x k, 2 : x k 1 n x x 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "x k, 2 : x k 1 n x x 1"

Transcription

1 SMIA/S3 ANALYSE 3 AALAMI IDRISSI et EZEROUALI Chapitre 5 FONCTIONS DE IR DANS IR p I) NOTIONS DE TOPOLOGIE SUR IR 1) Normes sur IR : a) Défiitio: O appelle orme sur toute applicatio x x de das telle que : (i) x 0 x 0 (ii) IK, x E, x x (iii) x, y E 2 x y x y (l iégalité triagulaire) L espace état mui de la orme est dit espace ormé b) Exemples: Sur l applicatio valeur absolue x x est ue orme Sur les applicatios 1 : x k 1 : x sup 1 k x k sot des ormes x k, 2 : x k 1 x k 2 1/2 et Remarque: Das l espace, o a pour tout x : x x 2 x 1 x x 1, Plus gééralemet, ous verros plutard que deux ormes quelcoques sur et sot équivaletes das le ses suivat :, 0 tel que : x x x c) Boules ouvertes et fermées de Soit ue orme sur Pour tout poit x de et tout r 0, la boule ouverte ( respectivemet fermée) de cetre x et de rayo r est défiie par : B x, r y / x y r ( respectivemet B x, r y / x y r ) Das les boules ouvertes ( respectivemet fermées ) sot les itervalles cetrés ouverts (respectivemet fermés) Exercice Détermier les boules uités de 2 cetrées à l origie des trois ormes fodametales défiies ci-dessus d) Itérieur,adhérece d ue partie de Ue partie A de est dite ouverte si elle est soit vide soit o vide et si pour tout poit x de A il existe r 0 telle que la boule de cetre x et de rayo r soit coteue das A ( B x, r A) Soit A ue partie quelcoque de ; u poit a de A est dit poit itérieur de A s il existe ue boule cetrée e a et coteu das A L itérieur d ue partie A quelcoque de est l esemble des poits itérieurs de A et c est le plus grad ouvert de coteu das A, il es oté A A titre d exemple, les boules ouvertes et plus gééralemet les réuios quelcoques de boules ouvertes sot des ouverts Ue partie B de est dite fermée si elle est le complémetaire d ue partie ouverte A, soit B \ A Soit B ue partie quelcoque de ; u poit a de est dit poit adhéret à B si pour tout r 0 o a B x, r B o vide L adhérece d ue partie B quelcoque de est l esemble des poits ahérets à B, c est le plus petit fermé coteat B, oté B Ue réuio fiie de boules fermées est u exemple de fermé 1

2 Exemple: L itérieur de la boule fermée B x, r est la boule ouverte B x, r L adhérece de la boule ouverte B x, r est la boule fermée B x, r Ue partie A de est dite borée s il existe r 0, tel que A soit coteue das la boule fermée B 0, r : r 0, x A, x r Ue partie A de est dite coexe si elle est pas réuio de deux ouverts disjoits de : A 1, A 2 ouverts de : A A 1 A 2 avec A 1 A 2 Das, ue partie est coexe si et seulemet si c est u itervalle Remarque: Du fait que deux ormes quelcoques de sot toujours équivaletes, les otios défiies das ce paragraphe ( ouvert,fermé,) e dépedet pas de la orme choisie das 2) Suites das DéfiitioUe suite x m d élémets de est dite covergete vers x, si l o a : 0, m 0 : m m 0 : x m x Propositio 1 La limite d ue suite covergete das est uique Propositio 2 Soit x m ue suite d élemets d ue partie A de Nous avos : x m x 1 m, x 2 m,, x m Alors la suite x m coverge das si et seulemet si chaque suite suite réelle x k m ( k 1,, ) coverge das et l o a : lim m x m lim m x 1 m, lim m x 2 m,, lim m x m Propriètès : Soiet u m, v m deux suites covergetes de et réel, alors grâce aux propriètès des suites réelles, ous avos : i) lim m u m v m lim m u m lim m v m ii) lim m u m lim m u m Remarques:1) La covergece d ue suite e déped pas de la orme choisie das 2) O peut motrer que l adhérece d ue partie A quelcoque de, est égal à l esemble des limites de suites d élemets de A e) Compacité: Défiitio: Ue partie A de est dite compacte si toute suite d élemets de A o peut e extraire ue sous suite covergete das A Théorème 1 : Ue partie de est compacte si et seulemet si elle est fermée et borée das Exemple: Toute boule fermée ou sphère de est compacte II) FONCTIONS CONTINUES DE DANS p 1) Notio de limite: 2

3 a) DéfiitioSoit f ue foctio défiie sur ue partie A de et à valeurs das p Soit a A, o dit que f admet ue limite e a de valeur l p quad x ted vers a, si l o a : 0, 0, x A et x a f x l O écrit alors : lim x a f x l b) Remarque: Avec les hypothèses de la défiitio ci-dessus,comme la foctio f est à valeurs das p, ous écrivos f f 1,, f p E preat la même démarche que pour la propositio 2, ous pouvos motrer que la foctio f admet ue limite l e a si et seulemet si les foctios composates f 1,, f p admettet des limites l 1,, l p et l o a alors : l l 1,, l p Ceci ramèe l étude des limites de foctios sur et à valeurs das p aux limites de foctios à valeurs réelles c) Propriètès des limites: Soiet f et g deux foctios défiies sur A à valeurs réelles et admettat ue limite e u poit a A, ous avos alors les propriètès: i) lim x a f x g x lim x a f x lim x a g x ii) lim x a f x g x lim x a f x lim x a g x iii) lim x a f x / g x lim x a f x / lim x a g x, à coditio que g x 0 pour x voisi de a Exercice: Calculer lim x,y 0,0 x/ x 2 y 2 2) Cotiuité a) Défiitio:Soit f ue foctio défiie sur ue partie A de et à valeurs das p O dit que f est cotiue e u poit a apparteat à l itérieur de A, si l o a : lim x a f x f ce qui se traduit par : 0, 0, x A et x a f x f b) Remarque: Grâce à la remarque II)1) b), étudier la cotiuité de f f 1,, f p au poit a se ramèe à l étude de la cotiuité des foctios composates f 1,, et f p e ce poit c) Théorème 2 Soit f ue foctio défiie sur ue partie A de et à valeurs das p Alors f est cotiue au poit a si et seulemet si pour toute suite x m d élemets de A qui coverge vers a la suite f x m coverge vers f Remarque : Soit f ue foctio défiie et cotiue sur ue partie A de et à valeurs das p Soit x 1, x 2,, x A, e fixat x 2,, x l applicatio x 1 f x 1, x 2,, x est cotiuemême résultat pour les autres foctios partielles de f La réciproque de cette propriètè est fausse, voici u cotre-exemple avec la foctio défiie das 2 par: 3

4 f x, y x y/ x 2 y 2 si x, y 0, 0 0 sio d) Propositio 3: Cotiuité globale Soit f : p Alors ous avos l équivalece: i) f est cotiue e tout poit de ii) L image réciproque par f de tout ouvert ( respectivemet fermé) de p est u ouvert (respectivemet fermé) de e) Propositio 4: Toute applicatio liéaire u de das p, est cotiue et vérifie ue iégalité de la forme suivate : u x M x, x où M est ue costate dépedate de u f) Exemple: Soit à étudier la cotiuité de la foctio f : 2 défiie par : f x, y x 2 y/ x 2 y 2 si x, y 0, 0 0 sio Il est clair que f est cotiue e tout poit x, y o ulpassos e coordoées polaires, ous obteos : f r cos, r si r cos 2 si d où f r cos, r si r doc lim x,y 0,0 f x, y 0 f 0, 0 g) Propositio 5: Soit f ue foctio défiie sur ue partie ouverte A de 2 et a, b A Alors f est cotiue au poit a, b si et seulemet si pour tout 0, 2, ous avos : lim r 0 f a r cos, b r si f a, b Exercice Discuter la cotiuité de l applicatio f : 2 défiie par : f x, y x y / x 2 y 2 si x, y 0, 0 0 sio selo les paramétres réels et h) Propriètès algébriques : Soiet f et g deux foctios défiies sur A à valeurs réelles et qui so cotiues e u poit a itérieur de A, alors les foctios somme f g, produit f g et rapport f /g ( si g 0 ) sot cotiues e a La preuve découle du théorème 2, et des propriètès des suites réelles covergetes U autre corollaire de ce théorème affirme que si f est cotiue e a et si g est cotiue e b f, alors la foctio composée g f est cotiue e a 4

5 k) Propriètès topologiques des foctios cotiues : Théorème 3: Soit f ue foctio défiie et cotiue sur ue partie A de et à valeurs das p Alors l image par f de tout compact K de A est compact das p Corollaire Toutes les ormes sur sot deux à deux équivaletes Théorème L image de toute partie coexe de par ue applicatio cotiue de das p est coexe III) CALCUL DIFFERENTIEL 1) Dérivées partielles a) Défiitio: Soit U u ouvert de et a a 1,, a U O dit que f : U admet ue dérivée partielle par rapport à la variable x i au poit a si la foctio f i défiie das u voisiage de a i par f i x f a 1,, a i 1, a i, a i 1,, a est dérivable au poit a i, c est à dire que le rapport : f a 1,, a i 1, a i h, a i 1,, a f a 1,, a i 1, a i, a i 1,, a /h admet ue limite fiie quad h ted vers 0 Cette limite est otée x i et appelée la dérivée partielle de f par rapport à x i, au poit a b) Exemples: i) La foctio f : 2 défiie par f x, y x 2 y 3 admet des dérivées partielles par rapport à x et y e tout poit de 2, doées par : x, y 2xy 3, x y 3x2 y 2 ii) Soit f la foctio défiie sur 2 par: f x, y x y/ x 2 y 2 si x, y 0, 0 0 sio O a lim h 0 f h, 0 f 0, 0 /h lim h 0 f 0, h f 0, 0 /h 0 Doc f admet des dérivées partielles par rapport à x et y e 0, 0 et o a 0, 0 0, 0 0 x y c) Matrice jacobiee: Soit f ue foctio défiie sur u ouvert U de à valeurs das p Pour x U, ous avos f x f 1 x,, f p x, où f 1,, f p sot des foctios sur U à valeurs das, appelées les foctios composates de f Soit i 1,,, o dit que f admet des dérivées partielles par rapport à x i e u poit a de U, si chacue des foctios f 1,, f p admet ue dérivée partielle par rapport à x i au poit a Si pour tout i 1,,, la foctio f admet au poit a des dérivées partielles par rapport à x i, la matrice à p liges et à coloes 5

6 1 x 1 2 x 1 1 x 2 2 x 2 P x 1 p x 2 1 x 2 x p x otée J f est appelée la matrice jacobiee de f au poit a 2) Dérivées partielles d ordre supérieur Soiet U u ouvert de, f ue foctio défiie sur U à valeurs réelles et a U Soiet i, j 1,, Supposos que f admette ue dérivée partielle voisiage du poit a Si la foctio x x admet ue dérivée partielle par rapport à au poit a, o dit que la foctio f admet ue dérivée partielle secode par rapport x i à x i et x j au poit a, otée lieu de x i x i x i x i Si i j, o écrit au x i 2 au Pour tout muti-idice 1,, k k, o défiit de proche e proche les dérivées partielles d ordre, quad elles existet par : f f x 1 i1 x ik k où i 1,, i k 1,, et 1 k Théorème 4 ( Théorème de Schwarz ) Soiet U u ouvert de, f ue foctio défiie sur U à valeurs réelles et admettat des dérivées partielles a de U Si les foctios x i x i Remarques:i) Si la foctio et 2 f x i x i et x i défiies au voisiage d u poit x i sot cotiues au poit a, o a ( ou x i ) est pas cotiue au poit, la relatio x i x i est pas satisfaite à priorivoici u cotre-exemple: Soit f la foctio défiie sur 2 par: f x, y O a : x, y x y x4 y 4 4x 2 y 3 / x 2 y 2 2, ce qui doe : x y x 2 y 2 / x 2 y 2 si x, y 0, 0 0 sio x i y x, y x x4 y 4 4x 2 y 3 / x 2 y 2 2 0, 0 1 et 2 f 0, 0 1 y x x y ii) Si f : U admet des dérivées partielles cotiues jusqu à u ordre k 2, alors d aprés le théorème de Schwarz, o peut chager l ordre des dérivatios partielles par rapport à x 1,, x 6

7 3) Différetiabilité Défiitio Soiet U u ouvert de, f ue foctio défiie sur U à valeurs das p O dit que f est différetiable au poit x de U s il existe ue applicatio liéaire L : p telle que : f x h f x L h h h où est ue foctio défiie au voisiage de 0 telle que lim h 0 h 0 L applicatio liéaire L déped de f et de x, elle est otée df x et s appelle la différetielle de f au poit x La différetiabilité de f peut s exprimer dela faço suivate : il existe ue applicatio liéaire L : p telle que : lim h 0 1 h f x h f x L h 0 Exemples : i) Soit I u itervalle ouvert de Toute foctio f : I dérivable au ses classique e u poit x est différetiable et l o a : df x h f x h où f x désige la dérivée de f au poit x ii) Soit f : p ue applicatio liéaire Alors f est différetiable e tout poit de et l o a pour tout x, df x f E effet, ous avos pour tout x, h 2 la relatio f x h f x f h Théorème 5 Soiet U u ouvert de, f ue foctio défiie sur U à valeurs das p, et f 1,, f p les composates de f Alors f est différetiable e u poit x de U si et seulemet si f 1,, f p sot différetiables au poit x et ous avos : df x df 1 x,, df p x Théorème 6 Soiet U u ouvert de, f ue foctio défiie sur U à valeurs das p, et f 1,, f p les composates de f Si f est différetiable e u poit x de U alors pour tout i 1,, p, la foctio composate f i admet des dérivées partielles i x pour tout j 1,, De plus, la matrice associée à l applicatio liéaire df x das les bases caoiques de et de p est la matrice jacobiee i x de f 1 i p,1 j, au poit x Remarque La réciproque du théorème 6 est pas toujours vraieetudier le cotre-exemple suivat : Soit f la foctio défiie sur 2 par: f x, y x y/ x 2 y 2 si x, y 0, 0 0 sio Motrer que f admet des dérivées partielles ulles à l origie mais qu elle est pas différetiable e ce poit 7

8 Théorème 7 Soiet U u ouvert de, f ue foctio défiie sur U à valeurs das et admettat des dérivées partielles cotiues e u poit a de U, alors f est différetiable au poit a Défiitio Soiet U u ouvert de et ue foctio f : U O dit que f est de classe C k sur U, k u etier o ul, si f admet des dérivées partielles f cotiues pour tout 1,, tel que k 4) Différetiabilité das ue directio DéfiitioSoiet U u ouvert de et u u vecteur uitaire de Ue foctio f : U est dite différetiable das la directio de e u poit a de U f a t u f si le rapport t admet ue limite quad t ted vers 0 Cette limite, quad elle existe, est otée D u f Théorème 8 Soiet U u ouvert de et f : U ue foctio différetiable e u poit a de U, et u u 1,, u u vecteur uitaire de Alors f admet ue dérivée au poit a das la directio de u doée par : D u f df u 5) Opératios sur les foctios différetiables Théorème 9 Soiet U u ouvert de et deux foctios f, g : U p Si f et g sot différetiables e u poit a de U, alors : i) f g est différetiable au poit a et o a: d f g df dg ( et J f g J f J g ) ii) Si p 1, alors f g est différetiable au poit a et o a : d f g gdf f dg iii) Si p 1 et g 0, alors f g est différetiable au poit a et o a : d f g 1 gdf f dg g 2 Théorème 10 Soiet U et V deux ouvert de m et et deux foctios f : U et g : V p telles que f U V Soit a u poit de U, alors si f est différetiable au poit a et si g est différetiable au poit f alors g f est différetiable au poit a et o a: d g f dg f df ( et J g f J g f J f ) soit g i f 1 i p, 1 j m g i y k f 1 i p, 1 k f k 1 k, 1 j m Exemples : 1) Soit f : U 2 2 et g : V telles que f U V Supposos que f et g soiet différetiables sur U et V respectivemet Nous avos : 8

9 et d où J g f u, v J f u, v g x J g x, y f 1 u, v f 1 u v f 2 u, v f 2 u v g x f 1 u, v, f 2 u, v O e déduit doc g f u,v u g x f u, v g f u,v v g x f u, v x, y g y g y u, v u, v x, y 1 u, v, f 2 u, v f 1 u u, v g y f u, v f 1 v u, v g y f u, v f 2 u f 2 v u, v u, v f 1 u, v f 1 u v f 2 u, v f 2 u v 2) Soit f : 2 différetiableposos x r cos, y r si, alors ous avos : x r,,y r, x x r,, y r, r, y x r,, y r, r, r x r y r et x r,,y r, x x r,, y r, x y x r,, y r, ce qui doe x r,,y r, r cos x x r,, y r, r si y x r,, y r, et x r,,y r, y r, r si x r,, y r, r cos x r,, y r, x y Exercice Soit f ue foctio dérivable sur Motrer que les foctios et défiies sur 2 par x, y f x y et x, y f x y sot différetiables et calculer leurs dérivées partielles 6) Théorème des accroissemets fiis Soit U u ouvert de O dit que est covexe si pour tout couple a, b U 2, le segmet a, b x a b a / 0, 1 est iclus das U Théorème 11 Soit U u ouvert covexe de et f : U ue foctio différetiable sur U Alors pour tout couple x, x h U 2 il existe 0, 1 tel que : f x h f x df x h h i 1 x x h h i Remarque: Le théorème des accroissemets fiis est pas toujours valable si la foctio f est à valeurs das u espace p avec p 2 Néamois, ous avos le résultat du théorème suivat qui doe ue iégalité des accroissemets fiis : 9 u, v u, v

10 Théorème 12 Soit U u ouvert covexe de et f : U p ue foctio différetiable sur U telle que df x k ( k ue costate ) pour tout x U Alors, quels que soiet les poits x, y de U, o a : f y f x k y x Corollaire Soit U u ouvert covexe de et f : U p ue foctio différetiable sur U Alors f est costate sur U si et seulemet si sa différetielle est ulle sur U ( df x 0 ) Le résultat est égalemet vrai das le cas où U est coexe 7) Développemets limités et Formule de Taylor: Théorème 13 Soit f : U A l ordre 1: Si f est de classe C 1 Pour tout a U, ous avos le développemet limité suivat, au voisiage du poit a : f a h f i 1 x i h i o h A l ordre 2: Si f est de classe C 2, ous avos le développemet limité suivat, au voisiage du poit a de U : f a h f x i h i 1 2 f h i h j o h 2 x i i 1 i 1 j 1 8) Extremums Soit U u ouvert de et f : U ue foctio DéfiitiosO dit que f présete u maximum ( respectivemet miimum) local e u poit x 0 de U, s il existe ue boule B x 0, r coteue das U telle que : f x f x 0, pour tout x B x 0, r ( respectivemet f x f x 0, pour tout x B x 0, r ) U poit x 0 de U tel que x 0 x 1 x 0 x x 0 est dit poit critique de f Théorème 14 Si f est différetiable au poit x 0 U et présete u extremum local e ce poit, alors x 0 est u poit critique de f 0 10

11 Défiitio Soit M a ij ue matrice carrée d ordre réelle et symétrique ( a i j a j i pour tout couple d etiers i, j 1, 2 )O dit que avos : Mh, h 0 Elle est dite défiie positive si Mh, h 0 pour tout h Avec h Mh, h j 1 Exemples: h 1 h a i i h i 2 2, o a Mh,1 i, j 1 a 1 j h j j 1 a i j h i h j a j h j j 1 1) Ue matrice réelle symétrique d odre 2, M est positive si, pour tout h, ous d où a b b c est positive si et seulemet si a, c 0 et detm 0 M est défiie positive ssi a, c 0 et detm 0 2) Soit A ue matrice réelle d ordre 1, alors M t AA ( où t A la trasposée de A ) est positivee effet, ous avos : t AA h, h Ah, Ah Ah 2 0 M est défiie positive si A est iversible, soit ssi deta 0 Remarque: O peut motrer qu ue matrice symétrique réelle d ordre est positive ( respectivemet défiie positive) ssi ses valeurs propres sot positives ( respectivemet strictemet posisives ) Théorème 15 Soit M ue matrice réelle carrée d ordre, symétrique défiie positive, alors il existe ue costate c 0 telle que: Mx, x c x 2 pour tout x 11

12 Défiitio Soit U u ouvert de et f : U ue foctio de classe C 2 O appelle hessiee de f au poit x 0 U la matrice symétrique: H f x 0 x 1 2 x 1 x 2 x 1 x 2 x 2 2 x 1 x x 2 x x 1 x x 2 x x 2 Rappel sur la dimesio 1: Si I est u itervalle de et f ue foctio de classe C 2 sur I Soit x 0 I tel que f x 0 0 Alors ous avos les résultats suivats: -Si f x 0 0, alors f présete u miimum strict e x 0 -Si f x 0 0, alors f présete u maximum strict e x 0 - Si f x 0 0, o e peut rie dire Théorème 16 Soit U u ouvert de et f : U ue foctio de classe C 2 sur U et x 0 U, u poit critique de f Alors : i) Si la matrice H f x 0 est défiie positive, alors f présete u miimum local au poit x 0 ii) Si la matrice H f x 0 est défiie positive, alors f présete u maximum local au poit x 0 Théorème 17 ( Cas de la dimesio 2) Soit U u ouvert de 2 et f : U ue foctio de classe C 2 sur U et x 0, y 0 U, u poit critique de f O pose r 2 f x 2 x 0, y 0, t 2 f y 2 x 0, y 0 et s 2 f 0, y 0 Alors ous avos les résultats suivats: x y - Si rt s 2 0 et r 0, f admet e x 0, y 0 u miimum local - Si rt s 2 0 et r 0, f admet e x 0, y 0 u maximum local - Si rt s 2 0, f admet pas d extremum local e x 0, y 0 - Si rt s 2 0, o e peut pas coclure directemet Exemple: Soit f : 2 défiie par f x, y x 2 y 2 xy Etudier la ature des poits critiques de cette foctio 12

13

Sommaire. 2. Séries réelles ou complexes. Méthodes : L essentiel ; mise en œuvre

Sommaire. 2. Séries réelles ou complexes. Méthodes : L essentiel ; mise en œuvre 1. Espaces vectoriels ormés A. Normes et distaces............. 8 B. Étude locale des applicatios Cotiuité..... 19 C. Cotiuité des applicatios liéaires....... 25 D. Espaces vectoriels ormés de dimesio fiie...

Plus en détail

1 ) si la suite (u n ) diverge, alors la suite ((u n) )... n... n+2

1 ) si la suite (u n ) diverge, alors la suite ((u n) )... n... n+2 Javier 06 ( heures et 30 miutes). a) Défiir: - sous-esemble fermé de IR et sous-esemble ouvert de IR - poit itérieur de A, sous-esemble o vide de IR ( pt.) b) Démotrer que si A est u esemble ouvert, alors

Plus en détail

Convergence de suites réelles

Convergence de suites réelles DOMAINE : No olympique AUTEUR : Nicolas SÉGARRA NIVEAU : Itermédiaire STAGE : Motpellier 2014 CONTENU : Cours et exercices Covergece de suites réelles I) Rappels et otios de base. Défiitio 1. Ue suite

Plus en détail

Analyse 5 SUITES REELLES

Analyse 5 SUITES REELLES Aalyse chap 5 /6. GENERALITES SR LES SITES. Défiitios Défiitio : e suite est ue foctio, défiie sur ue partie D de. O ote () =, o lit «idice». O dit que est le terme gééral de la suite, ou terme de rag.

Plus en détail

Sylvain ETIENNE 2003/2004 PLC1, groupe 1 Exposé 64

Sylvain ETIENNE 2003/2004 PLC1, groupe 1 Exposé 64 Sylvai ETIENNE 3/4 IMAGE D UN INTERVALLE PAR UNE FONCTION CONTINUE, IMAGE D UN SEGMENT. CONTINUITE DE LA FONCTION RECIPROQUE D UNE FONCTION CONTINUE STRICTEMENT MONOTONE SUR UN INTERVALLE. Niveau : Complémetaire.

Plus en détail

SUITES et SERIES DE FONCTIONS

SUITES et SERIES DE FONCTIONS UE7 - MA5 : Aalyse SUITES et SERIES DE FONCTIONS I Suites de foctios à valeurs das È ou  Etat doé u esemble E, ue suite de foctios umériques défiies sur E est la doée, pour tout etier, d'ue applicatio

Plus en détail

CONCOURS D ADMISSION Filière MP (Durée de l épreuve : 3 heures) (L usage d ordinateur ou de calculette est interdit).

CONCOURS D ADMISSION Filière MP (Durée de l épreuve : 3 heures) (L usage d ordinateur ou de calculette est interdit). A 2003 Math MP ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES. ÉCOLES NATIONALES SUPÉRIEURES DE L AÉRONAUTIQUE ET DE L ESPACE, DE TECHNIQUES AVANCÉES, DES TÉLÉCOMMUNICATIONS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE SAINT-ÉTIENNE,

Plus en détail

TD 2 : Suites numériques réelles

TD 2 : Suites numériques réelles Uiversité Paris-Est Mare-la-Vallée Licece L Maths/Ifo d semestre 0/0 Aalyse TD : Suites umériques réelles Exercice Cours) Motrer que si ue suite réelle u ) N coverge, alors toute sous-suite de u ) coverge

Plus en détail

4 ème aée Maths Limites Cotiuité et dérivabilité Octobre 9 A LAATAOUI Eercice : La figure ci cotre est la représetatio graphique d ue foctio f défiie et cotiue sur IR O ote que (ζf) admet au voisiage de

Plus en détail

L2PC et Cycles. Mathématiques: SERIES et INTEGRALES Cours Elisabeth REMM

L2PC et Cycles. Mathématiques: SERIES et INTEGRALES Cours Elisabeth REMM FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES. UHA MULHOUSE L2PC et Cycles. Mathématiques: SERIES et INTEGRALES Cours Elisabeth REMM Chapitre 2 Séries etières Cotets. Gééralités sur les séries etières 2.. Défiitio

Plus en détail

Suites numériques 1 / 12 A Chevalley

Suites numériques 1 / 12 A Chevalley MT8 A 03 Suites umériques Aleth Chevalley. Rappels.. Défiitio O appelle suite umérique réelle, toute applicatio f : ϒ qui à tout etier aturel, fait correspodre le ombre réel f() et o désige la suite par

Plus en détail

Filière Sciences de Matières Physiques (SMP4) Module Mathématiques : Analyse (S4) Cours d Analyse

Filière Sciences de Matières Physiques (SMP4) Module Mathématiques : Analyse (S4) Cours d Analyse UNIVERSITÉ MOHAMMED V - AGDAL Faculté des Scieces Départemet de Mathématiques Filière Scieces de Matières Physiques (SMP4) Module Mathématiques : Aalyse (S4) Cours d Aalyse Séries umériques Suites et Série

Plus en détail

SÉRIES DE FONCTIONS SUITES ET PC*2. 13 octobre octobre octobre 2004

SÉRIES DE FONCTIONS SUITES ET PC*2. 13 octobre octobre octobre 2004 3 octobre 2004 Exemple 2. O se doe a I et q C(I, K). L équatio différetielle liéaire : y (x) q(x) y(x) = 0 avec les coditios y(a) = α, y (a) = β SUITES ET SÉRIES DE FONCTIONS PC*2 3 octobre 2004 Admet

Plus en détail

1 Propriétés - Suites monotones

1 Propriétés - Suites monotones Uiversité d Aix-Marseille Licece de Mathématiques Semestre 06-07 Aalyse Plache - Suites umériques Propriétés - Suites mootoes Exercice Soiet les suites défiies, pour tout, par u = et v = Vérifier qu elles

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES 1. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont autorisées. * * *

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES 1. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont autorisées. * * * SESSION 006 EPREUVE SPECIIQUE ILIERE MP MATHEMATIQUES Durée : 4 heures Les calculatrices sot autorisées * * * NB : Le cadidat attachera la plus grade importace à la clarté, à la précisio et à la cocisio

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable. k n) X k (1 X) n k.

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable. k n) X k (1 X) n k. Exo7 Suites et séries de foctios Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable

Plus en détail

Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot. u k

Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot. u k SÉRIES NUMÉRIQUES K désige le corps R ou C. Gééralités. Défiitios Défiitio. Série Soit (u ) 0 ue suite umérique (i.e. à valeurs das K). O appelle série de terme gééral u la suite (S ) 0 où 0, S = u k Cette

Plus en détail

Chapitre Rappels sur les suites

Chapitre Rappels sur les suites Chapitre Séries umériques. Rappels sur les suites Défiitio.. (i) Ue suite (a ) N de réels (ou de complexes) est covergete vers ue limite a si pour tout ε > 0, il existe 0 N tel que pour tout 0, o a a a

Plus en détail

Séries entières. Préparation au Capes de Mathématiques

Séries entières. Préparation au Capes de Mathématiques Séries etières Préparatio au Capes de Mathématiques I - Covergece des séries etières Notatios Pour tout élémet r de R +, o ote D r = fz 2 C / jzj < rg et D r = fz 2 C / jzj rg Déitio 1 O appelle série

Plus en détail

MATHEMATIQUES 2. Fonctions de matrices

MATHEMATIQUES 2. Fonctions de matrices SESSION 2004 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MTHEMTIQUES 2 Durée : 4 heures Les calculatrices sot iterdites * * * NB : Le cadidat attachera la plus grade importace à la clarté, à la précisio et à la cocisio

Plus en détail

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE (ENSI) FILIERE MP MATHEMATIQUES 1

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE (ENSI) FILIERE MP MATHEMATIQUES 1 SESSION 22 CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE ENSI FILIERE MP MATHEMATIQUES EXERCICE : ormes équivaletes. Soit f E. f est de classe C sur [,]. Doc la foctio f est cotiue sur le segmet [,] et par suite la foctio

Plus en détail

I- Nombre dérivé de f en a

I- Nombre dérivé de f en a I- Nombre dérivé de f e a Défiitio 1: Soit f ue foctio défiie sur u itervalle I, a I et h R* tel que a+h I f est dérivable e a I, si, et seulemet si, ( a + h) f ( a) Cette limite est le ombre dérivé de

Plus en détail

Séries à termes positifs

Séries à termes positifs Séries à termes positifs Das toute la suite N désigera les etiers aturels positifs 0,,,..., Z tous les etiers aturels...,,, 0,,, 3,... et Q les ombres ratioels. Efi R désigera les réels, et C les complexes.

Plus en détail

Chapitre 1. Les suites numériques Principe de récurrence Limite d une suite

Chapitre 1. Les suites numériques Principe de récurrence Limite d une suite Eseigemet spécifique Chapitre 1. Les suites umériques Pricipe de récurrece Limite d ue suite I. Rappels sur les suites umériques 1. géérale Ue suite umérique est ue foctio défiie de N vers R, elle peut

Plus en détail

Août 2015 (2 heures et 30 minutes) et C =

Août 2015 (2 heures et 30 minutes) et C = Août 015 ( heures et 30 miutes) 1 a) Soit IN 0 \ {1} Défiir : boule ouerte de IR sous-esemble compact de IR b) Soiet les sous-esembles suiats de IR : A = {(x,y) IR : x y }, B = ] 1,3 [ xir0 et C = {(x,y)

Plus en détail

Master 1 Métiers de l Enseignement, Mathématiques - ULCO, La Mi-Voix, 2012/2013

Master 1 Métiers de l Enseignement, Mathématiques - ULCO, La Mi-Voix, 2012/2013 Master Métiers de l Eseigemet, Mathématiques - ULCO, La Mi-Voix, 202/203 ANALYSE 2 Fiche de Mathématiques 4 - Séries umériques Soit E u espace vectoriel sur le corps K = R ou C Pour toute famille fiie

Plus en détail

Terminale S Chapitre 2 : Fonctions, continuité et TVI Page 1 sur 5 ( ) = ( )

Terminale S Chapitre 2 : Fonctions, continuité et TVI Page 1 sur 5 ( ) = ( ) Termiale S Chapitre : Foctios, cotiuité et TVI Page sur 5 Ce que dit le programme : Défiitio Soiet f ue foctio défiie sur u itervalle I de R et a = O dit que f est cotiue e a si lim f x f a O dit que f

Plus en détail

TD n o 1 : suites numériques

TD n o 1 : suites numériques MAT232 : séries et itégrales gééralisées Uiversité Joseph Fourier 23-24 Greoble TD o : suites umériques Rappel importat : il existe u cours de L e lige, ititulé M@ths e Lge, à l adresse : http://ljk.imag.fr/membres/berard.ycart/mel/

Plus en détail

Concours PT2004 Maths I-B. partie A

Concours PT2004 Maths I-B. partie A ocours PT2 Maths I-B Même si le suet e l a pas posé o utilisera : 8 2 M r (R) = I r partie a b x y ax + bz. Si = 2 S c d 2 et B = 2 S z t 2 o a B = cx + dz ay + bt cy + dt Les coe ciets de B sot sommes

Plus en détail

ESPACES VECTORIELS APPLICATIONS LINEAIRES

ESPACES VECTORIELS APPLICATIONS LINEAIRES SPACS VCTORILS APPLICATIONS LINAIRS xercices Les exercices précédés de ce symbole e serot pas traités e classe (U corrigé sera mis sur le site) XRCIC : O ote M3 l espace vectoriel des matrices carrées

Plus en détail

Cours de Mathématiques Séries numériques ou vectorielles Sommaire

Cours de Mathématiques Séries numériques ou vectorielles Sommaire Sommaire Sommaire I Gééralités sur les séries......................... 2 I. Espace vectoriel des séries, Sous-espace des Séries covergetes.... 2 I.2 Critère de Cauchy. Espace des séries ormalemet covergetes....

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Comparaiso des suites Exercices de Jea-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-frace.fr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable

Plus en détail

Mardi 10 janvier h-13h

Mardi 10 janvier h-13h Mardi javier 27 8h-3h Il sera teu compte de faco importate de la qualité de la rédactio et de l argumetatio. E particulier, répodre juste à ue questio est valorisé, répodre faux est péalisé et e pas répodre

Plus en détail

Fiche 2 : Les fonctions

Fiche 2 : Les fonctions Nº : 300 Fiche : Les foctios Calculer des limites O commece par aalyser f (). Peut o directemet appliquer l u des théorèmes du cours (limites et opératios, théorèmes de comparaiso)? Das la égative, il

Plus en détail

Les suites récurrentes à convergence lente

Les suites récurrentes à convergence lente Les suites récurretes à covergece lete Daiel PERRIN 0. Itroductio. Je me propose d écrire ue sorte de bila sur la covergece des suites u + = f(u ), avec f de classe C au mois, vers u poit fixe α, das le

Plus en détail

DS 2 Correction. (question de cours 2 points) Énoncer le théorème de Rolle. 1 n n n. lim u n = 1.

DS 2 Correction. (question de cours 2 points) Énoncer le théorème de Rolle. 1 n n n. lim u n = 1. icolas.laillet@imj-prg.fr DS 2 Aalyse Exercice 1 (questio de cours 2 poits Éocer le théorème de Rolle. Soiet a, b deux réels avec a < b, soit f ue foctio à valeurs réelles, cotiue sur [a, b] et dérivable

Plus en détail

Exo7. Les rationnels, les réels. Exercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur

Exo7. Les rationnels, les réels. Exercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur Exo7 Les ratioels, les réels Exercices de Jea-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-frace.fr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable

Plus en détail

Chapitre : Séries numériques.

Chapitre : Séries numériques. ESI. Math. 009/00. Chapitre : Séries umériques. Itroductio géérale: Le but de ce chapitre est de défiir ce qu est ue série umérique et ce que veut dire qu elle coverge, o doera otamet u ses à ue somme

Plus en détail

Sup Galilée - Maths pour l Ingénieur Corrigé du Partiel du 19 Novembre 2008

Sup Galilée - Maths pour l Ingénieur Corrigé du Partiel du 19 Novembre 2008 Sup Galilée - Maths pour l Igéieur Corrigé du Partiel du 9 Novembre 008 Étude d ue suite récurrete Soit u 0 ]0, [ O cosidère la suite (u ) défiie par u + u 3 u ) Justifier que la suite u est borée O motre

Plus en détail

Convergence en loi. Théorème de la limite centrale.

Convergence en loi. Théorème de la limite centrale. Uiversité Pierre et Marie Curie 2013-2014 Probabilités et statistiques - LM345 Feuille 10 (semaie du 2 au 6 décembre 2013 Covergece e loi. Théorème de la limite cetrale. Covergece e loi 1. Soiet (X N ue

Plus en détail

Développements limités

Développements limités [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 0 juillet 04 Eocés Développemets limités Calcul de développemets limités Eercice [ 0447 ] [correctio] Détermier les développemets limités suivats : a) DL 3 (π/4)

Plus en détail

1 Séries trigonométriques

1 Séries trigonométriques Master Métiers de l Eseigemet, Mathématiques - ULCO, La Mi-Voix, / ANALYSE Fiche de Mathématiques 9 - Séries de Fourier Séries trigoométriques Défiitio O appelle série trigoométrique toute série dot le

Plus en détail

Limites de suites et de fonctions

Limites de suites et de fonctions TermS Limites de suites et de foctios I ] Suites ) Défiitio : Ue suite réelle est ue foctio de! das!, défiie à partir d'u certai rag 0. Notatio : u = lire "u idice " = terme d'idice, ou de rag = terme

Plus en détail

AVRIL 2013 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie A

AVRIL 2013 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie A AVRIL CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES ITS Voie A CORRIGE DE LA ère COMPOSITION DE MATHEMATIQUES Eercice. Calculer, e, la dérivée de : Arc ta( ) Soit f ( ) Arc ta( ), alors f ( ) Arc ta( )

Plus en détail

1 Séries numériques. 1.1 Généralités. Dans toute cette section, si cela n est pas précisé, E désignera l espace R m, m 1, et la norme euclidienne.

1 Séries numériques. 1.1 Généralités. Dans toute cette section, si cela n est pas précisé, E désignera l espace R m, m 1, et la norme euclidienne. 1 Séries umériques Das toute cette sectio, si cela est pas précisé, E désigera l espace R m, m 1, et la orme euclidiee. 1.1 Gééralités Défiitio 1.1. Soit (x ) N ue suite de E et pour chaque N, o défiit

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES. Mardi 3 mai : 14 h - 18 h. Les calculatrices sont interdites

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES. Mardi 3 mai : 14 h - 18 h. Les calculatrices sont interdites SESSION 216 PCMA2 EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES Mardi 3 mai : 14 h - 18 h N.B. : le cadidat attachera la plus grade importace à la clarté, à la précisio et à la cocisio de la rédactio.

Plus en détail

Feuille d exercices 11

Feuille d exercices 11 Mathématiques Aalyse I M. Samy Modeliar Feuille d eercices Itégratio Correctio Eercice Détermier, si elle eiste, la ite e + de la suite de terme gééral si ( π + ) d + Correctio. Pour tout etier, la foctio

Plus en détail

SUITES NUMERIQUES. Archimède a défini dans les années 220 avant J.-C. deux suites permettant d'obtenir de très bonnes valeurs approchées de π.

SUITES NUMERIQUES. Archimède a défini dans les années 220 avant J.-C. deux suites permettant d'obtenir de très bonnes valeurs approchées de π. Quelques repères historiques SUITES NUMERIQUES Archimède a défii das les aées 220 avat J.-C. deux suites permettat d'obteir de très boes valeurs approchées de π. Héro d'alexadrie au premier siècle après

Plus en détail

Problème 1 : construction de triangles. Problème 2 : autour du théorème des valeurs intermédiaires

Problème 1 : construction de triangles. Problème 2 : autour du théorème des valeurs intermédiaires Problème 1 : costructio de triagles Das u pla affie euclidie orieté, o cosidère deux poits disticts B et C et u poit M apparteat pas à la droite BC). Pour chacue des assertios suivates, détermier s il

Plus en détail

Terminale S mai Exercice 2. On considère les complexes z 1 de. = est la droite d équation y = x. Exercice 3. On considère le point A d affixe

Terminale S mai Exercice 2. On considère les complexes z 1 de. = est la droite d équation y = x. Exercice 3. On considère le point A d affixe Termiale S mai 6 Cocours Fesic Calculatrice iterdite ; traiter eercices sur les 6 e h ; répodre par Vrai ou Fau sas justificatio + si boe répose, si mauvaise répose, si pas de répose, bous d poit pour

Plus en détail

Limite d'une suite. soit n > 9

Limite d'une suite. soit n > 9 Limite d'ue suite I) Limite d'ue suite : a) ite ifiie : défiitio : Ue suite (u ) a pour ite + quad ted vers + si tout itervalle de la forme ]A; +[ (A état u réel) cotiet tous les termes u à partir d'u

Plus en détail

Les calculatrices sont autorisées. **** **** Le sujet comporte 6 pages. 1 n. (resp. f x ln 1 e ) la somme de cette série.

Les calculatrices sont autorisées. **** **** Le sujet comporte 6 pages. 1 n. (resp. f x ln 1 e ) la somme de cette série. Les calculatrices sot autorisées **** NB : Le cadidat attachera la plus grade importace à la clarté, à la précisio et à la cocisio de la rédactio Si u cadidat est ameé à repérer ce qui peut lui sembler

Plus en détail

Feuille d Exercices : Suites, suite!

Feuille d Exercices : Suites, suite! ECS 1 Dupuy de Lôme Semaie du 6 décembre 004 Feuille d Exercices : Suites, suite! Exercice 1 : Pour tout etier, o défiit u = 1. Motrez que u est mootoe.. Motrez que v est géométrique. k= 3. E déduire l

Plus en détail

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE EPREUVE SPECIFIQUE-FILIERE MP MATHEMATIQUES 1

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE EPREUVE SPECIFIQUE-FILIERE MP MATHEMATIQUES 1 SESSION 2005 CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE EPREUVE SPECIFIQUE-FILIERE MP MATHEMATIQUES PREMIER EXERCICE a. T (x + y dxdy = = ( y= (x + y dy y= x dx = ((x + 2 ( x2 + x2 2 dx = T (x + y dxdy = 4 3. [xy +

Plus en détail

LIMITES DE SUITES. n ) u n = 2 n pour n IN 5 ) u n = 2n + 1 n - 5 pour n ³ 6 6 ) u n = (-1)n pour n IN

LIMITES DE SUITES. n ) u n = 2 n pour n IN 5 ) u n = 2n + 1 n - 5 pour n ³ 6 6 ) u n = (-1)n pour n IN LIMITES DE SUITES I Limites fiies ou ifiies Exercice 1 Pour chacue des suites, e calculat différets termes, cojecturer la valeur limite de u quad deviet ifiimet grad (c'est-à-dire quad ted vers + ). 1

Plus en détail

BA + DB. Métropole La Réunion septembre 2008

BA + DB. Métropole La Réunion septembre 2008 étropole La Réuio septembre 008 EXERCICE 4 poits Commu à tous les cadidats Das ue kermesse u orgaisateur de jeu dispose de roues de 0 cases chacue. La roue comporte 8 cases oires et cases rouges. La roue

Plus en détail

Suites Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako

Suites Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako Suites Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Techique Bamako I Gééralité sur les suites: - Pricipe du raisoemet par récurrece : Soit la propriété P() dépedat de l idice Si les propositios ()

Plus en détail

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1)

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1) Uiversités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Aalyse (UE 3) 2013-2014 Chapitre 3 : Foctios d ue variable réelle (1) 1 Lagage topologique das R Défiitio 1 Soit a u poit de R. U esemble V R est u voisiage de a s

Plus en détail

Suites réelles. 1. Quelques rappels sur le corps des réels

Suites réelles. 1. Quelques rappels sur le corps des réels Agrégatio itere UFR MATHÉMATIQUES Suites réelles O ote N l esemble des etiers aturels et Z l esemble des etiers relatifs. Avat de parler de l esemble R des ombres réels, rappelos la défiitio de deux autres

Plus en détail

Concours commun Mines-Ponts 2000 Corrigé de la seconde épreuve de mathématiques

Concours commun Mines-Ponts 2000 Corrigé de la seconde épreuve de mathématiques Cocours commu Mies-Pots Corrigé de la secode épreuve de mathématiques a Nous pouvos appliquer le critère de d Alembert : doc le rayo R est égal à /4 C+ + + + C = + 4, + b O sait que h est de classe C avec

Plus en détail

Ensembles et nombres réels

Ensembles et nombres réels Pierre-Louis CAYREL 008-009 Licece Itroductio aux Mathématiques Géérales Uiversité de Paris 8 Esembles et ombres réels Esembles Exercice O pose A = {(x, y) R ; y > x } et B = {(x, y) R ; y < x } Représeter

Plus en détail

Suites et séries réelles

Suites et séries réelles Suites et séries réelles Ue suite umérique est ue famille de ombres réels ou complexes idicées par les etiers aturels. O ote ue suite u idifféremmet (u ) N, ou (u ) 0, ou simplemet (u ). L esemble des

Plus en détail

Suites Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako

Suites Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako Suites Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Techique Bamako I Gééralité sur les suites: - Pricipe du raisoemet par récurrece : Soit la propositio P() dépedat de l etier () la propositio est

Plus en détail

MVA101 - Analyse et calcul matriciel T. Horsin

MVA101 - Analyse et calcul matriciel T. Horsin MVA101 - Aalyse et calcul matriciel 2012 2013 T. Horsi (thierry.horsi@cam.fr) Attetio: Ce documet est ue base de travail qui peut coteir des coquilles. Les zoes e bleus sot, de loi, hors programme, et

Plus en détail

Comportement asymptotique des suites

Comportement asymptotique des suites Comportemet asymptotique des suites Table des matières 1 Itroductio 2 2 Limite d ue suite 2 2.1 Limite fiie d ue suite........................................... 2 2.2 Limite ifiie d ue suite..........................................

Plus en détail

Théorème de Rolle dans le cas complexe.

Théorème de Rolle dans le cas complexe. Théorème de Rolle das le cas complexe. Das ce problème o se propose de prouver l aalogue complexe suivat du théorème de Rolle : Théorème. Soiet a et b deux ombres complexes disticts et u etier. Soit P

Plus en détail

S n = u u n. S = u k. k=0

S n = u u n. S = u k. k=0 Chapitre 3 Séries umériques 3. Défiitios et exemples 3.. Défiitios Défiitio 3.. Soit (u ) ue suite réelle. O lui associe (S ) ue ouvelle suite défiie par S = u 0 + + u. O appelle série de terme gééral

Plus en détail

Fiche N 8 : Matrices.

Fiche N 8 : Matrices. Lycée Paul Gaugui CPGE-EC1 Aée 014/015 Fiche N 8 : atrices Gééralités sur les matrices atrices : Défiitios O appelle matrice à liges et p coloes tout tableau rectagulaire de ombres réels à liges et p coloes

Plus en détail

CONVERGENCE ET APPROXIMATION

CONVERGENCE ET APPROXIMATION 11-2- 2010 J.F.C. Cov. p. 1 CONVERGENCE ET APPROXIMATION I CONVERGENCE EN PROBABILITÉ 1. Défiitio 2. Ue coditio suffisate de covergece e probabilité 3. La loi faible des grads ombres 4. Ue coséquece de

Plus en détail

Correction de la question de cours 1

Correction de la question de cours 1 Math I Aalyse Exame du 9 décembre 2007 Durée 2 heures Aucu documet est autorisé. Les calculatrices, téléphoes portables et autres appareils électroiques sot iterdits. Il est iutile de recopier les éocés.

Plus en détail

Synthèse de cours PanaMaths (TS) Suites numériques

Synthèse de cours PanaMaths (TS) Suites numériques Sythèse de cours PaaMaths (TS) Suites umériques Das ce chapitre, le terme «suite» désige ue suite umérique (c'est-à-dire, das le cadre du programme de Termiale S, ue suite de réels). Ue telle suite sera

Plus en détail

Etude asymptotique de suites de solutions d une équation

Etude asymptotique de suites de solutions d une équation [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 5 mai 206 Eocés Etude asymptotique de suites de solutios d ue équatio Exercice [ 02289 ] [Correctio] Soit u etier aturel et E l équatio x + l x = d icoue x R +.

Plus en détail

Révisions d analyse (corrigé des indispensables).

Révisions d analyse (corrigé des indispensables). Révisios d aalyse (corrigé des idispesables). Limites des foctios de variable réelle à valeurs das ou.. a. La foctio f est le produit d e foctio borée sur ( a si ) et d e foctio qui ted vers 0 e 0 ( a

Plus en détail

P(n) : quelque soit n entier naturel : n 3 = ( n) 2. P(n 0 ) est vraie (initialisation).

P(n) : quelque soit n entier naturel : n 3 = ( n) 2. P(n 0 ) est vraie (initialisation). T ale S Chapitre. Résumé page 3.. Pricipe de récurrece. a. Exemple. 3 + 3 = + 8 = 9 = ( + ) 3 + 3 + 3 3 = + 8 + 7 = 36 = ( + + 3) O voudrait démotrer la propriété géérale : P() : quelque soit etier aturel

Plus en détail

FONCTIONS DE CLASSE C 1

FONCTIONS DE CLASSE C 1 FONCTIONS DE CLASSE C FONCTIONS DE CLASSE C La otio de classe C pour ue foctio est présete e aalyse (étude de foctios umériques à ue variable réelle, itégratios par parties) et e probabilités (foctio de

Plus en détail

Devoir à rendre le 4 janvier 2017

Devoir à rendre le 4 janvier 2017 Uiversité Paris-Dauphie, L MIDO, groupe Aalyse (206-207) Devoir à redre le javier 207 Eercice Soit D u domaie o vide de R et f : D!R.. O souhaite démotrer la caractérisatio séquetielle de l uiforme cotiuité

Plus en détail

Questions de cours. tend vers 0, alors que la série harmonique 1. v n = ln n La série u n est convergente, et la série [ ( )]

Questions de cours. tend vers 0, alors que la série harmonique 1. v n = ln n La série u n est convergente, et la série [ ( )] PC - DS N 6 - U corrigé Questios de cours QC..a L assertio a. est fausse. Par exemple, la suite + ted vers 0, alors que la série harmoique + est divergete. QC..b L assertio b. est vraie. Supposos que la

Plus en détail

Épreuve écrite d analyse et probabilités

Épreuve écrite d analyse et probabilités Épreuve écrite d aalyse et probabilités Notatios et défiitios Le problème traite de certaies propriétés cocerat les racies de polyômes dot les coefficiets sot aléatoires. Das tout le problème, l espace

Plus en détail

Séries entières. Plan de cours

Séries entières. Plan de cours 5 Séries etières «U mathématicie qui est pas aussi quelque peu poète e sera jamais u mathématicie complet.» Extrait d ue lettre de Karl Weierstrass à Sophie Kowalevski (883) Pla de cours I Rayo de covergece

Plus en détail

Exercice 6 [ ] [Correction] Soit (u n ) une suite décroissante de réels telle que

Exercice 6 [ ] [Correction] Soit (u n ) une suite décroissante de réels telle que [http://mpcpgedupuydelomefr] édité le 7 août 07 Eocés Calcul asymptotique Comparaiso de suites umériques Eercice [ 08 ] [Correctio] Trouver u équivalet simple au suites u suivates et doer leur limite :

Plus en détail

Autour de la loi de Poisson

Autour de la loi de Poisson Agrégatio Itere de Mathématiques Thierry Champio séace du 25 ovembre 2016 Autour de la loi de Poisso Notatios - Itroductio Das tout ce problème, (Ω, T, P) est u espace probabilisé. Toutes les variables

Plus en détail

Développement en série de Fourier

Développement en série de Fourier [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le septembre 6 Eocés Développemet e série de Fourier Exercice [ 95 ] [Correctio] Soit f ue foctio cotiue périodique. O suppose que la série de Fourier de f coverge

Plus en détail

MATHÉMATIQUES I. degré inférieur ou égal à q et IC q, p [ X ] celui constitué des éléments de IC q [ X ] divisibles par X p.

MATHÉMATIQUES I. degré inférieur ou égal à q et IC q, p [ X ] celui constitué des éléments de IC q [ X ] divisibles par X p. MATHÉMATIQUES I Objectifs O se roose, das ce qui suit, de détermier l esemble des solutios d ue équatio différetielle liéaire à coefficiets costats lorsqu elle est homogèe, uis lorsque celle-ci admet u

Plus en détail

x + (2 α) y = 0 3 L donc P

x + (2 α) y = 0 3 L donc P 1 Corrigé ESC 009 par Pierre Veuillez Exercice 1 O cosidère les matrices A, B, D, P, E de M (R) suivates : ( ) 5 1 4 ( ) A B 3 3 1 3 0 7 D P 3 3 ( ) { x (1 α) x y 0 1) a: (A αi) 0 y x + ( α) y 0 ( 1 )

Plus en détail

Dénombrement. Chapitre 1. Objectifs du chapitre. 1.1 Entiers naturels et raisonnement par récurrence

Dénombrement. Chapitre 1. Objectifs du chapitre. 1.1 Entiers naturels et raisonnement par récurrence Chapitre 1 Déombremet Objectifs du chapitre 1. A travers l axiomatisatio de Peao de N, rappeller les pricipes de récurrece forte et faible. 2. Défiir la otio de cardial et les opératios sur les cardiaux.

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1. Notions de base Chapitre 2. Nombres complexes Polynômes... 33

Sommaire. Chapitre 1. Notions de base Chapitre 2. Nombres complexes Polynômes... 33 Sommaire Chapitre. Notios de base.................... 7 A. Démostratio par récurrece..................... 8 B. Esembles............................. 9 C. Applicatios............................ 2 D. Calcul

Plus en détail

Cours de mathématiques P.S.I.*

Cours de mathématiques P.S.I.* Cours de mathématiques PSI* D'après les cours de M Guillaumie Heriet Queti Séries umériques Das tout le chapitre, K désige le corps R ou C, et o désige par u ue suite de K Gééralités Vocabulaire Défiitio

Plus en détail

SUITES NUMERIQUES. q n. pour q. n + Une suite numérique est une fonction associant à tout nombre entier naturel n, un nombre réel u(n) : u :

SUITES NUMERIQUES. q n. pour q. n + Une suite numérique est une fonction associant à tout nombre entier naturel n, un nombre réel u(n) : u : SUITES NUMERIQUES Coteus : Capacités attedues : Commetaires : Suites Limite d ue suite défiie par so terme gééral Notatio lim u Suites géométriques : - somme de termes cosécutifs d ue suite géométrique

Plus en détail

Convergences et approximations

Convergences et approximations Covergeces et approximatios Probabilités : Chapitre 5 Das tout ce chapitre, les démostratios serot faites das le cas des variables discrètes et des variables à desité. I Iégalité de Bieaymé-Tchebychev

Plus en détail

REDUCTION DES ENDOMORPHISMES ET DES MATRICES Exercices

REDUCTION DES ENDOMORPHISMES ET DES MATRICES Exercices REDUCTION DES ENDOMORPHISMES ET DES MATRICES Exercices EXERCICE 1 : Soit E u espace vectoriel et u L(E) tel que u u +u = 0 Motrer que Sp (u) {0, 1, } EXERCICE : 1) Soit A ue matrice carrée telle que A

Plus en détail

1 Séries numériques COURS L2, SUITES, SÉRIES, INTÉGRALES IMPROPRES =?

1 Séries numériques COURS L2, SUITES, SÉRIES, INTÉGRALES IMPROPRES =? COURS L2, 200-20. SUITES, SÉRIES, INTÉGRALES IMPROPRES Séries umériques. série géométrique et série téléscopique + 2 + 4 + 8 + 6 +? Figure. quelle est la logueur? Soit q > 0 (das l exemple ci-dessus q

Plus en détail

Partie I : Résultats généraux sur les matrices stochastiques - Illustrations

Partie I : Résultats généraux sur les matrices stochastiques - Illustrations 8-8- JFC p EM LYON S JF COSSUTTA Lycée Marceli BERTHELOT SAINT-MAUR jea-fracoiscossutta@waadoofr PROBLÈME Partie I : Résultats gééraux sur les matrices stochastiques - Illustratios Remarque Das la suite

Plus en détail

1 + t = t. a 6 n ln 1 + a. Suite a : On utilise une relation de Chasles (même terme mais sur des ensembles d indices distincts) ! 1 # 1. 1 k.

1 + t = t. a 6 n ln 1 + a. Suite a : On utilise une relation de Chasles (même terme mais sur des ensembles d indices distincts) ! 1 # 1. 1 k. PHEC Correctio feuille d exercices 00-006 correctio de l exercice t. 8t R + ; + t 6 l( + t) 6 t : Pour cela, o itroduit les foctios f : t 7 l( + t) t et g : t 7 t l( + t) + t dé ies sur [0; +[ et o étudie

Plus en détail

Suites de variables aléatoires.

Suites de variables aléatoires. Uiversité Pierre et Marie Curie 200-20 Probabilités et statistiques - LM345 Feuille 8 Suites de variables aléatoires.. Soit Ω, F, P u espace de probabilités. Détermier pour chacue des covergeces suivates

Plus en détail

APPLICATIONS LINEAIRES Exercices

APPLICATIONS LINEAIRES Exercices EXERCICE : APPLICATIONS LINEAIRES Exercices ) Motrer que l applicatio f : f : est liéaire x, y, z x z, y z ) Soit ue matrice AM et soit f l applicatio qui à toute matrice X M associe la matrice Y défiie

Plus en détail

L2 - Math4 Exercices corrigés sur les suites numériques

L2 - Math4 Exercices corrigés sur les suites numériques L2 - Math4 Exercices corrigés sur les suites umériques Eocés Exercice Les assertios suivates sot-elles vraies ou fausses? Doer ue démostratio de chaque assertio vraie, et doer u cotre-exemple de chaque

Plus en détail

Covariance et ajustement affine par la méthode des moindres carrés

Covariance et ajustement affine par la méthode des moindres carrés Uiversité de Poitiers - 205-206 A. Moreau Algèbre - Géométrie M MEEF Covariace et ajustemet affie par la méthode des moidres carrés Das tout le documet, la lettre désige u etier aturel o ul. Les deux parties

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Valeurs absolues. Partie etière. Iégalités Exercices de Jea-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-frace.fr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très

Plus en détail

Cours I : SUITES NUMERIQUES. I Quelques rappels

Cours I : SUITES NUMERIQUES. I Quelques rappels Agrocampus Ouest ENIHP ère aée p. Cours I : SUITES NUMERIQUES / Défiitio I Quelques rappels Défiitio : Ue suite u est ue applicatio de l esemble N ou ue partie de N das R qui à chaque élémet de N associe

Plus en détail

1 Définition et premiers exemples

1 Définition et premiers exemples Master Eseigemet Aalyse 1 2015-2016 Uiversité Paris 13 Devoir maiso d aalyse Le but de ce petit problème est d étudier les foctios covexes. À partir de la défiitio géométrique, o démotrera les propriétés

Plus en détail