats participe au Comité Exécutif Directio fiacière Les Achats sot vus comme u cetre de profit Directio Idustrielle Les Achats sot liés à l'activité de productio ; il s'agit avat tout d'approvisioer das le respect des objectifs QCD (qualité/coût/délais) Directio Admiistrative Les Achats admiistret les besois d'achats écessaires au foctioemet de l'etreprise (achats de frais gééraux)

33 Les différetes typologies d orgaisatio achats Selo la culture de l etreprise (cetralisée, décetralisée), sa taille (multi-sites, périmètre europée ou modial) et so iveau de maturité das la mise e œuvre d ue politique achats, o trouve différets types d orgaisatio achats : > la structure achats cetralisée > la coordiatio achats simple > la coordiatio achats hiérarchique > l orgaisatio par acheteurs pilotes > l orgaisatio e réseau

34 Les différetes typologies d orgaisatio achats Depuis les aées 90 se sot développées das les grads groupes des orgaisatios matricielles avec ue orgaisatio achats à deux étages : > des structures achats par filiale et/ou pays/régio qui reportet auprès d ue Directio locale > ue structure achats au iveau corporate qui assure la coordiatio des achats mais sas lie hiérarchique avec les resposables achats locaux Ce mode de foctioemet requiert u mode de gouverace bie adapté qui doit predre e compte à la fois la culture de l etreprise et prioriser les ejeux : > idée force : globaliser les achats qui peuvet l être sas cetraliser via des acheteurs leaders qui pilotet des groupes de travail > autre idée force : mutualiser et partager ce qui peut l être : outils & méthodes, référetiel métier, via l aimatio d ue commuauté achats Ce foctioemet amèe à créer des rôles et défiitio de postes spécifiques : > KCM : Key Commodity Maager > KSAM : Key Supplier Accout Maager

35 Le cycle achats et les ejeux associés Achat amot Achat Approvisioemet Potetiel de gais + de 30 % Expressio et défiitio des besois Préparatio de l achat et prise e compte des cotraites d approvisioemet Sélectio des fourisseurs et cosultatio de 0 à 10 % de 15 à 30 % Choix Des fourisseurs Négociatio/ cotractualisatio De 0 à 3 % Mise e œuvre des cotrats et pilotage

36 Le processus achats type ELABORATION STRATEGIE VEILLE MARCHÉ & PRODUITS OBJECTIFS ACHATS SOURCING ELABORATION DES STRATEGIES D ACHATS PAR DOMAINE Marketig Achats Achats amot Achats aval SPECIFICATION & GLOBALISATION DES BESOINS CHOIX DE LA LISTE FOURNISSEURS & CONSULTATION NEGOCIATION ET SELECTION ELABORATION DU CONTRAT DEMANDE D ACHAT EMISSION DES COMMANDES RECEPTION CONTRÔLE FACTURES MISE A JOUR PANEL FOURNISSEUR PILOTAGE DES INDICATEURS QCD Qualité/Coûts/Délais GESTION DE LA QUALITÉ FOURNISSEURS

37 La mise e œuvre des «best practices» : les leviers d achats Etape Actio Liste des leviers Expressio du besoi 1 Travailler e biôme prescripteur acheteur Aalyse amot Marketig achats 2 Formaliser les aalyses de marché 3 Homologuer les fourisseurs avat l achat Normalisatio du besoi 4 Impliquer l acheteur das la défiitio du besoi 5 Impliquer le fourisseur das la défiitio du besoi 6 Rédiger u cahier des charges foctioel 7 Valoriser les cotraites 8 Stadardiser le besoi Cosultatio Effet volume 9 Effectuer des effets volume das le temps 10 Réduire le ombre de fourisseurs 11 Effectuer des regroupemets das l espace Mise e cocurrece 12 Mettre e cocurrece efficacemet 13 Formaliser la préparatio de la égociatio Aalyse des risques Suivi Aalyse et décompositio des coûts Amélioratio cotiue du besoi 14 Décomposer les coûts 15 Evaluer les risques et les préveir 16 Choisir e foctio du coût global d acquisitio 17 Améliorer les coûts associés à l achat 18 Mesurer la performace globale de l achat 19 Mettre e place u pla de progrès

38 Les leviers d achats : agir das trois directios Stadardiser / simplifier les référeces par rapport au marché de l'offre Combattre la "sur spécificatio" Globaliser au maximum les achats sur les segmets commus Possibilité d'acheter e groupemet Diffuser les marchés à l'esemble des acheteurs Coaître les fourisseurs et leurs offres Se faire coaître auprès des fourisseurs Orgaiser le suivi de l exécutio des marchés Négocier Optimiser la durée des cotrats / compétitio sur le marché de l'offre Défiir des politiques Achat et fixer des objectifs de gai Limiter / élimier les stocks "sauvages" Coût Qualité Services Maagemet du coût global Utiliser l accord- cadre pour créer des paels de fourisseurs Revoir les processus de la demade d'achat à la livraiso Optimiser le coût global Recourir aux commades e lige Réduire les achats dissidets Réduire le coût total du cycle de vie Itégrer le coût des fouritures et de l'etretie lors de l'achat d'équipemet Demader des remises sur volume das la défiitio du besoi Réduire les coûts de trasactio Demader des factures cosolidées (au miimum mesuellemet ) Mise e place d'ue solutio carte achat pour les petites dépeses Dématérialisatio des procédures d'appel d'offres

39 Quelles sot les évolutios e cours? Du poit de vue de la foctio achats Du poit de vue des stratégies achats mises e oeuvre

40 Les évolutios e cours de la foctio achats La trasformatio de la foctio achat e cetre de profit Dom aies clés Achats traditioels Achats com pétitifs Objectifs de l etreprise Optimisatio de la valeur ajoutée Obteir le prix le plus bas Recetrage sur le métier pour être leader sur so marché Optimisatio du coût global Nom bre de fourisseurs Grad ombre de fourisseurs pour la mise e cocurrece Pael restreit de fourisseurs dot le ombre est optimisé par u processus de sélectio Sélectio des fourisseurs Dirigée par les cotraites et l historique Guidée par la stratégie d etreprise Relatios parteariales à log terme Négociatio cotractuelle Cotrat coup par coup Accord cadre sas objectifs précis Recherche commue des opportuités de développemet d activités Cotrats-cadres avec des objectifs précis Relatios avec les fourisseurs Aalyse itere, sélectio et égociatio Réceptio des commades puis facturatio Fixatio du coût d achats avec objectifs et idicateurs Partages des prévisios de commades

41 Les évolutios e cours de la foctio achats Le développemet de ouveaux outils, dits de e-achats, qui s appuiet sur les techologies web et dédiés au métier achats Solutios esourcig Solutios eprocuremet Achat Approvisioemet Défiitio du besoi Cosult atio Négociat io techiqu e & commerc iale E N C H E R E S Choix fourisse ur DA Comm ade Récept io Suivi report ig Négociatios e lige e-catalogues Ue partie des égociatios peut se faire sous forme d echères

42 Les évolutios e cours du poit de vue des stratégies achats Ue trasformatio rapide des règles du jeu du commerce iteratioal qui écessite aticipatio et adaptatio cotiues Augmetatio de la pressio cocurretielle par ue offre modiale diversifiée et globalisatio des marchés Pressio croissate sur les prix écessitat des actios de réductio des coûts e rupture avec les politiques achats précédetes : - approche LCC : Low Cost Coutries - développemet de l offshore pour les prestatios iformatiques Des cycles de développemet de plus e plus courts : «Time-to-Market» Ue cocetratio ecore plus forte sur le «core busiess» : -outsourcig importat vers de gros acteurs spécialistes du FM (Véolia, Facéo,..) voire cessio complète des moyes idustriels auprès d acteurs spécialisés comme Flextroic

43 Les évolutios e cours du poit de vue des stratégies achats U cadre règlemetaire qui évolue et imposera de plus e plus de ouveaux modes opératoires Trasparece fiacière - e Frace : loi de sécurité fiacière (LSF) - aux USA et pour toute etreprise cotée au NYSE : loi Sarbaes-Oxley (SOX) Resposabilité sociétale et eviroemetale (RSE) - reforcemet des règles d éthiques - cotrôle des coditios d employabilité (travail des efats,...) - respect des ormes eviroemetales - respect des egagemets du Global Compact Act - cotributio à la réductio des cosommatios et/ou au recyclage (reverse logistic)

44 Ue tedace forte : l importace de la part des achats de service Ue évolutio importate de la part achetée das le domaie des services : Aées 70 : exteralisatio des prestatios de moyes gééraux : ettoyage, Aées 80 : exteralisatio de prestatios à forte valeur ajoutée (ifogérace iformatique, ) et développemet de l offre locatio évolutive, Aées 90 : développemet de l offre Outsourcig/Facility Maagemet, Aées 2000 : développemet des Cetres de Services Partagés, extesio de l offre Facility Maagemet au domaie idustriel, ouvelles offres de service iformatique : gestio de parc e full service, SaaS (Software as a Service), U périmètre achats qui couvre u spectre très large de prestatios : prestatios de moyes gééraux, prestatios d assistace iformatique, prestatios itellectuelles d expertise, prestatios RH, études & développemet, maiteace, marketig/commuicatio, locatios, FM, prestatios logistique, voyages

45 Les tedaces actuelles Démarche cotrat de progrès Egagemet de moyes egagemet de résultats Importace du cotrat de service (SLA : Service Level Agreemet) Acquisitio de capital itellectuel valorisatio du capital immatériel de l etreprise Approche buy or lease full service/budle services Shared Services exteralisés (Cetre de Service partagés) Offshore earshore

46 Impacts sur la gestio de la relatio fourisseur Evolutio des modes de rémuératio Evolutio des cotrats de service (SLA) Approche SRM (Supplier Relatioship Maagemet) : Supplier Scorecard, KSAM (Key Supplier Accout Maager) Approche orietée cliet : Customer Commitmet Customer Itelligece Démarche achats Customer Value (icluat l approche cliet itere)

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER 24 Adjoit de directio F/H Votre formatio BTS Hôtellerie-restauratio BTS Maagemet des uités commerciales BTS Assistat de gestio PME-PMI Licece Maagemet d uités de restauratio Vos missios Vous aimez, formez

Plus en détail

Orange Cyberdefense Information presse janvier 2016

Orange Cyberdefense Information presse janvier 2016 Orage Cyberdefese Iformatio presse javier 2016 Sommaire p5 p7 p10 p13 Itroductio Cotexte Orage Cyberdefese protège les actifs des etreprises La répose d Orage : ue gamme de solutios pour sécuriser les

Plus en détail

Formation intensive à temps plein - Titre certifié par l Etat de niveau I

Formation intensive à temps plein - Titre certifié par l Etat de niveau I DRH DE BUSINESS UNIT Formatio itesive à temps plei - Titre certifié par l Etat de iveau I Resposable e Maagemet et Directio des Ressources Humaies Arrêté du 31/08/2011 publié au JO du 07/09/2011 BIENVENUE

Plus en détail

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE

LA SOLUTION WMS/ TMS EXPERTE EN LOGISTIQUE DE DÉTAIL LOGISTICS MANAGER SUITE LA SOLUTION WMS/ TMS EXERTE EN LOISTIQUE DE DÉTAIL LOISTIS MANAER SUITE QUELS SONT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec

Plus en détail

Réf. : 126-114015-DE. Nouvelle agence nationale de santé publique

Réf. : 126-114015-DE. Nouvelle agence nationale de santé publique Réf. : 126-114015-DE 2016 Nouvelle agece atioale de saté publique Le 25 septembre 2014, la miistre chargée de la Saté m a cofié ue missio de préfiguratio e vue de la créatio d ue agece atioale de saté

Plus en détail

Quel métier pour demain Avec un BTS

Quel métier pour demain Avec un BTS Quel métier pour demai Avec u BTS Dessiateur-projeteur CAO-DAO (e bureau d'études ou bureau des méthodes). Techico-commercial à haut iveau de techicité. Cotrôle-sécurité (orgaismes de certificatio). Services

Plus en détail

Donnez une nouvelle dimension à votre gestion. Gagnant sur toute la ligne

Donnez une nouvelle dimension à votre gestion. Gagnant sur toute la ligne Doez ue ouvelle dimesio à votre gestio Gagat sur toute la lige 74 Bd des Etats-Uis 60200 COMPIEGNE Tél. 03 44 86 36 36 Pour augmeter votre retabilité et réduire vos frais fiaciers, itroduisez cette souris

Plus en détail

CAS. Management de l énergie. janvier septembre 2016. Avec le soutien de FACULTE DES SCIENCES INSTITUT DES SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT

CAS. Management de l énergie. janvier septembre 2016. Avec le soutien de FACULTE DES SCIENCES INSTITUT DES SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT CAS Certificat de formatio cotiue Certificate of Advaced Studies Maagemet de l éergie javier septembre 2016 f o r m a t i o m o d u l a i r e e c o u r s d e m p l o i Avec le soutie de Office fédéral

Plus en détail

- Identification du parcours Domaine de formation

- Identification du parcours Domaine de formation Uiversité : Sousse Etablissem : Istitut des Hautes Etudes Commerciales de Sousse Master Professioel Etrepreeuriat & développem iteratioal - Idificatio du parcours Domaie de formatio Ecoomie Gestio Mio

Plus en détail

Catalogue Formations 2016

Catalogue Formations 2016 Catalogue Formatios 2016 3 ÉDITO Depuis plus de 20 as, Microsept commercialise ue offre complète e matière d aalyses, formatios et coseils, afi de garatir la qualité de vos produits das les domaies alimetaires,

Plus en détail

Gestion du Risque de Change

Gestion du Risque de Change A / Pratiques de cotatio Gestio du Risque de Chage - Moaies «i» : FRF, DEM «pré i» : GBP «out» : USD EONIA : Europea over ight idex average TEC : taux à échage costat Toute cotatio compred deux prix :

Plus en détail

de formation continue Diploma of Advanced Studies Communication digitale expertise web et réseaux sociaux

de formation continue Diploma of Advanced Studies Communication digitale expertise web et réseaux sociaux DAS Diplôme de formatio cotiue Diploma of Advaced Studies Commuicatio digitale expertise web et réseaux sociaux septembre à jui* * Iscriptio e cours d aée possible f o r m a t i o e c o u r s d e m p l

Plus en détail

Guide pour la petite entreprise : Rudiments de la protection de la vie privée

Guide pour la petite entreprise : Rudiments de la protection de la vie privée Commissariat à la protectio de la vie privée du Caada LPRPDE Guide pour la petite etreprise : Rudimets de la protectio de la vie privée Miser sur la protectio de la vie privée Ue gestio adéquate des préoccupatios

Plus en détail

ArcGIS. Le Système d Information Géographique universel

ArcGIS. Le Système d Information Géographique universel Le Système d Iformatio Géographique uiversel Le Système d Iformatio Géographique uiversel d Esri est u système destié aux persoes qui veulet s appuyer sur ue iformatio géographique précise pour predre

Plus en détail

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL

LE WMS EXPERT DE LA SUPPLY CHAIN DE DÉTAIL LE WMS EXET DE LA SULY HAIN DE DÉTAIL QUELS SNT LES ENJEUX DE LA SULY HAIN? garatir la promesse cliet es derières aées, la distributio coaît ue véritable mutatio avec l évolutio des modes de cosommatio.

Plus en détail

Une expertise financière et opérationnelle

Une expertise financière et opérationnelle CFCA-Ivet3volets 29/06/08 23:04 Page 2 Ue expertise fiacière et opératioelle Ecoomie mixte Secteur public Hlm Améagemet Costructio Logemet Activités écoomiques 35-37 aveue Joffre 94160 Sait-Madé Tél. :

Plus en détail

Le SyStème mag. Nettoyage du sol

Le SyStème mag. Nettoyage du sol FR Le SyStème mag Nettoyage du sol Le Système Mag Cocept U pour tout! Ue chose qui avait ecore jamais existé: avec le Système Mag le support est adapté à tous les modèles de frages. Aisi, il est possible

Plus en détail

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES MAC Valves, Ic. a mis au poit des solutios 100% iterchageables e remplacemet des esembles d origie istallés sur les étireuses

Plus en détail

1 ère année > Programme

1 ère année > Programme Istitut Supérieur de Plasturgie d Aleço 1 ère aée > Programme Igéieur Polymères & Composites L igéieur ISPA est u expert e Polymères et Composites ayat ue visio globale de l etreprise lui permettat de

Plus en détail

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Hadlig Frace SOLUTIONS DE FINANCEMENT TOYOTA MATERIAL HANDLING Parce qu avat tout ous sommes Toyota NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT Coçues

Plus en détail

Les systèmes de mémoire de traduction

Les systèmes de mémoire de traduction S E S S I O N f o r m a t i o c o t i u e u i v e r s i t a i r e Les systèmes de mémoire de traductio du 6 ovembre 2015 au 15 javier 2016 F o r m a t i o e c o u r s d e m p l o i Faculté de traductio

Plus en détail

L'analyse des coûts. Prix de revient d'un produit

L'analyse des coûts. Prix de revient d'un produit Page 1 sur 17 L'aalyse des coûts Salaires directs Ivestissemets Admiistratio Maiteace Eergies Frais d 'études Prix de reviet d'u produit Locaux Outillages Matières premières Frais de commercialisatio Charges

Plus en détail

www.laplacedelimmobilier-pro.com

www.laplacedelimmobilier-pro.com www.laplacedelimmobilier-pro.com La Place de L Immobilier Pro est ue base de doées accessible par iteret, créée par la société HBS Research, dot la vocatio est d accroître la performace des professioels

Plus en détail

Diplôme de formation continue diploma of Advanced Studies. Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales

Diplôme de formation continue diploma of Advanced Studies. Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales DAS-qualite-sois16-17.qxp_Mise e page 1 01/02/2016 09:37 Page1 DAS Diplôme de formatio cotiue diploma of Advaced Studies Qualité et sécurité des sois: dimesios maagériales septembre 2016 > octobre 2017

Plus en détail

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS PERFORMANCE CONTACT vous présete so LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS OBTENEZ sas effort LES RENDEZ-VOUS que vous SOUHAITEZ SIMPLICITÉ ET EFFICACITÉ Spécialisée das la prise de redez-vous depuis de ombreuses

Plus en détail

Tablettes de fenêtres Une qualité, un partenaire experimenté.

Tablettes de fenêtres Une qualité, un partenaire experimenté. Tablettes de feêtres Ue qualité, u parteaire experimeté. L'histoire Passé Préset Futur Depuis 40 as SFS est le spécialiste et le parteaire idéal pour vos tablettes de feêtres. Aujourd'hui la tablette de

Plus en détail

Outils web Achats durables appliqués aux produits de santé du CHU de Rouen

Outils web Achats durables appliqués aux produits de santé du CHU de Rouen Outils web Achats durables appliqués aux produits de saté du CHU de Roue Développeur d outils logiciels web iovats au service du Développemet Durable des etreprises 1 Actio réalisée auprès du CHU de Roue

Plus en détail

Économique et social. n Sociologie. Lettres, langues. n Musique. Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS).

Économique et social. n Sociologie. Lettres, langues. n Musique. Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS). 2011-2012 Après le bac ES Écoomique et social UNIVERSITÉ Das le cadre de l harmoisatio des études au sei de l Europe, le système LMD coduit les étudiats à 3 iveaux de diplôme : licece (bac + 3), master

Plus en détail

Solution pour gérer votre éclairage de sécurité. Mobilisez vos données n importe où, n importe quand

Solution pour gérer votre éclairage de sécurité. Mobilisez vos données n importe où, n importe quand Solutio pour gérer votre éclairage de sécurité Mobilisez vos doées importe où, importe quad Mobilisez vos doées importe où, importe quad Votre solutio e-lige pour la gestio et la maiteace de votre éclairage

Plus en détail

Requalification des espaces publics de Beaulieu, Puilboreau

Requalification des espaces publics de Beaulieu, Puilboreau Requalificatio des espaces publics de, Lagord ieul-sur-mer La Rochelle Périgy Sait-Xadre ompierre/ mer La Rochelle Route atioale Rue du juillet Rue du 8 Jui90 R o u t e a t i o a l e Filade 0 00 m. Périmètre

Plus en détail

Thérapies basées sur la mentalisation (TBM) Session d initiation et ateliers pratiques

Thérapies basées sur la mentalisation (TBM) Session d initiation et ateliers pratiques F O R M AT I O N C O N T I N U E U N I V E R S I TA I R E Thérapies basées sur la metalisatio (TBM) Sessio d iitiatio et ateliers pratiques PARIS mercredi 11 > samedi 14 javier 2017 f o r m a t i o e c

Plus en détail

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002 Auaire Professioel des NTIC Présetatio aux Membres du Club.Séat.fr Octobre 2002 NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DEVENEZ RESPONSABLE DE THEME OU SPECIALISTE DE LA PREMIERE

Plus en détail

Un partenaire fiable pour un succès assuré! Une qualité qui porte ses fruits.

Un partenaire fiable pour un succès assuré! Une qualité qui porte ses fruits. U parteaire fiable pour u succès assuré! Ue qualité qui porte ses fruits. Productio et distributio das le mode etier Productio et distributio de modules solaires au iveau modial. U stadard uique, établit

Plus en détail

SIDEX, soutien individualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE

SIDEX, soutien individualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE SIDEX, soutie idividualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE SIDEX est ue aide spécifiquemet destiée aux PME et TPE fraçaises. Souple et très simple d accès, elle leur permet de fialiser u projet

Plus en détail

Réformes des Ratios Prudentiels 2010

Réformes des Ratios Prudentiels 2010 Coférece Auelle Réformes des Ratios Prudetiels 2010 CRD, Bâle II, IAS, provisioemet dyamique : avacées des travaux des régulateurs e matière de fods propres Le 26 mai 2010, Hôtel Regia, Paris Coférece

Plus en détail

CAS. Médecine subaquatique et hyperbare. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i. janvier décembre 2016 FACULTÉ DE MÉDECINE

CAS. Médecine subaquatique et hyperbare. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i. janvier décembre 2016 FACULTÉ DE MÉDECINE CAS Certificat de formatio cotiue Certificate of Advaced Studies Médecie subaquatique et hyperbare javier décembre 2016 f o r m a t i o e c o u r s d e m p l o i FACULÉ DE MÉDECINE Comité directeur Directeur

Plus en détail

Écoute Service. Conseil. Transparence. Qualité. Accueil. Mutualiste. Accompagnement. d optique et. MGEN de. d audition.

Écoute Service. Conseil. Transparence. Qualité. Accueil. Mutualiste. Accompagnement. d optique et. MGEN de. d audition. Écoute Service Coseil Trasparece Qualité Accueil Mutualiste Accompagemet Cetre Cetre d optique et d auditio MGEN de MGEN de Paris Paris U cetre d optique ouvert à tous Au service de ses adhérets, le cetre

Plus en détail

4. Autres apports de la loi Relations financières EPCI-Communes EPCI Prestataire de service Le pouvoir des préfets Les régies

4. Autres apports de la loi Relations financières EPCI-Communes EPCI Prestataire de service Le pouvoir des préfets Les régies Loi Chevèemet du 12 juillet 1999 4. Autres apports de la loi Relatios fiacières EPCI-Commues EPCI Prestataire de service Le pouvoir des préfets Les régies 5. Bila d'applicatio au 1er javier 2002 Relatios

Plus en détail

Création et développement d une fonction audit interne*

Création et développement d une fonction audit interne* Créatio et développemet d ue foctio audit itere* Ue démarche e 10 étapes [ Sommaire] Dix étapes pour réussir... 7 Étapes 1 à 4 Défiitio du cadre d itervetio... 9 1 Idetifier les attetes des parties preates...

Plus en détail

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( )

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( ) Aée 01-013 Mathématiques Décembre 01 Durée : 3 heures BAC blac N 1 La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte u total de 5 exercices. Les élèves e suivat pas l eseigemet de spécialité traiterot les

Plus en détail

LE PRICING COMME LEVIER STRATEGIQUE DE RENTABILITE

LE PRICING COMME LEVIER STRATEGIQUE DE RENTABILITE «Simo-Kucher est le leader NEW modial Beijig du Pricig» 2011 Sydey Eric Mitchell, Présidet de Professioal Pricig Society, Atlata Amsterdam Beijig Bo Bosto Brussels Cologe Copehage Dubai Frakfurt Istabul

Plus en détail

L art de l implantologie dentaire

L art de l implantologie dentaire SYSTEMES CAO/FAO INSTRUMENTS SYSTEMES D HYGIENE POSTES DE TRAITEMENT SYSTEMES DE RADIOGRAPHIE L art de l implatologie detaire Solutio implataire itégrée Votre guide pour implater e toute sécurité. Pla

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL Corrigé du baccalauréat Polyésie 6 jui 4 STID STL spécialité SPCL EXERCICE 4 poits Cet eercice est u questioaire à choi multiples. Pour chacue des questios suivates, ue seule des quatre réposes proposées

Plus en détail

LA NOUVELLE GÉNÉRATION

LA NOUVELLE GÉNÉRATION LA NOUVELLE GÉNÉRATION DE TABLEAUX DE COMMUNICATION VDI HABITAT ET RÉSEAU ÉLECTRIQUE HABITAT ET RÉSEAU ÉLECTRIQUE Michaud : l iovatio comme moteur de développemet. C est das les aées 50 que l histoire

Plus en détail

Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise

Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise ductio et la distributio d éergie. Ils assuret ue mise e relatio plus précise de l offre et la demade etre les producteurs et les cosommateurs. Ce choixrésulte du comité cosultatifteu par l ILNAS e javier

Plus en détail

Orange Graduate Programme. Edition 2016

Orange Graduate Programme. Edition 2016 Orage Graduate Programme Editio 2016 Commet Orage vous rapproche de l essetiel? Editorial Vous êtes passioé(e) par les progrès rapides et multiples du umérique? L Orage Graduate programme, c est pour vous!

Plus en détail

Retraite vers une troisième étape de votre vie libérée de tout souci

Retraite vers une troisième étape de votre vie libérée de tout souci U coseil persoalisé et complet, à votre service Retraite vers ue troisième étape de votre vie libérée de tout souci Ouvros la voie 1 Itroductio 2 Modèle de coseil Raiffeise Vos besois 4 Plaificatio de

Plus en détail

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale»

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale» CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE «Sport Etreprises : u ejeu de performace écoomique et sociale» LE COMITÉ NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS, ACTEUR RÉFÉRENT ET D AVANT-GARDE Le Comité Natioal Olympique

Plus en détail

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises C y c l e d e 7 c o f é r e c e s Les salaires équitables et la resposabilité sociale des etreprises 18 avril 20 jui 2012 Faculté des scieces écoomiques et sociales Départemets d écoomie de sociologie

Plus en détail

Résultats du groupe sur un, cinq et dix ans

Résultats du groupe sur un, cinq et dix ans L Oréal e chiffres Résultats du groupe sur u, ciq et dix as chiffre d affaires cosolidé (e millios d euros) RÉPARTITION DU CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ 2008 PAR DEVISE (1) (e %) 17 542 17 063 15790 14533

Plus en détail

B) CHAÎNES DE SOLIDES

B) CHAÎNES DE SOLIDES Chaîes de solides B) CHAÎNES DE SOLIDES Objectifs Cette théorie a pour but d'aalyser les comportemets statique et ciématique d'u mécaisme à partir d'u modèle défii par le schéma ciématique du mécaisme.

Plus en détail

MODÉ L I S A T I O N. Avec le soutien de

MODÉ L I S A T I O N. Avec le soutien de INNOVATION & EXPÉRIMENTATION 3 MODÉ L I S A T I O N Avec le soutie de SOMMAIRE I. GENÈSE DU PROJET... 2. FONCTIONNEMENT DU DISPOSITIF... 3. ACTEURS DU PROJET ET GOUVERNANCE... 4. PUBLIC CIBLE... 5. MOYENS

Plus en détail

REVISION EXPERTISE COMPTABLE GESTION ADMINISTRATIVE COMPTABLE ET FINANCIERE GESTION D ENTREPRISES FISCALITE DROIT

REVISION EXPERTISE COMPTABLE GESTION ADMINISTRATIVE COMPTABLE ET FINANCIERE GESTION D ENTREPRISES FISCALITE DROIT REVISION EXPERTISE COMPTABLE GESTION ADMINISTRATIVE COMPTABLE ET FINANCIERE GESTION D ENTREPRISES FISCALITE DROIT Créée e 1934, das le quartier de Sait-Gervais au cœur de la ville de Geève, la société

Plus en détail

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO UN APPROCH D LA COMPÉTITIVITÉ D LA ZON URO : L TAU D CHANG FFCTIF D L URO Le taux de chage effectif d ue moaie omial et réel costitue u idicateur privilégié pour apprécier la compétitivité d ue écoomie

Plus en détail

Maintien et insertion dans l emploi de travailleurs en situation de handicap dans les entreprises de Travaux Publics

Maintien et insertion dans l emploi de travailleurs en situation de handicap dans les entreprises de Travaux Publics Maitie et isertio das l emploi de travailleurs e situatio de hadicap das les etreprises de Travaux Publics Guide de boes pratiques 2012 Maitie et isertio das l emploi de travailleurs e situatio de hadicap

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules est à dispositio olie et sera doé aux cadidats lors des exames oraux

Plus en détail

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC Kaize & Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club idustrielle AIAC Itroducti o Itroductio: vidéo Kai ze coclusio 1 Itroducti o Kai ze La méthode du coclusio 2 Itroducti o Kai ze A- Les types d étiquettes

Plus en détail

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement Fiche stadardisée pour pla tarifaire mobile à prépayemet Opérateur Mobile Vikigs Pla tarifaire 10 Date de derière mise à jour 27/05/2015 Date de limite de validité Ne s applique pas Valeur de recharge

Plus en détail

La coopération Sud-Sud et tripartite dans l espace francophone

La coopération Sud-Sud et tripartite dans l espace francophone La coopératio Sud-Sud et tripartite das l espace fracophoe ÉTAT DES LIEUX Jui 2014 Cetre du Commerce Iteratioal Produit par la Directio de la Fracophoie écoomique Directeur : Étiee Aligué Spécialiste de

Plus en détail

Le vademecum des Services à la Personne

Le vademecum des Services à la Personne ? { Le vademecum des Services à la Persoe Uio Natioale des Cetres Commuaux d Actio Sociale INTRODUCTION Le cotexte de vieillissemet démographique s accompage depuis plusieurs aées d u développemet des

Plus en détail

La gestion commerciale dans QuadraENTREPRISE. > Edition personnalisée des pièces

La gestion commerciale dans QuadraENTREPRISE. > Edition personnalisée des pièces QuadraFACT La gestio commerciale das QuadraENTREPRISE Simplicité et souplesse > Echaiemet de la saisie du devis à la facture > Evoi d'u clic, de toutes les pièces, (devis, commade, bl, facture) par email

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

Knauf Brio La chape sèche innovante à base de fibroplâtre

Knauf Brio La chape sèche innovante à base de fibroplâtre Frace Chape sèche 01/2012 Kauf Brio La chape sèche iovate à base de fibroplâtre KNAUF-BRIO_pres-broch_FR.idd 1 04-04-2008 15:04:57 Kauf, votre parteaire e matière de parachèvemet à sec Kauf produit des

Plus en détail

DU NOUVEAU ÀL APPROVISIONNEMENT ÉCONOMIQUE DU PAYS /AUTOMNE 2012. Le gaz naturel et la sécurité de l approvisionnement en Suisse

DU NOUVEAU ÀL APPROVISIONNEMENT ÉCONOMIQUE DU PAYS /AUTOMNE 2012. Le gaz naturel et la sécurité de l approvisionnement en Suisse NFO AEP DU NOUVEAU ÀL APPROVISIONNEMENT ÉCONOMIQUE DU PAYS /AUTOMNE 2012 Le gaz aturel et la sécurité de l approvisioemet e Suisse Gaz aturel :demade e hausse Demade de gaz e hausse et coséqueces pour

Plus en détail

Rappels sur les calculs financiers. Bibliographie indicative. Bodie, Merton & Thibierge, 2002, Finance, Pearson education.

Rappels sur les calculs financiers. Bibliographie indicative. Bodie, Merton & Thibierge, 2002, Finance, Pearson education. Uiversité de Nice-Sophia Atipolis Istitut Uiversitaire de Techologie Nice-Côte d Azur Départemet Gestio des Etreprises et des Admiistratios Gestio Fiacière Les objectifs pricipaux Maîtriser les cocepts

Plus en détail

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie B Option Économie. MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures)

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie B Option Économie. MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures) ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DE STATISTIQUE ET D ÉCONOMIE APPLIQUÉE ENSEA ABIDJAN AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES ITS Voie B Optio Écoomie MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures)

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

L harmonie. professionnels. Agencement. Deco. Ergonomie. & les particuliers. Pour les. Sur-mesure & Spécifique. www.burostyleconseil.

L harmonie. professionnels. Agencement. Deco. Ergonomie. & les particuliers. Pour les. Sur-mesure & Spécifique. www.burostyleconseil. www.burostylecoseil.fr Variété de NOS produits et services Ue gamme étedue de mobiliers et accessoires de bureau de qualité - LARGE CHOIX Sadard, sur-mesure, desig, ergoomique, écologique, écoomique )

Plus en détail

Accor recrute chaque année plusieurs milliers de collaborateurs dans le monde. É v o l u t i o. t é. C o n v i v i

Accor recrute chaque année plusieurs milliers de collaborateurs dans le monde. É v o l u t i o. t é. C o n v i v i Votre sourire a de l aveir 38 Accor est préset das près de 100 pays avec 160 000 collaborateurs. Il met au service de ses cliets, particuliers et etreprises, le savoir-faire acquis depuis près de quarate

Plus en détail

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Scop Scic Coopératives Etreprises sociales Fiaceurs

Plus en détail

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en Le chef d etreprise développe les services fuéraires de l etreprise, e assurat lui-même tout ou partie des activités de vete et e ecadrat directemet le persoel techique et commercial et d exploitatio.

Plus en détail

LA BIOKINERGIE CRANIO-DENTAIRE

LA BIOKINERGIE CRANIO-DENTAIRE PROGRAMME DE FORMATION LA BIOKINERGIE CRANIO-DENTAIRE CENTRE DENTAIRE BIOKINERGETIQUE REPLACER LE SYSTEME MANDUCATEUR DANS LA GLOBALITE CORPORELLE Praticies detaires expérimetés, vous désirez iscrire votre

Plus en détail

AU cœur de l innovation

AU cœur de l innovation Vos bureaux AU cœur de l iovatio 91 ESSONNE 13 000 m 2 das la première techopole européee cosacrée à la Simulatio et au Calcul Haute Performace Ue grade souplesse d implatatio Immeuble de 13 000 m², le

Plus en détail

Lucyna FIRLEJ IUT Mesures Physiques Statistiques C1

Lucyna FIRLEJ IUT Mesures Physiques Statistiques C1 1 Statistique iferetielle. Relatios Iteratioales Lucya Firlej Pl. E.Bataillo, Bat.11, cc.06 34095 Motpellier cedex 5 Frace lucya.firlej@umotpellier.fr S3. Statistics. 30 h d eseigemet: 10 cours, 10 TD,

Plus en détail

CAS. Santé et diversités: comprendre et pratiquer les approches transculturelles. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i

CAS. Santé et diversités: comprendre et pratiquer les approches transculturelles. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i CAS Certificate of Advaced Studies Certificat de formatio cotiue Saté et diversités: compredre et pratiquer les approches trasculturelles octobre 2016 > jui 2017 f o r m a t i o e c o u r s d e m p l o

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

Se former, Progresser, Evoluer...

Se former, Progresser, Evoluer... Se former, Progresser, Evoluer... CCI HAUTE-SAVOIE www.formatio-cci.fr Des formatios qui preet e compte les besois de chacu Deuxième orgaisme de formatio après l Educatio Natioale, les Chambres de Commerce

Plus en détail

SMA Sunny Island Autoconsommation maximale

SMA Sunny Island Autoconsommation maximale Système CA SMA Suy Islad Autocosommatio maximale Système de stockage Grâce au système Suy Islad, l'éergie solaire est toujours dispoible au momet écessaire, même après latombée de la uit ou lorsque le

Plus en détail

Santé au travail: quand le management n est pas le problème mais la solution? Mathieu Detchessahar (IEMN-IAE de l Université de Nantes)

Santé au travail: quand le management n est pas le problème mais la solution? Mathieu Detchessahar (IEMN-IAE de l Université de Nantes) Saté au travail: quad le maagemet est pas le problème mais la solutio? Mathieu Detchessahar (IEMN-IAE de l Uiversité de Nates) Les résultats du programme SORG ANR: Saté, Orgaisatio et Gestio des Ressources

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

n tr tr tr tr tr tr tr tr tr tr n tr tr tr Nom:... Prénom :...

n tr tr tr tr tr tr tr tr tr tr n tr tr tr Nom:... Prénom :... Nom:... Préom :... Chaque répose peut valoir : c) 2 poits si le choix est totalemet exact + poit si le choix est partiellemet exact + 0 poit si le choix est erroé + -i poit si le choix est u coeses Ue

Plus en détail

www.salons-sante-autonomie.com

www.salons-sante-autonomie.com Redez-vous Salos de la saté et de l autoomie 2014 Iovatios et service public de saté Ue secode éditio placée sous le sige de l audace, de la créatio, de la découverte, de l ivetivité, e u mot : de l iovatio.

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

L hebdo Finance de la MACS

L hebdo Finance de la MACS - DU 2 AU 9 OCTOBRE 2006 - Numéro DÉFINITION DE LA SEMAINE : Stock otio Idice boursier DOSSIER DE LA SEMAINE : Simulatio d u rêt immobilier 2 LES COURS DU JOUR Le jeudi 2 octobre 7 L hebdo Fiace de la

Plus en détail

n Le choix entre plusieurs possibilités d investissement. n Des versements libres. n Une épargne disponible.

n Le choix entre plusieurs possibilités d investissement. n Des versements libres. n Une épargne disponible. L UN DES MEILLEURS CONTRATS D ASSURANCE-VIE DU MARCHÉ ACTÉPARGNE Actéparge : l u des meilleurs cot Actéparge, la solutio persoalisée LES FRANÇAIS ET L ASSURANCE-VIE Optimisatio fiacière Gestio souple Régime

Plus en détail

Mobile Business Communiquez efficacement avec vos relations commerciales

Mobile Business Communiquez efficacement avec vos relations commerciales Mobile Busiess Commuiquez efficacemet avec vos relatios commerciales Uique! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! U choix capital pour mes affaires Pour gérer efficacemet

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Uique! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

Systèmes de mesure vidéo pour des mesures et un contrôle précis

Systèmes de mesure vidéo pour des mesures et un contrôle précis S W IFT-DUO SWIFT SWIFT Systèmes de mesure vidéo pour des mesures et u cotrôle précis S W IFT-DUO Systèmes de mesure vidéo deux axes, idéaux pour les mesures 2D de petites pièces complexes Possibilité

Plus en détail

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr

Donnez de la liberté à vos données. BiBOARD. www.biboard.fr Doez de la liberté à vos doées BiBOARD www.biboard.fr Le décisioel pour tous Le décisioel évolue. L etreprise quelle que soit sa taille, a besoi de piloter so activité à l aide d outils simples, fiables,

Plus en détail

Nous imprimons ce que vous aimez!

Nous imprimons ce que vous aimez! Nous imprimos ce que vous aimez! Persoalisé simple différet Catalogue de produits Tapis stadard tapis logo tapis publicitaire Nous imprimos ce que vous aimez! 2 I JOBET JOBET Vous et vos cliets serez coquis...

Plus en détail

certificat pros de la performance énergétique RGE 2015

certificat pros de la performance énergétique RGE 2015 certificat pros de la performace éergétique RGE 2015 certificat qualibat RGE 2015 assurace déceale 2015 A13302/ 302528-315800M-G06IAWN-x-150106095424/versio:1.276 P1G063594 SOCIETE MUTUELLE D'ASSURANCE

Plus en détail

Comment se positionner face à la concurrence : la prochaine transformation des services informatiques

Comment se positionner face à la concurrence : la prochaine transformation des services informatiques 8 LA TRANSFORMATION DES DÉPARTEMENTS INFORMATIQUES Commet se positioer face à la cocurrece : la prochaie trasformatio des services iformatiques I. RÉSUMÉ ANALYTIQUE Depuis plusieurs aées, les experts e

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS Les logiciels utilisés pour la gestio des stocks itègret de ombreuses foctios de calcul. L ue des plus importates est l exécutio des prévisios des cosommatios futures d

Plus en détail

Les bonnes performances des services d eau gérés par des opérateurs privés

Les bonnes performances des services d eau gérés par des opérateurs privés LA FÉDÉRATION INTERNATIONALE DES OPÉRATEURS PRIVÉS DE SERVICES D EAU Les boes performaces des services d eau gérés par des opérateurs privés au bééfice des populatios et des autorités publiques Exemples

Plus en détail

ACRYLIC SHEET. Altuglas EI. Plaques extrudées choc

ACRYLIC SHEET. Altuglas EI. Plaques extrudées choc ACRYLIC SHEET Altuglas EI Plaques extrudées choc Altuglas EI est la gamme de plaques acryliques extrudées (PMMA) développée par Altuglas Iteratioal pour répodre à des applicatios exigeat ue importate résistate

Plus en détail

> Actualités : Bourges rêvait de sa patinoire... BC la construira

> Actualités : Bourges rêvait de sa patinoire... BC la construira La revue itere de baudi chateaueuf - N 7 - Novembre 2002 - Javier 2003 > Actualités : Bourges rêvait de sa patioire... BC la costruira > Métier : être igéieur d affaires chez BC > Dossier : TGV Est Europée

Plus en détail

UN PROGRAMME DE PARTENARIAT DE

UN PROGRAMME DE PARTENARIAT DE PLUS DE 3000 U PROGRAMME DE PARTEARIAT GLOBAL SERVIES E 2012 grandit chaque année, touche les 5 continents et tous les canaux de vente U PROGRAMME DE PARTEARIAT DE UE PLATE-FORME ITÉGRÉE VERTICALEMET QU

Plus en détail