Les hacheurs à liaison directe

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les hacheurs à liaison directe"

Transcription

1 es hacheurs à liaison direce I. Hacheur série (Buck) Exercice I n considère le monage ci conre : a ension d alimenaion es égale à 200 V, la fréquence de découpage es noée f (période ) e le rappor cyclique a. inerrupeur K es commandé à la fermeure de 0 à a e à l ouverure de a à. U i() K D i c () u c () E 1. Éude de la ension a. Représener u c () e la ension aux bornes de l inducance pour un rappor cyclique égal à 0,6. b. Exprimer la valeur moyenne de u c () en foncion du rappor cyclique e de U. Calculer a pour E = 150V. 2. Éude de l'inensié n noe I min e I max les valeurs minimale e maximale de i c (). a. Éablir l équaion du couran i c () enre 0 e a puis enre a e. b. Déduire de ce qui précède l expression liérale de l ondulaion de i c () en foncion de U, a, e de la fréquence de découpage. c. Compléer le ableau ci conre (Di max es la valeur maximale de l ondulaion). (mh) f (khz) Di max (A) ,3 6 0,15 d. Représener i c () si sa valeur moyenne es égale à 4 A, la fréquence de 2 khz, l inducance = 40 mh e le rappor cyclique égal à 0,75. Exercice II n considère le monage ci conre : la ension d alimenaion V 1 es égale à 200 V, le rappor cyclique es noé a e la fréquence de découpage f (période ). inerrupeur K es commandé à la fermeure de 0 à a e à l ouverure de a à. 1. Éude des ensions V 1 K D i() uc () E a. Représener u c () pour un rappor cyclique égal à 0,4. b. Exprimer la valeur moyenne de u c () en foncion de a e V 1. = 40 mh c. Calculer a si E = 50 V 2. Éude de l'inensié a. Enre 0 e α Représener le schéma équivalen enre 0 e a (K es fermé e la diode D es bloquée). Hacheurs Page 1 S1 E

2 Éablir la relaion enre V 1, E, e di. d Déduire de la quesion précédene l équaion de i(). inensié pour = 0 es noée I min. b. Enre α e Représener le schéma équivalen enre a e. Éablir la relaion enre E, e di d. Déduire de la quesion précédene l équaion de i(). inensié pour = a es noée I max. 3. ndulaion du couran a. Éablir l expression liérale de l ondulaion du couran en foncion de E, V 1, a, e puis V 1, a, e f. b. Calculer la fréquence de foncionnemen si l ondulaion ne doi pas dépasser 0,5 A. 4. Inensiés à ravers les inerrupeurs i() (A) a courbe ci conre représene l évoluion de i() en foncion du emps. a. Représener l inensié à ravers l inerrupeur K (penser à indiquer son orienaion sur le schéma). b. Représener l inensié à ravers la diode. 2 α (ms) 5. Éude en conducion disconinue i() (A) a. Quelle es la valeur de la ension aux bornes de la charge si l inensié i() es nulle? b. e graphe ci conre représene l évoluion de i(). racer l évoluion de u c () qui lui correspond. 2 α (ms) II. Hacheur parallèle (Boos) 1. Synhèse Dans le disposiif ci conre : K 1 e K 2 peuven ils êre ouvers simulanémen? i K2 () v K2 () K 1 e K 2 peuven ils êre fermés simulanémen? K 2 Par la suie K 1 es supposé fermé de 0 à a e ouver de a à. I 0 v K1 () K 1 UEU Que vau v K2 () lorsque K 1 es fermé? Que vauv K1 () lorsque K 2 es fermé? i K1 () Pour a = 0,5 : Représener v K1 (), v K2 (), i K1 () e i K2 () en foncion du emps. Représener i K1 = f(v K1 ) e i K2 = f(v K2 ). En déduire les ypes d'inerrupeurs à uiliser. Hacheurs Page 2 S1 E

3 2. Éude en conducion coninue a conducion es die coninue si le couran dans la charge ne s annule jamais. a. ension aux bornes de la charge Dans le monage représené ci conre, l inerrupeur unidirecionnel commandé à l ouverure e à la fermeure (ICF) K e la diode D son supposés parfais. i c () D Pendan une période de foncionnemen, l inerrupeur K es fermé de 0 à a e ouver de a à. I 0 u() K UEU Quel es l éa de la diode enre 0 e a, enre a e? Représener les évoluions de i c () e u() sur deux périodes. Exprimer la valeur moyenne de u() en foncion du rappor cyclique e de U. Jusifier le nom de «hacheur élévaeur» parfois donné à ce monage. b. Inensié dans la charge Dans le disposiif précéden, la source de couran es remplacée par une fém en série avec une inducance (voir ci dessous). e couran i() n es plus parfaiemen lissé mais on suppose qu il ne s annule jamais. inerrupeur K e la diode son supposés parfais. Pendan une période de foncionnemen, l inerrupeur K es fermé de 0 à a e ouver de a à. Éude de 0 à a Représener le schéma équivalen du monage en remplaçan K e D par un circui ouver ou fermé. Éablir la relaion enre E, e di d. E u() i() i c () K D UEU À parir de la relaion précédene, éablir l expression liérale de i(). Pour = 0, i(0) = I min. Éude de a à Représener le schéma équivalen du monage en remplaçan K e D par un circui ouver ou fermé. Éablir la relaion enre U, E, e di d. À parir de la relaion précédene, éablir l expression liérale de i(). Pour = a, i(a) = I max. Éude de l ondulaion Représener l allure de i() sur une période de foncionnemen en faisan apparaîre I max, I min, a e. Exprimer l ondulaion Di de i() en foncion de U, E,, a e. Représener l allure de u() sur une période e exprimer sa valeur moyenne en foncion de a e U. Exploier les deux résulas précédens pour rouver la relaion i= E. Commen évolue l ondulaion lorsque la fréquence augmene? orsque l inducance augmene? c. Dimensionnemen de l'inerrupeur e de la diode Représener les chronogrammes de la ension e l inensié pour l inerrupeur K. Représener les chronogrammes de la ension e l inensié pour la diode D. Hacheurs Page 3 S1 E

4 En déduire les valeurs maximales de la ension à leurs bornes ainsi que les valeurs moyenne e efficace des inensiés qui les raversen (pour ces calculs, le couran dans la charge es supposé parfaiemen coninu). Exercice III e schéma ci conre es celui d un hacheur parallèle uilisé lors du freinage d une machine à couran coninu. i() D E = 150 V, f = 5 khz, = 4 mh e U = 250 V. inerrupeur K es commandé à la fermeure de 0 à a e à l ouverure de a à. a conducion es supposée ininerrompue. E u() K UEU 1. Éude des ensions a. Représener la ension u() e la ension aux bornes de l inducance pour une valeur quelconque de a. b. Calculer la valeur moyenne de u() puis exprimer E en foncion de a e U. En déduire a. 2. Éude des courans a. Éablir l équaion du couran i() enre 0 e a puis enre a e (on noe I min e I max les valeurs minimale e maximale du couran). b. Éablir l expression liérale de l ondulaion du couran en foncion de E,, e a. 3. Éude énergéique a. a puissance moyenne fournie par la source E es égale à 2 kw, calculer la valeur moyenne du couran i() puis de celui circulan dans la diode. b. Représener i() e u(). En déduire l énergie sockée dans l inducance lorsque le couran es maximal puis minimal. Exercice IV n considère le monage représené ci conre : inerrupeur K es fermé de 0 à a e ouver de a à i() i c () D 1. Éude de la ension de sorie a. Représener u() e exprimer sa valeur moyenne en foncion de a e U. E u() K UEU b. U = 200 V e a = 0,4 ; calculer E. 2. Éude de l inensié inensié i() es représenée ci conre. i() a. Représener l inensié e la ension pour l inerrupeur K en foncion du emps. b. Représener la puissance insananée fournie par la source de ension E. Déerminer l expression liérale de sa valeur moyenne (I max e I min son les inensiés maximale e minimale). α Hacheurs Page 4 S1 E

5 Exercice V n considère le hacheur parallèle don le schéma es représené ci conre. inerrupeur K es commandé à la fermeure de 0 à a e commandé à l ouverure de a à. a fréquence de 1 foncionnemen f es égale à 4 khz ( f = ). 1. Éude des ensions U = 250 V a. Représener v() pour a = 0,6. b. Exprimer la valeur moyenne V moy de v() en foncion de a e U. c. Monrer que V moy = E. d. racer u () en foncion de pour a = 0,7 (Échelle horizonale 1 cm pour 50 µs ; échelle vericale 1 cm pour 40 V). 2. Éude enre 0 e a a. Représener le schéma du monage enre 0 e a. b. Exprimer la dérivée de i() en foncion de E e. c. Déerminer l expression de i() enre 0 e a. Pour = 0, on noe i(0) = I min. 3. Éude enre a e a. Représener le schéma du monage enre a e. b. Exprimer la dérivée de i() en foncion de U, E e. c. Déerminer l expression de i() enre a e. Pour = a, on noe i(a) = I max. 4. Éude énergéique e graphe ci conre représene i(). a. racer i D () sur le graphe de la page suivane. b. Représener la puissance insananée p 2 () = U.i D () sur le graphe de la page suivane. I max I min i() c. Exprimer la valeur moyenne de p 2 () en foncion de U, I min, I max, e a. d. Représener la puissance insananée p 1 () = E. i() sur le graphe de la page suivane. 0 α () e. Exprimer la valeur moyenne de p 1 () en foncion de E, I min e I max. Pour la suie I max = 12 A e I min = 10 A. f. Exprimer la valeur moyenne de i() en foncion de I min e I max. Calculer cee valeur. g. Calculer les puissances moyennes en enrée e en sorie du hacheur pour a = 0,3. Hacheurs Page 5 S1 E

6 Graphes pour la quesion 4 i D () I max I min () 0 α p 1 () () 0 α p 2 () () 0 α Exercice VI : foncionnemen sur charge résisive n considère le monage ci dessous dans lequel l inerrupeur K es fermé de 0 à a e ouver de a à. 1. Évoluion des grandeurs en foncion du emps i 1 () i 2 () Indiquer les inervalles de conducion puis représener i 1 (), i 2 (), i K (), v 2 () en foncion du emps pour a = 0,5. i K () 2. Éude énergéique V 1 = 25 V v K () K v 2 () R a. Démonrer que V 2moy = RI 2moy = V 1. b. En supposan l inensié i 1 () consane e égale à I 1, monrer que I 2moy = I 1 (1 a). c. Écrire la puissance pour la source de ension en foncion de V 1 e I 1. d. Uiliser les résulas précédens pour monrer que la puissance dissipée dans R peu s écrire P= V 2 1 R 1 e. Pour la source de ension, le monage se compore comme une résisance équivalene R eq. Exprimer P en foncion de R eq e V 1. f. Idenifier la relaion obenue à la quesion 2.e avec celle obenue à la quesion 2.d e monrer que R eq = R(1 a). Donner les valeurs de R eq e de la puissance pour a = 0 puis a = 1. Hacheurs Page 6 S1 E

7 III. Hacheur réversible en couran 1. Inérê e uilisaion e hacheur réversible en couran perme de conrôler le ransfer d énergie enre un «réseau coninu» (par exemple une baerie) e une «charge» (par exemple l indui d une machine à couran coninu) dans les deux sens. n considère le disposiif ci dessous à droie : Exprimer les puissances insananées en enrée (à gauche) e en sorie du hacheur (à droie). Si la ension U es oujours posiive e que la ension u() es posiive ou nulle, compléer le ableau suivan (préciser le signe de la valeur moyenne de i al () ; indiquer si les sources son «généraeur» ou «récepeur») : U i al () Hacheur réversible u() en couran I 0 I 0 Posiif Négaif i al Source de ension Source de couran 2. Synhèse Dans le disposiif ci conre : K 1 e K 2 peuven ils êre ouvers simulanémen? K 1 e K 2 peuven ils êre fermés simulanémen? Pour la suie K 1 es fermé de 0 à a e ouver de a à ; K 2 es ouver de 0 à a e fermé de a à. Représener la ension u() e exprimer sa valeur moyenne en foncion de U e a. U v K1 () v K2 () i K1 () i K2 () I 0 u() Pour a = 0,5 e l inensié I 0 posiive : Représener v K1 (), v K2 (), i K1 () e i K2 () en foncion du emps. Pour a = 0,5 e l inensié I 0 négaive : représener v K1 (), v K2 (), i K1 () e i K2 () en foncion du emps. Représener i K1 = f(v K1 ) e i K2 = f(v K2 ) correspondan aux deux siuaions précédenes e en déduire la srucure des inerrupeurs K 1 e K Éude en conducion coninue n éudie le disposiif représené ci conre : es inerrupeurs unidirecionnels commandés à l ouverure e à la fermeure (abréviaion ICF) 1 e 2 son commandés selon la séquence suivane : de 0 à a : 1 commandé à la fermeure e 2 commandé à l ouverure. de a à : 1 commandé à l ouverure e 2 commandé à la fermeure. i al () U v D1 () v 2 () i 1 () i K2 () i D1 () 1 D 1 i K1 () i() u() 2 D 2 i 2 () i D2 () Aenion : «commandé à la fermeure» ne signifie pas nécessairemen «passan», il fau en plus que le couran, imposé par la charge, soi dans le bon sens. n peu faire l'analogie avec une pore, il ne suffi pas de l'ouvrir pour que quelqu'un passe... E Hacheurs Page 7 S1 E

8 a. Indiquer la diode ou l ICF passan dans les siuaions suivanes : i() es posiif enre 0 e a : i() es négaif enre 0 e a : i() es posiif enre a e : i() es négaif enre a e : b. es graphes suivans représenen l'inensié dans la charge pour rois siuaions différenes. i() i() i() α α α α α α 1 2 D 1 D D 1 D D 1 D 2 p() p() p() α α α i 1 () i 1 () i 1 () α α α i D1 () i D1 () i D1 () α α α Hacheurs Page 8 S1 E

9 Pour chacune de ces rois siuaions : indiquer les inervalles de conducion des inerrupeurs (par un rai épais sur les segmens de droies placés sous les représenaions de l'inensié), représener la puissance insananée reçue par la charge e indiquer son signe «insanané» ainsi que le signe de sa valeur moyenne, représener les inensié i D1 () e i 1 (). Exercices d'applicaion Exercice VII n considère le hacheur représené ci conre. 1 e 2 son des ransisors bipolaires. Ils se comporen en inerrupeurs unidirecionnels commandés à l'ouverure e à la fermeure (le circui de commande n'es pas représené). i al () U 1 D 1 i() 1 es commandé à la fermeure de 0 à a e à l ouverure de a à ; 2 D2 u() M 2 es commandé à la fermeure de a à e à l ouverure de 0 à a. 1. Éude de la ension a. Représener u() en foncion du emps. b. Calculer la valeur moyenne de u() si a = 0,4 e U = 230V. 2. Inervalles de conducion e échange d'énergie es oscillogrammes de la page suivane représenen l évoluion du couran pour rois siuaions différenes. a. Indiquer les inervalles de conducion des ransisors 1 e 2 e des diodes D 1 e D 2. b. Compléer les oscillogrammes des courans pour le ransisor 1 e la diode D 1. c. Représener la puissance insananée pour la source de ension U. Déerminer l expression de sa valeur moyenne e indiquer le sens de ransfer de l énergie (de la source de ension U vers la machine ou de la machine vers la source de ension U). 3. ndulaion du couran dans la charge indui de la machine à couran coninu es modélisé par sa fém E (l influence de la résisance es négligée) ; les valeurs minimale e maximale de l inensié son noées I min e I max. a. Éablir l équaion de i() en foncion de U, E,, e I min enre 0 e a (loi des mailles pour déerminer la dérivée de i() puis inégraion e uilisaion de la condiion iniiale). b. Éablir l équaion de i() en foncion de E,,, a, e I max enre a e (il es conseillé de s'inspirer de la démarche proposée à la quesion précédene). c. inducance vau 5 mh. n souhaie une ondulaion maximale égale à 1 A. Déerminer la fréquence de foncionnemen du hacheur. Hacheurs Page 9 S1 E

10 Graphiques pour l'exercice VII i() i() i() α α α α α α 1 2 D 1 D D 1 D D 1 D 2 i 1 () i 1 () i 1 () α α α i D1 () i D1 () i D1 () α α α p() p() p() α α α Hacheurs Page 10 S1 E

11 Exercice VIII n éudie le monage ci conre : U = 150 V, = 3,5 mh e f = 1 khz. es ransisors bipolaires 1 e 2 son commandés selon la séquence suivane : De 0 à a, le ransisor 2 es commandé à l'ouverure, le ransisor 1 es commandé à la fermeure, De a à, le ransisor 2 es commandé à la fermeure, le ransisor 1 es commandé à l'ouverure. i al () U C 1 D 1 C u() 2 D 2 i 2 () i D2 () i() E 1. Éude de la ension de sorie a. Représener u() en foncion du emps pour une valeur de a quelconque. b. Exprimer la valeur moyenne de u() en foncion de a e de U. c. Calculer le rappor cyclique si E = 100 V (valeur mainenue consane par la suie). 2. Éude des inensiés a. Pour compris enre 0 e a, déerminer l équaion donnan l évoluion de i() en foncion du emps (I min es la valeur minimale de i() e I max sa valeur maximale). b. Pour compris enre a e, déerminer l équaion donnan l évoluion de i() en foncion du emps. c. Déerminer l expression liérale de l ondulaion de i(). 3. Éude énergéique à valeur moyenne de couran posiive inensié moyenne dans la «charge» es égale à 120 A. a. Calculer les valeurs maximale e minimale de i(). b. Représener le couran dans la diode D 2. c. Représener le couran dans l alimenaion. d. Calculer la puissance moyenne fournie par la source U. Foncionne elle en généraeur ou en récepeur? 4. Éude énergéique à valeur moyenne de couran négaive inensié moyenne dans la «charge» es égale à 100 A. a. Calculer les valeurs maximale e minimale de i(). b. Représener le couran dans le colleceur du ransisor 2 (le colleceur es la borne repérée par la lere «C» sur le schéma e ce couran es noé i 2 ()). c. Représener le couran dans l alimenaion. d. Calculer la puissance moyenne fournie par la source U. Foncionne elle en généraeur ou en récepeur? IV. Hacheur réversible en couran e en ension ou hacheur quare quadrans 1. Inérê e uilisaion e hacheur quare quadrans perme de conrôler le ransfer d énergie enre un «réseau coninu» e une «charge» dans les deux sens. n considère le disposiif de la page suivane. Exprimer les puissances insananées en enrée (à gauche) e en sorie du hacheur (à droie). Hacheurs Page 11 S1 E

12 Si la ension U es oujours posiive e que la ension u() es posiive ou négaive, compléer le ableau suivan (préciser le signe de la valeur moyenne de i al () ; indiquer si les sources son «généraeur» ou «récepeur») : U i al () Hacheur réversible u() quare quadrans I 0 u Posiive Posiive Négaive Négaive I 0 Posiif Négaif Posiif Négaif i al Source de ension Source de couran 2. Éude en conducion coninue n éudie le disposiif représené ci dessous : es ICF 11, 12, 21 e 22 son commandés selon la séquence suivane : de 0 à a : 11 e 22 commandés à la fermeure ; 12 e 21 commandés à l ouverure de a à : 11 e 22 commandés à l ouverure ; 12 e 21 commandés à la fermeure Aenion : «commandé à la fermeure» ne signifie pas nécessairemen «passan», il fau en plus que le couran, imposé par la charge, soi dans le bon sens. n peu faire l'analogie avec une pore,... a. Indiquer la (ou les) diode(s) ou l ICF (ou les ICF) passan(s) dans les siuaions suivanes : u() e i() son posiifs enre 0 e a, u() e i() son négaifs enre a e. u() es posiif e i() négaif enre 0 e a, u() es négaif e i() posiif enre a e, b. Éude pour un rappor cyclique supérieur à 0,5 Pour chacune des rois siuaions représenées à la page 13, indiquer les inervalles de conducion des inerrupeurs, représener la puissance insananée pour la charge e indiquer son signe «insanané» ainsi que le signe de sa valeur moyenne. Représener les inensié i 11 () e i D11 () ainsi que i al () c. Éude pour un rappor cyclique inférieur à 0,5 Pour chacune des rois siuaions représenées à la page 14, indiquer les inervalles de conducion des inerrupeurs, représener la puissance insananée pour la charge e indiquer son «insanané» signe ainsi que le signe de sa valeur moyenne. Représener les inensié i 11 () e i D11 () ainsi que i al () Hacheurs Page 12 S1 E

13 IV.2.b : Graphes pour l'éude en conducion coninue avec a > 0,5 i() i() i() α α α α α α D D 21 D D 21 D D 21 p() p() p() α α α i 11 () i 11 () i 11 () α α α i D11 () i D11 () i D11 () α α α i al () i al () i al () α α α Hacheurs Page 13 S1 E

14 IV.2.c : Graphes pour l'éude en conducion coninue avec a <0,5 i() i() i() α α α α α α D D 21 D D 21 D D 21 p() p() p() α α α i 11 () i 11 () i 11 () α α α i D11 () i D11 () i D11 () α α α i al () i al () i al () α α α Hacheurs Page 14 S1 E

15 Exercice IX Un hacheur quare quadrans alimene l indui d une machine à couran coninu à aimans permanens. a charge mécanique accouplée sur l arbre de la machine n es pas enraînane, elle oppose à la roaion de l arbre un couple de momen consan égal à 10 N.m. Indicaions relevées sur la plaque signaléique de la machine : viesse de roaion 1500 r/min, inensié dans l indui 15 A, ension aux bornes de l indui 280 V. a résisance de l'indui es égale à 0,8 W. Un essai à vide en générarice a donné une fém de 268 V pour une viesse de roaion égale à 1500 r/min. exercice pore sur l éude du hacheur don le schéma es représené ci conre : 11 e 22 son commandés à la fermeure de 0 à a e à l ouverure de a à ; 12 e 21 son commandés à la fermeure de a à e à l ouverure de 0 à a. 1. Éude de la ension de sorie U i 12 i D11 D11 i() D 12 u() D 21 M D a. Représener la ension u() en foncion du emps pour a = 0,25. U = 300 V b. Exprimer la valeur moyenne de u() en foncion de U e a. c. Représener l'évoluion de la valeur moyenne de la ension u() en foncion du rappor cyclique. 2. Inervalles de conducion e inensiés n considère les siuaions représenées à la page 16. a ension u() a éé relevée sur la voie 1 à l aide d une sonde différenielle de faceur d aénuaion 1/200. image de l inensié i() a éé relevée sur la voie 2 à l aide d une pince ampèremérique délivran 20 mv par ampère. a. Indiquer les branchemens de la sonde différenielle ainsi que la posiion de la sonde de couran en uilisan les représenaions ci conre : Si la ension (représenée par la flèche) enre les bornes rouge e noire (R e N) de la sonde différenielle es posiive alors la ension «vue» par l oscilloscope es posiive. Sens posiif du couran vers l'oscilloscope Pince ampèremérique R N 1/200 vers l'oscilloscope Sonde différenielle b. Pour chaque siuaion, indiquer les inervalles de conducion des ransisors e des diodes. c. Pour chaque siuaion, représener l inensié i 12 dans le ransisor 12 e l inensié i D11 dans la diode D 11. d. Pour chaque siuaion, représener l inensié dans la source de ension U. 3. Foncionnemen de la machine pour la siuaion de gauche a. Déerminer la valeur du rappor cyclique e en déduire la valeur moyenne de la ension aux bornes de l'indui de la machine. b. Donner une valeur approchée de l'inensié moyenne du couran dans l'indui. c. Déerminer la consane de fém de la machine à parir des données de l'énoncé. d. Déduire des quesions précédenes la viesse de roaion de la machine. Hacheurs Page 15 S1 E

16 Exercice IX : Graphes pour la quesion 2 Inensié dans le ransisor 12 Inensié dans le ransisor 12 Inensié dans la diode D 11 Inensié dans la diode D 11 Inensié dans la source de ension Inensié dans la source de ension Hacheurs Page 16 S1 E

17 Exercice X a commande du hacheur représené ci conre es du ype complémenaire ( = 40 mh) : 1 e 2 son commandés à la fermeure de 0 à a 1 e 2 son commandés à la fermeure de a à V 1 i() E 2 1. Éude de la ension u m () a. Représener cee ension pour a = 0,4. ' 1 u m () ' 2 b. Déerminer l expression de la valeur moyenne de u m () en foncion de a e V. es ICF son maérialisés par des IGB. c. racer la courbe représenan l évoluion de la valeur moyenne en foncion du rappor cyclique a. d. Monrer que cee valeur moyenne es égale à E. 2. Éude du couran a. Que vau u m () de 0 à a? Éablir l expression du couran i() sur ce inervalle (on noera I min la valeur du couran pour = 0). b. Que vau u m () de a à? Éablir l expression du couran i() sur ce inervalle (on noera I max la valeur du couran pour = a). c. Déerminer l expression de l ondulaion Di = I max I min en foncion de la ension V, du rappor cyclique, de la période e de l inducance. d. n souhaie que l ondulaion maximale soi de 500 ma, calculer la fréquence de foncionnemen du hacheur. e. Pour a = 0,5 e une inensié moyenne du couran nulle, représener la ension u m (), l inensié i() e indiquer les inervalles de conducion des semi conduceurs (IGB e diodes). Exercice XI Une machine à couran coninu es alimenée par l'inermédiaire d'un hacheur réversible en couran. e schéma du monage es représené ci conre. 'éude pore sur les phases de freinage : la machine foncionne en générarice e converi une énergie mécanique en énergie élecrique. es ensions v 1 () e v 2 () on des valeurs moyennes posiives. 1. ransfer d'énergie a. Quel es le signe des valeurs moyennes des courans i 2 () e i 1 ()? b. 'énergie élecrique peu elle êre renvoyée sur le réseau alernaif en amon du redresseur à diodes? c. Quel(s) élémen(s) es(son) suscepible(s) de recevoir ou dissiper l'énergie élecrique? Hacheurs Page 17 S1 E

18 2. Freinage sur charge inerielle a. 'ensemble ournan, charge mécanique plus machine, présene un momen d'inerie équivalen J e une viesse de roaion n (en ours.min 1 ). Exprimer l'énergie cinéique de l'ensemble en foncion de J e n. ors d'un freinage jusqu'à l'arrê, une parie de cee énergie doi êre ransformée en énergie élecrique qui sera ransmise au condensaeur en amon du hacheur. Ceci conduira à une augmenaion DU c de la ension aux bornes du condensaeur. b. Éude de la ension aux bornes du condensaeur Rappeler l'expression de l'énergie sockée par un condensaeur en foncion de sa capacié e de la ension à ses bornes. En déduire l'expression de DU c en foncion de J, C, n e du rendemen h de la ransformaion «mécanique vers élecrique» (ce rendemen ien compe des peres dans la machine e dans le hacheur). Faire l'applicaion numérique avec J = 4750 g.cm 2, C = 4700 µf, h = 80 % e n = 1500 r/min. Si la ension aux bornes du condensaeur es iniialemen égale à 30 V, quelle sera sa valeur à la fin du freinage? Quel problème peu se poser si la valeur maximale de la ension aux bornes du condensaeur es dépassée? Pour évier une ension rop imporane aux bornes du condensaeur, une résisance en série avec un inerrupeur es placée en parallèle avec le condensaeur. 'inerrupeur es fermé si la ension aux bornes du condensaeur aein une valeur U cmax e ouver lorsque cee ension aein U cmin. c. Représener le schéma du nouveau monage. Décrire les ransfers d'énergie lorsque l'inerrupeur en série avec la résisance es ouver e lorsqu'il es fermé. 3. Freinage sur charge enraînane a charge mécanique impose la roaion de la machine qui foncionne en générarice à viesse e inensié du couran dans l'indui consanes. 'énergie mécanique ransformée en énergie élecrique par la machine éan rop élevée pour êre sockée inégralemen dans le condensaeur, un rhéosa en série avec un inerrupeur es placé en parallèle avec le condensaeur selon le schéma ci dessous (C = 4700 µf e R f = 10 W) : 'inerrupeur K f es commandé selon la logique suivane : S'il es ouver e que la ension aux bornes du condensaeur es inférieure à 31,5 V, il rese ouver. S'il es ouver e que la ension aux bornes du condensaeur devien supérieure à 31,5 V, il se ferme. S'il es fermé e que la ension aux bornes du condensaeur es supérieure à 28,5 V, il rese fermé. S'il es fermé e que la ension aux bornes du condensaeur devien inférieure à 28,5 V, il s'ouvre. Hacheurs Page 18 S1 E

19 a. a machine ourne à 1000 r/min e le rappor cyclique du hacheur es réglé à 0,5. a consane de fém es égale à 17, V/(r/min), la résisance de l'indui es égale à 1,5 W e la ension d'enrée du hacheur, v 1 (), es supposée consane e égale à 30 V. e couran i 2 () es supposé consan (son ondulaion es négligée). Représener la ension v 2 () ainsi que l'inensié i 1 (). Calculer la fém de la machine e en déduire la valeur moyenne de l'inensié dans son indui. Calculer la puissance moyenne P 2 en sorie du hacheur e en déduire la puissance P 1 en enrée si son rendemen es égal à 80%. b. 'inerrupeur en série avec le rhéosa es ouver : Commen évolue la ension aux bornes du condensaeur lorsque i 1 () es non nulle? orsque i 1 () es nulle? Rappeler la relaion enre l'inensié i C () du couran dans le condensaeur, sa capacié C e la dérivée de la ension v 1 () à ses bornes. a fréquence de découpage du hacheur es égale à 250 Hz, calculer l'augmenaion de la ension aux bornes du condensaeur lorsque i 1 () es non nulle. a ension aux bornes du condensaeur éan iniialemen égale à 28,5 V, au bou de combien de périodes du hacheur aein elle 31,5 V? c. 'inerrupeur en série avec le rhéosa es fermé. Pour simplifier, on suppose que ce événemen inervien lorsque i 1 () es nulle. e condensaeur es alors en parallèle avec la résisance selon le schéma représené ci dessous. Écrire la relaion enre v 1 (), sa dérivée, R e C. 'équaion précédene adme pour soluion v 1 =31,5e R f.c. Si l'insan d'origine ( = 0) correspond à l'insan de fermeure de K f. a ension v 1 () décroi à parir de ce insan. a loi de commande de K f impose son ouverure lorsque la ension aux bornes du condensaeur aein 28,5 V. Au bou de combien de emps l'inerrupeur K f s'ouvrira il? d. Résulas expérimenaux es oscillogrammes de la page suivane représenen v 2 (), i 2 (), v 1 () e i Rf (). es ensions son mesurées par l'inermédiaire de sondes différenielles d'aénuaion égale à 20, les inensiés des courans son en lecure direce. Hacheurs Page 19 S1 E

20 Pour i 2 = 2,1 A, u 2 =17,5 V, I Rf =1,7 A e n = 1460 r/min. Indiquer les inervalles de emps pendan lesquels l'inerrupeur K f es fermé. Calculer les puissances en sorie e en enrée du hacheur, en déduire le rendemen du ransfer d'énergie enre la machine (foncionnan en générarice) e l'associaion «condensaeur, inerrupeur e résisance de freinage». Pour i 2 = 1,0 A, u 2 =17,3 V, I Rf =1,1 A e n = 1290 r/min. Comparer la période de foncionnemen de l'inerrupeur K f avec celle de la siuaion précédene e jusifier la différence. Hacheurs Page 20 S1 E

La capacité C est de valeur suffisamment élevée pour que la tensionvc à ses bornes soit constante. Montrer que :

La capacité C est de valeur suffisamment élevée pour que la tensionvc à ses bornes soit constante. Montrer que : Exercices hacheurs à accumulaion e alimenaions à découpage I) Hacheurs à accumulaion a) On considère le monage suivan : Dans ce hacheur à accumulaion inducive, L es de valeur suffisammen élevée pour admere

Plus en détail

Partie Génie Électrique

Partie Génie Électrique Concours Naional Commun 2007 Concours Naional Commun 2007 Parie Génie Élecrique L éude qui va suivre es limiée à la chaîne de mise en roaion de la charge (êe de vissage). Où un variaeur de viesse, commande

Plus en détail

Redressement commandé

Redressement commandé Redressemen commandé Exercice 1 On donne ci-dessous le chronogramme de la ension aux bornes de la charge u C.( 1 V / div ) La fréquence du signal u issue du ransformaeur es de 5 Hz. De plus, on donne E

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 2015-2016 Devoir n 6 CNVERSIN DE PUISSANCE L obje de ce problème consise à éudier la producion d énergie élecrique à parir d une éolienne. Le disposiif pore alors le nom d «aérogénéraeur» e es consiué

Plus en détail

u M D 3 4. Donner deux manières de visualiser une image du courant i dans le moteur à courant continu (faire dans chaque cas un schéma du montage).

u M D 3 4. Donner deux manières de visualiser une image du courant i dans le moteur à courant continu (faire dans chaque cas un schéma du montage). BTS MAI 2 EXERCICES : planche 9 Exercice 1 : Enre la sorie du secondaire d un ransformaeur e l indui d un moeur à couran coninu, on place un pon de diodes (voir schéma). La valeur efficace de la ension

Plus en détail

ALIMENTATION D UNE MACHINE D ANALYSE SANGUINE

ALIMENTATION D UNE MACHINE D ANALYSE SANGUINE (Exrai concours CCP TSI 2008) ALIMENTATION D UNE MACHINE D ANALYSE SANGUINE CHAÎNE D INFORMATION ACQUERIR TRAITER COMMUNIQUER ALIMENTER DISTRIBUER CONVERTIR TRANSMETTRE CHAÎNE D ENERGIE ACTION Lycée Jules

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3.2 Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3. Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

+ - Chapitre 6 : Etude du dipôle R C.

+ - Chapitre 6 : Etude du dipôle R C. Chapire 6 : Eude du dipôle R C. I. Le condensaeur. Connaîre la représenaion symbolique d'un condensaeur. En uilisan la convenion récepeur, savoir oriener un circui sur un schéma, représener les différenes

Plus en détail

+ C. Figure En appliquant la loi d'additivité des tensions, établir une relation entre E, u R et u C.

+ C. Figure En appliquant la loi d'additivité des tensions, établir une relation entre E, u R et u C. Principe d une minuerie (Afrique 2006) 1. ÉTUDE THÉORIQUE D'UN DIPÔLE RC SOUMIS À UN ÉCHELON DE TENSION. Le monage du circui élecrique schémaisé ci-dessous (figure 1) compore : - un généraeur idéal de

Plus en détail

1 - Etude d'une alimentation à découpage

1 - Etude d'une alimentation à découpage 1 - Eude d'une alimenaion à découpage BTS ELECTROTECHNIQUE - Session 1997 - PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures Coefficien : 3 Cee éude compore rois paries, liées enre elles, mais pouvan êre raiées indépendammen

Plus en détail

Minisère de l éducaion & de la formaion D. R. E. N Lycée Secondaire -Haouaria Devoir de conrôle N 1 Classes : 4 e Sc- Exp & Mah Dae : 15/11 /2008 Durée : 2 H Maière : Sciences Physiques profs: Laroussi

Plus en détail

Réseau Continu. Mcc. Charge. v DRL. v H. c.o c.f. C.P.G.E-TSI Les hacheurs 2006/2007

Réseau Continu. Mcc. Charge. v DRL. v H. c.o c.f. C.P.G.E-TSI Les hacheurs 2006/2007 C.P.G.E-S es hacheurs 2006/2007 es hacheurs. nrodion : e Hacheur es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Réseau Coninu

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES PR: RIDHA BEN YAHMED

SCIENCES PHYSIQUES PR: RIDHA BEN YAHMED Durée 2h 25-10-2016 4PémeP Sc expr1,2 SCIENCES PHYSIQUES 0BDEVOIR DE CONTROLE N 1 PR: RIDHA BEN YAHMED NB : Chaque résula doi êre souligné. La claré, la précision de l explicaion renren en compe dans la

Plus en détail

TP n 18 : étude par la simulation d'un moteur à courant continu.

TP n 18 : étude par la simulation d'un moteur à courant continu. TP n 18 : éude par la simulaion d'un moeur à couran coninu. Bu du TP : le bu de ce TP de seconde année es l'éude d'un moeur à couran coninu en uilisan un modèle du logiciel LTSPICE. On alimenera le moeur

Plus en détail

SERIE N 2 CONDENSATEUR & DIPOLE RC

SERIE N 2 CONDENSATEUR & DIPOLE RC uab (V) SERIE N 2 CONDENSATEUR & DIPOLE RC EXERCICE 1 A l aide d un ordinaeur équipé d une care d acquisiion, le monage schémaisé ci-conre perme de suivre l évoluion de la ension u AB aux bornes d un condensaeur

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 1998

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 1998 BACCALAUREA ECHNOLOGIQUE SESSION 1998 SERIE : SCIENCES E ECHNOLOGIES INDUSRIELLES SPECIALIE : GENIE ELECROECHNIQUE EPREUVE : PHYSIQUE APPLIQUEE Durée de l épreuve : 4 heures Coefficien : 7 Ce suje comprend

Plus en détail

Partie I - Étude des régimes permanents d une association de deux machines à courant continu

Partie I - Étude des régimes permanents d une association de deux machines à courant continu Les correceurs seron pariculièremen sensibles à la qualié de la rédacion de la copie ; noammen, il es recommandé de répondre de façon claire e concise aux quesions posées e de mere en évidence les résulas

Plus en détail

voie 1 L, r u 1 u 2 voie 2

voie 1 L, r u 1 u 2 voie 2 Exercices sur le dipôle (R,L) Eude expérimenale d une bobine (Asie 2004) 1 - Déerminaion expérimenale de l'inducance L de la bobine On réalise le circui élecrique représené ci-dessous (figure 1) comprenan

Plus en détail

HACHEUR ENTRELACE HACHEUR BOOST

HACHEUR ENTRELACE HACHEUR BOOST E HACHEUR ENREACE E E HACHEUR BOOS Ediion 1-1/1/217 DISRIBUION D ENERGIE HACHEUR ENREACE HACHEUR BOOS CHAÎNE D INFORMAION ACQUERIR RAIER COMMUNIQUER AIMENER DISRIBUER CONVERIR RANSMERE CHAÎNE D ENERGIE

Plus en détail

Diode, thyristor : le redressement

Diode, thyristor : le redressement PAIE 11 FONCIONS 47, hyrisor : le redressemen La conversion d énergie appelée redressemen perme d obenir un couran unidirecionnel à parir d un couran alernaif sinusoïdal ne diode peu assurer cee foncion

Plus en détail

CS Conversion statique d énergie cours CS-2 Hacheur. Cours CS 2 TSI1 TSI2. La Conversion Statique d Energie

CS Conversion statique d énergie cours CS-2 Hacheur. Cours CS 2 TSI1 TSI2. La Conversion Statique d Energie Cours Cours CS 2 TSI1 TSI2 a Conversion Saique d Energie X Période Conversion saique DC DC : Hacheur série 1 2 3 4 5 Cycle 6 : CS Conversion saique d énergie Durée : 4 semaines X Objecifs Analyser Modéliser

Plus en détail

Traitement du signal

Traitement du signal Spé ψ 6- evoir n Traiemen du signal EXTAIT E E3A PSI Quesion 9 Analyse de l ALI enrée ( : v = par consrucion ; enrée ( : i = donc U v = I relaion enrée-sorie : l ALI es bouclé sur son enrée inverseuse

Plus en détail

Série d exercices Bobine et dipôle RL

Série d exercices Bobine et dipôle RL xercice 1 : Série d exercices Bobine e dipôle R On réalise un circui élecrique comporan une bobine d inducance e de résisance r, un conduceur ohmique de résisance R, un généraeur de ension de f.é.m. e

Plus en détail

Cas d un dipôle RC. Le boîtier de celui- ci est de petite taille : 5 cm de large et 6 mm d'épaisseur. Sa masse est d'environ 30 g.

Cas d un dipôle RC. Le boîtier de celui- ci est de petite taille : 5 cm de large et 6 mm d'épaisseur. Sa masse est d'environ 30 g. Cas d un dipôle I. Un exemple d applicaion d un cricui : le pacemaker. Exrai de l inrocion suje bac Série S Réunion 2004 Nore cœur se conrace plus de 100 000 fois par jour. Il ba 24 h sur 24 pendan oue

Plus en détail

Corrigés Exercice Red01 : redressement non commandé : redressement monoalternance

Corrigés Exercice Red01 : redressement non commandé : redressement monoalternance Corrigés Exercice Red : redressemen non commandé : redressemen monoalernance D i u charge v La ension u es sinusoïdale alernaive. D es une diode supposée parfaie (ension de seuil nulle). La charge es une

Plus en détail

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =.

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =. Chapire.3.3 Conversion coninu alernaif 1 ) Principe 1.1) Généraliés C es un converisseur saique, qui perme des échanges d énergie enre une enrée coninue e une sorie alernaive. Symbole: Si la source coninue

Plus en détail

On considère le montage suivant dans lequel depuis un temps très long, l interrupteur K 1 est ouvert et l interrupteur K 2 est fermé.

On considère le montage suivant dans lequel depuis un temps très long, l interrupteur K 1 est ouvert et l interrupteur K 2 est fermé. XI : HG T HG U ONNSTU On considère le monage suivan dans lequel depuis un emps rès long, l inerrupeur K es ouver e l inerrupeur K es fermé. kω v kω nf K v K V Figure. onner dans ces condiions le schéma

Plus en détail

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension 1- Le dipôle C es une associaion en série d un condensaeur e d un conduceur ohmique ( ou résisor) : I- Inroducion 2- L échelon de ension : es le passage insanané d une ension de la valeur à une valeur

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR DE CONTRÔLE N 2 Durée : 2 heures

SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR DE CONTRÔLE N 2 Durée : 2 heures Minisère d éducaion e de Formaion D. R. E. Nabeul Lycée Secondaire Roue de la Plage SOLIMAN SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR DE CONTRÔLE N 2 Durée : 2 heures Classe : 4 ème Mahs Dae : Novembre - 216 Prof : Jalel

Plus en détail

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7 Leçon 15 Les formes des signaux élecriques Page 1/7 1. Les différenes formes de ension ou de couran élecriques 1.1 Signal unidirecionnel C es un signal qui circule oujours dans le même sens Couran unidirecionnel

Plus en détail

Contrôle de physique n 4

Contrôle de physique n 4 Conrôle de physique n 4 Un groupe délèves musiciens souhaie réaliser un diapason élecronique capable démere des sons purs, en pariculier la noe la 3 (noe la roisième ocave). Cee noe ser de référence aux

Plus en détail

Collège Sadiki Devoir de contrôle n : 1 Sciences physiques. 4 ème Sc.Exp. Profs : Medyouni-Feki-Hrizi- Abid et Cherchari

Collège Sadiki Devoir de contrôle n : 1 Sciences physiques. 4 ème Sc.Exp. Profs : Medyouni-Feki-Hrizi- Abid et Cherchari Collège Sadiki Devoir de conrôle n : 1 Sciences physiques Dimanche : 09-11-2014 Durée : 2 heures 4 ème Sc.Exp Profs : Medyouni-Feki-Hrizi- Abid e Cherchari Chimie ( 9 ps) On éudie la cinéique de la réacion

Plus en détail

Le dipôle RC série (2) Décharge du condensateur Influence des grandeurs caractéristiques des composants (Correction) i +

Le dipôle RC série (2) Décharge du condensateur Influence des grandeurs caractéristiques des composants (Correction) i + Le dipôle R série (2) Décharge du condensaeur Influence des grandeurs caracérisiques des composans (orrecion) ircui d éude On consiue le circui élecrique suivan. e circui perme de suivre la charge (posiion

Plus en détail

CS Conversion statique d énergie cours CS-3 Hacheur. Le hacheur série

CS Conversion statique d énergie cours CS-3 Hacheur. Le hacheur série Compéences aendues : S22 e hacheur série Modéliser : Associer les grandeurs physiques aux échanges d énergie e à la ransmission de puissance Modéliser : Idenifier les peres d énergie dans un converisseur

Plus en détail

Notions de cours sur les condensateurs

Notions de cours sur les condensateurs SP académie de Nanes nformaion e nergie Noions de cours sur les condensaeurs Généraliés. 1.1 onsiuion d un condensaeur. n condensaeur es consiué de deux conduceurs méalliques séparés par un isolan d épaisseur

Plus en détail

Chapitre 8 : Onduleur autonome de tension

Chapitre 8 : Onduleur autonome de tension Terminale GT hapire 8 : Onduleur auonome de ension I / préambule : inerrupeurs en élecronique de puissance 1. diode à joncion 2. ransisor bipolaire II / principes des onduleurs auonomes 1. définiion 2.

Plus en détail

Commande d un moteur à courant continu

Commande d un moteur à courant continu Commande d un moeur à couran coninu 1. Généraliés Le hacheur es un disposiif classé dans la caégorie des converisseurs saiques d énergie coninu - coninu. l a pour rôle de ransférer l'énergie d'une source

Plus en détail

Devoir de sciences physiques n 6 Classe de TS1 LES CALCULATRICES NE SONT PAS AUTORISEES. Partie Physique Principe d une minuterie (10 points) + C

Devoir de sciences physiques n 6 Classe de TS1 LES CALCULATRICES NE SONT PAS AUTORISEES. Partie Physique Principe d une minuterie (10 points) + C Devoir de sciences physiques n 6 lasse de TS1 LS ALULATIS N SONT PAS AUTOISS Parie Physique Principe d une minuerie (10 poins) 1. ÉTUD THÉOIQU D'UN DIPÔL SOUMIS À UN ÉHLON D TNSION. Le monage du circui

Plus en détail

Conversion continu - alternatif

Conversion continu - alternatif Conversion coninu - alernaif Les inerrupeurs élecroniques son uilisés dans d aures applicaions que le ransfer de puissance d une source vers une charge. En pariculier ils permeen de réaliser la conversion

Plus en détail

Identifier un redresseur monophasé simple alternance. Identifier un redresseur monophasé double alternance.

Identifier un redresseur monophasé simple alternance. Identifier un redresseur monophasé double alternance. Aricle..24. Leçon ; Redressemen monophasé Objecifs du programme : Idenifier à parir d une care d alimenaion d un sysème, les srucures maérielles qui réalisen la foncion redressemen. Objecifs de la leçon

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 5-6 Devoir n 6 ONSION D PUISSAN PAI I I-) a machine synchrone se compose d'une parie ournane, le roor, e d'une parie fixe, le saor e roor peu se composer d'aimans permanens ou êre consiué d'un bobinage

Plus en détail

Deuxième problème : Électrocinétique

Deuxième problème : Électrocinétique MP Physique-chimie. Devoir surveillé DS n - : corrigé Deuxième problème : Élecrocinéique A - égime sinusoïdal permanen xpression de l ampliude complexe de la ension u ( ) : // Z Nous obenons u par division

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE LA STATION DE RADIOGRAPHIE

PRESENTATION GENERALE DE LA STATION DE RADIOGRAPHIE PRESENTATION GENERALE DE LA STATION DE RADIOGRAPHIE Le sysème AFM es uilisé dans les hôpiaux pour réaliser des radiographies de différenes paries du corps humain. Le paien es allongé sur la able d'examen

Plus en détail

Projet électrique (Temps conseillé 3h)

Projet électrique (Temps conseillé 3h) Proje élecrique (Temps conseillé 3h) Pour assurer la foncion de découpe à la volée dans une ligne de fabricaion de panneaux de paricules de bois, il es nécessaire d asservir la viesse d avance du moeur

Plus en détail

v 6 v c v 4 v 5 A1 v 3

v 6 v c v 4 v 5 A1 v 3 G. Pinson : Physique Appliquée Généraeurs de signaux A25-TD/1 A25-1- Généraeur de signaux On considère le schéma du généraeur de signaux indiqué ci-dessous. Les A.Op son considérés comme parfais. Leur

Plus en détail

1ère partie : Fonction retard + 5 V. Circuit I

1ère partie : Fonction retard + 5 V. Circuit I G. Pinson - Physique Appliquée Foncion Reard A23-TP / 1 A23- Eude d'un circui monosable Bu : on veu réaliser un disposiif logique généran une impulsion de sorie déclenchée par le fron monan d'une impulsion

Plus en détail

PHYSIQUE APPLIQUÉE. Durée : 4 heures Coefficient 3

PHYSIQUE APPLIQUÉE. Durée : 4 heures Coefficient 3 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 4 heures Coefficien 3 Le problème éudie l enraînemen d un venilaeur conrôlan le irage d une chaudière de fore puissance équipan une usine de pâe à papier. La régulaion de empéraure

Plus en détail

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ )

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ ) SESSION 1998 Page 1/5 Examen : BTS Coef. : 2 Spécialié : MECANIQUE ET AUTOMATISME INDUSTRIEL Durée : 2h Epreuve : U.32 SCIENCES PHYSIQUES Code : MSE 3 SC ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT

Plus en détail

Aucune sortie définitive n est autorisée avant 12h

Aucune sortie définitive n est autorisée avant 12h PI 16/17 D 1 -- ysèmes linéaires (don élec PCI) - ALI (01/10/2016 4h) Exrai des Insrucions générales des concours Les candidas son inviés à porer une aenion pariculière à la rédacion : les copies illisibles

Plus en détail

Devoir de synthèse n 1 CHIMIE

Devoir de synthèse n 1 CHIMIE Devoir de synhèse n 1 Exercice n 1 : (4 poins) CHIMIE On éudie la cinéique de la réacion enre l acide méhanoïque (HCOOH) e le penan-1-ol (CH 3 (CH ) 3 CH OH). Iniialemen, on réalise un mélange conenan

Plus en détail

COMPARATEURS ANALOGIQUES

COMPARATEURS ANALOGIQUES I/ RAPPEL COMPARATEURS ANALOGIQUES Page 1 Signal logique e signal On di qu'un signal élecrique es logique lorsqu'il. analogique V On di qu'un signal es analogique lorsque son évoluion (en général en foncion

Plus en détail

ELECTRONIQUE DE PUISSANCE. 2 ème année S3. V. Chollet - cours-en-puiss-trous08.doc - 20/10/ Page 1 sur 31

ELECTRONIQUE DE PUISSANCE. 2 ème année S3. V. Chollet - cours-en-puiss-trous08.doc - 20/10/ Page 1 sur 31 ELECRONIQUE DE PUISSANCE 2 ème année S3 V. Cholle - cours-en-puiss-rous08.doc - 20/10/2008 - Page 1 sur 31 ELECRONIQUE DE PUISSANCE Ch1 HACHEUR Ch2 HYRISOR Ch3 REDRESSEMEN COMMANDE Ch4 GRADAEUR Ch5 ONDULEUR

Plus en détail

Chaîne motorisée. Fiche. 1. Notion de système

Chaîne motorisée. Fiche. 1. Notion de système Chaîne moorisée Fiche 1 1. Noion de sysème Pour exécuer un cerain nombre de âches (perçage, posiionnemen, levage, pompage...) il es nécessaire d enraîner une charge mécanique en roaion ou en ranslaion.

Plus en détail

EXERCICES. Appliquer ses connaissances. 13. a. L énergie totale est la somme de l énergie électrique du condensateur et de l énergie magnétique

EXERCICES. Appliquer ses connaissances. 13. a. L énergie totale est la somme de l énergie électrique du condensateur et de l énergie magnétique c. Après avoir refai un enregisremen pour verses valeurs croissanes de résisance, on observe que la spirale compore de moins en moins de ours : un our correspond visiblemen à une oscillaion e le nombre

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Session 2014 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE E3 Sciences Physiques U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficien : 2,5 Maériel auorisé : - Toues les calcularices

Plus en détail

MODULATION D'ÉNERGIE, VARIATION DE VITESSE I/ INTRODUCTION, DÉFINITIONS

MODULATION D'ÉNERGIE, VARIATION DE VITESSE I/ INTRODUCTION, DÉFINITIONS Piloage, conrôle e comporemen des sysèmes - n 8 Page 1 MODULAION D'ÉNRGI, VARIAION D VISS I/ INRODUCION, DÉFINIIONS Cerains sysèmes nécessien, en exploiaion, une variaion de puissance. Celle-ci peu êre

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Secion : S Opion : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Domaine d applicaion : raiemen du signal ype de documen : Cours Classe : Première Dae : I Définiion

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE

SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GENIE MECANIQUE Session 211 SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 2 heures Coefficien : 5 CALCULATRICE AUTORISÉE L emploi de

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce documen a éé mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Naionale des Sujes d Examens de l enseignemen professionnel. Ce fichier numérique ne peu êre reprodui, représené, adapé

Plus en détail

Temporisation par bascules monostables

Temporisation par bascules monostables Temporisaion par bascules Monosables TSTI 00-0 Chrisian Loverde Temporisaion par bascules monosables Rappels :. Charge d un condensaeur à ension consane i R C Débu de la charge u C (0)= 0 V u C A la fin

Plus en détail

LOGARITHME NEPERIEN. 1. Exercices préliminaires : 11. Méthode approximative pour déterminer une aire :

LOGARITHME NEPERIEN. 1. Exercices préliminaires : 11. Méthode approximative pour déterminer une aire : LOGARITHME NEPERIEN 1. Exercices préliminaires : 11. Méhode approximaive pour déerminer une aire : On veu déerminer l aire siuée sous la courbe délimiée par la courbe, l axe des x, les 2 vericales passan

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SCIENCES PHYSIQUES. L'usage de la calculatrice est autorisé.

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SCIENCES PHYSIQUES. L'usage de la calculatrice est autorisé. Repère : Session : 28 Durée : 4 H Page : /12 Coefficien : 4 BREVE DE ECHNICIEN SUPERIEUR ECHNIQUES PHYSIQUES POUR L INDUSRIE E LE LABORAOIRE SCIENCES PHYSIQUES L'usage de la calcularice es auorisé. Le

Plus en détail

Amplification de puissance

Amplification de puissance Académie de Marinique Préparaion Agrégaion Sciences Physiques B. Ponalier Amplificaion de puissance Objecifs Comparer les différenes classes d amplificaion du poin de vue: du foncionnemen du rendemen Classe

Plus en détail

Distribution de l énergie

Distribution de l énergie Disribuion de l énergie S si Cours 1. La foncion «DISTRIBUER» L énergie fournie par l alimenaion, qu elle soi élecrique ou pneumaique, doi êre disribuée aux acionneurs du sysème. Cee disribuion d énergie

Plus en détail

Lorsqu une question comporte un résultat numérique à vérifier, ce résultat doit être considéré comme «vrai» si l égalité est vérifiée à ±2% Question 1

Lorsqu une question comporte un résultat numérique à vérifier, ce résultat doit être considéré comme «vrai» si l égalité est vérifiée à ±2% Question 1 Averissemen concernan l ensemble de l épreuve : Lorsqu une quesion compore un résula numérique à vérifier, ce résula doi êre considéré comme «vrai» si l égalié es vérifiée à ±2% LCTRICIT GNRAL SYSTMS LINAIRS

Plus en détail

Circuits R -C Réponse à un échelon de tension

Circuits R -C Réponse à un échelon de tension Lycée Viee TSI ircuis - -L -L- éponse à un échelon de ension I. égime libre. Définiion d un régime libre Le régime libre ( ou propre ) d un circui es un régime obenu lorsque les sources libres son éeines.

Plus en détail

Support de cours D électronique de puissance Les convertisseurs DC-DC et DC-AC

Support de cours D électronique de puissance Les convertisseurs DC-DC et DC-AC MINISR D NSIGNMN SUPRIUR D A RCHRCH SCINIFIQU Direcion générale des éudes echnologiques Insiu supérieur des éudes echnologiques de Nabeul Déparemen : Génie lecrique Suppor de cours D élecronique de puissance

Plus en détail

Matière : DurØe : 2Heures TECHNOLOGIE

Matière : DurØe : 2Heures TECHNOLOGIE Minisère de l éducaion L.S.Cherarda Devoir de synhèse n 3 30/05/2013 Maière : DurØe : 2Heures TECHNOLOGIE Professeur : BAAZAOUI Abderraouf Niveau : 1 ère Année Noe :. /20 Nom :.. Prénom : Classe : 1S 1

Plus en détail

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION REGIME TRANSITOIRE D ORDRE 1

REPONSE DES CIRCUITS A UN ECHELON DE TENSION REGIME TRANSITOIRE D ORDRE 1 CICUITS ELECTIQUES. DUPEAY Lycée F. BUISSON PTSI EPONSE DES CICUITS A UN ECHELON DE TENSION EGIME TANSITOIE D ODE 1 «Une panne d élecricié laisse l aveugle indifféren» Grégoire Lacroix Dans les circuis

Plus en détail

RECEPTEUR RADIO (PARTIE N 1)

RECEPTEUR RADIO (PARTIE N 1) T.P-cours de Physique n 4 : LA DEMODULATION D AMPLITUDE ET LE RECEPTEUR RADIO (PARTIE N ) A. La nécessié de la démodulaion. Un récepeur radio peu recevoir par une anenne le signal modulé émis. Pour cela,

Plus en détail

Chapitre 10 Etude des tensions électriques ; Nature de la tension du secteur.

Chapitre 10 Etude des tensions électriques ; Nature de la tension du secteur. Chapire 1 Eude des ensions élecriques ; Naure de la ension du seceur. On a vu que la ension produie par un alernaeur dans une cenrale élecrique changeai ou le emps. On ne peu donc pas se conener de brancher

Plus en détail

Montage de spécialité : Gradateur monophasé: Stratégies de commande. Harmoniques. Mesures de puissance. Fonctionnement sur diverses charges.

Montage de spécialité : Gradateur monophasé: Stratégies de commande. Harmoniques. Mesures de puissance. Fonctionnement sur diverses charges. Monage de spécialié : Gradaeur monophasé: Sraégies de commande. Harmoniques. Mesures de puissance. Foncionnemen sur diverses charges. Nicolas Dandrimon - Pierre-Éienne Levy Décembre 2009 Table des maières

Plus en détail

Modéliser, Expérimenter et Résoudre afin de choisir un Moteur à Courant Continu. CMCC TSI1 TSI2 Contrôle, type et comportement temporel d une MCC

Modéliser, Expérimenter et Résoudre afin de choisir un Moteur à Courant Continu. CMCC TSI1 TSI2 Contrôle, type et comportement temporel d une MCC Cours 2 1. Conrôle d une MCC a. Quadrans de foncionemen Convenionnellemen lorsque La fem E e le couran d indui moyen son posiifs, la machine foncionne dans le premier quadran en mode moeur. L inversion

Plus en détail

L. S. Cherarda. DS N 3. Matière : Technologie..Niveau : 2Sciences.. AS : 2013/2014. Professeur : BAAZAOUI. Abderraouf

L. S. Cherarda. DS N 3. Matière : Technologie..Niveau : 2Sciences.. AS : 2013/2014. Professeur : BAAZAOUI. Abderraouf RØpublique Tunisienne MinisŁre de løducaion Lycée Secondaire Cherarda Kairouan A.S :213/214 Devoir de synhèse N 3 TECHNOLOGIE Durée : 2H Classes : 2 ème Sciences Professeur : BAAZAOUIABDERRAOUF Noe :./

Plus en détail

DIPÔLE CONDENSATEUR-DIPÔLE RC

DIPÔLE CONDENSATEUR-DIPÔLE RC HAPITE P7 DIPÔLE ONDENSATEUDIPÔLE I) DIPÔLE ONDENSATEU I.1. Définiion e symbole I.2. harge e décharge d un condensaeur I.3. Inerpréaion I.4. apacié d un condensaeur I.5. Énergie emmagasinée par un condensaeur

Plus en détail

STI2D Organisation fonctionnelle d une chaîne d énergie Page 1 sur 5. 2 heures. Ouvre Portail Activité pratique. Nom : Prénom : Classe :

STI2D Organisation fonctionnelle d une chaîne d énergie Page 1 sur 5. 2 heures. Ouvre Portail Activité pratique. Nom : Prénom : Classe : STI2D Organisaion foncionnelle d une chaîne d énergie Page 1 sur 5 2 heures Ouvre Porail Acivié praique Nom : Prénom : Classe : I. Organisaion Travail en groupe îlo, un compe rendu par élève Vous disposez

Plus en détail

CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS

CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS CHAPITRE 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS LES MONTAGES REDRESSEURS COMMANDÉS Suppor de Élecronique de puissance - 25 - I.S.E.T de Bizere 2 LES CONVERTISSEURS ALTERNATIFS/CONTINUS 1-INTRODUCTION

Plus en détail

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope PC - Lycée Dumon D Urville TP 1 : uilisaion de l oscilloscope numérique I. Compéences à acquérir Les compéences évaluées au cours de ce TP son: - Uiliser un GBF - Uiliser un oscilloscope : Afficher des

Plus en détail

EPREUVE E4 MOTORISATION DES SYSTEMES

EPREUVE E4 MOTORISATION DES SYSTEMES BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR CONCEPTION DE PRODUITS INDUSTRIELS EPREUVE E4 MOTORISATION DES SYSTEMES Durée : 3 heures Aucun documen n es auorisé Calcularice auorisée (conformémen à la circulaire n 99-186

Plus en détail

1) Déterminer la solution générale de l'équation différentielle E : y' 5y = 0.

1) Déterminer la solution générale de l'équation différentielle E : y' 5y = 0. EXERCICES SUR LES ÉQUATIONS DIFFÉRENTIELLES Exercice 1 Au cours de la raversée d'un milieu ransparen, l'énergie lumineuse es d'une par absorbée par le milieu, d'aure par diffusée (effe Compon). La variaion

Plus en détail

Déplacement de la masse en fonction du temps

Déplacement de la masse en fonction du temps Capacié e inducance Dans cerains ouvrages anciens, l élecricié éai expliquée indirecemen par analogie avec les lois liés à la mécanique. Ces démarches didaciques on disparues pour laisser place à une analyse

Plus en détail

R 1 R 2 U C 1 C 2. V e. V s

R 1 R 2 U C 1 C 2. V e. V s G. Pinson : Physique Appliquée Foncion reard A3-TD/ A3-- Réseau déphaseur Dans le bu de consruire une commande reardée de hyrisors, on uilise un filre du second ordre afin d obenir à parir du réseau monophasé

Plus en détail

DUT GEII - DUT 2 Alternance Travaux Pratiques d Électronique Séance n 3

DUT GEII - DUT 2 Alternance Travaux Pratiques d Électronique Séance n 3 DUT GEII - DUT 2 Alernance Travaux Praiques d Élecronique Séance n 3 Mercredi Décembre 203 Le bu du TP es de faire une synhèse des connaissances sur les circuis RC. Les compéences suivanes devron êre acquises

Plus en détail

Distribution de l énergie La commande du moteur à courant continu

Distribution de l énergie La commande du moteur à courant continu Disribuion de énergie La commande du moeur à couran coninu CORS. Présenaion Quesion : Commen faire varier a viesse des moeurs à couran coninu? Réponse : fau êre capabe de faire varier a ension aux bornes

Plus en détail

Dans les montages suivants à AO, il y a une rétroaction négative, l AO fonctionne donc en régime linéaire.

Dans les montages suivants à AO, il y a une rétroaction négative, l AO fonctionne donc en régime linéaire. TP COURS ELECTROCINETIQUE RDuperray Lycée FBUISSON PTSI AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL: MONTAGES SUIVEURS Dans les monages suivans à AO, il y a une réroacion négaive, l AO foncionne donc en régime linéaire

Plus en détail

Elève Etude de PF3: Barrière InfraRouge EMETTEUR 1 AUTOMATISME DE PORTAIL

Elève Etude de PF3: Barrière InfraRouge EMETTEUR 1 AUTOMATISME DE PORTAIL Elève Eude de PF3: Barrière InfraRouge EMETTEUR 1 Baccalauréa STI Génie Elecronique Thème de consrucion élecronique AUTOMATISME DE PORTAIL 14H LYCEE A.CAMUS Session 2011 SEQUENCE n 3 PRE-REQUIS Mesures

Plus en détail

schéma du comparateur à fenêtre V e V s V H R 4 R 3 1 kω schéma du comparateur à hystérésis V o V L

schéma du comparateur à fenêtre V e V s V H R 4 R 3 1 kω schéma du comparateur à hystérésis V o V L G. Pinson - Physique Appliquée AOP en foncionnemen non linéaire A4-TD/1 NB : la ension de sauraion des AOP es = ± cc ( cc = 1 : ension d alimenaion). A4-1- égulaion de empéraure "Tou-ou-ien" (suie exercice

Plus en détail

GRANDEURS PERIODIQUES

GRANDEURS PERIODIQUES GRANDEURS PERIODIQUES I. GRANDEURS VARIABLES 1. NOAIONS Nous représenons par une lere minuscule la valeur insananée d'une grandeur élecrique variable (inensié de couran i, ension u). La valeur maximale

Plus en détail

Hacheur série à transistor MOS

Hacheur série à transistor MOS Hacheur série à ransisor MOS Préliminaire : A : Choix du ransisor e de la diode de roue libre : Le cahier des charges précisai : Source d énergie : ension coninu 70 V - 10 A Fréquence de foncionnemen 20

Plus en détail

ELECTRONIQUE DE PUISSANCE. 2 ème année S3. V. Chollet - ELECTRONIQUE DE PUISSANCE09.doc - 24/10/ Page 1 sur 52

ELECTRONIQUE DE PUISSANCE. 2 ème année S3. V. Chollet - ELECTRONIQUE DE PUISSANCE09.doc - 24/10/ Page 1 sur 52 ELECRONIQUE DE PUISSANCE 2 ème année S3 V. Cholle - ELECRONIQUE DE PUISSANCE09.doc - 24/10/2008 - Page 1 sur 52 ELECRONIQUE DE PUISSANCE Ch1 HACHEUR Ch2 HYRISOR Ch3 REDRESSEMEN NON COMMMANDE Ch4 REDRESSEMEN

Plus en détail

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol CH V Mouvemens I) Mouvemens e référeniel : Pour éudier un mouvemen, il fau définir : - le mobile (obje qui es en mouvemen) - le référeniel (sysème par rappor auquel le mobile se déplace) 1) Siuaion : Deux

Plus en détail

Ouvre portail. 1. Présentation du système

Ouvre portail. 1. Présentation du système Ouvre porail TD 1. Présenaion du sysème L ouvre-porail auomaisé éudié perme l ouverure e la fermeure d un porail chez les pariculiers de façon auomaique ou semiauomaique. L ouvre porail es ariculé sur

Plus en détail

Leçon n 12 : Analyse des circuits en régime transitoire

Leçon n 12 : Analyse des circuits en régime transitoire EECTOMAGNETISME Courans variables /3 eçon n : Analyse des circuis en régime ransioire. INTODUCTION Dans le bu de raier les signaux, les réseaux linéaires son souven soumis à des grandeurs élecriques d

Plus en détail

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC Physique - 6 ème année - Ecole Européenne Elecricié n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC I) Convenion d'algébrisaion des grandeurs élecriques : 1) Inensié e ension : L inensié i du couran élecrique e la ension

Plus en détail

Cas du circuit RL. I. Un exemple d application d un circuit RL : un composant du système d alimentation en gazole d une Logan.

Cas du circuit RL. I. Un exemple d application d un circuit RL : un composant du système d alimentation en gazole d une Logan. Cas du circui I. Un exemple d applicaion d un circui : un composan du sysème d alimenaion en gazole d une ogan. xrai du suje IBAN 2006 a Dacia ogan, conçue par le consruceur français enaul es produie au

Plus en détail

1- SSI_ Corrigé DSn 1 1SSI : fonction acquérir du robot Sumo /17 points

1- SSI_ Corrigé DSn 1 1SSI : fonction acquérir du robot Sumo /17 points 1- SSI_ 2013-2014 Corrigé DSn 1 1SSI : foncion acquérir du robo Sumo /17 poins Présenaion du Robo Sumo : FAST du Robo FP1 : Permere à vore robo de pousser le robo adverse hors du dohyo FT 1 : SE DEPLACER

Plus en détail

On va pouvoir alors calculer la valeur de la fonction y à un instant t après : dy(t) La méthode d Euler

On va pouvoir alors calculer la valeur de la fonction y à un instant t après : dy(t) La méthode d Euler La méhode d Euler Inrocion : ce documen doi êre lu de façon acive ; il ne fau pas se conener de le lire en disan «Ah ouais, compris...». Il fau réécrire les calculs sur une feuille à par pour bien voir

Plus en détail

Ces phénomènes transitoires sont ainsi très généraux et surviennent dans bon nombre de domaines. En voici quelques exemples :

Ces phénomènes transitoires sont ainsi très généraux et surviennent dans bon nombre de domaines. En voici quelques exemples : On enend par phénomène ransioire une phase de durée limiée dans le emps. On peu opposer ainsi phénomène ransioire e phénomène permanen : Par exemple, on parlera de la phase de démarrage d un moeur comme

Plus en détail