PARTIE G Le contrôle et la régulation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PARTIE G Le contrôle et la régulation"

Transcription

1 Terminale STL SPCL Sysèmes e procédés Fiche de synhèse - PARTIE G : le conrôle e la régulaion PARTIE G Le conrôle e la régulaion 1. La régulaion : présenaion 1.1. Bus Mainenir une (ou plusieurs) grandeur(s) physique(s) (pression, niveau, débi, empéraure, ec.) à une valeur fixe déerminée à l'avance. Remplir une foncion de sécurié en mainenan des grandeurs dans des limies prédéerminées. Faire suivre au cours du emps, à une grandeur physique, un profil déerminé à l'avance. (On parle alors d'asservissemen) 1.2. Principes Pour réguler un sysème physique, il fau: Mesurer la grandeur physique à réguler, c es le rôle du capeur-ransmeeur Comparer la valeur de la grandeur physique à la valeur souhaiée, c es le rôle du régulaeur Agir pour que la grandeur à réguler corresponde à la grandeur souhaiée, c es le rôle de l acionneur 1.3. Noion de boucle de régulaion : Un sysème réglé es l'insallaion sur laquelle agi une régulaion. Un sysème en régulaion es composé de rois paries : un acionneur, un procédé e un capeur-ransmeeur. Le capeur-ransmeeur mesure la grandeur qu il envoie au régulaeur. Le régulaeur compare la grandeur mesurée à la grandeur de consigne W. Il génère un signal de commande adressé à l acionneur qui agi alors sur le procédé Les grandeurs Sysème Grandeurs Perurbarices Z Consigne W régulaeur Commande acionneur Grandeur réglane procédé Grandeur réglée Mesure ransmeeur La grandeur réglée es la grandeur que l on souhaie réguler. Dans un sysème de régulaion (en boucle fermée) c es la grandeur mesurée par le capeur ransmeeur. Page1

2 Terminale STL SPCL Sysèmes e procédés Fiche de synhèse - PARTIE G : le conrôle e la régulaion La grandeur de consigne W es la valeur souhaiée pour la grandeur réglée. Les grandeurs incidenes son les grandeurs ayan une influence sur la grandeur réglée. On parle aussi de grandeurs perurbarices Z. La grandeur réglane es la grandeur sur laquelle la régulaion va agir pour mainenir la grandeur réglée à la valeur de consigne. Pour cela le régulaeur va générer un signal de commande. 2. Les différens ypes de procédés. Il exise deux ypes de procédés : - Les procédés sables (la mesure se sabilise après une brusque variaion de commande) - Les procédés insables (la mesure ne se sabilise pas après une brusque variaion de commande) 2.1. Échelon de commande La réponse de la mesure à un échelon de commande (brusque variaion de la commande) perme de déerminer les paramères inrinsèques du procédé. Ces paramères permeron par la suie de régler le régulaeur lorsque celui-ci jouera son rôle de régulaion en mode AUTO. Ce échelon de commande se fai en mode MANU du régulaeur, au poin de foncionnemen on fai varier brusquemen la commande. En mode MANU, c es l opéraeur qui agi sur la commande. Il n y a pas de régulaion du sysème dans ce mode. Au niveau du régulaeur e s affichen en pourcenage Paramères inrinsèques : procédé sable 63 % de Δ Δ Poin de foncionnemen Δ Réponse de la mesure à un échelon de commande pour un sysème sable Paramères inrinsèques : Gain saique : G S = Le reard ou emps mor : m = 1 0 La consane de emps : = 2 1 Pour déerminer le poin de foncionnemen, on race la caracérisique saique du sysème en mesuran pour une commande varian de 0 à 100 %par pas de 10. Le poin de foncionnemen es pris généralemen au milieu de la parie linéaire de la caracérisique. Page2

3 Terminale STL SPCL Sysèmes e procédés Fiche de synhèse - PARTIE G : le conrôle e la régulaion 2.3. Paramères inrinsèques : procédé insable 2 Poin de foncionnemen Paramères inrinsèques : Réponse de la mesure à un échelon de commande pour un sysème insable Le gain dynamique : K = a / avec ale coefficien direceur(«pene») de la droie :a= Le reard ou emps mor :m = Deux ypes de régulaion : la régulaion TOR e la régulaion PID 3.1. Régulaion disconinue : «Tou Ou Rien» (TOR) ou «On-Off» Principe La régulaion TOR réalise une comparaison enre la valeur aeine (la mesure ) e la consigne (appelé aussi seuil), un signal de commande de 0 ou de 100 % es généré par le régulaeur suivan la valeur de la comparaison. L acionneur n a que deux posiions (ex : marche / arrê, ouver/fermé). C es une régulaion disconinue. Il exise deux ypes de régulaion TOR : à un seuil ou deux seuils. Régulaion TOR à un seuil En dessous d une valeur de consigne C le disposiif foncionne, au dessus de cee valeur de consigne C le disposiif s arrêe. Si <C alors = 100 % sinon = 0 %. Evoluion de la commande e de la mesure en foncion du emps : Régulaion TOR à un seuil C C 100 % 0 % C Variaion de la commande en foncion de la mesure : Régulaion TOR à un seuil C Régulaion TOR à deux seuils La régulaion TOR à deux seuils foncionne suivan l algorihme suivan : Si <C1 alors = 100 % Si >C2 alors = 0 % Si C1 < < C2 alors la commande rese inchangée. Page3

4 Terminale STL SPCL Sysèmes e procédés Fiche de synhèse - PARTIE G : le conrôle e la régulaion Evoluion de la commande e de la mesure en foncion du emps : Régulaion TOR à deux seuils C1 e C2 C1 C2 100 % 0 % C1 Variaion de la commande en foncion de la mesure : Régulaion TOR à deux seuils C1 e C2 C La régulaion PID (Proporionnelle, Inégrale, Dérivée) Régulaeur W consigne - + correceur commande mesure Schéma du régulaeur PID L écar es la différence enre la grandeur réglée e la grandeur de consigne. L inérê Le bu de la régulaion PID es d obenir une mesure consane égale à une consigne quelles que soien les perurbaions. C es une régulaion à acion coninue, la grandeur de commande calculée par le régulaeur es complexe e dépend d une parie Proporionnelle à, d une parie proporionnelle à l Inégrale de e d une parie proporionnelle à la Dérivée de. Les crières de performance La modificaion de la consigne (ou des perurbaions) doi êre suivie d'une réponse de la mesure : - la plus précise possible - la plus rapide possible - avec le meilleur amorissemen Ce son les crières de performance d une boucle de régulaion. On ne peu pas avoir les rois crières opimisés en même emps. Un d enre eux es oujours défavorisé par rappor aux deux aures. Réponse de la mesure à un échelon de consigne Pour comparer différens réglages du régulaeur en mode AUTO e voir lequel convien le mieux on compare les crières de performance. Pour cela on peu regarder la réponse de la mesure à un échelon de consigne. Page4

5 Terminale STL SPCL Sysèmes e procédés Fiche de synhèse - PARTIE G : le conrôle e la régulaion Réponse relaive de à un échelon de consigne W W a D 1 +5 % de -5 % de EBF La précision : Elle s évalue en mesuran l écar final = W quand le sysème s es sabilisé après l échelon de consigne. C'es l'écar saique. On considère que le sysème réglé es précis si = 0. La rapidié : Elle s évalue en mesuran le emps d éablissemen en boucle fermée (EBF). Pour le déerminer, on race les deux asympoes à 5 % de. Le emps d éablissemen es l insan où renre à l inérieur de ces deux asympoes sans en ressorir. Si EBF 3 pour un sysème sable, alors on considère que le sysème réglé es rapide. Pour un sysème insable, faire plusieurs essais e comparer. L'amorissemen : Il s'évalue en mesuran la valeur relaive du 1er dépassemen (D1). Pour cela on évalue la valeur de a, puis on effecue : D 1 = a (sec) Réponse de la mesure à un échelon de consigne W Si D1 es inférieur à 15 %, alors le sysème es considéré comme bien amori. 4. Comparaison des différens ypes de régulaion Régulaion disconinue : «Tou Ou Rien» (TOR) ou «On-Off» Maériel simple e peu onéreux mais régulaion peu précise, ne peu foncionner que pour des sysèmes relaivemen lens sous peine de déérioraion mécanique rapide de l acionneur par une acion de mise en marche / mise à l arrê incessan. Le TOR à un seuil es plus précis que le TOR à deux seuils mais il use beaucoup plus l acionneur, du coup il es beaucoup moins uilisé. Régulaion coninue : Proporionnelle Inégrale Dérivée (PID) Régulaeur plus onéreux, réglage plus complexe mais régulaion plus précise. Foncionne pour ou ype de sysème. Une régulaion PID ne peu pas êre parfaie pour les rois crières en même emps. Page5

REGULATION. 2. Analyse d un procédé

REGULATION. 2. Analyse d un procédé REGULATION 1. Rappel On différenie l asservissemen qui es une réponse au changemen de de la régulaion qui es une réponse à une perurbaion. 2. Analyse d un procédé Différencier le comporemen des sysèmes

Plus en détail

Régulation et asservissement : notions d Automatique :

Régulation et asservissement : notions d Automatique : 1. Définiion : Régulaion e asservissemen : noions d Auomaique : Auomaisaion : ensemble s procédés visan à réduire ou à supprimer l inervenion humaine dans les processus producion. L auomaique ou éu s sysèmes

Plus en détail

1/20 1) L e L s di ff f érent n s t ypes de ystèmes 2) L e L s s ystèmes as servis 3) S i S gnau x c anon on que qu s d ent n rée 4) C r C itères de

1/20 1) L e L s di ff f érent n s t ypes de ystèmes 2) L e L s s ystèmes as servis 3) S i S gnau x c anon on que qu s d ent n rée 4) C r C itères de 1/20 1) Les différens de sysèmes 2) Les sysèmes 3) canoniques 4) 5) Sabilié 6) Précision 7) Rapidié 8) Amorissemen 1) Les différens de sysèmes 2/20 Vous avez di «sysème»??? SYSTEME Ensemble d élémens liés

Plus en détail

2/20 1) L e L s di ff f érent n s t ypes de ystèmes 2) L e L s s ystèmes as servis 3) S i S gnau x c anon on que qu s d ent n rée 4) C r C itères de

2/20 1) L e L s di ff f érent n s t ypes de ystèmes 2) L e L s s ystèmes as servis 3) S i S gnau x c anon on que qu s d ent n rée 4) C r C itères de 2/20 1) Les différens ypes de sysèmes 2) Les sysèmes 3) canoniques d enrée 4) Crières de qualié 5) Sabilié 6) Précision 7) Rapidié 8) Amorissemen 1) Les différens ypes de sysèmes 3/20 Vous avez di «sysème»???

Plus en détail

Structure et propriétés des systèmes asservis. Si les entrées et sorties sont discrètes on a un système logique ou séquentiel.

Structure et propriétés des systèmes asservis. Si les entrées et sorties sont discrètes on a un système logique ou séquentiel. Sciences Indusrielles de l Ingénieur CPGE - Sain Sanislas - Nanes Srucure e propriéés des sysèmes asservis 1.1- Définiion d un sysème auomaisé 1- Définiion Un sysème auomaisé es un sysème qui à une(des)

Plus en détail

Fiche 01 - Critères (1) de Performances des SLCI

Fiche 01 - Critères (1) de Performances des SLCI Cours 15 Fiches Synhèses SLCI (1) Ces crières seron approfondis sur les semaines à venir. Lycée Bellevue Toulouse CPGE MP Fiche 1 Crières (1) de Performances des SLCI Sabilié : C'es le crière que l'on

Plus en détail

1.1 : Systèmes commandés en boucle ouverte Etude des procédés en Boucle Ouverte. 1 Présentation 1

1.1 : Systèmes commandés en boucle ouverte Etude des procédés en Boucle Ouverte. 1 Présentation 1 Programme de l exposé Page 0/6 Table des maières 1 Présenaion 1 2 Type de procédé éudié 1 2.1 Procédés coninus ou disconinus....................................... 1 2.2 Procédés mono ou mulivariables.......................................

Plus en détail

DM pour le jeudi 27 novembre 2014

DM pour le jeudi 27 novembre 2014 DM pour le jeudi 27 novembre 2014 Agiaeur de cellules (CCP PSI 06) Dans le cadre d expérimenaions pour soigner les malades du diabèe, une équipe de chercheurs ravaille sur une echnique de greffe de cellules

Plus en détail

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Universié de Savoie DEUG STPI Unié U32 Sysèmes linéaires - Auomaique CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Le sysème es mainenan mis en équaion, il es donc beaucoup plus

Plus en détail

SAMP Système asservi multi-physique Cours SAMP-1b Réponse temporelle. Cours SAMP-1b TSI1 TSI2. Réponse temporelle

SAMP Système asservi multi-physique Cours SAMP-1b Réponse temporelle. Cours SAMP-1b TSI1 TSI2. Réponse temporelle Cours Cours SAMP-1b TSI1 TSI2 Réponse emporelle X Période Idenificaion des sysèmes 1 2 3 4 5 Cycle 6 : Sysème asservi muli-physique Durée : 4 semaines X Dans le "cours SAMP1 Performances", on s'es inéressé

Plus en détail

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures TEE Sciences e Technologies de l'indusrie e du Développemen Durable Dae Lycée Nicolas Apper OBJECTIFS Régulaion de la viesse d un rain TP 2 Séquence 2 Décoder un schéma élecrique Décoder un schéma bloc

Plus en détail

PERFORMANCES DES SYSTEMES AUTOMATISES

PERFORMANCES DES SYSTEMES AUTOMATISES PERFORMANCES DES SYSTEMES AUTOMATISES I Analyse d'un sysème Démarches d'éude Ch.II Performances des sysèmes asservis - p1 Le chapire précéden a mis en évidence la schémaisaion srucurelle de la commande

Plus en détail

PERFORMANCES DES SYSTEMES AUTOMATISES

PERFORMANCES DES SYSTEMES AUTOMATISES PERFORMANCES DES SYSTEMES AUTOMATISES I Analyse d'un sysème Démarches d'éude Ch.II Performances des sysèmes asservis - p1 Le chapire précéden a mis en évidence la schémaisaion srucurelle de la commande

Plus en détail

C est lui qui va fixer la rapidité de la boucle vitesse. Nous invitons le lecteur à se reporter à la fig 13.

C est lui qui va fixer la rapidité de la boucle vitesse. Nous invitons le lecteur à se reporter à la fig 13. 1.3/ Régulaeur Proporionnel C es lui qui va fixer la rapidié de la boucle viesse. 1.3.1/ Schéma du régulaeur P Nous invions le leceur à se reporer à la fig 13. 1.3.2/ Foncionnemen Le monage perme l ajusage

Plus en détail

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEE 1 SYSTEE STABLE, SYSTEE INSTABLE 1.1 Exemple 1: Soi un sysème composé d une cuve pour laquelle l écoulemen (perurbaion) es naurel au ravers d une vanne d ouverure

Plus en détail

TD 3 - Modélisation et comportement des systèmes linéaires continus et invariants asservis(c2-2)

TD 3 - Modélisation et comportement des systèmes linéaires continus et invariants asservis(c2-2) LYCÉE LA MARTINIÈRE MONPLAISIR LYON SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR CLASSE PRÉPARATOIRE M.P.S.I. ANNÉE 017-018 C : MODÉLISATION DES SYSTÈMES ASSERVIS TD 3 - Modélisaion e comporemen des sysèmes

Plus en détail

La régulation industrielle

La régulation industrielle FICHE N 25 La régulaion indusrielle LES NOIONS DE BASE La majorié des processus indusriels nécessien de conrôler un cerain nombre de paramères : empéraure, pression, niveau, débi, ph, concenraion d oxygène,

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire Le ransisor bipolaire onsiuion- Symbole 2 1. aracérisiques Foncionnemen 2 1.1. aracérisiques d enrée I =f(v E ) 2 1.2. aracérisiques de Transfer I =f(i ) 3 aracérisiques de sorie I =f(v E ) 4 1.4. Résumé

Plus en détail

SYSTEME SEQUENTIEL : LE GRAFCET

SYSTEME SEQUENTIEL : LE GRAFCET Lycée J HAAG AUTOMATIQUE STI SYSTEME SEQUENTIEL : LE GRAFCET -Dans un sysème séqueniel, l éa des sories dépend de la combinaison des variables d enrées de la parie commande mais aussi de l éa précéden

Plus en détail

Distribution de l énergie

Distribution de l énergie Disribuion de l énergie S si Cours 1. La foncion «DISTRIBUER» L énergie fournie par l alimenaion, qu elle soi élecrique ou pneumaique, doi êre disribuée aux acionneurs du sysème. Cee disribuion d énergie

Plus en détail

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol CH V Mouvemens I) Mouvemens e référeniel : Pour éudier un mouvemen, il fau définir : - le mobile (obje qui es en mouvemen) - le référeniel (sysème par rappor auquel le mobile se déplace) 1) Siuaion : Deux

Plus en détail

Etude de FP2 «Elaboration de la base de temps

Etude de FP2 «Elaboration de la base de temps BAC STI Élecronique Sysème echnique : «Arroseur auomaique» Page 1/10 Eude de FP2 «Elaboraion de la base de emps» Eude de FP2 «Elaboraion de la base de emps I) Présenaion du sysème : «Arrosage auomaique»

Plus en détail

Les fonctions électroniques

Les fonctions électroniques Leçon 2 : Les foncions élecroniques Les foncions élecroniques I PRESENAION DU SYSEME : La miniperceuse perme d effecuer des perçages des peis diamères avec précision. 12v == Moeur Prise de ension alernaive

Plus en détail

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7 Leçon 15 Les formes des signaux élecriques Page 1/7 1. Les différenes formes de ension ou de couran élecriques 1.1 Signal unidirecionnel C es un signal qui circule oujours dans le même sens Couran unidirecionnel

Plus en détail

ENSIL 1 ère année - Automatismes Industriels UE-TC-S2

ENSIL 1 ère année - Automatismes Industriels UE-TC-S2 ENSIL ère année - Auomaismes Indusriels UE-TC-S2 Pariel du mercredi 8 juin 27 - Durée H 3 Documens non auorisés Barème indicaif sur 3 poins ETUDE D UNE MACHINE A MARQUER LES ŒUFS / Approche foncionnelle

Plus en détail

Date : Communication technique. Démarrage rotorique

Date : Communication technique. Démarrage rotorique Dae : Communicaion echnique Page 103 Démarrage roorique 1. Problémaique (bis) La SPCC uilise des convoyeurs enre les différens poses inervenan dans le remplissage e le condiionnemen des flacons de parfums.

Plus en détail

CH 1 : MODELISATION DES ASSERVISSEMENTS

CH 1 : MODELISATION DES ASSERVISSEMENTS V. Cholle - Cour-auom-11-15/12/2011 page 1 1 INTRODUCTION 1.1 L AUTOMATIQUE CH 1 : MODELISATION DES ASSERVISSEMENTS L auomaique es la science ayan pour obje l éude des sysèmes auomaisés. Ne pas confondre

Plus en détail

1 - Etude d'une alimentation à découpage

1 - Etude d'une alimentation à découpage 1 - Eude d'une alimenaion à découpage BTS ELECTROTECHNIQUE - Session 1997 - PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures Coefficien : 3 Cee éude compore rois paries, liées enre elles, mais pouvan êre raiées indépendammen

Plus en détail

Conversion analogique numérique (CAN)

Conversion analogique numérique (CAN) Conversion analogique numérique (CAN) Schéma foncionnel d un sysème de raiemen numérique de l informaion : Grandeur physique Capeur Filrage Passe bas Amplificaion Echanillonnage Conversion analogique numérique

Plus en détail

T(p) = C(p). H(p) fonction de transfert de la chaîne directe en boucle ouverte. F( p) = V s ( p) V e ( p) fonction de transfert en boucle fermée.

T(p) = C(p). H(p) fonction de transfert de la chaîne directe en boucle ouverte. F( p) = V s ( p) V e ( p) fonction de transfert en boucle fermée. G. Pinson - Physique Appliquée Correceurs analogiques A22-P / A22 - Correceurs analogiques ère parie : correcion d'un sysème du er ordre Bu : corriger un sysème du premier ordre (simulé par un réseau RC)

Plus en détail

Lycée Hoche Versailles Automatique Asservissement 3

Lycée Hoche Versailles Automatique Asservissement 3 Auomaique Asservissemen Idenificaions emporelles Lycée Hoche Versailles Auomaique Asservissemen Philippe Bourzac Auomaique Asservissemen Idenificaions emporelles ASSERVISSEMENT IDENTIFICATIONS TEMPORELLES.

Plus en détail

Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin1. Rechercher et choisir une solution logicielle ou matérielle au regard de la définition d'un système.

Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin1. Rechercher et choisir une solution logicielle ou matérielle au regard de la définition d'un système. STI2D SIN V. Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin. Rechercher e choisir une soluion logicielle ou maérielle au regard de la définiion d'un sysème. BP / Clavier Sans conac IR / ILS A conac FC Capeur

Plus en détail

Déroulement de la séquence :

Déroulement de la séquence : Terminale STI Élecronique Sysème echnique : «Pousse seringue» Page 1/19 Séquence n 8 : éude de FP3 «Commande du moeur pas à pas» Déroulemen de la séquence : Présenaion de la séquence Phase 1 : recenrage

Plus en détail

67.301/1. RLP 10: Régulateur pneumatique de débit volumique. Sauter Components

67.301/1. RLP 10: Régulateur pneumatique de débit volumique. Sauter Components 7.0/ RL 0: Régulaeur pneumaique de débi volumique ore avanage pour plus d efficacié énergéique our une régulaion individuelle du débi volumique dans les locaux de bureau. Domaines d'applicaion Régulaion

Plus en détail

Modéliser, Expérimenter et Résoudre afin de choisir un Moteur à Courant Continu. CMCC TSI1 TSI2 Contrôle, type et comportement temporel d une MCC

Modéliser, Expérimenter et Résoudre afin de choisir un Moteur à Courant Continu. CMCC TSI1 TSI2 Contrôle, type et comportement temporel d une MCC Cours 2 1. Conrôle d une MCC a. Quadrans de foncionemen Convenionnellemen lorsque La fem E e le couran d indui moyen son posiifs, la machine foncionne dans le premier quadran en mode moeur. L inversion

Plus en détail

CI-2 : MODÉLISER ET SIMULER LES SYS-

CI-2 : MODÉLISER ET SIMULER LES SYS- CI-2 : MODÉLISER ET SIMULER LES SYS- TÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS. CI-2-3 PRÉVOIR LES RÉPONSES TEMPO- RELLES ET FRÉQUENTIELLES D UN SYS- TÈME DU PREMIER OU SECOND ORDRE Objecifs A l issue de la

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : PORTES RETRACTABLES

Corrigé Exercice 1 : PORTES RETRACTABLES TD 03 corrigé - Performances e Modélisaion des SCI (équa. dif. + aplace) Page 1/6 Corrigé Exercice 1 : PORTES RETRACTABES Quesion 1 : Évaluer, dans chacun des cas e en uilisan les crières proposés, les

Plus en détail

Partie I - Étude des régimes permanents d une association de deux machines à courant continu

Partie I - Étude des régimes permanents d une association de deux machines à courant continu Les correceurs seron pariculièremen sensibles à la qualié de la rédacion de la copie ; noammen, il es recommandé de répondre de façon claire e concise aux quesions posées e de mere en évidence les résulas

Plus en détail

Où μ et ν sont respectivement les viscosité dynamique et cinématique du fluide et ρ sa masse volumique. On peut adimensionner cette équation : .

Où μ et ν sont respectivement les viscosité dynamique et cinématique du fluide et ρ sa masse volumique. On peut adimensionner cette équation : . Licence de Phsique e Applicaions L3S5 Premier problème de Sokes Cours Année 9- Daniel Soluions eaces des équaions de Navier-Sokes er problème de Sokes : diffusion de quanié de mouvemen On considère le

Plus en détail

Pour passer d un nombre à son image, on multiplie par a, puis on ajoute b.

Pour passer d un nombre à son image, on multiplie par a, puis on ajoute b. CHAPITRE 8 : FONCTIONS AFFINES COURS 30 : Foncion affine Définiion Soien a e b deux nombres quelconques «fixes». Si, à chaque nombre x, on peu associer le nombre ax + b, alors on défini une foncion affine,

Plus en détail

25, avenue des Martyrs Grenoble. tél : fax :

25, avenue des Martyrs Grenoble. tél : fax : Mon nom : Mes coordonnées : Benjamin Canals CNRS Laboraoire Louis Néel 5, avenue des Maryrs 384 Grenoble él : 4 76 88 1 38 fa : 4 76 88 11 91 email : canals@grenoble.cnrs.fr Plan du cours : Vibraions I.

Plus en détail

TP d informatique n 11 Intégration numérique d ODE

TP d informatique n 11 Intégration numérique d ODE Inégraion numérique d ODE PCSI 2018 2019 I Méhode d Euler La modélisaion d un grand nombre de problèmes ayan leur origine en géomérie, mécanique, physique, sciences de l ingénieur, chimie, biologie, économie

Plus en détail

Deuxième problème : Électrocinétique

Deuxième problème : Électrocinétique MP Physique-chimie. Devoir surveillé DS n - : corrigé Deuxième problème : Élecrocinéique A - égime sinusoïdal permanen xpression de l ampliude complexe de la ension u ( ) : // Z Nous obenons u par division

Plus en détail

1- SSI_ Corrigé DSn 1 1SSI : fonction acquérir du robot Sumo /17 points

1- SSI_ Corrigé DSn 1 1SSI : fonction acquérir du robot Sumo /17 points 1- SSI_ 2013-2014 Corrigé DSn 1 1SSI : foncion acquérir du robo Sumo /17 poins Présenaion du Robo Sumo : FAST du Robo FP1 : Permere à vore robo de pousser le robo adverse hors du dohyo FT 1 : SE DEPLACER

Plus en détail

LES SYSTEMES AUTOMATISES Limites du modèle : Systèmes linéaires continus et invariants

LES SYSTEMES AUTOMATISES Limites du modèle : Systèmes linéaires continus et invariants LES SYSTEMES AUTOMATISES Limies du modèle : Sysèmes linéaires coninus e invarians Simulaeur de vol 6 axes : Thomson CSF Schéma foncionnel de l asservissemen P() Perurbaions Processus Signal de consigne

Plus en détail

CINETIQUE CHIMIQUE 1. Vitesse de réaction en réacteur fermé

CINETIQUE CHIMIQUE 1. Vitesse de réaction en réacteur fermé CINETIQUE CHIMIQUE. Viesse de réacion en réaceur fermé. Généraliés sur la cinéique chimique L obje de la cinéique chimique es l éude de l évoluion au cours du emps d une réacion hermodynamiquemen possible.

Plus en détail

Ch.1 : Introduction aux systèmes asservis

Ch.1 : Introduction aux systèmes asservis AUTOMATIQUE C es l ar d analyser, modéliser, commander les sysèmes, de prendre des décisions en foncions d évènemens exérieurs au sysème. Quelques daes e exemples : ~ 5 av JC : compage du emps (clepsydre

Plus en détail

Temporisation par bascules monostables

Temporisation par bascules monostables Temporisaion par bascules Monosables TSTI 00-0 Chrisian Loverde Temporisaion par bascules monosables Rappels :. Charge d un condensaeur à ension consane i R C Débu de la charge u C (0)= 0 V u C A la fin

Plus en détail

Production - Transport et Distribution d Energie

Production - Transport et Distribution d Energie Le Minisère de l'enseignemen Supérieur e de la Recherche Scienifique Universié Viruelle de Tunis Réalisé par : Mme Souad Chebbi Aenion! Ce produi pédagogique numérisé es la propriéé exclusive de l'uvt.

Plus en détail

Chapitre n 10 LES RÉACTIONS D ESTÉRIFICATION ET D HYDROLYSE

Chapitre n 10 LES RÉACTIONS D ESTÉRIFICATION ET D HYDROLYSE Chapire n LES RÉACTINS D ESTÉRIFICATIN ET D HYDRLYSE T ale S I- Les esers )Formule générale Un eser comprend deux chaînes carbonées R e R séparées par la foncion eser : Rq. : Si les chaînes carbonées son

Plus en détail

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES CAPTEURS - CHAINES DE MESURES Pierre BONNET Pierre Bonne Maser GSI - Capeurs Chaînes de Mesures 1 Plan du Cours Propriéés générales des capeurs Noion de mesure Noion de capeur: principes, classes, caracérisiques

Plus en détail

Exercices sur les intégrales généralisées

Exercices sur les intégrales généralisées hp://wwwmycppfr Eercices sur les séries numériques novembre Eercices sur les inégrales généralisées Inroducion Inégrales généralisées Convergence, définiion, crière de comparaison Eercice Convergence,

Plus en détail

Fonction «Génération de signaux non sinusoïdaux»

Fonction «Génération de signaux non sinusoïdaux» Foncion «Généraion de signaux non sinusoïdaux» Générer un signal élecrique consise à produire des variaions de ension don les caracérisiques de forme, d ampliude e de fréquence son connues. Les signaux

Plus en détail

Ouvre portail. 1. Présentation du système

Ouvre portail. 1. Présentation du système Ouvre porail TD 1. Présenaion du sysème L ouvre-porail auomaisé éudié perme l ouverure e la fermeure d un porail chez les pariculiers de façon auomaique ou semiauomaique. L ouvre porail es ariculé sur

Plus en détail

Équations différentielles.

Équations différentielles. IS BTP, 2 année NNÉE UNIVERSITIRE 205-206 CONTRÔLE CONTINU Équaions différenielles. Durée : h30 Les calcularices son auorisées. Tous les exercices son indépendans. Il sera enu compe de la rédacion e de

Plus en détail

CHAPITRE 1 SYSTÈMES LINÉAIRES - SYSTÈMES ASSERVIS

CHAPITRE 1 SYSTÈMES LINÉAIRES - SYSTÈMES ASSERVIS Universié de Savoie DEUG STPI Unié U32 Sysèmes linéaires - Auomaique CHAPITRE SYSTÈMES LINÉAIRES - SYSTÈMES ASSERVIS Les sysèmes - Définiions e exemples Un sysème peu êre défini comme un ensemble d'élémens

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «mémoire»

Logique Séquentielle - fonction «mémoire» Logique équenielle - foncion «mémoire» 1. Inroducion Logique combinaoire : Un sysème logique es di combinaoire si à ou insan, le résula logique en sorie ne dépend que de l éa de ses enrées. L élémen de

Plus en détail

Notions de cours sur les condensateurs

Notions de cours sur les condensateurs SP académie de Nanes nformaion e nergie Noions de cours sur les condensaeurs Généraliés. 1.1 onsiuion d un condensaeur. n condensaeur es consiué de deux conduceurs méalliques séparés par un isolan d épaisseur

Plus en détail

TC 313 TC 313. Entrée E 1. Entrée E 2. Forçage marche. Forçage arrêt. luminaires visualisation. Autorisation S 1. Commande S 1. Indication état S1

TC 313 TC 313. Entrée E 1. Entrée E 2. Forçage marche. Forçage arrêt. luminaires visualisation. Autorisation S 1. Commande S 1. Indication état S1 sysème d insallaion série TC logiciel d applicaion 3 enrées/3 sories avec auorisaion, e indicaion durée de foncionnemen famille : Inpu / oupu ype : Binary / binary TC 313 environnemen TC 313 B.P. inerrupeur

Plus en détail

1: Introduction à la régulation

1: Introduction à la régulation Dossier RESSOURCE LA REGULATION 1: Inroducion à la régulaion -Dans un disposiif echnique, le procéd é de rég ulaion a po ur rôle d'amene r une gran de ur ph ysiqu e à pren dre un e valeur fixée à l'avan

Plus en détail

Un équipement est fiable s'il subit peu d'arrêts pour pannes. La notion de fiabilité s'applique : à du système réparable

Un équipement est fiable s'il subit peu d'arrêts pour pannes. La notion de fiabilité s'applique : à du système réparable Ce chapire es le premier, d une série de rois, consacré à ce que l on appelle en mainenance le concep «FMD» ; c es à dire, MAINTENABILITE e DISPONIBILITE. Les objecifs de ce chapire seron de déerminer

Plus en détail

Formalisme des processus aléatoires

Formalisme des processus aléatoires HAPITRE Formalisme des processus aléaoires. - Signal déerminise e signal aléaoire.. - Signal déerminise Les signaux déerminises son connus par leur représenaion emporelle e specrale. Dans le domaine emporel,

Plus en détail

ALIMENTATION D UNE MACHINE D ANALYSE SANGUINE

ALIMENTATION D UNE MACHINE D ANALYSE SANGUINE (Exrai concours CCP TSI 2008) ALIMENTATION D UNE MACHINE D ANALYSE SANGUINE CHAÎNE D INFORMATION ACQUERIR TRAITER COMMUNIQUER ALIMENTER DISTRIBUER CONVERTIR TRANSMETTRE CHAÎNE D ENERGIE ACTION Lycée Jules

Plus en détail

3) Action proportionnelle

3) Action proportionnelle /6 3 4 5 6 e sysème s 3/6 Un sysème dynamique, coninu, linéaire, invarian, monovariable es décri par une équaion différenielle linéaire, à coefficiens consans de la forme suivane : a n n d s d s ds...

Plus en détail

COMPARATEURS ANALOGIQUES

COMPARATEURS ANALOGIQUES I/ RAPPEL COMPARATEURS ANALOGIQUES Page 1 Signal logique e signal On di qu'un signal élecrique es logique lorsqu'il. analogique V On di qu'un signal es analogique lorsque son évoluion (en général en foncion

Plus en détail

Techniques d extensométrie

Techniques d extensométrie TRAVAUX PRATIQUES DE DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES Techniques d exensomérie TP n : Coefficien de concenraion de conraines TP n : Coefficien de concenraion de conraines 1 Coefficien de concenraion de conraines

Plus en détail

Fonction «Génération de signaux» 02/03/2009 Page 8

Fonction «Génération de signaux» 02/03/2009 Page 8 4. MONOSTABLE : à pores logiques CMOS Compléer les chronogrammes de la srucure ci-dessous : P1, P2 : Pores logiques ET de echnologie CMOS ; Alimenaion : Vcc = +10V. Seuil de pores : Vcc/2 R = 220 kω C

Plus en détail

Démarrage étoile triangle

Démarrage étoile triangle Dae: Page : sur 6 Démarrage éoile riangle Démarrage éoile riangle. Problémaique Lorsque la puissance des moeurs uilisés devien plus imporane (à parir d une peie dizaine de kilowas) l appel de couran au

Plus en détail

Chapitre 3. Pourcentages. Objectifs du chapitre : item références auto évaluation. relier évolutions et pourcentages

Chapitre 3. Pourcentages. Objectifs du chapitre : item références auto évaluation. relier évolutions et pourcentages Chapire 3 Pourcenages Objecifs du chapire : iem références auo évaluaion relier évoluions e pourcenages éudier des évoluions successives calculer le aux d évoluion réciproque 19 I lien enre une évoluion

Plus en détail

EC 4 Circuits linéaires du second ordre en régime transitoire

EC 4 Circuits linéaires du second ordre en régime transitoire 4 ircuis linéaires du second ordre en régime ransioire PSI 016 017 I Réponse d un circui RL série à un échelon de ension 1. ircui R L i() u G () +q ¹ 1 u R () u L () u () On ferme l inerrupeur K à = 0,

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3.2 Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

TB 362. Associé au produit 4 entrées à encastrer ou au récepteur radio 4 entrées, le logiciel assure les fonctions suivantes :

TB 362. Associé au produit 4 entrées à encastrer ou au récepteur radio 4 entrées, le logiciel assure les fonctions suivantes : 1 2 3 4 A B 3 4 5 6 7 8 C Enrées/sories Série TB Logiciel d applicaion 1 commande de variaion + 2 commandes marche/arrê famille : Inpu ype : Binary inpu, 4 fold TB 362 Environnemen BP câblage sur TB 024

Plus en détail

Série d exercices Bobine et dipôle RL

Série d exercices Bobine et dipôle RL xercice 1 : Série d exercices Bobine e dipôle R On réalise un circui élecrique comporan une bobine d inducance e de résisance r, un conduceur ohmique de résisance R, un généraeur de ension de f.é.m. e

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce documen a éé numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Naionale des Sujes d Examens de l enseignemen professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peu êre reprodui, représené, adapé ou radui

Plus en détail

Modélisation d un matériau viscoélastique par formulation incrémentale établie en relaxation

Modélisation d un matériau viscoélastique par formulation incrémentale établie en relaxation Modélisaion d un maériau viscoélasique par formulaion incrémenale éablie en relaxaion Éablie par : Omar Saifouni Jean François Desrebecq Rosand Mouou-Pii CLUB CAST3M - 22 Plan de la présenaion Comporemen

Plus en détail

Le Principe de PASCAL

Le Principe de PASCAL Hydraulique LES LOIS D HYDROSTATIQUE N 1/8 LA FORCE. On appelle FORCE oue acion qui end à modifier l éa d un corps. Elle s exprime en NEWTON (symbole N). La force es définie par son sens, son inensié,

Plus en détail

Matière : DurØe : 2Heures TECHNOLOGIE

Matière : DurØe : 2Heures TECHNOLOGIE Minisère de l éducaion L.S.Cherarda Devoir de synhèse n 3 30/05/2013 Maière : DurØe : 2Heures TECHNOLOGIE Professeur : BAAZAOUI Abderraouf Niveau : 1 ère Année Noe :. /20 Nom :.. Prénom : Classe : 1S 1

Plus en détail

CINETIQUE CHIMIQUE 1. Vitesse de réaction en réacteur fermé

CINETIQUE CHIMIQUE 1. Vitesse de réaction en réacteur fermé CINETIQUE CHIMIQUE. Viesse de réacion en réaceur fermé. Généraliés sur la cinéique chimique L obje de la cinéique chimique es l éude de l évoluion au cours du emps d une réacion hermodynamiquemen possible.

Plus en détail

Lycée René Cassin. Chap 10 Chapitre 9 et 10 Chutes verticales et mouvements plans DM18 : Etude de mouvements plans - Correction.

Lycée René Cassin. Chap 10 Chapitre 9 et 10 Chutes verticales et mouvements plans DM18 : Etude de mouvements plans - Correction. Chap Chapire 9 e Chues vericales e mouvemens plans DM8 : Eude de mouvemens plans - Correcion Dae : Un cascadeur doi sauer avec sa voiure sur la errasse d un immeuble. Pour cela, il uilise un remplin disan

Plus en détail

Régime transitoire des systèmes du 1 er ordre

Régime transitoire des systèmes du 1 er ordre Universié du Sud TOUON VA Insiu Universiaire de Technologie Génie lecrique e Informaique Indusrielle égime ransioire des sysèmes du 1 er ordre 1 Généraliés 2 ommande linéaire des sysèmes du 1 ordre 2.1

Plus en détail

Vitesse et accélération

Vitesse et accélération Sciences physiques Viesse e accéléraion (Ne pas confondre viesse e précipiaion!) C.F.A du bâimen Ermon 1 Référeniel e rajecoire Faisons quelques peies expériences de pensée Tous les specaeurs voien-ils

Plus en détail

Démarrage statorique

Démarrage statorique Page 98 Communicaion echnique Démarrage saorique 1. Problémaique Les produis volails uilisés par la SPCC dans la fabricaion des parfums impliquen une aéraion fore afin d évacuer les vapeurs qui peuven

Plus en détail

CI-2 : MODÉLISER ET SIMULER LES SYS-

CI-2 : MODÉLISER ET SIMULER LES SYS- CI-2 : MODÉLISER ET SIMULER LES SYS- TÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS. CI-2-2 MODÉLISER LES SIGNAUX ET LES FONCTIONS DE TRANSFERT. PASSER DU DOMAINE TEMPOREL AU DOMAINE SYMBOLIQUE DE LAPLACE ET INVERSEMENT.

Plus en détail

TEMPS DE REPONSE D UNE CHAINE FONCTIONNELLE

TEMPS DE REPONSE D UNE CHAINE FONCTIONNELLE I NOTION D TMP D RPON : Le emps de réponse Tr de la chaîne foncionnelle es le emps nécessaire enre le momen où une cible es déecée e le momen où l effeceur agi sur la maière d œuvre. Cee représenaion insise

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3. Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE LA STATION DE RADIOGRAPHIE

PRESENTATION GENERALE DE LA STATION DE RADIOGRAPHIE PRESENTATION GENERALE DE LA STATION DE RADIOGRAPHIE Le sysème AFM es uilisé dans les hôpiaux pour réaliser des radiographies de différenes paries du corps humain. Le paien es allongé sur la able d'examen

Plus en détail

AUTOMATIQUE. art d analyser, modéliser, commander les systèmes. prendre des décisions. On veut débit Q constant. ~ 250 av JC

AUTOMATIQUE. art d analyser, modéliser, commander les systèmes. prendre des décisions. On veut débit Q constant. ~ 250 av JC AUTOMATIQUE ar d analyser, mdéliser, cmmander les sysèmes. prendre des décisins. On veu débi Q cnsan Quelques daes ~ 250 av JC cmpage du emps (clepsydre de Kesybis). Il fau h cnsan 1785 Régulaeur à bules

Plus en détail

TD N 5 : Systèmes linéaires Les outils mathématiques

TD N 5 : Systèmes linéaires Les outils mathématiques Sysèmes Elecronique DUT APP 06 / 07 TD N 5 : Sysèmes linéaires Les ouils mahémaiques Chap. : Inroducion aux SA S.POUJOULY @poujouly hp://poujouly.ne Elémens de correcion Exercice n 3 : Modélisaion d'un

Plus en détail

Redressement commandé

Redressement commandé Redressemen commandé Exercice 1 On donne ci-dessous le chronogramme de la ension aux bornes de la charge u C.( 1 V / div ) La fréquence du signal u issue du ransformaeur es de 5 Hz. De plus, on donne E

Plus en détail

FICHE TD 1 Corrigé de l exercice 2

FICHE TD 1 Corrigé de l exercice 2 Universié Lyon PCSI L Année 3/4 Mahémaiques 4 Prinemps 4 I = FICHE TD Corrigé de l exercice Disribuions e d. La foncion e es coninue sur (l inervalle fermé en [, [, donc il fau éudier l inégrabilié vers

Plus en détail

Analyse dimensionnelle et similitude. Plan du chapitre 5

Analyse dimensionnelle et similitude. Plan du chapitre 5 Chapire 5 ( heures) Analse dimensionnelle e similiude Plan du chapire 5 Inroducion e définiions Analse dimensionnelle des équaions de bilan: - orme adimensionnelle des équaions de coninuié e de Navier-Sokes.

Plus en détail

avec Pour illustrer cette note, je joint des extraits de la documentation technique du constructeur.

avec Pour illustrer cette note, je joint des extraits de la documentation technique du constructeur. Les disjonceurs basse ension son en règle générale équipés de déclencheurs du ype magnéo-hermique. La courbe de déclenchemen d un disjonceur NT8H équipé d un déclencheur Micrologic.A es donnée dans le

Plus en détail

Minisère de l éducaion & de la formaion D. R. E. N Lycée Secondaire -Haouaria Devoir de conrôle N 1 Classes : 4 e Sc- Exp & Mah Dae : 15/11 /2008 Durée : 2 H Maière : Sciences Physiques profs: Laroussi

Plus en détail

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE -

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE - ENS de Cachan Concours d enrée en 3 ème année pour la préparaion à l agrégaion de Génie Elecrique Session 2001 SECONDE PARTIE - ELECTRONIUE - Ce problème se propose d éudier le foncionnemen de l élecronique

Plus en détail

1ère partie : Fonction retard + 5 V. Circuit I

1ère partie : Fonction retard + 5 V. Circuit I G. Pinson - Physique Appliquée Foncion Reard A23-TP / 1 A23- Eude d'un circui monosable Bu : on veu réaliser un disposiif logique généran une impulsion de sorie déclenchée par le fron monan d'une impulsion

Plus en détail

2nde FICHE n 8 Utiliser les différents types de pourcentage

2nde FICHE n 8 Utiliser les différents types de pourcentage 2nde FICHE n 8 Uiliser les différens ypes de pourcenage Lorsque l on éudie un problème avec des pourcenages, il convien d abord de se poser la quesion du ype de pourcenage uilisé dans ce problème : le

Plus en détail

Aucune sortie définitive n est autorisée avant 12h

Aucune sortie définitive n est autorisée avant 12h PI 16/17 D 1 -- ysèmes linéaires (don élec PCI) - ALI (01/10/2016 4h) Exrai des Insrucions générales des concours Les candidas son inviés à porer une aenion pariculière à la rédacion : les copies illisibles

Plus en détail

LA LOGIQUE SEQUENTIELLE

LA LOGIQUE SEQUENTIELLE Auomaique e Informaique Indusrielle LA LOGIQUE SEQUENTIELLE SOMMAIRE Tire Page I. Définiion (rappel) : Sysème séqueniel 2 II. Prise en compe du emps 2 a) foncion mémoire 2 b) foncion(s) reard(s), emporisaion

Plus en détail

KF.book Page 29 Vendredi, 1. août :21 12 Chapitre 1 Mécanique 1

KF.book Page 29 Vendredi, 1. août :21 12 Chapitre 1 Mécanique 1 Chapire Mécanique Exercice 0 0 Risque de collision au freinage. Une voiure roule à une viesse consane en ligne droie. Au emps = 0, le conduceur aperçoi un obsacle, mais il ne commence à freiner (avec une

Plus en détail