BANQUE ÉPREUVE ORALE DE MATHÉMATIQUES SESSION 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BANQUE ÉPREUVE ORALE DE MATHÉMATIQUES SESSION 2015"

Transcription

1 CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES FILIÈRE MP BANQUE ÉPREUVE ORALE DE MATHÉMATIQUES SESSION 5 avec corrigés V. Bellecave, J.-L. Artigue, P. Berger, J.-P. Bourgade, S. Calmet, A. Calvez, D. Cleet, J. Esteba, M. Fructus, B. Harigto, J.-P. Keller, M.-F. Lallemad, A. Lluel, J.-P. Logé, S. Moiier, P.-L. Morie, S. Pelleri, V. Rayssiguier, S. Rigal, A. Walbro et A. Wari 4, CC BY-NC-SA 3. FR Derière mise à jour : le 6/8/4

2 Itroductio L épreuve orale de mathématiques des CCP, filière MP, se déroule de la maière suivate : 5 miutes de préparatio sur table. 5 miutes de passage à l oral. Chaque sujet proposé est costitué de deux exercices : u exercice sur 8 poits issu de la baque publique accessible sur le site u exercice sur poits. Les deux exercices proposés portet sur des domaies différets. Ce documet cotiet les 3 exercices de la baque pour la sessio 5 : 58 exercices d aalyse ( exercice à exercice 58). 37 exercices d algèbre (exercice 59 à exercice 95). 8 exercices de probabilités (exercice 96 à exercice 3). Das l optique d aider les futurs cadidats à se préparer au mieux aux oraux des CCP, chaque exercice de la baque est proposé, das ce documet, avec u corrigé. Il se peut que des mises à jour aiet lieu e cours d aée scolaire. Cela dit, il e s agira, si tel est le cas, que de mises à jour mieures : reformulatio de certaies questios pour plus de clarté, relevé d évetuelles erreurs, suppressio évetuelle de questios ou d exercices. Nous vous coseillos doc de vérifier, e cours d aée, e vous coectat sur le site : si ue ouvelle versio a été mise e lige, la date de la derière mise à jour figurat e haut de chaque page. Si tel est le cas, les exercices cocerés serot sigalés das le préset documet. Remerciemets à David DELAUNAY pour l autorisatio de libre utilisatio du fichier source de ses corrigés des exercices de l aciee baque, diffusés sur so site NB : la présete baque itègre des élémets issus des publicatios suivates : A. Atibi, L. d Estampes et iterrogateurs, Baque d exercices de mathématiques pour le programme 3-4 des oraux CCP-MP, Éd. Ress. Pédag. Ouv. INPT, 7 (3) exercices. D. Delauay, Prépas Dupuy de Lôme, cours et exercices corrigés MPSI - MP, 4. L équipe des examiateurs de l oral de mathématiques des CCP, filière MP. Cotact : Valérie BELLECAVE, coordoatrice des oraux de mathématiques des CCP, filière MP. CC BY-NC-SA 3. FR Page

3 BANQUE ANALYSE EXERCICE aalyse Éocé exercice. O cosidère deux suites umériques (u ) N et (v ) N telles que u v. + Démotrer que u et v sot de même sige à partir d u certai rag.. Détermier le sige, au voisiage de l ifii, de : u = sh Corrigé exercice ( ) ta. Puisque u v, o peut écrire, au voisiage de +, u = v + o(v ). + o(v ) = ε v avec lim ε =. + ( lim ε = doc il existe etier N tel que : N, N ε +. Et doc N, o(v ) = ε v v O e déduit que N, v + v u v + v. (*) Soit N tel que N. Premier cas : Si v Alors d après (*), u v et doc u. Deuxième cas cas : Si v Alors d après (*), u v et doc u. O e déduit qu à partir du rag N, u et v sot de même sige. Autre méthode : u v + (ε ) / u v = ε v avec lim = + (ε ) / u = ( + ε )v avec lim = + ). c est à dire N, v o(v ) v. lim ε = doc il existe u etier tel que : N, = ε +. Doc, N, = ε. O e déduit que N, = + ε >. (**) D après (*) et (**), pour, u et v sot de même sige.. Au voisiage de +, sh( ) = + ( ) o 3 et ta = + O e déduit, d après., qu à partir d u certai rag, u est égatif. ( ) ( o 3 ). Doc u CC BY-NC-SA 3. FR Page 3

4 EXERCICE aalyse Éocé exercice O pose f(x) = (x + ) (3 x).. Décomposer f(x) e élémets simples et e déduire la primitive G de f défiie sur l itervalle ] ; 3[ telle que G() =.. Détermier le développemet e série etière e de la foctio f et précisez le rayo de covergece. 3. Déduire de ce développemet la valeur de G (3) (). Corrigé exercice O pose f(x) = (x + ) (3 x).. E utilisat les méthodes habituelles de décompositio e élémets simples, o trouve : f(x) = 6 x (x + ) x. Les primitives de f sur ] ; +3[ sot doc les foctios F défiies par : F (x) = ( ) x + 6 l 3 x 4 + C avec C R. (x + ) De plus, F () = C = 8. Doc, x ] ; 3[, G(x) = ( ) x + 6 l 3 x 4 (x + ) D après le cours, x et x sot développables e série etière à l origie. x + (x + ) Le rayo de covergece de ces deux développemets e série etière vaut. () O a x ], [, + x = ( ) x. = Et, x ], [, ( + x) = ( ) + x ( obteu par dérivatio du développemet précédet). = Efi, 3 x = ( 3 x ). 3 Doc x est développable e série etière à l origie. 3 x Le rayo de so développemet e série etière vaut 3. () Et, o a x ] 3; 3[, 3 x = x 3 3 = O e déduit que f est développable e série etière. O ote R le rayo de covergece de ce développemet e série etière. D après () et (), R. Or lim x Doc R =. f(x) = + doc R. Et x ] ; [, f(x) = 6 =( ) x + 4 =( ) ( + )x ( ( ) C est-à-dire x ] ; [, f(x) = + ( ) ( + ) = = x 3. ) x. 3. D après le cours, les coefficiets d u développemet e série etière sot ceux de la série de Taylor associée. Doc, si o pose N, a = ( ) + ( ) ( + ) , alors, N, a = f ().! ( Aisi, G (3) () = f () () =!a = ) 4 + = CC BY-NC-SA 3. FR Page 4

5 EXERCICE 3 aalyse Éocé exercice 3. O pose g(x) = e x et h(x) = + x. Calculer, pour tout etier aturel k, la dérivée d ordre k des foctios g et h sur leurs esembles de défiitios respectifs.. O pose f(x) = ex + x. E utilisat la formule de Leibiz, cocerat la dérivée ème d u produit de foctios, détermier, pour tout etier aturel et pour x R\ { }, la valeur de f (x). 3. Démotrer, das le cas gééral, la formule de Leibiz, utilisée das la questio précédete. Corrigé exercice 3. g est de classe C sur R et h est de classe C sur R\ { }. O prouve, par récurrece, que : x R, g (k) (x) = k e x et x R\ { }, h (k) (x) = ( )k k! ( + x) k+.. g et h sot de classe C sur R\ { } doc, d après la formule de Leibiz, f est de classe C sur R\ { } et x R\ { } : f () (x) = k= ( k ) g ( k) (x)h (k) (x) = k= ( ) k k e x ( )k k! ( + x) k+ =!ex k= ( ) k k ( k)!( + x) k+. 3. Notos (P ) la propriété : Si f : I R et g : I R sot fois dérivables sur I alors, fg est fois dérivable sur I et : ( ) x I, (fg) () (x) = f ( k) g (k) (x). k k= Prouvos que (P ) est vraie par récurrece sur. La propriété est vraie pour = et pour = (dérivée d u produit). Supposos la propriété vraie au rag. Soit f : I R et g : I R deux foctios + fois dérivables sur I. Les foctios f et g sot, e particulier, fois dérivables sur I et doc par hypothèse de récurrece la foctio fg l est aussi avec x I, (fg) () (x) = k= ( k ) f ( k) g (k) (x). Pour tout k {,..., }, les foctios f ( k) et g (k) sot dérivables sur I doc par opératio sur les foctios dérivables, la foctio (fg) () est ecore dérivable sur I. Aisi la foctio fg est ( + ) fois dérivable et : x I,(fg) (+) (x) = k= ( k ) ( f (+ k) (x)g (k) (x) + f ( k) (x)g (k+) (x)). E décomposat la somme e deux et e procédat à u décalage d idice sur la deuxième somme, o ( ) + ( ) obtiet : x I, (fg) (+) (x) = f (+ k) (x)g (k) (x) + f (+ k) (x)g (k) (x). k k k= C est à dire (( ) ( )) ( ) (fg) (+) (x) = + f (+ k) (x)g (k) (x) + f (+) (x)g () (x) + k k k= ( ) ( ) ( ) + Or, e utilisat le triagle de Pascal, o a + =. ( ) ( k ) k ( ) ( k ) + + O remarque égalemet que = = et = =. + + ( ) + O e déduit que (fg) (+) (x) = f (+ k) (x)g (k) (x). k Doc (P + ) est vraie. k= k= ( ) f () (x)f (+) (x). CC BY-NC-SA 3. FR Page 5

6 EXERCICE 4 aalyse Éocé exercice 4. Éocer le théorème des accroissemets fiis.. Soit f : [a; b] R et soit x ]a, b[. O suppose que f est cotiue sur [a; b] et que f est dérivable sur ]a; x [ et sur ]x ; b[ Démotrer que, si f admet ue limite e x, alors f est dérivable e x et f (x ) = lim x x f (x). 3. Prouver que l implicatio : ( f est dérivable e x ) = (f admet ue limite fiie e x ) est fausse. Idicatio : o pourra cosidérer la foctio g défiie par : g(x) = x si x Corrigé exercice 4. Théorème des accroissemets fiis : Soit f : [a, b] R. O suppose que f est cotiue sur [a, b] et dérivable sur ]a, b[. Alors c ]a, b[ tel que f(b) f(a) = f (c)(b a). si x et g() =.. O pose l = lim f (x). x x Soit h tel que x + h [a, b]. E appliquat le théorème des accroissemets fiis, à la foctio f, etre x et x + h, o peut affirmer qu il existe c h strictemet compris etre x et x + h tel que f(x + h) f(x ) = f (c h )h. Quad h (avec h ), o a, par ecadremet, c h x. Doc lim h (f(x + h) f(x )) = lim f (c h ) = lim f (x) = l. h x x O e déduit que f est dérivable e x et f (x ) = l. h 3. La foctio g proposée das l idicatio est évidemmet dérivable ) sur ], [ et ], + [.. g est égalemet dérivable e car ( h (g(h) g()) = h si ( ) ( ) h Or lim h si = car h si h. h h h h Doc, g est dérivable e et g () =. Cepedat, x R\ {}, g (x) = x si ( ) x si x x Doc g a pas de limite e. ( ) cos x ( ). x (car x si( ) x ). mais x cos x ( ) admet pas de limite e. x CC BY-NC-SA 3. FR Page 6

7 EXERCICE 5 aalyse Éocé exercice 5. O cosidère la série de terme gééral u = (a) Cas α (l ) α où et α R. E utilisat ue mioratio très simple de u, démotrer que la série diverge. (b) Cas α > Étudier la ature de la série. Idicatio : O pourra utiliser la foctio f défiie par f(x) =. Détermier la ature de la série 3 Corrigé exercice 5. (a) Cas α 3, l doc (l ) α. O e déduit que : 3, u. ( ( e + ) ) e (l( + )). x(l x) α. Or diverge. Doc, par critère de mioratio pour les séries à termes positifs, o e déduit que u diverge. (b) Cas α > La foctio f : x est décroissate et positive sur [; + [ doc : x(l x) α + f() et f(x) dx sot de même ature. Puisque X l(x) f(x) dx = t=l x l dt, o peut affirmer que : tα O e déduit que : f() coverge α >.. O pose, pour tout etier aturel, u = Au voisiage ( de +, + + ( ( e + ) ) e (l( + )). ) = e e l(+ ) = e e ( +o( )) = e e +o( ) e = e ( O e déduit qu au vosiage de +, e + ) De plus, au voisiage de +, l ( + ) = l + l Doc l ( + ) + l. Et comme e, o e déduit que u + Or, d après.(b), l diverge. + e e. ( l. f(x) dx coverge α >. + o ) = l + ( + o Doc, par critère d équivalece pour les séries à termes positifs, u diverge. ( ). ). CC BY-NC-SA 3. FR Page 7

8 EXERCICE 6 aalyse Éocé exercice 6 Soit (u ) N ue suite de réels strictemet positifs et l u réel positif strictemet iférieur à. u +. Démotrer que si lim = l, alors la série u coverge. + u u + Idicatio : écrire, judicieusemet, la défiitio de lim = l, puis majorer, pour assez grad, u + u par le terme gééral d ue suite géométrique.. Quelle est la ature de la série!? Corrigé exercice 6. Par hypothèse : ε >, N N/ N, u + u l ε. () Preos ε = l. Fixos u etier N vérifiat (). Alors N, N = u + u Et doc, N, u + u O pose q = + l + l.. O a q ], [. l l. O a alors N, u + qu. O e déduit, par récurrece, que N, u q N u N. Or q N u N = u N q N q et q coverge car q ], [. N N N Doc, par critère de majoratio des séries à termes positifs, u coverge.. O pose : N, u =!. N, u > et N, u + u = Or l( + ) doc lim + + Doc u coverge. ( + ) = l(+ e ). u + = e <. u CC BY-NC-SA 3. FR Page 8

9 EXERCICE 7 aalyse Éocé exercice 7. Soiet (u ) N et (v ) N deux suites de ombres réels positifs. Motrer que : u v = u et v sot de même ature. + ( ). Étudier la covergece de la série (i ) si ( ). + 3 l (i est ici le ombre complexe de carré égal à ) Corrigé exercice 7. Puisque u v, o peut écrire, au voisiage de +, u = v + o(v ). + o(v ) = ε v avec lim ε =. + Doc, il existe u etier N tel que N, ε /. Et doc, N, o(v ) = ε v v, c est-à-dire, N, v o(v ) v. O e déduit que N, v u 3 v. (*) Premier cas : Si v coverge D après (*), N, u 3 v. Doc, par critère de majoratio des séries à termes positifs, u coverge. Deuxième cas : Si v diverge D après (*), N, v u. Doc, par critère de mioratio des séries à termes positifs, u diverge. Par symétrie de la relatio d équivalece, o obtiet le résultat. ( ) (i ) si. O pose, u = ( ). + 3 l si( u = ) ( ). + 3 l De plus u + 3 l = v O a 5 4 v = 4 l, doc lim 5 4 v =. O e déduit que v coverge. + D après., u coverge. Doc u coverge absolumet. De plus, la suite (u ) est à valeurs das C, doc u coverge. CC BY-NC-SA 3. FR Page 9

10 EXERCICE 8 aalyse Éocé exercice 8 Soit (u ) N ue suite décroissate positive de limite ulle.. (a) Démotrer que la série ( ) k u k est covergete. Idicatio : o pourra cosidérer (S ) N et (S + ) N avec S = (b) Doer ue majoratio de la valeur absolue du reste de la série ( ) k u k. ( ) k u k.. (a) Étudier la covergece simple sur R de la série de foctios ( ) e x. (b) Étudier la covergece uiforme sur [, + [ de la série de foctios ( ) e x. Corrigé exercice 8. (a) S + S = u + u +, doc (S ) est décroissate. De même S +3 S +, doc (S + ) est croissate. De plus S S + = u + et lim u + =, doc lim (S S + ) =. + + O e déduit que les suites (S ) N et (S + ) N sot adjacetes. Doc elles coverget et ce vers ue même limite. Comme (S ) N et (S + ) N recouvret l esemble des termes de la suite (u ), o e déduit que la suite (S ) N coverge aussi vers cette limite. Ce qui sigifie que la série ( ) k u k coverge. (b) Le reste R = k=+ ( ) k u k vérifie N, R u +.. O pose x R, N, a (x) = ( ) e x. O a alors N, a (x) = ( ) u (x) avec u (x) = e x. (a) Soit x R. Si x <, alors lim a (x) = +, doc a (x) diverge grossièremet. + Si x, alors (u (x)) est positive, décroissate et lim u (x) =. + Doc d après.(a), a (x) coverge. Doc a coverge simplemet sur [, + [. (b) Comme a coverge simplemet sur [, + [, o peut poser x [, + [, R (x) = Alors, comme, x [, + [, (u (x)) est positive, décroissate et d après.(b), que : x [, + [, R (x) e (+)x +. k= k=+ a k (x). lim u (x) =, o e déduit, + Et doc x [, + [, R (x). (majoratio idépedate de x) + Et comme lim + + =, alors (R ) coverge uiformémet vers sur [, + [. C est à dire a coverge uiformémet sur [, + [. CC BY-NC-SA 3. FR Page

11 EXERCICE 9 aalyse Éocé exercice 9. Soit X u esemble, (g ) N ue suite de foctios de X das C et g ue foctio de X das C. Doer la défiitio de la covergece uiforme sur X de la suite de foctios (g ) vers la foctio g.. O pose f (x) = + + e x. (a) Étudier la covergece simple de la suite de foctios (f ) N. (b) La suite de foctios (f ) N coverge-t-elle uiformémet sur [, + [? (c) Soit a >. La suite de foctios (f ) N coverge-t-elle uiformémet sur [a; + [? (d) La suite de foctios (f ) N coverge-t-elle uiformémet sur ], + [? Corrigé exercice 9. Soit g : X C et g : X C. Dire que (g ) coverge uiformémet vers g sur X sigifie que : ε >, N N / N, N = x X, g (x) g(x) ε. Ou ecore, (g ) coverge uiformémet vers g sur X. (a) O pose x R, f (x) = +. + e x Soit x R. Si x =, alors f () = + +, doc lim f () =. + Si x, alors lim f () = car f (x) e x. + + lim + ( sup g (x) g(x) x X O e déduit { que (f ) coverge simplemet sur R vers la foctio f défiie par : si x f(x) = si x = ) =. (b) N, f est cotiue sur R et f o cotiue e doc (f ) e coverge pas uiformémet vers f sur R. (c) Soit a >. O a : x [a, + [, f (x) f(x) = f (x) + (majoratio idépedate de x)? + e a + Par ailleurs lim = (car + e + + e a + e a a ). + Doc (f ) coverge uiformémet vers f sur [a, + [. (d) O remarque que N, f est borée sur ], + [ car x ], + [, f (x) + +. D autre part, f est borée sur [, + [, doc, N, f (x) f(x) existe. sup x ],+ [ O a f ( ) f( ( + )e ) = doc + Or sup f (x) f(x) f ( ) f( ) doc ; x ],+ [ Doc (f ) e coverge pas uiformémet vers f sur ], + [. lim f ( ) f( ) = e. + sup f (x) f(x). x ],+ [ + CC BY-NC-SA 3. FR Page

12 EXERCICE aalyse Éocé exercice O pose f (x) = ( x + ) e x + xe x. + x. Démotrer que la suite de foctios (f ) N coverge uiformémet sur [, ].. Calculer lim + Corrigé exercice ( x + ) e x + xe x dx. + x. Pour x [, ], lim + f (x) = (x + )e x. La suite de foctios (f ) coverge simplemet vers f : x (x + )e x sur [, ]. O a x [, ], f (x) f(x) = (x + ) x(e x e x ), et doc : x [, ], f (x) f(x) e + x. Ce majorat idépedat de x ted vers quad +, doc la suite de foctios (f ) coverge uiformémet vers f sur [, ].. Par covergece uiforme sur le segmet [, ] de cette suite de foctios cotiues sur [, ], o peut itervertir limite et itégrale. O a doc lim (x + ) ex + xe x dx = (x + )e x dx. + + x Puis, e effectuat deux itégratios par parties, o trouve (x + )e x dx = e 3. CC BY-NC-SA 3. FR Page

13 EXERCICE aalyse Éocé exercice. Soit X ue partie de R, (f ) N ue suite de foctios de X das R covergeat simplemet vers ue foctio f. O suppose qu il existe ue suite (x ) N d élémets de X telle que la suite (f (x ) f (x )) N e tede pas vers. Démotrer que la suite de foctios (f ) N e coverge pas uiformémet vers f sur X. si (x). Pour tout x R, o pose f (x) = + x. (a) Étudier la covergece simple de la suite (f ) N. (b) Étudier la covergece uiforme de la suite (f ) N sur [a, + [ (avec a > ), puis sur ], + [. Corrigé exercice. Par cotraposée : si (f ) coverge uiformémet vers f alors : il existe u etier N tel que N, f f = sup f (x) f(x) existe et lim f f x X + =. Or, N, x X doc N, N = f (x ) f(x ) f f. Or lim f f + =. Doc lim f (x ) f(x ) =. + C est-à-dire la suite (f (x ) f(x )) coverge vers.. (a) Soit x R. Si x =, alors f () =. Si x, alors lim f (x) = car f (x) + x. Doc la suite (f ) coverge simplemet vers la foctio ulle sur R. (b) Soit a >. x [a, + [, f (x) f(x) = f (x) Cette majoratio est idépedate de x et + a. lim + + a =. O e déduit que la suite de foctios (f ) coverge uiformémet vers la foctio ulle sur [a, + [. O pose, N, x = π. O a N, x ], + [ et f (x ) f(x ) = qui e ted pas vers quad +. + π 4 O e déduit, d après., que la suite de foctios (f ) e coverge pas uiformémet sur ], + [. CC BY-NC-SA 3. FR Page 3

14 EXERCICE aalyse Éocé exercice. Soit (f ) ue suite de foctios de [a, b] das R. O suppose que la suite de foctios (f ) coverge uiformémet sur [a, b] vers ue foctio f, et que, N, f est cotiue e x, avec x [a, b]. Démotrer que f est cotiue e x.. O pose : N, x [; ], g (x) = x. La suite de foctios (g ) N coverge-t-elle uiformémet sur [; ]? Corrigé exercice. Soit x [a, b]. Prouvos que f est cotiue e x. Soit ε >. Par covergece uiforme, il existe u etier N tel que N, N = ( x [a, b], f(x) f (x) ε). E particulier pour = N, o a x [a, b], f(x) f N (x) ε. (*) Or la foctio f N est cotiue e x doc α > tel que : x [a, b], x x α f N (x) f N (x ) ε. (**) D après l iégalité triagulaire, x [a, b], f(x) f(x ) f(x) f N (x) + f N (x) f N (x ) + f N (x ) f(x ). Alors d après (*) et (**), x [a, b], x x α f(x) f(x ) 3ε. O e déduit que f est cotiue e x.. La suite (g ) N coverge simplemet sur [, ] vers la foctio g : x N, g est cotiue e alors que g est discotiue e. { si x [, [ si x = D après la questio précédete, o e déduit que (g ) N e coverge pas uiformémet vers g sur [, ]. CC BY-NC-SA 3. FR Page 4

15 EXERCICE 3 aalyse Éocé exercice 3. Soit (g ) ue suite de foctios de X das C, X désigat u esemble o vide quelcoque. O suppose que, pout tout N, g est borée et que la suite (g ) coverge uiformémet sur X vers g. Démotrer que la foctio g est borée.. O cosidère la suite (f ) N de foctios défiies sur R par : { x si x f (x) = si x > x Prouver que (f ) N coverge simplemet sur R. La covergece est-elle uiforme sur R? Corrigé exercice 3. N, g est borée sur X, c est-à-dire : N, M R + / x X, g (x) M. (*) Notos que ce majorat M déped de. (g ) coverge uiformémet vers g sur X. Ce qui sigifie que : ε >, N N / N, N = x X, g (x) g(x) ε. () Preos ε = et fixos u etier N vérifiat () pour ce choix de ε. Alors, N, N = x X, g (x) g(x). E particulier, x X, g N (x) g(x). (**) Or, d après l iégalité triagulaire, x X, g(x) g(x) g N (x) + g N (x). Doc, d après (*) et (**), x X, g(x) + M N. Ce qui sigifie que g est borée sur X.. N, f () =, doc lim f () =. + Soit x R. lim + = doc, N N tel que, N, N = < x. Fixos u tel etier N. Alors N, N = f (x) = x. Doc lim + f (x) = x. O e déduit que (f ) N coverge simplemet sur R vers la foctio f défiie par : { si x f(x) = x si x =. De plus, N, f est borée car x R, f (x). Or f est pas borée sur R doc, d après la questio précédete, (f ) N e coverge pas uiformémet sur R. CC BY-NC-SA 3. FR Page 5

16 EXERCICE 4 aalyse Éocé exercice 4. Soit a et b deux réels doés avec a < b. Soit (f ) N ue suite de foctios cotiues sur [a, b], à valeurs réelles. ( b ) Démotrer que si la suite (f ) N coverge uiformémet sur [a, b] vers f, alors la suite f (x) dx coverge vers b a f (x) dx.. Justifier commet ce résultat peut être utilisé das le cas des séries de foctios. ( + ) 3. Démotrer que x dx =. Corrigé exercice 4 = =. Comme la suite (f ) N coverge uiformémet sur [a, b] vers f, et que, N, f est cotiue sur [a, b], alors f est cotiue sur [a, b]. Aisi, N, f f est cotiue sur le segmet [a, b]. O pose alors, N, f f = sup f (x) f(x). x [a,b] b b b b O a f (x) dx f(x) dx = (f (x) f(x)) dx f (x) f(x) dx (b a) f f. (*) a a Or (f ) coverge uiformémet vers f sur [a, b], doc Doc d après (*), b lim + a a f (x) dx = b a f(x) dx. a lim f f + =.. O suppose que N, f est cotiue sur [a, b] et f coverge uiformémet sur [a, b]. O pose S = f k. k= f coverge uiformémet sur [a, b], doc coverge simplemet sur [a, b]. O pose alors, égalemet, x [a, b], S(x) = f k (x). k= f coverge uiformémet sur [a, b] sigifie que (S ) coverge uiformémet sur [a, b] vers S. De plus, N, S est cotiue sur [a, b], car S est ue somme fiie de foctios cotiues. O e déduit que S est cotiue sur [a, b]. Et d après., Or b Doc a lim S (x)dx = lim Ou ecore b + a b + k= lim a k= b a + k= S (x) dx = f k (x)dx = f k (x) dx = b a b a f k (x) dx = b a k= S(x) dx. b a S(x) dx. b a k= Ce qui sigifie que b f k (x) dx coverge et a f k (x)dx car il s git d ue somme fiie. f k (x) dx. b k= a f k (x) dx = b a k= f k (x) dx. Bila : La covergece uiforme de la série de foctios f où les f sot cotiues sur [a, b] permet d itégrer terme à terme, c est-à-dire : b a = f (x) dx = b = a f (x) dx. a N CC BY-NC-SA 3. FR Page 6

17 3. La série etière x est de rayo de covergece R = doc cette série de foctios coverge [ ormalemet et doc uiformémet sur le compact, ] ], [. [ De plus, N, x x est cotiue sur ; ]. ( + ) O e déduit alors, e utilisat., que : x + dx = x dx = + + =. = = = = CC BY-NC-SA 3. FR Page 7

18 EXERCICE 5 aalyse Éocé exercice 5 Soit X ue partie de R ou C.. Soit f ue série de foctios défiies sur X à valeurs das R ou C. Rappeler la défiitio de la covergece ormale de f sur X, puis de la covergece uiforme de f sur X.. Démotrer que toute série de foctios, à valeurs das R ou C, ormalemet covergete sur X est uiformémet covergete sur X. 3. La série de foctios! z est-elle uiformémet covergete sur le disque fermé de cetre et de rayo R R +? Corrigé exercice 5. O suppose que N, f est borée sur X. O pose alors N, f = sup f (t). t X f coverge ormalemet sur X f coverge. O pose N, S = f k. k= f coverge uiformémet sur X la suite de foctios (S ) coverge uiformémet sur X.. O suppose que f coverge ormalemet sur X. Les foctios f sot doc borées sur X et la série umérique f coverge. Or, x X, f (x) f. Doc, par comparaiso des séries à termes positifs, la série f (x) est absolumet covergete et doc covergete, puisque les foctios f sot à valeurs das R ou C. Aisi la série de foctios f coverge simplemet sur X. O peut doc poser x X, N, R (x) = Alors, x X, R (x) = k=+ f k (x) Or f coverge ormalemet sur X doc + k=+ k=+ lim f k (x). f k (x) + k=+ k=+ f k =. f k. (majoratio idépedate de x) O e déduit alors que la suite de foctios (R ) coverge uiformémet vers sur X. Comme R = S S, la suite (S ) coverge uiformémet vers S sur X. C est-à-dire f coverge uiformémet sur X. 3. O pose, N, a =!. N, a + = + a. Doc lim + a + a =. O e déduit que série etière! z a u rayo de covergece égal à +. Cette série etière coverge doc ormalemet sur tout compact de C. E particulier, cette série etière coverge ormalemet et doc uiformémet, d après., sur tout disque de cetre O et de rayo R. CC BY-NC-SA 3. FR Page 8

19 EXERCICE 6 aalyse Éocé exercice 6 O cosidère la série de foctios de terme gééral u défiie par : ( N, x [, ], u (x) = l + x ) x. O pose, lorsque la série coverge, S(x) = =. Démotrer que S est dérivable sur [, ].. Calculez S (). Corrigé exercice 6. Soit x [, ]. Si x =, u () = et doc u () coverge. [ ( l + x ) x ]. ( ) + o x, alors u (x) +. coverge doc, par critère de comparaiso des séries à termes positifs, u (x) coverge Si x, comme au voisiage de +, u (x) = x Or absolumet, doc coverge. O e déduit que la série des foctios u coverge simplemet sur [, ]. La foctio S est doc défiie sur [, ]. N, u est de classe C sur [, ] et x [, ], u (x) = x + = x (x + ). Doc N, x [, ], u (x). O e déduit que u = Or coverge. sup u (x) x [,]. Doc u coverge ormalemet, doc uiformémet sur [, ]. O peut alors affirmer que la foctio S est de classe C. Elle est doc dérivable sur [, ]. (. E vertu de ce qui précède, S () = u () = + ). = = N ( Or + ) = N +. N + = Doc S () =. CC BY-NC-SA 3. FR Page 9

20 EXERCICE 7 aalyse Éocé exercice 7 Soit A C et (f ) N ue suite de foctios de A das C.. Démotrer l implicatio : ( la série de foctios ) f coverge uiformémet sur A ( la suite de foctios (f ) N coverge uiformémet vers sur A ). O pose : N, x [; + [, f (x) = x e x. Prouver que f coverge simplemet sur [; + [. f coverge-t-elle uiformémet sur [; + [? Justifier. Corrigé exercice 7. O suppose que f coverge uiformémet sur X. O e déduit que f coverge simplemet sur X. O pose alors, x X, S(x) = f k (x) et N, S (x) = f k (x). k= k= f coverge uiformémet sur X, c est-à-dire (S ) coverge uiformémet vers S sur X, c est-à-dire lim S S =, avec S S = sup S (x) S(x). + x X O a N, x X, f (x) = S (x) S (x) S (x) S(x) + S(x) S (x). Doc N, x X, f (x) S S + S S (majoratio idépedate de x). Or lim S S =, doc lim ( S S + S S ) =. + + Doc (f ) coverge uiformémet vers sur X.. O pose : N, x [; + [, f (x) = x e x. Soit x [; + [. Si x = : N, f () = doc f () coverge. Si x : Or ( ). lim + f (x) =, doc au voisiage de +, f (x) = o coverge doc, par critère de domiatio, f (x) coverge. O e déduit que f coverge simplemet sur [; + [. N, f est cotiue sur [; + [ et lim f (x) =, doc f est borée sur [; + [. x + Comme f est borée (f = ), o e déduit que N, f est borée. De plus, la suite de foctios (f ) coverge simplemet vers la foctio ulle. E effet, si x = alors f () = et si x, lim f (x) =. + O a N, f ( ) = e. ( ) ( ) Or, N, f = f sup f (t) ; doc sup f (t) e. t [;+ [ t [;+ [ Aisi, sup f (t). t [;+ [ + O e déduit que (f ) e coverge pas uiformémet vers la foctio ulle sur [; + [. Doc, d après., f e coverge pas uiformémet sur [; + [. CC BY-NC-SA 3. FR Page

21 EXERCICE 8 aalyse Éocé exercice 8 O pose : N, x R, u (x) = ( ) x. O cosidère la série de foctios u.. Étudier la covergece simple de cette série. O ote D l esemble des x où cette série coverge et S(x) la somme de cette série pour x D.. (a) Étudier la covergece ormale, puis la covergece uiforme de cette série sur D. (b) La foctio S est-elle cotiue sur D? Corrigé exercice 8. La série de foctios étudiée est ue série etière de rayo de covergece R =. E x =, il y a covergece par le critère spécial des séries alterées. E x =, la série diverge (série harmoique). O a doc D = ], ].. (a) x D, u (x) = ( ) x. u = sup u (x) = x ],] et diverge. Doc ( ) x e coverge pas ormalemet sur D. ( ) x e coverge pas uiformémet sur D o plus car, sio, o pourrait employer le théorème de la double limite e et cela etraîerait la covergece absurde de la série (b) E tat que somme d ue série etière de rayo de covergece, S est cotiue sur ], [. (*) Pour étudier la cotiuité e, o peut se placer sur [, ]. x [, ], la série umérique u (x) satisfait le critère spécial des séries alterées ce qui permet de majorer so reste. O a, x [, ], k=+ Et, lim + + =. Doc, u coverge uiformémet sur [, ]. u k (x) u +(x) = x+ +. (majoratio idépedate de x) + Les foctios u état cotiues sur [, ], la somme S est alors cotiue sur [, ]. Doc, e particulier, S est cotiue e. (**) Doc, d après (*) et (**), S est cotiue sur D.. CC BY-NC-SA 3. FR Page

22 EXERCICE 9 aalyse Éocé exercice 9. Démotrer que la série z. O pose : z C, f (z) =! = est absolumet covergete pour tout z C. z!. Démotrer que (z, z ) C, f (z) f (z ) = f (z + z ), sas utiliser le fait que f (z) = e z. 3. E déduire que : z C, f (z) et f (z) = f ( z). Corrigé exercice 9. Pour z =, la propriété est immédiate. Pour z, o pose u (z) = z!. O a u + (z) u (z) = z + <. Le critère de d Alembert assure alors l absolue covergece voulue.. Soit (z, z ) C. Par produit de Cauchy de séries absolumet covergetes, ( ) z k z k Or k! ( k)! = z k z k = (z + z ).! k! k=( k= + ) ( z + ) z (z + z ) Doc =.!!! = = = C est-à-dire, o a bie f(z)f(z ) = f(z + z ). 3. Soit z C. Puisque f(z)f( z) = f() =, o peut affirmer f(z) et ( + = ) ( z +! = f(z) = f( z). ) (z ) =! = k= z k (z ) k k! ( k)!. CC BY-NC-SA 3. FR Page

23 EXERCICE aalyse Éocé exercice. Doer la défiitio du rayo de covergece d ue série etière de la variable complexe.. Calculer le rayo de covergece de chacue des séries etières suivates : (a) (!) ()! z+. (b) ( ) z Corrigé exercice. Soit a z ue série etière. Le rayo de covergece R de la série etière a z est l uique élémet de R + {+ } défii par : R = sup {r R + /(a r ) est borée}. O peut aussi défiir le rayo de covergece de la maière suivate :! R R + {+ } tel que : i) z C, z < R = a z coverge absolumet. ii) z C, z > R = a z diverge. R est le rayo de covergece de la série etière a z. Pour ue série etière de la variable réelle, la défiitio est idetique.. (a) Notos R le rayo de covergece de (!) ()! z+. O pose, N, z C, u (z) = (!) ()! z+. Pour z =, u () coverge. Pour z, u + (z) u (z) = z. Doc lim u + (z) + u (z) D après la règle de d Alembert, Pour z <, la série umérique u (z) coverge absolumet. Pour z >, la série umérique diverge grossièremet. O e déduit que R=. (b) Notos R le rayo de covergece de ( ) z. Posos, N, a = ( ). = z 4. O a, N, z C, a z z et le rayo de covergece de la série etière z vaut. Doc R. (*) De même, N, z C, z a z et le rayo de covergece de la série Doc R. (**) D après (*) et (**), R =. z vaut. CC BY-NC-SA 3. FR Page 3

24 EXERCICE aalyse Éocé exercice. Doer la défiitio du rayo de covergece d ue série etière de la variable complexe.. Soit (a ) N ue suite borée telle que la série a diverge. Quel est le rayo de covergece de la série etière a z? Justifier. 3. Quel est le rayo de covergece de la série etière ( ) ( ) l ( + ) z? Corrigé exercice. Soit a z ue série etière. Le rayo de covergece R de la série etière a z est l uique élémet de R + {+ } défii par : R = sup {r R + /(a r ) est borée}. O peut aussi défiir le rayo de covergece de la maière suivate :! R R + {+ } tel que : i) z C, z < R = a z coverge absolumet. ii) z C, z > R = a z diverge. R est le rayo de covergece de la série etière a z. Pour ue série etière de la variable réelle, la défiitio est idetique.. La série umérique a z diverge pour z =. Doc R. (*) De plus, la suite (a ) état borée doc la suite (a ) est borée. Doc {r R + /(a r ) est borée}. Doc R. (**) D après (*) et (**), R =. 3. Notos R le rayo de covergece de O pose, N, a = ( ( ) ( ) l N, a l Or b ( + ) = b. ( ) ( ) l ( + ) z. + ). + et diverge doc b diverge. Doc, par critère de mioratio pour les séries à termes positifs, a diverge. (***) De plus, N, a = a ( l + ) car x [, + [, l( + x) x. Doc (a ) est borée. (****) D après (***) et (****), o peut appliquer. et o e déduit que R =. CC BY-NC-SA 3. FR Page 4

25 EXERCICE aalyse Éocé exercice. Que peut-o dire du rayo de covergece de la somme de deux séries etières? Le démotrer.. Développer e série etière au voisiage de, e précisat le rayo, la foctio f : x l ( + x) + l ( x). La série obteue coverge-t-elle pour x = 4? x =? x =?. Corrigé exercice. O ote R a et R b les rayos de covergece respectifs de a z et b z. O ote R est le rayo de covergece de la série etière somme de a z et b z, c est- à-dire le rayo de covergece de la série etière (a + b )z. O a toujours R mi(r a, R b ). De plus, si R a R b alors R = mi(r a, R b ). Preuve : O suppose par exemple que R a R b. Soit z C tel que z < mi(r a, R b ) = R a. Comme z < R a, alors a z coverge absolumet. De même, comme z < R b, alors b z coverge absolumet. De plus, N, (a + b )z a z + [b z. (*) Or ( a z + [b z ) coverge car somme de deux séries covergetes. Doc, par critère de majoratio pour les séries à termes positifs et e utilisat (*), o e déduit que (a + b )z coverge, c est-à-dire (a + b )z coverge absolumet. Doc z D (O, R). O e déduit que R mi(r a, R b ). (**) O suppose maiteat que R a R b, c est-à-dire R a < R b. Soit z C tel que R a < z < R b. z < R b, doc b z coverge. z > R a, doc a z diverge. Doc (a + b )z diverge (somme d ue série covergete et d ue série divergete). O e déduit que z R. O a doc prouvé que z C, R a < z < R b z R. Doc R R a. C est-à-dire R mi(r a, R b ). (***) Doc, d après (**) et (***), R = mi(r a, R b ).. Pour x <, l( + x) = = ( ) x. Pour x < +, l( x) = x. = D après., le rayo de covergece de ( ) x vaut. Doc le domaie de validité du développemet e série etière à l origie de f cotiet [ coteu das, ]. ], [ et est CC BY-NC-SA 3. FR Page 5

26 Et, pour x < +, f(x) = ( ) x. = Pour x = 4 : la série etière ( ) x coverge car 4 <. Pour x = : la série etière ( ) x diverge car elle est la somme d ue série covergete ( appartiet au disque de covergece de la série etière ( ) x ) et d ue série divergete (série harmoique). Pour x = : la série etière ( ) x coverge comme somme de deux séries covergetes. E effet : D ue part, ( ) x. ( ) ( ) coverge car appartiet au disque de covergece de la série etière D autre part, ( ) = ( ) comverge d après le critère spécial des séries alterées ( la suite ( ) N est bie positive, décroissate et de limite ulle). CC BY-NC-SA 3. FR Page 6

27 EXERCICE 3 aalyse Éocé exercice 3 Soit (a ) N ue suite complexe telle que la suite ( ) a+ admet ue limite. a N. Démotrer que les séries etières a x et ( + )a + x ot le même rayo de covergece. O le ote R.. Démotrer que la foctio x Corrigé exercice 3 = a x est de classe C sur l itervalle ] R, R[.. Pour x, posos u (x) = a x et v (x) = ( + )a + x. a + O pose l = lim. a u + (x) v + (x) O a, alors, lim = l x et lim = l x. u (x) v (x) O e déduit que le rayo de covergece des deux séries etières a x et a x vaut R = /l (avec R = + das le cas l = et R = das le cas l = + ).. Soit R le rayo de covergece de a z. O pose, N, z ] R, R[, f (z) = a z. Soit r [, R[. O pose D r = [ r, r]. i) f coverge simplemet sur D r. ii) N, f est de classe C sur D r. iii) D après., f est ue série etière de rayo de covergece R. Doc, d après le cours, f coverge ormalemet doc uiformémet sur tout compact iclus das ] R, R[, doc coverge uiformémet sur D r. O e déduit que r [, R[, S : x Doc, S est de classe C sur ] R, R[. = a x est de classe C sur D r. CC BY-NC-SA 3. FR Page 7

28 EXERCICE 4 aalyse Éocé exercice 4. Détermier le rayo de covergece de la série etière x ()!. O pose S(x) = = x ()!.. Doer le développemet e série etière e de la foctio x ch(x) et précisez le rayo de covergece. 3. (a) Détermier S(x). (b) O cosidère la foctio f défiie sur R par : f() =, f(x) = ch x pour x >, f(x) = cos x pour x <. Démotrer que f est de classe C sur R. Corrigé exercice 4. Pour x, posos u = x ()!. lim u + + u = lim + O e déduit que la série etière. x R, ch(x) = +. = x ( + )( + ) =. x ()! x ()! 3. (a) Pour x, o peut écrire x = t et alors S(x) = coverge pour tout x R et doc R = +. et le rayo de covergece du développemet e série etière de ch est égal à Pour x <, o peut écrire x = t et alors S(x) = x ()! = + = = = x + ()! = = t ()! = ch(t) = ch x. ( ) t ()! = cos(t) = cos x. (b) La foctio f est autre que la foctio S. S est de classe C sur R car développable e série etière à l origie avec u rayo de covergece égal à +. Doc f est de classe C sur R. CC BY-NC-SA 3. FR Page 8

29 EXERCICE 5 aalyse Éocé exercice 5. Démotrer que, pour tout etier, la foctio t + t + t est itégrable sur [, + [. e t + dt. O pose u = + t + t. Calculer lim e t u. + Corrigé exercice 5. f : t + t + t est défiie et cotiue par morceaux sur [, + [. e t De plus, t [, + [, f (t) + t = ϕ(t). Or ϕ(t) t et t est itégrable sur [, + [, doc ϕ est itégrable sur [, + [. t Doc, par critère de majoratio pour les foctios positives, f est itégrable sur [, + [. Or f est cotiue sur [, ] doc f est itégrable sur [, + [. +. i) La suite de foctios (f ) coverge simplemet sur [, + [ vers la foctio f défiie par : + t si t [, [ f(t) = + e si t = si t ], + [ ii) Les foctios f et f sot cotiues par morceaux sur [, + [. iii) t [, + [, f (t) ϕ(t) avec ϕ itégrable sur [, + [. Alors, d après le théorème de covergece domiée, Or + Doc, f(t) dt = lim u = π + 4. dt + t = π 4. lim u = + lim + + f (t) dt = + f(t) dt. CC BY-NC-SA 3. FR Page 9

30 EXERCICE 6 aalyse Éocé exercice 6 Pour tout, o pose I = +. Justifier que I est bie défiie. ( + t ) dt.. Étudier la mootoie de la suite (I ) N et détermier sa limite. 3. La série ( ) I est-elle covergete? Corrigé exercice 6 Posos : N, t [, + [, f (t) = ( + t ).. N, f est cotiue sur [, + [. De plus, f (t) + t. Or, alors t est itégrable sur [, + [. t Doc, par règle d équivalece pour les foctios positives, f est itégrable sur [, + [. Or f est cotiue sur[, ], doc f est itégrable sur [, + [.. t [, + [, ( + t ) + ( + t ) car + t. Doc e itégrat, N, I + I. Doc (I ) N est décroissate. Remarque : (I ) N est décroissate et clairemet positive ce qui ous assure la covergece de la suite (I ) N. Détermios la limite de la suite (I ) N. i) N, f est cotiue par morceaux sur [, + [. ii) La suite de foctios (f ) coverge simplemet sur [, + [ vers la foctio f défiie sur [; + [ par : f() = et x ], + [, f(x) =. De plus, f est cotiue par morceaux sur [, + [. iii) t [, + [, N, u (t) = ϕ(t) avec ϕ itégrable sur [, + [. + t E effet, ϕ(t) t et t est itégrable sur [, + [, doc ϕ est itégrable sur [, + [. t Or ϕ est cotiue sur [, ], doc ϕ est itégrable sur [, + [. + Doc, d après le théorème de covergece domiée, lim I = + lim + + f (t) dt = + f(t) dt =. 3. D après les questios précédetes, la suite (I ) N est positive, décroissate et coverge vers. Doc, par applicatio du théorème spécial des séries alterées, o peut affirmer la covergece de la série ( ) I. CC BY-NC-SA 3. FR Page 3

31 EXERCICE 7 aalyse Éocé exercice 7 N, o pose f (x) = e x + x et u = f (x) dx.. Étudier la covergece simple de la suite de foctios (f ) N sur [, ].. Soit a ]; [. La suite de foctios (f ) N coverge-t-elle uiformémet sur [a; ]? 3. La suite de foctios (f ) N coverge-t-elle uiformémet sur [, ]? 4. Trouver la limite de la suite (u ) N. Corrigé exercice 7. Soit x [, ]. Si x =, f () =. e x Si x ], ], pour au voisiage de +, f (x) + x, doc lim f (x) =. + O e déduit { que la suite de foctios (f ) coverge simplemet sur [, ] vers la foctio f défiie par : si x ], ] f(x) = si x =. Soit a ]; [. N, x [a, ], f (x) f(x) = f (x) Doc sup f (t) f(t) e a t [a,] + a. e a Or lim + + =, doc lim a sup f (t) f(t) = + t [a,] O e déduit que (f ) N coverge uiformémet vers f sur [a, ]. e a + (majoratio idépedate de x). a 3. Les foctios f état cotiues sur [, ] et la limite simple f e l état pas, o peut assurer qu il y a pas covergece uiforme sur [, ]. 4. i) Les foctios f sot cotiues par morceaux sur [, ]. ii) (f ) coverge simplemet vers f sur [, ], cotiue par morceaux sur [, ]. iii) De plus, x [, ], f (x) e x = ϕ(x) avec ϕ : [, ] R + cotiue par morceaux et itégrable sur [, ]. D après le théorème de covergece domiée, o peut doc affirmer que : lim u = + lim + f (x) dx = f(x) dx =. CC BY-NC-SA 3. FR Page 3

32 EXERCICE 8 aalyse Éocé exercice 8 N.B : les deux questios sot idépedates.. La foctio x e x est-elle itégrable sur ], + [? x 4. Soit a u réel strictemet positif. La foctio x l x est-elle itégrable sur ], + [? + x a Corrigé exercice 8. Soit f : x e x x 4. f est cotiue sur ], + [. f(x) = e x (x )(x + ) e (x ). Or x est itégrable sur ], 3] (foctio de Riema itégrable sur ], 3] car (x ) < ). Doc, par règle d équivalece pour les foctios positives, f est itégrable sur ], 3]. (*) e x f(x) + x = g(x). Or lim x + x g(x) = doc, au voisiage de +, g(x) = o( x ). Comme x est itégrable sur [3, + [, o e déduit que g est itégrable sur [3, + [. x Doc, par règle d équivalece pour les foctios positives, f est itégrable sur [3, + [. (**) D après (*) et (**), f est itégrable sur ], + [.. Soit a u réel strictemet positif. l x O pose x ], + [, f(x) =. + x a f est cotiue sur ], + [. f(x) l x = g(x). ( Or lim x g(x) = doc, au voisiage de, g(x) = o x x Or x x est itégrable sur ], ] (foctio de Riema itégrable sur ], ] car < ). Doc g est itégrable sur ], ]. Doc, par règle d équivalece pour les foctios positives, f est itégrable sur ], ]. Doc, f est itégrable sur ], ] (*) l x f(x) + x a = h(x). Premier cas : si a >. ( ) lim x +a h(x) = lim x a l x =, doc, au voisiage de +, h(x) = o. x + x + x +a Or x est itégrable sur [, + [ (foctio de Riema itégrable sur [, + [ car + a > ). x +a Doc, h est itégrable sur [, + [. Doc, par règle d équivalece pour les foctios positives, f est itégrable sur [, + [. (**). D après (*) et (**), f est itégrable sur ], + [. Deuxième cas : si a x [e, + [, f(x) x a. ). CC BY-NC-SA 3. FR Page 3

33 Or x o itégrable sur [e, + [.(foctio de Riema avec a ) xa Doc, par règle de mioratio pour les foctios positives, f o itégrable sur [e, + [ Doc, f o itégrable sur ], + [. CC BY-NC-SA 3. FR Page 33

34 EXERCICE 9 aalyse Éocé exercice 9 O pose : x ]; + [ et t ]; + [, f(x, t) = e t t x.. Démotrer que, x ], + [, la foctio t f(x, t) est itégrable sur ]; + [. O pose alors, x ]; + [, Γ(x) = + e t t x dt.. Démotrer que, x ]; + [, Γ(x + ) = xγ(x). 3. Démotrer que Γ est de classe C sur ]; + [ et exprimer Γ (x) sous forme d itégrale. Corrigé exercice 9. Soit x ], + [. La foctio t e t t x est défiie, positive et cotiue par morceaux sur ], + [. f(x, t) tx et t t x = est itégrable sur ], ] (foctio de Riema avec x < ). t + t x Doc, par critère d équivalece pour les foctios positives, t f(x, t) est itégrable sur ], ]. (*) De plus, lim t + t f(x, t) =, doc, pour t au voisiage de +, f(x, t) = o( t ). Or t est itégrable sur [, + [ (foctio de Riema itégrable). t Doc t f(x, t) est itégrable sur [, + [. (**) Doc, d après (*) et (**), t f(x, t) est itégrable sur ], + [. A. Par itégratio par parties e t t x dt = [ e t t x] A A + x e t t x dt. ε ε O passe esuite à la limite quad ε + et A + pour obteir la relatio demadée. 3. i) t ], + [, la foctio x f(x, t) est dérivable et (x, t) ], + [, f x (x, t) = l(t)e t t x. ii) Pour tout x >, t f (x, t) est cotiue par morceaux sur ], + [. x iii) Pour tout t >, x f (x, t) est cotiue sur ], + [. x iv) Pour tout [a, b] ], + [ { et (t, x) ], + [ [a, b] : f (x, t) l t e x ϕ(t) avec ϕ(t) = t t a si t ], [ l t e t t b si t [, + [ avec ϕ cotiue par morceaux et itégrable sur ], + [. E effet : a ϕ(t) l t t a = ϕ (t) et lim t ϕ (t) = lim + t + Doc, au voisiage de +, ϕ (t) = o Or t t a. t t ε a l t =. est itégrable sur ], [(foctio de Riema avec a < ). t a Doc, ϕ est itégrable sur ], [. Doc, par critère d équivalece pour les foctios positives, ϕ est itégrable sur ], [. (*) lim t + t ϕ(t) =. Doc ϕ est itégrable sur [, + [. (**) D après (*) et (**), ϕ est itégrable sur ], + [. D où, d après le théorème de dérivatio des itégrales à paramètres, Γ est de classe C sur ], + [. De plus, x ], + [, Γ (x) = + l(t)e t t x dt. CC BY-NC-SA 3. FR Page 34

35 EXERCICE 3 aalyse Éocé exercice 3. Éocer le théorème de dérivatio sous le sige itégrale. +. Démotrer que la foctio f : x e t cos (xt) dt est de classe C sur R. 3. (a) Trouver ue équatio différetielle liéaire (E) d ordre dot f est solutio. (b) Résoudre (E). Corrigé exercice 3. Soit u : (x, t) u(x, t) ue foctio défiie de X I vers C, avec X et I itervalles coteat au mois deux poits de R. O suppose que : i) x X, t u(x, t) est cotiue par morceaux et itégrable sur I. O pose alors x X, f(x) = u(x, t)dt. I ii) u admet ue dérivée partielle u x sur X I vérifiat : - x X, t u (x, t) est cotiue par morceaux sur I. x - t I, x u (x, t) est cotiue sur X. x - il existe ϕ : I R + cotiue par morceaux et itégrable sur I vérifiat : (x, t) X I, u (x, t) x ϕ(t). Alors la foctio f est de classe C sur X et x X, f u (x) = (x, t) dt. x. O pose (x, t) R [, + [, u(x, t) = e t cos(xt). i) x R, t u(x, t) est cotiue sur [, + [. De plus, x R, u(x, t) e t. Or lim t + t e t =, doc, au voisiage de +, e t = o Doc, t u(x, t) est itégrable sur [, + [. ii) (x, t) R [, + [, u x (x, t) = te t si(xt). I ( ) t. - x R, t u (x, t) est cotiue par morceaux sur [, + [.. x - t [, + ], x u (x, t) est cotiue sur R. x - (x, t) R [, + [, u (x, t) x = ϕ(t) avec ϕ cotiue par morceaux et itégrable sur [, + [. te t E effet, lim t + t ϕ(t) = doc, au voisiage de +, ϕ(t) = o( t ). O e déduit que ϕ est itégrable sur [, + [ et comme elle est cotiue sur [, [, alors ϕ est bie itégrable sur [, + [. Doc f est de classe C sur R et : x R, f (x) = + 3. (a) O a, x R, f (x) = te t si(xt)dt + te t si(xt) dt. Procédos à ue itégratio par parties. Soit A. A te t si(xt) dt = [ ] A A x e t si(xt) e t cos(xt) dt CC BY-NC-SA 3. FR Page 35

36 E passat à la limite quad A +, o obtiet f (x) + x f(x) =. Doc f est solutio de l équatio différetielle (E) : y + x y =. (b) Les solutios de (E) sot les foctios y défiies par y(x) = Ae x 4, avec A R. CC BY-NC-SA 3. FR Page 36

37 EXERCICE 3 aalyse Éocé exercice 3. Détermier ue primitive de x cos 4 x.. Résoudre sur R l équatio différetielle : y + y = cos 3 x e utilisat la méthode de variatio des costates. Corrigé exercice 3. E liéarisat cos 4 x, o obtiet cos 4 x = (cos(4x) + 4 cos(x) + 3). 8 Doc, x 3 si(4x) + 4 si(x) x est ue primitive de x cos4 x.. Notos (E) l équatio différetielle y + y = cos 3 x. C est ue équatio différetielle liéaire d ordre à coefficiets costats. Les solutios de l équatio homogèe associée sot les foctios y défiies par : y(x) = λ cos x + µ si x. Par la méthode de variatio des costates, o cherche ue solutio { particulière de (E) de la forme y p (x) = { λ(x) cos x + µ(x) si x avec λ, µ foctios λ (x) cos x + µ (x) si x = λ dérivables vérifiat : λ (x) si x + µ (x) cos x = cos 3 x i.e. (x) = si x cos 3 x. µ (x) = cos 4 x λ(x) = 4 cos4 x coviet. D après la questio., µ(x) = 3 si(4x) + 4 si(x) x coviet. O e déduit que la foctio y p défiie par y p (x) = ( 4 cos5 x + 3 si(4x) + 4 si(x) + 3 ) 8 x si x est ue solutio particulière de (E). Fialemet, les solutios de l équatio (E) sot les foctios y défiies par : y(x) = λ cos x + µ si x + y p (x), avec (λ, µ) R. CC BY-NC-SA 3. FR Page 37

38 EXERCICE 3 aalyse Éocé exercice 3 Soit l équatio différetielle : x(x )y + 3xy + y =.. Trouver les solutios de cette équatio différetielle développables e série etière à l origie. Détermier la somme des séries etières obteues.. Est-ce que toutes les solutios de x(x )y + 3xy + y = sur ]; [ sot développables e série etière à l origie? Corrigé exercice 3. Soit a x ue série etière de rayo de covergece R > et de somme S. Pour tout x ] R, R[, S(x) = = a x, S (x) = = a x et S (x) = Doc x(x )S (x) + 3xS (x) + S(x) = = = ( )a x = = ( ( + ) a ( + )a + ) x. ( + )a + x. Par uicité des coefficiets d u développemet e série etière, la foctio S est solutio sur ] R, R[ de l équatio étudiée si, et seulemet si, N, a + = ( + )a. Ce qui reviet à : N, a = a. Le rayo de covergece de la série etière x état égal à, o peut affirmer que les foctios développables e série etière solutios de l équatio sot les foctios : x a + = x = a x d dx ( x ) = a x ( x) défiies sur ], [, avec a R.. Notos (E) l équatio x(x )y + 3xy + y =. Prouvos que les solutios de (E) sur ]; [ e sot pas toutes développables e série etière à l origie. Raisoos par l absurde. Si toutes les solutios de (E) sur ]; [ étaiet développables e série etière à l origie alors, d après., l esemble des solutios de (E) sur ]; [ serait égal à la droite vectorielle Vect(f) où f est la foctio défiie par x ]; [, f(x) = x ( x). Or, d après le cours, comme les foctios x x(x ), x 3x et x sot cotiues sur ]; [ et que la foctio x x(x ) e s aule pas sur ]; [, l esemble des solutios de (E) sur ]; [ est u pla vectoriel. D où l absurdité. CC BY-NC-SA 3. FR Page 38

39 EXERCICE 33 aalyse Éocé exercice 33 xy O pose f (x, y) = et f (, ) =. x + y. Démotrer que f est cotiue sur R.. Démotrer que f admet des dérivées partielles e tout poit de R. 3. f est-elle de classe C sur R? Justifier. Corrigé exercice 33. Par opératios sur les foctios cotiues, f est cotiue sur l ouvert R \ {(, )}. O cosidère la orme euclidiee sur R défiie par (x, y) R, (x, y) = x + y. O a (x, y) R, x (x, y) et y (x, y). O e déduit que (x, y) R \ {(, )}, f(x, y) f(, ) = x y ( (x, y) ) = (x, y) (x, y) (x, y). (x,y) (,) O e déduit que f est cotiue e (, ). Aisi f est cotiue sur R.. Par opératios sur les foctios admettat des dérivées partielles, f admet des dérivées partielles e tout poit de l ouvert R \ {(, )}. E (, ) : lim t (f(t, ) f(, )) =, doc f admet ue dérivée partielle e (, ) par rapport à sa première variable t et f (, ) =. x De même, lim (f(, t) f(, )) =. Doc f admet ue dérivée partielle e (, ) par rapport à sa t t secode variable et f (, ) =. y 3. D après le cours, f est de classe C sur R si et seulemet si f x Or, (x, y) R \ {(, )}, f x (x, y) = y 3. (x + y ) 3 O remarque que x >, f (x, x) = x. f Doc, lim (x, x) = x + x f (, ). x O e déduit que f est pas cotiue e (, ). x Doc f est pas de classe C sur R. et f y existet et sot cotiues sur R. CC BY-NC-SA 3. FR Page 39

40 EXERCICE 34 aalyse Éocé exercice 34 Soit A ue partie o vide d u espace vectoriel ormé E.. Rappeler la défiitio d u poit adhéret à A, e termes de voisiages ou de boules.. Démotrer que : x Ā (x ) N telle que, N, x A et lim + x = x. 3. Démotrer que si A est u sous-espace vectoriel de E, alors Ā est u sous-espace vectoriel de E. 4. Démotrer que, si A est covexe alors Ā est covexe. Corrigé exercice 34. Soit A ue partie o vide de E. V(a) désige l esemble des voisiages de a. r >, B (a, r) désige la boule ouverte de cetre a et de rayo r. Soit a A. a Ā V V(a), V A. Ou ecore : a Ā r >, B (a, r) A.. Soit x A. Prouvos que (x ) N telle que, N, x A et lim x = x. + Par hypothèse, V V(a), V A. Doc N, B (x, ) A. C est-à-dire N, x B (x, ) A. O fixe alors, pour tout etier aturel o ul, u tel x. Aisi, la suite (x ) N est ue suite à valeurs das A et N, x x <. C est-à-dire la suite (x ) N coverge vers x. Soit x E. O suppose que (x ) N telle que N, x A et lim x = x. + Prouvos que x Ā. Soit V V(x). Alors, ε > tel que B (x, ε) V. O fixe u tel ε strictemet positif. lim x = x doc N N tel que N, N = x x < ε. + O fixe u tel etier N. Doc, comme (x ) est à valeurs das A, o e déduit que N, N = x B (x, ε) A. Or B (x, ε) V, doc N, N = x V A, c est-à-dire V A. O peut e coclure que x Ā. 3. Ā E et E Ā car E A et A Ā. Soit (x, y) ( Ā ) et λ K. D après., Il existe deux suites (x ) et (y ) d élémets de A covergeat respectivemet vers x et y. O a alors lim x + λy = x + λy. + Or A est u sous-espace vectoriel de E et N, (x, y ) A, doc x + λy A. O e déduit que la suite (x + λy ) est à valeurs das A et coverge vers x + λy. O a bie x + λy Ā. 4. O suppose que A partie o vide et covexe de E. Prouvos que A est covexe. Soit (x, y) ( A ). Soit t [, ]. Prouvos que z = tx + ( t)y A. x A, doc il existe ue suite (x ) à valeurs das A telle que lim x = x. + y A, doc il existe ue suite (y ) à valeurs das A telle que lim y = y. + CC BY-NC-SA 3. FR Page 4

Correction CCP maths 1 MP

Correction CCP maths 1 MP mai 4 Avertissemet : Il subsiste certaiemet quelques coquilles... Exercice : ue itégrale double Correctio CCP maths MP Pour calculer cette itégrale, o effectue le chagemet de variable e coordoées polaires

Plus en détail

Etude de la fonction ζ de Riemann

Etude de la fonction ζ de Riemann Etude de la foctio ζ de Riema ) Défiitio Pour x réel doé, la série de terme gééral,, coverge si et seulemet si x >. x La foctio zeta de Riema est la foctio défiie sur ], [ par : ( x > ), = x. Remarque.

Plus en détail

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1)

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1) Uiversités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Aalyse (UE 3) 2013-2014 Chapitre 3 : Foctios d ue variable réelle (1) 1 Lagage topologique das R Défiitio 1 Soit a u poit de R. U esemble V R est u voisiage de a s

Plus en détail

Septembre 2011 CPI 317. Exercices. Agnès Bachelot

Septembre 2011 CPI 317. Exercices. Agnès Bachelot Septembre 2 CPI 37 Exercices Agès Bachelot Table des matières - Séries Numériques.......................................... 3 - Séries à termes positifs.................................... 3-2 Séries quelcoques......................................

Plus en détail

Séries entières. Chap. 09 : cours complet.

Séries entières. Chap. 09 : cours complet. Séries etières Chap 9 : cours complet Rayo de covergece et somme d ue série etière Défiitio : série etière réelle ou complee Théorème : lemme d Abel Théorème : itervalle des valeurs positives où ue série

Plus en détail

Suites et séries de fonctions

Suites et séries de fonctions [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 3 avril 5 Eocés Suites et séries de foctios Propriétés de la limite d ue suite de foctios Eercice [ 868 ] [correctio] Etablir que la limite simple d ue suite de

Plus en détail

Filière Sciences de Matières Physiques (SMP4) Module Mathématiques : Analyse (S4) Cours d Analyse

Filière Sciences de Matières Physiques (SMP4) Module Mathématiques : Analyse (S4) Cours d Analyse UNIVERSITÉ MOHAMMED V - AGDAL Faculté des Scieces Départemet de Mathématiques Filière Scieces de Matières Physiques (SMP4) Module Mathématiques : Aalyse (S4) Cours d Aalyse Séries umériques Suites et Série

Plus en détail

. (b) Si (u n ) est une suite géométrique de raison q, q 1, on obtient : N N, S N = 1 qn+1. n+1 1 S N = 1 1

. (b) Si (u n ) est une suite géométrique de raison q, q 1, on obtient : N N, S N = 1 qn+1. n+1 1 S N = 1 1 Premières propriétés des ombres réels 2 Suites umériques 3 Suites mootoes : à faire 4 Séries umériques 4. Notio de série. Défiitio 4.. Soit (u ) ue suite de ombres réels ou complexes. Pour N N, o ote S

Plus en détail

CHAPITRE 2 SÉRIES ENTIÈRES

CHAPITRE 2 SÉRIES ENTIÈRES CHAPITRE 2 SÉRIES ENTIÈRES 2. Séries etières Défiitio 2.. O appelle série etière toute série de foctios ( ) f dot le terme gééral est de la forme f ()=a, où (a ) désige ue suite réelle ou complee et R.

Plus en détail

09 G 18bis AR Durée: 4 heures Séries : S1-S3 - Coeff. 8.. Epreuve du 1 er groupe

09 G 18bis AR Durée: 4 heures Séries : S1-S3 - Coeff. 8.. Epreuve du 1 er groupe UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/ 9 OFFICE DU BACCALAUREAT BP 5005-DAKAR-Fa-Séégal Serveur Vocal: 68 05 59 Téléfax (1) 864 67 39 - Tél : 84 95 9-84 65 81 M A T H E M A T I Q U E S 09 G 18bis AR Durée:

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Eo7 Séries etières Eercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable Eercice

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 16 octobre 2015 Enoncés 1. Exercice 7 [ 02253 ] [Correction] Soient (u n ) et (v n ) deux suites telles que

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 16 octobre 2015 Enoncés 1. Exercice 7 [ 02253 ] [Correction] Soient (u n ) et (v n ) deux suites telles que [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 6 octobre 05 Eocés Suites umériques Covergece de suites Exercice [ 047 ] [Correctio] Soiet u ) et v ) deux suites réelles covergeat vers l et l avec l < l. Motrer

Plus en détail

SÉRIES DE FONCTIONS SUITES ET PC*2. 13 octobre octobre octobre 2004

SÉRIES DE FONCTIONS SUITES ET PC*2. 13 octobre octobre octobre 2004 3 octobre 2004 Exemple 2. O se doe a I et q C(I, K). L équatio différetielle liéaire : y (x) q(x) y(x) = 0 avec les coditios y(a) = α, y (a) = β SUITES ET SÉRIES DE FONCTIONS PC*2 3 octobre 2004 Admet

Plus en détail

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h Etrée à Scieces Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h A P M E P Les calculatrices sot autorisées Exercice Vrai-Faux 8 poits Pour chacue des affirmatios suivates,

Plus en détail

Développement d une fonction en série entière. Exemples et applications

Développement d une fonction en série entière. Exemples et applications Développemet d ue foctio e série etière Exemples et applicatios Das ce chapitre, K désigera R ou C B(; R) désigera la boule ouverte de cetre et de rayo R > 1 Gééralités Défiitio 1 Soit f ue applicatio

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Logique, esembles et applicatios Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I :

Plus en détail

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1 Bac blac TS Correctio Exercice I ( Spé ) / émotros par récurrece que 5x y = pour tout etier aturel 5x y = 5 8 = La propriété est doc vraie au rag = Supposos que la propriété est vraie jusqu au rag, o a

Plus en détail

SUITES et SERIES DE FONCTIONS

SUITES et SERIES DE FONCTIONS UE7 - MA5 : Aalyse SUITES et SERIES DE FONCTIONS I Suites de foctios à valeurs das È ou  Etat doé u esemble E, ue suite de foctios umériques défiies sur E est la doée, pour tout etier, d'ue applicatio

Plus en détail

Séries réelles ou complexes

Séries réelles ou complexes 6 Séries réelles ou complexes Comme pour le chapitre 3, les suites cosidérées sot a priori complexes et les résultats classiques sur les foctios cotiues ou dérivables d ue variable réelle sot supposés

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n =

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n = [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 1 juillet 14 Eocés 1 Nombres réels Ratioels et irratioels Exercice 1 [ 9 ] [correctio] Motrer que la somme d u ombre ratioel et d u ombre irratioel est u ombre irratioel.

Plus en détail

Développement en série de Fourier

Développement en série de Fourier [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le septembre 6 Eocés Développemet e série de Fourier Exercice [ 95 ] [Correctio] Soit f ue foctio cotiue périodique. O suppose que la série de Fourier de f coverge

Plus en détail

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3.

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3. EXERCICE 3 (6 poits ) (Commu à tous les cadidats) Il est possible de traiter la partie C sas avoir traité la partie B Partie A O désige par f la foctio défiie sur l itervalle [, + [ par Détermier la limite

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON MATHEMATIQUES II

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON MATHEMATIQUES II CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE PARIS DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT Directio des Admissios et cocours ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON CONCOURS

Plus en détail

f(t)dt = 0. On pose a = min f et b = max f. 0 1 + x 2 dx = 3 + 1 7 π. 2) En déduire un encadrement de π (meilleur que celui d'archimède).

f(t)dt = 0. On pose a = min f et b = max f. 0 1 + x 2 dx = 3 + 1 7 π. 2) En déduire un encadrement de π (meilleur que celui d'archimède). #4 Itégrale de Riema Khôlles - Classes prépa Thierry Sageaux, Lycée Gustave Eiel Exercice Soit f ue foctio cotiue sur [, ] telle que Motrer que f ab f(t)dt = O pose a = mi f et b = max f Exercice x ) Motrer

Plus en détail

Inégalités souvent rencontrées

Inégalités souvent rencontrées Iégalités souvet recotrées Recotres Putam 004 Uiversité de Sherbrooke Jea-Philippe Mori Théorie Certaies iégalités sot deveues célèbres e raiso de leur grade utilité Elles sot aussi souvet au coeur de

Plus en détail

FONCTION EXPONENTIELLE

FONCTION EXPONENTIELLE FONCTION EXPONENTIELLE I. RAPPELS : METHODE D EULER Si f est ue foctio dérivable e x 0, o sait que f(x 0 + h) a pour approximatio affie f(x 0 ) + f '(x 0 )h O peut doc sur de "petits" itervalles, approcher

Plus en détail

1 Mesure et intégrale

1 Mesure et intégrale 1 Mesure et itégrale 1.1 Tribu boréliee et foctios mesurables Soit =[a, b] u itervalle (le cas où b = ou a = est pas exclu) et F ue famille de sous-esembles de. OditqueF est ue tribu sur si les coditios

Plus en détail

1 Programme de l agrégation interne

1 Programme de l agrégation interne Séries umériques Programme de l agrégatio itere Partie 0b : Séries de ombres réels ou complexes Séries à termes positifs La série coverge si et seulemet si la suite des sommes partielles est borée Étude

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Exo7 Topologie Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable Exercice **

Plus en détail

L2PC et Cycles. Mathématiques: SERIES et INTEGRALES Cours Elisabeth REMM

L2PC et Cycles. Mathématiques: SERIES et INTEGRALES Cours Elisabeth REMM FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES. UHA MULHOUSE L2PC et Cycles. Mathématiques: SERIES et INTEGRALES Cours Elisabeth REMM Chapitre 2 Séries etières Cotets. Gééralités sur les séries etières 2.. Défiitio

Plus en détail

Sciences Po Option Mathématiques

Sciences Po Option Mathématiques Scieces Po Optio Mathématiques Epreue 3 Vrai-Fau Questio FAUX La suite ( u ) état géométrique de raiso différete de, o a classiquemet, pour tout etier aturel : où q est la raiso de la suite ( u ) Ici,

Plus en détail

Questions de cours. tend vers 0, alors que la série harmonique 1. v n = ln n La série u n est convergente, et la série [ ( )]

Questions de cours. tend vers 0, alors que la série harmonique 1. v n = ln n La série u n est convergente, et la série [ ( )] PC - DS N 6 - U corrigé Questios de cours QC..a L assertio a. est fausse. Par exemple, la suite + ted vers 0, alors que la série harmoique + est divergete. QC..b L assertio b. est vraie. Supposos que la

Plus en détail

Limites des Suites numériques

Limites des Suites numériques Chapitre 2 Limites des Suites umériques Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Limite fiie ou ifiie d ue suite. Limites et comparaiso. Opératios sur les ites. Comportemet

Plus en détail

Exercice 2 (Séries de fonctions - 7 points)

Exercice 2 (Séries de fonctions - 7 points) INSA Toulouse, STPI, IMACS 2 mercredi 18 décembre 212 Correctio exame d'aalyse I (coquilles probables) Exercice 1 (Séries etières - 5 poits) Calculer le rayo de covergece et le domaie de covergece simple

Plus en détail

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi mars 204 MATHEMATIQUES durée de l'épreuve : 3h - coefficiet 2 Le sujet est uméroté de à 5. L'aexe est à redre avec la copie. L'exercice Vrai-Faux est oté sur 8,

Plus en détail

Centre Régional des Métiers de l Éducation et de la Formation MARRAKECH

Centre Régional des Métiers de l Éducation et de la Formation MARRAKECH R O Y A U M E D U M A R O C Miistère de l Educatio Natioale et de la Formatio Professioelle Cetre Régioal des Métiers de l Éducatio et de la Formatio Académie Régioale de l Éducatio et de la Formatio Marrakech-Tesift

Plus en détail

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels.

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels. Uiversité de Provece 011 01 Mathématiques Géérales I Plache 6 Nombres réels Suites réelles Nombres réels Exercice 1 Mettre sous forme irréductible p/q les ratioels suivats (les chiffres souligés se répètet

Plus en détail

SESSION DE 2004 CA/PLP

SESSION DE 2004 CA/PLP SESSION DE 4 CA/PLP CONCOURS EXTERNE Sectio : MATHÉMATIQUES SCIENCES PHYSIQUES COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche est autorisø (coformømet au directives de

Plus en détail

Correction HEC III 2007

Correction HEC III 2007 HEC III 7 Voie Écoomique Correctio Page Correctio HEC III 7 Voie écoomique La correctio comporte 9 pages. Eercice. Par dé itio est ue valeur propre de t si et seulemet si est ue valeur propre de T: Et

Plus en détail

Sup Galilée - Maths pour l Ingénieur Corrigé du Partiel du 19 Novembre 2008

Sup Galilée - Maths pour l Ingénieur Corrigé du Partiel du 19 Novembre 2008 Sup Galilée - Maths pour l Igéieur Corrigé du Partiel du 9 Novembre 008 Étude d ue suite récurrete Soit u 0 ]0, [ O cosidère la suite (u ) défiie par u + u 3 u ) Justifier que la suite u est borée O motre

Plus en détail

TD 2 : Suites numériques réelles

TD 2 : Suites numériques réelles Uiversité Paris-Est Mare-la-Vallée Licece L Maths/Ifo d semestre 0/0 Aalyse TD : Suites umériques réelles Exercice Cours) Motrer que si ue suite réelle u ) N coverge, alors toute sous-suite de u ) coverge

Plus en détail

Chapitre Rappels sur les suites

Chapitre Rappels sur les suites Chapitre Séries umériques. Rappels sur les suites Défiitio.. (i) Ue suite (a ) N de réels (ou de complexes) est covergete vers ue limite a si pour tout ε > 0, il existe 0 N tel que pour tout 0, o a a a

Plus en détail

Master 1 Métiers de l Enseignement, Mathématiques - ULCO, La Mi-Voix, 2012/2013

Master 1 Métiers de l Enseignement, Mathématiques - ULCO, La Mi-Voix, 2012/2013 Master Métiers de l Eseigemet, Mathématiques - ULCO, La Mi-Voix, 202/203 ANALYSE 2 Fiche de Mathématiques 4 - Séries umériques Soit E u espace vectoriel sur le corps K = R ou C Pour toute famille fiie

Plus en détail

SESSION Concours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMEDE. Epreuve de Mathématiques B PSI. Exercice I

SESSION Concours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMEDE. Epreuve de Mathématiques B PSI. Exercice I SESSION 9 Cocours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMEDE E3A Epreuve de Mathématiques B PSI Exercice I ) rga) 3 < 4 et doc A / GL 4 R) Par suite, est valeur propre de A ) Soit U Puisque la somme des coefficiets

Plus en détail

Séries entières. Préparation au Capes de Mathématiques

Séries entières. Préparation au Capes de Mathématiques Séries etières Préparatio au Capes de Mathématiques I - Covergece des séries etières Notatios Pour tout élémet r de R +, o ote D r = fz 2 C / jzj < rg et D r = fz 2 C / jzj rg Déitio 1 O appelle série

Plus en détail

Exercices - Variables aléatoires discrètes : corrigé. Variables discrètes finies - Exercices pratiques

Exercices - Variables aléatoires discrètes : corrigé. Variables discrètes finies - Exercices pratiques Variables discrètes fiies - Exercices pratiques Exercice - Loi d u dé truqué - L2/ECS -. X pred ses valeurs das {,..., 6}. Par hypothèse, il existe u réel a tel que P (X k) ka. Maiteat, puisque P X est

Plus en détail

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 7 mars 2014

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 7 mars 2014 Durée : 4 heures Baccalauréat S Nouvelle-Calédoie 7 mars 2014 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commu à tous les cadidats 4 poits Cet exercice est u QCM questioaire à choix multiple. Pour chaque questio, ue seule

Plus en détail

Corrigé de Mathématique éco HEC

Corrigé de Mathématique éco HEC Corrigé de Mathématique éco HEC EXERCICE Hypothèses. M 3 R est l espace vectoriel des matrices carrées d ordre 3 à coefficiets réels. A M 3 R : s A 3 A,j, s A 3 A,j, s 3 A 3 somme des coefficiets des liges

Plus en détail

Université Denis Diderot (Paris VII) MP 3. Quelques exercices corrigés Suites et séries numériques

Université Denis Diderot (Paris VII) MP 3. Quelques exercices corrigés Suites et séries numériques Uiversité Deis Diderot (Paris VII) 006-007 MP 3 Quelques exercices corrigés Suites et séries umériques Das les pages qui suivet ous proposos la correctios de quelques exercices de la feuille sur les suites

Plus en détail

Table des matières. Aller à la page suivante

Table des matières. Aller à la page suivante CHAPITRE 3. SÉRIES NUMÉRIQUES Chapitre 3 Séries umériques 3. Préparatio Défiitio 3..2 O appelle série de terme gééral u et o ote u (qui se lit «série de terme gééral u»), où (u ) N R N, la suite de terme

Plus en détail

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Exercice 1 (5 poits) Bac Blac Termiale L - Février 015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Questio 1 : La populatio d'ue ville baisse de 1 % tous les as pedat 10 as. Elle est doc multipliée

Plus en détail

Correction Bac ES France juin 2010

Correction Bac ES France juin 2010 Correctio Bac ES Frace jui 010 Exercice 1 (4 poits) (Commu à tous les cadidats) Pour ue meilleure compréhesio, les réposes serot justifiées das ce corrigé. Questio 1 Le ombre 3 est solutio de l équatio

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES. Mardi 3 mai : 14 h - 18 h. Les calculatrices sont interdites

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES. Mardi 3 mai : 14 h - 18 h. Les calculatrices sont interdites SESSION 216 PCMA2 EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES Mardi 3 mai : 14 h - 18 h N.B. : le cadidat attachera la plus grade importace à la clarté, à la précisio et à la cocisio de la rédactio.

Plus en détail

Feuille d exercices 5

Feuille d exercices 5 Mathématiques Physique S3, 205/206 Uiversité Blaise Pascal Feuille d exercices 5 Ex.. Tracer le graphe des foctios périodiques suivates, doer leur développemet e série de Fourier et discuter la covergece

Plus en détail

Exercices de Khôlles de Mathématiques, second trimestre

Exercices de Khôlles de Mathématiques, second trimestre Exercices de Khôlles de Mathématiques, secod trimestre Lycée Louis-Le-Grad, Paris, Frace Igor Kortchemski HX 2-2005/2006 Exercices particulièremet itéressats : - Exercices 2., 2.2 - Exercice 3. - Exercice

Plus en détail

Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot. u k

Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot. u k SÉRIES NUMÉRIQUES K désige le corps R ou C. Gééralités. Défiitios Défiitio. Série Soit (u ) 0 ue suite umérique (i.e. à valeurs das K). O appelle série de terme gééral u la suite (S ) 0 où 0, S = u k Cette

Plus en détail

AVANT PROPOS. Cet ouvrage pourra intéresser également les enseignants de ce niveau.

AVANT PROPOS. Cet ouvrage pourra intéresser également les enseignants de ce niveau. AVANT PROPOS Cet ouvrage propose aux élèves de classes termiales (fraçais) S (spécialité math) des rappels et des complémets de cours assez complet, aisi que des problèmes et des exercices corrigés. Les

Plus en détail

Intégration et probabilités ENS Paris, 2012-2013. TD (20)13 Lois des grands nombres, théorème central limite. Corrigé :

Intégration et probabilités ENS Paris, 2012-2013. TD (20)13 Lois des grands nombres, théorème central limite. Corrigé : Itégratio et probabilités EN Paris, 202-203 TD 203 Lois des grads ombres, théorème cetral limite. Corrigé Lois des grads ombres Exercice. Calculer e cet leços Détermier les limites suivates : x +... +

Plus en détail

Sommaire. 2. Séries réelles ou complexes. Méthodes : L essentiel ; mise en œuvre

Sommaire. 2. Séries réelles ou complexes. Méthodes : L essentiel ; mise en œuvre 1. Espaces vectoriels ormés A. Normes et distaces............. 8 B. Étude locale des applicatios Cotiuité..... 19 C. Cotiuité des applicatios liéaires....... 25 D. Espaces vectoriels ormés de dimesio fiie...

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 16 octobre 2015 Enoncés 1

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 16 octobre 2015 Enoncés 1 [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 6 octobre 25 Eocés Exercice [ 43 ] [Correctio] O pose ) k+ s = et u = l e s ) k k= a) Éocer le théorème des séries spéciales alterées, e faire la preuve. b) Prouver

Plus en détail

Racine nième Corrigés d exercices

Racine nième Corrigés d exercices Racie ième Corrigés d eercices Page 9 : N 8, 8, 8, 86, 88, 89, 9, 9, 9, 97 Page 6 : N, Page 6 : N Page 67 : N 8 Page 6 : N N 8 page 9 6 6 6 6 6 ( ) = = = = = = = = ( ) = = = = = = ( ) 8 = 8 = = = = = =

Plus en détail

Terminale S (2014-2015) Suites numériques

Terminale S (2014-2015) Suites numériques Termiale S (04-05) Suites umériques Raisoemet par récurrece. Itroductio E Mathématiques, u certai ombre de propriétés dépedet d u etier aturel. Par exemple, la ( + ) somme des etiers aturels de à est égale

Plus en détail

Dénombrement - Combinatoire Cours

Dénombrement - Combinatoire Cours Déombremet - Combiatoire Cours La combiatoire (ou aalyse combiatoire) étudie commet compter des objets. Elle fourit des méthodes de déombremet particulièremet utiles e probabilité. U des pricipaux exemples

Plus en détail

On obtient la formule de Pascal en prenant le cardinal :

On obtient la formule de Pascal en prenant le cardinal : Colles du 3 ovembre 014 Solutio de la questio de cours 1. (i) Soit E u esemble de cardial. L esemble (E) peut alors être partitioé comme suit : (E) (E), où (E) est l esemble des parties de E de cardial.

Plus en détail

Exercices. Limites de suites. Limite d une suite Dans les exercices suivants, déterminer la limite de la suite (u n ) en précisant le théorème

Exercices. Limites de suites. Limite d une suite Dans les exercices suivants, déterminer la limite de la suite (u n ) en précisant le théorème Exercices Limites de suites Exercice Limite d ue suite Das les exercices suivats, détermier la limite de la suite (u ) e précisat le théorème utilisé. ) u = + + + + ) u = cos(), N 3) u = + cos 4 3 4) u

Plus en détail

Devoir de statistiques: CORRIGE

Devoir de statistiques: CORRIGE CPP - la prépa des INP ( ème aée). Bordeaux, 6/04/04. Devoir de statistiques: CORRIGE durée h Doées: O rappelle que si Z suit ue loi N (0, ), o a P(Z.96) 0, 975 et P(Z.65) 0, 95. Exercice. θ et O cosidère

Plus en détail

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC Lycée Féelo aite-marie Préparatio ciece-po/prépa HEC Foctios Versio du juillet 05 Eercice d degré : racies et coefficiets O rappelle que si l équatio a + b + c = 0 ( a 0 ) adet deu racies α et β (évetuelleet

Plus en détail

Séries à termes positifs

Séries à termes positifs Séries à termes positifs Das toute la suite N désigera les etiers aturels positifs 0,,,..., Z tous les etiers aturels...,,, 0,,, 3,... et Q les ombres ratioels. Efi R désigera les réels, et C les complexes.

Plus en détail

Chapitre 16 : Espaces vectoriels

Chapitre 16 : Espaces vectoriels PCSI Préparatio des Khôlles -4 Chapitre 6 : Espaces vectoriels Exercice type Soit E=R[X] et F ={P E, P(X)=XP (X)+P()}, motrer que F est u sous-espace vectoriel de E. : O a bie F E. Si P =est le polyôme

Plus en détail

Feuille 2 : dérivabilité, théorème de Rolle et des accroissements finis, étude des variations

Feuille 2 : dérivabilité, théorème de Rolle et des accroissements finis, étude des variations UPMC 1M001 Aalyse et algèbre pour les scieces 013-014 Feuille : dérivabilité, théorème de Rolle et des accroissemets fiis, étude des variatios Les eercices sas ( ) sot des applicatios directes du cours.

Plus en détail

Exo7. Déterminants. = 4(b + c)(c + a)(a + b). c + a c + b 2c Correction. b + a 2b b + c. Exercice 2 ** X a b c a X c b b c X a c b a X

Exo7. Déterminants. = 4(b + c)(c + a)(a + b). c + a c + b 2c Correction. b + a 2b b + c. Exercice 2 ** X a b c a X c b b c X a c b a X Exo7 Détermiats Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable T : pour

Plus en détail

Loi binomiale. Niveau : Première S + SUP (Convergence) Prérequis : Variable aléatoire, espérance, variance, théorème limite central, loi de Poisson

Loi binomiale. Niveau : Première S + SUP (Convergence) Prérequis : Variable aléatoire, espérance, variance, théorème limite central, loi de Poisson 4 L E Ç O N Loi biomiale Niveau : Première S + SUP (Covergece) Prérequis : Variable aléatoire, espérace, variace, théorème limite cetral, loi de Poisso 1 Loi de Beroulli Défiitio 41 Loi de Beroulli Soit

Plus en détail

I- Rappel I-1. Types de tirages : Soit un ensemble fini E contenant n éléments. On considère l'épreuve suivante : " tirer p éléments de E ".

I- Rappel I-1. Types de tirages : Soit un ensemble fini E contenant n éléments. On considère l'épreuve suivante :  tirer p éléments de E . Cours de termiales Probabilités sur u esemble fii Mr ABIDI F I- Rappel I- Types de tirages : Soit u esemble fii E coteat élémets O cosidère l'épreuve suivate : " tirer p élémets de E " Type de tirages

Plus en détail

Soit E un ensemble. On appelle classe de parties de E un sous-ensemble non vide de P(E).

Soit E un ensemble. On appelle classe de parties de E un sous-ensemble non vide de P(E). Chapitre 1 Tribus 1.1 Défiitios Soit E u esemble. O appelle classe de parties de E u sous-esemble o vide de P(E). Défiitio 1.1.1. Ue tribu A sur E est u sous-esemble o vide de P(E) tel que : (i) la partie

Plus en détail

MATHEMATIQUES Terminale Scientifique

MATHEMATIQUES Terminale Scientifique MATHEMATIQUES Termiale Scietifique Fiches PROGRAMME 22 (v24) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Dilômée de l École Polytechique Cours Pi e-mail : lescoursi@cours-icom site : htt://wwwcours-icom siège

Plus en détail

SUITES ET FONCTIONS. 1. Espaces vectoriels normés réels ou complexes

SUITES ET FONCTIONS. 1. Espaces vectoriels normés réels ou complexes SUITES ET FONCTIONS. Espaces vectoriels ormés réels ou complexes.. Normes et distaces. Exercice... F Soit E l espace vectoriel des foctios de classe C sur [a, b], o pose Nf = fc + f où c [a, b], f désigat

Plus en détail

Suites et séries numériques

Suites et séries numériques Maths MP Cours Table des matières Suites et séries umériques Quelques prélimiaires. Les yeux fermés........................................... De quoi parle-t-o?........................................3

Plus en détail

Séquence 5. La fonction logarithme népérien. Sommaire

Séquence 5. La fonction logarithme népérien. Sommaire Séquece 5 La foctio logarithme épérie Objectifs de la séquece Itroduire ue ouvelle foctio : la foctio logarithme épérie. Coaître les propriétés de cette foctio : sa dérivée, ses variatios, sa courbe, sa

Plus en détail

E(X i ) par linéarité de l espérance.

E(X i ) par linéarité de l espérance. Statistiques appliquées. L3 Iterrogatio Questios de cours. 3 poits 1) Eocer le théorème cetral limite (1 pt). Si (X ) est ue suite de v.a. idépedates et de même loi, admettat des momets d ordre u et deux

Plus en détail

Correction de la question de cours 1

Correction de la question de cours 1 Math I Aalyse Exame du 9 décembre 2007 Durée 2 heures Aucu documet est autorisé. Les calculatrices, téléphoes portables et autres appareils électroiques sot iterdits. Il est iutile de recopier les éocés.

Plus en détail

Cours de Mathématiques Séries numériques ou vectorielles Sommaire

Cours de Mathématiques Séries numériques ou vectorielles Sommaire Sommaire Sommaire I Gééralités sur les séries......................... 2 I. Espace vectoriel des séries, Sous-espace des Séries covergetes.... 2 I.2 Critère de Cauchy. Espace des séries ormalemet covergetes....

Plus en détail

Exercice 6 [ ] [Correction] (a) Étudier u n où u n = 1 (b) Étudier v n où v n = 1

Exercice 6 [ ] [Correction] (a) Étudier u n où u n = 1 (b) Étudier v n où v n = 1 [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 8 décembre 6 Eocés Séries umériques Nature de séries umériques Exercice [ ] [Correctio] Détermier la ature des séries dot les termes gééraux sot les suivats : a

Plus en détail

Partie I. ² Sur [0;¼=2] la restriction de µ est C 1 et de dérivée 2x : µ décroît de ¼2

Partie I. ² Sur [0;¼=2] la restriction de µ est C 1 et de dérivée 2x : µ décroît de ¼2 Partie I Questio 1 1.1. La foctio µ est dé ie deux fois e = mais o véri e que les deux fois µ (=) =. L étude des graphes demade ue étude partielle des dérivées. La suite demade, pour les théorèmes de Dirichlet,

Plus en détail

Polynômes de Bernstein

Polynômes de Bernstein Polyômes de Berstei Sergei Nataovic Berstei est é e 1880 et est mort e 1968. 1) Défiitio. Soit f ue foctio défiie et cotiue sur [0, 1] à valeurs das. Pour etier aturel o ul doé, le -ième polyôme de Berstei

Plus en détail

CORRIGÉ : MATH 1 ; MP ; Mines-ponts_2015

CORRIGÉ : MATH 1 ; MP ; Mines-ponts_2015 CORRIÉ : MATH 1 ; MP ; Mies-pots_15 A. Opérateur de Volterra 1) Soiet f, g E, c est clair que Vf et V f sot deux primitives de f. Vf, g / Vf xgx / Vf xv g x Vf xv gx / et Vf, g / fxv gx f, V g. Vf xv gx

Plus en détail

Partie A : z x. z =( z ) = 4 = - 4 donc z est aussi solution de (E) Partie C :

Partie A : z x. z =( z ) = 4 = - 4 donc z est aussi solution de (E) Partie C : Corrigé baccalauréat S Polyésie 200 (raiateabac.blogspot.com) EXERCICE (5 poits) Pré-requis : z a + bi et _ z a bi Partie A : a ) E posat z a + bi et z a + b i o obtiet : z x z (a + bi) ( a + b i) aa bb

Plus en détail

Université Mohammed V - Agdal Faculté des Sciences Département de Mathématiques et Informatique Avenue Ibn Batouta, B.P.

Université Mohammed V - Agdal Faculté des Sciences Département de Mathématiques et Informatique Avenue Ibn Batouta, B.P. Uiversité Mohammed V - Agdal Faculté des Scieces Départemet de Mathématiques et Iformatique Aveue Ib Batouta, B.P. 04 Rabat, Maroc Filière DEUG : Scieces Mathématiques et Iformatique (SMI) et Scieces Mathématiques

Plus en détail

Séries entières. Plan de cours

Séries entières. Plan de cours 5 Séries etières «U mathématicie qui est pas aussi quelque peu poète e sera jamais u mathématicie complet.» Extrait d ue lettre de Karl Weierstrass à Sophie Kowalevski (883) Pla de cours I Rayo de covergece

Plus en détail

Produit de Cauchy de la série alternée par elle-même.

Produit de Cauchy de la série alternée par elle-même. CCP 8. Filière MP. Mathématiques. Corrigé pour serveur UPS par JL. Lamard (jea-louis.lamard@prepas.org I. Gééralités. Pour > la série défiissat F coverge absolumet, pour < elle coverge par le critère spécial

Plus en détail

Autour de la loi de Poisson

Autour de la loi de Poisson Agrégatio Itere de Mathématiques Thierry Champio séace du 25 ovembre 2016 Autour de la loi de Poisso Notatios - Itroductio Das tout ce problème, (Ω, T, P) est u espace probabilisé. Toutes les variables

Plus en détail

I. (2 points) III. (2 points)

I. (2 points) III. (2 points) ère S Cotrôle du vedredi 7 mars 05 (0 mi) Préom : Nom : Note : / 0 II ( poits) Soit ABC u triagle isocèle e A tel que AB AC 8 cm et BC 5 cm O ote I le milieu de [AC] Calculer BI (valeur exacte) I ( poits)

Plus en détail

Feuille d exercices 11

Feuille d exercices 11 Mathématiques Aalyse I M. Samy Modeliar Feuille d eercices Itégratio Correctio Eercice Détermier, si elle eiste, la ite e + de la suite de terme gééral si ( π + ) d + Correctio. Pour tout etier, la foctio

Plus en détail

Chapitre 1. Les suites numériques Principe de récurrence Limite d une suite

Chapitre 1. Les suites numériques Principe de récurrence Limite d une suite Eseigemet spécifique Chapitre 1. Les suites umériques Pricipe de récurrece Limite d ue suite I. Rappels sur les suites umériques 1. géérale Ue suite umérique est ue foctio défiie de N vers R, elle peut

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités coditioelles - Suites géométriques - foctios epoetielles Calculatrice autorisée Termiale ES123 Eercice 1 : 5 poits Partie A : Ue agece de locatio

Plus en détail

Processus et martingales en temps continu

Processus et martingales en temps continu Chapitre 3 Processus et martigales e temps cotiu 1 Quelques rappels sur les martigales e temps discret (voir [4]) O cosidère u espace filtré (Ω, F, (F ) 0, IP). O ote F = 0 F. Défiitio 1.1 Ue suite de

Plus en détail

SERIES NUMERIQUES réelles ou complexes

SERIES NUMERIQUES réelles ou complexes UE7 - MA5 : Aalyse SERIES NUMERIQUES réelles ou complexes I. Gééralités Défiitio Etat doée ue suite (u ) de ombres réels ou complexes, o appelle série de terme gééral u la suite (S ) défiie par : () S

Plus en détail

Limites de suites et de fonctions

Limites de suites et de fonctions TermS Limites de suites et de foctios I ] Suites ) Défiitio : Ue suite réelle est ue foctio de! das!, défiie à partir d'u certai rag 0. Notatio : u = lire "u idice " = terme d'idice, ou de rag = terme

Plus en détail

Convergences 2/2 - le théorème du point fixe - Page 1 sur 9

Convergences 2/2 - le théorème du point fixe - Page 1 sur 9 Au sommaire : Suites extraites Le théorème de Bolzao-Weierstrass La preuve du théorème de Bolzao-Weierstrass3 Foctio K-cotractate4 Le théorème du poit fixe5 La preuve du théorème du poit fixe6 Utilisatios

Plus en détail

1 + t = t. a 6 n ln 1 + a. Suite a : On utilise une relation de Chasles (même terme mais sur des ensembles d indices distincts) ! 1 # 1. 1 k.

1 + t = t. a 6 n ln 1 + a. Suite a : On utilise une relation de Chasles (même terme mais sur des ensembles d indices distincts) ! 1 # 1. 1 k. PHEC Correctio feuille d exercices 00-006 correctio de l exercice t. 8t R + ; + t 6 l( + t) 6 t : Pour cela, o itroduit les foctios f : t 7 l( + t) t et g : t 7 t l( + t) + t dé ies sur [0; +[ et o étudie

Plus en détail

Suites et séries réelles

Suites et séries réelles Suites et séries réelles Ue suite umérique est ue famille de ombres réels ou complexes idicées par les etiers aturels. O ote ue suite u idifféremmet (u ) N, ou (u ) 0, ou simplemet (u ). L esemble des

Plus en détail