Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon"

Transcription

1 Chapitre 3 Détermiatio de la taille de l'échatillo Lorsqu o prélève u échatillo pour estimer u paramètre, o court toujours le risque de découvrir u peu trop tard que l'échatillo prélevé est trop petit ou, au cotraire, trop grad. Il est trop petit si l'itervalle de cofiace qu il fourit est trop large, ou e permet pas de cofirmer ue hypothèse; il est trop grad si l'itervalle de cofiace est iutilemet court, c est-à-dire, plus précis et doc plus coûteux que écessaire. Nous discutos ici quelques faços d'estimer avat l'échatilloage la taille miimale de l'échatillo qui fourit la précisio voulue. Nous traiteros séparémet le cas d ue moyee ou d u total; et celui d ue proportio ou d u effectif. 3.1 Le cas d ue moyee ou d u total Nous traitos e détail le cas où le paramètre à estimer est la moyee µ; la solutio pour u total τ e découle immédiatemet. Tout d abord, us devos clarifier la questio, ce qui est pas évidet puisque la tedace aturelle est de la poser de faço simpliste, comme «est-ce qu u échatillo de taille 500 suffit pour ue populatio de ?». Il est impossible, hélas! de répodre par oui ou par. U échatillo doit fourir ue estimatio aussi précise que possible de la moyee, et us savos que la précisio s'améliore idéfiimet lorsque la taille de l'échatillo augmete. Par coséquet, o e peut pas exiger «la meilleure précisio possible»: la meilleure précisio possible 'est atteite que lorsqu'o prélève la populatio etière. Voici commet o doit poser la questio : quelle est la taille de l'échatillo qui assure tel degré précisio? Avat de répodre, précisos la tio de «précisio». Nous exprimeros la précisio par sa marge d erreur: u estimateur est précis si la marge d erreur d u itervalle de cofiace est étroite. Il faut doc, avat de commecer, décider de la marge d erreur qu o est disposé à tolérer. Par exemple, si o tire u échatillo de méages afi d estimer le reveu moye des méages, o costruira u itervalle de cofiace qui predra la forme O pourrait aboutir à quelque chose comme Estimateur ± marge d erreur $ ± $ E d autres termes, o affirmerait que le reveu moye se situe etre $ et $. Maifestemet, u tel itervalle de cofiace est presque iutile, la marge d erreur est trop grade. Le jour où l o repredra cet échatilloage, o voudra s assurer que la marge d erreur soit plus étroite, disos $ plutôt que $. Il faudra alors détermier la taille de l échatillo qui doera

2 Chapitre 3 - Détermiatio de la taille de l échatillo 41 ue telle marge d erreur. Rappelos que la marge d erreur est doée par σ 1 y. Nous devos doc détermier la taille de l'échatillo écessaire pour que la marge d erreur soit égale à u mbre doé E : Exigé: σ = E y Puisque σ = y 1 f S, où f = N, us devos détermier la valeur de qui satisfait l'équatio 1 f S = E. Oublios pour l'istat le facteur de correctio 1 f, qui de toute faço est égligeable das la plupart des situatios réelles. L équatio à résoudre deviet ce qui doe la solutio provisoire o = (S/E). S = E, C est doc la règle que us allos suivre e gééral : Si N est assez grad, la valeur de pour laquelle σ y = E est approximativemet S o = E. Cette solutio correspod au cas où f = 0, c est-à-dire, lorsque la populatio est ifiie, et das la plupart des applicatios, la solutio provisoire o produit ue boe approximatio de la solutio réelle. Mais si, comme das l exemple traité das cette sectio, le facteur de correctio est importat (si N est pas très grad), il suffit d'u simple ajustemet pour obteir la solutio exacte. L ajustemet est : Lorsque N est pas très grad, il coviet d ajuster la taille estimée par l équatio = o 1 + o N 1 E pratique c est σˆ y qu o calcule. Mais idéalemet, o préférerait avoir σ y. E gééral, la marge d erreur est z α /σ y. Si α = 0,05, z α/, et das tout ce qui suit us predros, z α/ =. ÉchatilloageChap3 41 mardi, javier 15, 008

3 4 Chapitre 3 - Détermiatio de la taille de l échatillo Exemple Taille d échatillo pour ue marge d erreur doée Cosidéros l échatillo préseté au tableau A.0 de l aexe et supposos qu o veuille estimer le motat total des salaires de 001. La populatio elle-même est costituée de N = 00 professeurs et l échatillo est de taille = 50. La moyee et l écart-type de la variable Y = salaire de 001 sot: y = ,3 $ et s = 10 05,95 Supposos qu o ait l itetio de prélever l a prochai u deuxième échatillo de la même populatio afi d estimer le salaire moye des professeurs. Quelle doit être la taille de l échatillo pour que la marge d erreur soit de $? Nous supposeros que le mbre de professeurs d uiversités l a prochai e chagera pas, doc N = 00; et que l écart-type S restera à peu près costat. Nous estimeros doc S par s = 10 05,95 $. Comme première approximatio, doc, us avos o = (s/1000) = 40,0789. Faisos l ajustemet: = o 40,0789 = = o 40,0789 N 00 O doit doc prélever u échatillo d eviro 134 professeurs pour que la marge d erreur de l estimateur soit de $ Remarque Das l exemple que us ves de traiter, il a fallu faire deux suppositios: l ue est que N e chagera pas; l autre est que l écart-type e chagera pas. E gééral, la première suppositio e pose pas de problème, car N e joue pas u grad rôle: la populatio est rmalemet si grade qu ue petite erreur das l estimatio de N est sas effet. (L exemple qu o viet de traiter est pas typique e ce ses. La petitesse de la populatio là faisait qu il a été utile de bie estimer sa taille.) La deuxième suppositio est plutôt douteuse, et plus lourde de coséqueces. E gééral, si o s atted à ue augmetatio des salaires, o peut aussi s attedre à ue augmetatio de l écart-type S. Doc il est sage de majorer u peu l estimatio de S. E pratique il sera presque toujours écessaire de faire des suppositios à propos de la populatio afi d estimer la taille de l échatillo. Heureusemet, o est souvet mois démui das u cotexte réel que das ue situatio hypothétique comme celle-ci. Das tre exemple, o pourrait avoir de boes raisos de croire que les salaires augmeteros, disos, de 5 %. Das ce cas, o s atted à ce que l écart-type aussi augmete de 5%, et alors o estimera S par 1005,95 (1,05) = 1057,5. Avec cette uvelle estimatio, o trouvera = 94 au lieu de = 90. Remarque La marge d erreur est la demi-largeur d u itervalle de cofiace. Das ce cours, le iveau de cofiace est toujours de 95 %, et doc la marge d erreur dot il est questio ici est ue «marge d erreur à 95 %». Cette qualificatio est sous-etedue. Il faut se rappeler, cepedat, qu il est possible de détermier des itervalles de cofiace à d autres iveaux que 95 %. Quel est le ses de ce 95 %? O a ue marge d erreur, disos, de $ das l estimatio de la moyee des salaires si la probabilité est de 95 % que l erreur d estimatio e dépassera pas $; ou si la probabilité est de 5 % que l erreur d estimatio dépasse $. La marge d erreur das le derier exemple est exprimée e dollars. Souvet, la marge d erreur est exprimée e pourcetage : ue marge d erreur de $ est peut-être acceptable das ue populatio où la moyee est de $, mais elle serait sûremet jugée excessive das ue populatio où la moyee est de $. E d autres termes, c est plutôt la marge d erreur relative qui compte, c està-dire, la marge d erreur divisée par la moyee. O pourrait dire, par exemple, qu o souhaite estimer le reveu familial d ue populatio avec ue marge d erreur de 10 % o veut dire par là 10 % de la moyee. E d autres termes, o exige que σ y = 0,10 y U mardi, javier 15, ÉchatilloageChap3

4 Chapitre 3 - Détermiatio de la taille de l échatillo 43 ou, plus gééralemet, σ y = R y U Algébriquemet, le problème a pas chagé : o a juste remplacé E par Rµ. Par coséquet, us avos déjà la formule : Si N est assez grad, la valeur de pour laquelle σ y = R y U est approximativemet S o = Ry U Remarque La coditio σ y = R y U est équivalete à Nσ y = RN y U = Rt x. Doc la valeur de o trouvée doera ue marge d erreur relative de R das l estimatio du total aussi. Exemple 3.1. Taille d échatillo pour ue marge d erreur relative doée Das l exemple précédet, supposos qu o veuille estimer la moyee de telle sorte que la marge d erreur soit de 5 %. Doc S S S/ y o = = = U RyU 0,05y U 0,05 O estime S par s et y U par y et doc S/ y U par 1005,95/48447,3 = 0, Doc (0,069455) o = 0,05 = 68,58. L ajustemet porte ce chiffre à 68,58 = = ,58 00 Remarque Das le derier exemple, il a fallu estimer S et y U, deux paramètres disticts. O costate, cepedat, que c est le quotiet des deux qu il faut estimer puisque la formule de o e déped que du quotiet S/ y U (c est-à-dire, du coefficiet de variatio de la populatio) ( S/ y ) o = U 0,05 O a estimé le coefficiet de variatio de la populatio par celui de l échatillo s/ y = 0, E pratique, il est souvet plus aisé d'estimer le coefficiet de variatio que l écart-type. Das l exemple ci-dessus, l écart-type aura peut-être chagé e u a sous l effet d ue augmetatio de salaire; mais si les salaires augmetet, disos, de 5%, la moyee et l écart-type augmeterot tous deux de 5%. Par coséquet, le coefficiet de variatio restera fixe Remarque Cotrairemet à ce qu o a tedace à croire, la taille de la populatio joue u rôle relativemet mieur das la détermiatio de la taille de l échatillo, à mois qu elle e soit très petite. Le tableau cidessous repred le problème préseté à l exemple 3.1.: quelle est la taille écessaire pour que la marge d erreur das l estimatio de la moyee soit de 5 %. O présete la répose e foctio de la taille de la populatio. ÉchatilloageChap3 43 mardi, javier 15, 008

5 44 Chapitre 3 - Détermiatio de la taille de l échatillo Taille de la populatio Taille d échatillo écessaire O costate que dès que la populatio atteit 5 000, il est plus vraimet écessaire d augmeter la taille de l échatillo. Estimatio des paramètres icous Les problèmes présetés das cette sectio 'ot de solutio que si l'o coaît, ou si l o peut estimer, les valeurs de S ou de S/ y U, selo le cas. Das les exemples traités ici, o disposait d u échatillo qui permettait d estimer ces paramètres, du mois approximativemet. Que fait-o si o a pas d échatillo? O peut evisager plusieurs approches. Nous supposos das ce qui suit que la populatio est grade et doc qu il est pas écessaire de faire de distictio etre σ et S. Échatilloage prélimiaire O peut estimer S par s, y U par y et doc le coefficiet de variatio C = S/ y U par s/ y à l aide d u petit échatillo prélimiaire tiré à cette fi. La taille de cet échatillo prélimiaire sera gééralemet assez petite, puisque l'estimatio e doit pas écessairemet être très précise; elle dépedra surtout des ressources qu'o voudra bie lui accorder. Estimatio du coefficiet de variatio C Lorsqu o a pas d échatillo pilote, l'estimatio de C = est plus délicate que celle de S, puisqu'il y a deux paramètres à estimer. S y U U avatage, par cotre, du coefficiet de variatio est qu'il est plus stable d'ue populatio à l'autre que l'écart-type S. Deux populatios peuvet être sesiblemet différetes quat à leur écart-type, mais comparables quat à leur coefficiet de variatio. Car S et y U évoluet souvet das le même ses: lorsque les valeurs de la variable sot grades, S et y U ot toutes deux tedace à être grads; lorsqu'ils sot petits, S et y U sot tous deux petits. Par coséquet le quotiet S y U e sera pas très différet das les deux populatios. Toute expériece avec des populatios relativemet semblables peut doc servir à estimer C : la même populatio l'aée derière; ue populatio aalogue das ue autre compagie, ue autre divisio, ue autre succursale; ue autre variable das la même populatio, etc. 3. Le cas d ue proportio ou d u effectif La situatio avec l estimatio d ue proportio p est semblable à celle d ue moyee, sauf que le caractère u peu particulier de l écart-type de ˆp permet certaies estimatios qu o e peut pas faire mardi, javier 15, ÉchatilloageChap3

6 Chapitre 3 - Détermiatio de la taille de l échatillo 45 das le cas de variables quatitatives. Le problème posé est le même: o exige que la marge d erreur de l estimateur soit égal à u certai mbre E : σ p ˆ = E, Doc il faut détermier la valeur de pour laquelle (1 ) p p N N 1 = E. Si l o églige provisoiremet le facteur de correctio (1 ) p p N, o a l équatio suivate à résoudre: N 1 = E. O a doc la solutio provisoire o = 4 p(1 p). E Cette solutio provisoire est gééralemet acceptable, à mois que la populatio e soit plutôt petite par comparaiso à l échatillo. Si la populatio est pas très grade, alors o effectue l ajustemet suivat: = 1 N N Pour e pas multiplier les formules iutilemet, us utiliseros toujours l expressio approximative N, puisqu elle est idetique à celle que us avos employée pour la moyee. Le fait que us e coaissios pas la valeur de p est mois grave qu o pourrait le croire, car il est possible de trouver ue bore au produit p(1-p). La bore la plus coservatrice (c est-à-dire, la plus grade) est celle-ci: p(1-p) 1/4. C est u fait que le produit p(1-p) est jamais supérieur à 1/4, ue valeur atteite seulemet lorsque p = ½. Doc l estimatio la plus pessimiste qu o puisse obteir de o est celle où l o remplace p par ½. O a alors: o = 1 E ÉchatilloageChap3 45 mardi, javier 15, 008

7 46 Chapitre 3 - Détermiatio de la taille de l échatillo Exemple 3..1 Taille d échatillo pour l estimatio d ue proportio avec marge d erreur doée Le resposable de marketig das ue compagie de boissos gazeuses veut estimer la proportio p de cosommateurs qui préfère u uveau produit destié à remplacer l acie. Quelle est la taille de l échatillo qu il doit prélever s il veut que la marge d erreur de so estimateur e soit pas supérieur à 0,04? La valeur de o est 1/E = 1/(0,04) = 65. Nous e feros pas d ajustemet, puisque la populatio est à toute fi pratique ifiie. Doc si o prélève u échatillo de taille 65, l écart-type de l estimateur pˆ e sera pas supérieur à 0,0. L estimatio que us avos faite das le derier exemple est correcte si de fait p = ½ : la marge d erreur serait alors égale à 0,04. Lorsque p 1/, l estimatio est pessimiste: elle doe ue valeur de o plus grade que écessaire. Le tableau suivat doe la taille de l échatillo écessaire sous plusieurs hypothèses cocerat p. O costate qu o e commet pas ue erreur très importate lorsque p est pas trop éloigée de 0,5. Mais lorsque p est petit, o surestime. p 0,01 0,05 0,10 0,0 0,30 0,40 0,50 o Il est rare e pratique qu o soit à u tel poit démui qu o e peut estimer p qu e le remplaçat par 1/. O a souvet ue idée de la valeur de p, ce qui permet de fixer ue bore. Par exemple, das u sodage politique destié à estimer le pourcetage d électeurs qui voteros NPD, o sait d avace que ce pourcetage atteidra pas 50 %. O peut même dire, avec u peu d expériece, que ce pourcetage est iférieur à, disos, 30 %. Das ce cas, o sait que p(1-p) < (0,30)(0,70) = 0,1. La raiso pour cela est claire lorsqu o examie la foctio p(1-p). Le graphique de cette foctio est préseté à la figure ci-dessous. O voit das le graphique que si p est iférieure à u certai mbre p o < 1/, alors p(1-p) < p o (1-p o ). De même, si p est supérieure à u mbre p o > 1/, alors p(1-p) > p o (1-p o ). Exemple 3.. Taille d échatillo pour l estimatio d ue proportio Vous voulez estimer le pourcetage de pièces défectueuses das u lot de 5000 pièces. Vous savez que rmalemet, le taux de défectuosité est de l ordre de 5 %, et vous pesez qu il est ecore de cet ordre là. Il est possible qu il ait augmeté quelque peu, mais vous êtes sûr qu il est pas supérieur à 10%. a) Quelle est la taille de l échatillo que vous devriez tirer si vous voulez que votre estimateur ait ue marge d erreur de 0,04? b) Quelle est la taille de l échatillo que vous devriez tirer si vous voulez avoir ue marge d erreur relative de 5 %? Vous savez d avace que p e peux avoir baissé au-dessous de 3 %. Solutio a) Nous avos o = 4p(1-p)/(0,04), et puisque le umérateur pred au maximum la valeur (0,1)(0,9) = 0,09, o a o = 4(0,09)/0,0016 = 5. L ajustemet doe = 5/(5/5000) 16. Remarquez que si o avait pris la valeur 1/ pour p, us aurios obteu o = 65 et = 556, beaucoup plus élevé que écessaire. mardi, javier 15, ÉchatilloageChap3

8 Chapitre 3 - Détermiatio de la taille de l échatillo 47 0,5 0, 0,15 p(1-p) 0,1 0, ,1 0, 0,3 0,4 0,5 0,6 0,7 0,8 0,9 1 p b) Ce que vous voulez, c est que σ p ˆ = 0,5p o = 4p(1-p)/(0,5p) 4(1 p) / p = 0,5. La 4(1 p) / p plus grade valeur de 0,5 est atteite lorsque p est à so miimum; ce miimum est, selo la descriptio de la situatio, 0,03. O predra doc o = 4(1 0,03) / 0,03 0,5 = Résumé 1 Marge d erreur absolue : Si N est assez grad, la valeur de pour laquelle σ y = E est approximativemet S o = E.. O ajuste cette estimatio provisoire à l aide de la formule = N 3 La marge d erreur est égale à E si la probabilité est de 95% (à peu près) que l erreur e sera pas supérieure à E. 4 Si N est assez grad, la valeur de pour laquelle σ y = R y U est approximativemet S o =. RyU 5 Pour estimer ue proportio p de telle sorte que σ p ˆ = E, la taille approximative de l échatillo qu il faut tirer est doée par o = 4 p(1 p). Pour ue populatio de taille N, o E ÉchatilloageChap3 47 mardi, javier 15, 008

9 48 Chapitre 3 - Détermiatio de la taille de l échatillo peut esuite faire l ajustemet habituel. Si p est iférieure à u certai mbre p o < N 1/, alors p(1-p) < p o (1-p o ). De même, si p est supérieure à u mbre p o > 1/, alors p(1-p) > p o (1-p o ). Lorsque la valeur de p est totalemet icoue, o peut remplacer p das la formule par ½. 3.4 Exercices 3.1 D'ue populatio de étudiats, o veut prélever u échatillo pour estimer certais paramètres cocerat la variable y : motat dépesé quotidieemet e trasport. U échatilloage prélimiaire a doé ue estimatio de y U et de S y : y U 140, S y 5. Détermier la taille de l'échatillo qu'o doit prélever s'il faut que a) la marge d erreur de l'estimateur de la moyee soit de $. b) la marge d erreur de l estimateur de la moyee soit de 4 %. c) la marge d erreur de l estimateur du total soit de 000 $. d) la marge d erreur de l estimateur du total soit de 4 %. 3. D'ue populatio de taille 678 vous devez prélever u échatillo das le but d'estimer la moyee de la populatio avec ue marge d erreur de 10 %. Vous prélevez u échatillo prélimiaire de taille 1 et obteez les résultats suivats: 5,17 4,1 81,6 5,34 64,15 3,06 30,36 6,96 4,4 4,54 10,4 48,68 Estimez la taille de l'échatillo que vous devriez prélever. 3.3 [Tableau A.06]Vous êtes e 00, et vous disposez des doées du tableau A.06 obteues e 000 sur u échatillo de 58 villes du mode. Vous allez maiteat prélever u échatillo de villes afi d estimer le mbre moye d heures de travail des igéieurs e 001. Quelle est la taille de l échatillo qu il faudrait prélever si vous voulez estimer le mbre moye d heures de travail des igéieurs avec ue marge d erreur de 1 % si vous comptez estimer votre moyee par la moyee échatilloale? Vous supposerez que la populatio des villes est très grade. 3.4 [Tableau A.07] Le tableau A.07 présete des doées sur u échatillo de 10 maisos vedues e 001. Vous avez l itetio de meer ue étude comparable e 00 afi d estimer le prix moye des maisos. Vous supposerez que la populatio visée est très grade, et que le prix des maisos e 00 est probablemet supérieur à celui de 001 de quelque 15%. Détermiez la taille de l échatillo qu il faudrait prélever si vous voulez que votre marge d erreur à 95% soit d eviro $. mardi, javier 15, ÉchatilloageChap3

10 Chapitre 3 - Détermiatio de la taille de l échatillo Vous voulez estimer le mbre d étudiats das ue certaie uiversité qui ot accès à l Iteret. Le mbre d étudiats das l uiversité est de Sachat par expériece que la proportio d étudiats ayat accès à l Iteret se situe quelque part etre 15 % et 5 %, détermiez la taille de l échatillo que vous devriez prélever a) si vous teez à ce que votre marge d erreur soit d eviro 500 étudiats; b) si vous teez à ce que votre marge d erreur relative soit de 10 %. 3.6 Vous voulez estimer le mbre d étudiats das ue certaie uiversité qui possèdet u ordiateur. Le mbre d étudiats das l uiversité est de Sachat par expériece que la proportio d étudiats qui possèdet u ordiateur se situe quelque part etre 40 % et 65 %, détermier la taille de l échatillo que vous devriez prélever a) si vous teez à ce que votre marge d erreur soit d eviro étudiats; b) si vous teez à ce que votre marge d erreur relative soit de %. 3.7 Vous voulez estimer la proportio d étudiats das ue certaie uiversité qui ot accès à l Iteret. Le mbre d étudiats das l uiversité est de Sachat par expériece que la proportio d étudiats ayat accès à l Iteret se situe quelque part etre 15 % et 5 %, détermiez la taille de l échatillo que vous devriez prélever a) si vous teez à ce que votre marge d erreur soit d eviro % (c est-à-dire, poits de pourcetage); b) si vous teez à ce que votre marge d erreur relative soit de 10 % (par rapport à la vraie proportio p). 3.8 Vous voulez estimer la proportio d étudiats das ue certaie uiversité qui possèdet u ordiateur. Le mbre d étudiats das l uiversité est de Sachat par expériece que la proportio d étudiats qui possèdet u ordiateur se situe quelque part etre 40 % et 65 %, détermier la taille de l échatillo que vous devriez prélever a) si vous teez à ce que votre marge d erreur soit d eviro 1 %; b) si vous teez à ce que votre marge d erreur relative soit de 5 %. ÉchatilloageChap3 49 mardi, javier 15, 008

Estimations et intervalles de confiance

Estimations et intervalles de confiance Estimatios et itervalles de cofiace Estimatios et itervalles de cofiace Résumé Cette vigette itroduit la otio d estimateur et ses propriétés : covergece, biais, erreur quadratique, avat d aborder l estimatio

Plus en détail

Fluctuation et estimation

Fluctuation et estimation Fluctuatio et estimatio Table des matières I Idetificatio de la situatio........................................ II Échatilloage, itervalle de fluctuatio asymptotique........................ II. Itervalle

Plus en détail

Estimation. Exemple Les statistiques des notes obtenues en mathématiques au BTS OL en France pour l année 2014 sont :

Estimation. Exemple Les statistiques des notes obtenues en mathématiques au BTS OL en France pour l année 2014 sont : Estimatio Objectifs Estimer poctuellemet ue proportio, ue moyee ou u écart type d ue populatio à l aide de la calculatrice ou d u logiciel, à partir d u échatillo Détermier u itervalle de cofiace à u iveau

Plus en détail

CORRECTION DU BAC BLANC 2

CORRECTION DU BAC BLANC 2 CORRCTION DU BAC BLANC 2 XRCIC 1 (6 poits) Baccalauréat ST Mercatique Podichéry - 2010 Deux tableaux sot doés e aexe : le premier doe l évolutio du prix du mètre carré das l immobilier résidetiel acie

Plus en détail

Intervalles de fluctuation et de confiance

Intervalles de fluctuation et de confiance Chapitre 9 Itervalles de fluctuatio et de cofiace Sommaire 9.1 Itervalle de fluctuatio................................... 157 9.1.1 Quelques rappels..................................... 157 9.1.2 Itervalle

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL Corrigé du baccalauréat Polyésie 6 jui 4 STID STL spécialité SPCL EXERCICE 4 poits Cet eercice est u questioaire à choi multiples. Pour chacue des questios suivates, ue seule des quatre réposes proposées

Plus en détail

Agrégation externe de mathématiques, session 2008 Épreuve de modélisation, option A : Probabilités et Statistiques

Agrégation externe de mathématiques, session 2008 Épreuve de modélisation, option A : Probabilités et Statistiques Agrégatio extere de mathématiques, sessio 2008 Épreuve de modélisatio, optio (public 2008) Mots clefs : Loi des grads ombres, espace des polyômes, estimatio o-paramétrique Il est rappelé que le jury exige

Plus en détail

FLUCTUATION ET ESTIMATION

FLUCTUATION ET ESTIMATION 1 FLUCTUATION ET ESTIMATION Le mathématicie d'origie russe Jerzy Neyma (1894 ; 1981), ci-cotre, pose les fodemets d'ue approche ouvelle des statistiques. Avec l'aglais Ego Pearso, il développe la théorie

Plus en détail

Intervalle de fluctuation des fréquences. Estimation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. fréquence F n. fréquence obtenue f.

Intervalle de fluctuation des fréquences. Estimation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. fréquence F n. fréquence obtenue f. Chapitre 14 Itervalle de fluctuatio des fréqueces. Estimatio Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Itervalle de fluctuatio Estimatio Itervalle de cofiace (*). Niveau

Plus en détail

Échantillonnage. Pour reprendre contact Les réponses exactes sont : Activité 1. Activité 2. 1 Réponse c. 2 Réponse a. Réponse c. 3 Réponse a.

Échantillonnage. Pour reprendre contact Les réponses exactes sont : Activité 1. Activité 2. 1 Réponse c. 2 Réponse a. Réponse c. 3 Réponse a. Échatilloage 9 Pour repredre cotact Les réposes exactes sot : Répose c. Répose a. Répose c. 3 Répose a. 4 Répose b. Répose c. Activité. La populatio étudiée est la productio d automobiles. Le caractère

Plus en détail

Mots de longueur donnée à base de P lettres, et fonction génératrice

Mots de longueur donnée à base de P lettres, et fonction génératrice Mots de logueur doée à base de lettres, et foctio géératrice Cosidéros les mots de logueur à base de lettres, avec etier positif. ) Combie existe-t-il de tels mots? La première lettre du mot est l ue des

Plus en détail

1 Introduction. 2 Probabilités : Variables Aléatoires Continues. 3 Estimation. 4 Tests. 5 Régression

1 Introduction. 2 Probabilités : Variables Aléatoires Continues. 3 Estimation. 4 Tests. 5 Régression Pla du cours Méthodes de statistique iféretielle. A. Philippe Laboratoire de mathématiques Jea Leray Uiversité de Nates Ae.Philippe@uiv-ates.fr 1 Itroductio 2 Probabilités : Variables Aléatoires Cotiues

Plus en détail

SESSION DE 2004 CA/PLP

SESSION DE 2004 CA/PLP SESSION DE 4 CA/PLP CONCOURS EXTERNE Sectio : MATHÉMATIQUES SCIENCES PHYSIQUES COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche est autorisø (coformømet au directives de

Plus en détail

STATISTIQUE : ESTIMATION

STATISTIQUE : ESTIMATION STATISTIQUE : ESTIMATION Préparatio à l Agrégatio Bordeaux Aée 202-203 Jea-Jacques Ruch Table des Matières Chapitre I. Estimatio poctuelle 5. Défiitios 5 2. Critères de comparaiso d estimateurs 6 3. Exemples

Plus en détail

Correction Bac ES France juin 2010

Correction Bac ES France juin 2010 Correctio Bac ES Frace jui 010 Exercice 1 (4 poits) (Commu à tous les cadidats) Pour ue meilleure compréhesio, les réposes serot justifiées das ce corrigé. Questio 1 Le ombre 3 est solutio de l équatio

Plus en détail

Terminale S (2014-2015) Suites numériques

Terminale S (2014-2015) Suites numériques Termiale S (04-05) Suites umériques Raisoemet par récurrece. Itroductio E Mathématiques, u certai ombre de propriétés dépedet d u etier aturel. Par exemple, la ( + ) somme des etiers aturels de à est égale

Plus en détail

Chapitre 1 : Les notions de base

Chapitre 1 : Les notions de base Chapitre : Les otios de base Itroductio I Comparer des gradeurs A) Les pourcetages B) Taux de variatio, coefficiet multiplicateur, idice C) Importace du ses de la comparaiso ) Raisoemet sur les taux de

Plus en détail

BTS BIOCHIMIE & ANALYSES BIOLOGIQUES 2001

BTS BIOCHIMIE & ANALYSES BIOLOGIQUES 2001 Exercice 1 : ( 12 poits ) Les parties A et B peuvet être traitées idépedammet l ue de l autre. O se propose d étudier l évolutio e foctio du temps des températures d u bai et d u solide plogé das ce bai.

Plus en détail

Questions pour un champion en ligne

Questions pour un champion en ligne Questios pour u champio e lige Le jeu télévisé QPUC préseté sur FR3 et aimé par Julie Lepers existe aussi e variate «e lige». U jeu «e lige» se déroule aisi : Six iterautes disputet ue première mache dite

Plus en détail

Lucyna FIRLEJ IUT Mesures Physiques Statistiques C1

Lucyna FIRLEJ IUT Mesures Physiques Statistiques C1 1 Statistique iferetielle. Relatios Iteratioales Lucya Firlej Pl. E.Bataillo, Bat.11, cc.06 34095 Motpellier cedex 5 Frace lucya.firlej@umotpellier.fr S3. Statistics. 30 h d eseigemet: 10 cours, 10 TD,

Plus en détail

Informatique TP2 : Calcul numérique d une intégrale CPP 1A

Informatique TP2 : Calcul numérique d une intégrale CPP 1A Iformatique TP : Calcul umérique d ue itégrale CPP 1A Romai Casati, Wafa Johal, Frederic Deveray, Matthieu Moy Avril - jui 014 1 Zéro de foctio O doe le code suivat (vu e cours), qui permet de calculer

Plus en détail

TS Intervalle de fluctuation et estimation Cours

TS Intervalle de fluctuation et estimation Cours Aée 2013/2014 TS Itervalle de fluctuatio et estimatio Cours est u etier aturel o ul et p est u réel de l itervalle 0 ; 1. I Itervalle de fluctuatio Cotexte : Das ue populatio, la proportio d idividus présetat

Plus en détail

Codes détecteurs et correcteurs d erreurs

Codes détecteurs et correcteurs d erreurs Codes détecteurs et correcteurs d erreurs Lorsque des doées umériques sot stockées ou trasmises, des perturbatios (par exemple électromagétiques) peuvet les edommager. Les codes détecteurs et correcteurs

Plus en détail

On peut représenter la situation par un arbre : On a donc p(b 1 B 2)= p(b 1) p (B ) = 3 4 = 3.

On peut représenter la situation par un arbre : On a donc p(b 1 B 2)= p(b 1) p (B ) = 3 4 = 3. T ale S Correctio Exercices type bac de Probabilités. Mars Exercice : Ue ure cotiet au départ 0 boules blaches et 0 boules oires idiscerables au toucher. O tire au hasard ue boule de l ure : Si la boule

Plus en détail

Correction du devoir surveillé de mathématiques n o 5

Correction du devoir surveillé de mathématiques n o 5 Correctio du devoir surveillé de mathématiques o 5 Exercice 1 1. Soit g la foctio défiie sur R par g(x) = (x 1)e x. (a) Détermier les ites de g e et +. Limite e. O a ue forme idétermiée. E développat,

Plus en détail

Racine nième Corrigés d exercices

Racine nième Corrigés d exercices Racie ième Corrigés d eercices Page 9 : N 8, 8, 8, 86, 88, 89, 9, 9, 9, 97 Page 6 : N, Page 6 : N Page 67 : N 8 Page 6 : N N 8 page 9 6 6 6 6 6 ( ) = = = = = = = = ( ) = = = = = = ( ) 8 = 8 = = = = = =

Plus en détail

Qu est-ce qu un bon énoncé de bac? Analyse de l exercice de spécialité de TS de Pondichéry 2013 Jacques Lubczanski

Qu est-ce qu un bon énoncé de bac? Analyse de l exercice de spécialité de TS de Pondichéry 2013 Jacques Lubczanski Dossier : Actualité de l Aalyse e Lycée 447 Qu est-ce qu u bo éocé de bac? Aalyse de l exercice de spécialité de TS de Podichéry 2013 Jacques Lubczaski «Podichéry est tombé!» : cela ressemble à l aoce

Plus en détail

1 Programme de l agrégation interne

1 Programme de l agrégation interne Séries umériques Programme de l agrégatio itere Partie 0b : Séries de ombres réels ou complexes Séries à termes positifs La série coverge si et seulemet si la suite des sommes partielles est borée Étude

Plus en détail

MATHÉMATIQUES Corrigé

MATHÉMATIQUES Corrigé Exame de ovembre 009 Exame du premier trimestre Le 30 ovembre 009 Classes de ère STG Durée 3 heures MATHÉMATIQUES Corrigé Note aux cadidats L emploi des calculatrices est autorisé (circulaire 99 86 du

Plus en détail

Comportement d'une suite

Comportement d'une suite Comportemet d'ue suite I) Approche de "ses de variatio et de ite d'ue suite" : 7 Soit la suite ( ) telle que = 5 ( + ) 2 Représetos graphiquemet la suite das u pla mui d' u repère. Il suffit de placer

Plus en détail

Test de validité et d'hypothèse

Test de validité et d'hypothèse Test de validité et d'hypothèse 1 Vocabulaire Problème: Il s'agit à partir de l'étude d'u ou plusieurs échatillos de predre des décisios cocerat l'esemble de la populatio. O est alors ameé à émettre des

Plus en détail

VARIABLES ALEATOIRES

VARIABLES ALEATOIRES VARIABLES ALEATOIRES TABLE DES MATIÈRES. Loi de probabilité.. Exemple... Calcul de probabilités sur u uivers Ω... Variable aléatoire à valeurs réelles...3. Probabilité image défiie par ue variable aléatoire..4.

Plus en détail

Chapitre 4 Lois discrètes

Chapitre 4 Lois discrètes Chapitre 4 Lois discrètes 1. Loi de Beroulli Ue variable aléatoire X est ue variable de Beroulli si elle e pred que les valeurs 0 et 1 avec des probabilités o ulles. P(X = 1) = p, P(X = 0) = 1 p = q, avec

Plus en détail

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h Etrée à Scieces Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h A P M E P Les calculatrices sot autorisées Exercice Vrai-Faux 8 poits Pour chacue des affirmatios suivates,

Plus en détail

Limites des Suites numériques

Limites des Suites numériques Chapitre 2 Limites des Suites umériques Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Limite fiie ou ifiie d ue suite. Limites et comparaiso. Opératios sur les ites. Comportemet

Plus en détail

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels.

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels. Uiversité de Provece 011 01 Mathématiques Géérales I Plache 6 Nombres réels Suites réelles Nombres réels Exercice 1 Mettre sous forme irréductible p/q les ratioels suivats (les chiffres souligés se répètet

Plus en détail

Utilisation du bootstrap pour les problèmes statistiques liés à l estimation des paramètres

Utilisation du bootstrap pour les problèmes statistiques liés à l estimation des paramètres B A S E Biotechol Agro Soc Eviro 00 6 (3) 43 53 Utilisatio du bootstrap pour les problèmes statistiques liés à l estimatio des paramètres Rudy Palm Uité de Statistique et Iformatique Faculté uiversitaire

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités coditioelles - Suites géométriques - foctios epoetielles Calculatrice autorisée Termiale ES123 Eercice 1 : 5 poits Partie A : Ue agece de locatio

Plus en détail

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi mars 204 MATHEMATIQUES durée de l'épreuve : 3h - coefficiet 2 Le sujet est uméroté de à 5. L'aexe est à redre avec la copie. L'exercice Vrai-Faux est oté sur 8,

Plus en détail

MA401 : Probabilités TD3

MA401 : Probabilités TD3 MA : Probabilités Exercice Ue compagie aériee étudie la réservatio sur l u de ses vols. Ue place doée est libre le jour d ouverture de la réservatio et so état évolue chaque jour jusqu à la fermeture de

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information.

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Fiace d Etreprise, Gestio des systèmes d iformatio. SESSION 2012 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Mercatique, comptabilité et fiace d etreprise

Plus en détail

E(X i ) par linéarité de l espérance.

E(X i ) par linéarité de l espérance. Statistiques appliquées. L3 Iterrogatio Questios de cours. 3 poits 1) Eocer le théorème cetral limite (1 pt). Si (X ) est ue suite de v.a. idépedates et de même loi, admettat des momets d ordre u et deux

Plus en détail

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES 1 ) POSITION DU PROBLÈME - VOCABULAIRE A ) DÉFINITION SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES O cosidère deux variables statistiques umériques x et y observées sur ue même populatio de idividus. O ote x 1

Plus en détail

L hebdo Finance de la MACS

L hebdo Finance de la MACS - DU 2 AU 9 OCTOBRE 2006 - Numéro DÉFINITION DE LA SEMAINE : Stock otio Idice boursier DOSSIER DE LA SEMAINE : Simulatio d u rêt immobilier 2 LES COURS DU JOUR Le jeudi 2 octobre 7 L hebdo Fiace de la

Plus en détail

COURS DE STATISTIQUES INFERENTIELLES Licence d économie et de gestion

COURS DE STATISTIQUES INFERENTIELLES Licence d économie et de gestion COURS DE STATISTIQUES INFERENTIELLES Licece d écoomie et de gestio Laurece GRAMMONT Laurece.Grammot@uiv-st-etiee.fr http://www.uiv-st-etiee.fr/maths/cvlaurece.html September 19, 003 Cotets 1 Rappels 5

Plus en détail

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( )

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( ) Aée 01-013 Mathématiques Décembre 01 Durée : 3 heures BAC blac N 1 La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte u total de 5 exercices. Les élèves e suivat pas l eseigemet de spécialité traiterot les

Plus en détail

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1)

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1) Uiversités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Aalyse (UE 3) 2013-2014 Chapitre 3 : Foctios d ue variable réelle (1) 1 Lagage topologique das R Défiitio 1 Soit a u poit de R. U esemble V R est u voisiage de a s

Plus en détail

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Exercice 1 (5 poits) Bac Blac Termiale L - Février 015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Questio 1 : La populatio d'ue ville baisse de 1 % tous les as pedat 10 as. Elle est doc multipliée

Plus en détail

Aide Mémoire de Statistique

Aide Mémoire de Statistique Aide Mémoire de Statistique (E, E, P) modèle statistique (E, E, P) modèle probabiliste E probabilité, o coaît la loi P et o fait des calculs E statistique, o e coaît pas la loi (seulemet ue famille de

Plus en détail

Estimation de paramètres

Estimation de paramètres CHAPITRE 8 Estimatio de paramètres 1. Distributio des moyees des échatillos Das ce chapitre, ous étudieros commet est distribué la moyee de tous les échatillos de taille possibles d ue certaie populatio.

Plus en détail

LES SUITES. u n = 1 n, pour n 1. u n = n 3

LES SUITES. u n = 1 n, pour n 1. u n = n 3 LES SUITES. Défiitio.. Défiitio Ue suite umérique est ue foctio de das, défiie à partir d'u certai rag 0. La otatio (u ) désige la suite e tat qu'objet mathématique et u désige l'image de l'etier (appelé

Plus en détail

Séries entières. Chap. 09 : cours complet.

Séries entières. Chap. 09 : cours complet. Séries etières Chap 9 : cours complet Rayo de covergece et somme d ue série etière Défiitio : série etière réelle ou complee Théorème : lemme d Abel Théorème : itervalle des valeurs positives où ue série

Plus en détail

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO UN APPROCH D LA COMPÉTITIVITÉ D LA ZON URO : L TAU D CHANG FFCTIF D L URO Le taux de chage effectif d ue moaie omial et réel costitue u idicateur privilégié pour apprécier la compétitivité d ue écoomie

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

Feuille 2 : dérivabilité, théorème de Rolle et des accroissements finis, étude des variations

Feuille 2 : dérivabilité, théorème de Rolle et des accroissements finis, étude des variations UPMC 1M001 Aalyse et algèbre pour les scieces 013-014 Feuille : dérivabilité, théorème de Rolle et des accroissemets fiis, étude des variatios Les eercices sas ( ) sot des applicatios directes du cours.

Plus en détail

Les Nombres Parfaits.

Les Nombres Parfaits. Les Nombres Parfaits. Agathe CAGE, Matthieu CABAUSSEL, David LABROUSSE (2 de Lycée MONTAIGNE BORDEAUX) et Alexadre DEVERT, Pierre Damie DESSARPS (TS Lycée SUD MEDOC LETAILLAN MEDOC) La première partie

Plus en détail

Séquence 9. Lois normales, intervalle de fluctuation, estimation. Sommaire

Séquence 9. Lois normales, intervalle de fluctuation, estimation. Sommaire Séquece 9 Lois ormales, itervalle de fluctuatio, estimatio Sommaire 1. Prérequis. Lois ormales 3. Itervalles de fluctuatio 4. Estimatio 5. Sythèse de la séquece Séquece 9 MA0 1 Ced - Académie e lige Das

Plus en détail

Inégalités souvent rencontrées

Inégalités souvent rencontrées Iégalités souvet recotrées Recotres Putam 004 Uiversité de Sherbrooke Jea-Philippe Mori Théorie Certaies iégalités sot deveues célèbres e raiso de leur grade utilité Elles sot aussi souvet au coeur de

Plus en détail

TECHNIQUE: Distillation

TECHNIQUE: Distillation TECHNIQUE: Distillatio 1 Utilité La distillatio est u procédé permettat la séparatio de différetes substaces liquides à partir d u mélage. Les applicatios usuelles de la distillatio sot : l élimiatio d

Plus en détail

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS PERFORMANCE CONTACT vous présete so LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS OBTENEZ sas effort LES RENDEZ-VOUS que vous SOUHAITEZ SIMPLICITÉ ET EFFICACITÉ Spécialisée das la prise de redez-vous depuis de ombreuses

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules est à dispositio olie et sera doé aux cadidats lors des exames oraux

Plus en détail

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes.

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes. Polyésie Septembre 2 - Exercice O peut traiter la questio 4 sas avoir traité les questios précédetes Pour u achat immobilier, lorsqu ue persoe emprute ue somme de 50 000 euros, remboursable par mesualités

Plus en détail

Développement d une fonction en série entière. Exemples et applications

Développement d une fonction en série entière. Exemples et applications Développemet d ue foctio e série etière Exemples et applicatios Das ce chapitre, K désigera R ou C B(; R) désigera la boule ouverte de cetre et de rayo R > 1 Gééralités Défiitio 1 Soit f ue applicatio

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

Séquence 1. Les suites numériques. Sommaire. 1. Pré-requis 2. Le raisonnement par récurrence 3. Notions de limites 4. Synthèse

Séquence 1. Les suites numériques. Sommaire. 1. Pré-requis 2. Le raisonnement par récurrence 3. Notions de limites 4. Synthèse Séquece Les suites umériques Sommaire Pré-requis Le raisoemet par récurrece 3 Notios de limites 4 Sythèse Das cette séquece, il s agit d ue part d approfodir la otio de suites umériques permettat la modélisatio

Plus en détail

Tests. Chapitre 2. 1 Principe d un test Définitions Méthode générale... 3

Tests. Chapitre 2. 1 Principe d un test Définitions Méthode générale... 3 Tests Chapitre Table des matières 1 Pricipe d u test 1 11 Défiitios 1 Méthode géérale 3 Test de coformité à u paramètre 3 1 Test de coformité à ue moyee 3 Test de coformité à ue proportio 4 3 Test d homogééité

Plus en détail

Master 1ère année spécialité IMIS et Mathématiques Contrôle continu de "Processus Stochastiques"

Master 1ère année spécialité IMIS et Mathématiques Contrôle continu de Processus Stochastiques Master ère aée spécialité IMIS et Mathématiques Cotrôle cotiu de "Processus Stochastiques" 8 octobre 00 - Durée h Calculatrices et documets autorisés Exercice Jacques va tous les jours à so travail e emprutat

Plus en détail

II LES PROPRIETES DES ESTIMATEURS MCO 1. Rappel : M1 LA REGRESSION : HYPOTHESES ET TESTS Avril 2009

II LES PROPRIETES DES ESTIMATEURS MCO 1. Rappel : M1 LA REGRESSION : HYPOTHESES ET TESTS Avril 2009 M LA REGRESSION : HYPOTHESES ET TESTS Avril 009 I LES HYPOTHESES DE LA MCO. Hypothèses sur la variable explicative a. est o stochastique. b. a des valeurs xes das les différets échatillos. c. Quad ted

Plus en détail

Dénombrement - Combinatoire Cours

Dénombrement - Combinatoire Cours Déombremet - Combiatoire Cours La combiatoire (ou aalyse combiatoire) étudie commet compter des objets. Elle fourit des méthodes de déombremet particulièremet utiles e probabilité. U des pricipaux exemples

Plus en détail

Chapitre 3: Réfraction de la lumière

Chapitre 3: Réfraction de la lumière 2 e B et C 3 Réfractio de la lumière 16 Chapitre 3: Réfractio de la lumière 1. Expériece 1 : tour de magie avec ue pièce de moaie a) Dispositio Autour d'ue petite boîte coteat ue pièce de 1 de ombreux

Plus en détail

CTU, Licence de Mathématiques Statistique Inférentielle. Jean-Yves DAUXOIS. Université de Franche-Comté

CTU, Licence de Mathématiques Statistique Inférentielle. Jean-Yves DAUXOIS. Université de Franche-Comté CTU, Licece de Mathématiques Statistique Iféretielle Jea-Yves DAUXOIS Uiversité de Frache-Comté Aée scolaire 2011-2012 Ce polycopié cotiet le cours, les sujets d exercice et leurs corrigés aisi que les

Plus en détail

Suites arithmétiques et suites géométriques Bilan et croissances

Suites arithmétiques et suites géométriques Bilan et croissances Sites arithmétiqes et sites géométriqes Bila et croissaces I Bila sr les sites arithmétiqes et géométriqes ) Tablea de formles Défiitio Relatio etre dex termes coséctifs Calcl d terme 4 ) Ue qestio de

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

Notations Soit I un intervalle de R. Soit f une fonction définie sur I, à valeurs dans R. Notons représentative de f dans un repère du plan.

Notations Soit I un intervalle de R. Soit f une fonction définie sur I, à valeurs dans R. Notons représentative de f dans un repère du plan. Foctio réciproque d'ue octio cotiue, d'ue octio dérivable FNCTIN RECIPRQUE D'UNE FNCTIN CNTINUE, D'UNE FNCTIN DERIVABLE EXEMPLES N SE LIMITERA AUX FNCTINS NUMERIQUES DEFINIES SUR UN INTERVALLE DE R Notatios

Plus en détail

COURS N 6 : Estimations

COURS N 6 : Estimations COURS N 6 : Estimatios O peut rappeler que les biostatistiques ot pour objectif de predre e compte la variabilité iteridividuelle, de résumer et décrire des doées et de comparer des échatillos. Nous avos

Plus en détail

Ce type de compresseur est aussi appelée compresseur volumetrique.

Ce type de compresseur est aussi appelée compresseur volumetrique. Chapitre 4 Compresseurs Buts 1. Savoir que das ce cas if faut se redre compte qu il y a des effets thermique 2. Savoir qu il y a ue limite á l augmetatio de la pressio de gaz 3. Savoir quelles istabilités

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Logique, esembles et applicatios Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I :

Plus en détail

Corrigés TD Chapitre 2 : Variables aléatoires sur un univers fini 0 0 0 1/6 0 0 1 0 1/4 0 1/4 0 4 1/6 0 0 0 1/6

Corrigés TD Chapitre 2 : Variables aléatoires sur un univers fini 0 0 0 1/6 0 0 1 0 1/4 0 1/4 0 4 1/6 0 0 0 1/6 Corrigés TD Chapitre : Variables aléatoires sur u uivers fii Exercice : Soit X la VAR défiie par le tableau suivat : x i - - 0 p 6 4 6 4 6 i O ote Y = X ) Détermier la loi cooite de X et Y ) Détermier

Plus en détail

PROBABILITES EXERCICES CORRIGES

PROBABILITES EXERCICES CORRIGES PROBABILITES EXERCICES CORRIGES Vocabulaire des probabilités Exercice. Das chacue de situatios décrites ci-dessous, éocer l évéemet cotraire de l évéemet doé. ) Das ue classe, o choisit deux élèves au

Plus en détail

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives Calcul des itervalles de cofiace our les EPCV 996-004 - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio e oit das la oulatio totale des méages - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio das ue sous oulatio das les méages

Plus en détail

Formation d un ester à partir d un acide et d un alcool

Formation d un ester à partir d un acide et d un alcool CHAPITRE 10 RÉACTINS D ESTÉRIFICATIN ET D HYDRLYSE 1 Formatio d u ester à partir d u acide et d u alcool 1. Nomeclature Acide : R C H Alcool : R H Groupe caractéristique ester : C Formule géérale d u ester

Plus en détail

Mathématiques : statistiques et simulation

Mathématiques : statistiques et simulation PAF Amies - Eseigemet des Mathématiques : Statistiques et simulatio 8 javier 0 Uiversité de Picardie Jules Vere 0-0 UFR des Scieces - LAMFA CNRS UMR 640 PAF Amies - Formatio Eseigemet des Mathématiques

Plus en détail

Cours VII. Tests de randomisation - Tests de contingence P. Coquillard 2015

Cours VII. Tests de randomisation - Tests de contingence P. Coquillard 2015 1 TESTS DE RANDOMISATION Cours VII. Tests de radomisatio - Tests de cotigece P. Couillard 2015 Das ue majorité de cas e biologie o cosidèrera certaies hyothèses comme des alteratives à l hyothèse ulle.

Plus en détail

Estimation par vraisemblance

Estimation par vraisemblance Chapitre 4 Estimatio par vraisemblace Le procédé de costructio des estimateurs par isertio a été itroduit das le chapitre 2. L objectif de ce chapitre est d étudier ue autre méthode de costructio, basée

Plus en détail

Séquence 1. Suites numériques

Séquence 1. Suites numériques Séquece Suites umériques Objectifs de la séquece Recoaître des situatios faisat iterveir des suites géométriques ou des suites arithmético-géométriques. Modéliser ces situatios par des suites géométriques

Plus en détail

L'analyse des coûts. Prix de revient d'un produit

L'analyse des coûts. Prix de revient d'un produit Page 1 sur 17 L'aalyse des coûts Salaires directs Ivestissemets Admiistratio Maiteace Eergies Frais d 'études Prix de reviet d'u produit Locaux Outillages Matières premières Frais de commercialisatio Charges

Plus en détail

La Méthode de Monte Carlo

La Méthode de Monte Carlo La Méthode de Mote Carlo Etiee Pardoux UMR 6632 Laboratoire d Aalyse, Topologie, Probabilités et EA 3781 Evolutio Biologique Uiversité de Provece Etiee Pardoux (LATP) Marseille, 13/09/2006 1 / 33 Cotets

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

COMITE DE NORMALISATION OBLIGATAIRE "C.N.O." Association régie par la loi du 1er juillet 1901

COMITE DE NORMALISATION OBLIGATAIRE C.N.O. Association régie par la loi du 1er juillet 1901 COMITE DE NORMALISATION OBLIGATAIRE "C.N.O." Associatio régie par la loi du 1er juillet 1901 Le 17 Mars 2005 Règles de calcul des coupos des empruts d Etat sur le marché de gros Après décisio de so A.G.

Plus en détail

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES MAC Valves, Ic. a mis au poit des solutios 100% iterchageables e remplacemet des esembles d origie istallés sur les étireuses

Plus en détail

Suites arithmétiques et Géométriques. Exemple 1. La suite des nombres 1, 3, 5, 7, 11, 13. ou la suite des nombres 100, 110, 121, 133.1, 146.41...

Suites arithmétiques et Géométriques. Exemple 1. La suite des nombres 1, 3, 5, 7, 11, 13. ou la suite des nombres 100, 110, 121, 133.1, 146.41... Sites arithmétiqes et Géométriqes Nos allos cosidérer des sites de ombres réels Exemple La site des ombres,, 5, 7,, o la site des ombres,,,, 464 Défiitio/Notatio : La site est e gééral oté ( ) (o ( v )

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Idice de Révisio Date de mise e applicatio B 01/09/2014 Cahier Techique 1 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, aveue du Recteur-Poicarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97

Plus en détail

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction Chapitre 3 : Trasistor bipolaire à joctio ELEN075 : Electroique Aalogique ELEN075 : Electroique Aalogique / Trasistor bipolaire U aperçu du chapitre 1. Itroductio 2. Trasistor p e mode actif ormal 3. Courats

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

EPREUVES AU CHOIX DU CANDIDAT. Durée : De 09 h 00 à 12 h 00 (Heure de Yaoundé, TU + 1)

EPREUVES AU CHOIX DU CANDIDAT. Durée : De 09 h 00 à 12 h 00 (Heure de Yaoundé, TU + 1) CYCLE DESS-A 02 JUILLET 200 20 ème Promotio 200 / 202 CONCOURS D ENTREE A L IIA EPREUVES AU CHOIX DU CANDIDAT Durée : De 09 h 00 à 2 h 00 (Heure de Yaoudé, TU + ) Le cadidat traitera au choix l ue des

Plus en détail

Guide pour la petite entreprise : Rudiments de la protection de la vie privée

Guide pour la petite entreprise : Rudiments de la protection de la vie privée Commissariat à la protectio de la vie privée du Caada LPRPDE Guide pour la petite etreprise : Rudimets de la protectio de la vie privée Miser sur la protectio de la vie privée Ue gestio adéquate des préoccupatios

Plus en détail

Statistiques. Ne pas oublier - la légende sur les axes - les unités - un titre pour le diagramme

Statistiques. Ne pas oublier - la légende sur les axes - les unités - un titre pour le diagramme Statistiques I. Tableaux d effectifs, de fréqueces : 1. Calculer la fréquece d'ue valeur ou d'ue classe : Diviser l effectif de la valeur par l effectif total fréquece La somme des fréqueces est 1 (ou

Plus en détail

MAT-5102-1. tatistiques III

MAT-5102-1. tatistiques III S MAT-5102-1 tatistiques III STATISTIQUES III Coordoateur des mathématiques : Jea-Paul Groleau Rédacteur : Alai Maloui Réviseurs du coteu : Jea-Paul Groleau Nadie Marti Réviseure liguistique : Johae St-Marti

Plus en détail

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov AME Dossier : Matrices et suites 545 romeades aléatoires : vers les chaîes de Markov ierre Griho (*) Cet article propose ue mise e perspective de la otio de promeade ou de marche aléatoire itroduite das

Plus en détail

Automates 1 Présentation

Automates 1 Présentation Automates Présetatio Présetatio d u automate 2 Ue maière de désiger l automate de l exemple 3 Défiitio géérale 4 U exemple d automate 5 Mot costruit sur l alphabet C 6 L esemble de tous les mots das u

Plus en détail