Sciences Po Option Mathématiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sciences Po Option Mathématiques"

Transcription

1 Scieces Po Optio Mathématiques Epreue 3 Vrai-Fau Questio FAUX La suite ( u ) état géométrique de raiso différete de, o a classiquemet, pour tout etier aturel : où q est la raiso de la suite ( u ) Ici, o a u = et u u q S = u u u = = u q q 4 q = Il it doc : 5 S = = = Comme ] ; [ 5, o a : 4 4 lim = lim = 5 5 La propositio est doc fausse et doc : lim S = 5 Remarque : o pouait égalemet remarquer que l o a, u état strictemet égatif et la raiso q état strictemet positie :, u < Il e découle alors :, S < Il e résulte que la suite ( ) S e peut coerger que ers ue limite égatie, doc différete de 5 PaaMaths [-8] Juillet 3

2 Scieces-Po Epreue 3 Optio Mathématiques Questio VRAI Pour tout etier aturel, o a : ( ) ( ) = u 3= u 3 3= u 6= u 3 = O e coclut immédiatemet que la suite ( ) est ue suite géométrique de raiso La propositio est doc raie Questio 3 VRAI La défiitio (par récurrece) de la suite ( u ) ous permet immédiatemet d affirmer qu il s agit d ue suite arithmétique de raiso r = O e déduit immédiatemet : lim u =, d où lim ( u ) = u Comme lim e =, il iet fialemet : lim = lim e = La suite ( ) est doc coergete de limite ulle La propositio est doc raie Questio 4 VRAI O peut modéliser la situatio de la faço suiate L iterrogatio d ue persoe correspod à ue épreue de Beroulli de paramètre p =, correspodat à la probabilité que la persoe accepte de répodre (c est l issue «succès») E admettat que les 5 persoes iterrogées acceptet ou o de répodre de faço idépedate, o peut cosidérer ces 5 iterrogatios comme la répétitio de 5 épreues de Beroulli idépedates de même paramètre p =, comme décrit ci-dessus Das ces coditios, la ariable aléatoire X comptabilisat le ombre de persoes, parmi les 5, acceptat de répodre suit la loi biomiale de paramètres = 5 et p =, O s itéresse ici à la probabilité : p( X 6) La calculatrice fourissat des probabilités du type p( m X ), o choisit m = 6 et, pour, importe quelle aleur etière supérieure ou égale à 5 O obtiet : p( X 6),95 La propositio est doc raie 5 5 k 5 k X 6 =,,8 k = 6 k 5 5 k p( X 6) = p( X< 6) = p( X 5) =,,8 k = k Rappelos que l o a : p ( ) 5 k PaaMaths [-8] Juillet 3

3 Scieces-Po Epreue 3 Optio Mathématiques Questio 5 FAUX O peut fourir diers cotre-eemples Cosidéros la suite ( u ) défiie par : ( ) La suite ( u ) est pas majorée E effet, la suite ( ) ers car pour tout etier aturel, o a : ( ), u = u des termes de rags pairs ted u = = Aisi, pour tout réel A positif, o pourra doc toujours trouer u terme u N supérieur à A Pour autat, la suite ( ) u admet pas de limite puisque la suite ( ) rags impairs ted ers (pour tout etier aturel, o a : u = ( ) ( ) = ) La propositio est doc fausse u des termes de Questio 6 VRAI L équatio est défiie pour > et > soit > O a alors : ( ) ( ) l l = l > > l ( ) = l ( ) = > > = ( )( ) = = La propositio est doc raie Questio 7 FAUX Pour étudier le parallélisme éetuel de deu droites, il suffit de comparer leurs coefficiets directeurs La foctio f état dériable sur comme produit de deu foctios dériables sur (ue foctio polyôme et l ierse de la foctio epoetielle), le coefficiet directeur de la tagete à la courbe représetatie de la foctio f au poit d abscisse est doé f ' par ( ) PaaMaths [3-8] Juillet 3

4 Scieces-Po Epreue 3 Optio Mathématiques Pour tout réel, o a : Il iet alors : f ( ) ( ) ( ) = ( ) ( ) ( ) f ' e e ( ) e ( ) ( ) e ( ) = = ( ) = ' e = = = e Comme f ' ( ) 3, o e déduit que la tagete à la courbe représetatie de la foctio f au poit d abscisse est pas parallèle à la droite d équatio y = 3 La propositio est doc fausse Questio 8 FAUX Das cette questio, o peut écrire l équatio cosidérée sous la forme f ( ) = aec 3 f ( ) = 4 4 La foctio f est ue foctio polyôme et est, de fait, défiie et dériable sur Pour tout réel, o a : f '( ) = Le discrimiat associé au triôme aut : Δ = = = 6 O détermie alors facilemet les deu aleurs aulat f '( ) O obtiet : et Aisi, la foctio f ' : S aule e et e 3 Est strictemet positie sur les iteralles ] ; [ et Est strictemet égatie sur l iteralle ; 3 ; 3 O e déduit les ariatios de la foctio f La foctio f est : Strictemet croissate sur les iteralles ] ; ] et ; 3 Strictemet décroissate sur l iteralle ; 3 O a efi : 3 ( ) ( ) ( ) ( ) f = 4 4 = = f = 4 4 = = = PaaMaths [4-8] Juillet 3

5 Scieces-Po Epreue 3 Optio Mathématiques Si o souhaite appliquer le théorème des aleurs itermédiaires coformémet au oueau programme, o doit raisoer sur u iteralle de logueur fiie O a facilemet : O a alors : 3 ( ) ( ) ( ) ( ) f 3 = = 7 36 = Sur l iteralle ] ; 3], la foctio f est strictemet croissate O a doc : ] ; 3 ], f ( ) f ( 3) = O e déduit : ] ; 3 ], f ( ) < La foctio f e s aule pas sur l iteralle ] ; 3] Sur l iteralle [ 3; ], la foctio f est strictemet croissate Elle y est cotiue e tat que foctio polyôme D après le théorème des aleurs itermédiaires (plus précisémet ici, théorème de la bijectio), la foctio f pred ue fois et ue seule toutes les aleurs de l iteralle f ( 3 ) ; f ( ) = [ ;] Comme [ ;], la foctio f s aulera doc ue seule fois sur l iteralle [ 3; ] Sur l iteralle ; 3, la foctio f est strictemet décroissate O a doc : ;, ( ) f f 3 = 3 7 O e déduit ;, f ( ) > 3 La foctio f e s aule pas sur l iteralle ; 3 Sur l iteralle ; 3, la foctio f est strictemet croissate O a doc : ;, ( ) f f 3 = 3 7 O e déduit : ;, f ( ) > 3 La foctio f e s aule pas sur l iteralle ; 3 Il découle de l étude précédete que la foctio f s aule ue seule fois sur 3 E d autres termes, l équatio 4 4 = admet ue uique solutio réelle La propositio est doc fausse PaaMaths [5-8] Juillet 3

6 Scieces-Po Epreue 3 Optio Mathématiques A titre de complémet, ous fourissos ci-dessous ue représetatio graphique de la foctio f Questio 9 VRAI Si l o est habitué à l écriture de programme sur calculatrice, o peut rapidemet écrire le programme correspodat à l algorithme fouri et obteir rapidemet la répose A défaut, o peut rapidemet costruire le tableau suiat e faisat «tourer l algorithme à la mai» Passage das la boucle «Tat que» 3 Valeurs de et c aat traitemet et et 5 3 et 4 Valeurs de et c après traitemet et 5 3 et 4 4 et 3 c? OUI OUI NON La derière aleur de est égale à 4 La propositio est doc raie PaaMaths [6-8] Juillet 3

7 Scieces-Po Epreue 3 Optio Mathématiques Questio VRAI O doit predre garde de bie idiidualiser les deu dés : ous otos D le premier et D le secod Ue issue de l epériece aléatoire cosistat à lacer les deu dés et lire les aleurs portées par les faces supérieures sera otée ( d, d ) où d et d sot deu etiers aturels compris etre et 6 Puisqu il y a 6 aleurs possibles pour chacu des deu etiers d et d, l uiers cotiet u total de 6 6= 36 issues équiprobables = Elle peut égalemet predre toutes les aleurs etières comprises etre et 6 La ariable aléatoire X est alors défiie par X ma ( d, d ) L ééemet «X =» est réalisé par la seule issue (, ) O a doc : p ( X= ) = 36 L ééemet «X 3 O a doc : p ( X = ) = = 36 L ééemet «X 3 ( 3, ) 5 O a doc : p ( X = 3) = 36 L ééemet «X 4 =» est réalisé par les 3 issues (, ), (, ) et ( ), =» est réalisé par les 5 issues (, 3 ), (, 3 ), ( 3, 3 ), ( ) 3, et =» est réalisé par les 7 issues (, 4 ), (, 4 ), ( 3, 4 ), ( ) ( 4, 3 ), ( 4, ) et ( 4, ) O a doc : p ( X = 4) = 7 L ééemet «X , 4, =» est réalisé par les 9 issues (, 5 ), (, 5 ), ( 3, 5 ), ( ) ( 5, 5 ), ( 5, 4 ), ( 5, 3 ), ( 5, ) et ( 5, ) 9 O a doc : p ( X = 5) = = L ééemet «X 6 Il iet alors : , 5, =» est réalisé par les issues (, 6 ), (, 6 ), ( 3, 6 ), ( ) ( 5, 6 ), ( 6, 6 ), ( 6, 5 ), ( 6, 4 ), ( 6, 3 ), ( 6, ) et ( 6, ) O a doc : p ( X = 6) = 36 4, 6, E( X) = = = La propositio est doc raie PaaMaths [7-8] Juillet 3

8 Scieces-Po Epreue 3 Optio Mathématiques Remarque : o pouait meer le calcul ci-dessus de faço plus formelle La démarche ci-dessous peut facilemet être gééralisée à des dés à N faces O cherche p( X k ) = où k est u etier aturel compris etre et 6 L ééemet «X = k» est réalisé par l issue (, ) k k et par les issues de la forme ( k, p ) ou ( p, k ) où p est u etier supérieur ou égal à et strictemet iférieur à k Si k =, la seule issue qui réalise l ééemet «X =» est, comme o l a u ci-dessus, l issue (, ) Si k >, il y a k issues de la forme ( k, p ) et égalemet k issues de la forme ( p, k ) Au total, il y a doc ( k ) = k issues qui réaliset l ééemet «X = k» O costate que cette epressio reste alable das le cas où k = E défiitie, o a : p( X k) k = = 36 k = = N Remarque : pour des dés comportat N faces, il iet p( X k) Il iet alors : N N N k E( X) = k p( X = k) = k = k ( k ) k= k= N N k= N N N N = ( k k) = ( k k) = k k N k= N k= N k= k= N( N )( N ) N( N ) N( N ) = = N 3 N 6 N 6 = ( N )( 4N ) 6N { ( ) } Das ce calcul, ous aos utilisé les sommes classiques : ( )( ) N N N N k = k = 6 k = ( ) N N N k = et Pour N 6 =, il iet : E( X) obteu précédemmet ( )( ) = = = O retroue le résultat PaaMaths [8-8] Juillet 3

9 Scieces-Po Epreue 3 Optio Mathématiques Problème Partie A ) Notos d abord que pour tout réel strictemet positif, o a : e e f ( ) = l l l l e l l l l = = = La foctio est dériable sur e tat que somme de deu foctios dériables sur cet iteralle et sa dériée est défiie par : La foctio l est dériable sur comme composée de deu foctios dériables sur cet iteralle (pour tout réel strictemet positif, o a : > ) et sa ( )( ) dériée est défiie par : = = = Fialemet, la foctio f est dériable sur et, pour, le sige de ( ) Comme o traaille sur f ' est idetique à celui de so umérateur Comme = = et > >, il iet : Si ] ;[ alors <, soit f '( ) < Si = alors f '( ) = Si f ' > O e déduit : > alors ( ) La foctio f est strictemet décroissate sur l iteralle ] ; ] et strictemet croissate sur l iteralle [ ; [ O ote aisi que la foctio f admet u miimum sur miimum est : f = l l = l l = () pour = La aleur de ce PaaMaths [9-8] Juillet 3

10 Scieces-Po Epreue 3 Optio Mathématiques Détermiatio de la limite de f e (à droite) lim f O cherche doc ici : ( ) > O a : > lim = > somme produit e lim lim lim ( ) lim = f = = = > > > Détermiatio de la limite de f e lim f O cherche doc ici : ( ) O a : lim = somme produit e lim = lim lim f ( ) lim = = = Fialemet : ( ) = et lim f ( ) > lim f = ) Le résultat lim ( ) f > = ous permet immédiatemet de coclure que l ae des ordoées est asymptote erticale à la courbe ( C ) Par ailleurs, o a, pour tout réel strictemet positif : e e e e f ( ) l l l l l = l = = = e Or : lim somme lim = = compositio lim l = l () = lim l = l = Aisi, les courbes ( C ) et ( Γ ) respectiemet représetaties des foctios f et e l sot asymptotes e PaaMaths [-8] Juillet 3

11 Scieces-Po Epreue 3 Optio Mathématiques L ae des ordoées du repère et la courbe ( Γ ) d équatio sot asymptotes à la courbe ( C ) e y = l ' = = Pour tout réel strictemet positif, o a doc 3) a) O a obteu, à la questio ) : f ( ) < et doc f ( ) ( ), f ' < ' = < b) Posos : ( ) ( ) g g = f défiie sur La foctio g est dériable sur iteralle et o a, pour tout réel strictemet positif : comme différece de deu foctios dériables sur cet ( ) ( ) g' = f ' Or, à la questio précédete, o a établi : f ( ), g' ( ) < La foctio g est doc strictemet décroissate sur Or, d après la questio ), o a : g( ) = f ( ) = O déduit immédiatemet des deu poits précédets : ; alors ( ) f > Si ] [ Si > alors ( ) Fialemet : g >, soit ( ) g <, soit f ( ), ' <, c'est-à-dire < Sur l iteralle ] ; [, la courbe ( C ) est située au-dessus de la droite ( d ) Sur l iteralle ] ; [, la courbe ( C ) est située e-dessous de la droite ( ) La courbe ( C ) coupe la droite ( d ) au poit A; ( ) 4) Nous fourissos ci-après ue représetatio graphique de la droite ( d ) (e oir) d équatio y =, de la courbe ( Γ ) (e rouge) représetatie de la foctio et de la courbe ( C ) (e bleu) représetatie de la foctio f d e l PaaMaths [-8] Juillet 3

12 Scieces-Po Epreue 3 Optio Mathématiques Partie B ) D après la partie précédete, o a, pour tout réel strictemet positif, f ( ) Démotros le résultat demadé par récurrece O cosidère pour cela, pour tout etier aturel, la propriété P suiate : P : Iitialisatio D après l éocé, o a u La propriété P est doc raie Hérédité Soit u etier aturel quelcoque fié O suppose que P est raie C'est-à-dire : Comme la foctio f est strictemet croissate sur l iteralle [ ; [, o a : f ( ) f ( u ) u, c'est-à-dire : u u PaaMaths [-8] Juillet 3

13 Scieces-Po Epreue 3 Optio Mathématiques Aisi, la propriété P est raie Coclusio Pour tout etier aturel, la propriété P est raie La suite ( u ) est miorée par ) Pour tout etier aturel, o a : u u = f ( u) u = g( u) Par ailleurs, d après la questio précédete, o a :, [ ; [ u D après la questio 3) b) de la Partie A, la foctio g pred des aleurs égaties sur l iteralle [ ; [ O déduit de ce qui précède :, u u = g( u) Aisi : La suite ( u ) est décroissate 3) La suite ( u ) état décroissate et miorée, elle est doc coergete La suite ( u ) est coergete Partie C ) Das le cas où u =, o démotre par ue récurrece immédiate que l o a :, u = Lorsque u =, la suite ( ) u est costate ) A la calculatrice, o obtiet : u,8 43 u u 3, 96, 4 3) a) Cosidéros la foctio h défiie sur l iteralle ] ; [ par h: t t l( t) PaaMaths [3-8] Juillet 3

14 Scieces-Po Epreue 3 Optio Mathématiques La foctio t l ( t) l iteralle ] ; [ est la composée de la foctio affie t t dériable sur e tat que foctio polyôme et preat ses aleurs das la foctio logarithme épérie dériable sur O e déduit que la foctio t l ( t) est dériable sur l iteralle ] ; [ La foctio h est aisi dériable sur l iteralle ] ; [ comme différece de deu t l t ) dériables sur cet iteralle foctios (la foctio idetité et la foctio ( ) Pour tout réel t de l iteralle ] ; [, o a alors : t h' () t = = t t Comme t ] ; [ t > t > Le sige de h' ( ) umérateur, c'est-à-dire t Aisi : ; h' t < Si t ] [ alors ( ) h ' ( ) = Si t alors ( ) h' t > t est doc celui du et de O e déduit que la foctio h est strictemet décroissate sur l iteralle ] ;] et strictemet croissate sur l iteralle [ ; [ Elle admet doc u miimum pour t = Or, h ( ) = l ( ) = l = O a alors : ] ; [, h( t) h( ), soit ] ; [, t l( t) Le résultat est aisi établi ] ; [, l( ) t t b) A la questio ) de la partie A, o a u que l o aait, pour tout réel strictemet positif : f ( ) = l l Pour tout réel h, o a h > D où : f ( h) = l l h = l h l h h Le résultat est établi ( ) h h h h h = l l = l = l h ( h) ( h) ( ) h ( ) ( ) ( ) h ( ) ( ) h h h = l = l = l h h h h PaaMaths [4-8] Juillet 3

15 Scieces-Po Epreue 3 Optio Mathématiques h h, f ( h) = l ( h) h c) Pour tout réel h, o a ( h) h et doc ( h ) > O peut aisi utiliser l iégalité de la questio a) ci-dessus et o obtiet : Comme h, o a D où : f ( h) f h h = l ( h) h et doc ( ) ( h) ( h) h h h h h h = l ( h) ( h) Par ailleurs, h h h l l f ( h) ( h) ( h) ( h) h Fialemet, o a bie : f ( h) h h, f ( h) 4) Notos d abord que, la suite ( u ) état miorée par (cf questio ) de la partie B), o a :, O a alors, pour tout etier aturel : ( ) ( ) = u = f u = f Comme, o peut utiliser le résultat de la questio précédete et o obtiet : O a bie : f ( ), PaaMaths [5-8] Juillet 3

16 Scieces-Po Epreue 3 Optio Mathématiques 5) D après la questio précédete, o a déjà :, et doc, Il coiet doc d établir :, Nous allos établir ce résultat par récurrece Pour tout etier aturel o ul, o cosidère la propriété P : P : Iitialisatio Pour =, o a : Aisi, o a bie Hérédité = = = = = La propriété P est raie Soit u etier aturel o ul quelcoque fié O suppose que la propriété P est raie, c'est-à-dire : O s itéresse à D après la questio précédete, o a : D après l hypothèse de récurrece, o a : état positifs, o e déduit, e éleat au carré : Il iet alors : Les membres de cette iégalité ( ) = = 4 = 4 ( ) ( ) 4 = L iégalité ( ) ous permet d affirmer que la propriété P est raie PaaMaths [6-8] Juillet 3

17 Scieces-Po Epreue 3 Optio Mathématiques Coclusio Pour tout etier aturel o ul,, 3 6) u = O a : u p p D après le résultat de la questio précédete, o a : p Alors : si o aura p p p 3 Comme u =, o a : u = f ( u) = l l l l l l l 3 = = = D où : = u = l = l O a alors : p p p p l l l l l l l l l l 5 l ( l l5) l l l l5 l l p p p p l l 5 l 3 l l l l l 5 l l 5 ( p l ) l p 3 3 l l l l l l l PaaMaths [7-8] Juillet 3

18 Scieces-Po Epreue 3 Optio Mathématiques l l 5 l 3 l l l O a :,95 Aisi, o a l p u p A partir du rag p =, o peut affirmer que l o a u p La relatio obteue à la questio 4) ous permet de dire que la coergece (ers ) de la u ) est très rapide : il s agit suite ( ) (qui équiaut à la coergece ers de la suite ( ) d ue coergece (au mois) quadratique (cet adjectif correspodat à l eposat du terme majorat) La questio 6 permet d illustrer la rapidité de cette coergece PaaMaths [8-8] Juillet 3

Racine nième Corrigés d exercices

Racine nième Corrigés d exercices Racie ième Corrigés d eercices Page 9 : N 8, 8, 8, 86, 88, 89, 9, 9, 9, 97 Page 6 : N, Page 6 : N Page 67 : N 8 Page 6 : N N 8 page 9 6 6 6 6 6 ( ) = = = = = = = = ( ) = = = = = = ( ) 8 = 8 = = = = = =

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités coditioelles - Suites géométriques - foctios epoetielles Calculatrice autorisée Termiale ES123 Eercice 1 : 5 poits Partie A : Ue agece de locatio

Plus en détail

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h Etrée à Scieces Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE 2014 MATHÉMATIQUES durée de l épreuve : 3 h A P M E P Les calculatrices sot autorisées Exercice Vrai-Faux 8 poits Pour chacue des affirmatios suivates,

Plus en détail

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1)

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1) Uiversités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Aalyse (UE 3) 2013-2014 Chapitre 3 : Foctios d ue variable réelle (1) 1 Lagage topologique das R Défiitio 1 Soit a u poit de R. U esemble V R est u voisiage de a s

Plus en détail

Limites des Suites numériques

Limites des Suites numériques Chapitre 2 Limites des Suites umériques Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Limite fiie ou ifiie d ue suite. Limites et comparaiso. Opératios sur les ites. Comportemet

Plus en détail

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1 Bac blac TS Correctio Exercice I ( Spé ) / émotros par récurrece que 5x y = pour tout etier aturel 5x y = 5 8 = La propriété est doc vraie au rag = Supposos que la propriété est vraie jusqu au rag, o a

Plus en détail

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC Lycée Féelo aite-marie Préparatio ciece-po/prépa HEC Foctios Versio du juillet 05 Eercice d degré : racies et coefficiets O rappelle que si l équatio a + b + c = 0 ( a 0 ) adet deu racies α et β (évetuelleet

Plus en détail

Comportement d'une suite

Comportement d'une suite Comportemet d'ue suite I) Approche de "ses de variatio et de ite d'ue suite" : 7 Soit la suite ( ) telle que = 5 ( + ) 2 Représetos graphiquemet la suite das u pla mui d' u repère. Il suffit de placer

Plus en détail

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale L - Février 2015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Exercice 1 (5 poits) Bac Blac Termiale L - Février 015 Épreuve de Spécialité Mathématiques (durée 3 heures) Questio 1 : La populatio d'ue ville baisse de 1 % tous les as pedat 10 as. Elle est doc multipliée

Plus en détail

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3.

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3. EXERCICE 3 (6 poits ) (Commu à tous les cadidats) Il est possible de traiter la partie C sas avoir traité la partie B Partie A O désige par f la foctio défiie sur l itervalle [, + [ par Détermier la limite

Plus en détail

Loi binomiale. Niveau : Première S + SUP (Convergence) Prérequis : Variable aléatoire, espérance, variance, théorème limite central, loi de Poisson

Loi binomiale. Niveau : Première S + SUP (Convergence) Prérequis : Variable aléatoire, espérance, variance, théorème limite central, loi de Poisson 4 L E Ç O N Loi biomiale Niveau : Première S + SUP (Covergece) Prérequis : Variable aléatoire, espérace, variace, théorème limite cetral, loi de Poisso 1 Loi de Beroulli Défiitio 41 Loi de Beroulli Soit

Plus en détail

Mathématiques. Terminale S Corrigés des exercices. Rédaction : Laurent Beroul Isabelle Tenaud Sébastien Cario. Coordination : Sébastien Cario

Mathématiques. Terminale S Corrigés des exercices. Rédaction : Laurent Beroul Isabelle Tenaud Sébastien Cario. Coordination : Sébastien Cario Mathématiques Termiale S Corrigés des eercices Rédactio : Lauret Beroul Isabelle Teaud Sébastie Cario Coordiatio : Sébastie Cario Ce cours est la propriété du Ced Les images et tetes itégrés à ce cours

Plus en détail

FONCTION EXPONENTIELLE

FONCTION EXPONENTIELLE FONCTION EXPONENTIELLE I. RAPPELS : METHODE D EULER Si f est ue foctio dérivable e x 0, o sait que f(x 0 + h) a pour approximatio affie f(x 0 ) + f '(x 0 )h O peut doc sur de "petits" itervalles, approcher

Plus en détail

Correction Bac ES France juin 2010

Correction Bac ES France juin 2010 Correctio Bac ES Frace jui 010 Exercice 1 (4 poits) (Commu à tous les cadidats) Pour ue meilleure compréhesio, les réposes serot justifiées das ce corrigé. Questio 1 Le ombre 3 est solutio de l équatio

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n =

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n = [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 1 juillet 14 Eocés 1 Nombres réels Ratioels et irratioels Exercice 1 [ 9 ] [correctio] Motrer que la somme d u ombre ratioel et d u ombre irratioel est u ombre irratioel.

Plus en détail

Correction CCP maths 1 MP

Correction CCP maths 1 MP mai 4 Avertissemet : Il subsiste certaiemet quelques coquilles... Exercice : ue itégrale double Correctio CCP maths MP Pour calculer cette itégrale, o effectue le chagemet de variable e coordoées polaires

Plus en détail

Séquence 5. La fonction logarithme népérien. Sommaire

Séquence 5. La fonction logarithme népérien. Sommaire Séquece 5 La foctio logarithme épérie Objectifs de la séquece Itroduire ue ouvelle foctio : la foctio logarithme épérie. Coaître les propriétés de cette foctio : sa dérivée, ses variatios, sa courbe, sa

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Logique, esembles et applicatios Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I :

Plus en détail

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi mars 204 MATHEMATIQUES durée de l'épreuve : 3h - coefficiet 2 Le sujet est uméroté de à 5. L'aexe est à redre avec la copie. L'exercice Vrai-Faux est oté sur 8,

Plus en détail

4 ème aée Maths Limites Cotiuité et dérivabilité Octobre 9 A LAATAOUI Eercice : La figure ci cotre est la représetatio graphique d ue foctio f défiie et cotiue sur IR O ote que (ζf) admet au voisiage de

Plus en détail

Inégalités souvent rencontrées

Inégalités souvent rencontrées Iégalités souvet recotrées Recotres Putam 004 Uiversité de Sherbrooke Jea-Philippe Mori Théorie Certaies iégalités sot deveues célèbres e raiso de leur grade utilité Elles sot aussi souvet au coeur de

Plus en détail

Correction du devoir surveillé de mathématiques n o 5

Correction du devoir surveillé de mathématiques n o 5 Correctio du devoir surveillé de mathématiques o 5 Exercice 1 1. Soit g la foctio défiie sur R par g(x) = (x 1)e x. (a) Détermier les ites de g e et +. Limite e. O a ue forme idétermiée. E développat,

Plus en détail

Dénombrement - Combinatoire Cours

Dénombrement - Combinatoire Cours Déombremet - Combiatoire Cours La combiatoire (ou aalyse combiatoire) étudie commet compter des objets. Elle fourit des méthodes de déombremet particulièremet utiles e probabilité. U des pricipaux exemples

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

I. (2 points) III. (2 points)

I. (2 points) III. (2 points) ère S Cotrôle du vedredi 7 mars 05 (0 mi) Préom : Nom : Note : / 0 II ( poits) Soit ABC u triagle isocèle e A tel que AB AC 8 cm et BC 5 cm O ote I le milieu de [AC] Calculer BI (valeur exacte) I ( poits)

Plus en détail

Correction HEC III 2007

Correction HEC III 2007 HEC III 7 Voie Écoomique Correctio Page Correctio HEC III 7 Voie écoomique La correctio comporte 9 pages. Eercice. Par dé itio est ue valeur propre de t si et seulemet si est ue valeur propre de T: Et

Plus en détail

SESSION DE 2004 CA/PLP

SESSION DE 2004 CA/PLP SESSION DE 4 CA/PLP CONCOURS EXTERNE Sectio : MATHÉMATIQUES SCIENCES PHYSIQUES COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche est autorisø (coformømet au directives de

Plus en détail

Exercices - Variables aléatoires discrètes : corrigé. Variables discrètes finies - Exercices pratiques

Exercices - Variables aléatoires discrètes : corrigé. Variables discrètes finies - Exercices pratiques Variables discrètes fiies - Exercices pratiques Exercice - Loi d u dé truqué - L2/ECS -. X pred ses valeurs das {,..., 6}. Par hypothèse, il existe u réel a tel que P (X k) ka. Maiteat, puisque P X est

Plus en détail

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 7 mars 2014

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 7 mars 2014 Durée : 4 heures Baccalauréat S Nouvelle-Calédoie 7 mars 2014 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commu à tous les cadidats 4 poits Cet exercice est u QCM questioaire à choix multiple. Pour chaque questio, ue seule

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 16 octobre 2015 Enoncés 1. Exercice 7 [ 02253 ] [Correction] Soient (u n ) et (v n ) deux suites telles que

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 16 octobre 2015 Enoncés 1. Exercice 7 [ 02253 ] [Correction] Soient (u n ) et (v n ) deux suites telles que [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 6 octobre 05 Eocés Suites umériques Covergece de suites Exercice [ 047 ] [Correctio] Soiet u ) et v ) deux suites réelles covergeat vers l et l avec l < l. Motrer

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL Corrigé du baccalauréat Polyésie 6 jui 4 STID STL spécialité SPCL EXERCICE 4 poits Cet eercice est u questioaire à choi multiples. Pour chacue des questios suivates, ue seule des quatre réposes proposées

Plus en détail

PUISSANCES D'EXPOSANTS REELS, FONCTIONS PUISSANCES, CROISSANCES COMPAREES

PUISSANCES D'EXPOSANTS REELS, FONCTIONS PUISSANCES, CROISSANCES COMPAREES PUISSANCES D'EXPOSANTS REELS, FONCTIONS PUISSANCES, CROISSANCES COMPAREES ) PUISSANCES D'EXPOSANTS REELS A ) La otatio a Si est u etier aturel, la otatio a a u ses pour tout réel a Das le cas où est u

Plus en détail

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES 1 ) POSITION DU PROBLÈME - VOCABULAIRE A ) DÉFINITION SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES O cosidère deux variables statistiques umériques x et y observées sur ue même populatio de idividus. O ote x 1

Plus en détail

Correction Exercices sur les suites. Correction. un+1 = 0,2u n +0,6 u 0 = 1

Correction Exercices sur les suites. Correction. un+1 = 0,2u n +0,6 u 0 = 1 Correctio Exercice 1 O cosidère la suite (v ) défiie par v 0 = 3 et pour tout 1, v +1 = v 2 3v +4. 1. Démotrer que la suite est croissate. v +1 v = v 2 4v +4 = (v 2) 2 0 quelque soit etier. Doc (v ) est

Plus en détail

TS Devoir Commun de Mathématiques N 3 Lundi17/11/2014

TS Devoir Commun de Mathématiques N 3 Lundi17/11/2014 TS Devoir Commu de Mathématiques N Ludi7//04 La présetatio, la rédactio et la rigueur des résultats etrerot pour ue part sigificative das l évaluatio de la copie Le sujet est composé de 4 eercices idépedats

Plus en détail

1 Mesure et intégrale

1 Mesure et intégrale 1 Mesure et itégrale 1.1 Tribu boréliee et foctios mesurables Soit =[a, b] u itervalle (le cas où b = ou a = est pas exclu) et F ue famille de sous-esembles de. OditqueF est ue tribu sur si les coditios

Plus en détail

BTS BIOCHIMIE & ANALYSES BIOLOGIQUES 2001

BTS BIOCHIMIE & ANALYSES BIOLOGIQUES 2001 Exercice 1 : ( 12 poits ) Les parties A et B peuvet être traitées idépedammet l ue de l autre. O se propose d étudier l évolutio e foctio du temps des températures d u bai et d u solide plogé das ce bai.

Plus en détail

Fonction logarithme népérien Corrigés d exercices / Version de décembre 2012

Fonction logarithme népérien Corrigés d exercices / Version de décembre 2012 Corrigés d eercices / Versio de décembre 0 Les eercices du livre corrigés das ce documet sot les suivats : Page 9 : N, 6 Page 9 : N Page 9 : N 7, 9 Page 98 : N 9,,, 6, 7, 9 Page 99 : N 4, 47, 49, Page

Plus en détail

Corrigé de Mathématique éco HEC

Corrigé de Mathématique éco HEC Corrigé de Mathématique éco HEC EXERCICE Hypothèses. M 3 R est l espace vectoriel des matrices carrées d ordre 3 à coefficiets réels. A M 3 R : s A 3 A,j, s A 3 A,j, s 3 A 3 somme des coefficiets des liges

Plus en détail

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes.

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes. Polyésie Septembre 2 - Exercice O peut traiter la questio 4 sas avoir traité les questios précédetes Pour u achat immobilier, lorsqu ue persoe emprute ue somme de 50 000 euros, remboursable par mesualités

Plus en détail

b) Par définition, ln 1 est le nombre dont l'exponentielle est 1. Or e = 1. Donc ln 1 = 0 2) Traduction de la définition.

b) Par définition, ln 1 est le nombre dont l'exponentielle est 1. Or e = 1. Donc ln 1 = 0 2) Traduction de la définition. Termiale S Chapitre 7 «Foctios logarithmes» Page sur 2 I) Défiitio et propriétés algébriques : ) La foctio : Défiitio : La foctio logarithme épérie, otée, est la foctio défiie sur ;+ qui, à tout réel >

Plus en détail

09 G 18bis AR Durée: 4 heures Séries : S1-S3 - Coeff. 8.. Epreuve du 1 er groupe

09 G 18bis AR Durée: 4 heures Séries : S1-S3 - Coeff. 8.. Epreuve du 1 er groupe UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/ 9 OFFICE DU BACCALAUREAT BP 5005-DAKAR-Fa-Séégal Serveur Vocal: 68 05 59 Téléfax (1) 864 67 39 - Tél : 84 95 9-84 65 81 M A T H E M A T I Q U E S 09 G 18bis AR Durée:

Plus en détail

Séries réelles ou complexes

Séries réelles ou complexes 6 Séries réelles ou complexes Comme pour le chapitre 3, les suites cosidérées sot a priori complexes et les résultats classiques sur les foctios cotiues ou dérivables d ue variable réelle sot supposés

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Eo7 Séries etières Eercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable Eercice

Plus en détail

Convergence de suites réelles

Convergence de suites réelles DOMAINE : No olympique AUTEUR : Nicolas SÉGARRA NIVEAU : Itermédiaire STAGE : Motpellier 2014 CONTENU : Cours et exercices Covergece de suites réelles I) Rappels et otios de base. Défiitio 1. Ue suite

Plus en détail

Exo7. Déterminants. = 4(b + c)(c + a)(a + b). c + a c + b 2c Correction. b + a 2b b + c. Exercice 2 ** X a b c a X c b b c X a c b a X

Exo7. Déterminants. = 4(b + c)(c + a)(a + b). c + a c + b 2c Correction. b + a 2b b + c. Exercice 2 ** X a b c a X c b b c X a c b a X Exo7 Détermiats Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable T : pour

Plus en détail

Fluctuation et estimation

Fluctuation et estimation Fluctuatio et estimatio Table des matières I Idetificatio de la situatio........................................ II Échatilloage, itervalle de fluctuatio asymptotique........................ II. Itervalle

Plus en détail

Séquence 8. Suites arithmétiques et géométriques. Sommaire

Séquence 8. Suites arithmétiques et géométriques. Sommaire Séquece 8 Suites arithmétiques et géométriques Sommaire Pré-requis Suites arithmétiques Suites géométriques Sythèse du cours Exercices d approfodissemet Séquece 8 MA Ced - Académie e lige Pré-requis A

Plus en détail

CHAPITRE 2 SÉRIES ENTIÈRES

CHAPITRE 2 SÉRIES ENTIÈRES CHAPITRE 2 SÉRIES ENTIÈRES 2. Séries etières Défiitio 2.. O appelle série etière toute série de foctios ( ) f dot le terme gééral est de la forme f ()=a, où (a ) désige ue suite réelle ou complee et R.

Plus en détail

TS Intervalle de fluctuation et estimation Cours

TS Intervalle de fluctuation et estimation Cours Aée 2013/2014 TS Itervalle de fluctuatio et estimatio Cours est u etier aturel o ul et p est u réel de l itervalle 0 ; 1. I Itervalle de fluctuatio Cotexte : Das ue populatio, la proportio d idividus présetat

Plus en détail

Etude de la fonction ζ de Riemann

Etude de la fonction ζ de Riemann Etude de la foctio ζ de Riema ) Défiitio Pour x réel doé, la série de terme gééral,, coverge si et seulemet si x >. x La foctio zeta de Riema est la foctio défiie sur ], [ par : ( x > ), = x. Remarque.

Plus en détail

1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS

1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS CHAPITRE 4 MATRICES ET SUITES 1/ ETUDE ASYMPTOTIQUE D'UNE MARCHE ALEATOIRE ENTRE DEUX ETATS 11/ Présetatio et modélisatio O cosidère u système ui peut se trouver soit das u état A, soit das u état, et

Plus en détail

I- Rappel I-1. Types de tirages : Soit un ensemble fini E contenant n éléments. On considère l'épreuve suivante : " tirer p éléments de E ".

I- Rappel I-1. Types de tirages : Soit un ensemble fini E contenant n éléments. On considère l'épreuve suivante :  tirer p éléments de E . Cours de termiales Probabilités sur u esemble fii Mr ABIDI F I- Rappel I- Types de tirages : Soit u esemble fii E coteat élémets O cosidère l'épreuve suivate : " tirer p élémets de E " Type de tirages

Plus en détail

EXERCICES : DÉNOMBREMENT

EXERCICES : DÉNOMBREMENT Chapitre 7 ECE 1 - Grad Nouméa - 015 EXERCICES : DÉNOMBREMENT LISTES / ARRANGEMENTS Exercice 1 : Le code ativol Pour so vélo, Toto possède u ativol a code. Le code est ue successio de trois chiffres compris

Plus en détail

MATHEMATIQUES Terminale Scientifique

MATHEMATIQUES Terminale Scientifique MATHEMATIQUES Termiale Scietifique Fiches PROGRAMME 22 (v24) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Dilômée de l École Polytechique Cours Pi e-mail : lescoursi@cours-icom site : htt://wwwcours-icom siège

Plus en détail

Corrigé : EM Lyon 2005

Corrigé : EM Lyon 2005 Corrigé : EM Lyo 5 Optio écoomique Eercice :. Par défiitio de E, la famille (I,J,K) est ue famille géératrice de E. Cette famille est-elle libre? O cherche tous les réels a, b et c tels que : ai +bj +ck

Plus en détail

Exercices - Lois discrètes usuelles : corrigé

Exercices - Lois discrètes usuelles : corrigé www.almohadiss.com Exercice - Avio - L2/Prépa Hec - O ote X la variable aléatoire du ombre de moteurs de A qui tombet e pae, et Y la variable aléatoire du ombre de moteurs de B qui tombet e pae. X suit

Plus en détail

Suite des polynômes de Tchebychev. (Exercice N 127 page 87) Corrigé

Suite des polynômes de Tchebychev. (Exercice N 127 page 87) Corrigé Suite des polyômes de Tchebychev (Exercice 7 page 87) a E utilisat la relatio de récurrece avec =, o obtiet : Puis, pour = : Efi, pour = 4 : O a bie : f x x f x f x x x x = = = f x = x f x f x = x x x=

Plus en détail

. (b) Si (u n ) est une suite géométrique de raison q, q 1, on obtient : N N, S N = 1 qn+1. n+1 1 S N = 1 1

. (b) Si (u n ) est une suite géométrique de raison q, q 1, on obtient : N N, S N = 1 qn+1. n+1 1 S N = 1 1 Premières propriétés des ombres réels 2 Suites umériques 3 Suites mootoes : à faire 4 Séries umériques 4. Notio de série. Défiitio 4.. Soit (u ) ue suite de ombres réels ou complexes. Pour N N, o ote S

Plus en détail

Corrigé du DS n 1. Exercice 1 (6 points)

Corrigé du DS n 1. Exercice 1 (6 points) Exercice 1 (6 poits) Corrigé du DS 1 Das cet exercice, les probabilités demadées serot doées sous forme décimale, évetuellemet arrodies à 10 - près. Lors d ue equête réalisée par l ifirmière auprès d élèves

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON MATHEMATIQUES II

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON MATHEMATIQUES II CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE PARIS DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT Directio des Admissios et cocours ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON CONCOURS

Plus en détail

On peut représenter la situation par un arbre : On a donc p(b 1 B 2)= p(b 1) p (B ) = 3 4 = 3.

On peut représenter la situation par un arbre : On a donc p(b 1 B 2)= p(b 1) p (B ) = 3 4 = 3. T ale S Correctio Exercices type bac de Probabilités. Mars Exercice : Ue ure cotiet au départ 0 boules blaches et 0 boules oires idiscerables au toucher. O tire au hasard ue boule de l ure : Si la boule

Plus en détail

ANNALES BACCALAURÉAT 2013 MATHÉMATIQUES TERMINALE S. 1. Suites

ANNALES BACCALAURÉAT 2013 MATHÉMATIQUES TERMINALE S. 1. Suites ANNALES BACCALAURÉAT 03 MATHÉMATIQUES TERMINALE S ANNALES 03 TERMINALE S Suites Foctios 9 3 Probabilités 4 Géométrie 9 8 5 Spécialité 34 6 Cocours 44 Suites - : Amérique du Nord 03, 5 poits, o spécialistes

Plus en détail

Les Nombres Parfaits.

Les Nombres Parfaits. Les Nombres Parfaits. Agathe CAGE, Matthieu CABAUSSEL, David LABROUSSE (2 de Lycée MONTAIGNE BORDEAUX) et Alexadre DEVERT, Pierre Damie DESSARPS (TS Lycée SUD MEDOC LETAILLAN MEDOC) La première partie

Plus en détail

Intégration et probabilités ENS Paris, 2012-2013. TD (20)13 Lois des grands nombres, théorème central limite. Corrigé :

Intégration et probabilités ENS Paris, 2012-2013. TD (20)13 Lois des grands nombres, théorème central limite. Corrigé : Itégratio et probabilités EN Paris, 202-203 TD 203 Lois des grads ombres, théorème cetral limite. Corrigé Lois des grads ombres Exercice. Calculer e cet leços Détermier les limites suivates : x +... +

Plus en détail

x 0 h a (x) ln (2 a ) h a 2 a Justifier, par le calcul, le signe de h' a (x) pour x appartenant à ] 0 ; + [. b. Rappeler la limite de ln x x

x 0 h a (x) ln (2 a ) h a 2 a Justifier, par le calcul, le signe de h' a (x) pour x appartenant à ] 0 ; + [. b. Rappeler la limite de ln x x EXERCICE (6 poits) Commu à tous les cadidats Soit f la foctio défiie sur l itervalle ] ; + [ par f () = l Pour tout réel a strictemet positif, o défiit sur ] ; + [ la foctio g a par g a () = a O ote C

Plus en détail

DT - CONSTRUCTION DE L EXPONENTIELLE ET DU LOGARITHME NEPERIEN

DT - CONSTRUCTION DE L EXPONENTIELLE ET DU LOGARITHME NEPERIEN DT - CONSTRUCTION DE L EXPONENTIELLE ET DU LOGARITHME NEPERIEN Das ce qui suit, o utilisera des argumets élémetaires et o e suppose aucue coaissace des foctios exp et l Ce qui suit sert à les défiir comme

Plus en détail

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie B Option Économie. MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures)

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES. ITS Voie B Option Économie. MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures) ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DE STATISTIQUE ET D ÉCONOMIE APPLIQUÉE ENSEA ABIDJAN AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS DES TRAVAUX STATISTIQUES ITS Voie B Optio Écoomie MATHÉMATIQUES (Durée de l épreuve : 4 heures)

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1 [htt://m.cgeduuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Eocés 1 Déombremet Exercice 1 [ 01529 ] [correctio] Soiet E et F deux esembles fiis de cardiaux resectifs et. Combie y a-t-il d ijectios de E das F?

Plus en détail

Révisions d analyse (corrigé des indispensables).

Révisions d analyse (corrigé des indispensables). Révisios d aalyse (corrigé des idispesables). Limites des foctios de variable réelle à valeurs das ou.. a. La foctio f est le produit d e foctio borée sur ( a si ) et d e foctio qui ted vers 0 e 0 ( a

Plus en détail

Calculs de limites, développements limités, développements asymptotiques

Calculs de limites, développements limités, développements asymptotiques Eo7 Calculs de limites, développemets limités, développemets asymptotiques Eercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee ****

Plus en détail

Terminale S (2014-2015) Suites numériques

Terminale S (2014-2015) Suites numériques Termiale S (04-05) Suites umériques Raisoemet par récurrece. Itroductio E Mathématiques, u certai ombre de propriétés dépedet d u etier aturel. Par exemple, la ( + ) somme des etiers aturels de à est égale

Plus en détail

BANQUE ÉPREUVE ORALE DE MATHÉMATIQUES SESSION 2015

BANQUE ÉPREUVE ORALE DE MATHÉMATIQUES SESSION 2015 CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES FILIÈRE MP BANQUE ÉPREUVE ORALE DE MATHÉMATIQUES SESSION 5 avec corrigés V. Bellecave, J.-L. Artigue, P. Berger, J.-P. Bourgade, S. Calmet, A. Calvez, D. Cleet, J. Esteba,

Plus en détail

) sur l axe des abscisses ( on tracera les droites d équations y = x et y = x + 1 )

) sur l axe des abscisses ( on tracera les droites d équations y = x et y = x + 1 ) Exercice Suites umériques u O cosidère la suite ( u ) défiie pour tout par u = et u = + u + O admettra que pour tout etier aturel, u >. a) Calculer u et u b) Cette suite est-elle arithmétique? Est-elle

Plus en détail

Cours (Terminale S) Limite d une fonction

Cours (Terminale S) Limite d une fonction Cours (Termile S) Limite d ue octio Limite d ue octio e + ou Foctio déiie u voisige de + (resp ) Soit ue octio d esemble de déiitio D O dir que «l octio est déiie u voisige de + (resp )» s il eiste u réel

Plus en détail

Correction de la question de cours 1

Correction de la question de cours 1 Math I Aalyse Exame du 9 décembre 2007 Durée 2 heures Aucu documet est autorisé. Les calculatrices, téléphoes portables et autres appareils électroiques sot iterdits. Il est iutile de recopier les éocés.

Plus en détail

Baccalauréat S Asie 19 juin 2014 Corrigé

Baccalauréat S Asie 19 juin 2014 Corrigé Bcclurét S Asie 9 jui 24 Corrigé A. P. M. E. P. Exercice Commu à tous les cdidts 4 poits Questio - c. O peut élimier rpidemet les réposes. et d. cr les vecteurs directeurs des droites proposées e sot ps

Plus en détail

Correction des exercices sur la nature ondulatoire de la lumière

Correction des exercices sur la nature ondulatoire de la lumière CORRECTION EXERCICES TS /5 CHAPITRE 3 Correctio des exercices sur la ature odulatoire de la lumière Correctio exercice : idice d u verre et réfractio. La radiatio = 530 m est verte et la radiatio = 680

Plus en détail

Externat Notre Dame Bac Blanc n 1 (Tle S) janvier Proposition de corrigé

Externat Notre Dame Bac Blanc n 1 (Tle S) janvier Proposition de corrigé Exterat Notre Dame Bac Blac Tle S) javier 06 durée : 4 h Propositio de corrigé calculatrice autorisée Das tout ce devoir, la qualité de la rédactio et le soi serot pris e compte das la otatio. Les exercices

Plus en détail

AVANT PROPOS. Cet ouvrage pourra intéresser également les enseignants de ce niveau.

AVANT PROPOS. Cet ouvrage pourra intéresser également les enseignants de ce niveau. AVANT PROPOS Cet ouvrage propose aux élèves de classes termiales (fraçais) S (spécialité math) des rappels et des complémets de cours assez complet, aisi que des problèmes et des exercices corrigés. Les

Plus en détail

collection odyssée Livre du professeur Nouveau programme François BRISOUX Professeur de mathématiques au lycée Frédéric Kirschleger de Munster

collection odyssée Livre du professeur Nouveau programme François BRISOUX Professeur de mathématiques au lycée Frédéric Kirschleger de Munster collectio odyssée MATHÉMATIQUES T le S Livre du professeur Eseigemet spécifique Eseigemet de spécialité Sous la directio de éric SIGWARD Nouveau programme IA-IPR de mathématiques de l académie de Strasbourg

Plus en détail

Corrigés TD Chapitre 2 : Variables aléatoires sur un univers fini 0 0 0 1/6 0 0 1 0 1/4 0 1/4 0 4 1/6 0 0 0 1/6

Corrigés TD Chapitre 2 : Variables aléatoires sur un univers fini 0 0 0 1/6 0 0 1 0 1/4 0 1/4 0 4 1/6 0 0 0 1/6 Corrigés TD Chapitre : Variables aléatoires sur u uivers fii Exercice : Soit X la VAR défiie par le tableau suivat : x i - - 0 p 6 4 6 4 6 i O ote Y = X ) Détermier la loi cooite de X et Y ) Détermier

Plus en détail

Mots de longueur donnée à base de P lettres, et fonction génératrice

Mots de longueur donnée à base de P lettres, et fonction génératrice Mots de logueur doée à base de lettres, et foctio géératrice Cosidéros les mots de logueur à base de lettres, avec etier positif. ) Combie existe-t-il de tels mots? La première lettre du mot est l ue des

Plus en détail

PROBABILITES EXERCICES CORRIGES

PROBABILITES EXERCICES CORRIGES PROBABILITES EXERCICES CORRIGES Vocabulaire des probabilités Exercice. Das chacue de situatios décrites ci-dessous, éocer l évéemet cotraire de l évéemet doé. ) Das ue classe, o choisit deux élèves au

Plus en détail

On obtient la formule de Pascal en prenant le cardinal :

On obtient la formule de Pascal en prenant le cardinal : Colles du 3 ovembre 014 Solutio de la questio de cours 1. (i) Soit E u esemble de cardial. L esemble (E) peut alors être partitioé comme suit : (E) (E), où (E) est l esemble des parties de E de cardial.

Plus en détail

ANNALES BACCALAURÉAT 2014 MATHÉMATIQUES TERMINALE S 1

ANNALES BACCALAURÉAT 2014 MATHÉMATIQUES TERMINALE S 1 ANNALES BACCALAURÉAT 014 MATHÉMATIQUES TERMINALE S ANNALES BACCALAURÉAT 014 MATHÉMATIQUES TERMINALE S 1 1 Suites 1 Foctios 11 3 Probabilités 4 Géométrie 4 33 5 Spécialité 41 6 Cocours 53 1 Suites 1-1 :

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Valeurs absolues. Partie etière. Iégalités Exercices de Jea-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-frace.fr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très

Plus en détail

EXERCICES SUR LES SUITES NUMERIQUES

EXERCICES SUR LES SUITES NUMERIQUES EXERCICES SUR LES SUITES NUMERIQUES 1 Etudier la mootoie des suites a ) 0 défiies par : a) a = b) a = + 1) + ) + ) c) a =! d) a = α + 1) α réel positif) Soit a, la suite de terme gééral a = 3 + 1 3 + Trouver

Plus en détail

Séquence 1. Les suites numériques. Sommaire. 1. Pré-requis 2. Le raisonnement par récurrence 3. Notions de limites 4. Synthèse

Séquence 1. Les suites numériques. Sommaire. 1. Pré-requis 2. Le raisonnement par récurrence 3. Notions de limites 4. Synthèse Séquece Les suites umériques Sommaire Pré-requis Le raisoemet par récurrece 3 Notios de limites 4 Sythèse Das cette séquece, il s agit d ue part d approfodir la otio de suites umériques permettat la modélisatio

Plus en détail

Développement d une fonction en série entière. Exemples et applications

Développement d une fonction en série entière. Exemples et applications Développemet d ue foctio e série etière Exemples et applicatios Das ce chapitre, K désigera R ou C B(; R) désigera la boule ouverte de cetre et de rayo R > 1 Gééralités Défiitio 1 Soit f ue applicatio

Plus en détail

CORRECTION DU BAC BLANC 2

CORRECTION DU BAC BLANC 2 CORRCTION DU BAC BLANC 2 XRCIC 1 (6 poits) Baccalauréat ST Mercatique Podichéry - 2010 Deux tableaux sot doés e aexe : le premier doe l évolutio du prix du mètre carré das l immobilier résidetiel acie

Plus en détail

Université Pierre et Marie Curie Mathématiques L2 UE 2M231 Probabilités-Statistiques Année Examen du 13 mai 2015

Université Pierre et Marie Curie Mathématiques L2 UE 2M231 Probabilités-Statistiques Année Examen du 13 mai 2015 Uiversité Pierre et Marie Curie Mathématiques L2 UE 2M231 Probabilités-Statistiques Aée 2014-15 Exame du 13 mai 2015 Le sujet comporte 2 pages. L épreuve dure 2 heures. Les documets, calculatrices et téléphoes

Plus en détail

1 + t = t. a 6 n ln 1 + a. Suite a : On utilise une relation de Chasles (même terme mais sur des ensembles d indices distincts) ! 1 # 1. 1 k.

1 + t = t. a 6 n ln 1 + a. Suite a : On utilise une relation de Chasles (même terme mais sur des ensembles d indices distincts) ! 1 # 1. 1 k. PHEC Correctio feuille d exercices 00-006 correctio de l exercice t. 8t R + ; + t 6 l( + t) 6 t : Pour cela, o itroduit les foctios f : t 7 l( + t) t et g : t 7 t l( + t) + t dé ies sur [0; +[ et o étudie

Plus en détail

Exercices sur les suites v 0 = 1 On considère la suite numérique ( v n ) définie pour tout entier naturel n par 9.

Exercices sur les suites v 0 = 1 On considère la suite numérique ( v n ) définie pour tout entier naturel n par 9. Liba 13 v 0 = 1 O cosidère la suite umérique ( v ) défiie pour tout etier aturel par 9 v +1 = 6 v Partie A 1 O souhaite écrire u algorithme affichat, pour u etier aturel doé, tous les termes de la suite,

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Exo7 Topologie Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable Exercice **

Plus en détail

Université Mohammed V - Agdal Faculté des Sciences Département de Mathématiques et Informatique Avenue Ibn Batouta, B.P.

Université Mohammed V - Agdal Faculté des Sciences Département de Mathématiques et Informatique Avenue Ibn Batouta, B.P. Uiversité Mohammed V - Agdal Faculté des Scieces Départemet de Mathématiques et Iformatique Aveue Ib Batouta, B.P. 04 Rabat, Maroc Filière DEUG : Scieces Mathématiques et Iformatique (SMI) et Scieces Mathématiques

Plus en détail

Chapitre 1 METHODES SUR LES SUITES

Chapitre 1 METHODES SUR LES SUITES Chapitre 1 METHODES SUR LES SUITES Nous allos voir commet : 1) Cojecturer le comportemet d ue suite ) Raisoer par récurrece 3) Utiliser les suites arithmétiques et géométriques 4) Étudier le comportemet

Plus en détail

20. Algorithmique & Mathématiques

20. Algorithmique & Mathématiques L'éditeur L'éditeur permet à l'utilisateur de saisir les liges de codes d'u programme ou de défiir des foctios. Remarque : O peut saisir directemet des istructios das la cosole Scilab, mais il est plus

Plus en détail

Suites et séries de fonctions

Suites et séries de fonctions [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 3 avril 5 Eocés Suites et séries de foctios Propriétés de la limite d ue suite de foctios Eercice [ 868 ] [correctio] Etablir que la limite simple d ue suite de

Plus en détail

Partie A : z x. z =( z ) = 4 = - 4 donc z est aussi solution de (E) Partie C :

Partie A : z x. z =( z ) = 4 = - 4 donc z est aussi solution de (E) Partie C : Corrigé baccalauréat S Polyésie 200 (raiateabac.blogspot.com) EXERCICE (5 poits) Pré-requis : z a + bi et _ z a bi Partie A : a ) E posat z a + bi et z a + b i o obtiet : z x z (a + bi) ( a + b i) aa bb

Plus en détail