GUIDE DE SURVEILLANCE S APPLIQUANT AUX SOCIÉTÉS D ASSURANCES FÉDÉRALES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE DE SURVEILLANCE S APPLIQUANT AUX SOCIÉTÉS D ASSURANCES FÉDÉRALES"

Transcription

1 GUIDE DE SURVEILLANCE S APPLIQUANT AUX SOCIÉTÉS D ASSURANCES FÉDÉRALES STADE Circnstances Aucun prblème/activités nrmales Activités de surveillance et de réglementatin sur une base permanente s'appliquant à tutes les sciétés d'assurance-vie et d'assurances multirisques canadiennes et étrangères (les sciétés) assujetties à la réglementatin fédérale, cnfrmément au mandat du BSIF. En utre, le BSIF fait des recherches et des analyses sur les sujets de préccupatin et tendances de l'industrie. Cnstitutin d'une nuvelle sciété canadienne et publicatin d'rdnnance de fnctinnement visant les sciétés canadiennes et étrangères : examen et évaluatin de tus les dcuments et renseignements pertinents; recmmandatin au ministre. Examen et évaluatin d'une vaste gamme de demandes visant à btenir les autrisatins réglementaires exigés par les lis, y cmpris : rérganisatins de sciété; changements de prpriété; acquisitin d'une autre institutin financière; transferts d'activités; changements dans les branches de risques prtant garantie; retraits du marché canadien des assurances. Suivi des activités des sciétés à l'aide de renseignements btenus au myen des frmulaires de déclaratin réglementaires, des rapprts financiers et d'autres surces : vérifier la situatin financière et le rendement d'explitatin; examiner la cnfrmité aux exigences des lis et à d'autres exigences réglementaires. Inspectins péridiques sur place des sciétés cnfrmément aux exigences des lis : infrmer la directin et le cnseil d administratin des cnstatatins; la directin dit furnir un exemplaire du rapprt aux vérificateurs externes; les sciétés divent s'attaquer aux questins sulevées; cntrôle des mesures crrectrices au besin. Infrmer le ministre de la situatin des sciétés.

2 STADE Circnstances Stade 1 Pré-alerte Lacunes dans les plitiques u prcédures, u existence d autres pratiques, cnditins et circnstances susceptibles d engendrer les prblèmes décrits au stade 2. Situatin à laquelle il est pssible de remédier avant qu elle ne se détérire et dnne lieu aux prblèmes visés au stade 2. La sciété est infrmée des préccupatins et est priée de prendre des mesures pur redresser la situatin. Le suivi des mesures de redressement peut dnner lieu à des demandes de renseignements additinnels u à des inspectins de suivi. Le BSIF peut exiger que le vérificateur externe de la sciété élargisse la prtée de l inspectin des états financiers de la sciété u qu il applique d autres prcédures et en rende cmpte dans un rapprt. Le BSIF peut imputer le cût du travail du vérificateur externe à la sciété. Le BSIF peut exiger un examen externe des méthdes et hypthèses actuarielles de la sciété.

3 STADE Circnstances Stade 2 Viabilité financière u slvabilité menacée Situatins u prblèmes qui, bien que pas suffisamment graves pur cmprmettre immédiatement la viabilité financière u la slvabilité, purraient engendrer de graves prblèmes si n ne s y attaque pas sans tarder : préccupatins quant à la capacité d une sciété de satisfaire en permanence aux exigences tuchant le capital et l excédent u tuchant l'actif dépsé au Canada; gains peu élevés, pertes d explitatin u détériratin de la rentabilité des activités de la sciété; préccupatins quant à la suffisance des prvisins techniques; prise de risques excessifs liés aux pératins hrs bilan; niveau peu élevé de liquidités dispnibles u mauvaise gestin des liquidités cmpte tenu de la situatin de la sciété; gestin de qualité mins que satisfaisante u lacunes des prcédures de gestin u du cntrôle; autres préccupatins déculant de ce qui suit : mauvaise situatin financière u difficultés du prpriétaire; nn-cnfrmité aux exigences de réglementatin; questins systémiques cmme la cncentratin des risques et l expsitin des sinistres de grande ampleur; crissance rapide; décte de la part des agences de ntatin; rapprt avec réserve du vérificateur externe u de l actuaire désigné; expsitin accrue au risque déterminée au myen de l EDSC u du plan d entreprise. Les cadres supérieurs du BSIF rencntrent les dirigeants, les membres du cnseil d administratin et le vérificateur externe de la sciété pur expser les préccupatins et discuter de mesures de redressement. La sciété dit prduire un plan d entreprise qui satisfait le BSIF et fait état des mesures de redressement apprpriées qui permettrnt de régler les prblèmes dans un délai prescrit. Le suivi de la sciété est renfrcé sur le plan de la fréquence des rapprts et du niveau de détail des renseignements furnis. Le suivi des mesures de redressement est assuré au myen d exigences de rapprt et d inspectins de suivi. La prtée des inspectins sur place peut être élargie u leur fréquence peut être accrue. Le vérificateur externe de la sciété peut devir prcéder à une inspectin particulière pur déterminer la pertinence des mesures appliquées par la sciété à l égard de la sécurité des suscripteurs et des créanciers de la sciété, u tute autre inspectin devant être effectuée dans l intérêt du public, et en rendre cmpte au BSIF. Ce dernier peut imputer le cût du travail du vérificateur à la sciété. L actuaire externe peut devir évaluer la suffisance des prvisins mathématiques de la sciété. Le surintendant peut rdnner à la sciété de mdifier ses hypthèses et méthdes actuarielles. Cmpte tenu des circnstances, des restrictins peuvent être impsées à la sciété par des engagements de sa part, par des restrictins visant sn rdnnance de fnctinnement u par la délivrance d une rdnnance de cnfrmité relativement à ce qui suit : le versement de dividendes u le paiement de frais de gestin le niveau d endettement le rendement des prduits de rente les puvirs en matière de crédit u d investissement les acquisitins d affaires le niveau des primes d autres restrictins adaptées aux circnstances La sciété est inscrite sur la «liste de surveillance», et la directin et le cnseil d administratin en snt fficiellement infrmés. Au mins une fis par mis, le BSIF envie une mise à jur de la «liste de surveillance» au ministre; le dcument est abrdé aux réunins tenues régulièrement avec ce dernier. La situatin de la sciété est discutée avec les respnsables de sciétés d indemnisatin pertinentes et les rganismes prvinciaux de réglementatin des assurances. La situatin de la sciété peut être abrdée par le Cmité de surveillance des institutins financières. Le BSIF amrce la planificatin des mesures d urgence.

4 STADE Circnstances Stade 3 Viabilité financière future sérieusement cmprmise Les situatins u les prblèmes décrits au stade 2 snt tels qu ils cmprmettent réellement la viabilité financière future u la slvabilité, à mins que des mesures de redressement efficaces ne sient prises rapidement. La directin, le cnseil d administratin et le vérificateur externe de la sciété snt infrmés des prblèmes. Le plan d entreprise dit faire état des mesures de redressement apprpriées qui permettrnt de régler les prblèmes dans un délai prescrit afin d éviter la prise des mesures prévues en cas de nn-viabilité u d inslvabilité (vir le stade 4). Le suivi de la sciété peut être renfrcé sur le plan de la fréquence des rapprts et du degré de détail des renseignements furnis pur suivre l évlutin des mesures de redressement. Des inspectins de suivi peuvent être effectuées au besin. On peut effectuer des inspectins élargies prtant sur des préccupatins particulières, cmme l évaluatin de l actif u des garanties de prêt, u le calcul des prvisins techniques. Ces inspectins peuvent dnner lieu à ce qui suit : une augmentatin marquée du prélèvement d échantillns des dssiers de crédit; un examen plus pussé des dssiers; l embauche de spécialistes u de prfessinnels pur évaluer certaines questins cmme la qualité des garanties de prêt, la valeur de l actif, la suffisance des prvisins techniques, etc. Seln la situatin, les inspecteurs du BSIF peuvent être détachés auprès de la sciété pur suivre en permanence la situatin de celle-ci. Une vérificatin spéciale par un vérificateur autre que le vérificateur externe de la sciété peut être exigée si le BSIF est d avis qu elle s impse. Le BSIF peut imputer le cût des travaux des vérificateurs u des experts cnseils à la sciété. Une évaluatin spéciale de la suffisance, cmpte tenu des circnstances, des prvisins techniques de la sciété par un actuaire externe u indépendant peut être exigée. Le surintendant peut rdnner à la sciété d accrître ses capitaux prpres u sn actif au Canada. Seln les circnstances, les restrictins relatives aux activités de la sciété peuvent être renfrcées u de nuvelles restrictins peuvent être impsées. Seln les circnstances, des pressins peuvent être exercées sur la directin et le cnseil d administratin pur restructurer la sciété u tenter de truver un éventuel acheteur valable. Le BSIF établit un plan d urgence pur être en mesure de prendre rapidement le cntrôle de l actif de la sciété si la situatin le justifie.

5 STADE Circnstances Stade 4 Nn-viabilité/inslvabilité imminente De graves difficultés financières abutissant, seln le cas : à l impssibilité, réelle u imminente, de satisfaire aux exigences cncernant les fnds prpres et l excédent, u l'actif dépsé au Canada, s accmpagnant de l incapacité de redresser la situatin en un curt délai; à la réunin des cnditins prescrites pur la prise de cntrôle; à l impssibilité d élabrer et de mettre en euvre un plan d entreprise acceptable, rendant ainsi l un u l autre abutissement précédent bientôt inévitable. Des pressins visant à redresser la situatin snt exercées sur la directin et le cnseil d administratin de la sciété au curs de fréquentes réunins avec les cadres supérieurs du BSIF. Le BSIF infrme la directin et le cnseil d administratin de la sciété des mesures d interventin réglementaires qui sernt prises si la situatin n est pas redressée rapidement. De nuvelles restrictins cncernant les activités de la sciété peuvent être impsées u les restrictins en vigueur peuvent être élargies. Le BSIF infrme fficiellement le cnseil d'administratin de la sciété d indemnisatin de la situatin, de même que des mesures d interventin réglementaires prpsées (les cadres supérieurs du BSIF rencntrent vraisemblablement les membres du cnseil d administratin de la sciété d indemnisatin pur discuter de la situatin). D autres rganismes de réglementatin (prvinciaux u étrangers) snt avisés des mesures d interventin réglementaires prpsées. S il existe des cnditins réglementaires prpices à la prise de cntrôle de l actif et si les circnstances snt telles qu une menace imminente pèse sur la sécurité des suscripteurs et des créanciers, le BSIF peut prendre le cntrôle de l actif de la sciété pur une curte péride. S il existe des cnditins réglementaires prpices, cmme l impssibilité de se cnfrmer à l rdre d accrître les capitaux prpres u l actif dépsé au Canada, et sus réserve de démarches auprès du surintendant, le BSIF peut cnserver le cntrôle de l actif u prendre le cntrôle de la sciété. Si la sciété satisfait à l une u l autre cnditin la rendant admissible à la liquidatin en vertu de la Li sur les liquidatins, elle peut elle-même slliciter une rdnnance de liquidatin. Par ailleurs, le BSIF peut demander une telle rdnnance. Le ministre ne peut annuler cette décisin que pur des raisns d intérêt public.

Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité la régie et la gérance de la société.

Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité la régie et la gérance de la société. GROUPE TMX LIMITÉE (la «sciété») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités Le cnseil d administratin de la sciété (le «cnseil») a pur principale respnsabilité la régie et la gérance de la sciété. Les termes clés

Plus en détail

Plan de travail pluriannuel sur les Normes d accessibilité intégrées

Plan de travail pluriannuel sur les Normes d accessibilité intégrées Plan de travail pluriannuel sur les Nrmes d accessibilité intégrées L Institut canadien d infrmatin sur la santé (ICIS) s est engagé à furnir des prduits et services de façn à ce que les persnnes handicapées

Plus en détail

Nous avons effectué les activités de certification suivantes :

Nous avons effectué les activités de certification suivantes : Rapprt de certificatin indépendant Au cnseil d administratin et à la directin de La Banque Trnt- Dminin (la «Banque») Ntre respnsabilité Nus avns planifié et effectué ntre missin de certificatin limitée

Plus en détail

Au conseil d administration et à la direction de La Banque Toronto-Dominion (la «Banque»)

Au conseil d administration et à la direction de La Banque Toronto-Dominion (la «Banque») Rapprt de missin d assurance indépendant Au cnseil d administratin et à la directin de La Banque Trnt-Dminin (la «Banque») Ntre respnsabilité Nus avns planifié et effectué ntre missin d assurance limitée

Plus en détail

Politique financière sur les foyers de soins de longue durée

Politique financière sur les foyers de soins de longue durée Ministère de la Santé et des Sins de lngue durée Plitique financière sur les fyers de sins de lngue durée Plitique : Rembursement de créances irrécuvrables aux FSLD Date de publicatin riginale Juillet

Plus en détail

la famille en valeur Politique de récupération de places subventionnées en services de garde éducatifs à l enfance

la famille en valeur Politique de récupération de places subventionnées en services de garde éducatifs à l enfance la famille en valeur Plitique de récupératin de places subventinnées en services de garde éducatifs à l enfance Rédactin : Directin de l accessibilité et de la qualité des services de garde Directin générale

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le règlement intérieur du Cnseil d administratin précise, d une part, la cmpsitin, les puvirs, le fnctinnement du Cnseil d administratin, les rôles et puvirs

Plus en détail

BOMA BEST MD Milieux de travail durables. Programme de certification pour locataires et espaces de travail organisationnels

BOMA BEST MD Milieux de travail durables. Programme de certification pour locataires et espaces de travail organisationnels BOMA BEST MD Milieux de travail durables Prgramme de certificatin pur lcataires et espaces de travail rganisatinnels BOMA Canada Rév. 1.0, 7 mars 2016 1 p age Table des matières 1 Intrductin... 3 2 Plitiques

Plus en détail

Plans de Redressement : Aspects opérationnels

Plans de Redressement : Aspects opérationnels Washingtn, DC Atlanta Brussels Denver Dubai Hng Kng Lndn Madrid Milan New Yrk Paris San Francisc Singapre Sydney Tky Trnt Plans de Redressement : Aspects pératinnels Paris 13 Mai 2014 Cnférence EIFR 1.

Plus en détail

Politique sur l intégration des étudiants en situation de handicap (ESH) (POL A)

Politique sur l intégration des étudiants en situation de handicap (ESH) (POL A) Plitique sur l intégratin des étudiants en situatin de handicap (ESH) (POL-2017-04A) Adptée par les cmités de directin du Cégep de La Pcatière le 14 juin 2017 et du Cégep de Rivière-du-Lup le 12 juin 2017.

Plus en détail

Les comptes publics: vue d ensemble

Les comptes publics: vue d ensemble Les cmptes publics: vue d ensemble Intrductin Les cmptes publics en bref La li blige le guvernement à préparer des cmptes publics chaque année. Les cmptes publics cntiennent les états financiers du guvernement

Plus en détail

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel Ministère de l Enseignement supérieur et de la Frmatin prfessinnelle Fiche de renseignements n 12 Plan d actin cntre la vilence et le harcèlement sexuels Li de 2005 sur les cllèges privés d enseignement

Plus en détail

En matière de gestion de crise, il est surtout question de gestion des communications :

En matière de gestion de crise, il est surtout question de gestion des communications : PROTOCOLES D INTERVENTION EN SITUATION D URGENCE GESTION DE CRISE Mise à jur : mars 2017 1. MESURES PRÉALABLES En matière de gestin de crise, il est surtut questin de gestin des cmmunicatins : en situatin

Plus en détail

FICHE N 2 : TRAITEMENT COMPTABLE DES CONTRATS EUROPEENS A EXECUTION SUCCESSIVE

FICHE N 2 : TRAITEMENT COMPTABLE DES CONTRATS EUROPEENS A EXECUTION SUCCESSIVE FICHE N 2 : TRAITEMENT COMPTABLE DES CONTRATS EUROPEENS A EXECUTION SUCCESSIVE Mise à jur 01/01/2016 Les mdalités de financement prévues dans les dcuments cntractuels : Les dcuments cntractuels fixent

Plus en détail

Statuts de l OFFICE DE TOURISME BASTIDES, DORDOGNE-PERIGORD

Statuts de l OFFICE DE TOURISME BASTIDES, DORDOGNE-PERIGORD Statuts de l OFFICE DE TOURISME BASTIDES, DORDOGNE-PERIGORD Vu la Li n 2004-809 du 13 aût 2004, ntamment chapitre II articles 3 à 7. Vu la li NOTRe du 7 aût 2015, Vu le cde du turisme, ntamment ses articles

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

BOURSES VANIER Document à l intention des candidats

BOURSES VANIER Document à l intention des candidats BOURSES VANIER 2015 Dcument à l intentin des candidats Intrductin Le Prgramme de burses d études supérieures du Canada Vanier vise à recruter, à garder au pays les meilleurs étudiants de dctrat du mnde

Plus en détail

Objet : Programme de protection respiratoire : respirateur de type N95

Objet : Programme de protection respiratoire : respirateur de type N95 Cmité en santé et sécurité du travail en animalerie Prcédure nrmalisée de fnctinnement Objet : Prgramme de prtectin respiratire : respirateur de type N95 Numér : SST-3 Prtée : Ceci est une directive du

Plus en détail

COMITÉ DES MINISTRES. (1) Aux termes de l Article 19 du Statut "lors de chacune. présentée par le Secrétaire du Comité des Ministres

COMITÉ DES MINISTRES. (1) Aux termes de l Article 19 du Statut lors de chacune. présentée par le Secrétaire du Comité des Ministres CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COMITÉ DES MINISTRES Strasburg, le ler juin 1971 Restricted CM (71) 71 RAPPORT ANNUEL Rapprt statutaire du Cmité des Ministres à l Assemblée Cnsultative NOTE DU SECRETARIAT

Plus en détail

Développements récents en matière de crédits d impôt remboursables du Québec

Développements récents en matière de crédits d impôt remboursables du Québec Dévelppements récents en matière de crédits d impôt rembursables du Québec Me Francis Hally, avcat, LL.M. fisc. RAVINSKY RYAN LEMOINE S.E.N.C.R.L. Crédits d impôt rembursables du Québec - Généralités Des

Plus en détail

CARMIGNAC GESTION SA POLITIQUE DE REMUNERATION. Date d approbation 29/06/2016

CARMIGNAC GESTION SA POLITIQUE DE REMUNERATION. Date d approbation 29/06/2016 POLITIQUE DE REMUNERATION Appruvée par Le Cnseil d administratin Date d apprbatin 29/06/2016 Date d applicatin 01/01/2017 TABLE DES MATIÈRES 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES 3 2 CHAMP D APPLICATION 3 3 STRUCTURE

Plus en détail

Lloyd's : Réclamations internationales

Lloyd's : Réclamations internationales Réclamatins Février 2016 Llyd's : Réclamatins internatinales Le traitement des réclamatins internatinales au Llyd's : Cnseils à l'attentin des Managing Agents et de leurs représentants Cette nte d'rientatin

Plus en détail

FICHE RECOURS DE PLEIN CONTENTIEUX QUELS SONT LES DOMAINES SOUMIS AU CONTENTIEUX DE PLEINE JURIDICTION?

FICHE RECOURS DE PLEIN CONTENTIEUX QUELS SONT LES DOMAINES SOUMIS AU CONTENTIEUX DE PLEINE JURIDICTION? FICHE RECOURS DE PLEIN CONTENTIEUX QU EST-CE QUE LE RECOURS DE PLEIN CONTENTIEUX? Le recurs de plein cntentieux est aussi appelé recurs de pleine juridictin. C est le recurs devant les juridictins administratives

Plus en détail

ANNEXE K MODÈLE DE DEMANDE DE SOUMISSIONS POUR UN ARRANGEMENT EN MATIÈRE D APPROVISIONNEMENT CONCERNANT LES LICENCES DE LOGICIELS

ANNEXE K MODÈLE DE DEMANDE DE SOUMISSIONS POUR UN ARRANGEMENT EN MATIÈRE D APPROVISIONNEMENT CONCERNANT LES LICENCES DE LOGICIELS ANNEXE K MODÈLE DE DEMANDE DE SOUMISSIONS POUR UN ARRANGEMENT EN MATIÈRE D APPROVISIONNEMENT CONCERNANT LES LICENCES DE LOGICIELS Demande de sumissins dans le cadre d un arrangement en (l AMA) cncernant

Plus en détail

Comment l audit du bilan permet de vérifier indirectement le résultat net

Comment l audit du bilan permet de vérifier indirectement le résultat net Mdule 8 : Résumé Cmment l audit du bilan permet de vérifier indirectement le résultat net Sachant que les capitaux prpres crrespndent à la différence entre l actif et le passif, le fait d établir la validité

Plus en détail

Je vous remercie d avoir demandé l avis de la Commission sur cette importante question.

Je vous remercie d avoir demandé l avis de la Commission sur cette importante question. Cmmissin des alcls et des jeux de l Ontari Directeur général 90, av. Sheppard Est Trnt (Ontari) M2N 0A4 Tél. : 416-326-8993 Téléc. : 416-326-8054 PAR COURRIEL (anwars@sen.parl.gc.ca) Le 17 ctbre 2012 Shaila

Plus en détail

Module 5 : Résumé. Description du contrôle interne et explication des deux raisons de l évaluation du contrôle interne

Module 5 : Résumé. Description du contrôle interne et explication des deux raisons de l évaluation du contrôle interne Mdule 5 : Résumé Descriptin du cntrôle interne et explicatin des deux raisns de l évaluatin du cntrôle interne Le cntrôle interne s entend du «prcessus cnçu et exécuté par les respnsables de la guvernance,

Plus en détail

Cahier de gestion POL Type de document : Règlement Politique Directive Procédure. Instance d approbation : Conseil d administration

Cahier de gestion POL Type de document : Règlement Politique Directive Procédure. Instance d approbation : Conseil d administration Cahier de gestin POL-5501-2017 Type de dcument : Règlement Plitique Directive Prcédure Instance d apprbatin : Cnseil d administratin Cmité de directin Plitique adptée le 15 mai 2013. Mise à jur le : 8

Plus en détail

Appel à projets en promotion de la santé

Appel à projets en promotion de la santé Cmmuniqué pur diffusin immédiate Appel à prjets en prmtin de la santé YELLOWKNIFE (TNO) Le 21 septembre 2017 - Le Réseau TNO Santé lance un appel à prjets en prmtin de la santé, dans le but de renfrcer

Plus en détail

Subvention pour l achat de prestations dans le cadre d une démarche de prévention des Troubles Musculo Squelettiques

Subvention pour l achat de prestations dans le cadre d une démarche de prévention des Troubles Musculo Squelettiques CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «TMS Prs Diagnstic» (Arrêté du 9 décembre 2010 relatif aux incitatins financières) Subventin pur l achat de prestatins

Plus en détail

Gestion du projet 4.9. Structure de gestion du projet

Gestion du projet 4.9. Structure de gestion du projet 4.9. Gestin du prjet Cmme mentinné dans l'article 6 (1) a) du cntrat de subventin (CS), «Le CF s'engage à assurer une gestin prfessinnelle du prjet». Par cnséquent, le chef de file a pur respnsabilité

Plus en détail

PARTICIPER À UNE ÉTUDE PAR UN COMITÉ DU SÉNAT

PARTICIPER À UNE ÉTUDE PAR UN COMITÉ DU SÉNAT PARTICIPER À UNE ÉTUDE PAR UN COMITÉ DU SÉNAT LIVRER DES TÉMOIGNAGES ORAUX OU ÉCRITS Décembre 2015 Les cmités invitent suvent des particuliers, des spécialistes, des représentants de grupes et d rganismes,

Plus en détail

POLOITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS DE LA SOCIETE DE GESTION PHILIPPE HOTTINGUER ET CIE GESTION

POLOITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS DE LA SOCIETE DE GESTION PHILIPPE HOTTINGUER ET CIE GESTION POLOITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS DE LA SOCIETE DE GESTION PHILIPPE HOTTINGUER ET CIE GESTION I. Préambule : Les pératins snt assurées en privilégiant l intérêt du client. La sciété prend tute

Plus en détail

Fiche thématique : Les droits des majeurs protégés LES DROITS DES MAJEURS PROTEGES

Fiche thématique : Les droits des majeurs protégés LES DROITS DES MAJEURS PROTEGES LES DROITS DES MAJEURS PROTEGES Smmaire : Quelles snt les différentes mesures de prtectin?... 4 Qui peut demander une mesure de prtectin?... 4 A quelle cnditin?... 5 Quelle prcédure faut-il suivre?...

Plus en détail

Règlement des études ECOLE SAINT-BERNARD

Règlement des études ECOLE SAINT-BERNARD Règlement des études ECOLE SAINT-BERNARD I. Un règlement des études. Le règlement des études est prévu pur définir : Les critères d un travail sclaire de qualité Les prcédures d évaluatin et la cmmunicatin

Plus en détail

Demande pour le Prix de 1 reconnaissance de l engagement étudiant

Demande pour le Prix de 1 reconnaissance de l engagement étudiant L engagement étudiant se démarque par un niveau significatif de participatin active au sein d un grupe, d un rganisme u d un prjet qui prfite à la cmmunauté. Deux prix «recnnaissance» peuvent être décernés

Plus en détail

Groupement de stockage. Volume proposé sur la période de vente SALINE EZ20 SALINE 700 GWh

Groupement de stockage. Volume proposé sur la période de vente SALINE EZ20 SALINE 700 GWh Vente de capacités de stckage de gaz Vente de capacités de stckage de gaz Prduits et quantités prpsées Prduit Grupement de stckage Vlume prpsé sur la péride de vente SALINE 2017 - EZ20 SALINE 700 GWh Type

Plus en détail

Crédit Agricole CIB. Année Le présent rapport est établi conformément à l'article 450 du règlement (UE) N 575/2013 du 26 juin 2013.

Crédit Agricole CIB. Année Le présent rapport est établi conformément à l'article 450 du règlement (UE) N 575/2013 du 26 juin 2013. Crédit Agricle CIB Rapprt annuel relatif à la plitique et aux pratiques de rémunératin des persnnes définies à l article L. 511-71 du cde mnétaire et financier et en applicatin du règlement délégué (UE)

Plus en détail

Les activités d'information au public en matière de financement politique '

Les activités d'information au public en matière de financement politique ' Pièce P-44 Tableau - Les activités d'infrmatin au public en matière de financement plitique - Directin du financement des partis plitiques - Jan vier 205, LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DES ÉLECTIONS DU QUÉBEC Les

Plus en détail

«Agir pour un Tourisme Responsable

«Agir pour un Tourisme Responsable !! Prcessus de cntrôle du Cahier des charges ATR «Agir pur un Turisme Respnsable Versin du 12 11 2015 Le cahier des charges est prtégé par les dispsitins du Cde de la prpriété intellectuelle, ntamment

Plus en détail

Recueil de gestion POLITIQUE

Recueil de gestion POLITIQUE Recueil de gestin POLITIQUE Cde : 1130-00-20 Nmbre de pages : 5 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE RELATIVE À L UTILISATION D ANIMAUX À DES FINS D ENSEIGNEMENT, D APPRENTISSAGE ET DE RECHERCHE Adptée par le Cnseil

Plus en détail

TERME DE REFERENCE POUR LA REDACTION D UN MANUEL DE PROCEDURES ADMINISTRATIVE COMPTABLE ET FINANCIERE

TERME DE REFERENCE POUR LA REDACTION D UN MANUEL DE PROCEDURES ADMINISTRATIVE COMPTABLE ET FINANCIERE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DU MALI ******************** Un Peuple- Un But- Une Fi TERME DE REFERENCE POUR LA REDACTION D UN MANUEL DE PROCEDURES ADMINISTRATIVE COMPTABLE ET FINANCIERE POUR

Plus en détail

Foire aux questions concernant les multiples millésimes

Foire aux questions concernant les multiples millésimes Fire aux questins relatives à la mise en vente d unités d émissin de multiples millésimes lrs de la vente aux enchères d unités d émissin de millésime présent Aperçu Lrs de chaque vente aux enchères, les

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel (Bureaux de l Ontario)

Plan d accessibilité pluriannuel (Bureaux de l Ontario) Plan d accessibilité pluriannuel (Bureaux de l Ontari) Table des matières Cntents Aperçu... 3 Partie I : Exigences générales... 6 Établissement de plitiques et de pratiques en matière d accessibilité...

Plus en détail

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Agence Fédérale pur la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Circulaire relative à la vérificatin de l identité des chevaux et à l exclusin de l abattage pur la cnsmmatin humaine des chevaux identifiés en

Plus en détail

Carmignac Gestion Luxembourg. Politique de rémunération. Date d approbation 04/07/2016

Carmignac Gestion Luxembourg. Politique de rémunération. Date d approbation 04/07/2016 Carmignac Gestin Luxemburg Appruvée par Le Cnseil d administratin Date d apprbatin 04/07/2016 Date d applicatin 01/01/2017 TABLE DES MATIÈRES 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES 3 2. CHAMP D APPLICATION 3 3. STRUCTURE

Plus en détail

GESTION DES PLAINTES ET APPELS DES PRESTATAIRES

GESTION DES PLAINTES ET APPELS DES PRESTATAIRES Page 1 sur 9 Objet de l instructin : Cette instructin décrit cmment prendre en cmpte et traiter les plaintes et appels des prestataires certifiés u candidats à la certificatin en lcalisatin de réseaux.

Plus en détail

Recrutement d une firme de Consultants qui sera chargée de réaliser un audit financier et un diagnostic organisationnel de la SOFIDE

Recrutement d une firme de Consultants qui sera chargée de réaliser un audit financier et un diagnostic organisationnel de la SOFIDE République Démcratique du Cng Ministère des Finances Cellule d exécutin des financements en faveur des Etats Fragiles «La CFEF» Prjet de dévelppement d infrastructures financières et des marchés «PDIFM»

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE RÉGIME DE RETRAITE DANS LES SERVICES PUBLICS DU NOUVEAU- BRUNSWICK?

QU EST-CE QUE LE RÉGIME DE RETRAITE DANS LES SERVICES PUBLICS DU NOUVEAU- BRUNSWICK? Survl février 2014 (révisé décembre 2016) Régime de retraite dans les services publics du Nuveau-Brunswick QU EST-CE QUE LE RÉGIME DE RETRAITE DANS LES SERVICES PUBLICS DU NOUVEAU- BRUNSWICK? Le Régime

Plus en détail

I. Principes et critères de détermination et de répartition de la rémunération du dirigeant mandataire social

I. Principes et critères de détermination et de répartition de la rémunération du dirigeant mandataire social Rapprt sur les principes et les critères de déterminatin, de répartitin et d attributin des éléments fixes, variables et exceptinnels cmpsant la rémunératin ttale et les avantages de tute nature attribuables

Plus en détail

CONSEIL DES ARTS DE MONTRÉAL

CONSEIL DES ARTS DE MONTRÉAL CONSEIL DES ARTS DE MONTRÉAL PROGRAMME GÉNÉRAL DE SUBVENTIONS AUX ORGANISMES ARTISTIQUES CRITÈRES ET NORMES DATES D INSCRIPTION PRÉSENTATION D UNE DEMANDE 2009-2010 2 OBJECTIFS GÉNÉRAUX Le Prgramme général

Plus en détail

LES DEPRECIATIONS D ACTIFS

LES DEPRECIATIONS D ACTIFS LES DEPRECIATIONS D ACTIFS Objectif(s) : Distinctin et classificatin des différentes prvisins, Caractéristiques et traitements cmptables. Pré-requis : Classificatin des biens et des immbilisatins. Mdalités

Plus en détail

Façons pratiques d améliorer l exercice de l esprit critique et la documentation connexe dans le cadre d un audit réalisé selon les normes ISA

Façons pratiques d améliorer l exercice de l esprit critique et la documentation connexe dans le cadre d un audit réalisé selon les normes ISA Façns pratiques d amélirer l exercice de l esprit critique et la dcumentatin cnnexe dans le cadre d un audit réalisé seln les nrmes ISA Mai 2013 Le présent dcument a été préparé par les permanents des

Plus en détail

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Agence Fédérale pur la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Circulaire relative à la vérificatin de l identité des chevaux et à l exclusin de l abattage pur la cnsmmatin humaine des chevaux identifiés en

Plus en détail

Analyse des décrets : un DPC simple et facile OGDPC. Dr Franck Devulder Membre du bureau de la FSM Président de la CPN FPC

Analyse des décrets : un DPC simple et facile OGDPC. Dr Franck Devulder Membre du bureau de la FSM Président de la CPN FPC Analyse des décrets : un DPC simple et facile OGDPC Dr Franck Devulder Membre du bureau de la FSM Président de la CPN FPC Préambule Li du 21 juillet 2009 (HPST) => DPC Réunit en un seul cncept FMC, FCC,

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS AFFÉRENTS AUX SERVICES D ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL ET AUX DROITS DE TOUTE AUTRE NATURE

RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS AFFÉRENTS AUX SERVICES D ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL ET AUX DROITS DE TOUTE AUTRE NATURE RÈGLEMENT N 2 RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS AFFÉRENTS AUX SERVICES D ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL ET AUX DROITS DE TOUTE AUTRE NATURE Mdifié le 20 janvier 2016 cegepdrummnd.ca Adpté au cnseil d administratin

Plus en détail

URGENCE PSYCHOSOCIALE AGRESSION SEXUELLE SUR UN MINEUR SURVENUE EN MILIEU FAMILIAL Mise à jour : mars 2017

URGENCE PSYCHOSOCIALE AGRESSION SEXUELLE SUR UN MINEUR SURVENUE EN MILIEU FAMILIAL Mise à jour : mars 2017 PROTOCOLES D INTERVENTION EN SITUATION D URGENCE URGENCE PSYCHOSOCIALE AGRESSION SEXUELLE SUR UN MINEUR SURVENUE EN MILIEU FAMILIAL Mise à jur : mars 2017 1. MESURES PRÉALABLES Cnnaître la définitin d

Plus en détail

Eléments relatifs à la politique de rémunération de Groupama Asset Management

Eléments relatifs à la politique de rémunération de Groupama Asset Management Paris, le 1 er mars 2016 Eléments relatifs à la plitique de rémunératin de Grupama Asset Management 1 Eléments qualitatifs sur la plitique de rémunératin de Grupama Asset Management 1.1. Eléments de cntexte

Plus en détail

CODE DE CONDUITE ET D'ÉTHIQUE POLITIQUE EN MATIÈRE DE CADEAUX ET DE DIVERTISSEMENT

CODE DE CONDUITE ET D'ÉTHIQUE POLITIQUE EN MATIÈRE DE CADEAUX ET DE DIVERTISSEMENT CODE DE CONDUITE ET D'ÉTHIQUE POLITIQUE EN MATIÈRE DE CADEAUX ET DE DIVERTISSEMENT POLITIQUE EN MATIÈRE DE CADEAUX ET DE DIVERTISSEMENT Faire u accepter des cadeaux d'entreprise et des prpsitins de divertissement

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Plitique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Cnfrmément au Règlement de l Ontari 191/11 pris en applicatin de la Li de 2005 sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de

Plus en détail

APPLICATION DES DISPOSITIONS

APPLICATION DES DISPOSITIONS APPLICATION DES DISPOSITIONS de la Li sur les pêches cncernant la prtectin de l'habitat aux installatins et structures existantes Pêches et Océans Canada Publié par : Directin générale des cmmunicatins

Plus en détail

B-Cover SA. Politique relative aux conflits d intérêts

B-Cover SA. Politique relative aux conflits d intérêts B-Cver SA Plitique relative aux cnflits d intérêts Diffusin Règles/prcédures de plitique liées Public Règles de cnduite MiFID, plitique de rémunératin, services d'intermédiatin d'assurance Annemie Bamps

Plus en détail

Tenue des dossiers-clients et notes aux dossiers

Tenue des dossiers-clients et notes aux dossiers AGENTS, COURTIERS Tenue des dssiers-clients et ntes aux dssiers Le but de cette prcédure est de répndre d une manière prfessinnelle aux attentes réglementaires et déntlgiques quant à la tenue de dssiers

Plus en détail

ORGANISATION D UN SEJOUR SPORTIF

ORGANISATION D UN SEJOUR SPORTIF ORGANISATION D UN SEJOUR SPORTIF DEFINITION : Le décret n 2006-923 du 26 juillet 2006 a fixé de nuvelles dispsitins quant à l accueil des mineurs lrs des stages sprtifs. Les séjurs sprtifs, rganisés au

Plus en détail

École secondaire Joseph-François-Perrault. Le petit guide du «Service en tant qu action»

École secondaire Joseph-François-Perrault. Le petit guide du «Service en tant qu action» Écle secndaire Jseph-Françis-Perrault Le petit guide du «Service en tant qu actin» Année sclaire 2017-2018 Versin du 6 septembre 2017 1 Dispnible au http://www.cscapitale.qc.ca/jfperrault/ Définitin Suivant

Plus en détail

TECHNIQUES DE NEGOCIATIONS COMPLEXES

TECHNIQUES DE NEGOCIATIONS COMPLEXES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION TECHNIQUES

Plus en détail

Manuel Qualité. MANUEL QUALITE Version D du 09/06/2016. Page 1 sur 6

Manuel Qualité. MANUEL QUALITE Version D du 09/06/2016. Page 1 sur 6 Manuel Qualité ESTER Technple 1 avenue d Ester 87069 LIMOGES CEDEX [T] : +33 (0) 5 55 42 67 00 [F] : +33 (0) 5 55 42 67 01 [@] : inf@metis-bitech.cm [w] : www.metis-bitech.cm SIRET : 429 252 372 000 25

Plus en détail

CANADIAN ASSOCIATION OF PROFESSIONAL ACADEMIC LIBRARIANS. Association canadienne des bibliothécaires académiques professionnels

CANADIAN ASSOCIATION OF PROFESSIONAL ACADEMIC LIBRARIANS. Association canadienne des bibliothécaires académiques professionnels CANADIAN ASSOCIATION OF PROFESSIONAL ACADEMIC LIBRARIANS Assciatin canadienne des biblithécaires académiques prfessinnels DIRECTIVES de SÉLECTION d'rganisateurs de CONFÉRENCE pur la CONFÉRENCE ANNUELLE

Plus en détail

Banque Scotia Charte Comité de direction et d'évaluation des risques

Banque Scotia Charte Comité de direction et d'évaluation des risques Banque Sctia Charte Cmité de directin et d'évaluatin des risques Attributins, bligatins et respnsabilités du Cmité de directin et d'évaluatin des risques du cnseil d'administratin («le cmité»). A. Mandat

Plus en détail

Embauche d un salarié

Embauche d un salarié FFPS Fiche pratique drit scial Mars 2013 Embauche d un salarié Dès lrs que l emplyeur a pris sa décisin d embaucher une persnne pur sn entreprise (CDI, CDD, cntrat d apprentissage) il lui incmbe d effectuer

Plus en détail

22 ème Réunion du Conseil de Coordination du Programme de l ONUSIDA Chiang Mai, Thaïlande avril 2008

22 ème Réunion du Conseil de Coordination du Programme de l ONUSIDA Chiang Mai, Thaïlande avril 2008 3 mars 2008 22 ème Réunin du Cnseil de Crdinatin du Prgramme de l ONUSIDA Chiang Mai, Thaïlande 23-25 avril 2008 Pint 8.3 de l rdre du jur prvisire : Déclaratin du représentant de l Assciatin du persnnel

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION SWING SPIRIT

STATUTS DE L ASSOCIATION SWING SPIRIT Page 1 sur 6 STATUTS DE L ASSOCIATION SWING SPIRIT Assciatin swing SPIRIT Les sussignés : Guitu Céline, née le 17/12/1986, natinalité française, dmiciliée 150 bulevard de la Paix Pau 64000 Peybernes Vincent,

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI REFONTE DU SITE WEB

DEMANDE D INFORMATION RFI REFONTE DU SITE WEB DEMANDE D INFORMATION RFI 201602-001 REFONTE DU SITE WEB 11 février 2016 Cnfidentiel Avis de cnfidentialité Le cntenu de cette demande d infrmatins et tut matériel d appint snt la prpriété de Téléfilm

Plus en détail

Quels sont les avantages potentiels et limites des sources d'information du MSTP?

Quels sont les avantages potentiels et limites des sources d'information du MSTP? Quels snt les avantages ptentiels et limites des surces d'infrmatin du MSTP? Le meilleur schéma thérapeutique pssible (MSTP) est la pierre angulaire du bilan cmparatif des. Il repse en grande partie sur

Plus en détail

Expliquer le rôle et les principales tâches du gestionnaire des finances.

Expliquer le rôle et les principales tâches du gestionnaire des finances. Mdule 1 RÉSUMÉ Intrductin à la finance d entreprise Ce mdule présente un survl des ntins de finance applicables aux entreprises en mettant l accent sur le rôle et les principales tâches du gestinnaire

Plus en détail

Guide. Conventions de mise à disposition des Adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) Mis à jour en septembre 2017

Guide. Conventions de mise à disposition des Adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) Mis à jour en septembre 2017 Guide Cnventins de mise à dispsitin des Adjints techniques territriaux des établissements d enseignement (ATTEE) Mis à jur en septembre 2017 2 Matières et clauses type cncernant la santé et la sécurité

Plus en détail

Installation des Jeunes Agriculteurs - Modification du Plan de Développement d Exploitation GUIDE DE DECISION POUR LE DEPOT D UN AVENANT

Installation des Jeunes Agriculteurs - Modification du Plan de Développement d Exploitation GUIDE DE DECISION POUR LE DEPOT D UN AVENANT Directin Départementale des Territires et de la Mer Finistère Versin du 04/04/13 Installatin des Jeunes Agriculteurs - Mdificatin du Plan de Dévelppement d Explitatin GUIDE DE DECISION POUR LE DEPOT D

Plus en détail

FICHE D IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Technicien (ne) d Atelier en Installations Automatisées

FICHE D IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Technicien (ne) d Atelier en Installations Automatisées COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : 1988 06 69 0001 (Cette fiche annule et remplace, à cmpter du 7 nvembre 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D IDENTITE

Plus en détail

Fonds de soutien aux projets culturels

Fonds de soutien aux projets culturels Fnds de sutien aux prjets culturels Fnds de sutien aux prjets culturels Guide de demande d aide financière 2017 La MRC de Ltbinière suhaite sutenir la réalisatin de prjets culturels afin d atteindre les

Plus en détail

Orientations et recommandations Orientations sur les informations périodiques à transmettre par les agences de notation de crédit à l AEMF

Orientations et recommandations Orientations sur les informations périodiques à transmettre par les agences de notation de crédit à l AEMF Orientatins et recmmandatins Orientatins sur les infrmatins péridiques à transmettre par les agences de ntatin de crédit à l AEMF 23/06/15 AEMF/2015/609 Table des matières 1. Champ d applicatin... 3 2.

Plus en détail

Annexe 10 - Suivi environnemental des installations de traitement des eaux usées d origine domestique

Annexe 10 - Suivi environnemental des installations de traitement des eaux usées d origine domestique Annexe 10 - Suivi envirnnemental des installatins de traitement des eaux usées d rigine dmestique 10.1 Intrductin 10.2 Suivi de cntrôle 10.3 Suivi standard 10.4 Autres cnditins applicables pur le suivi

Plus en détail

Conseil des normes comptables

Conseil des normes comptables Cnseil des nrmes cmptables Plan annuel 2016-2017 Table des matières Le CNC 2 Aperçu 2 Objectifs et activités prévues du CNC pur 2016-2017 3 Entreprises ayant une bligatin d infrmatin du public 5 Entreprises

Plus en détail

Les bons réflexes pour réussir son contrôle fiscal. Le mardi 25 avril 2017

Les bons réflexes pour réussir son contrôle fiscal. Le mardi 25 avril 2017 Les bns réflexes pur réussir sn cntrôle fiscal Le mardi 25 avril 2017 Cnférenciers Bernard Gaudreau Of Cunsel Nrtn Rse Fulbright René Ry Asscié Nrtn Rse Fulbright Bernard Gaudreau pratique le drit à ntre

Plus en détail

Budget Finances Comptabilité. Manuel d utilisation

Budget Finances Comptabilité. Manuel d utilisation Budget Finances Cmptabilité Manuel d utilisatin Infcentre BFC Tme 2 Dmaine Dépenses Versin 1.18 Avril 2016 Mises à jur du dcument Ce qui est nuveau Thème Chapitre Page Ce qui a évlué Thème Chapitre Page

Plus en détail

De concilier les évaluations des compétences avec l organisation des activités en cours, de s permanents

De concilier les évaluations des compétences avec l organisation des activités en cours, de s permanents Fiche pratique N 6 «Mise en place des évaluatins dans la structure» De qui s agit-il? 1 Réaliser des évaluatins de cmpétences s inscrit dans une démarche qu il s agit de prévir et d rganiser dans le temps,

Plus en détail

en tant qu employeur ou préposé lors d un contrôle en entreprise annoncé (ou non)?

en tant qu employeur ou préposé lors d un contrôle en entreprise annoncé (ou non)? Service d Infrmatin et de Recherche Sciale Rue Ernest Blert 1 SECTEUR DU TRANSPORT: CHECK-LIST La présente checklist est établie en exécutin du pint 1 du Plan pur une cncurrence lyale dans le secteur du

Plus en détail

REGLEMENT DU PRIX DES FEMMES ENTREPRENEURES DE CNAM INCUBATEUR

REGLEMENT DU PRIX DES FEMMES ENTREPRENEURES DE CNAM INCUBATEUR 1 REGLEMENT DU PRIX DES FEMMES ENTREPRENEURES DE CNAM INCUBATEUR ARTICLE 1 : OBJET L incubateur du Cnam suhaite dévelpper la prmtin de la créatin d entreprise par les femmes en rganisant un cncurs, gratuit

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN À LA RECHERCHE VOLET 2 : SOUTIEN AU FINANCEMENT D INFRASTRUCTURES DE RECHERCHE

PROGRAMME DE SOUTIEN À LA RECHERCHE VOLET 2 : SOUTIEN AU FINANCEMENT D INFRASTRUCTURES DE RECHERCHE PROGRAMME DE SOUTIEN À LA RECHERCHE VOLET 2 : SOUTIEN AU FINANCEMENT D INFRASTRUCTURES DE RECHERCHE Guide de l utilisateur Demande d Aide financière Février 2016 Le présent dcument a été prduit par le

Plus en détail

Programme d accès à l emploi pour les jeunes

Programme d accès à l emploi pour les jeunes Prgramme d accès à l empli pur les jeunes Présentatin à l intentin des emplyeurs Divisin de l empli et de la frmatin Ministère de la Frmatin et des Cllèges et Universités 1 Dnner un aperçu du Prgramme

Plus en détail

Projet de formation et de recherche du CNFS Phase IV

Projet de formation et de recherche du CNFS Phase IV Prjet de frmatin et de recherche du CNFS Phase IV A P P E L D E P R O P O S I T I O N D E R E C H E R C H E 2017-2018 L Université Laurentienne est un de nze établissements de frmatin pstsecndaire et cinq

Plus en détail

Bourses de La Fondation de l ÉNC

Bourses de La Fondation de l ÉNC Burses de La Fndatin de l ÉNC 2017-2018 Date limite 29 septembre 2017 Guide d infrmatin. Cnditins d admissibilité Critères d évaluatin des demandes Mdalités d attributin Calendrier du traitement des demandes

Plus en détail

APPEL A PROJETS AU TITRE DE L INSERTION PAR L ACTIVITE ECONOMIQUE ANNEE 2016

APPEL A PROJETS AU TITRE DE L INSERTION PAR L ACTIVITE ECONOMIQUE ANNEE 2016 PREFECTURE DE LA REGION PROVENCE ALPES COTE D AZUR APPEL A PROJETS AU TITRE DE L INSERTION PAR L ACTIVITE ECONOMIQUE ANNEE 2016 MAINTIEN DE L OFFRE D INSERTION PAR L ACTIVITE ECONOMIQUE SUR LE DEPARTEMENT

Plus en détail

PROCÉDURE DÉVERSEMENT ENVIRONNEMENTAL. Date d entrée en vigueur : décembre 2016 Date de révision : mars 2017

PROCÉDURE DÉVERSEMENT ENVIRONNEMENTAL. Date d entrée en vigueur : décembre 2016 Date de révision : mars 2017 CONTEXTE Tut rejet accidentel de prduit u de cntaminant dnt la présence dans l'envirnnement est prhibée par règlements du guvernement u est susceptible de prter atteinte à la vie, à la santé, à la sécurité,

Plus en détail

Adjoint au directeur de la carrosserie Service de la carrosserie

Adjoint au directeur de la carrosserie Service de la carrosserie Titre d'empli : Service : Sus la directin de : Date de rédactin : Appruvée par : Date d'apprbatin : Date de révisin : Statut d'empli : Rédigée par : Adjint au directeur de la carrsserie Service de la carrsserie

Plus en détail

MANUEL DU SUPERVISEUR

MANUEL DU SUPERVISEUR MANUEL DU SUPERVISEUR BANQUE MONDIALE IDEAS 42 Prgramme Filets Sciaux de sécurité Aut 2015 2 Table des matières I- Intrductin... 3 II- Prfil du superviseur... 3 III- Rôle et attributins du superviseur...

Plus en détail

CHARTE NATIONALE DU STAGE ENGAGEMENTS DE L EXPERT-COMPTABLE STAGIAIRE

CHARTE NATIONALE DU STAGE ENGAGEMENTS DE L EXPERT-COMPTABLE STAGIAIRE ENGAGEMENTS DE L EXPERT-COMPTABLE STAGIAIRE Je sussigné(e)... Expert-cmptable stagiaire, de M u Mme..., Expert-cmptable, après avir pris cnnaissance du règlement du stage, accepte les bligatins qui en

Plus en détail

Règles concernant les dépenses dans le secteur parapublic

Règles concernant les dépenses dans le secteur parapublic Règles cncernant les dépenses dans le secteur parapublic Apprenez-en davantage au sujet de la Directive applicable aux dépenses du secteur parapublic. Au sujet de la Directive applicable aux dépenses du

Plus en détail

MISSION DE COMMISSARIAT AUX COMPTES. Appel à concurrence pour la sous-traitance de prestations de services CAHIER DES CHARGES ***************

MISSION DE COMMISSARIAT AUX COMPTES. Appel à concurrence pour la sous-traitance de prestations de services CAHIER DES CHARGES *************** Cmité Réginal de Turisme de Nrmandie 14, rue Charles Crbeau - F-27000- EVREUX Tel. 02 32 33 79 00 - Télécpie : 02 32 31 19 04 Site Internet : www.nrmandie-turisme.fr Site Internet prfessinnel : www.pr-nrmandie-turisme.cm

Plus en détail

Formulaire de demande d inscription au registre LIA Exemple prière de remplir le formulaire en ligne

Formulaire de demande d inscription au registre LIA Exemple prière de remplir le formulaire en ligne Cmmissin de surveillance LIA Li sur les entreprises artisanales (LIA) du 24.03.2015 Règlement d applicatin du 20.01.2016 mdifié Frmulaire de demande d inscriptin au registre LIA Exemple prière de remplir

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : Introduction

ITIL V3. Exploitation des services : Introduction ITIL V3 Explitatin des services : Intrductin Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant directement

Plus en détail