Le mouvement de pédalage

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le mouvement de pédalage"

Transcription

1 Le mouvemet de pédalage Javier 214 Le mouvemet de pédalage a fait l objet d u grad ombre d aalyses. La très grade majorité de ces aalyses sot du domaie de la bio-mécaique : elles aalyset la faço dot les muscles des jambes travaillet afi de fourir ue force sur les pédales permettat d egedrer u mouvemet circulaire du pédalier. Très sommairemet, il est classique de distiguer quatre phases das le mouvemet de la jambe : Ue phase I extesio de la jambe : le pied exerce alors ue forte poussée sur la pédale Ue phase III flexio de la jambe : le pied exerce alors ue tractio sur la pédale à coditio d avoir ue cale-chaussure, automatique ou o. Ue phase II de trasitio etre la phase I et la phase II : trasitio basse où le pied exerce u effort assez faible dirigé vers l arrière. O parle d u «poit mort», le poit mort bas. Ue phase IV de trasitio etre la phase III et la phase I : trasitio haute où le pied exerce u effort assez faible dirigé vers l avat. O parle du poit mort haut. PHASE IV trasitio T R PHASE III Flexio PHASE I Extesio r θ m F P PHASE III trasitio Fig.1. Les 4 phases du pédalage Fig.2. Composates de l effort exercé sur la pédale Au cours de ces phases, le pied exerce u effort P qui varie lors de la rotatio de la maivelle. La force qui va faire tourer le plateau est la composate F dite «tagetielle» de la force exercée par le pied : c est cette composate seule qui compte. La composate radiale R dirigée suivat la directio de la maivelle e sert à rie. U bo pédalage doit être telle que cette force R soit très faible, sio ulle. Notre propos est d aalyser la composate tagetielle F. Page 1 sur 7

2 Commet évaluer la force F? La force F est ue doée persoelle de chaque cycliste. Pour la coaître, il faut la mesurer e istrumetat le vélo. Cela peut se faire e équipat le vélo d u capteur dit «capteur de puissace» du type SRM. Ce capteur se place das le pédalier lui-même et mesure le couple trasmis etre la maivelle et le plateau. Rappelos que le couple C iduit par la force F exercée à l extrémité de la maivelle est égal à : C=m F m état la logueur de la maivelle (comprise gééralemet etre 17 et 18 mm). Coaissat C qui s exprime e N-m (Newto-m), o e déduit F e N (Newto). Le capteur SRM permet d eregistrer la valeur du couple e foctio du temps, puis de tracer la courbe doat C (ou F) e foctio de l agle de la maivelle. Les figures 3 doet les résultats de mesures. Ces résultats sot extraits d études réalisées à la Sectio Sport de l Uiversité de Frache-Comté à Besaço dot o trouvera les référeces e fi de documet. Fig.3a. Mesure du couple au pédalier avec u plateau circulaire (3 courbes e foctio de la positio de la selle) (tiré de bibliographie [1]) Mesure du couple de pédalage couple e N-m rod Fig.3b. Exemple de graphique de pédalage (tiré de bibliographie [2]) agle L exame de ces courbes attire les commetaires suivats : - la courbe passe bie sûr par u miimum aux poits morts c est-à-dire lorsque les maivelles sot sub-verticales et par u maximum lorsque les maivelles sot sub-horizotales. Page 2 sur 7

3 - Les «arrodis» des courbes aux miimums et aux maximums e sot pas idetiques. - il y a dissymétrie assez forte des deux jambes pour le graphique 3b: le corps humai est loi de foctioer comme ue machie E coclusio, l allure des courbes est variable e foctio de plusieurs paramètres et e priorité e foctio du sujet. Modélisatio du pédalage Nous allos essayer de doer ue formulatio aalytique au graphique de pédalage. Le problème est doc d ajuster au mieux possible ue foctio aux courbes expérimetales. Pour simplifier cette foctio, ous supposeros que les miimums sot obteus pour θ= et θ=18 et le maximum pour θ=9. Les poits morts correspodet doc à θ= et θ=18. O admettra aussi que lors de la remotée de la pédale, la force F est ulle. Nous proposos la relatio suivate pour estimer la force F lorsque l agle θ varie de à 18 : F= H cos θ + V si θ Relatio [1] E preat =3, cette foctio s ajuste bie à la courbe expérimetale de la figure 3a comme le motre la figure 4a. E revache, il vaut mieux predre =2 pour le graphique de la figure 3b comme le motre la figure 4b. Couple réel mesuré ajustemet Fig.4a. Ajustemet d ue courbe théorique à ue courbe expérimetale avec =3 Evolutio du couple rod mesuré ROND ajusté Couple e N-m agle maivelle (= maivelle verticale) Fig.4b. Ajustemet d ue courbe théorique à ue courbe expérimetale avec =2 (e coviet que pour ue jambe, la secode jambe exige u autre ajustemet) Page 3 sur 7

4 Les paramètres H, V et caractériset doc le graphique de pédalage. Ce sot des paramètres propres à chaque cycliste. O peut faire les commetaires suivats : A priori, cette formulatio a pas de ses physique, c est seulemet u ajustemet mathématique. Néamois, le paramètre H représete la valeur de la force lorsque la maivelle est aux poits morts et le paramètre V représete la valeur de la force lorsque la maivelle est horizotale. O peut cosidérer alors que la force F proviet de deux composates : - ue force horizotale de valeur H cos -1 θ qui est maximale aux poits morts pour s auler lorsque la maivelle est horizotale - ue force verticale de valeur V si -1 θ qui est ulle aux poits morts et pred so maximum pour =9 Lorsque l exposat augmete de 2 à 3, cela iduit u arrodi plus importat pour les valeurs aux poits morts Expressio du travail fouri La formule [1] va permettre d exprimer le travail W du couple moteur au cours d u demitour du plateau. O rappellera que le travail d u couple costat fouri lors d ue rotatio d u agle θ est égal à Cθ, doc pour u demi-tour de maivelle le travail est égal à C ou ecore à mf si la force F est costate. Ce travail s exprime e joules. Comme la force F varie lorsque la maivelle toure, pour avoir le travail fouri durat u demi-tour, il faut itégrer la relatio [1], d où : W = m (Hcos θ+ Vsi θ )dθ = mh cos θdθ+ mv si θ dθ 3 Couple e N-m O peut aussi dire que le travail du couple est égal à l aire de la surface défiie par la courbe de pédalage et l axe horizotal comme le motre la figure agle de la maivelle (= poit mort haut) Fig.. Aire représetat le travail O peut démotrer que les itégrales travail s écrit alors : I = cosθ dθ et J = si θdθ sot égales, le Page 4 sur 7

5 W = m(h+ L itégrale I (dite itégrale de Wallis) a ue solutio aalytique lorsque est etier. Aisi : avec =2, o a: I=/2 avec =3, o a: I=4/3 Le paramètre pouvat e pas être etier afi de mieux ajuster la représetatio aalytique à la courbe expérimetale, o adoptera la relatio suivate pour représeter l itégrale I lorsque varie etre 2 et 3 : V) I I=,72 ²-,234 +2,388 Le travail W fouri durat u demi-tour de maivelle est doc : W=m(H+V)(,72 ²-,234 +2,388) Relatio [2] Ifluece des paramètres H, V et Sur les graphiques 6, o a fait varier les paramètres H, V et afi de voir commet ces paramètres ifluecet les courbes de pédalage. Ifluece du paramètre H H=3N H=2N H=4N 3 2 Couple e N-m Fig.6a. Ifluece de la variatio de H avec V=1N et =2, agle de la maivelle (= poit mort haut) Ifluece du paramètre =2, =2 =3 3 Couple e N-m Fig.6b. Ifluece de la variatio de V avec H=3N et =2, agle de la maivelle (= poit mort haut) Page sur 7

6 Ifluece du paramètre V V=1N V=14N V=16N 3 3 Couple e N-m Fig.6c. Ifluece de la variatio de avec H=3N et V=1N agle de la maivelle (= poit mort haut) Expressio de la puissace fourie O rappellera que la puissace est égale au travail fouri par uité de temps. La puissace s exprime e watt : u watt correspod à 1 joule par secode. La relatio [2] exprime le travail effectué lors d u demi-tour de maivelle. Pour calculer la puissace, il faut doc coaître le temps mis pour faire u demi-tour de pédalier. O utilise courammet la cadece de pédalage N pour exprimer la vitesse de rotatio du pédalier, cadece que l o exprime e tours par miute. E 1 secode, o a doc fait N/6 tours ou ecore pour faire u tour, o met 6/N secodes, soit 3/N secodes pour u demitour. La puissace P s exprime fialemet par la relatio : P=m N (H+V) (,19 ²-,174 +,796) Relatio [3] Das le tableau 1, o a reporté les valeurs du travail correspodat aux courbes de pédalage des figures 6 aisi que les valeurs de la puissace e adoptat ue cadece de pédalage de 9 tr/mi. Tableau 1 H e V e W e P e Newto Newto joule watt Courbe H= , 46,6 14 Courbe H= , 44, 132 Courbe H= , 44, 148 Courbe V= , 46,6 14 Courbe V= , 44, 132 Courbe V= , 44, 188 Courbe =2, 3 1 2, 46,6 14 Courbe = ,9 13 Courbe = ,2 13 Page 6 sur 7

7 Commetaires. Comme le motre la relatio 2, le travail et la puissace sot proportioels à H+V. Cela veut dire que si le cycliste dimiue H d ue valeur doée et augmete V de la même faço, il y aura aucue variatio du travail et de la puissace et vice-versa. E coservat les forces H et V costates, la puissace augmete lorsque dimiue. Cela veut dire qu après le passage du poit mort, il faut augmeter rapidemet les efforts sur les pédales, ce qui devrait coduire à u pédalage plus heurté. Référeces [1] Thomas Lihoreau. Projet de fi d études. «Aalyse du geste de pédalage» 27. Uiversité de Frache Comté. Besaço [2] Nicolas Rambier. Mémoire Master. «Effet de l utilisatio du plateau O Symétric sur la performace du cycliste». Uiversité de Frache Comté.UPFR des Sports.Besaço Page 7 sur 7

Le mouvement de pédalage La vitesse angulaire du plateau

Le mouvement de pédalage La vitesse angulaire du plateau Le ouveet de pédalage La vitesse agulaire du plateau Jacques Fie ars 2015 cotact@veloath.fr Das le ouveet de pédalage, lors d u tour du plateau, le cycliste exerce pas u couple costat sur les aivelles,

Plus en détail

question-type-bac.fr

question-type-bac.fr BAC S 4 Mathématiques - Frace métropole Eseigemet spécifique et de spécialité Ce documet est bie plus qu u simple corrigé de sujet de baccalauréat. Grâce aux solutios claires et détaillées, aux démarches

Plus en détail

4. Calculer en utilisant une suite géométrique dont on précisera la raison et le premier terme.

4. Calculer en utilisant une suite géométrique dont on précisera la raison et le premier terme. 1S DS o 1 Durée : h Exercice 1 ( 7 poits ) 1. La suite (u ) est défiie pour tout etier aturel par u = 3 + est-elle arithmétique? Pour tout etier aturel, o a : u +1 = ( + 1) 3( + 1) + = + + 1 3 3 + = La

Plus en détail

Fonction logarithme népérien Corrigés d exercices / Version de décembre 2012

Fonction logarithme népérien Corrigés d exercices / Version de décembre 2012 Corrigés d eercices / Versio de décembre 0 Les eercices du livre corrigés das ce documet sot les suivats : Page 9 : N, 6 Page 9 : N Page 9 : N 7, 9 Page 98 : N 9,,, 6, 7, 9 Page 99 : N 4, 47, 49, Page

Plus en détail

CHAPITRE 1 STATIQUE, POSTURES D ÉQUILIBRE, FORCES ET MOMENTS AUX ARTICULATIONS

CHAPITRE 1 STATIQUE, POSTURES D ÉQUILIBRE, FORCES ET MOMENTS AUX ARTICULATIONS CHAPITRE 1 STATIQUE, PSTURES D ÉQUILIBRE, FRCES ET MMENTS AUX ARTICULATINS L objet de toutes études biomécaiques est d aalyser au travers d u double système de forces (forces iteres et exteres) les postures

Plus en détail

Fiche Diagonalisation des Matrices 2x2

Fiche Diagonalisation des Matrices 2x2 Fiche Diagoalisatio des Matrices x MOSE 1003 4 Septembre 014 Table des matières Motivatio, puissaces d ue matrice 1 Diagoalisatio Vérificatio avec Scilab 3 Puissace 4 Motivatio, puissaces d ue matrice

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série : ES DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 7 Ce sujet comporte 7 pages umérotées de 1 à 7 Ce sujet écessite l utilisatio d ue feuille de papier

Plus en détail

SUITES NUMERIQUES. q n. pour q. n + Une suite numérique est une fonction associant à tout nombre entier naturel n, un nombre réel u(n) : u :

SUITES NUMERIQUES. q n. pour q. n + Une suite numérique est une fonction associant à tout nombre entier naturel n, un nombre réel u(n) : u : SUITES NUMERIQUES Coteus : Capacités attedues : Commetaires : Suites Limite d ue suite défiie par so terme gééral Notatio lim u Suites géométriques : - somme de termes cosécutifs d ue suite géométrique

Plus en détail

Statistiques. Ne pas oublier - la légende sur les axes - les unités - un titre pour le diagramme

Statistiques. Ne pas oublier - la légende sur les axes - les unités - un titre pour le diagramme Statistiques I. Tableaux d effectifs, de fréqueces : 1. Calculer la fréquece d'ue valeur ou d'ue classe : Diviser l effectif de la valeur par l effectif total fréquece La somme des fréqueces est 1 (ou

Plus en détail

CHAPITRE VI. Définition des caractéristiques des convertisseurs : CAN CNA

CHAPITRE VI. Définition des caractéristiques des convertisseurs : CAN CNA CHAPITRE VI Défiitio des caractéristiques des covertisseurs : CAN CNA Olivier Fraçais, SOMMAIRE I CARACTÉRISTIQUE DE TRANSFERT IDÉAL... I. DÉFINITION... I. RÉSOLUTION... I. ERREUR DE QUANTIFICATION...

Plus en détail

Physique Générale IV Correction Séance 4

Physique Générale IV Correction Séance 4 Professeur L. Forró et T. Lasser avril Physique Géérale IV orrectio Séace Théorie simplifiée de la formatio d u arc-e-ciel : A i B D r () D F E 1. alcul de l agle de déviatio D du rayo icidet : O suit

Plus en détail

Loi binomiale. Loi de Bernoulli

Loi binomiale. Loi de Bernoulli Loi biomiale Loi de Beroulli O s itéresse ici à la réalisatio ou o d u évéemet. Autremet dit, o étudie les expérieces aléatoires qui ot que deux issues possibles : Obteir Pile ou Face Doer aissace à u

Plus en détail

La caractéristique mécanique d une charge. La charge est entraînée par un moteur à courant continu.

La caractéristique mécanique d une charge. La charge est entraînée par un moteur à courant continu. NOM : préom : Objectifs : La caractéristique mécaique d ue charge. La charge est etraîée par u moteur à courat cotiu. Effectuer la mesure du couple résistat et des couples moteurs avec ue «dyamo balace».

Plus en détail

Fiche 2 : Les fonctions

Fiche 2 : Les fonctions Nº : 300 Fiche : Les foctios Calculer des limites O commece par aalyser f (). Peut o directemet appliquer l u des théorèmes du cours (limites et opératios, théorèmes de comparaiso)? Das la égative, il

Plus en détail

Suites. =3v n pour = 5.

Suites. =3v n pour = 5. Suites 1 Gééralités 11 Défiitio Défiitio : O appelle suite ue foctio sur N ou sur ue partie de N das R Exemples: Les foctios: u : +1 ; v : sot des suites Notatio : Soit u ue suite défiie sur D partie de

Plus en détail

BAC BLANC DE MATHEMATIQUES EN TM1 et TM2.

BAC BLANC DE MATHEMATIQUES EN TM1 et TM2. BAC BLANC DE MATHEMATIQUES EN TM et TM2. L ordre des exercices a pas d importace. La clarté de la rédactio et des raisoemets iterviedrot pour ue part importate das l appréciatio des copies. La calculatrice

Plus en détail

Racines n-ièmes d un nombre complexe. Racines de l unité. Applications.

Racines n-ièmes d un nombre complexe. Racines de l unité. Applications. DOCUMENT 14 Racies -ièmes d u ombre complexe. Racies de l uité. Applicatios. Das u documet précédet, o a itroduit le corps des ombres complexes afi que tout ombre réel ait ue racie carrée. O va voir ici

Plus en détail

et arctanx + arctan 1 x = sgn(x)π 2. 3. Application à la statue de la liberté : haute de 46 mètres avec un piédestal de 47 mètres.

et arctanx + arctan 1 x = sgn(x)π 2. 3. Application à la statue de la liberté : haute de 46 mètres avec un piédestal de 47 mètres. Eo7 Foctios circulaires et hyperboliques iverses Correctios de Léa Blac-Ceti. Foctios circulaires iverses Eercice Vérifier arcsi + arccos π et arcta + arcta sgπ. Idicatio Correctio Vidéo [00075] Eercice

Plus en détail

TP - Introduction de la fonction exponentielle par la méthode d'euler -

TP - Introduction de la fonction exponentielle par la méthode d'euler - TP - Itroductio de la foctio expoetielle par la méthode d'euler - De ombreux phéomèes phsiques, biologiques, écoomiques ou autres sot modélisés par ue foctio ƒ qui est proportioelle à sa dérivée ƒ'. (Par

Plus en détail

Fiche 8 : Fonctions II. Limites

Fiche 8 : Fonctions II. Limites Uiversité Paris-Est Val-de-Mare Créteil DAEU-B Fiche 8 : Foctios II. Limites Das la fiche 7 "Foctios I", o a vu la défiitio d ue foctio et différetes otios afféretes. E particulier, o a travaillé sur le

Plus en détail

Ensembles et nombres réels

Ensembles et nombres réels Pierre-Louis CAYREL 008-009 Licece Itroductio aux Mathématiques Géérales Uiversité de Paris 8 Esembles et ombres réels Esembles Exercice O pose A = {(x, y) R ; y > x } et B = {(x, y) R ; y < x } Représeter

Plus en détail

Version du 28 novembre 2016 (20h06)

Version du 28 novembre 2016 (20h06) CHAPITRE 3. SYSTÈMES DE RCES......................................... - 3.1-3.1. Vecteurs caractéristiques d u système de forces............................... - 3.1-3.1.1. Défiitio.....................................................

Plus en détail

TP 5 : La musique - - Correction

TP 5 : La musique - - Correction TP 5 : La musique - - Correctio Objectifs : Réaliser l'aalyse spectrale d'u so musical et l'exploiter pour e caractériser la hauteur et le timbre. Le so pur : cas du diapaso La 3 440 Il existe deux maière

Plus en détail

Séries à termes positifs

Séries à termes positifs Séries à termes positifs Das toute la suite N désigera les etiers aturels positifs 0,,,..., Z tous les etiers aturels...,,, 0,,, 3,... et Q les ombres ratioels. Efi R désigera les réels, et C les complexes.

Plus en détail

Partie B u. 4 Soit (u n ) la suite définie par : pour tout entier naturel n 0, u

Partie B u. 4 Soit (u n ) la suite définie par : pour tout entier naturel n 0, u Exercice 1 (6 poits) Commu à tous les cadidats O cosidère la foctio f défiie et dérivable sur l itervalle [ 0 ; + [ par : f (x) = 5 l ( x ± 3 ) x. 1. a. O appelle f ' la foctio dérivée de la foctio f sur

Plus en détail

Vérification graphique d une loi

Vérification graphique d une loi Aexe L1 Vérificatio raphique d ue loi Après l étude de cette aexe, le lecteur pourra détermier si des doées empiriques sot adéquatemet décrites par ue loi théorique déjà coue e trasformat l équatio de

Plus en détail

Chapitre 1 METHODES SUR LES SUITES

Chapitre 1 METHODES SUR LES SUITES Chapitre 1 METHODES SUR LES SUITES Nous allos voir commet : 1) Cojecturer le comportemet d ue suite ) Raisoer par récurrece 3) Utiliser les suites arithmétiques et géométriques 4) Étudier le comportemet

Plus en détail

Chapitre 2. Rappels sur les suites arithmétiques et les suites géométriques

Chapitre 2. Rappels sur les suites arithmétiques et les suites géométriques Chapitre Rappels sur les suites arithmétiques et les suites géométriques Nous allos ici rappeler les différets résultats sur les suites de ombres réels qui sot des suites arithmétiques ou des suites géométriques

Plus en détail

TUTORAT UE Biostatistiques Correction du concours blanc 03/11/2011

TUTORAT UE Biostatistiques Correction du concours blanc 03/11/2011 FACULTE De PHARMACIE TUTORAT UE4 2011-2012 Biostatistiques Correctio du cocours blac 03/11/2011 QCM 1 : b, c, d a Faux : P(AUB=P(A+P(B=0,55 et P(A B=Ø. b Vrai c Vrai d Vrai : C 5 - C 5 32 28 (ombre de

Plus en détail

Daniel Abécassis. Année universitaire 2010/2011

Daniel Abécassis. Année universitaire 2010/2011 Daiel Abécassis. Aée uiversitaire 00/0 Pépra-L-TD Chimie physique ----------------------------------------------------------------------------------------------------- Chapitre TD I: L atome Exercice.

Plus en détail

TS Exercices sur les fonctions puissances et racines n-ièmes

TS Exercices sur les fonctions puissances et racines n-ièmes TS Eercices sur les octios puissaces et racies -ièmes Calculer sas utiliser la calculatrice e détaillat les étapes de calcul 4 4 A ; B 6 ; C 8 ) Développer et ) E déduire la valeur eacte de A 0 4 0 4 4

Plus en détail

FONDEMENTS MATHÉMATIQUES ET MATHÉMATIQUES PRÉ-CALCUL 10 E ANNÉE. Mesure

FONDEMENTS MATHÉMATIQUES ET MATHÉMATIQUES PRÉ-CALCUL 10 E ANNÉE. Mesure FONDEMENTS MATHÉMATIQUES ET MATHÉMATIQUES PRÉ-CALCUL 10 E ANNÉE [C] Commuicatio [CE] Calcul metal et estimatio Mesure 1. Résoudre des problèmes comportat la mesure liéaire à l aide : d uités de mesure

Plus en détail

Terminales S Devoir maison n 3 -A faire pour le jeudi 6 novembre 2014

Terminales S Devoir maison n 3 -A faire pour le jeudi 6 novembre 2014 Termiales S Devoir maiso -A faire pour le jeudi 6 ovembre 0 eercice : probabilités coditioelles et suite Alice débute au jeu de fléchettes. Elle effectue des lacers successifs d ue fléchette. Lorsqu elle

Plus en détail

Mécanique Fiches d expériences de physique P Objectifs expérimentaux Notions de base YS 20

Mécanique Fiches d expériences de physique P Objectifs expérimentaux  Notions de base YS 20 YS 2013-05 Mécaique Étude des oscillatios Pedule de Pohl LD Fiches d expérieces de physique P1.5.3.3 Oscillatios libres Relevé et exploitatio avec CASSY Objectifs expérimetaux Relevé de l amplitude d u

Plus en détail

Suites. Suites arithmétiques. Suites géométriques

Suites. Suites arithmétiques. Suites géométriques CHAPITRE Suites Suites arithmétiques Suites géométriques ACTIVITÉS Activité a) 8 + 7 coureurs b) x 9 + 0 d où x 78 L équipe a reçu les dossards umérotés de 9 à 78 x + d où x 6 0 0 + aées (page 8) a) itervalles,

Plus en détail

Suites numériques. Généralités. 5 novembre Introduction. Dénitions. Représentation graphique

Suites numériques. Généralités. 5 novembre Introduction. Dénitions. Représentation graphique Suites umériques 5 ovembre 009 I Gééralités Itroductio Exemple 1. [Si vous travaillez chaque mois, vous recevez u salaire : u ombre.] Juillet oût Septembre Octobre Novembre Décembre Javier Février Mars

Plus en détail

Exercice 1-5 points - Pour tous les élèves Une nouvelle attraction est ouverte dans un grand parc. Pour tout entier non nul n, on note p

Exercice 1-5 points - Pour tous les élèves Une nouvelle attraction est ouverte dans un grand parc. Pour tout entier non nul n, on note p ermiale S - Bac blac de mathématiques Mars 6 Les calculatrices sot autorisées mais celles-ci e doivet être i échagées i prêtées durat l épreuve. Les quatre exercices serot rédigés sur ue feuille double

Plus en détail

Statistiques à deux variables

Statistiques à deux variables Statistiques à deux variables. Approche des séries statistiques à deux variables.. Nuage de poits Sur ue classe de BTSA, le professeur a relevé les moyees de élèves e mathématiques et e agroomie. Les otes

Plus en détail

Suites géométriques ; limites des suites géométriques ; variations d une fonction numérique.

Suites géométriques ; limites des suites géométriques ; variations d une fonction numérique. Suites 6 AU CŒUR DE LA TOILE Objectif Notios utilisées Traduire, à l aide d ue suite, u processus géométrique itératif et redre compte de so évolutio. Mettre e place les premiers pricipes d étude d ue

Plus en détail

Chapitre 3: La démonstration par récurrence

Chapitre 3: La démonstration par récurrence CHAPITRE 3 DEMONSTRATION PAR RECURRENCE 33 Chapitre 3: La démostratio par récurrece 3. U exemple pour compredre le pricipe Itroductio : Pour découvrir ue formule doat la somme des premiers ombres impairs,

Plus en détail

LES SUITES. u n = 1 n, pour n 1. u n = n 3

LES SUITES. u n = 1 n, pour n 1. u n = n 3 LES SUITES. Défiitio.. Défiitio Ue suite umérique est ue foctio de das, défiie à partir d'u certai rag 0. La otatio (u ) désige la suite e tat qu'objet mathématique et u désige l'image de l'etier (appelé

Plus en détail

S8-Transfert thermique. La conduction

S8-Transfert thermique. La conduction S8-Trasfert thermique La coductio 1- Protocole expérimetal Sur ue tige métallique, fixée horizotalemet, ous avos déposé de petites boules de cire de bougie. Nous allos chauffer l extrémité de la barre

Plus en détail

Lois de Snell - Descartes

Lois de Snell - Descartes Lois de ell - Descartes 1 - BUT DE LA MANPULATON La maipulatio cosiste à vérifier les lois de la réflexio et de la réfractio de ell-descartes (voir aexe, à la fi de ce chapitre) et à les utiliser pour

Plus en détail

Baccalauréat S Centres étrangers 10 juin 2016

Baccalauréat S Centres étrangers 10 juin 2016 Baccalauréat S Cetres étragers 0 jui 206 Exercice I (4 poits) Pour chacue des quatre affirmatios suivates, idiquer si elle est vraie ou fausse, e justifiat la répose. il est attribué u poit par répose

Plus en détail

[d après CCP 2006, MP http ://ccp.scei-concours.fr]

[d après CCP 2006, MP http ://ccp.scei-concours.fr] Optique Prisme (*) [d après CCP 006, MP http ://ccp.scei-cocours.fr] U prisme, titué par u matériau trasparet, homogèe, isotrope, d idice 1 (λ D ) > 1 pour la radiatio λ D = 589, 3 m (valeur moyee du doublet

Plus en détail

1. Activité. La légende du jeu d échec

1. Activité. La légende du jeu d échec . Activité La légede du jeu d échec O place sur la première case d u échiquier u grai de riz, sur la e case, deux grais de riz, sur la troisième, quatre grais de riz, et aisi de suite e doublat à chaque

Plus en détail

FRLT Page 1 15/08/2014

FRLT Page 1 15/08/2014 Algorithmes à aalyser O cosidère l algorithme : - u est du type ombre - q est du type ombre - p est du type ombre - S est du type ombre - Lire u - Lire q - Lire p - S pred la valeur de u - Tat que (u >

Plus en détail

Annexe ANNEXE 163. La science ne se mesure pas à la barbe (...) Molière, l'amour médecin, III, 5.

Annexe ANNEXE 163. La science ne se mesure pas à la barbe (...) Molière, l'amour médecin, III, 5. ANNEXE 163 La sciece e se mesure pas à la barbe (...) Molière, l'amour médeci, III, 5. Aexe out e simulat ue expériece, ou à la fi de celle-ci, il est possible de faire à peu près 'importe quelle mesure.

Plus en détail

Comportement d une suite

Comportement d une suite CHAPITRE 6 Comportemet d ue suite ACTIVITÉS Activité L aire ajoutée (celle d u carré compese exactemet l aire elevée a p 6 ; p 5 ; p 6 6 b La suite (p est géométrique de raiso car la logueur de la lige

Plus en détail

I- Nombre dérivé de f en a

I- Nombre dérivé de f en a I- Nombre dérivé de f e a Défiitio 1: Soit f ue foctio défiie sur u itervalle I, a I et h R* tel que a+h I f est dérivable e a I, si, et seulemet si, ( a + h) f ( a) Cette limite est le ombre dérivé de

Plus en détail

Racine nième Corrigés d exercices

Racine nième Corrigés d exercices Racie ième Corrigés d eercices Page 9 : N 8, 8, 8, 86, 88, 89, 9, 9, 9, 97 Page 6 : N, Page 6 : N Page 67 : N 8 Page 6 : N N 8 page 9 6 6 6 6 6 ( ) = = = = = = = = ( ) = = = = = = ( ) 8 = 8 = = = = = =

Plus en détail

Auteur : Simplice TANKOUA Activités de mise en place de la leçon.

Auteur : Simplice TANKOUA Activités de mise en place de la leçon. Auteur : Simplice TANKOUA (stakoua@yahoofr) Cours SUITES NUMÉRIQUES Leço : GÉNÉRALITÉS SUR LES SUITES Activités de mise e place de la leço Activité : (formule explicite) Exercice O cosidère la liste ordoée

Plus en détail

) sur l axe des abscisses ( on tracera les droites d équations y = x et y = x + 1 )

) sur l axe des abscisses ( on tracera les droites d équations y = x et y = x + 1 ) Exercice Suites umériques u O cosidère la suite ( u ) défiie pour tout par u = et u = + u + O admettra que pour tout etier aturel, u >. a) Calculer u et u b) Cette suite est-elle arithmétique? Est-elle

Plus en détail

Physique Statistique

Physique Statistique Physique Statistique Chapitre 8 Photos et Phoos 1 Itroductio e photo est la particule élémetaire qui est le médiateur de l iteractio électromagétique. C est u boso. O peut mettre autat de photos que l

Plus en détail

Texte Filtre de Kalman-Bucy

Texte Filtre de Kalman-Bucy Page 1. Texte Filtre de Kalma-Bucy 1 e modèle U avio se déplace etre Paris et odres. Il suit ue trajectoire théorique appelée trajectoire omiale dot les coordoées sot coues de tous. a trajectoire de l

Plus en détail

CH5 Algèbre : Suites numériques

CH5 Algèbre : Suites numériques ème Scieces CH5 Algèbre : Suites umériques Décembre 9 A LAATAOUI I Présetatio des suites umériques : Défiitio d ue suite : Ue suite (u ) est ue foctio défiie sur l'esemble N qui à tout etier aturel associe

Plus en détail

Exercices sur les suites v 0 = 1 On considère la suite numérique ( v n ) définie pour tout entier naturel n par 9.

Exercices sur les suites v 0 = 1 On considère la suite numérique ( v n ) définie pour tout entier naturel n par 9. Liba 13 v 0 = 1 O cosidère la suite umérique ( v ) défiie pour tout etier aturel par 9 v +1 = 6 v Partie A 1 O souhaite écrire u algorithme affichat, pour u etier aturel doé, tous les termes de la suite,

Plus en détail

ADAPTATION DES IMPEDANCES

ADAPTATION DES IMPEDANCES ADAPTATION DE IMPEDANCE 1/13 ème Partie INTRODUCTION Das la première partie de cet article, ous avos itroduit le problème de l'adaptatio des impédaces et rappelé les otios essetielles sur les impédaces

Plus en détail

Chapitre 4: Croissance, divergence et convergence des suites

Chapitre 4: Croissance, divergence et convergence des suites CHAPITRE 4 CROISSANCE ET CONVERGENCE 43 Chapitre 4: Croissace, divergece et covergece des suites 4.1 Quelques défiitios Défiitios : Ue suite est croissate si chaque terme est supérieur ou égal à so précédet

Plus en détail

Chapitre 9 La loi binomiale

Chapitre 9 La loi binomiale A) Variables aléatoires 1) Défiitio Chapitre 9 La loi biomiale O appelle variable aléatoire X ue foctio qui associe à tout résultat (évéemet élémetaire) u ombre réel. Pour ue même expériece aléatoire,

Plus en détail

Mesures, incertitude et chiffres significatifs

Mesures, incertitude et chiffres significatifs Mesures, icertitude et chiffres sigificatifs INCERTITUDE ABSOLUE, INCERTITUDE RELATIVE 1) défiitios De faço géérale, soit ue gradeur X à mesurer (ou à calculer à partir d autres gradeurs mesurées) : X

Plus en détail

I ECRITURE FRACTIONNAIRE

I ECRITURE FRACTIONNAIRE LES FRACTIONS OBJECTIFS : Compredre l écriture fractioaire Simplifier les fractios Additioer des fractios Soustraire des fractios 5 Multiplier des fractios 6Diviser des fractios I ECRITURE FRACTIONNAIRE

Plus en détail

Amérique du Sud EXERCICE 1 6 points Commun à tous les candidats Les trois parties suivantes sont indépendantes Partie A Partie B Partie C

Amérique du Sud EXERCICE 1 6 points Commun à tous les candidats Les trois parties suivantes sont indépendantes Partie A Partie B Partie C Amérique du Sud EXERCICE 6 poits Commu à tous les cadidats Ue etreprise est spécialisée das la fabricatio de ballos de football. Cette etreprise propose deux tailles de ballos : ue petite taille, ue taille

Plus en détail

TP PYTHON Analyser, ordonner, classer des données et visuellement s il vous plait! 1-Pyplot, dessine moi un nuage

TP PYTHON Analyser, ordonner, classer des données et visuellement s il vous plait! 1-Pyplot, dessine moi un nuage Lycée Thiers TP PYTHON - 07 Aalyser, ordoer, classer des doées et visuellemet s il vous plait! -Pyplot, dessie moi u uage Le uage de poits de R p, p 2, c est la matière première du statisticie. Il apparaît

Plus en détail

Mathématique financière Sous le thème Les annuités variables : cas Des annuités en suite géométrique

Mathématique financière Sous le thème Les annuités variables : cas Des annuités en suite géométrique Les auités variables : cas e suites géométriques 1 Mathématique fiacière Sous le thème Les auités variables : cas Des auités e suite géométrique Préseter par : TAYEBI par : AHLAM ecadré MERYEM BENJELOUN

Plus en détail

Chapitre 5 : Suites classiques

Chapitre 5 : Suites classiques Chapitre 5 : Suites classiques Objectifs : Révisios sur les suites arithmétiques et géométriques. Révisio du théorème de croissace comparée. Savoir exprimer e foctio de les termes d ue suite récurrete

Plus en détail

MVA101 - Analyse et calcul matriciel T. Horsin

MVA101 - Analyse et calcul matriciel T. Horsin MVA101 - Aalyse et calcul matriciel 2012 2013 T. Horsi (thierry.horsi@cam.fr) Attetio: Ce documet est ue base de travail qui peut coteir des coquilles. Les zoes e bleus sot, de loi, hors programme, et

Plus en détail

PUISSANCES D'EXPOSANTS REELS, FONCTIONS PUISSANCES, CROISSANCES COMPAREES

PUISSANCES D'EXPOSANTS REELS, FONCTIONS PUISSANCES, CROISSANCES COMPAREES PUISSANCES D'EXPOSANTS REELS, FONCTIONS PUISSANCES, CROISSANCES COMPAREES ) PUISSANCES D'EXPOSANTS REELS A ) La otatio a Si est u etier aturel, la otatio a a u ses pour tout réel a Das le cas où est u

Plus en détail

Exercices. Limites de suites. Limite d une suite Dans les exercices suivants, déterminer la limite de la suite (u n ) en précisant le théorème

Exercices. Limites de suites. Limite d une suite Dans les exercices suivants, déterminer la limite de la suite (u n ) en précisant le théorème Exercices Limites de suites Exercice Limite d ue suite Das les exercices suivats, détermier la limite de la suite (u ) e précisat le théorème utilisé. ) u = + + + + ) u = cos(), N 3) u = + cos 4 3 4) u

Plus en détail

Contrôle du mercredi 20 janvier 2016 (50 minutes) TS2 spécialité. II. (4 points) n n sont premiers entre eux.

Contrôle du mercredi 20 janvier 2016 (50 minutes) TS2 spécialité. II. (4 points) n n sont premiers entre eux. TS spécialité Cotrôle du mercredi 0 javier 016 (50 miutes) II. (4 poits) Démotrer que pour tout etier relatif, 1 et 1 sot premiers etre eux. Préom : Nom : Note :. / 0 Écrire très lisiblemet, sas rature

Plus en détail

Rappels. A-Oukhai Suites géométriques 2 e Science

Rappels. A-Oukhai Suites géométriques 2 e Science A-Oukhai Suites géométriques e Sciece Rappels Pour motrer que u est ue suite géométrique : Soit o exprime u +1 e foctio de u et o doit trouver ue relatio de la forme u +1 qu où q est u réel qui e déped

Plus en détail

STAGE DE MISE A NIVEAU EN MATHEMATIQUES

STAGE DE MISE A NIVEAU EN MATHEMATIQUES STAGE DE MISE A NIVEAU EN MATHEMATIQUES Les foctios racie carrée, valeur absolue ou partie etière Eercice Détermier la limite de + + quad ted vers Eercice Vérifier que ( 5) = 6 5 A-t-o l'égalité 6 5 =

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE / DIOPTRE SPHERIQUE / Page 1 sur 10 DIOPTRE SPERIQUE 1. DEFINITION VERGENCE ET DISTANCES FOCALES... 2

OPTIQUE GEOMETRIQUE / DIOPTRE SPHERIQUE / Page 1 sur 10 DIOPTRE SPERIQUE 1. DEFINITION VERGENCE ET DISTANCES FOCALES... 2 OPTIQUE GEOMETRIQUE / DIOPTRE SPHERIQUE / Page 1 sur 10 DIOPTRE SPERIQUE Sommaire 1. DEFINITION... 1 2. VERGENE ET DISTANES FOALES... 2 3. RELATIONS DE ONJUGAISON ET DE GRANDISSEMENT... 2 3.1 FORMULES

Plus en détail

Correction Bac ES Liban juin 2010

Correction Bac ES Liban juin 2010 Correctio Bac ES Liba jui 2010 EXERCICE 1 (4 poits) Commu à tous les cadidats 1) A et B sot deux évéemets idépedats et o sait que p(a) = 0,5 et p(b) = 0,2. La probabilité de l évéemet A B est égale à :

Plus en détail

Méthode de Schwarz optimisé appliquée au problème de Helmholtz

Méthode de Schwarz optimisé appliquée au problème de Helmholtz DEA de Mathématiques Uiversité Claude Berard de Lyo Aée uiversitaire : 003/004 Méthode de Schwarz optimisé appliquée au problème de Helmholtz Etude de l article de Marti J. Gader, Frédéric Magoulès et

Plus en détail

CHAPITRE IV. Rappels et compléments sur les suites

CHAPITRE IV. Rappels et compléments sur les suites CHPITRE IV Rappels et complémets sur les suites SUITES NUMÉRIQUES 1 Sommaire I Notio de suite...................................... 30 Exemples.......................................... 30 B Défiitio..........................................

Plus en détail

Chapitre 1. Les suites numériques Principe de récurrence Limite d une suite

Chapitre 1. Les suites numériques Principe de récurrence Limite d une suite Eseigemet spécifique Chapitre 1. Les suites umériques Pricipe de récurrece Limite d ue suite I. Rappels sur les suites umériques 1. géérale Ue suite umérique est ue foctio défiie de N vers R, elle peut

Plus en détail

Contrôle du vendredi (30 minutes) 1 ère S Prénom et nom :.. Note :.. / I. (2 points)

Contrôle du vendredi (30 minutes) 1 ère S Prénom et nom :.. Note :.. / I. (2 points) ère S Cotrôle du vedredi 4-4-04 (30 miutes) Préom et om : Note : / 0 I ( poits) O cosidère la figure ci-cotre où ABC est u triagle isocèle e A O ote H le projeté orthogoal du poit C sur la droite (AB)

Plus en détail

Lois générales du courant continu

Lois générales du courant continu Lois géérales du courat cotiu Les sigaux trasitat das les circuits électroiques sot gééralemet la superpositio de deux types de gradeurs : -u sigal cotiu, désigé par ue lettre majuscule, appelé das certais

Plus en détail

MoyenneS ou moyenne?

MoyenneS ou moyenne? MoyeeS ou moyee? Chr. Vadeschrick ISFSC (HE «Groupe ICHEC - ISC Sait-Louis ISFSC) Bruxelles DEMO (Uiversité catholique de Louvai) MoyeeS ou moyee CVds - Colloque CFIES 00 Moyee et pédagogie : costats (4)

Plus en détail

Séance 5 : Exercices récapitulatifs sur l estimation ponctuelle

Séance 5 : Exercices récapitulatifs sur l estimation ponctuelle Math-F-207 Corrigé Séace 5 Exercice 1 Séace 5 : Exercices récapitulatifs sur l estimatio poctuelle Les élémets d ue populatio possèdet u caractère X qui suit ue loi de desité f (x e x2 /2 2π où > 0. Pour

Plus en détail

TS Exercices sur les limites de suites (1)

TS Exercices sur les limites de suites (1) TS Exercices sur les limites de suites () Soit u ue suite géométrique de premier terme u 0 et de raiso q. Das chacu des cas suivats, doer la limite de la suite u. ) u0 ; q ) u 0 ; q ) 0 4 ) u0 6 ; q )

Plus en détail

L2PC et Cycles. Mathématiques: SERIES et INTEGRALES Cours Elisabeth REMM

L2PC et Cycles. Mathématiques: SERIES et INTEGRALES Cours Elisabeth REMM FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES. UHA MULHOUSE L2PC et Cycles. Mathématiques: SERIES et INTEGRALES Cours Elisabeth REMM Chapitre 2 Séries etières Cotets. Gééralités sur les séries etières 2.. Défiitio

Plus en détail

b) Par définition, ln 1 est le nombre dont l'exponentielle est 1. Or e = 1. Donc ln 1 = 0 2) Traduction de la définition.

b) Par définition, ln 1 est le nombre dont l'exponentielle est 1. Or e = 1. Donc ln 1 = 0 2) Traduction de la définition. Termiale S Chapitre 7 «Foctios logarithmes» Page sur 2 I) Défiitio et propriétés algébriques : ) La foctio : Défiitio : La foctio logarithme épérie, otée, est la foctio défiie sur ;+ qui, à tout réel >

Plus en détail

TP 5 : La musique - Correction

TP 5 : La musique - Correction TP 5 : La musique - Correctio Objectifs : Réaliser l'aalyse spectrale d'u so musical et l'exploiter pour e caractériser la hauteur et le timbre. I ) Les différets types de so a ) Le so pur : so d'u diapaso

Plus en détail

Correction de la question de cours 1

Correction de la question de cours 1 Math I Aalyse Exame du 9 décembre 2007 Durée 2 heures Aucu documet est autorisé. Les calculatrices, téléphoes portables et autres appareils électroiques sot iterdits. Il est iutile de recopier les éocés.

Plus en détail

La plage. Par Arnauld HECQUET, Raphaël SIMONET DAVIN, Maxime LOUIS. Élèves de Seconde au Lycée MONTAIGNE de BORDEAUX. Année 2008.

La plage. Par Arnauld HECQUET, Raphaël SIMONET DAVIN, Maxime LOUIS. Élèves de Seconde au Lycée MONTAIGNE de BORDEAUX. Année 2008. La plage Par Arauld HECQUET, Raphaël SIMONET DAVIN, Maime LOUIS. Élèves de Secode au Lycée MONTAIGNE de BORDEAUX. Itro : présetatio du sujet Partie I : la pièce Techique de comptage Aée 2008 Le ombre total

Plus en détail

CHAPITRE 10 LES SYSTÈMES BOUCLÉS

CHAPITRE 10 LES SYSTÈMES BOUCLÉS Systèmes liéaires Automatique CHAPITRE 10 LES SSTÈMES BOUCLÉS 1. Itroductio Jusqu'à préset, ous 'avos cosidéré que des systèmes "e Boucle Ouverte" (abréviatio BO): pour obteir ue boe commade, l'opérateur

Plus en détail

Le rang d une matrice correspond à la dimension de son image, ce qui est égal à la dimension maximale d une sous-matrice extraite inversible.

Le rang d une matrice correspond à la dimension de son image, ce qui est égal à la dimension maximale d une sous-matrice extraite inversible. Uiversité de Geève Sectio de Mathématiques Algèbre I Corrigé 2 Série 7, ex 3 Toutes les affirmatios sot vraies sauf la derière E effet, pour que deux espaces soiet e somme directe, il faut que leur itersectio

Plus en détail

Présentation du programme et des épreuves 6

Présentation du programme et des épreuves 6 SOMMAIRE Présetatio du programme et des épreuves 6 Algos à foiso 8 2 Le raisoemet par récurrece 3 Les suites géométriques 2 4 Ce qui est importat pour ue suite 4 5 Ce qu est la limite d ue suite 6 6 Détermier

Plus en détail

Université de Boumerdes Faculté des sciences- Département de chimie Parcours licence ST(2008/2009)- UE de chimie 1. ETLD de chimie 1/1h30

Université de Boumerdes Faculté des sciences- Département de chimie Parcours licence ST(2008/2009)- UE de chimie 1. ETLD de chimie 1/1h30 Uiversité de Boumerdes Faculté des scieces- Départemet de chimie Parcours licece ST(008/009)- UE de chimie Le tableau périodique est iterdit Exercice 6 4 8 7 0 A/ soiet les ucléides suivats : He, He, Si,

Plus en détail

i. En déduire une mesure de l angle ( BD, PΩ ).

i. En déduire une mesure de l angle ( BD, PΩ ). Polyésie septembre EXERCICE Pour chacue des propositios suivates, idiquer si elle est vraie ou fausse et doer ue démostratio de la répose choisie Ue répose o démotrée e rapporte aucu poit O cosidère la

Plus en détail

Chapitre 5 Les suites Chapitre 5 Les suites. N dans R, donc si U est une telle suite, on aura : est le n ème terme de la suite.

Chapitre 5 Les suites Chapitre 5 Les suites. N dans R, donc si U est une telle suite, on aura : est le n ème terme de la suite. ECG JP A 00-00 F. FRANZOSI & A. WENGER http://math.aki.ch 5. Défiitio et gééralités Défiitio : Ue suite réelle est ue applicatio de * N das R, doc si U est ue telle suite, o aura : U : N * R U ( ) U U

Plus en détail

Analyse mathématique II

Analyse mathématique II UNIVERSITÉ IBN ZOHR Faculté des Scieces Juridiques Écoomiques et Sociales Corrigés des QCM Aalyse mathématique II FILIÈRE SCIENCES ÉCONOMIQUES ET GESTION PREMIERE ANNÉE Sessio ormale 03/04 40 questios

Plus en détail

sont égales, alors le produit des «extrêmes» a d est égal au produit des «moyens» c d ; et réciproquement ; la preuve est ici 1.

sont égales, alors le produit des «extrêmes» a d est égal au produit des «moyens» c d ; et réciproquement ; la preuve est ici 1. Cours 5 Idépedace 1 Das le cours précédet, ous avos vu que la variable Y était idépedate de la variable X si ses distributios coditioelles e fréquece sot égales ; das ce cas e effet, la mesure de X sur

Plus en détail

I. Premier exemple : calcul de π par la méthode d Archimède. Les figures suivantes montrent le principe de la méthode d Archimède pour le calcul de π.

I. Premier exemple : calcul de π par la méthode d Archimède. Les figures suivantes montrent le principe de la méthode d Archimède pour le calcul de π. TS. DM 6 - Correctio I. Premier exemple : calcul de par la méthode d Archimède. Les figures suivates motret le pricipe de la méthode d Archimède pour le calcul de. Au début, =,S =,T =. = 8 = 6 Désigos

Plus en détail

Proposés par Hugues SILA, professeur de mathématiques des lycées

Proposés par Hugues SILA, professeur de mathématiques des lycées Téléchargé gratuitemet sur le site http://sila.e-mosite.com tél : 00237 675 277 432 Travaux dirigés de mathématiques Classe : 1 ères C, D, TI aée Scolaire 2014/2015 Proposés par Hugues SILA, professeur

Plus en détail

DM de Mathématiques, Suites récurrentes linéaires - Correction

DM de Mathématiques, Suites récurrentes linéaires - Correction DM de Mathématiques, Suites récurretes liéaires - Correctio IR aée 008-009 A redre pour le 8 décembre 008 Exercice : Echauemet O s'itéresse à la suite récurrete liéaire déie par : u 0 = u = u + = u + u

Plus en détail

Master 1ère année spécialité IMIS et Mathématiques Contrôle continu de "Processus Stochastiques"

Master 1ère année spécialité IMIS et Mathématiques Contrôle continu de Processus Stochastiques Master ère aée spécialité IMIS et Mathématiques Cotrôle cotiu de "Processus Stochastiques" 8 octobre 00 - Durée h Calculatrices et documets autorisés Exercice Jacques va tous les jours à so travail e emprutat

Plus en détail

Chapitre 1 : Statistique descriptive univariée

Chapitre 1 : Statistique descriptive univariée Biostatistiques Licece Chapitre : Statistique descriptive uivariée Itroductio Statistique : esemble de méthodes scietifiques destiées à la collecte, la présetatio et l aalyse de doées. Jeux de doées Applicatio

Plus en détail