CHAPITRE I : TRANSFORMÉES DE LAPLACE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHAPITRE I : TRANSFORMÉES DE LAPLACE"

Transcription

1 CHAPITRE I : TRANSFORMÉES DE LAPLACE A. FONCTIONS CAUSALES Définiion : Une foncion f, définie sur IR es causale si : Pour ou <, f() =.. Echelon unié Définiion : L échelon unié U es la foncion définie sur IR par : U() = si < U() = si Remarque : U es consane par morceaux. Elle es disconinue en.. Uilisaion de l échelon unié Définiion : Pour ransformer une foncion g définie sur IR en une foncion causale f prenan les mêmes valeurs sur [ ; [, on la muliplie par l échelon unié : f() = U()g() pour ou IR Exemples

2 3. Translaion d une foncion causale a. Echelon unié Considérons la foncion ranslaée de l échelon unié ayan le sau à l insan = τ. On a : h() = si < τ h() = si τ On peu alors écrire : h() = U( τ) pour ou IR. En effe : U( τ) = si τ < soi < τ U( τ) = si τ soi τ Proposiion : La ranslaée de veceur τ i de l échelon unié es la foncion définie sur IR par : U( τ). b. Cas usuels Proposiion : La ranslaée de veceur τ i de oue foncion causale de la forme f()u() es définie sur IR par : f( τ)u( τ). Remarque : La foncion définie sur IR par : f() U( τ) n es pas la ranslaée de la foncion f()u(), c es une foncion qui prend les mêmes valeurs que f sur l inervalle [τ ; [. Exemple : Foncion causale : U() Translaée : ( )U( ) Fausse ranslaée : U( ) Exercice : Dans chaque cas racer les ranslaées demandées des foncions causales données. Foncion causale Translaée de τ = Translaée de τ = 3

3 B. INTEGRALES IMPROPRES. Généraliés Définiion : Soi f une foncion définie sur un inervalle [a ; [ e coninue par morceaux. Soi A un nombre réel. x Si : lim f ( ) d = A alors l inégrale impropre f ( ) d es convergene e égale au nombre A. x a Dans le cas conraire, on di que l inégrale impropre es divergene. a Exemples : Eudier la convergence d = d e de d : d = a Remarques :. On peu définir de même : f ( )d.. Les propriéés de l inégrale resen valables. 3. La densié de probabilié de la loi normale cenrée réduie N(,) es une foncion don l inégrale sur IR converge e vau. On a : e d = π. Convergence d inégrales dépendan d un paramère Théorème (admis) : Soi n un nombre enier naurel e soi λ un nombre complexe. Si λ IR, Si λ Ê, n λ e n e λ d converge si e seulemen si λ <. d converge si e seulemen si Re(λ) <. Exercice : Eudier la convergence des inégrales suivanes avec λ IR :. e λ d. e λ d 3

4 C. TRANSFORMÉE DE LAPLACE. DÉFINITION Définiion : La ransformée de Laplace d une foncion causale f es la foncion F de la variable réelle ou complexe p définie par : F(p) = L = f ( ) e Remarques :. La ransformée de Laplace F n exise que si l inégrale impropre p d p f ( ) e d converge.. Les foncions causales uilisées en élecricié (e donc dans ce cours) son de la forme : f() = avec n É e r Ê, elles admeen une ransformée de Laplace pour Re(r) >. 3. Dans la praique pouran on ne précisera pas les valeurs de p pour lesquelles F(p) exise.. TRANSFORMÉE DE LAPLACE DES FONCTIONS USUELLES Propriéé : ) Transformée de Laplace de l échelon Unié : f() = U() La ransformée de Laplace de la foncion échelon unié es définie pour p > e on a F(p) = ( LU )(p) = p. On écri généralemen par abus de langage : l[ U() ] = p. Voir le paragraphe B : Il fau calculer e p d = Propriéé : ) Transformée de Laplace de la foncion rampe : f() = U() La ransformée de Laplace de la foncion rampe es définie pour ou p > e on a : F(p) = l( U() ) (p) = p. Voir le paragraphe B : Il fau calculer Propriéé : 4 p e d = 3) Transformée de Laplace de f() = n U() pour n IN La ransformée de Laplace de n U() pour n IN es définie pour ou p > e on a : F(p) = l[ n U() ] (p) = n! p n+. Démonsraion admise 4) Transformée de Laplace de f() = e a U() avec a Ê Propriéé : La ransformée de Laplace de e a U() es définie pour ou Re(p) > Re(a) e : F(p) = l [ e a U() ](p) = p+a (au dos)

5 D. PROPRIÉTÉS DE LA TRANSFORMÉE DE LAPLACE. LINÉARITÉ Théorème : Soien f e g deux foncions don les ransformées de Laplace son l[ f ] e l[ g ] e k un réel. l[f + g] = l[ f ] + l[ g ]. l[ kf ] = k l[ f ]. On uilise la linéarié de l inégrale. Propriéé : Pour ou ω IR, on a l [ cos( ω ) U() ](p) = On uilise les formules d Euler e la linéarié de l inégrale : cos (ω) = p p +ω e l [ sin( ) ] ω U() (p) = ω p +ω.. THÉORÈME DU RETARD On regarde ce qui se passe si le signal, au lieu de commencer à l insan =, commence à l insan = τ avec τ >. Théorème du reard: Soi τ IR. Si F(p) = l[ f() ](p), alors l[ f( τ)u( τ) ](p) = e τ p F(p). On calcule l [ f( τ)u( τ) ](p) = x p p f ( τ ) e d. Posons I(x) = f ( τ ) e d pour ou x IR +*. Applicaion : Transformée de Laplace d un signal créneau 5

6 si ];[ On considère le signal : = sinon f() = Exprimer la foncion f à l aide de l échelon unié : En déduire la ransformée de Laplace du signal créneau : l[f] (p) = 3. EFFET D UN CHANGEMENT D ÉCHELLE SUR LA VARIABLE Théorème : Soi α ] ; [, Si F(p) = l[ f()u() ](p), alors l[ f(α)u() ](p) = α F(p α ). F(p) = l[ f()u() ](p) = f(α)u() e p d. On pose, pour ou x >, I(x) = x f(α) e p d. On effecue le changemen de variable y = α, d où dy = αd. Ainsi I(x) = 4. EFFET DE LA MULTIPLICATION PAR e a avec a IR Théorème : Soi a R. Si F(p) = l[ f()u() ](p), alors l[ f()e a U() ](p) = F(p + a). l[ f()e a U() ](p) = f() e a e p d. = Exemple : Calculer : l [e 3 U()] (p) 5. TRANSFORMÉE D UNE DÉRIVÉE 6

7 Théorème : Soi f une foncion coninue sur ] ; [, dérivable par morceaux sur ] ; [ e don la dérivée es coninue par morceau sur ] ; [. Si F(p) = l[ f()u() ](p), alors l[ f ()U()](p) = pf(p) f( + ). Remarque : On noe f( + ) la limie à droie en de f. On suppose que f es de classe C (coninue, dérivable e de dérivée coninue) sur ] ; [ : l[ f ()U()](p) = f () e p d. On pose pour ou x >, I(x) = x f () e p d. On procède à l aide d une inégraion par paries : Exercice : Rerouver la ransformée de Laplace de cos (ω) en paran de celle de sin (ω). Théorème : Soi f une foncion de classe C sur ] ; [, admean une ransformée de Laplace. Si F(p) = l [ f()u() ](p), alors l [ ] (p) = p F(p) p f( + ) f ( + ). On sai que = Posons g =. Donc g es de classe C sur ] ; [. On peu donc lui appliquer le héorème précéden. 7

8 6. TRANSFORMÉE DE LAPLACE D UNE PRIMITIVE Théorème : Soi f une foncion causale e soi φ() = f(u)u(u) du la primiive de f qui s annule en. Si F(p) = l[ f()u() ](p), alors l[ φ() ](p) = F(p) pour p. p admise Exercice : Rerouver la ransformée de Laplace ( e )U() en paran de celle de e U(). 7. DÉRIVÉE D UNE TRANSFORMÉE DE LAPLACE Théorème : Si F(p) = l [ f()u() ](p), alors F '(p) = l[ f()u()](p) admise Exemple : Déerminer la ransformée de Laplace de la foncion : g() = sin U(). 8. THÉORÈMES DE LA VALEUR INITIALE ET FINALE Théorème : Si F(p) = l [ f()u() ](p) e si les limies des foncions considérées exisen, on a : Théorème de la valeur iniiale : lim pf(p) = lim f(). p + Théorème de la valeur finale : lim p +pf(p) = lim f(). admise E. CALCUL D UN ORIGINAL 8

9 Définiion : Si F(p) = l [ f()u() ](p), on di que f es l original de F. On noe f() = l [ F(p) ] Exemple : Calculer l original de F(p) = 3 p Exemple : Calculer l original de F(p) = ( p+4) 3 Exemple 3 : Calculer l original de F(p) = p +9 Exemple 4 : Calculer l original de F(p) = e p p + Exemple 5 : Calculer l original de F(p) = p e p p +5 Remarque : On uilise souven la décomposiion en élémens simples. Exemple 6 : Calculer l original de F(p) = + 3 e p p + p +.. Monrer que : F(p) =. Déerminer l original de 3. En déduire l original de F(p) Exemple 7 : ( p+) e p ( p+) +. ( p+) ( penser à sin ) + Calculer l original de F(p) = p3 + p + p ( p + ).. Monrer que : F(p) = p + p ( p + ).. Déerminer l original de : p e p 3. Déerminer l original de : 4. Conclure. Exemple 8 : Calculer l original de F(p) = ( p + ) [on uilisera sin( ) U() ] 4p + 6p + 7 = 4 ( p+)

Correction Exercices Chapitre 10 - Intégrales impropres

Correction Exercices Chapitre 10 - Intégrales impropres Correcion Eercices Chapire - Inégrales impropres. Déerminer si les inégrales suivanes son convergenes, e le cas échéan, calculer leur valeur :.. 3. 4. e d. d ( + ) d e d 5. 6. 7. 8. d 3 d e d d +. Convergence

Plus en détail

Exercices d intégration et d analyse fonctionnelle

Exercices d intégration et d analyse fonctionnelle Exercices d inégraion e d analyse foncionnelle Agrégaion 29-2 Exercice : Monrez que si f : IR + IR es uniformémen coninue e que f() d converge alors f a pour limie en +. Donnez un exemple de foncion g

Plus en détail

Examen Final - 16 mai 2013 Durée : 2 heures. L utilisation de documents, de calculatrice ou de tout autre appareil électronique est interdite.

Examen Final - 16 mai 2013 Durée : 2 heures. L utilisation de documents, de calculatrice ou de tout autre appareil électronique est interdite. Universié Toulouse 3 Année -3 L Mahémaiques/Mécanique TC4 - Calcul inégral Examen Final - 6 mai 3 Durée : heures. L uilisaion de documens, de calcularice ou de ou aure appareil élecronique es inerdie.

Plus en détail

CONCOURS COMMUN 2002

CONCOURS COMMUN 2002 CONCOURS COMMUN DES ECOLES DES MINES D ALBI, ALES, DOUAI, NANTES Epreuve de Mahémaiques (oues filières) Problème d analyse.. f es coninue sur R en an que quoien de foncions coninues sur R don le dénominaeur

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. b) Etablir. 1 t. 2 dt. t dt. b) Etablir

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. b) Etablir. 1 t. 2 dt. t dt. b) Etablir hp://mp.cpgedupuydelome.fr] édié le juille 4 Enoncés Calculs d inégrales Eercice 666 ] correcion] Calculer les inégrales suivanes : a d + + b e e e + e + ln + c ln + b Eablir + 4 + 4 c En facorisan + 4

Plus en détail

Intégrales paramétrées

Intégrales paramétrées Lycée Faidherbe, Lille PC* 8 9 Feuille d eercices du chapire Inégrales paramérées Cenrale PC 7 ) ln + n Limie de n + ) d. X 6 Soi f coninue e bornée de [; [ vers. Prouver l eisence nf ) de I n = d e calculer

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. et x désigne alors la matrice à 1 ligne et n colonnes : x = [ x 1 x 2 x n ] ;

MATHÉMATIQUES II. et x désigne alors la matrice à 1 ligne et n colonnes : x = [ x 1 x 2 x n ] ; MATHÉMATIQUES II Dans ce problème, nous éudions les propriéés de ceraines classes de marices carrées à coefficiens réels e cerains sysèmes linéaires de la forme Ax = b d inconnue x IR n, A éan une marice

Plus en détail

Concours Ecole Nationale de la Statistique et de l Analyse Informatique. Deuxième composition de Mathématiques PARTIE I. et comme la fonction t f(t)

Concours Ecole Nationale de la Statistique et de l Analyse Informatique. Deuxième composition de Mathématiques PARTIE I. et comme la fonction t f(t) SESSION Concours Ecole Naionale de la Saisique e de l Analyse Informaique Deuième composiion de Mahémaiques PARTIE I. Soien f E e >. La foncion f( es coninue sur ], [ en an que quoien de foncions coninues

Plus en détail

La définition naturelle de la transformée de Fourier d une distribution T, devrait

La définition naturelle de la transformée de Fourier d une distribution T, devrait Chapire 12 Transformée de Fourier des disribuions 12.1 Inroducion La définiion naurelle de la ransformée de Fourier d une disribuion T, devrai êre ϕ D, < F(T ), ϕ >= < T, F(ϕ) > Mais il y a un problème

Plus en détail

Concours commun polytechnique concours DEUG

Concours commun polytechnique concours DEUG première parie : Polynômes de Bernoulli Concours commun polyechnique concours DEUG. a) B =, donc B = X + K avec K consane. e donc B = X + KX + C avec C consane. La condiion B () = B () donne + K + C =

Plus en détail

Troisième semaine de travail : Transformée de Fourier - Convolution

Troisième semaine de travail : Transformée de Fourier - Convolution Première Année à Disance - Module Analyse de Fourier - Transformée de Fourier Troisième semaine de ravail : Transformée de Fourier - Convoluion Exercices Type enièremen corrigés avec remarques e méhodologie.

Plus en détail

Cours de Mathématiques. Chapitre 1 : Produit de convolution Distribution et peigne de Dirac. Distribution et peigne de Dirac

Cours de Mathématiques. Chapitre 1 : Produit de convolution Distribution et peigne de Dirac. Distribution et peigne de Dirac Chapire : Produi de convoluion Disribuion e peigne de Dirac UNVERSTE DE TULN UT DE TULN DEPARTEMENT GE Cours de Mahémaiques Chapire : Produi de convoluion Disribuion e peigne de Dirac Enseignane : Sylvia

Plus en détail

CCP PSI Math (t) = t sin(t) 0 sur R + cos(t) t t > 0; 0 1 Z +1. t 2 dt converge. Z. 1 cos(t) t 2 e xt 1 cos(t) t 2 e xt

CCP PSI Math (t) = t sin(t) 0 sur R + cos(t) t t > 0; 0 1 Z +1. t 2 dt converge. Z. 1 cos(t) t 2 e xt 1 cos(t) t 2 e xt CCP PSI Mah 9. Eude de la foncion '... Pour > on a cos() e > donc cos(). d es C sur R e d () = sin(). d es donc croissane sur R on a donc pour : d() d() = Soi cos(). On divise par > 8 > ; cos() Remarque

Plus en détail

Détermination de la primitive d une fonction trigonométrique à l aide de la V200

Détermination de la primitive d une fonction trigonométrique à l aide de la V200 Déerminaion de la primiive d une foncion rigonomérique à l aide de la V00. Formules élémenaires Dans les formules suivanes, u u ( ) es une foncion de. sin cos k u'sinu cosu cos sin k u'cosu sinu k k sin

Plus en détail

Épreuve de Mathématiques

Épreuve de Mathématiques Épreuve de Mahémaiques La claré des raisonnemens e la qualié de la rédacion inerviendron pour une par imporane dans l appréciaion des copies. L usage d un insrumen de calcul e du formulaire officiel de

Plus en détail

a f (t)dt. Alors F est continue sur [a,b]. De plus, si f est continue en un point x de [a,b], alors F est dérivable en x et F (x) = f (x).

a f (t)dt. Alors F est continue sur [a,b]. De plus, si f est continue en un point x de [a,b], alors F est dérivable en x et F (x) = f (x). Eercices : Brbr Tumpch Relecure : Frnçois Lescure Eo7 Inégrles générlisées e héorie de l mesure Rppel Définiion. Soi f : (,b R une foncion Riemnn-inégrble sur ou segmen [α,β] (,b (on dme les cs où = e/ou

Plus en détail

Corrigé du devoir surveillé de Mathématiques

Corrigé du devoir surveillé de Mathématiques Corrigé du devoir surveillé de Mahémaiques Eercice Soien a e b deu réels avec < a < b.. La foncion h : e a e b es coninue e posiive sur ], + [ a < b e a > e b. Au voisinage de, on a : h e a e b Ce calcul

Plus en détail

Université Paris Nord-Institut Galilée Année 2015/2016. Exercices

Université Paris Nord-Institut Galilée Année 2015/2016. Exercices Universié Paris Nord-Insiu Galilée Année 5/6 Mahémaiques pour l'ingénieur. Exercices Suies adjacenes e récurrenes, résoluion d'équaions non linéaires Exercice. Déerminer si les suies suivanes convergen

Plus en détail

CORRIGE DU SUJET 1. x x3 6 + o(x3 ) 1 6 x+o(x) ϕ (x) = 1 x 2 + cos(x) sin 2 (x) 3 x2 + o(x 2 ) = 1. x ) f (t)cos(nt)dt

CORRIGE DU SUJET 1. x x3 6 + o(x3 ) 1 6 x+o(x) ϕ (x) = 1 x 2 + cos(x) sin 2 (x) 3 x2 + o(x 2 ) = 1. x ) f (t)cos(nt)dt CORRIGE DU SUJET Problème. On écri le développemen limié à l ordre 3 de sin en : donc ϕx) x x x x sinx) x x x3 6 + ox3 ) 6 + ox ) ) x x x ) + x 6 + ox ) Ainsi ϕx) x 6 x+ox) La foncion ϕ possède un développemen

Plus en détail

Corrigé CCP 1 PSI 2014

Corrigé CCP 1 PSI 2014 Parie Corrigé CCP PSI 4 Dans oues les quesions géomériques, le plan es muni d'un repère orhonormé ( O, i, ) j La courbe représenaive de f es le segmen [OA], où A es de coordonnées (, ) : sa longueur es

Plus en détail

INTÉGRALES DÉPENDANT DE

INTÉGRALES DÉPENDANT DE 7 décembre 8 7 décembre 8 INTÉGRALES DÉPENDANT DE PARAMÈTRES Table des maières JPB 7 décembre 8 I Rappels e noaions Noaions 3 Rappels 3. Sur les foncions d une variable................. 3 II Inerversion

Plus en détail

Triangularisation, jordanisation, exponentielle de matrices

Triangularisation, jordanisation, exponentielle de matrices Triangularisaion, jordanisaion, exponenielle de marices 1 Triangularisaion Soien E un espace vecoriel de dimension n e ϕ un endomorphisme de E de marice A dans une base donnée. On suppose que le polynôme

Plus en détail

Probabilités 5 : Loi normale centée réduite N (0 ; 1)

Probabilités 5 : Loi normale centée réduite N (0 ; 1) «I» : Théorème définiion / Théorème admis Probabiliés 5 : Loi normale cenée réduie N ( ; ) La foncion f définie sur R par f ()= π e es une densié de probabilié sur R Il es clair que f es coninue e posiive

Plus en détail

Intégrales Généralisées

Intégrales Généralisées Inégrales Généralisées Eercice. Monrer la convergence e calculer la valeur des inégrales : I = 3 e d ; I = + d ln() ; I 3 = ( + ) d Allez à : Correcion eercice Eercice. Les inégrales généralisées suivanes

Plus en détail

Fonction définie par une intégrale

Fonction définie par une intégrale [hp://mp.cpgedupuydelome.fr] édié le juille 4 Enoncés Foncion définie par une inégrale Eude de foncions définies par une inégrale Exercice [ 53 ] [correcion] Soi f : x d + x 3 + 3 a) Monrer que f es définie

Plus en détail

CCP PSI 1 un corrigé.

CCP PSI 1 un corrigé. CCP PSI n corrigé. I. Qelqes eemples de calcls de longers I.. Si f : [, ], le graphe de f es le segmen d origine (, ) e d eremié (, ) e sa longer es. C es cohéren avec I.. On a ici + sh () d = d = ch()

Plus en détail

TD 4 : correction. L3 Intégration Exercice 1. Fonctions presque nulles. On considère la suite d ensembles mesurables A n = x R f(x) 1.

TD 4 : correction. L3 Intégration Exercice 1. Fonctions presque nulles. On considère la suite d ensembles mesurables A n = x R f(x) 1. L3 Inégraion 1 212-213 TD 4 : correcion Eercice 1. Foncions presque nulles } On considère la suie d ensembles mesurables A n = Rf( 1. n Par hypohèse, ils son ous de mesure nulle : = f dλ 1 A n n µ(a n.

Plus en détail

Exercice 7. Soitf : R R + croissante telle que. Montrer que. Exercice 8. b. lim(f(x 0 +h) f(x 0 h)) = 0. lim. Exercice 3.

Exercice 7. Soitf : R R + croissante telle que. Montrer que. Exercice 8. b. lim(f(x 0 +h) f(x 0 h)) = 0. lim. Exercice 3. Mahémaiques 05-06 Colle n o 5 Limies Lcée Charlemagne PCSI Eercice Eercice 5 Soi(u n) n 0 R N elle que les suies (u n) n 0, (u n+) n 0 e (u 3n) n 0 convergen Prouver que(u n) n 0 converge Eercice On considère

Plus en détail

Recueil d exercices d analyse pour une remise à niveau

Recueil d exercices d analyse pour une remise à niveau Recueil d exercices d analyse pour une remise à niveau Suies e Séries numériques Exercice (Cesaro e sinus iéré). Théorème de Cesaro Soi (u n ) n une suie réelle convergene de limie l. Monrer que la suie

Plus en détail

Cours de Mathématiques. Chapitre 2 : Transformation de Fourier

Cours de Mathématiques. Chapitre 2 : Transformation de Fourier Chapire : Transormaion de ourier UNIVERSITE DE TULN IUT DE TULN DEPARTEMENT GEII Cours de Mahémaiques Chapire : Transormaion de ourier Enseignane : Sylvia Le Beux sylvia.lebeux@univ-ln.r Bureau A04-04

Plus en détail

CONCOURS 2014 SECONDE ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES. Filière PSI. (Durée de l épreuve : trois heures) L usage d ordinateur ou de calculatrice est interdit.

CONCOURS 2014 SECONDE ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES. Filière PSI. (Durée de l épreuve : trois heures) L usage d ordinateur ou de calculatrice est interdit. A 4 MATH II PSI ÉCOLE DES PONTS PARISTECH. SUPAERO (ISAE), ENSTA PARISTECH, TELECOM PARISTECH, MINES PARISTECH MINES DE SAINT ÉTIENNE, MINES DE NANCY, TÉLÉCOM BRETAGNE, ENSAE PARISTECH (Filière MP). ÉCOLE

Plus en détail

EC 4 Circuits linéaires du second ordre en régime transitoire

EC 4 Circuits linéaires du second ordre en régime transitoire 4 ircuis linéaires du second ordre en régime ransioire PSI 016 017 I Réponse d un circui RL série à un échelon de ension 1. ircui R L i() u G () +q ¹ 1 u R () u L () u () On ferme l inerrupeur K à = 0,

Plus en détail

Mathématiques M1205. Harmonisation des connaissances et des outils pour le signal. Hugues GARNIER

Mathématiques M1205. Harmonisation des connaissances et des outils pour le signal. Hugues GARNIER Mahémaiques M25 Harmonisaion des connaissances e des ouils pour le signal Hugues GARNIER Déparemen Réseaux & Télécommunicaions IUT Nancy-Brabois Conenu indicaif Harmonisaion des connaissances e des ouils

Plus en détail

Corrigé du problème. e ikt. 1 eint. sin(n + 1/2)t sin(t/2) + sin(t/2) 2 sin(t/2)

Corrigé du problème. e ikt. 1 eint. sin(n + 1/2)t sin(t/2) + sin(t/2) 2 sin(t/2) Parie I. 1. a) Soi / πz. On a alors : Corrigé du problème S n () + ic n () = 1 + n Si πz, S n () + ic n () = n + 1. b) Ainsi, si / πz : = 1 e ik 1 ein + ei = 1 sin(n/) + 1 e i ei(n+1)/ sin(/) S n () =

Plus en détail

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Universié de Savoie DEUG STPI Unié U32 Sysèmes linéaires - Auomaique CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Le sysème es mainenan mis en équaion, il es donc beaucoup plus

Plus en détail

La transformée de Laplace

La transformée de Laplace a ransformée de alace Méhode mahémaique ayan our objecif: Conourner la difficulé de résoluion des équaions différenielles Offrir une résoluion algébrique Très bien adaée à l élecronique Commen le cours

Plus en détail

Chapitre III DÉRIVÉE D'UNE FONCTION COMPOSÉE

Chapitre III DÉRIVÉE D'UNE FONCTION COMPOSÉE Chapire III DÉRIVÉE DUNE FONCTION COMPOSÉE. RÈGLES DE DÉRIVATION DUNE FONCTION COMPOSÉE..... DÉFINITION DUNE FONCTION COMPOSÉE..... LOI DE DÉRIVATION DUNE FONCTION COMPOSÉE....3. DÉRIVATION DES FONCTIONS

Plus en détail

Nombre dérivé et interprétation graphique. h valeurs approchées du nombre dérivé de la fonction f en t 0

Nombre dérivé et interprétation graphique. h valeurs approchées du nombre dérivé de la fonction f en t 0 DÉRIVONS EN VITESSE Objecif Ouils Comparer deux approximaions du nombre dérivé d une foncion numérique en un poin, l une issue de la définiion maémaique usuelle, l aure uilisée par les calcularices. Nombre

Plus en détail

Exercices sur les courbes paramétrées dans le plan

Exercices sur les courbes paramétrées dans le plan Exercices sur les courbes paramérées dans le plan Dans le plan P muni d un repère orhonormé O, i, j, on considère la courbe C définie par les équaions x paramériques y ) Eudier les variaions de x e y Donner

Plus en détail

Chapitre 4: Les modèles linéaires

Chapitre 4: Les modèles linéaires Chapire 4: Les modèles linéaires. Inroducion: Dans ce chapire on va voir successivemen les modèles linéaires saionnaires: auoregressifs (AR), de moyennes mobiles (MA) e mixes (ARMA) en pariculier. Finalemen,

Plus en détail

L bien comment traduire cette définition informelle dans le cas d une variable aléatoire discrète X en posant :

L bien comment traduire cette définition informelle dans le cas d une variable aléatoire discrète X en posant : Chapire 7 Espérance 7. Inroducion espérance d une variable aléaoire es, lorsqu elle exise, la moyenne des valeurs de cee variable, pondérées par leurs probabiliés de réalisaion. On voi L bien commen raduire

Plus en détail

Équations différentielles.

Équations différentielles. IS BTP, 2 année NNÉE UNIVERSITIRE 205-206 CONTRÔLE CONTINU Équaions différenielles. Durée : h30 Les calcularices son auorisées. Tous les exercices son indépendans. Il sera enu compe de la rédacion e de

Plus en détail

EQUATIONS DIFFERENTIELLES

EQUATIONS DIFFERENTIELLES EQUATIONS DIFFERENTIELLES I DEFINITIONS (n) Une équaion différenielle es une équaion de la forme F(,,,,, ) 0 où es une foncion inconnue de e n fois dérivable n es l ordre de l équaion II EQUATIONS DU PREMIER

Plus en détail

Chapitre 2 Les outils mathématiques pour le traitement du signal

Chapitre 2 Les outils mathématiques pour le traitement du signal Chapire Les ouils mahémaiques pour le raiemen du signal 1. specre des signau sinusoïdau: Les signau sinusoïdau (ou harmoniques) son des signau périodiques rès imporans. Ce son les signau de la orme : ()

Plus en détail

Université Claude Bernard Lyon-1 Licence «Sciences et technologie» Unité d enseignement Math. I Algèbre CONTROLE FINAL 18 Janvier 2012-durée 2h 1 = 1

Université Claude Bernard Lyon-1 Licence «Sciences et technologie» Unité d enseignement Math. I Algèbre CONTROLE FINAL 18 Janvier 2012-durée 2h 1 = 1 Universié Claude Bernard Lyon- Licence «Sciences e echnologie» Unié d enseignemen Mah. I Algèbre CONTROLE FINAL 8 Janvier 0-durée h L énoncé compore cinq exercices sur deux pages. Documens, calcularices

Plus en détail

MATHEMATIQUES Option économique 5 mai 2015 de 8h à 12h

MATHEMATIQUES Option économique 5 mai 2015 de 8h à 12h ECOLE DE HAUTES ETUDES COMMERCIALES DU NORD Concours d'admission sur classes préparaoires MATHEMATIQUES Opion économique 5 mai 5 de 8h à h La présenaion, la lisibilié, l'orhographe, la qualié de la rédacion,

Plus en détail

INTEGRATION SUR UN INTERVALLE QUELCONQUE 1

INTEGRATION SUR UN INTERVALLE QUELCONQUE 1 -- 3 J.F.C. IG p. INTEGRATION SUR UN INTERVALLE QUELCONQUE P menionne des résuls priculièremen uiles e souven oubliés dns l priques des inégrles sur un inervlle quelconque... menionne des erreurs à ne

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Courbes paramérées Exercices de Jean-Louis Rouge. Rerouver aussi cee fiche sur www.mahs-france.fr * rès facile ** facile *** difficulé moyenne **** difficile ***** rès difficile I : Inconournable

Plus en détail

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 18 CHAPITRE E2 Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire Nous connaissons ou l inérê de l éude de la réponse

Plus en détail

Fiche d exercices 12 : Lois normales

Fiche d exercices 12 : Lois normales Fiche d exercices 1 : Lois normales Exercice 1 Loi normale cenrée e réduie N (0,1) Une variable aléaoire Z sui la loi N (0,1). On donne P ( Z 1,8 ) 0, 964 e P ( Z,3) 0, 989. Calculer les probabiliés suivanes

Plus en détail

Examen Final EL40. Durée : 1H40. Calculatrice non autorisée car inutile. Aucun document personnel n'est autorisé.

Examen Final EL40. Durée : 1H40. Calculatrice non autorisée car inutile. Aucun document personnel n'est autorisé. NOM : Examen Final EL4 Noe : Durée : H4. Calcularice non auorisée car inuile. Aucun documen ersonnel n'es auorisé. Pour chaque réonse, on exliquera la démarche qui condui au résula roosé. Les exressions

Plus en détail

Lycée René Cassin. Chap 10 Chapitre 9 et 10 Chutes verticales et mouvements plans DM18 : Etude de mouvements plans - Correction.

Lycée René Cassin. Chap 10 Chapitre 9 et 10 Chutes verticales et mouvements plans DM18 : Etude de mouvements plans - Correction. Chap Chapire 9 e Chues vericales e mouvemens plans DM8 : Eude de mouvemens plans - Correcion Dae : Un cascadeur doi sauer avec sa voiure sur la errasse d un immeuble. Pour cela, il uilise un remplin disan

Plus en détail

CONCOURS COMMUN 2007

CONCOURS COMMUN 2007 CONCOURS COMMUN 27 DES ECOLES DES MINES D ALBI, ALES, DOUAI, NANTES Epreuve de Mahémaiques (oues filières) PREMIER PROBLÈME Parie A - Généraliés. La foncion es de classe C sur R + àvaleursdansr e la foncion

Plus en détail

EQUATIONS DIFFERENTIELLES

EQUATIONS DIFFERENTIELLES EQUATIONS DIFFERENTIELLES PC Dae de créaion 006 Cours, Exercices, Aueur (s) de la ressource pédagogique : FACK Hélène [FACK Hélène], [04], INSA de Lyon, ous drois réservés. Sommaire EQUATIONS DIFFERENTIELLES

Plus en détail

Plan de la présentation. Le mouvement brownien. Définition du mouvement brownien. Un rappel sur la loi normale

Plan de la présentation. Le mouvement brownien. Définition du mouvement brownien. Un rappel sur la loi normale Plan de la présenaion Le mouvemen brownien Les méhodes sochasiques dans les sciences de la gesion 6-640-93 Geneviève Gauhier Dernière mise à jour : 23 juin 2003 La définiion du mouvemen brownien Un rappel

Plus en détail

Développements limités

Développements limités BTS DOMOTIQUE Développemens limiés 8- Développemens limiés Table des maières I Foncion eponenielle I. Développemen limié d ordre................................... I. Développemen limié d ordre...................................

Plus en détail

et est finie, on dit que l intégrale généralisée converge et on note f(t)dt =lim F (x). x b f(t)dt lorsque f est définie continue sur ]a, b].

et est finie, on dit que l intégrale généralisée converge et on note f(t)dt =lim F (x). x b f(t)dt lorsque f est définie continue sur ]a, b]. Chpire 7 Inégrles générlisées 7. Inroduion Pour ou inervlle fermé orné I =[, ] ve e réels, e pour oue fonion f oninue ou oninue pr moreux sur I, il es possile de définir l inégrle de Riemnn f()d omme limie

Plus en détail

Travaux dirigés - L3 DIM Traitement Numérique du Signal

Travaux dirigés - L3 DIM Traitement Numérique du Signal Faculé des sciences e d ingénierie. Universié Paul Sabaier Travaux dirigés - L3 DIM Traiemen Numérique du Signal Exercice n o : Soi le signal x)=3 cos00 Π ). Calculez la valeur des échanillons de x) si

Plus en détail

CINETIQUE CHIMIQUE 1. Vitesse de réaction en réacteur fermé

CINETIQUE CHIMIQUE 1. Vitesse de réaction en réacteur fermé CINETIQUE CHIMIQUE. Viesse de réacion en réaceur fermé. Généraliés sur la cinéique chimique L obje de la cinéique chimique es l éude de l évoluion au cours du emps d une réacion hermodynamiquemen possible.

Plus en détail

Séries et intégrales généralisées - Approfondissement (2M261) Janvier-Juin 2015. Devoir Maison n o 1. ln 1 sh 1 sh t t sin(1/t 2 ) 1 +

Séries et intégrales généralisées - Approfondissement (2M261) Janvier-Juin 2015. Devoir Maison n o 1. ln 1 sh 1 sh t t sin(1/t 2 ) 1 + Universié Pierre e Marie Curie Licence de Mahéaiques Séries e inégrales généralisées - Approfondisseen (2M26) Janvier-Juin 25. Devoir Maison n o Exercice : Convergence e calcul d inégrales. Éudier la naure

Plus en détail

Le théorème des nombres premiers

Le théorème des nombres premiers Le héorème des nombres premiers A Inroducion On sai depuis Euclide que l'ensemble des nombres premiers es inni. En effe, si p es premier, le plus pei diviseur premier de + p! dépasse p. La répariion des

Plus en détail

La réponse d un système linéaire en questions

La réponse d un système linéaire en questions La réponse d un sysème linéaire en quesions Version juille 00 Quesions La réponse d un sysème linéaire en quesions _1_ Un sysème es caracérisé par la ransmiance : jω) = 3 + 5jω quelle es l équaion différenielle

Plus en détail

Module TS (Théorie de Signal)

Module TS (Théorie de Signal) Module TS (Théorie de Signal) Conenu de Module Chap1 : Signaux, Foncions e Opéraeurs de base. Chap2 : Classificaion des Signaux. Chap3 : Séries e Transformée de Fourier. Chap4 : Convoluion e Corrélaion.

Plus en détail

Exercices sur les équations diérentielles : corrigé

Exercices sur les équations diérentielles : corrigé Eercices sur les équaions diérenielles : corrigé PCSI Lycée Paseur ocobre 7 Eercice. On résou l'équaion sur R. L'équaion homogène associée y y = a pour soluions les foncions de le forme y h () = Ke, avec

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité BTS Mécanique e Auomaismes Indusriels Fiabilié Lcée Louis Armand, Poiiers, Année scolaire 23 24 . Premières noions de fiabilié Fiabilié Dans ou ce paragraphe, nous nous inéressons à un disposiif choisi

Plus en détail

Master 1 Métiers de l Enseignement, Mathématiques - ULCO, La Mi-Voix, 2011/2012

Master 1 Métiers de l Enseignement, Mathématiques - ULCO, La Mi-Voix, 2011/2012 Mser Méiers de l Enseignemen, Mhémiques - ULCO, L Mi-Voi, / ANALYSE Fiche de Mhémiques 8 - Inégrles générlisées. Dns ce chpie, on rie deu problèmes disincs, mis qui se posen souven simulnémen : celui des

Plus en détail

On verra des signaux communs analogiques et discrets et l application de ces signaux à des systèmes simples par l entremise de la convolution.

On verra des signaux communs analogiques et discrets et l application de ces signaux à des systèmes simples par l entremise de la convolution. Chapire Signaux e sysèmes Ce premier chapire ser de révision des principes de base des signaux, comme par exemple les définiions de période, phase, ainsi qu une inroducion aux sysèmes. Les conceps de signaux

Plus en détail

Produit de Convolution Principe et Propriétés. par Vincent Choqueuse, IUT GEII

Produit de Convolution Principe et Propriétés. par Vincent Choqueuse, IUT GEII Produi de Convoluion Principe e Propriéés par Vincen Choqueuse, IUT GEII . Problémaique Problémaique Conexe : Soi un sysème Linéaire e Invarian dans le Temps (SLIT) défini par sa réponse à une impulsion

Plus en détail

Mathématiques discrètes Chapitre 2 : Théorie des ensembles

Mathématiques discrètes Chapitre 2 : Théorie des ensembles U.P.S. I.U.T., Déparemen d Informaique nnée 9- Mahémaiques discrèes Chapire : Théorie des ensembles. Définiions Définiion On appelle ensemble oue collecion d objes caracérisés par une propriéé commune.

Plus en détail

L équation de Schrödinger dépendante du temps

L équation de Schrödinger dépendante du temps Universié Pierre e Marie Curie, Paris VI Licence de physique ENS Cachan PHYTEM PHYSIQUE NUMÉRIQUE TD 10 L équaion de Schrödinger dépendane du emps La résoluion de l équaion de Schrödinger indépendane du

Plus en détail

2nde FICHE n 8 Utiliser les différents types de pourcentage

2nde FICHE n 8 Utiliser les différents types de pourcentage 2nde FICHE n 8 Uiliser les différens ypes de pourcenage Lorsque l on éudie un problème avec des pourcenages, il convien d abord de se poser la quesion du ype de pourcenage uilisé dans ce problème : le

Plus en détail

Méthodes Mathématiques pour. Suite de la boite à outils en 5 séances de cours + 5 séances de TD

Méthodes Mathématiques pour. Suite de la boite à outils en 5 séances de cours + 5 séances de TD Méhodes Mahémaiques pour l Ingénieur uie de la boie à ouils en 5 séances de cours + 5 séances de TD ommaire Veceurs e valeurs propres des marices Applicaions au ssèmes d équaions différenielles Inégrales

Plus en détail

Cinétique de l oxydation du sulfite de cuivre

Cinétique de l oxydation du sulfite de cuivre Cinéique de l oxydaion du sulfie de cuivre Grégory Vial 11 avril 2006 Résumé On s inéresse à l oxydaion du sulfie de cuivre : il s agi d une réacion d auocaalyse don l éude cinéique condui à un problème

Plus en détail

Echantillonnage d un signal : principe et conditions à satisfaire.

Echantillonnage d un signal : principe et conditions à satisfaire. Page 1 Echanillonnage d un signal : principe e condiions à saisfaire. I. Inroducion. L acquisiion d une grandeur analogique par l inermédiaire d une care d acquisiion possédan plusieurs enrées analogiques

Plus en détail

INTÉGRALES GÉNÉRALISÉES

INTÉGRALES GÉNÉRALISÉES Mathématiques 3 (L) Quelques eercices supplémentaires INTÉGRALES GÉNÉRALISÉES. Calcul d intégrales généralisées par primitivation........ Nature d intégrales généralisées................ 3 3. Eercices

Plus en détail

Chapitre 0 : Ondes. Equations d onde. Solutions.

Chapitre 0 : Ondes. Equations d onde. Solutions. Spéciale PSI - Cours "Physique des ondes" Complémens Chapire : Ondes. Equaions d onde. Soluions. Conens Qu es-ce qu une onde?. Le concep d onde.... Ondes planes....3 Ondes planes progressives... 3. Ondes

Plus en détail

Le problème de Cauchy. Résultats fondamentaux.

Le problème de Cauchy. Résultats fondamentaux. Le problème de Cauchy. Résulas fondamenaux. 1. Noion de soluion maximale. Problème de Cauchy. 1.1 Forme normale d une équaion différenielle y = f(x,y). On éudie ici les équaions différenielles (ou sysèmes

Plus en détail

LOIS DE PROBABILITÉS CONTINUES

LOIS DE PROBABILITÉS CONTINUES LOIS DE PROBABILITÉS CONTINUES Probabiliés Sujes de Bac Eercice (Cenre éranger Groupe, juin 23) Une enreprise desser une région monagneuse. En chemin, les véhicules peuven êre bloqués par des incidens

Plus en détail

Traitement du Signal Déterministe

Traitement du Signal Déterministe Cours e ravaux Dirigés de raiemen du Signal Déerminise Benoî Decoux (benoi.decoux@wanadoo.fr) - s - ère parie : "Noions de base e éudes emporelles" Bases du raiemen de signal Calculer l ampliude de la

Plus en détail

Circuits R -C Réponse à un échelon de tension

Circuits R -C Réponse à un échelon de tension Lycée Viee TSI ircuis - -L -L- éponse à un échelon de ension I. égime libre. Définiion d un régime libre Le régime libre ( ou propre ) d un circui es un régime obenu lorsque les sources libres son éeines.

Plus en détail

Redressement commandé

Redressement commandé Redressemen commandé Exercice 1 On donne ci-dessous le chronogramme de la ension aux bornes de la charge u C.( 1 V / div ) La fréquence du signal u issue du ransformaeur es de 5 Hz. De plus, on donne E

Plus en détail

Méthodes d'intégration

Méthodes d'intégration Méhodes d'inégrion Méhodes élémenires Propriéés de se de l'inégrle Si F es une primiive sur un inervlle [,] de Á d'une foncion numérique f (une elle foncion F eise en priculier si f es coninue sur [,]),

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce documen a éé numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Naionale des Sujes d Examens de l enseignemen professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peu êre reprodui, représené, adapé ou radui

Plus en détail

au taux d intérêt court. Pour cette raison, on applique souvent des modèles explicites

au taux d intérêt court. Pour cette raison, on applique souvent des modèles explicites Chapire 5 Modèles d Inensié Les deux approches dans la modélisaion de risque de crédi approche srucurel e approche d inensié ne son pas compaibles : dans les modèles d inensié, l exisence de l inensié

Plus en détail

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7 Leçon 15 Les formes des signaux élecriques Page 1/7 1. Les différenes formes de ension ou de couran élecriques 1.1 Signal unidirecionnel C es un signal qui circule oujours dans le même sens Couran unidirecionnel

Plus en détail

Université en Ligne Mathématiques Annette Decomps Université Pierre et Marie Curie. Intégrales impropres

Université en Ligne Mathématiques Annette Decomps Université Pierre et Marie Curie. Intégrales impropres Universié en Ligne Mhémiques Annee Decomps Universié Pierre e Mrie Curie Inégrles impropres. Définiions e héorèmes généru.. Générliés.2. Eemples.3. Définiions.4. Crière de Cuchy pour les inégrles impropres.5.

Plus en détail

2 Intégrales impropres

2 Intégrales impropres COURS L, -. SUITES, SÉRIES, INTÉGRALES IMPROPRES Inégrles impropres. Générliés Soi R[, b] l ensemble des foncions inégrbles (u sens de Riemnn) sur l inervl compc (=segmen) [, b]. Pr définiion, ces foncions

Plus en détail

Modèles stochastiques. Chaînes de Markov discrètes

Modèles stochastiques. Chaînes de Markov discrètes odèles sochasiques Chaînes de arkov discrèes 1. Processus sochasique discre { } Suie de variables aléaoires X, T T es un ensemble d'eniers non-négaifs e X représene une mesure d'une caracérisique au emps

Plus en détail

d 2 X dt 2 = F 2KX (14) M B ω 2 X + 2K X = F X = ω B =

d 2 X dt 2 = F 2KX (14) M B ω 2 X + 2K X = F X = ω B = 1. Couplage par inerie e amorisseur accordé a b α m k F F x 0 0 (a Bâimen de masse sans le disposiif d amorissemen Les forces qui s appliquen au bâimen son : - la force due aux rafales de ven, - la force

Plus en détail

Variables continues usuelles

Variables continues usuelles Variables continues usuelles I) Variables uniformes 1.1 Densités Nous avons déjà rencontré ce type de variables. Définition 1 On dit que la variable suit une loi uniforme continue sur 0,1 si sa fonction

Plus en détail

Mathématiques - ECS1. Dérivation. et accroissements finis. 30 avenue de Paris Versailles

Mathématiques - ECS1. Dérivation. et accroissements finis. 30 avenue de Paris Versailles Mathématiques - ECS 6 Dérivation et accroissements finis. Lycée La Bruyère 30 avenue de Paris 78000 Versailles c 06, Polycopié du cours de mathématiques de première année. 6 Dérivation et accroissements

Plus en détail

CHAÎNE D ACTION. écart Réguler. mesure Mesurer CHAÎNE D INFORMATION

CHAÎNE D ACTION. écart Réguler. mesure Mesurer CHAÎNE D INFORMATION ANALYSE DES SYSTÈMES ASSERVIS 7. Caracérisaion des sysèmes asservis 7.. Srucure des sysèmes asservis Un sysème asservi linéaire peu se représener par le schéma 7.. On y rerouve, une chaîne d acion qui

Plus en détail

Interpolation de positions-clefs

Interpolation de positions-clefs Inerpolaion de posiions-clefs François Faure able des maières rajecoires. Inerpolaion linéaire...............................2 Inerpolaion cubique...............................3 Courbes en dimension n............................

Plus en détail

Annexe A: dérivées et intégrales : un bref survol

Annexe A: dérivées et intégrales : un bref survol Annexe A: érivées e inégrales : un bref survol Bien que vous ayez éjà vu une parie e ces sujes au niveau collégial e qu'en MAT-5 ils seron revus en éails, on peu néanmoins examiner rapiemen ce que représene

Plus en détail

Continuité, dérivabilité des fonctions d une variable réelle

Continuité, dérivabilité des fonctions d une variable réelle 7 Continuité, dérivabilité des fonctions d une variable réelle Pour ce chapitre I désigne un intervalle réel et f une fonction définie sur I et à valeurs réelles ou complees. 7. Continuité en un point,

Plus en détail

I. Mesure de température et chaîne de transmission optique

I. Mesure de température et chaîne de transmission optique IRSCPA BTS INFORMATIQUE INDUSTRIELLE Session 1998 Epreuve de : Physique Appliquée Durée : 3 heures Coefficien :3 Les amplificaeurs opéraionnels son ous considérés comme idéaux. Un formulaire es fourni

Plus en détail

3) Logique séquentielle

3) Logique séquentielle 3) Logique séquenielle able des maières Définiions 2. Logique séquenielle................................. 2.2 Chronogramme................................... 2.3 Niveau logique vs fron...............................

Plus en détail

TD 13 : Intégrales dépendant d un paramètre

TD 13 : Intégrales dépendant d un paramètre TD 3 : Inégrals dépndan d un paramèr Éuds d foncions Exrcic Enraînmn Oral Pis mins, PC, 5. On défini f x = a Dérminr l domain d définiion d f. b Éudir la régularié d f. c Qull s la limi d f x lorsqu x

Plus en détail

Intégrale de Lebesgue.

Intégrale de Lebesgue. Intégrale de Lebesgue. L. Quivy Ens Cachan 23 septembre 2013 1 Changement de variables 2 Le lien entre l intégrale de Lebesgue et l intégrale "usuelle" 3 L espace L 1 4 Intégrales dépendant d un paramètre

Plus en détail

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs Circuis résisifs e réacifs Chapire 14 Circuis résisifs e réacifs Sommaire Elémens résisifs e réacifs Comporemen d une résisance en régime alernaif sinusoïdal Comporemen d un condensaeur en régime alernaif

Plus en détail