Aspects énergétiques des systèmes mécaniques. Elémentaire : qui s effectue sur un déplacement infinitésimal (ou élémentaire)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Aspects énergétiques des systèmes mécaniques. Elémentaire : qui s effectue sur un déplacement infinitésimal (ou élémentaire)"

Transcription

1 I. Tavail élémentaie d une foce. spects énegétiques des systèmes mécaniques Elémentaie : qui s effectue su un déplacement infinitésimal (ou élémentaie). Tavail d une foce su un tajet quelconque. Le tavail d une foce su un tajet quelconque B a pou expession : = B = B cos( ; B) W B Question discussion éponse Voici tois cas de figues dans lesquelles une foce constante est appliquée à un solide. Indiquez dans chaque cas si le tavail est moteu (W > 0) ou ésistant (W < 0) Cas n : Un maîte etient en laisse son chien qui se déplace du point ves le point B Cas n : Une pesonne veut faie glisse un ballon du point ves le point B Cas n 3 : Une pesonne pousse un chaiot du point ves le point B

2 Réponse : Cas n : W B = B = B cos( ; B) < 0 Tavail ésistant cos( ; B) < 0 Cas n : W B = B = B cos( ; B) = 0 Tavail nul cos( ; B) = 0 Cas n 3 : W = B = B cos( ; B) > 0 Tavail moteu cos( ; B) = B. Tavail élémentaie. Losque l étude pote su un tès petit déplacement dl, le tavail d une foce los de ce déplacement élémentaie est appelé tavail élémentaie. δw = dl Le tavail d une foce su un déplacement quelconque est la somme des tavaux élémentaies W B B B = δ W = dl II. Tavail d une foce extéieue appliquée à l extémité d un essot, l aute extémité étant fixée.. Etablissement de l expession du tavail d une foce extéieue appliquée à l extémité d un essot... Pa intégation. On étie un essot du point au point B. On étudie l action de la foce su le essot, contaiement au cous pécédent où l on étudiait l action du essot su un solide de masse m. L oientation de n est pas celle d une foce de appel. Dans un pemie temps, écivons l expession du tavail élémentaie de la foce los du déplacement élémentaie dx. W δ dx = dxi = kx dx Dans un deuxième temps, intégons ente x et x B. W B x = x xb kxdx kx = = x B kx B kx

3 .. Pa une méthode gaphique. Question discussion éponse On a δw = dx = kx dx On dispose du gaphe suivant : - quoi coespond δw su le gaphe? - quoi coespond la somme des tavaux élémentaies ente 0 et x, su le gaphe? - Popose une expession du tavail de ente 0 et x. - Détemine la valeu du tavail W 0 - Popose une expession du tavail de ente 0 et x B. - Détemine la valeu du tavail de ente 0 et x B. - quoi coespond le tavail W B de ente x et x B su le gaphe? - En déduie l expession du tavail de ente x et x B. - Calcule la valeu du tavail W B Réponse : - δw coespond à l aie du petit ectangle de longueu kx et de lageu x. - La somme des tavaux élémentaies ente 0 et x coespond à l aie du tiangle de côté x et kx. - W L l 0 = kx x = kx (ie d un tiangle ectangle est ) - = 0,5 0, = 0, J W 0 - W 0 B = kxb xb = kx - W B B 0 = 0,5 3 0,6 = 0,9 J B - Le tavailw coespond à la difféence des aies des deux tiangles de côté x B et kx B et x et kx - W B = kxb kx - = 0,9 0, = 0,8 J W B

4 III. Etablissement de l énegie potentielle élastique d un essot. On a vu en èe S que le tavail du poids W P B était elié à la vaiation d énegie potentielle E P pa la P elation W = - E B P P C est à die W = - (E PB - E P ) = E P - E PB B Rappel : La vaiation d une gandeu X coespond pa définition à X final - X initial ppliquons le même aisonnement à la foce de appel d un essot. La foce de appel d un essot est difféente d une foce execée su un essot. On a vu que l intensité de la foce de appel d un essot a pou expession = kx. Son tavail s écit : W B = kx kxb Utilisons le elation vue en èe S : W B = E P - E PB avec la elation établie pécédemment : W = kx kx B B Pa analogie ente les deux elations pécédentes, on en déduit que l énegie potentielle élastique a pou expession : E p = kx E p s expime en Joule (J) k (aideu) s expime en N.m - x s expime en mète (m) IV. Enegie mécanique.. Cas du système solide-essot. L énegie mécanique de l oscillateu élastique hoizontal est la somme de l énegie cinétique et de l énegie potentielle élastique du système solide-essot. E M = E c + E p = mv + kx

5 . Cas d un pojectile dans un champ de pesanteu. - Cas d une chute libe (chute sans fottement) - L objet est à l altitude z à t = 0. L énegie mécanique d un pojectile dans un champ de pesanteu unifome g est la somme de l énegie cinétique et de l énegie potentielle de pesanteu du pojectile. E M = E c + E p = mv + mgz V. Consevation ou non de l énegie mécanique.. Consevation de l énegie mécanique. S il y a consevation de l énegie mécanique, on peut écie E M = E c + E p = constante.. Comment détemine la valeu de l énegie mécanique dans le cas du système solide-essot?... Pa le calcul. On a E M = E c + E p = mv + kx On écate le essot de sa position d équilibe. Quand on lâche le essot, à t = 0, on a x =x M et v 0 = 0 E M = E c + E p = mv + kx = kxm (x M : amplitude) Quand le système passe à l équilibe, on a v = v max et x = 0 E M = E c + E p = mv + kx = mv max Patiquement, pou détemine la valeu de l énegie mécanique, on utilise la elation E M = kxm ca la valeu de x M est facilement accessible. Remaque : volontaiement, aucune démonstation n a été poposé pou monte que E M = kxm

6 ... pati d un gaphe de l évolution de l énegie cinétique, potentielle et mécanique au cous du temps. Su les gaphes ci-dessous, sont epésentés les évolutions de l énegie cinétique, de l énegie potentielle et de l énegie mécanique d un système solide essot. Le système est écaté de son état d équilibe. t = 0, on lâche le système qui se met à oscille autou de sa position d équilibe. Question discussion éponse - Quelle coube epésente l évolution de l énegie cinétique au cous du temps? Pouquoi? - Quelle coube epésente l évolution de l énegie potentielle au cous du temps? Pouquoi? - Quelle coube epésente l évolution de l énegie mécanique au cous du temps? Pouquoi? - Peut-on die qu il y a consevation de l énegie mécanique du système? Réponses : - La coube epésentant l évolution de l énegie cinétique au cous du temps est la coube n ca à t = 0, la vitesse est nulle, alos E c = mv = 0. - La coube epésentant l évolution de l énegie potentielle au cous du temps est la coube n ca à t = 0, l élongation est maximale x = x M, alos l énegie potentielle aussi E p = kxm - La coube epésentant l évolution de l énegie mécanique au cous du temps est la coube n 3 ca elle coespond à la somme des énegies cinétique et potentielle. - On peut die qu il y a consevation de l énegie mécanique, ca l énegie gade une valeu constante au cous du temps.

7 On peut également epésente les vaiations de l énegie cinétique et de l énegie potentielle au cous du temps. On obtient les gaphes suivants : Question discussion éponse - Identifie la coube epésentant la vaiation d énegie cinétique au cous du temps. - Détemine la valeu de E p ente t = 0 et t =,0 s à pati de la coube E p = f(t) - Détemine la valeu de E c ente t = 0 et t =,0 s à pati de la coube E c = f(t) - Popose une méthode afin de détemine la vaiation d énegie potentielle, connaissant la vaiation d énegie cinétique et écipoquement. Réponse : - la coube n epésente la vaiation d énegie cinétique au cous du temps ca E c augmente jusqu au moment où le système est aivé à la position d équilibe. - E p = -,4 mj - E c =,4 mj - On constate que E p = - E c. On peut donc détemine la vaiation de l énegie potentielle à pati de la vaiation de l énegie cinétique ca ces valeus sont opposées... Comment détemine la valeu de l énegie mécanique dans le cas du pojectile dans un champ de pesanteu unifome et comment econnaîte la non consevation de l énegie mécanique?... Pa le calcul. On a E M = E c + E p = mv + mgz Le pojectile est lancé et n est soumis qu à son poids. E p est appelée énegie potentielle de pesanteu. E p (z) = mgz + constante

8 La constante est généalement pise nulle en z = 0. S il y a consevation de l énegie mécanique, on a : E M = E c + E p = mv + mgz = constante S il n y a pas consevation de l énegie mécanique, on a E M constante. L énegie mécanique décoît au cous du temps.... Pa le gaphique. On dispose d une vidéo dans laquelle on peut voi une pesonne fappe dans un ballon qui ebondit au sol. Pou étalonnage : la pesonne mesue,65 m - On effectue un pointage de la position du ballon avec un logiciel tel que aviméca - On calcul l énegie cinétique et l énegie potentielle à intevalles de temps égulies. - On détemine l énegie mécanique E M = E c + E p - On obtient les gaphes suivants : On constate que l énegie mécanique diminue au cous du temps. Il n y a donc pas consevation de l énegie mécanique. Question discussion éponse - Comment expliquez-vous cette diminution d énegie mécanique? Réponse : - La pete d énegie pincipale à pou oigine le ebond du ballon duant lequel des tansfets d énegie ont lieu avec l hebe.

9

CORRECTION DES EXERCICES DE MECANIQUE

CORRECTION DES EXERCICES DE MECANIQUE CORRECTION DES EXERCICES DE MECANIQUE Execice : système : bae AB Bilan des foces : Poids P : P = m g = 5 N Tension du essot : T T = k. l = k. (l lo) = 0 (0,43 0,8) T = 5 N Réaction de l axe en A : R A

Plus en détail

Choc élastique en 2 dimensions

Choc élastique en 2 dimensions Choc élastique en dimensions Pa Pascal Rebetez Juillet 008. Intoduction Nous étudions le choc élastique ente deux disques glissant sans fottement su un plan hoizontal. Cette étude est menée dans le cade

Plus en détail

Les bases de la mécanique Newtonienne classique (sous forme de rappel de notions déjà apparues dans ce cours)

Les bases de la mécanique Newtonienne classique (sous forme de rappel de notions déjà apparues dans ce cours) Les bases de la mécanique Newtonienne classique (sous fome de appel de notions déjà appaues dans ce cous) Les 3 lois de Newton. Loi d inetie mouvement ectiligne unifome F = 0. Loi fondamentale de la dynamique

Plus en détail

DS6-2012_Corrigé (concours blanc) Système automatique de distribution d aliments pour chèvres

DS6-2012_Corrigé (concours blanc) Système automatique de distribution d aliments pour chèvres C Gabion / S6-2012_coigé (vesion: 10/03/13) page 1/7 S6-2012_Coigé (concous blanc) Système automatique de distibution d aliments pou chèves 2 Analyse de la fonction FP1 : «déplace la témie le long du ail»

Plus en détail

Plan de l intervention

Plan de l intervention Plan de l intevention 1. Potaits d atmosphèe 2. Les lois physiques qui égissent les mouvements atmosphéiques 3. Les petubations des moyennes latitudes 4. La convection Les lois physiques qui égissent les

Plus en détail

Exercices sur les forces, 1 ère partie Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 2 : Les forces

Exercices sur les forces, 1 ère partie Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif terminal 2 : Les forces Date : Nom : Goupe : Résultat : / 60 Execices su les foces, èe patie Module 3 : Des phénomènes mécaniques Objectif teminal : Les foces Consine : outes les éponses numéiques doivent ête aondies au centième..

Plus en détail

Version du 16 janvier 2017 (17h39)

Version du 16 janvier 2017 (17h39) CHAPITRE. DYNAMIQUE DU SLIDE..................................... -. -.. Intoduction......................................................... -. -.. Moment cinétique d un solide............................................

Plus en détail

CINEMATIQUE du SOLIDE en ROTATION

CINEMATIQUE du SOLIDE en ROTATION CINEMATIQUE du SOLIDE en ROTATION - DESCRIPTION D UN MOUVEMENT DE ROTATION AUTOUR D UN AXE FIXE Un point quelconque d un solide tounant autou d'un axe fixe este toujous à la même distance de l axe de otation.

Plus en détail

Chapitre 4: Travail Energie

Chapitre 4: Travail Energie Chaite 4: Tavail Enegie Intoduction Le tavail d'une foce est l énegie founie a une foce losque son oint d'alication se délace. Il est esonsable de la vaiation de l énegie cinétique du système qui subit

Plus en détail

Etude des performances d un véhicule lors du freinage avec système antiblocage de roue (ABS) - Corrigé

Etude des performances d un véhicule lors du freinage avec système antiblocage de roue (ABS) - Corrigé TD - - Systèmes Mécaniques Etude des pefomances d un véhicule los du feinage avec système anti de oue (ABS) - oigé Q.. On isole le système complet E = {,, }, on effectue le Bilan des Actions Mécaniques

Plus en détail

Statique, postures d équilibre, forces et moments aux articulations

Statique, postures d équilibre, forces et moments aux articulations Statique, postues d équilibe, foces et moments aux aticulations Chapite 1 L objet de toutes études biomécaniques est d analyse au taves d un double système de foces (foces intenes et extenes) les postues

Plus en détail

Force et champ électrostatiques

Force et champ électrostatiques Mécanique & Électicité http://membes.lycos.f/wphysiquechimie Pemièes S Foce et champ électostatiques Execice 75 Soient deux chages immobiles placées dans le vide en A (q = - 0-8 C) et en B (q = 4.0-8 C).

Plus en détail

Electrostatique : révisions de PCSI Compléments

Electrostatique : révisions de PCSI Compléments lectostatique : évisions de PCSI Compléments I lectostatique ; évisions de PCSI : Loi de Coulomb, calculs diect du champ et du potentiel : * Gadient d une somme et d un poduit : gad gad [ f g ] gad [ f

Plus en détail

DIPÔLE MAGNÉTOSTATIQUE

DIPÔLE MAGNÉTOSTATIQUE DIPÔLE MAGNÉTSTATIQUE I DIPÔLE MAGNÉTIQUE I1 Moment magnétique d une distibution de couant Le moment magnétique M d une distibution de couant est défini de la manièe suivante : Dans le cas d un cicuit

Plus en détail

ANALOGIES ENTRE OSCILLATEURS MECANIQUE ET ELECTRIQUE

ANALOGIES ENTRE OSCILLATEURS MECANIQUE ET ELECTRIQUE ANAOGIES ENTRE OSCIATEURS MECANIQUE ET EECTRIQUE I. Enegistements de phénomènes oscillatoies Un oscillateu mécaniue est constitué d'un mobile autopoteu de masse M = 760 g, maintenu su une table hoizontale

Plus en détail

EXERCICES DE MAGNETISME ENONCES

EXERCICES DE MAGNETISME ENONCES Execice 1 : Champ magnétique teeste EXERCCES DE MAGNETSME ENNCES Un solénoïde compotant N = 1000 spies jointives a pou longueu = 80 cm. l est pacouu pa un couant d intensité. a) Faie un schéma su lequel

Plus en détail

Cinématique et dynamique. 1. Quel(s) graphique(s), parmi les suivants, peut (ou peuvent) représenter une relation de proportionnalité?

Cinématique et dynamique. 1. Quel(s) graphique(s), parmi les suivants, peut (ou peuvent) représenter une relation de proportionnalité? PHY-534 Révision Nom : Goupe : Date : Patie A Cinématique et dynamique 1. Quel(s) gaphique(s), pami les suivants, peut (ou peuvent) epésente une elation de popotionnalité? A) Distance en fonction du temps

Plus en détail

Chute libre verticale

Chute libre verticale CHAPIRE 1 ÉUDE DE CAS 1 Chute libe veticale 1 Mouvement de chute libe C est le mouvement d un objet soumis uniquement à son poids Expession de l accéléation En se plaçant dans un éféentiel teeste supposé

Plus en détail

Terminale STL Physique de Laboratoire et Procédés Industriels MECANIQUE. Énergétique du point matériel et du solide en translation

Terminale STL Physique de Laboratoire et Procédés Industriels MECANIQUE. Énergétique du point matériel et du solide en translation Teminale STL Physique de Laboatoie et Pocédés Industiels MECANIQUE 0. Résumé du cous de Pemièe Cinématique et Dynamique du oint matéiel Énegétique du oint matéiel et du solide en tanslation 0.. Cinématique

Plus en détail

le dipôle magnétique ; circuit électrique dans un champ magnétique ; travail des forces

le dipôle magnétique ; circuit électrique dans un champ magnétique ; travail des forces le dipôle magnétique ; cicuit électique dans un champ magnétique ; tavail des foces = moment magnétique d une spie On cheche ici à calcule le champ céé pa une petite spie ciculaie plate, pacouue pa un

Plus en détail

Théorie : les modèles de composants

Théorie : les modèles de composants Théoie : les modèles de composants Pésentation Les composants qui entent dans la fabication des cicuits électoniques sont issus de difféentes technologies. L analyse ou la conception de ces cicuits, est

Plus en détail

Chapitre 3: Mouvement d'une particule soumise à une force centrale. Gravitation

Chapitre 3: Mouvement d'une particule soumise à une force centrale. Gravitation 1e B et C Paticule soumise à une foce centale. Gavitation 4 Chapite : Mouvement d'une paticule soumise à une foce centale. Gavitation 1. Paticule en mouvement ciculaie unifome Il a été établi plus haut

Plus en détail

DYNAMIQUE DES FLUIDES

DYNAMIQUE DES FLUIDES PSI Bizeux Ch. DF5 : Exemples de bilans en dynamique des fluides 54 CHAPITRE DF5 D EXEMPLES DE BILANS EN DYNAMIQUE DES FLUIDES. INTRODUCTION Jusqu à pésent, nous n avons étudié que de la dynamique locale

Plus en détail

Conservation de l'énergie & forces dissipatives

Conservation de l'énergie & forces dissipatives Mec.8 Consevation de l'énegie & foces dissipatives Mec.8.1 But de la manipulation Le but de la manipulation est la véification du gand pincipe de consevation de l'énegie. On fea la distinction ente la

Plus en détail

Premier problème : Dimensionnement d'un puits canadien

Premier problème : Dimensionnement d'un puits canadien PSI samedi, 5 mas 017 016/017 DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 6 8h00 1h00 4 heues Calculatices autoisées NB: Le candidat attachea la plus gande impotance à la claté, à la pécision et à la concision de la

Plus en détail

MECANIQUE DYNAMIQUE D UN SOLIDE EN ROTATION EQUILIBRAGE. 1 Etude dynamique d un solide en rotation autour d un axe fixe O G

MECANIQUE DYNAMIQUE D UN SOLIDE EN ROTATION EQUILIBRAGE. 1 Etude dynamique d un solide en rotation autour d un axe fixe O G Sciences Indusielles Dynamique d un solide en otation - Equilibage MECANIQUE DYNAMIQUE D UN SLIDE EN RTATIN EQUILIBRAGE Etude dynamique d un solide en otation autou d un axe fixe Paamétage du poblème :

Plus en détail

4.3 V, V et énergie potentielle U associés aux charges ponctuelles.

4.3 V, V et énergie potentielle U associés aux charges ponctuelles. 4.3, et énegie potentielle U associés aux chages Nous avons vu qu il y avait une difféence de potentiel ente deux points dans un champ électique. Nous savons que nous pouvons utilise cette difféence de

Plus en détail

Porte d autobus - Corrigé

Porte d autobus - Corrigé Pote d autobus - Coigé Q.1. On isole la pièce 3 et on effectue le Bilan des Actions Mécaniques Extéieues (BAME). Solide 3 = solide en équilibe sous l action unique de 3 glisseus alos les ésultantes des

Plus en détail

Année Universitaire UFR SSMT. Licence 2 PC, EEM, EEAI. ELECTOMAGNETISME 1 ère Session Durée 2heures

Année Universitaire UFR SSMT. Licence 2 PC, EEM, EEAI. ELECTOMAGNETISME 1 ère Session Durée 2heures Année Univesitaie 2012-2013 UFR SSMT Licence 2 PC, EEM, EEAI ELECTOMAGNETISME 1 èe Session Duée 2heues Execice 1 : Champ magnétique cée pa un câble coaxial On considèe un câble coaxial infini cylindique

Plus en détail

MP 2016/2017 Sciences Physiques 1

MP 2016/2017 Sciences Physiques 1 MP 016/017 Sciences Physiques 1 DM n 1 : patie I obligatoie pou tout le monde, patie II obligatoie pou les 5/, patie III facultative (les 3/ peuvent bien évidemment faie les deu denièes paties) Pou maque

Plus en détail

Calculatrice autorisée. Les annexes 1 et 2 (pages 4/5 et 5/5) sont à rendre avec la copie. I ÉTUDE D UN CHAUFFE-EAU ALIMENTÉ EN TRIPHASÉ

Calculatrice autorisée. Les annexes 1 et 2 (pages 4/5 et 5/5) sont à rendre avec la copie. I ÉTUDE D UN CHAUFFE-EAU ALIMENTÉ EN TRIPHASÉ BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE -- SESSION 2007 SERIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE SPÉCIALITÉ : CHIMIE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS Épeuve : PHYSIQUE - CHIMIE PHYSIQUE Duée 2 h Coefficient

Plus en détail

Mécanisme de mise en mouvement de porte de Jet.

Mécanisme de mise en mouvement de porte de Jet. Sciences Industielles Filièe MP, PSI, PT Mécanisme de mise en mouvement de pote de Jet. TD Statique Pote avions Desciption du système Le schéma cinématique modélise patiellement le mécanisme d ouvetue

Plus en détail

COUR S G ENIE M EC ANIQUE PRINCIPE FONDAMENTAL DE LA STATIQUE 3 E SC T EC H I RAPPEL: I.1 Définition d une force :

COUR S G ENIE M EC ANIQUE PRINCIPE FONDAMENTAL DE LA STATIQUE 3 E SC T EC H I RAPPEL: I.1 Définition d une force : OUR S G ENIE M E NIQUE PRINIPE ONDMENTL DE L STTIQUE E S T E H I RPPEL: I. Définition d une foce : Il faut que j appenne Une foce est un vecteu défini pa : Son point d application Son sens Sa diection,

Plus en détail

(O.Granier) Le champ magnétique. Le théorème d Ampère. Olivier GRANIER

(O.Granier) Le champ magnétique. Le théorème d Ampère. Olivier GRANIER O.Ganie Le champ magnétique Le théoème d Ampèe Olivie GRANER Énoncé du théoème d Ampèe Le théoème d Ampèe est «l équivalent» du théoème de Gauss. l pemet de calcule le champ magnétique céé pa une distibution

Plus en détail

Chapitre 4. Le potentiel électrique

Chapitre 4. Le potentiel électrique Chaite 4 Le otentiel électique Objectif intemédiaie 2.4 Connaîte la notion de otentiel électique, uis l'emloye en ésence de distibutions de chages onctuelles de distibutions de chages continues. Le otentiel

Plus en détail

SYSTEME DE PARTICULES DYNAMIQUE DU SOLIDE

SYSTEME DE PARTICULES DYNAMIQUE DU SOLIDE Physique Généale SYSTEME DE PARTICULES DYNAMIQUE DU SOLIDE TRAN Minh Tâm Table des matièes Loi de Newton pou un ensemble de paticules 73 Quelques exemples simples...................... 73 Le cente de masse

Plus en détail

- 1 - MPSI-PCSI. Mécanique 1ère Période. Cours de Cinématique du Point et du Solide. D.Feautrier

- 1 - MPSI-PCSI. Mécanique 1ère Période. Cours de Cinématique du Point et du Solide. D.Feautrier - 1 - MPSI-PCSI Mécanique 1èe Péiode Cous de Cinématique du Point et du Solide D.Feautie - 2-1 Pésentation Pou compende et amélioe éventuellement un mécanisme éel, il faut d abod le modélise, afin de pouvoi

Plus en détail

( ) = M O F ext ( ) ( ) car référentiel en translation ( ) ( ) = Γ ( O' ) O' M. Γ i,ent( R' / R ) ω = 2π CORRECTION DL2 : BENNE DE TELEPHERIQUE

( ) = M O F ext ( ) ( ) car référentiel en translation ( ) ( ) = Γ ( O' ) O' M. Γ i,ent( R' / R ) ω = 2π CORRECTION DL2 : BENNE DE TELEPHERIQUE CORRECION DL : BENNE DE ELEPHERIQUE I. Péliminaie : 1. avec des notations classiques : d L O ( S / R dt. a F ie = ma A / R R = M O( F ext + Γ ext ca éféentiel en tanslation b R étant en tanslation pa appot

Plus en détail

CHUTE D UN SOLIDE DANS UN CHAMP DE PESANTEUR UNIFORME

CHUTE D UN SOLIDE DANS UN CHAMP DE PESANTEUR UNIFORME CHAPITRE P11 CHUTE D UN SOLIDE DANS UN CHAMP DE PESANTEUR UNIFORME I) DÉFINITIONS. 1) Poids d un solide et champ de pesanteu 2) Champ de pesanteu unifome 3) Chute II) ÉTUDE DE LA CHUTE LIBRE 1) Étude expéimentale

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Eléments de statique des fluides. Olivier GRANIER

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Eléments de statique des fluides. Olivier GRANIER Lycée Clemenceau PCSI 1 (O.Ganie) Eléments de statique des fluides I Pession dans un fluide 1 Mise en évidence expéimentale des foces pessantes au sein d un fluide : Tous les fluides (liquides ou ga) execent

Plus en détail

Éléments d'électromécanique

Éléments d'électromécanique Éléments d'électomécanique «Il faut ête constamment dans une elative désoganisation, en pete d équilibe constante. Vous avez fait du ski? C est le même mécanisme La condition du mouvement, c est d ête

Plus en détail

Transferts de puissance sous régime sinusoïdal triphasé

Transferts de puissance sous régime sinusoïdal triphasé Tansfets de puissance sous égime sinusoïdal tiphasé Pésentation Patout dans le monde, la puissance électique est majoitaiement tanspotée sous égime sinusoïdal pa des systèmes de tensions tiphasées. ous

Plus en détail

Chapitre 2: CINEMATIQUE DU POINT

Chapitre 2: CINEMATIQUE DU POINT I - DÉFINITIONS : Chapite : CINEMATIQUE DU POINT La mécanique est une banche de la physique qui s'intéesse aux mouvements et aux changements des positions des objets physiques. A - La cinématique : Elle

Plus en détail

II STATIQUE DES FLUIDES

II STATIQUE DES FLUIDES Univesité aul Sabatie - FSI II STTIQUE DES FLUIDES pès avoi étudié les popiétés généales des fluides, nous abodons ici le domaine des fluides en équilibe statique, ou encoe des fluides au epos. (pas d

Plus en détail

MACHINE A EQUILIBRER : Eléments de correction à travailler et compléter.

MACHINE A EQUILIBRER : Eléments de correction à travailler et compléter. MCHINE EQUILIRER : Eléments de coection à tavaille et compléte. Q 1-1-1 et 1-1- X X Liaison linéaie annulaie en : Liaison otule en : Y Z, ( x,y,z ) Z, ( x,y,z ) Q1-1-3 Déplacement des toseus en. Puis les

Plus en détail

Théorème de l Energie Cinétique

Théorème de l Energie Cinétique Cous 4 - Théoème de l Enegie Cinétique Théoème de l Enegie Cinétique Réel Modèle Moteu y Moteu x Capteu optique Exemple d état de suface mesué uface à mesue La ugosimétie est la mesue de l état de suface

Plus en détail

Examen d électricité (juin 2010)

Examen d électricité (juin 2010) Examen d électicité (juin 0) Calculette, dictionnaie de langue et feuille A4 manuscite autoisée Téléphone potable intedit Rende les copies Radioactivité et Electicité su des feuilles sépaées Les 4 execices

Plus en détail

DYNAMIQUE. Devoir de synthèse Seul document autorisé : formulaire personnel. Arbre de transmission principal et trompette de liaison

DYNAMIQUE. Devoir de synthèse Seul document autorisé : formulaire personnel. Arbre de transmission principal et trompette de liaison e Cycle - ème année 8 Juin 5 DYNAMIQUE Devoi de synthèse Seul document autoisé : fomulaie pesonnel Etude des mouvements de tangage d une tansmission de puissance d hélicoptèe Roto pincipal Moteu Roto aièe

Plus en détail

DISPOSITIF DE REGLAGE DE L INCIDENCE DES PALES D HELICOPTERE

DISPOSITIF DE REGLAGE DE L INCIDENCE DES PALES D HELICOPTERE CPGE / Sciences Industielles pou l Ingénieu DISPOSITIF DE REGLAGE DE L INCIDENCE DES PALES D HELICOPTERE Pésentation Un hélicoptèe cée sa potance gâce au mouvement de otation du oto pincipal entaîné à

Plus en détail

Leçon n 6 : Magnétostatique

Leçon n 6 : Magnétostatique 1/16 Leçon n 6 : Magnétostatique 1. LE CHAMP MAGNÉTIQUE ET SON ACTION SUR DES COURANTS 1.1. Intoduction Les effets magnétiques (liés aux substances aimantées) sont connus depuis des siècles. Ils coespondent

Plus en détail

LE RESSAUT HYDRAULIQUE

LE RESSAUT HYDRAULIQUE ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES, ÉCOLES NATIONALES SUPÉRIEURES DE L AÉRONAUTIQUE ET DE L ESPACE, DE TECHNIQUES AVANCÉES, DES TÉLÉCOMMUNICATIONS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE SAINT-ÉTIENNE, DES

Plus en détail

TENSIONS ET COMPRESSIONS DANS DES CORPS EN ROTATION

TENSIONS ET COMPRESSIONS DANS DES CORPS EN ROTATION A 005 PHYS. I ÉCLE NATINALE DES PNTS ET CHAUSSÉES, ÉCLES NATINALES SUPÉRIEURES DE L'AÉRNAUTIQUE ET DE L'ESPACE, DE TECHNIQUES AVANCÉES, DES TÉLÉCMMUNICATINS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE SAINT-ÉTIENNE,

Plus en détail

TP HF Manipulation 4 ANTENNES HYPERFREQUENCES

TP HF Manipulation 4 ANTENNES HYPERFREQUENCES TP HF Manipulation 4 NTENNES HYPEFEQUENES I. Intoduction Une antenne est un dispositif assuant la tansmission ente une onde électomagnétique se popageant en espace libe et une onde guidée dans une ligne

Plus en détail

COURANT CONTINU, MULTIMETRES, THEOREME DE THEVENIN... a) On considère le montage ci-dessous. Déterminer les intensités des courants I, I 1 et I 2.

COURANT CONTINU, MULTIMETRES, THEOREME DE THEVENIN... a) On considère le montage ci-dessous. Déterminer les intensités des courants I, I 1 et I 2. OUNT ONTINU, MULTIMETES, THEOEME DE THEVENIN... 1 Execice 1 a) On considèe le montage cidessous. Détemine les intensités des couants I, I 1 et I 2. p I ' I1 I 2 (E, ) 1 2 ' b) Si pou une aison quelconque,

Plus en détail

Travaux pratiques débutants TPD Expérience N o 31. Cycle d hystéresis. Assistant responsable Oscar Cubero (217) 1 novembre 2006

Travaux pratiques débutants TPD Expérience N o 31. Cycle d hystéresis. Assistant responsable Oscar Cubero (217) 1 novembre 2006 Tavaux patiques débutants TPD Expéience N o 31 Cycle d hystéesis Assistant esponsable Osca Cubeo (217) 1 novembe 2006 Résumé Cette expéience pemet de mesue le cycle d hystéesis et la peméabilité d un matéiel

Plus en détail

Choc élastique et référentiel du centre de masse

Choc élastique et référentiel du centre de masse Choc élastique et éféentiel du cente de masse Pa Pascal Rebetez Septembe 0 RÉSUMÉ Nous considéons dans cet aticle le choc élastique de deux disques et étudions les conditions que doivent satisfaie les

Plus en détail

Etude d'une famille de renvois d angle de précision

Etude d'une famille de renvois d angle de précision Etude d'une famille de envois d angle de pécision Le sujet compote 8 pages de texte et 3 documents Pésentation des envois d angle de pécision Liste des figues et documents : Page de gade : Pésentation

Plus en détail

Chapitre 2.7 Le potentiel électrique et les conducteurs

Chapitre 2.7 Le potentiel électrique et les conducteurs hapite.7 Le potentiel électique et les conducteus Le potentiel dans un conducteu en équilibe électostatique Nous savons que le champ électique E v à l intéieu d un conducteu est toujous nul à l équilibe

Plus en détail

I. Les trois lois de Kepler :

I. Les trois lois de Kepler : CHAPITRE N 3 PARTIE B MOUVEMENTS DES SATELLITES ET DES PLANETES TS I. Les tois lois de Keple : Au XVIIème siècle, Johannes Keple (1571-1630) constate que les planète tounent autou du soleil selon des tajectoies

Plus en détail

Lois de l électrocinétique dans l ARQS

Lois de l électrocinétique dans l ARQS Lois de l électocinétique dans l QS oection PS 01 01 Lois de l électocinétique dans l QS Execice auto-coectif 1 : ouant intensité et puissance dans une ésistance alcule la puissance dissipée dans une ésistance

Plus en détail

Partie A : DETECTION. Donc Δλ <0, c est donc le spectre III où Δλ= λ - λo <0 car λo >λ Cela correspond à l instant A où Vr est négative

Partie A : DETECTION. Donc Δλ <0, c est donc le spectre III où Δλ= λ - λo <0 car λo >λ Cela correspond à l instant A où Vr est négative Patie A : DETECTION 1-Faie coesponde les instants A, B et C avec les 3 configuations 1, 2 et 3 et avec les 3 décalages spectaux I, II et III. Justifie pou un seul des 3 cas. instants configuation décalage

Plus en détail

Travaux Dirigés de M 1

Travaux Dirigés de M 1 TD M 1 Coection PCSI 2 2013 2014 Tavaux Diigés de M 1 Execice 1 : Déplacement d un point matéiel le long d une came Un point matéiel A est asteint à se déplace dans le plan x d un éféentiel R, le long

Plus en détail

DYNAMIQUE DES FLUIDES

DYNAMIQUE DES FLUIDES DYNAMIQUE DES FLUIDES 1 Décollage d un Aibus A80 a) Calcule sa vitesse au décollage au niveau de la me, à une tempéatue de 0 C, pou une masse de 1 tonnes, une suface potante de 85 m et un coefficient de

Plus en détail

une balle de base-ball pour se délasser. Qu arrive-t-il à mesure que le jeu progresse?

une balle de base-ball pour se délasser. Qu arrive-t-il à mesure que le jeu progresse? Execices 6.1 La loi de l action et de la éaction Execices Chapite 1 Pou se déplace los de leus soties dans l espace, les astonautes se sevent de populseus potatifs qu ils fixent à leu dos. Une fois sa

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2005-2006 Devoi n 6 CONVERSION DE PUISSANCE Patie I MOTEUR A COURANT CONTINU COMMANDE PAR UN HACHEUR On appelle (figue 1) le schéma équivalent du moteu à couant continu à excitation sépaée : u epésente

Plus en détail

Outils mathématiques

Outils mathématiques Themodnamique - Chapite 0 LES COAISSACES - Déivées patielles Déinition : Soit une onction de deu vaiables et La déivée patielle pa appot à de la onction est la onction des deu vaiables et, notée, telle

Plus en détail

ENVELOPPE SPHÉRIQUE SOUMISE À UNE PRESSION INTÉRIEURE

ENVELOPPE SPHÉRIQUE SOUMISE À UNE PRESSION INTÉRIEURE ENVELOPPE SPHÉRIQUE SOUMISE À UNE PRESSION INTÉRIEURE On considèe une enveloppe sphéique, homogène, de ayon intéieu a, de ayon extéieu b. Le matéiau qui la constitue est élastique pafaitement plastique,

Plus en détail

III - Approximation de l optique géométrique - rayon lumineux.

III - Approximation de l optique géométrique - rayon lumineux. III - Appoimation de l optique géométique - aon lumineu. Un faisceau lumineu de lage section peut ête, à l aide de diaphagmes, amené à un pinceau étoit. n peut mathématiquement idéalise ce pinceau pa une

Plus en détail

Navier-Stokes : écoulements souterrains et lubrification

Navier-Stokes : écoulements souterrains et lubrification Mécanique des fluides - Bachelo - 206 - TD Navie-Stokes : écoulements souteains et lubification Eecice : écoulement dans les milieu poeu satués, loi de Dac A En 856, l ingénieu Hen Dac s intéessait à l

Plus en détail

Partie construction mécanique

Partie construction mécanique BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électonique Session 2007 Étude des systèmes techniques industiels AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE Patie constuction mécanique Duée conseillée

Plus en détail

TS Physique Cassini a rendez-vous avec Saturne Exercice résolu

TS Physique Cassini a rendez-vous avec Saturne Exercice résolu P a g e 1 T Physique Cassini a endez-ous aec atune Execice ésolu Enoncé Les tois paties sont indépendantes. La planète atune est entouée de nombeux satellites et anneaux. Données : - Distance oleil-atune

Plus en détail

harmonique simple F s v y 1 ke Le travail L énergie cinétique L énergie potentielle du ressort

harmonique simple F s v y 1 ke Le travail L énergie cinétique L énergie potentielle du ressort Chapite.4 L énegie et le ouveent haonique siple Le tavail Nous avons déini le tavail W dans le cous de écanique coe étant l action d applique une oce F su un cetain déplaceent s. Physiqueent, le tavail

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le théorème de Gauss. Olivier GRANIER

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le théorème de Gauss. Olivier GRANIER Lycée Clemenceau PCI (O.Ganie Le théoème de Gauss Olivie GANIE Définition : I Flux du champ électostatique oit un champ électostatique défini dans un domaine de l espace. uface (Σ (C oienté n E ( θ uface

Plus en détail

) de ce plan et un nombre réel positif r. Un point P = ( x P

) de ce plan et un nombre réel positif r. Un point P = ( x P Mathématiques e Niv. et Toisième patie : Géométie Théoie chapite 4 HAPITRE 4 ERLES 4. Equation d'un cecle donné pa son cente et son ayon 4.. Equation catésienne d'un cecle Nous savons déjà qu'un cecle

Plus en détail

Objectifs : Connaître la constitution d un condensateur, analyser son fonctionnement et connaître les lois d associations de condensateurs.

Objectifs : Connaître la constitution d un condensateur, analyser son fonctionnement et connaître les lois d associations de condensateurs. hapite 6 : LES ONDENSTERS Objectifs : onnaîte la constitution d un condensateu, analyse son fonctionnement et connaîte les lois d associations de condensateus. I onstitution et symbole : Le condensateu

Plus en détail

OSCILLATEUR LINÉAIRE

OSCILLATEUR LINÉAIRE OSCILLAEUR LINÉAIRE ) Définition Un oscillateu linéaie est un point atéiel asteint à se déplace su une doite fixe dans (R) galiléen et souis à une foce attactive ves un point fixe O, d'intensité popotionnelle

Plus en détail

β est un angle inscrit

β est un angle inscrit HAPITRE 4 : ERLES 4.1 Définitions Un cecle Γ est un ensemble de point situés à une distance donnée d'un point fixe. Le point fixe est le cente et la distance donnée le ayon du cecle. est le cente et un

Plus en détail

ÉLECTROMAGNÉTISME. Partie I

ÉLECTROMAGNÉTISME. Partie I Spé ψ 2011-2012 Devoi n 2 ÉLECTROMAGNÉTISME Patie I DISTRIBUTIONS ORTHORADIALES DE COURANT ÉLECTRIQUE On cheche à détemine le champ magnétique céé pa diveses distibutions othoadiales de couant électique

Plus en détail

ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE

ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE Spé ψ 2011-2012 Devoi n 5 ÉLCTRONQU D PUSSANC PART MOTUR LCTRQU A COURANT CONTNU T SA COMMAND Le pincipe de la convesion d énegie électique en énegie mécanique epose su une inteaction champ magnétique-couant

Plus en détail

Travail, Puissance et Energie

Travail, Puissance et Energie Chaite IV Tavail, uissane et negie I Tavail d une foe I 1 oe onstante su un délaement etiligne Soit une foe onstante agissant su un oint matéiel Sous l effet de, se délae ente les oints et a définition,

Plus en détail

Q U A N T I F I C A T I O N DE L E N E R G I E D A N S L A T O M E D H Y D R O G E N E

Q U A N T I F I C A T I O N DE L E N E R G I E D A N S L A T O M E D H Y D R O G E N E ARCHITECTURE DE LA MATIERE : Lycée F.BUISSON PTSI De la classification péiodique à la stuctue électonique de l atome Q U A N T I F I C A T I O N DE L E N E R G I E D A N S L A T O M E D H Y D R O G E N

Plus en détail

Etude d un système à l équilibre

Etude d un système à l équilibre Etude d un système à l équilibe 1 Intoduction Le but de ce chapite est d intoduie une technique pemettant de calcule les pobabilités qu un système physique soit dans un état donné du système. Cela étant

Plus en détail

TD Equilibrage. voiture par ajout de Précision de l équilibrage Balourd inférieur à 5 N masselottes Nombre de masselottes 2

TD Equilibrage. voiture par ajout de Précision de l équilibrage Balourd inférieur à 5 N masselottes Nombre de masselottes 2 TD Equilibage Compétences tavaillées : Détemine la fome de la matice d'inetie à pati de la géométie. Détemine tout ou patie du toseu cinétique d un solide pa appot à un aute. Détemine tout ou patie du

Plus en détail

ÉNERGIE ÉLECTROMAGNÉTIQUE

ÉNERGIE ÉLECTROMAGNÉTIQUE ÉNERGIE ÉLECTROMAGNÉTIQUE Le champ électomagnétique agit su les chages mobiles et peut leu tansfée de l énegie (ex : mise en mouvement des chages de l antenne éceptice d un écepteu adio, effet joule dans

Plus en détail

ETUDE D'UN MONTAGE DE ROULEMENT

ETUDE D'UN MONTAGE DE ROULEMENT Sciences Indusielles Sujet : Enoncé INETIQUE DES SYSTEMES MTEIELS ETUDE D'UN MONTGE DE OULEMENT Sciences industielles Page Jacques ÏHE Jean-Mac HÉEU EduKlub S.. Tous doits de l auteu des œuves ésevés.

Plus en détail

Statistique descriptive

Statistique descriptive Index 1 page 180 Diagamme en boîte... 1 page 181 Mesue une dispesion... page 181 minimise une dispesion... 5 4 page 181 Le symbole Σ.... 6 TP page 189 Effet de stuctue... 7 10 page 191... 9 16 page 19

Plus en détail

LES VECTEURS EXPLICITATION CONDITIONS

LES VECTEURS EXPLICITATION CONDITIONS ICHE DE PRÉSENTATION ICHE DE PRÉSENTATION ICHE DE PRÉSENTATION OBJECTI(S) Tace un vecte V. Détemine ses coodonnées. Calcule sa mese. Effectue des opéations s les vectes. Ête capable à l'issue des tavaux.

Plus en détail

ETUDE D UN ASCENSEUR

ETUDE D UN ASCENSEUR Mise en situation ETUDE D UN ASCENSEUR Les ascenseus se distinguent, ente autes, pa le type de taction utilisé pou déplace la cabine : Déplacement pa teuil : Une poulie de taction est actionnée pa un moto-éducteu.

Plus en détail

Forces de frottement (ou friction)

Forces de frottement (ou friction) oces de fottement (ou fiction) oces execées su un cops pa: le fluide (gaz ou liquide) dans lequel il se déplace tout aute cops aec lequel il est en contact et pa appot auquel il se déplace (ou pouait se

Plus en détail

LES QUATRE PARTIES DE L EXERCICE SONT INDEPENDANTES. Dans cette partie, on travaillera dans le référentiel géocentrique, supposé galiléen.

LES QUATRE PARTIES DE L EXERCICE SONT INDEPENDANTES. Dans cette partie, on travaillera dans le référentiel géocentrique, supposé galiléen. Page 1 su 5 S Physique On a maché su la Lune (patiel) Execice ésolu - Enoncé En 1954, egé, publie deux albums des aventues de intin : «Objectif Lune», et «On a maché su la Lune». Dans cette nouvelle aventue,

Plus en détail

CINEMATIQUE ANALYTIQUE

CINEMATIQUE ANALYTIQUE TD ENSIBS MEC101 Mécanique des systèmes et des milieux défomables CINEMATIQUE ANALYTIQUE 1/9 1. Execice: Poblème D taité de façon analytique : ROUE DE VELO Etude du mouvement d un point M de la oue de

Plus en détail

TD N 1 : Centre d inertie, Aire, Volume

TD N 1 : Centre d inertie, Aire, Volume Execice 1 : TD N 1 : Cente d inetie, Aie, olume Détemine la suface et l aie du cône d axe ( ; ) dont on a epésenté la demi-section cidessous : a Execice : Détemine la suface et l aie du toe d axe ( z ;

Plus en détail

MÉCANIQUE DES FLUIDES

MÉCANIQUE DES FLUIDES Spé 2001-2002 Devoi n 3 MÉCANIQUE DES FLUIDES Patie I MODELE METEOROLOGIQUE Un point M situé dans l'atmosphèe est epéé pa ses coodonnées x,,z dans le epèe teeste local (Oxz ) dont l'oigine O se touve dans

Plus en détail

Mouvements de particules chargées dans des champs électriques et magnétiques

Mouvements de particules chargées dans des champs électriques et magnétiques Mouvements de paticules chagées dans des champs électiques et magnétiques I Champ électique seul : 1 - Analogie fomelle : On considèe une paticule chagée ponctuelle M (+ q) de masse m en mouvement dans

Plus en détail

Chapitre 4.1 La cinétique de rotation

Chapitre 4.1 La cinétique de rotation Chapite 4.1 La cinétique de otation La dynamique du cops igide Un cops igide est un système de N paticules dont la distance ente chaque paie de paticules doit ête maintenue constante gâce à des foces intenes.

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Potentiels et champs électrostatiques. Olivier GRANIER

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Potentiels et champs électrostatiques. Olivier GRANIER Lycée Clemenceau CSI (O.Ganie) otentiels et champs électostatiques Olivie GRANIER INTRODUCTION Électostatique Électomagnétisme (Équations de Maxwell, fin XIX ème siècle) Magnétostatique hénomènes d induction

Plus en détail

IUT Génie Civil 1 ère année. TP de RdM. Flambement Flambage DeltaLab

IUT Génie Civil 1 ère année. TP de RdM. Flambement Flambage DeltaLab IUT Génie Civil 1 èe année N 2 Page: 1 Flambement Flambage DeltaLab Goupe: Noms / Pénoms: Date: Note / Remaques: Objectifs du TP Losqu une pièce en fome de poute ectiligne subit un effot axial coissant,

Plus en détail

Physique Générale IV lundi 7 juillet 2003 Séance de révisions n 2

Physique Générale IV lundi 7 juillet 2003 Séance de révisions n 2 Phsique Généale IV lundi 7 juillet Séane de évisions n Exeie Pession de adiation su une sphèe Lévitation (Ondes életomagnétiques) Los de la séane d exeies, nous avons vu que les photons possèdent une quantité

Plus en détail

Chap. 11 : Étude du cas de mouvements plans Exercices

Chap. 11 : Étude du cas de mouvements plans Exercices Teminale S Physique Chapite 11 : Étude du cas de mouvements plans Pae 1 su 10 Chap 11 : Étude du cas de mouvements plans Eecices Eecice n p65 Pou détemine la valeu de v 0, il suffit de mesue la composante

Plus en détail

CHAMP DE GRAVITATION.

CHAMP DE GRAVITATION. CHAMP DE GRAVITATION. Intoduction : Apès avoi monté une analogie ente les champs de gavitation et les champs électostatiques (champs newtoniens), nous allons explicite leus popiétés communes, pemettant

Plus en détail