Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1. 1.1. 1.2. 1.3. 1.4. 1.5. 1.6. 2. 2.1."

Transcription

1

2

3 T/TR Pge 3 r+ 1. EQUIPMENT CONCERNE L interconnexion numerique interntionl pour le service visiophonique et de visioconf&ence necessite l stndrdistion des principux prmttres num&iques tels que d~it, structure de trme, reprtition des intervlles de temps, etc. L pr6sente Recommendtion d6finit les principls crct6ristiques techniques de l 6quipement trvillnt 2048 kit/s clns le ut de permettre l interconnexion interntionl pour le service visiophonique. 2. OBJECTIFS L ojectif de cette Recommendtion est de definir les principls crcteristiques des signux rrivnt et prtnt de l 6quipement num6rique du service visiophonique op(xnt u deit inire totl de 2048 kit/s, dpt6 l trnsmission simultnee des signux Wrnentires suivnts: informtion visuelle, signl son ssoci6, twcopie ou utres signux de service. 3. SPECIFICATIONS L CEPT recommnde que l interconnexion interntionl pour le visiophone soit chemin~e 2048 kit/s vec les principls crcteristiques indiqu~es ci-dessous. Le d6it inire totl est de 2048 kit/s, inclunt: un circuit 64 kit/s, reserve l trnsmission du signl udio; un circuit 64 kit/s, r&erv& l trnsmission de l t61&copie ou d utres signux de service. Des etudes ulterieures determineront si un second cnl 64 kit/s est necessire et si l cpcite pour ces signux de service doit ~tre llouee ces services en permnence ou de mni&e prtgee; un circuit 64 kit/s, reserve pour l synchronistion de trme, les signux d lrme et tous les utres signux nkcessires; l possiility de signlistion (de out en out, entre l utilisteur et le t%seu, et si necessire, l interieur du r&eu). L cpcite restnte est utilis~e pour le signl vid~o cod6. Note 1: Les crcteristiques ci-dessus sent destinees fournir un cdre de trvil pour l interconnexion interntionle. Les detils comme l structure de trme, l reprtition des intervlles de temps, les methodes de codge, etc., n~cessitent des etudes ult&ieures (voir nnexe 1). Note 2: Les pr(x+entes sp6citictions ne prijugent ps plus qu u CCITT, des 6tudes futures d interconnexions interntionls d utres deits inires qui tiendrient compte d ~lements &conomiques ou de contrintes de comptiility devront encore 6tre entreprises. Note 3:11 est rioter que, selon l structure du reseu, Ies cnux video et 64 kit/s (udio, telecopied...)pourrient 6tre chemines pr des trjets diff&ents. Edition du 1er mi 1984

4 T/T-R Pge 4 Armexe , 2.7. POINTS AGREES L structure de trme doit i%re conforme l Recommendtion G.732 du CCITT. L utilistion de 1 ITO doit &re comptile vec l Recommendtion G.732 du CCITT, pr exemple: les signux de synchronistion de trme, les proc~dures de synchronistion de trme et les signux d lrme. Le codge du signl udio doit k%reconforme l loi MIC-A specifiee clns l Recommendtion G.711 du CCITT. Une 6tude complementire devr verifier l necessit d utiliser, ulterieurement, une utre loi de codge, pour otenir une meilleure qulite du son. En tout ett de cuse, le diit inire resultnt doit ~tre de 64 kit/s et l loclistion clns l trme doit demeurer inchngke. L correction d erreurs pour le signl vid60, si elle est n6cessire, doit ~tre incluse clns l cpcit~ ffect~e u signl video. L horloge de l interfce 2048 kit/s vers le reseu, l cc& 64 kit/s pour le signl udio et les signux de service uxiliires doivent ~tre synchronies vec le reseu. Les crcteristiques electriques des interfces ~ 2048 kit/s et 64 kit/s doivent &tre conformes l Recommendtion G.703 du CCITT. PoINTs A iltudier Le codge du signl vid60 (comprennt &entuellement l correction d erreur) est &udier. L ction COST 1, 211 peut constituer une pproche constructive de ce sujet. Des &tudes comp16mentires devront v6rifier s il est n6cessire d utiliser ulti$rieurement une loi de codge dit%rente pour le signl udio, fin d otenir une meilleure qulit& sonore (cf. le point 1.1. de l pr6sente Annexe). Des &tudes compl~mentires devront determiner si 1 ou 2 cnux 64 kit/s sent necessires pour l t616copie ou d utres signux de service et si cette cpcit& doit &re ffect6e en permnence ou non. Quelle est I informtion de signlistion h trnsmettre? L source vid~o doit-elle &re synchrone vec le r6seu? Si non, une justifiction est n~cessire. Ou doivent lors se trouver les its de justifiction correspondents? OU les cnux du signl udio, de l ti%copie ou des utres signux de service et de l signlistion doivent-ils &re sitw% clns l trme? Quelle est l informtion trnsmettre clns les its non ffect& de 1 ITO des trmes impires (pr exemple pour les fonctions d lrmes et de mintennce)? 1) COST: coopertion europeenne clns le domine de l recherche scientifique et technique. Edition du let mi 1984

5 Recommendtion T/TR (dopt6e en 1982) Informtion de l suite donnee = L Recommendtion est ppliqu~e. = L ppliction de l Recommendtion est pr6vue. c = L ppliction de l Recommendtion n est ps prevue. No Pys Informtion Remrques (R6; fkd. d ) 2 Autriche 3 Belgique 4 Chypre 5 Dnemrk 6 Espgne 7 Finlnde 8 Frnce 9 Gr4ce 10 Ir[nde 11 Islnde 12 Itlic 13 Liechtenstein 14 Luxemourg 15 Mlte 16 Monco 17 Norvc?ge 18 Pys-Bs 19 Portugl 20 Royurne-Uni ~1 Sint-Mri?t 22 Sukde 23 Suisse 24 Turquie 25 Vticn (Citk) 26 Yougoslvie Ett u 31 octore 1987

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE L' Algère de BOOLE L'lgère de Boole est l prtie des mthémtiques, de l logique et de l'électronique qui s'intéresse ux opértions et ux fonctions sur les vriles logiques. Le nom provient de George Boole.

Plus en détail

Strasbourg, 12 novembre 2013 (projet) T-CY (2013) 26. Comité de la Convention Cybercriminalité (T-CY)

Strasbourg, 12 novembre 2013 (projet) T-CY (2013) 26. Comité de la Convention Cybercriminalité (T-CY) www.coe.int/tcy Strsourg, 12 novemre 2013 (projet) T-CY (2013) 26 Comité de l Convention Cyercriminlité (T-CY) Note d orienttion n 8 du T-CY Otention, dns le cdre d une enquête pénle, de données reltives

Plus en détail

Guide de référence sur l'architecture et les flux de données BES 12

Guide de référence sur l'architecture et les flux de données BES 12 Guide de référence sur l'rchitecture et les flux de données BES 12 Pulié : 2016-01-04 SWD-20160104143441780 Tle des mtières À propos de ce guide... 5 Architecture : solution EMM BES12...6 Composnts utilisés

Plus en détail

PROCEDURE DE SOUSCRIPTION SPIRICA ALPHA SOLIS. Pour souscrire un contrat d assurance vie SPIRICA Alpha Solis, suivez le mode d'emploi ci dessous :

PROCEDURE DE SOUSCRIPTION SPIRICA ALPHA SOLIS. Pour souscrire un contrat d assurance vie SPIRICA Alpha Solis, suivez le mode d'emploi ci dessous : PROCEDURE DE SOUSCRIPTION SPIRICA ALPHA SOLIS Pour souscrire un contrt d ssurnce vie SPIRICA Alph Solis, suivez le mode d'emploi ci dessous : Le dossier de souscription Complétez et signez le bulletin

Plus en détail

Demande de prêt à l'amélioration. de l'habitat 14073*01. Assistant(e) Maternel(le)

Demande de prêt à l'amélioration. de l'habitat 14073*01. Assistant(e) Maternel(le) snté Demnde de prêt à l'méliortion fmille de l'hbitt 14073*01 retrite services Assistnt(e) Mternel(le) Merci de compléter églement un formulire de déclrtion de sitution Article L.542-9 du code de de l

Plus en détail

Logiciel Anti-Spyware Enterprise Module

Logiciel Anti-Spyware Enterprise Module Logiciel Anti-Spywre Enterprise Module version 8.0 Guide Qu est-ce qu Anti-Spywre Enterprise Module? McAfee Anti-Spywre Enterprise Module est un module d extension qui permet d étendre les cpcités de détection

Plus en détail

Cours de mathématiques. Chapitre 12 : Calcul Intégral

Cours de mathématiques. Chapitre 12 : Calcul Intégral Cours de mthémtiques Terminle S1 Chpitre 12 : Clcul Intégrl Année scolire 2008-2009 mise à jour 5 mi 2009 Fig. 1 Henri-Léon Leesgue et Bernhrd Riemnn n les confond prfois 1 Tle des mtières I Chpitre 12

Plus en détail

Guide d utilisation EasyMP Multi PC Projection

Guide d utilisation EasyMP Multi PC Projection Guide d utilistion EsyMP Multi PC Projection Tble des mtières 2 À propos d EsyMP Multi PC Projection Types de réunions proposés pr EsyMP Multi PC Projection... 5 Réunions à plusieurs imges... 5 Réunions

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Assocition Demnde de subvention n 12156*01 Loi du 1 er juillet 1901 reltive u contrt d ssocition Dossier de demnde de subvention Vous trouverez dns ce dossier tout ce dont vous vez besoin pour étblir votre

Plus en détail

12Planet ConferenceServer

12Planet ConferenceServer Présenttion solution 12Plnet ConferenceServer Orgniser des conférences, débts ou interviews en temps réel sur le Web ou sur votre Intrnet ConferenceServer principles fonctionnlités Fonction de modértion

Plus en détail

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais Sttuts ASF Assocition Suisse Feldenkris Contenu Pge I. Nom, siège, ojectif et missions 1 Nom et siège 2 2 Ojectif 2 3 Missions 2 II. Memres 4 Modes d ffilition 3 5 Droits et oligtions des memres 3 6 Adhésion

Plus en détail

Quantification et échantillonnage

Quantification et échantillonnage numérique à l et échntillonnge Signl physique (onde lumineuse, onde sonore) : vrition d une grndeur physique (éclirement, pression) en temps et/ou espce Sénce 4 et échntillonnge Contrintes de l représenttion

Plus en détail

EY-BU 292 : interface Ethernet novanet, modunet292

EY-BU 292 : interface Ethernet novanet, modunet292 Fiche technique 96.015 EY-BU 292 : interfce, Votre tout en mtière d'efficcité énergétique SAUTER EY-modulo 2 intégré dns l technologie IP connue Crctéristiques Produit de l fmille de systèmes SAUTER EY-modulo

Plus en détail

WEBDOC DEMANDE D ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE OU DE CESSATION FORCÉE

WEBDOC DEMANDE D ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE OU DE CESSATION FORCÉE WEBDOC DEMANDE D ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE OU DE CESSATION FORCÉE FORMULAIRE À RENVOYER PAR RECOMMANDÉ À : ACERTA CAS, BP 24000, 1000 Bruxelles (Centre de Monnie) Cse destinée à Acert Dte de

Plus en détail

Numara Asset Management Platform

Numara Asset Management Platform Numr Asset Mngement Pltform L Puissnce Tout-en-un L plteforme de gestion de prc informtique Numr Asset Mngement Pltform (NAMP) permet ux services informtiques d ccroître les niveux de service, d méliorer

Plus en détail

Sommaire. 6. Tableau récapitulatif... 10. Sophos NAC intégré Vs. NAC Advanced - 17 Février 2009 2

Sommaire. 6. Tableau récapitulatif... 10. Sophos NAC intégré Vs. NAC Advanced - 17 Février 2009 2 Sommire 1. A propos de Sophos... 3 2. Comprtif des solutions Sophos NAC... 4 3. Sophos NAC pour Endpoint Security nd Control 8.0... 4 3.1. Administrtion et déploiement... 4 3.2. Gestion des politiques

Plus en détail

L'algèbre de BOOLE ou algèbre logique est l'algèbre définie pour des variables ne pouvant prendre que deux états.

L'algèbre de BOOLE ou algèbre logique est l'algèbre définie pour des variables ne pouvant prendre que deux états. ciences Industrielles ystèmes comintoires Ppnicol Roert Lycée Jcques Amyot I - YTEME COMBINATOIRE A. Algère de Boole. Vriles logiques: Un signl réel est une grndeur physique en générl continue, on ssocie

Plus en détail

SYSTEMES LOGIQUES LOGIQUE COMBINATOIRE

SYSTEMES LOGIQUES LOGIQUE COMBINATOIRE Ch.I Commnde des systèmes logiques ogique comintoire - p1 SYSTEMES OGIQUES OGIQUE COMBINATOIRE I Commnde des systèmes logiques 1. Structure des systèmes utomtisés Reprenons l structure étlie dns le cours

Plus en détail

S il ne peut être déterminé en raison d'excavations et de remblais antérieurs, la référence est le terrain naturel environnant.

S il ne peut être déterminé en raison d'excavations et de remblais antérieurs, la référence est le terrain naturel environnant. Annexe A MESSAGE TYPE 8. COMMENTAIRES DES DEFINITIONS DE L ANNEXE NOTIONS ET METHODES DE MESURE 1. TERRAIN DE RÉFÉRENCE 1.1 Terrin de référence Le terrin de référence équivut u terrin nturel. S il ne peut

Plus en détail

Relations binaires. Table des matières. Marc SAGE. 18 octobre 2007. 1 Amuse gueule 2. 2 Combinatoire dans les quotients 2. 3 Problème d extréma 3

Relations binaires. Table des matières. Marc SAGE. 18 octobre 2007. 1 Amuse gueule 2. 2 Combinatoire dans les quotients 2. 3 Problème d extréma 3 Reltions binires Mrc SAGE 8 octobre 007 Tble des mtières Amuse gueule Combintoire dns les quotients 3 Problème d extrém 3 4 Un théorème de point xe 3 5 Sur l conjugisons dns R 3 6 Sur les corps totlement

Plus en détail

Installation et utilisation du périphérique ImageShare

Installation et utilisation du périphérique ImageShare Instlltion et utilistion du Copyright 2000-2002: Polycom, Inc. Polycom, Inc., 4750 Willow Rod, Plesnton, CA 94588 www.polycom.com Polycom et le logo de Polycom sont des mrques déposées de Polycom, Inc.

Plus en détail

Savoir-faire expérimentaux.

Savoir-faire expérimentaux. LYCEE LOUIS DE CORMONTAIGNE. 12 Plce Cormontigne BP 70624. 57010 METZ Cedex 1 Tél.: 03 87 31 85 31 Fx : 03 87 31 85 36 Sciences Appliquées. Svoir-fire expérimentux.. Référentiel.. :. S5 Sciences. Appliquées......

Plus en détail

AMETRA TRAVAIL SUR ECRAN DE VISUALISATION. Santé au travail. Guide destiné aux personnels exposés

AMETRA TRAVAIL SUR ECRAN DE VISUALISATION. Santé au travail. Guide destiné aux personnels exposés AMETRA Snté u trvil TRAVAIL SUR ECRAN DE VISUALISATION Guide destiné ux personnels exposés IMPLANTATION GÉNÉRALE Norme NF X 35-109 Les limites cceptbles du port mnuel de chrges pr une personne : Le slrié,

Plus en détail

CAP PRO E SCHEMA : LE MOTEUR

CAP PRO E SCHEMA : LE MOTEUR CAP PRO E SCHEMA : E MOTEUR folio folio folio folio folio folio folio 7 folio 8 folio 9 plque signlétique d un moteur puissnce sorée pr un moteur plque à ornes d un moteur triphsé e couplge étoile e couplge

Plus en détail

Sociétés scientifiques de soins (AFG)

Sociétés scientifiques de soins (AFG) Schweizerischer Verein für Pflegewissenschft Assocition Suisse pour les sciences infirmières Swiss Assocition for Nursing Science Sociétés scientifiques de soins (AFG) REGLEMENT DES SOCIETES SCIENTIFIQUES

Plus en détail

edatenq est une application qui permet aux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclarations statistiques par internet.

edatenq est une application qui permet aux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclarations statistiques par internet. Sttistique mensuelle tourisme et hôtellerie Introduction edatenq est une ppliction qui permet ux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclrtions sttistiques pr internet. Il s'git d'une ppliction

Plus en détail

/HVV\VWqPHVFRPELQDWRLUHV

/HVV\VWqPHVFRPELQDWRLUHV /HVV\VWqPHVFRPELQDWRLUHV I. Définition On ppelle système combintoire tout système numérique dont les sorties sont exclusivement définies à prtir des vribles d entrée (Figure ). = f(x, x 2,,, x n ) x x

Plus en détail

MC352dn/MC362dn/MC562dn

MC352dn/MC362dn/MC562dn MC352dn/MC362dn/MC562dn Des multifonctions A4 couleur polyvlents qui optimisent l efficcité et les performnces Impression COPIE NUMÉRISATION FAX1 RÉSEAU A4 Couleur/ monochrome Impression A6 à 1 320mm,

Plus en détail

Industrie, Agriculture, Habitat, Tertiaire

Industrie, Agriculture, Habitat, Tertiaire Méthodologie pour les projets réduisnt l consommtion de combustibles fossiles dns une instlltion préexistnte de production d énergie thermique pour chuffge, pr optimistion de l gestion de l production.

Plus en détail

Centre de documentation de la console

Centre de documentation de la console Express Runtime Centre de documenttion de l console Version 2 Edition 1 Express Runtime Centre de documenttion de l console Version 2 Edition 1 Remrque Avnt d utiliser le présent document et le produit

Plus en détail

Synthèse de cours (Terminale S) Calcul intégral

Synthèse de cours (Terminale S) Calcul intégral Synthèse de cours (Terminle S) Clcul intégrl Intégrle d une onction continue positive sur un intervlle [;] Dns cette première prtie, on considère une onction continue positive sur un intervlle [ ; ] (

Plus en détail

SyGEMe: Système de gestion municipale intégrée du cycle de l eau ESRI France, Paris, 2 octobre 2008 k

SyGEMe: Système de gestion municipale intégrée du cycle de l eau ESRI France, Paris, 2 octobre 2008 k SyGEMe: Système de gestion municiple intégrée du cycle de l eu Géomonitoring, structurtion de l informtion, gestion de l connissnce et rchitecture système 1. Introduction 2. Géomonitoring et structurtion

Plus en détail

Site web de réservations de voyages mettant en relation des clients voyageurs, des prestataires de services leur gestionnaire de

Site web de réservations de voyages mettant en relation des clients voyageurs, des prestataires de services leur gestionnaire de Usger Gérer session utilisteur Client Système comptble Client fidélisé Gérer Suivi Rés Administrteur site de réservtion Gestionnire fidélité Gérer Fidélité Gestionnire Hotels Gérer Hotels Site web de réservtions

Plus en détail

Menu outils de navigation mennavi.htm

Menu outils de navigation mennavi.htm Pge de lncement index.htm Voici l représenttion schémtique de l structure du site Wllonie, toutes les crtes en mins... Pge d ccueil win.htm nevs générl menwin.htm À propos de l structure des données :

Plus en détail

Votre Image au travers de vos éditions Clients

Votre Image au travers de vos éditions Clients Votre Imge u trvers de vos éditions Clients Nos prtenires: LOGITAS SA est un tiers de confince, prtenire des éditeurs de logiciels et des utilisteurs pour l conception, le contrôle et l conservtion de

Plus en détail

Document créé le 28 novembre 2013 Lien vers la dernière mise à jour de ce document Lien vers les exercices de ce chapitre

Document créé le 28 novembre 2013 Lien vers la dernière mise à jour de ce document Lien vers les exercices de ce chapitre Document créé le 28 novembre 2013 Lien vers l dernière mise à jour de ce document Lien vers les exercices de ce chpitre Chpitre 20 Intégrtion Sommire 20.1 Continuité uniforme.................................

Plus en détail

+... INDUSTRIAL UFTING n.v.

+... INDUSTRIAL UFTING n.v. Pour déplcements vriles +... INDUSTRIAL UFTING n.v. OUDSTRIJDERSSTRAAT 3... 600 ST-PIETERS-LEEUW V 02-378.06.50 /4l/FAX: 02-377.58:9 www.lls.e Rouleur Express - les Roustes - Coffret complet Domines d'pplictions:

Plus en détail

Commencer DCP-7055W / DCP-7057W /

Commencer DCP-7055W / DCP-7057W / Guide d instlltion rpide Commencer DCP-7055W / DCP-7057W / DCP-7070DW Veuillez lire ttentivement le livret Sécurité et réglementtion vnt d'effectuer les réglges de votre ppreil. Consultez ensuite le Guide

Plus en détail

OUVERTURE DU MARCHÉ DOMESTIQUE ESPAGNOL DANS LE CADRE DE LA LIBÉRALISATION. (Note présenté par l Espagne)

OUVERTURE DU MARCHÉ DOMESTIQUE ESPAGNOL DANS LE CADRE DE LA LIBÉRALISATION. (Note présenté par l Espagne) Février 2003 Anglis et frnçis seulement OUVERTURE DU MARCHÉ DOMESTIQUE ESPAGNOL DANS LE CADRE DE LA LIBÉRALISATION (Note présenté pr l Espgne) 1. INTRODUCTION 1.1 Les principles crctéristiques géogrphiques

Plus en détail

SYSTEME DE TELEPHONIE

SYSTEME DE TELEPHONIE YTEME DE TELEPHOIE LE OUVEUTE PTIE MOITEU COULEU Le système de téléphonie comporte un moniteur vec un écrn couleurs de intégré u téléphone. Cette prtie est disponile en lnc, nthrcite et Tech. TLE DE MTIEE

Plus en détail

Impact Recherche. St-Jean / St-Hyacinthe. Outremont / Roberval Lac-St. - Bagot 17 septembre élections partielles Rapport Final

Impact Recherche. St-Jean / St-Hyacinthe. Outremont / Roberval Lac-St. - Bagot 17 septembre élections partielles Rapport Final Impct Recherche Outremont / Roervl Lc-St St-Jen / St-Hycinthe - Bgot 17 septemre élections prtielles Rpport Finl Tle des mtières SOMMAIRE EXÉCUTIF 3 CONTEXTE, OBJECTIFS, ET MÉTHODOLOGIE 6 PROFIL 12 NOTORIÉTÉ

Plus en détail

Automates temporisés. Amal El Fallah Seghrouchni Amal.Elfallah@lip6.fr

Automates temporisés. Amal El Fallah Seghrouchni Amal.Elfallah@lip6.fr Automtes temporisés Aml El Fllh Seghrouchni Aml.Elfllh@lip6.fr Pln Introduction Définition d un utomte temporisé Composition d utomtes temporisés Automtes hybrides Conclusion Le problème à résoudre monde

Plus en détail

Systèmes de transitions Automates à états finis

Systèmes de transitions Automates à états finis M2P GLRE Génie Logiciel, logiciels Réprtis et Embrqués Systèmes de trnsitions Automtes à étts finis Z. Mmmeri 1. Comportement de système L description de comportement d un système désigne l expression

Plus en détail

LITE-FLOOR. Dalles de sol et marches d escalier. Information technique

LITE-FLOOR. Dalles de sol et marches d escalier. Information technique LITE-FLOOR Dlles de sol et mrches d esclier Informtion technique Recommndtions pour le clcul et l pose de LITE-FLOOR Générlités Cette rochure reprend les règles de se à respecter pour grntir l rélistion

Plus en détail

Chapitre 11 : L inductance

Chapitre 11 : L inductance Chpitre : inductnce Exercices E. On donne A πr 4π 4 metn N 8 spires/m. () Selon l exemple., µ n A 4π 7 (8) 4π 4 (,5) 5 µh (b) À prtir de l éqution.4, on trouve ξ ξ 4 3 5 6 6,3 A/s E. On donne A πr,5π 4

Plus en détail

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique.

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique. C39211 Ecole Normle Supérieure de Cchn 61 venue du président Wilson 94230 CACHAN Concours d dmission en 3 ème nnée Informtique Session 2009 INFORMATIQUE 1 Durée : 5 heures «Aucun document n est utorisé»

Plus en détail

Calcul de la rugosité surfacique

Calcul de la rugosité surfacique VI èmes Journées d Etudes Techniques 200 The Interntionl congress for pplied mechnics L mécnique et les mtériux, moteurs du développement durble du 05 u 07 mi 200, Mrrkech Mroc Clcul de l rugosité surfcique

Plus en détail

EPUUniversité de Tours

EPUUniversité de Tours DI 3ème nnée EPUUniversité de Tours Déprtement Informtique 007-008 ANALYSE NUMERIQUE Chpitre 3 Intégrtion numérique résumé du cours 1 Introduction Il s git d une mniére générle de déterminer, le mieux

Plus en détail

Notice d utilisation Déchaumeur à dents et à disques combinés SG 3002 / SG 4002 / SG 4003-2 SG 5003-2 / SG 6003-2

Notice d utilisation Déchaumeur à dents et à disques combinés SG 3002 / SG 4002 / SG 4003-2 SG 5003-2 / SG 6003-2 Notice d utilistion Déchumeur à dents et à disques combinés AMAZONE BBG 3HJDVXV SG 3002 / SG 4002 / SG 4003-2 SG 5003-2 / SG 6003-2 MG 682 DB 3060.1 (F) 04.03 Printed in Germny F Avnt l mise en service,

Plus en détail

P hotographies aériennes. Photographies aériennes actuelles. La BD ORTHO de l IGN. Les photographies «satellitales»

P hotographies aériennes. Photographies aériennes actuelles. La BD ORTHO de l IGN. Les photographies «satellitales» P hotogrphies ériennes Pr rpport ux crtes, les photogrphies ériennes pportent deux vntges mjeurs : leur mise à jour est eucoup plus fréquente ; leur possiilité d nlyse est ien supérieure : on distingue

Plus en détail

3 LES OUTILS DE DESCRIPTION D UNE FONCTION LOGIQUE

3 LES OUTILS DE DESCRIPTION D UNE FONCTION LOGIQUE 1GEN ciences et Techniques Industrielles Pge 1 sur 7 Automtique et Informtiques Appliquées Génie Énergétique Première 1 - LA VARIABLE BINAIRE L électrotechnique, l électronique et l mécnique étudient et

Plus en détail

uanacia pour le trimestre terminé le 31 décembre 2013

uanacia pour le trimestre terminé le 31 décembre 2013 * I1 # Office ntionl Ntionl Energy Bord Rpport finncier trimestriel Compte rendu soulignnt les résultts, les risques et les chngements importnts qunt u fonctionnement, u personnel et ux progrmmes Introduction

Plus en détail

Solutions IHM. Gammes Graphite et G3 Outils pour l'usine connectée

Solutions IHM. Gammes Graphite et G3 Outils pour l'usine connectée Solutions IHM Gmmes Grphite et G3 Outils pour l'usine connectée Des IHM ux fonctions étendues : > Conversion de plus de 250 protocoles > Serveur Web intégré > Enregistreur de données sécurisées > Modules

Plus en détail

Systèmes logiques combinatoires

Systèmes logiques combinatoires «'enseignement devrit être insi : celui qui le reçoit le recueille comme un don inestimle mis jmis comme une contrinte pénile.» Alert Einstein Systèmes logiques comintoires Définitions. es vriles inires

Plus en détail

Rattrapage. 4 ] Quelle est la complexité dans le pire cas de l algorithme de tri fusion (pour trier n éléments)?

Rattrapage. 4 ] Quelle est la complexité dans le pire cas de l algorithme de tri fusion (pour trier n éléments)? IN 02 6 mrs 2009 Rttrpge NOM : Prénom : ucun document n est utorisé. ce QCM outit à une note sur 42 points. L note finle sur 20 ser otenue simplement en divisnt l note sur 42 pr 2. Il suffit donc de donner

Plus en détail

CONVENTION EUROPÉENNE POUR LA RÉPRESSION DES INFRACTIONS ROUTIÈRES

CONVENTION EUROPÉENNE POUR LA RÉPRESSION DES INFRACTIONS ROUTIÈRES Série des Trités européens - n 52 CONVENTION EUROPÉENNE POUR LA RÉPRESSION DES INFRACTIONS ROUTIÈRES Strsourg, 30.XI.1964 STE 52 Répression des infrctions routières, 30.XI.1964 2 Prémule Les Etts memres

Plus en détail

VN-8700PC VN-8600PC VN-8500PC

VN-8700PC VN-8600PC VN-8500PC ENREGISTREUR VOCAL NUMÉRIQUE VN-8700PC VN-8600PC VN-8500PC FR MODE D EMPLOI Merci d voir porté votre choix sur cet enregistreur vocl numérique. Lisez ce mode d emploi pour les informtions concernnt l emploi

Plus en détail

Portes coupe feu EI 2 30 pour tout type de construction

Portes coupe feu EI 2 30 pour tout type de construction L nouvelle génértion de portes coupe feu élégntes Portes coupe feu EI 30 pour tout type de construction L nouvelle génértion de portes métlliques NovoPort Premio devient l référence dns l protection incendie

Plus en détail

Energy Solutions Provider

Energy Solutions Provider Exel II Power Products PPR-EX-DO-FR-21 50HZ 60HZ 800kVA-3300kVA 700kW-3200kW Energy Solutions Provider 2 Une réponse énergétique SDMO est reconnu comme l un des tous premiers concepteurs et constructeurs

Plus en détail

INFORMATIONS TECHNIQUES

INFORMATIONS TECHNIQUES 0 INFORMATIONS TECHNIQUES tle des mtieres 06 Alimenttions et ccessoires 08 Postes extérieurs Sfer Postes extérieurs minisfer 9 Postes internes Accessoires d instlltion Centrux téléphoniques PABX Cmérs

Plus en détail

Commencer HL-2135W / Guide d installation rapide HL-2270DW. l imprimante et vérifiez les composants AVERTISSEMENT

Commencer HL-2135W / Guide d installation rapide HL-2270DW. l imprimante et vérifiez les composants AVERTISSEMENT Guide d instlltion rpide Commencer HL-2135W / HL-2270DW (UE uniquement) Avnt s première utilistion, lisez ce Guide d'instlltion rpide puis instllez votre imprimnte. Pour consulter le Guide d'instlltion

Plus en détail

Conseils et astuces pour les structures de base de la Ligne D30

Conseils et astuces pour les structures de base de la Ligne D30 Conseils et stuces pour les structures de bse de l Ligne D30 Conseils et stuces pour l Ligne D30 Ligne D30 - l solution élégnte pour votre production. Rentbilité optimle et méliortion continue des séquences

Plus en détail

Guide d'utilisation Easy Interactive Tools Ver. 2

Guide d'utilisation Easy Interactive Tools Ver. 2 Guide d'utilistion Esy Interctive Tools Ver. 2 Guide d'utilistion Esy Interctive Tools Ver.2 Présenttion de Esy Interctive Tools 3 Crctéristiques Fonction de dessin Vous pouvez utiliser Esy Interctive

Plus en détail

Contrat individuel d'assurance-vie libellé en unités de compte et/ou euros Bulletin de versements libres programmés

Contrat individuel d'assurance-vie libellé en unités de compte et/ou euros Bulletin de versements libres programmés Contrt individuel d'ssurnce-vie libellé en unités de compte et/ou euros Bulletin de versements libres progrmmés Identité (données obligtoires) Numéro du Contrt Souscripteur/Assuré Monsieur Mdme Mdemoiselle

Plus en détail

Caractères et Glyphes

Caractères et Glyphes Crctères et Glyphes Le texte est obtenu pr l frppe u clvier des différents crctères désirés, crctères représentés à l écrn pr leur forme, les glyphes, représenttions des crctères. Ces crctères peuvent

Plus en détail

AVERTISSEMENT ATTENTION

AVERTISSEMENT ATTENTION Appreil intérieur ASU9RL ASURL Appreil extérieur AOU9RL AOURL CLIMATISEUR Type à montge murl Tle des mtières Précutions de sécurité... Aperçu de l ppreil intérieur et opértions... Aperçu de l télécommnde

Plus en détail

IFT 615 : Devoir 4 Travail individuel

IFT 615 : Devoir 4 Travail individuel IFT 615 : Devoir 4 Trvil individuel Remise : 1 vril 01, 16h0 (u plus trd) 1. [ points] Dns le cours, nous vons vu différents types de problèmes d intelligence rtificielle insi que plusieurs solutions possibles

Plus en détail

ManSafe. pour les Utilitiés. La Protection antichute pour les Industries de l'energie. Français. TowerLatch LadderLatch

ManSafe. pour les Utilitiés. La Protection antichute pour les Industries de l'energie. Français. TowerLatch LadderLatch MnSfe pour les Utilitiés L Protection ntichute pour les Industries de l'energie Frnçis TowerLtch LdderLtch Les questions de protection nti-chute Les chutes de huteur sont l cuse de mortlité l plus importnte

Plus en détail

CONTROLE DES STRUCTURES DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER

CONTROLE DES STRUCTURES DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER CERFA 11534*01 DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES du CHER 6 plce de l pyrotechnie - CS 20001 18019 BOURGES CEDEX Tél. 02 34 34 61 65 ou 61 66 Fx : 02 34 34 63 00 N de dossier : Déposé le : Complet

Plus en détail

Analyse statique et domaines abstraits symboliques

Analyse statique et domaines abstraits symboliques Anlyse sttique et domines strits symoliques Mémoire d hilittion à diriger des recherches Lurent Muorgne Hilittion soutenue le 12 février 2007 à l Université Pris-Duphine Jury : Ptrick Cousot (rpporteur)

Plus en détail

Mesure de résistances

Mesure de résistances GEL 1002 Trvux prtiques Lortoire 2 1 Trvux prtiques Lortoire 2 (1 sénce) Mesure de résistnces Ojectifs Les ojectifs de cette phse des trvux prtiques sont : ) d utiliser déqutement l plquette de montge

Plus en détail

CYCLE DIPLOMANT DE COMPTABILITÉ BANCAIRE a

CYCLE DIPLOMANT DE COMPTABILITÉ BANCAIRE a CYCLE DIPLOMANT DE COMPTABILITÉ BANCAIRE Diplôme de comptbilité bncire CNAM-INTEC, ADICECEI, AFGES Le métier de comptble de bnque présente des spécificités mises en exergue pr des formtions et des ouvrges

Plus en détail

Réalisation de sites Internet PME & Grandes entreprises Offre Premium. Etude du projet. Webdesign. Intégration HTML. Développement.

Réalisation de sites Internet PME & Grandes entreprises Offre Premium. Etude du projet. Webdesign. Intégration HTML. Développement. Rélistion de sites Internet PME & Grndes entreprises Offre Premium Etude du projet Réunions de trvil et étude personnlisée de votre projet Définition d une strtégie de pré-référencement Webdesign Définition

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 110 22 mai 2009. A N 157 12 août 2014. S o m m a i r e CYBERCRIMINALITÉ LOI; CONVENTION ET PROTOCOLE

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 110 22 mai 2009. A N 157 12 août 2014. S o m m a i r e CYBERCRIMINALITÉ LOI; CONVENTION ET PROTOCOLE MEMORIAL Journl Officiel du Grnd-Duché de Luxemourg 2405 1623 MEMORIAL Amtsltt des Großherzogtums Luxemurg RECUEIL DE LEGISLATION A N 110 22 mi 2009 A N 157 12 oût 2014 S o m m i r e CYBERCRIMINALITÉ LOI;

Plus en détail

Operation. HiPath 3000/HiPath500. Gigaset SL3 professional pour HiPath Cordless Office. www.siemens.de/enterprise

Operation. HiPath 3000/HiPath500. Gigaset SL3 professional pour HiPath Cordless Office. www.siemens.de/enterprise Opertion HiPth 3000/HiPth500 Gigset SL3 professionl pour HiPth Cordless Office www.siemens.de/enterprise Consignes de sécurité Consignes de sécurité Mobile Dnger : Ne ps utiliser le mobile dns un environnement

Plus en détail

Offre Spéciale Fonds en uro

Offre Spéciale Fonds en uro Offre Spécile Fonds en uro, 37% net minimum grnti* en 2012 et 2013 Pour tout versement comprennt u minimum 25% d unités de compte Dte limite de souscription/versement : 31/10/2012 * Conditions de l'offre

Plus en détail

animeo La commande automatique de Somfy pour une gestion dynamique des façades

animeo La commande automatique de Somfy pour une gestion dynamique des façades nimeo L commnde utomtique de Somfy pour une gestion dynmique des fçdes nimeo Le système de Somfy pour une gestion dynmique des fçdes ENERGY SAVING solutions nimeo est une gmme de produits qui offre une

Plus en détail

2015 /16. We know how. Catalogue complet Process Heat. A chaque application sa solution adaptée. Version 5.0

2015 /16. We know how. Catalogue complet Process Heat. A chaque application sa solution adaptée. Version 5.0 2015 /16 Ctlogue complet Process Het A chque ppliction s solution dptée. Version 5.0 We know how. Leister Technologies AG, Corporte Center, Kegiswil, Suisse Leister Technologies AG, Production, Srnen,

Plus en détail

Commencer DCP-J4110DW

Commencer DCP-J4110DW Guide d instlltion rpide Commencer DCP-J40DW Veuillez lire le Guide de sécurité du produit vnt d'instller l'ppreil. Lisez ensuite ce Guide d'instlltion rpide pour connître l procédure de configurtion et

Plus en détail

GUIDE DE POSE_Fib-Air 9/11/04 11:10 Page 1

GUIDE DE POSE_Fib-Air 9/11/04 11:10 Page 1 GUIDE DE POSE_Fi-Air 9/11/04 11:10 Pge 1 GUIDE DE POSE_Fi-Air 9/11/04 11:10 Pge 2 SOMMAIRE A/ PRÉSENTATION Rélistion de conduits utoportnts pré-isolés à prtir de pnneux de l gmme Fi-Air. A/ PRÉSENTATION

Plus en détail

Mémoire En vue de l obtention du diplôme de Magistère. Intitulé. Codage paramétrique de la parole en vue de sa transmission sur Internet

Mémoire En vue de l obtention du diplôme de Magistère. Intitulé. Codage paramétrique de la parole en vue de sa transmission sur Internet Réublique Algérienne Démocrtique et Poulire Ministère de l Enseignement Suérieur et de l Recherche Scientifique Université D Orn - Es-Seni - Fculté des Sciences Dértement d Informtique Mémoire En vue de

Plus en détail

Le guide du covoiturage

Le guide du covoiturage Le covoiturge en Meurthe-et-Moselle Le guide du covoiturge Rédction et PAO CG54 E.Pinze - visuels Y. Husson - photo E.Pinze - Nov. 2013 Avec, covoiturez simplement et en toute sécurité! Comment est né

Plus en détail

Guide de l'utilisateur

Guide de l'utilisateur Guide de l'utilisteur Symboles Utilisés Dns ce Guide Indictions de sécurité L documenttion et le projecteur utilisent des symboles grphiques qui indiquent comment utiliser l ppreil en toute sécurité. Veillez

Plus en détail

LOIS A DENSITE (Partie 1)

LOIS A DENSITE (Partie 1) LOIS A DENSITE (Prtie ) I. Loi de probbilité à densité ) Rppel Eemple : Soit l'epérience létoire : "On lnce un dé à si fces et on regrde le résultt." L'ensemble de toutes les issues possibles Ω = {; ;

Plus en détail

Des extraits de cette norme seront présentés pour la compréhension de la démarche.

Des extraits de cette norme seront présentés pour la compréhension de la démarche. Estimtion de l incertitude de l mesure : Appliction à l incertitude sur le clcul de l concentrtion d EDTA lors de l détermintion de l dureté d une eu nturelle Pour cette démrche, nous nous ppuierons sur

Plus en détail

Santé mentale sur le lieu de travail

Santé mentale sur le lieu de travail Richter Friesenichler Vnis Snté mentle sur le lieu de trvil Contrintes mentles Listes de contrôle pour s initier InfoMediVerlg e.k. L collection «Snté mentle sur le lieu de trvil» comprend qutre prties

Plus en détail

Guide de référence installateur

Guide de référence installateur Guide de référence instllteur Dikin Altherm sse tempérture iloc + ERLQ004 006 008CA EHVH04S18CA3VF EHVH08S18CA3VF Guide de référence instllteur Dikin Altherm sse tempérture iloc Frnçis Tle des Mtières

Plus en détail

Chapitre 9: Primitives et intégrales

Chapitre 9: Primitives et intégrales PRIMITIVES ET INTEGRALES 7 Chpitre 9: Primitives et intégrles Prérequis: Limites, dérivées Requis pour: Emen de mturité 9. «À quoi ç sert?» Un peu d histoire Isc Newton (64-77) Les clculs d ire de figures

Plus en détail

ÉDITORIAL. 2012 sera une année clé pour la formation dans le domaine des installations électriques:

ÉDITORIAL. 2012 sera une année clé pour la formation dans le domaine des installations électriques: 2012 FORMATIONS 2012 ser une nnée clé pour l formtion dns le domine des instlltions électriques: Le décret n 2010-1118, qui remplce le décret du 14 novembre 1988 est entré en vigueur le 1er juillet 2011,

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / associations Loi du 1 er juillet 1901, relative au contrat d association

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / associations Loi du 1 er juillet 1901, relative au contrat d association DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / ssocitions Loi du 1 er juillet 1901, reltive u contrt d ssocition Nom de l ssocition : Dte limite de retour des dossiers / 31 jnvier 2016 Pr courrier : Mirie de

Plus en détail

abc ING Direct Stratégie Fonds Commun de Placement Prospectus complet

abc ING Direct Stratégie Fonds Commun de Placement Prospectus complet bc Fonds Commun de Plcement Prospectus complet Prospectus Simplifié OPCVM respectnt les règles d investissement et d informtion de l directive 85/611/CE ING DIRECT STRATEGIE PARTIE A STATUTAIRE Présenttion

Plus en détail

Condens 7500 WT Chaudière murale gaz à condensation. Chauffage + eau chaude sanitaire.

Condens 7500 WT Chaudière murale gaz à condensation. Chauffage + eau chaude sanitaire. Chudière murle gz à condenstion. Chuffge + eu chude snitire. Condens 700 WT WC C R C7H N WC C R C7H N Chuffge + eu chude snitire pr ccumultion pr bllon ECS intégré Condens 700 WT WC C R C7 N Chuffge +

Plus en détail

Pour développer votre entreprise LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI!

Pour développer votre entreprise LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI! Pour développer votre entreprise Gestion Commercile Gérez le cycle complet des chts (demnde de prix, fcture fournisseur), des stocks (entrée, sortie mouvement, suivi) et des ventes (devis, fcture, règlement,

Plus en détail

Adaptation spatio-temporelle et hypermédia de documents multimédia

Adaptation spatio-temporelle et hypermédia de documents multimédia Adpttion sptio-temporelle et hypermédi de documents multimédi Séstien Lorie Jérôme Euzent Nil Lyïd INRIA Rhône-Alpes - LIG 655 Avenue de l Europe Montonnot - Sint Mrtin 38334 Sint Ismier Cedex {Sestien.Lorie,Jerome.Euzent,Nil.Lyid}@inrilpes.fr

Plus en détail

Avec la loi relative à la politique de santé publique d août 2004, la problématique de la santé au travail a été inscrite dans le

Avec la loi relative à la politique de santé publique d août 2004, la problématique de la santé au travail a été inscrite dans le Snté & trvil en GROUPEMENT REGIONAL DE SANTE PUBLIQUE DE PICARDIE Le constt -3 à trvers l enquête décennle snté Avec l loi reltive à l politique de snté publique d oût 4, l problémtique de l snté u trvil

Plus en détail

ÉLUE LA MARQUE LA PLUS FIABLE selon un sondage de WhatCar? en Angleterre.

ÉLUE LA MARQUE LA PLUS FIABLE selon un sondage de WhatCar? en Angleterre. 7 Hond : ANNÉES CONSÉCUTIVES ÉLUE LA MARQUE LA PLUS FIABLE selon un sondge de WhtCr? en Angleterre. Rel Time All Wheel Drive CONDITIONS FESTIVAL 2013 CR-V 2.2 i-dtec diesel 150 ch 5,6 l/100 km CR-V 2.2

Plus en détail

2008 2010 MODULE M4 MATHEMATIQUES TERMINALE STAV

2008 2010 MODULE M4 MATHEMATIQUES TERMINALE STAV LEGTHP Sint Nicols STAV Promotion 8 MODULE M4 MATHEMATIQUES TERMINALE STAV Fiches de cours S. FLOQUET Septemre 9 Lycée Sint Nicols Igny Promotion 8 SOMMAIRE STAV PARTIE : RESUMES DE COURS Équtions de droites

Plus en détail

Portiers audio et vidéo ABB-Welcome et ABB-Welcome M

Portiers audio et vidéo ABB-Welcome et ABB-Welcome M Portiers udio et vidéo ABB-Welcome et ABB-Welcome M Connectivité Votre regrd vers l'extérieur et ce, où que vous soyez Flexiilité Des esoins les plus simples ux instlltions les plus complexes Gmmes ABB-Welcome

Plus en détail

CSTC OUVRAGES PARTICULIERS EN VERRE PARTIE 1 : APPLICATIONS STRUCTURALES NOTE D INFORMATION TECHNIQUE 242

CSTC OUVRAGES PARTICULIERS EN VERRE PARTIE 1 : APPLICATIONS STRUCTURALES NOTE D INFORMATION TECHNIQUE 242 ISSN 0528-4480 CSTC UNE ÉDITION DU CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION NOTE D INFORMATION TECHNIQUE 242 OUVRAGES PARTICULIERS EN VERRE PARTIE 1 : APPLICATIONS STRUCTURALES Novembre 2011

Plus en détail

Recommendation propos6e par le Groupe de travail T/GT 12 <(Transmission}> (TR)

Recommendation propos6e par le Groupe de travail T/GT 12 <(Transmission}> (TR) o T/TR 02-01 B Page 1 Recommendation T/TR 02-01 (Innsbruck 1981, revisee a Montpelier 1984) relative aux dimensions mecaniques principals et aux modalites d-installation des b~tis pour Ies equipments de

Plus en détail