Grandeurs de réaction et de formation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Grandeurs de réaction et de formation"

Transcription

1 PSI Brzeux Ch. hermochme 1 : grandeurs de réacton et de formaton 1 C H A P I R E 1 r a p p e l s e t c o m p l é m e n t s ) Grandeurs de réacton et de formaton 1. RAPPELS 1.1. Phases et consttuants Donnons quelques généraltés sur la noton de phase : Une phase est une régon dans laquelle toutes les grandeurs ntensves sont des fonctons contnues des coordonnées de l espace. Une phase sera dte homogène s les grandeurs ntensves la caractérsant sont unformes, nhomogène snon. Une presson et une température ne pourront être données que dans une phase ous les gaz sont mscbles entre eux, et s P et sont fxées, un mélange quelconque de gaz forme une seule et même phase : la phase gazeuse. Ce n est pas toujours le cas des lqudes : ans, l eau et l alcool forment une seule phase alors que hule et le vnagre en forment deux. Ce n est jamas le cas des soldes. Chaque solde forme une phase. Un même consttuant pourra être présent dans pluseurs phases, comme c est le cas de l eau dans un mélange eau lqude) glace. On appellera n le nombre total de consttuants à ne compter qu une seule fos s ls sont présents dans pluseurs phases). On consdère comme système thermodynamque un système globalement fermé et formé de dfférents consttuants sous pluseurs phases. Ce système pourra subr des transformatons nternes réactons chmques par exemple) fasant varer les quanttés de matère des consttuants dans chaque phase. Les grandeurs d état, dans une phase donnée, dépendront donc non seulement des grandeurs «habtuelles» en fat utlsées en physque) défnes dans chaque phase US,V) ; HS,P) ; G,P) ; F,V)) mas auss de la quantté de matère, exprmée en moles, d un consttuant dans cette phase, que l on notera n. On aura donc c : US,V,n ) ; HS,P,n ) ; G,P,n ) ; F,V,n ) 1

2 PSI Brzeux Ch. hermochme 1 : grandeurs de réacton et de formaton Grandeurs molares partelles Mélanges déaux On appellera Z tout paramètre ou grandeur extensf du système. z = Z #n : grandeur molare partelle du consttuant dans le mélange., P, n j Ans, s Z = V, v = volume molare partel du consttuant dans le mélange. Il représente la varaton du volume du système à,p et n j constants, lorsqu on rajoute une mole de consttuant. z,p,n j ) est une grandeur ntensve rapport de grandeurs extensves) Z étant une foncton d état, on a : dz = Z d + Z dp + z # P,n # P dn,n L dentté d Euler nous donne : Z, P, n ) = n z Une grandeur molare partelle d un consttuant dans un mélange n est généralement pas assmlable à la grandeur molare de ce même consttuant pur dans les mêmes condtons de presson et de température que l on note Z m ). En effet, z dépend généralement des autres consttuants du mélange. Ans, par exemple, s, à et P donnés, une mole d un consttuant 1 occupe un volume molare V 1m et une mole d un consttuant 2 un volume V 2m, le mélange de ces deux moles occupera, à et P, un volume V = v 1 + v 2 V 1m +V 2m du fat de l exstence possble d nteractons moléculares entre les deux consttuants. Dans un mélange déal.e. un mélange dans lequel les nteractons moléculares sont néglgeables), z = Z m Dans la sute du cours, on ne consdèrera que des mélanges déaux Avancement d une réacton chmque On défnt, pour une réacton chmque en mleu fermé tel qu l n y at pas d apport de matère de l extéreur), le degré d avancement de la réacton à l nstant t, la grandeur notée ξt) telle que : t) = n t) n 0) # exprmée en mol expresson dans laquelle ν est le cœffcent stœchométrque algébrque du consttuant dans l équaton blan de la réacton. Ans, pour une réacton d équaton blan : α 1 A 1 + α 2 A 2 + = α 1 A 1 + α 1 A 2 + ν ι = α pour les produts, et ν = -α pour les réactfs. 2

3 PSI Brzeux Ch. hermochme 1 : grandeurs de réacton et de formaton 3 Remarque : pour un système non fermé, la varaton de la quantté de consttuant pourra être due toujours à la réacton chmque mas en plus à des échanges avec l extéreur. On aura alors : Δn ) = Δn ) réacyon + Δn ) échange et ξt) sera défne par : t) = n ) réacton # On défnt auss pour une réacton chmque toujours en mleu fermé le degré d avancement élémentare de la réacton à l nstant t, la grandeur notée dξt) telle que : dt) = dn exprmée en mol S dξt) > 0, la réacton se produt dans le sens et dans l autre sens snon. ξt) et dξt) fasant ntervenr les cœffcents stœchométrques de l équaton blan de la réacton étudée, leur valeur dépend de l écrture de cette équaton. Ans, s on multple tous les cœffcents de la réacton par 2, les degrés d avancement seront dvsés par Grandeurs de réacton On a donc : dz = Z d + Z dp + # P,n # P z dn = Z d + Z dp + ),n # P, n # P z d*,n # On note r Z = # z ) = *Z *+ ), P = grandeur de réacton Δ r Z,P,ξ) est une grandeur ntensve nstantanée des varables, P et ξ. out comme les z, sa valeur dépend de l écrture de la réacton. Lorsque les consttuants sont dans leur état standard.e. chacun prs dans son état physque de référence à la température consdérée, sous la presson P = 1bar) on a alors r Z = r Z ) = # z )) = *Z ) : grandeur standard de réacton qu ne dépend *+,P que de. Varaton d une grandeur et grandeur de réacton. ΔZ = Z fnale Z ntale = Z 2,P 2,ξ 2 ) - Z 1,P 1,ξ 1 ) = varaton de Z grandeur extensve) entre 2 états du système. S P et sont constantes au cours d une transformaton, dz = Δ r Z.dξ. On constate donc que Δ r Z représente à P et fxées, la pente de la courbe Z en foncton de ξ. 3

4 PSI Brzeux Ch. hermochme 1 : grandeurs de réacton et de formaton 4 Il ne faudra donc pas confondre varaton d une grandeur et grandeur de réacton. La relaton entre ces deux grandeurs l une étant extensve et l autre ntensve) étant : à P et constantes : EF Z = r Zd# EI Remarque : dans le cas où les consttuants sont dans leur état standard, on a, à constante : ΔZ =Δ r Z ξ 2 - ξ 1 ) pusque Δ r Z ne dépend que de. 2. CHALEURS DE REACION La thermochme s ntéresse prncpalement aux échanges thermques qu se produsent au cours d une réacton pensons aux réactons de combustons utlsées dans tout moteur thermque) chmque. On parle c de «chaleurs de réacton», qu est l équvalent de ce que nous avons appelé transferts thermques dans le cours de physque Enthalpe de réacton : chaleur de réacton à et P constantes # H Défnton : Δ r H,P,ξ) =,P Sgnfcaton : à P extéreure constante transformaton monobare) où seule cette presson travalle, la varaton d enthalpe du système est : ΔH = H 2 - H 1 = Q P. Or, à P et constantes, dh = δq P = Δ r H.dξ : transfert thermque échangé par le système réactonnel avec l extéreur lorsque l avancement de la réacton passe de ξ à ξ+dξ. On a donc, s Δ r H > 0 : la réacton est endothermque dans le sens s Δ r H < 0 : la réacton est exothermque dans le sens 2.2. Energe nterne de réacton : chaleur de réacton à et V constantes On a : du = U #, V d + U #,V d + U # V, dv On note U = U # ) du = δq V = Δ U.dξ,V : chaleur de réacton à V et constantes pusqu à V et constants, 2.3. Relaton entre les chaleurs de réacton # r H = U + # ) gaz R cf cours de sup) avec gaz matère gazeuse. qu représente la varaton de quantté de 4

5 PSI Brzeux Ch. hermochme 1 : grandeurs de réacton et de formaton 5 Exemples : COg) O 2g) = CO 2 g) Cs) + O 2 g) = CO 2 g) Δ r H = Δ U - R 2 Δ r H = Δ U 2.4. Influence de la température : lo de Krchhoff # r H ),P # = r C P = + * C P avec C P = C P # n : chaleur molare partelle à P constante du consttuant dans le,p,n j mélange qu sera dentfée à la chaleur molare à P constante du consttuant : C Pm mélanges déaux). Pour les grandeurs standards on aura donc la relaton : d r H ) d = r C P ) = # C P ) ) D où : r H 2 ) = r H 2 ) r C P )d 2.5. empérature de flamme empérature d exploson Les réactons d nflammaton ou d exploson sont des réactons très volentes et donc très rapdes : on peut donc les consdérer comme adabatques, c est-à-dre que l on peut néglger les échanges thermques avec l extéreur pendant la durée très courte de la réacton. On consdère que les transferts thermques de la réacton chaleurs de réacton) sont absorbés par les consttuants réactfs restants et produts formés) qu voent ans leur température s élever. Le schéma de prncpe permettant la détermnaton de la température du système en fn de réacton est le suvant on se sert du fat que H ou U sont des fonctons d état) : Etat ntal : réactfs à chemn réel Etat fnal : produts et réactfs restants) à f réacton totale à échauffement des composés de à f Etat ntermédare hypothétque : produts et réactfs restants) à 5

6 PSI Brzeux Ch. hermochme 1 : grandeurs de réacton et de formaton 6 Dans le cas de la température de flamme, on consdère que la réacton se fat à presson constante. On a alors : ΔH = H 2 H 1 = Q P = 0 adabatque). ΔH = H 2 - H ) + H H 1 ) avec s n est la quantté de matère mse en jeu) : * # f - H 2 - H ) =, n C P )d /, ) / + éventuellement des termes dus à des changements de phase + composés. et H H 1 ) = n Δ r H pusque dans cette étape hypothétque, et P restent constantes). Dans le cas de la température d exploson, on consdère que la réacton se fat à volume constant. On a alors : ΔU = U 2 U 1 = Q V = 0 adabatque). De la même façon, on aura : * # f - U 2 - U ) =, n C V )d /, ) / + composés. + éventuellement des termes dus à des changements de phase et U U 1 ) = n Δ U pusque dans cette étape hypothétque, et V restent constants), avec U = r H # * composés ) R Exemple : Détermner la température maxmale théorque de la combuston sobare de C 2 H 2 dans l ar selon la réacton : C 2 H 2 g) O 2 g) ----> 2 CO 2 g) + H 2 O g) en supposant que l on parte des proportons stœchométrques. On supposera la combuston suffsamment rapde pour qu elle pusse être consdérée comme adabatque. Données à 298 K : - enthalpe standard de la réacton C 2 H 2 g)+ 5 2 O 2g) ---> 2 CO 2 g) + H 2 Ol): Δ r H = -402 kj.mol capactés calorfques standard J.K -1.mol -1 ) : C p CO 2 g)) = 37,1 ; C p H 2 Og)) = 33,6 ; C p N 2 g)) = 30,0 ; C p H 2 Ol)) = 75,47. - chaleur latente de vaporsaton de l eau à 373 K : 40,7 kj.mol -1. Rép : f = 1176 K 6

7 PSI Brzeux Ch. hermochme 1 : grandeurs de réacton et de formaton 7 3. GRANDEURS SANDARDS DE FORMAION 3.1 Défnton Défnton : la grandeur standard de formaton Δ f Z d une substance à la température est la grandeur standard attachée à la réacton standard de formaton de cette substance, c est-à-dre à la réacton de formaton de cette substance dans son état standard à partr de ses éléments sous forme de corps smples prs dans leur état standard de référence à la température consdérée, le cœffcent stœchométrque de la substance étant prs égal à 1 dans l équaton blan de la réacton. Exemple : réacton standard de formaton de FeOH) 2 à 298 K : Fes) + O 2 g) + H 2 g) = FeOH) 2 Ces réactons sont conventonnelles et souvent hypothétques. Par conventon : la grandeur standard de formaton d un corps pur smple dans son état standard de référence sont nulles à toute température. Ans, Δ f Z Br 2 l),298k) = 0 mas Δ f Z Br 2 g),298k) 0. On peut rappeler la défnton d un état standard de référence d un élément chmque à la température : c est l état à sous P du corps smple dans l état physque le plus stable à cette température. 3.2 Expresson des grandeurs de réacton en foncton des grandeurs de formaton On utlse le fat que H, S et G sont des fonctons d état d un système pour consttuer un cycle hypothétque de réactons où ntervennent les corps smples dans leur état standard de référence. Exemple : r Z H 2 Sg) + 2H 2 Ol) SO 2 g) + 3H 2 g) r Z 1 r Z 2 Ss) + O 2 g) + 3H 2 g) On a donc : Δ f Z = Δ f Z 1 + Δ f Z 2 = -Δ f Z H 2 S) - 2-Δ f Z H 2 Ol)) +-Δ f Z SO 2 ). 7

8 PSI Brzeux Ch. hermochme 1 : grandeurs de réacton et de formaton 8 Le résultat, c démontré est tout a fat général et connu sous le nom de lo de Hess, à savor : r Z = # Z f 4. GRANDEURS AACHEES A DES REACIONS PARICULIERES 4.1. Enthalpe standard d onsaton L enthalpe standard d onsaton d un atome M est l enthalpe standard de réacton de la réacton produsant une mole d on M + gazeux à partr d une mole de M gazeux. Mg) -----> M + g) + e Enthalpe standard d attachement électronque L enthalpe standard d attachement électronque d un atome M est l enthalpe standard de réacton de la réacton produsant une mole d on M - gazeux à partr d une mole de M gazeux. Mg) + e > M - g) 4.3. Enthalpe standard de dssocaton L enthalpe standard de dssocaton d une lason A-B est l enthalpe de réacton de la réacton produsant une mole de A gazeux et une mole de B gazeux à partr d une mole de A-B gazeux. A-Bg) -----> Ag) + Bg) A et B sont des atomes ou des groupes d atomes Energe de lason Quand, dans une molécule, l y a pluseurs lasons A-B dentques, leurs enthalpes de dssocaton successves ne sont pas toutes rgoureusement dentques. D une molécule à l autre elles sont également dfférentes. On défnt l énerge de lason A-B comme la valeur moyenne de l enthalpe standard de dssocaton de la lason A-B, calculée sur un grand nombre de composés possédant cette lason A-B Enthalpe standard d atomsaton L enthalpe standard d atomsaton d une molécule est l enthalpe standard de la réacton au cours de laquelle cette molécule gazeuse est décomposée en ses atomes gazeux. 8

9 PSI Brzeux Ch. hermochme 1 : grandeurs de réacton et de formaton Energe rétculare L énerge rétculare d un solde onque CxAy est l enthalpe standard de la réacton au cours de laquelle une mole de ce solde est décomposée en ses ons gazeux. CxAys) -----> ya q- g) + xc p+ g) 5. ENROPIE SANDARD DE REACION 5.1. Défnton Pour une équaton blan donnée, l entrope de réacton est défne par : r S, P, ) = #S ) #,P = + * s, P,) et s exprme en J.K -1.mol -1 avec s,p,ξ) entrope molare partelle du consttuant dans le mélange. L entrope standard de réacton d un système caractérse un système dans lequel tous les consttuants sont dans leur état standard : r S ) = S ) #,P = + * s ) r S ) ne dépend que de et de l écrture de l équaton-blan. Remarque : le sgne de Δ r S est prévsble. D après l nterprétaton mcroscopque de l entrope en terme de désordre, on peut prévor que Δ r S sera du sgne de. gaz On confond entropes molares S m et entropes molares partelles mélanges consdérés comme déaux). Ce sont les valeurs des entropes molares que l on retrouve dans les tables de données thermodynamques Entrope standard absolue S on se place dans l état standard du corps pur P = P =1bar), on a : ds = C p d. Selon le prncpe 0 de la thermodynamque, S=0) = 0 pour tout corps pur. Donc, en appelant C ps), C pl) et C pg) les capactés thermques molares respectves du solde, du lqude et du gaz, en appelant L f et L v les chaleurs latentes molares de fuson et de vaporsaton sous 1 bar et f et v les températures de fuson et de vaporsaton, on obtent l expresson de l entrope standard absolue du corps pur à toute température : 9

10 PSI Brzeux Ch. hermochme 1 : grandeurs de réacton et de formaton 10 S ) = f 0 C ps) 5.3. Influence de la température d + L f + f v f C pl) d + L v + v v C pg) d d r S )) d = d d # s ) ) = # ds ) d. Or à presson constante égale à la presson standard), ds ) d On obtent donc fnalement : d r S )) d = rc p ) 10 = C p). Connassant la valeur de Δ r S à la température 1 on pourra dédure Δ r S à la température 2 en ntégrant l expresson précédente : r S 2 ) = r S 1 ) + r C 2 p d. 6. ENHALPIE LIBRE DE REACION 6.1. Potentel chmque d un consttuant dans une phase Défnton 1 Comme nous l avons vu en physque, la foncton G est «foncton naturelle» des paramètres et P. Dans un système chmque où les quanttés de matère dans les dfférents consttuants varent, on a : dg = Sd + VdP + g dn 1) où g est l enthalpe lbre molare partelle du consttuant dans le mélange, où, comme nous l avons déjà pluseurs fos évoqué, l enthalpe lbre molare du consttuant mélange déal). En chme, cette grandeur est auss appelée potentel chmque et notée µ. On a donc : µ = g = G # n Relaton de Gbbs-Duhem,P,n j G étant une grandeur extensve, on a relaton d Euler) : G = n µ. En dfférencant cette expresson et en la comparant à 1), on obtent : qu consttue la relaton de Gbbs-Duhem. Sd VdP + n dµ = 0

11 PSI Brzeux Ch. hermochme 1 : grandeurs de réacton et de formaton Expresson du potentel chmque d un corps pur De dg = Sd + VdP + µ dn, on tre pusque dg est une dfférentelle totale exacte) : # µ P = V,n j # n = v m = V m volume molare partel du consttuant.,p,n Cas d un gaz parfat pur Dans ce cas, V m = R P. On obtent cf cours de physque) : µ, P) = µ ) + R ln P P Cas d un lqude ou d un solde Par analoge avec les gaz, on écrra pour tout corps condensé : P µ, P) = µ ) + V m dp = µ ) + R ln a P en appelant µ ) : potentel chmque standard du corps condensé pur sous P = 1bar et à la température et a son actvté chmque. Pour des systèmes fablement compressbles, V m cte d où : R ln a = V m dp V m P - P ) qu s avère être néglgeable face à µ ). On a donc, en pratque, pour un solde ou un lqude seul dans sa phase : a = 1 et donc auss : µ, P) µ ). P P Cas d un consttuant dans une soluton déale Lorsque les solutons sont suffsamment dluées, on a : µ, P) = µ ) + R ln C C où C est la concentraton molare du consttuant et C la concentraton standard 1 mol.l -1 ). Cela revent à dre que l actvté chmque du consttuant dans la soluton est sa concentraton molare. Remarque : lorsque les solutons ne sont pas suffsamment dluées, la relaton a = fc ) est plus complquée. 11

12 PSI Brzeux Ch. hermochme 1 : grandeurs de réacton et de formaton Remarque : équlbre d un corps pur sous pluseurs phases On consdère un système fermé consttué de n moles d un corps pur sous 2 phases α et β à et P donnés. On a, s ce système est hors équlbre : dg = µ,p)dn + µ, P)dn = µ,p) # µ, P))dn pusque dn α = -dn β. G consttuant un potentel thermodynamque pour les transformatons sothermes et sobares, on a donc au cours de la transformaton : µ, P) µ #, P))dn 0. On en dédut : Le système évolue donc en transférant de la matère dans la phase de potentel chmque le mons élevé. La condton d équlbre d un corps pur présent sous dverse phases est l égalté des potentels chmques sous ces dfférentes phases Défnton de Δ r G r G, P, ) = #G ) #,P = + * µ,p, ) en kj.mol -1 Pour les grandeurs standards : r G ) = G ) # La dfférentelle de G s écrt donc auss : 6.5. Influence de la température d r G ) d = # dµ ) d = # s ),P = + * µ ). dg = VdP Sd + # r Gd d r G ) d = r S ) 6.6. Détermnatons de r G ) r H ) et r S ) sont connues G = H-S, donc G ) = H )-S ). En dérvant cette expresson par rapport à ξ à constant, on G obtent : ) = H ) * S ) d où : # # # r G ) = r H ) # r S ) 12

13 PSI Brzeux Ch. hermochme 1 : grandeurs de réacton et de formaton r G 0 ) et r S ) sont connues r G ) = r G 0 ) # r S )d P,* r G 0 ) et r H ) sont connues La relaton de Gbbs-Helmholtz nous donne : # G )) H = 2 ) dont on tre : H,#) + = G ). # 2 - ) * 0. En dérvant cette expresson par rapport à ξ, /# ) à constant, on obtent : # rh ) 2 = d 1 d # G ) r ) Connassant la valeur de Δ r G pour une température ans que Δ r H ), on peut en dédure, par ntégraton de l égalté précédente, la valeur de Δ r G à toute autre température. 13

( ), dans les conditions standards, va

( ), dans les conditions standards, va THERMOCHIMIE R. Duperray Lycée F.BUISSON PTSI U T I L I S A T I O N D E S T A B L E S D E S G R A N D E U R S T H E R M O D Y N A M I Q U E S S T A N D A R D Dans le chaptre précédent, nous avons vu l

Plus en détail

Le Potentiel chimique

Le Potentiel chimique 44 Le Potentel chmque PIERRE DUHEM (1861 1916) 44.1 Grandeurs molares partelles 44.1.1 Varables de Gbbs Système polyphasé Nous étuderons dans la sute un système thermodynamque formé de pluseurs phases

Plus en détail

Application du premier principe à la réaction chimique

Application du premier principe à la réaction chimique Applcaton du premer prncpe à la réacton chmque Le premer prncpe de la thermodynamque étude les transferts d énerge (transfert de chaleur d un corps à un autre), les transformatons d un type d énerge en

Plus en détail

Chapitre III : Premier principe de la Thermodynamique. Système

Chapitre III : Premier principe de la Thermodynamique. Système Chaptre III : Premer prncpe de la Thermodynamque III.1. Langage thermodynamque Système : C est un corps ou un ensemble de corps de masse détermnée et délmtée dans l espace. Mleu extéreur : On consdère

Plus en détail

Equilibres chimiques et loi d action des masses

Equilibres chimiques et loi d action des masses Cnétque et thermodynamque chmques CHI305 Chaptre 8 Equlbres chmques et lo d acton des masses CHI305 Chaptre 9 : Equlbres chmques et lo d acton des masses I. Equlbres chmques II. Affnté chmque, monôme des

Plus en détail

Cours CH4. Transformation d un système physico-chimique

Cours CH4. Transformation d un système physico-chimique Cours CH4 Transformaton d un système physco-chmque Davd Malka MPSI 2016-2017 Lycée Sant-Exupéry http://www.mps-lycee-sant-exupery.fr Table des matères 1 Descrpton d un système physco-chmque 1 1.1 Système

Plus en détail

THERMODYNAMIQUE CHIMIQUE

THERMODYNAMIQUE CHIMIQUE Unversté Chouab Doukkal Faculté des Scences El Jadda FILIÈRE: SMC4 THERMODYNAMIQUE CHIMIQUE Chaptre 5: Thermodynamque des mélanges gaz Pr. Jlal EL HAJRI Année Unverstare 2015-2016 jelhajr@yahoo.fr 1. Approxmatons:

Plus en détail

Dans un mélange, tous les constituants ont le même statut thermodynamique.

Dans un mélange, tous les constituants ont le même statut thermodynamique. Mélanges et solutons I_ Défntons et composton. Défntons Dans un mélange, tous les consttuants ont le même statut thermodynamque. Lorsque dans un mélange solde ou lqude, un des consttuants, appelé solvant,

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

1 GRANDEURS STANDARD DE RÉAC- TION. Table des matières. 1.1 Rappels. Chapitre 3 GRANDEURS STANDARD DE RÉACTION

1 GRANDEURS STANDARD DE RÉAC- TION. Table des matières. 1.1 Rappels. Chapitre 3 GRANDEURS STANDARD DE RÉACTION Chaptre 3 GRANDEURS STANDARD DE RÉACTION Les grandeurs standard jouent un rôle partculer mportant en thermodynamque ( chmque. On a vu que la constante d équlbre K 0 (T ) = exp rg 0 ) (T ) état défne à

Plus en détail

Chapitre 2 Le système physico-chimique et sa composition

Chapitre 2 Le système physico-chimique et sa composition Chaptre 2 Le système physco-chmque et sa composton 1-Les objectfs du chaptre Ce que je dos connaître Les notons de consttuants physco-chmques, corps purs et mélanges Les grandeurs de composton du système

Plus en détail

Table des matières. Déplacement des équilibres chimiques. S.Boukaddid Déplacement des équilibres chimiques Spé MP

Table des matières. Déplacement des équilibres chimiques. S.Boukaddid Déplacement des équilibres chimiques Spé MP S.Boukaddd Déplacement des équlbres chmques Spé MP Déplacement des équlbres chmques able des matères 1 Grandeurs standards de la réacton 2 1.1 L opérateur de Lews r............................... 2 1.2

Plus en détail

TRANSFERT DE CARGAISON CALCULS ET ARRONDIS

TRANSFERT DE CARGAISON CALCULS ET ARRONDIS TRANSFERT DE CARGAISON CALCULS ET ARRONDIS SOMMAIRE 1. Méthode de détermnaton de l énerge transférée lors du transfert d une cargason de. Calcul de l énerge transférée.1 Calcul de l énerge brute transférée.1.1

Plus en détail

Potentiels thermodynamiques (PC*)

Potentiels thermodynamiques (PC*) otentels thermodynamques (C*) I) Rappel sur la noton de potentel : 1) En mécanque : L énerge mécanque E m d un système, soums seulement à des forces qu dérvent d une énerge potentelle E p, se conserve,

Plus en détail

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM ère parte : Electrocnétque Chaptre ntroducton L Electrocnétque est la parte de l Electrcté qu étude les courants électrques. - Courant électrque -- Défntons Défnton : un courant électrque est un mouvement

Plus en détail

On dépose une espèce à une certaine concentration, puis on observe comment sa concentration se répartit en fonction de la distance.

On dépose une espèce à une certaine concentration, puis on observe comment sa concentration se répartit en fonction de la distance. Moblté des espèces en soluton I_ Les dfférents modes de transport En soluton, les molécules peuvent se déplacer selon tros modes dfférents : onvecton, la matère est déplacée par contrante mécanque (agtaton)

Plus en détail

Montage émetteur commun

Montage émetteur commun tour au menu ontage émetteur commun Polarsaton d un transstor. ôle de la polarsaton La polarsaton a pour rôle de placer le pont de fonctonnement du transstor dans une zone où ses caractérstques sont lnéares.

Plus en détail

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i Exercces avec corrgé succnct du chaptre 3 (Remarque : les références ne sont pas gérées dans ce document, par contre les quelques?? qu apparassent dans ce texte sont ben défns dans la verson écran complète

Plus en détail

Chap.4 Application du 2 e principe aux réactions chimiques Evolution et équilibre d un système chimique

Chap.4 Application du 2 e principe aux réactions chimiques Evolution et équilibre d un système chimique Chap.4 Applcaton du e prncpe aux réactons chmques Evoluton et équlbre d un système chmque 1. Entrope standard de réacton 1.1. (Rappels) e prncpe de la thermodynamque 1.. Défnton et méthodes de calcul de

Plus en détail

THERMODYNAMIQUE. Résumé de cours. Jacques Delaire ENS de Cachan

THERMODYNAMIQUE. Résumé de cours. Jacques Delaire ENS de Cachan Lcence ϕτεμ 26 27 THERMODYNAMIQUE Résumé de cours Jacques Delare ENS de Cachan 1 I INTRODUCTION I.1. Défntons Généraltés Système : ensemble de corps ou de substances qu appartennent à un domane de l espace.

Plus en détail

Chapitre III : Approche de la cinétique en réacteur ouvert I- LES DIFFERENTS TYPES DE REACTEURS Types d opération... 2

Chapitre III : Approche de la cinétique en réacteur ouvert I- LES DIFFERENTS TYPES DE REACTEURS Types d opération... 2 Cours V : Cnétque Chaptre III : Approche de la cnétque en réacteur ouvert Plan : ********************** I- LES DIFFERENTS TYPES DE REACTEURS...2 1- Types d opératon... 2 2- Types de réacteurs chmques...

Plus en détail

Thermodynamique chimique Fabrice Brunet (ISTerre Grenoble 2012)

Thermodynamique chimique Fabrice Brunet (ISTerre Grenoble 2012) L3 ENS géologe Thermodynamque chmque Fabrce Brunet (ISTerre Grenoble 2012) Commenter la Fgure 1: Etat ntal : Monocrstal de CPx. Notons : Equlbre / cnétque / réversblté / équlbre local (dstance d équlbraton)

Plus en détail

G.P. Thermochimie 2013

G.P. Thermochimie 2013 THERMOCHIMIE Sommare 1)Introducton à la thermochme...3 a)deux moteurs H et S à la réacton chmque...3 b)cec revent à détermner Scréé...3 c)la modfcaton des lasons consttue le phénomène mportant...3 2)Les

Plus en détail

Thermodynamique Classique

Thermodynamique Classique hermodynamque Classque Quelques défntons utles hermodynamque Classque http://hebergement.u-psud.fr/rmn/thermo/thermo.html Julen obroff, Magstère de Physque d Orsay, 009 el : 0 69 5 53 36 emal : bobroff@lps.u-psud.fr

Plus en détail

Exercices d Électrocinétique

Exercices d Électrocinétique ercces d Électrocnétque Intensté et densté de courant -1.1 Vtesse des porteurs de charges : On dssout une masse m = 20g de chlorure de sodum NaCl dans un bac électrolytque de longueur l = 20cm et de secton

Plus en détail

E V O L U T I O N D U N S Y S T E M E C H I M I Q U E V E R S U N E T A T D E Q U I L I B R E. L O I D E L E Q U I L I B R E C H I M I Q U E

E V O L U T I O N D U N S Y S T E M E C H I M I Q U E V E R S U N E T A T D E Q U I L I B R E. L O I D E L E Q U I L I B R E C H I M I Q U E REACTIONS EN SOLUTION AQUEUSE RDuperray Lycée FBUISSON PTSI E V O L U T I O N D U N S Y S T E M E C H I M I Q U E V E R S U N E T A T D E Q U I L I B R E L O I D E L E Q U I L I B R E C H I M I Q U E Les

Plus en détail

Le théorème du viriel

Le théorème du viriel Le théorème du vrel On se propose de démontrer le théorème du vrel de deux manères dfférentes. La premère fat appel à deux "trcks" qu l faut vor. Cette preuve met en avant une quantté, notée S c, qu permet

Plus en détail

Utilisation du symbole

Utilisation du symbole HKBL / 7 symbole sgma Utlsaton du symbole Notaton : Pour parler de la somme des termes successfs d une sute, on peut ou ben utlser les pontllés ou ben utlser le symbole «sgma» majuscule noté Par exemple,

Plus en détail

ThermodynamiqueChimique Appliquée

ThermodynamiqueChimique Appliquée Laboratore Laboratory Catalyss Catalyse && Spectrochemstry Spectrochme ThermodynamqueChmque Applquée 1M1AC1: CM+ TD = 14+ 14 Jean-erre GILSON Tél.: 02.31.45.28.15 emal: jean-perre.glson@enscaen.fr ENSICAEN,

Plus en détail

Ch 4 Séries statistiques à une dimension Définitions et représentation graphique

Ch 4 Séries statistiques à une dimension Définitions et représentation graphique Ch 4 Séres statstques à une dmenson Défntons et représentaton graphque Termnologe Ensemble étudé = populaton Eléments de cet ensemble = ndvdus ou untés Attrbut consdéré = caractère qu peut être qualtatf

Plus en détail

V2- Montage de chimie n 3 : Définition et mesure de ph. Titrages

V2- Montage de chimie n 3 : Définition et mesure de ph. Titrages V2- Montage de chme n 3 : Défnton et mesure de ph. Ttrages Nveau concerné : Term S oblgatore (ensegn. spé. auss mas non présenté dans cet eposé) Prérequs : noton d acde et de base au sens de Brönsted,

Plus en détail

État et évolution d un système chimique

État et évolution d un système chimique Chaptre 1 État et évoluton d un système chmque Les travaux de recherche des deux mathématcens et chmstes norvégens Cato Guldberg et Peter Waage ont perms de concler les approches cnétque et thermodynamque

Plus en détail

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme Ensegnement secondare Dvson supéreure PHYSI Physque Programme 3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF Langue véhculare : franças Nombre mnmal de devors par trmestre : 1 PHYSI_3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF_PROG_10-11 Page 1

Plus en détail

Chapitre II : Introduction Thermodynamique des machines de compression (compresseurs) et de détente (turbines).

Chapitre II : Introduction Thermodynamique des machines de compression (compresseurs) et de détente (turbines). Chaptre II : Introducton hermodynamque des machnes de compresson (compresseurs) et de détente (turbnes). II. : Introducton. On s'ntéresse dans ce chaptre à l'ntroducton thermodynamque des compresseurs

Plus en détail

Chapitre IV : Inductance propre, inductance mutuelle. Energie électromagnétique

Chapitre IV : Inductance propre, inductance mutuelle. Energie électromagnétique Spécale PSI - Cours "Electromagnétsme" 1 Inducton électromagnétque Chaptre IV : Inductance propre, nductance mutuelle. Energe électromagnétque Objectfs: Coecents d nductance propre L et mutuelle M Blan

Plus en détail

MECANISMES MODELISES

MECANISMES MODELISES MEANISMES MODELISES Les évaluatons de sûreté relatves aux nstallatons de stockage de déchets radoactfs en couche géologque profonde nécesstent la compréhenson et la modélsaton d une part des systèmes hydrogéologques

Plus en détail

Equlibre entre phases Introd. à la Thermodynamique Chimique Mélange et pression osmotique. Table des matières

Equlibre entre phases Introd. à la Thermodynamique Chimique Mélange et pression osmotique. Table des matières Physque Générale Equlbre entre phases Introd. à la Thermodynamque Chmque Mélange et presson osmotque TRAN Mnh Tâm Table des matères Equlbre entre phases 270 Equlbre entre phases................... 270

Plus en détail

Les domaines d'existence des deux solides sont représentés sur le graphe ci-dessous.

Les domaines d'existence des deux solides sont représentés sur le graphe ci-dessous. Concours Centralesupélec TSI 2011 corrge sous reserves I L'élément soufre et les sources naturelles de soufre I.A.1. Les règles pour obtenr la confguraton électronque d un atome dans son état fondamental

Plus en détail

Thermodynamique statistique Master Chimie Université d Aix-Marseille. Bogdan Kuchta

Thermodynamique statistique Master Chimie Université d Aix-Marseille. Bogdan Kuchta hermodynamque statstque Master Chme Unversté d Ax-Marselle Bogdan Kuchta Plan: Rappel: thermodynamque phénoménologque (dscuter l entrope, l évoluton de gaz parfat,) Premer prncpe Deuxème prncpe (transformaton

Plus en détail

Diagrammes de phases

Diagrammes de phases Unversté du Mane Faculté des Scences Dagrammes de phases lqude solde /5 I Noton de phases. Dagrammes de phases C est l état sous lequel on trouvera un consttuant A ou un mélange de consttuants A+B. Pour

Plus en détail

Potentiels chimiques.

Potentiels chimiques. Chaptre E-VII Potentels chmques. Joël SORNETTE met ce cours à votre dsposton selon les termes de la lcence Creatve Commons : Pas d utlsaton commercale. Pas de modfcaton, pas de coupure, pas d ntégraton

Plus en détail

Représentation de l'information

Représentation de l'information 1. L nformaton 1-1 Dualté état et temps Représentaton de l'nformaton La noton d'nformaton correspond à la connassance d'un état donné parm pluseurs possbles à un nstant donné. La Fgure 1 llustre cette

Plus en détail

COURS DE THERMOCHIMIE

COURS DE THERMOCHIMIE PCSI COURS DE THERMOCHIMIE LECORGNE Domnque [Tapez le texte] LES PRINCIPES DE LA THERMODYNAMIQUES. LES FONCTIONS U ET H La thermodynamque est la scence des échanges d'énerge entre les systèmes, ou entre

Plus en détail

Oscillations électriques libres

Oscillations électriques libres Oscllatons électrues lbres A Oscllatons lbres amortes 1/ Etude expérmentale a Expérence et observatons Après avor chargé le condensateur (poston 1) On bascule l nterrupteur sur la poston, on obtent l oscllogramme

Plus en détail

Chapitre I : Thermochimie Application du Premier principe de la Thermodynamique à l étude de la réaction chimique

Chapitre I : Thermochimie Application du Premier principe de la Thermodynamique à l étude de la réaction chimique Chaptre I : Thermochme Applcaton du Premer prncpe de la Thermodynamque à l étude de la réacton chmque Plan : ********************** I- Descrpton des systèmes chmques : Défntons 2 1- Système 2 2- Varables

Plus en détail

Exercices d arithmétique

Exercices d arithmétique DOMAINE : Arthmétque NIVEAU : Intermédare CONTENU : Exercces AUTEUR : Noé DE RANCOURT STAGE : Cachan 011 (junor) Exercces d arthmétque Exercce 1 - Énoncés - a) Trouver tous les enters n N qu possèdent

Plus en détail

C.P.G.E-TSI-SAFI Redressement non commandé 2006/2007

C.P.G.E-TSI-SAFI Redressement non commandé 2006/2007 C.P.G.E-TSI-SAFI edressement non commandé 2006/2007 edressement non commandé Introducton : es réseaux et les récepteurs électrques absorbent de l énerge sous deux formes, en contnus ou en alternatfs. Pour

Plus en détail

1 ère S. «Thème 3 / L énergie et ses transferts» Livret 1 / Les TP

1 ère S. «Thème 3 / L énergie et ses transferts» Livret 1 / Les TP 1 ère S «Thème 3 / L énerge et ses transferts» Lvret 1 / Les TP Sommare Page 3 : Page 5 : Page 6 : Page 7 : Page 8 : Page 9 : TP/ Chaleur latente de fuson de la glace TP/ Détermnaton d une énerge de combuston

Plus en détail

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage Fche n 7 : Vérfcaton du débt et de la vtesse par la méthode de traçage 1. PRINCIPE La méthode de traçage permet de calculer le débt d un écoulement ndépendamment des mesurages de hauteur et de vtesse.

Plus en détail

Chapitre I : L eau solvant

Chapitre I : L eau solvant Chme Plan (Clquer sur le ttre pour accéder au paragraphe) ********************** I- L EAU SOLVANT...2 I-1 Pouvor d hydrataton... 2 a- Forces de Van der Walls... 2 b- Forces répulsves... 3 c- Interactons

Plus en détail

L'INDUCTION ON5WF (MNS)

L'INDUCTION ON5WF (MNS) 'IDUCTIO ème parte / O5WF (MS) Dans la ère parte de cet artcle, nous avons vu qu'un courant électrque donnat leu à un champ magnétque (expérence d'oersted). ous avons ensute vu comment Faraday, après avor

Plus en détail

- Equilibre simultané IS/LM : Pour déterminer le couple d équilibre général, il convient de résoudre l équation IS = LM.

- Equilibre simultané IS/LM : Pour déterminer le couple d équilibre général, il convient de résoudre l équation IS = LM. Exercce n 1 Cet exercce propose de détermner l équlbre IS/LM sur la base d une économe dépourvue de présence étatque. Pour ce fare l convent, dans un premer temps de détermner la relaton (IS) marquant

Plus en détail

Chapitre I : Définition et mesure de la vitesse d une réaction chimique

Chapitre I : Définition et mesure de la vitesse d une réaction chimique Cours V : Cnétque Chaptre I : Défnton et mesure de la vtesse d une réacton chmque lan : ********************** I- GENELITES...3 1- Classement des réacteurs chmques selon le mode d'échange de matère avec

Plus en détail

Valeur absolue et fonction valeur absolue Cours

Valeur absolue et fonction valeur absolue Cours Valeur absolue foncton valeur absolue Cours CHAPITRE 1 : Dstance entre deu réels 1) Eemples prélmnares 2) Défnton 3) Proprétés CHAPITRE 2 : Valeur absolue d un réel 1) Défnton 2) Proprétés CHAPITRE 3 :

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR ANALYSE CHIMIQUE (CORRECTION)

SUIVI CINETIQUE PAR ANALYSE CHIMIQUE (CORRECTION) Chme Termnale S Chaptre Travaux Pratques n a Correcton SUIVI CINETIQUE PAR ANALYSE CHIMIQUE (CORRECTION) 1 PRINCIPE On dose une espèce chmque (réact ou produt du système chmque) à ntervalle de temps réguler

Plus en détail

IX PRINCIPE FONDAMENTAL DE LA DYNAMIQUE

IX PRINCIPE FONDAMENTAL DE LA DYNAMIQUE IX PRINCIPE FONDMENTL DE L DYNMIQUE Le prncpe fondamental de la dynamque est la base de la mécanque classque. Il établt une relaton entre le mouvement d un système matérel et les actons mécanques qu lu

Plus en détail

PROGRAMME DE CHIMIE DE DEUXIEME ANNEE DE LA VOIE MATHEMATIQUES PHYSIQUE

PROGRAMME DE CHIMIE DE DEUXIEME ANNEE DE LA VOIE MATHEMATIQUES PHYSIQUE PROGRAMME DE CHIMIE DE DEUXIEME ANNEE DE LA VOIE MATHEMATIQUES PHYSIQUE I. THERMODYNAMIQUE DES SYSTEMES CHIMIQUES. Le programme est développé en relaton avec le programme de thermodynamque physque sur

Plus en détail

Exercices Électrocinétique

Exercices Électrocinétique ercces Électrocnétque alculs de tensons et de courants -21 éseau à deu malles Détermner, pour le crcut c-contre, l ntensté qu 1 2 traverse la résstance 2 et la tenson u au bornes de la résstance 3 : 3

Plus en détail

) = n. ) = 2n. D - Inférence Statistique - Estimation et Tests d hypothèses 5. Tests du Khi-deux (non paramétrique) Loi du Chi-deux (χ 2 n

) = n. ) = 2n. D - Inférence Statistique - Estimation et Tests d hypothèses 5. Tests du Khi-deux (non paramétrique) Loi du Chi-deux (χ 2 n 5. Tests du Kh-deux (non paramétrque) Lo du Ch-deux (χ n ) à n degrés de lberté (ddl) S X 1, X,..., X n, sont n varables ndépendantes, suvant toutes une lo normale N (0,1), la varable χ n = X 1 + X + +

Plus en détail

Université Pierre & Marie Curie (Paris 6) Licence de Mathématiques L3 UE LM364 Intégration 1 Année 2011 12. TD4. Tribus.

Université Pierre & Marie Curie (Paris 6) Licence de Mathématiques L3 UE LM364 Intégration 1 Année 2011 12. TD4. Tribus. Unversté Perre & Mare Cure (Pars 6) Lcence de Mathématques L3 UE LM364 Intégraton 1 Année 2011 12 TD4. Trbus. Échauffements Exercce 1. Sot X un ensemble. Donner des condtons sur X pour que les classes

Plus en détail

Méthodes en Sciences-Physiques. Programme de Première S.

Méthodes en Sciences-Physiques. Programme de Première S. Méthodes en Scences-Physques. Programme de Premère S. Comment réalser et utlser les tableaux d avancement en Premère S Équaton de la réacton 3Ag + aq + AsO 3 4 aq Ag 3 AsO 4 s quanttés de matère en mol

Plus en détail

Les jeunes économistes

Les jeunes économistes Chaptre1 : les ntérêts smples 1. défnton et calcul pratque : Défnton : Dans le cas de l ntérêt smple, le captal reste nvarable pendant toute la durée du prêt. L emprunteur dot verser, à la fn de chaque

Plus en détail

Chapitre n 5 : BILAN DE MATIERE AU COURS D'UNE REACTION

Chapitre n 5 : BILAN DE MATIERE AU COURS D'UNE REACTION Chme - 6 ème année - Ecole Européenne Chaptre n 5 : BILAN DE MATIERE AU COURS D'UNE REACTION I) Noton d'avancement : 1) Etude d'une réacton théorque : On consdère une réacton chmque théorque dont on peut

Plus en détail

Champ magnétique. 1 Notions préliminaires. 1.1 Courant électrique et densité de courant

Champ magnétique. 1 Notions préliminaires. 1.1 Courant électrique et densité de courant 4 Champ magnétque 1 Notons prélmnares 1.1 Courant électrque et densté de courant Un courant électrque est défn par un déplacement de charges électrques élémentares (ex : les électrons de conducton dans

Plus en détail

Méthode des résidus pondérés

Méthode des résidus pondérés Produt propre d un opérateur Méthode des résdus pondérés Ecrture d un opérateur u avec Ω les coordonnées spatales x, y, z p dans Ω Pour un opérateur lnéare u u u u avec α, β des nombres quelconques Pour

Plus en détail

POTENTIEL CHIMIQUE D UN CONSTITUANT PHYSICO-CHIMIQUE

POTENTIEL CHIMIQUE D UN CONSTITUANT PHYSICO-CHIMIQUE JL 2005-2006 2 PC HdB CHAPITRE 2 POTENTIEL CHIMIQUE D UN CONSTITUANT PHYSICO-CHIMIQUE Le otentel chmque d un consttuant hyscochmque est, comme nous l avons ndqué, la dérvée artelle de l enthale lbre ar

Plus en détail

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h.

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h. A2 Analyser le système Converson statque de l énerge Date : Nom : Cours 2 h 1 Introducton Un ConVertsseur Statque d énerge (CVS) est un montage utlsant des nterrupteurs à semconducteurs permettant par

Plus en détail

CINETIQUE CHIMIQUE La cinétique formelle

CINETIQUE CHIMIQUE La cinétique formelle CINETIQUE CHIMIQUE La cnétque formelle I- Défnton de la vtesse d une réacton. p. 2 1- Noton de vtesse. p. 2 2- Vtesse de réacton dans le cas d un réacteur fermé de composton unforme. p. 3 a- Cadre de cette

Plus en détail

Chap. 7 : Le dipôle RL Exercices

Chap. 7 : Le dipôle RL Exercices Termnale S Physque Chaptre 7 : e dpôle Page 1 sur 8 xercce n 3 p170 1. a. unté d nductance est le henry de symbole H. b. e nom de cette unté provent du physcen amércan Joseph Henry : http://fr.wkpeda.org/wk/joseph_henry

Plus en détail

Exercices d algorithmique

Exercices d algorithmique Exercces d algorthmque Les algorthmes proposés ne sont pas classés par ordre de dffculté Nombres Ecrre un algorthme qu renvoe la somme des nombre entre 0 et n passé en paramètre Ecrre un algorthme qu renvoe

Plus en détail

Méthodes d étude des circuits linéaires en régime continu

Méthodes d étude des circuits linéaires en régime continu Méthodes d étude des crcuts lnéares en régme contnu Cadre d étude : n réseau électrque (ensemble de dpôles électrocnétques relés par des conducteurs flformes de résstance néglgeable) consttue un crcut

Plus en détail

Exercices de révision pour examen #1

Exercices de révision pour examen #1 Exercces de révson pour examen #1 Queston 1. Questons théorques. a) Nommez les courants qu exstent quand une dode est en équlbre. Courants de dffuson et de drft. b) Dessnez la structure physque réelle

Plus en détail

Chapitre 2. Distillation flash Points de bulle et de rosée de systèmes multicomposants

Chapitre 2. Distillation flash Points de bulle et de rosée de systèmes multicomposants haptre 2 Dstllaton flash Ponts de bulle et de rosée de systèmes multcomposants 2. Vaporsaton flash et condensaton partelle La dstllaton flash est l'opératon de dstllaton la plus smple qu consste à amener

Plus en détail

Chapitre I. Concepts de base

Chapitre I. Concepts de base Chaptre I. Concepts de base I. A. Défntons I.A.1 Etats Système: Rgoureusement n'mporte quo de macroscopque, à condton qu'on pusse le dstnguer, au mons conceptuellement, du reste de l'unvers (son envronnement).

Plus en détail

1 Réponse d un circuit RC série à un échelon de tension

1 Réponse d un circuit RC série à un échelon de tension Lycée Naval, Sup. Sgnaux Physques.. Crcut lnéare du premer ordre Crcut lnéare du premer ordre 1 éponse d un crcut C sére à un échelon de tenson On s ntéresse à la réponse d une assocaton sére {conducteur

Plus en détail

PLAN OBJECTIFS 1.1 SOLUTIONS : DÉFINITIONS ET CONSTITUTION. a) Définitions

PLAN OBJECTIFS 1.1 SOLUTIONS : DÉFINITIONS ET CONSTITUTION. a) Définitions 1 olutons onques PLAN BJECTIF 1.1 olutons : défntons et consttuton 1.2 Expressons de la composton d une soluton 1.3 olutons réelles et solutons déales, actvté 1.4 Phénomènes régssant l apparton d ons en

Plus en détail

MEMOIRE. Présenté au département des sciences de la matière Faculté des sciences

MEMOIRE. Présenté au département des sciences de la matière Faculté des sciences REPUBLIQUE LERIEN DEMOCRTIQUE ET POPULIRE Mnstère de l ensegnement supéreur et de la recherche scentfque Unversté El-Hadj Lakhdar-BTN- MEMOIRE Présenté au département des scences de la matère Faculté des

Plus en détail

LA CHIMIE DU TITRAGE OÙ TOUT EST UNE QUESTION DE DOSAGE!

LA CHIMIE DU TITRAGE OÙ TOUT EST UNE QUESTION DE DOSAGE! TP de Chme 9 Chaptres n 6 (Ttrages en soluton aqueuse) LA CHIMIE DU TITRAGE OÙ TOUT EST UNE QUESTION DE DOSAGE! Vous avez certanement déjà entendu l epresson " tout est queston de dosage ". Dans la ve

Plus en détail

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes :

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes : Ste: http://gene.ndustrel.aa.free.fr LES POMPES Les pompes sont des apparels permettant un transfert d énerge entre le flude et un dspostf mécanque convenable. Suvant les condtons d utlsaton, ces machnes

Plus en détail

Page 5 TABLE DES MATIÈRES

Page 5 TABLE DES MATIÈRES Page 5 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I LES POURCENTAGES 1. LES OBJECTIFS 12 2. LES DÉFINITIONS 14 1. La varaton absolue d'une grandeur 2. La varaton moyenne d'une grandeur (par unté de temps) 3. Le coeffcent

Plus en détail

Chapitre 1 : Images données par une lentille mince convergente

Chapitre 1 : Images données par une lentille mince convergente Chaptre 1 : Images données par une lentlle mnce convergente Termnale S Spécalté Chaptre 1 : Images données par une lentlle mnce convergente bectfs : - Constructon graphque de l mage d un obet plan perpendculare

Plus en détail

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix?

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix? Note méthodologque Tratements hebdomadares Questlemonscher.com Quelle méthode de collecte de prx? Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaE onsel, socété d études et d analyses statstques

Plus en détail

Cinématique Newtonienne

Cinématique Newtonienne Cnématque Newtonenne 1. Chronophotographe du mouvement d un pont moble M : 1.1. nécessté de chosr un référentel : Vor l anmaton «changement de référentel» page 10 sur le ste www.phsquepovo.com Défnr ce

Plus en détail

Thermochimie - TD 2 Corrigé

Thermochimie - TD 2 Corrigé Thermochimie - TD Corrigé Licence 1 «Groupes Concours & Polytech» - 007 / 008 Exercice 1 : combustion La combustion dans une bombe calorimétrique (volume constant) d une pastille de 3,76 g d acide benzoïque

Plus en détail

Electricité II : Régimes sinusoïdaux et transitoires AC and transient circuit analysis Fascicule d'exercices de Travaux Dirigés

Electricité II : Régimes sinusoïdaux et transitoires AC and transient circuit analysis Fascicule d'exercices de Travaux Dirigés Electrcté II : égmes snusoïdaux et transtores and transent crcut analyss Fasccule d'exercces de Travaux Drgés 5 cours / Séances de TD / 5 séances de TP égmes snusoïdaux Nombre de séances de TD prévues

Plus en détail

Chapitre 0 Bagage minimum : notions utiles de chimie

Chapitre 0 Bagage minimum : notions utiles de chimie Chaptre 0 Bagage mnmum : notons utles de chme Objectfs : Redéfnr quelques notons basques mas utles en chme. Savor sous quelle forme se trouve une espèce en soluton. Comprendre la noton de solvataton. Comprendre

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2015 2016. Statistiques Descriptives

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 2015 2016. Statistiques Descriptives UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année unverstare 215 216 L1 Économe Cours de B. Desgraupes Statstques Descrptves Séance 7: Indces synthétques Table des matères 1 Introducton 1 1.1

Plus en détail

CHAPITRE 5 : EFFET D'UN CHAMP ELECTRIQUE SUR LES IONS DU MILIEU ELECTROLYTIQUE

CHAPITRE 5 : EFFET D'UN CHAMP ELECTRIQUE SUR LES IONS DU MILIEU ELECTROLYTIQUE CHAPITRE 5 : EFFET D'UN CHAMP ELECTRIQUE SUR LES IONS DU MILIEU ELECTROLYTIQUE A. INTRODUCTION D'une manère générale, les substances qu réagssent aux électrodes peuvent être transportées de 3 façons dfférentes

Plus en détail

DEA de physique subatomique Corrigé de l examen d analyse statistique des données et de modélisation session de février - année 2002-2003

DEA de physique subatomique Corrigé de l examen d analyse statistique des données et de modélisation session de février - année 2002-2003 DEA d physqu subatomqu Corrgé d l xamn d analys statstqu ds donnés t d modélsaton ssson d févrr - anné 22-23 Jérôm Baudot sur 45 ponts I- Errur sur la msur d un asymétr avant-arrèr ponts I-a La formul

Plus en détail

M3 ÉNERGIE(S) D UN POINT

M3 ÉNERGIE(S) D UN POINT M3 ÉNERGIE(S) D UN POINT MATÉRIEL OBJECTIFS Les prncpes fondamentaux de la dynamque ou los de Newton ( Cf. Cours M2) permettent d établr les équatons dfférentelles du mouvement, leur résoluton fournt l

Plus en détail

MODULE:VIBRATIONS. Chapitre 1: Généralités sur les oscillations. Dr. Fouad BOUKLI HACENE ESSA- TLEMCEN

MODULE:VIBRATIONS. Chapitre 1: Généralités sur les oscillations. Dr. Fouad BOUKLI HACENE ESSA- TLEMCEN ECOLE SUPÉRIEURE EN SCIENCES APPLIQUÉES --T L E M C E N- FORMATION PRÉPARATOIRE NIVEAU : IEME ANNÉE MODULE:VIBRATIONS Chaptre 1: Généraltés sur les oscllatons Dr. Fouad BOUKLI HACENE ESSA- TLEMCEN ANNÉE

Plus en détail

Les nombres complexes

Les nombres complexes A) Forme algébrque des nombres complexes Théorème (adms) Il exste un ensemble appelé ensemble des nombres complexes, noté, vérfant les tros proprétés suvantes :. content ;. Il exste dans un élément tel

Plus en détail

Dipôle RC : Exercices

Dipôle RC : Exercices Dpôle : xercces xercces 1 : QM Un condensateur est placé dans un crcut. Le schéma ndque les conventons adoptées. hosr dans chacune des phrases suvantes, la proposton exacte. On donne q A = q 1. la tenson

Plus en détail

Thermodynamique. Un système est en équilibre si aucun des paramètres qui définissent son état ne varie au cours du temps.

Thermodynamique. Un système est en équilibre si aucun des paramètres qui définissent son état ne varie au cours du temps. hermodynamque par Jean-Jacques HERSAIN 9/03/ Les formules encadrées avec ** sont à parfatement connaître Les formules encadrées avec * sont à savor retrouver très rapdement (mons de 30 secondes) Les formules

Plus en détail

Généralités sur les fonctions 1ES

Généralités sur les fonctions 1ES Généraltés sur les fonctons ES GENERALITES SUR LES FNCTINS I. RAPPELS a. Vocabulare Défnton Une foncton est un procédé qu permet d assocer à un nombre x appartenant à un ensemble D un nombre y n note :

Plus en détail

SYSTEME FERME EN REACTION CHIMIQUE

SYSTEME FERME EN REACTION CHIMIQUE SYSTEME FERME EN REACTION CHIMIQUE I. DESCRIPTION D UN SYSTEME. Les dfférets types de système (ouvert, fermé, solé U système S est formé d u esemble de corps séparés du reste de l uvers (appelé mleu extéreur

Plus en détail

C Notice technique K-Réa v3 C. NOTICE TECHNIQUE

C Notice technique K-Réa v3 C. NOTICE TECHNIQUE C. NOTICE TECHNIQUE C.1. Introducton et grands prncpes... 5 C.1.1. Objet du calcul et champ d applcaton... 5 C.1.2. Introducton aux méthodes de calcul et vérfcatons proposées... 6 C.1.2.1. Présentaton

Plus en détail

SIMNUM : Simulation de systèmes auto-gravitants en orbite

SIMNUM : Simulation de systèmes auto-gravitants en orbite SIMNUM : Smulaton de systèmes auto-gravtants en orbte sujet proposé par Ncolas Kelbasewcz : ncolas.kelbasewcz@ensta-parstech.fr 14 janver 2014 1 Établssement du modèle 1.1 Approxmaton de champ lontan La

Plus en détail

Analyse Numérique - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen final, en Janvier 2010.

Analyse Numérique - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen final, en Janvier 2010. Master 1ère année de Mathématques Analyse Numérque - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen fnal, en Janver 2010. CMI, Unversté de Provence Année 2009-2010 Ce qu vous est demandé : Rédger les

Plus en détail

Chapitre 4 : Ecoulement adiabatique avec frottement «Ecoulement de Fanno»

Chapitre 4 : Ecoulement adiabatique avec frottement «Ecoulement de Fanno» Cours : Dynamque des gaz. Unversté de ed Boudaf sla Année Unverstare 06/07 Faculté des echnologes Opton : Energétque Département de Géne écanque aster ère Année Chaptre 4 : Ecoulement adabatque avec frottement

Plus en détail