MANUEL SUR LE CHIFFREMENT DES MESSAGES CLIMAT ET CLIMAT TEMP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MANUEL SUR LE CHIFFREMENT DES MESSAGES CLIMAT ET CLIMAT TEMP"

Transcription

1 ORGANISAION MÉÉOROLOGIQUE MONDIALE RAPPOR ECHNIQUE DE LA VEILLE MÉÉOROLOGIQUE MONDIALE MANUEL SUR LE CHIFFREMEN DES MESSAGES CLIMA E CLIMA EMP (2004) OMM/D N 1188

2 Ogaisatio météoologique moiale NOE Les appellatios employées as cette publicatio et la pésetatio es oées qui y figuet impliquet e la pat u Secétaiat e l Ogaisatio météoologique moiale aucue pise e positio quat au statut juiique es pays, teitoies, villes ou zoes, ou e leus autoités, i quat au tacé e leus fotièes ou limites. Le péset appot a subi aucue moificatio e fome e la pat u Secétaiat e l OMM. Il e s agit pas ue publicatio officielle e l Ogaisatio et sa istibutio sous cette fome implique pas que l Ogaisatio appouve les iées qui y sot pésetées.

3 i ABLE DES MAIÈRES Page INRODUCION 1 1. FM 71 XII CLIMA : MESSAGE DE VALEURS MENSUELLES PROVENAN D UNE SAION SYNOPIQUE ERRESRE Itouctio Stuctue u message CLIMA Fome symbolique FM 71 -XII CLIMA Règles gééales applicables à la fome symbolique FM 71-XII CLIMA Algoithme ecommaé pou l établissemet u message CLIMA Sectio 0 : e-tête u message Goupe CLIMA : ietificatio u coe Goupe MMJJJ : ietificatio choologique (mois et aée) u message Goupe IIiii : iicatif iteatioal e la statio teeste Exemple e chiffemet e la Sectio Sectio 1 : oées mesuelles, y compis le ombe e jous maquat as le elevé Valeus e moyee quotiiee e la pessio atmosphéique, e la tempéatue e l ai et e la tesio e vapeu patielle empéatue maximale quotiiee empéatue miimale quotiiee Hauteu e pécipitatio quotiiee Duée isolatio quotiiee Valeus obsevatio mesuelles Goupe 1P PPP : pessio atmosphéique e moyee mesuelle au iveau e la statio Goupe 2PPPP : pessio atmosphéique e moyee mesuelle au iveau e la me Goupe 3s sss : valeu e moyee mesuelle et écat type e la tempéatue t t t moyee quotiiee au iveau e la statio Goupe 4s s : valeu e moyee mesuelle es tempéatues extêmes x x x quotiiees Goupe 5eee : valeu e moyee mesuelle e la moyee quotiiee e la tesio e vapeu patielle au iveau e la statio Goupe 6R R R R R : égime mesuel es pécipitatios Goupe Goupe 7SSSppp égime mesuel e l isolatio S S S : 8m m m m m m : ombe e jous maquat as le elevé e la P P x tempéatue et e la pessio m m m m m m : ombe e jous maquat as le elevé quotiie e la Goupe e e R R S S tesio e vapeu, e la hauteu e pécipitatio et e la uée isolatio Exemple e chiffemet e la Sectio Sectio 2 : omales, y compis le ombe aées maquat as le elevé...17

4 ii Page Valeus e moyee mesuelle Nomales Goupe 0YYYY : ietificatio e la péioe e éféece pou le calcul es omales...19 b b c c Goupe 1PPPP : omale e la pessio atmosphéique au iveau e la statio Goupe 2PPPP : omale e la pessio atmosphéique au iveau e la me Goupe 3s sss : omale et écat type es tempéatues e moyee mesuelle t t t au iveau e la statio Goupe 4s s : omale es extêmes e tempéatue e moyee x x x mesuelle au iveau e la statio Goupe 5eee : omale e la tesio moyee e vapeu au iveau e la statio Goupe 6R RRR : omale e la hauteu mesuelle e pécipitatio Goupe 7SSS: omale e la uée mesuelle isolatio Goupe 8y y y y y y : ombe aées maquat as le elevé e la pessio P P x x staa et e la tempéatue omale Goupe 9YYYYYY : omb e aées maquat as le elevé e la tesio e e e R R S S vapeu, e la hauteu e pécipitatio et e la uée isolatio Exemple e chiffemet e la Sectio Sectio 3 : ombe e jous as le mois où les paamètes ot épassé u ce tai seuil Goupe 0 : ombe e jous où la tempéatue maximale quotiiee e l ai a épassé u cetai seuil Goupe 1 : ombe e jous où la tempéatue maximale quotiiee e l ai a épassé u cetai seuil Goupe 20 : ombe e jous où la tempéatue miimale et maximale 0 x0 x0 quotiiee e l ai a été égative Goupe 3R R R R : ombe e jous où la hauteu totale quotiiee e pécipitatio a épassé u cetai seuil Goupe 4R10R10R50R : ombe e jous où la hauteu totale quotiiee e pécipitatio 50 a épassé u cetai seuil Goupe 5R100R100R150R : ombe e jous où la hauteu totale quotiiee e 150 pécipitatio a épassé u cetai seuil Goupe 6s s s s : ombe e jous où l épaisseu e eige a épassé u cetai seuil Goupe 7s s s s : ombe e jous où l épaisseu e eige a épassé u cetai seuil Goupe 8f10f10f20f20f30f : ombe e jous où la vitesse maximale u vet a épassé u 30 cetai seuil Goupe 9VVVVVV : ombe e jous où la visibilité hoizotale a été iféieue à u cetai seuil Exemple e chiffemet e la Sectio Sectio 4 : valeus extêmes peat le mois et féquece es oages et e la gêle Goupe 0syy : tempéatue e l ai la plus élevée u mois e moyee x x x x x quotiiee Goupe 1syy : tempéatue e l ai la plus faible u mois e moyee quotiiee...32

5 iii Page Goupe 2syy : tempéatue e l ai la plus élevée u mois...33 ax ax ax ax ax Goupe 3saaaa ya y : tempéatue e l ai la plus faible u mois...34 a Goupe 4R xrrryy : hauteu e pécipitatio quotiiee la plus élevée u mois...35 x x x Goupe 5i f f f y y : vitesse es afales e vet la plus élevée u mois...36 w x x x fx fx Goupe 6DtsDDD : ombe e jous oage et e gêle as le mois...37 ts g g Goupe 7iGGGG : ifomatios coceat l évolutio es patiques elatives à la y x x mesue es tempéatues extêmes Exemple e chiffemet e la Sectio Exemple e chiffemet complet u message CLIMA ableau e cotôle e l établissemet u message/bulleti CLIMA FM 72-XII CLIMA SHIP : MESSAGE DE MOYENNES E DE OAUX MENSUELS PROVENAN D UNE SAION MÉÉOROLOGIQUE OCÉANIQUE Itouctio Stuctue u message CLIMA SHIP Fome symbolique FM 72 -XII CLIMA SHIP Règles gééales applicables à la fome symbolique FM 72-XII CLIMA SHIP Algoithme ecommaé pou l établissemet u message CLIMA SHIP Sectio 1 : e-tête u message et moyees météoologiques quotiiees e moyee mesuelle Valeus e moyee quotiiee e la pessio atmosphéique, e la tempéatue et e la tesio e vapeu patielle Hauteu e pécipitatio quotiiee Goupe CLIMA SHIP : ietificatio u coe Goupe MMJJJ : ietificatio choologique (mois et aée) u message Goupe 99LaLL : latitue e la statio météoologique océaique...48 a a Goupe QLLLL : quaat et logitue e la statio météoologique océaique...48 c o o o o Goupe PPPP : valeu e moyee mesuelle e la pessio atmosphéique au iveau e la me Goupe s : valeu e moyee mesuelle e la tempéatue moyee quotiiee e l ai au iveau e la me Goupe 9s ou 8s : valeu e moyee mesuelle e la tempéatue w w w w w w moyee quotiiee e la me e suface Goupe eee ou eee// : valeu e moyee mesuelle e la moyee quotiiee e la tesio e vapeu Goupe RRRRR : égime mesuel es pécipitatios Exemple e chiffemet e la Sectio Sectio 2 : omales Valeus es oées obsevatio e moyee mesuelle Nomales Goupe PPPP : omale e la pessio atmosphéique Goupe s : omale e la tempéatue e l ai e moyee mesuelle Goupe 9s o 8s : omale e la tempéatue e la me e suface e w w w w w w moyee mesuelle Goupe eee o eee// : omale e la tesio e vapeu Goupe RRRR/ : égime omal es pécipitatios

6 iv Page Exemple e chiffemet e la Sectio Exemple e chiffemet complet u message CLIMA SHIP ableau e cotôle e l établissemet u message/bulleti CLIMA SHIP FM 75-XII CLIMA EMP : MESSAGE DE MOYENNES AÉROLOGIQUES MENSUELLES PROVENAN D UNE SAION ERRESRE, E FM 76-XII CLIMA EMP SHIP : MESSAGE DE MOYENNES AÉROLOGIQUES MENSUELLES PROVENAN D UNE SAION MÉÉOROLOGIQUE OCÉANIQUE Itouctio Stuctue u message CLIMA EMP Fomes symboliques FM 75-XII CLIMA EMP et FM76-XII CLIMA EMP SHIP Règles gééales applicables aux fomes symboliques FM 75 -XII CLIMA EMP et FM 76-XII CLIMA EMP SHIP Algoithme ecommaé pou l établissemet e messages CLIMA EMP et CLIMA EMP SHIP E-tête u message Goupe CLIMA EMP ou CLIMA EMP SHIP : ietificatio u coe Goupe MMJJJ : ietificatio choologique (mois et aée) u message Goupe IIiii : iicatif iteatioal e la statio teeste Goupe 99LaLL : latitue e la statio météoologique océaique...64 a a Goupe QLLLL : quaat et logitue e la statio météoologique océaique...64 c o o o o Exemple e chiffemet e l e -tête u message CLIMA EMP Exemple e chiffemet e l e -tête u message CLIMA EMP SHIP Moyees mesuelles Moyees quotiiees Goupes gppp et DDD : moyees mesuelles e la pessio atmosphéique, e la tempéatue e l ai et e la épessio u poit e osée au iveau e la statio Goupes H H H H, D, D D et f f : moyees m m m m m m m m m m m m vm fmfm vm vm vm vm vm mesuelles e la hauteu géopotetielle, e la tempéatue e l ai, e la épessio u poit e osée, e la stabilité u vet, e la iectio u vet, e la vitesse u vet et u ombe e jous maquats as les elevés e la tempéatue et u vet, pou la suface isobae type iiquée pa m Exemple e chiffemet u message CLIMA EMP complet ableaux e cotôle es messages et es bulletis CLIMA EMP et CLIMA EMP SHIP ableau e cotôle es messages et es bulletis CLIMA EMP ableau e cotôle es messages et es bulletis CLIMA EMP SHIP BULLEIN CLIMA OU CLIMA EMP Stuctue u bulleti CLIMA ou CLIMA EMP Goupe AAii : coe ietificatio...81

7 v Page Goupe CCCC : ifomatios su le cete e iffusio u bulleti Goupe YYGGgg : ietificatio e l heue e iffusio u bulleti Goupe NNNN : maque e fi e bulleti Coteu u bulleti Exemple e chiffemet u bulleti CLIMA EMP complet CONRÔLE DE LA QUALIÉ DES DONNÉES Caactéistiques foametales u cotôle e la qualité Eeus commises su les oées obsevatio Cohéece itee es o ées Cohéece tempoelle es oées Cohéece spatiale es oées Véificatio e la faço eegiste les messages CLIMA et CLIMA EMP R ANSMISSION DE MESSAG ES CLIMA (SHIP) E CLIMA EMP (SHIP) PROCÉDURES E PRAIQUES EN VIGUEUR DAN S LES CENRES DE CON RÔLE DU SMOC Cotôle u Réseau e statios 'obsevatio e altitue pou le SMOC (GUAN) Cotôle u Réseau e statios 'obsevatio e suface pou le SMOC (GSN) LES NOUVEAUX CODES CREX E BUFR...90

8 1 INRODUCION CLIMA (SHIP) et CLIMA EMP (SHIP) sot les oms es coes utilisés pou le chiffemet es valeus mesuelles poveat e statios syoptiques et e statios obsevatio e altitue. Les coes CLIMA et CLIMA EMP sevet essetiellemet à établi es statistiques mesuelles su les valeus obsevées as chaque statio météoologique iiquée. Les paamètes elevés as les messages CLIMA (SHIP) poveat e statios météoologiques syoptiques sot la pessio atmosphéique e moyee mesuelle au iveau e la statio et e la me, la tempéatue e l ai, la tempéatue moyee miimale et maximale e l ai, la tesio e vapeu, les pécipitatios, le égime isolatio au iveau e la statio et cetaies autes oées. Les paamètes elevés as les messages CLIMA EMP (SHIP) poveat e statios obsevatio e altitue sot la pessio atmosphéique e moyee mesuelle, la tempéatue, la épessio u poit e osée au iveau e la statio, aisi que la hauteu géopotetielle, la tempéatue e l ai, la épessio u poit e osée et le égime es vets pou es sufaces isobaes types. L échage moial e messages mesuels CLIMA et CLIMA EMP pa le biais u Système moial e télécommuicatios (SM) est essetiel pou le Pogamme moial e suveillace u système climatique (PMSSC)? qui ispose ue séie pemaete e bulletis mesuels?, pou la publicatio égulièe e comptes eus su le système climatique moial et pou autes ifomatios coceat es sujets tels qu El Niño, les situatios e sécheesse et les extêm es e tempéatue et e pécipitatio. La suveillace et la pévisio es chagemets climatiques et autes omaies e la echeche su le climat eposet lagemet su les messages CLIMA et CLIMA EMP, pace que les statistiques mesuelles CLIMA sot souvet foées su es oées plus complètes et tieet avatage compte es paticulaités locales que les messages quotiies (chiffés e SYNOP, EMP et PILO) tasmis su le SM. 1. FM 71-XII CLIMA : MESSAGE DE VALEURS MENSUELLES PROVENAN D UNE SAION SYNOPIQUE ERRESRE 1.1 Itouctio CLIMA est le om u coe utilisé pou le chiffemet es valeus mesuelles poveat ue statio météoologique teeste. Il pote l iicatif FM 71-XII as la classificatio e l OMM, FM ésigat le fomat météoologique, 71 état le uméo séquetiel u coe as le système e uméotatio es coes e l Ogaisatio et XII état le uméo e vesio u coe (uméo e la sessio coespoate e la Commissio es systèmes e base e l OMM). Chaque statio syoptique est située e faço à pouie es oées météoologiques epésetatives e la zoe où elle se touve. Les heues staa picipales es obsevatios syoptiques e suface sot 0000, 0600, 1200 et 1800 UC (temps uivesel coooé, acieemet baptisé temps moye e Geewich (GM)). Les heues staa iteméiaies es obsevatios syoptiques e suface sot 0300, 0900, 1500 et 2100 UC. out oit ête mis e œuve pou obtei es obsevatios syoptiques e suface au mois quate fois pa jou, aux heues staa picipales. Das les statios syoptiques, les elevés e la pessio atmosphéique oivet ête effectués exactemet aux heues staa, alos que l obsevatio es autes élémets oit ête effectuée as les ix miutes pécéat les heues staa. Selo ue patique ecommaée pa e ombeux Sevices météoologiques atioaux? y compis ceux es Etats-Uis Améique et e Russie? la limite acceptable su u mois pou les

9 2 obsevatios quotiiees maquates est e tois jous pou la majoité es paamètes CLIMA calculés e moyee mesuelle et e zéo jou pou es paamètes tels que R1 (hauteu totale e pécipitatio ou équivalet e eau su le mois) et S1 (uée totale isolatio su le mois) pou évite évetuelles eeus majeues obsevatio as les valeus mesuelles. Si ue ou plusieus valeus quotiiees sot maquates, le goupe coespoat e la Sectio 4 (sectio facultative potat su les phéomèes extêmes) est omis e aiso e la fote pobabilité qu u e ces phéomèes soit à l oigie e l absece e ces valeus. 1.2 Stuctue u message CLIMA La fome symbolique CLIMA compe les ciq sectios suivates. Numéo e la sectio Goupe e chiffes symboliques Coteu 0 E-tête u message. Nom e coe (CLIMA), momet (mois et aée) et eoit (iicatif e la statio) e l obsevatio. Cette sectio est obligatoie Moyee mesuelle es valeus météoologiques (pessio, tempéatue, etc.) pou le mois et la statio iiqués à la Sectio 0, y compis le ombe e jous maquat pou la valeu oée e moyee mesuelle. Cette sectio est obligatoie Valeus climatologiques mesuelles (moyee su 30 as) pou le mois et la statio iiqués à la Sectio 0, y compis le ombe aées maquat pou les valeus climatologiques pésetées. Cette sectio est facultative Nombe e jous où les paamètes ot épassé cetais seuils pou le mois et la statio iiqués à la Sectio 0. Cette sectio est facultative Valeus extêmes et féquece es oages et e la gêle pou le mois et la statio iiqués à la Sectio 0. Cette sectio est facultative. Le symbole temial (=) est placé à la suite e la eièe sectio u message, sas espace. 1.3 Fome symbolique FM 71 -XII CLIMA Numéo e la sectio Goupe e chiffes symboliques 0 - CLIMA MMJJJ IIiii PPPP 2PPPP s sss t t t 6R RRRR 7SSSppp mmmmmm e e R R S S S S S Coteu 4s s 5eee x x x 8m m m m m m P P x YYYY 1PPPP 2PPPP 3s sss b b c c t t t 4s s x x x 5eee 6R RRR 7SSS 8y yyyy y 9yyyyyy P P x x e e R R S S x0 x0 3R01R01R05R 05 4R R R R 5R R R R 6s s s s 7s s s s 8f f f f f f VVVVVV syy x x x x x 1syy 2saxax ax yaxy ax 3s yy 4R RRRyy 5i fffyy 6D DDD 7i GGGG x x x x w x x x fx fx ts ts g g a a a a a y x x

10 3 1.4 Règles gééales applicables à la fome symbolique FM 71-XII CLIMA 1) Des messages CLIMA poveat e plusieus stati os peuvet ête éuis as u seul bulleti CLIMA. Les goupes CLIMA et MMJJJ sot iclus as l e-tête u bulleti et e sot pas épétés pou chaque statio u bulleti. Les messages CLIMA pou chacue e ces statios commece pa le goupe Iiiii (iicatif e la statio). 2) U message/bulleti CLIMA e cotiet e messages que pou u mois oé. 3) La moyee es valeus mesuelles est calculée apès la moyee es valeus quotiiees pou chaque jou à l heue locale e la statio. 4) Les sectios 0 et 1 sot obligatoies et sot toujous chiffées. 5) Les sectios 2, 3 et 4, facultatives, sot gééalemet icluses as le message/bulleti CLIMA cofomémet aux ègles et au èglemet u Sevice météoologique atioal. 6) Les goupes e chiffes symboliques (111, 222, 333 et 444) es sectios 1 à 4 sot iclus as le message CLIMA si celui-ci cotiet impote quel es goupes e la sectio coespoate. 7) A chaque goupe coespo u péicteu uméique e 0 à 9. Ces péicte us sot iclus as chaque goupe. 8) Losqu u ou plusieus es paamètes u goupe sot maquats, le(s) paamète(s) maquat(s) est (sot) chiffé(s) pa es baes obliques (/). Si tous les paamètes u goupe maquet, ce goupe est omis u message. Das ce cas, la uméotatio es goupes e chiffes symboliques este ichagée. 9) Losque tous les paamètes ue es sectios 2 à 4 sot maquats, la sectio coespoate est omise. Das ce cas, la uméotatio es goupes e chiffes symboliques situés au ébut e chaque sectio este ichagée. 10) Les goupes coteat les péicteus uméiques 8 et 9 (ombe e jous pou lesquels es valeus sot maquates) sot toujous iclus as la Sectio 1 u message CLIMA. 11) Losque tous les goupes e la Sectio 1 sot maquats, seul le goupe NIL est chiffé au lieu e l esemble u message CLIMA et aucue aute sectio est icluse as ce message. 12) Si u paamète quelcoque e la Sectio 0 est maquat, le message CLIMA est pas tasmis. 13) ous les goupes u message sot sépaés pa ue espace ( ). Les goupes e compotet aucue espace. 14) Le symbole temial (=) est placé à la suite e la eièe sectio u message, sas espace. 15) Selo le Règlemet e l OMM, les messages sot tasmis à pati u ciquième jou u mois suivat le mois auquel les oées se appotet, mais pas plus ta que le huitième jou. 16) Les oées mesuelles sot chiffées selo la fome symbolique e vigueu au cous u mois auquel les oées se appotet. (Pa exemple, si ue moificatio u coe CLIMA ete e vigueu le 1 e ovembe, les oées CLIMA octobe, tasmises e ovembe, ot l aciee fome symbolique. Le pemie message CLIMA ayat la ouvelle fome coceea l es oées e ovembe, tasmises e écembe.)

11 4 1.5 Algoithme ecommaé pou l établissemet u message CLIMA Sectio 0 : e-tête u message La sectio e-tête (Sectio 0), obligatoie as tout message CLIMA, est toujous icluse as l e message. Losqu u ou plusieus paamètes e la Sectio 0 sot maquats, le message CLIMA est pas tasmis. O peut egoupe es messages CLIMA poveat e plusieus statios as u seul bulleti CLIMA. Les goupes CLIMA et MMJJJ sot iclus as l e-tête u bulleti et e sot épétés pou aucue es statios ot les oées sot egoupées as le bulleti. Les messages CLIMA e chacue e ces statios commecet pa le goupe IIiii (iicatif e statio). U message/bulleti CLIMA e cotiet e messages que pou u mois oé Goupe CLIMA : ietificatio u coe Le goupe costat CLIMA est le pemie goupe e tout message/bulleti CLIMA Goupe MMJJJ : ietificatio choologique (mois et aée) u message Le goupe vaiable MMJJJ pemet l ietificatio choologique u message (mois et aée auxquels les oées se appotet). MM = mois auquel les oées u message CLIMA se appotet Les eux chiffes e oite u ombe ésigat le mois e l aée (UC) (avec u zéo à gauche au besoi) sot chiffés pa MM. Pa exemple, javie est chiffé pa 01 et ovembe pa 11. JJJ = aée à laquelle les oées u message CLIMA se appotet Les tois chiffes e oite u ombe ésigat l aée (UC) (avec es zéos à gauche au besoi) sot chiffés pa JJJ (chiffes coespoat aux cetaies, aux izaies et aux uités u ombe ésigat l aée). Pa exemple, l aée 1977 est chiffée pa 977 et l aée 2004 pa 004. Das ces eux exemples, le goupe MMJJJ complet est chiffé pa et espectivemet Goupe IIiii : iicatif iteatioal e la statio teeste Le goupe IIiii, costat pou chaque statio météoologique teeste, set à l ietificatio géogaphique es oées mesuelles coespoates. II = iicateu égioal L iicateu égioal éfiit la égio où se touve la statio obsevatio. Chaque ombe ésige u pays, ue patie e celui-ci ou plusieus pays e la même égio. O touvea ue liste es iicateus égioaux as le volume A e la publicatio OMM-N 9. Iii = iicatif e la statio A chaque statio ue égio coespo u ombe, cofomémet à la églemetatio atioale et à celle e l OMM. Pa exemple, pou la statio e Viee (Autiche), l esemble u goupe est chiffé pa et pou celle e Liz (Autiche), il est chiffé pa

12 Exemple e chiffemet e la Sectio 0 Pou javie 2004, la Sectio 0 u message CLIMA poveat e Viee (iicatif 11035) est la suivate : CLIMA {Coteu u message e Viee, javie 2004}. Pou javie 2004, la Sectio 0 u message CLIMA poveat e Viee (iicatif 11035) et e Liz (iicatif 11010) est la suivate : CLIMA {Do ées pou Viee, javie 2004}= {Doées pou Liz, javie 2004}= Sectio 1 : oées mesuelles, y compis le ombe e jous maquat as le elevé La Sectio 1, obligatoie pou tout message CLIMA, est toujous icluse (sauf losqu il est impossible établi u message CLIMA et que seul le goupe NIL est chiffé au lieu es sectios 1 à 4). Il s agit u goupe symbolique 111 et e euf goupes ayat es péfixes e 1 à 9. Pou établi la Sectio 1 u message CLIMA, il faut ispose e oées pou chaque jou u mois e ce qui cocee les 8 valeus moyees quotiiees figuat su la liste es paamètes obsevés as la statio météoologique : 1) pessio atmosphéique au iveau e la statio ( P ave c ue pécisio e 0,1 hpa) ; 2) pessio atmosphéique au iveau e la me ( o_jou_j P avec ue pécisio e 0,1 hpa) ; jou_j 3) tempéatue e l ai au iveau e la statio ( avec ue pécisio e 0,1 ºC) ; 4) tempéatue maximale u jou ( avec ue pécisio e 0,1 ºC) ; max_jou_j 5) tempéatue miimale u jou ( avec ue pécisio e 0,1 ºC) ; mi_jou_j 6) tesio e vapeu patielle ( e avec ue pécisio e 0,1 hpa) ; 7) pécipitatios totales u jou ( 8) uée isolatio u jou ( S jou_j jou_j R avec ue pécisio e 0,1 mm) ; jou_j jou_j avec ue pécisio e 0,1 heue). Si la statio syoptique teeste se touve à plus e 1000 m altitue, la hauteu géopotetielle e la plus poche suface isobae type ( H avec ue pécisio e 1 gpm), iiquée as le volume A e la publicatio OMM-N 9, est cumulée su le mois. La valeu e moyee mesuelle e la hauteu géopotetielle est icluse as le message CLIMA coceat les statios cosiéées au lieu e la valeu e moyee mesuelle e la pessio atmosphéique au iveau e la me Valeus e moyee quotiiee e la pessio atmosphéique, e la tempéatue e l ai et e la tesio e vapeu patielle Les valeus à ésume sot celles elevées aux heues picipales obsevatio (0000, 0600, 1200 et 1800, temps uivesel coooé (UC)) los u mois civil cosiéé, à l heue omale locale. Les heues staa picipales pou les obsevatios syoptiques e suface sot 0000, 0600, 1200 et 1800 UC, et les heues staa iteméiaies 0300, 0900, 1500 et 2100 UC. Les valeus e moyee quotiiee sot elevées à la suite es obsevatios effectuées soit aux heues staa picipales UC, soit aux heues staa picipales et iteméiaies UC, chaque jou jou_j

13 6 météoologique, à l heue locale e la statio (LS), soit 0000:2359 LS. Les statios e l hémisphèe Est ot ue heue locale avec u écat positif pa appot à UC et les statios e l hémisphèe Ouest u écat égatif. Aisi, pou le calcul es valeus e moyee quotiiee à l heue locale e la statio, o peut faie appel à es obsevatios u jou UC pécéet as l hémisphèe Est et à es obsevatios u jou UC suivat as l hémisphèe Ouest. Faites appel au tableau e covesio ci-apès pou coveti l heue UC e heue locale. Fuseau hoaie local Difféece pa appot à l heue UC Heue locale à 1200 UC AD Heue avacée e l Atlatique - 3 heues 0900 AS Heue omale e l Atlatique - 4 heues 0800 ES Heue omale e l Est CD Heue avacée u Cete CS Heue omale u Cete MD Heue avacée es Rocheuses MS Heue omale es Rocheuses PD Heue avacée u Pacifique PS Heue omale u Pacifique AD Heue avacée e l Alaska - 5 heues heues heues heues 0400 ALA Heue omale e l Alaska - 9 heues 0300 HAW Heue omale Hawaï - 10 heues 0200 Nome, Alaska - 11 heues 0100 Heue Euope e l Ouest 0 heue (temps uivesel) 0000 CE Heue Euope cetale (heues hive façaise et suéoise) EE Heue Euope e l Est Russie, zoe 1 B Heue e Baga, Russie, zoe heue heues heues 1500 ZP4 Russie, zoe heues 1600 ZP5 Russie, zoe heues 1700 ZP6 Russie, zoe heues 1800 WAS Heue omale Austalie e l Ouest CC Heue côtièe chioise, Russie, zoe 7 JS Heue omale u Japo, Russie, zoe 8 EAS Heue omale Austalie e l Est Heue omale e Guam Russie, zoe 9 IDLE Lige e chagemet e ate NZ Heue e Nouvelle-Zélae + 7 heues heues heues heues heues 0000 (miuit) Les valeus e moyee quotiiee sot ue simple moyee es obsevatios effectuées aux heues staa obsevatio UC qui coespoet à u jou météoologique à l heue locale e la statio ( LS). Les 4 (ou 8) obsevatios sevet à établi ue moyee quotiiee.

14 7 Si toute valeu écessaie au calcul ue valeu e moyee quotiiee est maquate, elle est elevée si possible su les iagammes appaeils eegisteus. Si cela se évèle impos sible, o utilise les quate heues obsevatio picipales ou iteméiaies pou calcule cette valeu. Si cela s avèe égalemet impossible, o ote la valeu e moyee quotiiee comme état maquate. Celle-ci oit ête obteue au mois à pati es valeus elevées aux quate heues staa picipales ou iteméiaies. cosiéé : Les valeus e moyee quotiiee sot calculées aisi pou chaque jou u mois civil 8(4) å f i i=1 F = jou 8(4) Le ombe e jous maquat as le elevé est étemié pou chaque paamète. m = ombe e jous où la pessio moyee au iveau e la me maque as le elevé P m = ombe e jous où la tempéatue moyee e l ai maque as le elevé m = ombe e jous où la tesio moyee e vapeu patielle maque as le elevé e La valeu m epésete le ombe total e jous maquat as le elevé e ce qui P cocee la pessio atmosphéique moyee au iveau e la statio et la pessio atmosphéique au iveau e la me (ou les valeus e moyee quotiiee e la hauteu géopotetielle e la plus poche suface isobae type pou les statios situées à plus e 1000 m altitue). S il est pas possible obtei ue séie suffisammet logue e valeus moyees quotiiees compotat u ombe ietique e valeus (pa ex. m ³ 4) et que la séie coceat la pessio au iveau e la statio soit P plus logue ( m 3), il e faut tei compte que e la séie e valeus e la pessio atmosphéique e P moyee quotiiee au iveau e la statio. Das ce cas, le goupe 2PPPP est omis e la Sectio 1 u message CLIMA empéatue maximale quotiiee La tempéatue maximale quotiiee est la tempéatue la plus élevée u jou max_jou météoologique à l heue locale e la statio. O la elève su u themomète à maximum. La valeu max_jou =max{, i=1,...,8(4) } i set à effectue u cotôle supplémetaie e la qualité es valeus oées pa le themomète à maximum. La valeu oit ête supéieue ou égale à la valeu. max_jou max_jou Qua l ue es obsevatios octues {, i i=1,...,8(4) } effectuées à l heue locale e la statio est maquate, o peut obtei la valeu à pati autes valeus obsevées pou max_jou lesquelles les vaiatios quotiiees e tempéatue sot omales si l opéateu est cetai que la tempéatue maximale a été atteite peat les heues obsevatio. Le ombe e jous maquat as le elevé e la tempéatue maximale quotiiee se éfiit aisi : x m = ombe e jous maquat as le elevé e la tempéatue maximale au iveau e la statio

15 empéatue miimale quotiiee La tempéatue miimale quotiiee est la tempéatue la plus faible u jou mi_jou météoologique à l heue locale e la statio. O la elève su u themomète à miimum. O utilise la valeu mi_jou =mi{, i=1,...,8(4) } i pou effectue u cotôle supplémetaie e la qualité es valeus oées pa le themomète à miimum. La valeu oit ête iféieue ou égale à la valeu. mi_jou mi_jou Losque l ue quelcoque es obsevatios iues {, i i=1,...,8(4) } effectuées à l heue locale e la statio est maquate, o peut obtei la valeu à pati es autes valeus elevées si les vaiatios quotiiees e la tempéatue sot omales et que l opéateu soit cetai que la tempéatue miimale a été atteite peat les heues obsevatio. Le ombe e jous maquat as le elevé e la tempéatue miimale quotiiee se éfiit aisi : mi_jou m = ombe e jous maquat as le elevé e la tempéatue miimale au iveau e la statio Hauteu e pécipitatio quotiiee La hauteu e pécipitatio quotiiee R est la somme globale es pécipitatios jou_j tombées peat le jou météoologique à l heue locale e la statio : jou_j 8(4) å R = R Si la hauteu totale quotiiee e pécipitatio est iféieue à 0,1 mm ou qu il y ait aucue pécipitatio peat u jou météoologique à l heue locale e la statio, o cosièe que cette hauteu qu est égale à 0,0 mm. Si l o obseve aucue pécipitatio peat tout u jou météoologique ou ue patie e celui-ci à l heue locale e la statio, la hauteu totale quotiiee e pécipitatio R est cosiéée comme ue valeu maquate. Le ombe e jous maquat as le elevé e la hauteu quotiiee totale e pécipitatio se éfiit aisi : pécipitatio i=1 m = ombe e jous maquat as le elevé e la hauteu quotiiee totale e R Duée isolatio quotiiee La uée isolatio quotiiee S se éfiit comme état la uée e l isolatio jou_j peat u jou météoologique à l heue locale e la statio : i jou_j jou_j 8(4) å S = S i=1 i

16 9 Si l o obseve aucue isolatio peat tout u jou météoologique ou ue patie e celui-ci à l heue locale e la statio, la valeu S est cosiéée comme maquate pou le(s) jou(s) cosiéé(s). jou_j aisi : Le ombe e jous maquat as le elevé e la uée isolatio quotiiee se éfiit m = ombe e jous maquat as le elevé e la uée isolatio quotiiee S Valeus obsevatio mesuelles Les valeus e moyee mesuelle sot calculées apès les valeus e moyee quotiiee (pou le jou météoologique à l heue locale e la statio) peat le mois civil cosiéé Goupe calcule aisi : statio 1PPPP : pessio atmosphéique e moyee mesuelle au iveau e la La valeu e moyee mesuelle e la pessio atmosphéique au iveau e la statio P se 0 Njous -mp å P 0_jou_j j=1 P= 0 N jous -m P, où P ésige la valeu e moyee quotiiee e la pessio atmosphéique au iveau e la 0_jou_j statio le jou j u mois cosiéé et N -m le ombe e jous pou lesquels il existe es valeus e moyee quotiiee. jous P La valeu obteue est aoie au plus poche ixième hectopascal et les quate chiffes e oite e la valeu P, expimée e ixièmes hectopascal, sot chiffés pa PPPP (avec es zéos à gauche au besoi). Si la valeu calculée P cotiet es millies hectopascals (autemet it, si 0 P ³ 1000,0 hpa), le chiffe es millies est omis as 0 = 9823, et pou P = 1014,2 hpa, 0 PPPP = PPPP. Aisi, pou P = 982,3 hpa, 0 PPPP Das ces eux exemples, l esemble u goupe uméique 1, est chiffé pa et espectivemet. 1PPPP, y compis l iicateu Goupe 2PPPP : pessio atmosphéique e moyee mesuelle au iveau e la me La valeu e moyee mesuelle e la pessio atmosphéique P au iveau e la me se calcule aisi : N jous -mp å P jou_j j=1 P= N jous -m P, où P ésige la valeu e moyee quotiiee e la pessio atmosphéique au iveau e la me le jou_j jou j u mois cosiéé et N -m le ombe e valeus ispoibles e moyee quotiiee. jous P La valeu obteue est aoie au plus poche ixième hectopascal et les quate chiffes e oite e la valeu P, expimée e ixièmes hectopascal, sot chiffés pa PPPP (avec es zéos à

17 10 gauche au besoi). Si la valeu calculée P cotiet es millies hectopascals (autemet it si P³ 1000,0 hpa), le chiffe es millies est omis as PPPP. Aisi, si P = 991,5 hpa, PPPP= 9 915, et si P = 1 014,1 hpa, PPPP= Das ces eux exemples, l esemble u goupe 2PPPP, y compis l iicateu uméique 2, est chiffé pa et espectivemet. Si la statio syoptique teeste se touve à plus e m altitue, o chiffe la hauteu géopotetielle e la suface isobae type la plus poche e gpm, selo les iicatios u volume A e la publicatio OMM-N 9, au lieu e la pessio atmosphéique au iveau e la me Goupe 3s sss : valeu e moyee mesuelle et écat type e la tempéatue t t t moyee quotiiee au iveau e la statio La valeu e la tempéatue e moyee mesuelle se éfiit aisi : Njous-m å j=1 = N -m jous jou_j, où et ésige la tempéatue moyee quotiiee au iveau e la statio le jou j u mois cosiéé jou_j N jous -m le ombe e valeus ispoibles e moyee quotiiee. O aoit la valeu obteue au plus poche ixième e egé Celsius et l o éfiit les tois élémets suivats u goupe : s = sige e la valeu e la tempéatue e moyee mesuelle ìï ï0 si ³ 0, s= í 1 si < 0 ïî au iveau e la statio moy Pou es valeus positives ou ulles, o emploie l iicateu uméique 0, et pou es valeus égatives, l iicateu uméique 1. = valeu absolue e la tempéatue e l ai e moyee mesuelle au iveau e la statio Les tois chiffes e oite e la valeu, expimée e ixièmes e egé Celsius, sot chiffés pa (avec es zéos à gauche au besoi). Si = 0,5 C, = 005, et si = 21,3 C, = 213. sss = écat type e la tempéatue e l ai e moyee quotiiee pa appot à celle-ci e t t t moyee mesuelle L écat type se calcule aisi : s= t Njous -m å j=1 N ( jou_j -) jous -m-1 2.

18 11 La valeu obteue est aoie au plus poche ixième e egé Celsius et les tois chiffes e oite e la valeu s sot chiffés pa sss (avec es zéos à gauche au besoi). Si s = 0,7 ºC, t t t t t sss est chiffé pa 007, et si t t t s = 3,4 ºC, t sss est chiffé pa 034. t t t Das ces eux exemples, l esemble u goupe ssss, y compis l iicateu t t t uméique 3, est chiffé pa et espectivemet Goupe 4s s : valeu e moyee mesuelle es tempéatues x x x extêmes quotiiees Ce goupe cotiet es oées elatives aux valeus e moyee mesuelle es tempéatues maximales et miimales au iveau e la statio. s = valeu moyee es tempéatues m aximales quotiiees x x x Cette valeu, e moyee mesuelle, se éfiit aisi : max = Njous-mx å j=1 jous N -m max_jou_j x, où max ésige la valeu e la tempéatue maximale quotiiee le jou j u mois cosiéé et où N -m ésige le ombe e jous pou lesquels existet es valeus maximales. jou x O aoit la valeu obteue au plus poche ixième e egé Celsius et l o éfiit les eux élémets suivats u goupe : s = sige e la tempéatue maximale e moyee mesuelle max au iveau e la statio ìï ³ 0 si max 0, s= ï í. 1 si max < 0 ïî Si les valeus sot positives ou ulles, o emploie l iicateu uméique 0 ; si elles sot égatives, l iicateu uméique 1. = x x x valeu absolue e la tempéatue maximale e moyee mesuelle au iveau e la statio Les tois chiffes e oite e la valeu max, expimée e ixièmes e egé Celsius, sot chiffés pa max = - 16,2 ºC, (avec es zéos à gauche au besoi). Aisi, si x x x = 162. x x x max = 8,2 ºC, = 082, et si x x x Si la valeu est maquate pou ix jous météoologiques ou avatage (c.-à-. si max_jou_j m > 9), la valeu e moyee mesuelle e la tempéatue maximale (élémet x 4s s, Sectio 1) est chiffée pa ////. x x x s u goupe x x x s = valeu e moyee mesuelle e la tempéatue maximale quotiiee

19 12 D aute pat, la valeu e moyee mesuelle e la tempéatue miimale quotiiee se éfiit aisi : mi = Njous-m å j=1 jous N -m mi_jou_j, où ésige le jou j u mois cosiéé et mi_jou_j la tempéatue miimale quotiiee. N -m le ombe e jous pou lesquels o coaît jou O aoit la valeu obteue au plus poche ixième e egé Celsius et l o éfiit les eux élémets u goupe : s = sige e la tempéatue miimale e moyee mesuelle mi au iveau e la statio ìï ³ 0 si mi 0, s= ï í. 1 si mi < 0 ïî Si les valeus sot positives ou ulles, o emploie l iicateu uméique 0, si elles sot égatives, l iicateu uméique 1. = valeu absolue e la tempéatue miimale e moyee mesuelle au iveau e la statio sot chiffés pa - 36,2 ºC, Les tois chiffes e oite e la valeu moy_mi (avec es zéos à gauche au besoi). Si = 362., expimée e ixièmes e egé Celsius, mi = 0,1 ºC, = 001, et si mi = Das cet exemple, l esemble u goupe 4s s, y compis l iicateu x x x uméique 4, est chiffé pa et espectivemet. Si la valeu est maquate pou ix jous météoologiques ou avatage (c. -à-. si mi_jou_j mx > 9), la valeu e moyee mesuelle e la tempéatue maximale (élémet 4s s, Sectio 1) est chiffée pa ////. x x x s u goupe x x x s et Si les eux élémets u goupe ( x x x goupe est omis e la Sectio 1 u message CLIMA. s ) sot maquats, l esemble u Goupe 5eee : valeu e moyee mesuelle e la moyee quotiiee e la tesio e vapeu patielle au iveau e la statio La valeu e moyee mesuelle e la tesio e vapeu eee se calcule aisi : Njous -me å e j=1 e = N -m jous jou_j e,

20 13 où e ésige la tesio e vapeu e moyee quotiiee au iveau e la statio le jou j u mois jou_j cosiéé et N jou -m e le ombe e jous pou lesquels il existe es valeus moyees. O aoit la valeu obteue au plus poche ixième hectopascal et l o chiffe pa eee les tois chiffes e oite e la valeu e, expimée e ixièmes hectopascal (avec es zéos à gauche au besoi). Aisi, si e = 1,2 hpa, eee = 012, et si e = 48,1 hpa, eee = 481. Das ces eux exemples, l esemble u goupe 5eee, y compis l iicateu uméique 5, est chiffé pa 5012 et 5481 espectivemet Goupe 6R1RRRR : égime mesuel es pécipitatios RRRR = hauteu totale es pécipitatios ou équivalet e eau pou le mois La valeu R, qui epésete la hauteu totale es pécipitatios ou l équivalet e eau pou le mois, se 1 calcule aisi : R N jou =å R, 1 jou_j j=1 où R ésige la hauteu totale es pécipitatios quotiiees au iveau e la statio le jou j u jou_j mois cosiéé et N le ombe e jous pou l esquels il existe es valeus. jous O aoit la valeu obteue au millimète le plus poche et l o se set u tableau suivat pou chiffe RRRR apès la valeu calculée e R Goupe e chiffes Sigific atio 0000 Aucue pécipitatio ou aucu équivalet e eau mesuable mm e pécipitatio e équivalet e eau mm e pécipitatio e équivalet e eau mm mm ou avatage 9999 Plus e 0 et mois e 1 mm Aisi, pou R = 0 mm, 1 RRRR = 0000, et pou R = 671 mm, 1 RRRR = R = quitile (goupe e féquece) as lequel tombe R 1 R 1 R 1 R 1 Si l o coaît la omale R es pécipitatios su 30 as et la istibutio e pobabilité om e pécipitatios pou la statio cosiéée, o étemie la valeu R au moye es tableaux e istibutio appopiés, selo les ègles suivates : o extait es elevés su 30 as toutes les hauteus e pécipitatio pou chaque mois istict e l aée ; o classe les valeus pa oe asceat et o les ivise e ciq goupes égaux (quitiles) coteat chacu six obsevatios ;

21 14 o étemie les limites supéieue et iféieue es hauteus e pécipitatio pou chaque quitile. Hauteu e pécipitatio Exemple 1 Exemple 2 Limites Limites supéieue et Hauteu e supéieue et Quitile R Quitile iféieue u pécipitatio iféieue u quitile quitile 0 4,9 R = Pemie 0 48 quitile 5,0 62,5 R= Deuxième 0 62,6 121,5 R 104 quitile = oisième 0 121,6 213,5 R 164 quitile = Quatième quitile 213,6 255,5 R= Ciquième quitile 255,6 411,0 R= Pemie quitile Deuxième quitile oisième quitile Quatième quitile Ciquième quitile 0 0 R R =0 à 2, o utilisé 0 4,0 R =3 4,1 9,0 R=4 9,1 28,0 R=5 >411,0 R =6 >28,0 R =6 O utilise esuite la table e coe suivate pou chiffer : Numéo e coe Sigificatio 0 Valeu iféieue à toute valeu su la péioe e 30 as 1 Das le pemie quitile 2 Das le euxième quitile 3 Das le toisième quitile 4 Das le quatième quitile 5 Das le ciquième quitile 6 Valeu supéieue à toute valeu su la péioe e 30 as

22 15 oblique ( / ). Si l o e ispose pas e la valeu R pou la statio, o chiffe om R pa ue seule bae = ombe e jous as le mois où les pécipitatios sot égales ou supéieues à 1,0 mm O calcule le ombe e jous chiffes e oite e la valeu = 17 jous, = 17. où les valeus (avec u zéo à gauche au besoi). Pou R jou_j >1,0. O chiffe pa = 0 jou, les eux = 00, et pou Das ces eux exemples, o chiffe l esemble u goupe 6R RRRR, y compis l iicateu uméique 6, pa 60000/00 et 60671/17 espectivemet losqu il existe pas e omale pou la hauteu e pécipitatio Goupe 7SSSppp : égime mesuel e l isolatio S S S O calcule la valeu S, uée totale isolatio (e heues), pou tous les jous 1 météoologiques u mois à l heue locale e la statio : N jous S= å S, 1 jou_j j=1 où S ésige la uée quotiiee isolatio le jou j u mois cosiéé et jou_j valeus quotiiees ispoibles. N le ombe e jous O aoit la valeu obteue à l heue la plus poche et l o éfiit les eux élémets suivats u goupe. SSS = uée totale isolatio pou le mois O chiffe pa SSS les tois chiffes e oite e la valeu S expimée e heues (avec es zéos à gauche au besoi). Pou S = 16 heues, SSS = 016, et pou S = 183 heues, SSS = ppp = uée mesuelle isolatio expimée e poucetage e la ome S S S S il existe ue valeu su 30 as e la uée isolatio S pou la statio cosiéée, o om éfiit aisi le poucetage p : S S1 p = s S om O aoit la valeu obteue au plus poche poit e poucetage et l o chiffe pa les tois chiffes e oite e la valeu besoi), selo les ègles suivates : S ppp S S S p, e poits e poucetage eties (avec es zéos à gauche au 1) si le poucetage e la ome est égal ou iféieu à 1 mais supéieu à 0, pa 001 ; ppp est chiffé S S S 2) si la omale 3) si la omale S est égale à 0, om S est iexistate, om ppp = 999 ; S S S ppp = ///. S S S Das ces exemples, o chiffe pa 7016/// et 7183/// espectivemet l esemble u goupe 7SSSppp, y compis l iicateu uméique 7, losque la uée omale isolatio est maquate S S S

23 Goupe 8m m m m m m : ombe e jous maquat as le elevé e la P P x tempéatue et e la pessio O étemie les zoes e ce goupe apès les valeus ispoibles e moyee quotii ee pou le mois cosiéé. O iclut toujous ce goupe as la Sectio 1 u message CLIMA. mm ombe e jous maquat as le elevé e la pessio e moyee quotiiee au P P iveau e la statio Les eux chiffes e oite e la valeu m (ombe e jous maquat as le elevé e la P pessio e moyee quotiiee au iveau e la statio) sot chiffés pa mm (avec u zéo à P P gauche au besoi). m m ombe e jous maquat as le elevé e la tempéatue e moyee quotiiee au iveau e la statio Les eux chiffes e oite e la valeu m (ombe e jous maquat as le elevé e la tempéatue e moyee quotiiee au iveau e la statio) sot chiffés pa mm (avec u zéo à gauche au besoi). m ombe e jous maquat as le elevé e la tempéatue e l ai maximale quotiiee x Le eie chiffe e la valeu m (ombe e jous maquat as le elevé e la x tempéatue maximale quotiiee au iveau e la statio) est chiffé pa m. Si les oées sot x maquates pou 10 jous ou avatage (et que la valeu e moyee mesuelle e la tempéatue maximale au iveau e la statio e soit pas icluse as le message CLIMA) m est chiffé pa /. m ombe e jous maquat as le elevé e la tempéatue e l ai miimale quotiiee Le eie chiffe e la valeu m (ombe e jous maquat as le elevé e la tempéatue miimale quotiiee au iveau e la statio) est chiffé pa m. Si les oées sot maquates pou 10 jous ou avatage (et que la valeu e moyee mesuelle e la tempéatue miimale au iveau e la statio e soit pas icluse as le message CLIMA) m est chiffé pa ue bae oblique (/). l o suppose que L es emble u goupe mp = 1, m = 0, 8m m m m m m, pa exemple, qui iclut l ietificateu 8 et où P P x m = 2 et m = 1, est chiffé pa x Goupe 9mmmmmm : ombe e jous maquat as le elevé quotiie e la e e R R S S tesio e vapeu, e la hauteu e pécipitatio et e la uée isolatio O étemie les zoes e ce goupe e foctio u ombe e valeus ispoibles e moyee quotiiee pou le mois cosiéé. Ce goupe est toujous iclus. x mm ombe e jous maquat as le elevé e la tesio e vapeu e moyee e e quotiiee O chiffe pa mm les eux chiffes e oite e la valeu m (ombe e jous maquat e e e as le elevé e la tesio e vapeu e moyee quotiiee au iveau e la statio) (avec u zéo à gauche au besoi). m m ombe e jous maquat as le elevé es pécipitatios R R

24 17 O chiffe pa m m les eux chiffes e oite e la valeu m (ombe e jous maquat R R R as le elevé es pécipitatios e moyee quotiiee au iveau e la statio) (avec u zéo à gauche au besoi). mm ombe e jous maquat as le elevé e la uée isolatio S S O chiffe pa mm les eux chiffes e oite e la valeu S S m (ombe e jous maquat S as le elevé e la uée isolatio e moyee quotiiee au iveau e la statio) (avec u zéo à gauche au besoi). L esemble u goupe 9mmmmmm, pa exemple, qui iclut l ietificateu 9 et où l o e e R R S S suppose que m = 1, m = 2 et m = 0, est chiffé pa e R S Exemple e chiffemet e la Sectio 1 Das les exemples ci-essus, la Sectio 1 u message CLIMA se péseteait aisi : / /// Sectio 2 : omales, y compis le ombe aées maquat as le elevé Cette sectio, facultative, peut ête omise as u message CLIMA. Les Sevices météoologiques oivet tasmette au Secétaiat es omales complètes pou tous les paamètes iclus as les messages CLIMA, e vue e leu istibutio aux Membes. Peat les eux mois suivat la tasmissio e ces oées au Secétaiat, les messages CLIMA icluet les omales pou les mois e questio, sous la fome e la Sectio 2. O suit la même pocéue qua les Sevices estimet qu il est écessaies appote es moificatios à es omales pécéemmet publiées. Les omales tasmises sot éuites es obsevatios effectuées peat la péioe pécise éfiie as le Règlemet techique e l OMM. e 0 à 9. La Sectio 2 se compose u goupe ietificatio 222 et e ix goupes ayat es péfixes Valeus e moyee mesuelle Les valeus e moyee mesuelle sot calculées apès les valeus e moyee quotiiee (jou météoologique à l heue locale e la statio) e chaque mois étemiées au moye e l algoithme péseté à la sectio O étemie les ix valeus moyees mesuelles suivates, extaites e la liste staa es paamètes obsevés as les statios météoologiques pou chaque mois e l aée, afi e calcule la péioe es omales : 1) pessio atmosphéique e moyee mesuelle au iveau e la statio ( P o_aée_k avec ue pécisio e 0,1 hpa) ; 2) pessio atmosphéique e moyee mesuelle au iveau e la me ( P aée_k avec ue pécisio e 0,1 hpa) ; 3) tempéatue e moyee mesuelle au iveau e la statio ( avec ue pécisio e 0,1 hpa) ; aée_k

25 18 4) écat type e la tempéatue e moyee quotiiee pa appot à la tempéatue e moyee mesuelle ( s avec ue pécisio e 0,1 hpa) ; t_aée_k 5) tempéatue quotiiee maximale e moyee mesuelle ( avec ue pécisio e 0,1 C) ; max_aée_k 6) tempéatue quotiiee miimale e moyee mesuelle ( avec ue pécisio e 0,1 C) ; mi_aée_k 7) tesio e vapeu patielle e moyee mesuelle ( e avec ue pécisio e 0,1 hpa) ; 8) total mesuel e la hauteu e pécipitatio ( R avec ue pécisio e 0,1 mm) ; 9) ombe e jous e chaque mois où la hauteu e pécipitatio est supéieue à 1 mm ( ) ; _aée_k 10) total mesuel e la uée isolatio ( S avec ue pécisio e 0,1 heue). aée_k Si la statio syoptique teeste se touve à plus e 1000 m altitue, les valeus e moyee mesuelle e la hauteu géopotetielle e la plus poc he suface isobae type ( H avec ue pécisio e 1 gpm), pésetées as le Volume A e la publicatio OMM-N 9, sot cumulées. La omale e la hauteu géopotetielle est iiquée as le message CLIMA au lieu e la omale e la pessio atmosphéique au iveau e la me. aée_k aée_k O utilise la même péioe e aées pou tous les paamètes iiqués. Les eux valeus mesuelles (pessio atmosphéique au iveau e la statio et pessio atmosphéique au iveau e la me) sot iiqu ées pou chaque aée. Si l ue e ces valeus est maquate, o cosièe égalemet l aute comme maquate. Pou chaque paamète, o étemie aisi le ombe aées e la péioe cosiéée si la valeu e moyee mesuelle est pas ispoible : aée_k Y = ombe aées maquat as le elevé e la pessio atmosphéique e moyee P mesuelle au iveau e la statio ; Y = ombe aées maquat as le elevé e la tempéatue e l ai e moyee mesuelle au iveau e la statio ; Y = ombe aées maquat as le elevé es tempéatues extêmes (miimum et x maximum) e moyee mesuelle au iveau e la statio ; Y = ombe aées maquat as le elevé e la tesio e vapeu e moyee e mesuelle au iveau e la statio ; Y = ombe aées maquat as le elevé e la hauteu totale mesuelle e R pécipitatio ; Y = ombe aées maquat as le elevé e la uée mesuelle isolatio. S Nomales O calcule les omales apès les valeus e moyee mesuelle pou l esemble es aées cosiéées.

26 Goupe 0Y YYY : ietificatio e la péioe e éféece pou le calcul es b b c c omales Ce goupe est toujous iclus as la Sectio 2 u message CLIMA. YY = pemièe aée e la péioe e éféece b b Les eux chiffes e oite e l aée sot chiffés pa YY. Si, pa exemple, 1961 est la b b pemièe aée, YY est chiffé pa 61 ; si c est 1971, YY est chiffé pa 71. b b b b YY = eièe aée e la péioe e éféece c c Les eux chiffes e oite e l aée sot chiffés pa YY. Si, pa exemple, 1990 est la c c eièe aée, YY est chiffé pa 90 ; si c est 2000, YY est chiffé pa 00. c c c c Das ces eux exemples, l esemble u goupe uméique 0, est chiffé pa et espectivemet. 0YYYY, y compis l iicateu b b c c,, Goupe La omale 1PPPP : omale e la pessio atmosphéique au iveau e la statio P e la pessio atmosphéique au iveau e la statio se calcule aisi : 0_om Na ées-yp å P _aée_k k=1 P = 0_om N aées -Y P, où P ésige la valeu e moyee mesuelle e la pessio atmosphéique au iveau e la _aée_k statio pou le mois cosiéé e l aée k et Naées-Y le ombe e valeus ispoibles e moyee P mesuelle. O aoit la valeu obteue au plus poche ixième hectopascal et l o chiffe pa PPPP les quate chiffes e oite e la valeu, expimée e ixièmes hectopascal (avec es zéos à gauche au besoi). Si la valeu obteue si P 0_om P = 1 000,0 hpa), o omet le chiffe es millies as 0_om 9823, et si P = 1 014,2 hpa, 0_om PPPP = P cotiet es millies hectopascals (autemet it 0_om PPPP. Si P = 982,3 hpa, 0_om PPPP = Das ces eux exemples, l esemble u goupe 1, est chiffé pa et espectivemet. 1PPPP, y compis l iicateu uméique Goupe 2PPPP : omale e la pessio atmosphéique au iveau e la me La omale e la pessio atmosphéique au iveau e la me P se calcule aisi : om Naé es -YP å P aée_k j=1 P = om N aées -Y P,

27 20 où P ésige la valeu e moyee mesuelle e la pessio atmosphéique au iveau e la me aée_k pou le mois cosiéé e l aée k et N -Y le ombe e valeus ispoibles e moyee aées P mesuelle. O aoit la valeu obteue au plus poche ixième hectopascal et l o chiffe pa PPPP les quate chiffes e oite e la valeu P, expimée e ixièmes hectopascal (avec es zéos à gauche au besoi). Si la valeu obteue om P 0_om P = 1 000,0 hpa), o omet le chiffe es millies as 0_om et si P =1 014,1 hpa, PPPP = om cotiet es millies hectopascals (autemet it si PPPP. Si P = 991,5 hpa, PPPP = 9915, om Das ces eux exemples, l esemble u goupe 2PPPP, y compis l iicateu uméique 2, est chiffé pa et espectivemet. Si la statio syoptique teeste se touve à plus e m altitue, la hauteu géopotetielle e la plus poche suface isobae type, expimée e gpm, iiquée as le volume A e la publicatio OMM-N 9, est chiffée au lieu e la pessio atmosphéique au iveau e la me Goupe 3s sss : omale et écat type es tempéatues e moyee mesuelle t t t au iveau e la statio La omale e la tempéatue se éfiit aisi : om om = Naé es -Y å k=1 aées aée_k N -Y, où ésige la valeu e moyee mesuelle e la tempéatue pou le mois cosiéé e l aée aée_k k et N -Y le ombe e valeus ispoibles e moyee mesuelle. aées O aoit la valeu obteue au plus poche ixième e egé Celsius et l o étemie à pati e là les eux élémets suivats u goupe. s = sige e la omale e la tempéatue au iveau e la statio moy ì ï0 si ³ 0, ïî om s= í 1 si om < 0 Si la valeu est positive ou ulle, o utilise l iicateu uméique 0 ; si elle est égative, o utilise l iicateu uméique 1. = valeu absolue e la omale e la tempéatue au iveau e la statio O chiffe pa les tois chiffes e oite e la valeu egé Celsius (avec es zéos à gauche au besoi). Si om =- 21,3 C, = 213. om, expimée e ixièmes e = 0,5 ºC, = 005, et si om t t t sss = omale e l écat type e la tempéatue e moyee quotiiee pa appot à la tempéatue e moyee mesuelle au iveau e la statio

28 21 La omale s e l écat type se calcule aisi : t_om s Naées -Y å t_aée_k k=1 =, t_om N -Y aées s où s ésige l écat type e la tempéatue e moyee quotiiee pa appot à la tempéatue t_aée_k e moyee mesuelle au iveau e la statio pou le mois cosiéé e l aée k, et ombe écats types ispoibles. N aées -Y le O aoit la valeu obteue au plus poche ixième e egé Celsius et l o chiffe pa sss les tois chiffes e oite (avec es zéos à gauche au besoi). Si s = 0,7 ºC, sss = 007, et si t t t t t t t s = 3,4 ºC, sss = 034. t t t t Das ces eux exemples, l esemble u goupe 3s sss, y compis l iicateu t t t uméique 3, est chiffé pa et espectivemet Goupe 4s s : omale es extêmes e tempéatue e moyee x x x mesuelle au iveau e la statio s = omale e la tempéatue maximale e moyee mesuelle x x x O éfiit aisi la omale e la tempéatue maximale e moyee mesuelle : max_om max_om = Na ées -Yx å k=1 N -Y aées max_aée_k x, où ésige la moyee mesuelle e la tempéatue maximale quotiiee pou le mois max_aée_k cosiéé e l aée k et Naées-Y le ombe e valeus e la tempéatue maximale ispoibles e x moyee mesuelle. O aoit la valeu obteue au plus poche ixième e egé Celsius et, à pati e là, o éfiit les eux élémets suivats u goupe. s = sige e la omale e la tempéatue maximale e moyee mesuelle au iveau e la statio max_om ì 0 si ³ 0, ï max_om s= í ï 1 si max_om < 0 ïî Si la valeu est positive ou ulle, o utilise l iicateu uméique 0, et si elle est égative, l iicateu uméique 1. x x x = valeu absolue e la omale e la tempéatue maximale moyee au iveau e la statio

29 22 O chiffe pa les tois chiffes e oite e la valeu x x x ixièmes e egé Celsius (avec es zéos à gauche au besoi). Si si = - 16,2 ºC, = 162. max_om x x x max_om max_om = 8,2 ºC,, expimée e = 082, et x x x s = omale e la tempéatue miimale moyee tempéatue maximale : O éfiit aisi la omale e la tempéatue miimale moyee, comme pou la mi_om mi_om = Naé es -Y å j=1 aées mi_a ée_k N -Y, où ésige la valeu e moyee mesuelle e la tempéatue miimale quotiiee u mois mi_aée_k cosiéé e l aée k et Naées -Y le ombe e valeus mesuelles e la tempéatue miimale moyee ispoibles. O aoit la valeu obteue au plus poche ixième e egé Celsius et, à pati e là, o éfiit les eux élémets suivats u goupe. s = sige e la omale e la tempéatue miimale moyee au iveau e la statio ì 0 si ³ 0, ï mi_om s= í ï 1 si mi_om < 0 ïî mi_om Si la valeu est positive ou ulle, o utilise l iicateu uméique 0 ; si elle est égative, l iicateu uméique 1. = valeu absolue e la omale e la tempéatue miimale moyee au iveau e la statio O chiffe pa les tois chiffes e oite e la valeu e egé Celsius (avec es zéos à gauche au besoi). Si = - 36,2 ºC, = 362. mi_om mi_om = 0,1 ºC, mi_om, expimée e ixièmes = 001, et si s et Si les eux élémets u goupe ( x x x goupe est omis e la Sectio 2 u message CLIMA. s ) sot maquats, l esemble u Das ces eux exemples, l esemble u goupe 4s s, y compis l iicateu x x x, uméique 4, est chiffé pa et espectivemet Goupe 5eee : omale e la tesio moyee e vapeu au iveau e la statio O calcule aisi la omale e la tesio moyee e vapeu e au iveau e la statio : om

30 23 e om = Naées -Ye å j=1 aées e aée_k N -Y e, où N e ésige la tesio e vapeu e moyee mesuelle pou le mois cosiéé e l aée k et aée_k -Y le ombe e valeus mesuelles ispoibles. aées e O aoit la valeu obteue au plus poche ixième hectopascal et l o chiffe pa eee les tois chiffes e oite e la valeu e, expimée e ixièmes hectopascal (avec es zéos à gauche au besoi). Si om e = 1,2 hpa, eee = 012, et si om e = 48,1 hpa, eee = 481. om Das ces eux exemples, l esemble u goupe 5eee, y compis l iicateu uméique 5, est chiffé pa 5012 et 5481 espectivemet Goupe 6R1RRR : omale e la hauteu mesuelle e pécipitatio RRRR = omale e la hauteu mesuelle totale e pécipitatio ou e l équivalet e eau O calcule aisi la omale e la hauteu mesuelle totale e pécipitatio (ou e l équivalet e eau) R : 1_om R 1_om = Naé es -YR å j=1 aées R N -Y _aée_k R, où N R ésige la hauteu mesuelle totale e pécipitatio pou le mois cosiéé e l aée k et _aée_k -Y le ombe e valeus ispoible pou le total es pécipitatios. aées R chiffe O aoit la valeu obteue au plus poche millimète et l o utilise le tableau suivat pou RRRR e se foat su la valeu calculée R : _om Goupe e chiffes Sigificatio 0000 Aucue pécipitatio ou aucu équivalet e eau mesuable mm e pécipitatio e équivalet e eau mm e pécipitatio e équivalet e eau Aisi, si mm mm ou avatage 9999 Plus e 0 et mois e 1 mm R 1_om = 0 mm, RRRR = 0000, et si R 1_om = 671 mm, RRRR = = omale u ombe e jous u mois où la hauteu e pécipitatio a été égale ou supéieue à 1,0 mm O calcule aisi la omale u ombe e jous où la haute u e pécipitatio a été égale ou supéieue à 1 mm, : _om

31 24 _om = Naé es -YR å j=1 aées _aée_k N -Y R, où ésige le ombe e jous où la hauteu e pécipitatio mesuelle a été égale ou _aée_k supéieue à 1,0 mm pou l aée k et N -Y le ombe e valeus mesuelles ispoibles. O aoit la valeu obteue chiffes e oite e la valeu et si _om = 17 jous, _om = 17. aées R au jou le plus poche et l o chiffe pa _om (avec u zéo à gauche si écessaie). Si Das ces eux exemples, l esemble u goupe uméique 6, est chiffé pa et espectivemet Goupe 7SSS : omale e la uée mesuelle isolatio La omale e la uée mesuelle isolatio, 0 _om = jou, les eux = 00, 6R1RRR, y compis l iicateu 1 1 1, S, qui se éfiit comme état le ombe 1_om heues esoleillées as la totalité es jous météoologiques à l heue locale e la statio peat le mois, se calcule aisi : S 1_om = Naées -YS å j=1 S aées _aée_k N -Y S, où S ésige la uée mesuelle isolatio peat l aée k et _aée_k valeus mesuelles ispoibles. N aées -Y le ombe e R O aoit la valeu obteue S à l heue la plus poche et l o chiffe pa 1_om SSS les tois chiffes e oite e la valeu S (avec es zéos à gauche au besoi). Si S = 16 heues, SSS = 016, et si _om S1_om = 183 heues, SSS= Das ces eux exemples, l esemble u goupe est chiffé pa 7016 et 7183 espectivemet. 1_om 7SSS, y compis l iicateu uméique 7, Goupe 8yPyyyy P xy : ombe aées maquat as le elevé e la pessio x staa et e la tempéatue omale O étemie les valeus e ce goupe apès les valeus e moyee mesuelle ispoibles pou le mois cosiéé su l esemble e la péioe e calcul es omales. Ce goupe est toujous iclus as la Sectio 2 u message CLIMA. YY = ombe aées maquat as le elevé e la pessio atmosphéique e moyee P P mesuelle au iveau e la statio O chiffe pa YY les eux chiffes e oite e la valeu Y (ombe aées maquat P P P as le elevé e la pessio atmosphéique e moyee mesuelle au iveau e la statio) (avec u zéo à gauche au besoi). YY = ombe aées maquat as le elevé e la tempéatue e l ai e moyee mesuelle au iveau e la statio

32 25 O chiffe pa YY les eux chiffes e oite e la valeu Y (ombe aées maquat as le elevé e la tempéatue e l ai e moyee mesuelle au iveau e la statio) (avec u zéo à gauche au besoi). YxY = ombe aées maquat as le elevé es tempéatues extêmes e moyee x mesuelle au iveau e la statio O chiffe pa Y x les eux chiffes e oite e la valeu Y (ombe aées maquat x as le elevé e la tempéatue maximale et miimale e l ai e moyee mesuelle au iveau e la statio) (avec u zéo à gauche au besoi). Pa exemple, l esemble u goupe 8yPyyyy P xy, y compis l iicateu uméique 8 et x e supposat que Y = 1, Y = 0 et Y = 2, est chiffé pa P x Goupe 9YYYYYY : ombe aées maquat as le elevé e la tesio e e R R S S e vapeu, e la hauteu e pécipitatio et e la uée isolatio O étemie les valeus e ce goupe apès les valeus ispoibles e moyee mesuelle pou le mois cosiéé su l esemble e la péioe e calcul es omales. Ce goupe est toujous iclus as la Sectio 2 u mes sage CLIMA. YY = ombe aées maquat as le elevé e la tesio e vapeu e moyee mesuelle e e au iveau e la statio O chiffe pa YY les eux chiffes e oite e la valeu Y (ombe aées maquat e e e as le elevé e la tesio e vapeu e moyee mesuelle au iveau e la statio) (avec u zéo à gauche au besoi). YY = ombe aées maquat as le elevé e la hauteu mesuelle e pécipitatio R R O chiffe pa YY les eux chiffes e oite e la valeu R R Y (ombe aées maquat R as le elevé e la hauteu mesuelle e pécipitatio au iveau e la statio) (avec u zéo à gauche au besoi). YY = ombe aées maquat as le elevé e la uée mesuelle isolatio S S O chiffe pa YY les eux chiffes e oite e la valeu Y (ombe aées maquat S S S as le elevé e la uée mesuelle isolatio) (avec u zéo à gauche au besoi). e supposat que Pa exemple, l esemble u goupe Ye = 1, YR = 2 et YS Exemple e chiffemet e la Sectio 2 9YYYYYY, y compis l iicateu uméique 9 et e e R R S S =, est chiffé pa Si l o pe les exemples ci-essus, la Sectio 2 u message CLIMA se pésete aisi : Sectio 3 : ombe e jous as le mois où les paamètes ot épassé u cetai seuil Cette sectio, facultative, peut ête omise es messages CLIMA. La Sectio 3 compe le goupe iicateu 333 et ix goupes avec es péfixes e 0 à 9.

33 26 Si, as u goupe, la potio elative aux oées est égale à zéo, tout le goupe est omis u message. Si, pa exemple, uat u mois e 30 jous, la tempéatue maximale e l ai au iveau e la statio a été iféieue à 25 C su 10 jous, compise ete 25 et 29 C su 10 jous puis ete 30 et 34 C su 10 jous, o chiffe pa le pemie goupe e la Sectio 3 et l o omet le euxième goupe u message. Pou établi la Sectio 3 u message CLIMA, o étemie les six valeus quotiiees suivates extaites e la liste staa es paamètes obsevés as les statios météoologiques pou chaque jou u mois. 1) tempéatue maximale quotiiee (, avec ue pécisio e 1 ºC) ; max_jou_j 2) tempéatue miimale quotiiee (, avec ue pécisio e 1 ºC) ; mi_jou_j 3) hauteu totale quotiiee e pécipitatio ( R, avec ue pécisio e 0,1 mm) ; 4) épaisseu e eige maximale quotiiee ( jou_j s, avec ue pécisio e 1 cm) ; jou_j 5) vitesse maximale quotiiee u vet ( f, avec ue pécisio e 1 m/s ou e 1 œu) ; jou_j 6) visibilité hoizotale miimale quotiiee ( V jou_j, avec ue pécisio e 10 m) ). outes ces valeus s appliquet au jou météoologique à l heue locale e la statio (voi Goupe 025 : ombe e jous où la tempéatue maximale quotiiee e l ai a épassé u cetai seuil Ce goupe iique le ombe e jous u mois où la tempéatue maximale quotiiee e l ai a épassé eux limites établies pou le jou météoologique à l heue locale e la statio. = ombe e jous u mois où la tempéatue maximale quotiiee e l ai a été égale ou supéieue à 25 C = ombe e jous u mois où la tempéatue maximale quotiiee e l ai a été égale ou supéieue à 30 C Les eux chiffes e oite u ombe coespoat e jous sot chiffés pa et (avec u zéo à gauche au besoi). Pa exemple, = 15 si la tempéatue maximale a été égale ou supéieue à 25 C peat 15 jous et = 09 si elle a été égale ou supéieue à 30 C peat 9 jous. est chiffé pa Das cet exemple, l esemble u goupe 0, y compis l iicateu uméique 0, u message CLIMA. Si les eux valeus sot ulles, l esemble u goupe 0 est omis e la Sectio Goupe 135 : ombe e jous où la tempéatue maximale quotiiee e l ai a épassé u cetai seuil Ce goupe iique le ombe e jous u mois où la tempéatue maximale quotiiee e l ai a épassé eux limites établies pou le jou météoologique à l heue locale e la statio.

34 27 = ombe e jous u mois où la tempéatue maximale e l ai a été égale ou supéieue à C = ombe e jous u mois où la tempéatue maximale e l ai a été égale ou supéieue à C Les eux chiffes e oite u ombe coespoat e jous sot chiffés pa et (avec u zéo à gauche au besoi). Pa exemple, = 03 si la tempéatue maximale a été égale ou supéieue à 35 C peat 3 jous et = 00 si elle a été égale ou supéieue à 40 C peat 0 jou. est chiffé pa u message CLIMA. Das cet exemple, l esemble u goupe Si les eux valeus sot ulles, l esemble u goupe , y compis l iicateu uméique 1, est omis e la Sectio Goupe 2 : ombe e jous où la tempéatue miimale et maximale 0 0 x0 x0 quotiiee e l ai a été égative Ce goupe iique le ombe e jous u mois où la tempéatue miimale et maximale quotiiee e l ai a été égative pou le jou météoologique à l heue locale e la statio. = ombe e jous as le mois où la tempéatue miimale e l ai a été iféieue à 0 C 0 0 = ombe e jous as le mois où la tempéatue maximale e l ai a été iféieue à 0 C x0 x0 Les eux chiffes e oite u ombe coespoat e jous sot chiffés pa et 0 0 (avec u zéo à gauche au besoi). Pa exemple, = 14 si la tempéatue miimale a été x0 x0 0 0 iféieue à 0 C peat 14 jous et = 03 si la tempéatue maximale a été iféieue à 0 C x0 x0 peat 3 jous. est chiffé pa Das cet exemple, l esemble u goupe 20, y compis l iicateu uméique 2, 0 x0 x0 Si les eux valeus sot ulles (c. -à-. si les tempéatues miimales et maximales ot été positives ou ulles tous les jous), l esemble u goupe 20 est omis e la Sectio 3 u 0 x0 x0 message CLIMA Goupe 3R R R R : ombe e jous où la hauteu totale quotiiee e pécipitatio a épassé u cetai seuil Ce goupe iique le ombe e jous u mois où la hauteu totale quotiiee e pécipitatio a épassé eux limites éfiies pou le jou météoologique à l heue locale e la statio. R R = ombe e jous où la hauteu e pécipitatio a été égale ou supéieue à 1 mm R05R = ombe e jous où la hauteu e pécipitatio a été égale ou supéieue à 5 mm 05 O chiffe pa R01R et 01 R05R les eux chiffes e oite u ombe coespoat e 05 jous (avec u zéo à gauche au besoi). Pa exemple, R R = 16 si la hauteu e pécipitatio a été égale ou supéieue à 1 mm peat 16 jous et R01R = 07 si elle a été égale ou supéieue à 5 mm 01 peat 7 jous.

35 28 est chiffé pa Das cet exemple, l esemble u goupe 3R R R R, y compis l iicateu uméique 3, Si les eux valeus sot ulles, l esemble u goupe Sectio 3 u message CLIMA. 3R01R01R05R est omis e la Goupe 4R10R10R50R : ombe e jous où la hauteu totale quotiiee e 50 pécipitatio a épassé u cetai seuil Ce goupe iique le ombe e jous u mois où la hauteu totale quotiiee e pécipitatio a épassé eux limites éfiies pou le jou météoologique à l heue locale e la statio. R10R = ombe e jous où la hauteu e pécipitatio a été égale ou supéieue à 10 mm 10 R R = ombe e jous où la hauteu e pécipitatio a été égale ou supéieue à 50 mm O chiffe pa R10R et 10 R50R les eux chiffes e oite u ombe coespoat e 50 jous (avec u zéo à gauche au besoi). Pa exemple, R10R = 03 si la hauteu e pécipitatio a été 10 égale ou supéieue à 10 mm peat 3 jous et R R = 03 si elle a été égale ou supéieue à 50 mm peat 3 jous. est chiffé pa Das cet exemple, l esemble u goupe 4R10R10R50R, y compis l iicateu uméique 4, 50 Si les eux valeus sot ulles, l esemble u goupe Sectio 3 u message CLIMA. 4R10R10R50R est omis e la Goupe 5R100R100R150R : ombe e jous où la hauteu totale quotiiee e 150 pécipitatio a épassé u cetai seuil Ce goupe iique le ombe e jous u mois où la hauteu totale quotiiee e pécipitatio a épassé eux limites éfiies pou le jou météoologique à l heue locale e la statio. R100R = ombe e jous où la hauteu e pécipitatio a été égale ou supéieue à 100 mm 100 R R = ombe e jous où la hauteu e pécipitatio a été égale ou supéieue à 150 mm O chiffe pa R100R et 100 R150R les eux chiffes e oite u ombe coes poat e 150 jous (avec u zéo à gauche au besoi). Pa exemple, R100R = 01 si la hauteu e pécipitatio a été 100 égale ou supéieue à 100 mm peat 1 jou et R R = 00 si elle a été égale ou supéieue à 150 mm peat 0 jou. 5, est chiffé pa Das cet exemple, l esemble u goupe 5R100R100R150R, y compis l iicateu uméique 150 Si les eux valeus sot ulles, l esemble u goupe Sectio 3 u mes sage CLIMA. 5R100R100R150R est omis e la Goupe seuil 6s00s00s01s : ombe e jous où l épaisseu e eige a épassé u cetai 01 Ce goupe iique le ombe e jous u mois où l épaisseu e eige a épassé eux limites éfiies pou le jou météoologique à l heue locale e la statio.

36 29 s s = ombe e jous où l épaisseu e eige a été supéieue à 0 cm s01s = ombe e jous où l épaisseu e eige a été supéieue à 1 cm 01 O chiffe pa s 00 s 00 et ss les eux chiffes e oite u ombe coespoat e jous (avec u zéo à gauche au besoi). Pa exemple, s s = 30 si l épaisseu e eige a été supéieue à cm peat 30 jous et ss = 29 si e lle a été égale ou supéieue à 1 cm peat 29 jous. chiffé pa u message CLIMA Goupe Das cet exemple, l esemble u goupe Si les eux valeus sot ulles, l esemble u goupe seuil 6s00s00s01s, y compis l iicateu uméique 6, est 01 6s s s s est omis e la Sectio s s s s : ombe e jous où l épaisseu e eige a épassé u cetai Ce goupe iique le ombe e jous u mois où l épaisseu e eige a épassé eux limites éfiies pou le jou météoologique à l heue locale e la statio. s10s = ombe e jous où l épaisseu e eige a été supéieue à 10 cm 10 s50s = ombe e jous où l épaisseu e eige a été supéieue à 50 cm 50 O chiffe pa ss et s50s les eux chiffes e oite u ombe coespoat e jous 50 (avec u zéo à gauche au besoi). Pa exemple, s s = 12 si l épaisseu e eige a été supéieue à cm peat 12 jous et s s = 09 si elle a été égale ou supéieue à 50 cm peat 9 jous. chiffé pa message CLIMA Das cet exemple, l esemble u goupe Si les eux valeus sot ulles, l esemble u goupe 7s10s10s50s, y compis l iicateu uméique 7, est 50 7s s s s est omis e la Sectio 3 u Goupe 8f10f10f20f20f30f : ombe e jous où la vitesse maximale u vet a épassé 30 u cetai seuil Ce goupe iique le ombe e jous u mois où la vitesse maximale u vet a épassé tois limites éfiies pou le jou météoologique à l heue locale e la statio. Si les elevés sot cotius as la statio, o fait appel au maximum quotiie e la vitesse moyee u vet peat ue péioe e 10 miutes. S ils e sot pas cotius, o choisit le maximum e la vitesse moyee u vet choisi pami toutes les péioes e 10 miutes obsevatio ispoibles pou le jou météoologique à l heue locale e la statio. (Si la statio e ispose pas istumets e mesue u vet, o évalue la vitesse u vet su la base e l échelle Beaufot. O tauit la foce Beaufot obteue e m/s ou e œus, ce qui oe la vitesse u vet utilisée.) f f = ombe e jous u mois où la vitesse maximale u vet obsevée ou elevée a été égale ou supéieue à 10 m/s ou à 20 œus f f = ombe e jous u mois où la vitesse maximale u vet obsevée ou elevée a été égale ou supéieue à 20 m/s ou à 40 œus

37 30 f f = ombe e jous u mois où la vitesse maximale u vet obsevée ou elevée a été égale ou supéieue à 30 m/s ou à 60 œus O chiffe pa f10f, 10 f20f et 20 f30f les eux chiffes e oite u ombe coespoat e 30 jous (avec u zéo à gauche au besoi). Pa exemple, f10f = 10 si la vitesse maximale u vet a été 10 égale ou supéieue à 10 m/s (ou 20 œus) peat 10 jous, f 20 f 20 = 04 si elle a été égale ou supéieue à 20 m/s (ou 40 œus) peat 4 jous et f30f = 00 si elle a été égale ou supéieue à m/s (ou 60 œus) peat 0 jou. Das cet exemple, l esemble u goupe 8, est chiffé pa f10f10f20f20f30f, y compis l iicateu uméique 30 Si les tois valeus sot ulles, l esemble u goupe Sectio 3 u message CLIMA. 8f10f10f20f20f30f est omis e la Goupe 9VVVVVV : ombe e jous où la visibilité hoizotale a été iféieue à u cetai se uil Ce goupe iique le ombe e jous u mois où la visibilité hoizotale a pas épassé tois limites éfiies pou le jou météoologique à l heue locale e la statio. VV = ombe e jous u mois où la visibilité hoizotale a été iféieue à 50 m, 1 1 iépeammet e la uée e la péioe obsevatio VV = ombe e jous u mois où la visibilité hoizotale a été iféieue à 100 m, 2 2 iépeammet e la uée e la péioe obsevatio VV = ombe e jous u mois où la visibilité hoizotale a été iféieue à 1000 m, 3 3 iépeammet e la uée e la péioe obsevatio O chiffe pa VV, VV et jous (avec u zéo à gauche au besoi). Pa exemple, VV les eux chiffes e oite u ombe coespoat e 3 3 VV= 01 si la visibilité miimale a été iféieue à m peat 1 jou, VV = 01 si elle a été iféieue à 100 m peat 1 jou et 2 2 iféieue à m peat 19 jous. Das cet exemple, l esemble u goupe 9, est chiffé pa Si les tois valeus e ce goupe sot ulles, l esemble u goupe e la Sectio 3 u message CLIMA Exemple e chiffemet e la Sectio 3 VV= 19 si elle a été 3 3 9VVVVVV, y compis l iicateu uméique VVVVVV est omis Si l o pe les exemples ci-essus, la Sectio 3 u message CLIMA se pésete aisi : Sectio 4 : valeus extêmes peat le mois et féquece es oages et e la gêle Cette sectio, facultative, peut ête omise u message CLIMA. Elle se compose u goupe iicateu 444 et e huit goupes ayat es coes iicateus e 0 à 7. Das le cas u goupe ayat u péfixe e 0 à 5, si la valeu extême a été elevée que pou u jou, o chiffe les eux chiffes e oite u goupe pou ce jou. Si elle a été ele vée pou plusieus jous, o ajoute 50 au pemie jou et l o chiffe les eux chiffes e oite u goupe pou cette valeu.

38 31 Pou établi la Sectio 4 u message CLIMA, o étemie les sept valeus quotiiees suivates extaites e la liste staa es paamètes obsevés as les statios météoologiques pou chaque jou u mois : 1) tempéatue e l ai e moyee quotiiee au iveau e la statio ( avec ue pécisio e 0,1 C) ; 2) tempéatue maximale quotiiee ( avec ue pécisio e 0,1 C) ; max_jou_j 3) tempéatue miimale quotiiee ( avec ue pécisio e 0,1 C) ; mi_jou_j 4) hauteu totale quotiiee es pécipitatios ( jou_j R avec ue pécisio e 0,1 mm) ; jou_j 5) vitesse u vet maximale quotiiee ( f gust_jou_j avec ue pécisio e 0,1 m/s ou e 0,1 œu) ; 6) ombe e jous oage ou e gêle as le mois ( D avec ue pécisio u jou) ; 7) ombe e jous e gêle as le mois ( D avec ue pécisio u jou). g is ). outes ces valeus s appliquet au jou météoologique à l heue locale e la statio (voi Si l ue ou plusieus e ces valeus quotiiees sot maquates, o omet le goupe coceé e la Sectio 4 e aiso e la fote pobabilité que l absece es valeus soit ue au phéomèe extême Goupe 0syy : tempéatue e l ai la plus élevée u mois e moyee x x x x x quotiiee Ce goupe iique la tempéatue e l ai la plus élevée u mois e moyee quotiiee, expimée e ixièmes e egé Celsius, aisi que le(s) jou(s) où elle s est pouite. où mois. jou_j La tempéatue e l ai la plus élevée u mois e moyee quotiiee se éfiit aisi : =max max {, j=1,...,n jou_j jous}, ésige la tempéatue moyee quotiiee le jou j u mois et Le pemie jou où cette valeu a été elevée est aussi éfii : x_jou = max x_jou N le ombe e jous u jous Si la même tempéatue a été elevée autes jous u mois, cela est égalemet cosigé. O chiffe les tois élémets suivats u goupe apès ces eux valeus. s = sige e la tempéatue la plus élevée e moyee quotiiee max

39 32 ì ï0 si ³ 0, max s= í ï 1 si max < 0 ïî O utilise l iicateu uméique 0 pou les valeus positives ou ulles et l iicateu uméique 1 pou les valeus égatives. = valeu absolue e la tempéatue la plus élevée u mois e moyee quotiiee x x x O chiffe pa les tois chiffes e oite e la valeu x x x e egé Celsius (avec es zéos à gauche au besoi). Si max =- 2,3 ºC, = 023. x x x max max = 20,5 ºC,, expimée e ixièmes = 205, et si x x x yy = jou u mois où la tempéatue la plus élevée e l ai e moyee quotiiee a été x x elevée Les eux chiffes e oite sot chiffés pa x_jou yy (avec u zéo à gauche au besoi). Si la même tempéatue e l ai e moyee quotiiee a été elevée pou plusieus jous, o ajoute 50 au pemie jou et l o chiffe cette valeu pa yy. Si la valeu x x max = 20,5 ºC a été elevée uiquemet le ouzième jou u mois ( x_jou = 12 ), yy= 12, et si la valeu =- 2,3 ºC a été obsevée les x x max ciquième et septième jous ( = 5), yy= 55. x_jou x x Das ces eux exemples, l esemble u goupe 0s yy, y compis l iicateu x x x x x uméique 0, est chiffé pa et espectivemet. Si la tempéatue la plus élevée e l ai e moyee quotiiee a pas été étemiée (u fait, pa exemple, que la tempéatue e moyee quotiiee maque as le elevé pou cetais jous), o omet l esemble u g oupe 0s y y as la Sectio 4 u message CLIMA. x x x x x Goupe 1syy : tempéatue e l ai la plus faible u mois e moyee quotiiee Ce goupe iique la tempéatue e l ai la plus faible u mois e moyee quotiiee, expimée e ixièmes e egé Celsius, aisi que le(s) jou(s) où elle s est pouite. La tempéatue e l ai la plus faible u mois e moyee quotiiee se éfiit aisi : =mi mi {, j=1,...,n jou_j jous}, x x où ésige la tempéatue moyee quotiiee le jou j u mois et jou_j ispoibles pou la tempéatue e moyee quotiiee. N le ombe e valeus jous Le pemie jou où cette valeu a été elevée est aussi éfii : _jou mi= _jou Si la même tempéatue a été elevée autes jous u mois, cela est égalemet cosigé. O chiffe les tois élémets suivats u goupe apès ces eux valeus. s = sige e la tempéatue la plus faible u mois e moyee quotiiee mi

40 33 ì ï0 si ³ 0, max s= í ï 1 si max < 0 ïî O utilise l iicateu uméique 0 pou les valeus positives ou ulles et l iicateu uméique 1 pou les valeus égatives. = valeu absolue e la tempéatue la plus faible u mois e moyee quotiiee chiffés pa mi = - 24,1 ºC, Les tois chiffes e oite e la valeu mi (avec es zéos à gauche au besoi). Si = 241., expimée e ixièmes e egé Celsius, sot mi = 17,2 ºC, = 172, et si yy = jou u mois où la tempéatue la plus faible e l ai e moyee quotiiee a été elevée Les eux chiffes e oite e sot chiffés pa _jou yy (avec u zéo à gauche au besoi). Si la même tempéatue e l ai e moyee quotiiee a été elevée pou plusieus jous, o ajoute 50 au pemie jou et l o chiffe cette valeu pa yy. Si la valeu = 17,2 ºC a été elevée uiquemet le 24 e jou u mois ( = 24), yy= 24, et si la valeu les 17 e et 18 e jous, yy= 67. _jou x x mi mi = -24,1 ºC a été obsevée Das ces eux exemples, l esemble u goupe 1syy, y compis l iicateu uméique 1, est chiffé pa et espectivemet. Si la tempéatue la plus faible e l ai e moyee quotiiee a pas été étemiée (u fait, pa exemple, que la tempéatue e moyee quotiiee maque as le elevé pou cetais jous), o omet l esemble u goupe 1s yy as la Sectio 4 u message CLIMA Goupe 2s y y : tempéatue e l ai la plus élevée u mois ax ax ax ax ax Ce goupe iique la tempéatue e l ai la plus élevée u mois, expimée e ixièmes e egé Celsius, aisi que le(s) jou(s) où elle s est pouite. La tempéatue e l ai la plus élevée u mois se éfiit aisi : =max élevée {, j=1,...,n max_jou_j jous}, où ésige la tempéatue maximale e l ai le jou j u mois et max_jou_j cette tempéatue a été elevée. N le ombe e jous où jous Le pemie jou où cette valeu a été elevée est aussi éfii : max_jou élevée= max_ ax_jou Si la même tempéatue a été elevée autes jous u mois, cela est égalemet cosigé. O chiffe les tois élémets suivats u goupe apès ces eux valeus. s = sige e la tempéatue e l ai la plus élevée élevée

41 34 ì ï0 si ³ 0,. ïî élev ée s= í ï 1 si élevée < 0 O utilise l iicateu uméique 0 pou les valeus positives ou ulles et l iicateu uméique 1 pou les valeus égatives. = valeu absolue e la tempéatue la plus élevée u mois x x x chiffés pa élevée = - 0,3 ºC, Les tois chiffes e oite e la valeu élevée (avec es zéos à gauche au besoi). Si ax ax ax = 003. ax ax ax, expimée e ixièmes e egé Celsius, sot élevée = 29,2 ºC, = 292, et si ax ax ax yy= jou u mois où la tempéatue a été la plus élevée x x Les eux chiffes e oite e sot chiffés pa x_jou y y (avec u zéo à gauche au besoi). Si la même tempéatue e l ai a été elevée pou plusieus jous, o ajoute 50 au pemie jou et l o chiffe cette valeu pa yaxy. Si la valeu = 29,2 ºC a été elevée uiquemet le 11 e jou u ax élevée mois ( = 11 ), y y = 11, et si la valeu = - 0,3 ºC a été obsevée les 7 e ( = 7) et 14 e jous, ax_jou y y = 57. ax ax ax ax élevée Das ces eux exemples, l esemble u goupe 2syy, y compis l iicateu ax ax ax ax ax uméique 2, est chiffé pa et espectivemet. Si la tempéatue la plus élevée e l ai a pas été étemiée (u fait, pa exemple, que la tempéatue maximale quotiiee maque as le elevé pou cetais jous), o omet l esemble u goupe 2s y y as la Sectio 4 u message CLIMA. ax ax ax ax ax Goupe 3saaaa ya y : tempéatue e l ai la plus faible u mois a Ce goupe iique la tempéatue e l ai la plus faible u mois, expimée e ixièmes e egé Celsius, aisi que le(s) jou(s) où elle s est pouite. où La tempéatue e l ai la plus faible u mois se éfiit aisi : =mi faible {, j=1,...,n mi_jou_j jous}, ésige la tempéatue miimale e l ai le jou j u mois et mi_jou_j où cette tempéatue a été elevée. Le pemie jou où cette valeu a été elevée est aussi éfii : a_jou ax ax ax_jou N le ombe e jous u mois jous =. faible mi_ a_jou Si la même tempéatue a été elevée autes jous u mois, cela est égalemet cosigé. O chiffe les tois élémets suivats u goupe apès ces eux valeus. s = sige e la tempéatue e l ai la plus faible faible

42 35 ì ï0 si ³ 0, faible s= í ï 1 si faible < 0 ïî O utilise l iicateu uméique 0 pou les valeus positives ou ulles et l iicateu uméique 1 pou les valeus égatives. = valeu absolue e la tempéatue e l ai la plus faible u mois a a a chiffés pa faible = 37,8 ºC, Les tois chiffes e oite e la valeu faible (avec es zéos à gauche au besoi). Si a a a = 378. a a a, expimée e ixièmes e egé Celsius, sot faible = 10,1 ºC, = 101, et si a a a y y = jou u mois où la tempéatue e l ai a été la plus faible a a Les eux chiffes e oite e sot chiffés pa a_jou y y (avec u zéo à gauche au besoi). Si la même tempéatue e l ai a été elevée pou plusieus jous, o ajoute 50 au pemie jou et l o chiffe cette valeu pa yay. Si la valeu a = 10,1 ºC a été elevée uiquemet le 4 e jou u faible mois ( = 4), y y = 04, et si la valeu = 37,8 ºC a été obsevée les 21 e ( = 21) et 23 e jous, a_jou y y = 71. a a a a faible Das ces eux exemples, l esemble u goupe 3saaaa ya y, y compis l iicateu a uméique 3, est chiffé pa et espectivemet. Si la tempéatue e l ai la plus faible u mois a pas été étemiée (u fait, pa exemple, que la tempéatue miimale quotiiee maque as le elevé pou cetais jous), o omet l esemble u goupe 3s y y as la Sectio 4 u message CLIMA. a a a a a a a a a_jou Goupe 4R xrrryy : hauteu e pécipitatio quotiiee la plus élevée u mois x x x Ce goupe iique la hauteu e pécipitatio quotiiee la plus élevée u mois, expimée e ixièmes e millimète, aisi que le(s) jou(s) où elle s est pouite. où La hauteu e pécipitatio quotiiee la plus élevée u mois se éfiit aisi : R =max max { R, j=1,...,n jou_j jous}, R ésige le total es pécipitatios le jou j u mois et jou_j lesquels le total es pécipitatios est ispoible. Le pemie jou où cette valeu a été elevée est aussi éfii : _jou R max=r _jou N le ombe e jous u mois pou jous Si la même valeu a été elevée autes jous, cela est égalemet cosigé. O chiffe les eux élémets suivats u goupe apès ces eux valeus. RRRR = valeu e la hauteu e pécipitatio quotiiee la plus élevée u mois x x x x

43 36 O chiffe pa RRRR les quate chiffes e oite e R, expimé e ixièmes e x x x x max millimète (avec es zéos à gauche au besoi). Si R = 19,6 mm, max RRRR = 0196, et si x x x x R = max 162,4 mm, RRRR = x x x x yy = jou u mois où la hauteu e pécipitatio a été la plus élevée O chiffe pa yy les eux chiffes e oite e (avec u zéo à gauche au besoi). _jou Si la même hauteu e pécipitatio a été elevée pou plusieus jous, o ajoute 50 au pemie jou et l o chiffe cette valeu pa yy. Si R = 19,6 mm a été obsevé que le 29 e jou u mois max ( = 29), yy = 29, et si R = 162,4 mm a été elevé les 9 e ( = 9) et 27 e jous, yy = 59. _jou max Das ces eux exemples, l esemble u goupe 4R xrrryy, y compis l iicateu x x x uméique 4, est chiffé pa et espectivemet. Si la hauteu e pécipitatio quotiiee la plus élevée u mois a pas été étemiée (u fait, pa exemple, que la valeu es pécipitatios maque as le elevé pou cetais jous), o omet l esemble u goupe 4R RRRyy as la Sectio 4 u message CLIMA Goupe x x x x 5i fffyy : vitesse es afales e vet la plus élevée u mois w x x x fx fx Ce goupe iique quelle est la souce ifomatio su le vet et la vitesse la plus élevée es afales as le mois, e ixièmes e m/s ou e œu, aisi que le jou u elevé. La vitesse la plus élevée es afales as le mois se éfiit aisi : { } max af_jou_j jous _jou f =max f, j=1,...,n, où f és ige la vitesse maximale es afales le jou j u mois et af_jou_j lesquels la valeu est ispoible. N le ombe e jous pou jous Le pemie jou où cette valeu a été elevée est aussi éfii : f_jou f max=f af jou Si la même vitesse es afales a été elevée autes jous, cela est égalemet cosigé. O chiffe les tois élémets suivats u goupe e foctio e ces eux valeus. i = iicateu e souce ifomatio su le vet et uité e mesue e la vitesse u vet w O chiffe l iicateu e souce ifomatio su le vet et uité e mesue e la vitesse u vet pa u seul chiffe, selo le tableau suivat. Iicateu Sigificatio 0 Vitesse u vet évaluée, e m/s 1 Vitesse u vet mesuée pa u aémomète, e m/s 3 Vitesse u vet évaluée, e œus 4 Vitesse u vet mesuée pa u aémomète, e œus fff = vitesse la plus élevée es afales obsevée ou elevée peat le mois x x x

44 37 Les tois chiffes e oite e f, expimé e ixièmes e m/s ou e œu, sot chiffés pa max fff (avec es zéos à gauche au besoi). Si x x x f max = 7,3 m/s, fff= 073, et si x x x f = 16,0 m/s, max fff= x x x 160. y y = jou e la vitesse la plus élevée es afales obsevée ou elevée peat le mois fx fx Les eux chiffes e oite e sot chiffés pa f_jou y y (avec u zéo à gauche au besoi). Si l o a elevé la même vitesse es afales pou plusieus jous, o ajoute 50 au pemie jou et cette valeu est chiffé pa y y. Si f = 7,3 m/s uiquemet le 20 e jou u mois ( = 20 ), y y = max fx fx 20, et si f = 16,0 m/s le 17 e ( = 17 ) et le 18 e jous, y y = 67. f_jou Das ces eux exemples, l esemble u goupe uméique 5, est chiffé pa et espectivemet. max fx fx fx fx f_jou 5iwfffyy, y compis l iicateu x x x fx fx Si la vitesse la plus élevée es afales a pas été étemiée (u fait, pa exemple, qu il maque es obsevatios u vet as le elevé pou cetais jous), o omet l esemble u goupe 5i fffyy as la Sectio 4 u message CLIMA. w x x x fx fx Goupe 6DtsDDD : ombe e jous oage et e gêle as le mois ts g g O chiffe les eux élémets suivats u goupe e se foat su es valeus pécéemmet éfiies ( D et D ). g is fx fx DD = ombe e jous u mois où se sot pouits es oages ts ts O chiffe pa DD les eux chiffes e oite e D (ombe e jous oage as le ts ts ts mois) (avec u zéo à gauche au besoi). Si l o a obsevé es oages peat 3 jous as le mois ( D = 3), DD = 03. ts ts ts D D = ombe e jous u mois où il y eu e la gêle g g O chiffe pa D D les eux chiffes e oite e g g D (ombe e jous e gêle as le g mois) (avec u zéo à gauche au besoi). Si l o a obsevé e la gêle peat 11 jous as le mois ( D = 11), D D = 11. g g g Das cet exemple, l esemble u goupe 6DtsDtsDgD, y compis l iicateu uméique 6, est chiffé pa Si l o a pas obsevé oage ou e gêle peat le mois et qu aucu jou e maque avec les paamètes voulus, o iclut le goupe 6DtsDDD ts g g as la Sectio 4 u message CLIMA e mettat es zéos as les zoes appopiées Goupe 7i GGGG : ifomatios coceat l évolutio es patiques elatives à y x x la mesue es tempéatues extêmes Ce goupe est poté as la Sectio 4 que si le momet u elevé e la tempéatue maximale GG ou e la tempéatue miimale x x GG a été moifié pou la statio cosiéée, selo le tableau suivat : i = iicateu éfiissat le type e patique aopté pou la mesue es tempéatues extêmes y

45 38 Iicateu Sigificatio 1 hemomète à maximum et à miimum 2 Statio météoologique automatique 3 hemogaphe GG = momet picipal u elevé quotiie (e heues UC) e la tempéatue maximale x x O chiffe pa GG (avec u zéo à gauche au besoi) les eux chiffes e oite iiquat x x (e heues UC) le momet quotiie où se fait égulièemet le elevé e la tempéatue maximale. Pa exemple, pou le momet u elevé e la tempéatue maximale ouvellem et établi à 16 heues (UC), GG = 16. x x GG = momet picipal (e heues UC) u elevé quotiie e la tempéatue miimale O chiffe pa GG (avec u zéo à gauche au besoi) les eux chiffes e oite iiquat (e heues UC) le momet quotiie où se fait égulièemet le elevé e la tempéatue miimale. Pa exemple, pou le momet u elevé e la tempéatue miimale ouvellemet établi à 4 heues (UC), GG = Das cet exemple, l esemble u goupe, y compis l iicateu uméique 7, est chiffé pa Exemple e chiffemet e la Sectio 4 Si l o pe les exemples ci-essus, la Sectio 4 u message CLIMA se pésete aisi : Exemple e chiffemet complet u message CLIMA Si l o epe les exemples ci-essus pou l e-tête e sectio et les quate sectios e oées, le message CLIMA complet se pésete aisi : CLIMA / /// = ableau e cotôle e l établissemet u message/bulleti CLIMA U message CLIMA est à cotôle igoueusemet. Nous poposos le tableau e cotôle suivat. Les temes e la coloe «Iclusio» ot les sigificatios suivates. eme Obligatoie * Obligatoie* Sigificatio Le goupe est toujous chiffé. Le chiffemet u goupe est obligatoie, mais il peut ête omis si tous les paamètes u goupe sot maquats. Le goupe est toujous chiffé si la sectio facultative coespoate est chiffée. Le chiffemet u goupe est obligatoie si la sectio facultative coespoate est chiffée, mais il peut ête omis si tous les paamètes u goupe sot maquats.

46 39 Goupe Iclusio Exemple Fouchette es valeus Remaques Sectio 0 (obligatoie) CLIMA CLIMA CLIMA Figue uiquemet su la pemièe lige u bulleti etie ou u message tasmis seul MMJJJ 01 De 01 à pou l aée 2003 ; 004 pou l aée 2004 IIiii De à pou les statios teestes epuis octobe 2003 Figue uiquemet e seco su le bulleti etie ou u message tasmis seul Sectio 1 (obligatoie) ois chiffes 1PP P Obligatoie P PPPP Obligatoie 3s s s s x x t 4s s 5 eee 6R x t t 1R 1R 1R 1R Obligatoie Obligatoie Obligatoie Obligatoie De 0000 à De 0000 à , 1 ou / 005 De 000 à De 000 à 999, /// , 1 ou / 080 De 000 à 999, /// 0 0, 1 ou / 001 De 000 à 999, /// De 000 à De 0000 à 9999 / De 0 à 6, / 00 De 00 à 31 Omis uiquemet si l o a 1//// (toutes valeus maquates) Omis uiquemet si l o a 2//// (toutes valeus maquates) Omis uiquemet si l o a 3/////// (toutes valeus maquates) Omis uiquemet si l o a 4//////// (toutes valeus maquates) Omis uiquemet si l o a 5/// (toutes valeus maquates) Omis uiquemet si l o a 6/////// (toutes valeus maquates) 7S 1S 1S 1p sp sp s P P x Obligatoie 8m m m m m m De 000 à 744 /// De 000 à 100, /// De 00 à 31 Omis uiquemet si l o a 7////// (toutes valeus maquates)

47 40 9m m m m m m e e R R S S 00 De 00 à 31 2 De 0 à 9 1 De 0 à De 00 à De 00 à De 00 à 31 Sectio 2 (facultative) 222 * Omis si la Sectio 2 est pas chiffée 0Y Y Y Y b b c P c * 1PP P Obligatoie* 2 PPPP Obligatoie* 3s s s s 4s s x 5 eee x t x t t Obligatoie* Obligatoie* Obligatoie* De 00 à De 0 0 à De 0000 à De 0000 à , 1 ou / 005 De 000 à De 000 à 999, /// , 1 ou / 080 De 000 à 999, /// 0 0, 1 ou / 001 De 000 à 999, /// De 000 à 999 Omis si la Sectio 2 est pas chiffée. Pou les omales, voi le Règlemet techique e l OMM, Vol. I, Défiitios Omis si l o a 1//// (toutes valeus maquates) Omis si l o a 2//// (toutes valeus maquates) Omis si l o a 3/////// (toutes valeus maquates) Omis si l o a 4//////// (toutes valeus maquates) Omis si l o a 5/// (toutes valeus maquates) 6R 1R 1R 1R 1 Obligatoie* 7S 1S 1S 1 Obligatoie* 8y PyPyyyxyx * 9y y e e y R y R y S y S * De 0000 à De 00 à De 000 à De 00 à De 00 à De 00 à De 00 à 30 Omis si l o a 6////// (toutes valeus maquates) Omis si l o a 7/// (toutes valeus maquates) Omis si la Sectio 2 est pas chiffée Omis si la Sectio 2 est pas chiffée

48 41 02 De 00 à De 00 à 30 Sectio 3 (facultative) 333 * Omis si la Sectio 3 est pas chiffée R 4R 5R x0 x0 01R 01R 05R05 10R10R50R50 100R100R150R150 Obligatoie* Obligatoie* Obligatoie* Obligatoie* Obligatoie* Obligatoie* De 00 à De 00 à De 00 à De 00 à De 00 à De 00 à De 00 à De 00 à De 00 à De 00 à De 00 à De 00 à 31 Omis si l o a 0//// (toutes valeus maquates) ou ( = = = 4040) Omis si l o a 1//// (toutes valeus maquates) ou Omis si l o a 2//// (toutes valeus maquates) ou (00 = x0x0) Omis si l o a 3//// (toutes valeus maquates) ou (R 01 R 01 = R 05 R 05 = R 10 R 10 ) Omis si l o a 4//// (toutes valeus maquates) ou (R 10 R 10 = R 50 R 50 = R 100 R 100 = R 150 R 150 ) Omis si l o a 5//// (toutes valeus maquates) ou s 00s00s01s01 Obligatoie* De 00 à De 00 à 31 Omis si l o a 6//// (toutes valeus maquates) ou (s 00 s 00 = s 01 s 01 = s 10 s 10 = s 50 s 50 ) 7s 10s10s 50s 50 Obligatoie* De 00 à 31 Omis si l o a 7//// (toutes valeus maquates) 09 De 00 à 31 8f 10f10f20f20f30f30 Obligatoie* De 00 à De 00 à 31 Omis si l o a 8////// (toutes valeus maquates) ou (f 10 f 10 = f 20 f 20 = f 30 f 30 ) 00 De 00 à 31 9V 1V1V2V2 V3V3 Obligatoie* De 0 0 à De 00 à 31 Omis si l o a 9////// (toutes valeus maquates) ou (V3V3 = V2V2 = V1V1) 19 De 00 à 31

49 42 Sectio 4 (facultative) 444 * Omis si la Sectio 4 est pas chiffée 0s y y x x x 1s y y 2s 3s ax a ax a ax a y y x ax a 4R R R R y y x x x x 5i f f f y y w x x x 6D D D ts ts fx g D fx g 7i G G G G y x x x y y ax a Obligatoie* Obligatoie* Obligatoie* Obligatoie* Obligatoie* Obligatoie* Obligatoie* Obligatoie* , 1 ou / 205 De 00 à De 01 à 31, e 51 à , 1 ou / 172 De 000 à De 01 à 31, e 51 à , 1 ou / 292 De 000 à De 01 à 31, e 51 à ou De 000 à De 01 à 31, e 51 à De 0000 à De 01 à 31, 51 à , 1, 3 ou De 000 à De 01 à 31, e 51 à De 00 à De 00 à De 1 à 3 16 De 00 à De 00 à 23 = = = Omis si l o a 0////// (toutes valeus maquates) Omis si l o a 1////// (toutes valeus maquates) Omis si l o a 2////// (toutes valeus maquates) Omis si l o a 3////// (toutes valeus maquates) Omis si l o a 4////// (toutes valeus maquates) Omis si l o a 5////// (toutes valeus maquates) Omis si l o a 6//// (toutes valeus maquates) Omis si l o a 7///// (toutes valeus maquates) Suit le eie goupe e chaque message sas espace

50 43 2. FM 72-XII CLIMA SHIP : MESSAGE DE MOYENNES E DE OAUX MENSUELS PROVENAN D UNE SAION MÉÉOROLOGIQUE OCÉANIQUE 2.1 Itouctio CLIMA SHIP ésige le coe utilisé pou le chiffemet es valeus mesuelles poveat ue statio météoologique océaique. Ce coe est assoti e l iicatif FM 72 XII as la classificatio e l OMM, FM sigifiat «fomat météoologique», 72 état le uméo séquetiel u coe as le système e uméotatio es coes e l OMM et XII ésigat le uméo e vesio u coe (uméo e sessio coespoate e la Commissio es systèmes e base e l Ogaisatio). Losqu il existe pas e moyes plus écoomiques e pocée, les statios météoologiques océaiques oivet pouie es oées météoologiques essetielles étaillées émaat e sites ou e zoes maitimes citiques. A cet éga, ces statios fot patie itégate e éseaux obsevatio égioaux et atioaux. Chaque statio météoologique océaique est située e faço à pouie es oées météoologiques epésetatives e la zoe maitime où elle se touve. Les obsevatios oivet iclue autat élém ets u message syoptique complet que possible. Les heues staa picipales es obsevatios syoptiques sot 0000, 0600, 1200 et 1800 UC. Les heues staa iteméiaies sot 0300, 0900, 1500 et 2100 UC. Das ue statio météoologique océaique, les obsevatios syoptiques e suface sot effectuées et tasmises aux heues staa picipales et iteméiaies. Elles oivet ête éalisées au mois aux heues syoptiques picipales. Losqu e aiso e ifficultés exploitatio à bo u avie, il s avèe impossible effectue ue obsevatio syoptique e suface, le momet éel e l obsevatio oit ête aussi poche que possible e l heue staa. Selo ue patique ecommaée, e ombeux Sevices météoologiques (y compis ceux es Etats-Uis Améique et e Russie) ot fixé à tois jous la limite acceptable su u mois es obsevatios quotiiees maquates pou la majoité es paamètes CLIMA SHIP calculés e moyee mesuelle et e zéo jou pou es paamètes tels que R 1 (hauteu totale e pécipitatio ou équivalet e eau su le mois) et S 1 (uée totale isolatio su le mois) pou évite évetuelles eeus majeues obsevatio as les valeus mesuelles. 2.2 Stuctue u message CLIMA SHIP La fome symbolique CLIMA SHIP compe les eux sectios suivates. Numéo e la sectio Goupe ietificatio Coteu 1 CLIMA SHIP Ietificatio u momet et u lieu obsevatio aisi que e la moyee mesuelle es valeus météoologiques quotiiees (pessio, tempéatue e la me e suface, tesio e vapeu et, le cas échéat, hauteu e pécipitatio). Cette sectio est obligatoie. 2 NORMAL Valeus e la omale mesuelle (calculées e moyee su 30 as) es valeus météoologiques quotiiees (pessio, tempéatue e la me e suface, tesio e vapeu et, le cas échéat, hauteu e pécipitatio). Cette sectio est facultative. Le symbole temial (=) est placé à la suite e la eièe sectio u message, sas espace.

51 Fome symbolique FM 72 -XII CLIMA SHIP Numéo e la sectio Goupe ietificatio 1 CLIMA SHIP MMJJJ 2 NORMAL 99LaLL a a Coteu QLLLL PPPP c o o o o s ìï 9s eee RRRRR w w w ï íou ï ïî 8s eee// w w w ìï 9s eee RRRR/) w w w PPPP s ï íou ï ïî 8s eee//) w w w 2.4 Règles gééales applicables à la fome symbolique FM 72 -XII CLIMA SHIP 1) O peut egoupe es messages CLIMA SHIP poveat e plusieus statios as u seul bulleti CLIMA SHIP. Les goupes CLIMA SHIP et MMJJJ sot iclus as l e-tête u bulleti et e sot épétés pou aucue es statios ot les oées sot egoupées as le bulleti. Les messages CLIMA SHIP e chacue e ces statios commecet pa le goupe 99L LL (latitue e la statio météoologique océaique). a a a 2) U message/bulleti CLIMA SHIP e cotiet e messages que pou u mois oé. 3) La moyee es valeus mesuelles est calculée apès la moyee es valeus quotiiees pou chaque jou à l heue locale e la sta tio. 4) La sectio 1, obligatoie, est toujous chiffée. 5) La sectio 2, facultative, est gééalemet icluse as le message CLIMA SHIP cofomémet aux ègles et au èglemet atioaux et iteatioaux u Sevice météoologique atioal. 6) Le goupe ietificatio NORMAL e la Sectio 2 est iclus as le message CLIMA SHIP s il cotiet impote quel es goupes e cette sectio. 7) Losqu u ou plusieus es paamètes u goupe sot maquats, ces paamètes sot chiffés pa es baes obliques (/). Si tous les paamètes u goupe maquet, ce goupe est omis u message. 8) Si tous les paamètes e la Sectio 2 sot maquats, l esemble e la sectio est omise u message. 9) Si tous les paamètes e la Sectio 1 sot maquats à l exceptio es oées elatives au momet e l obsevatio et aux coooées, seul le goupe NIL est chiffé au lieu e l esemble u message CLIMA SHIP et aucue aute sectio est icluse as le message. 10) Si les oées elatives au momet e l obsevatio et aux coooées sot maquates, le message CLIMA SHIP est pas tasmis. 11) ous les goupes u message sot sépaés pa ue espace ( ). Les goupes e compotet aucue espace. 12) Le symbole temial (=) est placé à la suite e la eièe sectio u message, sas espace.

52 45 13) Selo le Règlemet e l OMM, les messages CLIMA SHIP sot tasmis à pati u ciquième jou u mois suivat le mois auquel les oées se appotet, mais pas plus ta que le huitième jou. 14) Les oé es mesuelles sot chiffées selo la fome symbolique e vigueu au cous u mois auquel les oées se appotet. (Pa exemple, si ue moificatio u coe CLIMA SHIP ete e vigueu le 1 e ovembe, les oées CLIMA SHIP octobe, tasmises e ovembe, ot l aciee fome symbolique. Le pemie message CLIMA SHIP ayat la ouvelle fome coceea les oées e ovembe, tasmises e écembe.) 2.5 Algoithme ecommaé pou l établissemet u message CLIMA SHIP Sectio 1: e-tête u message et moyees météoologiques quotiiees e moyee mesuelle La Sectio 1, obligatoie pou tout message CLIMA SHIP, est toujous icluse. Celle-ci cotiet es oées su le momet e l obsevatio et les coooées e la statio aisi que es oées e moyee mesuelle. O éfiit les coooées géogaphiques (latitue o-su et logitue est-ouest) pou chaque statio météoologique océaique. Pou établi la Sectio 1 u message CLIMA SHIP, il faut ispose e oées pou chaque jou u mois e ce qui cocee les 5 valeus moyees quotiiees suivates figuat su la liste es paamètes obsevés as la statio météoologique océaique : 1) pessio atmosphéique au iveau e la me ( P avec ue pécisio e 0,1 hpa) ; jou_j 2) pessio atmosphéique au iveau e la statio ( P avec ue pécisio e 0,1 hpa) ; 3) tempéatue e la me e suface ( o_jou_j avec ue pécisio e 0,1 ºC) ; w_jou_j 4) tempéatue maximale u jou ( avec ue pécisio e 0,1 ºC) ; max_jou_j 4) tesio e vapeu patielle au iveau e la statio ( e avec ue pécisio e 0,1 hpa) ; 5) pécipitatios totales u jou ( R jou_j jou_j avec ue pécisio e 0,1 mm) Valeus e moyee quotiiee e la pessio atmosphéique, e la tempéatue et e la tesio e vapeu patielle Les valeus à ésume sot celles elevées à l ue ou à plusieus es heues picipales obsevatio (0000, 0600, 1200 et 1800, temps uivesel coooé (UC)) los u mois civil cosiéé, à l heue omale locale. Les heues staa picipales pou les obsevatios syoptiques e suface sot 0000, 0600, 1200 et 1800 UC, et les heues staa iteméiaies 0300, 0900, 1500 et 2100 UC. Les valeus e moyee quotiiee sot elevées à la suite es obsevatios effectuées soit aux heues staa picipales UC, soit aux heues staa picipales et iteméiaies UC, chaque jou météoologique, à l heue locale e la statio (LS), soit 0000:2359 LS. Les statios e l hémisphèe Est ot ue heue locale avec u écat positif pa appot à UC et les statios e l hémisphèe Ouest u écat égatif. Aisi, pou le calcul es valeus e moyee quotiiee à l heue locale e la statio, o peut faie appel à es obsevatios u jou UC pécéet as l hémisphèe Est et à es obsevatios u jou UC suivat as l hémisphèe Ouest. Faites appel au tableau e covesio ci-apès pou coveti l heue UC e heue locale.

53 46 AD Heue avacée e l Atlatique - 3 heues 0900 AS Heue omale e l Atlatique - 4 heues 0800 ES Heue omale e l Est CD Heue avacée u Cete CS Heue omale u Cete MD Heue avacée es Rocheuses MS Heue omale es Rocheuses PD Heue avacée u Pacifique - 5 heues heues heues 0500 PS Heue omale u Pacifique AD Heue avacée e l Alaska - 8 heues 0400 ALA Heue omale e l Alaska - 9 heues 0300 HAW Heue omale Hawaï - 10 heues 0200 Nome, Alaska - 11 heues 0100 Heue Euope e l Ouest 0 heue (temps uivesel) 0000 CE Heue Euope cetale (heues hive façaise et suéoise) EE Heue Euope e l Est Russie, zoe 1 B Heue e Baga, Russie, zoe heue heues heues 1500 ZP4 Russie, zoe heues 1600 ZP5 Russie, zoe heues 1700 ZP6 Russie, zoe heues 1800 WAS Heue omale Austalie e l Ouest CC Heue côtièe chioise, Russie, zoe 7 JS Heue omale u Japo, Russie, zoe heues heues heues 2100 EAS Heue omale Austalie e l Est Heue omale e Guam Russie, zoe 9 IDLE Lige e chagemet e ate NZ Heue e Nouvelle-Zélae + 10 heues heues 0000 (miuit) Les valeus e moyee quotiiee sot ue simple moyee es obsevatios effectuées aux heues staa obsevatio UC pou u jou météoologique à l heue locale e la statio ( LS). Les 4 (ou 8) obsevatios sevet à établi ue moyee quotiiee. Si toute valeu écessaie au calcul e la valeu e moyee quotiiee est maquate, elle est elevée si possible su les iagammes appaeils eegisteus. Si cela se évèle impossible, o utilise les quate heues obsevatio picipales ou iteméiaies pou calcule cette valeu. Si cela s avèe égalemet impossible, o ote la valeu e moyee quotiiee comme état maquate. Celle-ci oit ête obteue au mois à pati es valeus elevées aux quate heues staa picipales ou iteméiaies. Les valeus e moyee quotiiee sot calculées aisi pou chaque jou u mois civil cosiéé :

54 47 8(4) å f i i=1 F = jou 8(4) O calcule les valeus e moyee quotiiee e la pessio atmosphéique au iveau e la me et e la statio pou u ombe ietique e jous u mois. Le ombe e jous maquat as le elevé est étemié pou chaque paamète. m = ombe e jous où la pes sio moyee au iveau e la me maque as le elevé P m = ombe e jous où la tempéatue moyee e l ai maque as le elevé m = ombe e jous où la tempéatue moyee e la me e suface maque as le w elevé m = ombe e jous où la tesio moyee e vapeu patielle maque as le elevé e Hauteu e pécipitatio quotiiee La hauteu e pécipitatio quotiiee R est la somme globale es pécipitatios jou_j tombées peat u jou météoologique à l heue locale e la statio : jou_j 8(4) å R = R i=1 i Si la hauteu quotiiee totale e pécipitatio est iféieue à 0,1 mm ou qu il y ait aucue pécipitatio peat u jou météoologique à l heue locale e la statio, o cosièe que cette hauteu est égale à 0,0 mm. Si l o obseve aucue pécipitatio peat tout u jou météoologique ou ue patie e celui-ci à l heue locale e la statio, la hauteu quotiiee totale e pécipitatio R est cosiéée comme ue valeu maquate. Le ombe e jous maquat as le elevé e la hauteu quotiiee totale e pécipitatio se éfiit aisi : pécipitatio m = om be e jous maquat as le elevé e la hauteu quotiiee totale e R Goupe CLIMA SHIP : ietificatio u coe jou_j SHIP. Le goupe costat CLIMA SHIP est le pemie goupe e tout message/bulleti CLIMA Goupe MMJJJ : ietificatio choologique (mois et aée) u message Le goupe vaiable MMJJJ pemet l ietificatio choologique u message (mois et aée auxquels les oées se appotet). MM = mois auquel les oées u message CLIMA SHIP se appotet Les eux chiffes e oite u ombe ésigat le mois e l aée (UC) (avec u zéo à gauche au besoi) sot chiffés pa MM. Pa exemple, javie est chiffé pa 01 et ovembe pa 11. JJJ = aée à laquelle les oées u message CLIMA SHIP se appotet

55 48 Les tois chiffes e oite u ombe ésigat l aée (UC) (avec es zéos à gauche au besoi) sot chiffés pa JJJ (chiffes coespoat aux cetaies, aux izaies et aux uités u ombe ésigat l aée). Pa exemple, l aée 1977 est chiffée pa 977 et l aée 2004 pa 004. Das ces eux exemples, le goupe MMJJJ complet est chiffé pa et espectivemet Goupe 99L LL : latitue e la statio météoologique océaique a a a mesuelles ci-apès : O se set u goupe 99LaLL pou ietifie la positio géogaphique es oées a a 99 = péfixe u goupe costat LLL = valeu absolue e la latitue e la statio météoologique océaique a a a O chiffe pa LLL.les tois chiffes e oite e la valeu absolue e la latitue, expimée a a a e ixièmes e egé (avec es zéos à gauche au besoi). O obtiet les ixièmes e egé e ivisat le ombe e miutes pa 6, sas tei compte u este. Pa exemple, pou ue latitue e 47,8, LLL.= 478, et pou ue latitue e 21,2, LLL. = 212. a a a a a a O tiet compte u sige e la latitue pou chiffe le goupe QLLLL. c o o o o Das ces eux exemples, l esemble u goupe chiffé pa et espectivemet. 99LaLL, y compis le péfixe 99, est a a Goupe QLLLL : quaat et logitue e la statio météoologique océaique c o o o o O se set u goupe costat oées mesuelles ci-apès : Q = quaat u globe c QLLLL c o o o o pou ietifie la positio géogaphique es O éfiit le coe u chiffe Q à pati es coooées géogaphiques e la statio c (latitue o-su et logitue est-ouest) selo la table e coe ci-apès : Chiffe u coe Latitue Logitue 1 No Est 3 Su Est 5 Su Ouest 7 No Ouest

Arbres et dérivée d une fonction composée

Arbres et dérivée d une fonction composée Abes et déivée d ue foctio composée Nous allos voi ici commet l o peut epésete les déivées successives d ue foctio composée pa u esemble d abes fiis. f et g désigeot deux foctio idéfiimet déivables, et

Plus en détail

RESOLUTION PAR LA METHODE DE NORTON, MILLMAN ET KENNELY

RESOLUTION PAR LA METHODE DE NORTON, MILLMAN ET KENNELY LO 4 : SOLUTO P L MTHO OTO, MLLM T KLY SOLUTO P L MTHO OTO, MLLM T KLY MTHO OTO. toductio Le théoème de oto va ous pemette de éduie u cicuit complexe e gééateu de couat éel. e gééateu possède ue souce

Plus en détail

CIGI 2011 Job shop sous contraintes de disponibilité des ressources : modèle mathématique et heuristiques

CIGI 2011 Job shop sous contraintes de disponibilité des ressources : modèle mathématique et heuristiques CIGI 2011 Job shop sous cotaites de dispoibilité des essouces : modèle mathématique et heuistiques SADIA AZEM 1, RIAD AGGOUNE 2, STÉPHANE DAUZERE-PERES 1 1 Dépatemet Scieces de la Fabicatio et Logistique,

Plus en détail

I INTRODUCTION II ECHANTILLONS. Master 1 ESTIMATION Mars 2009

I INTRODUCTION II ECHANTILLONS. Master 1 ESTIMATION Mars 2009 Maste 1 ESTIMATION Mas 009 I INTRODUCTION Das so live, Le jeu de la sciece et du hasad, Daiel Schwatz, cite cette aecdote d'u aglais qui déaque à Calais et qui apecevat ue femme ousse, coclut : Ties, les

Plus en détail

Structures atomiques des atomes et des ions à un et à deux électrons

Structures atomiques des atomes et des ions à un et à deux électrons Stuctues atomiques des atomes et des ios à u et à deux électos P. GUEDDA El Habib Uiv. El Oued, Fac. Sc. Ad Tech., Algeia Guedda-elhabib@uiv-eloued.dz II. Itoductio Das ce cous ous pésetos u apeçu su les

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Logique, esembles et applicatios Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I :

Plus en détail

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0.

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0. 7- Tests d austement, d indépendance et de coélation - Chapite 7 : Tests d austements, d indépendance et de coélation 7. Test d austement du Khi-deux... 7. Test d austement de Kolmogoov-Sminov... 7.. Test

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6 D M 6 Coection PCSI 1 013 014 RVUX DIRIGÉS DE M 6 Execice 1 : Pemie vol habité (pa un homme) Le 1 avil 1961, le commandant soviétique Y Gagaine fut le pemie cosmonaute, le vaisseau spatial satellisé était

Plus en détail

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement Fiche stadardisée pour pla tarifaire mobile à prépayemet Opérateur Mobile Vikigs Pla tarifaire 10 Date de derière mise à jour 27/05/2015 Date de limite de validité Ne s applique pas Valeur de recharge

Plus en détail

Devoir de synthèse n 2 Sciences physiques

Devoir de synthèse n 2 Sciences physiques Lycée secodaie : 7-11-87 -S eoi de sythèse Scieces physiques ée scolaie : 06/07 uée : heues lasse :3 ée M & Sc IMIE Execice N 1 (3,5 poits) L acide éthaoïque de foule 3 O (appelé aussi acide acétique)

Plus en détail

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 ************************************************************************************************* EPREUVE

Plus en détail

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 TSI Sciences Industielles GM DL N 1 COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 1.MISE EN SITUATION : L étude ci-apès pote su un compesseu de climatisation de véhicule automobile de maque SANDEN.

Plus en détail

Estimations et intervalles de confiance

Estimations et intervalles de confiance Estimatios et itervalles de cofiace Estimatios et itervalles de cofiace Résumé Cette vigette itroduit la otio d estimateur et ses propriétés : covergece, biais, erreur quadratique, avat d aborder l estimatio

Plus en détail

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables Leçon Foce nomale L applet Foce nomale simule les foces qui s execent su un bloc qui se déplace veticalement. Péalables L élève devait connaîte les concepts d accéléation et de foce, et le lien qui existe

Plus en détail

La classification de données quantitatives avec SPAD

La classification de données quantitatives avec SPAD La classificatio de doées quatitatives avec SPAD SPAD effectue toujours ue ACP de la matrice des doées quatitatives X " p avat de faire la classificatio des idividus. Les méthodes de classificatio s appliquet

Plus en détail

Microéconomie B Interrogation du Mercredi 24 Novembre 2010 Durée : 1h30

Microéconomie B Interrogation du Mercredi 24 Novembre 2010 Durée : 1h30 Univesité Pais Ouest Nantee La Défense Année univesitaie 010-011 UFR SEGMI L Economie-Gestion Micoéconomie B Inteogation du Mecedi 4 Novembe 010 Duée : 1h30 Aucun document n est autoisé et les calculatices

Plus en détail

INITIATION A LA MESURE ----

INITIATION A LA MESURE ---- INITIATION A LA MSUR ---- Le but de ce TP est : - de mesue la foce électomotice et la ésistance intene d'une pile, - d'évalue, en tenant compte des incetitudes de mesue et des caactéistiques de l'appaeil

Plus en détail

Seconde année - Semestre 3 PROBABILITÉS

Seconde année - Semestre 3 PROBABILITÉS 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Aée 2012-2013 LICENCE d ÉCONOMIE et GESTION Secode aée - Semestre 3 PROBABILITÉS Feuille d exercices N 3 : Variables aléatoires - Lois discrètes 1. Calculez 3 2 + 2 5 Exercice I (

Plus en détail

EXERCICES : DÉNOMBREMENT

EXERCICES : DÉNOMBREMENT Chapitre 7 ECE 1 - Grad Nouméa - 015 EXERCICES : DÉNOMBREMENT LISTES / ARRANGEMENTS Exercice 1 : Le code ativol Pour so vélo, Toto possède u ativol a code. Le code est ue successio de trois chiffres compris

Plus en détail

Elaboration sans prototypage du circuit équivalent de transformateurs de type planar

Elaboration sans prototypage du circuit équivalent de transformateurs de type planar Uivesité Josep Fouie N attibué pa la bibliotèque / / / / / / / / / / / THESE Pou obtei le gade de DOCTEUR DE L UNIVERSITE JOSEPH FOURIER Spécialité : «Géie Electique» Pépaée au Laboatoie d'electotecique

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1 [htt://m.cgeduuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Eocés 1 Déombremet Exercice 1 [ 01529 ] [correctio] Soiet E et F deux esembles fiis de cardiaux resectifs et. Combie y a-t-il d ijectios de E das F?

Plus en détail

Démarche)Qualité)pour)Améliorer)la)Communication) Pluridisciplinaire)entre)les)Jeunes)Chercheurs)

Démarche)Qualité)pour)Améliorer)la)Communication) Pluridisciplinaire)entre)les)Jeunes)Chercheurs) Démache)Qualité)pou)mélioe)la)Communication) Pluidisciplinaie)ente)les)s)Checheus) Sommaie)! Intoction!...!1! 1.!Desciption!de!la!poblématique!...!1! 1.1.#Contexte#de#la#communication#ente#les#jeunes#s#...#1#

Plus en détail

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Exercice 1 (5 poits) Bac Blac Termiale L - Février 015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Questio 1 : La populatio d'ue ville baisse de 1 % tous les as pedat 10 as. Elle est doc multipliée

Plus en détail

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels.

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels. Uiversité de Provece 011 01 Mathématiques Géérales I Plache 6 Nombres réels Suites réelles Nombres réels Exercice 1 Mettre sous forme irréductible p/q les ratioels suivats (les chiffres souligés se répètet

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

Intervalle de fluctuation des fréquences. Estimation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. fréquence F n. fréquence obtenue f.

Intervalle de fluctuation des fréquences. Estimation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. fréquence F n. fréquence obtenue f. Chapitre 14 Itervalle de fluctuatio des fréqueces. Estimatio Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Itervalle de fluctuatio Estimatio Itervalle de cofiace (*). Niveau

Plus en détail

FINANCE Mathématiques Financières

FINANCE Mathématiques Financières INSTITUT D ETUDES POLITIQUES 4ème Année, Economie et Entepises 2005/2006 C.M. : M. Godlewski Intéêts Simples Définitions et concepts FINANCE Mathématiques Financièes L intéêt est la émunéation d un pêt.

Plus en détail

Correction Bac ES France juin 2010

Correction Bac ES France juin 2010 Correctio Bac ES Frace jui 010 Exercice 1 (4 poits) (Commu à tous les cadidats) Pour ue meilleure compréhesio, les réposes serot justifiées das ce corrigé. Questio 1 Le ombre 3 est solutio de l équatio

Plus en détail

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1)

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1) Uiversités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Aalyse (UE 3) 2013-2014 Chapitre 3 : Foctios d ue variable réelle (1) 1 Lagage topologique das R Défiitio 1 Soit a u poit de R. U esemble V R est u voisiage de a s

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

DiaDent Group International

DiaDent Group International www.diagun.co.k DiaDent Goup Intenational Dispositif de compactage sans fil à chaleu intégée Copyight 2010 DiaDent Goup Intenational www.diadent.com Dispositif de compactage sans fil à chaleu intégée w

Plus en détail

A. Étude d une installation électrique domestique

A. Étude d une installation électrique domestique Banque «go Véto» - 3 PHYSIUE Duée : 3 h 3 L usage d une calculatice est autoisé pou cette épeuve Il sea tenu le plus gand compte dans la notation de la qualité de la édaction Si, au cous de l épeuve, un

Plus en détail

Dénombrement - Combinatoire Cours

Dénombrement - Combinatoire Cours Déombremet - Combiatoire Cours La combiatoire (ou aalyse combiatoire) étudie commet compter des objets. Elle fourit des méthodes de déombremet particulièremet utiles e probabilité. U des pricipaux exemples

Plus en détail

Système d ouverture de porte de TGV

Système d ouverture de porte de TGV Le sujet se compose de : TD MP-PSI REVISION CINEMATIQUE Système d ouvetue de pote de TGV 6 pages dactylogaphiées ; 2 pages d annexe ; 2 pages de document éponse Objet de l étude Le tanspot feoviaie, concuencé

Plus en détail

CIRCULAIRE N 02/04. Elle précise les méthodes de valorisation des titres de capital et des titres de créances contenus dans les actifs de l OPCVM.

CIRCULAIRE N 02/04. Elle précise les méthodes de valorisation des titres de capital et des titres de créances contenus dans les actifs de l OPCVM. Rabat, le 02 juillet 2004 CIRCULIRE N 02/04 RELTIVE UX CONDITIONS D ÉVLUTION DES VLEURS PPORTÉES À UN ORGNISME DE PLCEMENT COLLECTIF EN VLEURS MOBILIÈRES OU DÉTENUES PR LUI La pésente ciculaie vient en

Plus en détail

Projet expérimental de Physique Statistique ETUDE D UN JET TURBULENT

Projet expérimental de Physique Statistique ETUDE D UN JET TURBULENT Magistèe de Physique Fondamentale 2007-2008 Pojet expéimental de Physique Statistique ETUDE D UN JET TURBULENT 1 DESCRIPTION DU PROJET... 2 1.1 OBJECTIFS... 2 1.2 MODE DE TRAVAIL... 2 2 LES JETS TURBULENTS...

Plus en détail

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon Chapitre 3 Détermiatio de la taille de l'échatillo Lorsqu o prélève u échatillo pour estimer u paramètre, o court toujours le risque de découvrir u peu trop tard que l'échatillo prélevé est trop petit

Plus en détail

Chapitre 4 Lois discrètes

Chapitre 4 Lois discrètes Chapitre 4 Lois discrètes 1. Loi de Beroulli Ue variable aléatoire X est ue variable de Beroulli si elle e pred que les valeurs 0 et 1 avec des probabilités o ulles. P(X = 1) = p, P(X = 0) = 1 p = q, avec

Plus en détail

La troisième loi de Newton

La troisième loi de Newton 6 CHAPITRE La toisième loi de Newton CORRIGÉ DES EXERCICES Execices SECTION 6. La loi de l action et de la éaction 6.. Pou se déplace los de leus soties dans l espace, les astonautes se sevent de populseus

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE POUR l ACCÈS AU GRADE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D ANALYSTE

CONCOURS EXTERNE POUR l ACCÈS AU GRADE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D ANALYSTE J. 3 398 CONCOURS EXTERNE POUR l ACCÈS AU GRADE D INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ D ANALYSTE ANNÉE 04 ÉPREUVE ÉCRITE D ADMISSIBILITÉ N 3 Durée : 3 heures

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

Chapitre 1: Calcul des intérêts

Chapitre 1: Calcul des intérêts Chapitre 1: Calcul des itérêts Ce chapitre vise à familiariser le lecteur avec les otios suivates : Itérêt Taux d itérêt omial Taux d itérêt périodique Valeur acquise Valeur actuelle Capitalisatio Le lecteur

Plus en détail

Exercices sur le chapitre «Les combustions» Exercice n 1 : Lire l extrait de texte ci-dessous avant de répondre aux questions posées.

Exercices sur le chapitre «Les combustions» Exercice n 1 : Lire l extrait de texte ci-dessous avant de répondre aux questions posées. Execices su le chapite «Les combustions» Execice n 1 : Lie l extait de texte ci-dessous avant de éponde aux questions posées. Essence et envionnement De nombeuses activités humaines sont susceptibles de

Plus en détail

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES 1 ) POSITION DU PROBLÈME - VOCABULAIRE A ) DÉFINITION SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES O cosidère deux variables statistiques umériques x et y observées sur ue même populatio de idividus. O ote x 1

Plus en détail

Chapitre I. Description des milieux continus

Chapitre I. Description des milieux continus Chapite I Desciption des milieu continus OBJET Ce chapite est consacé à la desciption des milieu continus. On intoduia les notions fondamentales de desciption du mouvement au sens de Lagange et d Eule,

Plus en détail

VOYAGE A PARIS. 1- Musée des Arts et Métiers : CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur(e) Devoir de Vacances

VOYAGE A PARIS. 1- Musée des Arts et Métiers : CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur(e) Devoir de Vacances Devoi de Vacances VOYAGE A PARIS Los du voyage à Pais des étudiants de PCSI du lycée Bizeux, nous avons visité ente aute le musée des Ats et Méties ainsi que le palais de la découvete. Nous allons pa la

Plus en détail

Travaux dirigés G33 Dimensionnement 2 séances Enseignant : Anthony Busson.

Travaux dirigés G33 Dimensionnement 2 séances Enseignant : Anthony Busson. Travaux dirigés G33 Dimesioemet 2 séaces Eseigat : Athoy Busso. Exercice 1 : O cosidère u web switch et 3 serveurs web. Le web switch reçoit les requêtes http proveat des cliets et les répartit de maière

Plus en détail

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov AME Dossier : Matrices et suites 545 romeades aléatoires : vers les chaîes de Markov ierre Griho (*) Cet article propose ue mise e perspective de la otio de promeade ou de marche aléatoire itroduite das

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

Estimation. Exemple Les statistiques des notes obtenues en mathématiques au BTS OL en France pour l année 2014 sont :

Estimation. Exemple Les statistiques des notes obtenues en mathématiques au BTS OL en France pour l année 2014 sont : Estimatio Objectifs Estimer poctuellemet ue proportio, ue moyee ou u écart type d ue populatio à l aide de la calculatrice ou d u logiciel, à partir d u échatillo Détermier u itervalle de cofiace à u iveau

Plus en détail

Exercices : 19 - Champ électrostatique

Exercices : 19 - Champ électrostatique 1 Execices : 19 - Champ électostatique Sciences Physiques MP 2015-2016 Execices : 19 - Champ électostatique A. Calculs de champ et de potentiel 1. Théoème de supeposition Une sphèe de ayon b pote une chage

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités coditioelles - Suites géométriques - foctios epoetielles Calculatrice autorisée Termiale ES123 Eercice 1 : 5 poits Partie A : Ue agece de locatio

Plus en détail

Concours de l Iscae. Épreuve Commune de Mathématiques (2015)

Concours de l Iscae. Épreuve Commune de Mathématiques (2015) Mohiieddie Beayad Cocours de l Iscae Épreuve Commue de Mathématiques (5) Voici l éocé de l épreuve commue de Mathématiques du cocours d etrée à l ISCAE de l aée 5, aisi que l itégralité du corrigé. Les

Plus en détail

Cours VII. Tests de randomisation - Tests de contingence P. Coquillard 2015

Cours VII. Tests de randomisation - Tests de contingence P. Coquillard 2015 1 TESTS DE RANDOMISATION Cours VII. Tests de radomisatio - Tests de cotigece P. Couillard 2015 Das ue majorité de cas e biologie o cosidèrera certaies hyothèses comme des alteratives à l hyothèse ulle.

Plus en détail

CARACTERISATION DES ISOLANTS THERMIQUES CYLINDRIQUES PAR UNE METHODE ANALOGIQUE : APPLICATION AU KAPOK

CARACTERISATION DES ISOLANTS THERMIQUES CYLINDRIQUES PAR UNE METHODE ANALOGIQUE : APPLICATION AU KAPOK http://wwwucadjdog Joual de Sciece CARACERISAION DES ISOLANS HERMIQUES CYLINDRIQUES PAR UNE MEHODE ANALOGIQUE : APPLICAION AU KAPOK Cheih idiae SARR +, Ia DIAGNE +, Mamadou Lamie SOW +, Alhadi WEREME ++,

Plus en détail

Quantité de mouvement Les systèmes de masse variable

Quantité de mouvement Les systèmes de masse variable 3 ème os DYNAMIQUE Théoie Quantité de mouvement Les systèmes de masse vaiable Intoduction À pati du Moyen Âge, on s'est endu compte que la vitesse ne suffisait pas à explique toutes les caactéistiques

Plus en détail

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices Chapitre 1 Déombremet 1.1 Eocés des exercices Exercice 1 L acie système d immatriculatio fraçais était le suivat : chaque plaque avait 4 chiffres, suivis de 2 lettres, puis des 2 uméros du départemet.

Plus en détail

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance STTIQUE 1.- Quel est l objectif de la statique? Pou étudie les conditions d équilibe des solides indéfomables. Remaques : - Un solide est considéé indéfomable tant que les défomations estent faibles. -

Plus en détail

On obtient la formule de Pascal en prenant le cardinal :

On obtient la formule de Pascal en prenant le cardinal : Colles du 3 ovembre 014 Solutio de la questio de cours 1. (i) Soit E u esemble de cardial. L esemble (E) peut alors être partitioé comme suit : (E) (E), où (E) est l esemble des parties de E de cardial.

Plus en détail

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées.

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées. I- PREAMBULE : La mécanique des fluides est l étude du compotement des fluides (liquides et gaz) et des foces intenes associées. Elle se divise en statique des fluides, l étude des fluides au epos, qui

Plus en détail

Le montant des intérêts acquis est la différence entre la valeur acquise et le capital placé :

Le montant des intérêts acquis est la différence entre la valeur acquise et le capital placé : http://maths-scieces.fr OPÉRATIONS FINANIÈRES A INTÉRÊTS OMPOSÉS I) Itérêts et valeur acquise Défiitio U capital est placé à itérêts composés lorsque le motat des itérêts produits à la fi de chaque période

Plus en détail

ENONCE SUJET. Usage de la calculatrice interdit

ENONCE SUJET. Usage de la calculatrice interdit CONCOURS COMMUN 2006 DES ECOLES DES MINES D ALBI, ALES, DOUAI, NANTES Epeuve spécifique de Sciences Industielles pou l Ingénieu Filièe PCSI, option PSI Vendedi 12 mai 2006 de 8h00 à 12h00 Instuctions généales

Plus en détail

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( )

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( ) Aée 01-013 Mathématiques Décembre 01 Durée : 3 heures BAC blac N 1 La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte u total de 5 exercices. Les élèves e suivat pas l eseigemet de spécialité traiterot les

Plus en détail

Créer un observatoire de la concurrence. Créer un observatoire de la concurrence. Démarche. ntérêt. C aractéristiques.

Créer un observatoire de la concurrence. Créer un observatoire de la concurrence. Démarche. ntérêt. C aractéristiques. Cée un obsevatoie de la concuence poblématique I Quelle est l'étendue d'un maché? Quelle pat du maché, une entepise peut-elle espée pende? Quels sont les atouts des entepises pésentes su le maché? ntéêt

Plus en détail

Inégalités souvent rencontrées

Inégalités souvent rencontrées Iégalités souvet recotrées Recotres Putam 004 Uiversité de Sherbrooke Jea-Philippe Mori Théorie Certaies iégalités sot deveues célèbres e raiso de leur grade utilité Elles sot aussi souvet au coeur de

Plus en détail

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles Été 2007 l Numéro 1 Divisio des equêtes spéciales U mot de la rédactrice... 2 ELNEJ dispoible e lige!... 2 Coup d oeil sur les cycles.. Cycle 6...3.. Cycle 7...3.. Cycle 8... 3 Faits saillats.. La dispositio

Plus en détail

Mathématiques appliquées à la topographie - niveau 1

Mathématiques appliquées à la topographie - niveau 1 VILLE DE LIEGE INSTITUT DE TRAVAUX PUBLICS Enseignement de pomotion sociale Mathématiques appliquées à la topogaphie - niveau 1 Notes de cous povisoies Jean-Luc Becke Tigonométie plane Mathématiques appliquées

Plus en détail

Séance de TP n 2 du jeudi 10 décembre 2009. Manipulation Pré-requis Montages liés. Electrocinétique, modulation d amplitude diagramme de bode

Séance de TP n 2 du jeudi 10 décembre 2009. Manipulation Pré-requis Montages liés. Electrocinétique, modulation d amplitude diagramme de bode Tavaux Patiques Pépaation à l agégation intene de Sciences Physiques 009-010 Séance de TP n du jeudi 10 décembe 009 Manipulation Pé-equis Montages liés Etude d un cicuit passif passe bas application à

Plus en détail

Elaboration sans prototypage du circuit équivalent de transformateurs de type planar

Elaboration sans prototypage du circuit équivalent de transformateurs de type planar Elaboatio sas pototpage du cicuit équivalet de tasfomateus de tpe plaa Xavie Magueo To cite tis vesio: Xavie Magueo. Elaboatio sas pototpage du cicuit équivalet de tasfomateus de tpe plaa. Eegie électique.

Plus en détail

MATHÉMATIQUES Corrigé

MATHÉMATIQUES Corrigé Exame de ovembre 009 Exame du premier trimestre Le 30 ovembre 009 Classes de ère STG Durée 3 heures MATHÉMATIQUES Corrigé Note aux cadidats L emploi des calculatrices est autorisé (circulaire 99 86 du

Plus en détail

Pôle Représentation Fédération Nationale des Etudiants en Kinésithérapie. Le Coût de la Rentrée : Du côté des Etudiants Kinés

Pôle Représentation Fédération Nationale des Etudiants en Kinésithérapie. Le Coût de la Rentrée : Du côté des Etudiants Kinés Le Coût de la Rentée : Du côté des Etudiants Kinés www.fnek.og Membe de la PROPOS LIMINAIRES En cette entée 2009, la Fédéation Nationale des Etudiants en Kinésithéapie, membe de la FAGE et epésentative

Plus en détail

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe Cosolidatio La société THEOS, qui commercialise des vis, exerce so activité das trois villes : Paris, Nacy et Nice. Le directeur de la société souhaite cosolider les résultats de ses vetes par ville das

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

Corrigés TD Chapitre 2 : Variables aléatoires sur un univers fini 0 0 0 1/6 0 0 1 0 1/4 0 1/4 0 4 1/6 0 0 0 1/6

Corrigés TD Chapitre 2 : Variables aléatoires sur un univers fini 0 0 0 1/6 0 0 1 0 1/4 0 1/4 0 4 1/6 0 0 0 1/6 Corrigés TD Chapitre : Variables aléatoires sur u uivers fii Exercice : Soit X la VAR défiie par le tableau suivat : x i - - 0 p 6 4 6 4 6 i O ote Y = X ) Détermier la loi cooite de X et Y ) Détermier

Plus en détail

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE Table de smbole Recheche : opéation fondamentale données : éléments avec clés Tpe abstait d une table de smboles (smbol table) ou dictionnaie Objets : ensembles d objets avec

Plus en détail

SOMMAIRE F.1 SERVICES EXTERIEURS... 2 F.1.1 CATEGORIES DE SERVICES VISES... 2 F.2 FORMATION... 4 F.2.1 NATURE DES FORMATIONS... 4

SOMMAIRE F.1 SERVICES EXTERIEURS... 2 F.1.1 CATEGORIES DE SERVICES VISES... 2 F.2 FORMATION... 4 F.2.1 NATURE DES FORMATIONS... 4 F MODULE F PRESTATIONS ET MISSIONS SOMMAIRE F MODULE F PRESTATIONS ET MISSIONS... 1 F.1 SERVICES EXTERIEURS... 2 F.1.1 CATEGORIES DE SERVICES VISES... 2 F.1.2 SERVICES PERMANENTS... 2 F.1.3 SERVICES PONCTUELS...

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON MATHEMATIQUES II

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON MATHEMATIQUES II CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE PARIS DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT Directio des Admissios et cocours ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON CONCOURS

Plus en détail

1 Mesure et intégrale

1 Mesure et intégrale 1 Mesure et itégrale 1.1 Tribu boréliee et foctios mesurables Soit =[a, b] u itervalle (le cas où b = ou a = est pas exclu) et F ue famille de sous-esembles de. OditqueF est ue tribu sur si les coditios

Plus en détail

OPTIQUE ONDULATOIRE. 1. Les équations de propagation de E r et B r en vide: r r. r E (1) t 1

OPTIQUE ONDULATOIRE. 1. Les équations de propagation de E r et B r en vide: r r. r E (1) t 1 OPTIQUE ONDULATOIRE Le caactèe ondulatoie de la luièe a été énoncé pou la peièe fois pa C. Huygens (678). Il a été ensuite lageent développé pa A. Fesnel (8) et elié plus tad, en 876, à l électoagnétise

Plus en détail

F O R C E C E N T R A L E C O N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I O N A U X O R B I T E S C I R C U L A I R E S

F O R C E C E N T R A L E C O N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I O N A U X O R B I T E S C I R C U L A I R E S MECA NI QUE L yc ée F.B UISS N PTS I MUVEMENT D UNE PARTICULE SUMISE A UNE F R C E C E N T R A L E C N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I N A U X R B I T E S C I R C U L A I R E S PRELUDE Dans ce chapite,

Plus en détail

09 G 18bis AR Durée: 4 heures Séries : S1-S3 - Coeff. 8.. Epreuve du 1 er groupe

09 G 18bis AR Durée: 4 heures Séries : S1-S3 - Coeff. 8.. Epreuve du 1 er groupe UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/ 9 OFFICE DU BACCALAUREAT BP 5005-DAKAR-Fa-Séégal Serveur Vocal: 68 05 59 Téléfax (1) 864 67 39 - Tél : 84 95 9-84 65 81 M A T H E M A T I Q U E S 09 G 18bis AR Durée:

Plus en détail

REQUÊTES. Il est possible de créer des formulaires ou des états à partir de requête.

REQUÊTES. Il est possible de créer des formulaires ou des états à partir de requête. Cliclasolutio Aée 2006/2007 REQUÊTES Utilité des requêtes QUESTIONNER LA BASE DE DONNÉES La foctio classique d'ue requête est de répodre à ue questio sur la base de doées. "Quels sot les cliets habitat

Plus en détail

I- Rappel I-1. Types de tirages : Soit un ensemble fini E contenant n éléments. On considère l'épreuve suivante : " tirer p éléments de E ".

I- Rappel I-1. Types de tirages : Soit un ensemble fini E contenant n éléments. On considère l'épreuve suivante :  tirer p éléments de E . Cours de termiales Probabilités sur u esemble fii Mr ABIDI F I- Rappel I- Types de tirages : Soit u esemble fii E coteat élémets O cosidère l'épreuve suivate : " tirer p élémets de E " Type de tirages

Plus en détail

N : 1P-016 FERHANI K., Université de Guelma, Algérie ETUDE EXPERIMENTALE DE L ABSORPTION CAPILLAIRE DES BETONS AUTO-PLAÇANTS

N : 1P-016 FERHANI K., Université de Guelma, Algérie ETUDE EXPERIMENTALE DE L ABSORPTION CAPILLAIRE DES BETONS AUTO-PLAÇANTS ETUDE EXPERIMENTALE DE L ABSORPTION CAPILLAIRE DES BETONS AUTO-PLAÇANTS FERHANI Kamel 1, CHERAIT Yacine 2 1 Doctoant/Post Gaduant, Laboatoie LGCH, Univesité de Guelma, fe23000@gmail.com 2 Maîte de Conféences,

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

CONSTANTES DIELECTRIQUES

CONSTANTES DIELECTRIQUES 9 E7 CONTANTE DIELECTRIQUE I. INTRODUCTION Dans cette expéience, nous étuieons es conensateus et nous éiveons les popiétés e iélectiques tels que l'ai et le plexiglas. II. THEORIE A) Conensateus et iélectiques

Plus en détail

MAT-5102-1. tatistiques III

MAT-5102-1. tatistiques III S MAT-5102-1 tatistiques III STATISTIQUES III Coordoateur des mathématiques : Jea-Paul Groleau Rédacteur : Alai Maloui Réviseurs du coteu : Jea-Paul Groleau Nadie Marti Réviseure liguistique : Johae St-Marti

Plus en détail

TP R : méthodes statistiques élémentaires

TP R : méthodes statistiques élémentaires M2 IFMA et MPE TP R : méthodes statistiques élémetaires À la fi de la séace vous déposerez vos scripts R das la boîte de dépôt de votre espace Sakai : http://australe.upmc.fr/portal. 1 Importatio des doées

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

Correction CCP maths 1 MP

Correction CCP maths 1 MP mai 4 Avertissemet : Il subsiste certaiemet quelques coquilles... Exercice : ue itégrale double Correctio CCP maths MP Pour calculer cette itégrale, o effectue le chagemet de variable e coordoées polaires

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS Les logiciels utilisés pour la gestio des stocks itègret de ombreuses foctios de calcul. L ue des plus importates est l exécutio des prévisios des cosommatios futures d

Plus en détail

Exercices - Variables aléatoires discrètes : corrigé. Variables discrètes finies - Exercices pratiques

Exercices - Variables aléatoires discrètes : corrigé. Variables discrètes finies - Exercices pratiques Variables discrètes fiies - Exercices pratiques Exercice - Loi d u dé truqué - L2/ECS -. X pred ses valeurs das {,..., 6}. Par hypothèse, il existe u réel a tel que P (X k) ka. Maiteat, puisque P X est

Plus en détail

Résultats du groupe sur un, cinq et dix ans

Résultats du groupe sur un, cinq et dix ans L Oréal e chiffres Résultats du groupe sur u, ciq et dix as chiffre d affaires cosolidé (e millios d euros) RÉPARTITION DU CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ 2008 PAR DEVISE (1) (e %) 17 542 17 063 15790 14533

Plus en détail

L'atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique

L'atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique L'atome et la mécanique de Newton : Ouvetue au monde quantique Lod Kelvin affime en 1892 que "tous les concepts de la physique sont déteminés, et qu'il n'y a plus qu'à touve quelques décimales supplémentaies

Plus en détail

Apprentissage: cours 3a Méthodes par moyennage local

Apprentissage: cours 3a Méthodes par moyennage local Appretissage: cours 3a Méthodes par moyeage local Guillaume Oboziski 1 er mars 2012 Réferece : chap. 6 of [Hastie et al., 2009] ad chap. 6 of [Devroye et al., 1996]. Algorithmes par moyeage local O cosidère

Plus en détail

La Surveillance Industriel Dynamique par les Systèmes Neuro-Flous Temporels : Application à un système de Production

La Surveillance Industriel Dynamique par les Systèmes Neuro-Flous Temporels : Application à un système de Production SETIT 2009 5 th Intenational Confeence: Sciences of Electonic, Technologies of Infomation and Telecommunications Mach 22-26, 2009 TUNISIA La Suveillance Industiel Dynamique pa les Systèmes Neuo-Flous Tempoels

Plus en détail

CORRECTION DU BAC BLANC 2

CORRECTION DU BAC BLANC 2 CORRCTION DU BAC BLANC 2 XRCIC 1 (6 poits) Baccalauréat ST Mercatique Podichéry - 2010 Deux tableaux sot doés e aexe : le premier doe l évolutio du prix du mètre carré das l immobilier résidetiel acie

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

guide de qualité d accès aux commerces Perpignan, une ville accessible aux citoyens handicapés

guide de qualité d accès aux commerces Perpignan, une ville accessible aux citoyens handicapés guide de qualité d accès aux commeces infomations à l usage des commeçants pepignanais Pepignan, une ville accessible aux citoyens handicapés Pepinyà, una ciutat accessible als ciutadans minusvàlids Un

Plus en détail