ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou"

Transcription

1 LCTICIT nalyse des sgnax et des crcts électrqes Mchel Po Chaptre 2 Los générales de l électrcté en régme contn. Théorèmes de sperposton, Thévenn et Norton. dton 11/03/2014

2 Table des matères 1 POUQUOI T COMMNT? MODLISTION D UN SOUC NON-IDL DONT L CCTISTIQU ST UN DOIT FFIN Observaton de la caractérstqe d dpôle Schémas éqvalents a dpôle THOM D SUPPOSITION THOMS D THVNIN T D NOTON N GIM CONTINU XMPL D PPLICTION DS THOMS: XCICS SU LS SUX LINIS N COUNT CONTINU...8 Chap 2. xercce 1 : Théorème de Thévenn...8 Chap 2. xercce 2 : Théorèmes de Thévenn et Norton...8 Chap 2. xercce 3 : Théorèmes de sperposton...9 Chap 2. xercce 4 : Problème de méthode:...9 Chap 2. xercce 5 : Problème de méthode...10 Chap 2. xercce 6 : Traval avec des schémas sccessfs...10 Chap 2. xercce 7 : Transformaton Thevenn-Norton Chap 2. xercce 8 : Transformaton Thevenn-Norton Chap 2. xercce 9 : Sorce de corant commandée C QU J I TNU D C CHPIT PONSS UX QUSTIONS DU COUS...13 Temps de traval estmé por n apprentssage de ce chaptre en atonome : 8 heres xtrat de la ressorce en lgne sr le ste Internet Copyrght : drots et oblgatons des tlsaters L ater ne renonce pas à sa qalté d'ater et ax drots morax q s'y rapportent d fat de la pblcaton de son docment. Les tlsaters sont atorsés à fare n sage non commercal, personnel o collectf, de ce docment et de la ressorce aselecpro notamment dans les actvtés d'ensegnement, de formaton o de losrs. Tote o parte de cette ressorce ne dot pas fare l'objet d'ne vente - en tot état de case, ne cope ne pet pas être factrée à n montant spérer à cel de son spport. Por tot extrat de ce docment, l'tlsater dot mantenr de façon lsble le nom de l ater Mchel Po, la référence à aselecpro et a ste Internet IUT en lgne. La dffson de tote o parte de la ressorce aselecpro sr n ste nternet atre qe le ste IUT en lgne est nterdte. Une verson lvre est dsponble ax édtons llpses dans la collecton Technosp sos le ttre ÉLCTICITÉ GÉNÉL Les los de l électrcté Mchel PIOU - grégé de géne électrqe IUT de Nantes France D même ater : MagnlecPro (électromagnétsme/transformater) et PowerlecPro (électronqe de pssance)

3 Chaptre 2 - Los générales de l électrcté en régme contn - 1 LOIS GNLS D L LCTICIT N GIM CONTINU. 1 POUQUOI T COMMNT? L électrcté q agt dans n ensemble d éléments électrqes obét à certanes los de la physqe. Celles-c ont été progressvement étables à partr de mltples expérences a cors des derners sècles. jord h, la connassance de ces los est ndspensable à tot électrcen o électroncen. Préreqs : Les notons de «corant» et de «tenson» (o dfférence de potentel) sont spposées connes ans qe la lo d Ohm «U =.I», la lo des nœds et la lo des malles. Objectfs : pprentssage de qelqes los de l électrcté, afn de calcler l état d n résea électrqe. Dans le concret, la mse en œvre de ces los est qelqefos dffcle. lle nécesste de la patence, de l entraînement et ne certane dose d ntton q on pet favorser avec de la méthode. Méthode de traval : Les los et les théorèmes énoncés dovent être conns par cœr le pls rapdement possble. la fn d chaptre, la rbrqe «Ce qe j a reten d chaptre» est destnée à fare le pont à ce sjet. La compréhenson des phénomènes électrqes fat largement appel à l tlsaton de schémas. Por ben les «vor», l est très mportant de fare des schémas propres, assez grands et en coler! Il fat se convancre qe l absence de schéma o la réalsaton d n schéma tot grs et rabogr est sorce de perte de temps et d errers. Traval en atonome : Por permettre ne étde d cors de façon atonome, les réponses ax qestons d cors sont données en fn de docment. Corrgés en lgne : Por permettre ne vérfcaton atonome des exercces, conslter «aselecpro» (chercher «baselecpro accel» sr Internet avec n moter de recherche) IUT en lgne - aselecpro

4 Chaptre 2 - Los générales de l électrcté en régme contn MODLISTION D UN SOUC NON-IDL DONT L CCTISTIQU ST UN DOIT FFIN. (1) Po Sorce nondéale L objectf est de décrre n dpôle «sorce non-déale», dont la caractérstqe = f ( ) est ne drote affne représentée c contre (2). Dans n premer temps, nos décrerons cette caractérstqe et dans n second temps, 0 Io nos rechercherons des «schémas éqvalents» q décrvent n dpôle ayant le même comportement qe cette sorce non déale ve de ses dex bornes. Uo 2.1 Observaton de la caractérstqe d dpôle. Qelle est la valer de la tenson lorsqe la sorce est «à vde» ( = 0 )? (éponse 1:) Qelle est la valer d corant lorsqe la sorce est «en cort-crct» ( = 0 )? ( éponse 2:) xprmer l éqaton de en foncton de et des constantes Uo et Io. (Penser à l éqaton d ne drote «y = a.x + b» dans laqelle on a remplacé x par et y par ) (éponse 3:) (1 ) Le mot «sorce» est parfos remplacé par le mot «générater». (2 ) ttenton ce dpôle n est pas ne résstance ohmqe car n est pas proportonnel à. IUT en lgne - aselecpro

5 Chaptre 2 - Los générales de l électrcté en régme contn Schémas éqvalents a dpôle Por qe ces schémas (o modèles) soent effectvement «éqvalents» à la sorce non déale, l fat q ls décrvent la même relaton = f ( ) en tlsant les mêmes orentatons (c en conventon générater) On va montrer q on pet modélser cette sorce non-déale précédente sos forme d schéma éqvalent dt de «Thévenn» (c-dessos): Po Sorce nondéale n Uo xprmer la relaton = f ( ) d dpôle constté d ne sorce de tenson «Uo» en sére avec ne résstance «n». Por qe ce dpôle sot éqvalent la sorce non-déale précédente, l fat q l at la même relaton = f ( ). n dédre l expresson de la «résstance nterne» «n» en foncton de Uo et Io por qe ce schéma sot éqvalent à la «sorce non-déale» précédente. (éponse 4:) On va montrer q on pet modélser cette sorce non-déale sos forme d schéma éqvalent dt de «Norton» (c-dessos): Po Sorce nondéale Io n xprmer la relaton = f ( ) d dpôle constté d ne sorce de corant «Io» en parallèle avec ne résstance «n». Por qe ce dpôle sot éqvalent la sorce non-déale précédente, l fat q l at la même relaton = f ( ). n dédre l expresson de la «résstance nterne» «n» en foncton de Uo et Io por qe ce schéma sot éqvalent à la «sorce non-déale» précédente. (éponse 5:) On en dédt donc qe les dex schémas éqvalents modélsent la même «sorce non-déale» à condton de respecter la relaton Uo = n.io. Il est donc possble d tlser ndfféremment l n o l atre de ces schémas. Qelle est la résstance nterne d ne sorce de tenson déale? (éponse 6:) Qelle est la résstance nterne d ne sorce de corant déale? (éponse 7:) IUT en lgne - aselecpro

6 3 THOM D SUPPOSITION. Chaptre 2 - Los générales de l électrcté en régme contn - 4 Ce théorème ne sera pas démontré. Son énoncé est à connaître par cœr même s l est dffcle à comprendre dans n premer temps. L exemple c-après est destné à le précser de manère magée. Dans n résea électrqe lnéare, le corant (o la tenson) dans ne branche qelconqe est égal à la somme algébrqe des corants (o des tensons) obtens dans cette branche sos l effet de chacne des sorces ndépendantes prse solément, totes les atres sorces ndépendantes ayant été remplacées par ler résstance nterne. Le théorème de sperposton permet d étder n résea électrqe complqé en le remplaçant par ne somme de réseax électrqes pls smples. Dans ce chaptre, nos ne traterons qe des exemples avec des sorces contnes. o V Io xemple: o = 12 V ; Io = 2 ; = 5 Ω. Calcler V par le théorème de sperposton. (éponse 8:) emarqe : Lors de l applcaton d théorème de sperposton, avec pls de dex sorces ndépendantes, on pet effecter des regropements en sos-ensembles. (s cette démarche permet de smplfer la résolton d problème). xemple : 1 I 2 J 3 3 r I 1 r I 2 r 1 2 J 3 I 3 3 r 2 1 I 1 I 3 r 2 2 J 3 3 r 3 2 I = I1 + I2 + I3 = I' + I3 IUT en lgne - aselecpro

7 Chaptre 2 - Los générales de l électrcté en régme contn THOMS D THVNIN T D NOTON N GIM CONTINU. ésea lnéare ésea électrqe Sot n résea électrqe lnéare (3) consttant n dpôle, ms en relaton avec n atre résea électrqe (lnéare o non) par l ntermédare de dex nœds et. On porrat montrer (on ne le démontrera pas) qe la caractérstqe ( ) de ce dpôle lnéare est d type : 0 On en dédt, d après le 2 qe ce dpôle lnéare pet être modélsé par n dpôle éqvalent de Thévenn o par n dpôle éqvalent de Norton : eq ésea lnéare TH I cc eq TH eq 0 V 0 TH vde : en n est relé ax bornes TH est la tenson ve entre les dex bornes et lorsqe le dpôle est à vde. (résea lnéare non relé a second résea électrqe). TH 0 0 I cc est le corant de cort-crct entre les dex I cc 0 V eq I cc bornes et. n cort-crct, le corant dans eq est nl 0 I cc (3 ) Vor le chaptre 1. IUT en lgne - aselecpro

8 Chaptre 2 - Los générales de l électrcté en régme contn - 6 Les modèles de Thévenn et de Norton sont relés par la relaton I TH cc = (vor 2.2 ) eq Par allers, on porrat démontrer (on ne le démontrera pas) qe : eq est la résstance ve entre les dex bornes d dpôle lorsqe totes ses sorces ndépendantes sont remplacées par ler résstance nterne. n résmé : Le théorème de Thévenn affrme qe : Tot résea lnéare consttant n dpôle en régme contn pet être remplacé par n dpôle éqvalent constté d ne sorce de tenson TH en sére avec ne résstance eq tels qe : TH est la tenson ve entre les dex bornes d dpôle lorsq l est à vde. (dpôle lnéare non relé a second dpôle électrqe). eq est la résstance ve entre les dex bornes d dpôle lorsqe totes ses sorces ndépendantes sont remplacées par ler résstance nterne. Le théorème de Norton affrme qe : Tot résea lnéare consttant n dpôle en régme contn pet être remplacé par n dpôle éqvalent constté d ne sorce de corant ndépendant en parallèle avec ne résstance tels qe : I cc est le corant de cort-crct entre les dex bornes de ce dpôle. eq est la résstance ve entre les dex bornes d dpôle lorsqe totes ses sorces ndépendantes sont remplacées par ler résstance nterne. Ces théorèmes sont à connaître par cœr même s l est dffcle de ben les comprendre dans n premer temps. I cc eq IUT en lgne - aselecpro

9 Chaptre 2 - Los générales de l électrcté en régme contn - 7 xemple d applcaton d théorème de Thévenn : Soent tros dpôles lnéares en sére remplacés par ler dpôle éqvalent de Thévenn : n applqant le théorème de Thévenn, détermner le dpôle éqvalent de Thévenn de l ensemble d dpôle. (éponse 9:) n conclson : Lorsqe des dpôles sont en sére, l est consellé d tlser le Théorème de Thévenn s on n a pas d dée pls astcese. xemple d applcaton d théorème de Norton : Soent tros dpôles lnéares en parallèle remplacés par ler dpôle éqvalent de Norton : I 1 1 I 2 2 I 3 3 n applqant le théorème de Norton, détermner le dpôle éqvalent de Norton de l ensemble d dpôle. (éponse 10:) n conclson : Lorsqe des dpôles sont en parallèle, l est consellé d tlser le Théorème de Norton s on n a pas d dée pls astcese. 5 XMPL D PPLICTION DS THOMS: 1 2 On vet détermner n schéma éqvalent a dpôle. Nos dsposons mantenant de plsers otls q pevent grandement smplfer l étde des réseax lnéares : I 2 1 solton: Calcler et par la lo des malles et des nœds. n dédre TH. eq I cc (éponse 11:) 2 solton: Convertr le dpôle, 1 en son éqvalent de Norton, ps convertr l ensemble obten en éqvalent de Thévenn. n dédre TH. 3 solton: Calcler TH à partr de la défnton de la tenson éqvalente de Thévenn et d n fléchage correct des tensons. IUT en lgne - aselecpro

10 Chaptre 2 - Los générales de l électrcté en régme contn XCICS SU LS SUX LINIS N COUNT CONTINU Chap 2. xercce 1 : Théorème de Thévenn. Objectf: mettre en œvre le théorème de Thévenn. applqer la formle d pont dvser de tenson = 10 V, 2 = 5 V 1 = 15 Ω, 2 = 10 Ω et 3 = 5 Ω On vet exprmer le corant 2 en foncton des éléments d montage. Por ce fare, on pet remplacer tot le montage par n schéma pls smple, saf la branche q content 2 : a) Calcler le schéma éqvalent de Thévenn d dpôle (constté de, 1 et 3 ). (Penser a pont dvser de tenson...). b) près avor remplacé, 1 et 3 par ce dpôle éqvalent, en dédre la valer de 2 par la lo des malles Comparer cette solton avec la résolton d même exercce effectée précédemment par les los de Krchhoff (a chaptre 1). Chap 2. xercce 2 : Théorèmes de Thévenn et Norton. Objectf: mettre en œvre les théorèmes de Thévenn et Norton. On vet exprmer 3, en foncton de, 2, 1, 2, et = 10 V, 2 = 5 V 1 = 15 Ω, 2 = 10 Ω et 3 = 5 Ω Por ce fare, on pet remplacer tot le montage par n schéma éqvalent pls smple, saf la branche q content 3. Calcler le schéma éqvalent de Norton d dpôle (constté de, 2, 1 et 2 ). n dédre le schéma éqvalent de Thévenn de ce dpôle. n dédre la valer de 3. Comparer cette solton avec la résolton d même exercce effectée précédemment par les los de Krchhoff (a chaptre 1). IUT en lgne - aselecpro

11 Chaptre 2 - Los générales de l électrcté en régme contn - 9 Chap 2. xercce 3 : Théorèmes de sperposton. Objectf: Mettre en œvre le théorème de sperposton. pplqer la formle d pont dvser de corant. 1 2 On vet exprmer 3, en foncton de, 2, 1, 2, et Por ce fare, on pet applqer le théorème de sperposton : = 10 V, 2 = 5 V 1 = 15 Ω, 2 = 10 Ω et 3 = 5 Ω Calcler 1. n dédre 3 par la formle d pont dvser de corant. Procéder de même por calcler 3. n tlsant le théorème de sperposton, en dédre la valer de 3. Chap 2. xercce 4 : Problème de méthode: Por le schéma c-dessos, détermner par applcaton d théorème de THVNIN, le dpôle éqvalent entre les bornes et. Cet exercce pet paraître complqé et + - c est volontare. Il est destné à mettre l accent sr la nécessté d avor ne approche méthodqe. epérer les dpôles en sére et les remplacer par ler schéma éqvalent de Thévenn. + + Le résltat demandé s obtent alors - - sans acn calcl IUT en lgne - aselecpro

12 Chaptre 2 - Los générales de l électrcté en régme contn - 10 Chap 2. xercce 5 : Problème de méthode On consdère le résea représenté par le schéma c-contre: 1 2 n tlsant le théorème de Thévenn, calcler le corant dans la résstance On donne: = 3 V. 1 = 2 = 3 = 2Ω. 2 = 1 V. = 5 Ω. 3 = 2 V. Méthode : Indqer les valers nmérqes drectement sr le schéma (C est possble c car les valers sont smples et l y a pe de composants). Identfer les dpôles en parallèle et les dpôles en sére et tlser la dalté Thévenn Norton. Détermner le modèle éqvalent de Thévenn d dpôle, ps tlser la lo des malles Chap 2. xercce 6 : Traval avec des schémas sccessfs. Par applcaton d théorème de THVNIN, calcler le modèle éqvalent entre les bornes et à l ensemble d résea dont le schéma encadré est c-dessos. n dédre le corant I I Méthode : vancer en smplfant le schéma de proche en proche en partant de la gache : Détermner le schéma éqvalent a dpôle à gache de 11. Fare de même avec 22. Ps fare de même avec. IUT en lgne - aselecpro

13 Chaptre 2 - Los générales de l électrcté en régme contn - 11 Chap 2. xercce 7 : Transformaton Thevenn-Norton I Calcler le corant dans la résstance 1 en foncton de, I, et I I 1 1 Méthode : Por smplfer les dpôles en parallèle, les mettre sos forme de schémas éqvalents de Norton. Por smplfer les dpôles en sére, les mettre sos forme de schémas éqvalents de Thévenn Chap 2. xercce 8 : Transformaton Thevenn-Norton 2 2. I I 4. n applqant la transformaton THVNIN NOTON et ne lo des malles, calcler le corant I1 en foncton de, I,. I 1 Chap 2. xercce 9 : Sorce de corant commandée. v b b b c c a) v b et c sont des sorces ndépendantes (q ne dépendent d acn élément d schéma). Détermner la résstance éqvalente d dpôle ccontre. v b b b e β. b c b) Le coeffcent β est constant. ttenton la sorce de corant dépendante! β. b est lnéarement Calcler la tenson éqvalente de Thévenn et le corant e éqvalent de Norton d dpôle c-contre (ensemble d montage saf e ). n dédre la résstance éqvalente d dpôle. Porqo est-elle dfférente de celle d dpôle? n tlsant le modèle éqvalent de Thévenn d dpôle, xprmer e en foncton de v b, b, e et β. etrover ce résltat en applqant la lo des malles. IUT en lgne - aselecpro

14 Chaptre 2 - Los générales de l électrcté en régme contn C QU J I TNU D C CHPIT. L objectf de ce qestonnare est d ader l étdant à évaler l-même sa connassance d cors. Il est consellé de répondre sr ne felle de paper et de ne pas se contenter d sentment d avor «entend parler». 1. Sot ne sorce «réelle» dont la caractérstqe () est ne drote. Fare fgrer sr celle-c le corant de cort-crct Icc et la tenson à vde U o. eprésenter son modèle éqvalent de Thévenn et son modèle éqvalent de Norton. Précser la valer de sa résstance nterne, de sa tenson éqvalente de Thévenn et de son corant éqvalent de Norton I. Th eq No 0 2. crre le théorème de sperposton. (Le théorème dot être énoncé sans obler n sel des mots ms en gras dans le texte d cors) (l est consellé d llstrer cel-c par n pett exemple). 3. crre la défnton de la tenson éqvalente de Thévenn, de la résstance éqvalente et d corant éqvalent de Norton. Qelle relaton exste entre ces tros granders? Des tests nteractfs sont dsponbles sr le ste «1377» o «1406». Dans l onglet «ressorces», ndqer o sr le ste GII/lectrcté/ Crcts et composants lnéares en contn IUT en lgne - aselecpro

15 Chaptre 2 - Los générales de l électrcté en régme contn PONSS UX QUSTIONS DU COUS éponse 1: éponse 2: éponse 3: U à vde = Uo retor I en cort-crct = Io retor = (Uo/Io). + Uo retor éponse 4: = n. + Uo Par dentfcaton avec l éqaton «= (Uo/Io). + Uo», on en dédt qe la résstance nterne n dot avor la valer n = Uo/Io por qe le schéma de Thévenn sot éqvalent a dpôle «sorce non-déale» précédemment décrte. retor éponse 5: Par la lo des nœds : = Io / n = n. + n.io Par dentfcaton avec l éqaton «= (Uo/Io). + Uo», on en dédt qe la résstance nterne n dot avor la valer n = Uo/Io por qe le schéma de Norton sot éqvalent a dpôle «sorce non-déale» précédemment décrte. retor éponse 6: Une sorce de tenson déale pet être modélsée par n schéma éqvalent de Thévenn à condton de fare dsparaître sa résstance nterne en sére (en la remplaçant par n cort-crct ; c est à dre n smple condcter), donc : n = Uo U = Uo n = 0 La résstance nterne d ne sorce de tenson déale est nlle. retor éponse 7: Une sorce de corant déale pet être modélsée par n schéma éqvalent de Norton à condton de fare dsparaître sa résstance nterne en parallèle (en la remplaçant par n crct overt (c est à dre ne résstance nfne)). Io La résstance nterne d ne sorce de corant déale est nfne. n = U est ndéfn retor IUT en lgne - aselecpro

16 Chaptre 2 - Los générales de l électrcté en régme contn - 14 éponse 8: o V Io o o/2 2.Io Io o 12 5 V =. Io =. 2 = 1V retor La sorce de corant est remplacée par n crct overt La sorce de tenson est remplacée par n cort-crct éponse 9: vde (I = 0) : TH = S, 2 et 3 sont remplacées par ler résstance nterne (c est à dre ne résstance nlle) : eq = retor éponse 10: I 1 0 I 2 0 I 3 0 n cort-crct (V = 0) : I cc I cc = I 1 - I 2 + I 3 S I 1, I 2 et I 3 sont remplacées par ler résstance nterne (c est à dre ne résstance nfne) : ( ) 1 retor eq 1 = = IUT en lgne - aselecpro

17 Chaptre 2 - Los générales de l électrcté en régme contn - 15 éponse 11: 1 solton : Calcl de eq : n applqant la défnton de la résstance éqvalente On remplace les dex génératers ndépendants par ler résstance nterne : est remplacé par n cort-crct et I 2 par n crct overt. (vor la fgre 1). On obtent : eq = I 2 - I cc 1 2 eq 1 2 I cc I 2 Fg 1 Fg 2 Calcl de I cc :Le corant de cort-crct est le corant q passe entre les bornes et lorsq elles sont «cort-crctées» (c est à dre q elles sont relées par n smple condcter). Par la lo des malles on obtent (vor la fgre 2) : + 1 ( I 2 Icc ) = 2. Icc 1 + 1I 2 Icc = n conséqence : TH = eq. Icc = I2 2 solton : I I I2.1 n applqant l éqvalence Thévenn Norton (transformatons sccessves d schéma), on obtent presqe sans calcl: eq = et TH = I 2. 3 solton : 0 I I I 2 TH La tenson éqvalente de Thévenn est la tenson ax bornes d dpôle lorsq l est à vde c est à dre lorsqe ren n est relé à l extérer des bornes. Par la lo des malles, on obtent : TH = I 2 n conclson, l n exste pas ne méthode nqe por résodre n problème de réseax lnéares. Por fare les chox les pls jdcex, l convent de s entraîner. retor IUT en lgne - aselecpro

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou LCTICIT nalyse des sgnax et des crcts électrqes Mchel Po Chaptre 2 Los générales de l électrcté en régme contn. Théorèmes de sperposton, Thévenn et Norton. dton 23/05/2005 nméro d'enregstrement de

Plus en détail

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECTCTE Analyse des sgnax et des crcts électrqes Mchel Po Chaptre Los générales de l électrcté en régme contn Los de Krchhoff Baselecpro Edton /03/04 Table des matères POUQUO ET COMMENT? DEFNTONS, OCABULAE

Plus en détail

Premier semestre de première année de BTS

Premier semestre de première année de BTS M. HOLST Florent 1BTS Electrotechnqe 1 Premer semestre premère année BTS Septembre Octobre Novembre Décembre Janver Péro préve por le dérolement ce TP : Ttre d TP Econome d énerge sr n ste solé Rapport

Plus en détail

Physique appliquée. 1 re STI. Génie électronique

Physique appliquée. 1 re STI. Génie électronique Physqe applqée 1 re STI Géne électronqe Mare-Clade Dder Lycée les Irs, Lormont Jacqes Lafarge Lycée Gstave ffel, Bordeax Therry Lecorex Lycée Rchele, Rel-Malmason Gérard Montaster Lycée Doran, Pars Sos

Plus en détail

TRANSFORMATEUR MONOPHASE

TRANSFORMATEUR MONOPHASE - ROLE ET NTERET. Rôle TRANSFORMATER MONOHASE n transformater est ne machne électrqe statqe permettant n changement de tenson alternatve avec n excellent rendement. l pet être tlsé en abasser de tenson

Plus en détail

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte.

T.P. Le redressement commandé : le pont mixte. I Introdcton : T.P. Le redressement commandé : le pont mxte. Précédemment, nos avons v qe nos povons réalser la converson d'ne tenson alternatve snsoïdale t =U 2sn t en ne tenson contne grâce à l'tlsaton

Plus en détail

Dynamique du point matériel

Dynamique du point matériel Chaptre III Dynaqe d pont atérel I Généraltés La cnéatqe a por objet l étde des oveents des corps en foncton d teps, sans tenr copte des cases q les provoqent La dynaqe est la scence q étde (o déterne)

Plus en détail

RÉPONSES À UN ÉCHELON. Sortie u(t) réponse. t(s)

RÉPONSES À UN ÉCHELON. Sortie u(t) réponse. t(s) BTS S ÉPONSS À UN ÉHON. éponse à n échelon d n système d premer ordre xemple : almentaton d n condensater de capacté par ne sorce de tenson e(t) à travers résstance a tenson varable e(t) est n échelon

Plus en détail

Exercices Électrocinétique

Exercices Électrocinétique ercces Électrocnétque alculs de tensons et de courants -21 éseau à deu malles Détermner, pour le crcut c-contre, l ntensté qu 1 2 traverse la résstance 2 et la tenson u au bornes de la résstance 3 : 3

Plus en détail

AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL

AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL APLIFICAU OPAIONNL - POPI D L'AOP IDAL. Descrpton L'amplfcater opératonnel se présente sos la forme d'n crct ntégré (en général DIL) ; l possède entrées notées - entrée non nversese - et - - entrée nversese.

Plus en détail

RESEAUX DE NEURONES, LOGIQUE FLOUE ET ALGORITHMES GENETIQUES

RESEAUX DE NEURONES, LOGIQUE FLOUE ET ALGORITHMES GENETIQUES RESEAUX DE NEURONES, LOGIQUE FLOUE ET ALGORITHMES GENETIQUES Jalel ZRIDA Ecole Spérere des Scences et Technqes de Tns et Unté Sgna et Système, ENIT La Logqe Floe De nos jors, nos problèmes mplqent sovent

Plus en détail

Chapitre I L ELECTRICITE EN CONTINU. LOIS DE KIRCHHOFF

Chapitre I L ELECTRICITE EN CONTINU. LOIS DE KIRCHHOFF Chaptre I L ELECTICITE EN CONTINU. LOIS DE KICHHOFF Préreqs : Les notons de «corant» et de «tenson» (o dfférence de potentel) sont spposées connes ans qe la lo d Ohm «U =.I». Objectfs : Acqston de ocablare.

Plus en détail

À partir de la demi-période comprise entre les points C et D de la figure 2, mesurer u L, de la bobine. calculer et en déduire la valeur de L.

À partir de la demi-période comprise entre les points C et D de la figure 2, mesurer u L, de la bobine. calculer et en déduire la valeur de L. se 2004 ÉTUD XPÉIMNTL D'UN BOBIN (6 ponts) 1.5. On néglge dans la sute le terme fasant ntervenr r dans l'expresson de u L ans que les arronds des crêtes de l'ntensté. 1 - Détermnaton expérmentale de l'nductance

Plus en détail

Chapitre 1 ETUDE DES CIRCUITS EN CONTINU Connaissances (C) : Loi des nœuds, loi des mailles Relation tension - courant ou courant tension, loi d ohm

Chapitre 1 ETUDE DES CIRCUITS EN CONTINU Connaissances (C) : Loi des nœuds, loi des mailles Relation tension - courant ou courant tension, loi d ohm Chapte TUD DS CICUITS N CONTINU Connassances (C) : Lo des nœds, lo des malles elaton tenson - coant o coant tenson, lo d ohm Théoème de Thévenn. Pncpe de speposton Calcl de pssance en contn Savo-fae théoqes

Plus en détail

Chapitre 2 Etude des circuits linéaires; théorèmes généraux

Chapitre 2 Etude des circuits linéaires; théorèmes généraux Chaptre 2 Etde des crcts lnéares; théorèmes générax 3 2.. Les éléments des crcts lnéares Rappel : n crct lnéare est n crct necomportant qe des composants (o dpôles) lnéares. Un composant est lnéare s la

Plus en détail

SERIE D EXERCICES N 9 : ELECTROCINETIQUE : CIRCUITS NON LINEAIRES

SERIE D EXERCICES N 9 : ELECTROCINETIQUE : CIRCUITS NON LINEAIRES Nathale Van de Wele - Physqe Sp PCSI - Lycée les Ecalypts - Nce Sére d exercces 9 SEIE D EXECICES N 9 : ELECTOCINETIQUE : CICUITS NON LINEIES 1 Caractérstqes, pont de fonctonnement : électrolyser, dode,

Plus en détail

PHY124, année 0405 COURS D'ÉLECTROCINÉTIQUE

PHY124, année 0405 COURS D'ÉLECTROCINÉTIQUE PHY4, année 45 COUS D'ÉLECTOCINÉTIQUE Ce ors, dsponble sr le web à l adresse http ://marpx.np3.fr/alo/my-web/ele/ele.html, est l œvre de Sylvan Tsserant, de l Unversté de Marselle, q a donné l atorsaton

Plus en détail

CL2 CL1. Figure 1. Le transistor T 1 possède : Un gain en courant β 1 de 100 Une résistance interne r ce1 de 20 KΩ.

CL2 CL1. Figure 1. Le transistor T 1 possède : Un gain en courant β 1 de 100 Une résistance interne r ce1 de 20 KΩ. PREMIERE PARTIE : ETAGE AMPLIFICATEUR EN EMETTEUR COMMUN On donne en fgre le schéma d n amplfcater émetter commn à T 25 C, almenté par ne tenson V CC de 20V, dans leqel le transstor NPN T possède, grâce

Plus en détail

Clemenceau. Lois fondamentales de l électrocinétique. Exemple du courant continu. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.

Clemenceau. Lois fondamentales de l électrocinétique. Exemple du courant continu. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O. PCSI - Physqe Lycée Clemencea PCSI (O.Graner) Los fondamentales de l électrocnétqe Exemple d corant contn Olver GNIE PCSI - Physqe I Défntons sr les crcts électrqes : éseax et dpôles : Un résea est n crct

Plus en détail

CH06 : Les cellules de commutation

CH06 : Les cellules de commutation BTS électrotechnqe 2 ème année - Scences physqes applqées H06 : Les cellles de commtaton Enje : converson de l énerge électrqe Problématqe : Entre l électrotechnqe et l électronqe, s est développée a cors

Plus en détail

Ajustement affine par les moindres carrés

Ajustement affine par les moindres carrés 1. Nveau Termnales STG et ES Ajustement affne par les mondres carrés 2. Stuaton-problème proposée Introducton à la méthode des mondres carrés. 3. Support utlsé Tableur et calculatrce. 4. Contenu mathématque

Plus en détail

Chapitre I : L espace des états. Le formalisme de Dirac

Chapitre I : L espace des états. Le formalisme de Dirac Chaptre I : L espace des états. Le formalsme de Drac 1 I) Espace des états et espace dal kets, bras, prodt scalare II) Les Opératers Opératers, commtaters, projecter, opératers adjonts, opératers hermtqes

Plus en détail

OSCILLATEURS COUPLÉS

OSCILLATEURS COUPLÉS TP OSCILLATEURS COUPLÉS Capacités exigibles : mtre en évidence l action d n filtre linéaire sr n signal périoqe dans les domaines fréqentiel temporel La théorie générale des oscillaters coplés n est pas

Plus en détail

Electrocinétique : régime permanent (Corrigé) Ex 0 : application des lois de Kirchoff.

Electrocinétique : régime permanent (Corrigé) Ex 0 : application des lois de Kirchoff. lectrocnétqe : régme permanent (Corrgé) x : applcaton des los de Krchoff. Posons d'abord les éqatons électrqes : lo de nœd : 1 + 2 + 3 = (1) (attenton à l'orentaton des condcters). los de malles : 1 1

Plus en détail

CHAPITRE 2. La prévision des ventes

CHAPITRE 2. La prévision des ventes CHAPITRE La prévson des ventes C est en foncton des prévsons de ventes que l entreprse détermne la producton, les achats et les nvestssements nécessares. La prévson des ventes condtonne l ensemble de la

Plus en détail

En fin de chapitre, nous donnerons un aperçu de l approche généralisée des quadripôles, dans laquelle la notion d entrée et de sortie perd son sens.

En fin de chapitre, nous donnerons un aperçu de l approche généralisée des quadripôles, dans laquelle la notion d entrée et de sortie perd son sens. n qadrpôle est n élément comportant 4 bornes, dex qe nos plaçons sr sa gache et dex sr sa drote. 1 1 De la façon la pls générale, le qadrpôle consdéré effecte ne opératon de tratement d sgnal, telle qe

Plus en détail

Olympiades de physique Lycée Guez de Balzac Angoulême page 1

Olympiades de physique Lycée Guez de Balzac Angoulême page 1 Olympades de physqe Lycée Gez de Balzac Angolême page Olympades de physqe Lycée Gez de Balzac Angolême page Pls rapdes, pls sûres, pls économes, les plaqes à ndcton révoltonnent la csson et envahssent

Plus en détail

Guides d installation 300-012-581 Rév. 03

Guides d installation 300-012-581 Rév. 03 EMC Matériel VNXe3300 dans les environnements compatibles NEBS Gides d installation 300-012-581 Rév. 03 Les composants d système de stockage EMC VNXe3300 sivants ont passé avec sccès la site de tests de

Plus en détail

Editions ENI. Excel 2013. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Excel 2013. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Collecton Référence Bureautque Extrat Tableaux de données Tableaux de données Créer un tableau de données Un tableau de données, auss appelé lste de données (dans les ancennes versons d Excel),

Plus en détail

Accès personnalisé à des sources de données multiples : évaluation de deux approches de reformulation de requêtes 1

Accès personnalisé à des sources de données multiples : évaluation de deux approches de reformulation de requêtes 1 Accès personnalsé à des sorces de données mltples : évalaton de dex approches de reformlaton de reqêtes 1 Dmtre Kostadnov, Mokrane Bozeghob, Stéphane Lopes Laboratore PRSM CNRS-Unversté de Versalles 45,

Plus en détail

Lycée Viette TSI 1. Corrigé TD 01

Lycée Viette TSI 1. Corrigé TD 01 Lycée ette TSI 1 x 1 Los de Krchhoff et lo d'ohm Corrgé TD 1 u cc C u C 15 6 6 u u + B + 6 9 u 1 cc u 15 9 6 B + C 1,7 m 1 B +,7 + 1,6 1,67 m C + 1 + 1 + 1,67 1,7 + 1,6 11,67 m u1 6 1,59 k 1 1,67.1 Ω u

Plus en détail

(Licence L1 /Durée 3H) Stand d étude de l'effort tranchant dans une poutre Règle Des accroches poids

(Licence L1 /Durée 3H) Stand d étude de l'effort tranchant dans une poutre Règle Des accroches poids (Lcence L1 /Durée 3H) Objectfs : Se famlarser avec l apparel d étude de l'effort tranchant dans une poutre (les pèces consttutves, mode d emplo...) Ben matrser les étapes qu mènent à l élaboraton des dfférents

Plus en détail

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme Ensegnement secondare Dvson supéreure PHYSI Physque Programme 3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF Langue véhculare : franças Nombre mnmal de devors par trmestre : 1 PHYSI_3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF_PROG_10-11 Page 1

Plus en détail

Circuits linéaires en régime continu

Circuits linéaires en régime continu ÉLETROINÉTIQUE chaptre 2 rcts lnéares en régme contn Dans ce chaptre, on se place nqement dans le cas des régmes contns : les tensons et les ntenstés dans le crct sont constantes. Les crcts pevent alors

Plus en détail

Electronique TD1 Corrigé

Electronique TD1 Corrigé nersté du Mane - Faculté des Scences! etour D électronque lectronque D1 Corrgé Pour un sgnal (t) quelconque : 1 $ (t) # MOY! (t) dt 1 FF! (t) dt (t) MX MOY mpltude crête à - crête mpltude Mn Pérode t emarque

Plus en détail

I) A quoi sert la géométrie analytique?

I) A quoi sert la géométrie analytique? FICHE ETHDE sr la GEETRIE ANALYTIQUE I) A qo sert la géométre analtqe? a) Exemples : 1 ACKE, CHBD et HGLF sont 3 parallélogrammes. d b f l AC = 8, AE =, CH = 5, CD = 6,6 HG = 1, HF = 11 6,6 11 Les ponts

Plus en détail

Série 1 : Convertisseurs statiques

Série 1 : Convertisseurs statiques Sére 1 : Convertssers statqes X1 : Montage redresser en pont. U=48V- 50Hz 1) Précser les condctons des dodes et la relaton entre c et dans chaqe ntervalle. racer c(t) 2) Donner les expressons de la valer

Plus en détail

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes :

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes : Ste: http://gene.ndustrel.aa.free.fr LES POMPES Les pompes sont des apparels permettant un transfert d énerge entre le flude et un dspostf mécanque convenable. Suvant les condtons d utlsaton, ces machnes

Plus en détail

Examen de fin d apprentissage Monteur-électricien / Monteuse électricienne. Livre de formules et calculatrice de poche.

Examen de fin d apprentissage Monteur-électricien / Monteuse électricienne. Livre de formules et calculatrice de poche. Sére 2004 Connassances professonnelles écrtes Electrotechnqe / Electronqe Nom... Prénom... Examen de fn d apprentssage Monter-électrcen / Montese électrcenne N o d canddat... Date... Dosser d canddat Temps

Plus en détail

ONDULEUR I. PRINCIPE DES ONDULEURS AUTONOMES II. ONDULEUR DE TENSION MONOPHASÉE À 2 INTERRUPTEURS. 1. Débit sur charge résistive

ONDULEUR I. PRINCIPE DES ONDULEURS AUTONOMES II. ONDULEUR DE TENSION MONOPHASÉE À 2 INTERRUPTEURS. 1. Débit sur charge résistive le SI G Ondler ODULUR I. PRICIP DS ODULURS AUOOMS On appelle ondler, n convertsser statqe contn-alternatf q permet d'obtenr ne tenson alternatve de valer effcace fxe o réglable à partr d'ne sorce de tenson

Plus en détail

Utilisation du symbole

Utilisation du symbole HKBL / 7 symbole sgma Utlsaton du symbole Notaton : Pour parler de la somme des termes successfs d une sute, on peut ou ben utlser les pontllés ou ben utlser le symbole «sgma» majuscule noté Par exemple,

Plus en détail

Chapitre 2 : Energie potentielle électrique. Potentiel électrique

Chapitre 2 : Energie potentielle électrique. Potentiel électrique 2 e BC 2 Energe potentelle électrque. Potentel électrque 12 Chaptre 2 : Energe potentelle électrque. Potentel électrque 1. Traval de la orce électrque a) Expresson mathématque dans le cas du déplacement

Plus en détail

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i Exercces avec corrgé succnct du chaptre 3 (Remarque : les références ne sont pas gérées dans ce document, par contre les quelques?? qu apparassent dans ce texte sont ben défns dans la verson écran complète

Plus en détail

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM ère parte : Electrocnétque Chaptre ntroducton L Electrocnétque est la parte de l Electrcté qu étude les courants électrques. - Courant électrque -- Défntons Défnton : un courant électrque est un mouvement

Plus en détail

Étudier si une famille est une base

Étudier si une famille est une base Base raisonnée d exercices de mathématiqes (Braise) Méthodes et techniqes des exercices Étdier si ne famille est ne base Soit E n K-espace vectoriel. Comment décider si ne famille donnée de vecters de

Plus en détail

2/ Définition d un vecteur :

2/ Définition d un vecteur : GEOMETRIE NLYTIQUE 1 / oordonnées dans n repère : a) coordonnées d n pont : b) coordonnées d mle d n segment : c) dstance entre dex ponts dans n repère orthonormé: Proprété : ( x ; y ) et (x ; y ) sont

Plus en détail

SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12. Phénomènes d induction et conversion électromécanique:

SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12. Phénomènes d induction et conversion électromécanique: SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12 Phénomènes d nducton et converson électromécanque: 1/ Inductance propre et nductance mutuelle. 11/ Défntons et proprétés : 11a/ Défnr l'nductance propre L d un

Plus en détail

Systèmes électromécaniques

Systèmes électromécaniques Hate Ecole d ngénere et de Geston D Canton d Vad Systèes électroécanqes Chaptre 6 OEURS SYNCRHONES A AANS PERANENS Coplage et odélsaton por les oters trphasés CD\SE\Cors\Chap6. Correvon A B E D E S A

Plus en détail

Condensateur de Lampard

Condensateur de Lampard HOQUE Olver ondensater de Lampard Introdcton : Le condensater de Lampard est n condensater dont la capacté est calclable. Il perm d étalonner des condensaters sot par sbsttton, sot à l ade de ponts de

Plus en détail

Devoir surveillé n o 2 niveau 2 Mercredi 27 novembre de 13h à 17h. sint t + x dt.

Devoir surveillé n o 2 niveau 2 Mercredi 27 novembre de 13h à 17h. sint t + x dt. Lycée Ponts de Tyard 3/4 ECS Devoir srveillé n o nivea Mercredi 7 novembre de 3h à 7h La qalité de rédaction, de notation et de présentation prendra ne large part dans la note finale. Le sjet comporte

Plus en détail

Bien débuter avec Illustrator

Bien débuter avec Illustrator CHAPITRE 1 Ben débuter avec Illustrator Illustrator est un logcel de dessn vectorel. Cela sgnfe qu'l permet de créer des llustratons composées avec des objets décrts par des vecteurs. Une telle défnton

Plus en détail

GENIE ELECTRIQUE. Conversion statique d énergie. Michel Piou

GENIE ELECTRIQUE. Conversion statique d énergie. Michel Piou GENIE ELECTRIQUE Converson statqe d énerge Mchel Po Converson DC DC (hachers et almentatons à décopage) Convertssers à lason drecte et Convertssers à lason ndrecte. Chaptre II Edton 24/11/2010 Extrat de

Plus en détail

Cours de Calcul numérique MATH 031

Cours de Calcul numérique MATH 031 Cours de Calcul numérque MATH 03 G. Bontemp, A. da Slva Soares, M. De Wulf Département d'informatque Boulevard du Tromphe - CP22 http://www.ulb.ac.be/d Valeurs propres en pratque. Localsaton. Méthode de

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 0 Le courant électrique continu. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 0 Le courant électrique continu. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECTRCTE Analyse des signaux et des circuits électriques Michel Piou Chapitre 0 Le courant électrique continu Edition 11/03/2014 Table des matières 1 POURQUO ET COMMENT?... 1 2 LE COURANT ELECTRQUE...

Plus en détail

Mesures en tension continue & alternative

Mesures en tension continue & alternative Manp. Elec.1' Mesures en tenson contnue & alternatve E1.1 BUT DE LA MANIPULATION Cette manpulaton vse prncpalement à vous famlarser avec les apparels & nstruments de mesure utlsés en électrcté. Vous apprendrez

Plus en détail

I PRODUIT SCALAIRE ( dans le plan )

I PRODUIT SCALAIRE ( dans le plan ) I PRODUIT SCLIRE ( dans le plan ) 1 ) DEFINITION Soit et v dex vecters non nls d plan. Le prodit scalaire de par v noté. v est le nombre défini par l ne o l atre des égalités cidessos :. v = 1 ( + v -

Plus en détail

Corrélation et régression linéaire

Corrélation et régression linéaire Corrélaton et régresson lnéare 1. Concept de corrélaton. Analyse de régresson lnéare 3. Dfférences entre valeurs prédtes et observées d une varable 1. Concept de corrélaton L objectf est d analyser un

Plus en détail

CH7 Géométrie : Produit scalaire et vectoriel de l espace

CH7 Géométrie : Produit scalaire et vectoriel de l espace CH7 Géométre : Prodt scalare et vectorel de l espace 3 ème Maths Mars 2010 A. LAATAOUI Rappels sr le prodt scalare dans le plan Soent et v dex vecters d plan. On appelle prodt scalare des vecters et v

Plus en détail

CHAPITRE 2 FORMULATION TRADITIONNELLE DE LA MECANIQUE DES STRUCTURES

CHAPITRE 2 FORMULATION TRADITIONNELLE DE LA MECANIQUE DES STRUCTURES CHAPITRE FRMUATIN TRAITINNEE E A MECANIQUE ES STRUCTURES ans ce chaptre, nos rappelons les éqatons fondamentales de la mécanqe des strctres, et notamment certans théorèmes énergétqes q oent n rôle mportant

Plus en détail

Interfaces Windows 8 et Bureau

Interfaces Windows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Interfaces Wndows 8 et Bureau Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître sur son écran la toute

Plus en détail

2 Produit scalaire - Exercices

2 Produit scalaire - Exercices 6 Edton 007-008 / DELM Géométre métrqe Prodt scalare - Exercces Les exercces dont le nméro content la lettre A, par exemple -A1, sont des exercces complémentares destnés ax élèves d nvea avancé. Lens hypertextes

Plus en détail

ONDULEUR. L'onduleur est... si sa... de fonctionnement est... de la sortie. Les onduleurs sont utilisés:...

ONDULEUR. L'onduleur est... si sa... de fonctionnement est... de la sortie. Les onduleurs sont utilisés:... le SI G Ondler ODULUR I. PRICIP DS ODULURS AUOOMS On appelle ondler, n convertsser...q permet d'obtenr ne...... L'ondler est... s sa... de fonctonnement est... de la sorte. Les ondlers sont tlsés:......

Plus en détail

Démarche citoyenne pour les énergies renouvelables GRESI 21. SAS Centrales villageoises du Grésivaudan. Webinaire Jeudi 16 Juin.

Démarche citoyenne pour les énergies renouvelables GRESI 21. SAS Centrales villageoises du Grésivaudan. Webinaire Jeudi 16 Juin. Démarche citoyenne por les énergies renovelables GRESI 21 SAS Centrales villageoises d Grésivadan Webinaire Jedi 16 Jin Vincent Gay Sommaire Le projet L origine et la méthode Les valers La place des collectivités

Plus en détail

DE LA VALIDATION DES METHODES D ANALYSE A L EVALUATION DE L INCERTITUDE DES RESULTATS DE MESURE

DE LA VALIDATION DES METHODES D ANALYSE A L EVALUATION DE L INCERTITUDE DES RESULTATS DE MESURE DE LA VALIDATION DES METHODES D ANALYSE A L EVALUATION DE L INCETITUDE DES ESULTATS DE MESUE Mchèle Désenfant Marc Prel Cédrc ver Laboratore Natonal d Essas BNM-LNE 1, re Gaston Bosser 7574 Pars Cedex

Plus en détail

Primitives. Si f a une primitive F alors elle a une infinité de primitives. Deux primitive diffèrent d'une constante k.

Primitives. Si f a une primitive F alors elle a une infinité de primitives. Deux primitive diffèrent d'une constante k. Primitives Dans tot ce chapitre on travaille sr n des fonctions définies sr n intervalle I. I Définition. La fonction F définie sr l'intervalle I est ne primitive de f définie sr I signifie qe f est la

Plus en détail

BUREAU D'APPLICATION DES METHODES STATISTIQUES ET INFORMATIQUES

BUREAU D'APPLICATION DES METHODES STATISTIQUES ET INFORMATIQUES BUREAU D'APPLICATION DES METHODES STATISTIQUES ET INFORMATIQUES DT 0/001 Estmaton des frontères de prodcton et mesres de l effcacté technqe Samel AMBAPOUR BAMSI BAMSI B.P. 13734 Brazzavlle DT 0/001 Estmaton

Plus en détail

E1 - LOIS GÉNÉRALES DE L ÉLECTROCINÉTIQUE

E1 - LOIS GÉNÉRALES DE L ÉLECTROCINÉTIQUE E1 - LOIS GÉNÉRLES E L ÉLECTROCINÉTIQUE OBJECTIFS L Électrocnétqe est la branche de l Électromagnétsme q étde le transport des charges électrqes dans les crcts condcters. Ses applcatons, de l électrotechnqe

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 3

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 3 UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV Lcence 3 ère année Econome - Geston Année unverstare 2006-2007 Semestre 2 Prévsons Fnancères Travaux Drgés - Séances n 3 «Les Crtères Fondamentaux des Chox d Investssement»

Plus en détail

L évaluation des risques professionnels. Guide d élaboration du document unique

L évaluation des risques professionnels. Guide d élaboration du document unique L évalation des risqes professionnels Gide d élaboration d docment niqe Évaler por prévenir La loi n 91-1414 d 31 décembre 1991, transposant la Directive Cadre Eropéenne d 12 jin 1989, a notamment introdit

Plus en détail

Découvrir l interface Windows 8

Découvrir l interface Windows 8 Wndows 8.1 L envronnement Wndows 8 Interfaces Wndows 8 et Bureau L envronnement Wndows 8 Découvrr l nterface Wndows 8 Après s être dentfé va un compte Mcrosoft ou un compte local, l utlsateur vot apparaître

Plus en détail

Economie Ouverte. Economie ouverte. Taux de change et balance courante. Le modèle Mundell-Fleming. Définition du taux de change

Economie Ouverte. Economie ouverte. Taux de change et balance courante. Le modèle Mundell-Fleming. Définition du taux de change Econome Ouverte Econome ouverte Taux de change et balance courante Taux de change et balance courante Modèle Mundell-Flemng Campus Moyen Orent Médterranée Défnton du taux de change Le taux de change est

Plus en détail

Suites arithmétiques et suites géométriques Bilan et croissances

Suites arithmétiques et suites géométriques Bilan et croissances Sites arithmétiqes et sites géométriqes Bila et croissaces I Bila sr les sites arithmétiqes et géométriqes ) Tablea de formles Défiitio Relatio etre dex termes coséctifs Calcl d terme 4 ) Ue qestio de

Plus en détail

Compensation des amétropies sphériques

Compensation des amétropies sphériques Compensation des amétropies sphériqes Principe de la compensation e verre compensater théoriqe (o verre correcter) de l'amétropie, placé devant l'œil, permet a sjet de voir net à l'infini sans accommoder.

Plus en détail

I. Fonctionnalités du tableur

I. Fonctionnalités du tableur Olver Coma Macro MRP pour Excel Decembre 1999 I. Fonctonnaltés du tableur I.1. Feulle «Nomenclature «Le tableur propose pluseurs optons à l ouverture du fcher. Cnq boutons apparassent à drote de la feulle

Plus en détail

SUITES ARITHMETIQUES ET GEOMETRIQUES SUITES GEOMETRIQUES

SUITES ARITHMETIQUES ET GEOMETRIQUES SUITES GEOMETRIQUES ITE ARITHMETIQE ET GEOMETRIQE EXERCICE : Voc e sére de formle mse e place das le cors : ITE ARITHMETIQE r r p q (p q r 5 ( (...... ( ITE GEOMETRIQE q 6 q q... q q q 7 q 8... q q r s r s q Voc este e sére

Plus en détail

Fi chiers. Créer/ouvrir/enregistrer/fermer un fichier. i i

Fi chiers. Créer/ouvrir/enregistrer/fermer un fichier. i i Fchers F chers Offce 2013 - Fonctons de base Créer/ouvrr/enregstrer/fermer un fcher Clquez sur l onglet FICHIER. Pour créer un nouveau fcher, clquez sur l opton Nouveau pus, selon l applcaton utlsée, clquez

Plus en détail

Virga. itunes 4. sous Mac et Windows. Éditions OEM (Groupe Eyrolles),2004, ISBN 2-7464-0503-2

Virga. itunes 4. sous Mac et Windows. Éditions OEM (Groupe Eyrolles),2004, ISBN 2-7464-0503-2 Vrga Tunes 4 et Pod sous Mac et Wndows Édtons OEM (Groupe Eyrolles),2004, ISBN 2-7464-0503-2 Synchronser l Pod avec l ordnateur L Pod connaît deux types de synchronsaton. L a synchronsaton de la musque

Plus en détail

Electrocinétique. 1 a. dt dt ELECTROCINETIQUE R C. Lycée P. Mendès France Epinal. Cours électrocinétique 1/23

Electrocinétique. 1 a. dt dt ELECTROCINETIQUE R C. Lycée P. Mendès France Epinal. Cours électrocinétique 1/23 cors Electrocnétqe 2 d x dx 2 2m x 2 0 0 1 a f ( t) ELECTROCINETIQUE ve R C vc Lycée P. Mendès France Epnal Cors électrocnétqe 1/23 cors Electrocnétqe Sommare - FONCTIONNEMENT D UN DIPOLE 1- Généraltés

Plus en détail

Banque d exercices pour le cours de "mise à niveau" de statistique de M1 AgroParisTech

Banque d exercices pour le cours de mise à niveau de statistique de M1 AgroParisTech Banque d exercces pour le cours de "mse à nveau" de statstque de M1 AgroParsTech Instructons pour les exercces 1. Lorsque ren n est précsé, on suppose que la dstrbuton étudée est gaussenne. Pour les exercces

Plus en détail

Vecteurs dans le plan

Vecteurs dans le plan Vecters dans le plan 1. Définition d n vecter : (classe de seconde) Soient A et B dex points d plan. La translation transformant A en B est la transformation qi transforme tot point M en n point M tel

Plus en détail

Miroirs sphériques Dioptres sphériques. 1 Miroirs sphériques. 1.1 Introduction : focaliser la lumière. 1.2 Miroir concaves faisceau parallèle

Miroirs sphériques Dioptres sphériques. 1 Miroirs sphériques. 1.1 Introduction : focaliser la lumière. 1.2 Miroir concaves faisceau parallèle Mrors spérques Doptres spérques Nous allons mantenant aborder des systèmes optques un peu plus complexes, couramment utlsés pour produre des mages. Nous allons commencer par étuder un mror spérque de façon

Plus en détail

Dentaurum Boutique en ligne. www.dentaurum.fr. plus rapide plus ergonomique plus simple

Dentaurum Boutique en ligne. www.dentaurum.fr. plus rapide plus ergonomique plus simple FR Dentarm Botiqe en ligne www.dentarm.fr pls rapide pls ergonomiqe pls simple shop.dentarm.fr Votre adresse por l orthodontie, les implants et la prothèse dentaire sr Internet Décovrez la botiqe en ligne

Plus en détail

TS Le plan muni d un repère orthonormé

TS Le plan muni d un repère orthonormé TS Le plan mn d n repère orthonormé n note P l ensemble des ponts d plan et P l ensemble des ecters d plan. I. Expresson analytqe d prodt scalare 1 ) Remarqe prélmnare ans tot le chaptre,,, est n repère

Plus en détail

V FORMATION DES IMAGES DANS L EXEMPLE DU MIROIR PLAN

V FORMATION DES IMAGES DANS L EXEMPLE DU MIROIR PLAN Chaptre V page V-1 V FORMTION DES IMGES DNS L EXEMPLE DU MIROIR PLN Le but de ce chaptre est d ntrodure la noton d mage { travers l exemple du mror plan. Vous vous êtes sûrement déjà regardé(e) dans un

Plus en détail

La décomposition en valeurs singulières: un outil fort utile

La décomposition en valeurs singulières: un outil fort utile La décomposton en valeurs sngulères: un outl fort utle Références utles: 1- Sonka et al.: sectons 3.2.9 et 3.2.1 2- Notes manuscrtes du cours 3- Press et al: Numercal recpes * Dernère révson: Patrck Hébert

Plus en détail

Les nombres premiers ( Spécialité Maths) Terminale S

Les nombres premiers ( Spécialité Maths) Terminale S Les nombres premers ( Spécalté Maths) Termnale S Dernère mse à jour : Mercred 23 Avrl 2008 Vncent OBATON, Ensegnant au lycée Stendhal de Grenoble (Année 2007-2008) Lycée Stendhal, Grenoble ( Document de

Plus en détail

2 exercices corrigés d Electronique de puissance sur l onduleur

2 exercices corrigés d Electronique de puissance sur l onduleur 2 exercces corrgés d lecronqe de pssance sr l ondler xercce nd01 : ondler aonome n réalse le monage svan en lsan qare nerrpers élecronqes, fonconnan dex par dex : Le généraer de enson conne a ne f.e.m.

Plus en détail

SEPTEMBRE 2009 RC-POS

SEPTEMBRE 2009 RC-POS SEPTEMBRE 2009 RC-POS (09_POS_131) (mn.) RAPPORT DE MINORITE DE LA COMMISSION THEMATIQUE DE LA SANTE PUBLIQUE chargée d'examner l'objet suvant: Postulat Fabenne Despot et consorts demandant à qu profte

Plus en détail

L algorithme PageRank de Google : Une promenade sur la toile

L algorithme PageRank de Google : Une promenade sur la toile APMEP Pour chercher et approfondr 473 L algorthme PageRank de Google : Une promenade sur la tole Mchael Esermann (*) Depus plus d une décenne Google domne le marché des moteurs de recherche sur nternet

Plus en détail

Université Pierre & Marie Curie (Paris 6) Licence de Mathématiques L3 UE LM364 Intégration 1 Année 2011 12. TD4. Tribus.

Université Pierre & Marie Curie (Paris 6) Licence de Mathématiques L3 UE LM364 Intégration 1 Année 2011 12. TD4. Tribus. Unversté Perre & Mare Cure (Pars 6) Lcence de Mathématques L3 UE LM364 Intégraton 1 Année 2011 12 TD4. Trbus. Échauffements Exercce 1. Sot X un ensemble. Donner des condtons sur X pour que les classes

Plus en détail

C.P.G.E-TSI-SAFI Redressement non commandé 2006/2007

C.P.G.E-TSI-SAFI Redressement non commandé 2006/2007 C.P.G.E-TSI-SAFI edressement non commandé 2006/2007 edressement non commandé Introducton : es réseaux et les récepteurs électrques absorbent de l énerge sous deux formes, en contnus ou en alternatfs. Pour

Plus en détail

Le théorème du viriel

Le théorème du viriel Le théorème du vrel On se propose de démontrer le théorème du vrel de deux manères dfférentes. La premère fat appel à deux "trcks" qu l faut vor. Cette preuve met en avant une quantté, notée S c, qu permet

Plus en détail

TP6 Caractéristiques de dipôles 2013

TP6 Caractéristiques de dipôles 2013 TP6 Caractérstqes de dpôles 2013 Noms des étdants : 1-Dpôles lnéares Par défnton, n dpôle est lnéare s l exste entre la tenson à ses bornes et le corant électrqe q le traverse, ne éqaton dfférentelle lnéare.

Plus en détail

Tableau croisé dynamique

Tableau croisé dynamique Tableau crosé dynamque Tableau crosé dynamque Excel 2010 Créer un tableau crosé dynamque Un tableau crosé dynamque permet de résumer, d analyser, d explorer et de présenter des données de synthèse. S la

Plus en détail

Guide de présentation

Guide de présentation Syndicat Centre Héralt Gide de présentation Activités et otils pédagogiqes Por sensibiliser vos élèves à la gestion des déchets, mettre en place des projets, réaliser ne visite o réserver nos otils...

Plus en détail

TP1 : Analyse et Commande des Systèmes Linéaires

TP1 : Analyse et Commande des Systèmes Linéaires TP1 : Analyse et Commane es Systèmes Lnéares 1. Analyse e la stablté 'n système Consérons le système : ( p ) ( p + 1) p 1 1 3 1.1 Cas K 1 Calcl es pôles système (racnes énomnater). roots(en) Proposer ne

Plus en détail

Chapitre III- 4- RÉGIME SINUSOÏDAL ASSOCIATION DE DIPÔLES

Chapitre III- 4- RÉGIME SINUSOÏDAL ASSOCIATION DE DIPÔLES haptre - 4- ÉGME SNSOÏDA ASSOATON DE DPÔES - Montage por les assocatons "parallèle" 1 OBJETFS l s'agt d'étder la relaton corant-tenson ( mpédance Z [ Z ; ] ) dans des assocatons de dpôles lnéares élémentares

Plus en détail

Lycée Viette TSI 1. u 1 R C u C Calculer : u E ; u 1 ; u 2 ; i E ; i 1 et i R 1 ; R 2 ; R C et R E. i C

Lycée Viette TSI 1. u 1 R C u C Calculer : u E ; u 1 ; u 2 ; i E ; i 1 et i R 1 ; R 2 ; R C et R E. i C TD 07 Dpôles lnéares II. Los de Krchhoff (1) et lo d Ohm 1. On consdère le montage suvant : ( V cc = 15 V ; u C = 6,0 V ; V C = 6,0 V ; V B = 0,60 V; 2 = 1,6 m ; B = 0,07 m ; C = 10,0 m ). C R 1 u 1 R

Plus en détail

TES - Accompagnement: Probabilités conditionnelles,, variable aléatoire et loi binomiale

TES - Accompagnement: Probabilités conditionnelles,, variable aléatoire et loi binomiale TS - ccompagnement: Probabltés condtonnelles,, varable aléatore et lo bnomale xercce 1 'asthme est une malade nflammatore chronque des voes respratores en constante augmentaton. n France, les statstques

Plus en détail

Exercices d Électrocinétique

Exercices d Électrocinétique ercces d Électrocnétque Intensté et densté de courant -1.1 Vtesse des porteurs de charges : On dssout une masse m = 20g de chlorure de sodum NaCl dans un bac électrolytque de longueur l = 20cm et de secton

Plus en détail