2011 : une année qui confirme pleinement les orientations stratégiques du Groupe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2011 : une année qui confirme pleinement les orientations stratégiques du Groupe"

Transcription

1 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 10 février 2012 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 décembre : une année qui cnfirme pleinement les rientatins stratégiques du Grupe 2012 : bjectif de résultat pératinnel en hausse et de génératin de cash flw libre face à des marchés plus cntrastés Vlumes en hausse de 6,7 % grâce à un premier semestre frtement prteur. Résultat pératinnel rbuste à millins d eurs, sit 9,4 % des ventes nettes et résultat net en augmentatin de 39 %. Frte rentabilité cnfirmée des Activités de spécialités. Cuverture effective du renchérissement des matières premières. Cash flw libre à l équilibre, cmpte tenu de l accélératin du plan d investissements et malgré l impact des matières premières sur le besin en fnd de rulement. Structure financière slide. Prpsitin d un dividende de 2,10 eurs par actin, sumis à l Assemblée générale des actinnaires du 11 mai Perspectives Au service de sa stratégie, Michelin dispse d atuts qui lui snt prpres : une psitin de premier plan sur le segment Premium et sur l ensemble des Activités de spécialités, ainsi qu une présence mndiale équilibrée, renfrcée dès 2012 avec le démarrage des nuvelles usines au Brésil et en Chine. Ainsi, Michelin cnfirme, sur la péride , sn ambitin d une crissance d au mins 25 % et de cash flw libre psitif. Il prte l bjectif 2015 de résultat pératinnel à 2,5 milliards d eurs. Dans ce cntexte, Michelin met en place un nuveau prgramme d améliratin de cmpétitivité dans les dmaines de l industrie et des services, d un mntant d envirn 1 milliard d eurs sur 5 ans. En 2012, alrs que les marchés du pneumatique évluernt de manière différenciée, avec un envirnnement tujurs favrable dans les nuveaux marchés et mins prteur en Eurpe, Michelin vise une stabilité des vlumes. La crissance du résultat pératinnel et l évlutin du cash flw libre, cmpte tenu d investissements de l rdre de 1,9 milliards d eurs, devraient être en ligne avec l ambitin 2015 du Grupe. 1/10

2 (EN MILLIONS D EUROS) VENTES NETTES RESULTAT OPERATIONNEL AVANT ELEMENTS NON RECURRENTS MARGE OPERATIONNELLE AVANT ELEMENTS NON RECURRENTS 9,4 % 9,5 % TOURISME CAMIONNETTE ET DISTRIBUTION ASSOCIEE 9,4 % 10,4 % POIDS LOURD ET DISTRIBUTION ASSOCIE 3,5 % 4,4 % ACTIVITES DE SPECIALITES 21,5 % 17,8 % RESULTAT OPERATIONNEL APRES ELEMENTS NON RECURRENTS RESULTAT NET INVESTISSEMENTS ENDETTEMENT NET RATIO D ENDETTEMENT NET 22 % 20 % CASH FLOW LIBRE 1 (19) 426 ROCE 10,9 % 10,5 % EFFECTIF INSCRIT Cash flw libre : Flux de trésrerie sur activités pératinnelles flux de trésrerie d investissements 2 En fin de péride 2/10

3 Evlutin des marchés de pneumatiques Au curs de l année 2011, la demande mndiale de pneumatiques est restée glbalement prteuse dans l ensemble des znes gégraphiques. Après un 1 er trimestre en frte prgressin, le rythme de crissance s est ralenti pur se rapprcher de ses tendances lng terme, avec une inflexin à l été de la demande Pids lurd dans un envirnnement macrécnmique mins favrable. Tut au lng de l année, le marché a été marqué par des hausses cntinues de tarifs de la part de l'ensemble des pneumaticiens dans un cntexte de frt renchérissement des matières premières. TOURISME CAMIONNETTE 2011/2010 (en nmbre de pneus ) EUROPE* NORD ASIE (HORS INDE) SUD AFRIQUE/INDE/ MOYEN-ORIENT TOTAL Première mnte + 7 % + 10 % - 2 % + 10 % Remplacement + 5 % - 1 % + 10 % + 6 % + 3 % 4 e trimestre 2011/2010 (en nmbre de pneus) EUROPE* NORD ASIE (HORS INDE) SUD AFRIQUE/INDE/ MOYEN-ORIENT TOTAL Première mnte + 22 % - 1 % - 1 % + 9 % Remplacement - 4 % - 4 % + 6 % + 3 % - 1 % * Y cmpris Russie et Turquie PREMIERE MONTE En Eurpe, la demande de pneus, en ralentissant sur la fin de l année, augmente de 7 %, sutenue par les exprtatins de véhicules et la prductin de véhicules haut de gamme. La demande en Amérique du Nrd, qui subit au 2 ème trimestre l effet du manque de pièces et cmpsants en prvenance du Japn pur les cnstructeurs autmbiles, prgresse de 10 % sur l année. En Asie (hrs Inde), la demande est en retrait de 2 % glbalement. Elle augmente de 2 % en Chine et recule de 14 % au Japn ù les effets du tsunami n nt pas été cmpensés par le redémarrage des usines d assemblage autmbile. Les inndatins en Thaïlande au 4 ème trimestre nt pesé sur ce redémarrage. En Amérique du Sud, les marchés s établissent en hausse de 4 %. Après des ralentissements de prductin en milieu d année de la part des cnstructeurs lcaux face au succès des imprtateurs, la demande de véhicules de turisme et d utilitaires légers rebndit. REMPLACEMENT En Eurpe, le marché est en hausse de 5 %, grâce à une demande sutenue et à la bnne tenue du marché hiver. Un stckage partiel des distributeurs en anticipatin des augmentatins de tarifs est intervenu en début d année. Malgré la duceur des cnditins hivernales, la demande en pneus hiver crit frtement (+ 18 %), même si les vlumes vendus en décembre 2011 snt en 3/10

4 régressin par rapprt à Le segment hiver représente désrmais 30 % du marché eurpéen. La demande reste très bien rientée en Russie. En Amérique du Nrd, la demande est en retrait de 1 %, pénalisée par la baisse des kilmétrages myens parcurus liée aux cûts de carburants élevés et par un envirnnement incertain. Les segments hiver, utilitaires et haut de gamme (indices de vitesse V et Z) restent tutefis rientés à la hausse. En Asie (hrs Inde), les marchés snt en hausse de 10 %. La demande chinise augmente de 19 %, en dépit de plitiques publiques de piltage de la crissance. Le marché japnais, malgré un ralentissement au 4 ème trimestre, est en augmentatin de 7 %, tiré par la recnstitutin des stcks disparus lrs de la catastrphe naturelle. En Amérique du Sud, les marchés du remplacement restent bien rientés (+ 6 %). Sur la fin de l année, le marché brésilien (+ 3 %) bénéficie des mesures de relance écnmique et de réductin du cût du crédit décidées à l autmne. POIDS LOURD 2011/2010 (en nmbre de pneus) EUROPE** NORD ASIE (HORS INDE) SUD AFRIQUE/INDE/ MOYEN-ORIENT TOTAL Première mnte * + 35 % + 56 % - 3 % + 19 % % + 18 % Remplacement * + 6 % + 6 % + 7 % + 9 % + 5 % 4 e trimestre 2011/2010 (en nmbre de pneus) EUROPE** NORD ASIE (HORS INDE) SUD AFRIQUE/INDE/ MOYEN-ORIENT TOTAL Première mnte * + 49 % + 16 % + 18 % % + 23 % Remplacement * - 9 % - 6 % - 0 % - 1 % + 5 % - 2 % * Marché radial uniquement ** Y cmpris Russie et Turquie PREMIERE MONTE En Eurpe, le marché est en frte hausse (+35 %) par rapprt à l année 2010 qui était encre à un niveau relativement faible ntamment au 1 er semestre. La crissance a été sutenue par les prductins de camins destinées à l exprt, avant de s infléchir sensiblement à l été dans un cntexte macrécnmique incertain. En Amérique du Nrd, le marché cnnaît une augmentatin frte (+ 56 %) qui crrespnd aux ventes de camins neufs et au renuvellement du parc dnt l âge myen (9 ans) est histriquement élevé. En Asie (hrs Inde), la demande est en retrait de 3 %, reflétant principalement le recul du marché chinis (- 5 %) lié au cntrôle de l accès au crédit et au ralentissement des activités liées à la cnstructin. En Amérique du Sud, le marché reste prteur, tiré au Brésil (+ 21 %) ntamment, par les achats anticipés de camins neufs avant la mise en œuvre de nuvelles nrmes techniques début REMPLACEMENT 4/10

5 En Eurpe, la demande s établit en hausse de 6 % sur l ensemble de l année. Après un 1 er semestre prteur (+ 18 %) tiré par un restckage des revendeurs et des achats en anticipatin des hausses de prix, le 2 nd semestre a cnnu une frte décélératin engendrée par une activité de fret ralentie, les réductins de stcks excédentaires des négciants et les incertitudes écnmiques liées à la crise de l eur. La demande en Russie maintient sn rythme de crissance (+ 35 %) dans un envirnnement écnmique tujurs dynamique. En Amérique du Nrd, le marché radial est en hausse de 6 %. Les tnnages transprtés nt retruvé leur niveau de Le marché d'asie (hrs Inde) prgresse de 4 %, avec des évlutins cntrastées par pays. En Chine, la crissance s est limitée à 3 %, affectée par le ralentissement des activités liées à la cnstructin et par les mesures de cntrôle du crédit. Dans les pays de l ASEAN, la demande est restée sutenue (+11 %), en dépit de l impact des inndatins en Thaïlande. Au Japn, le marché prgresse de 6 % et bénéficie de la recnstitutin des stcks disparus lrs de la catastrphe naturelle. En Amérique du Sud, la demande augmente de 7 %, avec un ralentissement néanmins au 2 nd semestre et une hausse des imprtatins de pneumatiques liée à l appréciatin des devises lcales. Au Brésil (+5 %), le marché a ralenti au 2 nd semestre en raisn, d une part, des mesures de lutte cntre l inflatin et les imprtatins, et d autre part, du cntexte écnmique internatinal mins prteur. PNEUMATIQUES DE SPECIALITES GENIE CIVIL : tirée par la frte demande des pays émergents en minerais et énergie, la crissance sutenue du secteur minier se pursuit (supérieure à 10 %). Le marché demeure tendu ntamment pur les pneumatiques de grande dimensin. Le marché de premier équipement a cnnu un frt rebnd et se rapprche de ses plus hauts histriques. Le marché mndial des pneumatiques destinés aux infrastructures et aux carrières cntinue à crître tant en Amérique du Nrd qu en Eurpe. AGRICOLE : la demande mndiale sur le marché du premier équipement cntinue sn redressement, ntamment en Eurpe et en Amérique du Nrd, en particulier pur les engins de frte puissance. Le marché du remplacement a cnnu une frte prgressin en Amérique du Nrd et cntinue à crître en Eurpe. DEUX ROUES : les marchés mtrisés s établissent en prgressin, en particulier en Amérique du Nrd. AVION : en aviatin cmmerciale, la crissance du trafic passagers se cnfirme ainsi que l améliratin du taux de remplissage. L activité Militaire se maintient à un niveau cmparable à Activité et résultats 2011 VENTES NETTES 5/10

6 Les ventes nettes s établissent à millins d eurs, en prgressin de 15,8 % à taux de change curants par rapprt à Le principal élément de cette crissance tient à l effet mix-prix psitif (+ 10,5 %) qui crrespnd entièrement au maintien d une plitique de prix ferme et aux ajustements cntractuels de prix. L effet mix, quasiment neutre (- 63 millins d eurs), reflète l effet défavrable de la reprise des vlumes plus accentuée en première mnte, presque cmpensé par l améliratin cntinue des mix segment. L impact psitif (+ 6,7 %) des vlumes traduit la bnne perfrmance cmmerciale du Grupe, tandis que la demande est restée glbalement prteuse sur l année. L impact négatif (- 1,8 %) des parités de change résulte de l évlutin de l'eur par rapprt au dllar américain, principalement. RESULTATS Le résultat pératinnel du Grupe avant éléments nn récurrents s établit à millins d eurs, sit 9,4 % des ventes nettes. Aucun élément nn récurrent n a été enregistré sur l exercice. L améliratin de 250 millins d eurs par rapprt au résultat pératinnel publié en 2010 traduit principalement l effet favrable de la hausse des vlumes (+ 473 millins d eurs) et du prix-mix ( millins d'eurs) qui a permis d équilibrer l'effet du surcût de matières premières ( millins d'eurs). Elle cmprend également la hausse des frais qui préparent la crissance des vlumes (- 207 millins d'eurs), les gains de prductivité (+ 62 millins d'eurs) et un effet défavrable de 100 millins d eurs lié aux évlutins mnétaires. Le résultat net s établit en bénéfice de millins d eurs. POSITION FINANCIERE NETTE Sur l année, le Grupe a généré un cash flw libre négatif de 19 millins d eurs, après le dublement des investissements de crissance. Le renchérissement des matières premières, engendrant une hausse significative des stcks et des besins de fnds de rulement, a pesé à hauteur de 739 millins d'eurs. A fin décembre 2011, le rati d endettement s élève à 22 %, crrespndant à un endettement financier net de millins d eurs. INFORMATION SECTORIELLE MILLIONS D EUROS VENTES NETTES RESULTAT OPERATIONNEL AVANT NON RECURRENTS MARGE OPERATIONNELLE AVANT NON RECURRENTS TOURISME CAMIONNETTE ET DISTRIBUTION ASSOCIEE ,4 % 10,4 % POIDS LOURD ET DISTRIBUTION ASSOCIEE ,5 % 4,4 % 6/10

7 ACTIVITE DE SPECIALITES ,5 % 17,8 % GROUPE ,4 % 9,5 % TOURISME CAMIONNETTE ET DISTRIBUTION ASSOCIEE Les ventes nettes du segment Turisme caminnette et distributin assciée s élèvent à millins d eurs, en augmentatin de 10,1 % par rapprt à 2010, grâce à la crissance des vlumes de ventes (+ 3,9 %), la bnne dynamique des prix maintenue par le Grupe tut au lng de l année et le succès des gammes MICHELIN Pilt Super Sprt, MICHELIN Primacy HP et MICHELIN Alpin 4. L augmentatin des tnnages vendus, l'effet prix-mix qui fait plus que cmpenser le surcût des matières premières, et la hausse des frais qui préparent la crissance future, cnduisent à un résultat pératinnel de millins d eurs avant éléments nn récurrents, sit 9,4 % des ventes nettes. POIDS LOURD ET DISTRIBUTION ASSOCIEE Les ventes nettes du segment Pids lurd et distributin assciée s élèvent à millins d eurs, en hausse de 18,3 % par rapprt à l année Les vlumes de ventes augmentent de 5,8 % sur l année, après un 1 er semestre en hausse de 15,6 % qui avait bénéficié des achats d'anticipatin des augmentatins de tarifs. Michelin a ntamment réussi le lancement de ses nuvelles gammes MICHELIN X MultiWay 3D Eurpe et X MultiWay XZE Brésil, tandis que le succès des pneus MICHELIN X One se cnfirme. En dépit d un mix Première mnte/remplacement défavrable et des frais de démarrage en Chine et en Inde, le résultat pératinnel avant éléments nn récurrents s élève à 233 millins d eurs représentant 3,5 % des ventes nettes, grâce à la crissance des vlumes et aux augmentatins de tarifs prgressivement mises en œuvre qui équilibrent sur l année les surcûts liés aux matières premières. ACTIVITES DE SPECIALITES Les ventes nettes du segment Activités de spécialités s élèvent à millins d eurs, en hausse de 33,0 % par rapprt à 2010, et reflètent à la fis une frte hausse des vlumes (+ 22,4 %) et la répercussin aux clients des hausses de cût des matières premières. A 694 millins d eurs u 21,5 % des ventes nettes, le résultat pératinnel avant éléments nn récurrents des Activités de spécialités se maintient à un niveau structurellement élevé. La hausse des tnnages vendus, la cntributin significative de l'activité Génie civil et les ajustements cntractuels à la hausse des prix nt largement cmpensé l impact défavrable du renchérissement des matières premières et des variatins de change. 7/10

8 Cmpagnie Générale des Etablissements Michelin La Cmpagnie Générale des Etablissements Michelin a réalisé un bénéfice de 360 millins d eurs pur l exercice Les cmptes nt été présentés au Cnseil de Surveillance qui s est réuni le 6 février Les prcédures d'audit nt été effectuées et le rapprt d'audit a été émis à la même date. Les Gérants du Grupe cnvquernt une Assemblée générale des actinnaires le vendredi 11 mai 2012 à 9 heures à Clermnt-Ferrand. Les Gérants sumettrnt à l apprbatin des actinnaires le versement d un dividende de 2,10 eurs par actin, payable au chix de l actinnaire, en numéraire u en actins. 8/10

9 Faits marquants 2011 Michelin a pursuivi sa stratégie de hausses de prix face au renchérissement des matières premières Le grupe Michelin signe un prtcle d accrd avec les grupes Duble Cin et Huayi En Amérique du Nrd, Michelin investit 200 millins de dllars dans l usine de Lexingtn, en Carline du Sud, pur augmenter ses capacités de prductin Turisme caminnette Michelin met en place une ligne de crédit revlving multidevises de 1,5 milliard d eurs Cmpagnie Générale des Etablissements Michelin annnce le succès du placement de la ttalité de sa participatin dans la sciété Hankk Tire Lancement du nuveau pneu MICHELIN Pilt Super Sprt, étudié pur les berlines sprtives Michelin présente en avant-première sn nuveau pneumatique MICHELIN Primacy 3, la sécurité puissance 3 Lancement en Chine du nuveau pneu Michelin Energy XM2 spécialement étudié pur les cnditins d usage des pays BRIC Lancement de nuvelles dimensins pur le X One XDA Energy : le pneu pur essieu mteur le plus écnme en énergie destiné aux camins de transprt lngues distances en Amérique du Nrd Michelin lance en Eurpe la gamme Pids lurd MICHELIN X MultiWay 3D Le premier avin cmmercial chinis, le COMAC C919, chisit Michelin pur l équipement de ses pneumatiques L Usine Michelin du Puy inaugure panneaux phtvltaïques sur sn tit La liste cmplète des Faits marquants 2011 est dispnible sur le site Internet du Grupe : 9/10

10 PRESENTATION ET CONFERENCE CALL Les résultats au 31 décembre 2011 sernt cmmentés aux analystes et investisseurs lrs d une présentatin en anglais accessible par cnférence téléphnique, simultanément traduite en français ce jur (vendredi 10 février 2012) à 11h, heure de Paris (10h TU). Pur vus cnnecter, veuillez cmpser à partir de 10h50 l un des numérs suivants : Depuis la France (en français) Depuis la France (en anglais) Depuis le Ryaume-Uni (en anglais) Depuis les USA (en anglais) Depuis le reste du mnde (en anglais) Des infrmatins pratiques relatives à cette cnférence téléphnique se truvent sur le site CALENDRIER Infrmatin trimestrielle au 31 mars 2012 : Lundi 23 avril 2012 après Burse Ventes nettes et résultats au 30 juin 2012 : Vendredi 27 juillet 2012 avant Burse Relatins Investisseurs Valérie Maglire +33 (0) (0) (mbile) Relatins Presse Crinne Meutey +33 (0) (0) (mbile) Alban de Saint Martin +33 (0) (0) (mbile) Actinnaires Individuels Jacques Engasser +33 (0) AVERTISSEMENT Ce cmmuniqué de presse ne cnstitue pas une ffre de vente u la sllicitatin d une ffre d achat de titres Michelin. Si vus suhaitez btenir des infrmatins plus cmplètes cncernant Michelin, nus vus invitns à vus reprter aux dcuments publics dépsés en France auprès de l Autrité des marchés financiers, également dispnibles sur ntre site Internet Ce cmmuniqué peut cntenir certaines déclaratins de nature prévisinnelle. Bien que la Sciété estime que ces déclaratins repsent sur des hypthèses raisnnables à la date de publicatin du présent dcument, elles snt par nature sumises à des risques et incertitudes puvant dnner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués u induits dans ces déclaratins. 10/10

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 septembre 2015

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 septembre 2015 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 22 ctbre 2015 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 30 septembre 2015 9 mis 2015 : Michelin annnce des ventes nettes de 15,8 milliards

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 septembre 2014

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 septembre 2014 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 22 ctbre 2014 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 30 septembre 2014 Michelin annnce des ventes nettes de 14,6 milliards d et des

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2014

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2014 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 10 février 2015 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 décembre 2014 2014 : Frte génératin de Cash flw libre avant acquisitin,

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2016

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2016 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 14 février 2017 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 décembre 2016 2016 : Objectifs atteints Vlume en crissance de 2,1 %, Résultat

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2015

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2015 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 16 février 2016 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 décembre 2015 2015 : Frte génératin de Cash flw libre avant acquisitin,

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 mars 2015

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 mars 2015 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 mars 2015 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 22 avril 2015 Au 1 er trimestre 2015, Michelin affiche des ventes nettes de 5

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Erratum concernant l Information financière au 31 mars 2014

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Erratum concernant l Information financière au 31 mars 2014 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 24 avril 2014 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Erratum cncernant l Infrmatin financière au 31 mars 2014 Erratum : il cnvient de lire dans le cmmuniqué

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 mars 2016

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 mars 2016 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 20 avril 2016 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 mars 2016 1 er trimestre 2016 : Michelin annnce des ventes nettes de 5,1 milliards

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2013

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2013 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 11 février 2014 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 décembre 2013 2013 : Très frte génératin de Cash flw libre, à 1 154 millins

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2014

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2014 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 30 juin 2014 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 29 juillet 2014 1 er semestre 2014 : Slide résultat pératinnel avant éléments

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN RESULTATS 2007

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN RESULTATS 2007 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 15 février 2008 RESULTATS 2007 MICHELIN ANNONCE UNE AMELIORATION SIGNIFICATIVE DE 1,6 POINT DE SA MARGE OPERATIONNELLE

Plus en détail

Des résultats annuels en forte progression

Des résultats annuels en forte progression Paris, le 25 nvembre 2015 Ce cmmuniqué présente des résultats cnslidés établis seln les nrmes IFRS, en curs d audit par les cmmissaires aux cmptes, et arrêtés par le Cnseil d Administratin de Pierre et

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2015

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2015 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 30 juin 2015 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 28 juillet 2015 1 er semestre 2015 : Crissance slide et cash flw libre en améliratin

Plus en détail

Velan Inc. 7007, ch. de la Côte-de-Liesse, Montréal (QC) H4T 1G2 Canada Tél. : Téléc. :

Velan Inc. 7007, ch. de la Côte-de-Liesse, Montréal (QC) H4T 1G2 Canada Tél. : Téléc. : Velan Inc. 7007, ch. de la Côte-de-Liesse, Mntréal (QC) H4T 1G2 Canada Tél. : 514-748-7743 Téléc. : 514-748-8635 www.velan.cm COMMUNIQUÉ POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 19 mai 2016 Pur de plus amples infrmatins,

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, 7 mai 2014

Communiqué de presse Paris, 7 mai 2014 Cmmuniqué de presse CHIFFRES CLES AU 31 MARS 2014 (DONNEES IFRS NON AUDITEES) BONNE RESISTANCE DU CHIFFRE D AFFAIRES REPRISE DE LA CROISSANCE DES VOLUMES DANS LA PROPRETE CAPACITE D AUTOFINANCEMENT OPERATIONNELLE

Plus en détail

Mise à jour destinée aux investisseurs 3e trimestre clos le 31 décembre 2011

Mise à jour destinée aux investisseurs 3e trimestre clos le 31 décembre 2011 Mise à jur destinée aux investisseurs 3e trimestre cls le 31 décembre Le chiffre d'affaires dépasse pur la première fis 4 milliards de rupies en un seul trimestre Le chiffre d'affaires cumulé annuel dépasse

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, 3 novembre 2016

Communiqué de presse Paris, 3 novembre 2016 Cmmuniqué de presse Paris, 3 nvembre 2016 CHIFFRES CLES AU 30 SEPTEMBRE 2016 (DONNEES IFRS NON AUDITEES) POURSUITE DE LA FORTE CROISSANCE DES RESULTATS GRACE AUX ECONOMIES DE COUTS ET MALGRE UN EFFET DE

Plus en détail

Résultats annuels Croissance des ventes de 24 % sur l année avec une forte accélération de l activité sur le second semestre

Résultats annuels Croissance des ventes de 24 % sur l année avec une forte accélération de l activité sur le second semestre Résultats annuels 2010 Crissance des ventes de 24 % sur l année avec une frte accélératin de l activité sur le secnd semestre Maîtrise accrue des cûts pératinnels - Ralentissement de la perte et de la

Plus en détail

BELVÉDÈRE Communiqué de Presse Beaucaire, 16 décembre 2014

BELVÉDÈRE Communiqué de Presse Beaucaire, 16 décembre 2014 BELVÉDÈRE Cmmuniqué de Presse Beaucaire, 16 décembre 2014 NOUVEAU PLAN STRATEGIQUE : Back in the Game 2018 (BiG 2018) 1 psitinnement unique : challenger au cœur du marché des vins et spiritueux 2 bjectifs

Plus en détail

Note conjoncturelle sur l emploi dans l économie sociale et solidaire en Languedoc-Roussillon n 7 2 ème trimestre ème trimestre 2014

Note conjoncturelle sur l emploi dans l économie sociale et solidaire en Languedoc-Roussillon n 7 2 ème trimestre ème trimestre 2014 1T00 1T01 1T02 1T03 1T04 1T05 1T06 1T07 1T08 1T09 1T10 1T11 1T12 1T13 1T14 Nte cnjncturelle sur l empli dans l écnmie sciale et slidaire en Languedc-Russilln n 7 2 ème trimestre 2013-2 ème trimestre 2014

Plus en détail

CHIFFRES CLES AU 30 SEPTEMBRE 2012

CHIFFRES CLES AU 30 SEPTEMBRE 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 7 nvembre 2012 CHIFFRES CLES AU 30 SEPTEMBRE 2012 (DONNEES IFRS NON AUDITEES) BONNE RESISTANCE DES ACTIVITES PROGRESSION DE LA CAFOP AU TROISIEME TRIMESTRE CONTRIBUTION POSITIVE

Plus en détail

Les aéroports parisiens ont créé 29,6 milliards d'euros de valeur ajoutée pour l'économie française en 2010

Les aéroports parisiens ont créé 29,6 milliards d'euros de valeur ajoutée pour l'économie française en 2010 Cmmuniqué de presse Paris, 15 février 2012 Les aérprts parisiens nt créé 29,6 milliards d'eurs de valeur ajutée pur l'écnmie française en 2010 Aérprts de Paris a suhaité mesurer l'apprt à l'écnmie réginale

Plus en détail

Note conjoncturelle sur l emploi dans l économie sociale et solidaire en Languedoc-Roussillon 1 n 10 4 ème trimestre ème trimestre 2015

Note conjoncturelle sur l emploi dans l économie sociale et solidaire en Languedoc-Roussillon 1 n 10 4 ème trimestre ème trimestre 2015 1 Nte cnjncturelle sur l empli dans l écnmie sciale et slidaire en Languedc-Russilln 1 n 10 4 ème trimestre 2014-4 ème trimestre 2015 Ntre précédente nte cnjncturelle cncernait la péride cmprise entre

Plus en détail

Résultats au 30 septembre 2010

Résultats au 30 septembre 2010 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 3 nvembre 2010 Résultats au 30 septembre 2010 Chiffre d affaires 1 : 60,1 milliards d eurs (+3,8%) EBITDA 1 : 11,0 milliards d eurs (+8,8%) Dette nette 1 : 31,8 milliards d eurs (-1,7

Plus en détail

Résultats du Groupe Ipsen pour le premier semestre 2007 et objectifs financiers pour l année 2007

Résultats du Groupe Ipsen pour le premier semestre 2007 et objectifs financiers pour l année 2007 Cmmuniqué de presse Résultats du Grupe Ipsen pur le premier semestre 2007 et bjectifs financiers pur l année 2007 Augmentatin des effrts de Recherche et Dévelppement Résultats cnfrmes aux attentes : bjectif

Plus en détail

AGREMENT E.S.U.S, TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR

AGREMENT E.S.U.S, TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AGREMENT E.S.U.S, TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR 1 Les intervenants Aurélie CAMROUX Expert Cmptable Cmmissaire aux cmptes Benît PARIS Expert-Cmptable 2 Intrductin Agrément «E.S.U.S.» : Entreprise slidaire d

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, 26 février 2015

Communiqué de presse Paris, 26 février 2015 RESULTATS 2014 SUPERIEURS AUX GUIDANCES SOLIDE CONFIANCE DANS LES PERSPECTIVES 2015 BONNE DYNAMIQUE DU CHIFFRE D AFFAIRES : 23 880 M (+4,9% A CHANGE CONSTANT ET +1,6% A PERIMETRE ET CHANGE CONSTANTS) REEQUILIBRAGE

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, 28 août 2014

Communiqué de presse Paris, 28 août 2014 RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2014 1 CROISSANCE RETROUVEE GRACE A LA BONNE EXECUTION DE LA STRATEGIE FORTE AMELIORATION DES PERFORMANCES AU DEUXIEME TRIMESTRE BONNE CROISSANCE DU CHIFFRE D AFFAIRES (+3%

Plus en détail

MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES

MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES TOULOUSE 12 NOVEMBRE 2014 1 TOULOUSE 12 Novembre 2014 MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES 1 2 3 4 L ESSENTIEL SUR MICHELIN VENTES NETTES T3 2014 ET PERSPECTIVES 2014

Plus en détail

LE GROUPE BOLLORE, ACTEUR MAJEUR DE L ATTRACTIVITE DU CAMEROUN

LE GROUPE BOLLORE, ACTEUR MAJEUR DE L ATTRACTIVITE DU CAMEROUN LE GROUPE BOLLORE, ACTEUR MAJEUR DE L ATTRACTIVITE DU CAMEROUN A la faveur de la Cnférence écnmique internatinale, «Investir au Camerun, terre d pprtunités», le Grupe Bllré, acteur majeur de l écnmie du

Plus en détail

ACTIVITÉ DES 9 PREMIERS MOIS DE L EXERCICE 2015/2016

ACTIVITÉ DES 9 PREMIERS MOIS DE L EXERCICE 2015/2016 ACTIVITÉ DES 9 PREMIERS MOIS DE L EXERCICE 2015/2016 OL GROUPE : DOUBLEMENT DES PRODUITS DES ACTIVITÉS : 153 M (76,2 M AU 31 MARS 2015) DÉMARRAGE DE L EXPLOITATION DU PARC OL EN JANVIER 2016 : SOCLE DU

Plus en détail

Mécanisme de gestion de l équilibre de la zone par ELIA

Mécanisme de gestion de l équilibre de la zone par ELIA Mécanisme de gestin de l équilibre de la zne par ELIA Mécanisme de gestin de l équilibre de la zne par ELIA Publicatin sur le site Web Résumé Dcument reprenant les règles de fnctinnement du mécanisme d'acquisitin

Plus en détail

Résultats semestriels 2009/2010

Résultats semestriels 2009/2010 Résultats semestriels 2009/2010 Mardi 1 er décembre 2009 Pur tus les trains du mnde Chiffres clés En millins d eurs 30.09.2009 Variatin / 30.09.2008 Chiffre d affaires 414,7 +8,1% dnt hrs de France 311,5

Plus en détail

Politique financière sur les foyers de soins de longue durée

Politique financière sur les foyers de soins de longue durée Ministère de la Santé et des Sins de lngue durée Plitique financière sur les fyers de sins de lngue durée Plitique : Rembursement de créances irrécuvrables aux FSLD Date de publicatin riginale Juillet

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/13/INF/9 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 23 AVRIL 2014 Cmité du dévelppement et de la prpriété intellectuelle (CDIP) Treizième sessin Genève, 19 23 mai 2014 RÉSUMÉ DE L ÉTUDE SUR LES STRATÉGIES INTERNATIONALES

Plus en détail

MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES. CANNES 26 mars 2013

MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES. CANNES 26 mars 2013 MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES CANNES 26 mars 2013 SOMMAIRE 1 L ESSENTIEL SUR MICHELIN 2 RÉSULTATS 2012 ET PERSPECTIVES 3 ENJEUX, ATOUTS ET STRATÉGIE 4 RÉSULTATS DU PLAN DE COMPÉTITIVITÉ 5 NOS ACTIONNAIRES

Plus en détail

LE BUDGET DE PRODUCTION

LE BUDGET DE PRODUCTION LE BUDGET DE PRODUCTION Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Elabratin du budget de prductin. Ntins de gestin de prductin. Principes, Synthèse, Applicatin. TABLE DES MATIERES Chapitre 1. LES PREVISIONS....

Plus en détail

Nautisme et stratégie maritime Atlantique. Enjeux et opportunités de développement de la filière nautique dans les régions atlantiques

Nautisme et stratégie maritime Atlantique. Enjeux et opportunités de développement de la filière nautique dans les régions atlantiques Nautisme et stratégie maritime Atlantique Enjeux et pprtunités de dévelppement de la filière nautique dans les régins atlantiques 1 Nautisme et filière nautique Le nautisme les activités sprtives liées

Plus en détail

FORUM Clientèles Etrangères La Grande-Bretagne 11 février 2013

FORUM Clientèles Etrangères La Grande-Bretagne 11 février 2013 FORUM Clientèles Etrangères La Grande-Bretagne 11 février 2013 www.pr.auvergne-turisme.inf Cnjncture : La Grande-Bretagne vit une situatin difficile actuellement avec une écnmie en pleine grisaille, des

Plus en détail

AKKA TECHNOLOGIES CHIFFRE D AFFAIRES 2016

AKKA TECHNOLOGIES CHIFFRE D AFFAIRES 2016 02/02/2017 AKKA TECHNOLOGIES CHIFFRE D AFFAIRES 2016 Chiffre d affaires 2016 de 1 122,7 M en prgressin de +12,1% Accélératin de la crissance rganique à +5,5% Renfrcement du pilier allemand du Grupe à +10,9%

Plus en détail

Mesures du Bloc Québécois destinées aux aînés 1

Mesures du Bloc Québécois destinées aux aînés 1 Mesures du Blc Québécis destinées aux aînés 1 Le Supplément de revenu garanti Au Québec, c est près de 600 000 aînés qui tuchent des prestatins du Supplément de revenu garanti (SRG). Le Blc Québécis a

Plus en détail

CONCEPTION & FABRICATION DE STANDS PROFESSIONNELS 2017-2018

CONCEPTION & FABRICATION DE STANDS PROFESSIONNELS 2017-2018 Dssier suivi par Bernard ROSE Vendredi 25 mars 2016 CONCEPTION & FABRICATION DE STANDS PROFESSIONNELS 2017-2018 CAHIER DES CHARGES Avril 2016 2 curs du Champ de Mars - BP 11909-44019 NANTES CEDEX 1 agence@nantes-saintnazaire-develppement.cm

Plus en détail

RECORD DE VENTES POUR LE GROUPE RENAULT EN 2011

RECORD DE VENTES POUR LE GROUPE RENAULT EN 2011 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 17 janvier 2012 RECORD DE VENTES POUR LE GROUPE RENAULT EN 2011 Le grupe Renault a vendu 2 722 062 véhicules dans le mnde : + 94 697 (+ 3,6 %). Les ventes hrs Eurpe nt augmenté

Plus en détail

ÉTAT ACTUEL DE L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

ÉTAT ACTUEL DE L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE ÉTAT ACTUEL DE L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE SYNTHÈSE Katelijne van Wensen MSc (CREM), Wijnand Brer MSc (CREM), Jhanna Klein MSc (adelphi), Jutta Knpf PhD (adelphi) Cette étude

Plus en détail

NATIXIS PRESENTE SON PLAN STRATEGIQUE 2014/2017

NATIXIS PRESENTE SON PLAN STRATEGIQUE 2014/2017 Paris, le 13 nvembre 2013 NATIXIS PRESENTE SON PLAN STRATEGIQUE 2014/2017 NEW DEAL, UN PLAN DE TRANSFORMATION REUSSI : UNE ENTREPRISE RENTABLE ET SOLIDE FINANCIEREMENT AVEC DES FRANCHISES FORTES NEW FRONTIER,

Plus en détail

LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RÉALISE UN RENDEMENT DE 13,6 % EN 2010

LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RÉALISE UN RENDEMENT DE 13,6 % EN 2010 EMBARGO JUSQU AU DÉBUT DE LA CONFÉRENCE DE PRESSE CNW LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RÉALISE UN RENDEMENT DE 13,6 % EN 2010 Actif net de 151,7 G$, en hausse de 20,1 G$ Mntréal, le jeudi 24 février

Plus en détail

Processus d investissement

Processus d investissement Prcessus d investissement Les perfrmances passées ne snt pas un indicateur fiable des perfrmances futures. Le cntenu du dcument ne cnstitue ni une recmmandatin, ni une ffre d'achat, ni une prpsitin de

Plus en détail

Carrefour. et 26. Société Anonyme. KPMG Audit. Mazars. 3, cours du. Triangle Paris La Défense Cedex France Neuilly-sur-Seine France

Carrefour. et 26. Société Anonyme. KPMG Audit. Mazars. 3, cours du. Triangle Paris La Défense Cedex France Neuilly-sur-Seine France Mazars 61, rue Henri-Regnault 92075 Paris-La Défense Cedex KPMG Audit Département de KPMG S.A. 3, curs du Triangle 92939 Paris La Défense Cedex Delitte & Assciés 185, avenue Charles de Gaulle 92200 Neuilly-sur-Seine

Plus en détail

IDEX Paris-Saclay Appel a propositions Parcours de formations doctorales

IDEX Paris-Saclay Appel a propositions Parcours de formations doctorales IDEX Paris-Saclay Appel a prpsitins Parcurs de frmatins dctrales 1 Préambule La Fndatin de Cpératin Scientifique Campus Paris-Saclay (FCS), dans le cadre de l IDEX Paris-Saclay, finance des actins de frmatins

Plus en détail

Les profils sont définis dans une table mise à disposition sur le site du GTG2007.

Les profils sont définis dans une table mise à disposition sur le site du GTG2007. 1 ER OCTOBRE 2015 PROCEDURE D AFFECTATION ET DE CHANGEMENT DE LA CONSOMMATION ANNUELLE DE REFERENCE ET DU PROFIL DE CONSOMMATION APPLICABLE À PARTIR DU 1 er NOVEMBRE 2015 La Cnsmmatin Annuelle de Référence

Plus en détail

LE MAÏS DANS LE MONDE Production, consommation et tensions sur les marchés. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque

LE MAÏS DANS LE MONDE Production, consommation et tensions sur les marchés. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque LE MAÏS DANS LE MONDE Prductin, cnsmmatin et tensins sur les marchés Cliquez pur mdifier le style des sus-titres du masque Le maïs dans le mnde: Prductin, CONSOMMATION, TENSIONS INTRODUCTION PROBLEMATIQUE

Plus en détail

Eléments relatifs à la politique de rémunération de Groupama Asset Management

Eléments relatifs à la politique de rémunération de Groupama Asset Management Paris, le 1 er mars 2016 Eléments relatifs à la plitique de rémunératin de Grupama Asset Management 1 Eléments qualitatifs sur la plitique de rémunératin de Grupama Asset Management 1.1. Eléments de cntexte

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Programmation pluriannuelle de l énergie de Guadeloupe Présentation d une version consolidée ce mardi à Basse-Terre

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Programmation pluriannuelle de l énergie de Guadeloupe Présentation d une version consolidée ce mardi à Basse-Terre Basse-Terre, lundi 22 février 2016 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Prgrammatin pluriannuelle de l énergie de Guadelupe Présentatin d une versin cnslidée ce mardi à Basse-Terre Mardi 23 février 2016 à 9h, aura lieu

Plus en détail

Nouveau Fonds Chantiers Canada 2014 : Volet Infrastructures provinciales-territoriales Projets nationaux et régionaux

Nouveau Fonds Chantiers Canada 2014 : Volet Infrastructures provinciales-territoriales Projets nationaux et régionaux Nuveau Fnds Chantiers Canada 2014 : Vlet Infrastructures prvinciales-territriales Prjets natinaux et réginaux De qui s'agit-il? Le vlet Infrastructures prvinciales-territriales (VIPT) de 10 milliards de

Plus en détail

Gestour Analytics. Manuel Utilisateur. gestour.com

Gestour Analytics. Manuel Utilisateur. gestour.com Gestur Analytics Index _ 1. Généralités... 4 _ 2. Définitins... 4 2.1. Indicateur... 4 2.2. Tableau de brd... 4 2.3. Périmètre... 4 2.4. Filtre... 5 2.5. Axe... 5 2.6. Prestatin... 5 2.7. Online... 5 2.8.

Plus en détail

BOMA BEST MD Milieux de travail durables. Programme de certification pour locataires et espaces de travail organisationnels

BOMA BEST MD Milieux de travail durables. Programme de certification pour locataires et espaces de travail organisationnels BOMA BEST MD Milieux de travail durables Prgramme de certificatin pur lcataires et espaces de travail rganisatinnels BOMA Canada Rév. 1.0, 7 mars 2016 1 p age Table des matières 1 Intrductin... 3 2 Plitiques

Plus en détail

BILAN ENERGETIQUE DE L ILE DE LA REUNION 2006

BILAN ENERGETIQUE DE L ILE DE LA REUNION 2006 BILAN ENERGETIQUE DE L ILE DE LA REUNION 2006 Versin GRAND PUBLIC 7 Date : 27 aût 07 ARER - Agence Réginale Energie Réunin - Assciatin li 1901 à but nn lucratif Siège scial : 40 avenue de Swet * BP 226

Plus en détail

Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de Siège social : 1-3 rue La Fayette PARIS RCS PARIS

Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de Siège social : 1-3 rue La Fayette PARIS RCS PARIS ADENCLASSIFIEDS Sciété annyme à Directire et Cnseil de Surveillance au capital de 6.502.871 Siège scial : 1-3 rue La Fayette 75009 PARIS 431 373 471 RCS PARIS RAPPORT DU DIRECTOIRE A L ASSEMBLEE GENERALE

Plus en détail

Résultats consolidés 2008 Dividende proposé : 1,38 euro par action

Résultats consolidés 2008 Dividende proposé : 1,38 euro par action Paris, le 12 mars 2009 Résultats cnslidés 2008 Dividende prpsé : 1,38 eur par actin Une nuvelle année de bnnes perfrmances qui démntre la slidité du mdèle écnmique d'aérprts de Paris (EBITDA : + 12 %)

Plus en détail

Appel à Projets permanent pour les actions Forêt/Filière Bois

Appel à Projets permanent pour les actions Forêt/Filière Bois Appel à Prjets permanent pur les actins Frêt/Filière Bis De la Cnventin Interréginale du Massif des Alpes (CIMA) et du Prgramme Opératinnel Interréginal des Alpes (POIA) Prgrammatin 2007-2013 1/5 1. Cntexte

Plus en détail

Projet " Ingénierie Territoriale de Développement de l Emploi et des Compétences"

Projet  Ingénierie Territoriale de Développement de l Emploi et des Compétences Prjet " Ingénierie Territriale de Dévelppement de l Empli et des Cmpétences" Méthdlgie pur "Cnduire un prjet territrial de dévelppement de l empli et des cmpétences des PME-PMI : Démarches et Témignages"

Plus en détail

MICHELIN A LA RENCONTRE DE SES ACTIONNAIRES

MICHELIN A LA RENCONTRE DE SES ACTIONNAIRES MICHELIN A LA RENCONTRE DE SES ACTIONNAIRES Strasbourg 5 Décembre 2016 1 Strasbourg 5 Décembre 2016 Michelin à la rencontre de ses actionnaires Marché du pneumatique : L environnement concurrentiel et

Plus en détail

Conseil général Seine-et-Marne Dispositif soutien ESS 1/6

Conseil général Seine-et-Marne Dispositif soutien ESS 1/6 1/6 REGLEMENT DE L ESS PREAMBULE La démarche Agenda 21, mise en œuvre par le Cnseil général de Seine et Marne depuis 2007 témigne de la vlnté de sn exécutif de répndre aux enjeux qui snt ceux du 21 ème

Plus en détail

SÉLECTION EN ÉQUIPE DE FRANCE SÉLECTION NATIONALE

SÉLECTION EN ÉQUIPE DE FRANCE SÉLECTION NATIONALE Directin Technique Natinale SÉLECTION EN ÉQUIPE DE FRANCE SÉLECTION NATIONALE RÈGLEMENT COMMUN À TOUTES LES DISCIPLINES COMPÉTITIVES Règlement validé par le Cmité Directeur Natinal de la FFESSM en date

Plus en détail

Offre de Rachat sous réserve de l accord de la BCE, pour un montant maximum de 1,5 milliard d euros (le Plafond Total ).

Offre de Rachat sous réserve de l accord de la BCE, pour un montant maximum de 1,5 milliard d euros (le Plafond Total ). Le présent dcument ne cnstitue pas une ffre d achat des titres décrits aux présentes u tut autre titre. Une telle ffre, si elle est réalisée, sera effectuée sur la base d un dcument d ffre u d une invitatin

Plus en détail

CDSP de Branche Services-Courrier-Colis du 10 septembre 2015 Note de sens sur le projet PREDICT

CDSP de Branche Services-Courrier-Colis du 10 septembre 2015 Note de sens sur le projet PREDICT A l attentin de Mesdames et Messieurs les représentants des Organisatins Syndicales de la CDSP de la Branche Services-Currier-Clis CDSP de Branche Services-Currier-Clis du 10 septembre 2015 Nte de sens

Plus en détail

Activité de l exercice 2014/2015

Activité de l exercice 2014/2015 Activité de l exercice 2014/2015 Ttal des prduits des activités à 103,2 M (120,5 M au 30/06/2014) Hausse de 6% des prduits des activités hrs jueurs et hrs Cupe d Eurpe (impact cessins jueurs -8,9 M, impact

Plus en détail

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Hélène GASSIN, Yann PADOVA et Jean-Pierre SOTURA, commissaires.

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Hélène GASSIN, Yann PADOVA et Jean-Pierre SOTURA, commissaires. Délibératin de la Cmmissin de régulatin de l énergie du prtant décisin sur le slde du cmpte de régularisatin des charges et des prduits (CRCP) au 1 er janvier 2016 du tarif péréqué d utilisatin des réseaux

Plus en détail

Firefox : second navigateur le plus utilisé en France derrière Google Chrome

Firefox : second navigateur le plus utilisé en France derrière Google Chrome Barmètre des navigateurs Firefx : secnd navigateur le plus utilisé en France derrière Ggle Chrme Avec 22,5% des visites en myenne en France en juin 2014, Firefx a pris la 2 nde place du palmarès des navigateurs

Plus en détail

MICHELIN A LA RENCONTRE DE SES ACTIONNAIRES

MICHELIN A LA RENCONTRE DE SES ACTIONNAIRES MICHELIN A LA RENCONTRE DE SES ACTIONNAIRES Annecy 3 Octobre 2016 1 Annecy 3 Octobre 2016 Michelin à la rencontre de ses actionnaires Marché du pneumatique : L environnement concurrentiel et les enjeux

Plus en détail

Règlement intérieur DLA du Nord-Pas de Calais

Règlement intérieur DLA du Nord-Pas de Calais DIS P O S I T I F L O C A L D ' A C C O M P A G N E M E N T N O R D - P A S D E C A L A I S S u t i e n a u x a c t i v i t é s e t s e r v i c e s d u t i l i t é s c i a l e Règlement intérieur DLA du

Plus en détail

Adapter sa stratégie marketing au marché cubain. Jean ROY, Ph.D. 11 Juin 2015

Adapter sa stratégie marketing au marché cubain. Jean ROY, Ph.D. 11 Juin 2015 Adapter sa stratégie marketing au marché cubain Jean ROY, Ph.D. 11 Juin 2015 cnsmmatinrespnsable.ca J. Ry Tris thèmes Le cnsmmateur cubain Tendances du marché cubain Stratégie marketing et le marché cubain

Plus en détail

Dossier de Presse ---------------------------------------------

Dossier de Presse --------------------------------------------- Dssier de Presse --------------------------------------------- Tél. : 01.30.38.22.17 E-mail : n.despres@malna-cnsulting.cm - 2 - Fiche Signalétique Enseigne : Créatin : Chiffre d Affaires 2010 : Nmbre

Plus en détail

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives Les prix de l électricité en France : évlutins passées et perspectives A l heure ù la Cmmissin Eurpéenne vient de publier un rapprt cmplet sur les prix de l énergie en Eurpe, présentant leur évlutin sur

Plus en détail

Assemblée Générale Mixte du 27 avril 2016

Assemblée Générale Mixte du 27 avril 2016 Assemblée Générale Mixte du 27 avril 2016 Répnses aux questins écrites reçues préalablement à l Assemblée Générale Mixte du 27 avril 2016 Il est rappelé que les questins écrites, pur être recevables, divent

Plus en détail

Société anonyme au capital de euros Siège social : 16, rue de la Ville l Evêque Paris R.C.S. PARIS

Société anonyme au capital de euros Siège social : 16, rue de la Ville l Evêque Paris R.C.S. PARIS Sciété annyme au capital de 12 953 409 eurs Siège scial : 16, rue de la Ville l Evêque 75008 Paris 342 376 332 R.C.S. PARIS 1 Sciété annyme au capital de 12 953 409 eurs Siège scial : 16, rue de la Ville

Plus en détail

1. Avantages et points de vigilance pour le salarié

1. Avantages et points de vigilance pour le salarié Buger mins pur buger mieux! Face aux cngestins rutières et aux séquelles envirnnementales, les Pays Bas intensifient le télétravail de manière drastique, le grupe Cisc généralise la téléprésence et aux

Plus en détail

La puberté, UN MONDE DE CHANGEMENTS! CAHIER D ANIMATION. Mon corps en changement RENCONTRE 1

La puberté, UN MONDE DE CHANGEMENTS! CAHIER D ANIMATION. Mon corps en changement RENCONTRE 1 La puberté, UN MONDE DE CHANGEMENTS! RENCONTRE 1 Mn crps en changement CAHIER D ANIMATION NOTE À L INTERVENANT Ce dcument a été dévelppé pur sutenir les intervenants sclaires dans l animatin de la rencntre

Plus en détail

Marketing Stratégique : Le modèle SWOT

Marketing Stratégique : Le modèle SWOT Marketing Stratégique : Le mdèle SWOT Plan Intrductin : Partie I : Cnceptin Analyse SWOT Diagnstic interne Diagnstic externe Partie II : Etude de Cas 1. Présentatin de la sciété 2. Diagnstic du cas Cnclusin

Plus en détail

Pourquoi Investir au Maroc

Pourquoi Investir au Maroc Purqui Investir au Marc. Le Marc a pté une écnmie libérale, diversifiée et uverte sur l extérieur, il ffre aux investisseurs les cnditins de succès, grâce à ses ptentialités écnmiques et ses ressurces

Plus en détail

VILLE DE TREVOUX Place de la Terrasse, 01 600 TRÉVOUX (FRANCE) Téléphone : (+33) 4 74 08 73 73 - Fax : (+33) 4 74 08 73 76

VILLE DE TREVOUX Place de la Terrasse, 01 600 TRÉVOUX (FRANCE) Téléphone : (+33) 4 74 08 73 73 - Fax : (+33) 4 74 08 73 76 APPEL D'OFFRES Infrmatins générales Maître d'uvrage : VILLE DE TREVOUX Place de la Terrasse, 01 600 TRÉVOUX (FRANCE) Téléphne : (+33) 4 74 08 73 73 - Fax : (+33) 4 74 08 73 76 Titre : Cncessin d'aménagement

Plus en détail

Restitution des valorisations économiques Activité SSR 2015 Guide d utilisation

Restitution des valorisations économiques Activité SSR 2015 Guide d utilisation Service : Financement et analyse écnmique Restitutin des valrisatins écnmiques Activité SSR 2015 Guide d utilisatin Dans le cadre de la préparatin de la campagne 2017, l ATIH a pursuivi des travaux visant

Plus en détail

Non-papier Mise en place d un corridor de prix dans le cadre du marché carbone européen

Non-papier Mise en place d un corridor de prix dans le cadre du marché carbone européen Nn-papier Mise en place d un crridr de prix dans le cadre du marché carbne eurpéen Le marché carbne eurpéen (EU ETS) a jusqu ici rempli avec succès sn rôle de plafnner près de la mitié des émissins de

Plus en détail

Baromètre de satisfaction de la clientèle des taxis parisiens. Vague 3 Décembre Rapport. L Intelligence de l information marketing

Baromètre de satisfaction de la clientèle des taxis parisiens. Vague 3 Décembre Rapport. L Intelligence de l information marketing Barmètre de satisfactin de la clientèle des taxis parisiens Vague 3 Décembre 2012 RAPPORT RÉDIGÉ PAR Rapprt L Intelligence de l infrmatin marketing 89, avenue Aristide Briand 92120 Mntruge www.mv2grup.cm

Plus en détail

LES PRODUCTEURS LAITIERS DU CANADA INFORMATION POUR LES CANDIDATS

LES PRODUCTEURS LAITIERS DU CANADA INFORMATION POUR LES CANDIDATS L engagement des prducteurs laitiers envers un secteur laitier rentable, en gestin de l ffre et à l écute des cnsmmateurs au Canada; dans chaque gutte de lait canadien! 1. Les prducteurs laitiers canadiens

Plus en détail

EVALUATION DES CAPITAUX PROPRES ET DES TITRES DES SOCIETES. Documents de synthèse, Retraitements du bilan comptable ou financier. TABLE DES MATIERES

EVALUATION DES CAPITAUX PROPRES ET DES TITRES DES SOCIETES. Documents de synthèse, Retraitements du bilan comptable ou financier. TABLE DES MATIERES EVALUATION DES CAPITAUX PROPRES ET DES TITRES DES SOCIETES Objectif(s) : Prérequi(s) : Mdalité(s) : Présentatin du bilan patrimnial, Evaluatin de l actif net et des titres. Dcuments de synthèse, Retraitements

Plus en détail

Société Française des Antioxydants. Comment Lancer et Développer une Gamme de Compléments Alimentaires?

Société Française des Antioxydants. Comment Lancer et Développer une Gamme de Compléments Alimentaires? Sciété Française des Antixydants Cmment Lancer et Dévelpper une Gamme de Cmpléments Alimentaires? Nuveau Prgramme de Frmatin Frmatin de A à Z pur Réussir sn Lancement Cmpléments Alimentaires 2015 animée

Plus en détail

Alerte en fiscalité canadienne Faits saillants du budget de la Colombie-Britannique

Alerte en fiscalité canadienne Faits saillants du budget de la Colombie-Britannique Canada Fiscalité Le 16 février 2016 Alerte en fiscalité canadienne Faits saillants du budget de la Clmbie-Britannique 2016-2017 Le ministre des Finances de la Clmbie-Britannique, Michael de Jng, a présenté

Plus en détail

PARTENARIAT TRANSPACIFIQUE

PARTENARIAT TRANSPACIFIQUE Juillet 2015 PARTENARIAT TRANSPACIFIQUE Cntexte Le Partenariat transpacifique (PT) est un accrd cmmercial réginal cmplexe qui vise à étendre les activités cmmerciales et à libéraliser davantage les écnmies

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le règlement intérieur du Cnseil d administratin précise, d une part, la cmpsitin, les puvirs, le fnctinnement du Cnseil d administratin, les rôles et puvirs

Plus en détail

SOMMAIRE 1 PRODUITS LAITIERS ET FROMAGES PRODUITS À BASE DE VIANDE CONSEILS PRATIQUES AUX EXPORTATEURS... 41

SOMMAIRE 1 PRODUITS LAITIERS ET FROMAGES PRODUITS À BASE DE VIANDE CONSEILS PRATIQUES AUX EXPORTATEURS... 41 Page 9 SOMMAIRE 1 PRODUITS LAITIERS ET FROMAGES... 11 1.1 LA PRODUCTION DE PRODUITS LAITIERS...11 1.1.1 Evlutin des vlumes prduits...11 1.1.2 Les principaux acteurs du marché...15 1.2 COMMERCE EXTÉRIEUR...19

Plus en détail

CONSEIL DES ARTS DE MONTRÉAL

CONSEIL DES ARTS DE MONTRÉAL CONSEIL DES ARTS DE MONTRÉAL PROGRAMME GÉNÉRAL DE SUBVENTIONS AUX ORGANISMES ARTISTIQUES CRITÈRES ET NORMES DATES D INSCRIPTION PRÉSENTATION D UNE DEMANDE 2009-2010 2 OBJECTIFS GÉNÉRAUX Le Prgramme général

Plus en détail

Subvention pour l achat de prestations dans le cadre d une démarche de prévention des Troubles Musculo Squelettiques

Subvention pour l achat de prestations dans le cadre d une démarche de prévention des Troubles Musculo Squelettiques CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «TMS Prs Diagnstic» (Arrêté du 9 décembre 2010 relatif aux incitatins financières) Subventin pur l achat de prestatins

Plus en détail

Budget Finances Comptabilité. Manuel d utilisation

Budget Finances Comptabilité. Manuel d utilisation Budget Finances Cmptabilité Manuel d utilisatin Infcentre BFC Tme 2 Dmaine Dépenses Versin 1.18 Avril 2016 Mises à jur du dcument Ce qui est nuveau Thème Chapitre Page Ce qui a évlué Thème Chapitre Page

Plus en détail

Nouveau cadre de financement Tables rondes du FMC Automne #vuesurlecanada

Nouveau cadre de financement Tables rondes du FMC Automne #vuesurlecanada Nuveau cadre de financement Tables rndes du FMC Autmne 2016 @CMF_FMC #vuesurlecanada NOUVEAU CADRE DE FINANCEMENT DU FMC Grupes de travail de l autmne 2015 Présentatin des grandes lignes d un nuveau cadre

Plus en détail

LE MALI POST CRISE LES DEFIS DE LA RECONQUETE ECONOMIQUE ET DU DEVELOPPEMENT PAR SES ACTEURS DE DEMAIN

LE MALI POST CRISE LES DEFIS DE LA RECONQUETE ECONOMIQUE ET DU DEVELOPPEMENT PAR SES ACTEURS DE DEMAIN COMPTE RENDU LE MALI POST CRISE LES DEFIS DE LA RECONQUETE ECONOMIQUE ET DU DEVELOPPEMENT PAR SES ACTEURS DE DEMAIN Cnseil réginal Île-de-France, Mardi 30 avril 2013 10 h 17 h. Résumé Cette réunin rganisée

Plus en détail

Récapitulatif: Du 1 er Mars 2017

Récapitulatif: Du 1 er Mars 2017 Du 1 er Mars 2017 Récapitulatif: Rapprt de la BRI sur les systèmes de paiement, de cmpensatin et de règlement dans le Ryaume du Bahreïn : Le rapprt suligne l existence de deux systèmes de règlement pérant

Plus en détail

ANNEXE 1 EQUIPE DE FRANCE ET ORGANISATION DU CALENDRIER

ANNEXE 1 EQUIPE DE FRANCE ET ORGANISATION DU CALENDRIER ANNEXE 1 EQUIPE DE FRANCE ET ORGANISATION DU CALENDRIER Article 1 - Listes Elite et Dévelppement La FFR établira chaque saisn : une liste élite (la «Liste Elite»), cmpsée de 30 jueurs susceptibles d être

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL EN MANAGEMENT

MASTER PROFESSIONNEL EN MANAGEMENT MASTER PROFESSIONNEL EN MANAGEMENT Smmaire 1. Objectifs et débuchés... 3 2. Public cible, admisisin, préinscriptin, incriptin... 4 3. Calendrier académique... 5 4. Organisatin du prgramme... 6 5. Mdalités

Plus en détail