Cours 3 : Probabilités

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours 3 : Probabilités"

Transcription

1 PS 004 Techques d aalyses e sychologe Cous 3 : Pobabltés Table des matèes Secto. La oulette usse : oblème emque?... 3 Secto. Rôle de la obablté e statstques ductves... 3 Secto 3. La dstbuto bomale Calcule la obablté d u ombe de succès Paamètes et focto de masse Calcul des momets statstques... 6 a. Calcul de la moyee d ue vaable aléatoe de tye bomal... 6 b. Calcul de la vaace d ue vaable aléatoe bomale... 7 c. Autes momets statstques... 8 Secto 4. La dstbuto omale Focto de masse et aamètes Pobablté d u évéemet omalemet dstbué Pouquo la omale?... a. Aoxmato de la dstbuto bomale... b. Pluseus souces d eeus... Tasfomato léae Dstbuto omale stadadsée... 5 Secto 5. La dstbuto de Webull Focto de masse et aamètes Momets statstques... 7 Secto 6. La dstbuto χ Focto de masse et aamète Momets statstques... 9 Secto 7. La dstbuto de Fshe F Focto de masse et aamète Momets statstques... 0 Commet le ue table statstque... 0 Cous 3. Pobabltés

2 PS 004 Techques d aalyses e sychologe Secto 8. Cocluso... Execces... 3 Lectues Suggéée : Howell, chate,.4, chate 3, 3. à 3.3, chate 5, 5. à 5.7 clusvemet. Objectfs Coaîte les ostulats sous jacets aux dstbutos bomale, omale, χ et de Fshe. Coaîte la moyee de ces dstbutos. Pouvo omalse des doées et les déomalse. Ête e mesue de le ue table statstque de ces dstbutos. Cous 3. Pobabltés

3 PS 004 Techques d aalyses e sychologe Secto. La oulette usse : oblème emque? La obablté est aaue das les aées 600, éoque où les jeux de hasad étaet tès sés. Avat de fae u a, l'astocate moye voulat coaîte ses chaces de gage. O, ls e coassaet d'autes moyes de fae ce calcul que de joue le jeu u gad ombe de fos avec u sevteu de coface. La obablté de gage devet: P( Ga Nbe de ga Nbe de ate jouée (Vous comedez que cette méthode 'état guèe utle au jeu de la oulette usse. Pou cote cette statége fo smle, cetas joueus vetèet des jeux lus comlexes, souvet basé su ue séquece. Pou évalue leu chace, cetas astocates 'euet d'autes ecous que d'alle cosulte les lus gads mathématces de leus tems (les Beoull, Pascal, Femat, etc.. Ces dees fet be lus qu'évalue les chaces de ga, ls établet les obabltés de vo tel ou tel évéemet se odue das ue stuato doée tès gééale. Nous examos quelques-ues de ces dstbutos de obablté das la sute. Secto. Rôle de la obablté e statstques ductves La obablté est la bache des mathématques qu s occue des oulatos. État doés quelques ostulats smles, eut-o savo commet les scoes de la oulato etèe seot éats. Idéalemet, o souhate avo le mos de ostulats ossbles (das le but d ue lus gade gééalté. O eut vo les obabltés comme ue gosse exéece de esé : Peut-o, a la seule logque, éde le ésultat d ue «exéece». Pa exemle, magos qu ue «exéece» cosste à lace 0 fos ue èce de moae. Peut-o éde d obte 8 fos le? Sas les mathématques, ous sommes cotat de ous fe à ote tuto, à ote exéece. Das ce cas-c, ote tuto suggèe que c est sas doute tès ae. O, les mathématces (Beoull le eme euvet ous de la obablté exacte que cela se oduse sas même avo jamas lacé ue èce de moae de leu ve. Le ésultat, ous le veos à la secto 3, est d u eu mos de 5%. La démache des obabltés cosste toujous a ose des ostulats : «Et s» et de vo quelles coséqueces o eut e te. Pa exemle, «Et s je coassas la obablté d u le los d u lacé uque, ouas-je e dédue la obablté d obte les su lacés?». Comme les ostulats sot souvet gééaux, les coséqueces touvées euvet auss sev das d autes stuatos. Pa exemle, la questo «S j a 0 efats, quel est la obablté d e avo 8 avec les yeux bleus?» écesste exactemet le même asoemet mathématque que celu avec les èces de moae ou ête ésolue. L dée gééale d todue les obabltés e statstques sea lus clae au cous suvat su la statstque ductve, das laquelle l o souhate dédue des fomatos su ue oulato à at d fomatos su u échatllo. Cous 3. Pobabltés 3

4 PS 004 Secto 3. La dstbuto bomale Techques d aalyses e sychologe La dstbuto la lus smle est celle qu déct des évéemets ayat que deux ossbltés. Pa exemle, ue èce de moae est lacée, et le ésultat eut ête le ou face. Ou ecoe, u dvdu est chos au hasad et so sexe est oté. Le ésultat eut ête Homme ou Femme. Das l duste, ue mache eut foctoe ou ête e ae, etc. U essa où seulemet deux cas sot ossbles est afos aelé u essa de Beoull, e l hoeu du mathématce qu le eme a tavallé ce gee de oblème au cous des aées 700. E gééal, l u des deux ésultats est aelé de faço abtae u «succès» et l aute u «échec». Pou smlfe, otos la obablté d u succès, P{S}. Il s esut que - est la obablté d u échec, P{E} (souvet, les auteus otet e utlsat la lette q. Das le cas d ue èce de moae o tuquée, ½. Das le cas de la machee, l eteeeu souhate que sot le lus élevé ossble. 3.. Calcule la obablté d u ombe de succès. Das u essa de Beoull, chaque essa est déedat des essas écédets. Il découle alos que la obablté est smlemet multlcatve Pa exemle, la obablté de deux succès est P{S, S} : P{S, S} P{S} P{S}. As, P{S, S, E, S, E, E} (- (- (- 3 (- 3. Notez qu e fat, l ode das lequel les ésultats sot obteus est as motat usqu ls sot déedats. S, au leu d ête téessé das le ésultat d u seul évèemet, ous souhatos quatfe le ombe total de succès, a exemle, le ombe de maches défectueuses das ue use, ous devos te comte du ombe de faços ossbles d obte ce ésultat doé. Pa exemle, au cous d ue joute où o lace cq fos ue èce de moae, o veut savo la obablté d obte 3 les (P. O eut obte ce ésultat de l ue ou l aute de ces faços : {P, P, P, F, F} {P, P, F, P, F} {P, P, F, F, P} {P, F, P, P, F} {P, F, P, F, P} {P, F, F, P, P} {F, P, P, P, F} {F, P, P, F, P} {F, P, F, P, P} {F, F, P, P, P} sot 0 faços dfféetes d obte 3 les am 5 lacés. La obablté d obte le eme ésultat est de 3 ( -. De même la obablté d obte la secode cofguato, etc. Doc, la obablté d obte u total de 3 les am 5 laces, eu mote l ode, est de 0 3 ( -. De faço gééale, l faut toujous multle la obablté d ue cofguato a le ombe de faços de l obte. Pou cette aso, o utlse l oéateu qu dque le ombe de combasos ossbles de am évéemets baes. O calcule ce ombe! avec la fomule.!(! Cous 3. Pobabltés 4

5 PS 004 Techques d aalyses e sychologe Quad ue vaable est le ésultat d u évéemet aléatoe du gee d u essa de Beoull, o dt que eflète ue dstbuto bomale. Pou smlfe, o eut éce lus desémet qu ue vaable aléatoe est le ombe de succès obteus das ue sute de essas de Beoull, au cous desquels la obablté d u succès est à l ade de la otato: ~ B(,. Das ce cas, la obablté d avo succès au cous de essas, P{ succès} est doé a f ( 3.. Paamètes et focto de masse ( Ce que l o dot ete de ce qu écède est que s l o a des ostulats smles su ue oulato (c des évéemets baes, chacu avec ue obablté et alos l est ossble d obte la obablté ou chaque obsevato ossble (obte 0 succès : f (0, obte succès : f (, etc.. Ceedat, e lus de ces ostulats su ote oulato, l est écessae de coaîte les valeus et. O aelle ces valeus des aamètes de la oulato. E obablté, et sot doées. Pa cote, comme o le vea das le cous 4, e statstque, ces valeus sot gééalemet des coues que l o essae d estme avec des échatllos. La focto f( est la focto de masse (PDF, vo lexque qu déct les obabltés ou tous les. Comme o le vea au ot c, l e faut as lus ou calcule les momets statstques d u ot de vue uemet théoque. Pou vous atque, essayez de calcule à la ma la obablté d obte 0 le su 5 lacés d ue èce de moae, le, etc. Pusque ces ombes eésetet ue féquece elatve, o eut fae u gahque des hstogammes, qu devat alos essemble à celu de la Fgue. Das le cas où est ½, o obseve ue dstbuto symétque avec ue moyee qu semble ête à.5. Ceedat, est as toujous de ½. Das le cas de machees dustelles, la obablté qu ue mache sot e ae eut ête de l ode de /00. Quelle est la obablté que l o touve tos maches e ae au même momet das ue use de 35 maches? Le gahque de la Fgue lluste ces obabltés (maque les hstogammes de à 35, mas ls sot vtuellemet de zéo. Comme o le vot, la obablté que le ombe de aes sot de 5 est excessvemet Fgue : Dstbuto du ombe de les su 5 lacés Cous 3. Pobabltés 5

6 PS 004 Techques d aalyses e sychologe fable (de l ode de Avec u tableau cumulatf (gahe des féqueces cumulatves ou CDF, o vot be que tous les ombes de aes obablemet ossbles se stuet ete 0 et, comme o le vot à la Fgue 3. Das ce dee cas, l asyméte est extême (et ostve, et le ombe modal de ae est zéo. La moyee est de 0.35 ae, sot mos de ue e moyee. S vous voulez calcule la moyee à la ma das ce dee cas, vous allez touve l execce assez laboeux. Il est ceedat ossble de ésume les momets statstques à l ade de fomules smles, comme ous le motos c Calcul des momets statstques Fgue : Exemle de dstbuto quad la obablté d u succès est /00 cous.: a. Calcul de la moyee d ue vaable aléatoe de tye bomal O eut calcule la moyee attedue de, otée c E( e utlsat la fomule du E( f ( où déote tous les ésultats ossbles ou (sot 0 succès, 0 succès, succès. Pou y ave, l faut coaîte ces elatos : (a et Fgue 3 : Exemle de dstbuto cumulatve quad est /00 Cous 3. Pobabltés 6

7 PS 004 Techques d aalyses e sychologe Cous 3. Pobabltés 7 (b M M M b a b a M ( 0 +, Notos qu avec la elato (a, ous ouvos éce : f ( ( ( ( ( Dès los, o eut éce : E 0 ( ( ( S ous osos et M, ous obteos : M M M E 0 0 ( ( ( que l o eut ésoude à l ade de la elato (b e osat a et b (- : ( E M + ( ( b. Calcul de la vaace d ue vaable aléatoe bomale Pou calcule la vaace attedue, otée Va(, ous utlsos la secode elato su la vaace ésetée au cous.4 : E E Va 0 ( ( ( ( ( (

8 PS 004 À ouveau, osos. Va( 0 0 ( + ( ( + Techques d aalyses e sychologe 0 ( Le eme teme ete cochets eésete la moyee d ue vaable qu seat bomale ete 0 et. Posos ~ B( -,. Le secod teme se ésout suvat la elato (a otée à la sous-secto écédete. Va( [ E( + ( + ] [( + ] [ + ] ( c. Autes momets statstques Suvat ue méthode smlae, o eut auss ésoude l'asyméte attedue S( et la utose attedue Ku(. O obtet : S( ( 6 ( Ku( + 3 ( De fat, o véfe qu avec 35 maches ( 35 et la ossblté d ue mache e ae à / 00 ( 0.0, o s atted à ce que le ombe moye de maches e ae das l use sot de 0.35 avec ue vaace de (sot u écat tye de ès de 0.59 et ue asyméte de.66, sot ue dstbuto tès décalée ves la gauche. Secto 4. La dstbuto omale Das cette secto, ous cosdéos ue dstbuto das laquelle les ésultats ossbles sot tous les ombes éels (as seulemet les ombes etes ostfs, comme das le cas de la Bomale. Cette dstbuto est aelée la dstbuto omale ou ecoe gaussee (du om de so veteu, Cal Fedch Gauss. Tout comme la bomale, l s agt d ue dstbuto am ue fté d autes ossbles. La omale est as ue lo de la atue que l o obseve éellemet. Il s agt e fat d ue théoe basée su des ostulats smles, que ous allos suvole lus tad (e scece, luseus cocets e sot as afatemet vas mas doet des aoxmatos tès utles. 4.. Focto de masse et aamètes La dstbuto omale est sécfée a la fomule mathématque de sa PDF : Cous 3. Pobabltés 8

9 PS 004 Techques d aalyses e sychologe zµ σ f ( z e. πσ (Das cette fomule, o dvse a π ca so l a totale sous la coube seat de π alos qu e obablté, l ae totale dot ête de. Cette focto est souvet eésetée a la famlèe coube e fome de cloche que l o etouve à la Fgue Fgue 4 : Exemle de dstbuto omale avec moyee 0 et écat tye La coube omale est cotue ou toutes les valeus de z das l tevalle ]-, + [, de telle faço que tous les tevalles ossbles ot ue obablté lus haute que zéo. Pou cette aso, l est éféable de eésete gahquemet la omale avec ue coube cotue lutôt qu avec des hstogammes. Cette dstbuto est afatemet et toujous symétque, de telle faço que la moyee, la médae, et le mode coïcdet. L ae totale sous la coube égale toujous usque qu l s agt de la obablté qu u évéemet ( mote lequel se oduse. La dstbuto omale est ue famlle de coubes usqu ue coube omale eut se dstgue d ue aute a la osto (Fgue 5, gauche, a l échelle (Fgue 5, cete ou a les deux à la fos (Fgue 5, dote. Ce qu dstgue ue coube omale d ue aute sot les aamètes de la oulato, qu sot au ombe de deux : la osto µ et l échelle σ. Pou fae lus cout, o ote que ~ N(µ, σ. La focto attet so maxmum (le mode quad l'exosat µ σ z est mmum. C est doc de que la moyee est auss attete quad z vaux µ, doc µ. O eut auss ouve ce ésultat comme ous l avos fat ou la bomale e utlsat la défto de, Fgue 5 : Quelques dstbutos omales Cous 3. Pobabltés 9

10 PS 004 Techques d aalyses e sychologe sot + z E ( z f ( z. Ceedat, z est cotue et e ed as uquemet les valeus etèes ] -3, -, -, 0,,, 3, [. Il faut doc océde avec des tevalles fmet etts, ce que emet le calcul ftésmal (lu auss veté a Gauss. O dot doc ésoude + + zµ σ E ( z f ( z dz, c est à de E( z e dz. Heueusemet, cette fomule se πσ ésout assez faclemet, et o obtet que E ( µ tel qu attedu. De la même faço, o + + zµ σ ésout Va( ( z µ f (z dz ( z µ e dz ou obte que Va ( σ. πσ Doc, le aamète d échelle σ déct afatemet la vaace de la oulato. 4.. Pobablté d u évéemet omalemet dstbué Avec la dstbuto bomale, l o ouvat de que f ( dque la obablté d obte succès. Ceedat, ou la dstbuto omale (et toute focto cotue, f (z est as teétable. E effet, f ( z P { z }. Ceedat, ou u ombe éel, quelle est la obablté d obte exactemet ue valeu écse z? Même s je vous doas u tems f, la obablté que vous ussez me de exactemet le ombe π est ulle. De même, das ue oulato où la talle moyee des dvdus est de m75, quelle est la obablté que vous échatlloez u dvdu mesuat exactemet m75 (c est à de mète? De fat, P { z } (la obablté d échatlloe u dvdu mesuat exactemet z m est zéo eu mote z. Pa cote, o eut se demade quelle est la obablté que ote vaable aléatoe sot aoxmatvemet z, c est à de, P { z } P { z z z + z} où z dque la écso voulue. Su u gahque, o veat cec comme l ae d ue secto de la coube omale. Le calcul d ue ae sous ue coube eut ête dffcle, mas la tâche ous est gademet facltée a les féqueces cumulatves. Vo la Fgue 6. Pa défto, ue féquece cumulatve doe la obablté qu ue vaable aléatoe sot féeue à ue valeu z, ce que l o ote a F ( z. E fasat la dfféece F ( z z F ( z z, o obtet la obablté que sot féeu à z + z, mas as z z z + z F( z + z F( z z z + z z z z z 4 Fgue 6 : Pobablté d obte le scoe z Cous 3. Pobabltés 0

11 PS 004 Techques d aalyses e sychologe féeu à z - z, ce qu est be ce que l o echeche. Il est cla de cet exemle que ou des vaables cotues, la focto de dstbuto cumulatve (CDF est la lus utle Pouquo la omale? Il exste tos asos d utlse la omale. Pemèemet, la omale est ue tès boe aoxmato de la dstbuto Bomale quad est gad. Deuxèmemet, la omale est la dstbuto édte quad l exste luseus souces d eeus das os doées. Falemet, à cause du théoème cetal lmte. Das ce qu sut, ous élaboos à oos des deux emèes asos, et gados le théoème cetal lmte ou le cous 5. a. Aoxmato de la dstbuto bomale Calcule la dstbuto bomale eut ête assez fastdeux quad le ombe d essas de Beoull est gad ( >>. Pou cette aso, ue aoxmato est souhatable. L aoxmato que ous ésetos c est valde que losque ½ (toute aoxmato fate quad >> est aelée ue aoxmato asymtotque. Nous veos d autes exemles d aoxmatos asymtotques. Sot ~ B(,. Pusque E( et Va( (, ous allos ose ~ N(, (-. O eut mote fomellemet que losque >>, l écat ete la obablté édte a f (z et F ( z + / F ( z / se édut à zéo. La euve est ceedat to logue ou la mette c. Nous allos lutôt mote u exemle où est modéémet gad et vo que la dfféece est déjà tès fable. Das le tableau qu sut, ous llustos les obabltés ou les 6 cas ossbles de succès quad 5. Das cet exemle, ½ exactemet. Comme o le vot, l écat ete la bomale et la omale est sgfat (de l ode du mllème. Il est ceedat légèemet lus gad aux extémtés usque la omale s éted de à +, cotaemet à la bomale. Ue aute faço de mote que la omale est detque à la bomale ou >> quad est ½ est de egade les momets statstques. E effet, s les deux dstbutos ot les même valeus ou tous les momets (moyee, vaace, sewess, utose, et tous les autes, alos focémet l s agt de la même dstbuto (l s agt d u théoème ouvé das Camé. Cous 3. Pobabltés

12 PS 004 Techques d aalyses e sychologe z f (z F (z+0.5-f (z Avec la défto de et de c-haut, o eut fae le tableau qu sut des quate emes momets : Bomale Valeu Nomale E( N E( (a déf. de Va( N(- Va( (a déf. de S( (quad ½ Ku( (quad 0 S( 3 Ku( Comme o le vot, les quate emes momets coesodet afatemet, et s l o cotuat avec les autes momets, la coesodace cotueat défmet. Das ce qu écède, o eted a >> u suéeu à 0. b. Pluseus souces d eeus Suosos que la mesue de chacue de os doées butes sot etachée d u gad ombe d «eeus» qu affectet le scoe védque que l o auat obteu. Ces ombeuses souces d eeus euvet ête lées à des mesues mécses ou (e sychologe euvet ête lées à des facteus tels l atteto, les éoccuatos du sujet, l hstoque du sujet, etc. qu veet tous modfe légèemet sa vae efomace. Cous 3. Pobabltés

13 PS 004 Techques d aalyses e sychologe Notos alos le scoe mesué et T le scoe éel du sujet. Nous avos que T + e. Notos qu c, T est as ue vaable aléatoe usqu l s agt du scoe déal du sujet. La vaable aléatoe e est la souce d aléa qu ed ue vaable aléatoe. Pou lluste le fat que e eflète u gad ombe de souces d eeus, osos e g e + e + e e ( 3 N où chaque souce d eeu e est sot ésete et édut la efomace du sujet ou absete et favose ue boe efomace. Le but de la costate g est de mette su l échelle des efomaces (e ot de QI, e teme de vtesse, etc. l effet cumulé des eeus tel que das l absece d eeu, la efomace e sot as affectée. Nous avos doc que e + ou e -. De lus, ous ostulos que P { e + } ½. Redu à ce ot, vous devez vo où je m e vas : chaque souce d eeu est u essa de Beoull! Regados quel est le ombe d eeus moye, où Z dque le ombe de souce d eeus ostves, et Z le ombe de souces d eeus égatves : E( e E( gz g( Z E g 0 ( gz g ge( Z g g L es eeus favoables et défavoables s'aulet mutuellemet e moyee. De lus, la vaace se calcule auss a ( gz g Va( e Va Va(gZ + 0 4g Va( Z 4g ( g Cec osé, ous touvos doc que E( E(T + e T+E(e T et que Va( Va(T + e Va(e g. De fat, la vaablté obsevée das ésulte uquemet de la vaablté das e qu est bomale. Comme o ostule que >>, la vaablté de e est aoxmée a ue dstbuto omale, d où l s esut selo os ostulats que est omalemet dstbué ( ~N( T, g. Tasfomato léae Il est afos utle, ou smlfe le tatemet d u objet mathématque, de chage sa osto de faço à ce qu l se ésete sous u fomat lus stadad (fomat caoque. Pa exemle, das l exemle c-cote, l est lus smle de délace le ectagle de faço que so cete coïcde avec l oge de l abscsse. Délace u objet (exécute ue taslato s effectue smlemet e soustayat la dfféece ete la osto actuelle et la osto Cous 3. Pobabltés 3

14 PS 004 Techques d aalyses e sychologe voulue de l objet (a exemle c, o eut voulo délace de 3 cm. Smlaemet, o eut chage l étedue d ue fome e dvsat la mesue de so étedue. E teme mathématque, o tasfome ue vaable x e ue vaable x avec cette smle tasfomato où est la osto ogale et e est l étedue : x' x e Pa exemle, c-cote, l o tasfome la dote dot l équato est y / 4x 3 e 3 osat x ' x +. O véfe faclemet que la dote tasfomée ésultate est / 4 x + 3 y ' / 4x' 3 / 4 3 x x / 4 Pete ¼ Odoée à l oge -3 Fgue 7 : Deux exemles de taslato et de chagemet d échelle hozotal Ue tasfomato eut auss océde à l eves ou tasfome ue coube caoque e ue fome lus élaboée, a exemle, ou asse du cecle à l ellse. Suosos que l o souhate délace le cecle de 3 cm ves la dote ( et éte le gad axe du double (e. L équato du cecle état : y x, o obseve que x 3 ( x 3 y ` x` qu est be l équato d ue ellse. 4 De la même faço, o eut délace des dstbutos. Sot ue dstbuto dot la osto (la tedace cetale se touve à cm, et l étedue (l'écat tye est de deux utés. Fgue 8 : Déomalsato a taslato et chagemet d échelle hozotal Cous 3. Pobabltés 4

15 PS 004 Techques d aalyses e sychologe Fgue 9 : Nomalse ue dstbuto E chageat x ou x comme écédemmet, o se touve à amee la dstbuto au cete, et so échelle à. Das le cas d ue omale N(,, o se touve à édue tous les scoes de deux (.e. u délacemet égal à la moyee µ, doc, la moyee devet 0, et o édut auss l étedue a, d où l écat tye devet. O véfe faclemet e calculat l eséace et la vaace avec les fomules usuelles : µ µ µ µ E ( ' E( E( 0 σ σ σ σ σ µ σ Va ( ' Va( Va( σ σ σ As, S ~ N(,, alos (-µ/σ ~ N(0,. Losqu o alque ue tasfomato léae à ue vaable aléatoe das le but de tasfome sa dstbuto e ue dstbuto caoque, o va ale de stadadsato. (Notez qu c, la dstbuto la lus smle est N(0, et o as N(0, 0. Voyez-vous ouquo?. La stadadsato eut ête effectuée eu mote la fome de la dstbuto. Ceedat, seulemet la osto et l échelle sot affectés a ue telle tasfomato. S la dstbuto est asymétque avat la omalsato, elle le estea aès Dstbuto omale stadadsée Pou faclte l étude des caactéstques de la lo omale et sutout ou ouvo déteme ademet les ootos sas devo costue ue fté de coubes coesodat à toutes les moyees et écats tyes ossbles, ous utlsos toujous la dstbuto omale stadadsée, ecoe aelée la dstbuto omale cetée édute. L obsevato du gahque de la Fgue 0 emet d aéce la elato ete l écat tye et le oucetage de l ae sous la coube : ue ooto de 34% de l ae totale (doc 34% de toutes les ossbltés se stue ete 0 écat tye (la moyee et écat tye; 68% ete et + écat tye; seulemet % des cas se stuet au dessus de écats tyes, et à eu ès tos cas su 000 (0.6% sot sot au dessus, sot e deçà de tos écats tyes. Cous 3. Pobabltés 5

16 PS 004 Techques d aalyses e sychologe La tasfomato léae vue lus haut, das le cas d ue vaable aléatoe de tye omale, est souvet aelée ue cote z, ou ecoe u scoe z. N mote quel omalemet dstbué eut ête exmé e cote z (o devat lutôt ote Z, usque Z est % 95.44% 99.74% Fgue 0 : La dstbuto omale auss ue vaable aléatoe. E se éféat à la coube omale stadadsée, o eut obte u estmé de la féquece de cette valeu, c est à de sa obablté das la oulato. Pa exemle, s u goue d étudats obtet à u exame ue moyee de 70 et u écat tye de 0 (et s les ésultats sot be dstbués omalemet, o eut coclue que 68% des otes devaet se touve ete 60 et 80 (± écat tye, qu ue ote de 90% ou lus (suéeue à écats tyes devat ête obteue a evo % des étudats, et qu ue ote de 40 (e bas de 3 écats tyes est vamet excetoellemet mauvase. Ue aute fomato motate eut ête obteue a la tasfomato de doées butes e cotes z. Comme chaque vaable est alos mesuée su la même échelle et ésete la même moyee, elles deveet comaables. Pa exemle, ue ote de 75 e mathématque et ue ote de 7 e faças euvet semble smlaes. Ceedat, s l o sat que la moyee du goue e math est de 60 avec u écat tye de 5, et que la moyee e faças est de 75 avec u écat tye de 5, o découve u gée des maths et u ète écva. Secto 5. La dstbuto de Webull La bomale vue au début de cette secto s'téesse à des évéemets du tye «obte succès am essas de Beoull»,.e où est le ombe de succès am évéemets. Postulos lutôt que : a chaque évéemet doe ue valeu éelle ostve lutôt qu ue valeu bae, et b que je sus téessé a le lus ett (ou le lus gad de ces évéemets. U exemle s obseve los d ue couse de 00m «obte u melleu tems de 9 s quad 0 coueus cométtoet». Les coueus edat ot be u tems, mas état as le melleu tems, l est ejetté. L exemle tyque ous ovet de la Hollade. Ce ays est e gade ate sous le veau de la me, et des baages de 6 mètes otèget les habtats. Que suvee ue Cous 3. Pobabltés 6

17 PS 004 Techques d aalyses e sychologe maée suéeue à la hauteu des baages (comme e 95, et c est la catastohe. O veut doc coaîte la obablté de l évéemet «la lus haute maée est de 6 mètes am les 365 maées de l aée». U aute exemle etet ou la euosychologe ous vet de l étude du délacemet de l flux eveux. Selo ue vso, les flux eveux sot tès edodats, voyageat su u gad ombe de fbes aallèle d ue ae du ceveau à l aute. Ceedat, cetas ostulet que seuls les sgaux les lus ades sot cucaux. La questo est doc de coaîte la dstbuto des évéemets «le tems du lus ade sgal am les mlles de sgaux edodats». 5.. Focto de masse et aamètes O démote (mas je saute les détals qu avec seulemet les deux ostulats a et b chaut, o eut déteme la fome de la dstbuto. Il s agt d ue lo letemet asymtotque (. e. ou >>>, c est à de lus de 00 sous-évéemets que l o omme la dstbuto de Webull (du om de l géeu qu l a todut das l étude des matéaux. Sa focto de masse est doée a l équato : f ( z β γ γ ( z α ou laquelle o ote ~ W(α, β, γ. La dstbuto de Webull écesste tos aamètes ou ête dessée, sot α, β, et γ. Le eme eésete la osto de la dstbuto, sot l edot où elle débute, le secod eésete l échelle de la dstbuto (est smlae mas as uméquemet équvalet à l écat tye, et le dee est la fome de la dstbuto, sot so degé d asyméte (ecoe ue fos, smlae mas as uméquemet équvalet à la sewess. γ e zα β Les mages de la Fgue llustet tos Webull avec comme fome,., et 3 esectvemet. Toutes ot la même échelle (60 et la même osto (400. Aès omalsato, elles ataet toutes à zéo et auaet ue échelle de, mas seaet éamos de fomes dfféetes. γ Fgue : Tos dstbutos de Webull Momets statstques O eut démote que Cous 3. Pobabltés 7

18 PS 004 Techques d aalyses e sychologe E( α + βγ( + / γ Va( β ( Γ( + / γ Γ( + / γ Secto 6. La dstbuto χ Suosos que ous ayos u échatllo {,, 3, N } té d ue oulato omalemet dstbuée ( ~ N(µ, σ. Ue faço de sythétse cet échatllo est de calcule la moyee. Ceedat, ous avos vu écédemmet que l o eut omalse les doées µ avec la fomule '. Qu advet-l s l o décde de calcule ue statstque σ totalemet abtae, que l o aellea G, calculé a la fomule : G ` Comme ous l avos vu au cous, l s agt d ue somme (omalsée des écats à la moyee, qu doe toujous zéo. Cette statstque est doc as téessate. Regados lutôt ue aute statstque, que l o aelle G (c, le caé fat ate du om, et e sgfe as qu l faut mette la valeu de G écédete au caé, calculée a ( µ µ G ' σ σ c est à de la somme des caés des scoes omalsés. Be que cette statstque semble abtae, a l s agt be d ue statstque usqu elle etoue ue valeu sythétsat u échatllo, b o vea lus lo (cous 6 qu elle eut ête tès utle das ceta cas. 6.. Focto de masse et aamète O démote (mas ecoe ue fos, o saute les détals que la statstque G ossède ue dstbuto théoque que l o aelle la χ. Sot ue vaable G ~ χ (, la focto de masse est doée a la fomule : Fgue : Tos exemles de dstbuto χ Cous 3. Pobabltés 8

19 PS 004 Techques d aalyses e sychologe f G ( z z Γ La dstbuto χ est etèemet défe a le aamète, le ombe d tems addtoés. est doc le seul aamète ou déce la oulato des tous les G ossble. Ce déteme la fome de la dstbuto, comme o le vot c-bas ou, 5, et 0. e z 6.. Momets statstques Pusque ou chaque scoe, o soustat µ avat de mette au caé, o se etouve e fat à calcule E( (vo f du cous, qu doe la vaace. Doc, le ésultat attedu ou u, sot E(, est de, usque la vaace est de.il découle que ou la somme de tel scoe, E(G. O démote auss que la vaace Va( G. O vot tutvemet ces mesues su le gahque c-haut, où autat le ot d équlbe que l échelle des dstbutos χ coît avec le aamète. De lus, la sewess et la utose sot doés a S( G Ku( G Comme o le vot, lus s accoît, lus les momets deux et tos tedet ves 0 et 3 esectvemet. C est à de que ou >> la dstbuto χ ( ted à deve detque à la dstbuto omale N(,. Secto 7. La dstbuto de Fshe F La dstbuto F suose que ous avos deux échatllos tés d ue même oulato, {,, 3, x } et {,, 3, y }, où ~ N(µ, σ} et ~ N(µ, σ}. S l o calcule du eme échatllo la statstque G comme écédemmet et que l o dvse a N, o devat obte ue statstque dot la moyee est autou de. O fat de même ou, et o ed le ato du eme su le secod ou obte ue statstque F. La fomule comlète est doc : G F G x ( µ ( µ x ou laquelle o dt que F ~ F(,. Cette dstbuto est asymétque ou ou ett. O emaque que le aamète σ s aule usque a hyothèse, l s agt du même σ au uméateu et au déomateu : σ σ Cous 3. Pobabltés 9

20 PS 004 Techques d aalyses e sychologe Cous 3. Pobabltés 0 ( ( ( ( ( ( x x x F µ µ µ σ µ σ σ µ σ µ À la Fgue 3, o vot ue llustato ou, 5, et 0 ou (gauche et 50 (dote. 7.. Focto de masse et aamète La focto de masse de la dstbuto de Fshe est doée a : F z z z f ½ ½ ½ ½ ½!!(½ (½! ½ (½ ( Momets statstques La moyee de cette dstbuto est as exactemet, mas ted ves cette valeu quad l échatllo utlsé au déomateu est gad. De lus, quad et sot gads, la vaace ted ves zéo, la sewess ves 0 et la utose ves 3. Doc, cette dstbuto ted à deve omal ou de gads échatllos. Fomellemet, 4 ( ( ( ( ( + F F Va E Commet le ue table statstque Cetaes dstbutos de féquece sot faclemet calculables avec ue calculatce (a exemle, la bomale. D autes a cote, e le sot vtuellemet as (a exemle, la χ avec sa focto Γ -combe savet que Γ( ½ π?-. O eut alteatvemet utlse u Fgue 3 : 6 exemles de la dstbuto de Fshe

21 PS 004 Techques d aalyses e sychologe logcel, tel Mathematca ou Excel, ou calcule ces valeus à chaque fos que c est écessae. Ceedat, ces logcels sot d toducto écete et étaet as accessbles (ou exstaet tout smlemet as l y a seulemet 0 as. Pou cette aso, o etouve féquemmet des tables où les calculs ot déjà été éalsés. La emèe chose à comede quad o egade ue table est de be sas quelle sote de valeu est tabulée. E gééal, ou ue vaable aléatoe dscète (qu e ed que des valeus etèes, tel la bomale, o ésete la obablté d u évéemet écs, que l o ote : f ( P{ }. Il faut le : la obablté que la vaable aléatoe ee la valeu. C est ce que l o etouve das la Table (su le ste web. Das le cas d ue vaable aléatoe cotue (qu eut ede toutes les valeus éelles, tel la omale, la χ et la F, o ésete lutôt les obabltés cumulatves, que l o ote : F ( z P{ z }, c est à de la obablté que la vaable aléatoe ee ue valeu féeue ou égale à z. La Table ésete u tel exemle avec la dstbuto omale stadadsée. Pusqu l y a as de aamète ou cette coube, ue smle table de F ( z e focto de z sufft. Dès que la dstbuto que l o veut tabule ossède des aamètes (tel la χ, la table devet de talle gagatuesque usqu l faut vae autat z que le aamète (ν ou la χ. Ceedat, usque la χ, la F, et même la t (que l o vea au cous 5 e sot utlsées que ou des fs de tests statstques, o va lutôt océde à l eves : Tabule la valeu de z ou laquelle F ( z égale ue valeu cble. E statstque ductve (cous 4, o est souvet téessé a des valeus lmtes, a exemle la valeu z tel que 95% des obsevatos devaet ête féeues. Pou cofode les étudats, o va vese et cheche le z tel que 5% des obsevatos soet suéeues (c est be la même chose. O a doc z e focto du aamète et e focto de la obablté cble - F ( z P{ z }. Les tables 3, 4, et 5 sot costutes de cette faço. Exemle d utlsato de la table omale stadadsée Das ue stallato de 5000 amoules électques, o a costaté que la ve moyee des amoules état de 00 heues avec u écat tye de 00 heues. Ic, s o établssat u échatllo, chaque doée bute seat e fat l heue à laquelle l amoule a gllé, et ote échatllo seat u esemble coteat des ombes d heues ou qu ue amoule glle. Fomellemet, o a 00 heues et t 00 heues. Imlctemet, o ostule que la oulato est omalemet dstbuée.. Combe eut-o évo d amoules hos d usages au bout de 900 heues? Ces 900 heues, e temes d écat tye coesodet à (900-00/ Le sge mos sgfe qu l s agt d ue cote z féeue à la moyee (be etedu, usque 900 < 00. Les égatfs e sot as ésets su la table, mas usque la coube est afatemet symétque, o touve F(-.5 F( Il s agt de la ooto attedue des amoules qu vot glle avec 900 heues. Pusque ous e avos 5000, 6.7% 5000 doe 335 amoules.. Combe d amoules seot hos d usage e evo 300 heues ± 00 heues? Cous 3. Pobabltés

22 PS 004 Techques d aalyses e sychologe O veut coaîte le ombe de aes ayat leu avat 500 heues, mas ayat eu leu aès 00 heues. Ces ombes, ue fos omalsés, ous doet z max.5 et z m Pou z max la ooto de aes ayat leu avat est de 0.933, auquel l faut soustae la ooto des amoules qu seaet tombées e ae avat z m, das ue ooto de La dfféece est de 0.64, sot 6.4%. Su ue oulato de 5000, ça doe 30 amoules. 3. Combe de tems faut-l attede ou avo 0% d amoules e ae? Ic, o cheche le z tel que 0% des valeus seot féeues. Ce sea cetaemet ue valeu égatve (e bas de la moyee usque à la moyee, 50% des cas sot déjà couvets. Comme la table est symétque, o cheche la valeu ostve qu excède 80% ( 0%, et o metta u sge mos devat ce ombe. E egadat das la table, la valeu z tel que ous sommes le lus ès de 80% est est doc u ombe d heues (e scoe stadadsée tel que 0% des amoules flachet auaavat. S l o «dé omalse», o obtet : t +, sot 03 heues. Secto 8. Cocluso Cous 3. Pobabltés

23 PS 004 Techques d aalyses e sychologe Execces. Coceat la dstbuto omale, laquelle de ces affmatos est fausse : a Elle est la base de luseus aalyses statstques b Les mesues se stuet gééalemet à l téeu de 3 ou 4 écats tyes c L ae sous la coube coesod à la obablté d La obablté d aato d u évéemet décoît avec la dstace à la moyee e Aucue est fausse. La cote z est l écat d ue mesue à la moyee dvsé a l écat tye a Va b Faux 3. Ue cote z gade a ue fable obablté de se odue a Va b Faux 4. Das u test de dx questos, o veut éleve u échatllo de 3 questos ou f de véfcato. Combe d échatllos est-l ossble de éleve? 5. Ue dstbuto omale est écessaemet symétque autou de sa moyee a va b faux 6. Los d u tage au sot, l y a lus de chace que la valeu obteue sot stuée ès de la moyee, eu mote la oulato a Va b Faux 7. Ue féquece elatve élevée mlque ue fable obablté a Va b Faux 8. Quelle caactéstque s alque à ue dstbuto dot les mesues butes qu se dstbuaet omalemet ot été tasfomées e cote z? a Sa moyee est égale à 0 b Sa vaace est de c Elle est e fome de cloche d a et b s Alquet e a, b, et c s alquet. 9. Losque vous lacez 0 èces de moae, quelle est la obablté d obte 0,,, ou 3 faces a 0.00 b 0.0 c 0.00 d 0.7 e E laçat 5 èces de moaes, quelle est la obablté d obte exactemet 0 faces a b 0.05 c 0.53 d 0.96 e aucue de ces éoses. E laçat u dé, quelle est la obablté d obte u sx. Cous 3. Pobabltés 3

24 PS 004. Ue obablté eut ête exmée sous fome de oucetage a Va b Faux 3. La féquece elatve assocée à u évéemet coesod à la obablté de cet évéemet c Va d Faux Sot ue dstbuto dot la moyee est de 40 et l écat tye de 0; 4. Nomalsez ces valeus : a 44 b 36 c 45. d 0 e Touvez les valeus éelles coesodat aux valeus omalsées suvates : a.00 b.90 c.00 d 3.00 e 0.40 Cet étudats ot sub u exame où la moyee du goue est de 75% avec u écat tye de 8. Les ésultats se dstbuet omalemet. 6. Quelle ooto des étudats ot evo 80% (ete 75% et 85% : 7. Quelle est la obablté qu u étudat at ue ote suéeue ou égale à 90% Techques d aalyses e sychologe 8. Quelle est la obablté qu u étudat sot lus de deux écats tyes e bas de la moyee 9. Combe s atted-t-o à avo d étudats avec ue ote ete 85% et 90% 0. À table, avec 5 covves, quelqu u oose u toast. Combe eted-t-o de vees se fae?. Combe exste-t-l de combasos qu emettet de fome ue éque de 5 joueus avec ue baque de 0 oms.. Das ue dstbuto omale stadadsée, quelle ooto des cas seot coms ete la moyee et le scoe suvat : a.0: b +0.5: c +.0: d +.0: e +3.0: 3. Das ue dstbuto omale stadadsée, quelle ooto des cas sea stuée au-dessus des scoes suvat : a.0: b +0.5: c +.0: d +.0: e +3.0: 4. Postulat ue dstbuto omale dot la moyee est 80, l écat tye est de 8, et 50, ou quel scoe s atted-t-o à touve dvdus avec u scoe féeu a 6 esoes : b Cous 3. Pobabltés 4

25 PS 004 c 63 d 75 e À suose qu l exste u test sychologque valde se dstbuat omalemet et ayat ue moyee de 00 et u écat tye de 0, e dessous de quelle scoe se touve des atcats : a 0% b 5% c % 6. État doé u goue de 500 atcats de as ayat obteus à u test ue moyee de 48 avec u écat tye de 8 et u goue de 800 atcats de 4 as ayat obteu au même test ue moyee de 56 et u écat tye de 0, et ostulat la omalté des scoes a Combe de atcats de as ot u ésultat suéeu à la moyee obteue chez les 4 as? b Combe de 4 as ot des ésultats féeus à la moyee obteue chez les as? 7. La moyee de toutes les cotes z dvduelle est la même chose que la moyee des doées butes esute tasfomée e cote z? a Va b Faux Techques d aalyses e sychologe Cous 3. Pobabltés 5

IREM Section Martinique Groupe Lycée. QCM pour la classe de Terminale S

IREM Section Martinique Groupe Lycée. QCM pour la classe de Terminale S IREM Secto Matque Goupe Lycée QCM pou la classe de Temale S QCM : Calculatce o autosée Pou chaque questo, seules ou popostos sot vaes. Recope la ou les popostos vaes. Sot f la focto défe su IR pa f ( )

Plus en détail

Méthodologie statistique

Méthodologie statistique Métodologe statstque M050 LA CORRECTIO DE LA O-REPOSE PAR REPODERATIO ET PAR IMPUTATIO atale Cao Documet de taval Isttut atoal de la Statstque et des Etudes Ecoomques ISTITUT ATIOAL DE LA STATISTIQUE ET

Plus en détail

Cours 8 : Analyse de variance à un facteur

Cours 8 : Analyse de variance à un facteur PSY 004 Techques d aalyses e sychologe Cours 8 : alyse de varace à u facteur Table des matères Secto. "U cou de dé jamas 'abolra le hasard"... Secto. Itroducto à l aalyse de varace NOV... Secto 3. Réartto

Plus en détail

Electronique quantique

Electronique quantique Electoique quatique 3 èe èe Cous "Hilbet et Fouie à ote aide" /3 alai.sibille@esta.f Qu avos-ous déjà ais? La stuctue liéaie de l'équatio de Scödige ilique que la cobiaiso liéaie de deux solutios est égaleet

Plus en détail

Contrôle du mardi 27 janvier 2015 (3 heures) 1 ère S1 D P C. Le barème est donné sur 40. On répondra directement sur la copie fournie avec le sujet.

Contrôle du mardi 27 janvier 2015 (3 heures) 1 ère S1 D P C. Le barème est donné sur 40. On répondra directement sur la copie fournie avec le sujet. ère S Cotrôle du mard 7 javer 05 ( heures) D C N Le barème est doé sur 0 O répodra drectemet sur la cope foure avec le sujet U certa ombre de questos écesste ue recherche préalable au broullo O e rédgera

Plus en détail

Evaluation des méthodes d analyse appliquées aux sciences de la vie et de la santé. Statistique. Variables aléatoires

Evaluation des méthodes d analyse appliquées aux sciences de la vie et de la santé. Statistique. Variables aléatoires UE 4 Evaluato des méthodes d aalyse applquées au sceces de la ve et de la saté Statstque Varables aléatores Frédérc Mauy - 27 septembre et 3 octobre 2013 1 Pla du cours 1. Varable aléatore 1. Défto 2.

Plus en détail

Annexe 1. Estimation d un quantile non-paramétrique par la méthode de Hazen

Annexe 1. Estimation d un quantile non-paramétrique par la méthode de Hazen Aexe. Estmato d u quatle o-paramétrque par la méthode de Haze La probablté cumulée emprque d ue doée au se d u échatllo est pas u cocept parfatemet déf : pluseurs estmatos sot possbles ; l e est de même

Plus en détail

La statistique et les statistiques

La statistique et les statistiques Psy004 Secto : La statstque et les statstques Pla du cours: 0.0: Beveue 0.: Les catégores du savor 0.: Survol de la psychologe 0.3: Le pla de cours 0.4: Les assstats.0: La physque: scece exacte?.: Scece

Plus en détail

Chapitre 8 Corrélation et régression linéaire simple. José LABARERE

Chapitre 8 Corrélation et régression linéaire simple. José LABARERE UE4 : Bostatstques Chaptre 8 Corrélato et régresso léare smple José LABARERE Aée uverstare 20/202 Uversté Joseph Fourer de Greoble - Tous drots réservés. Pla I. Corrélato et régresso léare II. Coeffcet

Plus en détail

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE L électostatque Chapte 1 CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIUE 1.1 Intoducton La chage est une popété de la matèe qu lu fat podue et sub des effets électques et magnétques. On dstngue : - l'électostatque qu est

Plus en détail

PHYSIQUE DES SEMICONDUCTEURS

PHYSIQUE DES SEMICONDUCTEURS MIISTERE DE L'ESEIGEMET SUPERIEURE ET DE LA REHERHE SIETIFIQUE UIERSITE DE BEHAR Départemet es Sceces Laboratore e Pysque es spostfs à semcoucteurs (L.P.D.S ttp://www.uv-becar.z/lps/ PHYSIQUE DES SEMIODUTEURS

Plus en détail

Arbres et dérivée d une fonction composée

Arbres et dérivée d une fonction composée Abes et déivée d ue foctio composée Nous allos voi ici commet l o peut epésete les déivées successives d ue foctio composée pa u esemble d abes fiis. f et g désigeot deux foctio idéfiimet déivables, et

Plus en détail

DEVOIR EN TEMPS LIBRE A RENDRE LE 17 /02/11 ECS 2

DEVOIR EN TEMPS LIBRE A RENDRE LE 17 /02/11 ECS 2 DEVOIR EN TEPS LIBRE A RENDRE LE 7 /0/ ECS EX : : Le but de ce poblème (dot les tos pates sot dépedates) est l'étude du temps passé das ue mae pa u usage quad u ou pluseus guchets sot à la dsposto du publc,

Plus en détail

Chapitre 4 : RÉGRESSION

Chapitre 4 : RÉGRESSION Chaptre 4 : RÉGRESSION 4. Régresso léare smple 4.. Équato de la régresso 4.. Estmato par les modres carrés 4..3 Coeffcet de détermato 4..4 Iférece sur les coeffcets 4..5 Prévso et aalyse des résdus Régresso

Plus en détail

Mémoire de Magister. Spécialité : Electrotechnique. Option : Entraînements électriques. Présenté par : AIT HAMOU Assia. Thème

Mémoire de Magister. Spécialité : Electrotechnique. Option : Entraînements électriques. Présenté par : AIT HAMOU Assia. Thème REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVESITE MOULOUD MAMMERI DE TIZI OUZOU FACULTE DE GENIE ELECTRIQUE ET DE L INFORMATIQUE

Plus en détail

ESPACES VECTORIELS NORMÉS DE DIMENSION FINIE NORMES USUELLES, ÉQUIVALENCE DES NORMES

ESPACES VECTORIELS NORMÉS DE DIMENSION FINIE NORMES USUELLES, ÉQUIVALENCE DES NORMES ESPACES VECTORIELS NORMÉS DE DIMENSION FINIE NORMES USUELLES, ÉQUIVALENCE DES NORMES SOMMAIRE. Normes sur u espace vectorel E 2.. Défto d'ue orme. Cter l'égalté tragulare reversée. 2.2. Normes usuelles

Plus en détail

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période)

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période) A-PDF OFFICE TO PDF DEMO: Purchase from www.a-pdf.com to remove the watermark Mathématques Facères : l essetel Les formules cotourables (F de érode) htt://www.ecogesam.ac-a-marselle.fr/esed/gesto/mathf/mathf.html#e5aels

Plus en détail

Mots de longueur donnée à base de P lettres, et fonction génératrice

Mots de longueur donnée à base de P lettres, et fonction génératrice Mots de logueur doée à base de lettres, et foctio géératrice Cosidéros les mots de logueur à base de lettres, avec etier positif. ) Combie existe-t-il de tels mots? La première lettre du mot est l ue des

Plus en détail

Calculs en chromatographie

Calculs en chromatographie Calculs e chroatographe éthode de la oralsato tere... 1 Coeffcet de répose assque relatf... 1 Calcul des pourcetages assques... 2 Calcul des pourcetages olares... 3 xeple d aalyse CG d ue substtuto copéttve

Plus en détail

Les emprunts indivis. Auteur : Philippe GILLET

Les emprunts indivis. Auteur : Philippe GILLET Les emruts dvs Auteur : Phle GILLET Emrut dvs et emrut oblgatare Emrut dvs Emrut oblgatare Souscrt ar ue ou luseurs baques Pluseurs souscrteurs Dvsé e arts : oblgatos Oblgatos cotées Grad ombre de souscrteurs

Plus en détail

CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEUX DIMENSIONS : DISTRIBUTIONS MARGINALES ET CONDITIONNELLES

CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEUX DIMENSIONS : DISTRIBUTIONS MARGINALES ET CONDITIONNELLES CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEU DIMESIOS : DISTRIBUTIOS MARGIALES ET CODITIOELLES CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEU DIMESIOS : DISTRIBUTIOS MARGIALES ET CODITIOELLES Il est très courat

Plus en détail

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 7 Collecte et analyse des métriques

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 7 Collecte et analyse des métriques IFT393 Qualté du logcel et métrques Chaptre 7 Collecte et aalyse des métrques Pla du cours Itroducto Qualté du logcel Théore de la mesure Mesure du produt logcel Mesure de la qualté du logcel Études emprques

Plus en détail

Dénombrement. Le nombre de p-listes d éléments distincts d un ensemble à n éléments est Le nombre d injections de E p dans F n : (n p) :

Dénombrement. Le nombre de p-listes d éléments distincts d un ensemble à n éléments est Le nombre d injections de E p dans F n : (n p) : Filière E Deis Pasquigo Résumé du cours : 1. Esembles fiis Déombremet Défiitios E et F sot équiotets si il existe ue bijectio de E sur F. E est déombrable si E est équiotet à N. E est u esemble fii si

Plus en détail

STATISTIQUES. La taille moyenne d un jeune enfant est donnée, en fonction de son âge (en mois), dans le tableau suivant :

STATISTIQUES. La taille moyenne d un jeune enfant est donnée, en fonction de son âge (en mois), dans le tableau suivant : STATISTIQUES Cours Termale ES O observe que, das certas cas, l semble ester u le etre deu caractères statstques quattatfs (deu varables) sur ue populato ; par eemple, etre le pods et la talle d u ouveau-é,

Plus en détail

f(t) g(t)dt f²(t)dt g²(t) dt a a a

f(t) g(t)dt f²(t)dt g²(t) dt a a a PCSI Chatre 4 : Produts scalares-résumé Das ce chatre E est u -ev. Produts scalares. Défto et exemles de référeces Def: O aelle rodut scalare sur E toute alcato de E² das est bléare. est symétrque: x,ye,

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES Cours

NOMBRES COMPLEXES Cours NOMBRES COMPLEXES Cous I. DEFINITIONS D UN NOMBRE COMPLEXE. Fome algébique. Repésetatio gaphique. Fome polaie 4. Fome tigoométique 5. Relatios fodametales ete les difféetes défiitios 6. Exemples II. PROPRIETES

Plus en détail

ANALYSE DES CORRESPONDANCES SIMPLES

ANALYSE DES CORRESPONDANCES SIMPLES ANALYSE DES DONNÉES TEST DU KHI-DEUX ANALYSE DES CORRESPONDANCES SIMPLES Perre-Lous Gozalez MESURE DE LIAISON ENTRE DEUX VARIABLES QUALITATIVES KHI-DEUX Mesure de la laso etre deux varables qualtatves

Plus en détail

Coefficient de partage

Coefficient de partage Coeffcet de partage E chme aque, la sythèse d'u composé se fat e pluseurs étapes : la réacto propremet dte (utlsat par exemple u motage à reflux quad la réacto dot être actvée thermquemet), les extractos

Plus en détail

Comment les bookmakers (ou la FdJ) font-ils pour TOUJOURS gagner?

Comment les bookmakers (ou la FdJ) font-ils pour TOUJOURS gagner? Coet les bookakers (ou la FdJ fot-ls our TOUJOURS gager? Itroducto otatos et varables Esérace de ga du bookaker (ou de la FdJ 4 4 Les stratéges du bookaker 6 4 le bookaker hoête 6 4 le bookaker "réel"7

Plus en détail

III ESPERANCE MATHEMATIQUE

III ESPERANCE MATHEMATIQUE /9 ésumé de ours e alul des probabltés (JJ bellager III ESPEAE MATHEMATIQUE I.Défto et alul de l espérae mathématque d ue VA La défto la plus géérale de l espérae d u VA : (do à valeurs postves ou ulles

Plus en détail

L importance des incitations financières dans l obtention d un emploi est-elle surestimée?

L importance des incitations financières dans l obtention d un emploi est-elle surestimée? L motance des nctatons fnancèes dans l obtenton d un emlo est-elle suestmée? Cylle Hagneé (*) Nathale Pcad (**) Alan Tannoy (***) Kane Van de Staeten (****) Nous estmons sx modèles où ntevennent d une

Plus en détail

Chapitre III. Gaz parfaits

Chapitre III. Gaz parfaits Chatre III Gaz arfats IIIA : Déftos rorétés IIIAI : Gééraltés : U gaz arfat est u flude déal qu satsfat à l équato d état vr, ou ecore c est u gaz qu obét rgoureusemet aux tros los MARIOE, GAY LUSSAC et

Plus en détail

Questions pour un champion en ligne

Questions pour un champion en ligne Questios pour u champio e lige Le jeu télévisé QPUC préseté sur FR3 et aimé par Julie Lepers existe aussi e variate «e lige». U jeu «e lige» se déroule aisi : Six iterautes disputet ue première mache dite

Plus en détail

Exemples de champs électrostatiques

Exemples de champs électrostatiques Exemples de champs électostatques A. Exemples smples A.. Chage ponctuelle unque Le champ électque et le potentel absolu en un pont M nduts pa une chage ponctuelle q placée en O sont : q E 4 π u et V q

Plus en détail

LES LYCEES CHRISTOPHE COLOMB ET MARCELIN BERTHELOT FONT DE LA RESISTANCE

LES LYCEES CHRISTOPHE COLOMB ET MARCELIN BERTHELOT FONT DE LA RESISTANCE LES LYCEES CHISTOPHE COLOM ET MCELIN ETHELOT FONT DE L ESISTNCE Nous ous sommes as téessés à pluseus poblèmes su le thème de la ésstace. Le peme coceat u cube Toutes les aêtes d u cube ot la même ésstace.

Plus en détail

6GEI300 - Électronique I. Examen Partiel #1

6GEI300 - Électronique I. Examen Partiel #1 6GEI3 Électroque I Autome 27 Modalté: Aucue documetato est permse. Vous avez drot à ue calculatrce o programmable. La durée de l exame est de 3h Cet exame compte pour 2% de la ote fale. Questo 1. Questos

Plus en détail

LEÇON N 6 : Loi de Poisson, loi normale.

LEÇON N 6 : Loi de Poisson, loi normale. LEÇON N 6 :. Pré-requs : Probabltés : défto, calculs et probabltés codtoelles ; Lo bomale cf. leço o 5) ; Noto de varables aléatores dscrètes et cotues cf. leços o 4 et 7), et proprétés assocées : espérace,

Plus en détail

Intervalles de fluctuation et de confiance

Intervalles de fluctuation et de confiance Chapitre 9 Itervalles de fluctuatio et de cofiace Sommaire 9.1 Itervalle de fluctuatio................................... 157 9.1.1 Quelques rappels..................................... 157 9.1.2 Itervalle

Plus en détail

a. Le symbole se lit «sigma» ; l écriture Ex : 2 Fréquences en % ( f i x 100) 11,1 % 29,6 % 59,3 % 100 %!!!!

a. Le symbole se lit «sigma» ; l écriture Ex : 2 Fréquences en % ( f i x 100) 11,1 % 29,6 % 59,3 % 100 %!!!! Cours : Statstques I. Itroducto Classe de ère S O a vu que our caractérser ue sére statstque, o utlse des : - aramètres de tedace cetrale : - la moyee ; - la médae. Ils ermettet d dquer la «osto» de la

Plus en détail

Lucyna FIRLEJ IUT Mesures Physiques Statistiques C1

Lucyna FIRLEJ IUT Mesures Physiques Statistiques C1 1 Statistique iferetielle. Relatios Iteratioales Lucya Firlej Pl. E.Bataillo, Bat.11, cc.06 34095 Motpellier cedex 5 Frace lucya.firlej@umotpellier.fr S3. Statistics. 30 h d eseigemet: 10 cours, 10 TD,

Plus en détail

Propriétés thermoélastiques des gaz parfaits

Propriétés thermoélastiques des gaz parfaits Themodynamque - Chapte opétés themoélastques des gaz pafats opétés themoélastques des gaz pafats LES CONNAISSANCES - Gaz pafat à l échelle macoscopque Défnton : Le gaz pafat assocé à un gaz éel est le

Plus en détail

3- LES TIRAGES PROBABILISTES D'ECHANTILLONS

3- LES TIRAGES PROBABILISTES D'ECHANTILLONS 3- LES TIRAGES PROBABILISTES D'EHATILLOS Das de ombreuses alcatos ratques du calcul des robabltés, o retrouve u ou luseurs des schémas de trages robablstes d'échatllos que ous allos exoser. Le cadre gééral

Plus en détail

Semestre : 4 Module : Méthodes Quantitatives III Elément : Mathématiques Financières Enseignant : Mme BENOMAR

Semestre : 4 Module : Méthodes Quantitatives III Elément : Mathématiques Financières Enseignant : Mme BENOMAR Semestre : 4 Module : Méthodes Quattatves III Elémet : Mathématques Facères Esegat : Mme BENOMAR Elémets du cours Itérêts smples, précompte, escompte et compte courat Itérêts composés Autés Amortssemets

Plus en détail

BTS C.G. 1996. B) Retour au problème concret: Le nombre d'appartements commercialisé est nécessairement un entier entre 2 et 20.

BTS C.G. 1996. B) Retour au problème concret: Le nombre d'appartements commercialisé est nécessairement un entier entre 2 et 20. BTS CG 996 Eercce : (0 pots) Ue agece mmoblère evsage de commercalser u programme de costructo d'appartemets Deu projets lu sot soums: Projet P : Le coût de producto de appartemets ( eter et 0 )est doé

Plus en détail

Statistique. 3 ème Maths Mai 2010 A. LAATAOUI. I. Introduction :

Statistique. 3 ème Maths Mai 2010 A. LAATAOUI. I. Introduction : Statstque 3 ème Maths Ma 00 A LAATAOUI I Itroducto : La statstque est ue scece ayat pour objet l étude des phéomèes socau surtout ceu doat leu à des varatos ou ceu e pouvat être suffsammet maîtrsés que

Plus en détail

[ ] IV.- Espérance mathématique de l estimateur  : Nous avons ( ) ε. alors l espérance mathématique sera : soit

[ ] IV.- Espérance mathématique de l estimateur  : Nous avons ( ) ε. alors l espérance mathématique sera : soit Itroducto à l écoométre S6-EF sc. éco. & gesto Prof. Mohamed El Meroua IV.- Espérace mathématque de l estmateur  : A ˆ A + X X X Nous avos ( ε alors l espérace mathématque sera : E ( E( A + E[ ( X X X

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale chatlloage Module Vaables et los d échatlloage Itoducto gééale a oto de base e statstue est celle de oulato : eseble d dvdus ou obets ou utés statstues ouvat ête décts a u eseble de vaables ou oétés ou

Plus en détail

Qu est-ce qu un bon énoncé de bac? Analyse de l exercice de spécialité de TS de Pondichéry 2013 Jacques Lubczanski

Qu est-ce qu un bon énoncé de bac? Analyse de l exercice de spécialité de TS de Pondichéry 2013 Jacques Lubczanski Dossier : Actualité de l Aalyse e Lycée 447 Qu est-ce qu u bo éocé de bac? Aalyse de l exercice de spécialité de TS de Podichéry 2013 Jacques Lubczaski «Podichéry est tombé!» : cela ressemble à l aoce

Plus en détail

LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE

LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE. Exemple troductf (Les élèves qu coasset déà be le prcpe peuvet sauter ce paragraphe) Cosdéros la sute (u ), défe pour tout, par : u u u 0 0 Cette sute est défe

Plus en détail

Méthodes de catégorisation : Réseaux bayesiens naïfs. Olivier Aycard E-Motion group. Université Joseph Fourier. http://emotion.inrialpes.

Méthodes de catégorisation : Réseaux bayesiens naïfs. Olivier Aycard E-Motion group. Université Joseph Fourier. http://emotion.inrialpes. Méthodes de atégosaton : éseau aesens naïfs le Aad E-Moton goup Unesté Joseph Foue http://emoton.nalpes.f/aad le.aad@mag.f lan du ous Intéêts éseau aesens naïfs Appentssage de éseau aesens naïfs ésentaton

Plus en détail

Estimations et intervalles de confiance

Estimations et intervalles de confiance Estimatios et itervalles de cofiace Estimatios et itervalles de cofiace Résumé Cette vigette itroduit la otio d estimateur et ses propriétés : covergece, biais, erreur quadratique, avat d aborder l estimatio

Plus en détail

Cours (Terminale) Probabilités (révisions 1 ère )

Cours (Terminale) Probabilités (révisions 1 ère ) Cours (Termale) Probabltés (révsos ère ) Quelques rappels et complémets sur les esembles Uo de deux esembles O appelle «uo de deux esembles E et F» l esemble oté E F dot les élémets sot costtués des élémets

Plus en détail

Partie 1. Corrigé de CCIP 2000 par Pierre Veuillez

Partie 1. Corrigé de CCIP 2000 par Pierre Veuillez Corrgé de CCIP 2000 par Perre Veullez Das tout le problème, désge u eter aturel o ul. O cosdère ue ure U coteat boules umérotées de à. O tre ue boule au hasard das U. O ote k le uméro de cette boule. S

Plus en détail

ANALYSE FACTORIELLE DES CORRESPONDANCES SIMPLES

ANALYSE FACTORIELLE DES CORRESPONDANCES SIMPLES ANALYSE DES DONNÉES TEST DU KHI-DEUX ANALYSE FACTORIELLE DES CORRESPONDANCES SIMPLES Perre-Lous Gozalez Mesure de la laso etre deux varables qualtatves Kh deux Equête : Êtes-vous «pas du tout d accord»

Plus en détail

L hebdo Finance de la MACS

L hebdo Finance de la MACS - DU 2 AU 9 OCTOBRE 2006 - Numéro DÉFINITION DE LA SEMAINE : Stock otio Idice boursier DOSSIER DE LA SEMAINE : Simulatio d u rêt immobilier 2 LES COURS DU JOUR Le jeudi 2 octobre 7 L hebdo Fiace de la

Plus en détail

Statistiques II Sc. Éco. & Gestion (S3) Pr. M. El Merouani 3-Notation ensembliste des événements :

Statistiques II Sc. Éco. & Gestion (S3) Pr. M. El Merouani 3-Notation ensembliste des événements : wwwelmerouajmdocom Statstques II Sc Éco & Gesto S r M El Meroua Chaptre : roaltés I Itroducto : -Epreuve ou expérece : O appelle épreuve ou expérece ue certae acto que l o peut répéter pluseurs fos ar

Plus en détail

BTS BIOCHIMIE & ANALYSES BIOLOGIQUES 2001

BTS BIOCHIMIE & ANALYSES BIOLOGIQUES 2001 Exercice 1 : ( 12 poits ) Les parties A et B peuvet être traitées idépedammet l ue de l autre. O se propose d étudier l évolutio e foctio du temps des températures d u bai et d u solide plogé das ce bai.

Plus en détail

CHAPITRE 6 : LE BIEN-ETRE. Durée : Objectif spécifique : Résumé : I. L agrégation des préférences. Cerner la notion de bien-être et sa mesure.

CHAPITRE 6 : LE BIEN-ETRE. Durée : Objectif spécifique : Résumé : I. L agrégation des préférences. Cerner la notion de bien-être et sa mesure. TABLE DES MATIERES Durée...2 Objectf spécfque...2 Résumé...2 I. L agrégato des préféreces...2 I. Le système de vote à la majorté...2 I.2 Vote par classemet...3 I.3 Codtos de décso socale et théorème d

Plus en détail

PRINCIPES DES STATISTIQUES INFERENTIELLES

PRINCIPES DES STATISTIQUES INFERENTIELLES Chaptre 3 PRINCIPES DES STATISTIQUES INFERENTIELLES Bases de la statstque féretelle PLPSTA0 0 Chaptre 3 1. Problématque. Objectfs des statstques féretelles.1 Estmato poctuelle. Estmato par tervalles.3

Plus en détail

Analyse d un système de sécurité cohérent et optimal pour une compagnie d assurance IARD

Analyse d un système de sécurité cohérent et optimal pour une compagnie d assurance IARD Aalyse d u système de sécuté cohéet et optmal pou ue compage d assuace IARD Auteus : Chsta de LA FOATA, Membe de l Isttut des Actuaes Faças 24, ue de la fotae He 4 92 70 Chavlle Tel : 00 (0)6 07 76 2 46

Plus en détail

Chapitre 4 Fonction de transfert

Chapitre 4 Fonction de transfert Chatre 4 Focto de trasfert Chatre 4 Focto de trasfert 4.. Exresso de la focto de trasfert Pour u système léare cotu et varat, ous avos vu que la relato etre la sorte s( et l etrée e( est doée ar ue équato

Plus en détail

Correction Exercices du MODULE 1 : M1Exo4b Distribution statistique à un caractère

Correction Exercices du MODULE 1 : M1Exo4b Distribution statistique à un caractère Exo Math Stat Correcto exercces du Module Dstrbuto statstque à u caractère MExo4b Correcto Exercces du MODULE : MExo4b Dstrbuto statstque à u caractère Exercce Mexo4 b Objectf : Cet exercce trate du calcul

Plus en détail

5. Variables aléatoires simultanées

5. Variables aléatoires simultanées 5. Varables aléatores smultaées 5.1 Coule de varables aléatores Défto 1 Pour tout dce das 1, sot X ue varable aléatore. O dt que X X 1 X est ue varable aléatore de dmeso. Nous ous téresseros rcalemet aux

Plus en détail

TD Techniques de prévision pour la Gestion de production

TD Techniques de prévision pour la Gestion de production Orgasato et gesto dustrelle Page / 6 TD Techques de prévso pour la Gesto de producto er Exercce Vetes d u rayo de jouraux das u supermarché Javer Févrer Mars Avrl Ma Ju Jullet Août Septembre Octobre Novembre

Plus en détail

Seule l erreur en régime permanent est au programme de MP!!

Seule l erreur en régime permanent est au programme de MP!! Cous 0 Pécision des SLCI Lycée Bellevue Toulouse CPGE MP Pécision des SLCI Uno I (Concet initil) Uno III Le scoote Uno III est un fit exemle de système ssevi qui doit ête nécessiement stble ou un bon fonctionnement

Plus en détail

Correction des exercices du TD2

Correction des exercices du TD2 orrecto des exercces du TD Rael : des ades vous sot foures sur le ste «www.utc.fr /~mt/» à la f des fchers acrés aux chatre de cours. N héste as à les ulter our refare les exercces avat de regarder la

Plus en détail

Université de Picardie Jules Verne 2006-2007 Faculté de Mathématiques et d Informatique

Université de Picardie Jules Verne 2006-2007 Faculté de Mathématiques et d Informatique Uiversité de Picardie Jules Vere 006-007 Faculté de Mathématiques et d Iformatique Licece metio Mathématiques - Deuxième aée - Semestre 4 Probabilités Elémetaires Exame du ludi 4 jui 007 Durée h00 Documet

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL Corrigé du baccalauréat Polyésie 6 jui 4 STID STL spécialité SPCL EXERCICE 4 poits Cet eercice est u questioaire à choi multiples. Pour chacue des questios suivates, ue seule des quatre réposes proposées

Plus en détail

E(X i ) par linéarité de l espérance.

E(X i ) par linéarité de l espérance. Statistiques appliquées. L3 Iterrogatio Questios de cours. 3 poits 1) Eocer le théorème cetral limite (1 pt). Si (X ) est ue suite de v.a. idépedates et de même loi, admettat des momets d ordre u et deux

Plus en détail

Cours 12 : Corrélation et régression

Cours 12 : Corrélation et régression Technques d analyses en psychologe Cous 1 : Coélaton et égesson Table des matèes Secton 1. À Washngton, ce sont les cgognes qu appotent les bébés... Secton. Statstque de coélaton... Secton 3. Coélaton

Plus en détail

α Epaisseur tôle : e = 0,05m (considéré négligeable devant R) Masse volumique porte : ρ = 7800 km/m 3 R α = π/3

α Epaisseur tôle : e = 0,05m (considéré négligeable devant R) Masse volumique porte : ρ = 7800 km/m 3 R α = π/3 Cous 7 - éoéte des Masses ycée Bellevue Toulouse - CE M éoéte des Masses ( a asse éléentae d( est défne en foncton de la natue de la odélsaton du systèe atéel étudé : Modélsaton voluque (cas généal : d(

Plus en détail

I. Qu est-ce qu une variable aléatoire?

I. Qu est-ce qu une variable aléatoire? I. Qu est-ce qu ue varable aléatore?. Défto : Sot ue expérece aléatore dot l esemble des résultats possbles (l uvers est oté Ω. Ue varable aléatore est ue focto X allat de Ω sur R, c est-à-dre que c est

Plus en détail

Historique de la fibre optique Les fontaines lumineuses de l antiquité

Historique de la fibre optique Les fontaines lumineuses de l antiquité stoque de la fbe optque Les fotaes lumeuses de l atquté Pcpe de la popagato de la lumèe? Pcpe du gudage plaae (1 Dmeso) Se place e codto de éfleo totale A 1 A 1 Gae g Gae g M < c Cœu c M > c Cœu c Fute

Plus en détail

sont distincts 2 à 2.

sont distincts 2 à 2. Lycée Thers CORRIGÉ TP PYTHON - 09 L algorthme des k-meas pour partager u uage de pots e u ombre doé de classes peu dspersées 1 - La méthode de Forgy [Qu. 1] 1) Cette double somme comporte termes pusque

Plus en détail

Aide Mémoire de Statistique

Aide Mémoire de Statistique Aide Mémoire de Statistique (E, E, P) modèle statistique (E, E, P) modèle probabiliste E probabilité, o coaît la loi P et o fait des calculs E statistique, o e coaît pas la loi (seulemet ue famille de

Plus en détail

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon Chapitre 3 Détermiatio de la taille de l'échatillo Lorsqu o prélève u échatillo pour estimer u paramètre, o court toujours le risque de découvrir u peu trop tard que l'échatillo prélevé est trop petit

Plus en détail

Espaces vectoriels (et affines).

Espaces vectoriels (et affines). Esaces vectorels (et affes) Cha 04 : cours comlet Esaces vectorels réels ou comlexes (Su) Défto : K-esace vectorel Défto 2 : K-algèbre Théorème : exemles Défto 3 : combaso léare de vecteurs Défto 4 : sous-esace

Plus en détail

Divisibilité et congruences. Corrigés d exercices

Divisibilité et congruences. Corrigés d exercices Dvsblté et cogrueces Corrgés d exercces Les exercces du lvre corrgés das ce docuet sot les suvats : Page 445 : N 1, 5 Page 459 : N 45 Page 449 : N 10 Page 460 : N 51, 5, 55, 57 Page 451 : N 16 Page 461

Plus en détail

Exercices sur le conditionnement : corrigé

Exercices sur le conditionnement : corrigé Exercces sur le codtoemet : corrgé ECE Lycée Kastler mars 008 Exercce * Pour be compredre commet ça se passe le meux est de commecer par retradure claremet l'éocé e utlsat les otatos esemblstes vues e

Plus en détail

Module 4 - Leçon 01 - Budget des ventes 1. Introduction - Recherche de la tendance générale

Module 4 - Leçon 01 - Budget des ventes 1. Introduction - Recherche de la tendance générale Cotrôle de gesto Budget des vetes Module 4 - Leço - Budget des vetes Itroducto - Recherche de la tedace géérale - Itroducto Le budget des vetes est le premer budget opératoel à établr. Il est cosdéré comme

Plus en détail

I INTRODUCTION II ECHANTILLONS. Master 1 ESTIMATION Mars 2009

I INTRODUCTION II ECHANTILLONS. Master 1 ESTIMATION Mars 2009 Maste 1 ESTIMATION Mas 009 I INTRODUCTION Das so live, Le jeu de la sciece et du hasad, Daiel Schwatz, cite cette aecdote d'u aglais qui déaque à Calais et qui apecevat ue femme ousse, coclut : Ties, les

Plus en détail

Thermographie infrarouge et conduction inverse : estimation d une source surfacique de chauffage par induction.

Thermographie infrarouge et conduction inverse : estimation d une source surfacique de chauffage par induction. hemogaphe faouge e coduco vese : esmao d ue souce sufacue de chauffage pa duco Aboubaca OUAAA, Des MAILLE, Mchel GADECK, Mchel LEBOUCHE Objecf : - fluece composo flude flude dus # eau du éseau efodsseme

Plus en détail

FACULTÉ DES SCIENCES LMD : 1 IÈRE ANNÉE DE L INGÉNIEUR. e II. Chapitre. I. Rappel sur le. Champ

FACULTÉ DES SCIENCES LMD : 1 IÈRE ANNÉE DE L INGÉNIEUR. e II. Chapitre. I. Rappel sur le. Champ ACULTÉ D CINC D L INGÉNIUR CTION TRON COUN LD LD : IÈR ANNÉ Cous Phsque : lectcté et gnétsme Chte e II Chm et Potentel lectque I Rel su le chm et otentel gvttonnel Chm Il est ben étbl qu'une msse m, stuée

Plus en détail

1 Programme de l agrégation interne

1 Programme de l agrégation interne Séries umériques Programme de l agrégatio itere Partie 0b : Séries de ombres réels ou complexes Séries à termes positifs La série coverge si et seulemet si la suite des sommes partielles est borée Étude

Plus en détail

II - Notions de probabilité. 19/10/2007 PHYS-F-301 G. Wilquet 1

II - Notions de probabilité. 19/10/2007 PHYS-F-301 G. Wilquet 1 II - Notos de probablté 9/0/007 PHYS-F-30 G. Wlquet Ue varable aléatore est ue varable dot la valeur e peut être prédte avec certtude mas dot la probablté d occurrece d ue valeur (varable dscrète) ou d

Plus en détail

Chapitre III : Les caractéristiques de dispersion

Chapitre III : Les caractéristiques de dispersion Chaptre III : Les caractérstques de dsperso Les caractérstques de tedace cetrale e sot pas toujours suffsates pour caractérser ue sére statstque, car séres peuvet avor Mo= Me = x alors qu elles sot dstrbuées

Plus en détail

Supplément EXERCICES OG1 / OG2 Optique Géométrique Feuille 1/5

Supplément EXERCICES OG1 / OG2 Optique Géométrique Feuille 1/5 Supplémet EXERCICES OG / OG Optque Géométque Feulle /5 OG Los e la Réflexo Execce : Obseve so pope eflet U homme est ebout evat u mo pla ectagulae, fxé su u mu vetcal. So œl est à l =,70 m u sol. La base

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES 2. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont interdites. * * *

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES 2. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont interdites. * * * SESSION 005 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES Durée : 4 heures Les calculatrces sot terdtes * * * NB : Le caddat attachera la lus grade mortace à la clarté, à la récso et à la cocso de la rédacto

Plus en détail

Chapitre 1.5a Le champ électrique généré par plusieurs particules

Chapitre 1.5a Le champ électrique généré par plusieurs particules hapte.5a Le chap électque généé pa pluseus patcules Le chap électque généé pa pluseus chages fxes Le odule de chap électque d une chage ponctuelle est adal, popotonnel à la chage électque et neseent popotonnel

Plus en détail

Analyse de régression

Analyse de régression Itroducto à la régresso Aalyse de régresso La régresso est utlsée pour estmer ue focto f( ) décrvat ue relato etre ue varable explquée cotue,, et ue ou pluseurs varables explcatves,. = f(,, 3,, )+ε Remarque

Plus en détail

Partie I : Gestion de portefeuilles actions Chapitre 2 Evaluation actuarielle des actions

Partie I : Gestion de portefeuilles actions Chapitre 2 Evaluation actuarielle des actions Patie I : Gestio de potefeuilles actios Chapite 2 Evaluatio actuaielle des actios Gestio de Potefeuille La valeu omiale d ue actio est éale au capital social divisé pa le ombe de tites. Pou les sociétés

Plus en détail

CORRIGE EXERCICES FACULTATIFS TD ADP1 SEANCE 4

CORRIGE EXERCICES FACULTATIFS TD ADP1 SEANCE 4 page1/6 CORRIGE EXERCICES FACULTATIFS TD ADP1 SEANCE 4 Dosser "Défcece" 1) = 30 pour les groupes. Les classes sot d'ampltudes dfféretes doc...utlser la desté (rappel : desté = effectf/ampltude). Durée

Plus en détail

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période)

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période) Mathématques Facères : l essetel Les 0 formules cotourables (F de érode) Raels d algèbre x x x x Taux roortoel Taux équvalet Taux Proortoel t Exemle : taux mesuel t roortoel à u taux auel de 2% 2% t %

Plus en détail

CHAPITRE III PROBABILITES

CHAPITRE III PROBABILITES HAPITRE III PROBABILITES I re B math I chatre III Probabltés Table des matères OURS A) Aalyse combatore ) Les trages au sort ) Trages avec ordre et avec réétto. 3 3) Trages avec ordre et sas réétto. 4

Plus en détail

Au sommaire : Des généralités. Polynôme d'endomorphisme. Polynômes minimal d'un endomorphisme. Valeur et vecteur propres. Sous-espace propre.

Au sommaire : Des généralités. Polynôme d'endomorphisme. Polynômes minimal d'un endomorphisme. Valeur et vecteur propres. Sous-espace propre. - De la réducto des edomorphsmes - Ce cours a été rédgé e ovembre 994 alors que e préparas l'agrégato de mathématques et ms à our e u et ullet 2. Das le cas où l comporterat des erreurs, merc de me les

Plus en détail

STATISTIQUE : ESTIMATION

STATISTIQUE : ESTIMATION STATISTIQUE : ESTIMATION Préparatio à l Agrégatio Bordeaux Aée 202-203 Jea-Jacques Ruch Table des Matières Chapitre I. Estimatio poctuelle 5. Défiitios 5 2. Critères de comparaiso d estimateurs 6 3. Exemples

Plus en détail

PRO 1 EXPRO010 EXPRO019

PRO 1 EXPRO010 EXPRO019 Exercces résolus de mathématques. PRO 1 EXPRO010 EXPRO019 http://www.matheux.be.tf Jacques ollot 1 avrl 03 www.matheux.be.tf - PRO 1-1 - EXPRO010W Ue ure cotet boules blaches ( 4) et 10 boules ores. O

Plus en détail

Annexe 2 Note méthodologique sur le calcul des évolutions de bases, taux et produits de la fiscalité directe locale

Annexe 2 Note méthodologique sur le calcul des évolutions de bases, taux et produits de la fiscalité directe locale Mstère de l téreur, de l outre-mer ublcato : «le gude statstque de et des collectvtés terrtorales la fscalté drecte locale 2007» Aexe 2 Note méthodologque sur le calcul des évolutos de bases, taux et produts

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1 [htt://m.cgeduuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Eocés 1 Déombremet Exercice 1 [ 01529 ] [correctio] Soiet E et F deux esembles fiis de cardiaux resectifs et. Combie y a-t-il d ijectios de E das F?

Plus en détail

Chaque élément de la population étudiée est : une unité statistique ou un individu (élève, pièce fabriquée, trajet journalier)

Chaque élément de la population étudiée est : une unité statistique ou un individu (élève, pièce fabriquée, trajet journalier) htt://maths-scences.fr STATISTIQUES I) Le vocabulare utlsé en statstques ) Caractère d une oulaton Les outls et les méthodes des études statstques s alquent à des ensembles d éléments nommés oulatons (exemle

Plus en détail