1 Questions sur le DM (3pts)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 Questions sur le DM (3pts)"

Transcription

1 Algo 21 Mar 2011 Licence ST-A / S5 Info Françoi Lemaire DS Algo 1 Queion ur le DM (3p) Polycopié de cour auorié Suje à rendre Indiquez vore numéro ur le uje Voici une oluion du DM, où ceraine ligne on éé maquée. Le répone aux queion doiven appuyer ur le nom de variable donnée dan la oluion. Le uje du DM e fourni à la fin du uje. e VEGETALES; e ANIMALES; e HUILES := VEGETALES union ANIMALES; e MOIS; param prix_acha_huile {MOIS, HUILES} >= 0; # euro / onne param prix_vene_nourriure >= 0; # euro / onne param max_vegeale_raffinable >= 0; # onne param max_animale_raffinable >= 0; # onne /* quanié d huile acheée par moi, e par ype d huile */ var qe_acheee {MOIS, HUILES} >= 0; # onne /* quanié de nourriure vendue par moi */ var qe_vendue {MOIS} >= 0; # onne /* recee oale pour le moi m */ var recee {m in MOIS} >= 0; /* dépene oale pour le moi m */ var depene {m in MOIS} >= 0; maximize... /* lie de conraine */... daa; e VEGETALES := VEG1 VEG2; e ANIMALES := ANI1 ANI2 ANI3; e MOIS := janvier fevrier mar avril mai juin; param prix_acha_huile : VEG1 VEG2 ANI1 ANI2 ANI3 := janvier fevrier mar avril mai juin ; param prix_vene_nourriure := 150; param max_vegeale_raffinable := 200; param max_animale_raffinable := 250; 1

2 Q 1. On uppoe ici qu il n y a pa de geion de ock. Donner le deux conraine permean de calculer le variable recee e depene. Vore répone devra êre compace, e uilier au mieux le variable inroduie dan la oluion. Q 2. On voudrai ajouer une conraine upplémenaire : pour chaque moi, la quanié oale d huile animale e végéale acheée doi êre upérieure où égale à min_huile, où min_huile e une conane (indépendane de moi) exprimée en onne, e don la valeur era fixée dan la parie daa. On uppoe ici qu il n y a pa de geion de ock, aini l huile acheée doi obligaoiremen êre raffinée. Donnez la nouvelle conraine à ajouer. On e poe mainenan la queion de avoir i l ajou de la conraine de la queion précédene a un effe ou pa ur la oluion opimale du problème iniial. Q 3. Donner, en juifian, une valeur numérique de min_huile pour laquelle on e ûr que la oluion opimale ne change pa. Q 4. Donner, en juifian, une valeur numérique de min_huile pour laquelle on e ûr qu il n y a pa de oluion. 2 Complexié (5p) Soi G = S, A un graphe oriené acyclique. On noe n = S e m = A. On uppoe le graphe repréené par de lie de ucceeur. Définiion 1 Un omme x S e appelé une racine de G i ou le aure omme de G on acceible à parir de lui. Q 5. Monrer en une phrae ou deux que G adme au plu une racine. Q 6. Donner un exemple de graphe G qui n adme pa de racine. Q 7. Propoer, en au plu une demi-page, un algorihme de complexié en emp, dan le pire de ca, en O(n+m), prenan en enrée un graphe oriené acyclique G e qui déermine i G adme une racine. Juifier en une phrae ou deux que l algorihme e correc. Indicaion : vou pourrez vou aider d un algorihme vu en cour qui foncionne pour le graphe acyclique uniquemen. Q 8. Juifier en une phrae ou deux que la complexié en emp, dan le pire de ca, e bien en O(n + m). Q 9. On uppoe mainenan que G e implemen un graphe oriené. Donner un exemple de graphe poédan deux racine. Q 10. Bonu. Propoez un algorihme de complexié en O(n + m) prenan en enrée un graphe oriené G e qui déermine i G adme une racine. Remarque : pour informaion, une oluion conie à parcourir le graphe depui chaque omme, en uilian une variane de parcour en largeur. 3 Exercice programmaion linéaire (5p) Un poionier dipoe d un grand ock d huîre e d ourin. Il prépare deux ype de panier pour le vendre à e clien : un panier A (4 ourin, 1 huîre), e un panier B (2 ourin, 3 huîre). Pour rendre ervice à on ami qui n a plu d huîre ni d ourin, le poionier accepe de revendre à un prix d ami de panier de ype A e B. C e évidemmen pour rendre ervice, car le poionier gagnerai 3 euro de plu il vendai un panier A direcemen à un clien, au lieu de le vendre à on ami. Pour un panier B, il gagnerai 2 euro de plu. Son ami déire au moin 00 ourin 50 huîre, e le poionier ne veu pa vendre plu d00 panier. Q 11. En nomman x le nombre de panier A e y le nombre de panier B, monrez que l on e ramène au programme linéaire PL1 uivan (z indique le manque à gagner, que le poionier veu minimier). Vou compléerez le parie manquane. 2

3 ... x +... y = z[min] PL x + y... Q 12. Vou devez répondre à cee queion ur la page quadrillée pag. Réoudre graphiquemen le problème, en faian apparaîre au moin deux droie d objecif ur vore dein. Vou merez obligaoiremen x en abcie e y en ordonnée. Q 13. Le programme linéaire PL1 e-il ou forme canonique? Si non, le mere ou forme canonique (avec minimiaion d objecif), e ce en n uilian que le variable x e y. Dan la uie, le programme linéaire mi ou forme canonique e noé PLC. Q 14. En une phrae, expliquez i oui ou non le programme linéaire PLC poe un problème de démarrage. Q 15. Ecrire le dual de PLC. Q 16. Réoudre le dual par l algorihme du ableau implicial (il n y a qu ou 3 iéraion). Q 17. Déduire du ableau implicial final du dual, la oluion opimale, e l objecif réalié à l opimum du primal. Q 18. Quelle e la valeur marginale de la conraine qui impoe que le nombre de panier e inférieur à 200? Quelle e la dimenion de cee valeur? Donnez-en une inerpréaion. 4 Flo maximal (7p) Une enreprie compore n employé (,,..., e n ). Ceux-ci on répari dan m corp de méier (,,..., c m ) e r caégorie ocio-profeionnelle (,,..., p r ). Un employé peu apparenir à pluieur corp de méier, mai un employé apparien à une e une eule caégorie ocio-profeionnelle. Lor d une élecion, chaque corp de méier doi déigner exacemen un employé (apparenan au corp de méier). De plu chaque caégorie ocio-profeionnelle j ne peu pa avoir plu de u[j] membre iégean (le ableau u e uppoé connu, chaque u[j] e un nombre enier). Di auremen, l élecion conie à rouver un enemble S d employé : l enemble S conien exacemen m employé pour chaque corp de méier c i, il doi exier un employé de S qui oi du corp de méier c i pour chaque caégorie ocio-profeionnelle p j, il doi y avoir dan S au plu u[j] employé de cee caégorie. Le bu de l exercice e de déerminer l enemble S en uilian l algorihme du flo maximal. Un exemple On raie le problème avec n = 5, m = 3 e r = 2, avec u[1] = 1 e u[2] = 2. On conrui un graphe oriené avec comme omme le c i, le e i, le p i plu une uper-ource e une uper-deinaion. On relie à chaque c i, chaque p i à, chaque c i aux employé du corp de méier c i, e chaque e i à a caégorie ocio-profeionnelle. On obien le graphe de la figur. Q 19. Suppoon que oue le capacié de arc on de enier poiif. Expliquer en une ou deux phrae pourquoi l algorihme de Ford-Fulkeron va calculer de flux à valeur enière. Q 20. Suppoon que chaque arc paran de ai une capacié d. On ne précie rien pour le capacié de aure arc. Aprè avoir appliqué l algorihme de Ford-Fulkeron, peu-il y avoir pluieur arc avec un flux d paran d un même omme c i? Juifier. Q 21. Expliquer commen, en aribuan la capacié 1 à la majorié de arc, on peu réoudre le problème du voe. Vou donnerez préciémen la valeur de chaque arc, quelle valeur le flo maximal doi avoir pour que le problème admee une oluion, e vou juifierez en une ou deux phrae commen le conraine du voe on aifaie grâce à vore choix de capacié. 3

4 Figur graphe oriené aocié à l exemple Q 22. De combien augmene le flo à chaque foi que l on raie une chaîne améliorane? Juifier. En déduire combien de chaîne améliorane au plu il fau raier pour rouver le flo maximal. Q 23. Appliquer l algorihme de Ford-Fulkeron en remplian le figure de la page 6. Appliquez bien le conigne demandée en hau de la page 6. Q 24. Quelle e la valeur du flo maximal? Faie clairemen apparaîre une coupe de capacié minimale. Q 25. Déduire du flo une oluion au problème du voe, en donnan le employé de l enemble S. Q 26. La oluion e-elle unique? Si oui, prouvez-le. Si non, donnez une aure oluion. L algorihme général Q 27. Donner une condiion néceaire d exience d une oluion au problème, qui relie m e le valeur u[i]. Q 28. On code le problème par la rucure de donnée uivane : n, m, r on de enier u e un ableau d enier cp[i] e un enier, déignan le numéro de caégorie ocio-profeionnelle de l employé e i. Sur l exemple précéden, cp[3] vau 1, car l employé a pour caégorie ocio-profeionnelle cdm[i] e une lie d enier déignan le corp de méier auquel l employé e i apparien. Sur l exemple précéden, cdm[3] e la lie [2,3], car l employé apparien aux corp de méier e. Donner une foncion conruian un graphe oriené valué (c-à-d avec le capacié), à parir de paramère n, m, r, u, cp, cdm. Ce graphe era l analogue du graphe de l exemple précéden, ur lequel on appliquera plu ard l algorihme de Ford-Fulkeron. Q 29. Quelle e la complexié en emp e en epace de vore foncion? Vou donnerez vore répone en foncion de n, m e r. On uppoe que le opéraion claique ur le graphe (créaion d un omme, créaion d une arèe,...) on un coû conan. Q 30. Aurai-on pu coder le problème par une aure rucure de donnée, afin d obenir une complexié inférieure à celle rouvée dan la queion précédene? Si oui, propoer une meilleure rucure de donnée (en uivan le modèle donné précédemmen) aini que la complexié en emp e epace aociée pour conruire le graphe. Q 31. Ecrire une foncion prenan en paramère le graphe G conrui par vore foncion précédene, e qui renvoie l enemble vide i aucune oluion au problème du voe exie, ou bien l enemble S oluion i une oluion exie. 4

5 Réoluion graphique (programmaion linéaire) y x 5

6 Répone pour l algorihme de Ford-Fulkeron Conigne : ur chacun de graphe, vou devez compléer oue le valeur de flux e de capacié. la chaîne améliorane era déerminée en uilian obligaoiremen la foncion chaîne_améliorane_? du polycopié. De plu, le voiin bleu (dan la boucle pour ou voiin bleu) eron raié dan l ordre uivan : le voiin de gauche pri de hau en ba, pui le voiin de droie pri de hau en ba. Aini, le voiin de on raié dan l ordre :, e. vou urlignerez la chaîne améliorane à chaque éape. Iniialiaion de l algorihme : indiquer ur ce graphe le capacié e le valeur de flux au démarrage de l algorihme, avan ou raiemen de chaîne améliorane Traiemen de la chaîne améliorane numéro 1 : 6

7 Traiemen de la chaîne améliorane numéro 2 : Traiemen de la chaîne améliorane numéro 3 : 7

CH.3 PROBLÈME DE FLOTS

CH.3 PROBLÈME DE FLOTS H.3 PROLÈME E FLOTS 3.1 Le réeaux de ranpor 3.2 Le flo maximum e la coupe minimum 3.3 L'algorihme de Ford e Fulkeron 3. Quelque applicaion Opi-comb ch 3 1 3.1 Le réeaux de ranpor Réeau de ranpor : graphe

Plus en détail

Prénom et nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014

Prénom et nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014 Prénom e nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014 Exercice n 1 Un ouvrier dispose de plaques de méal de 110 cm de longueur e de 88 cm de largeur. Il a reçu la consigne suivane : «Découpe dans

Plus en détail

Introduction au problème du flot maximum

Introduction au problème du flot maximum Inroducion au problème du flo maximum Renaud Sirdey (renaud.irdey@cea.fr) ommiaria à l énergie aomique, Saclay our d opimiaion combinaoire (RO03), UT Objecif de ce cour > Inroduire le noion de réeau de

Plus en détail

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également.

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également. ÉTUDE DE COURBES PARAMÉTRÉES 39 6. Éude de courbes paramérées 6.. Définiions Remarques La courbe (C) n es pas nécessairemen le graphe d une foncion ; c es pourquoi on parle de courbe paramérée e non pas

Plus en détail

La rentabilité des investissements

La rentabilité des investissements La renabilié des invesissemens Inroducion Difficulé d évaluer des invesissemens TI : problème de l idenificaion des bénéfices, des coûs (absence de saisiques empiriques) problème des bénéfices Inangibles

Plus en détail

EXERCICE 1 Un automobiliste effectue un trajet en roulant à 90 km/h. Voici son tableau de marche : 3 2 2

EXERCICE 1 Un automobiliste effectue un trajet en roulant à 90 km/h. Voici son tableau de marche : 3 2 2 EXERCICE 1 Un auomobilie effecue un raje en roulan à 90 km/. Voici on ableau de marce : 3 2 2 Diance parcourue (km) 90 180 270 360 450 Durée écoulée () 1 2 3 4 5 90 a. Ce ableau décri-il une iuaion de

Plus en détail

CH.7 PROBLÈME DE FLOTS

CH.7 PROBLÈME DE FLOTS H.7 PROLÈME E FLOTS 7.1 Le réeaux de ranpor 7.2 Le flo maximum e la coupe minimum 7.3 L'algorihme de Ford e Fulkeron IM ch 7 1 7.1 Le réeaux de ranpor Réeau de ranpor : graphe oriené avec pour chaque arc

Plus en détail

5. Calcul des Aciers Transversaux

5. Calcul des Aciers Transversaux 5. Calcul de Acier Tranveraux 5.1 Ea de conraine dan une poure en flexion imple Rappel de RdM : Eudion une poure en flexion imple, oumie à une charge uniformémen réparie. Pour un poin donné de la poure,

Plus en détail

Sur la complexité du routage OSPF

Sur la complexité du routage OSPF Sur la complexié du rouage OSPF Frédéric Giroire, Séphane Pérenne, Iam Tahiri To cie hi verion: Frédéric Giroire, Séphane Pérenne, Iam Tahiri. Sur la complexié du rouage OSPF. Nie, Nicola and Roueau, Franck

Plus en détail

Procédé thermocyclique de régulation de température

Procédé thermocyclique de régulation de température - 1 - Innovaion echnologique dans le domaine de la régulaion de empéraure, le procédé hermocyclique foncionne selon un principe unique en son genre qui n a rien en commun avec les régulaions par hermosa

Plus en détail

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1.

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1. Pourcenages MATHEMATQUES 1ES 5. Lors de l acha d un aure aricle, je dois verser un acompe de 15%, e il me resera alors POURCENTAGES à débourser 1 700. CORRGES EXERCCES Prix de l aricle : 1 700 = 85% du

Plus en détail

Texte Ruine d une compagnie d assurance

Texte Ruine d une compagnie d assurance Page n 1. Texe Ruine d une compagnie d assurance Une nouvelle compagnie d assurance veu enrer sur le marché. Elle souhaie évaluer sa probabilié de faillie en foncion du capial iniial invesi. On suppose

Plus en détail

Recueil d'exercices de logique séquentielle

Recueil d'exercices de logique séquentielle Recueil d'exercices de logique séquenielle Les bascules: / : Bascule JK Bascule D. Expliquez commen on peu modifier une bascule JK pour obenir une bascule D. 2/ Eude d un circui D Q Q Sorie A l aide d

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Sommaire I Définiion d un signal analogique page 1 II Caracérisiques d un signal analogique page 2 II 1 Forme

Plus en détail

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton)

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton) TD/TP : Taux d un emprun (méhode de Newon) 1 On s inéresse à des calculs relaifs à des remboursemens d empruns 1. On noera C 0 la somme emprunée, M la somme remboursée chaque mois (mensualié), le aux mensuel

Plus en détail

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0 Correcion de l exercice 2 de l assisana pré-quiz final du cours Gesion financière : «chéancier e aux de renabilié inerne d empruns à long erme» Quesion : rappeler la formule donnan les flux à chaque échéance

Plus en détail

Chromatographie en Phase Gazeuse CPG.

Chromatographie en Phase Gazeuse CPG. TEISSIER Thomas MADET Nicolas Licence IUP SIAL Universié de Créeil-Paris XII COMPTE-RENDU DE TP DE CHROMATOGRAPHIE: Chromaographie en Phase Gazeuse CPG. Année universiaire 23/24 Sommaire. I OBJECTIF...3

Plus en détail

Les nouveautés de Word 2013

Les nouveautés de Word 2013 WORD 2013 Office 2013 - Word, Excel, PowerPoin e Oulook Les nouveaués de Word 2013 Aciver/désaciver les repères d'alignemen Les repères d'alignemen permeen, lors du déplacemen ou du redimensionnemen d'un

Plus en détail

Séries et intégrales généralisées - Approfondissement (2M261) Janvier-Juin 2015. Devoir Maison n o 1. ln 1 sh 1 sh t t sin(1/t 2 ) 1 +

Séries et intégrales généralisées - Approfondissement (2M261) Janvier-Juin 2015. Devoir Maison n o 1. ln 1 sh 1 sh t t sin(1/t 2 ) 1 + Universié Pierre e Marie Curie Licence de Mahéaiques Séries e inégrales généralisées - Approfondisseen (2M26) Janvier-Juin 25. Devoir Maison n o Exercice : Convergence e calcul d inégrales. Éudier la naure

Plus en détail

Le jardin des verbes. Pré-requis :

Le jardin des verbes. Pré-requis : Le jardin de verbe Pré-requi : L enfan doi compri le principe de bae de la conjugaion de verbe (lien pronom erminaion : maion de verbe), inégré l ordre convionnel de pronom (je u il nou vou - il). On peu

Plus en détail

Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704)

Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704) Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704) Mahémaiques Nombre d'exercices : 4 exercices Noe : L'exercice 4 es une pure copie d'un exercice d'un devoir surveillé de l'an dernier. Cela ne

Plus en détail

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 5 Flux de Capitaux Internationaux et Déséquilibres Mondiaux

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 5 Flux de Capitaux Internationaux et Déséquilibres Mondiaux ECO434, Ecole polyechnique, 2e année PC 5 Flux de Capiaux Inernaionaux e Déséquilibres Mondiaux Exercice 1 : Flux de capiaux dans le modèle de croissance néoclassique Le modèle es en emps coninu. On considère

Plus en détail

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin.

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin. Formaion ESSEC Gesion de parimoine Séminaire i «Savoir vendre les nouvelles classes d acifs financiers» Produis à capial garani : méhode du coussin (CCPI) Origine de la méhode Descripion de la méhode Plan

Plus en détail

Finance 1 Université d Evry Val d Essonne. Séance 2. Philippe PRIAULET

Finance 1 Université d Evry Val d Essonne. Séance 2. Philippe PRIAULET Finance 1 Universié d Evry Val d Essonne éance 2 Philippe PRIAULET Plan du cours Les opions Définiion e Caracérisiques Terminologie, convenion e coaion Les différens payoffs Le levier implicie Exemple

Plus en détail

TD 20-21 : Modèles de marchés - Mouvement brownien

TD 20-21 : Modèles de marchés - Mouvement brownien Universié Paris VI Maser : Modèles sochasiques, applicaions à la finance (MM065) TD 20-2 : Modèles de marchés - Mouvemen brownien. Taux de change. Soi (Ω, P(Ω), P) un espace probabilisé fini non redondan

Plus en détail

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1.

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1. Les premières consaaions sur l inapiude des produis indusriels à assurer les foncions qu ils éaien censés remplir pendan un emps suffisan remonen à la seconde guerre mondiale. En France cee prise de conscience

Plus en détail

Théorème de Cauchy-Lipschitz et applications. Lefeuvre thomas & Ginguené franck 30 mars 2012

Théorème de Cauchy-Lipschitz et applications. Lefeuvre thomas & Ginguené franck 30 mars 2012 Théorème de Cauchy-Lipschiz e applicaions Lefeuvre homas & Ginguené franck 30 mars 01 1 Table des maières 1 Théorème du poin fixe 3 1.1 Énoncé.......................................... 3 1. Démonsraion.....................................

Plus en détail

ANNEXE 2 - REGLES DE CALCUL DU TAUX DE RENTABILITE DES EXTENSIONS DE RESEAU

ANNEXE 2 - REGLES DE CALCUL DU TAUX DE RENTABILITE DES EXTENSIONS DE RESEAU ANNEXE 2 - REGLES DE CALCUL DU TAUX DE RENTABILITE DES EXTENSIONS DE RESEAU SOMMAIRE ARTICLE 1 - Définiion du aux de renabilié ARTICLE 2 - Seuil minimum de renabilié ARTICLE 3 - Evaluaion de la recee acualisée

Plus en détail

L = 15 m. 1) Modéliser le pont ainsi que ses appuis (fibre moyenne et représentation des appuis).

L = 15 m. 1) Modéliser le pont ainsi que ses appuis (fibre moyenne et représentation des appuis). ESTP TP1 nnée 2008-2009 PPLICTION 1 : POUTRES DROITES ISOSTTIQUES EXERCICE 1 On considère un pon en béon, de longueur 15 m, don la secion es une dalle en béon armé de largeur 5m e d épaisseur 0,9 m. Le

Plus en détail

habitation basse énergie ISOLATION NATURELLE VENTILATION CONTROLEE

habitation basse énergie ISOLATION NATURELLE VENTILATION CONTROLEE confor proje d habiaion maion paive habiaion privée Profeionalime immeuble collecif conrucion neuve maion à rénover Performance habiaion bae énergie Qualié ISOLATION NATURELLE e VENTILATION CONTROLEE Nou

Plus en détail

TRAITEMENT DU SIGNAL

TRAITEMENT DU SIGNAL Spé y -4 Devoir n TAITMNT D SIGNAL Parie I OMPOTMNT DYNAMIQ D N LAM D QATZ On considère une lame de quarz, cylindrique, de secion S consane, d axe Ox (de veceur uniaire r u X ), don les deux faces e en

Plus en détail

Les circuits électriques en régime transitoire

Les circuits électriques en régime transitoire Les circuis élecriques en régime ransioire 1 Inroducion 1.1 Définiions 1.1.1 égime saionnaire Un régime saionnaire es caracérisé par des grandeurs indépendanes du emps. Un circui en couran coninu es donc

Plus en détail

2.1 Envoi d'un message

2.1 Envoi d'un message MESSAGES Oulook 2013 2.1 Envoi d'un message La messagerie es desinée à l'envoi e à la récepion du courrier élecronique. Six dossiers peuven conenir les messages : les dossiers Boîe de récepion, Brouillons,

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce documen a éé mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Naionale des Sujes d Examens de l enseignemen professionnel. Base Naionale des Sujes d'examens de l'enseignemen professionnel

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité BTS Mécanique e Auomaismes Indusriels Fiabilié Lcée Louis Armand, Poiiers, Année scolaire 23 24 . Premières noions de fiabilié Fiabilié Dans ou ce paragraphe, nous nous inéressons à un disposiif choisi

Plus en détail

Exercices de baccalauréat série S sur la loi exponentielle

Exercices de baccalauréat série S sur la loi exponentielle Eercices de baccalauréa série S sur la loi eponenielle (page de l énoncé/page du corrigé) La compagnie d'auocars (Bac série S, cenres érangers, 23) (2/) Durée de vie d'un composan élecronique (Bac série

Plus en détail

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 18 CHAPITRE E2 Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire Nous connaissons ou l inérê de l éude de la réponse

Plus en détail

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t Annuiés I Définiion : On appelle annuiés des sommes payables à inervalles de emps déerminés e fixes. Les annuiés peuven servir à : - consiuer un capial ( annuiés de placemen ) - rembourser une dee ( annuiés

Plus en détail

Présentation groupe de travail

Présentation groupe de travail Présenaion groupe de ravail Sofiane Saadane jeudi 23 mai 2013 Résumé L aricle sur lequel on ravaille [LP09] présene un problème de bandi à deux bras comporan une pénalié. Nous commencerons par présener

Plus en détail

Retour aux bases de la photographie Partie 1 L' EXPOSITION

Retour aux bases de la photographie Partie 1 L' EXPOSITION Parie 1 - Secion 1.5 Reour aux bases de la phoographie Parie 1 L' EXPOSITIO Secion 1.5 Synhèse Exposiion Indices de Luminaion IL (EV) 1 Synhèse des valeurs Rappel des échelles normalisées des différens

Plus en détail

Oscillations forcées en régime sinusoïdal.

Oscillations forcées en régime sinusoïdal. Conrôle des prérequis : Oscillaions forcées en régime sinusoïdal. - a- Rappeler l expression de la période en foncion de la pulsaion b- Donner l expression de la période propre d un circui RLC série -

Plus en détail

1 Le hacheur série. 30 mars 2005

1 Le hacheur série. 30 mars 2005 e hacheur série A. Campo 30 mars 2005 1 e hacheur série 1.1 Généraliés e hacheur es un disposiif permean d obenir une ension coninue de valeur moyenne réglable à parir d

Plus en détail

MATHEMATIQUES FINANCIERES

MATHEMATIQUES FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES LES ANNUITES INTRODUCTION : Exemple 1 : Une personne veu acquérir une maison pour 60000000 DH, pour cela, elle place annuellemen au CIH une de 5000000 DH. Bu : Consiuer un capial

Plus en détail

Production d un son par les instruments de musique

Production d un son par les instruments de musique Producion d un son par les insrumens de musique ACTIVITÉ 1 : Recherche documenaire : Les foncions d un insrumen de musique Objecif : découvrir commen les insrumens de musique acousique peuven remplir leurs

Plus en détail

Exemples de résolutions d équations différentielles

Exemples de résolutions d équations différentielles Exemples de résoluions d équaions différenielles Table des maières 1 Définiions 1 Sans second membre 1.1 Exemple.................................................. 1 3 Avec second membre 3.1 Exemple..................................................

Plus en détail

Files d attente (1) F. Sur - ENSMN. Introduction. 1 Introduction. Vocabulaire Caractéristiques Notations de Kendall Loi de Little.

Files d attente (1) F. Sur - ENSMN. Introduction. 1 Introduction. Vocabulaire Caractéristiques Notations de Kendall Loi de Little. Cours de Tronc Commun Scienifique Recherche Opéraionnelle Les files d aene () Les files d aene () Frédéric Sur École des Mines de Nancy www.loria.fr/ sur/enseignemen/ro/ 5 /8 /8 Exemples de files d aene

Plus en détail

Panorama des méthodes de coûtenance

Panorama des méthodes de coûtenance Recherche en Managemen de Proje Panorama des méhodes de coûenance Pour réduire les coûs de vos projes e augmener vos marges, quelle méhode choisir? François GAGNÉ, FGF Consulan Les Renconres 2005 du Managemen

Plus en détail

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 janvier 2009 9 h 30 «Les différens modes d acquisiion des drois à la reraie en répariion : descripion e analyse comparaive des echniques uilisées»

Plus en détail

Traitement du Signal Déterministe

Traitement du Signal Déterministe Cours e ravaux Dirigés de raiemen du Signal Déerminise Benoî Decoux (benoi.decoux@wanadoo.fr) - s - ère parie : "Noions de base e éudes emporelles" Bases du raiemen de signal Calculer l ampliude de la

Plus en détail

df( t) P( t T t dt) ft ( ) lim

df( t) P( t T t dt) ft ( ) lim I APPROCHE DE LA FIABILITE PAR LES PROBABILITES : Définiion selon la NF X 6 5 : la fiabilié es la caracérisique d un disposiif exprimée par la probabilié que ce disposiif accomplisse une foncion requise

Plus en détail

Distributeur automatique de café

Distributeur automatique de café BACCALAUREAT GENERAL Session 2002 Série S Sciences de l Ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficien : 6 Durée de l épreuve : 4 heures Son auorisés les calcularices élecroniques e le maériel

Plus en détail

FONCTIONNEMENT AUTOMATE

FONCTIONNEMENT AUTOMATE FONCTIONNEMENT AUTOMATE IUT MULHOUSE Bernard Reeb foncionnemen auomae - 1/1 I. CONSTITUTION D'UN AUTOMATE Les auomaes son le plus souven de ype modulaire : une unié cenrale compléée d'un bac pou recevoir

Plus en détail

S5 Info-MIAGE 2012-2013 Mathématiques Financières Emprunts indivis. Université de Picardie Jules Verne Année 2012-2013 UFR des Sciences

S5 Info-MIAGE 2012-2013 Mathématiques Financières Emprunts indivis. Université de Picardie Jules Verne Année 2012-2013 UFR des Sciences S5 Info-MIAGE 2012-2013 Mahémaiques Financières Empruns indivis Universié de Picardie Jules Verne Année 2012-2013 UFR des Sciences Licence menion Informaique parcours MIAGE - Semesre 5 Mahémaiques Financières

Plus en détail

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL Fiche ors Thème : Elecricié Fiche 5 : Dipôle e dipôle Plan de la fiche Définiions ègles 3 Méhodologie I - Définiions oran élecriqe : déplacemen de charges élecriqes q a mesre d débi de charges donne l

Plus en détail

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEE 1 SYSTEE STABLE, SYSTEE INSTABLE 1.1 Exemple 1: Soi un sysème composé d une cuve pour laquelle l écoulemen (perurbaion) es naurel au ravers d une vanne d ouverure

Plus en détail

4.9 Calcul de la maçonnerie portante soumise à une charge verticale

4.9 Calcul de la maçonnerie portante soumise à une charge verticale La radioacivié évenuellemen émise dans les consrucions es due, principalemen, à la présence de Radium (Ra 226) e/ou Thorium (Th 232) dans le sous-sol e dans les maériaux uilisés. Parmi ceux-ci, le béon

Plus en détail

Serrure ERM Etude de la fonction capter une information

Serrure ERM Etude de la fonction capter une information S si Noms : Prénoms : Classe : Dae : Serrure ERM Eude de la foncion caper une informaion TP 2 heures Noe : /20 Problémaique Dans la serrure ERM, lorsque le code es valide, des capeurs son uilisés afin

Plus en détail

Méthode d'analyse économique et financière ***

Méthode d'analyse économique et financière *** Méhode d'analyse économique e financière *** Noion d acualisaion e indicaeurs économiques uilisables pour l analyse de projes. Dr. François PINTA CIRAD-Forê UR Bois - Kourou CHRONOLOGIE D INTERVENTION

Plus en détail

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF Les quesions raiées devron êre soigneusemen numéroées e le documen-réponse fourni devra êre compléé selon les indicaions de l énoncé. Il es vivemen conseillé de

Plus en détail

Chapitre 15 c Circuits RL et RC

Chapitre 15 c Circuits RL et RC Chapire 15 c Circuis L e C en régime impulsionnel Sommaire Circuis en régime impulsionnel Signal impulsionnel Mesure d'un circui C en régime impulsionnel Applicaion praique Eude du circui C en régime impulsionnel

Plus en détail

M1 Economie : "colle" d économie industrielle

M1 Economie : colle d économie industrielle M Economie : "colle" d économie indusrielle Armel JACQUES novembre 0 Les calcularices son auorisées ; en revanche les appareils permean de communiquer (éléphone porable ou aures) son inerdis. Concurrence

Plus en détail

Page # $ %& +',- VAN = 30; F 2 = 50; F 3 = 140. = -200 ; F 1. Avec r = 3% => VAN = 4,38 > 0. Avec r = 5% => VAN = -5,14 < 0.

Page # $ %& +',- VAN = 30; F 2 = 50; F 3 = 140. = -200 ; F 1. Avec r = 3% => VAN = 4,38 > 0. Avec r = 5% => VAN = -5,14 < 0. # $ %& 1. La VAN. Les aures crières 3. Exemple. Choix d invesissemen à long erme 5. Exercices!" '* '( Un proje ne sera mis en œuvre que si sa valeur acuelle nee ou VAN, définie comme la somme acualisée

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE. TITRE DE L ACTIVITÉ :Au temps des dinosaures. DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline OBJECTIFS ET COMPÉTENCES

FICHE PÉDAGOGIQUE. TITRE DE L ACTIVITÉ :Au temps des dinosaures. DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline OBJECTIFS ET COMPÉTENCES auomne 2012 7 documenaire De aelier on poer 0 ) E 5' ISSN - 0998-2221 - Bel. : 5,95 - Lux. : 5,95 - Por con. : 6,45 - Aure UE/EU : 6,45 - CH : 11,90 SFR - DOM : 6,45 Zone CFP : 830 XPF - Maroc : 25 DH

Plus en détail

Équations différentielles.

Équations différentielles. IS BTP, 2 année NNÉE UNIVERSITIRE 205-206 CONTRÔLE CONTINU Équaions différenielles. Durée : h30 Les calcularices son auorisées. Tous les exercices son indépendans. Il sera enu compe de la rédacion e de

Plus en détail

Sommaire de la séquence 12

Sommaire de la séquence 12 Sommaire de la séquence 12 Séance 1........................................................................................................ Je prends un bon dépar.......................................................................................

Plus en détail

TP Mesures de la vitesse du son

TP Mesures de la vitesse du son TP Mesures de la viesse du son Bu du TP. Lors de cee séance de ravaux praiques, l éudian es amené à mesurer la viesse de propagaion du son dans l air e dans l eau. 1 Inroducion Qu es-ce qu un son? Un son

Plus en détail

au p s au La PNL et les addictions Psychotherapy, addictive behaviour, treatment model M. Facon

au p s au La PNL et les addictions Psychotherapy, addictive behaviour, treatment model M. Facon p p Pychoherapy, addicive behaviour, reamen model M. Facon La PNL e le addicion Michel Facon* La Programmaion Neuro Linguiique (PNL) a pri naiance dan le décor de la Californie de année 1970 our de deux

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES N 5 INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA CAGE D'ESCALIER DU BATIMENT A

TRAVAUX PRATIQUES N 5 INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA CAGE D'ESCALIER DU BATIMENT A UIMBERTEAU UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES 5 ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA CAE D'ESCALIER DU BATIMET A ELECTROTECHIQUE Seconde B.E.P. méiers de l'elecroechnique ELECTROTECHIQUE HABITAT Ver.. UIMBERTEAU TRAVAUX

Plus en détail

Séquence 2. Pourcentages. Sommaire

Séquence 2. Pourcentages. Sommaire Séquence 2 Pourcenages Sommaire Pré-requis Évoluions e pourcenages Évoluions successives, évoluion réciproque Complémen sur calcularices e ableur Synhèse du cours Exercices d approfondissemen 1 1 Pré-requis

Plus en détail

IRM fonctionnelle : QUELQUES IDEES SUR LE TRAITEMENT STATISTIQUE DES DONNEES

IRM fonctionnelle : QUELQUES IDEES SUR LE TRAITEMENT STATISTIQUE DES DONNEES IRM foncionnelle : QUELQUES IDEES SUR LE TRAITEMENT STATISTIQUE DES DONNEES Le principe général d'une éude IRMf consise à analyser le signal BOLD (Blood Oxygen Level Dependen) qui radui l'augmenaion d'afflux

Plus en détail

au taux d intérêt court. Pour cette raison, on applique souvent des modèles explicites

au taux d intérêt court. Pour cette raison, on applique souvent des modèles explicites Chapire 5 Modèles d Inensié Les deux approches dans la modélisaion de risque de crédi approche srucurel e approche d inensié ne son pas compaibles : dans les modèles d inensié, l exisence de l inensié

Plus en détail

Modélisation et quantification de systèmes vieillissants pour l optimisation de la maintenance

Modélisation et quantification de systèmes vieillissants pour l optimisation de la maintenance ème édiion du congrès inernaional pluridisciplinaire Du au 20 mars 2009 Modélisaion e quanificaion de sysèmes vieillissans pour l opimisaion de la mainenance LAIR William,2, MERCIER Sophie, ROUSSIGNOL

Plus en détail

Conditions Générales Valant Note d Information. Assurance Vie

Conditions Générales Valant Note d Information. Assurance Vie Condiions Générales Valan Noe d Informaion Assurance Vie DISPOSITIONS ESSENTIELLES DU CONTRAT 1. Epargne évoluion es un conra individuel d assurance sur la vie de ype mulisuppors, exprimé en euros e/ou

Plus en détail

( ) et est alors représenté par le graphe ci-

( ) et est alors représenté par le graphe ci- LE SIGNAL SINUSOIDAL : PRODUCTION ET OBSERVATION Le bu de ce premier TP es d une par la prise en main du maériel nécessaire pour l observaion des ondes lors de la prochaine séance (uilisaion de l oscilloscope),

Plus en détail

Chapitre 3. Pourcentages. Objectifs du chapitre : item références auto évaluation. relier évolutions et pourcentages

Chapitre 3. Pourcentages. Objectifs du chapitre : item références auto évaluation. relier évolutions et pourcentages Chapire 3 Pourcenages Objecifs du chapire : iem références auo évaluaion relier évoluions e pourcenages éudier des évoluions successives calculer le aux d évoluion réciproque 19 I lien enre une évoluion

Plus en détail

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L.

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L. 14/1/6 Quesion : Commen régler correcemen le déclencheur élecronique STRE23SE? Réponse : Les déclencheurs élecroniques STRE23SE se monen indifféremmen sur les compacs NS 4 e NS 63 de ype N, H ou L. Le

Plus en détail

Caractérisation de réacteurs photocatalytiques utilisés pour le traitement de l air. RP2E.

Caractérisation de réacteurs photocatalytiques utilisés pour le traitement de l air. RP2E. Caracériaion de réaceur phoocaalyique uilié pour le raiemen de l air Marie Faure, Mark Furman, Serge Corbel, Marie-Chriiane Carré, Fabien Gérardin, Orfan Zahraa To cie hi verion: Marie Faure, Mark Furman,

Plus en détail

Programmation, organisation et optimisation de son processus Achat (Ref : M64) Découvrez le programme

Programmation, organisation et optimisation de son processus Achat (Ref : M64) Découvrez le programme Programmaion, organisaion e opimisaion de son processus Acha (Ref : M64) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Appréhender la foncion achas e son environnemen Opimiser son processus achas Développer un acha

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2003-2004 Devoir n 5 CONVERSION DE PUISSANCE Parie I EUDE D UN CAPEUR DE POSIION ANGULAIRE A / ÉUDE D'UN CIRCUI MAGNÉIQUE Considérons le disposiif schémaisé sur la figure, composé de deux bobines

Plus en détail

Les solutions solides et les diagrammes d équilibre binaires. sssp1. sssp1 ssss1 ssss2 ssss3 sssp2

Les solutions solides et les diagrammes d équilibre binaires. sssp1. sssp1 ssss1 ssss2 ssss3 sssp2 Les soluions solides e les diagrammes d équilibre binaires 1. Les soluions solides a. Descripion On peu mélanger des liquides par exemple l eau e l alcool en oue proporion, on peu solubiliser un solide

Plus en détail

Conversion Analogique Numérique

Conversion Analogique Numérique Sysèmes Numériques CAN Classe : TSTI2D S.I.N Conversion Analogique Numérique Pourquoi converir? De nos jours, nous uilisons énormémen d'appareils numériques pour la facilié de sockage e de raiemen. Les

Plus en détail

DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE

DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE UNIVERSITE DE TUNIS Faculé des sciences économiques e de gesion de Tunis MODELE DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE Ezzeddine MBAREK 2010 1 INTRODUCTION Le modèle que je propose

Plus en détail

PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proportionnalité

PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proportionnalité PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proporionnalié -Acivié préparaoire n : Suies de nombres proporionnelles -l indicaion «0,88 /L» perme de calculer les pri manquans dans le ableau ci-dessous. Indiquer

Plus en détail

Estimation des matrices de trafics

Estimation des matrices de trafics Cédric Foruny 1/5 Esimaion des marices de rafics Cedric FORTUNY Direceur(s) de hèse : Jean Marie GARCIA e Olivier BRUN Laboraoire d accueil : LAAS & QoSDesign 7, av du Colonel Roche 31077 TOULOUSE Cedex

Plus en détail

TP de physique n 7 charge et décharge d'un condensateur Terminale

TP de physique n 7 charge et décharge d'un condensateur Terminale TP de physique n 7 charge e décharge d'un condensaeur Terminale I. CHARG T DCHARG D'UN CONDNSATUR SOUS UN TNSION CONSTANT 1) Monage u R u C ma COM i + - 2 1 R = 5,6 k C = 1500 F = 10 V coninu V COM ATTNTION:

Plus en détail

LES CAPTEURS. Energie. Acquérir et coder une information. Capteur

LES CAPTEURS. Energie. Acquérir et coder une information. Capteur CPG / ciences Indusrielles pour l Ingénieur C83 Les capeurs L CAPTUR Le domaine indusriel a besoin de conrôler de rès nombreux paramères physiques (longueur, force, poids, pression, déplacemen, posiion,

Plus en détail

Comptabilité générationnelle appliquée à la France : quelques facteurs d instabilité des résultats

Comptabilité générationnelle appliquée à la France : quelques facteurs d instabilité des résultats iecion de la echeche de éude de l évaluaion e de aiique REES SERIE ÉTUES OCUMET E TRAVAIL Compabilié généaionnelle appliquée à la Fance : quelque faceu d inabilié de éula Caole BOET n 5 juin 2 MIISTÈRE

Plus en détail

Solutions auto-similaires et espaces de données initiales. 2 ), l équation de Schrödinger. Introduction. Fabrice Planchon

Solutions auto-similaires et espaces de données initiales. 2 ), l équation de Schrödinger. Introduction. Fabrice Planchon Soluions auo-similaires e espaces de données iniiales pour l équaion de Schrödinger Fabrice Planchon Résumé. On démonre que pour des peies données iniiales dans Ḃ 1, (R3 ), l équaion de Schrödinger non

Plus en détail

Introduction aux produits dérivés

Introduction aux produits dérivés Chapire 1 Inroducion aux produis dérivés de crédi Le risque de crédi signifie les risques financiers liés aux incapaciés d un agen (un pariculier, une enreprise ou un éa souverain) de payer un engagemen

Plus en détail

4. "SEPO" - UNE MÉTHODE POUR L'AUTO- ÉVALUATION ET POUR LES PROJETS-PILOTE

4. SEPO - UNE MÉTHODE POUR L'AUTO- ÉVALUATION ET POUR LES PROJETS-PILOTE D/ Baobab: Cours de gesion des projes page 46 4. "" - UN MÉTHD UR L'AUT- ÉVALUATIN T UR L RJT-ILT 4.1 Inroducion (angl.:w) es un ouil pour l'auoévaluaion e pour les projes-piloe. Il a éé élaboré lors de

Plus en détail

Estimation composite par régression pour l Enquête sur la population active du Canada avec plan de sondage à renouvellement de panel

Estimation composite par régression pour l Enquête sur la population active du Canada avec plan de sondage à renouvellement de panel Techniques d enquêe, juin 00 35 Vol. 7, N o, pp. 35 48 Saisique Canada, N o 00 au caalogue Esimaion composie par régression pour l Enquêe sur la populaion acive du Canada avec plan de sondage à renouvellemen

Plus en détail

Echantillonnage d un signal : principe et conditions à satisfaire.

Echantillonnage d un signal : principe et conditions à satisfaire. Page 1 Echanillonnage d un signal : principe e condiions à saisfaire. I. Inroducion. L acquisiion d une grandeur analogique par l inermédiaire d une care d acquisiion possédan plusieurs enrées analogiques

Plus en détail

5.1) Déterminer la longueur du préfixe, les adresses réseau et broadcast pour les 7 réseaux. 5.3) Donner les 2 routes statiques.

5.1) Déterminer la longueur du préfixe, les adresses réseau et broadcast pour les 7 réseaux. 5.3) Donner les 2 routes statiques. STS SN IR 1 Sysèmes Informaisés Evaluaion 4 Durée: 1h5 11/2/215 1/4 1) Requêes SQL( 3 ps) 1.1) Afficher le ire e le nom de l'édieur des livres de l'aueur "WERBER". 1.2) Déerminer le prix du livre le moins

Plus en détail

Temporisation par bascules monostables

Temporisation par bascules monostables Temporisaion par bascules Monosables TSTI 00-0 Chrisian Loverde Temporisaion par bascules monosables Rappels :. Charge d un condensaeur à ension consane i R C Débu de la charge u C (0)= 0 V u C A la fin

Plus en détail

Documentation Technique de Référence Chapitre 8 Trames types Article 8.14-1

Documentation Technique de Référence Chapitre 8 Trames types Article 8.14-1 Documenaion Technique de Référence Chapire 8 Trames ypes Aricle 8.14-1 Trame de Rappor de conrôle de conformié des performances d une insallaion de producion Documen valide pour la période du 18 novembre

Plus en détail

REPRESENTATION DES SLCI:...

REPRESENTATION DES SLCI:... Modéliaion de LCI PRNTATION LCI : YTM LINAIR : YTM CONTINU : 3 YTM INVARIANT : 3 4 YTM NON LINAIR: 3 RPRNTATION D LCI: 4 3 NTR TYP 4 4 TRANFORMATION D LAPLAC: 5 4 TRANFORM D LAPLAC : A QUOI ÇA RT? 5 4

Plus en détail

L évaluation immobilière. Michel Baroni 27/11/2009

L évaluation immobilière. Michel Baroni 27/11/2009 L évaluaion immobilière Michel Baroni 27/11/2009 Méhodes exisanes Méhodes des comparables Dépend de la base de données; méhode hédonique évenuellemen possible Méhodes de capialisaion Dépend de la base

Plus en détail

Logique séquentielle Fonction mémoire

Logique séquentielle Fonction mémoire Cenre d inérê avoir 2 3 4 5 6 7 8 9 2 A B C D DOCUMENT YNTEE Thèe aocié A B C D AF R E E8 E E3 E4 E5 I3 I I6 I2 A2 B2 C2 D2 AF2 R2 E2 E9 E2 E8 E7 E6 I4 I2 I7 B2 C2 AF3 R3 E3 E E5 E9 E6 I5 I I8 B22 C22

Plus en détail

1 Flot et gestion de stock (5 points)

1 Flot et gestion de stock (5 points) Licence Informatique Algorithmique Mai 2007 Durée 3 heures documents et calculatrices interdits Prenez le temps de faire les calculs au brouillon avant de les recopier sur votre copie d examen. Efforcez

Plus en détail

ELE-542 Systèmes ordinés en temps réels. Cours # 11 Configurer l OS et tampon circulaire

ELE-542 Systèmes ordinés en temps réels. Cours # 11 Configurer l OS et tampon circulaire ELE-542 Sysèmes ordinés en emps réels ours # 11 onfigurer l OS e ampon circulaire Jean-Marc Beaulieu e Bruno De Kelper Sie inerne: hp://www.ele.esml.ca/academique/ele542/ Sysèmes ordinés en emps réel ours

Plus en détail