Commande d'un moteur à courant continu 48 V 140 A 3200 tr/min 18 Nm 8,1 CV pour un véhicule électrique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Commande d'un moteur à courant continu 48 V 140 A 3200 tr/min 18 Nm 8,1 CV pour un véhicule électrique"

Transcription

1 Commande d'un moeur à couran coninu 48 V 40 A 300 r/min 8 Nm 8, CV pour un véhicule élecrique hierry LEQE GE de ours Proje-KARNG3h.doc K K' Le ie C i E Ce K K' v MCC Baerie Source de ension Source de couran GE AVENE MONGE, PARC DE GRANDMON 3700 ORS EL FAX DRECON DE L' : 9, RE D PON VOLAN ORS CEDEX

2 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique Proje GE Chapire - Présenaion du proje...6. Le proje echnique...6. Les inervenans 003/004/ Les fournisseurs Radiospares SEF - Agence de ours Sociéé POLE KARNG SERVCES La sociéé GO KAR La démarche de concepion...7 Chapire - La mécanique du proje KARNG...8. Les deux châssis de KARNG KARNG N 8 e KARNG N L arbre de ransmission Les pneumaiques...9. La ransmission mécanique Définiions e calculs Applicaion numérique La poulie de l arbre moeur....3 La définiion de la puissance du moeur Froemens mécaniques Viesse maximale Accéléraion du véhicule Mise en équaion du mouvemen Le moeur Briggs & Sraon E-ek Principales relaions sur le moeur à couran coninu Caracérisiques d après l aricle D. EYMARD [] Caracérisiques d après Briggs & Sraon Calculs de la résisance d indui Caracérisiques mesurées à l GE de ours La résisance d indui + résisance de l inducance e l inducance d indui Le couple de froemen sec du moeur L inerie du roor Les baeries pour l alimenaion Caracérisiques des baeries Décharge d un pack de baeries Charge d un pack de baeries....6 Câbles e capeur de viesse Câbles d alimenaion élecrique 5 mm² Capeur inducif de viesse... 3 Chapire 3 - Les converisseurs d énergie Présenaion Bilan de puissance La secion hacheur abaisseur Cahier des charges Eude de l inducance Choix de l inducance Dimensionnemen de l inducance Calcul du nombre de spires N...7

3 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/ Dimensionnemen de l inducance Calcul de l enrefer e Calculs de l inducance e = mm N = 9 spires Calculs de l inducance e = mm N = 9 spires Calculs de l inducance e = mm N = 5 spires Mesure de l inducance N Mesure de l inducance N Eude des ransisors Choix des ransisors emps de commuaion des ransisors Choix des résisances de grille Choix des diodes Calculs des peres dans les semi-conduceurs Choix du dissipaeur Choix du condensaeur C e La secion élévaeur de ension Choix des ransisors Choix des diodes Choix de l inducance Le Choix du condensaeur Ce Choix du condensaeur Cs...36 Chapire 4 - La régulaion des converisseurs d énergie Présenaion de la régulaion du couran dans le moeur La mesure du couran moeur Choix du capeur Version 50A Modélisaion du hacheur abaisseur e du moeur Modèle «grands signaux» du moeur Modèle «peis signaux» auour d un poin de foncionnemen Modélisaion du généraeur ML Calculs du correceur de la boucle de couran Présenaion de la srucure du correceur Foncion de ransfer en boucle ouvere Correceur e foncion de ransfer en boucle fermée héorique Réalisaion du correceur Réponse expérimenale de la boucle fermée...43 Chapire 5 - Bibliographie Chapire 6 - Annexes Eude héorique du hacheur BCK réversible en couran Cas de l accéléraion <i> =s > Conraines sur le ransisor de K Conraines sur la diode de K Cas du freinage <i> =s < Conraines sur le ransisor de K Conraines sur la diode de K Cas du couple nul <i> =s = Conraines sur le ransisor de K Conraines sur la diode de K Conraines sur le ransisor de K Conraines sur la diode de K Calculs des courans efficaces Couran efficace dans le ransisor de K Cas du freinage s < Couran efficace dans la diode de K Cas du freinage s < Couran efficace dans les ransisors e les diodes Cas du couple nul s =

4 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC Lise des figures : Figure.. Châssis du karing N 8 (images-maquees\kar8a.jpg)....8 Figure.. Châssis du karing N 9 (images-maquees\kar9b.jpg)...8 Figure.3. Zoom sur la ransmission (images-maquees\kar-rans- & 3.jpg)...9 Figure.4. Zoom sur la ransmission (images-maquees\kar-rans-5 & 4.jpg)...9 Figure.5. Pneu avan e pneu arrière (images-maquees\kar-pneu-avan- & arriere-.jpg)....9 Figure.6. Schéma de la ransmission (dessins\kar.drw)....0 Figure.7. La poulie aluminium SF 8 8M 30F (images-maquees\kar-pignon-3.jpg)... Figure.8. Monage de la poulie sur le moeur E-ek (images-maquees\kar-moeur-poulie- 3.jpg).... Figure.9. Le moeur élecrique E-ek e son schéma équivalen (imagesmaquees\vdc5v-.jpg & dessins\rle.drw)...5 Figure.0. Caracérisiques du moeur élecrique E-ek (images-maquees\kar-eek- 0.jpg)....6 Figure.. Couran e ension moeur roor bloqué (karing\ \ek0000.pcx)...7 Figure.. denificaion des consanes de l exponenielle (karing\ \ide.m)..7 Figure.3. Couran e ension moeur roor libre (karing\ \mesures.xls)....8 Figure.4. Courbe d arrê du moeur seul (karing\ \ek00003.pcx)....9 Figure.5. denificaion des consanes de l exponenielle (karing\ \ide.m)..0 Figure.6. Baerie Yuasa V 65AH (images-maquees\vdc5v-.jpg).... Figure.7. Décharge des baeries en foncion de la disance parcourue pour mo = 60A (images-maquees\vdc5v-.jpg). Figure.8. Charge des baeries sous max = 6,5 A e Vmax = 7 VA (imagesmaquees\vdc5v-.jpg). Figure.9. Câbles d alimenaion élecrique 5 mm² Nexans (imagesmaquees\vdc5v-.jpg). 3 Figure.0. Capeur inducif élémécanique (images-composanss\8-77.jpg)....3 Figure.. Hacheur abaisseur de ype BCK réversible en couran (dessins\hq-.drw)...5 Figure.. Circui magnéique ED59 (images-composans\ed59a & b.jpg)...7 Figure.3. Bobine pour Circui magnéique ED59 (images-composans\ed59c.jpg)....8 Figure.4. L inducance N, ED 59, e= mm, N 8 spires. (karing\ \dsc00069b.jpg)...30 Figure.5. Couran e ension de l inducance (karing\.pcx)...30 Figure.6. L inducance N, ED 59, e= mm, N = 5 spires. (karing\ \dsc00069b.jpg)...3 Figure.7. Couran e ension de l inducance (karing\ \ek00005.pcx)...3 Figure.8. Hacheur élévaeur réversible en couran de ype BOOS (dessins\hq-.drw) Figure.. Synopique de la régulaion du couran du moeur (dessins\kar.drw)...37 Figure.. Vue du capeur HAS 00-S avec 5 spires (images-maquee\has00-.jpg)...38 Figure.3. Mesure du couran moeur avec le capeur HAS 00-S (ekronix\.pcx)...38 Figure.4. Modélisaion du moeur e de la charge mécanique (dessins\kar.drw) Figure.5. Modélisaion du moeur e de la charge mécanique (dessins\kar.drw) Figure.6. Réponse à un échelon de consigne V en boucle ouvere (\.pcx)....4 Figure.7. Schéma du correceur P e du sousraceur (orcad\iu3\mli-pi.sch)....4 Figure.8. Réponse à un échelon de consigne V cons en boucle fermée (\.pcx)

5 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/005 Figure.. Accéléraion s > 0 : foncionnemen en hacheur BCK (dessins\hacheur6.drw).46 Figure.. Freinage s <0 : foncionnemen en hacheur BOOS (dessins\hacheur6.drw) Figure.3. Couple nul s = 0 : foncionnemen en hacheur réversible (dessins\hq-.drw) Lise des ableaux : ableau.. Exemple de calculs de l accéléraion (karing.xls)... 3 ableau.. Calculs des ineries (karing.xls)... 4 ableau.3. Caracérisiques du moeur (d après D. EYMARD []) ableau.4. Caracérisiques echniques du Moeur Eek, référence : ableau.5. Calculs des consanes en foncion du couran à vide... 0 ableau.6. Baerie éanche au plomb... ableau.. Bilan de puissance ableau.. Calcul de l inducance... 6 ableau.3. Produi Ae SB des différens circui magnéique ED ableau.4. Caracérisiques du circui magnéique ED59-3C ableau.5. Calculs du condensaeur C e en foncion de l ondulaion ableau.. Valeurs des paramères du moeur ableau.. Valeurs du rappor cyclique en foncion de V

6 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC. Le proje echnique Chapire - Présenaion du proje Basé sur l'expérience de la sociéé SpeedOmax de Clermon Ferrand spécialisée dans l'acivié de loisir «ver», le kar élecrique es un suppor pluriechnologique qui inéresse les filières de formaion du Génie Elecrique. L'aricle de Denis EYMARD [] présene ce ensemble echnique, veceur d'une moivaion ceraine auprès de nos élèves e éudians, offran des perspecives d'uilisaion pédagogique dans des domaines aussi variés que la mécanique, l'élecroechnique, l'élecronique e l'auomaique. On rouve égalemen des aricles de recherche sur des applicaions de conrôle commande de ce ype de véhicule []. Les applicaions visées sur ce suppor concernen les paries : - inerface de puissance afin d alimener correcemen le moeur (couran coninu ou alernaif) ; - commande e régulaion du moeur ; - gesion de l énergie de la baerie : recharge e indicaeur d éa ; - communicaion à disance des paramères du véhicule (viesse, éa de la baerie, ). Les éudians s occuperon cee année de l inerface enre les baeries ( x V 65AH) e le moeur à couran coninu. La communicaion des informaions enre le véhicule e une base fixe au sols seron des sujes proposés en parenaria avec des éudians de l opion élecronique.. Les inervenans 003/004/005 ) hierry LEQE Maîre de Conférences à l' GE de ours Avenue Monge Parc de Grandmon 3700 ORS France el/fax : Sandard : Web : hp://www.univ-ours.fr/ ) Denis CORAN Service echnique de l niversié de ours Avenue Monge Parc de Grandmon 3700 ORS France el : Fax : xx xx 3) Eric BENEF - Sociéé POLE KARNG SERVCES 6 rue Gusave EFFEL Z N JOE les ORS France el : Fax : Web : hp://www.pole-karing.com/ 4) Chrisophe JALLAMON Géran de la sociéé ACARECH Sarl Z S Malo 4 allée Panhard e Levassor Esvres sur ndre el : Porable : Fax :

7 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/005.3 Les fournisseurs.3. Radiospares.3. SEF - Agence de ours 0 rue Louis Paseur - Z N Les Aubuis - Jean Perrin S Averin el. : Fax : Sociéé POLE KARNG SERVCES Les kr de locaions son des modèles 4 emps de 60 cm3. Leur viesse maximale, en fin de ligne droie, es esimée à km/h..3.4 La sociéé GO KAR Adresse : Z.. Bois de la Plane - Rue Louise de la Vallière La Ville aux Dames él : Fax : Sie : hp://www.gokar.fr.4 La démarche de concepion La démarche de concepion n es pas convenionnelle car il s agi d un prooype pédagogique. N ayan pas la connaissance complèe du sysème, une première éape consise à fixer un cahier des charges héorique. De ce premier cahier des charges découlen une série de calculs de dimensionnemen des composans uilisés. Le choix des composans se fera généralemen sur des quesions de prix de revien e de disponibiliés des composans. ne première adapaion du cahier des charges es faie. La réalisaion du prooype soulève des problèmes de concepion e de mécanique qui seron inégrés dans une deuxième version du prooype, avec une nouvelle adapaion du cahier des charges. La phase de mesure perme l ajusemen des modèles héoriques uilisés e perme égalemen la validaion (ou non) des hypohèses simplificarice uilisées. 7

8 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC Chapire - La mécanique du proje KARNG. Les deux châssis de KARNG.. KARNG N 8 e KARNG N 9 Deux châssis de karing on éé acheés à la sociéé POLE KARNG SERVCES, de Joué les ours. Figure.. Châssis du karing N 8 (images-maquees\kar8a.jpg). Figure.. Châssis du karing N 9 (images-maquees\kar9b.jpg). 8

9 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/005.. L arbre de ransmission Figure.3. Zoom sur la ransmission (images-maquees\kar-rans- & 3.jpg). Figure.4. Zoom sur la ransmission (images-maquees\kar-rans-5 & 4.jpg)...3 Les pneumaiques A l avan : VEGA 0 x ; diamère Dr = 4 cm ; circonférence 754 mm. A l arrière : VEGA x ; diamère Dr = 5,5 cm ; circonférence 80 mm. Figure.5. Pneu avan e pneu arrière (images-maquees\kar-pneu-avan- & arriere-.jpg). 9

10 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC. La ransmission mécanique.. Définiions e calculs La figure suivane définie les grandeurs mécaniques uilisées, à savoir : - pour le moeur, Nm la viesse en ours par minue e Dm le diamère de la poulie coé moeur ; - pour l arbre de ransmission, Na la viesse en ours par minue e Da le diamère de la poulie ; - pour les roues, Nr Na la viesse en ours par minue e Dr le diamère des roues ; - V V es la viesse linéaire en kilomères par heure ; Nm Dm moeur roue Nr Dr arbre V Na Da Figure.6. Schéma de la ransmission (dessins\kar.drw). La viesse de l arbre de ransmission es donnée par le rappor du diamère des poulies : Na Nm Da Dm Nb den a Nb den m Na Nm Dm Da La viesse de roaion des roues es égale à celle de l arbre moeur : en r/min (.) Dm Nr Na Nm en r/min (.) Da La viesse angulaire de roaion des roues es donnée par : Nr Dm r Nm en rd/s (.3) 60 Da 30 La viesse linéaire du véhicule vau alors : Dr Dm Dr V r Nm en m/s (.4) Da 30 La conversion en kilomère par heure donne : 3600 Dm Dr V V Nm 3,6 en km/h (.5) 000 Da 30 0

11 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/005.. Applicaion numérique Nm 5000 r / min Dm Da 4 cm 6 cm 8 dens 65 dens V ,5 3,6 65 km/h (.6) Dr 5 cm Nm 300 r / min Dm Da 4 cm 6 cm 8 dens 65 dens V ,5 3,6 4,7 km/h (.7) Dr 5 cm..3 La poulie de l arbre moeur La poulie en sorie de l arbre moeur es en aluminium e dispose de 8 dens. Elle a éé acheé auprès de la sociéé «SEF - Agence de ours» sous la référence 8 8M 30F, au prix de 9,55 H (3,83 Francs C). Figure.7. La poulie aluminium SF 8 8M 30F (images-maquees\kar-pignon-3.jpg).

12 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC Figure.8. Monage de la poulie sur le moeur E-ek (images-maquees\kar-moeur-poulie-3.jpg).

13 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/005.3 La définiion de la puissance du moeur Les caracérisiques de la moorisaion son les suivanes : ) le moeur doi pouvoir vaincre les froemens mécaniques du KARNG e de la ransmission ; ) la viesse maximale du véhicule es limié par la viesse de roaion maximale du moeur via la ransmission ; 3) on souhaie une accéléraion accepable du véhicule, comparaivemen à un modèle hermique..3. Froemens mécaniques Ce premier poin es délica car les froemens son difficile à modéliser e à mesurer. On fera l hypohèse que la puissance du moeur sera suffisane, d auan plus que le poin N 3 fournira un moeur d une puissance imporane..3. Viesse maximale Le paragraphe. donne la démarche de calculs en foncion de la ransmission e de la aille des roues..3.3 Accéléraion du véhicule Le paramère uilisé ici sera pluô le emps mis pour passer de la viesse nulle à une viesse maximale donnée. Les condiions de ce essais son pariculières, car il fau une roue en ligne droie assez longue pour aeindre ladie viesse maximale. L accéléraion es supposée consane pendan l essais e à = 0 = 0, la viesse es nulle : dv Vmax V0 Vmax A a en m/s (.8) d max 0 max L évoluion de la viesse es donnée par : v v d x d A Vmax 0 V0 en m/s (.9) max La posiion du véhicule vau alors : A 0 A Vmax x x V0 x0 en m (.0) La disance D parcourue au bou du emps max vau : max Vmax Vmax max D x max max en m (.) max ableau.. Exemple de calculs de l accéléraion (karing.xls). Vmax Vmax max Accéléraion Disance en km/h en m/s en s en m/s² en m 0, ,778 3,89 0 5, ,5556 7, , ,8333 4,67 40, 0, 55, ,889 0, , ,667 0, ,33 3

14 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC.3.4 Mise en équaion du mouvemen l fau enir compe de l énergie cinéiques de roaion moeur, ainsi que de l inerie de ranslaion du véhicule J des pièces de la ransmission e du M V. L équaion lian la viesse de roaion du moeur e l inerie du sysème es donnée par : J d d moeur résisan moeur 0 f k (.) J es le momen d inerie équivalen du véhicule donné par couple représenan les froemens secs 0 es considéré consan. Les froemens fluide seron soi proporionnel à la viesse, soi proporionnel au carré de la viesse. Le momen d inerie d un cylindre en roaion auour de son axe (roues, axes de ransmissions, poulies) vau : J OZ m r en kg/m, avec r le rayon du cylindre e m sa masse (.3) La viesse de roaion de l arbre de ransmission vau L inerie de ce arbre, de la grosse poulie e des roues vau l inerie ramené sur l arbre moeur vau Ja Dm Da J x J x x y M y V y. Le Dm a r, avec m moeur en rd/s. Da Ja a Ja Dm Da, donc La masse oale M en ranslaion es la somme des masse du châssis, des baeries, du moeur, des converisseurs e du piloe. La relaion enre la viesse linéaire V en m/s e la viesse de roaion en rd/s Dr Dr Dm es V r. L inerie équivalene en roaion ramené sur l arbre du moeur vau Da M Dr Dm Dr Dm y V M y J y M y. Da Da ableau.. Calculs des ineries (karing.xls). Masse en ranslaion en kg Diamère Longueur Densié Poids Momen en m en m kg/m3 en kg d'inerie en kg Dm/Da Dr/ Chassis 50 4 x Roues 0,5 0,0565 0,769 0,0098 x Baeries 48 Axe arrière 0,03, ,4 0, ,769 0, Moeur 0 Poulie 0,6 0,0 00 0,443 0,0045 0,769 0,00009 Converisseur 5 Moeur 0,3 0,0 500,06 0, ,03856 Piloe 80 Masse 93 0,769 0,5 0,3574 OAL 93 nerie OAL sur l'arbre du moeur (en kg m ) : 0,565 4

15 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/005.4 Le moeur Briggs & Sraon E-ek.4. Principales relaions sur le moeur à couran coninu Le moeur es équivalen à une charge élecrique de ype (R L E), avec R L la résisance e l inducance d indui, e E la fem du moeur. Les relaions enre grandeurs mécanique e élecriques son les suivanes : E k k K K K N 30 (.4) avec E la fem en Vol, la viesse de roaion en rd/s, N la viesse de roaion en r/min, le couple moeur en Nm, le couran d indui en A e K la consane du moeur en V/rd/s ou en Nm/A. i() v() R L E Figure.9. Le moeur élecrique E-ek e son schéma équivalen (images-maquees\vdc5v-.jpg & dessins\rle.drw)..4. Caracérisiques d après l aricle D. EYMARD [] Deux moeurs élecrique E-ek de Briggs & Sraon on éé acheés. D une puissance de 5 kw, ils son alimenés en 50V, avec un couran de démarrage de 500A pendan une minue []. ableau.3. Caracérisiques du moeur (d après D. EYMARD []). ension nominale 50 V Couran nominal 00 A Puissance nominale 5 kw Puissance uile 6 ch Couran maximal 500 A pendan min Viesse 5000 r/min Rendemen > 88% Couple nominal 8,4 Nm Couple maximum 4 Nm Poids 0 kg Prix uniaire C 58,63 euros (3467,59 Francs) 5

16 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC.4.3 Caracérisiques d après Briggs & Sraon ableau.4. Caracérisiques echniques du Moeur Eek, référence : Alimenaion : 48 Vols ension consane : 7 r/min par vol Couran maxi à vide : 6 Amp Couple consan : 0,3 Nm/Amp Viesse maxi à vide : 3600 r/min Couran maxi : 330 Ampères pendan Viesse mini à vide : 3300 r/min Poids moeur : 9,5 Kg Viesse mini à 8 Nm : 300 r/min Puissance moeur Couran coninu maxi à 8 Nm : 40 Amp Coninue : 8 CV Puissance maxi coninue : 8, CV ( 6 Kw ) Maximum : 5 CH Figure.0. Caracérisiques du moeur élecrique E-ek (images-maquees\kar-eek-0.jpg) Calculs de la résisance d indui L esimaion de la résisance d indui du moeur peu se faire à parir de deux poins de la caracérisique Viesse = f(couran). On prend N 3500 r/min pour 0 A e N 300 r/min pour 40 Nm. E E E On calculs la résisance par la pene R 34 m.. 6

17 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/ Caracérisiques mesurées à l GE de ours.4.4. La résisance d indui + résisance de l inducance e l inducance d indui Figure.. Couran e ension moeur roor bloqué (karing\ \ek0000.pcx). 4.5 R indui = 89. mohms / L indui = 4 uh en us en us Figure.. denificaion des consanes de l exponenielle (karing\ \ide.m). R indui 89,m e 4 H L indui 7

18 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC.4.4. Le couple de froemen sec du moeur Le couran maximal à vide du moeur seul vau vide 6 A sous 48V, correspondan à un couple de froemen sec propre du moeur vide K vide 0, 3 6 = 0,77 Nm (d après les données Briggs & Sraon). La mesure du couran à vide du moeur seul donne vide x A, correspondan à un couple de froemen sec propre du moeur vide K vide 0, 3 x = 0,77 Nm (moeur a). La mesure du couran à vide du moeur seul donne vide x A, correspondan à un couple de froemen sec propre du moeur vide K vide 0, 3 x = xxx Nm (moeur b). La mesure du couran à vide du moeur moné sur le karing e roue en «l air» donne correspondan à un couple de froemen sec propre du moeur vide K vide 0, 3 (moeur b). vide x A, x = xxx Nm La mesure du couran à vide du moeur moné sur le karing avec piloe (masse oale M = 50 kg) donne vide x A, correspondan à un couple de froemen sec propre du moeur vide K vide 0, 3 x = xxxx Nm (moeur b) Figure.3. Couran e ension moeur roor libre (karing\ \mesures.xls). 8

19 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/ L inerie du roor Le mode opéraoire es le suivan : ) le moeur es alimené sous sa ension nominale (grande viesse) ; ) on coupe l alimenaion élecrique e on relève l évoluion de la viesse en foncion du emps. L équaion du ralenissemen du moeur seul es la suivane : d J roor f vide avec E K (.5) d qui a pour soluion 0 e m, avec : 0 m E0 la viesse iniiale K vide la viesse finale f Jroor la consanede empsmécanique f (.6) Figure.4. Courbe d arrê du moeur seul (karing\ \ek00003.pcx). 9

20 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC Figure.5. denificaion des consanes de l exponenielle (karing\ \ide.m). avec K vide E m 0,3 3 A 45 V 9,8 s J vide f roor K E K f vide vide m 0,3 45 0,3 0, , rd/s 0,39 Nm 0,003 Nm 9,8 rd /s 0,07 kg m (.7) ableau.5. Calculs des consanes en foncion du couran à vide vide,50,00,50 3,00 3,50 4,00 A C vide 0,95 0,60 0,35 0,390 0,455 0,50 Nm f 0, , , ,003 0,003 0,0050 Nm / rd/s J mo 0,009 0,045 0,08 0,07 0,053 0,090 kg. m² 0

21 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/005.5 Les baeries pour l alimenaion.5. Caracérisiques des baeries Quare baeries de V 65 AH on éé acheées. Pour des raisons de sécuriés, des modèles éanches on éé reenus. ableau.6. Baerie éanche au plomb. ype NPL 65- Code commande Radiospares Prix uniaire H 68,30 euros Prix uniaire C (9.6%) Prix uniaire C Poids 39,75 F 4 kg Figure.6. Baerie Yuasa V 65AH (images-maquees\vdc5v-.jpg).

22 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC.5. Décharge d un pack de baeries 6 5 lundi 3 sepembre 004 lundi 0 sepembre ension baerie Kilomères Figure.7. Décharge des baeries en foncion de la disance parcourue pour mo = 60A (images-maquees\vdc5v-.jpg)..5.3 Charge d un pack de baeries 6, ,5 7 5 Couran de charge 4,5 4 3,5 3,5,5 charge Vbaerie 0,5 0 5:0:5 5:0:3 5:39:3 5:58:3 6:7:3 6:36:3 6:55: 7:4: 7:33: 7:5: 8:5: 8:53: 9:3: 0:09: 0:47:0 :5:0 :03:0 :4:9 3:9:9 3:57:9 00:35:8 0:3:8 0:5:8 0:9:7 03:07:7 03:45:7 04:3:6 05:0:6 05:39:6 06:7:5 06:55:5 07:33:5 08::4 08:49:4 09:7:3 0:05:3 0:43: ension de la baerie Figure.8. Charge des baeries sous max = 6,5 A e Vmax = 7 VA (images-maquees\vdc5v-.jpg).

23 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/005.6 Câbles e capeur de viesse.6. Câbles d alimenaion élecrique 5 mm² - Longueur : 5,30 m ; - poids : 475 g ; - secion : 5 mm² ; - Volume : 0,35 L ; - Densié :,3 kg/l. - Couran max : 40A ; - Densié de couran : 5,6 A/mm² ; - Radiospares : Prix : 5 0 H pour 5 m ; - Prix : 5,50 C le mêre. Sie : hp://www.nexans.com - réfileries e Laminoirs de la Médierranée (LM).6. Capeur inducif de viesse ) BN brun +V / +4V ; ) BK noir sorie ; 3) B bleu masse Figure.9. Câbles d alimenaion élecrique 5 mm² Nexans (images-maquees\vdc5v-.jpg). Figure.0. Capeur inducif élémécanique (images-composanss\8-77.jpg). 3

24 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC 3. Présenaion Chapire 3 - Les converisseurs d énergie Les converisseurs d énergie élecrique du karing son réalisés par les éudians de l GE de l opion Elecroechnique e Elecronique de Puissance, lors des Projes de Réalisaions. Plusieurs binômes d éudians se paragen les âches pour réaliser : - un premier converisseur hacheur 4V 50A, alimené par baeries monées en série ; - un converisseur élévaeur 4V vers 50V 5 kw ; - un converisseur hacheur 50V 00A ; - un chargeur de baerie V 65AH ; - des alimenaions +5V e 5V à parir du 4V. 3. Bilan de puissance Les converisseurs de puissance son réversible en couran afin de récupérer l énergie élecrique des phases de freinage du moeur pour recharger les baeries. Les caracérisiques de la ension inermédiaire de 50V son noé V50 pour la ension, 50 pour le couran e P50 pour la puissance. ableau 3.. Bilan de puissance. Vs en V s en A Ps en W rd Peres P50 en V50 rd Peres 50 en A Pe en W Ve en V e en A BCK en W W en V BOOS en W %,5 5,5 50,05 95%,6 55, 4, % 0 50, ,40 95% 6,0 646,0 4 0, % 0-80, ,60 95% 4,0-66,0 4-90, %,5-47,5 50-0,95 95%,4-45, 4 -, %,5 5,5 5,5 4, % 60 60,0 60,0 4 5, % 60-40,0-40,0 4-47, %,5-47,5-47,5 4 -,98 4

25 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/ La secion hacheur abaisseur 3.3. Cahier des charges n premier cahier des charges es fixé comme sui : - couran moyen dans le moeur maximal s = 50 A ; - ension d alimenaion = 4 V ; - fréquence de découpage supérieur ou égale à 0 khz (inaudible). A parir de la source de ension, un converisseur adape la ension au besoin du moeur : c es le hacheur abaisseur de ype BCK, réversible en couran. (figure 3.). Ce converisseur sera uilisé pour réguler le couran dans le moeur. Les inerrupeurs K e K son de ype MOSFE e présenen de faible peres en commuaion. Les diodes ani-parallèles son des diodes SCHOKY (diode rapide e faible chues de ensions). K' i C'e Source de ension v K' MCC Source de couran Figure 3.. Hacheur abaisseur de ype BCK réversible en couran (dessins\hq-.drw). On noe F la fréquence de découpage des ransisors e le rappor cyclique de la commande el que : 0 ; ;, K'es fermé e K' es ouver : v, K' es fermé e K'es ouver : v Les principales relaions de ce hacheur son : 0 (3.) v V F 4 F (3.) s C'e F 4 C'e F 5

26 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC 3.3. Eude de l inducance Choix de l inducance Afin de pouvoir calculer le couran maximum dans les ransisors, il fau dimensionner l inducance. L ondulaion du couran de sorie es à fixer en enan compe des paramères suivan : - l ondulaion du couran fixe l ondulaion du couple dans le moeur, qui es à l origine de brui de résonance mécanique dans la ransmission, d ou un choix d ondulaion faible 5% ; - une faible ondulaion diminue le calibre en couran des ransisors - par conre, une faible ondulaion augmene la valeur de - en limie de conducion disconinu, L min 0, Lmax s. 4 s ; max max F e donc son prix ; La plage de choix du es comprise enre 5% e 00%. L énergie maximale sockée dans l inducance vau W max L max. Le produi de la secion de fer Ae e de la surface bobinable S B perme de choisir une géomérie de circui magnéique. On a la relaion suivane [5] : KB Wmax Ae SB (3.3) Bmax K S avec B SB max K B, S B WA, K e eff s. On prendra SC N sc eff B max 300m 300 m pour une ferrie de ype 3C90 e 5 A / mm. ableau 3.. Calcul de l inducance. en V F en khz s en % 5% 0% 0% 50% 00% 00% en A, max en A 5,5 5,5 55 6, Lmin en H Wmax en J 0,58 0,083 0,045 0,03 0,07 0,05 KB,5,5,5,5,5,5 en A/mm² K,05,050,098,37,44,73 Ae x SB mm ableau 3.3. Produi Ae SB des différens circui magnéique ED. ype ED9 ED34 ED39 ED44 ED49 ED54 ED59 Ae en mm² 76 97, WA en mm² Ae x SB en mm

27 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/005 Le couple reenu es le circui magnéique ED59 (en sock à l ) e une valeur d ondulaion de 0%. Ce circui magnéique es le plus «gros» de la série ED e perme de faire la plus grande valeur d inducance possible Dimensionnemen de l inducance Calcul du nombre de spires N ableau 3.4. Caracérisiques du circui magnéique ED59-3C90. Ae = 368 mm² Le = 39 mm WA = 366 mm² e = 950 Bc =330 m AL = 6000 nh Figure 3.. Circui magnéique ED59 (images-composans\ed59a & b.jpg). 7

28 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC Figure 3.3. Bobine pour Circui magnéique ED59 (images-composans\ed59c.jpg). Pour une fréquence de découpage F d 0 khz, l épaisseur de peau vau e p 533 m à 00 C. Le diamère maximale uilisable vau alors Dmax,66 mm e p. Le fils reenu es de ype AWG 6, de diamère Dcu,9 mm e de secion de cuivre scu,307 mm². Avec une densié de couran 5A/mm, la secion de cuivre es de 0,0 mm : il faudra alors Np 0,0,307 7,66 fils en parallèle. Par soucis de sécurié, on prend Np 0 fils en parallèle, soi une secion de cuivre SC Np s cu 0, 307 3,07 mm. La densié de couran vau alors 3,83 A/mm, On rempli complèemen la bobine avec un coefficien de bobinage K B, 5, soi une surface uile WA S S 44 mm. Le nombre de spire vau alors N 9 spires. KB SC Avec une longueur moyenne de spire de 06 mm, il fau préparer 0 fils d une longueur LC,04 m. La résisance équivalene vau eff P R 8,7 W. C C LC RC 00 C 3,467 m e les peres joules dans le cuivre s C Les peres fer son du même ordre de grandeur Pfer 6, W, à 5 khz, 00 C e 00 m. 8

29 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/ Dimensionnemen de l inducance Calcul de l enrefer e L enrefer es réglé pour évier la sauraion du circui magnéique. La condiion s écri max n spire max L max N Bmax Ae avec L N AL e Bmax Bc 330 m. e e Le Le N A Après simplificaion, on rouve : e L max,8045 mm. On choisi e mm, e Ae Bc correspondan à une double épaisseur d époxy FR4 sans cuivre (enrefer amagnéique haue empéraure) Calculs de l inducance e = mm N = 9 spires La valeur de l inducance es L N A L e e Le 38 H, avec e mm e N = 9 spires. L ondulaion maximale du couran vau alors 7,9 A, soi Le couran maximum dans l inducance vau s L max 54 A e Bmax 5,8%. 9 m Calculs de l inducance e = mm N = 9 spires La valeur de l inducance es L N A L e Le e 74,5 H, avec e mm e N = 9 spires. L ondulaion maximale du couran vau alors 4 A, soi Le couran maximum dans l inducance vau s L max 5 A e Bmax Calculs de l inducance e = mm N = 5 spires La valeur de l inducance es L N A L e e Le 8 %. 554 m. 74,5 H, avec e mm e N = 5 spires. L ondulaion maximale du couran vau alors,3 A, soi Le couran maximum dans l inducance vau s L max 5 A e Bmax 4,6 %. 78 m. 9

30 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC Mesure de l inducance N Figure 3.4. L inducance N, ED 59, e= mm, N (karing\ \dsc00069b.jpg) 8 spires. Figure 3.5. Couran e ension de l inducance (karing\.pcx). ension d enrée : E = 4 V ension inducance V Lmax = +4 V Rappor cyclique = 50 % pendan = 7,9 s Couran d enrée e =,5 A Variaion du couran L =,3 A Couran de sorie s = 5 A nducance VL L = 35 H Circui ED59 Maériaux 3C90 Enrefer e = mm (FR4) N = 8 spires 0 x AWG9 ( mm) e = 950 Ae = 368 mm² Le = 39 mm L 7 N A L e Le e L 67 H 30

31 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/ Mesure de l inducance N Figure 3.6. L inducance N, ED 59, e= mm, N = 5 spires. (karing\ \dsc00069b.jpg) Figure 3.7. Couran e ension de l inducance (karing\ \ek00005.pcx). ension d enrée : E = 4 V ension inducance V Lmax = +8,5 V Rappor cyclique = 6 % pendan = 7,6 s Couran d enrée e =??? A Variaion du couran L =,84 A Couran de sorie s = 5,46 A nducance VL L 30 H Circui ED59 Maériaux 3C90 Enrefer e = mm (FR4) N = 5 spires 0 x AWG9 ( mm) e = 950 Ae = 368 mm² Le = 39 mm L 7 N A L L e Le e 9 H 3

32 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC Eude des ransisors Choix des ransisors L applicaion es du ype «basse ension» e «for couran», donc les ransisors MOSFE s imposen grâce à leurs faibles chues de ension à l éa passan ( R DSON qq m ). Leurs performances en commuaions les renden compaible avec une fréquence de découpage Fd = 0 khz. La ension maximale aux bornes des ransisors vau V max = + = 4V. Avec un coefficien de sécurié en ension de, le calibre en ension vau alors 48V. Pour l applicaion finale V max = + = 50V e un calibre en ension de 00V. Ce calibre correspond a un calibre «normalisé» des ransisors MOSFE: il sera donc adopé. Le couran maximal dans les inerrupeurs vau 54 A. K max Le plus «gros» calibre en couran des ransisors MOSFE disponible chez RADOSPARES e le moins chers es le MOSFE HF75639P3 de SL, O0, 56A, 00V, 0.05 à 5,5 H (4,9 F C). n coefficien de sécurié en couran de se radui alors par une simple mise en parallèle de ransisors pour K e ransisors pour K. Le couran maximal dans les ransisors vau alors L max L max max 7 A emps de commuaion des ransisors Choix des résisances de grille Choix des diodes L applicaion es du ype «basse ension» e «for couran», donc les diodes s imposen grâce a leurs faibles chues de ension à l éa passan ( V F 400 mv ). Leurs performances en commuaions les renden compaible avec une fréquence de découpage Fd = 0 khz. ou comme pour le ransisor e avec un coefficien de sécurié en ension de, le calibre en ension pour l applicaion finale es de 00V. Ce calibre es un calibre «normalisé» des diodes SCHOKY. Le couran moyen maximal dans les inerrupeurs (diodes de roue libre) vau K moy s 50 A. Le plus «gros» calibre en couran d une diode SCHOKY en boîier O0 disponible chez RADOSPARES es la diode 43CQ00 de R, 40 A, 00 V, 0.67 V à 4,09 H (3,09 F C). n coefficien de sécurié en couran de se radui alors par une simple mise en parallèle de diodes pour K e diodes pour K. Le couran moyen maximal dans une diode de roue libre vau alors s F AV 5 A. 3

33 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/ Calculs des peres dans les semi-conduceurs Choix du dissipaeur Courans dans ' - s > 0 Courans dans D' - s < Courans dans D' - s > 0 Courans dans ' - s < Peres saiques dans ' - s > 0 40 Peres saiques dans D' - s < Peres saiques dans D' - s > Peres saiques - s > Peres saiques dans ' - s < Peres saiques - s <

34 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC Choix du condensaeur C e Le couran d enrée es décomposable en une composane coninue DC (sa valeur moyenne) e une composane alernaive i AC (). Si la condensaeur «foncionne» bien (il joue bien son rôle de filre), le couran dans le condensaeur es égale à l opposé de la composane alernaive du couran d enrée du hacheur : i i Ce AC. Avec l hypohèse d un couran recangulaire, le couran dans le condensaeur va produire une variaion de ension linéaire par morceaux (figure 3.). 0 ; i ; i e, donc ve 0, donc ve Vc Vc min avec c s s s e c s max s Ce s Ce 0 (3.4) i s s 0 Vc max Vc min c+ c- Fig. 3.. Couran e ension du condensaeur d enrée (dessins\h_serie3.drw) L ondulaion de la ension aux bornes du condensaeur vau alors : avec s s Vc Vcmax Vcmin (3.5) Ce Ce F Vc Vc Vc s 4 Ce F max. C es la relaion duale de l ondulaion du couran dans l inducance!!! Pour l applicaion numérique suivane, on prend F = 0 khz, = 60 V, s = 50 A e = 0,5. ableau 3.5. Calculs du condensaeur C e en foncion de l ondulaion. d/ en % % % 5% 0% 0% 50% d en V 0,6, 3,0 6,0,0 30,0 Ce en F

35 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/ La secion élévaeur de ension Pour alimener correcemen ce moeur à parir d une baerie de 4V, il fau un premier converisseur élévaeur de ension : le monage BOOS (figure 3.8). Ce monage es réversible en puissance, afin d économiser e de récupérer l énergie élecrique lors des phases de freinages. E Baerie Le Ce ie K K Cs Figure 3.8. Hacheur élévaeur réversible en couran de ype BOOS (dessins\hq-.drw). La ension de la baerie E es filrée par le condensaeur Ce. L énergie emmagasinée dans l inducance Le ser à charger le condensaeur de sorie Cs à la ension > E. Le réglage de la ension de sorie es effecué par la commande des inerrupeurs K e K. Dans nore cas E = 4 V (deux accumulaeurs de V) e la ension = 60 V. Les inerrupeurs K e K son de ype MOSFE e présenen de faible peres en commuaion. 35

36 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC 3.4. Choix des ransisors 3.4. Choix des diodes Choix de l inducance Le Choix du condensaeur Ce Choix du condensaeur Cs 36

37 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/005 Chapire 4 - La régulaion des converisseurs d énergie 4. Présenaion de la régulaion du couran dans le moeur L objecif ici es la régulaion du couran dans le moeur. Grâce au hacheur abaisseur, on obien un conrôle de la ension moyenne aux bornes du moeur v V, avec le rappor cyclique. L organe de commande es donc de rappor cyclique, produi par le bloc ML, qui compare une ension riangulaire à la fréquence de découpage F 0 khz e une ension de commande V. n capeur de couran fourni une ension image du couran dans le moeur. V ML Hacheur Moeur Capeur V mes Figure 4.. Synopique de la régulaion du couran du moeur (dessins\kar.drw). 4. La mesure du couran moeur 4.. Choix du capeur La plage iniiale de variaion du couran dans le moeur éai de ±500 A. l exise deux possibiliés pour mesurer le couran : ) l uilisaion d un shun de faible valeur en série avec le moeur. Afin de limier la puissance dissipée dans le shun, il faudra prendre une résisance rès faible. Avec P r 0 W e P 500 A, r 40. Cee résisance devra êre sable en foncion de la empéraure. La ension aux bornes de la résisance sera donc rès faible u 0 mv e nécessie une amplificaion. ) l uilisaion d un capeur à effe hall perme de simplifier la mesure, dans dissipaion de puissance. La sociéé LEM fabrique des capeurs for couran, économique e facile à uiliser. Le choix c es donc poré sur le capeur LEM HAS 00-S, de couran efficace (en sinusoïdal) eff Pn 00 A e de couran crêe P 600 A. l es alimené en de ±5 V, avec une consommaion de ±5 ma. Sa bande passane es du DC à 50 khz. La ension de sorie es de ±4 V ±40 mv pour le couran nominal Pn 00 A, à 5 C e RL 0 k. l es disponible chez RADOSPARES au prix de H (73,85 Francs), code commande Version 50A Pour la version 50 A, 5 spires son faies dans la fenêre du capeur afin qu il mesure calibre vau alors : 00 A K mes Vmes 4V 0,V / A ou 5 moeur 00A 4V 0A/ V 5 5 moeur. Le (4.) 37

38 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC Figure 4.. Vue du capeur HAS 00-S avec 5 spires (images-maquee\has00-.jpg). Figure 4.3. Mesure du couran moeur avec le capeur HAS 00-S (ekronix\.pcx). 38

39 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/ Modélisaion du hacheur abaisseur e du moeur 4.3. Modèle «grands signaux» du moeur Le modèle moyen du hacheur de ype BCK es donné par la liéraure [6][7] e vau : i p E R Lp i E H p (4.) p R Lp R Lp La modélisaion des équaions de foncionnemen du moeur e de l équaion mécanique perme d éablir le schéma bloc de la figure 4.4 qui sera uilisé pour la simulaion de la régulaion. E K E R+Lp K Jp f Figure 4.4. Modélisaion du moeur e de la charge mécanique (dessins\kar.drw). La able suivane donne les valeurs pour l applicaion numérique e la simulaion. ableau 4.. Valeurs des paramères du moeur. Paramère R L K 0 f J Valeur 4 V 40 m 40 H 0,3 S 0,77 Nm à définir 0,565 kg m Référence Modèle «peis signaux» auour d un poin de foncionnemen Les peies variaions auour d un poin de foncionnemen s écriven [7] : 0 i i0 i avec se C e se E C (4.3) La relaion sur le couran d indui s écri alors : R Lp i E 0 H p R i0 i p p E R e p avec L e (4.4) R 39

40 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC 4.4 Modélisaion du généraeur ML Le généraeur ML es une comparaeur de signaux qui compare une rampe riangulaire de fréquence F 0 khz, d ampliude 0V, avec une ension de consigne V. Le ableau suivan donne les valeurs pariculières du rappor cyclique en foncion de la ension de commande V. l fau noer la sauraion inrinsèque du généraeur ML pour des ensions inférieure à 0V e supérieure à +0V. ableau 4.. Valeurs du rappor cyclique en foncion de V. V -5V -0V -5V 0 +5V +0V +5V 0 0 5% 50% 75% 00% 00% Le gain du généraeur ML vau donc : 0 K ML 0,05 (4.5) V Calculs du correceur de la boucle de couran 4.5. Présenaion de la srucure du correceur n correceur agi sur la ension V afin que la ension V mes (e donc le couran dans le moeur) «suive» parfaiemen la ension de consigne V mes. Le correceur pourra êre du ype : - P, avec un simple gain «Proporionnel» ; - P, avec en plus une acion «négraion» qui annule l erreur saique ; - PD, avec en plus une acion «Dérivaion» qui accélère le sysème e augmene sa sabilié. V cons + - Correceur V HBO V mes V mes Figure 4.5. Modélisaion du moeur e de la charge mécanique (dessins\kar.drw) Foncion de ransfer en boucle ouvere On appelle foncion de ransfer en boucle ouvere HBO p Vmes Vcons K e p avec K HBO KML p R Vmes Vcons Kmes p p donnée par : C es une foncion de ransfer du premier ordre que l on idenifie à parir de la réponse à un échelon de la ension V, pour une poin de foncionnemen donné. K Le gain saique ML Kmes V K mes es mesuré à parir du rappor enre ampliude de la R Vcons variaion V mes de la ension V mes e de l ampliude de la variaion V cons de la ension V cons. (4.6) 40

41 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/005 La consane de emps e es mesurée à parir de la réponse de V mes à un échelon V cons par les méhodes classiques des 63%, de la angene à l origine ou du emps de monée 0%-90%. Figure 4.6. Réponse à un échelon de consigne V en boucle ouvere (\.pcx). On rouve ici K 3 i ms (4.7) Correceur e foncion de ransfer en boucle fermée héorique Afin d avoir une erreur saique nulle, le correceur P es reenu. Le sysème éan «rapide» e sable (sysème du premier ordre), l acion Dérivée n es pas uile ici. La foncion de ransfer du correceur P vau : HP p V p p KP i p KP (4.8) i p i p avec K P le gain proporionnel e i la consane de emps d inégraion. La foncion en boucle ouvere i p K du sysème corrigé vau alors HP H BO KP. On réalise un choix du correceur i p e p par «compensaion du pôle dominan» (ici e ) e donc : i e ms (4.9) La foncion en boucle ouvere se simplifie sysème corrigé vau alors : HP H BO KP i K. La foncion en boucle fermée du p 4

42 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC HBF HP H BO HP H BO KP i K p KP i K p i KP K p (4.0) qui es la foncion de ransfer d un sysème du premier ordre de gain uniaire e de consane de emps i BF. Le sysème ne pouvan êre plus rapide que la charge de l inducance (consane de KP K emps e ), on aura BF i e donc : R K P /3 (4.) K K K ML mes Réalisaion du correceur La figure suivane donne le schéma uilisé pour la réalisaion de l ensemble sousraceur e correceur. C R C nf CK06 R3 CONSGNE MESRE R5 9k RC04 R8 00k RC04 R9 0k RC k RC04-5V V A L08 R6 0k RC04 GND 470 nf CK07L 6 5-5V V 0k RC04 B 7 L08 ALPHA GND Figure 4.7. Schéma du correceur P e du sousraceur (orcad\iu3\mli-pi.sch). Le circui amplificaeur opéraionnel B (/ du L08) réalise la foncion de ransfer R3 V Zeq Cp R3 H P avec Zeq ZC ZC // R3, soi : R6 Cp R3 Cp R3 C p Cp H V R3 P R6 R3 C p R3 C p (4.) de consane de emps d inégraion i R3 C e de gain max i si C C. R3 C i R3 K P sur la plage de fréquence de 0 à R6 Le circui amplificaeur opéraionnel A (/ du L08) réalise la foncion de ransfer V cons Vmes e compense ainsi le signe négaif de la foncion de ransfer du correceur P. 4

43 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/ Réponse expérimenale de la boucle fermée On rouve ici Figure 4.8. Réponse à un échelon de consigne V cons en boucle fermée (\.pcx). K BF BF ms (4.3) 43

44 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC Chapire 5 - Bibliographie [] D. EYMARD, Le kar élecrique : une applicaion pédagogique, Revue echnologie, N 0, mai-juin 00, pp [] M. CHAVES, L. PERRO, A. ROQE, D. PRAA, J. MAA, P. VERDELHA, J. ESEVES, Conrol of an Elecrical Kar Wih wo ndependen Moors, EPE Proceedings, Sepember 999. [3]. BAGRN, L. LEPAGE, Proje : le KAR, présenaion du proje, novembre 00. [4] L. LEPAGE,. BAGRN, Proje : le KAR Commande d'un moeur à couran coninu 5V-50W à parir d'une baerie de V, proje GE ours, avril 003. [5]. LEQE, Calculs des inducances e des ransformaeurs, cours d'elecronique de Puissance, sepembre 003. [6] J.-P. FERREX, F. FORES, Alimenaions à découpage - Converisseurs à résonance, 3e édiion revue e augmenée, 999. [7] M. CORREVON, SYSEMES ELECRONQES - Chapire - Modélisaion DC e AC des alimenaions à découpage, E-VD, HES-SO, hp://iese.eivd.ch/enseignemen/cours/mcn/sys%e8mes%0%e9lecroniques/chap. pdf, février

45 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/005 Chapire 6 - Annexes Sommaire des annexes : Eude héorique du hacheur BCK réversible en couran Calculs des courans efficaces 45

46 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC 6. Eude héorique du hacheur BCK réversible en couran 6.. Cas de l accéléraion <i> =s > 0 Pendan la phase d accéléraion, le couran es posiif dans le moeur. La valeur moyenne de la ension de sorie du hacheur v() éan oujours posiive, la puissance ransmise au moeur es posiive (du hacheur vers le moeur). La fem E du moeur passe de 0V (arrê) à 48V (pour une viesse de 3300 r/min environ), avec une consane de emps «grande» (consane de emps mécanique de l ordre de la seconde) devan la consane de emps élecrique e devan la période de découpage. Ainsi, pour l éude du hacheur sur une période de découpage, nous ferons l hypohèse que la fem E es consane. K' C'e i v K' MCC Source de ension Source de couran Figure 6.. Accéléraion s > 0 : foncionnemen en hacheur BCK (dessins\hacheur6.drw). L'inerrupeur K es fermé pendan la fracion de la période de découpage (e donc K es ouver). La source d'enrée fourni l'énergie au moeur au ravers de l'inducance : c es la phase acive. Lors du blocage du ransisor, la diode de l inerrupeur K assure la coninuié du couran dans l'inducance. L'énergie emmagasinée dans cee inducance es alors déchargée dans le moeur : c es la phase de roue libre. Les formes d'ondes en conducion coninue son représenée à la figure 6.3. La ension de sorie es donnée par la relaion suivane : v pour 0 0 pour v E (6.4) Par définiion, 0, ce qui indui que le monage es abaisseur de ension (dévoleur) Conraines sur le ransisor de K Lmax Lmin i v +Ve V M moy max max s e i moy! s F Les peres saiques dans un ransisor MOSFE valen : P 0 R DSon DS ( RMS). Fig. 6.. Couran e ension du ransisor (dessins\h_serie.drw). Les peres saiques dans un ransisor bipolaire valen : P 0 RD C ( RMS) VCEsa C( AV ) eff s s (6.5) 3 46

47 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/005 v() + i D Lmax s Lmin i L + i v 0 Fig Formes d'ondes du hacheur Cas s > 0 (dessins\hq-6a.drw) Conraines sur la diode de K i D Lmax Lmin v D V D max Dmoy D inv max s F ( AV ) V FRM DRM i F s Les peres saiques dans la diode valen : 0 RD F ( RMS) VD0 F( AV ) P -Ve Fig Couran e ension de la diode (dessins\h_serie.drw). Deff s s (6.6) 3 47

48 hierry LEQE Février 005 [DV407] Fichier : PROJE-KARNG3H.DOC 6.. Cas du freinage <i> =s < 0 Pendan la phase de freinage, le couran es négaif dans le moeur. La valeur moyenne de la ension de sorie du hacheur v() éan oujours posiive, la puissance ransmise au moeur es négaive (du moeur vers le hacheur). La fem E du moeur passe de 48V (viesse max.) à 0V (arrê), avec la même consane de emps mécanique. Nous ferons l hypohèse que la fem E es consane sur une période de découpage. K' C'e i v K' MCC Source de ension Source de couran Figure 6.. Freinage s <0 : foncionnemen en hacheur BOOS (dessins\hacheur6.drw). L'inerrupeur K es fermé pendan la fracion de la période de découpage (e donc K es ouver). L'énergie au moeur es emmagasinée dans l'inducance : c es la phase de roue libre. Lors du blocage du ransisor, la diode de l inerrupeur K assure la coninuié du couran dans l'inducance. L'énergie emmagasinée dans cee inducance es alors déchargée dans la source d enrée : c es la phase acive de récupéraion de l énergie. Les formes d'ondes en conducion coninue son représenée à la figure 6.6. La ension de sorie es donnée par la relaion suivane : v pour 0 0 pour v L Par définiion, 0, ce qui indui que le monage es abaisseur de ension > E Conraines sur le ransisor de K E (6.7) - Lmax - Lmin i v + 0 Fig Couran e ension du ransisor (dessins\h_serie.drw). V M moy max max s e s moy! F Les peres saiques dans un ransisor MOSFE valen : P 0 R DSon DS ( RMS). Les peres saiques dans un ransisor bipolaire valen : P 0 RD C ( RMS) VCEsa C( AV ) eff s s avec s 0 (6.8) 3 48

49 Commande d'un moeur pour un véhicule élecrique GE 003/004/005 v() + i D Lmax s Lmin + v i L i 0 Fig Formes d'ondes du hacheur Cas s < 0 (dessins\hq-6b.drw) Conraines sur la diode de K i D - Lmax - Lmin v D 0 V D max Dmoy D inv max F ( AV ) V FRM DRM s F s Les peres saiques dans la diode valen : 0 RD F ( RMS) VD0 F( AV ) P - Fig Couran e ension de la diode (dessins\hq-6b.drw). Deff s s avec s 0 (6.9) 3 49

Réglage valeur moyenne

Réglage valeur moyenne P Cours : l insrumenaion élecrique A- Le généraeur de basses fréquences ou G.B.F - Présenaion uilisé : Réglage fréquence Réglage ampliude Réglage valeur moyenne Sweep : Possibilié de créer un signal de

Plus en détail

Distribution de l énergie

Distribution de l énergie Disribuion de l énergie S si Cours 1. La foncion «DISTRIBUER» L énergie fournie par l alimenaion, qu elle soi élecrique ou pneumaique, doi êre disribuée aux acionneurs du sysème. Cee disribuion d énergie

Plus en détail

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC Physique - 6 ème année - Ecole Européenne Elecricié n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC I) Convenion d'algébrisaion des grandeurs élecriques : 1) Inensié e ension : L inensié i du couran élecrique e la ension

Plus en détail

Carte d'acquisition Dossier ressource

Carte d'acquisition Dossier ressource Care d'acquisiion BTS Sysèmes Phooniques TP AMOS Care USB 6009 BTS SP1 Page 1 sur 9 Care d'acquisiion BTS Sysèmes Phooniques 1. Présenaion 1.1 inroducion Une care d'acquisiion es un accessoire uilisé dans

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2003-2004 Devoir n 5 CONVERSION DE PUISSANCE Parie I EUDE D UN CAPEUR DE POSIION ANGULAIRE A / ÉUDE D'UN CIRCUI MAGNÉIQUE Considérons le disposiif schémaisé sur la figure, composé de deux bobines

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3.2 Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3. Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

1 Le hacheur série. 30 mars 2005

1 Le hacheur série. 30 mars 2005 e hacheur série A. Campo 30 mars 2005 1 e hacheur série 1.1 Généraliés e hacheur es un disposiif permean d obenir une ension coninue de valeur moyenne réglable à parir d

Plus en détail

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =.

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =. Chapire.3.3 Conversion coninu alernaif 1 ) Principe 1.1) Généraliés C es un converisseur saique, qui perme des échanges d énergie enre une enrée coninue e une sorie alernaive. Symbole: Si la source coninue

Plus en détail

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures TEE Sciences e Technologies de l'indusrie e du Développemen Durable Dae Lycée Nicolas Apper OBJECTIFS Régulaion de la viesse d un rain TP 2 Séquence 2 Décoder un schéma élecrique Décoder un schéma bloc

Plus en détail

Voiture radio commandée servomoteur et trame PPM. Formation Systèmes d'information et numérique

Voiture radio commandée servomoteur et trame PPM. Formation Systèmes d'information et numérique 1 ère STI2D TD V1.0 Voiure radio commandée servomoeur e rame PPM. Formaion Sysèmes d'informaion e numérique Le servomoeur es un mécanisme qui réalise le déplacemen d un axe (pouvan êre relié à la direcion

Plus en détail

1 - Etude d'une alimentation à découpage

1 - Etude d'une alimentation à découpage 1 - Eude d'une alimenaion à découpage BTS ELECTROTECHNIQUE - Session 1997 - PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures Coefficien : 3 Cee éude compore rois paries, liées enre elles, mais pouvan êre raiées indépendammen

Plus en détail

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol CH V Mouvemens I) Mouvemens e référeniel : Pour éudier un mouvemen, il fau définir : - le mobile (obje qui es en mouvemen) - le référeniel (sysème par rappor auquel le mobile se déplace) 1) Siuaion : Deux

Plus en détail

Redressement commandé

Redressement commandé Redressemen commandé Exercice 1 On donne ci-dessous le chronogramme de la ension aux bornes de la charge u C.( 1 V / div ) La fréquence du signal u issue du ransformaeur es de 5 Hz. De plus, on donne E

Plus en détail

TRAITEMENT DU SIGNAL

TRAITEMENT DU SIGNAL Spé y -4 Devoir n TAITMNT D SIGNAL Parie I OMPOTMNT DYNAMIQ D N LAM D QATZ On considère une lame de quarz, cylindrique, de secion S consane, d axe Ox (de veceur uniaire r u X ), don les deux faces e en

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Session 2014 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE E3 Sciences Physiques U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficien : 2,5 Maériel auorisé : - Toues les calcularices

Plus en détail

MODULATION D'ÉNERGIE, VARIATION DE VITESSE I/ INTRODUCTION, DÉFINITIONS

MODULATION D'ÉNERGIE, VARIATION DE VITESSE I/ INTRODUCTION, DÉFINITIONS Piloage, conrôle e comporemen des sysèmes - n 8 Page 1 MODULAION D'ÉNRGI, VARIAION D VISS I/ INRODUCION, DÉFINIIONS Cerains sysèmes nécessien, en exploiaion, une variaion de puissance. Celle-ci peu êre

Plus en détail

EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE

EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE Temps impari = 1 heure ; Tous documens auorisés excepé la copie du voisin(e) Lire ou l énoncé avan de commencer. Le besoin en énergie élecrique à bord

Plus en détail

Commande d un moteur à courant continu

Commande d un moteur à courant continu Commande d un moeur à couran coninu 1. Généraliés Le hacheur es un disposiif classé dans la caégorie des converisseurs saiques d énergie coninu - coninu. l a pour rôle de ransférer l'énergie d'une source

Plus en détail

Hacheur série à transistor MOS

Hacheur série à transistor MOS Hacheur série à ransisor MOS Préliminaire : A : Choix du ransisor e de la diode de roue libre : Le cahier des charges précisai : Source d énergie : ension coninu 70 V - 10 A Fréquence de foncionnemen 20

Plus en détail

Amplification de puissance

Amplification de puissance Académie de Marinique Préparaion Agrégaion Sciences Physiques B. Ponalier Amplificaion de puissance Objecifs Comparer les différenes classes d amplificaion du poin de vue: du foncionnemen du rendemen Classe

Plus en détail

Lycée René Cassin. Chap 10 Chapitre 9 et 10 Chutes verticales et mouvements plans DM18 : Etude de mouvements plans - Correction.

Lycée René Cassin. Chap 10 Chapitre 9 et 10 Chutes verticales et mouvements plans DM18 : Etude de mouvements plans - Correction. Chap Chapire 9 e Chues vericales e mouvemens plans DM8 : Eude de mouvemens plans - Correcion Dae : Un cascadeur doi sauer avec sa voiure sur la errasse d un immeuble. Pour cela, il uilise un remplin disan

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 2015-2016 Devoir n 6 CNVERSIN DE PUISSANCE L obje de ce problème consise à éudier la producion d énergie élecrique à parir d une éolienne. Le disposiif pore alors le nom d «aérogénéraeur» e es consiué

Plus en détail

MACHINE À COMMANDE NUMÉRIQUE 3 AXES CORRIGÉ

MACHINE À COMMANDE NUMÉRIQUE 3 AXES CORRIGÉ BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialié génie élecronique Session 27 Éude des sysèmes echniques indusriels MACHINE À COMMANDE NUMÉRIQUE 3 AXES CORRIGÉ Parie élecronique I- Quesions

Plus en détail

au taux d intérêt court. Pour cette raison, on applique souvent des modèles explicites

au taux d intérêt court. Pour cette raison, on applique souvent des modèles explicites Chapire 5 Modèles d Inensié Les deux approches dans la modélisaion de risque de crédi approche srucurel e approche d inensié ne son pas compaibles : dans les modèles d inensié, l exisence de l inensié

Plus en détail

Ouvre portail. 1. Présentation du système

Ouvre portail. 1. Présentation du système Ouvre porail TD 1. Présenaion du sysème L ouvre-porail auomaisé éudié perme l ouverure e la fermeure d un porail chez les pariculiers de façon auomaique ou semiauomaique. L ouvre porail es ariculé sur

Plus en détail

LES ONDULEURS Convertisseurs DC/AC

LES ONDULEURS Convertisseurs DC/AC Chapire VI - Les onduleurs - LES ONDULEURS Converisseurs DC/AC I- Inroducion : L éude va porer sur les onduleurs : monophasés, de ension :Source d enrée (DC) = Source de Tension Source de sorie (AC) =

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire (pascal.masson@unice.fr) Ediion 212-213 École Polyechnique Universiaire de Nice Sophia-Anipolis Cycle Iniial Polyechnique 1645 roue des Lucioles, 641 BIOT Sommaire I. Hisorique II. III. IV. Caracérisiques

Plus en détail

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF Les quesions raiées devron êre soigneusemen numéroées e le documen-réponse fourni devra êre compléé selon les indicaions de l énoncé. Il es vivemen conseillé de

Plus en détail

Date : Communication technique. Démarrage rotorique

Date : Communication technique. Démarrage rotorique Dae : Communicaion echnique Page 103 Démarrage roorique 1. Problémaique (bis) La SPCC uilise des convoyeurs enre les différens poses inervenan dans le remplissage e le condiionnemen des flacons de parfums.

Plus en détail

PHYSIQUE APPLIQUÉE. Durée : 4 heures Coefficient 3

PHYSIQUE APPLIQUÉE. Durée : 4 heures Coefficient 3 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 4 heures Coefficien 3 Le problème éudie l enraînemen d un venilaeur conrôlan le irage d une chaudière de fore puissance équipan une usine de pâe à papier. La régulaion de empéraure

Plus en détail

Temporisation par bascules monostables

Temporisation par bascules monostables Temporisaion par bascules Monosables TSTI 00-0 Chrisian Loverde Temporisaion par bascules monosables Rappels :. Charge d un condensaeur à ension consane i R C Débu de la charge u C (0)= 0 V u C A la fin

Plus en détail

COMPARATEURS ANALOGIQUES

COMPARATEURS ANALOGIQUES I/ RAPPEL COMPARATEURS ANALOGIQUES Page 1 Signal logique e signal On di qu'un signal élecrique es logique lorsqu'il. analogique V On di qu'un signal es analogique lorsque son évoluion (en général en foncion

Plus en détail

Conditionnement du signal

Conditionnement du signal Lycée Technique Mohammedia Condiionnemen du signal 1 ère STE Unié ATC Professeur : MAHBAB 1STE CONDITIONNER UN SIGNAL L.T Mohammedia F.Cours n 12 La chaîne d'acquisiion Prof : MAHBAB Page 1 / 2 1. Inroducion

Plus en détail

Tension continue. stabilisée. II- Schémas fonctionnel et structurel d une alimentation stabilisée : Redressement Filtrage. Rp X34 X45 X56 X60.

Tension continue. stabilisée. II- Schémas fonctionnel et structurel d une alimentation stabilisée : Redressement Filtrage. Rp X34 X45 X56 X60. Leçon n 8 : LES FONCIONS ELECONIQUES I limenaion sabilisée : Une alimenaion sabilisée perme de ransformer la ension. disribuée par la SEG (,.. ) en une ension... ension alernaive deceur (220V, 50 Hz) Ordre

Plus en détail

C est lui qui va fixer la rapidité de la boucle vitesse. Nous invitons le lecteur à se reporter à la fig 13.

C est lui qui va fixer la rapidité de la boucle vitesse. Nous invitons le lecteur à se reporter à la fig 13. 1.3/ Régulaeur Proporionnel C es lui qui va fixer la rapidié de la boucle viesse. 1.3.1/ Schéma du régulaeur P Nous invions le leceur à se reporer à la fig 13. 1.3.2/ Foncionnemen Le monage perme l ajusage

Plus en détail

Diode, thyristor : le redressement

Diode, thyristor : le redressement PAIE 11 FONCIONS 47, hyrisor : le redressemen La conversion d énergie appelée redressemen perme d obenir un couran unidirecionnel à parir d un couran alernaif sinusoïdal ne diode peu assurer cee foncion

Plus en détail

Comat Contrôleur de Moteur CMC1

Comat Contrôleur de Moteur CMC1 Coma Conrôleur de Moeur CMC1 1 Propriéés Alimenaion DC 12 24 V Couran moeur 10 A en service permanen, 20 A à cour erme Rampes d accéléraion e décéléraion réglables Indicaion de sau e d erreur par DEL Ani-cour-circui

Plus en détail

Le Principe de PASCAL

Le Principe de PASCAL Hydraulique LES LOIS D HYDROSTATIQUE N 1/8 LA FORCE. On appelle FORCE oue acion qui end à modifier l éa d un corps. Elle s exprime en NEWTON (symbole N). La force es définie par son sens, son inensié,

Plus en détail

La diode, un composant non-linéaire

La diode, un composant non-linéaire La diode, un composan non-linéaire En première approximaion : un clape ani-reour Universié Anode Cahode Anode P N Cahode Méal Symbole Semiconduceur dopé P Srucure Semiconduceur dopé N Anode Cahode 1ère

Plus en détail

Équations différentielles du premier ordre

Équations différentielles du premier ordre Équaions différenielles du premier ordre Vous rouverez ici de brefs résumés e exemples sur les applicaions concrèes des équaions différenielles du premier ordre : variaion de empéraure désinégraion radioacive

Plus en détail

Les signaux. Page 1/11

Les signaux. Page 1/11 Les signaux numériques e analogiques... 2 Les ypes de signaux... 2 les signaux à variaion coninue ou signaux analogiques... 2 les signaux à variaion disconinue... 2 Représenaion des signaux... 3 en foncion

Plus en détail

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7 Leçon 15 Les formes des signaux élecriques Page 1/7 1. Les différenes formes de ension ou de couran élecriques 1.1 Signal unidirecionnel C es un signal qui circule oujours dans le même sens Couran unidirecionnel

Plus en détail

LES ALIMENTATIONS ELECTRIQUES SOMMAIRE. I) Généralités... 3. II) Les alimentations linéaires... 5 II.1) Schéma fonctionnel... 5

LES ALIMENTATIONS ELECTRIQUES SOMMAIRE. I) Généralités... 3. II) Les alimentations linéaires... 5 II.1) Schéma fonctionnel... 5 AMNAON CQ OMMA ) Généraliés... 3 ) es alimenaions linéaires... 5.1) chéma foncionnel... 5.2) ude de F1 : ransformaion ou abaissemen... 5.3) ude de F2 : edressemen.... 8.3.1) edressemen : Mono alernance....

Plus en détail

Devoir de synthèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : 1 ère Année

Devoir de synthèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : 1 ère Année Lycée Secondaire Cherarda Kairouan Devoir de synhèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : ère Année A.S :200/20 Durée : 2H Noe :./ 20 PATIE A : Les foncions logiques de base : (4 poins) Sysème : Anenne parabolique

Plus en détail

Réponse Temporelle d'un circuit RLC dégradé en régime quelconque : fonctions intégration et dérivation

Réponse Temporelle d'un circuit RLC dégradé en régime quelconque : fonctions intégration et dérivation INGOD Charloe MEYE Anne DAEAU Mayeul 22 GESSET omain éponse Temporelle d'un circui C dégradé en régime quelconque : foncions inégraion e dérivaion Philippe GUY 23-24 INGOD Charloe MEYE Anne DAEAU Mayeul

Plus en détail

SOMMAIRE. 1 ) RAPPEL D ELECTROMAGNETISME (INDUCTION ) page 2

SOMMAIRE. 1 ) RAPPEL D ELECTROMAGNETISME (INDUCTION ) page 2 Cours moeur pas à pas OMMAE ) APPEL D ELECTOMAGNETME (NDUCTON ) page ) PNCPE DU MOTEU PA A PA page 3. ) PNCPE DE COMMANDE page 3. ) DENTON DE TYPE DE EQUENCEMENT page 3.3 ) LE DEENT TYPE DE MOTEU page

Plus en détail

CHAP. 5 : LES CONDENSATEURS

CHAP. 5 : LES CONDENSATEURS CHAP. 5 : LES CONDENSATEURS I. Descripion e symboles Un condensaeur es un composan consiué par, appelés séparés sur oue l'éendue de leur surface par un milieu nommé. Le es de faible épaisseur e il s exprime

Plus en détail

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE -

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE - ENS de Cachan Concours d enrée en 3 ème année pour la préparaion à l agrégaion de Génie Elecrique Session 2001 SECONDE PARTIE - ELECTRONIUE - Ce problème se propose d éudier le foncionnemen de l élecronique

Plus en détail

KF.book Page 29 Vendredi, 1. août :21 12 Chapitre 1 Mécanique 1

KF.book Page 29 Vendredi, 1. août :21 12 Chapitre 1 Mécanique 1 Chapire Mécanique Exercice 0 0 Risque de collision au freinage. Une voiure roule à une viesse consane en ligne droie. Au emps = 0, le conduceur aperçoi un obsacle, mais il ne commence à freiner (avec une

Plus en détail

DEMARRAGE D UN MOTEUR ETOILE / TRIANGLE

DEMARRAGE D UN MOTEUR ETOILE / TRIANGLE DEMARRAGE ETOILE / TRIANGLE D UN MOTEUR Page 1 / 5 DEMARRAGE D UN MOTEUR ETOILE / TRIANGLE L appel de couran lors du démarrage d un moeur peu provoquer des chues de ension se raduisan par, le vacillemen

Plus en détail

Amplificateur de puissance EEA-PAM-5**-A-3* pour commandes hydrauliques à action proportionnelle Table des matières

Amplificateur de puissance EEA-PAM-5**-A-3* pour commandes hydrauliques à action proportionnelle Table des matières Vickers Accessoires Amplificaeur de puissance EEA-PAM-5**-A-3* pour commandes hydrauliques à acion proporionnelle Table des maières Ce caalogue pore sur les amplificaeurs suivans Amplificaeur de puissance

Plus en détail

Chapitre 8 : Onduleur autonome de tension

Chapitre 8 : Onduleur autonome de tension Terminale GT hapire 8 : Onduleur auonome de ension I / préambule : inerrupeurs en élecronique de puissance 1. diode à joncion 2. ransisor bipolaire II / principes des onduleurs auonomes 1. définiion 2.

Plus en détail

Electro-aimant rotatif DC G DA

Electro-aimant rotatif DC G DA SPÉCIALISTE POUR APPAREILLAGES ELECTROMAGNETIQUES La Qualié depuis 1912 Elecro-aiman roaif DC 6 Groupe de produis G DA Selon DIN VDE 0580 Courbe caracérisique du couple ascendane (pour des faceurs de marche

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECRICIE Analyse des signaux e des circuis élecriques Michel Piou Chapire 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Ediion //24 able des maières POURQUOI E COMMEN?... 2 INERE DE LA NOION DE VALEUR MOYENNE....2

Plus en détail

PTSI PT AUTOMATIQUE. Constituants des systèmes

PTSI PT AUTOMATIQUE. Constituants des systèmes PTSI PT AUTOMATIQUE des sysèmes Table des maières 1 LA CHAINE FONCTIONNELLE 1 1.1 STRUCTURE FONCTIONNELLE... 1 1.2 CHAINE D ENERGIE... 1 1.3 CHAINE D INFORMATION... 2 2 LES ACTIONNEURS 3 2.1 LES VERINS

Plus en détail

MOUVEMENT UNIFORME ET UNIFORMEMENT VARIE

MOUVEMENT UNIFORME ET UNIFORMEMENT VARIE TERMINALE S.T.I. MOUVEMENT UNIFORME ET / hp://perso.orange.fr/herve.jardin-nicolas/ MOUVEMENT UNIFORME ET mv uniforme e uniformemen I. Domaine d applicaion de ce cours Ce chapire sera relaif d une par

Plus en détail

TD N 5 : Systèmes linéaires Les outils mathématiques

TD N 5 : Systèmes linéaires Les outils mathématiques Sysèmes Elecronique DUT APP 06 / 07 TD N 5 : Sysèmes linéaires Les ouils mahémaiques Chap. : Inroducion aux SA S.POUJOULY @poujouly hp://poujouly.ne Elémens de correcion Exercice n 3 : Modélisaion d'un

Plus en détail

Corrigé des exercices de l examen du 23 janvier 2007 (Les N de page font référence au livre «Physique» de E. Hecht)

Corrigé des exercices de l examen du 23 janvier 2007 (Les N de page font référence au livre «Physique» de E. Hecht) Corrigé des exercices de l examen du 3 janvier 7 (Les N de page fon référence au livre «Physique» de E. Hech) Q1. Deux charges poncuelles de +5 µc e +1 µc se rouven sur l axe des x aux poins des coordonnées

Plus en détail

CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS

CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS LES MONTAGES REDRESSEURS COMMANDÉS Suppor de Élecronique de puissance - 25 - I.S.E.T de Bizere 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS 1-INTRODUCTION

Plus en détail

Thyristors passants. V T1 = V T3 - V s3 + V s1 V s1 - V s3 =U 13 V T2 = V T3 - V s3 + V s2 V s2 - V s3 =U 23

Thyristors passants. V T1 = V T3 - V s3 + V s1 V s1 - V s3 =U 13 V T2 = V T3 - V s3 + V s2 V s2 - V s3 =U 23 Redressemen riphasé commandé Hypohèse : Couran consan dans la charge I c I. Commuaeurs parallèles simples à hyrisors : 1. commuaeur le plus posiif: P3 a. Schéma de principe Le monage redresseur P3 à hyrisors

Plus en détail

Temporisation et monostable Contrôleurs de rotation XSA-V

Temporisation et monostable Contrôleurs de rotation XSA-V Temporisaion e monosable Conrôleurs de roaion XSA-V Manuel didacique Version Française TE Sommaire Chapire Page Temporisaion - Lecure des hisogrammes 3. Définiion 3.2 Bu 3.3 Principe de foncionnemen 3.3.

Plus en détail

Chapitre V : Torsion simple.

Chapitre V : Torsion simple. Torsion simple. Cours RD / A.U : 2012-2013 Chapire V : Torsion simple. Objecifs Pré-requis Elémens de conenu Déerminer la répariion des conraines dans une secion de poure solliciée à la orsion. Vérifier

Plus en détail

CHAPITRE 4 LA VAR MONTE CARLO... 2

CHAPITRE 4 LA VAR MONTE CARLO... 2 CHAPITRE 4 LA VAR MONTE CARLO... I. PRINCIPE... A. Quel modèle uiliser?... B. Algorihme de simulaion... 3 II. EXEMPLE D APPLICATION... 4 A. Travail préliminaire... 4 B. Simulaion des rajecoires... 6 Algorihme...

Plus en détail

Cas du circuit RL. I. Un exemple d application d un circuit RL : un composant du système d alimentation en gazole d une Logan.

Cas du circuit RL. I. Un exemple d application d un circuit RL : un composant du système d alimentation en gazole d une Logan. Cas du circui I. Un exemple d applicaion d un circui : un composan du sysème d alimenaion en gazole d une ogan. xrai du suje IBAN 2006 a Dacia ogan, conçue par le consruceur français enaul es produie au

Plus en détail

Relais de mesure et de contrôle industriels Zelio Control 3

Relais de mesure et de contrôle industriels Zelio Control 3 Présenaion elais de mesure e de conrôle indusriels Zelio Conrol elais de conrôle de réseaux riphasés M T 0 M T Foncionnaliés Ces appareils son desinés à la surveillance des réseaux riphasés e à la proecion

Plus en détail

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF Chapire 4 LES APPEILS DE MESUE EN COUAN ALENAIF I- PAAMEES CAACEISIQUES D UN SIGNAL ALENAIF : Un signal alernaif es caracérisé par sa forme ( sinus, carré, den de scie, ), sa période ( fréquence ou pulsaion

Plus en détail

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES CAPTEURS - CHAINES DE MESURES Pierre BONNET Pierre Bonne Maser GSI - Capeurs Chaînes de Mesures 1 Plan du Cours Propriéés générales des capeurs Noion de mesure Noion de capeur: principes, classes, caracérisiques

Plus en détail

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I :

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I : Filière SM Module Physique lémen : lecricié Cours Prof..Tadili 2 ème Parie Chapire 2 ude des dipôles nergie élecrique e puissance. appel Considérons un dipôle d un circui parcouru par un couran d inensié

Plus en détail

REGIME TRANSITOIRE. 1 Introduction. 2 Propriétés fondamentales du condensateur

REGIME TRANSITOIRE. 1 Introduction. 2 Propriétés fondamentales du condensateur REGIME TRANSITOIRE Inroducion Lorsqu on ferme un circui pour le mere en foncion, les courans e les ensions meen un cerain emps à s éablir. C es le régime ransioire. Ce chapire fai l éude des composans

Plus en détail

Procédé thermocyclique de régulation de température

Procédé thermocyclique de régulation de température - 1 - Innovaion echnologique dans le domaine de la régulaion de empéraure, le procédé hermocyclique foncionne selon un principe unique en son genre qui n a rien en commun avec les régulaions par hermosa

Plus en détail

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 5 Flux de Capitaux Internationaux et Déséquilibres Mondiaux

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 5 Flux de Capitaux Internationaux et Déséquilibres Mondiaux ECO434, Ecole polyechnique, 2e année PC 5 Flux de Capiaux Inernaionaux e Déséquilibres Mondiaux Exercice 1 : Flux de capiaux dans le modèle de croissance néoclassique Le modèle es en emps coninu. On considère

Plus en détail

GENERATEURS DE HAUTE TENSION

GENERATEURS DE HAUTE TENSION ours de A. Tilmaine HAPITRE VII GENERATEURS DE HAUTE TENSION Les généraeurs de haue ension son uilisés dans : a) les laboraoires de recherche scienifique ; b) les laboraoires d essai, pour eser les équipemens

Plus en détail

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP "marche-arrêt" (2 sens de marche)

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP marche-arrêt (2 sens de marche) BS Mainenance Indusrielle Elecroechnique Eude d un mone charge Moeur asynchrone deux sens de roaion e 2 viesses enroulemens séparés Rappels emporisaions Présenaion es manuenions dans un grand magasin son

Plus en détail

Amplificateurs de puissance avec modules d adaptation CNC

Amplificateurs de puissance avec modules d adaptation CNC Vickers Accessoires Amplificaeurs de puissance avec modules d adapaion CNC EEA-PAM-5**-F, série Descripion générale Les cares normalisées EEA-PAM-5**-F- son des amplificaeurs de puissance à modules d adapaion

Plus en détail

CHAPITRE II Oscillations libres amorties : Systèmes à un degré de liberté

CHAPITRE II Oscillations libres amorties : Systèmes à un degré de liberté CHAPITRE II Oscillaions libres amories Sysème à un degré de liberé 011-01 CHAPITRE II Oscillaions libres amories : Sysèmes à un degré de liberé Inroducion : Le pendule élasique comme le pendule pesan,

Plus en détail

االمتحان انىطني انمىحد نهثكانىريا الدورج انعاديح 2009 عناصر اإلجاتح FC1. Moto compresseur FC2. Énergie électrique Ordres de commande Réglages

االمتحان انىطني انمىحد نهثكانىريا الدورج انعاديح 2009 عناصر اإلجاتح FC1. Moto compresseur FC2. Énergie électrique Ordres de commande Réglages C : NC44 االمتحان انىطني انمىحد نهثكانىريا الدورج انعاديح 29 عناصر اإلجاتح / انمعامم : 3 المادة : عهىو انمهندس مدج اإلنجاز : 3 شعثح انعهىو انرياضيح - ب- انشعة )ج( - انمسهك : Documen réponse DR a) Éablir

Plus en détail

~ = Les redresseurs se divisent en deux grands groupes : On classe les divers redresseurs en trois catégories : Les redresseurs semicommandés

~ = Les redresseurs se divisent en deux grands groupes : On classe les divers redresseurs en trois catégories : Les redresseurs semicommandés Le redressemen c'es la ransformaion de l'énergie élecrique alernaive du réseau en énergie coninue. Symbole : ~ = Les redresseurs se divisen en deux grands groupes : les redresseurs demi onde, à une alernance

Plus en détail

Série d exercices Bobine et dipôle RL

Série d exercices Bobine et dipôle RL xercice 1 : Série d exercices Bobine e dipôle R On réalise un circui élecrique comporan une bobine d inducance e de résisance r, un conduceur ohmique de résisance R, un généraeur de ension de f.é.m. e

Plus en détail

CAP C.C.F. Académie de BORDEAUX ÉTUDE DU MOUVEMENT D UN SOLIDE FICHE DESCRIPTIVE DU SUJET DESTINÉE AU PROFESSEUR

CAP C.C.F. Académie de BORDEAUX ÉTUDE DU MOUVEMENT D UN SOLIDE FICHE DESCRIPTIVE DU SUJET DESTINÉE AU PROFESSEUR Ce documen comprend : une fiche descripive du suje desinée au professeur. une siuaion d évaluaion desinée au candida. une grille d'évaluaion / noaion desinée au professeur. FICHE DESCRIPTIVE DU SUJET DESTINÉE

Plus en détail

Chapitre 4. Série de Fourier. 4.1 Série de Fourier

Chapitre 4. Série de Fourier. 4.1 Série de Fourier Chapire 4 Série de Fourier On a vu commen analyser des circuis don l enrée es une source sinusoïdale. Mais commen faire si la source n es pas sinusoïdale? Es-ce qu on peu quand même uiliser la foncion

Plus en détail

Proposé par MADAK Page 1/11

Proposé par MADAK Page 1/11 Chaîne d informaion ) rucure de la chaîne d informaion Maière d œuvre enrane AGIR Déches e peres Consignes de l opéraeur Maière d œuvre sorane Dans une chaîne foncionnelle, la chaîne d informaion perme:

Plus en détail

2. Repère de temps. Le système de référence est tout simplement l addition d un solide de référence et d un repère de temps.

2. Repère de temps. Le système de référence est tout simplement l addition d un solide de référence et d un repère de temps. Modélisaion des sysèmes mécaniques LA CINÉMATIQUE DU POINT Dae : Inroducion : La cinémaique es la parie de la mécanique qui éudie le mouvemen des corps, indépendammen des effors qui les produisen. Les

Plus en détail

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Universié de Savoie DEUG STPI Unié U32 Sysèmes linéaires - Auomaique CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Le sysème es mainenan mis en équaion, il es donc beaucoup plus

Plus en détail

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L.

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L. 14/1/6 Quesion : Commen régler correcemen le déclencheur élecronique STRE23SE? Réponse : Les déclencheurs élecroniques STRE23SE se monen indifféremmen sur les compacs NS 4 e NS 63 de ype N, H ou L. Le

Plus en détail

GRANDEURS PERIODIQUES

GRANDEURS PERIODIQUES GRANDEURS PERIODIQUES I. GRANDEURS VARIABLES 1. NOAIONS Nous représenons par une lere minuscule la valeur insananée d'une grandeur élecrique variable (inensié de couran i, ension u). La valeur maximale

Plus en détail

Installations électriques des bâtiments.

Installations électriques des bâtiments. TP 4 : Eude de la errasse (Minuerie) Objecifs : Insallaions élecriques des bâimens. Prendre connaissance du CCTP, des plans dexécuion. Prendre connaissance e simuler sous chemaplic le monage Minuerie.

Plus en détail

Unité 6 : La proportionnalité numérique 3 ème ESO

Unité 6 : La proportionnalité numérique 3 ème ESO UITÉ 6 : LA PROPORTIOALITÉ UMÉRIQUE POUR DÉBUTER Il fau rappeler - Définiion de grandeur : Une grandeur es une caracérisique qui es mesurée, e la valeur es exprimée par un nombre. Le concep de grandeur

Plus en détail

DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE

DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE UNIVERSITE DE TUNIS Faculé des sciences économiques e de gesion de Tunis MODELE DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE Ezzeddine MBAREK 2010 1 INTRODUCTION Le modèle que je propose

Plus en détail

Sciences de l Ingénieur. DS de Sciences de l Ingénieur, MPSI1, octobre 15. Corrigé sur le site :

Sciences de l Ingénieur. DS de Sciences de l Ingénieur, MPSI1, octobre 15. Corrigé sur le site : DS de, MPSI, ocobre 5 Durée : h Corrigé sur le sie : h://erso.numericable.fr/sarnaud/ Exercice.. Tracer la foncion e ( ( ). u( ) ( ). u( ) u( 4) e donner sa ransformée de Lalace.. Soi le sysème défini

Plus en détail

RESOLUTION D EQUATIONS DIFFERENTIELLES APPLICATION EN SCIENCES PHYSIQUES

RESOLUTION D EQUATIONS DIFFERENTIELLES APPLICATION EN SCIENCES PHYSIQUES RESOLUTION D EQUATIONS DIFFERENTIELLES APPLICATION EN SCIENCES PHYSIQUES Sommaire I- Equaions différenielles du premier ordre I-1- Résoluion des équaions du ype : a f () + f() = g() I-- Exemple de résoluion

Plus en détail

GESTION DE LA CABINE DU MONTE-CHARGE MC20

GESTION DE LA CABINE DU MONTE-CHARGE MC20 GESTION DE LA CABINE DU MONTE-CHARGE MC20 Dossier D Ce dossier conien les documens suivans : - Présenaion générale :... page D2. - Travail demandé :... pages D3 à D7. - Documens réponses :... pages D8

Plus en détail

2 Compléter un tableau de proportionnalité

2 Compléter un tableau de proportionnalité 1 Reconnaire un ableau de proporionnalié OJECTIF 1 DÉFINITION Il y a proporionnalié dans un ableau de nombres à deux lignes lorsque les nombres de la deuxième ligne s obiennen en muliplian ceux de la première

Plus en détail

. Lorsque V>Vd >>V T, la résistance dynamique peut être approximée par la formule: r d = V

. Lorsque V>Vd >>V T, la résistance dynamique peut être approximée par la formule: r d = V Universié Mohammed Khidher Biskra A.U.: 204/205 Faculé des sciences e de la echnologie nseignan: Bekhouche Khaled Maière: lecronique Fondamenale Chapire 3 : La Diode 3.. Définiion, symbole e caracérisique

Plus en détail

Elève Etude de PF3: Barrière InfraRouge RECEPTEUR 1 AUTOMATISME DE PORTAIL

Elève Etude de PF3: Barrière InfraRouge RECEPTEUR 1 AUTOMATISME DE PORTAIL Elève Eude de PF3: Barrière InfraRouge RECEPTEUR 1 Baccalauréa STI Génie Elecronique Thème de consrucion élecronique AUTOMATISME DE PORTAIL 7H LYCEE A.CAMUS Session 2011 SEQUENCE n 4 PRE-REQUIS Mesures

Plus en détail

ETUDE DE LA FONCTION ACQUERIR (CAPTEUR & CONDITIONNEUR DU SIGNAL)

ETUDE DE LA FONCTION ACQUERIR (CAPTEUR & CONDITIONNEUR DU SIGNAL) ETUDE DE LA FONCTION ACQUERIR (CAPTEUR & CONDITIONNEUR DU SIGNAL) ACQUISITION DE LA POSITION DU CYCLE La posiion du cycle es délivrée par un capeur à effe Hall linéaire déecan 3 posiions disinces de la

Plus en détail

ELECTRICITE : PNEUMATIQUE : RESSOURCES MEI

ELECTRICITE : PNEUMATIQUE : RESSOURCES MEI ELECTRICITE : PNEUATIUE : HYDRAULIUE : ECANIUE : RESSOURCES EI SA0/C Du 29/08/02 Le freinage des moeurs asynchrones Page : /8 Documens de références : Aucuns Définiions : Aucunes odificaions : Ind.: Dae

Plus en détail

Amplificateur opérationnel

Amplificateur opérationnel ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Maière : Science de l Ingénieur A.T.C Pr.MAHBAB Secion : Sciences e Technologies Élecriques

Plus en détail

I. Mesure de température et chaîne de transmission optique

I. Mesure de température et chaîne de transmission optique IRSCPA BTS INFORMATIQUE INDUSTRIELLE Session 1998 Epreuve de : Physique Appliquée Durée : 3 heures Coefficien :3 Les amplificaeurs opéraionnels son ous considérés comme idéaux. Un formulaire es fourni

Plus en détail

Redressement non commandé sur charge RLE en conduction continue

Redressement non commandé sur charge RLE en conduction continue Redressemen non commandé sur charge RL en conducion coninue SI 9- I. Conversion alernaif-coninu, exemples d applicaions liés à la racion Figure : Locomoive BB5 Réseau de disribuion Redresseur saique monophasé

Plus en détail