REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS"

Transcription

1 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 19 ji 215 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP Ds blls s fot Chi L idic coposé S&P/TSX vit d isci qatiè sai d décli coséctiv. Mê si l pli d ctt sai a été odst, la tdac baissiè ayos pas p ds ots st tojos là. Ls actios caadis afficht aitat baiss d 4,8 % pa appot à l pls éct sot à cot t avil, ais lls stt qad ê légèt das l vt po l aé avc dt d,52 % cl al. Ls achés aéicais ot appécié l to pltôt cociliat d FOMC ctt sai, si bi q l S&P 5 a gagé,9 % a cos ds ciq dis jos. La sai a al cocé, ais d tot évidc ls achés fst d op avc l idé d «pls bas pls logtps». L dolla aéicai s st co affaibli, l idic d dolla podéé foctio ds échags état dscd à 94 cts, t l had a pis p d tos à,815 $ CA/$ US. TSX COMPOSÉ S&P l a j v Ragailladis pa l fléchisst d dolla, ls tits aifès ot gagé dx poits d poctag. A Caada, dislocatio st appa t ls vals aifès t l étal ja, t tadis q l o s appéciait d 1,93 %, ls actios ot clé d,6 %. La sitatio a été pi co po ls ats sociétés d xploatio iiè. Aisi, l sct ds étax pécix t ds is a chté d pls d 8,3 % t ls tits iis t d étax divsifiés ot cédé 4,3 %. L civ st dscd bacop pls bas caissat at pt d 4,7 %. Das l gaphiq ci-dssos, o pt voi q ê si l civ st pls assi bi coélé avc l idic Shaghai Coposit, il sit sa tdac vs l bas. L décli d civ a été assz sodai, alos q il sblait fi aoc oté apès ds aés d baiss ds pix attibabl à ds déséqilibs t Soc : Bloobg L civ cèd pas à l thosias chiois Shaghai Cop. (échll d doit) Civ (échll d gach) l off t la dad. Apès ds gais d 2 % a débt d l aé, il a clé d 13 % dpis l débt d ois d ai. L civ st pt-êt pls coélé avc l idic Shaghai Coposit, ais il l st tojos avc l tax d coissac d PIB d la Chi. Dpis qlqs ois aitat, l baoèt d civ icit à vd ls actios chioiss. La Chi st tojos l picipal ot d la dad d civ odial, t cll-ci s st pas accéléé d aiè sigificativ, ê q s la bas ds ipotatios, ll coti d baiss l a Soc : Bloobg, Richadso GMP Liité Caig Basig, CFA Chf ds placts Gath Watso, CFA Dict, Gop d gstio d placts Dk Bdt, CMT Aalyst d chch Chis Klow, CFA Aalyst d chch j v L civ a égssé d vio 1 % dpis l débt d ois d ai. Évidt, l baoèt d civ st pas ifaillibl, ais apès la diè coctio d l idic Shaghai Coposit, os aios tdac à li do aiso.

2 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 2 Ds blls s fot Chi Ls achés chiois ot pd 13,3 % ctt sai, aqat c qi poait bi êt l débt d ovt d désdttt tès doagabl po ls achés chiois. Ls ivstisss chiois ot fôlé l phoi éct, poplsat l idic bosi d 38,4 % ctt aé t d 12,1 % a cos ds 12 dis ois. L décli d ctt sai poait so évil btal t agoissat po ls spéclats chiois, t l t st pas top fot cosidéat q l ascsio ds pix a été alité pa agtatio podigis ds ovax copts d cotag t ds pêts s ag. Ls ivstisss ixpéités fiads d l fft d lvi pvt accopli d villss choss, ais ls ésltats pvt assi êt désastx. Ls hassis pétdot q c st i d at q «sai» coctio, c à qoi os épodos q il s agit d la toisiè coctio ctt aé slt, t q os assistos pobablt pltôt à d déi dvat hass débidé. À ot q os avos tilisé ls cos itajoalis po calcl ls écats d 1 % t l sot t l cx po chac ds coctios. Nos sos pas spis pa l activité svolté d aché, pisq la volatilité st aitat qat fois pls élvé q l a di. Qat-vigt- po ct ds ptits ivstisss chiois ffctt a ois opéatio pa ois, slo sodag d Stat Stt pblié pls tôt ctt aé. C st l vol l pls élvé das l od; ax États-Uis, slt 53 % ds Aéicais affit ffct opéatio o pls pa ois. C qi a égalt t ot atttio, c st la pspctiv à cot t adopté pa ls ivstisss, dot l picipal objctif st d «éalis gai d agt po povoi l déps» Ls ovax ivstisss décovt l fft d lvi Pêts s ag t ovax copts Chi Soc : Bloobg Pêts s ag (échll d gach) Novax copts (échll d doit) Évoltio d aché chiois s 1 as C st pas phéoè ova Idic Shaghai Cop Ls pts pott séix cop à l ds achés ls pls pfoats d la plaèt ctt aé, t ls ffots ds ogaiss d égltatio chiois po cé ovt d hass dabl ds actios paaisst ftils. Ls valoisatios sot élvés, la dtt s accl t ls ivstisss poait bitôt éalis q l «d iqiétds» st top hat po q ls achés pavit à l scalad. La «tdac» st a à dx tachats. Ls achés chiois s appéciait pac q ils s était appéciés apaavat, t ls ivstisss s sot iagié q ils cotiait d s appéci. O a obsvé l ê phéoè das l passé (NASDAQ 1999), o l obsv c ot t c sa pas la diè fois Soc : Bloobg Mais jo, la éalité s ipos d ova t ac d fai éclat la bll. L dxiè pls gos t pls log aché hassi d pays poait ti à sa fi. L gaphiq d doit illst l pacos dts d sci d aché a cos ds dix diès aés. Il st co top tôt po tach, ais os avos ésolt choisi ot cap. La oté a été ipssioat, copt t d altisst d la coissac d l écooi chiois. Das viot d plact fé où ls possibilités d pls-val sot liités, la foatio atll d blls d actifs st aplifié. Aisi, co la bll d l habitatio s dégoflait, ls actios était clait la pochai cibl ds ivstisss. Mê si ls ivstisss coptt s l itvtio ds atoités chioiss po soti l écooi, ils copt pt-êt pas q, ê si o ls cofod sovt, l écooi t l aché bosi ot ds psoalités bi difféts. La Chi st la dxiè écooi odial t si la sitatio s vi, cla poait avoi d ats épcssios. Ls ivstisss caadis sot pas à l abi d c qi s pass d l at côté d Pacifiq, t c st at aiso po laqll os stos pdts à l égad ds scts cycliqs odiax.

3 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 3 Qstio d la sai Fat-il attd q la sitatio d la dtt gcq s claifi avat d coti d ivsti pls d agt s ls achés? E cas d défaillac d la Gèc o d so xclsio d la zo o, ls achés isqt-ils d décli fott? La qstio os a été posé à qlqs piss ctt sai, t c st poqoi os avos psé q il sait til d patag qlqs éflxios à c sjt avc l sbl d os clits. Pièt, po apid is cotxt, l 3 ji st la pochai dat «ipotat», soit l ot où la cotibtio d la zo o a flot d la Gèc s ti t où la Gèc dva bos 1,54 billio d os a Fods oétai itatioal (FMI). Ls égociatios po évit défaillac t évtll soti d la Gèc d la zo o ot cocé t d obx facts tt j. Totfois, la picipal po d discod, c st q ls diigats d FMI t d la zo o sohaitait q la Gèc adopt d ats éfos, alos q la Gèc fs pétdat q cs éfos plogot l pays pls pofodét écssio. Po épod à la qstio qi os st posé, à savoi si ls ivstisss dvait évit ls achés d ici a 3 ji, os diios q ls achés od-aéicais sblt pas top s soci d la cis actll Gèc t q ls achés d la zo o sblt assi fai fi d la Gèc jsq à ctai poit. Nos appyos os dis pa l dt d difféts boss odaéicais t opés a cos ds tois dis ois. Si la Gèc était s l poit d os pécipit das cis odial, o poait s attd à c q ls achés scoptt tll possibilité dévaloisat fott ls actios. O, co l ot l gaphiq ci-cot, c sbl pas êt l cas. Tot d abod, ls achés od-aéicais stt à Rdt s 3 ois d divs idics bosis p pès ichagés t o pt di ssiblt la 4% ê chos ds achés bosis d la péiphéi d la zo o co l Potgal, l Ilad, l Itali t 2% l Espag. Vos aqz q la pfoac d la Fac t d l Allag a été ttt pls faibl q cll ds ats achés. Pa cot, si o % -2% plac ls choss das l cotxt, o costat q ê apès l décli s tois ois d 9 % Allag t d 5 % Fac, l idic allad -4% -6% DAX t l idic façais CAC 4 s afficht tojos hass d pès d 13 % dpis l débt d l aé, c qi pést xcllt dt à ichi -8% -1% 215. Po c qi st d la bos Soc : Bloobg Ls dts s tois ois sot calclés oai local t l 15 as t l 19 ji d Athès Gèc, copt t d l ictitd toat l avi fiaci d pays, il y a i -12% Ilad É.-U. Potgal Caada Itali Espag Fac Allag Gèc d étoat à c q l aché sbiss ds pssios. Pa cot, a fial, il y a pas d badi ipotat ds achés pdat ls avacés t ls cls ds égociatios gcqs. Alos, q st-c qi xpliq q ls ivstisss sot pls à l ais avc la sitatio d la Gèc ajod hi pa appot à c q ll était a débt d la déci? Ls isqs d cotagio fiaciè sot ois gads. Iitialt, la sitatio d la Gèc était pobléatiq aiso d gad ob d céacis, pai lsqls o tovait d obss baqs opés. Co la dtt pdait d la val, la liqidité st dv pobléatiq. Mais dpis, ls dépéciatios t ls chags ot été iptés t ls bilas ds baqs ot été assaiis édisat l xpositio à la dtt gcq. Pa coséqt, défaillac aait ois d coséqcs s l systè fiaci opé ajod hi. La Baq ctal opé (BCE) st aitat officillt filt d sécité po la dtt ds govts d la zo o. Apaavat, ls ivstisss dvait s fi ax ittios d la BCE d fai «tot c qi était possibl». Maitat, avc ls ss d détt qatitativ aocés javi, pla officil st plac t la BCE achèt activt ds billios d os d dtt ds govts d la zo o, c qi gad ls tax bas. U défaillac d la Gèc fait q ass la posit d c poga. S l pla écooiq, la Gèc a été q aoali s l éca ada d la zo o, pisq ll péstait q 1 à 2 % d PIB d la zo o a débt d la déci, chiff qi a fait q décli dpis.

4 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 4 Doc, il st clai q l aché fait p d cas d la pobabilité d défat d pait d la Gèc o d so xclsio d la zo o; pa cot, os vodios pas vos laiss coi q l isq st l. Cs possibilités vot cé d l ictitd, pisq jaais pays a été xplsé d la zo o apaavat (t pso a vait déjà aticipé tll chos). L pocsss s fa pas sas hts. Pa coséqt, si la Gèc pt ctt voi, il va y avoi pls d volatilité s l aché t ds pssios à cot t vot pobablt s xc s ls achés bosis. Das l sbl, os psos pas q la Gèc soit aiso po évit d ivsti s ls achés à c ot-ci, paticli s ls achés od-aéicais. Si la Gèc s tov défat d pait o qitt la zo o, ls actios poait sbi qlqs pssios à cot t, ais l fft s ls dts à log t sa pas sigificatif. Makt Ethos : Rgad aa, sas ls ais! E ot vs la codit atoo Ls pis dispositifs d codit atoo sot appas avat la Gad Cis. La évoltio d la voit atoo st ach gâc à ds iovatios co ls caéas d cl t ls églats d vitss, ais jsq à éct, c était co q visio topist dépit das l fil Ls Dstcts o ésvé ax ssais s pist d Googl. La possibilité d codit passiv d poit A a poit B st pas po dai t il fada attd ctai évoltio avat q ls codcts pisst icli l sièg vs l aiè, f ls yx diè l volat t s évill a chalt. Néaois, l pocsss st clché t cla poait svi pls apidt q vos l iagiz. Déjà d obx véhicls sot éqipés d systès évolés d aid à la codit, ls piès foctios atoos cocialisés à gad échll. Cs foctios iclt l fiag atoatisé, la églatio adaptativ d la vitss t l assistat d voi d ciclatio, t co lls sot tots picipalt dstiés à aélio la sécité d codct; l adoptio ds systès évolés d aid à la codit dvait êt xpotill. Pls tôt c ois-ci, l NTSB a coadé q ls systès d pévtio ds collisios soit icls das l éqipt d séi ds ovlls voits tilitais t d tois. E Eop, l ogais d égltatio NCAP st tai d itodi potocol siilai avc l attibtio d cots d sécité 4 t 5 étoils à pati d gill poitag, qi iclt désoais ls systès évolés d aid à la codit; o 8 % ds véhicls vds Eop ot cot d sécité 4 étoils o pls. D côté ds véhicls ls pls évolés s l pla tchologiq, la codit atoo s l atoot st déjà éalité, bi q l codct doiv st activt atttif. Slo ls idicatios pospctivs ds fabicats d éqipt d oigi, d ici 217, la ê appoch sa tilisé po ls ots scodais t sa apidt sivi d adaptatios po ls vois bais. O sait totfois pas co qad codit coplètt passiv sa possibl t légal. La plpat ds systès évolés d aid à la codit sot ds possibls gâc à ptit caéa istallé diè l étovis. L picipal fabicat st Mobily, société idi dot l tit a été éct ajoté a potfill aéicai Coctd Walth. L tpis ttit ds latios avc la plpat ds gads fabicats d éqipt d oigi odiax, c qi étd la poté d sa tchologi à pls d six illios d véhicls das l od. D ici la fi d l aé, la tchologi d Mobily s tova s 216 odèls d voit difféts. Pa cot, la cocc st viv das c doai, alos q ds sociétés co Googl t Appl sot tai d cocvoi ls pops voits atoos. Co Mobily coçoit pas voit, ais siplt la tchologi po éqip ls voits, so avatag vit d obss aés d R t D, qi li ot pis d agasi qatité iégalé d doés t d xpéic d cocptio q ls gads fabicats sot pls sscptibls d acht q d dévlopp x-ês. Ls cocts ot déjà cocédé l aché ds systès évolés d aid à la codit à oy t t ils ssait d fai d attapag das l doai ds pogas d codit atoo où ils ot la possibilité d foc davatag l positio d chf d fil. Cliqz s l li po voi l tchologi actio https://www.yotb.co/watch?v=eptixldq3q

5 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 5 Ctt pblicatio st foi à tit d ifoatio gééal t costit pas off o sollicitatio po la vt o l achat ds tits tioés ax pésts. L dt passé poait pas s épét. Malgé tos ls ffots po podi c appot à pati d ifoatio obt apès d socs jgés digs d foi, os povos pas gaati q ctt ifoatio st xact o coplèt. Avat d pd décisio s la bas d ctt ifoatio, villz obti ds cosils fiacis idividls qi tit copt d vot sitatio psoll. Ni l at i Richadso GMP Liité (RGMP) fot ac péstatio o foisst ac gaati, xpss o iplicit, lativt à ctt ifoatio t asst ac sposabilité po ls s o ls oissios q ll poait coti o po tot pt q l tilisatio d c appot o d so cot poait taî. Richadso GMP Liité st b d Fods caadi d potctio ds épagats. Richadso st aq d coc d Jas Richadso & Fils, Liité. GMP st aq d coc déposé d GMP Vals Mobiliès S.E.C. Ls dx aqs sot tilisés sos licc pa Richadso GMP Liité.

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Le retour de la gestion active? 15 mai 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Le retour de la gestion active? 15 mai 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP 03-16-15 03-21-15 03-26-15 03-31-15 04-05-15 04-10-15 04-15-15 04-20-15 04-25-15 04-30-15 05-05-15 05-10-15 05-15-15 REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 15 ai 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 26 ji 215 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP Ls dx factts d la volatilité TSX COMPOSÉ L ds piès lços q appt ls ivstisss, c st q l

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS Fiac Égi Téléco. Idsti Cos. disc. Tch. d l'ifo Sv. ax coll. Matéiax Sois d saté Cos. d bas REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 30 javi 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 16 octob INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP Poqoi fo qad o pt acht? TSX COMPOSÉ 14 100 13 900 L ictitd fait pati d la vi t ds achés.

Plus en détail

Les armes. Le systeme de flag. Degats des armes.

Les armes. Le systeme de flag. Degats des armes. sntation. Connxion. Commnt jo? Ls camps. Ls ams. L systm d flag. Dgats ds ams. Not sit : www.dsticaft.f Nos : dstipp.nitos.nt dsticaft.nitos.nt sntation : Bonjo à toi lct Dsticaftin! C ttoil à po bt d

Plus en détail

Nous vous proposons de decouvrir ici d autres exemples de biomimetisme

Nous vous proposons de decouvrir ici d autres exemples de biomimetisme Dcto ds Pacs t Jads Nacy 03 83 36 59 04 acy, a at das a v at Nos vos poposos d dcov c d ats xmps d bommtsm at Dcto ds Pacs t Jads Nacy 03 83 36 59 04 acy, a at das a v La at, mod d aospata! La zao, ça

Plus en détail

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet.

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet. Séris méris Cha : cors comlt Séris d réls t d comlxs Défiitio : séri d réls o d comlxs Défiitio : séri corgt o dirgt Rmar : iflc ds rmirs trms d séri sr la corgc Théorèm : coditio écssair d corgc Théorèm

Plus en détail

Suites arithmétiques et suites géométriques Bilan et croissances

Suites arithmétiques et suites géométriques Bilan et croissances Sites arithmétiqes et sites géométriqes Bila et croissaces I Bila sr les sites arithmétiqes et géométriqes ) Tablea de formles Défiitio Relatio etre dex termes coséctifs Calcl d terme 4 ) Ue qestio de

Plus en détail

S(p) A(p) La fonction de transfert s écrit : T(p) A(p)B(p)]S(p) Lorsque le signal d entrée e(t) est nul, on peut écrire que : [ 1 d où le critère de

S(p) A(p) La fonction de transfert s écrit : T(p) A(p)B(p)]S(p) Lorsque le signal d entrée e(t) est nul, on peut écrire que : [ 1 d où le critère de Ectoiq Aaogiq hait III : L iat ioïdax LE OILLATEU INUOIAUX III. INTOUTION a ctai aicatio éctoiq, dioiti itab gééat iga éiodiq à d éqc bi déii t tè ti. U t dioiti a iat. U iat t motag éctoiq mttat d obti

Plus en détail

Effet Pockels: anisotropie induite par le champ E Cellule de Pockels: structure de base. Type (1) Type (2) +

Effet Pockels: anisotropie induite par le champ E Cellule de Pockels: structure de base. Type (1) Type (2) + Cllul d Pocls fft Pocls: aisotopi iduit pa l champ Cllul d Pocls: stuctu d bas las Tp () Tp () las : A optiqu élctod : Cistal ui-a Coductu (couch d métal) Cllul d Pocls: picip d opéatio Tp () comm mpl.

Plus en détail

disparaissent dans les deux années qui suivent

disparaissent dans les deux années qui suivent Pls d 70 % ds piss vicis d siis aj dispaaiss das ls dx aés qi siv Q s-c q isq aj? L isq aj s la possibilié d' évé d'oigi all o cologiq, do ls ffs pv j gad ob d psos, occasio ds doags ipoas dépass ls capaciés

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 2,5 % 16 mai 2014 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP TSX COMPOSÉ

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 2,5 % 16 mai 2014 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP TSX COMPOSÉ REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 16 ai 2014 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP 2,5 % E pag 2 : aalys d la cht réct ds tax obligatairs TSX COMPOSÉ Ls archés obligatairs

Plus en détail

Bonne journée! L accueil Petite enfance à Champigny

Bonne journée! L accueil Petite enfance à Champigny Bo joé! L ccil Ptit fc à Chmpigy Eito «Dpis ombss és l miciplité à cœ évlopp politiq l Ptit Efc qlité. Not ctio st gié p x xs : l pofssiolistio s psos tvillt pès s fts t l évloppmt soltios ivsifiés. Aisi,

Plus en détail

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur Des syllables avec r ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ra re ri ro ru ré rê rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ru ar ro ir Des syllables

Plus en détail

Devoir de synthèse n 2 Sciences physiques

Devoir de synthèse n 2 Sciences physiques Lycée secodaie : 7-11-87 -S eoi de sythèse Scieces physiques ée scolaie : 06/07 uée : heues lasse :3 ée M & Sc IMIE Execice N 1 (3,5 poits) L acide éthaoïque de foule 3 O (appelé aussi acide acétique)

Plus en détail

Arbres et dérivée d une fonction composée

Arbres et dérivée d une fonction composée Abes et déivée d ue foctio composée Nous allos voi ici commet l o peut epésete les déivées successives d ue foctio composée pa u esemble d abes fiis. f et g désigeot deux foctio idéfiimet déivables, et

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

ECHELLE BREVE DE STRESS

ECHELLE BREVE DE STRESS ECHELLE BREVE DE STRESS Por chac ds échlls sivas fais croix das ls cass corrspoda à vor évalaio. Por chac ds colos, copr l obr d croix lipliz c obr par l chiffr d la colo. Par xpl 3 croix das la colo 2

Plus en détail

Partie I : Gestion de portefeuilles actions Chapitre 2 Evaluation actuarielle des actions

Partie I : Gestion de portefeuilles actions Chapitre 2 Evaluation actuarielle des actions Patie I : Gestio de potefeuilles actios Chapite 2 Evaluatio actuaielle des actios Gestio de Potefeuille La valeu omiale d ue actio est éale au capital social divisé pa le ombe de tites. Pou les sociétés

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL EUNION DU DECEMBE DELIBEATION N C-3.464 DELIBEATION DU CONSEIL EGIONAL SEPTIMANIE EXPOT : Pogamm d'actios 8 LE CONSEIL EGIONAL LANGUEDOC-OUSSILLON, VU l Cod gééal ds collctivités titoials t otammt sa qatièm

Plus en détail

Des prestations textiles personnalisées pour l hôtellerie et la restauration

Des prestations textiles personnalisées pour l hôtellerie et la restauration Ds prstatios txtils prsoalisés por l hôtllri t la rstaratio ti i R E R A R-GZ 992 por l trti profssiol d li Sivi d l hyiè t d la qalité ds txtils R_Hotl_Gastro_Iformatio_FRANZOESISCH.idd 1 1 19.04.2010

Plus en détail

Oscillations forcées

Oscillations forcées Oscillatios forcés I 5 Microscop à forc atoiqu (Ctral PC ) ) Approch d l'origi d la forc atoiqu L'itractio tr dux atos o liés par u liaiso d covalc t distats d r put êtr décrit par u érgi pottill d Lard-Jos

Plus en détail

Le papyrus Rhind, retrouvé en 1857, est rédigé en

Le papyrus Rhind, retrouvé en 1857, est rédigé en QCM Détemie la (o les) boe(s) épose(s) état etie atel, est égal à : état etie atel, b l est égal à : b l a b c a b c est égal à : a b c Si po tot etie A^h #, alos : a A^h b A ^ h # c A^ h A^h 9 Ov légede

Plus en détail

Suites arithmétiques et Géométriques. Exemple 1. La suite des nombres 1, 3, 5, 7, 11, 13. ou la suite des nombres 100, 110, 121, 133.1, 146.41...

Suites arithmétiques et Géométriques. Exemple 1. La suite des nombres 1, 3, 5, 7, 11, 13. ou la suite des nombres 100, 110, 121, 133.1, 146.41... Sites arithmétiqes et Géométriqes Nos allos cosidérer des sites de ombres réels Exemple La site des ombres,, 5, 7,, o la site des ombres,,,, 464 Défiitio/Notatio : La site est e gééral oté ( ) (o ( v )

Plus en détail

Père Noël.com - Bernard Friot

Père Noël.com - Bernard Friot oë.com - Bad Fiot! Cass das od ahabétiqu. 1. oë décmb 3. mssag ob icss 2. couu jou mai 4. chais chi bstio 5. miut tt commad 6. ob ba ic! chch das dictioai s mots : ob! Associ s syabs ou fom ds mots. cou

Plus en détail

MODULE 2 : Estimation par intervalle de confiance

MODULE 2 : Estimation par intervalle de confiance Echailloage M MODULE : Esiaio ar iervalle de cofiace Il s agi das ce odle de rover e esiaio ar iervalle de cofiace d araère θ, c es-à-dire de cosrire e «forchee de valers éries erea de sier» θ avec e robabilié

Plus en détail

Centres étrangers juin n + 2.

Centres étrangers juin n + 2. Cetres étragers ji 3 EXERCICE poits Comm à tos les cadidats O défiit, por tot etier atrel >, la site ( ) de ombres réels strictemet positifs par = Por tot etier atrel >, o pose v = a Motrer qe v = b Motrer

Plus en détail

REVUE. prix? 11 AVRIL 20144 DES MARCHÉS. apaiser nos craintes S&P 500. Sur le risque, et le secteur L'énergie a continué. des titres miniers.

REVUE. prix? 11 AVRIL 20144 DES MARCHÉS. apaiser nos craintes S&P 500. Sur le risque, et le secteur L'énergie a continué. des titres miniers. REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 11 AVRIL 20144 INFORMATIONN LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L'ÉQUIPEE DE RICHARDSON GMP Profitr ds bas prix? E pag 2 : Aalys d la faiblss réct ds marchés TSX COMPOSÉ

Plus en détail

ENFIN! On attend plus de 10 000 personnes, le 28 mai 2016 au Parc Floral de PARIS pour vivre une journée exceptionnelle

ENFIN! On attend plus de 10 000 personnes, le 28 mai 2016 au Parc Floral de PARIS pour vivre une journée exceptionnelle ENFIN! U évém ièm coacé mai poqoi? Pac q la mod la baé ambl ipi paio. Pac q d d milli d fa. p la paol o écoé pa Pac q l maq o iova l commicaio a co la YoTb déomai po ovll gééaio hyp cocé. O ad pl d 10

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Fich és sécrité Pag : /5 Dat 'éiti : 20.03.203 sl 9072006/CE, Articl 3 Vi SECTIO : Itificati la sbstac/ élag t la sciété/l'trpris. Itificatr prit prit: CIRE DETAIRE.2 Utilisatis itifiés prtits la sbstac

Plus en détail

Suites géométriques suite géométrique suite géométrique de raison q

Suites géométriques suite géométrique suite géométrique de raison q Sites géométriqes Itrodctio : M. Fiace dispose d e somme de 5 FF et désire faire frctifier so pactole ; por cela il va voir so baqier qi li propose de optios : e agmetatios forfaitaire, aelle, de 5 F =

Plus en détail

La couleur de votre MySpeedy est parfaitement coordonnée avec celle de

La couleur de votre MySpeedy est parfaitement coordonnée avec celle de FR s l è d Mo Origial, coloré, prsoalisé. L plus tdac d tous ls compturs motr qui vous êts. Choisissz votr favori parmi ls styls proposés t xprimz votr idividualité avc u comptur uiqu. La coulur d votr

Plus en détail

rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr Mhéqs Vos S E Cogés ds épvs Mhs II HEC 004 vos S E Rog Cclè Poss d héqs clsss pépos lcé Ps Nll s S Vo scq Néo 35 Ocob 004 Néo 35 Ocob 004 P I : ésl s cs ss posvs I E s : : ds l églé : l v : psq > 0 o déd

Plus en détail

Les enjeux de la lutte contre le gaspillage alimentaire s inscrivent dans les 3 axes du développement durable : environnemental, économique, social.

Les enjeux de la lutte contre le gaspillage alimentaire s inscrivent dans les 3 axes du développement durable : environnemental, économique, social. a qi tt ct gaiag aimtai LE EJEX L jx d a tt ct gaiag aimtai icivt da 3 ax d dévmt dab : vimta, écmiq, cia. Ltt ct gaiag aimtai, c t : RÉERVER L EVREME évitat d dé itimt d ac ctivab, d a, d égi t évitat

Plus en détail

Résultats du groupe sur un, cinq et dix ans

Résultats du groupe sur un, cinq et dix ans L Oréal e chiffres Résultats du groupe sur u, ciq et dix as chiffre d affaires cosolidé (e millios d euros) RÉPARTITION DU CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ 2008 PAR DEVISE (1) (e %) 17 542 17 063 15790 14533

Plus en détail

envirobat Opération «Petite Pointe» Le Port 26 LLTS, prix Ademe Réunion Retour d expérience FICHE D IDENTITE L OPERATION u un Entrée

envirobat Opération «Petite Pointe» Le Port 26 LLTS, prix Ademe Réunion Retour d expérience FICHE D IDENTITE L OPERATION u un Entrée Opéatio «Ptit Poit» L Pot 26 LLTS, pix Adm Rtou d xpéic viobat Réuio Eté FICHE D IDENTITE Maît d ouvag : Maît d ouv : BET Stuctu / VRD : Fluid : Thmiqu/Egi : Ba Tio : SHLMR Ag Nab RTI It Sud Imag Cocpt

Plus en détail

Notre Gamme Classique

Notre Gamme Classique No l No o p q co x v vl, co l d p. No o ocx d cob bo d l v d o cl, b q o oo vo f bééfc d o pod. E âc à o I, cc p c fcl f p vl. U ppl d o épc f: Q o l dé? L Dé o d cof fbqé à p d d, obé d cocol d c. d obé

Plus en détail

Electronique quantique

Electronique quantique Electoique quatique 3 èe èe Cous "Hilbet et Fouie à ote aide" /3 alai.sibille@esta.f Qu avos-ous déjà ais? La stuctue liéaie de l'équatio de Scödige ilique que la cobiaiso liéaie de deux solutios est égaleet

Plus en détail

Equations différentielles du second ordre (cas linéaire à coefficients constants)

Equations différentielles du second ordre (cas linéaire à coefficients constants) IUT Osay Msus Physiqus Equatios diffétills du scod od (cas liéai à cofficits costats) A. Picips gééau A-I. La fom d cs équatios t d lus solutios Cous du smst Ells sot touts d la fom a. y '' + b. y ' +

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Quand la patience n est pas une vertu

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Quand la patience n est pas une vertu Café Gaz atl Coto Blé d Kasas City Blé d Kasas City O Bovis vivats Civ Pétol bt Soya Hil d chaffag Alii Bt Sc Gasoil Nickl Plob Pocs aigs REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS as 15 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE

Plus en détail

on t acts petite enfance petite enfance Un accompagnement dans vos démarches un accueil adapté aux tout-petits un choix de services

on t acts petite enfance petite enfance Un accompagnement dans vos démarches un accueil adapté aux tout-petits un choix de services Commaté Comm la Bai Ki o t at ptit fa Rvi ptit fa Mlti ail «Ty A Vgal» Maio l Efa - ZA Khall 29233 CLEDER tél : 02.98.24.35.75 Mail : mltiaill@yahoo.f Mlti ail «Ax Doo Magiq» Maio l Efa - Bllv 29430 PLOUNEVEZ-LOCHRIST

Plus en détail

Terminale S Pondichéry, Avril 2009 Sujets de Bac

Terminale S Pondichéry, Avril 2009 Sujets de Bac D PINEL, Sit Mathmitc : http://mathmitcfrfr/idphp Trmial S Podichéry, Avril 009 Sujts d Bac D PINEL, Sit Mathmitc : http://mathmitcfrfr/idphp Trmial S Podichéry, Avril 009 Sujts d Bac D PINEL, Sit Mathmitc

Plus en détail

Newton et la naissance de la théorie des couleurs

Newton et la naissance de la théorie des couleurs Nwto t la assac d la théo ds cols pa Clad Gtha, pofss éét d physq à l'uvsté Pas-Ds Ddot (Pas VII) Fg 1 : tb allad (1993) t sgat d Isaac Nwto. S l tb, o coaît la lo d la dyaq F = (xpé sos la fo v = F t),

Plus en détail

L hebdo Finance de la MACS

L hebdo Finance de la MACS - DU 2 AU 9 OCTOBRE 2006 - Numéro DÉFINITION DE LA SEMAINE : Stock otio Idice boursier DOSSIER DE LA SEMAINE : Simulatio d u rêt immobilier 2 LES COURS DU JOUR Le jeudi 2 octobre 7 L hebdo Fiace de la

Plus en détail

Découvrez ROCKWOOL Gamme les Essentiels

Découvrez ROCKWOOL Gamme les Essentiels Décovz ROCKWOOL Gamm ls Esstils Combls pds Pfomacs d éactio a f, d ésistac thmiq t a passag d l ai attstés pa ctificats Acmi / Kymak cosltabls s ockwool.f L Floco La simplicité d mis œv Chmié FREROCK La

Plus en détail

Niveau quatrième : Confort et domotique

Niveau quatrième : Confort et domotique Niv iè : Cofo dooi L L yè d d ff P 2 L io iv P 3 P d'gi li ff P 4 Co i? P 5 Coiio d' yè P 6 Ex d' yè P 7 15 Pocd d ff P 16 21 Él d ff P 22 L viio bio P 23 Viio logi L io iv Q'-c ' io iv? l'ogiio d io ol

Plus en détail

Correction DEVOIR COMMUN TS (3 heures)

Correction DEVOIR COMMUN TS (3 heures) Corrcto DVOIR COMMUN TS hrs) rcc 6 pots) O cosdèr plsrs sacs d blls S, S, S,, S, tls q : L prmr sac S cott blls jas t vrts ; Chac ds sac svats S, S,, S, cott blls jas t vrts L bt d ct rcc st d étdr l évolto

Plus en détail

Questions pour un champion en ligne

Questions pour un champion en ligne Questios pour u champio e lige Le jeu télévisé QPUC préseté sur FR3 et aimé par Julie Lepers existe aussi e variate «e lige». U jeu «e lige» se déroule aisi : Six iterautes disputet ue première mache dite

Plus en détail

Corrigé de CCP 2015 Math PC

Corrigé de CCP 2015 Math PC Corrigé d CCP 5 Math PC Problèm : Aalys t probabilités Parti I : Aalys..a. Pour N, f st dérivabl sur R + t, pour t, f (t) = t t ( t).! f st doc croissat sur [; ], décroissat sur [; + [ t f () = = lim f

Plus en détail

Devenir CGA : un titre au cœur d un brillant avenir

Devenir CGA : un titre au cœur d un brillant avenir : io io i t v t é At id Gu E D E D I U G LE N O I T A M R FO Dvi CGA : u tit au cœu d u billat avi 1 A G C d d O l c Av du Q uébc, if a t d o v ou a u o p l i t é f pé uto, a c a u a o. i p t t io habitat!

Plus en détail

Pougues Casino <> Banlay

Pougues Casino <> Banlay L Chat Pé atg d Ct d At Cotmpoa d pat Jaco t c St lég Ac Etablmt Thmal Cot a o t G vé Lot. L Ecl d o gy l Vx Gé gy POUGUESLESEAUX Pdox La Bgtt ch a Fa Ecol d PogLEx oct Bllv Ac Cmtè Ct d Géat Gavè A t

Plus en détail

L2 Mention Informatique. UE Probabilités. Chapitre 6 : Chaînes de Markov

L2 Mention Informatique. UE Probabilités. Chapitre 6 : Chaînes de Markov L Mto Ifoatqu UE Pobabltés Chat 6 : Chaîs d Makov Nots d cous édgés a Rég Adé-Obcht, Jul Pqu t Sgï Solovv I. Itoducto Ls chaîs d Makov sot dus à Adï Makov (athéatc uss, 856-9). D aè slfé : «La édcto du

Plus en détail

Cours et exercices de mathématiques SUITES NUMERIQUES EXERCICES CORRIGES

Cours et exercices de mathématiques SUITES NUMERIQUES EXERCICES CORRIGES Cors et exercices de mathématiqes SUITES NUMERIQUES EXERCICES CORRIGES Exercice. Les sites sot défiies par f (. ( Doer la foctio mériqe f correspodate, idiqer le terme iitial de la site, pis calcler les

Plus en détail

BAC BLANC de MATHEMATIQUES TS

BAC BLANC de MATHEMATIQUES TS BAC BLANC de MATHEMATIQUES TS Décembre 205 Lycée Jea Calvi - Noyo Exercice Das cet exercice, les probabilités serot arrodies a cetième. Partie A U grossiste achète d soja chez dex forissers. Il achète

Plus en détail

Réussir sa prise de fonction et ses premières décisions

Réussir sa prise de fonction et ses premières décisions ISE st un maqu commcial l association SOLn. Réussi sa pis fonction t ss pmiès décisions Oganism agéé pa té l ministè sssions 2014 7 avil, 12 avil, 18 avil Roland Gani Pésntation t objctifs Réussi son nté

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES Cours

NOMBRES COMPLEXES Cours NOMBRES COMPLEXES Cous I. DEFINITIONS D UN NOMBRE COMPLEXE. Fome algébique. Repésetatio gaphique. Fome polaie 4. Fome tigoométique 5. Relatios fodametales ete les difféetes défiitios 6. Exemples II. PROPRIETES

Plus en détail

Suites réelles 2. ) sur l axe des abscisses. 2) Répondre par «Vrai ou Faux» aux questions suivantes, en utilisant le graphique : a) ( ) n

Suites réelles 2. ) sur l axe des abscisses. 2) Répondre par «Vrai ou Faux» aux questions suivantes, en utilisant le graphique : a) ( ) n 4 ème aée Maths Sites réelles Septembre 9 A LAATAOUI Exercice : O cosidère la site ( ) défiie par : a) Motrer qe por tot de IN, < 4 b) Motrer qe ( ) est strictemet croissate c) E dédire qe ( ) + 4+, por

Plus en détail

( ) ( 2) = x +. La fonction est la somme d une fonction linéaire (dérivable pour tout réel) et de la. 2x². 1 :lim. Bac blanc n 1 TS : correction :

( ) ( 2) = x +. La fonction est la somme d une fonction linéaire (dérivable pour tout réel) et de la. 2x². 1 :lim. Bac blanc n 1 TS : correction : Bc lc TS : corrcto : E : octo st l somm d octo lér dérl por tot rél t d l octo rs dérl s doc st dérl sr ] ; [ mértr st polôm s scod dgré q por rcs rélls : t sl post st l scod t : s O ott doc l tl st :

Plus en détail

4- PLANS DE ZONAGE COMMUNE DE POMPONNE PLAN LOCAL D URBANISME. Mairie de POMPONNE 1 rue du Général Leclerc POMPONNE

4- PLANS DE ZONAGE COMMUNE DE POMPONNE PLAN LOCAL D URBANISME. Mairie de POMPONNE 1 rue du Général Leclerc POMPONNE Mii POMPO G cc POMPO OMMU D POMPO P O D UISM - PS D ZOG, M Dch P V bi@cbit-gzt.c httpwww.cbit-gzt.c V p êt x à ibti ppbti i Micip t : Mi .- P zg.- P zg t.- P zg Ot, M Dch P V bi@cbit-gzt.c httpwww.cbit-gzt.c

Plus en détail

Introduction à la norme OAIS. et à la préservation du numérique

Introduction à la norme OAIS. et à la préservation du numérique Intodction à la nome OAIS et à la péevation d nméiqe Intodction à la péevation d nméiqe : exemple concet Voici n docment nméiqe qe j'ai céé en 1998. Ça mache! Mai j'ai ped tote ma mie en fome J'ai tové

Plus en détail

IREM Section Martinique Groupe Lycée. QCM pour la classe de Terminale S

IREM Section Martinique Groupe Lycée. QCM pour la classe de Terminale S IREM Secto Matque Goupe Lycée QCM pou la classe de Temale S QCM : Calculatce o autosée Pou chaque questo, seules ou popostos sot vaes. Recope la ou les popostos vaes. Sot f la focto défe su IR pa f ( )

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

MICROECONOMIE APPROFONDIE ET CALCUL INTERTEMPOREL

MICROECONOMIE APPROFONDIE ET CALCUL INTERTEMPOREL 3èm aé r smstr II Alcatos à la gsto d ortfull. L modèl CAPM. a. Préfércs tr tmorlls t otmsato sur érods.. rdmt d actf t rsqu. msur sml du rdmt d u actf r avc d + d rx du ttr à la f d la érod cosdéré rx

Plus en détail

SUITES - Cours. a a. C est donc une liste de nombres. On peut noter les éléments de la liste comme suit :... On appelle u. u (avec n N ).

SUITES - Cours. a a. C est donc une liste de nombres. On peut noter les éléments de la liste comme suit :... On appelle u. u (avec n N ). Cors de Mathématiqe S CHAPITRE N Partie : Algebre & Aalyse SUITES - Cors D abord qelqes petits rappels : a = a = a m m a a = a + ( )( ) a m = m a a = b b a + a a = a si a, alors a a a a = + a m = a m Notio

Plus en détail

- Partie A - Échantillonnage -

- Partie A - Échantillonnage - ÉCHANTILLONNAGE - ESTIMATION - Parti A - Échatilloag - L'objctif d ctt parti st d répodr à la problématiqu suivat : commt, à partir d'iformatios (coupl moy-écart-typ ou proportio) cous sur u populatio,

Plus en détail

Exercices sur les suites arithmétiques (2)

Exercices sur les suites arithmétiques (2) ère S Exercices sr les sites arithmétiqes () Soit la site arithmétiqe de premier terme et de raiso Exprimer e foctio de r Soit la site arithmétiqe de premier terme 0 et de raiso Détermier tel qe 09 r Soit

Plus en détail

SUITES RECURRENTES - EXERCICES CORRIGES

SUITES RECURRENTES - EXERCICES CORRIGES Exercice. SUITES RECURRENTES - EXERCICES CORRIGES O cosidère la site ( ) défiie par ) Etdier la mootoie de la site ( ) ) a) Démotrer qe, por tot etier atrel, b) Qelle est la limite de la site ( )? = por

Plus en détail

Qu est-ce qu un bon énoncé de bac? Analyse de l exercice de spécialité de TS de Pondichéry 2013 Jacques Lubczanski

Qu est-ce qu un bon énoncé de bac? Analyse de l exercice de spécialité de TS de Pondichéry 2013 Jacques Lubczanski Dossier : Actualité de l Aalyse e Lycée 447 Qu est-ce qu u bo éocé de bac? Aalyse de l exercice de spécialité de TS de Podichéry 2013 Jacques Lubczaski «Podichéry est tombé!» : cela ressemble à l aoce

Plus en détail

Exercices sur les suites arithmétiques (2)

Exercices sur les suites arithmétiques (2) ère S Exercices sr les sites arithmétiqes () Soit la site arithmétiqe de premier terme et de raiso Exprimer e foctio de r Soit la site arithmétiqe de premier terme 0 et de raiso Détermier tel qe 09 r Soit

Plus en détail

Gestion du Risque de Change

Gestion du Risque de Change A / Pratiques de cotatio Gestio du Risque de Chage - Moaies «i» : FRF, DEM «pré i» : GBP «out» : USD EONIA : Europea over ight idex average TEC : taux à échage costat Toute cotatio compred deux prix :

Plus en détail

Fonctions - Dérivation

Fonctions - Dérivation Termiale S Dériatio Chapitre 4 Foctios - Dériatio I- Dériabilité f est e foctio défiie sr D f (iteralle o réio d iteralles C f est sa corbe représatie Foctio dériable e a Nombre dérié Défiitio (Rappels

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

6.1. Les fonctions exponentielles x q n avec q>0

6.1. Les fonctions exponentielles x q n avec q>0 6. Foctios potills L foctio 6.. Ls foctios potills vc >0. Défiitio : st foctio défii sr. S cor rprésttiv st ot rlit pr li coti t rélièr ls poits d coordoés ( ) foctio st pplé foctio potill d s. Cs > Cs

Plus en détail

MA401 : Probabilités TD3

MA401 : Probabilités TD3 MA : Probabilités Exercice Ue compagie aériee étudie la réservatio sur l u de ses vols. Ue place doée est libre le jour d ouverture de la réservatio et so état évolue chaque jour jusqu à la fermeture de

Plus en détail

SUITES SE RAMENANT AUX SUITES ARITHMETIQUES OU GEOMETRIQUES - EXERCICES CORRIGES

SUITES SE RAMENANT AUX SUITES ARITHMETIQUES OU GEOMETRIQUES - EXERCICES CORRIGES Cors et exercices de mathématiqes SUITES SE RAMENANT AUX SUITES ARITHMETIQUES OU GEOMETRIQUES - EXERCICES CORRIGES Exercice O cosidère la site défiie par O pose Motrer qe ( est e site géométriqe Exprimer

Plus en détail

N A RIV E. À très vite sur l Hippodrome!

N A RIV E. À très vite sur l Hippodrome! HYPP OD - BE R O LL E M RIV E E ISO N 20 15 VICHY A S Soucieux vou offi le meilleu, l Hippodome Belleive vou éeve e aimatio plu exceptioelle e 2015. Au pogamme, paio, patage, covivialité, émotio, découvete

Plus en détail

Tarifs. Vos prestations pendant la rencontre. Nos réceptions privatives. Comprend également VIPLOGE VIPPRÉSIDENTIEL. avant-goût.

Tarifs. Vos prestations pendant la rencontre. Nos réceptions privatives. Comprend également VIPLOGE VIPPRÉSIDENTIEL. avant-goût. ava-goû 18 logs d 16 placs chac, iss à disposiio por os ls achs à doicil d chapioa. La forl Idéal por rcvoir vos clis iviés afi d paragr o d covivialié das spac privilégié. Doés d grads bais virés, os

Plus en détail

DET. Espace Evenements Mende mercredi 14 mai PC39-DSA-7 Plans détaillés espaces et usages intérieurs du bâtiment

DET. Espace Evenements Mende mercredi 14 mai PC39-DSA-7 Plans détaillés espaces et usages intérieurs du bâtiment aî 'vg : Vill n - lac Chals Gll - l : - fax : - ail : chqs@nf aî 'v (a) : C Bonn&si chics - Val ib -, Wnsil - l: - fax: - ail: bonnsi@waoof aî 'v : achic ch Jacqs, plac ns G, IR l: - ax: - ail: apls@apls-achic

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Parlons finance

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS. Parlons finance REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 21 FÉVRIER 2014 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L'ÉQUIPE DE RICHARDSON GMP Parlos fiac E pag 2 : Nos prspctivs por l sctr d la fiac. La smai s'st bi passé,

Plus en détail

SESSION DE 2004 CA/PLP

SESSION DE 2004 CA/PLP SESSION DE 4 CA/PLP CONCOURS EXTERNE Sectio : MATHÉMATIQUES SCIENCES PHYSIQUES COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche est autorisø (coformømet au directives de

Plus en détail

Produit scalaire dans l'espace

Produit scalaire dans l'espace Prodit scalaire das l'espace I) Norme d' ecter das l'espace : défiitio : Soit ecter de l'espace. Soiet dex poits et tels qe =. La orme de otée est la distace. = propriété : L'espace est mi d' repère orthoormé

Plus en détail

VAUDON Patrick Master Recherche Télécommunications Hautes Fréquences et Optiques 1 IRCOM Université de Limoges

VAUDON Patrick Master Recherche Télécommunications Hautes Fréquences et Optiques 1 IRCOM Université de Limoges VAUDON Patick Mast Rchch Télécommunications Hauts Féquncs t Optiqus IRCOM Univsité d Limogs XI : Résaux d antnns ******************* L antnn st l élémnt incontounabl d tout dispositif pmttant d tansmtt

Plus en détail

HISTOIRE-GÉOGRAPHIE-ÉDUCATION CIVIQUE

HISTOIRE-GÉOGRAPHIE-ÉDUCATION CIVIQUE Gd ft : 978 204 732906-1 HISTOIRE-GÉOGRAPHIE-ÉDUCATION CIVIQUE 3 HISTOIRE-GÉOGRAPHIE-ÉDUCATION CIVIQUE 3 Ls s d éèv U db ff p épd à vs bsis : Avc édcti civiq Ss édcti civiq Gd ft : 978 204 732994-8 Ptit

Plus en détail

Modèle de pointage et correction des dérives

Modèle de pointage et correction des dérives Ges de la Lue Observatoire astroomique de Plougastel Tél : 0 98 40 69 73 http://www.gesdelalue.org Modèle de poitage et correctio des dérives 1. Présetatio du problème Le poitage d u astre par u télescope

Plus en détail

Un univers virtuel jeunesse pour apprendre en s amusant! clubpenguin.fr

Un univers virtuel jeunesse pour apprendre en s amusant! clubpenguin.fr r v i U j l r d vir t r appr t! a o p m a clbpgi.fr Clb Pgi t commaté virtll dédié ax fat à partir d 6 a, da laqll il pvt amr, rcotrr lr ami t participr à d activité créativ. Cré 2005, Clb Pgi prmt ax

Plus en détail

TRIGONALISATION DES ENDOMORPHISMES SOUS ESPACES CARACTERISTIQUES - APPLICATIONS

TRIGONALISATION DES ENDOMORPHISMES SOUS ESPACES CARACTERISTIQUES - APPLICATIONS Tgoalsato ds domohsms sos sacs caactéstqs - lcatos TRGOLSTO DS DOMORHSMS SOUS SCS CRCTRSTQUS - LCTOS * désg K sac vctol d dmso f O ot l olyôm caactéstq d domohsm d Résltats gééax défto Sot domohsm d O

Plus en détail

3. UN HERITAGE A REDECOUVRIR

3. UN HERITAGE A REDECOUVRIR . U HERITAGE A REDEOUVRIR éi, lv q l'hii aqé a évl : - éi al, l 'igi, qi iig a gaiai aicliè, f villag ( vigai) ié l ii i lié a fiabl é i, i âbl, - la éi l'âg ' i (fi XIX. éb XX.) qi vi la cié léaiq évl

Plus en détail

Les machines électriques à pôles lisses 1. I n t r o d u c t i o n 10 1 L ' i n t e r a c t i o n e n t r e u n c o u r a n t é l e c t r i q u e e t u n c h a m p m a g n é t i q u e e s t à l ' o r i

Plus en détail

Carnet pédagogique. Comment protéger la planète sans être un super héros! tes. g c. stes. o-ge. Déc. À l'éc IS TU E AIS S SE. Éne UIE. Eau.

Carnet pédagogique. Comment protéger la planète sans être un super héros! tes. g c. stes. o-ge. Déc. À l'éc IS TU E AIS S SE. Éne UIE. Eau. Carnet pédagogique Comment protéger la planète sans être un super héros! e bain d salle a l s n Da estes g o c es é L Dans stes e g o Les éc rgie Éne mbre a cha m t he Déc mble Vivre Le au ense IT T OB

Plus en détail

Chapitre 1 ETUDE DES CIRCUITS EN CONTINU Connaissances (C) : Loi des nœuds, loi des mailles Relation tension - courant ou courant tension, loi d ohm

Chapitre 1 ETUDE DES CIRCUITS EN CONTINU Connaissances (C) : Loi des nœuds, loi des mailles Relation tension - courant ou courant tension, loi d ohm Chapte TUD DS CICUITS N CONTINU Connassances (C) : Lo des nœds, lo des malles elaton tenson - coant o coant tenson, lo d ohm Théoème de Thévenn. Pncpe de speposton Calcl de pssance en contn Savo-fae théoqes

Plus en détail

Découvrenztes ses diffétrees!

Découvrenztes ses diffétrees! ZOOM SU U S U héi : bl ig ya yaial ial Fai-v laii i ab vivac a fillag ag i ia a é à v vi é éc éc 6 Ma 2013 Oigiai bai éiaé c ab i xii lillé Pafé : fiz échz z fill f ill v fiz c c ifi b gai ga i v z--v

Plus en détail

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS

REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS Cos. disc Sois d saté Tlco Égi Fiac Idsti Tch. d l'ifo Cos. d bas Matéias Sv. ax coll. REVUE HEBDOMADAIRE DES MARCHÉS 14 août 2015 INFORMATION LA PLUS RÉCENTE SUR LES MARCHÉS PAR L ÉQUIPE DE RICHARDSON

Plus en détail

CONCEPT & PRIX FORUM HES-SO 2014 INGENIERIE ET ARCHITECTURE. ' employeur. www.forumhes-so.ch. Expo Beaulieu Lausanne 22 mai 2014 de 10h à 16h

CONCEPT & PRIX FORUM HES-SO 2014 INGENIERIE ET ARCHITECTURE. ' employeur. www.forumhes-so.ch. Expo Beaulieu Lausanne 22 mai 2014 de 10h à 16h Madat Ogaisat FORUM HES-SO 2014 INGENIERIE ET ARCHITECTURE Expo Bali Lasa 22 mai 2014 d 10h à 16h CONCEPT & PRIX -s t f 0 0 7 à la s i é g i ' d h c h c mploy s is p t 5 7 PARTENAIRES www.fomhs-so.ch LES

Plus en détail

corrigé BAC MATHEMATIQUES - mai LIBAN

corrigé BAC MATHEMATIQUES - mai LIBAN corrigé B MTHEMTIQUES - mai - LIBN Ercic (4 poits) Qustio La propositio d) st vrai par élimiatio : la a) st fauss car ls vcturs dircturs sot pas coliéairs, b) st fauss car il y a pas d poit d itrsctio

Plus en détail

Moment d'une force Théorème du moment cinétique. Johann Collot collot@in2p3.fr http://lpsc.in2p3.fr/atlas_new/teachingitem.htm Mécanique L1 et IUT1

Moment d'une force Théorème du moment cinétique. Johann Collot collot@in2p3.fr http://lpsc.in2p3.fr/atlas_new/teachingitem.htm Mécanique L1 et IUT1 Momet d'ue force Théorème du momet ciétique Théorème du momet ciétique référetiel iertiel repère fixe /réf. o poit o fixe / repère m M V dt = d P OM dt = OM d P d OM P = d OM P OM d P = V dt m V OM d P

Plus en détail

Eléments de correction du BAC Amérique du Nord -30 mai 2013

Eléments de correction du BAC Amérique du Nord -30 mai 2013 Elémts d corrctio du BAC Amériqu du Nord -3 mai 3 Ercic A, B t C sot pas aligés si t sulmt si ls vcturs AB t AC sot pas coliéairs O a AB ; ; t AC ; 5; 3 poits A, B t C sot las aligés or 5 a Comm A, B t

Plus en détail

Rally Obedience Reglement 2012

Rally Obedience Reglement 2012 Rally Obdic Rglm 01 aducion fançais www.allyobdic.ch 01 Click Taining Suiss www.allyobdic.ch 1 01 Click Taining Suiss Dois Vals Hsmawg 1 457 Lohn-Ammannsgg Tl 0 67 45 1 www.allyobdic.ch 01 Click Taining

Plus en détail

Les différents conseils de l'établissement

Les différents conseils de l'établissement Ls différts cosils d l'étblisst Ps tojors fcil d coprdr l foctiot d so étblisst portt vos vz votr rôl à jor! Voici tbl géérl préstt chc ds istcs xistts, lr rôl t l plc q vos povz y occpr. Ls différts cosils

Plus en détail

, c est étudier la suite ( S n ) n N. converge si et seulement si la suite ( S n ) n N. u et on note n n N

, c est étudier la suite ( S n ) n N. converge si et seulement si la suite ( S n ) n N. u et on note n n N Ξ Séies méiqes 6-7 Résmé de cos MPSI-PSI I/ Défiitio, oiétés globales Itodctio O se doe ( ) e site de comlexes Étdie la séie associée, otée [ ] o S = + + + = = S est aelée somme atielle de ag de la séie

Plus en détail

arché du temps passé Inauguration le vendredi 23 septembre à 17h45 Vendredi : 16h-19h30 Samedi : 10h-19h30 Dimanche : 9h-13h sur la Pêche à l Isla

arché du temps passé Inauguration le vendredi 23 septembre à 17h45 Vendredi : 16h-19h30 Samedi : 10h-19h30 Dimanche : 9h-13h sur la Pêche à l Isla La adiill Fê Id ola vddi 23 ldi 26 pb, da l q H. D ob vo é Vill Gavli l aoci o co. Vo z,, pcip filé co d éq covi pq d aci aci coc ha, flâ da l allé aché p é, vii ovi Alb Dv i q cll Id, fi vo dibl avc l

Plus en détail