On obtient la formule de Pascal en prenant le cardinal :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "On obtient la formule de Pascal en prenant le cardinal :"

Transcription

1 Colles du 3 ovembre 014 Solutio de la questio de cours 1. (i) Soit E u esemble de cardial. L esemble (E) peut alors être partitioé comme suit : (E) (E), où (E) est l esemble des parties de E de cardial. O a doc (E) (E). (ii) Soit E u esemble à + 1 élémets. Choisissos a E et otos F E \ {a}. Alors +1 (E) se partitioe de la faço suivate : +1 (E) {X E : X + 1, a / X} {X E : X + 1, a X} {X E : X + 1, X F} {Y {a} E : Y, Y F} +1 (F) (F). O obtiet la formule de Pascal e preat le cardial : (E) +1 (F) + (F) (iii) O écrit : (a + b) (a + b)(a + b) (a + b). } {{ } facteurs + Pour développer ce produit, o e calcule ue forme u peu plus géérale : soiet a 1, a,..., a et b 1, b,..., b des réels (ou des complexes), alors la règle de développemet du collège doe (a i + b i ) a i b. i1 J {1,...,} i J / J Aisi, avec a 1 a a et b 1 b b, o a (a + b) a b J {1,...,} i J / J J {1,...,} a J b Jc. E profitat de la partitio ({1,..., }) ({1,..., }), o obtiet alors (a + b) a b J ({1,...,}) a b J ({1,...,}) 1 a b ({1,..., }) a b. Pierre Cage Page 1

2 Colles du 3 ovembre 014 (Bie etedu, e attedais pas ue telle répose détaillée à l oral, ue simple démostratio «avec les mais» me suffisait : dire que développer reviet à choisir u certai ombre de a et u certai ombre de b puis les compter, etc.) Solutio de la questio de cours. (i) Il suffit d utiliser la formule de De Moivre : cos(ϑ) + i si(ϑ) e iϑ (cos ϑ + i si ϑ) cos ϑ si ϑ + i cos ϑ si ϑ cos ϑ (1 cos ϑ) + i cos ϑ si ϑ cos ϑ 1 + i cos ϑ si ϑ. E idetifiat partie réelle et partie imagiaire, o obtiet les deux idetités. (ii) O fait de même : cos(3ϑ) + i si(3ϑ) e i3ϑ (cos ϑ + i si ϑ) 3 (iii) O utilise les propriétés de e i : cos(α + β) + i si(α + β) e i(α+β) cos 3 ϑ + 3i cos ϑ si ϑ 3 cos ϑ si ϑ i si 3 ϑ cos 3 ϑ + 3i(1 si ϑ) si ϑ 3 cos ϑ(1 cos ϑ) i si 3 ϑ 4 cos 3 ϑ 3 cos ϑ + i(3 si ϑ 4 si 3 ϑ). e iα e iβ (cos α + i si α)(cos β + i si β) cos α cos β si α si β + i(si α cos β + cos α si β). L idetificatio des parties réelles et imagiaires redoe les formules bie coues. Solutio 1. Remarquos que S + it eiϑ. Il suffit doc de calculer cette derière somme et d idetifier partie réelle et imagiaire à la fi. Si ϑ 0 (mod π), alors e iϑ 1 et doc e iϑ (e iϑ ) 1 ei(+1)ϑ. 1 e iϑ Mettos le résultat sous forme trigoométrique : 1 e i(+1)ϑ ei(+1)ϑ/ e i(+1)ϑ/ e i(+1)ϑ/ iϑ/ si(( + 1)ϑ/) e 1 e iϑ e iϑ/ e iϑ/ e iϑ/ si(ϑ/) Aisi, e idetifiat partie réelle et imagiaire, o a : (+1)ϑ si ϑ si S si cos, T ϑ si ϑ (+1)ϑ ϑ si Pierre Cage Page.

3 Colles du 3 ovembre 014 Bie etedu, si ϑ 0 (mod π), alors e iϑ 1 et doc e iϑ doat das ce cas S + 1 et T , Solutio. O va utiliser l idetité suivate : u u uū. Pour tout z, z, o a aisi : z + z + z z (z + z )(z + z ) + (z z )(z z ) (z + z )( z + z ) + (z z )( z z ) z z + z z + z z + z z + z z z z z z + z z z z + z z z + z. L iterprétatio graphique est l équivalet du théorème de Pythagore pour les parallèlogrammes : z z + z z z + z z z 0 z z z z Solutio 3. (i) Notos β 1,..., β les racies complexes de P. Alors P s écrit sous forme scidée : P(X) (X β 1 )... (X β ). Le coefficiet arrivat devat X 1 e développat est β 1 β et celui devat X 0 est ( β 1 )... ( β ). Aisi, a 1 β i, a ( 1) β i. i1 (ii) Les racies -ième de l uité sot les racies du polyôme X 1. D après la questio précédete, o a doc : α i a 1 0, 1 α i ( 1) a ( 1) +1. Pierre Cage Page 3

4 Colles du 3 ovembre 014 (iii) Posos ω e iπ/. Alors et α i ω 1 ω 1 ω ω 0, 1 1 α i ω e i π e iπ( 1) ( 1) 1 ( 1) +1. Solutio 4. O remarque que S +it e iϑ. O calcule doc cette somme et o idetifiera esuite parties réelles et imagiaires. e iϑ (e iϑ ) 1 (1 + e iϑ ). O écrit esuite (1 + e iϑ ) sous forme trigoométrique : (1 + e iϑ ) e iϑ/ (e iϑ/ + e iϑ/ ) cos ϑ e iϑ/. Aisi, e idetifiat parties réelles et imagiaires, o a ϑ ϑ ϑ ϑ S cos cos, T cos si. Solutio 5. Solutio 6. (i) O procède par aalyse-sythèse. Aalayse. Comme L admet tous les a i, i comme racies, o a L (X) (X a i ) Q(X) i pour u certai polyôme Q [X]. Le polyôme i (X a i) a degré, et L a u degré. Aisi, Q est écessairemet de degré ul, c est-à-dire Q est u polyôme costat λ. Comme de plus L (a ) 1, o a λ (a a i ) 1. Doc, λ 1/( i (a a i )). Sythèse. Le polyôme répod clairemet au problème. i i (X a i) i (a a i ) (ii) Ici, il faut faire preuve d u peu d iitiative. O peut commecer par résoudre le cas particulier b i 0 i par exemple. Alors b L semble tout idiqué : Pierre Cage Page 4

5 Colles du 3 ovembre 014 e effet, pour tout i, b L (a i ) b 0 0 et b L (a ) b 1 b. Cela doe l ituitio pour le cas gééral : essayos P(X) E effet, pour tout i {0,..., b}, o a P(a i ) b L (X). b L (a i ) b i L(a i ) b i. De plus ce pôlyome P est bie de degré. (iii) Supposos qu il existe P et P de degré répodat au problème. Alors pour tout i {0,..., }, o a (P P )(a i ) P(a i ) P (a i ) b i b i 0. Doc le polyôme P P admet +1 racies au mois. Or il est de degré. Aisi P P 0, c est-à-dire P P. Solutio 7. (i) Il suffit de remarquer D autre part, o sait que X 1 (X 1)(X X + 1). 1 X 1 ω. Aisi, par uicité de la divisio euclidiee des polyômes, o a ue factorisatio du polyôme de l éocé (e elevat le facteur pour 0) sous la forme : 1 X X + 1 ω. Ce qui est équivalet à dire que les racies sot les ω, {1,..., 1}. (ii) O va développer à l itérieur de la somme e utilisat le biôme de Newto : (1 + ω ) ω. Puis o échage les siges de sommatio : (1 + ω ) ω. Le coefficiet e déped pas de l idice de la somme itere, doc : (1 + ω ) 1 (ω ). 0 Pierre Cage Page 5

6 Colles du 3 ovembre 014 O aimerait maiteat appliquer la questio précédete pour pouvoir écrire 1 (ω ) 0. Attetio! E effet, ω est racie du polyôme de la questio précédete que si 0 (mod ). Il faut doc isoler les cas 0 et : Solutio 8. Solutio 9. Solutio 10. (1 + ω ) (ω ) (i) Si a 0, alors z 0 a ue uique solutio : z 0. Sio l équatio équivaut à : z 1. a Or o coaît les racies -ièmes de l uité, doc {0,..., 1}, z a eiπ/. Les solutios de l équatio z a sot doc les ae iπ/, {0,..., 1}. (ii) Clairemet 1 est pas solutio, doc l équatio équivaut à : 1 + z i. 1 z Or i e iπ/ (e iπ/() ), doc par la questio précédete, z est solutio de l équatio si et seulemet s il existe {0,..., 1} tel que 1 + z 1 z eiπ/() e iπ/ e i(4+1)π/(). Notos ϑ 4+1 π pour plus de simplicité. O a doc motré Solutio 11. (1 + z) i(1 z) {0,..., 1}, 1 + z e iϑ (1 z) {0,..., 1}, z eiϑ 1 e iϑ + 1 {0,..., 1}, z eiϑ / e iϑ/ e iϑ / e iϑ / e iϑ / + e iϑ / ϑ i si {0,..., 1}, z ϑ cos {0,..., 1}, z i ta ϑ Pierre Cage Page 6

7 Colles du 3 ovembre 014 (i) O rappelle que si A(X) a X et B(X) m b X sot deux polyômes, alors le polyôme produit AB est défii par m+ AB(X) a i b i X. Aisi, e suivat l idicatio de l éocé, o a das [X] l égalité (X+1) m+ (X + 1) (X + 1) m qui se réécrit grâce au biôme de Newto e +m + m m X X m+ X m m X. i i E idetifiat les coefficiets, o a exactemet la formule de l éocé. (ii) O peut maiteat calculer Solutio 1. i i i +. Pierre Cage Page 7

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n =

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n = [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 1 juillet 14 Eocés 1 Nombres réels Ratioels et irratioels Exercice 1 [ 9 ] [correctio] Motrer que la somme d u ombre ratioel et d u ombre irratioel est u ombre irratioel.

Plus en détail

Correction CCP maths 1 MP

Correction CCP maths 1 MP mai 4 Avertissemet : Il subsiste certaiemet quelques coquilles... Exercice : ue itégrale double Correctio CCP maths MP Pour calculer cette itégrale, o effectue le chagemet de variable e coordoées polaires

Plus en détail

Inégalités souvent rencontrées

Inégalités souvent rencontrées Iégalités souvet recotrées Recotres Putam 004 Uiversité de Sherbrooke Jea-Philippe Mori Théorie Certaies iégalités sot deveues célèbres e raiso de leur grade utilité Elles sot aussi souvet au coeur de

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Logique, esembles et applicatios Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I :

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Eo7 Séries etières Eercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable Eercice

Plus en détail

Dénombrement - Combinatoire Cours

Dénombrement - Combinatoire Cours Déombremet - Combiatoire Cours La combiatoire (ou aalyse combiatoire) étudie commet compter des objets. Elle fourit des méthodes de déombremet particulièremet utiles e probabilité. U des pricipaux exemples

Plus en détail

Chapitre 2 Nombres Complexes Exercices

Chapitre 2 Nombres Complexes Exercices Chapitre Nombres Complexes Exercices I. Ciril, F. De Lepie, F. Duffaud, C. Peschard Exercice 1 Mettre chacu des ombres complexes suivats sous la forme a + ib, a R et b R. 1 i, 1 1 + i i, 1 + i 1 i, + 5i

Plus en détail

Exo7. Déterminants. = 4(b + c)(c + a)(a + b). c + a c + b 2c Correction. b + a 2b b + c. Exercice 2 ** X a b c a X c b b c X a c b a X

Exo7. Déterminants. = 4(b + c)(c + a)(a + b). c + a c + b 2c Correction. b + a 2b b + c. Exercice 2 ** X a b c a X c b b c X a c b a X Exo7 Détermiats Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable T : pour

Plus en détail

Ensembles et nombres réels

Ensembles et nombres réels Pierre-Louis CAYREL 008-009 Licece Itroductio aux Mathématiques Géérales Uiversité de Paris 8 Esembles et ombres réels Esembles Exercice O pose A = {(x, y) R ; y > x } et B = {(x, y) R ; y < x } Représeter

Plus en détail

Loi binomiale. Niveau : Première S + SUP (Convergence) Prérequis : Variable aléatoire, espérance, variance, théorème limite central, loi de Poisson

Loi binomiale. Niveau : Première S + SUP (Convergence) Prérequis : Variable aléatoire, espérance, variance, théorème limite central, loi de Poisson 4 L E Ç O N Loi biomiale Niveau : Première S + SUP (Covergece) Prérequis : Variable aléatoire, espérace, variace, théorème limite cetral, loi de Poisso 1 Loi de Beroulli Défiitio 41 Loi de Beroulli Soit

Plus en détail

On admet que l ensemble des nombres des réels est inclus dans un ensemble plus grand constitué de nombres complexes.

On admet que l ensemble des nombres des réels est inclus dans un ensemble plus grand constitué de nombres complexes. Chapitre 1 Nombres complexes Le buts du chapitres sot : Cosolider les aquis de termiale, Savoir maipuler les ombres complexes, e particulier la factorisatio par l agle de moitié. Avoir des otios sur le

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 16 octobre 2015 Enoncés 1. Exercice 7 [ 02253 ] [Correction] Soient (u n ) et (v n ) deux suites telles que

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 16 octobre 2015 Enoncés 1. Exercice 7 [ 02253 ] [Correction] Soient (u n ) et (v n ) deux suites telles que [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 6 octobre 05 Eocés Suites umériques Covergece de suites Exercice [ 047 ] [Correctio] Soiet u ) et v ) deux suites réelles covergeat vers l et l avec l < l. Motrer

Plus en détail

09 G 18bis AR Durée: 4 heures Séries : S1-S3 - Coeff. 8.. Epreuve du 1 er groupe

09 G 18bis AR Durée: 4 heures Séries : S1-S3 - Coeff. 8.. Epreuve du 1 er groupe UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/ 9 OFFICE DU BACCALAUREAT BP 5005-DAKAR-Fa-Séégal Serveur Vocal: 68 05 59 Téléfax (1) 864 67 39 - Tél : 84 95 9-84 65 81 M A T H E M A T I Q U E S 09 G 18bis AR Durée:

Plus en détail

SESSION DE 2004 CA/PLP

SESSION DE 2004 CA/PLP SESSION DE 4 CA/PLP CONCOURS EXTERNE Sectio : MATHÉMATIQUES SCIENCES PHYSIQUES COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche est autorisø (coformømet au directives de

Plus en détail

Exo7. Fractions rationnelles. 1 Fractions rationnelles. 2 Décompositions en éléments simples. Corrections de Léa Blanc-Centi.

Exo7. Fractions rationnelles. 1 Fractions rationnelles. 2 Décompositions en éléments simples. Corrections de Léa Blanc-Centi. Exo7 Fractios ratioelles Correctios de Léa Blac-Ceti. Fractios ratioelles Exercice Existe-t-il ue fractio ratioelle F telle que ( F() ) = ( + ) 3? Idicatio Correctio Vidéo [006964] Exercice Soit F = P

Plus en détail

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h Etrée à Scieces Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h A P M E P Les calculatrices sot autorisées Exercice Vrai-Faux 8 poits Pour chacue des affirmatios suivates,

Plus en détail

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC Lycée Féelo aite-marie Préparatio ciece-po/prépa HEC Foctios Versio du juillet 05 Eercice d degré : racies et coefficiets O rappelle que si l équatio a + b + c = 0 ( a 0 ) adet deu racies α et β (évetuelleet

Plus en détail

Les Nombres Parfaits.

Les Nombres Parfaits. Les Nombres Parfaits. Agathe CAGE, Matthieu CABAUSSEL, David LABROUSSE (2 de Lycée MONTAIGNE BORDEAUX) et Alexadre DEVERT, Pierre Damie DESSARPS (TS Lycée SUD MEDOC LETAILLAN MEDOC) La première partie

Plus en détail

Groupes monogènes, groupes cycliques. Exemples

Groupes monogènes, groupes cycliques. Exemples 2 Groupes moogèes, groupes cycliques. Exemples Les otios de base sur les groupes sot supposées coues. E particulier, les esembles et groupes quotiets sot supposés cous. Pour des rappels, o pourra cosulter

Plus en détail

Solutions particulières d une équation différentielle...

Solutions particulières d une équation différentielle... Solutios particulières d ue équatio différetielle......du premier ordre à coefficiets costats O cherche ue solutio particulière de y + ay = f, où a est ue costate réelle et f ue foctio, appelée le secod

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1 [htt://m.cgeduuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Eocés 1 Déombremet Exercice 1 [ 01529 ] [correctio] Soiet E et F deux esembles fiis de cardiaux resectifs et. Combie y a-t-il d ijectios de E das F?

Plus en détail

B(z B ) A(z A ) Les nombres complexes

B(z B ) A(z A ) Les nombres complexes 1 Les ombres complexes I) Forme algébrique d u ombre complexe. Théorème Il existe u esemble, oté c,de ombres appelés ombres complexes, tel que : ccotiet r ; c est mui d ue additio et d ue multiplicatio

Plus en détail

FONCTION EXPONENTIELLE

FONCTION EXPONENTIELLE FONCTION EXPONENTIELLE I. RAPPELS : METHODE D EULER Si f est ue foctio dérivable e x 0, o sait que f(x 0 + h) a pour approximatio affie f(x 0 ) + f '(x 0 )h O peut doc sur de "petits" itervalles, approcher

Plus en détail

Questions de cours. tend vers 0, alors que la série harmonique 1. v n = ln n La série u n est convergente, et la série [ ( )]

Questions de cours. tend vers 0, alors que la série harmonique 1. v n = ln n La série u n est convergente, et la série [ ( )] PC - DS N 6 - U corrigé Questios de cours QC..a L assertio a. est fausse. Par exemple, la suite + ted vers 0, alors que la série harmoique + est divergete. QC..b L assertio b. est vraie. Supposos que la

Plus en détail

Séries réelles ou complexes

Séries réelles ou complexes 6 Séries réelles ou complexes Comme pour le chapitre 3, les suites cosidérées sot a priori complexes et les résultats classiques sur les foctios cotiues ou dérivables d ue variable réelle sot supposés

Plus en détail

Chapitre 16 : Espaces vectoriels

Chapitre 16 : Espaces vectoriels PCSI Préparatio des Khôlles -4 Chapitre 6 : Espaces vectoriels Exercice type Soit E=R[X] et F ={P E, P(X)=XP (X)+P()}, motrer que F est u sous-espace vectoriel de E. : O a bie F E. Si P =est le polyôme

Plus en détail

Chapitre 5 : Suites classiques

Chapitre 5 : Suites classiques Chapitre 5 : Suites classiques Objectifs : Révisios sur les suites arithmétiques et géométriques. Révisio du théorème de croissace comparée. Savoir exprimer e foctio de les termes d ue suite récurrete

Plus en détail

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1)

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1) Uiversités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Aalyse (UE 3) 2013-2014 Chapitre 3 : Foctios d ue variable réelle (1) 1 Lagage topologique das R Défiitio 1 Soit a u poit de R. U esemble V R est u voisiage de a s

Plus en détail

Exercices - Variables aléatoires discrètes : corrigé. Variables discrètes finies - Exercices pratiques

Exercices - Variables aléatoires discrètes : corrigé. Variables discrètes finies - Exercices pratiques Variables discrètes fiies - Exercices pratiques Exercice - Loi d u dé truqué - L2/ECS -. X pred ses valeurs das {,..., 6}. Par hypothèse, il existe u réel a tel que P (X k) ka. Maiteat, puisque P X est

Plus en détail

Séries entières. Chap. 09 : cours complet.

Séries entières. Chap. 09 : cours complet. Séries etières Chap 9 : cours complet Rayo de covergece et somme d ue série etière Défiitio : série etière réelle ou complee Théorème : lemme d Abel Théorème : itervalle des valeurs positives où ue série

Plus en détail

Racine nième Corrigés d exercices

Racine nième Corrigés d exercices Racie ième Corrigés d eercices Page 9 : N 8, 8, 8, 86, 88, 89, 9, 9, 9, 97 Page 6 : N, Page 6 : N Page 67 : N 8 Page 6 : N N 8 page 9 6 6 6 6 6 ( ) = = = = = = = = ( ) = = = = = = ( ) 8 = 8 = = = = = =

Plus en détail

Polynômes de Tchebychev

Polynômes de Tchebychev Polyômes de Tchebychev Pafoutïi Lvovitch Tchebychev, mathématicie russe, est é à Borovsk e 8 et mort à Sait-Pétersbourg e 894. ) Défiitio et existece a) Polyômes de Tchebychev de ère espèce : T. Soit u

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Exo7 Topologie Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable Exercice **

Plus en détail

Sciences Po Option Mathématiques

Sciences Po Option Mathématiques Scieces Po Optio Mathématiques Epreue 3 Vrai-Fau Questio FAUX La suite ( u ) état géométrique de raiso différete de, o a classiquemet, pour tout etier aturel : où q est la raiso de la suite ( u ) Ici,

Plus en détail

CHAPITRE 2 SÉRIES ENTIÈRES

CHAPITRE 2 SÉRIES ENTIÈRES CHAPITRE 2 SÉRIES ENTIÈRES 2. Séries etières Défiitio 2.. O appelle série etière toute série de foctios ( ) f dot le terme gééral est de la forme f ()=a, où (a ) désige ue suite réelle ou complee et R.

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Valeurs absolues. Partie etière. Iégalités Exercices de Jea-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-frace.fr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1 [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 0 juillet 04 Eocés Nombres complexes Nombres complexes Exercice 6 [ 03458 ] [correctio] Soiet z 0 C et r > 0 tels que z 0 r. O ote C le cercle das C de cetre z 0

Plus en détail

Racines n-ièmes d un nombre complexe. Racines de l unité. Applications.

Racines n-ièmes d un nombre complexe. Racines de l unité. Applications. DOCUMENT 14 Racies -ièmes d u ombre complexe. Racies de l uité. Applicatios. Das u documet précédet, o a itroduit le corps des ombres complexes afi que tout ombre réel ait ue racie carrée. O va voir ici

Plus en détail

1 Mesure et intégrale

1 Mesure et intégrale 1 Mesure et itégrale 1.1 Tribu boréliee et foctios mesurables Soit =[a, b] u itervalle (le cas où b = ou a = est pas exclu) et F ue famille de sous-esembles de. OditqueF est ue tribu sur si les coditios

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de techologie supérieure Mat 165-04 Algèbre liéaire et aalyse vectorielle A-015 Michel Beaudi michel.beaudi@etsmtl.ca Liste d exercices à faire e T.P./Caledrier des évaluatios Itroductio au cours

Plus en détail

1 Programme de l agrégation interne

1 Programme de l agrégation interne Séries umériques Programme de l agrégatio itere Partie 0b : Séries de ombres réels ou complexes Séries à termes positifs La série coverge si et seulemet si la suite des sommes partielles est borée Étude

Plus en détail

Nombres complexes. 1 Introduction 1

Nombres complexes. 1 Introduction 1 Uiversité de Provece 2009-2010 Licece MI 1ère aée-s1 Mathématiques géérales I Nombres complexes Table des matières 1 Itroductio 1 2 Gééralités 1 2.1 Opératio sur les complexes.....................................

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON MATHEMATIQUES II

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON MATHEMATIQUES II CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE PARIS DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT Directio des Admissios et cocours ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON CONCOURS

Plus en détail

Correction du devoir surveillé de mathématiques n o 5

Correction du devoir surveillé de mathématiques n o 5 Correctio du devoir surveillé de mathématiques o 5 Exercice 1 1. Soit g la foctio défiie sur R par g(x) = (x 1)e x. (a) Détermier les ites de g e et +. Limite e. O a ue forme idétermiée. E développat,

Plus en détail

Chapitre 1 : Les complexes.

Chapitre 1 : Les complexes. PCSI Préparatio des Khôlles 0-05 Chapitre : Les complexes. Exercice type Détermier le lieu des poits M d affixe z tel que z R. Solutio : O a La derière coditio est équivalete à z z z R z () z () z () z

Plus en détail

Chapitre A1 - Nombres - récurrences - Sommes. Table des matières

Chapitre A1 - Nombres - récurrences - Sommes. Table des matières Chapitre A1 - Nombres - récurreces - Sommes Table des matières 1 Esembles de ombres 2 1.1 Déitios................................................... 2 1.2 Itervalles d'etiers..............................................

Plus en détail

et arctanx + arctan 1 x = sgn(x)π 2. 3. Application à la statue de la liberté : haute de 46 mètres avec un piédestal de 47 mètres.

et arctanx + arctan 1 x = sgn(x)π 2. 3. Application à la statue de la liberté : haute de 46 mètres avec un piédestal de 47 mètres. Eo7 Foctios circulaires et hyperboliques iverses Correctios de Léa Blac-Ceti. Foctios circulaires iverses Eercice Vérifier arcsi + arccos π et arcta + arcta sgπ. Idicatio Correctio Vidéo [00075] Eercice

Plus en détail

Exo7. Sujets de l année Devoir à la maison. Enoncés et corrections : Sandra Delaunay. Exercice 1 Soit M la matrice réelle 3 3 suivante :

Exo7. Sujets de l année Devoir à la maison. Enoncés et corrections : Sandra Delaunay. Exercice 1 Soit M la matrice réelle 3 3 suivante : Eocés et correctios : Sadra Delauay Exo7 Sujets de l aée 24-25 1 Devoir à la maiso Exercice 1 Soit M la matrice réelle 3 3 suivate : 1 Détermier les valeurs propres de M 2 Motrer que M est diagoalisable

Plus en détail

Dénombrement. Introduction. 1 Cardinaux d'ensembles nis. ECE3 Lycée Carnot. 12 novembre 2010. 1.1 Quelques dénitions

Dénombrement. Introduction. 1 Cardinaux d'ensembles nis. ECE3 Lycée Carnot. 12 novembre 2010. 1.1 Quelques dénitions Déombremet ECE3 Lycée Carot 12 ovembre 2010 Itroductio La combiatoire, sciece du déombremet, sert comme so om l'idique à compter. Il e s'agit bie etedu pas de reveir au stade du CP et d'appredre à compter

Plus en détail

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi mars 204 MATHEMATIQUES durée de l'épreuve : 3h - coefficiet 2 Le sujet est uméroté de à 5. L'aexe est à redre avec la copie. L'exercice Vrai-Faux est oté sur 8,

Plus en détail

On peut représenter la situation par un arbre : On a donc p(b 1 B 2)= p(b 1) p (B ) = 3 4 = 3.

On peut représenter la situation par un arbre : On a donc p(b 1 B 2)= p(b 1) p (B ) = 3 4 = 3. T ale S Correctio Exercices type bac de Probabilités. Mars Exercice : Ue ure cotiet au départ 0 boules blaches et 0 boules oires idiscerables au toucher. O tire au hasard ue boule de l ure : Si la boule

Plus en détail

Détermination des champs électriques et magnétiques. statiques par la méthode de séparation de variables

Détermination des champs électriques et magnétiques. statiques par la méthode de séparation de variables Détermiatio es champs électriques et magétiques statiques par la méthoe e séparatio e variables Chapitre III Détermiatio es champs électriques et magétiques statiques par la méthoe e séparatio e variables

Plus en détail

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Exercice 1 (5 poits) Bac Blac Termiale L - Février 015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Questio 1 : La populatio d'ue ville baisse de 1 % tous les as pedat 10 as. Elle est doc multipliée

Plus en détail

Correction Bac ES France juin 2010

Correction Bac ES France juin 2010 Correctio Bac ES Frace jui 010 Exercice 1 (4 poits) (Commu à tous les cadidats) Pour ue meilleure compréhesio, les réposes serot justifiées das ce corrigé. Questio 1 Le ombre 3 est solutio de l équatio

Plus en détail

Concours PT2004 Maths I-B. partie A

Concours PT2004 Maths I-B. partie A ocours PT2 Maths I-B Même si le suet e l a pas posé o utilisera : 8 2 M r (R) = I r partie a b x y ax + bz. Si = 2 S c d 2 et B = 2 S z t 2 o a B = cx + dz ay + bt cy + dt Les coe ciets de B sot sommes

Plus en détail

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels.

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels. Uiversité de Provece 011 01 Mathématiques Géérales I Plache 6 Nombres réels Suites réelles Nombres réels Exercice 1 Mettre sous forme irréductible p/q les ratioels suivats (les chiffres souligés se répètet

Plus en détail

Développement d une fonction en série entière. Exemples et applications

Développement d une fonction en série entière. Exemples et applications Développemet d ue foctio e série etière Exemples et applicatios Das ce chapitre, K désigera R ou C B(; R) désigera la boule ouverte de cetre et de rayo R > 1 Gééralités Défiitio 1 Soit f ue applicatio

Plus en détail

EXERCICE 1 - Calculs de déterminants

EXERCICE 1 - Calculs de déterminants PCSI 201-2014 CORRECTION DS 1 Lycée de L essouriau EXERCICE 1 - Calculs de détermiats 1 Via C 1 C 1 C 2 et C 2 C 2 C puis e factorisat selo la première coloe par a 1 a 2 et selo la secode par a 2 a ot

Plus en détail

Terminale S. 1. Divers

Terminale S. 1. Divers Termiale S 1 Divers Bézout 3 Quadratique 4 Divisibilité 5 Equatio diophatiee 6 Equatio diophatiee (, Caracas 01_04) 7 Base de umératio 8 Base de umératio 3 9 Somme des cubes 10 PGCD 11 Somme des diviseurs

Plus en détail

A) Forme algèbrique d un nombre complexe.

A) Forme algèbrique d un nombre complexe. A) Forme algèbrique d u ombre complexe. Théorème Il existe u esemble, oté,de ombres appelés ombres complexes, tel que : cotiet ; est mui d ue additio et d ue multiplicatio pour lesquelles les règles de

Plus en détail

La transformée en Z inverse

La transformée en Z inverse La trasformée e Z iverse La questio posée... Exercice... Recherche d'origiaux par décompotio e élémets mples, cas cocrets... 4 Situatio o... 5 Situatio Exemple... ) Trasformatio de l égalité à l aide de

Plus en détail

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1 Bac blac TS Correctio Exercice I ( Spé ) / émotros par récurrece que 5x y = pour tout etier aturel 5x y = 5 8 = La propriété est doc vraie au rag = Supposos que la propriété est vraie jusqu au rag, o a

Plus en détail

Limites des Suites numériques

Limites des Suites numériques Chapitre 2 Limites des Suites umériques Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Limite fiie ou ifiie d ue suite. Limites et comparaiso. Opératios sur les ites. Comportemet

Plus en détail

I- Rappel I-1. Types de tirages : Soit un ensemble fini E contenant n éléments. On considère l'épreuve suivante : " tirer p éléments de E ".

I- Rappel I-1. Types de tirages : Soit un ensemble fini E contenant n éléments. On considère l'épreuve suivante :  tirer p éléments de E . Cours de termiales Probabilités sur u esemble fii Mr ABIDI F I- Rappel I- Types de tirages : Soit u esemble fii E coteat élémets O cosidère l'épreuve suivate : " tirer p élémets de E " Type de tirages

Plus en détail

Suite des polynômes de Tchebychev. (Exercice N 127 page 87) Corrigé

Suite des polynômes de Tchebychev. (Exercice N 127 page 87) Corrigé Suite des polyômes de Tchebychev (Exercice 7 page 87) a E utilisat la relatio de récurrece avec =, o obtiet : Puis, pour = : Efi, pour = 4 : O a bie : f x x f x f x x x x = = = f x = x f x f x = x x x=

Plus en détail

1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS

1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS CHAPITRE 4 MATRICES ET SUITES 1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS 11/ Présetatio et modélisatio O cosidère u système ui peut se trouver soit das u état A, soit das u état, et

Plus en détail

Feuille 2 : dérivabilité, théorème de Rolle et des accroissements finis, étude des variations

Feuille 2 : dérivabilité, théorème de Rolle et des accroissements finis, étude des variations UPMC 1M001 Aalyse et algèbre pour les scieces 013-014 Feuille : dérivabilité, théorème de Rolle et des accroissemets fiis, étude des variatios Les eercices sas ( ) sot des applicatios directes du cours.

Plus en détail

Mots de longueur donnée à base de P lettres, et fonction génératrice

Mots de longueur donnée à base de P lettres, et fonction génératrice Mots de logueur doée à base de lettres, et foctio géératrice Cosidéros les mots de logueur à base de lettres, avec etier positif. ) Combie existe-t-il de tels mots? La première lettre du mot est l ue des

Plus en détail

Etude de la fonction ζ de Riemann

Etude de la fonction ζ de Riemann Etude de la foctio ζ de Riema ) Défiitio Pour x réel doé, la série de terme gééral,, coverge si et seulemet si x >. x La foctio zeta de Riema est la foctio défiie sur ], [ par : ( x > ), = x. Remarque.

Plus en détail

TD1. Dénombrements, opérations sur les ensembles.

TD1. Dénombrements, opérations sur les ensembles. Uiversité Pierre & Marie Curie Licece de Mathématiques L3 UE LM345 Probabilités élémetaires Aée 2014 15 TD1. Déombremets, opératios sur les esembles. 1. Combie de faços y a-t-il de classer 10 persoes à

Plus en détail

Convergence de suites réelles

Convergence de suites réelles DOMAINE : No olympique AUTEUR : Nicolas SÉGARRA NIVEAU : Itermédiaire STAGE : Motpellier 2014 CONTENU : Cours et exercices Covergece de suites réelles I) Rappels et otios de base. Défiitio 1. Ue suite

Plus en détail

. (b) Si (u n ) est une suite géométrique de raison q, q 1, on obtient : N N, S N = 1 qn+1. n+1 1 S N = 1 1

. (b) Si (u n ) est une suite géométrique de raison q, q 1, on obtient : N N, S N = 1 qn+1. n+1 1 S N = 1 1 Premières propriétés des ombres réels 2 Suites umériques 3 Suites mootoes : à faire 4 Séries umériques 4. Notio de série. Défiitio 4.. Soit (u ) ue suite de ombres réels ou complexes. Pour N N, o ote S

Plus en détail

I. (2 points) III. (2 points)

I. (2 points) III. (2 points) ère S Cotrôle du vedredi 7 mars 05 (0 mi) Préom : Nom : Note : / 0 II ( poits) Soit ABC u triagle isocèle e A tel que AB AC 8 cm et BC 5 cm O ote I le milieu de [AC] Calculer BI (valeur exacte) I ( poits)

Plus en détail

Bac blanc TS Non spécialité maths L usage de la calculatrice est autorisé

Bac blanc TS Non spécialité maths L usage de la calculatrice est autorisé Bac blac TS No spécialité maths L usage de la calculatrice est autorisé EXERCICE : (5 poits) Le pla complee est rapporté au repère orthoormal direct (O ; u, v ) O cosidère le poit I d affie i et le poit

Plus en détail

Informatique TP2 : Calcul numérique d une intégrale CPP 1A

Informatique TP2 : Calcul numérique d une intégrale CPP 1A Iformatique TP : Calcul umérique d ue itégrale CPP 1A Romai Casati, Wafa Johal, Frederic Deveray, Matthieu Moy Avril - jui 014 1 Zéro de foctio O doe le code suivat (vu e cours), qui permet de calculer

Plus en détail

Chapitre 2. Rappels sur les suites arithmétiques et les suites géométriques

Chapitre 2. Rappels sur les suites arithmétiques et les suites géométriques Chapitre Rappels sur les suites arithmétiques et les suites géométriques Nous allos ici rappeler les différets résultats sur les suites de ombres réels qui sot des suites arithmétiques ou des suites géométriques

Plus en détail

Arbres et dérivée d une fonction composée

Arbres et dérivée d une fonction composée Abes et déivée d ue foctio composée Nous allos voi ici commet l o peut epésete les déivées successives d ue foctio composée pa u esemble d abes fiis. f et g désigeot deux foctio idéfiimet déivables, et

Plus en détail

Groupe orthogonal d'un espace vectoriel euclidien de dimension 2, de dimension 3

Groupe orthogonal d'un espace vectoriel euclidien de dimension 2, de dimension 3 1 Groupe orthogoal d'u espace vectoriel euclidie de dimesio, de dimesio Voir le chapitre 19 pour l'étude des espaces euclidies et des isométries. État doé u espace euclidie E de dimesio 1, o rappelle que

Plus en détail

Nombres réels et complexes

Nombres réels et complexes [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 8 décembre 06 Eocés Nombres réels et complexes Ratioels et irratioels Exercice [ 009 ] [Correctio] Motrer que la somme d u ombre ratioel et d u ombre irratioel est

Plus en détail

Révisions d analyse (corrigé des indispensables).

Révisions d analyse (corrigé des indispensables). Révisios d aalyse (corrigé des idispesables). Limites des foctios de variable réelle à valeurs das ou.. a. La foctio f est le produit d e foctio borée sur ( a si ) et d e foctio qui ted vers 0 e 0 ( a

Plus en détail

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES 1 ) POSITION DU PROBLÈME - VOCABULAIRE A ) DÉFINITION SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES O cosidère deux variables statistiques umériques x et y observées sur ue même populatio de idividus. O ote x 1

Plus en détail

Dimension finie. 1. Famille libre Combinaison linéaire (rappel) 1.2. Définition

Dimension finie. 1. Famille libre Combinaison linéaire (rappel) 1.2. Définition Dimesio fiie Vidéo partie. Famille libre Vidéo partie 2. Famille géératrice Vidéo partie 3. Base Vidéo partie 4. Dimesio d'u espace vectoriel Vidéo partie 5. Dimesio des sous-espaces vectoriels Fiche d'exercices

Plus en détail

Module 3 : Inversion de matrices

Module 3 : Inversion de matrices Math Stat Module : Iversio de matrices M Module : Iversio de matrices Uité. Défiitio O e défiira l iverse d ue matrice que si est carrée. O appelle iverse de la matrice carrée toute matrice B telle que

Plus en détail

Partie A : z x. z =( z ) = 4 = - 4 donc z est aussi solution de (E) Partie C :

Partie A : z x. z =( z ) = 4 = - 4 donc z est aussi solution de (E) Partie C : Corrigé baccalauréat S Polyésie 200 (raiateabac.blogspot.com) EXERCICE (5 poits) Pré-requis : z a + bi et _ z a bi Partie A : a ) E posat z a + bi et z a + b i o obtiet : z x z (a + bi) ( a + b i) aa bb

Plus en détail

BANQUE ÉPREUVE ORALE DE MATHÉMATIQUES SESSION 2015

BANQUE ÉPREUVE ORALE DE MATHÉMATIQUES SESSION 2015 CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES FILIÈRE MP BANQUE ÉPREUVE ORALE DE MATHÉMATIQUES SESSION 5 avec corrigés V. Bellecave, J.-L. Artigue, P. Berger, J.-P. Bourgade, S. Calmet, A. Calvez, D. Cleet, J. Esteba,

Plus en détail

SUITES et SERIES DE FONCTIONS

SUITES et SERIES DE FONCTIONS UE7 - MA5 : Aalyse SUITES et SERIES DE FONCTIONS I Suites de foctios à valeurs das È ou  Etat doé u esemble E, ue suite de foctios umériques défiies sur E est la doée, pour tout etier, d'ue applicatio

Plus en détail

Suites et séries de fonctions

Suites et séries de fonctions [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 3 avril 5 Eocés Suites et séries de foctios Propriétés de la limite d ue suite de foctios Eercice [ 868 ] [correctio] Etablir que la limite simple d ue suite de

Plus en détail

N hésitez pas à demander l aide pédagogique par voie d Internet.

N hésitez pas à demander l aide pédagogique par voie d Internet. Uité de mise à iveau UMN0 Cette première uité de mise à iveau a pour ut de vous remettre das le ai du calcul littéral e faisat appel à des coaissaces idispesales pour aorder le cycle complet des UMN. Nous

Plus en détail

La classification de données quantitatives avec SPAD

La classification de données quantitatives avec SPAD La classificatio de doées quatitatives avec SPAD SPAD effectue toujours ue ACP de la matrice des doées quatitatives X " p avat de faire la classificatio des idividus. Les méthodes de classificatio s appliquet

Plus en détail

Approximation de la solution d une équation différentielle ordinaire avec impulsions qui dépendent de l état

Approximation de la solution d une équation différentielle ordinaire avec impulsions qui dépendent de l état Approximatio de la solutio d ue équatio différetielle ordiaire avec impulsios qui dépedet de l état F. Dubeau A. Ouasafi A. Sakat CRM-276 Jauary 21 Départemet de mathématiques et d iformatique, Uiversité

Plus en détail

Fluctuation et estimation

Fluctuation et estimation Fluctuatio et estimatio Table des matières I Idetificatio de la situatio........................................ II Échatilloage, itervalle de fluctuatio asymptotique........................ II. Itervalle

Plus en détail

Correction concours général maths 2015

Correction concours général maths 2015 Correctio cocours gééral maths 2015 Problème I Petits poids 1) a) 3 = 3, 3 + 5 = 8, 3 + 5 6 = 2, 3 + 5 6 8 = 6, 3 + 5 6 8 + 2 = 4 doc poids(3,5, 6, 8,2) = 8 b) poids(1,2,3,,2015, 2015, 2014,.., 1) = 1

Plus en détail

Cours (Terminale S) Limite d une fonction

Cours (Terminale S) Limite d une fonction Cours (Termile S) Limite d ue octio Limite d ue octio e + ou Foctio déiie u voisige de + (resp ) Soit ue octio d esemble de déiitio D O dir que «l octio est déiie u voisige de + (resp )» s il eiste u réel

Plus en détail

EXERCICES : DÉNOMBREMENT

EXERCICES : DÉNOMBREMENT Chapitre 7 ECE 1 - Grad Nouméa - 015 EXERCICES : DÉNOMBREMENT LISTES / ARRANGEMENTS Exercice 1 : Le code ativol Pour so vélo, Toto possède u ativol a code. Le code est ue successio de trois chiffres compris

Plus en détail

LEÇON N 3 : Coefficients binomiaux, dénombrement des combinaisons, formule du binôme. Applications.

LEÇON N 3 : Coefficients binomiaux, dénombrement des combinaisons, formule du binôme. Applications. LEÇON N : Coefficiets biomiaux, déombremet des combiaisos, formule du biôme Alicatios Pré-requis : Cardial d u esemble fii, arragemets ; Raisoemet ar récurrece 1 Défiitios et roriétés Défiitio 1 : Soit

Plus en détail

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 7 mars 2014

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 7 mars 2014 Durée : 4 heures Baccalauréat S Nouvelle-Calédoie 7 mars 2014 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commu à tous les cadidats 4 poits Cet exercice est u QCM questioaire à choix multiple. Pour chaque questio, ue seule

Plus en détail

Fonctions réelles d une variable réelle dérivables (exclu études de fonctions)

Fonctions réelles d une variable réelle dérivables (exclu études de fonctions) Eo7 Foctios réelles d ue variable réelle dérivables (eclu études de foctios) Eercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fice sur wwwmats-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee ****

Plus en détail

Séries d exercices Aritmetiques

Séries d exercices Aritmetiques Séries d exercices Aritmetiques ème Maths Maths au lycee Ali AKIR Site Web : http://maths-akirmidiblogscom/ EXERCICE N )Quel est le reste de la divisio par 7 du ombre ) Quel est le reste de la divisio

Plus en détail

Analyse de structures de données et d algorithmes

Analyse de structures de données et d algorithmes Uiversité Paris 3 Istitut Galilée Master Math-Ifo Aalyse de structures de doées et d algorithmes Polycopié 2006-2007 Christia Lavault Table des matières Combiatoire et déombremet. Permutatios, arragemets

Plus en détail

Correction du baccalauréat S Nouvelle-Calédonie novembre 2007

Correction du baccalauréat S Nouvelle-Calédonie novembre 2007 Durée : 4 heures Correctio du baccalauréat S Nouvelle-Calédoie ovembre 007 EXERCICE 1 Commu à tous les cadidats 4 poits 1 Avec z = x+ iy, z+ z = 9+i x+ iy+ x iy = 9+i x+ iy = 9+i et par ideticatio x =,

Plus en détail