C est lui qui va fixer la rapidité de la boucle vitesse. Nous invitons le lecteur à se reporter à la fig 13.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "C est lui qui va fixer la rapidité de la boucle vitesse. Nous invitons le lecteur à se reporter à la fig 13."

Transcription

1 1.3/ Régulaeur Proporionnel C es lui qui va fixer la rapidié de la boucle viesse / Schéma du régulaeur P Nous invions le leceur à se reporer à la fig / Foncionnemen Le monage perme l ajusage du erme proporionnel, de gain KpN, par la posiion du curseur du poeniomère PpN. La relaion pour le régulaeur P es la suivane : R7 k PpN VpN = + R57 VeN = KpN VeN R7 + R6+ PpN R33 L archiecure perme de faire varier le gain KpN en oue sécurié ( buée par R7 ). 1.4/ Régulaeur inégr aeur Il perme d éliminer l erreur saique enre la consigne e la sorie / Schéma du régulaeur I Nous invions le leceur à se reporer à la fig / Foncionnemen Le monage perme l ajusage du erme inégral, de gain KiN, par la posiion du curseur du poeniomère PiN. La relaion pour le régulaeur I es la suivane : ViN = R9 + k PiN 1 R9 PiN R8 R124 C44 p VeN KiN VeN + + = p L archiecure perme de faire varier le gain KiN en oue sécurié (buée par R9) / R.A.Z du régulaeur I On uilise un ransisor F.E.T pour supprimer l acion inégrale(décharge du condensaeur C44) lorsque le variaeur es verrouillé. En effe, il es indispensable d imposer une RAZ non seulemen pour réduire la durée du phénomène ransioire au momen de la mise en marche, mais surou parceque une valeur iniiale sur la ension condensaeur C44 pourrai provoquer une surcharge emporaire du variaeur. Page 37

2 Fig 13 Régulaeur proporionnel Page 38

3 Fig 14 Régulaeur inégral avec limiaion incorporée Page 39

4 1.5/ Régulaeur PI avec limiaion incorpor ée La limiaion doi égalemen inervenir sur la composane inégrale du régulaeur sinon l inégraeur coninue à inégrer un écar de réglage élevé / Limiaion avec diodes en conre-r éacion sur la co mposane in égrale Le limieur n enre en foncion que lors d une surcharge ou, ce qui es le plus fréquen, pendan des phénomènes ransioires, lors de grandes e brusques variaions pendan le démarrage e le freinage. En foncionnemen normal, le limieur es inopéran e n a aucune influence sur le foncionnemen du régulaeur I. Considérons le schéma de la figure 14 (page 39). Foncionnemen Dès que la ension de sorie du régulaeur I devien supérieure (respecivemen inférieur) la diode D14 (respecivemen D13) devien passane e impose la valeur VImax ( respecivemen - VImax) en sorie du régulaeur I. Réglage Le réglage de la valeur maximale du couran se fai par la posiion du curseur du poeniomère POT Imax, avec une sécurié minimale ( buée par R11) / Rôle des 2 diodes D18-D19 en ani-parall èle Sans diodes Examinons ou d abord les caracérisiques de limiaion lors d une variaion brusque de l écar de viesse. Ve N VC44 Vima x - Vimax Vi N Page 40

5 Ce emps de reard peu êre néfase pour la sabilié du circui de réglage lors de grandes variaions. Avec diodes en parallèle Lors de grandes variaions e inervenion de la limiaion, elles limien la ension d enrée de l amplificaeur opéraionnel à ±0,6 V. VeN VC44 Vimax - Vimax ViN Nous consaons que le reard a éé éliminé d une par e d aure par la ension aux bornes du condensaeur C44 rese donc limiée en relaion avec la limiaion sur la ension de sorie. En foncionnemen normal l amplificaeur opéraionnel foncionne en linéaire, la ension d enrée es donc rès faible: les diodes en ani-parallèle son alors bloquées e n on aucune influence sur le foncionnemen du régulaeur / Reard inrodui par la limiaion de la composane inégrale Examinons ou d abord les caracérisiques de la limiaion de la composane inégrale à l enrée de la boucle de couran lors d une variaion brusque de l erreur de viesse. Page 41

6 VeN VpN VC44 +VImax VpiN r +VImax Nous observons un reard sur l inervenion de la limiaion. Il fau donc combare ce reard, pour ce faire examinons les caracérisiques de la limiaion du monage de la fig 15 (cf page 43). VeN VpN VC44 VpiN Nous consaons que le circui limieur inervien sans reard. Page 42

7 Fig 15 Régulaeur PI avec limiaion incorporée 1.5.4/ Relaion pour le limieur de l inens ié maximale du couran d indui La relaion pour le monage ci-dessus es : VImax = R11+ k PoImax Vcc R11 + R10 + PoImax D où les deux buées : Remarque VImax =7.562 vols soi 15 A. VImax =1.364 vols soi 2.73 A. L inensié maximale confère pendan un cerain emps un surcouple amélioran les condiions de démarrage du moeur e perme égalemen le passage momenané d un dur mécanique. Il es donc nécessaire que l opéraeur maîrise pleinemen ce paramère. Page 43

8 2/ Boucle de couran La grandeur de consigne de la boucle de couran es fournie par la sorie de la boucle de viesse. Rappelons pour mémoire que la boucle de viesse es influencée par l erreur de viesse. Par ailleurs, lors de grandes variaions de la consigne de viesse, le régulaeur de viesse obien un grand écar de réglage qui fai moner rès rapidemen la consigne couran. Celle-ci renre alors en limiaion. Dès lors, la viesse varie en foncion du couran limiée e du comporemen dynamique de la boucle de couran. Ce n es seulemen qu après avoir aein la consigne que le régulaeur de viesse enre en acion. Ce dernier règle ensuie la viesse sur la grandeur de consigne viesse. De plus, sur le variaeur ALECOP la boucle viesse analogique peu êre isolée afin d inroduire une boucle de viesse exérieure numérique. L uilisaeur conserve ainsi le bénéfice de la boucle couran e dispose d un produi évoluif! 2.1/ Mesure du couran d indui Le couran es mesuré à l aide d un module L.E.M «LA 50 P ou LA 50 S», qui repose sur le principe de foncionnemen de la compensaion du champ magnéique / Principe de foncionnemen du module L.E.M Le champ magnéique généré par le couran à mesurer Ip es compensé par un champ crée par le bobinage secondaire, incorporan une sonde à effe de Hall, associé à circui élecronique de compensaion. Le couran de mesure es l image du couran primaire rédui par le nombre de spires du bobinage secondaire / Mesure Nous invions le leceur à se reporer à la figure 16 (cf page 45). Exrai du cahier des charges Couran nominal In: 10 A. Précision: ±1 % de In. Plage de mesure: 0 à 30 A. Isolaion galvanique. Echelle de mesure: 0.5 vols pour 1 ampère. Page 44

9 Fig 16 Mesure du couran d indui Dimensionnemen La relaion pour le dimensionnemen es la suivane: pouvoir effecuer une comparaison sur la boucle de couran., le couran de mesure doi êre négaif afin de R184 = 55Ω 1W > RMin = 50 Ω. Nombre de spires: 2 spires, précision meilleure. VLEM 15 vols pour 30 A, d où, l ajusemen se fai en prenan R197 = 33 KΩ. R182 = 2.2KΩ. Page 45

10 Caracérisiques du L.E.M LA 50 S Page 46

11 Caracérisiques du L.E.M LA 50 S Page 47

12 2.2/ Régulaeur PI avec limiaion incorpor ée Page 48

13 2.2.1/ Comparaison valeur de consigne inerne, valeur mesur ée La différence enre la valeur de consigne e la valeur mesurée (valeur réelle) es appelée écar de réglage couran ou erreur de couran. Pour former cee différence, on uilise un monage à amplificaeur différeniel (cf fig 17 page 48). L erreur de couran es donnée par la relaion suivane: Erreur couran = VeI = VpiN - VLEM / Foncionnemen du r égulaeur PI Le foncionnemen es idenique dans son principe à celui du régulaeur de viesse. Lors de la mise en service du variaeur, c es la boucle de couran qui es oujours réglée la première, après vérificaion e réglage de la limiaion de couran / Relaions pour le r égulaeur La relaion pour le erme proporionnel es: VpI = R13+ k PpI R13+ R12 + PpI R92 VeI = KpI VeI R64 La relaion pour le erme inégral es: ViI R15+ k PiI = R15+ R14 + PiI 1 KiI = VeI R40.C2.p p La relaion de réglage du régulaeur PI es: VcI = KiI (KpI + ) VeI=V PWM p Page 49

Traitement du signal

Traitement du signal Spé ψ 6- evoir n Traiemen du signal EXTAIT E E3A PSI Quesion 9 Analyse de l ALI enrée ( : v = par consrucion ; enrée ( : i = donc U v = I relaion enrée-sorie : l ALI es bouclé sur son enrée inverseuse

Plus en détail

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures TEE Sciences e Technologies de l'indusrie e du Développemen Durable Dae Lycée Nicolas Apper OBJECTIFS Régulaion de la viesse d un rain TP 2 Séquence 2 Décoder un schéma élecrique Décoder un schéma bloc

Plus en détail

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =.

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =. Chapire.3.3 Conversion coninu alernaif 1 ) Principe 1.1) Généraliés C es un converisseur saique, qui perme des échanges d énergie enre une enrée coninue e une sorie alernaive. Symbole: Si la source coninue

Plus en détail

Redressement commandé

Redressement commandé Redressemen commandé Exercice 1 On donne ci-dessous le chronogramme de la ension aux bornes de la charge u C.( 1 V / div ) La fréquence du signal u issue du ransformaeur es de 5 Hz. De plus, on donne E

Plus en détail

Distribution de l énergie

Distribution de l énergie Disribuion de l énergie S si Cours 1. La foncion «DISTRIBUER» L énergie fournie par l alimenaion, qu elle soi élecrique ou pneumaique, doi êre disribuée aux acionneurs du sysème. Cee disribuion d énergie

Plus en détail

Amplificateurs de puissance

Amplificateurs de puissance Vickers Accessoires Amplificaeurs de puissance Modèles à module de commande logique e rampes EEA-PAM-5**-C, série Descripion générale Les cares normalisées EEA-PAM-5**-C- son des amplificaeurs de puissance

Plus en détail

Réseau Continu. Mcc. Charge. v DRL. v H. c.o c.f. C.P.G.E-TSI Les hacheurs 2006/2007

Réseau Continu. Mcc. Charge. v DRL. v H. c.o c.f. C.P.G.E-TSI Les hacheurs 2006/2007 C.P.G.E-S es hacheurs 2006/2007 es hacheurs. nrodion : e Hacheur es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Réseau Coninu

Plus en détail

Amplificateurs de puissance avec modules d adaptation CNC

Amplificateurs de puissance avec modules d adaptation CNC Vickers Accessoires Amplificaeurs de puissance avec modules d adapaion CNC EEA-PAM-5**-F, série Descripion générale Les cares normalisées EEA-PAM-5**-F- son des amplificaeurs de puissance à modules d adapaion

Plus en détail

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF Chapire 4 LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF I- PARAMETRES CARACTERISTIQUES D UN SIGNAL ALTERNATIF : Un signal alernaif es caracérisé par sa forme (sinus, carré, den de scie, ), sa période (

Plus en détail

Chapitre 4 : amplificateurs opérationnels

Chapitre 4 : amplificateurs opérationnels Chapire 4 : amplificaeurs opéraionnels I Amplificaeur opéraionnel 1. Présenaion 2. Modèle de l AO idéal 3. Défau 4. Récapiulaif II Amplificaeur opéraionnel en conre réacion 1. amplificaeur non inverseur

Plus en détail

Fonction «Génération de signaux non sinusoïdaux»

Fonction «Génération de signaux non sinusoïdaux» Foncion «Généraion de signaux non sinusoïdaux» Générer un signal élecrique consise à produire des variaions de ension don les caracérisiques de forme, d ampliude e de fréquence son connues. Les signaux

Plus en détail

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs Circuis résisifs e réacifs Chapire 14 Circuis résisifs e réacifs Sommaire Elémens résisifs e réacifs Comporemen d une résisance en régime alernaif sinusoïdal Comporemen d un condensaeur en régime alernaif

Plus en détail

Temporisation par bascules monostables

Temporisation par bascules monostables Temporisaion par bascules Monosables TSTI 00-0 Chrisian Loverde Temporisaion par bascules monosables Rappels :. Charge d un condensaeur à ension consane i R C Débu de la charge u C (0)= 0 V u C A la fin

Plus en détail

Démarrage direct des moteurs

Démarrage direct des moteurs Page : sur 6. Problémaique Nous allons éudier la moorisaion d un malaxeur de faible puissance el que ceux uilisés dans les laboraoires de développemen de produis cosméiques. La faible quanié de produi

Plus en détail

Chapitre 8 : Onduleur autonome de tension

Chapitre 8 : Onduleur autonome de tension Terminale GT hapire 8 : Onduleur auonome de ension I / préambule : inerrupeurs en élecronique de puissance 1. diode à joncion 2. ransisor bipolaire II / principes des onduleurs auonomes 1. définiion 2.

Plus en détail

Démarrage direct, deux sens de rotation

Démarrage direct, deux sens de rotation Dae: Page : sur 6 Démarrage direc, deux sens de roaion Démarrage direc, deux sens de roaion. Problémaique Le schéma uilisé dans le cours précéden ne permeai que la roaion dans un seul sens. Il arrive que,

Plus en détail

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ )

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ ) SESSION 1998 Page 1/5 Examen : BTS Coef. : 2 Spécialié : MECANIQUE ET AUTOMATISME INDUSTRIEL Durée : 2h Epreuve : U.32 SCIENCES PHYSIQUES Code : MSE 3 SC ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT

Plus en détail

COMPARATEURS ANALOGIQUES

COMPARATEURS ANALOGIQUES I/ RAPPEL COMPARATEURS ANALOGIQUES Page 1 Signal logique e signal On di qu'un signal élecrique es logique lorsqu'il. analogique V On di qu'un signal es analogique lorsque son évoluion (en général en foncion

Plus en détail

CHAP. 5 : LES CONDENSATEURS

CHAP. 5 : LES CONDENSATEURS CHAP. 5 : LES CONDENSATEURS I. Descripion e symboles Un condensaeur es un composan consiué par, appelés séparés sur oue l'éendue de leur surface par un milieu nommé. Le es de faible épaisseur e il s exprime

Plus en détail

Amplification de puissance

Amplification de puissance Académie de Marinique Préparaion Agrégaion Sciences Physiques B. Ponalier Amplificaion de puissance Objecifs Comparer les différenes classes d amplificaion du poin de vue: du foncionnemen du rendemen Classe

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 2015-2016 Devoir n 6 CNVERSIN DE PUISSANCE L obje de ce problème consise à éudier la producion d énergie élecrique à parir d une éolienne. Le disposiif pore alors le nom d «aérogénéraeur» e es consiué

Plus en détail

MODULATION D'ÉNERGIE, VARIATION DE VITESSE I/ INTRODUCTION, DÉFINITIONS

MODULATION D'ÉNERGIE, VARIATION DE VITESSE I/ INTRODUCTION, DÉFINITIONS Piloage, conrôle e comporemen des sysèmes - n 8 Page 1 MODULAION D'ÉNRGI, VARIAION D VISS I/ INRODUCION, DÉFINIIONS Cerains sysèmes nécessien, en exploiaion, une variaion de puissance. Celle-ci peu êre

Plus en détail

Instructions de montage et de mise en service pour appareil de commande EAS -Sp Type

Instructions de montage et de mise en service pour appareil de commande EAS -Sp Type EAS -Sp Conrol uni Insrucions de monage e de mise en service pour Déclaraion du fabrican Le produi es, conformémen à la direcive 2006/42/CE sur les machines, un composan desiné à êre inégré dans une machine

Plus en détail

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Universié de Savoie DEUG STPI Unié U32 Sysèmes linéaires - Auomaique CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Le sysème es mainenan mis en équaion, il es donc beaucoup plus

Plus en détail

Amplificateur de puissance EEA-PAM-5**-A-3* pour commandes hydrauliques à action proportionnelle Table des matières

Amplificateur de puissance EEA-PAM-5**-A-3* pour commandes hydrauliques à action proportionnelle Table des matières Vickers Accessoires Amplificaeur de puissance EEA-PAM-5**-A-3* pour commandes hydrauliques à acion proporionnelle Table des maières Ce caalogue pore sur les amplificaeurs suivans Amplificaeur de puissance

Plus en détail

Conditionnement du signal

Conditionnement du signal Lycée Technique Mohammedia Condiionnemen du signal 1 ère STE Unié ATC Professeur : MAHBAB 1STE CONDITIONNER UN SIGNAL L.T Mohammedia F.Cours n 12 La chaîne d'acquisiion Prof : MAHBAB Page 1 / 2 1. Inroducion

Plus en détail

Démarrage étoile triangle

Démarrage étoile triangle Dae: Page : sur 6 Démarrage éoile riangle Démarrage éoile riangle. Problémaique Lorsque la puissance des moeurs uilisés devien plus imporane (à parir d une peie dizaine de kilowas) l appel de couran au

Plus en détail

Corrigé des exercices de l examen du 23 janvier 2007 (Les N de page font référence au livre «Physique» de E. Hecht)

Corrigé des exercices de l examen du 23 janvier 2007 (Les N de page font référence au livre «Physique» de E. Hecht) Corrigé des exercices de l examen du 3 janvier 7 (Les N de page fon référence au livre «Physique» de E. Hech) Q1. Deux charges poncuelles de +5 µc e +1 µc se rouven sur l axe des x aux poins des coordonnées

Plus en détail

TD N 5 : Systèmes linéaires Les outils mathématiques

TD N 5 : Systèmes linéaires Les outils mathématiques Sysèmes Elecronique DUT APP 06 / 07 TD N 5 : Sysèmes linéaires Les ouils mahémaiques Chap. : Inroducion aux SA S.POUJOULY @poujouly hp://poujouly.ne Elémens de correcion Exercice n 3 : Modélisaion d'un

Plus en détail

Petit dictionnaire physique-chimie/maths des équations différentielles. Tension aux bornes du condensateur dans un circuit RC

Petit dictionnaire physique-chimie/maths des équations différentielles. Tension aux bornes du condensateur dans un circuit RC Pei dicionnaire physique-chimie/mahs des équaions différenielles On compare les différenes manières de présener la résoluion d une équaion différenielle dans les différenes disciplines. Le bu de cee fiche

Plus en détail

Solutionnaire Physique 1, Électricité et Magnétisme, Harris Benson LES CIRCUITS À COURANT CONTINU

Solutionnaire Physique 1, Électricité et Magnétisme, Harris Benson LES CIRCUITS À COURANT CONTINU Soluionnaire hysique, Élecricié e Magnéisme, Harris Benson Soluionnaire rédigé par Maxime Verreaul, professeur CHATE 7 LES CCUTS À COUANT CONTNU 7 FAUX. Le couran es le même en ou poin du circui. 7 Comme

Plus en détail

GRANDEURS PERIODIQUES

GRANDEURS PERIODIQUES GRANDEURS PERIODIQUES I. GRANDEURS VARIABLES 1. NOAIONS Nous représenons par une lere minuscule la valeur insananée d'une grandeur élecrique variable (inensié de couran i, ension u). La valeur maximale

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire Le ransisor bipolaire onsiuion- Symbole 2 1. aracérisiques Foncionnemen 2 1.1. aracérisiques d enrée I =f(v E ) 2 1.2. aracérisiques de Transfer I =f(i ) 3 aracérisiques de sorie I =f(v E ) 4 1.4. Résumé

Plus en détail

MODULE: VIBRATIONS. Chapitre 4: Mouvement forcé à un degré de liberté. Dr. Fouad BOUKLI HACENE E S S A - T L E M C E N

MODULE: VIBRATIONS. Chapitre 4: Mouvement forcé à un degré de liberté. Dr. Fouad BOUKLI HACENE E S S A - T L E M C E N ECOLE SUPÉRIEURE EN SCIENCES APPLIQUÉES --T L E M C E N- FORMATION PRÉPARATOIRE NIVEAU : IEME ANNÉE MODULE: VIBRATIONS Chapire 4: Mouvemen forcé à un degré de liberé Dr. Fouad BOUKLI HACENE E S S A - T

Plus en détail

Conversion analogique numérique (CAN)

Conversion analogique numérique (CAN) Conversion analogique numérique (CAN) Schéma foncionnel d un sysème de raiemen numérique de l informaion : Grandeur physique Capeur Filrage Passe bas Amplificaion Echanillonnage Conversion analogique numérique

Plus en détail

Régulation et asservissement : notions d Automatique :

Régulation et asservissement : notions d Automatique : 1. Définiion : Régulaion e asservissemen : noions d Auomaique : Auomaisaion : ensemble s procédés visan à réduire ou à supprimer l inervenion humaine dans les processus producion. L auomaique ou éu s sysèmes

Plus en détail

Diode, thyristor : le redressement

Diode, thyristor : le redressement PAIE 11 FONCIONS 47, hyrisor : le redressemen La conversion d énergie appelée redressemen perme d obenir un couran unidirecionnel à parir d un couran alernaif sinusoïdal ne diode peu assurer cee foncion

Plus en détail

1 Représentation des fonctions élémentaires de l'électronique

1 Représentation des fonctions élémentaires de l'électronique EN1 Foncions e composans élémenaires de l élecronique Foncions élémenaires de l'élecronique Les foncions élémenaires de l'élecronique son celles que l'on rerouve régulièremen dans les différenes applicaions

Plus en détail

Réglage valeur moyenne

Réglage valeur moyenne P Cours : l insrumenaion élecrique A- Le généraeur de basses fréquences ou G.B.F - Présenaion uilisé : Réglage fréquence Réglage ampliude Réglage valeur moyenne Sweep : Possibilié de créer un signal de

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3.2 Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

Interrupteur crépusculaire digital AlphaLux³ D / 27

Interrupteur crépusculaire digital AlphaLux³ D / 27 Inerrupeur crépusculaire digial AlphaLux³ D2 426 26 / 27! Consignes de sécurié Ce produi doi de préférence êre insallé par un élecricien professionnel, faue de quoi vous vous exposez à un risque d incendie

Plus en détail

Chapitre 10 Etude des tensions électriques ; Nature de la tension du secteur.

Chapitre 10 Etude des tensions électriques ; Nature de la tension du secteur. Chapire 1 Eude des ensions élecriques ; Naure de la ension du seceur. On a vu que la ension produie par un alernaeur dans une cenrale élecrique changeai ou le emps. On ne peu donc pas se conener de brancher

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3. Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

Circuits R -C Réponse à un échelon de tension

Circuits R -C Réponse à un échelon de tension Lycée Viee TSI ircuis - -L -L- éponse à un échelon de ension I. égime libre. Définiion d un régime libre Le régime libre ( ou propre ) d un circui es un régime obenu lorsque les sources libres son éeines.

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Session 2014 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE E3 Sciences Physiques U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficien : 2,5 Maériel auorisé : - Toues les calcularices

Plus en détail

T(p) = C(p). H(p) fonction de transfert de la chaîne directe en boucle ouverte. F( p) = V s ( p) V e ( p) fonction de transfert en boucle fermée.

T(p) = C(p). H(p) fonction de transfert de la chaîne directe en boucle ouverte. F( p) = V s ( p) V e ( p) fonction de transfert en boucle fermée. G. Pinson - Physique Appliquée Correceurs analogiques A22-P / A22 - Correceurs analogiques ère parie : correcion d'un sysème du er ordre Bu : corriger un sysème du premier ordre (simulé par un réseau RC)

Plus en détail

Production - Transport et Distribution d Energie

Production - Transport et Distribution d Energie Le Minisère de l'enseignemen Supérieur e de la Recherche Scienifique Universié Viruelle de Tunis Réalisé par : Mme Souad Chebbi Aenion! Ce produi pédagogique numérisé es la propriéé exclusive de l'uvt.

Plus en détail

Comat Contrôleur de Moteur CMC1

Comat Contrôleur de Moteur CMC1 Coma Conrôleur de Moeur CMC1 1 Propriéés Alimenaion DC 12 24 V Couran moeur 10 A en service permanen, 20 A à cour erme Rampes d accéléraion e décéléraion réglables Indicaion de sau e d erreur par DEL Ani-cour-circui

Plus en détail

Série d exercices Bobine et dipôle RL

Série d exercices Bobine et dipôle RL xercice 1 : Série d exercices Bobine e dipôle R On réalise un circui élecrique comporan une bobine d inducance e de résisance r, un conduceur ohmique de résisance R, un généraeur de ension de f.é.m. e

Plus en détail

La fonction générer un signal rectangulaire

La fonction générer un signal rectangulaire Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique La foncion générer un signal recangulaire I Idenificaion de la foncion Générer un signal élecrique consise à produire des variaions de ension don

Plus en détail

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE -

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE - ENS de Cachan Concours d enrée en 3 ème année pour la préparaion à l agrégaion de Génie Elecrique Session 2001 SECONDE PARTIE - ELECTRONIUE - Ce problème se propose d éudier le foncionnemen de l élecronique

Plus en détail

Équations différentielles du premier ordre

Équations différentielles du premier ordre Équaions différenielles du premier ordre Vous rouverez ici de brefs résumés e exemples sur les applicaions concrèes des équaions différenielles du premier ordre : variaion de empéraure désinégraion radioacive

Plus en détail

Minisère de l éducaion & de la formaion D. R. E. N Lycée Secondaire -Haouaria Devoir de conrôle N 1 Classes : 4 e Sc- Exp & Mah Dae : 15/11 /2008 Durée : 2 H Maière : Sciences Physiques profs: Laroussi

Plus en détail

Étude d un chariot de golf électrique (corrigé)

Étude d un chariot de golf électrique (corrigé) élec PÉDAGOGIE Concours Cenrale-Supélec 2003 Filière TSI Sciences indusrielles Éude d un chario de golf élecrique (corrigé) La prédéerminaion des caracérisiques élecriques d une machine ournane débue oujours

Plus en détail

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC Physique - 6 ème année - Ecole Européenne Elecricié n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC I) Convenion d'algébrisaion des grandeurs élecriques : 1) Inensié e ension : L inensié i du couran élecrique e la ension

Plus en détail

Dans les montages suivants à AO, il y a une rétroaction négative, l AO fonctionne donc en régime linéaire.

Dans les montages suivants à AO, il y a une rétroaction négative, l AO fonctionne donc en régime linéaire. TP COURS ELECTROCINETIQUE RDuperray Lycée FBUISSON PTSI AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL: MONTAGES SUIVEURS Dans les monages suivans à AO, il y a une réroacion négaive, l AO foncionne donc en régime linéaire

Plus en détail

Équations différentielles.

Équations différentielles. IS BTP, 2 année NNÉE UNIVERSITIRE 205-206 CONTRÔLE CONTINU Équaions différenielles. Durée : h30 Les calcularices son auorisées. Tous les exercices son indépendans. Il sera enu compe de la rédacion e de

Plus en détail

ELECTRICITE : PNEUMATIQUE : RESSOURCES MEI

ELECTRICITE : PNEUMATIQUE : RESSOURCES MEI ELECTRICITE : PNEUATIUE : HYDRAULIUE : ECANIUE : RESSOURCES EI SA0/C Du 29/08/02 Le freinage des moeurs asynchrones Page : /8 Documens de références : Aucuns Définiions : Aucunes odificaions : Ind.: Dae

Plus en détail

EC 4 Circuits linéaires du second ordre en régime transitoire

EC 4 Circuits linéaires du second ordre en régime transitoire 4 ircuis linéaires du second ordre en régime ransioire PSI 016 017 I Réponse d un circui RL série à un échelon de ension 1. ircui R L i() u G () +q ¹ 1 u R () u L () u () On ferme l inerrupeur K à = 0,

Plus en détail

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION LTOINTIQU Duperray Lycée FBUISSON PTSI PONS DS IUITS A UN HLON D TNSION Dans les circuis élecriques, les régimes on oujours un débu Nous allons éudier commen à parir des condiions iniiales, les courans

Plus en détail

Ouvre portail. 1. Présentation du système

Ouvre portail. 1. Présentation du système Ouvre porail TD 1. Présenaion du sysème L ouvre-porail auomaisé éudié perme l ouverure e la fermeure d un porail chez les pariculiers de façon auomaique ou semiauomaique. L ouvre porail es ariculé sur

Plus en détail

Date : Communication technique. Démarrage rotorique

Date : Communication technique. Démarrage rotorique Dae : Communicaion echnique Page 103 Démarrage roorique 1. Problémaique (bis) La SPCC uilise des convoyeurs enre les différens poses inervenan dans le remplissage e le condiionnemen des flacons de parfums.

Plus en détail

Commande d un moteur à courant continu

Commande d un moteur à courant continu Commande d un moeur à couran coninu 1. Généraliés Le hacheur es un disposiif classé dans la caégorie des converisseurs saiques d énergie coninu - coninu. l a pour rôle de ransférer l'énergie d'une source

Plus en détail

DEMARRAGE D UN MOTEUR ETOILE / TRIANGLE

DEMARRAGE D UN MOTEUR ETOILE / TRIANGLE DEMARRAGE ETOILE / TRIANGLE D UN MOTEUR Page 1 / 5 DEMARRAGE D UN MOTEUR ETOILE / TRIANGLE L appel de couran lors du démarrage d un moeur peu provoquer des chues de ension se raduisan par, le vacillemen

Plus en détail

COFFRE MOTORISE DE 607 PEUGEOT

COFFRE MOTORISE DE 607 PEUGEOT Nom : Prénom : COFFRE MOTORISE DE 607 PEUGEOT 1 Présenaion du sysème. La 607 PEUGEOT, voiure hau de gamme, a éé doée après sa sorie, d'un équipemen supplémenaire desiné à simplifier la vie des uilisaeurs

Plus en détail

Amplificateur opérationnel

Amplificateur opérationnel ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Maière : Science de l Ingénieur A.T.C Pr.MAHBAB Secion : Sciences e Technologies Élecriques

Plus en détail

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I Chapire C1 Leçon C1 AMPLIFICATEU LINEAIE INTEGE (A.L.I) Monages Fondamenaux à base d A.L.I I. Uilisaion d un A.L.I en régime non linéaire : 1) Acivié praique : a) A l aide d une maquee fournie ou à parir

Plus en détail

Contrôle de fréquence

Contrôle de fréquence Conrôle de fréquence elais de conrôle de fréquence Conrôle les variaions de fréquence sur les réseaux alernaifs 50 ou 60 Hz Conrôle sa propre ension d alimenaion connecé enre phase e neure Sur e sous fréquence

Plus en détail

Les filtres passe-haut

Les filtres passe-haut Les filres passe-hau Je ais ener ici de ous expliquer le foncionnemen d un filre passe-hau. Nous allons oir dans l ordre : - le schéma ype - l éude de la ransmiance - l éude du diagramme de Bode - l uilié

Plus en détail

Tension continue. stabilisée. II- Schémas fonctionnel et structurel d une alimentation stabilisée : Redressement Filtrage. Rp X34 X45 X56 X60.

Tension continue. stabilisée. II- Schémas fonctionnel et structurel d une alimentation stabilisée : Redressement Filtrage. Rp X34 X45 X56 X60. Leçon n 8 : LES FONCIONS ELECONIQUES I limenaion sabilisée : Une alimenaion sabilisée perme de ransformer la ension. disribuée par la SEG (,.. ) en une ension... ension alernaive deceur (220V, 50 Hz) Ordre

Plus en détail

Devoir de synthèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : 1 ère Année

Devoir de synthèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : 1 ère Année Lycée Secondaire Cherarda Kairouan Devoir de synhèse N 3 TECHNOLOGIE Classes : ère Année A.S :200/20 Durée : 2H Noe :./ 20 PATIE A : Les foncions logiques de base : (4 poins) Sysème : Anenne parabolique

Plus en détail

LOIS FONDAMENTALES EN COURANT CONTINU

LOIS FONDAMENTALES EN COURANT CONTINU Chapire : LOS FONMENTLES EN CONT CONTN u cours de ce chapire, nous apprendrons à connaîre les grandeurs fondamenales que son le couran e la ension, à éablir e à appliquer les lois fondamenales dies des

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Secion : S Opion : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Domaine d applicaion : raiemen du signal ype de documen : Cours Classe : Première Dae : I Définiion

Plus en détail

2/20 1) L e L s di ff f érent n s t ypes de ystèmes 2) L e L s s ystèmes as servis 3) S i S gnau x c anon on que qu s d ent n rée 4) C r C itères de

2/20 1) L e L s di ff f érent n s t ypes de ystèmes 2) L e L s s ystèmes as servis 3) S i S gnau x c anon on que qu s d ent n rée 4) C r C itères de 2/20 1) Les différens ypes de sysèmes 2) Les sysèmes 3) canoniques d enrée 4) Crières de qualié 5) Sabilié 6) Précision 7) Rapidié 8) Amorissemen 1) Les différens ypes de sysèmes 3/20 Vous avez di «sysème»???

Plus en détail

Thyristors passants. V T1 = V T3 - V s3 + V s1 V s1 - V s3 =U 13 V T2 = V T3 - V s3 + V s2 V s2 - V s3 =U 23

Thyristors passants. V T1 = V T3 - V s3 + V s1 V s1 - V s3 =U 13 V T2 = V T3 - V s3 + V s2 V s2 - V s3 =U 23 Redressemen riphasé commandé Hypohèse : Couran consan dans la charge I c I. Commuaeurs parallèles simples à hyrisors : 1. commuaeur le plus posiif: P3 a. Schéma de principe Le monage redresseur P3 à hyrisors

Plus en détail

TB 362. Associé au produit 4 entrées à encastrer ou au récepteur radio 4 entrées, le logiciel assure les fonctions suivantes :

TB 362. Associé au produit 4 entrées à encastrer ou au récepteur radio 4 entrées, le logiciel assure les fonctions suivantes : 1 2 3 4 A B 3 4 5 6 7 8 C Enrées/sories Série TB Logiciel d applicaion 1 commande de variaion + 2 commandes marche/arrê famille : Inpu ype : Binary inpu, 4 fold TB 362 Environnemen BP câblage sur TB 024

Plus en détail

CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS

CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS LES MONTAGES REDRESSEURS COMMANDÉS Suppor de Élecronique de puissance - 25 - I.S.E.T de Bizere 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS 1-INTRODUCTION

Plus en détail

Convertisseurs. Figure 1 Figure 2

Convertisseurs. Figure 1 Figure 2 Converisseurs Converisseurs On se propose d éudier expérimenalemen les converisseurs permean de passer d un signal analogique à un signal numérique, e inversemen. Il s agi de mesurer leurs principales

Plus en détail

+ C. Figure En appliquant la loi d'additivité des tensions, établir une relation entre E, u R et u C.

+ C. Figure En appliquant la loi d'additivité des tensions, établir une relation entre E, u R et u C. Principe d une minuerie (Afrique 2006) 1. ÉTUDE THÉORIQUE D'UN DIPÔLE RC SOUMIS À UN ÉCHELON DE TENSION. Le monage du circui élecrique schémaisé ci-dessous (figure 1) compore : - un généraeur idéal de

Plus en détail

MEMORISATION UNITAIRE

MEMORISATION UNITAIRE Mémorisaion uniaire Page 1 MEMORISATION I/ GÉNÉRALITÉS I.1/ Définiions UNITAIRE Une foncion de mémorisaion uniaire es capable de mémoriser un seul éa logique à la fois (un seul bi). Les srucures associées

Plus en détail

ELECTRONIQUE DE PUISSANCE. 2 ème année S3. V. Chollet - cours-en-puiss-trous08.doc - 20/10/ Page 1 sur 31

ELECTRONIQUE DE PUISSANCE. 2 ème année S3. V. Chollet - cours-en-puiss-trous08.doc - 20/10/ Page 1 sur 31 ELECRONIQUE DE PUISSANCE 2 ème année S3 V. Cholle - cours-en-puiss-rous08.doc - 20/10/2008 - Page 1 sur 31 ELECRONIQUE DE PUISSANCE Ch1 HACHEUR Ch2 HYRISOR Ch3 REDRESSEMEN COMMANDE Ch4 GRADAEUR Ch5 ONDULEUR

Plus en détail

1 - Etude d'une alimentation à découpage

1 - Etude d'une alimentation à découpage 1 - Eude d'une alimenaion à découpage BTS ELECTROTECHNIQUE - Session 1997 - PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures Coefficien : 3 Cee éude compore rois paries, liées enre elles, mais pouvan êre raiées indépendammen

Plus en détail

LES COMPTEURS 3. COMPTEURS ET DECOMPTEURS ASYNCHRONES :

LES COMPTEURS 3. COMPTEURS ET DECOMPTEURS ASYNCHRONES : ISET de Nabeul ours de Sysème logique (2) hapire 3. OBJETIFS LES OMPTEURS Eudier les différens ypes de compeurs. omprendre le principe de foncionnemen de chaque ype. Mairiser les éapes de synhèse d un

Plus en détail

Plan. Le timer 555. Présentation. Présentation. Anatomie du 555. Décomposition fonctionnelle. _ Présentation. _ Caractéristique statique

Plan. Le timer 555. Présentation. Présentation. Anatomie du 555. Décomposition fonctionnelle. _ Présentation. _ Caractéristique statique Plan _ Présenaion _ aracérisique saique _ Monage en monosable ou monovibraeur _ Monage en asable ou mulivibraeur ours d Elecronique, IGI, ENI, Bruno FANÇOI ours d Elecronique, IGI, ENI, Bruno FANÇOI Présenaion

Plus en détail

Troisième semaine de travail : Transformée de Fourier - Convolution

Troisième semaine de travail : Transformée de Fourier - Convolution Première Année à Disance - Module Analyse de Fourier - Transformée de Fourier Troisième semaine de ravail : Transformée de Fourier - Convoluion Exercices Type enièremen corrigés avec remarques e méhodologie.

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 9- Devoir n 6 CONVERSION DE PUISNCE PARTIE I E3A PSI 8 e E X X d SPIRE m l où I-A Par définiion, la fem d inducion dans une spire es = τ E X v X B X m = es le champ élecromoeur de orenz au poin X

Plus en détail

1. Les signaux électriques (selon la nature de l'information transportée).

1. Les signaux électriques (selon la nature de l'information transportée). Lycée Jean-Pierre Vernan PINS-JUSTARET Cycle 7 Les signaux élecriques Niveau : 1ère S-SI Signaux analogiques, numériques Signaux variables, coninus, périodiques Période, fréquence, pulsaion Ampliudes Valeur

Plus en détail

LOGARITHME NEPERIEN. 1. Exercices préliminaires : 11. Méthode approximative pour déterminer une aire :

LOGARITHME NEPERIEN. 1. Exercices préliminaires : 11. Méthode approximative pour déterminer une aire : LOGARITHME NEPERIEN 1. Exercices préliminaires : 11. Méhode approximaive pour déerminer une aire : On veu déerminer l aire siuée sous la courbe délimiée par la courbe, l axe des x, les 2 vericales passan

Plus en détail

Electronique Analogique modulaire

Electronique Analogique modulaire Elecronique Analogique modulaire FONCTION AMPLIFICATION APPLICATIONS LINÉAIES DE L'AOP TOISIEME PATIE : 1. EDESSEU SANS SEUIL 2. EDESSEMENT DOUBLE ALTENANCE 3. TIGGE DE SCHMITT 4. MONOSTABLES 5. ASTABLES

Plus en détail

. Lorsque V>Vd >>V T, la résistance dynamique peut être approximée par la formule: r d = V

. Lorsque V>Vd >>V T, la résistance dynamique peut être approximée par la formule: r d = V Universié Mohammed Khidher Biskra A.U.: 204/205 Faculé des sciences e de la echnologie nseignan: Bekhouche Khaled Maière: lecronique Fondamenale Chapire 3 : La Diode 3.. Définiion, symbole e caracérisique

Plus en détail

EXAMEN FINAL Économie Monétaire Internationale 27 janvier heures

EXAMEN FINAL Économie Monétaire Internationale 27 janvier heures niversié de Paris X Nanerre École Docorale MP DA conomie Inernaionale, Modélisaion e Analyse des Poliiques Économiques Année 2004-2005 XAMN FINAL Économie Monéaire Inernaionale 27 janvier 2005 2 heures

Plus en détail

CHAPITRE II : SYSTEMES SEQUENTIELS : LES BASCULES

CHAPITRE II : SYSTEMES SEQUENTIELS : LES BASCULES CAPITE II : YTEME EUENTIEL : LE BACULE I. Foncion mémoire élémenaire. Inroducion Un inerrupeur, qui commande l allumage e l exincion d une lampe élecrique es une mémoire mécanique. L informaion es conservée

Plus en détail

TD4 : Montage amplificateur de puissance (push-pull) Calculs de puissances

TD4 : Montage amplificateur de puissance (push-pull) Calculs de puissances TD4 : Monage amplificaeur de puiance (puh-pull) Calcul de puiance Objecif pédagogique de ce TD : Comprendre le principe de foncionnemen de l'amplificaeur de clae B : équence de conducion de ranior e forme

Plus en détail

+ - Chapitre 6 : Etude du dipôle R C.

+ - Chapitre 6 : Etude du dipôle R C. Chapire 6 : Eude du dipôle R C. I. Le condensaeur. Connaîre la représenaion symbolique d'un condensaeur. En uilisan la convenion récepeur, savoir oriener un circui sur un schéma, représener les différenes

Plus en détail

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2 enrées série TB logiciel d applicaion 2 enrées à émission périodique famille : Inpu ype : Binary inpu, 2-fold TB 352 Environnemen Bouon-poussoir TB 352 Enrée 1 sories 230 V Inerrupeur Enrée 2 Câblage sur

Plus en détail

Démarrage étoile triangle

Démarrage étoile triangle Dae: Page : sur 6 Démarrage éoile riangle Démarrage éoile riangle. Problémaique Lorsque la puissance des moeurs uilisés devien plus imporane (à parir d une peie dizaine de kilowas) l appel de couran au

Plus en détail

Correction de l exercice 1 du cours Management Bancaire : «Calcul de la VaR d une obligation»

Correction de l exercice 1 du cours Management Bancaire : «Calcul de la VaR d une obligation» Correcion de l exercice du cours Managemen Bancaire : «Calcul de la VaR d une obligaion» Quesion : calculer numériquemen la duraion e la convexié de l obligaion de coure maurié e de l obligaion de longue

Plus en détail

Le Principe de PASCAL

Le Principe de PASCAL Hydraulique LES LOIS D HYDROSTATIQUE N 1/8 LA FORCE. On appelle FORCE oue acion qui end à modifier l éa d un corps. Elle s exprime en NEWTON (symbole N). La force es définie par son sens, son inensié,

Plus en détail

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique 1 INSUMENAION ELEIQUE OSILLOSOPE NUMEIQUE GENEAEU BASSE FEQUENE UILISE EN SINUSOIDAL Eude héorique 1 Noions élémenaires 1.1 Masse e erre : Lorsqu on mesure une ension, on mesure en fai une différence de

Plus en détail

avec Pour illustrer cette note, je joint des extraits de la documentation technique du constructeur.

avec Pour illustrer cette note, je joint des extraits de la documentation technique du constructeur. Les disjonceurs basse ension son en règle générale équipés de déclencheurs du ype magnéo-hermique. La courbe de déclenchemen d un disjonceur NT8H équipé d un déclencheur Micrologic.A es donnée dans le

Plus en détail