Évaluation qualitative de la fiabilité du Test de Flexion Debout

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Évaluation qualitative de la fiabilité du Test de Flexion Debout"

Transcription

1 Article origial 2 (p=0,05) a Évaluatio qualitative de la fiabilité du Test de Fleio Debout Cyril Clouzeau 1* Reaud Allard 1 Étiee Varla 1 Qualitative assessmet of the tadig Forward-Fleio Test s (TF) reliability Abstract 1 Uité Recherche IOstéo Lyo, Limoest, Frace * Correspodace Aim: We tested the way the TF is carried out, aimig to assess how it ca be reproduced ad what potetial for diagosis it gives; kowig that osteopaths sometimes disagree o it. Methods: 256 volutary asymptomatic subjects were tested with the TF. ubject positio was stadardized, with series of precise feet positioig, ad two practitioers blided to each other. Results: the 57.8% matchig rate ad the 0.12 mea Kappa coefficiet calculatio are iflueced by the subject s feet positioig ad geder, while posterior thigh muscle tesio is ot relevat. The FT s reliability is doubled if tested i a stadardized positio, o a male subject. the the highest Kappa value ca be foud κ=0,37 [0,18-0,57] (p<0,001). The Kappa value was ot sigificat for the FT o female subjects. Keywords: tadig Forward Fleio Test, reliability, iter-eamier agreemet, Kappa value Coclusio : The FT is a simple test, easy to realize, thus a iterestig step for the osteopathic cliical screeig. Its reliability is rough but some itereamier agreemet (low) ca be obtaied provided that the feet positioig is stadardized, with a 20cm distace betwee the feet. Realizig the test i a spotaeous positio lesse the reliability. The FT ca still be part of the routie eamiatio, as log as other tests are used to complete it. Mots clés : test de fleio debout, fiabilité, cocordace iter-testeur, coefficiet de kappa 31

2 Évaluatio qualitative de la fiabilité du Test de Fleio Debout Itroductio Tout ostéopathe cliicie doit réaliser des tests fiables pour permettre u raisoemet hypothético-déductif coduisat à la mise e place d ue stratégie thérapeutique adaptée à so patiet. Les tests de mobilité utilisés e sot pas forcémet soumis à ue évaluatio de leur performace, puisque ous maquos de doées épidémiologiques, comme la prévalece, qui permettrait d évaluer leurs valeurs prédictives positive et égative. Dès lors, la justificatio de la fiabilité d u test repose souvet sur l accord etre les ostéopathes, sur la sesibilité propre du thérapeute ou les choi de so école de formatio. Le Test de Fleio Debout (TFD) décrit par Fred Mitchell das les aées 1920 [1], a été développé par so fils, Fred Mitchell Jr, e tat que test dyamique du mouvemet des iliums. Chargé d u rôle pré-diagostique, il reseige sur la potetielle dysfoctio ilio-sacrée de l ue des deu articulatios sacro-iliaques. imple, pratique et courammet eseigé, il est ue étape das la pédagogie de l ostéopathie et costitue ue première méthode relativemet facile pour évaluer le bassi. Pourtat sa fiabilité est critiquée par les ostéopathes dès la fi de leurs études. E l absece de test dit «Gold tadard», et de doées épidémiologiques sur la réalité des dysfoctios ostéopathiques, il est possible d évaluer la reproductibilité du TFD. Le Test de Fleio Debout Das la littérature, o retrouve le Test de Fleio Debout sous différetes appellatios : tadig Fleio Test [2], Overtake Pheomeo [3], Vorlauf Test [4], sige de Piedallu debout [5], test des pouces motats [6] et test de Bassai [7]. Les coditios de réalisatio sot relativemet simples, puisque le sujet, debout, les bras relâchés le log du corps, réalise ue fleio atérieure du troc, e commeçat par erouler la tête sas plier les geou. Il réalise ue atéfleio au maimum de ses possibilités, sas forcer i produire de mouvemet parasite, e respectat le pla sagittal, das ue positio médiae. Pour Fred Mitchell, lors d u TFD les pieds doivet être écartés de 10 à 15 cm afi que les talos soiet à l aplomb des acétabulums [1]. Il idique égalemet que le TFD est susceptible d être modifié par la tesio iégale ou ecessive des muscles postérieurs de la cuisse. Das ce cas, il est coseillé de tester la tesio de ces muscles, de les traiter, puis de refaire le TFD. Recommadatios pour la réalisatio habituelle du TFD Le testeur se tiet debout derrière le patiet, la pulpe de chaque pouce sous la face iférieure de l Epie Iliaque Postéro-upérieure (EIP) homolatérale, e cotact osseu, pour permettre au différets praticies d avoir u repère visuel et tactile le plus objectif possible. Le résultat du TFD s iterprète égativemet si le mouvemet des deu EIP est idetique à droite et à gauche, où elles restet aligées sychroes et symétriques pedat toute la fleio atérieure du sujet. E cas de différece de hauteur relative supérieure à 1 cm, le TFD est déclaré positif du côté du pouce motat. La otio cetimétrique utilisée est parfois justifiée comme état la largeur d u travers de doigt, pouvat égalemet être l uité de mesure relative du TFD. Lors d ue étude prélimiaire de faisabilité, ous avos costaté ue variabilité das la réalisatio et surtout lors de l iterprétatio du TFD par les différets testeurs : certais se fiaiet à leurs sesatios tactiles et perceptio du pouce motat alors que d autres se fiaiet au repères visuels. Nous avos discuté de la méthode de mesure pour qu elle soit la même pour chaque testeur, et das le but de limiter l actio de la mise e tesio de la peau et des tissus superficiels apoévrotiques lombaires pouvat ifluecer l appréciatio du mouvemet réel des EIP. Efi, le resseti des sujets quat à la pressio eercée idiquait ue variabilité d u testeur à l autre. Il a été coveu d eercer ue pressio suffisate pour avoir le resseti de cotact osseu. Après ue série de pré-test afi de coordoer la réalisatio du TFD etre les testeurs et de détermier les critères de positivité du TFD, ous avos reteu deu pricipau paramètres idicatifs : --il est cosidéré positif e cas de mouvemet différetiel etre les EIP droite et gauche, matérialisé par la positio des pouces du testeur. Il s agit d u critère visuel matérialisé par ue différece de hauteur relative etre les deu pouces supérieure ou égale à 1 cm etre la positio iitiale et la positio fiale du test avec tout au log du test ue voloté de pressio idetique eercée par les pouces e cotact dit «osseu» avec l EIP ; --o cosidère que la dysfoctio est du côté de l EIP débutat so mouvemet plus rapidemet que so homologue, idiquat la potetielle dysfoctio de ce même ilium homolatéral. O parle de pouce motat du côté de la potetielle dysfoctio ilio-sacrée. Justificatio de l étude U des critères de fiabilité d u test repose sur sa capacité à doer la même coclusio à plusieurs reprises, permettat d idetifier ue caractéristique, pour adopter u comportemet cliique cocordat d u praticie à l autre. Nous avos choisi de vérifier la proportio de cocordaces iter et itra testeur, et de calculer le coefficiet de cocordace Kappa de Cohe (κ) compris etre les valeurs -1 et +1. La valeur 0 correspod à ue corrélatio idetique à celle recotrée par hasard, la valeur -1 idique u désaccord absolu, et +1 u accord parfait etre les testeurs. Ladis et Koch [8] proposet ciq itervalles de valeurs correspodat au iveau d accords suivats : --etre 0,00 et 0,20 : accord très faible ; --etre 0,21 et 0,40 : accord faible ; --etre 0,41-0,60 : accord modéré ; 32 2 (p=0,05) a

3 Évaluatio qualitative de la fiabilité du Test de Fleio Debout --etre 0,61-0,80 : accord fort ; --etre 0,81-1,00 : accord presque parfait. La littérature présete d importates variabilités de résultats etre les études. Des coefficiets de cocordaces variet de 43,7 % das l étude de Potter et Rothstei [9], à 52 % das l étude de Bowma et Gribble [10]. Les κ offret ecore plus de variabilité, puisque ous trouvos chez Frasoo et Legad [11] u résultat idiquat u accord importat etre les praticies avec u κ de 0,62 alors que Vicet-mith et Gibbos [12] ot observé u κ de 0,09 idiquat u accord etrêmemet faible etre les 10 testeurs de leur étude. D autres auteurs proposet des résultats covergets vers u accord faible, avec u κ de 0,23 pour Bowma et Gribble [10], 0,29 pour Va Der Wurff et al. [13], et 0,11 pour Va Deurse et al. [14]. Pour Vicet-mith et Gibbos la cocordace itra-opérateur du TFD varie etre 0,16 et 0,72 sur des sujets asymptomatiques. Das l étude de Paumard [15], le κ est de 0,29 [IC 95 % : 0,05-0,41]. Devat cette variabilité des méthodes et des résultats, il ous a semblé importat de réaliser ue étude pilote, simple, eploratoire de la fiabilité du TFD, iter-testeur e foctio de la positio du sujet afi de proposer des suggestios applicables e pratique cliique. de o-iclusio a été vérifiée à partir des déclaratios des sujets. Quatre sujets ot été eclus pour des caractéristiques aatomiques etraiat des difficultés à repérer les EIP : présece de lipomes, ou surpoids, ce qui assurait pas le positioemet stable des pouces du testeur sur l EIP. Au fial 256 sujets ot été iclus, 146 filles et 110 garços, âgés de 23,1 ± 2,0 as. Matériel de mesure Le recueil des doées a été effectué das ue salle de cosultatio uique, avec le même matériel de mesure, après cosetemet oral du sujet vu le faible iveau de risque de l étude. Les oms, préoms, âge, see, et les autres doées ot été saisis das u tableur Ecel. U ordiateur o coecté à Iteret a été cosacré à cette étude, restat das ue pièce à accès limité pour garatir la sécurité des doées et l isu des testeurs. Nous avos mesuré la distace etre les bords médiau des talos avec ue règle rigide, de type «Maped» et du papier millimétré, pour réaliser le positioemet stadardisé des sujets. La positio de référece a été choisie avec l outil Médical Aalyse Posture (MAP) [16 ] appareil de mesure de posture testé et validé (figure 1). Objectifs de l étude Notre objectif pricipal est d évaluer la cocordace itertesteur du TFD. Nous avos égalemet souhaité pouvoir répodre à ue questio cocerat la méthodologie de la réalisatio du TFD : doit-o laisser le patiet se positioer spotaémet, ou le soumettre à ue positio stadardisée? Matériel et méthode Populatio de l étude L étude a été réalisée das les locau de l Uité Recherche de otre établissemet d eseigemet. 295 étudiats e ostéopathie etre la deuième et la siième aée, présets selo leur caledrier de cours cliique, ot été recrutés afi de costituer u groupe de sujets et répodre au eigeces de sigificativité statistique calculées a priori : 245 sujets à iclure, au coditios bilatérales avec u risque α=0,05 et ue puissace de 0,80. Nous avos utilisé les ressources e lige du site BiostaTGV de l uiversité de Jussieu via le logiciel R. Les sujets devaiet être majeurs, cosetats, e présetat i douleur i gêe au iveau du bassi, dispoibles 30 mi, et s egageat à e divulguer aucue iformatio cocerat l étude. ur les 295 étudiats volotaires iitialemet recrutés, 20 ot été eclus pour scoliose, euf pour port de semelles orthopédiques corrigeat u trouble de la statique du pied, deu pour ligametoplastie du geou récete, u pour maladie de Croh, u pour sacralisatio de L5. La présece de ces critères Figure 1. Outil Médical Aalyse Posture. (Photo des auteurs). Équipe des testeurs Les tests et le recueil de doées ot été cofiés à quatre opératrices ostéopathes, étudiates e siième aée d étude, d âge moye 25 as, dot deu droitières et deu gauchères, pratiquat l ostéopathie depuis deu as das la cosultatio cliique de otre établissemet d eseigemet. Le plaig de l epérimetatio a été orgaisée e foctio des dispoibilités des opérateurs et e s efforçat de respecter ue égalité das la répartitio du temps. Elle a été réalisée du 22 septembre 2011 au 20 javier 2012 par équipes de trois : deu testeurs réalisaiet chacu huit tests successifs sur le même sujet, l u après l autre, e isu, et u observateur réalisait les mesures et recueillait les doées. 33 a 2 (p=0,05)

4 Évaluatio qualitative de la fiabilité du Test de Fleio Debout Protocole epérimetal Pré-tests Ue série de pré-tests a été réalisée pour défiir l écart iitial des pieds des sujets et le pas d augmetatio de l écart pour les si mesures. Nous avos choisi de positioer les sujets avec ue distace iitiale des bords médiau des talos de 4 cm, car ue distace ulle e permettait pas l équilibre de la majorité des patiets. Nous avos choisi d affecter u pas d augmetatio de 6 cm qui permet d eplorer l amplitude afi de détermier «l écart idéal» et de recueillir suffisammet de doées pour effectuer ue aalyse comparative, mais o ehaustive. U pas iférieur aurait eu pour coséquece d effectuer u ombre de tests plus importat, ce qui aurait etraîé u phéomèe d appretissage et de fatigue pour le sujet et le testeur. Déroulemet du recueil de doées pour chaque sujet Chaque testeur a effectué huit TFD successivemet, e débutat par u TFD e positio spotaée, où l observateur mesurait avec ue règle rigide l écart etre les bords médiau des talos, le sujet ayat pour cosige de se teir debout das sa positio de cofort, sas lui avoir doé d idicatio sur l écart et la rotatio des pieds. Le deuième TFD a été réalisé e positio de référece. Le sujet plaçait ses talos sur le MAP, de part et d autre d ue cale de 19,7 cm de largeur, ce qui correspod à u écart de pied type utilisé das la positio radiologique stadard. Les si mesures suivates ot été réalisées avec des écarts successifs iter-talos de 6 cm, à partir d ue positio de 4 cm Tableau I. Tau et coefficiets de cocordace iter testeur sur l effectif global =256 sujets. Écarts talos Cocordace (%) Kappa IC 95% p potaé 54,7 0,06 [-0,07-0,18] N MAP [réf] 64,5 0,17 [0,03-0,31] < 0,02 4 cm 56,6 0,12 [0,00-0,25] N 10 cm 58,2 0,15 [0,02-0,27] < 0,02 16 cm 55,9 0,08 [-0,05-0,21] N 22 cm 59,4 0,16 [0,03-0,28] < 0,02 28 cm 57,0 0,13 [0,00-0,25] < 0,05 40 cm 56,3 0,12 [0,00-0,25] < 0,05 Moyee 57,8 0,12 Tableau II. Répartitio et distributio des latéralités des résultats positifs des TFD. Valeurs eprimées e effectifs (%). Écarts talos TFD + Cocordace TFD + Dte TFD + Gche potaé 154 (60,2) 140 (54,7) 103 (66,9) 51 (33,1) MAP [réf] 178 (69,5) 165 (64,5) 115 (64,6) 63 (35,4) 4 cm 143 (55,9) 145 (56,6) 87 (60,8) 56 (39,2) 10 cm 148 (57,8) 149 (58,2) 83 (56,1) 65 (44,0) 16 cm 156 (60,9) 143 (55,9) 99 (63,5) 57 (36,6) 22 cm 154 (60,2) 152 (59,4) 94 (61,1) 60 (39,0) 28 cm 147 (57,4) 146 (57,0) 96 (65,3) 51 (34,7) 40 cm 136 (53,1) 144 (56,3) 97 (71,3) 39 (28,7) Moyee 152 (59,4) 148 (57,8) 97 (63,7) 55 (36,3) d écart, puis de 10, 16,, 40 cm. Nous avos estimé que 40 cm était la distace maimale acceptable pour que le TFD soit réalisable par les différets morphotypes, correspodat à la largeur des épaules d u adulte mesurat 1,80 m. De l autre côté du MAP, ous avos tracé sur papier millimétré les écarts de pieds pour aider le sujet à se placer (figure 2). Le relevé des 16 mesures par les deu testeurs durait au miimum 15 miutes par sujet. a Figure 2. Positio des pieds sur l outil Médical Aalyse Posture et distaces etre les bords médiau des talos. a : distace de 19,7 cm, b : distace de 40 cm. (Photos des auteurs). Traitemet statistique des doées Les doées ot été saisies das u tableur Ecel et trasmises à u aalyste etérieur, pour gel des doées, vérificatio et aalyse après les avoir codées et aoymisées. Nous avos calculé des coefficiets de kappa avec itervalle de cofiace à 95 % et test Z bilatéral de sigificativité statistique. Nous avos égalemet calculé les tau de cocordace, la fréquece du TFD, la répartitio des positivités vues droites et gauches et les cocordaces itra-testeur. Résultats Cocordaces sur l esemble de la populatio E positio spotaée, la distace moyee etre les bords médiau des talos des sujets était de 16,2 ± 4,7 cm. E positio MAP de référece, le tau de cocordace est de 64,5 % etre les testeurs (tableau I), avec u coefficiet κ de 0,17. Ce coefficiet est près de trois fois supérieur au κ calculé e positio spotaée (0,06). C est das cette positio MAP que le TFD est le plus grad ombre de fois positif : 178 fois sur 256 (69,5 %) alors que la fréquece moyee est de 59,4 % (tableau II). Résultats des eclusios pas-à-pas Nous avos cherché les coditios qui augmetet la fiabilité du calcul de cocordace selo les écarts de pieds, par ue procédure cosistat à élimier pas-à-pas les positios où les κ étaiet pas sigificatifs. À partir des résultats sur la populatio totale de l étude, ous avos coservé ciq écarts : MAP, 10, 22, 28 et 40 cm et ous avos retiré les doées des sujets ayat ue tesio des muscles ischiojambiers, afi de costituer u groupe plus homogèe de 228 sujets (tableau III). b 34 2 (p=0,05) a

5 Évaluatio qualitative de la fiabilité du Test de Fleio Debout La modificatio du κ moye passe 0,12 à de 0,15, accord très faible etre les testeurs. Nous avos coservé les écarts MAP, 22 cm et 40 cm, et calculé les κ séparémet pour les sujets hommes et femmes. Le κ moye de 0,25 lui permet de frachir le seuil de 0,20, doc de passer d u d accord très faible à u accord dit faible etre les testeurs (0,21-0,40) (tableau IV). euls les écarts de référece MAP et de 22 cm coservet ue sigificativité statistique : la cocordace la plus élevée s obtiet das les coditios d u écart de référece MAP chez les sujets masculis : κ= 0,37 avec le plus fort degré de sigificativité (p<0,001). Tableau III. Variatio de la cocordace iter testeur sur les ciq positios d écart de pieds sigificatives avec u effectif des sujets sas tesios des muscles ischio-jambiers (=228 sujets). Écarts talos Cocordace (%) Kappa IC 95% p MAP [réf] 64,0 0,15 [0,00-0,30] < 0,04 10 cm 57,0 0,13 [0,00-0,26] N 22 cm 59,2 0,16 [0,03-0,29] < 0,02 28 cm 56,6 0,12 [0,00-0,25] N 40 cm 57,5 0,15 [0,02-0,28] < 0,03 Moyee 58,9 0,14 Tableau IV. Variatio de la cocordace iter testeur sur les trois positios d écart de pieds sigificatives pour les sujets masculis (=110 sujets). Écarts talos Cocordace (%) Kappa IC 95% p MAP [réf] 72,7 0,37 [0,19-0,57] < 0, cm 63,6 0,24 [0,05-0,43] < 0,02 40 cm 56,4 0,13 [-0,06-0,31] N Moyee 64,2 0,25 Cocordaces itra testeurs Pour les cocordaces itra-testeurs répétabilité - le mode est à ciq TFD sur huit, et globalemet 80,7 % des TFD cocordet à plus de 4 TFD sur 8 (tableau V). Discussio Le TFD est u test de mobilité assez réactif, puisque ous retrouvos sur otre populatio ue fréquece moyee de 58,9 % de TFD déclarés positifs chez des sujets asymptomatiques, laissat supposer u ombre relativemet élevé de dysfoctios potetielles, ou u ombre élevé de fau positifs, ce que ous pourros défiir lorsqu il eistera u gold stadard pour mettre e évidece la présece d ue dysfoctio ostéopathique e gééral, et sacro-iliaque e particulier. La fréquece de TFD déclarés positifs augmete e positio d écart de 22 cm et e positio de référece MAP. Il serait itéressat de positioer le sujet das u écart etre 19,7 cm et 22 cm pour ue positio médiae de 20,9 cm qui serait à tester. Le tau de cocordace iter-testeur est égalemet amélioré par la stadardisatio e positio MAP. La reproductibilité itra testeur idique que les testeurs ot e majorité de ciq tests sur huit cocordats, avec otammet 63,8 % des tests ayat plus de ciq cocordaces sur huit. Nos résultats sot à relativiser: l articulatio sacro-iliaque présete des variatios aatomiques et des différeces etre le côté droit et gauche. C est pour cette raiso que ous avos choisi de calculer le κ, puisque si différeces aatomiques il y a sur le sujet, chaque testeur devrait s accorder sur cette différece. Le résultat est pas aussi frac. Iflueces posturales Fred Mitchell précise que les lombaires ifluecet directemet le sacrum et doc les articulatios sacro-iliaques. Il met l accet sur le fait qu ue dysfoctio lombaire modifie toujours les résultats de ce test. Aisi il recommade de corriger les dysfoctios lombaires avat de réaliser le TFD, ajoutat que le test est valable que lorsque l o retrouve u résultat positif avat et après la correctio lombaire [1]. Pour augmeter la fiabilité du TFD, ous aurios peut être dû ormaliser le rachis lombaire au préalable. L ifluece des muscles ischio-jambiers reste relativemet faible selo os résultats. O remarque qu e calculat le κ après avoir eclu, a posteriori, les sujets ayat les muscles ischio-jambiers tedus, les valeurs de cocordace et le κ variet de faço égligeable. Le TFD semble mois sujet au variabilités dues au cotractios des muscles ischios-jambiers qu au morphologies du bassi. Latéralisatio majoritaire à droite Nous costatos des TFD majoritairemet positifs à droite, avec ue moyee de 63,7 % pour 36,3 % de TFD positifs à gauche. Tableau V. Cocordaces itra testeurs selo effectif (e %). Nombre moye de cocordaces itra-testeurs = 256* 5,1 14,1 16,8 27,7 16,8 12,1 4,3 1,6 1,6 = 228 5,3 13,2 15,8 28,1 18,0 11,8 4,8 1,8 1,3 = 146 6,2 7,5 16,4 28,1 18,5 15,1 4,8 2,7 0,7 = 110 3,6 22,7 17,3 27,3 14,6 8,2 3,6 0,0 2,7 Moyee 5,0 14,4 16,6 27,8 17,0 11,8 4,4 1,5 1,6 Moyee cumulée 5,0 19,4 36,0 63,8 80,7 92,5 96,9 98,4 100,0 * : Populatio totale, : populatio sas les sujets présetat des tesios des ischios-jambiers, : femmes, : hommes a 2 (p=0,05)

6 Évaluatio qualitative de la fiabilité du Test de Fleio Debout Ayat eu autat de testeurs gauchers que droitiers, au iveau des membres supérieur et des yeu domiats, o peut supposer que la majorité droite des TFD positifs proviet de la latéralité des sujets, qui sollicitet davatage leur côté droit. Ifluece du gere il est logique d obteir ue sigificativité moidre avec u effectif iférieur à 245, calculé a priori, ous costatos ue différece etre les tests effectués sur les 110 sujets masculis où trois κ sot sigificatifs, alors qu aucu test est statistiquemet sigificatif chez les 146 sujets fémiis. Le TFD est-il soumis au gere, du fait de la morphologie du bassi, de la place prise par les orgaes du petit bassi, de la tesio des ligamets du petit bassi, des ligamets larges, et pourrait-il être dépedat des variatios du cycle mestruel? Tous les sujets fémiis de otre étude étaiet cyclés, ullipares, mais ous avos pas réalisé de TFD e foctio de la période du cycle, ce qui pourrait être l objet d ue future étude pour vérifier la pertiece de cette hypothèse. O observe chez les sujets masculis ue plus grade variabilité etre les différets écarts de pieds que chez les sujets fémiis, ous permettat de peser que l écart des pieds a u impact plus importat sur le TFD chez l homme. La sigificativité la plus élevée est pour les sujets masculis avec la positio de référece MAP. Ifluece de la positio des pieds Les résultats de otre étude cofirmet l itérêt de stadardiser l écart des pieds, puisque la tedace sigificative des TFD réalisés e coditios stadardisées autour d u écart de pied de référece, 19,7 cm à 22 cm, augmete légèremet la cocordace iter testeur du TFD. Ifluece du testeur Lorsque ous comparos avec les résultats des études Vicet-mith et Gibbos [12], Potter et Rothstei [9], Frasoo et Legrad [11], ous obteos u κ moye iférieur. Cepedat ces auteurs ot pas idiqué l itervalle de cofiace i le degré de sigificativité statistique de leurs résultats. Vicet-mith et Gibbos costatet ue cocordace itratesteur du TFD sur des sujets asymptomatiques avec di testeurs etre 0,16 et 0,72 [12]. i la valeur 0,16 ous parait compatible avec otre étude, ous sommes plus critiques evers la valeur 0,72, s approchat d u accord satisfaisat que ous avos jamais atteit. Quelles sot les raisos de ces variabilités selo les différets auteurs et les coditios de leurs études? Cela peut être dû à ue sesibilité peu mature des testeurs de otre étude, ayat pas suffisammet d epériece sesorielle. Il serait itéressat de poursuivre otre étude avec des praticies epérime tés, aisi que d évaluer l itérêt d utiliser u palpomètre [17]. Biais de l étude La ature subjective de l évaluatio de la positivité du TFD permet de supposer qu il eiste des variatios iter observateurs e foctio de l œil domiat, de la mai domiate, de la pressio eercée ou de l appréciatio la mesure du cetimètre à l œil u, qui reste approimative. D autre part e supposat que les TFD successifs d u patiet puisset être rigoureusemet idetiques, u même testeur pourra l iterpréter différemmet selo so état d éveil, de fatigue, ou par comparaiso avec les tests précédets. Nous avos costaté ue fatigabilité des testeurs e moyee autour du huitième sujet, où la cocetratio commeçait à faiblir, avec baisse d attetio, fatigue itellectuelle et lassitude, se maifestat par ue difficulté à détermier si le test était positif ou égatif. Il a pu se produire u phéomèe de cumul des tests : u TFD positif à 1 cm a pu être jugé égatif s il a été observé juste après u TFD positif à 1,5 cm par effet cotraste. Ce type d erreur viet de la ature subjective de la mesure, soumise à la variabilité de l attetio et de la cocetratio du testeur. Cette otio de cumul des tests pourrait être u facteur epliquat le fait qu au cours de l étude, le TFD a été retrouvé positif pour tous les écarts de pieds d u même patiet testé par u même observateur que das 13 cas sur 256, soit très légèremet au dessus de 5 %. Le groupe des testeurs était costitué de deu droitières et deu gauchères. Le critère d appréciatio état visuel, il serait itéressat de teir compte de l ifluece de la visio, mais ous avos pas itégré ce paramètre au préalable das la coceptio de otre étude, qui mériterait d autres cotrôles pour limiter les effets du hasard [18]. Coclusios Le TFD dot le but est de mettre e évidece ue restrictio de mobilité de l ilium est pas u test très fiable, mais il apparait sesible et o spécifique. Nous avos pas costaté de κ supérieur à 0,40, seuil miimum pour u test à visée cliique. Certaies coditios devraiet lui permettre d être légèremet plus fiable, si o stadardise la positio du sujet, e e le laissat pas se placer de faço spotaée. Il faudrait essayer de cotrôler les paramètres positioels, les mesurer même s ils semblet e pas être plus fiables selo Levagie [19] et les additioer avec d autres tests de mobilité et des tests de provocatio de la douleur (p=0,05) a

7 Évaluatio qualitative de la fiabilité du Test de Fleio Debout Référeces Mitchell FL Jr, Mitchell PKG. The Muscle Eergy Maual: Evaluatio & Treatmet of the Thoracic pie, Lumbar pie & Rib Cage. East Lasig (MICH): MET press; Dreyfuss P, Dreyer, Griffi J, Hoffma J, Walsh N. Positive acroiliac creeig Tests i Asymptomatic Adults. pie. 1994;19(10): Karel L, Alois Rosiab, Why yet aother diagostic sig of sacroiliac movemet restrictio? Joural of Maipulative ad Physiological Therapeutics. 1999;22(3): Tullberg T, Blomberg, Brath B, Johsso R. Maipulatio Does Not Alter the Positio of the acroiliac Joit: A Roetge tereophotogrammetric Aalysis. pie.1998;23(10): Vaucher P. Les tests sacro-iliaques [documet électroique]. prof/testssacro-iliaques.pdf. Cosulté le 12/11/2012. autreuil P, Cadoret A. Rachialgie, acupucture et médecie physique, La lombalgie e 2007: aspects pratiques. Abord cliique. 2007; Villeeuve P. Le pied humai orgae de la posture orthostatique. Kiésithérapie scietifique. 1990;294: Ladis J.R, Koch GG. The Measuremet of Observer Agreemet for Categorical Data. Biometrics. 1977;33(1): Potter NA, Rothstei JM. Itertester Realiability for elected Cliical Tests of the acroiliac Joit. Physical Therapy. 1985;65(11): Bowma C, Gribble R. The value of the forward fleio test ad three tests of leg legth chages i the cliical assessmet of movemet of the sacroiliac joit. J Orthop Med. 1995;17: Frasoo P, Legad D. Tests cliiques de la douleur de la sacro-iliaque - Etude de fiabilité iter-eamiateurs des tests cliiques sacro-iliaques. Kiésithérapie, La revue. 2004;4(31):33-8. Vicet mith B, Gibbso P. Iter-eamier ad itra-eamier reliability of the stadig fleio test. Ma Ther. 1999;4(2): Va Der Wurff P, Meye W, Hagmeijer R. Cliical tests of sacroiliac joit, Part 2: validity. Ma Ther. 2000;5(2): Va Duerse Lljm, Patij J, Ockhuise Al, Vortma BJ. The value of some cliical test of the sacroiliac joit. J Maual Med. 1990;5: Paumard P. L utilisatio combiée de plusieurs tests de provocatio de l articulatio sacro-iliaque permet d obteir ue meilleure chace de diagostic. Kiésithérapie, La revue. 2007;7(61):8-9. Meard H, Fraisse N. Posture et iégalités de logueur de membres iférieurs. Phlébologie aales vasculaires. 2011;64(3):34-9. Bedste L, Jese R, Jese NK, Olese J. Pressure cotrolled palpatio: a ew techique which icreases the reliability of maual palpatio. Cephalalgia. 1995;15(3): Vabelle, Massart V, Giet D, Albert A. Test de cocordace de script : u ouveau mode d établissemet des scores limitat l effet du hasard. Pédagogie Médicale. 2007;8: Levagie PK. Four Cliical Tests of acroiliac Joit Dysfuctio: The Associatio of Test Results With Iomiate Torsio Amog Patiets With ad Without Low Back Pai. Phys Ther. 1999;79(11): a 2 (p=0,05)

8 Évaluatio qualitative de la fiabilité du Test de Fleio Debout Évaluatio qualitative de la fiabilité du Test de Fleio Debout Résumé Objectifs : Nous avos testé les coditios de réalisatio du TFD afi d évaluer sa reproductibilité et ses aptitudes d orietatio diagostique, sur lesquelles les ostéopathes e sot pas e accord. Méthodes : Nous avos réalisé des TFD sur 256 sujets volotaires asymptomatiques e stadardisat la positio du sujet avec des écarts de pieds défiis sur 16 tests successifs, réalisés par deu testeurs e isu. Résultats : Les tau de cocordace de 57,8 % et le calcul du coefficiet de kappa moye de 0,12 sot ifluecés par la positio des pieds du sujet et le gere, et sot très peu ifluecé par la tesio des muscles postérieurs de la cuisse. La fiabilité du TFD est deu fois plus élevée si o l effectue e positio stadardisée chez les sujets masculis où l o retrouve le coefficiet de Kappa le plus élevé, κ=0,37 [0,18-0,57] (p<0,001). Le coefficiet de kappa était pas sigificatif lorsque le TFD était eécuté sur les sujets fémiis. Coclusio : Par sa simplicité, et puisqu il est positif das presque 60 % des cas, le TFD est ue étape das la sémiologie cliique ostéopathique, relativemet fiable, avec u faible accord iter testeur à coditio de stadardiser l écart de pieds du sujet autour de 20 cm, au lieu de le laisser predre ue positio spotaée qui dimiue sa fiabilité. Le TFD peut rester u des premiers tests effectué lors de l eame cliique du sujet mais doit être complété par d autres tests (p=0,05) a

Estimations et intervalles de confiance

Estimations et intervalles de confiance Estimatios et itervalles de cofiace Estimatios et itervalles de cofiace Résumé Cette vigette itroduit la otio d estimateur et ses propriétés : covergece, biais, erreur quadratique, avat d aborder l estimatio

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités coditioelles - Suites géométriques - foctios epoetielles Calculatrice autorisée Termiale ES123 Eercice 1 : 5 poits Partie A : Ue agece de locatio

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

Limites des Suites numériques

Limites des Suites numériques Chapitre 2 Limites des Suites umériques Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Limite fiie ou ifiie d ue suite. Limites et comparaiso. Opératios sur les ites. Comportemet

Plus en détail

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES 1 ) POSITION DU PROBLÈME - VOCABULAIRE A ) DÉFINITION SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES O cosidère deux variables statistiques umériques x et y observées sur ue même populatio de idividus. O ote x 1

Plus en détail

Test de validité et d'hypothèse

Test de validité et d'hypothèse Test de validité et d'hypothèse 1 Vocabulaire Problème: Il s'agit à partir de l'étude d'u ou plusieurs échatillos de predre des décisios cocerat l'esemble de la populatio. O est alors ameé à émettre des

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL Corrigé du baccalauréat Polyésie 6 jui 4 STID STL spécialité SPCL EXERCICE 4 poits Cet eercice est u questioaire à choi multiples. Pour chacue des questios suivates, ue seule des quatre réposes proposées

Plus en détail

B) CHAÎNES DE SOLIDES

B) CHAÎNES DE SOLIDES Chaîes de solides B) CHAÎNES DE SOLIDES Objectifs Cette théorie a pour but d'aalyser les comportemets statique et ciématique d'u mécaisme à partir d'u modèle défii par le schéma ciématique du mécaisme.

Plus en détail

Chapitre 4 Lois discrètes

Chapitre 4 Lois discrètes Chapitre 4 Lois discrètes 1. Loi de Beroulli Ue variable aléatoire X est ue variable de Beroulli si elle e pred que les valeurs 0 et 1 avec des probabilités o ulles. P(X = 1) = p, P(X = 0) = 1 p = q, avec

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE POUR l ACCÈS AU GRADE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D ANALYSTE

CONCOURS EXTERNE POUR l ACCÈS AU GRADE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D ANALYSTE J. 3 398 CONCOURS EXTERNE POUR l ACCÈS AU GRADE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D ANALYSTE ANNÉE 04 ÉPREUVE ÉCRITE D ADMISSIBILITÉ N 3 Durée : 3 heures

Plus en détail

Chapitre 1 : Les notions de base

Chapitre 1 : Les notions de base Chapitre : Les otios de base Itroductio I Comparer des gradeurs A) Les pourcetages B) Taux de variatio, coefficiet multiplicateur, idice C) Importace du ses de la comparaiso ) Raisoemet sur les taux de

Plus en détail

Estimation. Exemple Les statistiques des notes obtenues en mathématiques au BTS OL en France pour l année 2014 sont :

Estimation. Exemple Les statistiques des notes obtenues en mathématiques au BTS OL en France pour l année 2014 sont : Estimatio Objectifs Estimer poctuellemet ue proportio, ue moyee ou u écart type d ue populatio à l aide de la calculatrice ou d u logiciel, à partir d u échatillo Détermier u itervalle de cofiace à u iveau

Plus en détail

Correction Bac ES France juin 2010

Correction Bac ES France juin 2010 Correctio Bac ES Frace jui 010 Exercice 1 (4 poits) (Commu à tous les cadidats) Pour ue meilleure compréhesio, les réposes serot justifiées das ce corrigé. Questio 1 Le ombre 3 est solutio de l équatio

Plus en détail

LA BIOKINERGIE CRANIO-DENTAIRE

LA BIOKINERGIE CRANIO-DENTAIRE PROGRAMME DE FORMATION LA BIOKINERGIE CRANIO-DENTAIRE CENTRE DENTAIRE BIOKINERGETIQUE REPLACER LE SYSTEME MANDUCATEUR DANS LA GLOBALITE CORPORELLE Praticies detaires expérimetés, vous désirez iscrire votre

Plus en détail

Intervalles de fluctuation et de confiance

Intervalles de fluctuation et de confiance Chapitre 9 Itervalles de fluctuatio et de cofiace Sommaire 9.1 Itervalle de fluctuatio................................... 157 9.1.1 Quelques rappels..................................... 157 9.1.2 Itervalle

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Idice de Révisio Date de mise e applicatio B 01/09/2014 Cahier Techique 1 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, aveue du Recteur-Poicarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97

Plus en détail

Validité de l observation visuelle de la posture statique dans l examen ostéopathique

Validité de l observation visuelle de la posture statique dans l examen ostéopathique Article origial 2 (p=0,05) a Validité de l observatio visuelle de la posture statique das l eame ostéopathique Thibault Mari 1 * Mickaël oudai-pieau 2 William Bertucci 2 1 Départemet Recherche de l Ecole

Plus en détail

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h Etrée à Scieces Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h A P M E P Les calculatrices sot autorisées Exercice Vrai-Faux 8 poits Pour chacue des affirmatios suivates,

Plus en détail

Fluctuation et estimation

Fluctuation et estimation Fluctuatio et estimatio Table des matières I Idetificatio de la situatio........................................ II Échatilloage, itervalle de fluctuatio asymptotique........................ II. Itervalle

Plus en détail

Questions pour un champion en ligne

Questions pour un champion en ligne Questios pour u champio e lige Le jeu télévisé QPUC préseté sur FR3 et aimé par Julie Lepers existe aussi e variate «e lige». U jeu «e lige» se déroule aisi : Six iterautes disputet ue première mache dite

Plus en détail

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon Chapitre 3 Détermiatio de la taille de l'échatillo Lorsqu o prélève u échatillo pour estimer u paramètre, o court toujours le risque de découvrir u peu trop tard que l'échatillo prélevé est trop petit

Plus en détail

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS PERFORMANCE CONTACT vous présete so LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS OBTENEZ sas effort LES RENDEZ-VOUS que vous SOUHAITEZ SIMPLICITÉ ET EFFICACITÉ Spécialisée das la prise de redez-vous depuis de ombreuses

Plus en détail

La classification de données quantitatives avec SPAD

La classification de données quantitatives avec SPAD La classificatio de doées quatitatives avec SPAD SPAD effectue toujours ue ACP de la matrice des doées quatitatives X " p avat de faire la classificatio des idividus. Les méthodes de classificatio s appliquet

Plus en détail

Intervalle de fluctuation des fréquences. Estimation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. fréquence F n. fréquence obtenue f.

Intervalle de fluctuation des fréquences. Estimation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. fréquence F n. fréquence obtenue f. Chapitre 14 Itervalle de fluctuatio des fréqueces. Estimatio Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Itervalle de fluctuatio Estimatio Itervalle de cofiace (*). Niveau

Plus en détail

Échantillonnage. Pour reprendre contact Les réponses exactes sont : Activité 1. Activité 2. 1 Réponse c. 2 Réponse a. Réponse c. 3 Réponse a.

Échantillonnage. Pour reprendre contact Les réponses exactes sont : Activité 1. Activité 2. 1 Réponse c. 2 Réponse a. Réponse c. 3 Réponse a. Échatilloage 9 Pour repredre cotact Les réposes exactes sot : Répose c. Répose a. Répose c. 3 Répose a. 4 Répose b. Répose c. Activité. La populatio étudiée est la productio d automobiles. Le caractère

Plus en détail

TS Intervalle de fluctuation et estimation Cours

TS Intervalle de fluctuation et estimation Cours Aée 2013/2014 TS Itervalle de fluctuatio et estimatio Cours est u etier aturel o ul et p est u réel de l itervalle 0 ; 1. I Itervalle de fluctuatio Cotexte : Das ue populatio, la proportio d idividus présetat

Plus en détail

Dénombrement - Combinatoire Cours

Dénombrement - Combinatoire Cours Déombremet - Combiatoire Cours La combiatoire (ou aalyse combiatoire) étudie commet compter des objets. Elle fourit des méthodes de déombremet particulièremet utiles e probabilité. U des pricipaux exemples

Plus en détail

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Questios Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Expliquer la otio de variable et défiir les différets types de variables Décrire les échelles de classificatio et trasformer les doées pour passer

Plus en détail

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes.

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes. Polyésie Septembre 2 - Exercice O peut traiter la questio 4 sas avoir traité les questios précédetes Pour u achat immobilier, lorsqu ue persoe emprute ue somme de 50 000 euros, remboursable par mesualités

Plus en détail

SESSION DE 2004 CA/PLP

SESSION DE 2004 CA/PLP SESSION DE 4 CA/PLP CONCOURS EXTERNE Sectio : MATHÉMATIQUES SCIENCES PHYSIQUES COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche est autorisø (coformømet au directives de

Plus en détail

Informatique TP2 : Calcul numérique d une intégrale CPP 1A

Informatique TP2 : Calcul numérique d une intégrale CPP 1A Iformatique TP : Calcul umérique d ue itégrale CPP 1A Romai Casati, Wafa Johal, Frederic Deveray, Matthieu Moy Avril - jui 014 1 Zéro de foctio O doe le code suivat (vu e cours), qui permet de calculer

Plus en détail

Qu est-ce qu un bon énoncé de bac? Analyse de l exercice de spécialité de TS de Pondichéry 2013 Jacques Lubczanski

Qu est-ce qu un bon énoncé de bac? Analyse de l exercice de spécialité de TS de Pondichéry 2013 Jacques Lubczanski Dossier : Actualité de l Aalyse e Lycée 447 Qu est-ce qu u bo éocé de bac? Aalyse de l exercice de spécialité de TS de Podichéry 2013 Jacques Lubczaski «Podichéry est tombé!» : cela ressemble à l aoce

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

EXERCICES : DÉNOMBREMENT

EXERCICES : DÉNOMBREMENT Chapitre 7 ECE 1 - Grad Nouméa - 015 EXERCICES : DÉNOMBREMENT LISTES / ARRANGEMENTS Exercice 1 : Le code ativol Pour so vélo, Toto possède u ativol a code. Le code est ue successio de trois chiffres compris

Plus en détail

Les Nombres Parfaits.

Les Nombres Parfaits. Les Nombres Parfaits. Agathe CAGE, Matthieu CABAUSSEL, David LABROUSSE (2 de Lycée MONTAIGNE BORDEAUX) et Alexadre DEVERT, Pierre Damie DESSARPS (TS Lycée SUD MEDOC LETAILLAN MEDOC) La première partie

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels.

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels. Uiversité de Provece 011 01 Mathématiques Géérales I Plache 6 Nombres réels Suites réelles Nombres réels Exercice 1 Mettre sous forme irréductible p/q les ratioels suivats (les chiffres souligés se répètet

Plus en détail

Remise à Niveau Mathématiques

Remise à Niveau Mathématiques Mathématiques RAN - Calcul et raisoemet Remise à Niveau Mathématiques Première partie : Calcul et raisoemet Exercices Page sur 9 RAN Calcul et raisoemet Ex - Rev 04 Mathématiques RAN - Calcul et raisoemet

Plus en détail

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Exercice 1 (5 poits) Bac Blac Termiale L - Février 015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Questio 1 : La populatio d'ue ville baisse de 1 % tous les as pedat 10 as. Elle est doc multipliée

Plus en détail

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi mars 204 MATHEMATIQUES durée de l'épreuve : 3h - coefficiet 2 Le sujet est uméroté de à 5. L'aexe est à redre avec la copie. L'exercice Vrai-Faux est oté sur 8,

Plus en détail

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 7 mars 2014

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 7 mars 2014 Durée : 4 heures Baccalauréat S Nouvelle-Calédoie 7 mars 2014 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commu à tous les cadidats 4 poits Cet exercice est u QCM questioaire à choix multiple. Pour chaque questio, ue seule

Plus en détail

Séquence 8. Suites arithmétiques et géométriques. Sommaire

Séquence 8. Suites arithmétiques et géométriques. Sommaire Séquece 8 Suites arithmétiques et géométriques Sommaire Pré-requis Suites arithmétiques Suites géométriques Sythèse du cours Exercices d approfodissemet Séquece 8 MA Ced - Académie e lige Pré-requis A

Plus en détail

Formation d un ester à partir d un acide et d un alcool

Formation d un ester à partir d un acide et d un alcool CHAPITRE 10 RÉACTINS D ESTÉRIFICATIN ET D HYDRLYSE 1 Formatio d u ester à partir d u acide et d u alcool 1. Nomeclature Acide : R C H Alcool : R H Groupe caractéristique ester : C Formule géérale d u ester

Plus en détail

Ce type de compresseur est aussi appelée compresseur volumetrique.

Ce type de compresseur est aussi appelée compresseur volumetrique. Chapitre 4 Compresseurs Buts 1. Savoir que das ce cas if faut se redre compte qu il y a des effets thermique 2. Savoir qu il y a ue limite á l augmetatio de la pressio de gaz 3. Savoir quelles istabilités

Plus en détail

Le montant des intérêts acquis est la différence entre la valeur acquise et le capital placé :

Le montant des intérêts acquis est la différence entre la valeur acquise et le capital placé : http://maths-scieces.fr OPÉRATIONS FINANIÈRES A INTÉRÊTS OMPOSÉS I) Itérêts et valeur acquise Défiitio U capital est placé à itérêts composés lorsque le motat des itérêts produits à la fi de chaque période

Plus en détail

1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS

1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS CHAPITRE 4 MATRICES ET SUITES 1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS 11/ Présetatio et modélisatio O cosidère u système ui peut se trouver soit das u état A, soit das u état, et

Plus en détail

Problème I- Acide éthanoïque (ph et conductimétrie) Enoncé

Problème I- Acide éthanoïque (ph et conductimétrie) Enoncé - Acide éthaoïque (ph et coductimétrie) Eocé 1- L acide éthaoïque (H 3 OOH) est u oxydat e solutio aqueuse das le couple H 3 OOH/H 3 H OH (acide éthaoïque/éthaol). Écrire la demi-équatio d oxydoréductio

Plus en détail

Codes détecteurs et correcteurs d erreurs

Codes détecteurs et correcteurs d erreurs Codes détecteurs et correcteurs d erreurs Lorsque des doées umériques sot stockées ou trasmises, des perturbatios (par exemple électromagétiques) peuvet les edommager. Les codes détecteurs et correcteurs

Plus en détail

Modèle de pointage et correction des dérives

Modèle de pointage et correction des dérives Ges de la Lue Observatoire astroomique de Plougastel Tél : 0 98 40 69 73 http://www.gesdelalue.org Modèle de poitage et correctio des dérives 1. Présetatio du problème Le poitage d u astre par u télescope

Plus en détail

BTS BIOCHIMIE & ANALYSES BIOLOGIQUES 2001

BTS BIOCHIMIE & ANALYSES BIOLOGIQUES 2001 Exercice 1 : ( 12 poits ) Les parties A et B peuvet être traitées idépedammet l ue de l autre. O se propose d étudier l évolutio e foctio du temps des températures d u bai et d u solide plogé das ce bai.

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce Aée Uiversitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Aée Études Supérieures Commerciales & Scieces Comptables DÉCISIONS FINANCIÈRES Note de cours N 3 Première

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information.

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Fiace d Etreprise, Gestio des systèmes d iformatio. SESSION 2012 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Mercatique, comptabilité et fiace d etreprise

Plus en détail

La fonction de la maîtrise des vitesses est d assurer un temps

La fonction de la maîtrise des vitesses est d assurer un temps sas frotière OÎTE À OUTILS Guide de dimesioemet La maîtrise des vitesses hydrauliques JEN ROUSSEU 1 La oîte à outils du précédet uméro de Techologie traitait du choix d u distributeur pour l actioeur hydraulique.

Plus en détail

COURS N 6 : Estimations

COURS N 6 : Estimations COURS N 6 : Estimatios O peut rappeler que les biostatistiques ot pour objectif de predre e compte la variabilité iteridividuelle, de résumer et décrire des doées et de comparer des échatillos. Nous avos

Plus en détail

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1)

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1) Uiversités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Aalyse (UE 3) 2013-2014 Chapitre 3 : Foctios d ue variable réelle (1) 1 Lagage topologique das R Défiitio 1 Soit a u poit de R. U esemble V R est u voisiage de a s

Plus en détail

Séquence 9. Sommaire. 1. Pré-requis 2. Intervalles de fluctuation 3. Estimation 4. Synthèse de la séquence 5. Exercices de synthèse

Séquence 9. Sommaire. 1. Pré-requis 2. Intervalles de fluctuation 3. Estimation 4. Synthèse de la séquence 5. Exercices de synthèse Séquece 9 Itervalles de fluctuatio, estimatio Objectifs de la séquece Das le chapitre 2, o étudie des itervalles de fluctuatio des variables aléatoires X F =, fréqueces des variables aléatoires biomiales

Plus en détail

MATHÉMATIQUES Corrigé

MATHÉMATIQUES Corrigé Exame de ovembre 009 Exame du premier trimestre Le 30 ovembre 009 Classes de ère STG Durée 3 heures MATHÉMATIQUES Corrigé Note aux cadidats L emploi des calculatrices est autorisé (circulaire 99 86 du

Plus en détail

Agrégation externe de mathématiques, session 2008 Épreuve de modélisation, option A : Probabilités et Statistiques

Agrégation externe de mathématiques, session 2008 Épreuve de modélisation, option A : Probabilités et Statistiques Agrégatio extere de mathématiques, sessio 2008 Épreuve de modélisatio, optio (public 2008) Mots clefs : Loi des grads ombres, espace des polyômes, estimatio o-paramétrique Il est rappelé que le jury exige

Plus en détail

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie B Option Économie. MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures)

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie B Option Économie. MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures) ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DE STATISTIQUE ET D ÉCONOMIE APPLIQUÉE ENSEA ABIDJAN AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES ITS Voie B Optio Écoomie MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures)

Plus en détail

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES DEUXIEME PARTIE Deuième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES Chapitre. L assurace de capital différé Chapitre 2. Les opératios de retes Chapitre 3. Les assuraces décès Chapitre 4. Les assuraces

Plus en détail

Correction HEC III 2007

Correction HEC III 2007 HEC III 7 Voie Écoomique Correctio Page Correctio HEC III 7 Voie écoomique La correctio comporte 9 pages. Eercice. Par dé itio est ue valeur propre de t si et seulemet si est ue valeur propre de T: Et

Plus en détail

Inégalités souvent rencontrées

Inégalités souvent rencontrées Iégalités souvet recotrées Recotres Putam 004 Uiversité de Sherbrooke Jea-Philippe Mori Théorie Certaies iégalités sot deveues célèbres e raiso de leur grade utilité Elles sot aussi souvet au coeur de

Plus en détail

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil.

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil. Qu appelle-t-o éclipse? Éclipser sigifie «cacher». Vus depuis la Terre, deu corps célestes peuvet être éclipsés : la Lue et le Soleil. LES ÉCLIPSES Pour qu il ait éclipse, les cetres de la Terre, de la

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON MATHEMATIQUES II

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON MATHEMATIQUES II CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE PARIS DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT Directio des Admissios et cocours ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON CONCOURS

Plus en détail

Racine nième Corrigés d exercices

Racine nième Corrigés d exercices Racie ième Corrigés d eercices Page 9 : N 8, 8, 8, 86, 88, 89, 9, 9, 9, 97 Page 6 : N, Page 6 : N Page 67 : N 8 Page 6 : N N 8 page 9 6 6 6 6 6 ( ) = = = = = = = = ( ) = = = = = = ( ) 8 = 8 = = = = = =

Plus en détail

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction Chapitre 3 : Trasistor bipolaire à joctio ELEN075 : Electroique Aalogique ELEN075 : Electroique Aalogique / Trasistor bipolaire U aperçu du chapitre 1. Itroductio 2. Trasistor p e mode actif ormal 3. Courats

Plus en détail

Chapitre 1: Calcul des intérêts

Chapitre 1: Calcul des intérêts Chapitre 1: Calcul des itérêts Ce chapitre vise à familiariser le lecteur avec les otios suivates : Itérêt Taux d itérêt omial Taux d itérêt périodique Valeur acquise Valeur actuelle Capitalisatio Le lecteur

Plus en détail

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives Calcul des itervalles de cofiace our les EPCV 996-004 - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio e oit das la oulatio totale des méages - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio das ue sous oulatio das les méages

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

Correction des exercices sur la nature ondulatoire de la lumière

Correction des exercices sur la nature ondulatoire de la lumière CORRECTION EXERCICES TS /5 CHAPITRE 3 Correctio des exercices sur la ature odulatoire de la lumière Correctio exercice : idice d u verre et réfractio. La radiatio = 530 m est verte et la radiatio = 680

Plus en détail

Corrigés TD Chapitre 2 : Variables aléatoires sur un univers fini 0 0 0 1/6 0 0 1 0 1/4 0 1/4 0 4 1/6 0 0 0 1/6

Corrigés TD Chapitre 2 : Variables aléatoires sur un univers fini 0 0 0 1/6 0 0 1 0 1/4 0 1/4 0 4 1/6 0 0 0 1/6 Corrigés TD Chapitre : Variables aléatoires sur u uivers fii Exercice : Soit X la VAR défiie par le tableau suivat : x i - - 0 p 6 4 6 4 6 i O ote Y = X ) Détermier la loi cooite de X et Y ) Détermier

Plus en détail

TP R : méthodes statistiques élémentaires

TP R : méthodes statistiques élémentaires M2 IFMA et MPE TP R : méthodes statistiques élémetaires À la fi de la séace vous déposerez vos scripts R das la boîte de dépôt de votre espace Sakai : http://australe.upmc.fr/portal. 1 Importatio des doées

Plus en détail

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement Fiche stadardisée pour pla tarifaire mobile à prépayemet Opérateur Mobile Vikigs Pla tarifaire 10 Date de derière mise à jour 27/05/2015 Date de limite de validité Ne s applique pas Valeur de recharge

Plus en détail

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain ivestir Autocall EUR/USD Feu vert pour le billet vert Profiter d ue possible appréciatio du dollar américai U coupo uique évetuel de 8% brut la 1 re aée à 40% brut la 5 e aée U capital garati à 100% à

Plus en détail

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC Kaize & Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club idustrielle AIAC Itroducti o Itroductio: vidéo Kai ze coclusio 1 Itroducti o Kai ze La méthode du coclusio 2 Itroducti o Kai ze A- Les types d étiquettes

Plus en détail

Mots de longueur donnée à base de P lettres, et fonction génératrice

Mots de longueur donnée à base de P lettres, et fonction génératrice Mots de logueur doée à base de lettres, et foctio géératrice Cosidéros les mots de logueur à base de lettres, avec etier positif. ) Combie existe-t-il de tels mots? La première lettre du mot est l ue des

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de techologie supérieure Mat 165-04 Algèbre liéaire et aalyse vectorielle A-015 Michel Beaudi michel.beaudi@etsmtl.ca Liste d exercices à faire e T.P./Caledrier des évaluatios Itroductio au cours

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

FLUCTUATION ET ESTIMATION

FLUCTUATION ET ESTIMATION 1 FLUCTUATION ET ESTIMATION Le mathématicie d'origie russe Jerzy Neyma (1894 ; 1981), ci-cotre, pose les fodemets d'ue approche ouvelle des statistiques. Avec l'aglais Ego Pearso, il développe la théorie

Plus en détail

TECHNIQUE: Distillation

TECHNIQUE: Distillation TECHNIQUE: Distillatio 1 Utilité La distillatio est u procédé permettat la séparatio de différetes substaces liquides à partir d u mélage. Les applicatios usuelles de la distillatio sot : l élimiatio d

Plus en détail

I. (2 points) III. (2 points)

I. (2 points) III. (2 points) ère S Cotrôle du vedredi 7 mars 05 (0 mi) Préom : Nom : Note : / 0 II ( poits) Soit ABC u triagle isocèle e A tel que AB AC 8 cm et BC 5 cm O ote I le milieu de [AC] Calculer BI (valeur exacte) I ( poits)

Plus en détail

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov AME Dossier : Matrices et suites 545 romeades aléatoires : vers les chaîes de Markov ierre Griho (*) Cet article propose ue mise e perspective de la otio de promeade ou de marche aléatoire itroduite das

Plus en détail

COMITE DE NORMALISATION OBLIGATAIRE "C.N.O." Association régie par la loi du 1er juillet 1901

COMITE DE NORMALISATION OBLIGATAIRE C.N.O. Association régie par la loi du 1er juillet 1901 COMITE DE NORMALISATION OBLIGATAIRE "C.N.O." Associatio régie par la loi du 1er juillet 1901 Le 17 Mars 2005 Règles de calcul des coupos des empruts d Etat sur le marché de gros Après décisio de so A.G.

Plus en détail

Comportement d'une suite

Comportement d'une suite Comportemet d'ue suite I) Approche de "ses de variatio et de ite d'ue suite" : 7 Soit la suite ( ) telle que = 5 ( + ) 2 Représetos graphiquemet la suite das u pla mui d' u repère. Il suffit de placer

Plus en détail

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3.

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3. EXERCICE 3 (6 poits ) (Commu à tous les cadidats) Il est possible de traiter la partie C sas avoir traité la partie B Partie A O désige par f la foctio défiie sur l itervalle [, + [ par Détermier la limite

Plus en détail

DÉTERMINATION DE L INDICE DE RÉFRACTION D UN LIQUIDE

DÉTERMINATION DE L INDICE DE RÉFRACTION D UN LIQUIDE TP O. Page /5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O. Ce documet compred : - ue fiche descriptive du sujet destiée à l examiateur : Page /5 - ue fiche descriptive

Plus en détail

1 Programme de l agrégation interne

1 Programme de l agrégation interne Séries umériques Programme de l agrégatio itere Partie 0b : Séries de ombres réels ou complexes Séries à termes positifs La série coverge si et seulemet si la suite des sommes partielles est borée Étude

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS Les logiciels utilisés pour la gestio des stocks itègret de ombreuses foctios de calcul. L ue des plus importates est l exécutio des prévisios des cosommatios futures d

Plus en détail

Contrôle du vendredi 13 février 2015 (30 min) 1 ère S1. respectivement la médiane, le premier quartile et le troisième quartile de la série.

Contrôle du vendredi 13 février 2015 (30 min) 1 ère S1. respectivement la médiane, le premier quartile et le troisième quartile de la série. 1 ère S1 Cotrôle du vedredi 13 février 015 (30 mi) O ote M, Q 1, Q 3 respectivemet la médiae, le premier quartile et le troisième quartile de la série. M... Q1... Q3... Préom : Nom : Note :. / 0 I. (4

Plus en détail

1. Notion de «série statistique» 2. VRAI ou FAUX. Corrigé des exercices du chapitre 10 : SECTION «ON S ENTRAÎNE» (P.

1. Notion de «série statistique» 2. VRAI ou FAUX. Corrigé des exercices du chapitre 10 : SECTION «ON S ENTRAÎNE» (P. Corrigé des exercices du chapitre 10 : SECTION «ON S ENTRAÎNE» (P. 351-355) Page 1 1. Notio de «série statistique» Il s agit d ue série de doées recueillies auprès des différetes uités statistiques d u

Plus en détail

Terminale S (2014-2015) Suites numériques

Terminale S (2014-2015) Suites numériques Termiale S (04-05) Suites umériques Raisoemet par récurrece. Itroductio E Mathématiques, u certai ombre de propriétés dépedet d u etier aturel. Par exemple, la ( + ) somme des etiers aturels de à est égale

Plus en détail

Application «Calculs» Application «Graphiques» Application «Tableur et listes» FR

Application «Calculs» Application «Graphiques» Application «Tableur et listes» FR TI Nspire Documet de Formatio T3 Walloie TI-Nspire Le tout e u des mathématiques Suites umériques La loi de Verhulst Applicatio «Calculs» Applicatio «Graphiques» Applicatio «Tableur et listes» FR Formatios

Plus en détail

Guide pour la petite entreprise : Rudiments de la protection de la vie privée

Guide pour la petite entreprise : Rudiments de la protection de la vie privée Commissariat à la protectio de la vie privée du Caada LPRPDE Guide pour la petite etreprise : Rudimets de la protectio de la vie privée Miser sur la protectio de la vie privée Ue gestio adéquate des préoccupatios

Plus en détail

MÉTHODES STATISTIQUES EXAMEN INTRA HIVER 2009 Date : Dimanche 15 mars 2009 de 14h00 à 17h00

MÉTHODES STATISTIQUES EXAMEN INTRA HIVER 2009 Date : Dimanche 15 mars 2009 de 14h00 à 17h00 MAT 2080 MÉTHODES STATISTIQUES EXAMEN INTRA HIVER 2009 Date : Dimache 15 mars 2009 de 14h00 à 17h00 INSTRUCTIONS 1. Détachez la feuille-réposes à la fi de ce cahier et iscrivez-y immédiatemet votre om,

Plus en détail

Formulaire de statistiques

Formulaire de statistiques Formulaire de statistiques E. Depiereux G. Vicke B. De Hertogh Javier 009 Formulaire de statistiques I. Statistiques descriptives : Moyee arithmétique : (populatio: m x = µ) (échatillo = x = M x ) 1 i

Plus en détail

L art de l implantologie dentaire

L art de l implantologie dentaire SYSTEMES CAO/FAO INSTRUMENTS SYSTEMES D HYGIENE POSTES DE TRAITEMENT SYSTEMES DE RADIOGRAPHIE L art de l implatologie detaire Solutio implataire itégrée Votre guide pour implater e toute sécurité. Pla

Plus en détail

Travaux dirigés G33 Dimensionnement 2 séances Enseignant : Anthony Busson.

Travaux dirigés G33 Dimensionnement 2 séances Enseignant : Anthony Busson. Travaux dirigés G33 Dimesioemet 2 séaces Eseigat : Athoy Busso. Exercice 1 : O cosidère u web switch et 3 serveurs web. Le web switch reçoit les requêtes http proveat des cliets et les répartit de maière

Plus en détail

Correction du devoir surveillé de mathématiques n o 5

Correction du devoir surveillé de mathématiques n o 5 Correctio du devoir surveillé de mathématiques o 5 Exercice 1 1. Soit g la foctio défiie sur R par g(x) = (x 1)e x. (a) Détermier les ites de g e et +. Limite e. O a ue forme idétermiée. E développat,

Plus en détail

Mathématiques. Terminale S Corrigés des exercices. Rédaction : Laurent Beroul Isabelle Tenaud Sébastien Cario. Coordination : Sébastien Cario

Mathématiques. Terminale S Corrigés des exercices. Rédaction : Laurent Beroul Isabelle Tenaud Sébastien Cario. Coordination : Sébastien Cario Mathématiques Termiale S Corrigés des eercices Rédactio : Lauret Beroul Isabelle Teaud Sébastie Cario Coordiatio : Sébastie Cario Ce cours est la propriété du Ced Les images et tetes itégrés à ce cours

Plus en détail