rapport annuel 06/07

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "rapport annuel 06/07"

Transcription

1 raor annel 06/07

2 Remerciemens e informaion NDLR : Afin de ne as alordir le exe, nos nos conformons à la règle ermean d iliser le masclin avec ne valer nere. Grahisme : Jena Michell Ocobre 2007 Cee blicaion a éé rende ossible grâce à l ai financier d Minisère d Parimoine canadien.

3 la able des maières La Fédéraion des francohones de Terre-Neve e d Labrador Le Brea de direcion e le Conseil rovincial Le message d résiden Le message de la direcion générale Le raor annel Le Secréaria ermanen Le rix Roger-Chamagne La réciiendaire d rix Roger-Chamagne 2006 Mme Janee PLANCHAT Raor sr les réslas d RDÉE RETOUR TABLE DES MATIÈRES SUITE

4 la Fédéraion des francohones de erre-neve e d labrador

5 La Fédéraion des Francohones de Terre-Neve e d Labrador La Fédéraion des francohones de Terre-Neve e d Labrador Inc. es n organisme rovincial voé à la défense des drois des commnaés francohones à Terre-Neve-e- Labrador. La Fédéraion regroe ses membres or faire d lobbying e de la conceraion or l ensemble des francohones de Terre-Neve-e-Labrador. Elle a or mission de romovoir la francohonie de la rovince e de facilier son déveloemen. Fondée en 1973, la Fédéraion des francohones de Terre-Neve e d Labrador es n organisme sans b lcraif qi œvre or la romoion d fai français dans la rovince. Ses breax son siés à Sain-Jean, Terre-Neve, siège d governemen rovincial e des insances fédérales régionales arès desqelles elle inervien or revendiqer les drois des Francohones en siaion minoriaire. Pore-arole officiel de la francohonie de la rovince, la FFTNL rerésene les inérês de ses cinq organismes membres qi se rénissen en conseil d adminisraion rois fois ar année. Son financemen es rincialemen assré ar le minisère d Parimoine canadien, en ver de la Loi sr les langes officielles. Rerésenaion oliiqe, liaison enre les membres e mise en œvre des dossiers à caracère rovincial consien l esseniel de ses foncions. 5

6 Ses membres son : l Associaion régionale de la Côe-Oes (ARCO), qi œvre dans la région de la éninsle de Por-a-Por; l Associaion francohone d Labrador (AFL), qi œvre dans la région de l Oes d Labrador; l Associaion commnaaire francohone de Sain-Jean (ACFSJ), qi œvre dans la région de la éninsle d Avalon; La Fédéraion des arens francohones de Terre-Neve e d Labrador qi es chargée de défendre les drois des arens Franco-Jenes de Terre-Neve e d Labrador (FJTNL), qi œvre arès des jenes francohones de la rovince. 6

7 Les résidences de la ffnl Roger CLARK Présiden fondaer Peer HEFFERNAN Rober CORMIER, MC Roger CHAMPAGNE Roger ROY Rober CORMIER, MC Clade DESROCHERS Mireille THOMAS Jean-Gy DIONNE Jlio CUSTODIO ajord hi 7

8 En ver de la Loi sr les langes officielles, le governemen fédéral a l obligaion d assrer des services bilinges dans ses minisères e de conriber a déveloemen des commnaés de lange minoriaire. La FFTNL aricie avec le minisère d Parimoine canadien à la mise en œvre de ces aricles. Elle assre le lien enre les minisères fédérax e les organismes de rerésenaion de la francohonie erre-nevienne e labradorienne. La Fédéraion des francohones es comosée de rois insances décisionnelles, soi le Brea de direcion (BD), le Conseil rovincial (CP) e l Assemblée générale annelle (AGA). Le Secréaria ermanen (la direcion générale e son éqie de soien) es sié à Sain-Jean. Il es resonsable d accomlir le ravail qoidien des aciviés de la FFTNL, de faire avancer les dossiers sécifiés ar le CP, le BD e l AGA, de gérer oe corresondance de la FFTNL e d accomlir oe âche mandaée ar l AGA, le CP e le BD. La Fédéraion des francohones de Terre-Neve e d Labrador es membre de la Fédéraion des commnaés francohones e acadienne d Canada e de la Sociéé naionale de l Acadie. La FFTNL es résene a sein d Brea de direcion de la Fédéraion clrelle canadienne française. Elle fai arie d Comié d orienaion ax affaires francohones. Le minisère d Parimoine canadien (ainsi qe os les arenaires fédérax) e le Brea des services en français (ainsi qe os les arenaires rovinciax) son ses rinciax inerlocers. 8

9 Événemens imorans dans l hisoire de la francohonie de T.N.L Fondaion de la remière associaion francohone de la rovince. Les Terre-Neviens Français es créée à Ca Sain-Georges 1973 Créaion de l Associaion francohone d Labrador Créaion de l Ordre d bon ems à Sehenville Créaion «officielle» de l Associaion francohone de Sain-Jean Créaion de la Fédéraion des francohones de Terre-Neve e d Labrador 1974 Créaion de l Hériage de l Île Roge à La Grand Terre 1984 Créaion d jornal Le Gaboer, sel jornal de lange française de la rovince Overre de la remière école francohone de la rovince à La Grand Terre, l École Se-Anne 1986 Adoion d draea ar l AGA de la FFTNL 1986 La Fédéraion des Francohones de Terre-Neve e d Labrador devien officiellemen membre de la Sociéé Naionale de l'acadie Première levée d draea des francohones de Terre-Neve-e-Labrador à la Grand Terre Première elleée de erre or la consrcion de l École Se-Anne de la Grand Terre 9

10 1988 Première levée d draea des francohones de Terre-Neve-e-Labrador à l Hôel de Ville de Labrador Ciy 1988 Créaion de Franco-Jenes de Terre-Neve e d Labrador 1989 Créaion de la Fédéraion des arens francohones de Terre-Neve e d Labrador 1992 La FFTNL roclame le 30 mai Jornée rovinciale de la francohonie. Première levée d draea Franco-erre-nevien à l Édifice de la Confédéraion ar le governemen rovincial. Deis, le 30 mai de chaqe année, les francohones de Terre-Neve-e-Labrador célèbren ce événemen dans lers commnaés resecives e à l Assemblée législaive 1995 Consolidaion d movemen associaif francohone de la Péninsle de Por-a-Por : créaion de l Associaion régionale de la Côe oes Inagraion de la «Roe des ancêres», enre les commnaés de La Grand Terre e Ca Sain-Georges Inagraion d Cenre scolaire e commnaaire Se-Anne de La Grand Terre Signare de la remière Enene Canada-Collecivié francohone de Terre-Neve e d Labrador 10

11 1996 Reconnaissance, ar le governemen rovincial, d droi des francohones n Conseil scolaire rovincial francohone 1997 Signare de l Enene Canada-Terre-Neve relaive à la gesion scolaire Créaion d Conseil scolaire francohone de Terre-Neve e d Labrador 1998 Signare de l Enene cadre Canada-Terre-Neve e Labrador sr la romoion des langes officielles 1999 Signare ar le governemen rovincial d n décre déclaran officiellemen le 30 mai de chaqe année «Jornée de la francohonie erre-nevienne e labradorienne» Signare de la dexième Enene Canada Commnaé francohone e acadienne de Terre-Neve e d Labrador 2000 Créaion d Résea de déveloemen économiqe e d emloyabilié a sein de la FFTNL La FFTNL reçoi le Prix Léger-Comea de la Sociéé naionale de l Acadie, ls hae disincion de la SNA 2001 Créaion de la Sociéé d Cenre commnaaire de Sain-Jean 11

12 2002 Annonce de la consrcion d n cenre scolaire commnaaire à Sain-Jean Annonce de la ariciaion de la rovince de Terre-Neve-e-Labrador ax célébraions de : 500 ans de résence française Créaion de la Sociéé Sociey a sein de la FFTNL 2003 Créaion d Résea de Sané en français de Terre-Neve-e-Labrador a sein de la FFTNL Le draea floe le 30 mai dans ls de 30 commnaés francohones e anglohones de la rovince Fsion de l Associaion francohone de S-Jean e de la Sociéé d cenre scolaire e commnaaire de S-Jean. Changemen de nom de l AFSJ qi devien l Associaion commnaaire francohone de S-Jean Première elleée de erre or le Cenre scolaire commnaaire des Grands-Vens 2004 Année de célébraions rovinciales or reconnaîre 500 ans de résence française à Terre-Neve-e-Labrador e le 100 e anniversaire de l Enene cordiale dans le cadre de Acadie

13 2004 Mission officielle de la Commnaé francohone e acadienne de Terre-Neve-e-Labrador en France mérooliaine en comagnie d minisre rovincial de Torisme, de la Cre e des Loisirs, l honorable Pal SHELLEY 2005 Inagraion d Cenre scolaire commnaaire des Grands-Vens de S-Jean Signare de l Accord de collaboraion enre le Governemen d Canada e la Commnaé francohone e acadienne de Terre-Neve-e-Labrador Signare de l Accord de collaboraion enre Sain-Pierre Animaion de Sain-Pierre-e-Miqelon e Franco-Jenes de Terre-Neve e d Labrador 2006 Élecion de Françoise Engehard à la résidence de la Sociéé Naionale de l'acadie, la remière résidence de l'organisme en rovenance de Terre-Neve-e-Labrador. Comarion à Sain-Jean de Terre-Neve de la FFTNL devan le Comié arlemenaire des langes officielles (don c'éai le o remier délacemen en dehors d'oawa) Élecion d remier déé franco-erre-nevien, Tony Cornec, à l'assemblée législaive de la rovince. 13

14 le Brea de direcion e le Conseil rovincial

15 Conseil rovincial e Brea de direcion Les membres d conseil rovincial e d Brea de direcion son os des bénévoles qi on à cœr nore clre e la srvie de nos commnaés. Ils roviennen des associaions membres de la FFTNL. Les associaions membres de la FFTNL son L'Associaion régionale de la Côe-Oes (ARCO), qi œvre dans la région de la éninsle de Por-a-Por, l'associaion francohone d Labrador (AFL), qi a ignon sr re à Labrador Ciy même, l'associaion commnaaire francohone de Sain-Jean (ACFSJ), qi oère à arir de Sain-Jean e qi covre la éninsle de l'avalon, Franco-Jenes de Terre-Neve e d Labrador (FJTNL), qi s'occe des jenes de oes les régions de la rovince e la Fédéraion des arens francohones de Terre-Neve e d Labrador qi es chargée de défendre les drois des arens. 15

16 Conseil rovincial Présiden : Jlio CUSTODIO Vice-résiden inerne : Gilliane BEAULIEU Vice-résiden exerne : Rober CORMIER Adminisraers : Sr. Henriee ESSIAMBRE Rose VERGE Sohie THIBODEAU Jdy Woods/Jenny Fenwick (Février 2007) Made STE-MARIE 16

17 Le message d résiden

18 Message d résiden J éais loin de me doer en novembre 2005 lorsqe j ai ris la résidence de la FFTNL qe je me reroverais, qare mois arès, à acceer avec regre la démission d direcer général, Ali Chaisson. Sie à son déar, le Brea de direcion e moi-même avons dû chercher ne solion or combler ce ose dans les ls brefs délais e assrer ne ransiion efficace des dossiers. Afin de nos donner le ems de combler le ose, nos avons demandé à la direcrice générale adjoine de rendre le ose de direcion générale ar inérim. Ceci nos a donc ermis de asser a recremen sans avoir à nos socier qe le ravail e les dossiers rennen d recl. C es en novembre qe le Brea de direcion a réalisé q ne roisième enaive de recremen serai axane sr l organisme e remerai en qesion la crédibilié e la sabilié de l organisme arès des baillers de fonds. Donc, arès réflexion, nos avons demandé à Madame Poirier de bien voloir rendre le ose de direcrice générale. Q elle accee ce défi f or nos n grand solagemen. Lorsqe je vois ce qi a éé accomli dans la dernière année, je me rends come qe la ransiion d ne direcion à l are n a as freiné l aboissemen de lsiers dossiers. C es donc avec beaco de fieré qe je me joins à la direcrice générale or vos résener le 34e Raor annel de la Fédéraion des francohones de Terre-Neve e d Labrador. 18

19 À la lecre de ce Raor vos verrez qe nos avons fai des avancées for imoranes dans les dossiers de la sané, de la clre, de l économie e de l immigraion. De ls cee année nos avons éé l organisme hôe de la Fédéraion clrelle canadienne française lors de son assemblée générale annelle en jin dernier. En jille j ai e le rivilège de ovoir me rendre à S. John s renconrer la Governere générale d Canada, Son Excellence la rès honorable Michaëlle Jean. Sie à ce banqe officiel, j ai me rendre sr la Côe Oes de Terre-Neve or me joindre ax commnaés de la Péninsle de Por-a-Por qi l on acceilli à ler or, avec sa famille. Je me sis réjoi en seembre de la sagesse d Premier minisre d Canada à l annonce de la nominaion de Graham Fraser en an qe Commissaire ax langes officielles. Cee réjoissance f de core drée isqe, qelqes jors arès, on abolissai mliles rogrammes don enres ares l Emloi d éé or les jenes édians, la Promoion de la femme e la Conesaion jdiciaire. La FCFA d Canada en arenaria avec d ares organismes ore-arole naionax orsiven le governemen fédéral résenemen an q à la légiimié de l aboliion d Programme de conesaion jdiciaire. Ceci es n dossier à sivre. 19

20 Mobilisé ar n congé de maladie à l aomne, je n ai malheresemen as aricié à l Éqie francohonie organisée ar la FCFA d Canada. De loin, j ai qand même consaé qe ce genre d exercice de sensibilisaion es nécessaire or l avancemen de nos dossiers e dans cee oiqe je sohaierais voir n el exercice se manifeser ici à S. John s e à Oawa. Les organismes rovinciax qi en on fai l exérience dans lers rovinces son os d accord or dire qe ceci ler a éé bénéfiqe. Mis à ar les Célébraions , je crois qe le governemen rovincial ne s es jamais monré assi over à aricier acivemen o à conriber dans nos rojes. Je cie en exemle rois dossiers majers qi on éé bénéficiaire de cee overre : la sané, la clre e le orisme. Sie à ne renconre avec le Minisre de la Sané, Tom Osborne à qi nos avons remis le raor Préarer le errain, nos avons e non selemen son engagemen envers le Résea mais assi son ai de collaboraion envers la réalisaion de ceraines des recommandaions d raor. Les inervenions arès de la sos-minisre adjoine en clre, Eleanor Dawson, a fai en sore q elle aie sans réserve e avec ne somme d argen à l ai le dossier d résea clrel. Cee année, e ce or la remière fois deis qe nos rodisons le Gide orisiqe, le Minisère d orisme, de la clre e des loisirs a invesi ne somme d argen dans la rodcion d Gide. 20

21 E finalemen, dans cee remémoraion de l année, je ne ex asser sos silence dex évènemens hisoriqes don nos ovons êre rès fiers : l élecion de Françoise Engehard à la résidence de la Sociéé naionale de l Acadie en jille dernier e l élecion de Tony Cornec comme déé de la circonscriion de Por-a-Por e son assermenaion en français! Je ne ex erminer mon message sans remercier les membres d Conseil rovincial, ls ariclièremen les membres d Brea de direcion, soi Rober Cormier e Gillianne Bealie ainsi qe la direcrice générale, Cyrilda Poirier, or lers imoranes conribions e lers ais conins a coran de l année. Ensemble, nos faisons belle éqie! Bonne lecre! Jlio CUSTODIO 21

22 Le message de la direcion générale

23 Message de la direcion générale L année a éé or moi ne ransiion e n réajsemen, c es le moins qe l on isse dire! Sie a déar d Ali Chaisson, qi occai le ose de direcion générale deis l aomne 1997, je me sis rerovée a ose de direcrice générale ar inérim dran les hi remiers mois de l année. Le déar réciié de l ancien direcer général a fai en sore qe je me sis rerovée à rendre en main des dossiers qe je n avais as e le ems de maîriser e même, dans cerains cas, as e le ems de décovrir. Malgré o je sis rès fière de ce qi a éé accomli en Ensemble, dans le cadre d o remier Form commnaaire nos avons rev, mis à jor e rodi n Plan de déveloemen global qi deis a éé largemen disribé e diffsé. Nos avons mainenan n Réeroire des fornissers des services de sané en français. Par nore ariciaion a Comié arlemenaire des langes officielles e à l Éqie francohonie, nos avons réssi à sensibiliser des éls a governemen fédéral qi, dans la mesre d ossible, se disen ojors rês à aider e q'il sffi de les sollicier. À l horizon je vois enfin, arès an d années assées à en rêver, la réalisaion e la mise en roe de nore orail. Je vois assi la dernière version de nore Gide orisiqe avec, encore ne fois, la ariciaion rès imorane de l Archiel de Sain-Pierre e Miqelon. E, arlan de l'archiel, la visie d Sénaer Denis Decheverry en février signale ne overre e n désir de rarochemen assez imoran e inéressan avec nore rovince. Je vois assi le déô d raor Sané rimaire en acion (SPA) qi vien à la sie de Préarer le errain. SPA fera éa de la siaion de la livraison de sané en français sr la Côe Oes de Terre-Neve-e- Labrador e devrai aorer des recommandaions à ce sje. 23

24 Je sis rès fière de mes collèges de ravail. Ils son os e sans exceion des rofessionnels exers dans ler domaine. Ils on os e sans exceion le soci d n ravail bien accomli e ils on os e sans exceion le fe sacré e la assion d déveloemen e de l éanoissemen de nore commnaé. Ce qi a éé accomli cee année n arai se faire sans Chrisiane e Adrey, sans Josée e son éqie a RDÉE, sans Jiin a Résea sané e sans les mliles collaboraers rovenan de l exérier de nore organisme. Je sis rès reconnaissane de la aience des gens qi m enoren. Qe ce soi nos agens de rogrammes o de liaisons o bien mes collèges de ravail. Je n ose comer combien de corriels on éé échangés avec Jim Prowse o bien Jeff B, inilés la qesion idioe de la jornée, o encore combien de fois je me sis ornée vers Josée Dalon or li demander ex m exliqer orqoi? Je iens assi à remercier rès sincèremen les membres d Brea de direcion e d Conseil rovincial or ler ai e ler imlicaion a coran de cee année de ransiion. 24

25 Arès n an à la direcion générale je rends de l assrance. J écoe, je rends noe, je m ajse e j essaie de réondre ax miex de mes caaciés à oes les demandes qi roviennen de aro à ne viesse ellemen incroyable. Qe me réserve ? Difficile à dire. Mais ce qe je m engage à faire dans la rochaine année es de mainenir le ca, de coniner à faire de mon miex e de vos revenir à la rochaine assemblée générale annelle avec ne are lise d accomlissemens o assi imressionnane qe cee année. A laisir, Cyrilda POIRIER 25

26 Raor annel

27 Acivié 1 : gesion de la cororaion RESSOURCES HUMAINES L année a d abord éé marqée ar le déar de son direcer général, Monsier Ali Chaisson. Ce dernier, qi assmai la direcion de l organisme deis 1997, remeai sa démission a Brea de direcion le 23 mars avec or dae de déar le 1er avril Sie a déô de sa démission, le Brea de direcion a immédiaemen nommé Madame Cyrilda Poirier a ose de direcrice générale ar inérim. Le concors or orvoir ce ose a éé over ar dex fois, sans sccès, e en novembre les membres d Brea de direcion on offer le ose de manière ermanene à Madame Poirier. En avril 2006, l éqie de la FFTNL se comosai d Adrey Lefebvre qi occai le ose de secréaire-réceionnise. En seembre Madame Chrisiane Mahie, se joignai à l éqie en an q adjoine adminisraive. La direcrice générale arai bien vol voir ne roisième ersonne a sein de son éqie or s'occer rincialemen de la gesion des rojes e assi effecer de l analyse oliiqe. Arès rois concors de recremen, ce ose es ojors vacan. 27

28 La difficlé de recrer e reenir des emloyés francohones qalifiés a sein de nos organismes devien de ls en ls roblémaiqe. Il ne fa as se lerrer, nore grille salariale acelle ne e as faire concrrence à ce qi es offer dans les ares rovinces. Malheresemen, le sa qo de nore enveloe bdgéaire deis nombre d années fai en sore qe nos ne ovons changer cee siaion. Mais il es clair qe cee siaion devra êre raiée assez raidemen e avec o le sériex q elle mérie si on ve coniner à avoir ne Fédéraion qi disose de ressorces hmaines coméenes. Ce roblème de recremen a assi ne incidence direce sr les vacances rises, o dans ce cas, non rises, ar la direcion générale e sr le nombre d heres slémenaires accmlées a-delà de ce qi es rescri dans le Gide de rocédres. Il fadra d aillers revoir la raiqe énoncée dans le Gide qi exige des emloyés q'ils renoncen ax heres slémenaires ravaillées e q'elles soien comabilisées comme n don à l emloyer. Lorsq il y a énrie d emloyés a sein d n organisme on s enend qe le ravail doi se faire qand même. Les dirigeans de la FFTNL devron assi se encher sr cee qesion dans n avenir roche. 28

29 RÉUNIONS STATUTAIRES Enorée d ne novelle éqie, la direcrice générale a dû consacrer beaco de ems à la logisiqe de l AGA, acivié annelle comliqée ar la ene d remier Form commnaaire. En marge de l AGA, soi d 17 a 19 novembre, la FFTNL a en ne rénion d Conseil rovincial, ne rénion d Brea de direcion, le Form commnaaire e l AGA. De ls, la FPFTNL, FJTNL e Le Gaboer en on assi rofié or enir lers assises annelles. L assemblée générale annelle, résidée ar Maîre Loise Fores-Niesing, s es dérolée sans conesaion. Les délégés on adoé à l nanimié le déô d raor annel, de la lanificaion annelle ainsi qe le raor financier éqilibré a 31 mars Il n y a e acn changemen cee année a Brea de direcion isqe les membres éls en novembre 2005 l'on éé or n manda de dex ans. Sie à l allocion de la résidene de la Sociéé Naionale de l Acadie, Madame Françoise Engehard, e à la remise d Prix Roger Chamagne, lors d banqe annel, n hommage sécial a éé offer à son ancien direcer général e on en a rofié or li remere n cadea d aréciaion. En ls de l AGA, la FFTNL a en rois rénions d Conseil rovincial e qare rénions d Brea de direcion. 29

30 FINANCEMENT Cee année l Accord de conribion or le foncionnemen de l organisme a éé signé le 26 jille. Il fa réaliser qe gérer n organisme à raison de 25% de nore sbvenion d oéraion or les qare remiers mois de l année es assez sressan e reqier des choix difficiles or savoir qel fornisser sera ayé e l are non. DATE ACTIONS SOMME 18 janvier 2006 Déô de la demande de foncionnemen 24 avril 2006 Réceion de 25% d remier versemen $ 10 jille 2006 Réceion de la lere minisérielle 27 jille 2006 Signare de l Enene de conribion 24 aoû 2006 Réceion de la balance d remier versemen $ 12 décembre 2006 Réceion de la roisième ranche (40%) $ 22 aoû 2007 Réceion de la ranche finale (10%) $ 30

31 Ceci nos oblige à nos servir, a maximm, de nore ligne de crédi e donc d'encorir des sommes faramineses d inérê e de frais bancaires slémenaires. Cee roblémaiqe ne se limie as a foncionnemen, mais assi ax rojes oncels qi son déosés en janvier, qi doiven aller de l avan e or lesqels, bien soven, l'argen n'arrive as avan la fin d roje. APPUI AUX PROJETS Dès son enrée en foncion, la direcrice générale a ris connaissance des nombrex rojes en cors de l organisme e y a aoré son ai ar os les moyens ossibles. 31

32 Acivié 2 : rerésenaion e acions dans le domaine oliiqe ORGANISMES NATIONAUX ET RÉGIONAUX La FFTNL es membre de lsiers organismes naionax e régionax e il y a ojors ne rerésenaion de la ar d n des membres d Brea de direcion o d ne ersonne délégée ar la commnaé e/o de la direcion générale ax rénions saaires de ces organismes. ORGANISME CONSEIL D ADMINISTRATION AGA FCFA d Canada Jles Csodio Rober Cormier FCCF Cyrilda Poirier Xavier Georges FCAF Rober Cormier FCAAC Richard Marin, Charloe Cayoee e Rose Verge SNA Rober Cormier Jles Csodio, Cyrilda Poirier SSF Szan Banob-Baddor Rober Cormier RADars Xavier Georges 32

33 FCFA d Canada En 2005 la FCFA d Canada a enamé ne démarche qi devrai mener à n Somme rassembler en jin Cee année, elle es rende à l éae des conslaions avec les commnaés e dans cee oiqe, le Comié d somme a convoqé les organismes rovinciax francohones des régions de l Alaniqe à Halifax. Nos avons saisi cee oornié or déoser n mémoire e réondre ax qesions d éclaircissemens d Comié. Sociéé naionale de l Acadie En jin 2006, la délégaion de Terre-Neve-e-Labrador a fièremen ayé la candidare de Madame Françoise Engehard à la résidence de la Sociéé naionale de l Acadie. Madame Engehard es la remière ersonne de nore rovince à enir ce ose. Fédéraion clrelle canadienne française En jin 2006, la FCFF a en son assemblée générale annelle à S.John s. Les délégés son arrivés herex de se rerover à TNL or la remière fois de l'hisoire de l'organisme e son rearis enchanés ar l acceil, la chaler (des gens e de la emérare!), le banqe ax homards, le secacle endiablé de Bernard e Rober Félix e de Moaya. Sociéé sané en français En février, la SSF a en son 3e Rendez-vos de la sané à Oawa. La délégaion de Terre- Neve-e-Labrador comrenai six ersonnes. Un record! Les conférences exceionnelles qi éaien à l affiche on insiré e moivé les membres de la délégaion e lsiers révoien déjà assiser a 4e Rendez-vos. 33

34 AUTRES ACTIVITÉS DE REPRÉSENTATIONS Jornée rovinciale de la francohonie Le 30 mai, la Fédéraion a organisé la radiionnelle cérémonie de la levée d draea à l occasion de la Jornée rovinciale de la francohonie. Encore cee année, les digniaires des dex aliers d governemen on rononcé des discors de circonsance. Le résiden a reconn la résence des membres de la Conférence inerminisérielle sr la francohonie canadienne qi enai sa rénion annelle à S. John s. For imressionnés ar cee acivié niqe a Canada, lsiers son rearis avec l idée d insarer cee raiqe dans ler rovince o errioire. En jille, Monsier Jles Csodio a e l honner d êre invié à la maison d Lieenan Governer général e de dîner avec la Governere générale d Canada, la Très honorable Madame Michaëlle Jean. Qelqes jors ls ard, le résiden s es rend sr la Péninsle de Por-a-Por e s es join à l Associaion régionale de la Côe-Oes qi recevai Madame Jean e sa famille. 34

35 ACTIONS DANS LE DOMAINE POLITIQUE Conseil fédéral En seembre, la direcrice générale a éé inviée à se résener devan les membres d Conseil fédéral de la rovince. Un rès cor cinq mines li f accordé à cee occasion, ce qi li a ermis de résener la commnaé e de ler lancer l inviaion d assiser à l assemblée générale annelle de la fédéraion. Un des mandas de Parimoine canadien décolan de l Accord de collaboraion es jsemen de facilier ce ye de rénions. Une rochaine occasion de renconrer le Conseil sera offere ne fois qe le PDG sera finalisé. Éqie francohonie Monsier Rober Cormier, vice-résiden exerne e Madame Cyrilda Poirier de la Fédéraion ainsi qe Monsier Xavier Georges, membre d Conseil d adminisraion de la FCCF on os rois aricié à l Éqie francohonie organisée ar la FCFA d Canada. Cee acivié d envergre consise à rendre visie à des éls fédérax de oe disciline oliiqe or les sensibiliser ax défis de vivre en siaion minoriaire e ax enjex lorsqe, ar exemle, des rogrammes els qe le Programme de conesaion jdiciaire son abolis. Les aricians éaien divisés en éqie de rois e chaqe éqie visiai qare éls ciblés. Résla : soixane-qinze déés éls o has foncionnaires on éé renconrés dans l esace d ne jornée. 35

36 Le 5 novembre dernier, e ce, à qelqes jors d avis selemen, les organismes rovinciax on comar devan la Commission arlemenaire des langes officielles. C éai la remière fois de son hisoire qe la Commission se délaçai en région e Terre-Neve-e-Labrador éai la remière rovince a ays à la recevoir. Nos avons éé d aan ls chancex qe nos éions les sels à comaraîre devan la Commission. Arès le déjener, q'on nos a inviés à rendre avec ex, les membres de la Commission e ler enorage on insisé or venir faire ne visie d'cenre scolaire e commnaaire des Grands-vens. Cee visie f rès révélarice. D'abord, il y avai des arlemenaires qi ne connaissaien as d o le conce des cenres scolaires e commnaaires, il y en avai qi ne comrenaien as le orqoi d ne école homogène francohone, s accrochan à l idée qe l immersion éai sffisane. Mais for heresemen, cerains d'enre ex on changé d'avis lorsq ils on v les o-eis a Cenre de la eie enfance e ils on vie comris l imorance de ce Cenre inégré à l école. 36

37 Acivié 3 : Service ax membres e commnicaions à l inérier d résea Franco-Jenes de Terre-Neve-e-Labrador Por la remière fois deis la signare de l enene de services enre nore organisme e Franco-Jenes, la Fédéraion n a resecer sa arie de l enene qi es de fornir à Franco-Jenes n ai dans la gesion financière. Cee siaion sera reve e esérons bien redressée dans la rochaine année. Commnicaions à l inérier d Résea Un des consas décolan d Form commnaaire a sans doe éé celi d manqe de commnicaion à l inérier d Résea. Des aciviés comme le Cercle de collaboraion qi s es en à Labrador Ciy en février a sscié n regain d esri d éqie e n des réslas a éé la demande exrimée de rerendre l habide de se renconrer ar éléconférence a moins oes les dex semaines. Por facilier ce échange n Webcam a éé acheé e remis ax direcions générales e ax membres d brea de direcion. 37

38 Acivié 4 : rédacion de rojes financés hors d foncionnemen Encore cee année le financemen de rojes rerésene ne orion imorane d bdge oal de la cororaion. D 1er avril 2006 a 31 mars 2007, l organisme a déosé dix rojes séciax e a recondi dex rojes récrrens, soi le RDÉE TNL e le RSF TNL. Clre e arimoine e romoion : RÉSEAU CULTUREL GUIDE TOURISTIQUE AGA - FCCF Déveloemen économiqe e d emloyabilié : Foncionnemen Franco-boiqe.ca Enene Canada-Commnaé e Inerminisériel : Gesion de l enene Proje Porail Carrière éé Immigraion Sané e services sociax : Résea sané Sané rimaire en acion 3e Rendez-vos $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ 38

39 Acivié 5 : gesion de rojes financés hors d foncionnemen PROJETS PONCTUELS Logisiqe des rénions : Comié d évalaion, Form, Cercle Le Comié d évalaion s es réni rois fois en Il a évalé e reen les se demandes de financemen somises or or ne recommandaion globale de $. Ils on assi évalé rene-e-ne demandes de rojes séciax e en on reen ving-e-ne, don lsiers sr ne base lriannelle, or ne somme globale recommandée de $. Sos le hème «La commnaé a cœr de nos échanges» le Form commnaaire s es enché sr le Plan de déveloemen global de la commnaé qi, malgré les conslaions e les sessions de ravail de l aomne 2004, éai ojors à l éa débache. Le ems éai donc oorn de rendre avanage d Form or rerendre le docmen, le mere à jor, le finaliser e le disriber. Le form s'es erminé sr n sccès malgré n e de sceicisme a déb de la jornée. 39

40 Les délégés a Form on commencé ar faire ne révision d PDG , exercice qi n avai jamais éé fai, mais qi devai l'êre, afin de rendre connaissance des élémens exécés e de ce qi resai à accomlir. Ils on ensie rocédé à la révision de l ébache d lan Par voix de résolion à l AGA, les délégés on adoé, en rincie, le résla des discssions émanan des aeliers. Ils on assi demandé la ossibilié de réagir a docmen avan sa version définiive. Les délégés on e dex occasions de le faire, soi en novembre e en février. Le docmen final a éé déosé or adoion à la rénion d Conseil rovincial d 10 mars 2007 e deis a éé disribé ax aricians d Form, a Comié d évalaion e ax baillers de fonds. Une dernière acivié décolan de l Accord de collaboraion a éé la coordinaion e la ene d Cercle de collaboraion en février dernier à Labrador Ciy. Cee rénion se ve la sie logiqe d Form. Les discssions se fon a nivea des inervenans commnaaires e des minisères ssceibles à nos aider dans l acheminemen e le soien financier de rojes décolan d PDG. 40

41 Fédéraion clrelle canadienne française, AGA 2006 Por la remière fois de son hisoire, la Fédéraion clrelle canadienne française a en ses assises annelles à S. John s e la sbvenion accordée à la FFTNL li a ermis de faire connaîre la diversié d alen arisiqe de nore rovince. En vedee à la soirée d acceil de la Fédéraion clrelle canadienne française, on noai la résence de la chorale francohone de Sain-Jean, La rose des vens, qi a s imressionner les délégés lors de ler réceion a Easern Edge Gallery. Le grand sccès de cee semaine de rénion a éé sans conredi la soirée d banqe a Cenre scolaire e commnaaire Les Grands-Vens. Grâce à l éqie de Francoboiqe.ca, les délégés on éé inviés à décovrir qelqes rodis d erroir de la rovince e renconrer dex écrivains conns, soi Françoise Engehard e Michel Savard. La soirée d banqe a éé coronnée ar les resaions d do de Bernard e Rober Félix avec ler msiqe radiionnelle e la formaion msicale africaine Moaya. Avec brio, ces dex groes on s donner n bon aerç de la versailié msicale e clrelle de nore rovince. 41

42 Porail francohone Le b d roje orail es de créer n environnemen virel qi favorise l éanoissemen des commnaés francohone e acadienne de la rovince en favorisan son accessibilié. Ce roje a débé a déb décembre, sie à la confirmaion des sbvenions des rinciax baillers de fonds, soi l APÉCA e Indsrie Canada. On révoi le lancemen de ce orail or ocobre Carrière Éé Encore cee année, la FFTNL e le RDÉE on déosé, e on oben, cinq demandes d emloi d éé or jenes édians. Gide Torisiqe En seembre, le RDÉE a déosé ne demande de financemen arès de l APÉCA e d minisère d Torisme, de la Clre e des Loisirs or rodire l édiion d Gide orisiqe en français. En ls de recevoir les fonds demandés à l APÉCA, le RDÉE a assi reç e ce, or la remière fois, ne conribion financière d Minisère d Torisme, de la Clre e des Loisirs. 42

43 Immigraion Sie à ne éde, ce roje a ermis à la FFTNL de miex connaîre le besoin des commnaés en ressorces hmaines e de voir avec ex la meillere façon d inégrer ces noveax arrivans. Recensemen des aînés Une éde sr le besoin des ersonnes aînées dans les rois commnaés francohones a éé enrerise a déb de l année. Une série de recommandaions son ressories sie ax conslaions avec les leaders de chaqe commnaé. On ara à se encher sr ce dossier dans n avenir raroché afin de miex réondre ax demandes de cee olaion. Posiionnemen clrel, Phase II La remière hase de ce roje a ermis de consaer qe le ems es ven or la commnaé clrelle de se rendre en main e la Phase II va ermere de coniner le ravail enamé. Le b lime es de ermere ax arises de se concerer e de ler donner o facilier des oorniés de visibilié dans la rovince e sr la scène alaniqe, naionale e inernaionale. or ls d'informaion Raors sr les réslas (clre) 43

44 PROJETS RÉCURRENTS Immigraion Le roje Immigraion avai or b d évaler les besoins des régions francohones en maière de main d œvre. Por l insan les données d Labrador son finalisées alors qe les celles de la Péninsle de Por-a-Por le son en arie. Dans la rochaine année on roose déoser dex rojes. Le remier finalisera l évalaion des besoins de la région de l Avalon e de la Péninsle de Por-a-Por e le dexième vise ne sraégie d acceil d immigrans adaée ax commnaés. De ls, la novelle oliiqe rovinciale en maière d'immigraion conien ne recommandaion or agmener le nombre d'immigrans francohones. Cee recommandaion décole direcemen des conslaions qi se son enes dans les commnaés francohones de la rovince. or ls d'informaion Objecif 16 Raor final 44

45 Résea Sané en Français TNL Une des recommandaions qi on sivi l évalaion exhasive, en décembre 2005, de la gesion financière e de la governance d Résea sané, la Sociéé sané en français éai qe la FFTNL soi accomagnée ar des exers or mere sr ied n Résea en bonne e de forme e les services de Jean-Pal Arsenal e Pasy McLean de la firme HRA on éé reens or le faire. Ces dex ersonnes avaien déjà ravaillées de rès avec le Coordonnaer d Résea, Jiin Sikhri, e connaissaien déjà rès bien les commnaés or les avoir conslées lors de la rédacion de ler raor Préarer le errain. Sie à ne série de renconres, de éléconférences e de mliles discssions e réroacions ar corriels, la comosiion d Résea avec des aribions acceables or os a éé déosée à l'aomne. 45

46 Sané rimaire en acion En novembre, la Sociéé sané en français annonçai qe Sané Canada avai arové ler demande de financemen or n roje d envergre naionale, aelé Sané rimaire en acion (SPA). Ici dans la rovince, avec l aide de Pasy McLean de la firme HRA e d RSF TNL il a éé décidé d enrerendre, avec la ariciaion d Wesern Healh Regional Board, ne éde des moyens de livraison des soins de sané en français sr la Péninsle de Por-a-Por. Ce raor a éé résené a RSF TNL en mars e la version définiive déosée a déb avril or ls d'informaion Primary Healh Care in Acion 46

47 POUR PLUS D'INFORMATION GÉNÉRALE SUR LE RAPPORT ANNUEL Les éas financiers vérifiés a 31 mars 2007 Le raor sr les réslas a 31 mars 2007 (foncionnemen) Sas e règlemens générax de la FFTNL 47

48 Le Secréaria ermanen

49 Direcrice générale : Cyrilda POIRIER * Adjoine adminisraive : Chrisiane MATHIEU* Secréaire-réceionnise : Adrey Lefebvre Résea de déveloemen économiqe e d emloyabilié Coordonnarice d RDÉE TNL : Josée DALTON* Adjoine adminisraive d RDÉE TNL : France J. BÉLANGER* Agene de commnicaions : Véroniqe Lavoie* Agene de déveloemen économiqe (Secer rral ) : Annie Desrosiers* Agene de déveloemen économiqe (Inégraion de la jenesse) : Sandra BARTER-MARTIN* Agene de déveloemen économiqe (Torisme) : Frédériqe WEILAND* Agene de déveloemen économiqe (Économie d savoir) : Simon Leclerc Résea sané en français de Terre-Neve-e-Labrador Coordinaion d RSF TNL : Jiin SEKHRI* * rerésene ne ersonne en ose a 31 mars

50 Direcrice générale adjoine : Cyrilda POIRIER Adjoine adminisraive : Chrisiane MATHIEU Coordinaion (RDÉE) : Josée DALTON Adjoine adminisraifive d roje RDÉE : France BÉLANGER Adjoine de brea : Adrey LEFEBVRE Adjoine de commnicaions : Veroniqe LAVOIE Agene de déveloemen économiqe (Inégraion de la jenesse) Sandra BARTER-MARTIN Agene de déveloemen économiqe (Torisme) Frédériqe WEILAND Agene de déveloemen économiqe (Secer rral) Annie Derosiers Agene de déveloemen économiqe (Économie d savoir) Simon LECLERC Coordinaion d RSF TNL : Jiin SEKHRI*

51 Le rix Roger-Chamagne

52 Le rix Roger-Chamagne M. Roger Chamagne a assmé la résidence de la Fédéraion des francohones de Terre-Neve e d Labrador a déb des années 80, a momen criiqe o celle-ci éai menacée de disariion. Envers e conre os, e convainc de la nécessié d ne rerésenaion de nos commnaés sr la scène rovinciale. M. Chamagne en a assré la srvie. Toefois, le desin a ragiqemen fraé la famille Chamagne e le monde de la francohonie lorsq en 1981 Roger e son éose érissaien dans n acciden de voire. Professer à Labrador Ciy e foremen imliqé dans son milie, son absence se fai encore risemen senir de nos jors. En son hommage, la FFTNL a créé en 1983 le rix ROGER CHAMPAGNE qi es remis chaqe année à la ersonnalié francohone o acadienne s éan illsrée ar son ravail dans le déveloemen d fai français à Terre-Neve-e-Labrador. 52

53 Prix Roger Chamagne 2006 La réciiendaire Janee Plancha, réciiendaire d Prix Roger Chamagne se démarqe ar son imlicaion non selemen a nivea de son associaion mais assi e sro a nivea de ses iniiaives dans le domaine d héâre o elle a la main à oes les saces : la mise en scène e la direcion, le choix des cosmes, l éclairage, les décors e is, oi, elle es assi comédienne! Madame Plancha es reconne or avoir adaée lsiers ièces de héâre basées sr le folklore de la Côe-Oes, ls ariclièremen celi olarisé ar Émile Benoî. D aillers son adaaion de la ièce Richard sans er f résenée ax élèves des écoles françaises e d immersion sr l ensemble de l Île de Terre-Neve. Ce genre de ravail rerésene ne conribion imorane à la clre franco-erre-nevienne isq elle assre la érennié des cones radiionnels en les résenan non selemen ax jenes mais assi ax adles. Elle a égalemen adaé d ares ièces de héâre don Le ei garçon qi visia le ven d nord. Mais l imlicaion de cee dame ne s arrêe as a héâre. Elle es membre de la chorale «La rose des vens», coordonne l école d samedi, aricie ax aciviés d Clb des Débroillards, es membre d conseil d adminisraion de son associaion e es ojors la remière à se orer volonaire o rêer main fore or n imore qelle acivié commnaaire. Mariée, mère de rois enfans e mainenan grand-maman, Janee Plancha donne, deis 1973, beaco de son ems e de son énergie à sa commnaé ar le biais de l Associaion commnaaire francohone de Sain-Jean. 53

54 Les réciiendaires d rix roger chamagne : 1983 M. Jean-Gy Labbé (Labrador) 1984 Mme Marina Simon (Côe-Oes) 1985 Mme Géraldine Barer (Côe-Oes) 1986 M. Rober Cormier (Côe-Oes) 1987 M. Jean-Gy Dionne (Labrador) 1988 M. Émile Benoi, docer en droi honoris casa (Côe-Oes) 1989 Mme Angela Moore (Côe-Oes) 1990 Mme Marie Félix (Côe-Oes) 1991 M. Clade Desrochers (Labrador) 1992 M. Cornelis Barer (Côe-Oes) 1993 Mme Pearl Lee (Labrador) 1994 Mme Yolande Lono (Sain-Jean) 1995 Mme Velma Félix (Côe-Oes) 1996 Mme Mireille Thomas (Sain-Jean) 1997 M. Joseh Benoi (Côe-Oes) 1998 M. Richard Charron (Sain-Jean) 1999 Mme Andrée Fogère-Thoms (Sain-Jean) 2000 M. Mark Cormier (Côe-Oes) 2001 Mme Jenny Fenwick (Côe-Oes) 2002 Mme Edna Hall (Côe-Oes) 2003 M. Jlio Csodio (Labrador Ciy) 2004 Mme Reine Conway (Sain-Jean) 2005 Mme Lise Bocher (Labrador) 2006 Mme Janee Plancha 54

55 Raor sr les réslas d RDÉE

56 Raor sr les réslas d RDÉE TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR Virellemen nis En novembre 2006, RDÉE Terre-Neve-e-Labrador a amorcé la créaion d n orail francohone qi réond ax besoins de ses commnaés e qi rom l isolemen de ses rois régions francohones siées sr n errioire de km2. Ce service virel à l échelle rovinciale offrira ne mlide de services iles ax inernaes e deviendra n oil de réseaage e de arenaria or les commnaés e les enrereners. Le orail, qi sera oéraionnel le 19 ocobre 2007, a déjà créé ls de 15 emlois direcs e indirecs dans la rovince. PARTENAIRES CLÉS - Agence de romoion économiqe d Canada Alaniqe - Indsrie Canada - Conseil scolaire francohone rovincial - Fédéraion des francohones de Terre-Neve e d Labrador - RDÉE Saskachewan - RDÉE Novea-Brnswick 56

57 Égalemen dran l aomne 2006, RDÉE Terre-Neve-e-Labrador a formé e oillé les enrereners francohones de son sie de commerce élecroniqe ca. Une vingaine d enrereners francohones de la rovince on déjà déveloé les coméences or faire ex-mêmes les sivis e assrer le bon foncionnemen d commerce élecroniqe de ls de 85 rodis. PARTENAIRES CLÉS - RDÉE Saskachewan - Agence de romoion économiqe d Canada Alaniqe - Minisère de l Innovaion, d Commerce e d Déveloemen rral de Terre-Neve-e-Labrador Les commnaés a cœr des solions RDÉE Terre-Neve-e-Labrador a élaboré n rofil de déveloemen économiqe commnaaire (DÉC) de la région de Por-a-Por, bercea de la francohonie errenevienne-e-labradorienne. Le RDÉE a validé les données arès des francohones e Acadiens de cee région lors de rois conslaions. La commnaé a aricié avec inérê e idenifié de nombreses rioriés noammen l inégraion des jenes dans les enrerises de la région e l amélioraion de l infrasrcre liée a orisme. Le RDÉE es sr le oin de erminer les rofils de ses dex ares commnaés : la région mérooliaine de S. John s e le Labrador. 57

58 PARTENAIRES CLÉS - Les rois commnaés francohones e lers organismes - Saisiqe Canada - Cooéraive de conslaion en déveloemen La Clé L éqie de RDÉE Terre-Neve-e-Labrador en aelier de erfecionnemen rofessionnel avec Saisiqe Canada à Labrador Ciy en décembre Bienvene à Terre-Neve-e-Labrador! Por romovoir la vivacié e le dynamisme de la francohonie de la rovince, RDÉE Terre-Neve-e-Labrador a blié exemlaires ( de ls q en 2005) d Gide orisiqe Terre-Neve-e-Labrador & Sain-Pierre-e-Miqelon. Disonible aro a Canada e en France, ce gide comle comble n vide dans la blicaion de docmens romoionnels en français dans la rovince. PARTENAIRES CLÉS - Agence de romoion économiqe d Canada Alaniqe - Minisère d Torisme, de la Clre e des Loisirs de Terre-Neve-e-Labrador - Comié régional d orisme de Sain-Pierre-e-Miqelon - Fédéraion qébécoise de caming e de caravaning inc. - Commission d orisme acadien d Canada Alaniqe - Provincial Airlines 58

59 SerAcceil Alaniqe RDÉE Terre-Neve-e-Labrador a formé se ersonnes lors de son aelier SerAcceil en aoû Ce aelier ineracif de formaion de service à la clienèle e de sensibilisaion orisiqe a ermis de déveloer les coméences de nos ressorces hmaines or améliorer la qalié d service à la clienèle dans nos commnaés. Frédériqe Weiland de RDÉE Terre-Nevee-Labrador (à droie) e Cahy Anderson d minisère rovincial d Torisme a Salon Bienvene Qébec à Laval en ocobre PARTENAIRES CLÉS - Hosialiy Newfondland and Labrador - Les rois associaions francohones de Terre-Neve-e-Labrador Mobiliser la relève RDÉE Terre-Neve-e-Labrador es fier de conriber à l éanoissemen de sa jenesse francohone en ayan facilié rois «cams jenesse, science e echnologie» qi seron offers à l éé 2007 à Labrador Ciy, Schefferville e Por-a-Por. Les jenes seron iniiés à diverses connaissances scienifiqes e oils echnologiqes. En ls de rédire l exode de nos jenes vers les cenres rbains, ces cams ermeen la créaion de cinq emlois, des reombées économiqes or les commnaés e la formaion de 20 jenes a méier de gide. 59

60 PARTENAIRES CLÉS - Secréaria ax affaires inergovernemenales canadiennes - Indsrie Canada - Associaion francohone d Labrador - Franco-Jenes de Terre-Neve e d Labrador - Fres in Newfondland and Labrador s Yoh - Comié de valorisaion de la rivière Beaor - Conseil de la Naion Inn Maimeksh Lac John - Écoles francohones de Terre-Neve-e-Labrador e de Fermon a Qébec Ares réslas Les effors concerés de RDÉE TNL avec la commnaé on conribé à la créaion de dex associaions d aînés, à rois emlois direcs ainsi q à l ajo d n service en français a brea de Service Canada dans la éninsle de Por-a-Por. or ls d'informaion Le raor d'aciviés RDÉE avril mars

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL Fiche ors Thème : Elecricié Fiche 5 : Dipôle e dipôle Plan de la fiche Définiions ègles 3 Méhodologie I - Définiions oran élecriqe : déplacemen de charges élecriqes q a mesre d débi de charges donne l

Plus en détail

Fonction dont la variable est borne d intégration

Fonction dont la variable est borne d intégration [hp://mp.cpgedpydelome.fr] édié le 1 jille 14 Enoncés 1 Foncion don la variable es borne d inégraion Eercice 1 [ 1987 ] [correcion] Soi f : R R ne foncion conine. Jsifier qe les foncions g : R R sivanes

Plus en détail

Même si les conditions de travail sont variées suivant les bassins de navigation et les entreprises, force est

Même si les conditions de travail sont variées suivant les bassins de navigation et les entreprises, force est N 32 / Décembre 2011 EUROPE & INTERNATIONAL Informaions CNBA Ediorial Miex faire respecer nos drois Même si les condiions de ravail son variées sivan les bassins de navigaion e les enreprises, force es

Plus en détail

depuis le 22 juin 2015

depuis le 22 juin 2015 Édio Chères lecrices, chers leceurs, Une fois encore l année 2014-2015 fu riche en événemens fédéraux : sur le plan sporif, avec une première paricipaion à la Coupe du monde de ski éudian, Aligliss, e

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Formaion assurance-vie e récupéraion: Quand e Commen récupérer? (Ref : 3087) La maîrise de la récupéraion des conras d'assurances-vie requalifiés en donaion OBJECTIFS Appréhender la naure d un conra d

Plus en détail

Intégration de Net2 avec un système d alarme intrusion

Intégration de Net2 avec un système d alarme intrusion Ne2 AN35-F Inégraion de Ne2 avec un sysème d alarme inrusion Vue d'ensemble En uilisan l'inégraion d'alarme Ne2, Ne2 surveillera si l'alarme inrusion es armée ou désarmée. Si l'alarme es armée, Ne2 permera

Plus en détail

EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS

EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS CEDRIC TAPSOBA Diplômé IDS Inern/ CARE Regional Program Coordinaor and Gender Specialiy Service from USAID zzz WA-WASH Program Tel: 70 77 73 03/

Plus en détail

JE LÈGUE À L ŒUVRE DES VOCATIONS POUR FORMER NOS FUTURS PRÊTRES NOS RÉPONSES À VOS QUESTIONS SUR LES LEGS, DONATIONS, ASSURANCES VIE

JE LÈGUE À L ŒUVRE DES VOCATIONS POUR FORMER NOS FUTURS PRÊTRES NOS RÉPONSES À VOS QUESTIONS SUR LES LEGS, DONATIONS, ASSURANCES VIE Diocèses de Paris, Nanterre, Créteil et Saint-Denis JE LÈGUE À L ŒUVRE DES VOCATIONS POUR FORMER NOS FUTURS PRÊTRES NOS RÉPONSES À VOS QUESTIONS SUR LES LEGS, DONATIONS, ASSURANCES VIE FAITES DE VOS BIENS

Plus en détail

Guide. Solution simplifiée. Solution simplifiée, c est. Votre guide pour la mise en place rapide et facile de régimes de garanties collectives

Guide. Solution simplifiée. Solution simplifiée, c est. Votre guide pour la mise en place rapide et facile de régimes de garanties collectives Solion simplifiée, c es facile rapide flexible Solion simplifiée Gide Vore gide por la mise en place rapide e facile de régimes de garanies collecives La vie es pls radiese sos le soleil. Table des maières

Plus en détail

Accompagner les familles d aujourd hui

Accompagner les familles d aujourd hui Mtalité Française et petite enfance Accompagner les familles d ajord hi ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mtalité Française en matière de petite enfance La Mtalité Française est

Plus en détail

Ned s Expat L assurance des Néerlandais en France

Ned s Expat L assurance des Néerlandais en France [ LA MOBILITÉ ] PARTICULIERS Ned s Expa L assurance des Néerlandais en France 2015 Découvrez en vidéo pourquoi les expariés en France choisissen APRIL Inernaional pour leur assurance sané : Suivez-nous

Plus en détail

MATHEMATIQUES FINANCIERES

MATHEMATIQUES FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES LES ANNUITES INTRODUCTION : Exemple 1 : Une personne veu acquérir une maison pour 60000000 DH, pour cela, elle place annuellemen au CIH une de 5000000 DH. Bu : Consiuer un capial

Plus en détail

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 janvier 2009 9 h 30 «Les différens modes d acquisiion des drois à la reraie en répariion : descripion e analyse comparaive des echniques uilisées»

Plus en détail

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement Chapire 2 L invesissemen. Les principales caracérisiques de l invesissemen.. Définiion de l invesissemen Définiion générale : ensemble des B&S acheés par les agens économiques au cours d une période donnée

Plus en détail

Vous vous installez en france? Société Générale vous accompagne (1)

Vous vous installez en france? Société Générale vous accompagne (1) Parenaria Sociéé Générale Execuive relocaions Vous vous insallez en france? Sociéé Générale vous accompagne (1) offre valable jusqu au 29/02/2012 offre valable jusqu au 29/02/2012 offre valable jusqu au

Plus en détail

Les qualifications INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES. Forage géothermique. Solaire thermique. Aérothermie et géothermie

Les qualifications INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES. Forage géothermique. Solaire thermique. Aérothermie et géothermie INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES Les qalifications Edition jillet 2014 Solaire thermiqe Forage géothermiqe Solaire photovoltaïqe Bois énergie Aérothermie et géothermie Les énergies renovelables : des

Plus en détail

Groupe International Fiduciaire. pour l Expertise comptable et le Commissariat aux comptes

Groupe International Fiduciaire. pour l Expertise comptable et le Commissariat aux comptes Groupe Inernaional Fiduciaire pour l Experise compable e le Commissaria aux compes L imporan es de ne jamais arrêer de se poser des quesions Alber EINSTEIN QUI SOMMES-NOUS? DES HOMMES > Une ÉQUIPE solidaire

Plus en détail

BAREME DEPANNAGE ! SPECIAL SYNDIC DE COPROPRIETES !!! !!!!! DEPANNAGE TRAVAUX RENOV & CONSEIL HABITAT & COMMERCE INTERVENTION PARIS & BANLIEUE

BAREME DEPANNAGE ! SPECIAL SYNDIC DE COPROPRIETES !!! !!!!! DEPANNAGE TRAVAUX RENOV & CONSEIL HABITAT & COMMERCE INTERVENTION PARIS & BANLIEUE SPECIAL SYNDIC DE COPROPRIETES BAREME DEPANNAGE TRAVAUX RENOV & CONSEIL VOTRE ARTISAN DE PROXIMITE 205 HABITAT & COMMERCE INTERVENTION PARIS & BANLIEUE DEPANNAGE ELECTRICITE PLOMBERIE ELECTRICITE TYPE

Plus en détail

Programmation, organisation et optimisation de son processus Achat (Ref : M64) Découvrez le programme

Programmation, organisation et optimisation de son processus Achat (Ref : M64) Découvrez le programme Programmaion, organisaion e opimisaion de son processus Acha (Ref : M64) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Appréhender la foncion achas e son environnemen Opimiser son processus achas Développer un acha

Plus en détail

Sommaire de la séquence 12

Sommaire de la séquence 12 Sommaire de la séquence 12 Séance 1........................................................................................................ Je prends un bon dépar.......................................................................................

Plus en détail

Institut Supérieur de Gestion

Institut Supérieur de Gestion UNIVERSITE DE TUNIS Insiu Supérieur de Gesion 4 EME ANNEE SCIENCES COMPTABLES COURS MARCHES FINANCIER ET EVALUATION DES ACTIFS NOTES DE COURS : MOUNIR BEN SASSI YOUSSEF ZEKRI CHAPITRE 1 : LE MARCHE FINANCIER

Plus en détail

La rentabilité des investissements

La rentabilité des investissements La renabilié des invesissemens Inroducion Difficulé d évaluer des invesissemens TI : problème de l idenificaion des bénéfices, des coûs (absence de saisiques empiriques) problème des bénéfices Inangibles

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR, DE L'OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Connaître Rédire Aménager Informer

Plus en détail

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t Annuiés I Définiion : On appelle annuiés des sommes payables à inervalles de emps déerminés e fixes. Les annuiés peuven servir à : - consiuer un capial ( annuiés de placemen ) - rembourser une dee ( annuiés

Plus en détail

La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS. Un nouveau service pour faciliter les paiements

La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS. Un nouveau service pour faciliter les paiements La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS TIPI Titres Payables par Internet Un novea service por faciliter les paiements Un moyen de paiement adapté à la vie qotidienne TIPI :

Plus en détail

Risques professionnels et qualité de vie au travail dans les crèches : les pratiques de prévention

Risques professionnels et qualité de vie au travail dans les crèches : les pratiques de prévention Petite enfance Risqes professionnels et qalité de vie a travail dans les crèches : les pratiqes de prévention Rédaction : Emmanelle PARADIS, Chef de projet «Prévention des risqes professionnels», por CIDES

Plus en détail

Coaching - accompagnement personnalisé (Ref : MEF29) Accompagner les agents et les cadres dans le développement de leur potentiel OBJECTIFS

Coaching - accompagnement personnalisé (Ref : MEF29) Accompagner les agents et les cadres dans le développement de leur potentiel OBJECTIFS Coaching - accompagnemen personnalisé (Ref : MEF29) Accompagner les agens e les cadres dans le développemen de leur poeniel OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Le coaching es une démarche s'inscrivan dans

Plus en détail

La complémentaire santé. des 16-30 ans CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ. adaptée à vos besoins pour faciliter votre accès aux soins :

La complémentaire santé. des 16-30 ans CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ. adaptée à vos besoins pour faciliter votre accès aux soins : La complémentaire santé des 16-30 ans CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ la réponse santé adaptée à vos besoins por faciliter votre accès ax soins : avec le tiers payant por ne pls avancer vos frais

Plus en détail

travailler à Paris travailler à Paris

travailler à Paris travailler à Paris ravailler à Paris Trouver un emploi, en changer, se former, ravailler, demander un coup de pouce, faire valoir ses drois, créer son acivié Parce que la capiale es dynamique e créarice d emplois, mais aussi

Plus en détail

Formation Administrateur Server 2008 (Ref : IN4) Tout ce qu'il faut savoir sur Server 2008 OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

Formation Administrateur Server 2008 (Ref : IN4) Tout ce qu'il faut savoir sur Server 2008 OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION COMUNDICOMPETENCES-TECHNIQUESDEL INGÉNIEUR Formaion Adminisraeur Server 2008 (Ref : IN4) SUPPORT PÉDAGOGIQUE INCLUS. OBJECTIFS Gérer des ressources e des compes avec Acive Direcory e Windows Server 2008

Plus en détail

CHAPITRE I : Cinématique du point matériel

CHAPITRE I : Cinématique du point matériel I. 1 CHAPITRE I : Cinémaique du poin maériel I.1 : Inroducion La plupar des objes éudiés par les physiciens son en mouvemen : depuis les paricules élémenaires elles que les élecrons, les proons e les neurons

Plus en détail

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Catalogue des formations

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Catalogue des formations Votre expert en flx docmentaires et logistiqes Cataloge des formations Qelles qe soient les entreprises, les salariés pevent sivre, a cors de ler vie professionnelle, des actions de formation professionnelle

Plus en détail

Une union pour les employeurs de l' conomie sociale. - grande Conférence sociale - les positionnements et propositions de l usgeres

Une union pour les employeurs de l' conomie sociale. - grande Conférence sociale - les positionnements et propositions de l usgeres Une union pour les employeurs de l' conomie sociale - grande Conférence sociale - les posiionnemens e proposiions de l usgeres Juille 212 1 «développer l emploi e en priorié l emploi des jeunes» le posiionnemen

Plus en détail

pour toute la famille

pour toute la famille La gamme santé solidaire por tote la famille CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ Nos sommes ne vraie mtelle à bt non lcratif. À tot moment, nos vos en donnons les preves : pas de sélection à l entrée

Plus en détail

AVEC LA DOUANE PRODUIRE EN FRANCE. # produireenfrance. Présentation des entreprises participant aux tables rondes. Octobre 2014 - Bercy

AVEC LA DOUANE PRODUIRE EN FRANCE. # produireenfrance. Présentation des entreprises participant aux tables rondes. Octobre 2014 - Bercy 16 Octobre 2014 - Bercy PRODUIRE EN FRANCE AVEC LA DOUANE Présentation des entreprises participant ax tables rondes # prodireenfrance Live tweet sr le compte officiel de la doane @doane_france la doane

Plus en détail

travailler à Paris 2012/2013

travailler à Paris 2012/2013 ravailler à Paris 2012/2013 DEVENEZ VOLONTAIRE EN SERVICE CIVIQUE! UN ENGAGEMENT CITOYEN UNE CHANCE DE VIVRE DE NOUVELLES EXPÉRIENCES RENSEIGNEMENTS SUR : PARIS.FR/SERVICE CIVIQUE LA DÉCOUVERTE DE MISSIONS

Plus en détail

Marché à procédure adaptée (Article 28 du CMP)

Marché à procédure adaptée (Article 28 du CMP) Marché à procédre adaptée (Article 28 d CMP) Rénovation de la salle Egène DELACROIX Marché 08/203 02/05/203 Nom et adresse de l organisme acheter Chambre de Métiers et de l Artisanat d Val d Oise avene

Plus en détail

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre.

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre. 1 Examen. 1.1 Prime d une opion sur un fuure On considère une opion à 85 jours sur un fuure de nominal 18 francs, e don le prix d exercice es 175 francs. Le aux d inérê (coninu) du marché monéaire es 6%

Plus en détail

Mesures générales de prévention pour l utilisation des fardeleuses

Mesures générales de prévention pour l utilisation des fardeleuses la fardelese Les fardeleses, machines semi-atomatiqes d emballage de palettes, assi nommées palettisers o «wrapeses» sont d sage corant dans le secter de l imprimerie. On s en sert por envelopper d ne

Plus en détail

Email Academy 2012. Florence Consultant 231 Route des Camoins 13011 Marseille Siret : 43214620700035 - N formateur : 93130994113

Email Academy 2012. Florence Consultant 231 Route des Camoins 13011 Marseille Siret : 43214620700035 - N formateur : 93130994113 Email Academy 2012 L'emailing et les noveax canax internet La législation de l'emailing et des bases de données Vendre par l'emailing Améliorer la délivrabilité de ses emailing Développer son email en

Plus en détail

Finance 1 Université d Evry Val d Essonne. Séance 2. Philippe PRIAULET

Finance 1 Université d Evry Val d Essonne. Séance 2. Philippe PRIAULET Finance 1 Universié d Evry Val d Essonne éance 2 Philippe PRIAULET Plan du cours Les opions Définiion e Caracérisiques Terminologie, convenion e coaion Les différens payoffs Le levier implicie Exemple

Plus en détail

Devenir volontaire. www.gendarmerie.interieur.gouv.fr

Devenir volontaire. www.gendarmerie.interieur.gouv.fr ocobre 2010 www.gendarmerie.inerieur.gouv.fr Devenir volonaire Vous êes: - un homme ou une femme e vous avez au moins 17 ans e 26 ans au plus (1) ; - dynamique ; - ouver sur le monde qui vous enoure. Vous

Plus en détail

TorIe altéraûon de là santê Eonstâtéè compétente.

TorIe altéraûon de là santê Eonstâtéè compétente. CAHIER DES CHARGES OBJET: Le présen cahier des charges défini les condiions dans lesquelles s'exerce la couverure < Presaions Médicales > du personnel de la MUTUELLE DES AGENTS DE LA DIRECTION CÉruÉnnlE

Plus en détail

Froid industriel : production et application (Ref : 3494) Procédés thermodynamiques, systèmes et applications OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

Froid industriel : production et application (Ref : 3494) Procédés thermodynamiques, systèmes et applications OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Froid indusriel : producion e applicaion (Ref : 3494) Procédés hermodynamiques, sysèmes e applicaions SUPPORT PÉDAGOGIQUE INCLUS. OBJECTIFS Appréhender les différens procédés hermodynamiques de producion

Plus en détail

Le document unique : Évaluation des risques pour la Santé et la Sécurité des travailleurs.

Le document unique : Évaluation des risques pour la Santé et la Sécurité des travailleurs. GETION DE RIQUE Le domen nqe : Évalaon des rsqes por la ané e la éré des ravallers. L Employer do respeer ses oblgaons en maère de sané e de séré a raval. Conformémen ax prnpes générax de prévenon nsrs

Plus en détail

Étudier si une famille est une base

Étudier si une famille est une base Base raisonnée d exercices de mathématiqes (Braise) Méthodes et techniqes des exercices Étdier si ne famille est ne base Soit E n K-espace vectoriel. Comment décider si ne famille donnée de vecters de

Plus en détail

La Communauté d Agglomération agit pour le Développement Durable. Petit guide des éco-gestes au bureau

La Communauté d Agglomération agit pour le Développement Durable. Petit guide des éco-gestes au bureau gide_eco:gide eco-gest 07/12/2010 10:40 Page 1 La Commnaté d Agglomération agit por le Développement Drable Petit gide des éco-gestes a brea gide_eco:gide eco-gest 07/12/2010 10:40 Page 2 Épisement des

Plus en détail

Recueil d'exercices de logique séquentielle

Recueil d'exercices de logique séquentielle Recueil d'exercices de logique séquenielle Les bascules: / : Bascule JK Bascule D. Expliquez commen on peu modifier une bascule JK pour obenir une bascule D. 2/ Eude d un circui D Q Q Sorie A l aide d

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CONTRAT

PRÉSENTATION DU CONTRAT PRÉSENTATION DU CONTRAT 2 L ASSURANCE VIE UN FANTASTIQUE OUTIL DE GESTION PATRIMONIALE Le fait qe l assrance vie soit, depis plsiers décennies, le placement préféré des Français n est certes pas le frit

Plus en détail

Document de travail FRANCE ET ALLEMAGNE : UNE HISTOIRE DU DÉSAJUSTEMENT EUROPEEN. Mathilde Le Moigne OFCE et ENS ULM

Document de travail FRANCE ET ALLEMAGNE : UNE HISTOIRE DU DÉSAJUSTEMENT EUROPEEN. Mathilde Le Moigne OFCE et ENS ULM Documen de ravail 2015 17 FRANCE ET ALLEMAGNE : UNE HISTOIRE DU DÉSAJUSTEMENT EUROPEEN Mahilde Le Moigne OFCE e ENS ULM Xavier Rago Présiden OFCE e chercheur CNRS Juin 2015 France e Allemagne : Une hisoire

Plus en détail

THÈSE. Pour l obtention du grade de Docteur de l Université de Paris I Panthéon-Sorbonne Discipline : Sciences Économiques

THÈSE. Pour l obtention du grade de Docteur de l Université de Paris I Panthéon-Sorbonne Discipline : Sciences Économiques Universié de Paris I Panhéon Sorbonne U.F.R. de Sciences Économiques Année 2011 Numéro aribué par la bibliohèque 2 0 1 1 P A 0 1 0 0 5 7 THÈSE Pour l obenion du grade de Doceur de l Universié de Paris

Plus en détail

Les circuits électriques en régime transitoire

Les circuits électriques en régime transitoire Les circuis élecriques en régime ransioire 1 Inroducion 1.1 Définiions 1.1.1 égime saionnaire Un régime saionnaire es caracérisé par des grandeurs indépendanes du emps. Un circui en couran coninu es donc

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW Version 1.2 Gide de conception et de mise en œvre H12388.2 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié

Plus en détail

Commande prédictive des systèmes non linéaires dynamiques

Commande prédictive des systèmes non linéaires dynamiques Rébliqe Algérienne Démocratiqe et olaire Ministère de l Enseignement Sérier et de la Recherche Scientifiqe Université Molod Mammeri de Tizi-Ozo Faclté de Génie Electriqe et Informatiqe Déartement Atomatiqe

Plus en détail

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEE 1 SYSTEE STABLE, SYSTEE INSTABLE 1.1 Exemple 1: Soi un sysème composé d une cuve pour laquelle l écoulemen (perurbaion) es naurel au ravers d une vanne d ouverure

Plus en détail

AMC2 - (Contrôleur d'accès modulaire - Access Modular Controller)

AMC2 - (Contrôleur d'accès modulaire - Access Modular Controller) Engineered Soltions AMC2 - (Contrôler d'accès modlaire - Access Modlar Controller) AMC2 - (Contrôler d'accès modlaire - Access Modlar Controller) www.boschsecrity.fr Gestion intelligente des accès por

Plus en détail

GUIDE DES INDICES BOURSIERS

GUIDE DES INDICES BOURSIERS GUIDE DES INDICES BOURSIERS SOMMAIRE LA GAMME D INDICES.2 LA GESTION DES INDICES : LE COMITE DES INDICES BOURSIERS.4 METHODOLOGIE ET CALCUL DE L INDICE TUNINDEX ET DES INDICES SECTORIELS..5 I. COMPOSITION

Plus en détail

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2 enrées série TB logiciel d applicaion 2 enrées à émission périodique famille : Inpu ype : Binary inpu, 2-fold TB 352 Environnemen Bouon-poussoir TB 352 Enrée 1 sories 230 V Inerrupeur Enrée 2 Câblage sur

Plus en détail

Tranche de prix compris entre 20 000 H.T. et 49 999 H.T. 2010AD10 2010-021 F FOURNITURE DE PAPIER TOILETTE DISTRI CLEAN 94460 21/05/2010 20 000

Tranche de prix compris entre 20 000 H.T. et 49 999 H.T. 2010AD10 2010-021 F FOURNITURE DE PAPIER TOILETTE DISTRI CLEAN 94460 21/05/2010 20 000 ype de marché : F (fournitures) - S (services) - (travaux) Ces marchés sont consultables sur demande adressée à service.marches@univ-paris8.fr, sous réserve des conditions prévues à l'article 80.3 du code

Plus en détail

SAVERNE. Couleurs d été. Politique de la ville. Dossier. Retrouvez toutes les informations locales sur internet www.saverne.

SAVERNE. Couleurs d été. Politique de la ville. Dossier. Retrouvez toutes les informations locales sur internet www.saverne. N 27-2015 SAVERNE Colers d été Dossier Politiqe de la ville L E M A G A Z I N E M U N I C I P A L D E S S A V E R N O I S Retrovez totes les informations locales sr internet www.saverne.fr Nméros d rgence

Plus en détail

COMMUNICATION ENVIRONNEMENTALE

COMMUNICATION ENVIRONNEMENTALE COMMUNICATION ENVIRONNEMENTALE Por ne ommnaon responsable Toe ampagne de ommnaon a n réel mpa sr l envronnemen : onsommaon d énerge e de ressores, prodon de déhes, pollons ndrees. L éo-ommnaon a por b

Plus en détail

Microphones d appels Cloud avec message pré-enregistrés intégré

Microphones d appels Cloud avec message pré-enregistrés intégré Microphones d appels Clod avec message pré-enregistrés intégré Clearly better sond Modèles PM4-SA et PM8-SA Description générale Les microphones d appels nmériqes Clod de la gamme PM-SA ont été développés

Plus en détail

Français CE1. Corrigés. Rédaction : Nicolas Olivier MOREAU, conseiller pédagogique. Coordination : Frank GROSSHANS, chef de projet

Français CE1. Corrigés. Rédaction : Nicolas Olivier MOREAU, conseiller pédagogique. Coordination : Frank GROSSHANS, chef de projet Français CE1 Corrigés Réaction : Nicolas Olivier MOREAU, conseiller péagogiqe Coorination : Fran GROSSHANS, chef e projet Ce cors est la propriété Cne. Les images et textes intégrés à ce cors sont la propriété

Plus en détail

Montages à plusieurs transistors

Montages à plusieurs transistors etor a men! ontages à plsiers transistors mplificaters à plsiers étages Dans de nombrex amplificaters, on cerce à obtenir n grand gain, ne impédance d entrée élevée (afin de ne pas pertrber la sorce d

Plus en détail

Ecole des HEC Université de Lausanne FINANCE EMPIRIQUE. Eric Jondeau

Ecole des HEC Université de Lausanne FINANCE EMPIRIQUE. Eric Jondeau Ecole des HEC Universié de Lausanne FINANCE EMPIRIQUE Eric Jondeau FINANCE EMPIRIQUE La prévisibilié des rendemens Eric Jondeau L hypohèse d efficience des marchés Moivaion L idée de base de l hypohèse

Plus en détail

VA(1+r) = C 1. VA = C 1 v 1

VA(1+r) = C 1. VA = C 1 v 1 Universié Libre de Bruxelles Solvay Business School La valeur acuelle André Farber Novembre 2005. Inroducion Supposons d abord que le emps soi limié à une période e que les cash flows fuurs (les flux monéaires)

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX VIRTUALIZED ORACLE 11GR2

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX VIRTUALIZED ORACLE 11GR2 EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX VIRTUALIZED ORACLE 11GR2 Version 1.3 Gide de conception et de mise en œvre H12347.3 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié en Mai, 2014

Plus en détail

Réseau de coachs. Vous êtes formés dans les métiers du sport et/ou de la préparation physique (Brevet d état, Licence, Master STAPS)

Réseau de coachs. Vous êtes formés dans les métiers du sport et/ou de la préparation physique (Brevet d état, Licence, Master STAPS) Réseau de coachs Vous êes formés dans les méiers du spor e/ou de la préparaion physique (Breve d éa, Licence, Maser STAPS) Vous connaissez la course à pied Vous souhaiez créer e/ou animer des acions de

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Sommaire I Définiion d un signal analogique page 1 II Caracérisiques d un signal analogique page 2 II 1 Forme

Plus en détail

Système isolateur de ligne de haut-parleurs

Système isolateur de ligne de haut-parleurs Systèmes de commnications Système isolater de ligne de hat-parlers Système isolater de ligne de hat-parlers www.boschsecrity.fr Fornit des bocles de hat-parler redondantes por les systèmes de sonorisation

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX PRIVATE CLOUDS

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX PRIVATE CLOUDS EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX PRIVATE CLOUDS Version 1.3 Gide de conception et de mise en œvre H12387.3 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié en Mai, 2014 EMC estime

Plus en détail

Mémoire présenté et soutenu en vue de l obtention

Mémoire présenté et soutenu en vue de l obtention République du Cameroun Paix - Travail - Parie Universié de Yaoundé I Faculé des sciences Déparemen de Mahémaiques Maser de saisique Appliquée Republic of Cameroon Peace Wor Faherland The Universiy of Yaoundé

Plus en détail

Les solutions solides et les diagrammes d équilibre binaires. sssp1. sssp1 ssss1 ssss2 ssss3 sssp2

Les solutions solides et les diagrammes d équilibre binaires. sssp1. sssp1 ssss1 ssss2 ssss3 sssp2 Les soluions solides e les diagrammes d équilibre binaires 1. Les soluions solides a. Descripion On peu mélanger des liquides par exemple l eau e l alcool en oue proporion, on peu solubiliser un solide

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 3 PLANS DE TRESORERIE. François LONGIN www.longin.fr

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 3 PLANS DE TRESORERIE. François LONGIN www.longin.fr COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 3 PLANS DE TRESORERIE SEANCE 3 PLANS DE TRESORERIE Obje de la séance 3 : dans la séance 2, nous avons monré commen le besoin de financemen éai couver par des

Plus en détail

Holding animatrice de groupe

Holding animatrice de groupe Holding animatrice de groupe Jean-François DESBUQUOIS, Avocat Associé FIDAL 4-6 avenue d Alsace 92982 PARIS LA DEFENSE CEDEX jean-francois.desbuquois@fidal.com Tél : 01 47 38 54 42 INTRODUCTION I LA NOTION

Plus en détail

dénombrement, loi binomiale

dénombrement, loi binomiale dénombrement, loi binomiale Table des matières I) Introduction au dénombrement 1 1. Problème ouvert....................................... 2 2. Jeux et dénombrements...................................

Plus en détail

Préparez tous vos événements de l année en quelques clics!

Préparez tous vos événements de l année en quelques clics! Cataloge 014 Préparez tos vos événements de l année en qelqes clics! 600 événements packagés à réserver Des prix fixes, tot compris et affichés sr les sites 1 000 artistes et prestataires professionnels

Plus en détail

Impact du vieillissement démographique sur l impôt prélevé sur les retraits des régimes privés de retraite

Impact du vieillissement démographique sur l impôt prélevé sur les retraits des régimes privés de retraite DOCUMENT DE TRAVAIL 2003-12 Impac du vieillissemen démographique sur l impô prélevé sur les rerais des régimes privés de reraie Séphane Girard Direcion de l analyse e du suivi des finances publiques Ce

Plus en détail

Texte Ruine d une compagnie d assurance

Texte Ruine d une compagnie d assurance Page n 1. Texe Ruine d une compagnie d assurance Une nouvelle compagnie d assurance veu enrer sur le marché. Elle souhaie évaluer sa probabilié de faillie en foncion du capial iniial invesi. On suppose

Plus en détail

Le travail c est la santé... bien se positionner devant son écran, c est aussi la conserver!

Le travail c est la santé... bien se positionner devant son écran, c est aussi la conserver! Santé et travail sr poste informatisé bonnes postres et bonnes pratiqes Le travail c est la santé... bien se positionner devant son écran, c est assi la conserver! www.simt.fr Santé et prévention a bénéfice

Plus en détail

Liens entre fonction de transfert et représentations d'état d'un système (formes canoniques de la représentation d'état)

Liens entre fonction de transfert et représentations d'état d'un système (formes canoniques de la représentation d'état) oqe V oqe Cor e ere foco de rfer e repréeo dé d èe fore coqe de l repréeo dé SI Coe oqe! Irodco! e ere le dfféree decrpo d èe! Pge odèle dé " foco de rfer # C d èe oovrle # C d èe lvrle! Pge foco de rfer

Plus en détail

L e mobilier, le matériel et le linge au r estaurant

L e mobilier, le matériel et le linge au r estaurant Technologie (baccalaréat Professionnel) L e mobilier, le matériel et le linge a r estarant 1 : L e m o b i l i e r 1. 1 - L e m o b i l i e r d e s t i n é à l a c l i e n t è l e 1.1.1 - Dimensions et

Plus en détail

Chapitre 9. Contrôle des risques immobiliers et marchés financiers

Chapitre 9. Contrôle des risques immobiliers et marchés financiers Capire 9 Conrôle des risques immobiliers e marcés financiers Les indices de prix immobiliers ne son pas uniquemen des indicaeurs consruis dans un bu descripif, mais peuven servir de référence pour le conrôle

Plus en détail

Des familles de deux enfants

Des familles de deux enfants Des familles de deux enfants Claudine Schwartz, IREM de Grenoble Professeur, Université Joseh Fourier Les questions et sont osées dans le dernier numéro de «Pour la Science» (n 336, octobre 2005, article

Plus en détail

Groslay - ERP catégories 1 à 5 avec sommeil

Groslay - ERP catégories 1 à 5 avec sommeil Groslay - EP catégories 1 à 5 avec sommeil 1ère Catégorie DECAHO avenue de la épublique AGASI BOAGE avenue de la épublique 2ème Catégorie JADIEIE JADIAD IED rue de Sarcelles 3ème Catégorie EGISE rue du

Plus en détail

AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL EN REGIME NON LINEAIRE

AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL EN REGIME NON LINEAIRE AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL EN REGIME NON LINEAIRE Dans e hapire l'amplifiaeur différeniel inégré sera oujours onsidéré omme parfai, mais la ension de sorie ne pourra prendre que deux valeurs : V sa e V

Plus en détail

Exemples de résolutions d équations différentielles

Exemples de résolutions d équations différentielles Exemples de résoluions d équaions différenielles Table des maières 1 Définiions 1 Sans second membre 1.1 Exemple.................................................. 1 3 Avec second membre 3.1 Exemple..................................................

Plus en détail

Exercices de révision

Exercices de révision Exercices de révisio Exercice U ivesisseur souscri à l émissio d u bille de résorerie do les caracérisiques so les suivaes : - Nomial : 5 M - Taux facial : 3,2% - Durée de vie : 9 mois L ivesisseur doi

Plus en détail

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0 Correcion de l exercice 2 de l assisana pré-quiz final du cours Gesion financière : «chéancier e aux de renabilié inerne d empruns à long erme» Quesion : rappeler la formule donnan les flux à chaque échéance

Plus en détail

VRM Video Recording Manager

VRM Video Recording Manager Vidéo VRM Video Recording Manager VRM Video Recording Manager www.boschsecrity.fr Stockage réparti et éqilibrage de la configrable Basclement sr n enregistrer de secors iscsi en cas de défaillance, por

Plus en détail

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton)

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton) TD/TP : Taux d un emprun (méhode de Newon) 1 On s inéresse à des calculs relaifs à des remboursemens d empruns 1. On noera C 0 la somme emprunée, M la somme remboursée chaque mois (mensualié), le aux mensuel

Plus en détail

Guide pratique du recours au procureur de la République

Guide pratique du recours au procureur de la République les gides d pôle national de ltte contre l habitat indigne Dihal - ltter contre l habitat indigne : gide pratiqe d recors a procrer de la Répbliqe - mars 2013 Ltter contre l habitat indigne : Gide pratiqe

Plus en détail

mettez le casque et savourez votre calme! Réduction active des bruits de fond (ANC):

mettez le casque et savourez votre calme! Réduction active des bruits de fond (ANC): & pls03/ 2014 Une conversation de vive voix en dit pls qe mille corriers électroniqes Page 3 Série Jabra Evolve Pages 4 5 Micros-casqes UC Pages 6 7 freevoice SondPro 355 Page 8 Jabra PRO925/935 Page 9

Plus en détail

Enregistreur numérique Divar

Enregistreur numérique Divar Vidéo Enregistrer nmériqe Divar Enregistrer nmériqe Divar www.boschsecrity.fr Versions 6, 9 et 16 voies Technologie en option Enregistrement, lectre et archivage simltanés Contrôle des caméras AtoDome

Plus en détail

Le mécanisme du multiplicateur (dit "multiplicateur keynésien") revisité

Le mécanisme du multiplicateur (dit multiplicateur keynésien) revisité Le mécanisme du muliplicaeur (di "muliplicaeur kenésien") revisié Gabriel Galand (Ocobre 202) Résumé Le muliplicaeur kenésien remone à Kenes lui-même mais il es encore uilisé de nos jours, au moins par

Plus en détail

La Défense en Charente-Maritime

La Défense en Charente-Maritime La Défense en Charene-Mariime 2013 Sommaire La Défense dans le déparemen Sommaire La Défense en Charene-Mariime Présenaion générale de la défense dans le déparemen Direceur de la publicaion Délégué miliaire

Plus en détail

en chiffres : 1000 Clients en 5 ans. 97% De satisfaction. 100 Agences événementielles qui nous font confiance.

en chiffres : 1000 Clients en 5 ans. 97% De satisfaction. 100 Agences événementielles qui nous font confiance. Cataloge 2015 SHOwPACK & CO en chiffres : Visels : Base Showpack & Co et Thinkstock 1000 Clients en 5 ans. 97% De satisfaction. 100 Agences événementielles qi nos font confiance. Des partenaires AMEX,

Plus en détail

Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général

Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général Version du 30-01 08h30 Monsieur l Ambassadeur, Monsieur le Consul général, Madame la Conseillère, Chers

Plus en détail

Université du Québec en Abitibi~e

Université du Québec en Abitibi~e Université d Qébec en Abitibi~e Etde des besoins forxlalœntax des personnes diabétiqes d secter de Rcyn-Norarrla selon le modèle de soins de Virginia Hen:ierson par Brigitte Gagnon Kiyan:la Rapport de

Plus en détail