hydrauliques Identifier les symboles utilisés dans les circuits hydrauliques. Interpréter des schémas hydrauliques simples.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "hydrauliques Identifier les symboles utilisés dans les circuits hydrauliques. Interpréter des schémas hydrauliques simples."

Transcription

1 CHIRE 4 Symboles et schémas hydrauliques Objectifs près la lecture de ce chapitre, vous pourrez : Idetifier les symboles utilisés das les circuits hydrauliques. Iterpréter des schémas hydrauliques simples. Mots clés Coduites (coductors) Istitut américai de ormalisatio (NSI) Orgaisatio iteratioale de ormalisatio (ISO) SYMOLES E SCHÉMS Lorsqu o travaille sur u véhicule à l aide d u schéma hydraulique, il est importat d'iterpréter correctemet les symboles employés. Les symboles sot des figures bidimesioelles qui se rappro - chet essetiellemet des composats qu'ils repré - setet das u schéma hydraulique. Les symboles utilisés das les schémas hydrauliques sot stadar - disés par l'istitut américai de ormalisatio (NSI) et par l'orgaisatio iteratioale de ormalisatio (ISO). Cela facilite le travail des fabri cats car la plupart utiliset aujourd'hui la orme ISO ou les symboles NSI das leurs schémas. Les dessis utilisés das les schémas hydrauliques cotieet des formes et des siges. FORMES E SIGNES Les symboles représetat les composats importats sur u schéma hydraulique serot expliqués de faço détaillée das cette sectio. Cepedat, les formes de base utilisées das les schémas hydrau - liques sot les suivates : U cercle ou u demi-cercle représete ue pompe ou u moteur. U carré représete ue positio ou le trajet à travers ue soupape. Deux carrés représetet ue soupape à deux positios. U losage représete u composat qui coditioe le fluide das le circuit, comme u filtre ou u échageur thermique. U rectagle représete u cylidre hy drau - lique ou u réservoir. U symbole est représeté par ue des quatre formes de base ci-dessus et les siges appropriés. Les pricipaux siges sot : Ue lige cotiue idique le parcours du débit du fluide hydraulique. Ue lige poitillée à tirets logs représete ue lige pilote qui relie u circuit de cotrôle à u circuit pilote. Ue lige poitillée à tirets courts représete u circuit de retour ou de draiage. Ue lige d axe à tirets mixtes (courts et logs) etoure u esemble. 77

2 78 Chapitre 4 Ue flèche idique la directio du débit du fluide hydraulique ou le ses de rotatio d ue pompe ou d u moteur. U arc idique les poits de réglage das le circuit, comme ue soupape régulatrice de débit. U éclair représete u circuit électrique. Symboles des coduites. Les coduites hydrau - liques, les tuyaux et les tubes permettet au fluide de circuler das u circuit hydraulique. Ils sot repré setés par des liges sur u schéma. Des liges cotiues représetet ue coduite d'alimetatio (etrée), de pressio ou le circuit de retour. Des liges poitillées à tirets logs représetet u circuit pilote ou u circuit de cotrôle. Des liges poitillées à tirets courts représetet ue coduite de retour d huile. Ue lige e forme d arc etre deux poits représete ue caalisatio flexible. Ue lige cotiue avec ue flèche ressem - blat à u éclair représete u circuit électrique. La figure 4-1 motre commet les symboles des coduites sur u schéma hydrau lique. U demi-cercle sur ue lige qui e croise ue autre idique que les deux coduites e sot pas reliées. Cepedat, les coduites se croiset parfois même si elles e sot pas reliées. Das le cas où les liges se croiset et que les coduites sot reliées, o l idique avec u poit d'itersectio. O motre ces trois cofiguratios à la figure 4-2. Symboles des réservoirs. Das u schéma, le rectagle représete u réservoir. U rectagle etièremet fermé symbolise u réservoir pressurisé (figure 4-3). U rectagle ouvert vers le haut représete u réservoir vetilé (figure 4-3). Ue lige s arrêtat au-dessus du rectagle ou avat sa base sigifie que le retour s effectue au-dessus du fluide. Ue lige etrat e cotact avec la base du rectagle idique que le retour s effectue sous le iveau du fluide (figure 4-3). Coduite de pressio ou circuit de retour (workig lie) Coduite pilote (pilot lie) Coduite de draiage ou retour d huile (drai lie) Caalisatio flexible (flexible lie) Circuit électrique (electrical circuit) Figure 4-1 Symboles des coduites. Croisemet de coduites o reliées Croisemet de coduites o reliées Croisemet de coduites reliées Figure 4-2 Croisemet de coduites.

3 Symboles et schémas hydrauliques 79 Réservoir vetilé ompe à débit fixe Réservoir pressurisé Coduite de retour sous le iveau du fluide ompe à débit variable Coduite de retour au-dessus du iveau du fluide Figure 4-3 Symboles des réservoirs. Les liges reliées à u réservoir sortet presque toujours vers le haut de ce derier, idépedammet du brachemet réel sur le composat. Chaque ré - ser voir possède au mois deux liges hydrauliques brachées à ce derier, mais il peut y e avoir beau - coup plus. Comme de ombreux composats d u circuit hydrau lique dépedet d u seul réservoir, le symbole du réservoir est souvet répété plutôt que de créer u eche vê tremet de liges de retour partout sur le schéma. Das la plupart des cas, le symbole du réservoir est le seul à être répété sur u schéma. Vous pouvez le cosidérer tout comme le symbole de mise à la masse l est sur u schéma électrique. Symboles des pompes et des moteurs. Les symboles des pompes et des moteurs sot semblables e apparece. Les deux utiliset u cercle. Ue pompe hydraulique est représetée par u petit triagle relié à la coduite d etrée poitat vers l extérieur du cercle (figure 4-4). U moteur hydraulique est représeté par u petit triagle relié à la coduite d etrée poitat vers l'itérieur (figure 4-5). ompe à débit variable et bidirectioelle Figure 4-4 Symboles des pompes à débit fixe et variable. Quad les pompes et les moteurs hydrau - liques sot à déplacemet (cylidrée pour les moteurs et débit pour les pompes) fixe, le cercle qui les représete les illustre seulemet avec les coduites d'admissio et de refoulemet etrat e cotact avec le cercle. Quad l'u ou l'autre est à déplacemet variable (cylidrée variable pour les moteurs et débit pour les pompes), ue flèche est dessiée à travers le cercle (figure 4-4). Les symboles des moteurs hydrauliques sot presque idetiques à ceux motrés à la figure 4-4, sauf que le ses des triagles est iversé, comme le motre la figure 4-5.

4 80 Chapitre 4 Moteur à cylidrée fixe Figure 4-6 Symbole de la soupape de décharge. Symboles des soupapes Moteur à cylidrée variable Moteur à cylidrée variable bidirectioel Figure 4-5 Symboles hydrauliques des moteurs à cylidrée fixe et variable. Das les schémas hydrauliques, les soupapes sot représetées d ue faço u peu plus complexe. Nous allos jeter u coup d'oeil sur quelques soupapes utilisées das les schémas, e commeçat par la soupape de décharge. Soupape de décharge. La soupape de décharge (pressure relief valve) est écessaire, même das le plus simple des circuits hydrauliques : elle déverse le fluide das le réservoir lorsqu elle est actioée. Ue lige poitillée, comme illustrée à la figure 4-6, représete ue lige pilote : la pressio de cette lige s'oppose à la tesio du ressort moté du côté opposé de la soupape. Quad la pressio pilote excède la tesio du ressort, le tiroir se soulève, ouvrat la soupape et retourat le fluide au réservoir. Cela dimiue la pressio du côté relié à la pompe, réduisat la pressio pilote et permettat à la tesio du ressort de rameer la soupape de décharge à sa positio ormale de foctioemet. La soupape de décharge permet de régler la pressio maximale du circuit. Soupape de séquece. La soupape de séquece (sequece valve) ressemble beaucoup das sa coceptio à la soupape de décharge. La différece fodametale est qu elle est muie d u drai à l extrémité où est moté le ressort. Ce drai permet de retourer au réservoir la quatité de fluide qui pourrait se loger sur la soupape et aisi etraver so foctioemet. La soupape de séquece permet d effectuer deux opératios l ue après l autre, et ce, avec u seul distributeur. La figure 4-7 motre deux motages simples utilisat cette soupape. La figure 4-7 motre deux véris qui doivet sortir l u après l autre et la figure 4-7 motre u véri et moteur hydraulique bidirectioel, qui se mettra e marche lorsque la tige du véri parviedra e fi de course. E effet, lorsque le véri de gauche de chacue des illustratios parviet e fi de course, la pressio augmete das la coduite alimetat le véri. À ce momet-là, la pressio pro veat de la lige pilote de la soupape de séquece s'oppose à la tesio du ressort moté du côté opposé de la soupape. Quad la pressio pilote excède le tarage du ressort, la soupape s ouvre, ce qui dirige le débit du fluide vers le deuxième véri de l illustratio dot la tige sort à so tour et vers le moteur sur l illustratio, qui se met e mouvemet.

5 Symboles et schémas hydrauliques 81 Figure 4-7 Deux motages simples d ue soupape de séquece. La figure 4-7 illustre le symbole de cette soupape aisi que deux schémas simples motrat le motage de cette derière das les circuits. Les flèches motret le parcours du fluide, aisi que le ses du déplacemet des véris sur l illustratio et le parcours du fluide aisi que le ses du déplacemet du véri et l alimetatio du moteur uidirectioel sur l illustratio. vec la soupape motée comme sur la figure 4-7, les tiges des véris sortirot l ue après l autre, mais il sera impossible de faire redescedre celle de droite car le fluide e peut traverser la soupape das le ses opposé. Il y a pas de problème pour ce qui est du moteur hydraulique puisqu il toure das ue seule directio. our remédier au pro - blème du retour d u véri lors de l utilisatio de cette soupape, la majorité des soupapes possèdet u clapet de dérivatio moté parallèlemet à la soupape pour la cotourer lors de la descete du secod véri (figure 4-8). Les flèches motret le parcours du fluide, aisi que le ses du déplacemet des véris. Figure 4-8 Motage simple d ue soupape de séquece muie d u clapet de dérivatio et so symbole.

6 82 Chapitre 4 Symboles des distributeurs. Les distributeurs (directioal cotrol valves) diriget le débit du fluide das u circuit hydraulique. Il e existe plusieurs types, mais les distributeurs sot géé - ralemet idetifiés par leur ombre de positios et d orifices. Le ombre d orifices idique le ombre de voies. O idetifie doc u distributeur ayat trois orifices comme u distributeur à trois voies (figure 4-9). Quad u distributeur cotrôle la directio, il se compose d u corps, d u tiroir et d u moye d'actioer le tiroir. Lorsque vous iterprétez u schéma hydraulique, rappelez-vous que le mécaisme de commade agit toujours sur le tiroir : le déplacemet du tiroir va ouvrir et fermer les passages das le corps du distributeur. our compredre commet les distributeurs sot représetés sur les schémas hydrauliques, preez ote des poits suivats : Des boîtes (des carrés) avec des flèches idi - quet le débit du fluide quad le tiroir est actioé. Nombre d orifices: 4 Directio du débit Nombre de positio: 3 Figure 4-9 ositios, orifices et directio du débit. Figure 4-10 Symbole d u distributeur à deux positios et à deux voies. Ue boîte sas flèche idique le débit (s'il e existe u) e positio eutre. C1 C2 Ue boîte sas flèche idique le ombre d orifices das le distributeur. La figure 4-10 motre u distributeur à deux voies et deux positios. O l illustre avec u méca - isme de commade mécaique situé sur le côté droit de la figure et u retour e positio eutre à l aide d u ressort illustré sur le côté gauche de la figure. Nous pouvos aussi dire que ce distributeur est ormalemet fermé (NC) au repos car o voit que les deux orifices sot bloqués e positio eutre : la flèche placée sur le symbole des orifices idique qu'il est ormalemet ouvert. Ce schéma motre u distributeur qui serait utilisé comme soupape de décharge : lorsque le distri buteur 'est pas actioé, aucu débit 'est possible das le circuit qui lui est relié. La figure 4-11 illustre u type plus complexe de distributeur qui est actioé électriquemet. Ce distri buteur possède trois positios idiquées par les trois carrés, et quatre voies motrées das le carré du cetre. C'est u distributeur à cetre fermé, ce qui sigifie que lorsque le tiroir est e Figure 4-11 Symbole d u distributeur à trois positios et à quatre voies. positio eutre, tous les orifices sot bloqués. Les petits rectagles avec des liges e diagoales situés à chacue des extrémités, idetifiés par les appellatios C1 et C2, sot des eroulemets (bobies) mis sous tesio électrique. Le tiroir est actioé e mettat sous tesio les eroulemets. Les ressorts de chaque côté du distributeur, placés sous les eroulemets, ramèet le distributeur e positio cetrale (eutre) quad ces deriers e sot pas sous tesio. La figure 4-11 motre les symboles alpha suivats : C1 Eroulemet du côté gauche C2 Eroulemet du côté droit rachemet à u dispositif extere

7 Symboles et schémas hydrauliques 83 rachemet à u dispositif extere ressio d alimetatio Réservoir Lors du foctioemet, quad l eroulemet C1 est mis sous tesio, le déplacemet du tiroir du dis tributeur dirige la pressio vers l orifice et relie l orifice à l orifice relié au réservoir (drai ). L iverse se produit quad l eroulemet C2 est mis sous tesio : il alimete e pressio l orifice et relie l orifice à l orifice relié au réservoir (drai ). La figure 4-12 motre u autre distributeur à quatre voies et trois positios. Il est aussi ac tioé électriquemet (otez les soléoïdes de chaque côté) mui de ressorts pour rameer le tiroir à sa positio cetrale lorsque les soléoïdes e sot pas sous tesio. Ce type de distri buteur permet d actioer u cylidre hydrau lique : il est itégré das le schéma motré u peu plus loi à la figure Symboles des véris. Les véris sot des récepteurs (actioeurs) commuémet utilisés das la techologie hydraulique mobile. Lorsque la pressio est appliquée à ue extrémité d'u véri, u mouvemet de sortie se produit, dû à la pressio agissat sur la surface du pisto du véri qui est suffisate pour vaicre la charge. U véri à grad diamètre fourit plus de force qu'u véri de plus petit diamètre, si la pressio appli quée est égale pour les deux. Le symbole d u véri est assez facile à idetifier et est illustré à la figure Symboles des filtres, des refroidisseurs et des accumulateurs. Sur les schémas hydrauliques, les filtres et les crépies sot représetés par u losage traversé par ue lige verticale poitillée. Il ressemble au symbole d u échageur thermique ou d u refroi disseur qui lui possède des triagles pleis das les cois supérieur et iférieur, reliés par ue lige verticale. O motre ces symboles à la figure U rectagle aux extrémités arrodies repré - sete u accumulateur. La capacité de l'accumulateur est aussi idiquée das le schéma. Les accumulateurs à ressort et au gaz sot illustrés à la figure Schéma d u circuit hydraulique simple La figure 4-16 motre u circuit hydraulique simple coçu pour actioer u véri et compreat la plupart des symboles que ous avos présetés jusqu'ici. Notez commet le distributeur gère le circuit das lequel il est itégré. C1 Figure 4-12 Symbole d u distributeur à quatre voies et à trois positios. Figure 4-13 Symbole d u véri hydraulique. Figure 4-14 Symboles des filtres et crépies. ccumulateur au gaz Filtre ou crépie Échageur de chaleur ou refroidisseur Figure 4-15 Symboles des accumulateurs. C2 ccumulateur à ressort

Ce type de compresseur est aussi appelée compresseur volumetrique.

Ce type de compresseur est aussi appelée compresseur volumetrique. Chapitre 4 Compresseurs Buts 1. Savoir que das ce cas if faut se redre compte qu il y a des effets thermique 2. Savoir qu il y a ue limite á l augmetatio de la pressio de gaz 3. Savoir quelles istabilités

Plus en détail

Système d'éclairage et perturbations

Système d'éclairage et perturbations Lycée N.APPER 447 ORVAUL Essai de système Système d'éclairage et perturbatios Objectifs Etude du foctioemet des systèmes d'éclairage fluorescets à tube et "fluocompacte" : foctioemet, perturbatios du réseau.

Plus en détail

DÉTERMINATION DE L INDICE DE RÉFRACTION D UN LIQUIDE

DÉTERMINATION DE L INDICE DE RÉFRACTION D UN LIQUIDE TP O. Page /5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O. Ce documet compred : - ue fiche descriptive du sujet destiée à l examiateur : Page /5 - ue fiche descriptive

Plus en détail

Éléments finis de joint mécaniques et éléments finis de joint couplés hydromécanique

Éléments finis de joint mécaniques et éléments finis de joint couplés hydromécanique Titre : Élémets fiis de joit mécaiques et élémets fi[...] Date : 28/10/2014 Pae : 1/10 Élémets fiis de joit mécaiques et élémets fiis de joit couplés hydromécaique Résumé : Cette documetatio porte sur

Plus en détail

B) CHAÎNES DE SOLIDES

B) CHAÎNES DE SOLIDES Chaîes de solides B) CHAÎNES DE SOLIDES Objectifs Cette théorie a pour but d'aalyser les comportemets statique et ciématique d'u mécaisme à partir d'u modèle défii par le schéma ciématique du mécaisme.

Plus en détail

SESSION DE 2004 CA/PLP

SESSION DE 2004 CA/PLP SESSION DE 4 CA/PLP CONCOURS EXTERNE Sectio : MATHÉMATIQUES SCIENCES PHYSIQUES COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche est autorisø (coformømet au directives de

Plus en détail

La fonction de la maîtrise des vitesses est d assurer un temps

La fonction de la maîtrise des vitesses est d assurer un temps sas frotière OÎTE À OUTILS Guide de dimesioemet La maîtrise des vitesses hydrauliques JEN ROUSSEU 1 La oîte à outils du précédet uméro de Techologie traitait du choix d u distributeur pour l actioeur hydraulique.

Plus en détail

Fluctuation et estimation

Fluctuation et estimation Fluctuatio et estimatio Table des matières I Idetificatio de la situatio........................................ II Échatilloage, itervalle de fluctuatio asymptotique........................ II. Itervalle

Plus en détail

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO UN APPROCH D LA COMPÉTITIVITÉ D LA ZON URO : L TAU D CHANG FFCTIF D L URO Le taux de chage effectif d ue moaie omial et réel costitue u idicateur privilégié pour apprécier la compétitivité d ue écoomie

Plus en détail

EXERCICES D OPTIQUE GEOMETRIQUE ENONCES

EXERCICES D OPTIQUE GEOMETRIQUE ENONCES EXERCICES D PTIQUE GEMETRIQUE ENNCES Exercice 1 : Vitre Motrer que la lumière est pas déviée par u passage à travers ue vitre. Pour ue vitre d épaisseur 1 cm, que vaut le décalage latéral maximal? Si la

Plus en détail

Modèle de pointage et correction des dérives

Modèle de pointage et correction des dérives Ges de la Lue Observatoire astroomique de Plougastel Tél : 0 98 40 69 73 http://www.gesdelalue.org Modèle de poitage et correctio des dérives 1. Présetatio du problème Le poitage d u astre par u télescope

Plus en détail

Comportement d'une suite

Comportement d'une suite Comportemet d'ue suite I) Approche de "ses de variatio et de ite d'ue suite" : 7 Soit la suite ( ) telle que = 5 ( + ) 2 Représetos graphiquemet la suite das u pla mui d' u repère. Il suffit de placer

Plus en détail

/RJLTXHERROpHQQH. Symbole (norme IEC 1 ) x

/RJLTXHERROpHQQH. Symbole (norme IEC 1 ) x /RJLTXHERROpHQQH I. Défiitios I.. Variable biaire O appelle variable biaire (ou logique), ue variable preat ses valeurs das l esemble {0, }. Eemple : état d u iterrupteur, d u bouto poussoir, la présece

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION DES TUBES LED RELAMPING GAMME ST ET SX

NOTICE D INSTALLATION DES TUBES LED RELAMPING GAMME ST ET SX OTICE D ISTALLATIO DES TUBES LED RELAMPIG GAMME ST ET SX SOMMAIRE. ISTRUCTIOS DE SÉCURITÉ IMPORTATES. MESURES DE SÉCURITÉ GÉÉRALES. COMPATIBILTÉ. PRÉSETATIO DES TUBES LED ST ET SX. DESCRIPTIO. CARACTÉRISTIQUES

Plus en détail

Ce que les Afro-Américains atteints de diabète ou d hypertension artérielle doivent savoir

Ce que les Afro-Américains atteints de diabète ou d hypertension artérielle doivent savoir Ce que les Afro-Américais atteits de diabète ou d hypertesio artérielle doivet savoir Faites-vous examier pour les maladies réales Natioal Kidey Disease Educatio Program Que puis-je faire pour garder mes

Plus en détail

TECHNIQUE: Distillation

TECHNIQUE: Distillation TECHNIQUE: Distillatio 1 Utilité La distillatio est u procédé permettat la séparatio de différetes substaces liquides à partir d u mélage. Les applicatios usuelles de la distillatio sot : l élimiatio d

Plus en détail

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES MAC Valves, Ic. a mis au poit des solutios 100% iterchageables e remplacemet des esembles d origie istallés sur les étireuses

Plus en détail

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 7 mars 2014

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 7 mars 2014 Durée : 4 heures Baccalauréat S Nouvelle-Calédoie 7 mars 2014 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commu à tous les cadidats 4 poits Cet exercice est u QCM questioaire à choix multiple. Pour chaque questio, ue seule

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités coditioelles - Suites géométriques - foctios epoetielles Calculatrice autorisée Termiale ES123 Eercice 1 : 5 poits Partie A : Ue agece de locatio

Plus en détail

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction Chapitre 3 : Trasistor bipolaire à joctio ELEN075 : Electroique Aalogique ELEN075 : Electroique Aalogique / Trasistor bipolaire U aperçu du chapitre 1. Itroductio 2. Trasistor p e mode actif ormal 3. Courats

Plus en détail

La classification de données quantitatives avec SPAD

La classification de données quantitatives avec SPAD La classificatio de doées quatitatives avec SPAD SPAD effectue toujours ue ACP de la matrice des doées quatitatives X " p avat de faire la classificatio des idividus. Les méthodes de classificatio s appliquet

Plus en détail

Dénombrement - Combinatoire Cours

Dénombrement - Combinatoire Cours Déombremet - Combiatoire Cours La combiatoire (ou aalyse combiatoire) étudie commet compter des objets. Elle fourit des méthodes de déombremet particulièremet utiles e probabilité. U des pricipaux exemples

Plus en détail

Inégalités souvent rencontrées

Inégalités souvent rencontrées Iégalités souvet recotrées Recotres Putam 004 Uiversité de Sherbrooke Jea-Philippe Mori Théorie Certaies iégalités sot deveues célèbres e raiso de leur grade utilité Elles sot aussi souvet au coeur de

Plus en détail

Moment d'une force Théorème du moment cinétique. Johann Collot collot@in2p3.fr http://lpsc.in2p3.fr/atlas_new/teachingitem.htm Mécanique L1 et IUT1

Moment d'une force Théorème du moment cinétique. Johann Collot collot@in2p3.fr http://lpsc.in2p3.fr/atlas_new/teachingitem.htm Mécanique L1 et IUT1 Momet d'ue force Théorème du momet ciétique Théorème du momet ciétique référetiel iertiel repère fixe /réf. o poit o fixe / repère m M V dt = d P OM dt = OM d P d OM P = d OM P OM d P = V dt m V OM d P

Plus en détail

Vannes à siège (PN 16) VF 2 vanne à 2 voies, brides VF 3 vanne à 3 voies, brides

Vannes à siège (PN 16) VF 2 vanne à 2 voies, brides VF 3 vanne à 3 voies, brides Fiche techique Vaes à siège (PN 16) VF 2 vae à 2 voies, brides VF 3 vae à 3 voies, brides Descriptio Caractéristiques : Coceptio avec siège étache Raccord mécaique par clipsage avec AMV(E) 335, AMV(E)

Plus en détail

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil.

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil. Qu appelle-t-o éclipse? Éclipser sigifie «cacher». Vus depuis la Terre, deu corps célestes peuvet être éclipsés : la Lue et le Soleil. LES ÉCLIPSES Pour qu il ait éclipse, les cetres de la Terre, de la

Plus en détail

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h Etrée à Scieces Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h A P M E P Les calculatrices sot autorisées Exercice Vrai-Faux 8 poits Pour chacue des affirmatios suivates,

Plus en détail

FinalistE. FinalistE MANUEL DE JEU

FinalistE. FinalistE MANUEL DE JEU Illustratios o défiitives FialistE DU CONCOURS DEs PROTOTYPES ZONA LÚDICA 016 FialistE DU CONCOURS IteratioaL DES Prototypes DE JEUS CIUTAT DE GRANOLLERS 015 MANUEL DE JEU s es st éfii WELCOME TO OBLITI

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de techologie supérieure Mat 165-04 Algèbre liéaire et aalyse vectorielle A-015 Michel Beaudi michel.beaudi@etsmtl.ca Liste d exercices à faire e T.P./Caledrier des évaluatios Itroductio au cours

Plus en détail

SYMBOLES HYDRAULIQUES

SYMBOLES HYDRAULIQUES SYMOLES HYDRULIQUES NF ISO 1219-1 SYMOLES HYDRULIQUES SYMOLES HYDRULIQUES age 3 Les soupapes de pression 1. Limiteurs de pression 2. Soupapes de décharge 3. Soupapes de séquence, d équilibrage, de freinage

Plus en détail

Sciences Industrielles Chaînes de solides Papanicola Robert Lycée Jacques Amyot

Sciences Industrielles Chaînes de solides Papanicola Robert Lycée Jacques Amyot I - CHAINES DE SLIDES A. Chaîes ouertes, fermée, complexe; 1. Graphe des liaisos Das le graphe des liaisos d'u mécaisme, les différets solides du mécaisme sot schématisés par des cercles et les liaisos

Plus en détail

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels.

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels. Uiversité de Provece 011 01 Mathématiques Géérales I Plache 6 Nombres réels Suites réelles Nombres réels Exercice 1 Mettre sous forme irréductible p/q les ratioels suivats (les chiffres souligés se répètet

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL Corrigé du baccalauréat Polyésie 6 jui 4 STID STL spécialité SPCL EXERCICE 4 poits Cet eercice est u questioaire à choi multiples. Pour chacue des questios suivates, ue seule des quatre réposes proposées

Plus en détail

Codes détecteurs et correcteurs d erreurs

Codes détecteurs et correcteurs d erreurs Codes détecteurs et correcteurs d erreurs Lorsque des doées umériques sot stockées ou trasmises, des perturbatios (par exemple électromagétiques) peuvet les edommager. Les codes détecteurs et correcteurs

Plus en détail

Transformer L énergie

Transformer L énergie Chapitre IV : Les récepteurs hydrauliques. IV.1 Introduction : Les récepteurs hydrauliques transforment l énergie hydraulique en énergie mécanique. On distingue : - Les récepteurs pour mouvement de translation

Plus en détail

CHAPITRE 1 STATIQUE, POSTURES D ÉQUILIBRE, FORCES ET MOMENTS AUX ARTICULATIONS

CHAPITRE 1 STATIQUE, POSTURES D ÉQUILIBRE, FORCES ET MOMENTS AUX ARTICULATIONS CHAPITRE 1 STATIQUE, PSTURES D ÉQUILIBRE, FRCES ET MMENTS AUX ARTICULATINS L objet de toutes études biomécaiques est d aalyser au travers d u double système de forces (forces iteres et exteres) les postures

Plus en détail

Informatique TP2 : Calcul numérique d une intégrale CPP 1A

Informatique TP2 : Calcul numérique d une intégrale CPP 1A Iformatique TP : Calcul umérique d ue itégrale CPP 1A Romai Casati, Wafa Johal, Frederic Deveray, Matthieu Moy Avril - jui 014 1 Zéro de foctio O doe le code suivat (vu e cours), qui permet de calculer

Plus en détail

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1)

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1) Uiversités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Aalyse (UE 3) 2013-2014 Chapitre 3 : Foctios d ue variable réelle (1) 1 Lagage topologique das R Défiitio 1 Soit a u poit de R. U esemble V R est u voisiage de a s

Plus en détail

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable)

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable) Objectifs : S2-4 Descripteurs : système de distribution pneumatique. 1. Réseau Pneumatique L énergie pneumatique utilise l air comprimé comme fluide pour le transport de l énergie et sa transformation

Plus en détail

Test de validité et d'hypothèse

Test de validité et d'hypothèse Test de validité et d'hypothèse 1 Vocabulaire Problème: Il s'agit à partir de l'étude d'u ou plusieurs échatillos de predre des décisios cocerat l'esemble de la populatio. O est alors ameé à émettre des

Plus en détail

SCHÉMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE

SCHÉMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE SCHÉATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUATIQUE Schématisation hydraulique et pneumatique 1. Rôle de la schématisation Dans de nombreux systèmes automatisés, des vérins pneumatiques à double effet sont utilisés

Plus en détail

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi mars 204 MATHEMATIQUES durée de l'épreuve : 3h - coefficiet 2 Le sujet est uméroté de à 5. L'aexe est à redre avec la copie. L'exercice Vrai-Faux est oté sur 8,

Plus en détail

Chapitre 3: Réfraction de la lumière

Chapitre 3: Réfraction de la lumière 2 e B et C 3 Réfractio de la lumière 16 Chapitre 3: Réfractio de la lumière 1. Expériece 1 : tour de magie avec ue pièce de moaie a) Dispositio Autour d'ue petite boîte coteat ue pièce de 1 de ombreux

Plus en détail

Travaux dirigés G33 Dimensionnement 2 séances Enseignant : Anthony Busson.

Travaux dirigés G33 Dimensionnement 2 séances Enseignant : Anthony Busson. Travaux dirigés G33 Dimesioemet 2 séaces Eseigat : Athoy Busso. Exercice 1 : O cosidère u web switch et 3 serveurs web. Le web switch reçoit les requêtes http proveat des cliets et les répartit de maière

Plus en détail

NOM SOUPAPES GENERALITES 1.doc PDF PJ INTRODUCTlON

NOM SOUPAPES GENERALITES 1.doc PDF PJ INTRODUCTlON NOM SOUPAPES GENERALITES 1.doc PDF PJ INTRODUCTlON Il y a pression dans un circuit hydraulique, lorsqu'une résistance s'oppose à I'écoulement du fluide refoulé par la pompe En fonction de cette résistance,

Plus en détail

On peut représenter la situation par un arbre : On a donc p(b 1 B 2)= p(b 1) p (B ) = 3 4 = 3.

On peut représenter la situation par un arbre : On a donc p(b 1 B 2)= p(b 1) p (B ) = 3 4 = 3. T ale S Correctio Exercices type bac de Probabilités. Mars Exercice : Ue ure cotiet au départ 0 boules blaches et 0 boules oires idiscerables au toucher. O tire au hasard ue boule de l ure : Si la boule

Plus en détail

x 0 h a (x) ln (2 a ) h a 2 a Justifier, par le calcul, le signe de h' a (x) pour x appartenant à ] 0 ; + [. b. Rappeler la limite de ln x x

x 0 h a (x) ln (2 a ) h a 2 a Justifier, par le calcul, le signe de h' a (x) pour x appartenant à ] 0 ; + [. b. Rappeler la limite de ln x x EXERCICE (6 poits) Commu à tous les cadidats Soit f la foctio défiie sur l itervalle ] ; + [ par f () = l Pour tout réel a strictemet positif, o défiit sur ] ; + [ la foctio g a par g a () = a O ote C

Plus en détail

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC Lycée Féelo aite-marie Préparatio ciece-po/prépa HEC Foctios Versio du juillet 05 Eercice d degré : racies et coefficiets O rappelle que si l équatio a + b + c = 0 ( a 0 ) adet deu racies α et β (évetuelleet

Plus en détail

PORTAVIE. Série Standard : sans joint Série Hermetic : avec joint.

PORTAVIE. Série Standard : sans joint Série Hermetic : avec joint. PORTAVIE PORTAVIE sur pivot et sur paumelles se réaliset avec les séries 40 et 50 Stadard et Hermetic, avec ou sas poteau techique, à u vatail ou deux vataux et à simple ou double actios. Série Stadard

Plus en détail

ADHERENCE FROTTEMENT

ADHERENCE FROTTEMENT Chap.3: ADHERENCE FROTTEMENT L'objectif de ce chapitre est de préseter les otios d'adhérece et d'itroduire la otio de coefficiet de frottemet I. CONSTATATIONS :... 22 II. EFFORT NORMAL - EFFORT TANGENTIEL

Plus en détail

UNIVERSITE D ANGERS Mathematiques L2. Devoir. Corrigé sur le web le 31/10/2014

UNIVERSITE D ANGERS Mathematiques L2. Devoir. Corrigé sur le web le 31/10/2014 UNIVERSITE D ANGERS Mathematiques L. Devoir. Corrigé sur le web le 1/10/014 O traitera au choix l u des deux exercices ou. Exercice 1 : ci-dessous : Détermier la ature de chacue des 6 séries dot le terme

Plus en détail

Chapitre 1 : Les notions de base

Chapitre 1 : Les notions de base Chapitre : Les otios de base Itroductio I Comparer des gradeurs A) Les pourcetages B) Taux de variatio, coefficiet multiplicateur, idice C) Importace du ses de la comparaiso ) Raisoemet sur les taux de

Plus en détail

SUITES et SERIES DE FONCTIONS

SUITES et SERIES DE FONCTIONS UE7 - MA5 : Aalyse SUITES et SERIES DE FONCTIONS I Suites de foctios à valeurs das È ou  Etat doé u esemble E, ue suite de foctios umériques défiies sur E est la doée, pour tout etier, d'ue applicatio

Plus en détail

Régulation pour CTA Termibloc

Régulation pour CTA Termibloc Régulatio pour CTA Termibloc Présetatio Termibloc est u système covivial destié à gérer le pilotage des Cetrales de traitemet d Air Aircalo, e particulier Mistral. Il vise à assumer les pricipales foctios

Plus en détail

Le mouvement de pédalage

Le mouvement de pédalage Le mouvemet de pédalage Javier 214 cotact@velomath.fr http://www.velomath.fr Le mouvemet de pédalage a fait l objet d u grad ombre d aalyses. La très grade majorité de ces aalyses sot du domaie de la bio-mécaique

Plus en détail

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov AME Dossier : Matrices et suites 545 romeades aléatoires : vers les chaîes de Markov ierre Griho (*) Cet article propose ue mise e perspective de la otio de promeade ou de marche aléatoire itroduite das

Plus en détail

Limites des Suites numériques

Limites des Suites numériques Chapitre 2 Limites des Suites umériques Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Limite fiie ou ifiie d ue suite. Limites et comparaiso. Opératios sur les ites. Comportemet

Plus en détail

Les Nombres Parfaits.

Les Nombres Parfaits. Les Nombres Parfaits. Agathe CAGE, Matthieu CABAUSSEL, David LABROUSSE (2 de Lycée MONTAIGNE BORDEAUX) et Alexadre DEVERT, Pierre Damie DESSARPS (TS Lycée SUD MEDOC LETAILLAN MEDOC) La première partie

Plus en détail

DIDIER AUROUX POLYTECH NICE-SOPHIA MAM5 - OPTION IMAFA 2010-2011

DIDIER AUROUX POLYTECH NICE-SOPHIA MAM5 - OPTION IMAFA 2010-2011 MÉTHODES NUMÉRIQUES POUR LE PRICING D OPTIONS DIDIER AUROUX POLYTECH NICE-SOPHIA MAM5 - OPTION IMAFA 2010-2011 Table des matières 1 Notatios et équatio de Black-Scholes 2 11 Notatios 2 12 Équatio de Black-Scholes

Plus en détail

Devoir de statistiques: CORRIGE

Devoir de statistiques: CORRIGE CPP - la prépa des INP ( ème aée). Bordeaux, 6/04/04. Devoir de statistiques: CORRIGE durée h Doées: O rappelle que si Z suit ue loi N (0, ), o a P(Z.96) 0, 975 et P(Z.65) 0, 95. Exercice. θ et O cosidère

Plus en détail

Automates 1 Présentation

Automates 1 Présentation Automates Présetatio Présetatio d u automate 2 Ue maière de désiger l automate de l exemple 3 Défiitio géérale 4 U exemple d automate 5 Mot costruit sur l alphabet C 6 L esemble de tous les mots das u

Plus en détail

LO12. Chap 5. 5. Le fenêtrage. x r x w. y r y w. 5.1 Introduction. OpenGL. 1 x. Transformation de cadrage. glviewport();

LO12. Chap 5. 5. Le fenêtrage. x r x w. y r y w. 5.1 Introduction. OpenGL. 1 x. Transformation de cadrage. glviewport(); LO 5. Le feêtrage 5. Itroductio L affichage d u modèle implique la mise e correspodace des coordoées des poits et des liges du modèle avec les coordoées appropriées du dispositif où l image doit être visualisée.

Plus en détail

Placement optimal d antennes de téléphonie mobile

Placement optimal d antennes de téléphonie mobile 87 Placemet optimal d atees de téléphoie mobile Romai BADINA, Justie DIDIERJEAN, Iliyas JORIO, Thomas LE SAUX, Clémet MOUREAUX, Thibault PERRIN, Bejami SAUNIER, Paul-Heri SOUSTRE Pavage hexagoal : régulier

Plus en détail

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC Kaize & Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club idustrielle AIAC Itroducti o Itroductio: vidéo Kai ze coclusio 1 Itroducti o Kai ze La méthode du coclusio 2 Itroducti o Kai ze A- Les types d étiquettes

Plus en détail

09 G 18bis AR Durée: 4 heures Séries : S1-S3 - Coeff. 8.. Epreuve du 1 er groupe

09 G 18bis AR Durée: 4 heures Séries : S1-S3 - Coeff. 8.. Epreuve du 1 er groupe UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/ 9 OFFICE DU BACCALAUREAT BP 5005-DAKAR-Fa-Séégal Serveur Vocal: 68 05 59 Téléfax (1) 864 67 39 - Tél : 84 95 9-84 65 81 M A T H E M A T I Q U E S 09 G 18bis AR Durée:

Plus en détail

Intervalles de fluctuation et de confiance

Intervalles de fluctuation et de confiance Chapitre 9 Itervalles de fluctuatio et de cofiace Sommaire 9.1 Itervalle de fluctuatio................................... 157 9.1.1 Quelques rappels..................................... 157 9.1.2 Itervalle

Plus en détail

MA401 : Probabilités TD3

MA401 : Probabilités TD3 MA : Probabilités Exercice Ue compagie aériee étudie la réservatio sur l u de ses vols. Ue place doée est libre le jour d ouverture de la réservatio et so état évolue chaque jour jusqu à la fermeture de

Plus en détail

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( )

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( ) Aée 01-013 Mathématiques Décembre 01 Durée : 3 heures BAC blac N 1 La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte u total de 5 exercices. Les élèves e suivat pas l eseigemet de spécialité traiterot les

Plus en détail

La caractéristique mécanique d une charge. La charge est entraînée par un moteur à courant continu.

La caractéristique mécanique d une charge. La charge est entraînée par un moteur à courant continu. NOM : préom : Objectifs : La caractéristique mécaique d ue charge. La charge est etraîée par u moteur à courat cotiu. Effectuer la mesure du couple résistat et des couples moteurs avec ue «dyamo balace».

Plus en détail

DISTRIBUER L ENERGIE LES DISTRIBUTEURS

DISTRIBUER L ENERGIE LES DISTRIBUTEURS DISTRIBUER L ENERGIE LES DISTRIBUTEURS L énergie pneumatique est distribuée à l actionneur sur ordre de l unité de traitement. Cette énergie pneumatique est transformée en énergie mécanique afin de mouvoir

Plus en détail

Intervalle de fluctuation des fréquences. Estimation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. fréquence F n. fréquence obtenue f.

Intervalle de fluctuation des fréquences. Estimation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. fréquence F n. fréquence obtenue f. Chapitre 14 Itervalle de fluctuatio des fréqueces. Estimatio Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Itervalle de fluctuatio Estimatio Itervalle de cofiace (*). Niveau

Plus en détail

Mode d emploi. Booster B-3. No. d article: 40-19327. tams elektronik

Mode d emploi. Booster B-3. No. d article: 40-19327. tams elektronik Mode d emploi No. d article: 40-19327 tams elektroik Sommaire 1. Pourquoi u amplificateur de puissace (booster)?...3 2. Premier pas...3 3. Coseils cocerat la sécurité...6 4. Le B-3...7 5. Diviser le réseau

Plus en détail

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS PERFORMANCE CONTACT vous présete so LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS OBTENEZ sas effort LES RENDEZ-VOUS que vous SOUHAITEZ SIMPLICITÉ ET EFFICACITÉ Spécialisée das la prise de redez-vous depuis de ombreuses

Plus en détail

Contrôle du mercredi 20 janvier 2016 (50 minutes) TS2 spécialité. II. (4 points) n n sont premiers entre eux.

Contrôle du mercredi 20 janvier 2016 (50 minutes) TS2 spécialité. II. (4 points) n n sont premiers entre eux. TS spécialité Cotrôle du mercredi 0 javier 016 (50 miutes) II. (4 poits) Démotrer que pour tout etier relatif, 1 et 1 sot premiers etre eux. Préom : Nom : Note :. / 0 Écrire très lisiblemet, sas rature

Plus en détail

Travaux dirigés de transports et transferts thermiques

Travaux dirigés de transports et transferts thermiques Travaux dirigés de trasports et trasferts thermiques Aée 015-016 Araud LE PADELLEC alepadellec@irap.omp.eu page page 3 P r é s e t a t i o Tous les exercices de trasports et de trasferts thermiques qui

Plus en détail

LENTILLES SYSTEME CENTRE

LENTILLES SYSTEME CENTRE LENTILLES SYSTEME CENTRE. Letilles mices Parmi toutes les letilles, il e existe u certai ombre qui peuvet être décrites par u modèle simple : il s agit des letilles mices. Ue letille mice est ue letille

Plus en détail

Chapitre 4 Lois discrètes

Chapitre 4 Lois discrètes Chapitre 4 Lois discrètes 1. Loi de Beroulli Ue variable aléatoire X est ue variable de Beroulli si elle e pred que les valeurs 0 et 1 avec des probabilités o ulles. P(X = 1) = p, P(X = 0) = 1 p = q, avec

Plus en détail

TP R : méthodes statistiques élémentaires

TP R : méthodes statistiques élémentaires M2 IFMA et MPE TP R : méthodes statistiques élémetaires À la fi de la séace vous déposerez vos scripts R das la boîte de dépôt de votre espace Sakai : http://australe.upmc.fr/portal. 1 Importatio des doées

Plus en détail

Détermination du Ves 40 : Quantité d eau chaude à 40 C fournie par l appoint électrique intégré d un chauffe-eau électrosolaire.

Détermination du Ves 40 : Quantité d eau chaude à 40 C fournie par l appoint électrique intégré d un chauffe-eau électrosolaire. Protocole d essai et méthode de calcul Détermiatio du Ves 40 : Quatité d eau chaude à 40 C fourie par l appoit électrique itégré d u chauffe-eau électrosolaire. Documet associé : Cahier des charges des

Plus en détail

Vous allez construire le graphe flottant des ventes du premier trimestre de la feuille Paris du classeur Conso, à partir de l'assistant Graphique.

Vous allez construire le graphe flottant des ventes du premier trimestre de la feuille Paris du classeur Conso, à partir de l'assistant Graphique. Graphiques Excel vous permet très aisémet de géérer des graphiques à partir de vos tableaux. Les graphiques sot automatiquemet ajustés e cas de modificatio des doées du tableau. Les graphiques créés peuvet

Plus en détail

II. Permutations sans répétitions et notation factorielle

II. Permutations sans répétitions et notation factorielle février 2012 ORRIGE II. Permutatios sas répétitios et otatio factorielle Aalyse combiatoire 4 ème - 1 I. Itroductio Les différets modèles mathématiques costruits pour étudier les phéomèes où iterviet le

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

www.experts-insitu.com

www.experts-insitu.com In Situ experts hydrauliciens Newsletter N 50, - Mars 2015 - Tous droits réservés IN SITU «Lecture de schémas hydrauliques» épisode 2 La lecture de schéma a pour but de connaître les pressions et débits

Plus en détail

LA BIOKINERGIE CRANIO-DENTAIRE

LA BIOKINERGIE CRANIO-DENTAIRE PROGRAMME DE FORMATION LA BIOKINERGIE CRANIO-DENTAIRE CENTRE DENTAIRE BIOKINERGETIQUE REPLACER LE SYSTEME MANDUCATEUR DANS LA GLOBALITE CORPORELLE Praticies detaires expérimetés, vous désirez iscrire votre

Plus en détail

Equation Chapter 1 Section 1 Les transformateurs. 1. Définition. 1.1. Invention

Equation Chapter 1 Section 1 Les transformateurs. 1. Définition. 1.1. Invention Equatio Chapter Sectio Les trasformateurs Avertissemet : Les pages qui suivet décrivet le foctioemet des trasformateurs idustriels utilisés à des fréqueces de 50 ou 60 Hz, voire 400 Hz (avios de lige)

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE POUR l ACCÈS AU GRADE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D ANALYSTE

CONCOURS EXTERNE POUR l ACCÈS AU GRADE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D ANALYSTE J. 3 398 CONCOURS EXTERNE POUR l ACCÈS AU GRADE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D ANALYSTE ANNÉE 04 ÉPREUVE ÉCRITE D ADMISSIBILITÉ N 3 Durée : 3 heures

Plus en détail

UPEC Mural 80L et 120L. POUR HYDROMOTRIX 25 OU 32 kw EVOLUTION & CONDENSATION ATTENTION! GROUPE DE SECURITE NON INCLUS. INSTALLATION Français

UPEC Mural 80L et 120L. POUR HYDROMOTRIX 25 OU 32 kw EVOLUTION & CONDENSATION ATTENTION! GROUPE DE SECURITE NON INCLUS. INSTALLATION Français UPEC Mural 80L et 120L POUR HYDROMOTRIX 25 OU 32 kw EVOLUTION & CONDENSATION ATTENTION! GROUPE DE SECURITE NON INCLUS INSTALLATION Fraçais 1 - FOURNITURES Les repères cerclés revoiet aux pièces fouries

Plus en détail

7. Soient A et B les points d affixes respectives 4 et 3 i. L affixe du point C tel que le triangle ABC soit isocèle avec. a. 1 4 i b. 3 i c.

7. Soient A et B les points d affixes respectives 4 et 3 i. L affixe du point C tel que le triangle ABC soit isocèle avec. a. 1 4 i b. 3 i c. NOUVELLE CALEDONIE NOVEMBRE 2007 Exercice 4 poits Commu à tous les cadidats Pour chaque questio, ue seule des trois propositios est exacte. Le cadidat idiquera sur la copie le uméro de la questio et la

Plus en détail

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie B Option Économie. MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures)

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie B Option Économie. MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures) ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DE STATISTIQUE ET D ÉCONOMIE APPLIQUÉE ENSEA ABIDJAN AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES ITS Voie B Optio Écoomie MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures)

Plus en détail

Amérique du Nord. Terminale S mai 2014

Amérique du Nord. Terminale S mai 2014 Termiale S mai 2014 Amérique du Nord 1 Exercice 1 (5 poits) Das cet exercice, tous les résultats demadés serot arrodis à 10 3 près Ue grade eseige de cosmétiques lace ue ouvelle crème hydratate Partie

Plus en détail

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes.

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes. Polyésie Septembre 2 - Exercice O peut traiter la questio 4 sas avoir traité les questios précédetes Pour u achat immobilier, lorsqu ue persoe emprute ue somme de 50 000 euros, remboursable par mesualités

Plus en détail

Notions de base pour l analyse d un tableau de contingence

Notions de base pour l analyse d un tableau de contingence Uiversité de Bordeaux - Master MIMSE - 2ème aée Notios de base pour l aalyse d u tableau de cotigece Marie Chavet http://wwwmathu-bordeauxfr/ machave/ 204-205 Notatios et défiitios U tableau de cotigece

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Statistiques inférentielles

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Statistiques inférentielles BTS Mécaique et Automatismes Idustriels Statistiques iféretielles, Aée scolaire 2005 2006 Statistiques iféretielles 1. Itroductio vocabulaire Pour étudier ue populatio statistique, o a recours à deux méthodes

Plus en détail

4 ème aée Maths Limites Cotiuité et dérivabilité Octobre 9 A LAATAOUI Eercice : La figure ci cotre est la représetatio graphique d ue foctio f défiie et cotiue sur IR O ote que (ζf) admet au voisiage de

Plus en détail

REQUÊTES. Il est possible de créer des formulaires ou des états à partir de requête.

REQUÊTES. Il est possible de créer des formulaires ou des états à partir de requête. Cliclasolutio Aée 2006/2007 REQUÊTES Utilité des requêtes QUESTIONNER LA BASE DE DONNÉES La foctio classique d'ue requête est de répodre à ue questio sur la base de doées. "Quels sot les cliets habitat

Plus en détail

Estimation de paramètres

Estimation de paramètres CHAPITRE 8 Estimatio de paramètres 1. Distributio des moyees des échatillos Das ce chapitre, ous étudieros commet est distribué la moyee de tous les échatillos de taille possibles d ue certaie populatio.

Plus en détail

Estimations et intervalles de confiance

Estimations et intervalles de confiance Estimatios et itervalles de cofiace Estimatios et itervalles de cofiace Résumé Cette vigette itroduit la otio d estimateur et ses propriétés : covergece, biais, erreur quadratique, avat d aborder l estimatio

Plus en détail

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Exercice 1 (5 poits) Bac Blac Termiale L - Février 015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Questio 1 : La populatio d'ue ville baisse de 1 % tous les as pedat 10 as. Elle est doc multipliée

Plus en détail

2013 Pearson France Grand livre de la photographie de Scott Kelby Scott Kelby

2013 Pearson France Grand livre de la photographie de Scott Kelby Scott Kelby 5 Créer et utiliser so studio comme u pro Obturatio : 1/20 s Ouverture : f/4 ISO : 100 Focale : 180 mm Photo Scott Kelby 5 Créer et utiliser so studio comme u pro Décor de studio Ue des méthodes les plus

Plus en détail

Modes propres de vibration ; interprétation ondulatoire

Modes propres de vibration ; interprétation ondulatoire SPECIALITE TS ( PHYSIQUE ) : FICHE CURS 6 1/5 MDES PRPRES DE IBRATI Ce qu'il faut reteir Modes propres de vibratio ; iterprétatio odulatoire 1. Productio d u so à l aide d u istrumet de musique U istrumet

Plus en détail