Cours 3 : Probabilités

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours 3 : Probabilités"

Transcription

1 PS 004 Techques d aalyses e sychologe Cous 3 : Pobabltés Table des matèes Secto. La oulette usse : oblème emque?... 3 Secto. Rôle de la obablté e statstques ductves... 3 Secto 3. La dstbuto bomale Calcule la obablté d u ombe de succès Paamètes et focto de masse Calcul des momets statstques... 6 a. Calcul de la moyee d ue vaable aléatoe de tye bomal... 6 b. Calcul de la vaace d ue vaable aléatoe bomale... 7 c. Autes momets statstques... 8 Secto 4. La dstbuto omale Focto de masse et aamètes Pobablté d u évéemet omalemet dstbué Pouquo la omale?... a. Aoxmato de la dstbuto bomale... b. Pluseus souces d eeus... Tasfomato léae Dstbuto omale stadadsée... 5 Secto 5. La dstbuto de Webull Focto de masse et aamètes Momets statstques... 7 Secto 6. La dstbuto χ Focto de masse et aamète Momets statstques... 9 Secto 7. La dstbuto de Fshe F Focto de masse et aamète Momets statstques... 0 Commet le ue table statstque... 0 Cous 3. Pobabltés

2 PS 004 Techques d aalyses e sychologe Secto 8. Cocluso... Execces... 3 Lectues Suggéée : Howell, chate,.4, chate 3, 3. à 3.3, chate 5, 5. à 5.7 clusvemet. Objectfs Coaîte les ostulats sous jacets aux dstbutos bomale, omale, χ et de Fshe. Coaîte la moyee de ces dstbutos. Pouvo omalse des doées et les déomalse. Ête e mesue de le ue table statstque de ces dstbutos. Cous 3. Pobabltés

3 PS 004 Techques d aalyses e sychologe Secto. La oulette usse : oblème emque? La obablté est aaue das les aées 600, éoque où les jeux de hasad étaet tès sés. Avat de fae u a, l'astocate moye voulat coaîte ses chaces de gage. O, ls e coassaet d'autes moyes de fae ce calcul que de joue le jeu u gad ombe de fos avec u sevteu de coface. La obablté de gage devet: P( Ga Nbe de ga Nbe de ate jouée (Vous comedez que cette méthode 'état guèe utle au jeu de la oulette usse. Pou cote cette statége fo smle, cetas joueus vetèet des jeux lus comlexes, souvet basé su ue séquece. Pou évalue leu chace, cetas astocates 'euet d'autes ecous que d'alle cosulte les lus gads mathématces de leus tems (les Beoull, Pascal, Femat, etc.. Ces dees fet be lus qu'évalue les chaces de ga, ls établet les obabltés de vo tel ou tel évéemet se odue das ue stuato doée tès gééale. Nous examos quelques-ues de ces dstbutos de obablté das la sute. Secto. Rôle de la obablté e statstques ductves La obablté est la bache des mathématques qu s occue des oulatos. État doés quelques ostulats smles, eut-o savo commet les scoes de la oulato etèe seot éats. Idéalemet, o souhate avo le mos de ostulats ossbles (das le but d ue lus gade gééalté. O eut vo les obabltés comme ue gosse exéece de esé : Peut-o, a la seule logque, éde le ésultat d ue «exéece». Pa exemle, magos qu ue «exéece» cosste à lace 0 fos ue èce de moae. Peut-o éde d obte 8 fos le? Sas les mathématques, ous sommes cotat de ous fe à ote tuto, à ote exéece. Das ce cas-c, ote tuto suggèe que c est sas doute tès ae. O, les mathématces (Beoull le eme euvet ous de la obablté exacte que cela se oduse sas même avo jamas lacé ue èce de moae de leu ve. Le ésultat, ous le veos à la secto 3, est d u eu mos de 5%. La démache des obabltés cosste toujous a ose des ostulats : «Et s» et de vo quelles coséqueces o eut e te. Pa exemle, «Et s je coassas la obablté d u le los d u lacé uque, ouas-je e dédue la obablté d obte les su lacés?». Comme les ostulats sot souvet gééaux, les coséqueces touvées euvet auss sev das d autes stuatos. Pa exemle, la questo «S j a 0 efats, quel est la obablté d e avo 8 avec les yeux bleus?» écesste exactemet le même asoemet mathématque que celu avec les èces de moae ou ête ésolue. L dée gééale d todue les obabltés e statstques sea lus clae au cous suvat su la statstque ductve, das laquelle l o souhate dédue des fomatos su ue oulato à at d fomatos su u échatllo. Cous 3. Pobabltés 3

4 PS 004 Secto 3. La dstbuto bomale Techques d aalyses e sychologe La dstbuto la lus smle est celle qu déct des évéemets ayat que deux ossbltés. Pa exemle, ue èce de moae est lacée, et le ésultat eut ête le ou face. Ou ecoe, u dvdu est chos au hasad et so sexe est oté. Le ésultat eut ête Homme ou Femme. Das l duste, ue mache eut foctoe ou ête e ae, etc. U essa où seulemet deux cas sot ossbles est afos aelé u essa de Beoull, e l hoeu du mathématce qu le eme a tavallé ce gee de oblème au cous des aées 700. E gééal, l u des deux ésultats est aelé de faço abtae u «succès» et l aute u «échec». Pou smlfe, otos la obablté d u succès, P{S}. Il s esut que - est la obablté d u échec, P{E} (souvet, les auteus otet e utlsat la lette q. Das le cas d ue èce de moae o tuquée, ½. Das le cas de la machee, l eteeeu souhate que sot le lus élevé ossble. 3.. Calcule la obablté d u ombe de succès. Das u essa de Beoull, chaque essa est déedat des essas écédets. Il découle alos que la obablté est smlemet multlcatve Pa exemle, la obablté de deux succès est P{S, S} : P{S, S} P{S} P{S}. As, P{S, S, E, S, E, E} (- (- (- 3 (- 3. Notez qu e fat, l ode das lequel les ésultats sot obteus est as motat usqu ls sot déedats. S, au leu d ête téessé das le ésultat d u seul évèemet, ous souhatos quatfe le ombe total de succès, a exemle, le ombe de maches défectueuses das ue use, ous devos te comte du ombe de faços ossbles d obte ce ésultat doé. Pa exemle, au cous d ue joute où o lace cq fos ue èce de moae, o veut savo la obablté d obte 3 les (P. O eut obte ce ésultat de l ue ou l aute de ces faços : {P, P, P, F, F} {P, P, F, P, F} {P, P, F, F, P} {P, F, P, P, F} {P, F, P, F, P} {P, F, F, P, P} {F, P, P, P, F} {F, P, P, F, P} {F, P, F, P, P} {F, F, P, P, P} sot 0 faços dfféetes d obte 3 les am 5 lacés. La obablté d obte le eme ésultat est de 3 ( -. De même la obablté d obte la secode cofguato, etc. Doc, la obablté d obte u total de 3 les am 5 laces, eu mote l ode, est de 0 3 ( -. De faço gééale, l faut toujous multle la obablté d ue cofguato a le ombe de faços de l obte. Pou cette aso, o utlse l oéateu qu dque le ombe de combasos ossbles de am évéemets baes. O calcule ce ombe! avec la fomule.!(! Cous 3. Pobabltés 4

5 PS 004 Techques d aalyses e sychologe Quad ue vaable est le ésultat d u évéemet aléatoe du gee d u essa de Beoull, o dt que eflète ue dstbuto bomale. Pou smlfe, o eut éce lus desémet qu ue vaable aléatoe est le ombe de succès obteus das ue sute de essas de Beoull, au cous desquels la obablté d u succès est à l ade de la otato: ~ B(,. Das ce cas, la obablté d avo succès au cous de essas, P{ succès} est doé a f ( 3.. Paamètes et focto de masse ( Ce que l o dot ete de ce qu écède est que s l o a des ostulats smles su ue oulato (c des évéemets baes, chacu avec ue obablté et alos l est ossble d obte la obablté ou chaque obsevato ossble (obte 0 succès : f (0, obte succès : f (, etc.. Ceedat, e lus de ces ostulats su ote oulato, l est écessae de coaîte les valeus et. O aelle ces valeus des aamètes de la oulato. E obablté, et sot doées. Pa cote, comme o le vea das le cous 4, e statstque, ces valeus sot gééalemet des coues que l o essae d estme avec des échatllos. La focto f( est la focto de masse (PDF, vo lexque qu déct les obabltés ou tous les. Comme o le vea au ot c, l e faut as lus ou calcule les momets statstques d u ot de vue uemet théoque. Pou vous atque, essayez de calcule à la ma la obablté d obte 0 le su 5 lacés d ue èce de moae, le, etc. Pusque ces ombes eésetet ue féquece elatve, o eut fae u gahque des hstogammes, qu devat alos essemble à celu de la Fgue. Das le cas où est ½, o obseve ue dstbuto symétque avec ue moyee qu semble ête à.5. Ceedat, est as toujous de ½. Das le cas de machees dustelles, la obablté qu ue mache sot e ae eut ête de l ode de /00. Quelle est la obablté que l o touve tos maches e ae au même momet das ue use de 35 maches? Le gahque de la Fgue lluste ces obabltés (maque les hstogammes de à 35, mas ls sot vtuellemet de zéo. Comme o le vot, la obablté que le ombe de aes sot de 5 est excessvemet Fgue : Dstbuto du ombe de les su 5 lacés Cous 3. Pobabltés 5

6 PS 004 Techques d aalyses e sychologe fable (de l ode de Avec u tableau cumulatf (gahe des féqueces cumulatves ou CDF, o vot be que tous les ombes de aes obablemet ossbles se stuet ete 0 et, comme o le vot à la Fgue 3. Das ce dee cas, l asyméte est extême (et ostve, et le ombe modal de ae est zéo. La moyee est de 0.35 ae, sot mos de ue e moyee. S vous voulez calcule la moyee à la ma das ce dee cas, vous allez touve l execce assez laboeux. Il est ceedat ossble de ésume les momets statstques à l ade de fomules smles, comme ous le motos c Calcul des momets statstques Fgue : Exemle de dstbuto quad la obablté d u succès est /00 cous.: a. Calcul de la moyee d ue vaable aléatoe de tye bomal O eut calcule la moyee attedue de, otée c E( e utlsat la fomule du E( f ( où déote tous les ésultats ossbles ou (sot 0 succès, 0 succès, succès. Pou y ave, l faut coaîte ces elatos : (a et Fgue 3 : Exemle de dstbuto cumulatve quad est /00 Cous 3. Pobabltés 6

7 PS 004 Techques d aalyses e sychologe Cous 3. Pobabltés 7 (b M M M b a b a M ( 0 +, Notos qu avec la elato (a, ous ouvos éce : f ( ( ( ( ( Dès los, o eut éce : E 0 ( ( ( S ous osos et M, ous obteos : M M M E 0 0 ( ( ( que l o eut ésoude à l ade de la elato (b e osat a et b (- : ( E M + ( ( b. Calcul de la vaace d ue vaable aléatoe bomale Pou calcule la vaace attedue, otée Va(, ous utlsos la secode elato su la vaace ésetée au cous.4 : E E Va 0 ( ( ( ( ( (

8 PS 004 À ouveau, osos. Va( 0 0 ( + ( ( + Techques d aalyses e sychologe 0 ( Le eme teme ete cochets eésete la moyee d ue vaable qu seat bomale ete 0 et. Posos ~ B( -,. Le secod teme se ésout suvat la elato (a otée à la sous-secto écédete. Va( [ E( + ( + ] [( + ] [ + ] ( c. Autes momets statstques Suvat ue méthode smlae, o eut auss ésoude l'asyméte attedue S( et la utose attedue Ku(. O obtet : S( ( 6 ( Ku( + 3 ( De fat, o véfe qu avec 35 maches ( 35 et la ossblté d ue mache e ae à / 00 ( 0.0, o s atted à ce que le ombe moye de maches e ae das l use sot de 0.35 avec ue vaace de (sot u écat tye de ès de 0.59 et ue asyméte de.66, sot ue dstbuto tès décalée ves la gauche. Secto 4. La dstbuto omale Das cette secto, ous cosdéos ue dstbuto das laquelle les ésultats ossbles sot tous les ombes éels (as seulemet les ombes etes ostfs, comme das le cas de la Bomale. Cette dstbuto est aelée la dstbuto omale ou ecoe gaussee (du om de so veteu, Cal Fedch Gauss. Tout comme la bomale, l s agt d ue dstbuto am ue fté d autes ossbles. La omale est as ue lo de la atue que l o obseve éellemet. Il s agt e fat d ue théoe basée su des ostulats smles, que ous allos suvole lus tad (e scece, luseus cocets e sot as afatemet vas mas doet des aoxmatos tès utles. 4.. Focto de masse et aamètes La dstbuto omale est sécfée a la fomule mathématque de sa PDF : Cous 3. Pobabltés 8

9 PS 004 Techques d aalyses e sychologe zµ σ f ( z e. πσ (Das cette fomule, o dvse a π ca so l a totale sous la coube seat de π alos qu e obablté, l ae totale dot ête de. Cette focto est souvet eésetée a la famlèe coube e fome de cloche que l o etouve à la Fgue Fgue 4 : Exemle de dstbuto omale avec moyee 0 et écat tye La coube omale est cotue ou toutes les valeus de z das l tevalle ]-, + [, de telle faço que tous les tevalles ossbles ot ue obablté lus haute que zéo. Pou cette aso, l est éféable de eésete gahquemet la omale avec ue coube cotue lutôt qu avec des hstogammes. Cette dstbuto est afatemet et toujous symétque, de telle faço que la moyee, la médae, et le mode coïcdet. L ae totale sous la coube égale toujous usque qu l s agt de la obablté qu u évéemet ( mote lequel se oduse. La dstbuto omale est ue famlle de coubes usqu ue coube omale eut se dstgue d ue aute a la osto (Fgue 5, gauche, a l échelle (Fgue 5, cete ou a les deux à la fos (Fgue 5, dote. Ce qu dstgue ue coube omale d ue aute sot les aamètes de la oulato, qu sot au ombe de deux : la osto µ et l échelle σ. Pou fae lus cout, o ote que ~ N(µ, σ. La focto attet so maxmum (le mode quad l'exosat µ σ z est mmum. C est doc de que la moyee est auss attete quad z vaux µ, doc µ. O eut auss ouve ce ésultat comme ous l avos fat ou la bomale e utlsat la défto de, Fgue 5 : Quelques dstbutos omales Cous 3. Pobabltés 9

10 PS 004 Techques d aalyses e sychologe sot + z E ( z f ( z. Ceedat, z est cotue et e ed as uquemet les valeus etèes ] -3, -, -, 0,,, 3, [. Il faut doc océde avec des tevalles fmet etts, ce que emet le calcul ftésmal (lu auss veté a Gauss. O dot doc ésoude + + zµ σ E ( z f ( z dz, c est à de E( z e dz. Heueusemet, cette fomule se πσ ésout assez faclemet, et o obtet que E ( µ tel qu attedu. De la même faço, o + + zµ σ ésout Va( ( z µ f (z dz ( z µ e dz ou obte que Va ( σ. πσ Doc, le aamète d échelle σ déct afatemet la vaace de la oulato. 4.. Pobablté d u évéemet omalemet dstbué Avec la dstbuto bomale, l o ouvat de que f ( dque la obablté d obte succès. Ceedat, ou la dstbuto omale (et toute focto cotue, f (z est as teétable. E effet, f ( z P { z }. Ceedat, ou u ombe éel, quelle est la obablté d obte exactemet ue valeu écse z? Même s je vous doas u tems f, la obablté que vous ussez me de exactemet le ombe π est ulle. De même, das ue oulato où la talle moyee des dvdus est de m75, quelle est la obablté que vous échatlloez u dvdu mesuat exactemet m75 (c est à de mète? De fat, P { z } (la obablté d échatlloe u dvdu mesuat exactemet z m est zéo eu mote z. Pa cote, o eut se demade quelle est la obablté que ote vaable aléatoe sot aoxmatvemet z, c est à de, P { z } P { z z z + z} où z dque la écso voulue. Su u gahque, o veat cec comme l ae d ue secto de la coube omale. Le calcul d ue ae sous ue coube eut ête dffcle, mas la tâche ous est gademet facltée a les féqueces cumulatves. Vo la Fgue 6. Pa défto, ue féquece cumulatve doe la obablté qu ue vaable aléatoe sot féeue à ue valeu z, ce que l o ote a F ( z. E fasat la dfféece F ( z z F ( z z, o obtet la obablté que sot féeu à z + z, mas as z z z + z F( z + z F( z z z + z z z z z 4 Fgue 6 : Pobablté d obte le scoe z Cous 3. Pobabltés 0

11 PS 004 Techques d aalyses e sychologe féeu à z - z, ce qu est be ce que l o echeche. Il est cla de cet exemle que ou des vaables cotues, la focto de dstbuto cumulatve (CDF est la lus utle Pouquo la omale? Il exste tos asos d utlse la omale. Pemèemet, la omale est ue tès boe aoxmato de la dstbuto Bomale quad est gad. Deuxèmemet, la omale est la dstbuto édte quad l exste luseus souces d eeus das os doées. Falemet, à cause du théoème cetal lmte. Das ce qu sut, ous élaboos à oos des deux emèes asos, et gados le théoème cetal lmte ou le cous 5. a. Aoxmato de la dstbuto bomale Calcule la dstbuto bomale eut ête assez fastdeux quad le ombe d essas de Beoull est gad ( >>. Pou cette aso, ue aoxmato est souhatable. L aoxmato que ous ésetos c est valde que losque ½ (toute aoxmato fate quad >> est aelée ue aoxmato asymtotque. Nous veos d autes exemles d aoxmatos asymtotques. Sot ~ B(,. Pusque E( et Va( (, ous allos ose ~ N(, (-. O eut mote fomellemet que losque >>, l écat ete la obablté édte a f (z et F ( z + / F ( z / se édut à zéo. La euve est ceedat to logue ou la mette c. Nous allos lutôt mote u exemle où est modéémet gad et vo que la dfféece est déjà tès fable. Das le tableau qu sut, ous llustos les obabltés ou les 6 cas ossbles de succès quad 5. Das cet exemle, ½ exactemet. Comme o le vot, l écat ete la bomale et la omale est sgfat (de l ode du mllème. Il est ceedat légèemet lus gad aux extémtés usque la omale s éted de à +, cotaemet à la bomale. Ue aute faço de mote que la omale est detque à la bomale ou >> quad est ½ est de egade les momets statstques. E effet, s les deux dstbutos ot les même valeus ou tous les momets (moyee, vaace, sewess, utose, et tous les autes, alos focémet l s agt de la même dstbuto (l s agt d u théoème ouvé das Camé. Cous 3. Pobabltés

12 PS 004 Techques d aalyses e sychologe z f (z F (z+0.5-f (z Avec la défto de et de c-haut, o eut fae le tableau qu sut des quate emes momets : Bomale Valeu Nomale E( N E( (a déf. de Va( N(- Va( (a déf. de S( (quad ½ Ku( (quad 0 S( 3 Ku( Comme o le vot, les quate emes momets coesodet afatemet, et s l o cotuat avec les autes momets, la coesodace cotueat défmet. Das ce qu écède, o eted a >> u suéeu à 0. b. Pluseus souces d eeus Suosos que la mesue de chacue de os doées butes sot etachée d u gad ombe d «eeus» qu affectet le scoe védque que l o auat obteu. Ces ombeuses souces d eeus euvet ête lées à des mesues mécses ou (e sychologe euvet ête lées à des facteus tels l atteto, les éoccuatos du sujet, l hstoque du sujet, etc. qu veet tous modfe légèemet sa vae efomace. Cous 3. Pobabltés

13 PS 004 Techques d aalyses e sychologe Notos alos le scoe mesué et T le scoe éel du sujet. Nous avos que T + e. Notos qu c, T est as ue vaable aléatoe usqu l s agt du scoe déal du sujet. La vaable aléatoe e est la souce d aléa qu ed ue vaable aléatoe. Pou lluste le fat que e eflète u gad ombe de souces d eeus, osos e g e + e + e e ( 3 N où chaque souce d eeu e est sot ésete et édut la efomace du sujet ou absete et favose ue boe efomace. Le but de la costate g est de mette su l échelle des efomaces (e ot de QI, e teme de vtesse, etc. l effet cumulé des eeus tel que das l absece d eeu, la efomace e sot as affectée. Nous avos doc que e + ou e -. De lus, ous ostulos que P { e + } ½. Redu à ce ot, vous devez vo où je m e vas : chaque souce d eeu est u essa de Beoull! Regados quel est le ombe d eeus moye, où Z dque le ombe de souce d eeus ostves, et Z le ombe de souces d eeus égatves : E( e E( gz g( Z E g 0 ( gz g ge( Z g g L es eeus favoables et défavoables s'aulet mutuellemet e moyee. De lus, la vaace se calcule auss a ( gz g Va( e Va Va(gZ + 0 4g Va( Z 4g ( g Cec osé, ous touvos doc que E( E(T + e T+E(e T et que Va( Va(T + e Va(e g. De fat, la vaablté obsevée das ésulte uquemet de la vaablté das e qu est bomale. Comme o ostule que >>, la vaablté de e est aoxmée a ue dstbuto omale, d où l s esut selo os ostulats que est omalemet dstbué ( ~N( T, g. Tasfomato léae Il est afos utle, ou smlfe le tatemet d u objet mathématque, de chage sa osto de faço à ce qu l se ésete sous u fomat lus stadad (fomat caoque. Pa exemle, das l exemle c-cote, l est lus smle de délace le ectagle de faço que so cete coïcde avec l oge de l abscsse. Délace u objet (exécute ue taslato s effectue smlemet e soustayat la dfféece ete la osto actuelle et la osto Cous 3. Pobabltés 3

14 PS 004 Techques d aalyses e sychologe voulue de l objet (a exemle c, o eut voulo délace de 3 cm. Smlaemet, o eut chage l étedue d ue fome e dvsat la mesue de so étedue. E teme mathématque, o tasfome ue vaable x e ue vaable x avec cette smle tasfomato où est la osto ogale et e est l étedue : x' x e Pa exemle, c-cote, l o tasfome la dote dot l équato est y / 4x 3 e 3 osat x ' x +. O véfe faclemet que la dote tasfomée ésultate est / 4 x + 3 y ' / 4x' 3 / 4 3 x x / 4 Pete ¼ Odoée à l oge -3 Fgue 7 : Deux exemles de taslato et de chagemet d échelle hozotal Ue tasfomato eut auss océde à l eves ou tasfome ue coube caoque e ue fome lus élaboée, a exemle, ou asse du cecle à l ellse. Suosos que l o souhate délace le cecle de 3 cm ves la dote ( et éte le gad axe du double (e. L équato du cecle état : y x, o obseve que x 3 ( x 3 y ` x` qu est be l équato d ue ellse. 4 De la même faço, o eut délace des dstbutos. Sot ue dstbuto dot la osto (la tedace cetale se touve à cm, et l étedue (l'écat tye est de deux utés. Fgue 8 : Déomalsato a taslato et chagemet d échelle hozotal Cous 3. Pobabltés 4

15 PS 004 Techques d aalyses e sychologe Fgue 9 : Nomalse ue dstbuto E chageat x ou x comme écédemmet, o se touve à amee la dstbuto au cete, et so échelle à. Das le cas d ue omale N(,, o se touve à édue tous les scoes de deux (.e. u délacemet égal à la moyee µ, doc, la moyee devet 0, et o édut auss l étedue a, d où l écat tye devet. O véfe faclemet e calculat l eséace et la vaace avec les fomules usuelles : µ µ µ µ E ( ' E( E( 0 σ σ σ σ σ µ σ Va ( ' Va( Va( σ σ σ As, S ~ N(,, alos (-µ/σ ~ N(0,. Losqu o alque ue tasfomato léae à ue vaable aléatoe das le but de tasfome sa dstbuto e ue dstbuto caoque, o va ale de stadadsato. (Notez qu c, la dstbuto la lus smle est N(0, et o as N(0, 0. Voyez-vous ouquo?. La stadadsato eut ête effectuée eu mote la fome de la dstbuto. Ceedat, seulemet la osto et l échelle sot affectés a ue telle tasfomato. S la dstbuto est asymétque avat la omalsato, elle le estea aès Dstbuto omale stadadsée Pou faclte l étude des caactéstques de la lo omale et sutout ou ouvo déteme ademet les ootos sas devo costue ue fté de coubes coesodat à toutes les moyees et écats tyes ossbles, ous utlsos toujous la dstbuto omale stadadsée, ecoe aelée la dstbuto omale cetée édute. L obsevato du gahque de la Fgue 0 emet d aéce la elato ete l écat tye et le oucetage de l ae sous la coube : ue ooto de 34% de l ae totale (doc 34% de toutes les ossbltés se stue ete 0 écat tye (la moyee et écat tye; 68% ete et + écat tye; seulemet % des cas se stuet au dessus de écats tyes, et à eu ès tos cas su 000 (0.6% sot sot au dessus, sot e deçà de tos écats tyes. Cous 3. Pobabltés 5

16 PS 004 Techques d aalyses e sychologe La tasfomato léae vue lus haut, das le cas d ue vaable aléatoe de tye omale, est souvet aelée ue cote z, ou ecoe u scoe z. N mote quel omalemet dstbué eut ête exmé e cote z (o devat lutôt ote Z, usque Z est % 95.44% 99.74% Fgue 0 : La dstbuto omale auss ue vaable aléatoe. E se éféat à la coube omale stadadsée, o eut obte u estmé de la féquece de cette valeu, c est à de sa obablté das la oulato. Pa exemle, s u goue d étudats obtet à u exame ue moyee de 70 et u écat tye de 0 (et s les ésultats sot be dstbués omalemet, o eut coclue que 68% des otes devaet se touve ete 60 et 80 (± écat tye, qu ue ote de 90% ou lus (suéeue à écats tyes devat ête obteue a evo % des étudats, et qu ue ote de 40 (e bas de 3 écats tyes est vamet excetoellemet mauvase. Ue aute fomato motate eut ête obteue a la tasfomato de doées butes e cotes z. Comme chaque vaable est alos mesuée su la même échelle et ésete la même moyee, elles deveet comaables. Pa exemle, ue ote de 75 e mathématque et ue ote de 7 e faças euvet semble smlaes. Ceedat, s l o sat que la moyee du goue e math est de 60 avec u écat tye de 5, et que la moyee e faças est de 75 avec u écat tye de 5, o découve u gée des maths et u ète écva. Secto 5. La dstbuto de Webull La bomale vue au début de cette secto s'téesse à des évéemets du tye «obte succès am essas de Beoull»,.e où est le ombe de succès am évéemets. Postulos lutôt que : a chaque évéemet doe ue valeu éelle ostve lutôt qu ue valeu bae, et b que je sus téessé a le lus ett (ou le lus gad de ces évéemets. U exemle s obseve los d ue couse de 00m «obte u melleu tems de 9 s quad 0 coueus cométtoet». Les coueus edat ot be u tems, mas état as le melleu tems, l est ejetté. L exemle tyque ous ovet de la Hollade. Ce ays est e gade ate sous le veau de la me, et des baages de 6 mètes otèget les habtats. Que suvee ue Cous 3. Pobabltés 6

17 PS 004 Techques d aalyses e sychologe maée suéeue à la hauteu des baages (comme e 95, et c est la catastohe. O veut doc coaîte la obablté de l évéemet «la lus haute maée est de 6 mètes am les 365 maées de l aée». U aute exemle etet ou la euosychologe ous vet de l étude du délacemet de l flux eveux. Selo ue vso, les flux eveux sot tès edodats, voyageat su u gad ombe de fbes aallèle d ue ae du ceveau à l aute. Ceedat, cetas ostulet que seuls les sgaux les lus ades sot cucaux. La questo est doc de coaîte la dstbuto des évéemets «le tems du lus ade sgal am les mlles de sgaux edodats». 5.. Focto de masse et aamètes O démote (mas je saute les détals qu avec seulemet les deux ostulats a et b chaut, o eut déteme la fome de la dstbuto. Il s agt d ue lo letemet asymtotque (. e. ou >>>, c est à de lus de 00 sous-évéemets que l o omme la dstbuto de Webull (du om de l géeu qu l a todut das l étude des matéaux. Sa focto de masse est doée a l équato : f ( z β γ γ ( z α ou laquelle o ote ~ W(α, β, γ. La dstbuto de Webull écesste tos aamètes ou ête dessée, sot α, β, et γ. Le eme eésete la osto de la dstbuto, sot l edot où elle débute, le secod eésete l échelle de la dstbuto (est smlae mas as uméquemet équvalet à l écat tye, et le dee est la fome de la dstbuto, sot so degé d asyméte (ecoe ue fos, smlae mas as uméquemet équvalet à la sewess. γ e zα β Les mages de la Fgue llustet tos Webull avec comme fome,., et 3 esectvemet. Toutes ot la même échelle (60 et la même osto (400. Aès omalsato, elles ataet toutes à zéo et auaet ue échelle de, mas seaet éamos de fomes dfféetes. γ Fgue : Tos dstbutos de Webull Momets statstques O eut démote que Cous 3. Pobabltés 7

18 PS 004 Techques d aalyses e sychologe E( α + βγ( + / γ Va( β ( Γ( + / γ Γ( + / γ Secto 6. La dstbuto χ Suosos que ous ayos u échatllo {,, 3, N } té d ue oulato omalemet dstbuée ( ~ N(µ, σ. Ue faço de sythétse cet échatllo est de calcule la moyee. Ceedat, ous avos vu écédemmet que l o eut omalse les doées µ avec la fomule '. Qu advet-l s l o décde de calcule ue statstque σ totalemet abtae, que l o aellea G, calculé a la fomule : G ` Comme ous l avos vu au cous, l s agt d ue somme (omalsée des écats à la moyee, qu doe toujous zéo. Cette statstque est doc as téessate. Regados lutôt ue aute statstque, que l o aelle G (c, le caé fat ate du om, et e sgfe as qu l faut mette la valeu de G écédete au caé, calculée a ( µ µ G ' σ σ c est à de la somme des caés des scoes omalsés. Be que cette statstque semble abtae, a l s agt be d ue statstque usqu elle etoue ue valeu sythétsat u échatllo, b o vea lus lo (cous 6 qu elle eut ête tès utle das ceta cas. 6.. Focto de masse et aamète O démote (mas ecoe ue fos, o saute les détals que la statstque G ossède ue dstbuto théoque que l o aelle la χ. Sot ue vaable G ~ χ (, la focto de masse est doée a la fomule : Fgue : Tos exemles de dstbuto χ Cous 3. Pobabltés 8

19 PS 004 Techques d aalyses e sychologe f G ( z z Γ La dstbuto χ est etèemet défe a le aamète, le ombe d tems addtoés. est doc le seul aamète ou déce la oulato des tous les G ossble. Ce déteme la fome de la dstbuto, comme o le vot c-bas ou, 5, et 0. e z 6.. Momets statstques Pusque ou chaque scoe, o soustat µ avat de mette au caé, o se etouve e fat à calcule E( (vo f du cous, qu doe la vaace. Doc, le ésultat attedu ou u, sot E(, est de, usque la vaace est de.il découle que ou la somme de tel scoe, E(G. O démote auss que la vaace Va( G. O vot tutvemet ces mesues su le gahque c-haut, où autat le ot d équlbe que l échelle des dstbutos χ coît avec le aamète. De lus, la sewess et la utose sot doés a S( G Ku( G Comme o le vot, lus s accoît, lus les momets deux et tos tedet ves 0 et 3 esectvemet. C est à de que ou >> la dstbuto χ ( ted à deve detque à la dstbuto omale N(,. Secto 7. La dstbuto de Fshe F La dstbuto F suose que ous avos deux échatllos tés d ue même oulato, {,, 3, x } et {,, 3, y }, où ~ N(µ, σ} et ~ N(µ, σ}. S l o calcule du eme échatllo la statstque G comme écédemmet et que l o dvse a N, o devat obte ue statstque dot la moyee est autou de. O fat de même ou, et o ed le ato du eme su le secod ou obte ue statstque F. La fomule comlète est doc : G F G x ( µ ( µ x ou laquelle o dt que F ~ F(,. Cette dstbuto est asymétque ou ou ett. O emaque que le aamète σ s aule usque a hyothèse, l s agt du même σ au uméateu et au déomateu : σ σ Cous 3. Pobabltés 9

20 PS 004 Techques d aalyses e sychologe Cous 3. Pobabltés 0 ( ( ( ( ( ( x x x F µ µ µ σ µ σ σ µ σ µ À la Fgue 3, o vot ue llustato ou, 5, et 0 ou (gauche et 50 (dote. 7.. Focto de masse et aamète La focto de masse de la dstbuto de Fshe est doée a : F z z z f ½ ½ ½ ½ ½!!(½ (½! ½ (½ ( Momets statstques La moyee de cette dstbuto est as exactemet, mas ted ves cette valeu quad l échatllo utlsé au déomateu est gad. De lus, quad et sot gads, la vaace ted ves zéo, la sewess ves 0 et la utose ves 3. Doc, cette dstbuto ted à deve omal ou de gads échatllos. Fomellemet, 4 ( ( ( ( ( + F F Va E Commet le ue table statstque Cetaes dstbutos de féquece sot faclemet calculables avec ue calculatce (a exemle, la bomale. D autes a cote, e le sot vtuellemet as (a exemle, la χ avec sa focto Γ -combe savet que Γ( ½ π?-. O eut alteatvemet utlse u Fgue 3 : 6 exemles de la dstbuto de Fshe

21 PS 004 Techques d aalyses e sychologe logcel, tel Mathematca ou Excel, ou calcule ces valeus à chaque fos que c est écessae. Ceedat, ces logcels sot d toducto écete et étaet as accessbles (ou exstaet tout smlemet as l y a seulemet 0 as. Pou cette aso, o etouve féquemmet des tables où les calculs ot déjà été éalsés. La emèe chose à comede quad o egade ue table est de be sas quelle sote de valeu est tabulée. E gééal, ou ue vaable aléatoe dscète (qu e ed que des valeus etèes, tel la bomale, o ésete la obablté d u évéemet écs, que l o ote : f ( P{ }. Il faut le : la obablté que la vaable aléatoe ee la valeu. C est ce que l o etouve das la Table (su le ste web. Das le cas d ue vaable aléatoe cotue (qu eut ede toutes les valeus éelles, tel la omale, la χ et la F, o ésete lutôt les obabltés cumulatves, que l o ote : F ( z P{ z }, c est à de la obablté que la vaable aléatoe ee ue valeu féeue ou égale à z. La Table ésete u tel exemle avec la dstbuto omale stadadsée. Pusqu l y a as de aamète ou cette coube, ue smle table de F ( z e focto de z sufft. Dès que la dstbuto que l o veut tabule ossède des aamètes (tel la χ, la table devet de talle gagatuesque usqu l faut vae autat z que le aamète (ν ou la χ. Ceedat, usque la χ, la F, et même la t (que l o vea au cous 5 e sot utlsées que ou des fs de tests statstques, o va lutôt océde à l eves : Tabule la valeu de z ou laquelle F ( z égale ue valeu cble. E statstque ductve (cous 4, o est souvet téessé a des valeus lmtes, a exemle la valeu z tel que 95% des obsevatos devaet ête féeues. Pou cofode les étudats, o va vese et cheche le z tel que 5% des obsevatos soet suéeues (c est be la même chose. O a doc z e focto du aamète et e focto de la obablté cble - F ( z P{ z }. Les tables 3, 4, et 5 sot costutes de cette faço. Exemle d utlsato de la table omale stadadsée Das ue stallato de 5000 amoules électques, o a costaté que la ve moyee des amoules état de 00 heues avec u écat tye de 00 heues. Ic, s o établssat u échatllo, chaque doée bute seat e fat l heue à laquelle l amoule a gllé, et ote échatllo seat u esemble coteat des ombes d heues ou qu ue amoule glle. Fomellemet, o a 00 heues et t 00 heues. Imlctemet, o ostule que la oulato est omalemet dstbuée.. Combe eut-o évo d amoules hos d usages au bout de 900 heues? Ces 900 heues, e temes d écat tye coesodet à (900-00/ Le sge mos sgfe qu l s agt d ue cote z féeue à la moyee (be etedu, usque 900 < 00. Les égatfs e sot as ésets su la table, mas usque la coube est afatemet symétque, o touve F(-.5 F( Il s agt de la ooto attedue des amoules qu vot glle avec 900 heues. Pusque ous e avos 5000, 6.7% 5000 doe 335 amoules.. Combe d amoules seot hos d usage e evo 300 heues ± 00 heues? Cous 3. Pobabltés

22 PS 004 Techques d aalyses e sychologe O veut coaîte le ombe de aes ayat leu avat 500 heues, mas ayat eu leu aès 00 heues. Ces ombes, ue fos omalsés, ous doet z max.5 et z m Pou z max la ooto de aes ayat leu avat est de 0.933, auquel l faut soustae la ooto des amoules qu seaet tombées e ae avat z m, das ue ooto de La dfféece est de 0.64, sot 6.4%. Su ue oulato de 5000, ça doe 30 amoules. 3. Combe de tems faut-l attede ou avo 0% d amoules e ae? Ic, o cheche le z tel que 0% des valeus seot féeues. Ce sea cetaemet ue valeu égatve (e bas de la moyee usque à la moyee, 50% des cas sot déjà couvets. Comme la table est symétque, o cheche la valeu ostve qu excède 80% ( 0%, et o metta u sge mos devat ce ombe. E egadat das la table, la valeu z tel que ous sommes le lus ès de 80% est est doc u ombe d heues (e scoe stadadsée tel que 0% des amoules flachet auaavat. S l o «dé omalse», o obtet : t +, sot 03 heues. Secto 8. Cocluso Cous 3. Pobabltés

23 PS 004 Techques d aalyses e sychologe Execces. Coceat la dstbuto omale, laquelle de ces affmatos est fausse : a Elle est la base de luseus aalyses statstques b Les mesues se stuet gééalemet à l téeu de 3 ou 4 écats tyes c L ae sous la coube coesod à la obablté d La obablté d aato d u évéemet décoît avec la dstace à la moyee e Aucue est fausse. La cote z est l écat d ue mesue à la moyee dvsé a l écat tye a Va b Faux 3. Ue cote z gade a ue fable obablté de se odue a Va b Faux 4. Das u test de dx questos, o veut éleve u échatllo de 3 questos ou f de véfcato. Combe d échatllos est-l ossble de éleve? 5. Ue dstbuto omale est écessaemet symétque autou de sa moyee a va b faux 6. Los d u tage au sot, l y a lus de chace que la valeu obteue sot stuée ès de la moyee, eu mote la oulato a Va b Faux 7. Ue féquece elatve élevée mlque ue fable obablté a Va b Faux 8. Quelle caactéstque s alque à ue dstbuto dot les mesues butes qu se dstbuaet omalemet ot été tasfomées e cote z? a Sa moyee est égale à 0 b Sa vaace est de c Elle est e fome de cloche d a et b s Alquet e a, b, et c s alquet. 9. Losque vous lacez 0 èces de moae, quelle est la obablté d obte 0,,, ou 3 faces a 0.00 b 0.0 c 0.00 d 0.7 e E laçat 5 èces de moaes, quelle est la obablté d obte exactemet 0 faces a b 0.05 c 0.53 d 0.96 e aucue de ces éoses. E laçat u dé, quelle est la obablté d obte u sx. Cous 3. Pobabltés 3

24 PS 004. Ue obablté eut ête exmée sous fome de oucetage a Va b Faux 3. La féquece elatve assocée à u évéemet coesod à la obablté de cet évéemet c Va d Faux Sot ue dstbuto dot la moyee est de 40 et l écat tye de 0; 4. Nomalsez ces valeus : a 44 b 36 c 45. d 0 e Touvez les valeus éelles coesodat aux valeus omalsées suvates : a.00 b.90 c.00 d 3.00 e 0.40 Cet étudats ot sub u exame où la moyee du goue est de 75% avec u écat tye de 8. Les ésultats se dstbuet omalemet. 6. Quelle ooto des étudats ot evo 80% (ete 75% et 85% : 7. Quelle est la obablté qu u étudat at ue ote suéeue ou égale à 90% Techques d aalyses e sychologe 8. Quelle est la obablté qu u étudat sot lus de deux écats tyes e bas de la moyee 9. Combe s atted-t-o à avo d étudats avec ue ote ete 85% et 90% 0. À table, avec 5 covves, quelqu u oose u toast. Combe eted-t-o de vees se fae?. Combe exste-t-l de combasos qu emettet de fome ue éque de 5 joueus avec ue baque de 0 oms.. Das ue dstbuto omale stadadsée, quelle ooto des cas seot coms ete la moyee et le scoe suvat : a.0: b +0.5: c +.0: d +.0: e +3.0: 3. Das ue dstbuto omale stadadsée, quelle ooto des cas sea stuée au-dessus des scoes suvat : a.0: b +0.5: c +.0: d +.0: e +3.0: 4. Postulat ue dstbuto omale dot la moyee est 80, l écat tye est de 8, et 50, ou quel scoe s atted-t-o à touve dvdus avec u scoe féeu a 6 esoes : b Cous 3. Pobabltés 4

25 PS 004 c 63 d 75 e À suose qu l exste u test sychologque valde se dstbuat omalemet et ayat ue moyee de 00 et u écat tye de 0, e dessous de quelle scoe se touve des atcats : a 0% b 5% c % 6. État doé u goue de 500 atcats de as ayat obteus à u test ue moyee de 48 avec u écat tye de 8 et u goue de 800 atcats de 4 as ayat obteu au même test ue moyee de 56 et u écat tye de 0, et ostulat la omalté des scoes a Combe de atcats de as ot u ésultat suéeu à la moyee obteue chez les 4 as? b Combe de 4 as ot des ésultats féeus à la moyee obteue chez les as? 7. La moyee de toutes les cotes z dvduelle est la même chose que la moyee des doées butes esute tasfomée e cote z? a Va b Faux Techques d aalyses e sychologe Cous 3. Pobabltés 5

Semestre : 4 Module : Méthodes Quantitatives III Elément : Mathématiques Financières Enseignant : Mme BENOMAR

Semestre : 4 Module : Méthodes Quantitatives III Elément : Mathématiques Financières Enseignant : Mme BENOMAR Semestre : 4 Module : Méthodes Quattatves III Elémet : Mathématques Facères Esegat : Mme BENOMAR Elémets du cours Itérêts smples, précompte, escompte et compte courat Itérêts composés Autés Amortssemets

Plus en détail

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période)

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période) A-PDF OFFICE TO PDF DEMO: Purchase from www.a-pdf.com to remove the watermark Mathématques Facères : l essetel Les formules cotourables (F de érode) htt://www.ecogesam.ac-a-marselle.fr/esed/gesto/mathf/mathf.html#e5aels

Plus en détail

Coefficient de partage

Coefficient de partage Coeffcet de partage E chme aque, la sythèse d'u composé se fat e pluseurs étapes : la réacto propremet dte (utlsat par exemple u motage à reflux quad la réacto dot être actvée thermquemet), les extractos

Plus en détail

CHAPITRE 6 : LE BIEN-ETRE. Durée : Objectif spécifique : Résumé : I. L agrégation des préférences. Cerner la notion de bien-être et sa mesure.

CHAPITRE 6 : LE BIEN-ETRE. Durée : Objectif spécifique : Résumé : I. L agrégation des préférences. Cerner la notion de bien-être et sa mesure. TABLE DES MATIERES Durée...2 Objectf spécfque...2 Résumé...2 I. L agrégato des préféreces...2 I. Le système de vote à la majorté...2 I.2 Vote par classemet...3 I.3 Codtos de décso socale et théorème d

Plus en détail

LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE

LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE. Exemple troductf (Les élèves qu coasset déà be le prcpe peuvet sauter ce paragraphe) Cosdéros la sute (u ), défe pour tout, par : u u u 0 0 Cette sute est défe

Plus en détail

II - Notions de probabilité. 19/10/2007 PHYS-F-301 G. Wilquet 1

II - Notions de probabilité. 19/10/2007 PHYS-F-301 G. Wilquet 1 II - Notos de probablté 9/0/007 PHYS-F-30 G. Wlquet Ue varable aléatore est ue varable dot la valeur e peut être prédte avec certtude mas dot la probablté d occurrece d ue valeur (varable dscrète) ou d

Plus en détail

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives Calcul des itervalles de cofiace our les EPCV 996-004 - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio e oit das la oulatio totale des méages - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio das ue sous oulatio das les méages

Plus en détail

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI)

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI) écanique du oint : foces Newtoniennes (PCSI Question de cous On admet que, losqu'il est soumis à une foce Newtonienne F K u, la tajectoie d'un cos est lane et décite a mc K +e cosθ où C θ est une constante

Plus en détail

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1)

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1) Uiversités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Aalyse (UE 3) 2013-2014 Chapitre 3 : Foctios d ue variable réelle (1) 1 Lagage topologique das R Défiitio 1 Soit a u poit de R. U esemble V R est u voisiage de a s

Plus en détail

Chapitre 1.5a Le champ électrique généré par plusieurs particules

Chapitre 1.5a Le champ électrique généré par plusieurs particules hapte.5a Le chap électque généé pa pluseus patcules Le chap électque généé pa pluseus chages fxes Le odule de chap électque d une chage ponctuelle est adal, popotonnel à la chage électque et neseent popotonnel

Plus en détail

SYSTEME FERME EN REACTION CHIMIQUE

SYSTEME FERME EN REACTION CHIMIQUE SYSTEME FERME EN REACTION CHIMIQUE I. DESCRIPTION D UN SYSTEME. Les dfférets types de système (ouvert, fermé, solé U système S est formé d u esemble de corps séparés du reste de l uvers (appelé mleu extéreur

Plus en détail

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices Chapitre 1 Déombremet 1.1 Eocés des exercices Exercice 1 L acie système d immatriculatio fraçais était le suivat : chaque plaque avait 4 chiffres, suivis de 2 lettres, puis des 2 uméros du départemet.

Plus en détail

!! " # $ #! %! &! ' (!& )**+

!!  # $ #! %! &! ' (!& )**+ !!"# $ #! %! &!'(!&)** Ce cous vse à ésete les dfféets élémets du clcul fce et d exlque l oto de l vleu temoelle de l get. Il ft îte clemet cq éoccutos : L dfféece ete les dfféets tyes d téêts (téêt smle,

Plus en détail

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0.

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0. 7- Tests d austement, d indépendance et de coélation - Chapite 7 : Tests d austements, d indépendance et de coélation 7. Test d austement du Khi-deux... 7. Test d austement de Kolmogoov-Sminov... 7.. Test

Plus en détail

COURS DE MATHEMATIQUE FINANCIERE A COURT ET LONG TERME Promotion : Première année de graduat

COURS DE MATHEMATIQUE FINANCIERE A COURT ET LONG TERME Promotion : Première année de graduat P R O F E S REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ENSEIGNEMENT SUPEREIEUR ET UNIVERSITAIRE INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION INFORMATIQUE DE GOMA /I.S.I.G-GOMA DEVELOPPEMENT ISIG M A T I O N COURS DE MATHEMATIQUE

Plus en détail

RESOLUTION PAR LA METHODE DE NORTON, MILLMAN ET KENNELY

RESOLUTION PAR LA METHODE DE NORTON, MILLMAN ET KENNELY LO 4 : SOLUTO P L MTHO OTO, MLLM T KLY SOLUTO P L MTHO OTO, MLLM T KLY MTHO OTO. toductio Le théoème de oto va ous pemette de éduie u cicuit complexe e gééateu de couat éel. e gééateu possède ue souce

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

2O15 54 ÉCOLES PRIMAIRES 14 ÉCOLES SECONDAIRES 4 CENTRES D ÉDUCATION DES ADULTES 8 CENTRES DE FORMATION PROFESSIONNELLE

2O15 54 ÉCOLES PRIMAIRES 14 ÉCOLES SECONDAIRES 4 CENTRES D ÉDUCATION DES ADULTES 8 CENTRES DE FORMATION PROFESSIONNELLE 2O15 54 ÉCOLES PRIMAIRES 14 ÉCOLES SECONDAIRES 4 CENTRES D ÉDUCATION DES ADULTES Suvez-ous su commssoscolaedelaval 8 CENTRES DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONSEIL DES COMMISSAIRES Message de la pésdete

Plus en détail

FINANCE Mathématiques Financières

FINANCE Mathématiques Financières INSTITUT D ETUDES POLITIQUES 4ème Année, Economie et Entepises 2005/2006 C.M. : M. Godlewski Intéêts Simples Définitions et concepts FINANCE Mathématiques Financièes L intéêt est la émunéation d un pêt.

Plus en détail

L Analyse Factorielle des Correspondances

L Analyse Factorielle des Correspondances Aalyse de doées Modle 5 : L AFC M5 L Aalyse Factorelle des Corresodaces L aalyse factorelle des corresodaces, otée AFC, est e aalyse destée a tratemet des tableax de doées où les valers sot ostves et homogèes

Plus en détail

Cours de. Point et système de points matériels

Cours de. Point et système de points matériels Abdellah BENYOUSSEF Amal BERRADA Pofesseus à la Faculté des Scences Unvesté Mohammed V Rabat Cous de Pont et système de ponts matéels A L USAGE DES ETUDIANTS DU 1 ER CYCLE UNIVERSITAIRE FACULTES DES SCIENCES,

Plus en détail

EXERCICES : DÉNOMBREMENT

EXERCICES : DÉNOMBREMENT Chapitre 7 ECE 1 - Grad Nouméa - 015 EXERCICES : DÉNOMBREMENT LISTES / ARRANGEMENTS Exercice 1 : Le code ativol Pour so vélo, Toto possède u ativol a code. Le code est ue successio de trois chiffres compris

Plus en détail

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes.

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes. Polyésie Septembre 2 - Exercice O peut traiter la questio 4 sas avoir traité les questios précédetes Pour u achat immobilier, lorsqu ue persoe emprute ue somme de 50 000 euros, remboursable par mesualités

Plus en détail

Divorce et séparation

Divorce et séparation Coup d oeil sur Divorce et séparatio Être attetif aux besois de votre efat Divorce et séparatio «Les premiers mois suivat u divorce ou ue séparatio sot très stressats. Votre patiece, votre cohérece et

Plus en détail

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe Cosolidatio La société THEOS, qui commercialise des vis, exerce so activité das trois villes : Paris, Nacy et Nice. Le directeur de la société souhaite cosolider les résultats de ses vetes par ville das

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

CIGI 2011 Job shop sous contraintes de disponibilité des ressources : modèle mathématique et heuristiques

CIGI 2011 Job shop sous contraintes de disponibilité des ressources : modèle mathématique et heuristiques CIGI 2011 Job shop sous cotaites de dispoibilité des essouces : modèle mathématique et heuistiques SADIA AZEM 1, RIAD AGGOUNE 2, STÉPHANE DAUZERE-PERES 1 1 Dépatemet Scieces de la Fabicatio et Logistique,

Plus en détail

Exo7. Déterminants. = 4(b + c)(c + a)(a + b). c + a c + b 2c Correction. b + a 2b b + c. Exercice 2 ** X a b c a X c b b c X a c b a X

Exo7. Déterminants. = 4(b + c)(c + a)(a + b). c + a c + b 2c Correction. b + a 2b b + c. Exercice 2 ** X a b c a X c b b c X a c b a X Exo7 Détermiats Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable T : pour

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n =

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n = [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 1 juillet 14 Eocés 1 Nombres réels Ratioels et irratioels Exercice 1 [ 9 ] [correctio] Motrer que la somme d u ombre ratioel et d u ombre irratioel est u ombre irratioel.

Plus en détail

II LES PROPRIETES DES ESTIMATEURS MCO 1. Rappel : M1 LA REGRESSION : HYPOTHESES ET TESTS Avril 2009

II LES PROPRIETES DES ESTIMATEURS MCO 1. Rappel : M1 LA REGRESSION : HYPOTHESES ET TESTS Avril 2009 M LA REGRESSION : HYPOTHESES ET TESTS Avril 009 I LES HYPOTHESES DE LA MCO. Hypothèses sur la variable explicative a. est o stochastique. b. a des valeurs xes das les différets échatillos. c. Quad ted

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

Le Sphinx. Enquêtes, Sondages. Analyse de données. Internet : http://www.lesphinxdeveloppement.fr/club/index.html

Le Sphinx. Enquêtes, Sondages. Analyse de données. Internet : http://www.lesphinxdeveloppement.fr/club/index.html Equêtes, Sodages Aalyse de doées Le Sphix! Iteret : http://www.lesphixdeveloppemet.fr/club/idex.html Lagarde J. Aalyse statistique de doées, Duod. Réaliser vos equêtes Questioaire Traitemets et aalyses

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

Formation d un ester à partir d un acide et d un alcool

Formation d un ester à partir d un acide et d un alcool CHAPITRE 10 RÉACTINS D ESTÉRIFICATIN ET D HYDRLYSE 1 Formatio d u ester à partir d u acide et d u alcool 1. Nomeclature Acide : R C H Alcool : R H Groupe caractéristique ester : C Formule géérale d u ester

Plus en détail

Module 3 : Inversion de matrices

Module 3 : Inversion de matrices Math Stat Module : Iversio de matrices M Module : Iversio de matrices Uité. Défiitio O e défiira l iverse d ue matrice que si est carrée. O appelle iverse de la matrice carrée toute matrice B telle que

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6 D M 6 Coection PCSI 1 013 014 RVUX DIRIGÉS DE M 6 Execice 1 : Pemie vol habité (pa un homme) Le 1 avil 1961, le commandant soviétique Y Gagaine fut le pemie cosmonaute, le vaisseau spatial satellisé était

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire 11.5 Le moment de foce τ (tau) : Poduction d une accéléation angulaie La tige suivante est soumise à deux foces égales et en sens contaie: elle est en équilibe N La tige suivante est soumise à deux foces

Plus en détail

Application de la théorie des valeurs extrêmes en assurance automobile

Application de la théorie des valeurs extrêmes en assurance automobile Applcato de la théore des valeurs extrêmes e assurace automoble Nouredde Belagha & Mchel Gru-Réhomme Uversté Pars 2, ERMES-UMR78-CNRS, 92 rue d Assas, 75006 Pars, Frace E-Mal: blour2002@yahoo.fr E-Mal:

Plus en détail

Conception d un outil décisionnel pour la gestion de la relation client dans un site de e-commerce

Conception d un outil décisionnel pour la gestion de la relation client dans un site de e-commerce SETIT 2005 3 RD INTERNATIONAL CONFERENCE: SCIENCES OF ELECTRONIC, TECHNOLOGIES OF INFORMATION AND TELECOMMUNICATIONS MARCH 27-3, 2005 TUNISIA Cocepto d u outl décsoel pour la gesto de la relato clet das

Plus en détail

Les Nombres Parfaits.

Les Nombres Parfaits. Les Nombres Parfaits. Agathe CAGE, Matthieu CABAUSSEL, David LABROUSSE (2 de Lycée MONTAIGNE BORDEAUX) et Alexadre DEVERT, Pierre Damie DESSARPS (TS Lycée SUD MEDOC LETAILLAN MEDOC) La première partie

Plus en détail

Conception d un outil décisionnel pour la gestion de la relation client dans un site de e-commerce

Conception d un outil décisionnel pour la gestion de la relation client dans un site de e-commerce Cocepto d u outl décsoel pour la gesto de la relato clet das u ste de e-commerce Nazh SELMOUNE *, Sada BOUKHEDOUMA * ad Zaa ALIMAZIGHI * * Laboratore des Systèmes Iformatques(LSI )- USTHB - ALGER selmoue@wssal.dz

Plus en détail

Comportement d'une suite

Comportement d'une suite Comportemet d'ue suite I) Approche de "ses de variatio et de ite d'ue suite" : 7 Soit la suite ( ) telle que = 5 ( + ) 2 Représetos graphiquemet la suite das u pla mui d' u repère. Il suffit de placer

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

Incertitudes expérimentales

Incertitudes expérimentales U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E 995 Icerttudes érmetales par Fraços-Xaver BALLY Lcée Le Corbuser - 93300 Aubervllers et Jea-Marc BERROIR École ormale supéreure

Plus en détail

Limites des Suites numériques

Limites des Suites numériques Chapitre 2 Limites des Suites umériques Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Limite fiie ou ifiie d ue suite. Limites et comparaiso. Opératios sur les ites. Comportemet

Plus en détail

" BIOSTATISTIQUE - 1 "

 BIOSTATISTIQUE - 1 ISTITUT SUPERIEUR DE L EDUCATIO ET DE LA FORMATIO COTIUE Départemet Bologe Géologe S0/ " BIOSTATISTIQUE - " Cours & Actvtés : Modher Abrougu Aée Uverstare - 008 Modher Abrougu Bostatstque «I» ISEFC - 008

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

20. Algorithmique & Mathématiques

20. Algorithmique & Mathématiques L'éditeur L'éditeur permet à l'utilisateur de saisir les liges de codes d'u programme ou de défiir des foctios. Remarque : O peut saisir directemet des istructios das la cosole Scilab, mais il est plus

Plus en détail

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé?

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé? Novembre Les sois de saté au Caada, c est capital bulleti o 4 Commet les Caadies classet-ils leur système de sois de saté? Résultats du sodage iteratioal du Fods du Commowealth sur les politiques de saté

Plus en détail

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction

Chapitre 3 : Transistor bipolaire à jonction Chapitre 3 : Trasistor bipolaire à joctio ELEN075 : Electroique Aalogique ELEN075 : Electroique Aalogique / Trasistor bipolaire U aperçu du chapitre 1. Itroductio 2. Trasistor p e mode actif ormal 3. Courats

Plus en détail

CIRCULAIRE N 02/04. Elle précise les méthodes de valorisation des titres de capital et des titres de créances contenus dans les actifs de l OPCVM.

CIRCULAIRE N 02/04. Elle précise les méthodes de valorisation des titres de capital et des titres de créances contenus dans les actifs de l OPCVM. Rabat, le 02 juillet 2004 CIRCULIRE N 02/04 RELTIVE UX CONDITIONS D ÉVLUTION DES VLEURS PPORTÉES À UN ORGNISME DE PLCEMENT COLLECTIF EN VLEURS MOBILIÈRES OU DÉTENUES PR LUI La pésente ciculaie vient en

Plus en détail

TRANSFERT DE CHARGE DANS UN RÉSEAU DE PROCESSEURS TOTALEMENT CONNECTÉS (*) par Maryse BÉGUIN ( 1 )

TRANSFERT DE CHARGE DANS UN RÉSEAU DE PROCESSEURS TOTALEMENT CONNECTÉS (*) par Maryse BÉGUIN ( 1 ) RAIRO Operatios Research RAIRO Oper. Res. 34 (2000) 99-129 TRANSFERT DE CHARGE DANS UN RÉSEAU DE PROCESSEURS TOTALEMENT CONNECTÉS (*) par Maryse BÉGUIN ( 1 ) Commuiqué par Berard LEMAIRE Résumé. L étude

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * Opératios bacaires avec l étrager * Coditios bacaires au 1 er juillet 2011 Etreprises et orgaismes d itérêt gééral Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : viremet e euros iférieur

Plus en détail

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES DEUXIEME PARTIE Deuième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES Chapitre. L assurace de capital différé Chapitre 2. Les opératios de retes Chapitre 3. Les assuraces décès Chapitre 4. Les assuraces

Plus en détail

. (b) Si (u n ) est une suite géométrique de raison q, q 1, on obtient : N N, S N = 1 qn+1. n+1 1 S N = 1 1

. (b) Si (u n ) est une suite géométrique de raison q, q 1, on obtient : N N, S N = 1 qn+1. n+1 1 S N = 1 1 Premières propriétés des ombres réels 2 Suites umériques 3 Suites mootoes : à faire 4 Séries umériques 4. Notio de série. Défiitio 4.. Soit (u ) ue suite de ombres réels ou complexes. Pour N N, o ote S

Plus en détail

Intégration et probabilités ENS Paris, 2012-2013. TD (20)13 Lois des grands nombres, théorème central limite. Corrigé :

Intégration et probabilités ENS Paris, 2012-2013. TD (20)13 Lois des grands nombres, théorème central limite. Corrigé : Itégratio et probabilités EN Paris, 202-203 TD 203 Lois des grads ombres, théorème cetral limite. Corrigé Lois des grads ombres Exercice. Calculer e cet leços Détermier les limites suivates : x +... +

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

La maladie rénale chronique

La maladie rénale chronique La maladie réale chroique Qu est-ce que cela veut dire pour moi? Natioal Kidey Disease Educatio Program La maladie réale chroique: l essetiel Vous avez été iformé(e) que vous êtes atteit(e) de la maladie

Plus en détail

1 Mesure et intégrale

1 Mesure et intégrale 1 Mesure et itégrale 1.1 Tribu boréliee et foctios mesurables Soit =[a, b] u itervalle (le cas où b = ou a = est pas exclu) et F ue famille de sous-esembles de. OditqueF est ue tribu sur si les coditios

Plus en détail

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet.

Séries numériques. Chap. 02 : cours complet. Séris méris Cha : cors comlt Séris d réls t d comlxs Défiitio : séri d réls o d comlxs Défiitio : séri corgt o dirgt Rmar : iflc ds rmirs trms d séri sr la corgc Théorèm : coditio écssair d corgc Théorèm

Plus en détail

Télé OPTIK. Plus spectaculaire que jamais.

Télé OPTIK. Plus spectaculaire que jamais. Télé OPTIK Plus spectaculaire que jamais. Vivez toute la puissace de la télévisio sur IP grâce au réseau OPTIK 1 de TELUS et découvrez-e l extraordiaire potetiel. Télé OPTIK MC vous doe la parfaite maîtrise

Plus en détail

Chapitre 6: Moment cinétique

Chapitre 6: Moment cinétique Chapite 6: oment cinétique Intoduction http://www.youtube.com/watch?v=vefd0bltgya consevation du moment cinétique 1 - angula momentum consevation 1 - Collège éici_(360p).mp4 http://www.youtube.com/watch?v=w6qaxdppjae

Plus en détail

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo]

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo] Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. J entends [va] J entends [vo] J entends [vi] J entends [vu] J entends [von] Je n entends pas [v] Le son [v] Ecris O (oui) si tu entends le

Plus en détail

Une méthode alternative de provisionnement stochastique en Assurance Non Vie : Les Modèles Additifs Généralisés

Une méthode alternative de provisionnement stochastique en Assurance Non Vie : Les Modèles Additifs Généralisés Ue méthode alteratve de provsoemet stochastque e Assurace No Ve : Les Modèles Addtfs Gééralsés Lheureux Else B&W Delotte 85, av. Charles de Gaulle 954 Neully-sur-See cedex Frace Drect: 33(0).55.6.65.3

Plus en détail

Gérer les applications

Gérer les applications Gérer les applicatios E parcourat les rayos du Widows Phoe Store, vous serez e mesure de compléter les services de base de votre smartphoe à travers plus de 10 000 applicatios. Gratuites ou payates, ces

Plus en détail

Solutions particulières d une équation différentielle...

Solutions particulières d une équation différentielle... Solutios particulières d ue équatio différetielle......du premier ordre à coefficiets costats O cherche ue solutio particulière de y + ay = f, où a est ue costate réelle et f ue foctio, appelée le secod

Plus en détail

Physique quantique. Dans l UF Physique Quantique et Statistique. 3ème année IMACS. Pierre Renucci (cours) Thierry Amand (TDs)

Physique quantique. Dans l UF Physique Quantique et Statistique. 3ème année IMACS. Pierre Renucci (cours) Thierry Amand (TDs) Physque quantque Dans l UF Physque Quantque et Statstque ème année IMACS Pee enucc cous They Aman TDs Objectfs UF Nanophysque I : De l Optque onulatoe à la Photonque et aux Nanotechnologes La physque quantque

Plus en détail

Dénombrement. Introduction. 1 Cardinaux d'ensembles nis. ECE3 Lycée Carnot. 12 novembre 2010. 1.1 Quelques dénitions

Dénombrement. Introduction. 1 Cardinaux d'ensembles nis. ECE3 Lycée Carnot. 12 novembre 2010. 1.1 Quelques dénitions Déombremet ECE3 Lycée Carot 12 ovembre 2010 Itroductio La combiatoire, sciece du déombremet, sert comme so om l'idique à compter. Il e s'agit bie etedu pas de reveir au stade du CP et d'appredre à compter

Plus en détail

Estimation des incertitudes sur les erreurs de mesure.

Estimation des incertitudes sur les erreurs de mesure. Estmto des certtdes sr les errers de mesre. I. Itrodcto : E sceces epérmetles, l este ps de mesres ectes. Celle-c e pevet être q etchées d errers pls o mos mporttes selo le protocole chos, l qlté des strmets

Plus en détail

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES 1 ) POSITION DU PROBLÈME - VOCABULAIRE A ) DÉFINITION SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES O cosidère deux variables statistiques umériques x et y observées sur ue même populatio de idividus. O ote x 1

Plus en détail

PROBLEMES DIOPTIMISATION EN NOMBRES ENTIERS J. L. NICOLAS

PROBLEMES DIOPTIMISATION EN NOMBRES ENTIERS J. L. NICOLAS PROBLEMES DIOPTIMISATION EN NOMBRES ENTIERS ET APPROXIMATIONS DIOPHANTIENNES J. L. NICOLAS Cet article expose sup 3 e quelques iter'f~reces etre les pr'obl~res dloptimisatio e hombres etiers et la th~or-ie

Plus en détail

Créer un observatoire de la concurrence. Créer un observatoire de la concurrence. Démarche. ntérêt. C aractéristiques.

Créer un observatoire de la concurrence. Créer un observatoire de la concurrence. Démarche. ntérêt. C aractéristiques. Cée un obsevatoie de la concuence poblématique I Quelle est l'étendue d'un maché? Quelle pat du maché, une entepise peut-elle espée pende? Quels sont les atouts des entepises pésentes su le maché? ntéêt

Plus en détail

Les sinistres graves en assurance automobile : Une nouvelle approche par la théorie des valeurs extrêmes

Les sinistres graves en assurance automobile : Une nouvelle approche par la théorie des valeurs extrêmes Les sstres graves e assurace automoble : Ue ouvelle approche par la théore des valeurs extrêmes Nouredde Belagha (*, Mchel Gru-Réhomme (*, Olga Vasecho (** (* Uversté Pars 2, ERMES-UMR78-CNRS, 2 place

Plus en détail

Interface OneNote 2013

Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Offce 2013 - Fonctons avancées Lancer OneNote 2013 À partr de l'nterface Wndows 8, utlsez une des méthodes suvantes : - Clquez sur la vgnette OneNote 2013

Plus en détail

Convergences 2/2 - le théorème du point fixe - Page 1 sur 9

Convergences 2/2 - le théorème du point fixe - Page 1 sur 9 Au sommaire : Suites extraites Le théorème de Bolzao-Weierstrass La preuve du théorème de Bolzao-Weierstrass3 Foctio K-cotractate4 Le théorème du poit fixe5 La preuve du théorème du poit fixe6 Utilisatios

Plus en détail

CLOUD CX263 MÉLANGEUR

CLOUD CX263 MÉLANGEUR COUD CX6 MÉANGEU Clealy bette soun ZONE ZONE MUSIC SOUCE MUSIC SOUCE MUSIC SOUCE MUSIC EVE MUSIC EVE MUSIC EVE MIC EVE MIC EVE MIC EVE MIC EVE MIC EVE MIC EVE 6 6 6 5 5 5 MICOPHONE CX6 4 4 4 F HF F HF

Plus en détail

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger Opératios bacaires avec l étrager Extrait des coditios bacaires au 1 er juillet Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : Frais d émissio de viremets e euros (3) vers l Espace écoomique

Plus en détail

CONSTANTES DIELECTRIQUES

CONSTANTES DIELECTRIQUES 9 E7 CONTANTE DIELECTRIQUE I. INTRODUCTION Dans cette expéience, nous étuieons es conensateus et nous éiveons les popiétés e iélectiques tels que l'ai et le plexiglas. II. THEORIE A) Conensateus et iélectiques

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

dénombrement, loi binomiale

dénombrement, loi binomiale dénombrement, loi binomiale Table des matières I) Introduction au dénombrement 1 1. Problème ouvert....................................... 2 2. Jeux et dénombrements...................................

Plus en détail

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette Tutoriel Infuse Learning Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette 1- Présentation Infuselearning.com est un service web (en ligne) gratuit qui permet aux enseignants de créer des exercices

Plus en détail

MANUEL SUR LE CHIFFREMENT DES MESSAGES CLIMAT ET CLIMAT TEMP

MANUEL SUR LE CHIFFREMENT DES MESSAGES CLIMAT ET CLIMAT TEMP ORGANISAION MÉÉOROLOGIQUE MONDIALE RAPPOR ECHNIQUE DE LA VEILLE MÉÉOROLOGIQUE MONDIALE MANUEL SUR LE CHIFFREMEN DES MESSAGES CLIMA E CLIMA EMP (2004) OMM/D N 1188 Ogaisatio météoologique moiale NOE Les

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Exo7 Topologie Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable Exercice **

Plus en détail

Université Victor Segalen Bordeaux 2 Institut de Santé Publique, d Épidémiologie et de Développement (ISPED) Campus Numérique SEME

Université Victor Segalen Bordeaux 2 Institut de Santé Publique, d Épidémiologie et de Développement (ISPED) Campus Numérique SEME Uiversité Victor Segale Bordeaux Istitut de Saté Publique, d Épidémiologie et de Développemet (ISPED) Campus Numérique SEME MODULE Pricipaux outils e statistique Versio du 8 août 008 Écrit par : Relu par

Plus en détail

Etude de la fonction ζ de Riemann

Etude de la fonction ζ de Riemann Etude de la foctio ζ de Riema ) Défiitio Pour x réel doé, la série de terme gééral,, coverge si et seulemet si x >. x La foctio zeta de Riema est la foctio défiie sur ], [ par : ( x > ), = x. Remarque.

Plus en détail

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 1. Défiitios L'itérêt est l'idemité que doe au propriétaire d'ue somme d'arget celui qui e a joui pedat u certai temps. Divers élémets itervieet das le calcul

Plus en détail

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

Les nouveaux relevés de compte

Les nouveaux relevés de compte Ifo CR Les ouveaux relevés de compte Les relevés de compte actuels du Crédit Agricole de Champage-Bourgoge sot issus de la migratio iformatique sur le GIE AMT e 2001 : petit format (mais A4 pour les Professioels),

Plus en détail

Les jeunes économistes

Les jeunes économistes Chaptre1 : les ntérêts smples 1. défnton et calcul pratque : Défnton : Dans le cas de l ntérêt smple, le captal reste nvarable pendant toute la durée du prêt. L emprunteur dot verser, à la fn de chaque

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce Aée Uiversitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Aée Études Supérieures Commerciales & Scieces Comptables DÉCISIONS FINANCIÈRES Note de cours N 3 Première

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O Copilote de votre saté AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services FONGECFA-Trasport IPRIAC MUTUELLE D&O OREPA-Prévoyace

Plus en détail

Mesure avec une règle

Mesure avec une règle Mesure avec une règle par Matheu ROUAUD Professeur de Scences Physques en prépa, Dplômé en Physque Théorque. Lycée Alan-Fourner 8000 Bourges ecrre@ncerttudes.fr RÉSUMÉ La mesure d'une grandeur par un système

Plus en détail

I. Gchart, Gplot avec les données des départements. Nuages de points, courbes: Histogramme simple: Avec controle des centres des classes :

I. Gchart, Gplot avec les données des départements. Nuages de points, courbes: Histogramme simple: Avec controle des centres des classes : I. Gchat, Gplt avec les dnnées des dépatements Hstgamme smple Ttle "Repattn d tax de jenes (-19 ans) "; patten vale = R1 cl=geen; pc Gchat data=sasse.depat; vba Jen; FREQUEY 18 17 16 15 14 13 12 11 10

Plus en détail

Quand BÉBÉ VOYAGE. Guide pratique sur les précautions à prendre

Quand BÉBÉ VOYAGE. Guide pratique sur les précautions à prendre Quad BÉBÉ VOYAGE Guide pratique sur les précautios à predre Vous partez bietôt pour u log voyage avec votre jeue efat. Quelques précautios sot à predre avat, pedat le déplacemet et durat votre séjour.

Plus en détail

n tr tr tr tr tr tr tr tr tr tr n tr tr tr Nom:... Prénom :...

n tr tr tr tr tr tr tr tr tr tr n tr tr tr Nom:... Prénom :... Nom:... Préom :... Chaque répose peut valoir : c) 2 poits si le choix est totalemet exact + poit si le choix est partiellemet exact + 0 poit si le choix est erroé + -i poit si le choix est u coeses Ue

Plus en détail

Le marché du café peut être segmenté en fonction de deux modes de production principaux : la torréfaction et la fabrication de café soluble.

Le marché du café peut être segmenté en fonction de deux modes de production principaux : la torréfaction et la fabrication de café soluble. II LE MARCHE DU CAFE 1 L attractivité La segmetatio selo le mode de productio Le marché du café peut être segmeté e foctio de deux modes de productio pricipaux : la torréfactio et la fabricatio de café

Plus en détail